2 Professionnaliser les structures et développer les compétences collectives Synthèse Des illustrations Des orientations...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 Professionnaliser les structures et développer les compétences collectives...8 2.1 Synthèse...8 2.2 Des illustrations...9 2.3 Des orientations..."

Transcription

1 ! " #$ % &'%!

2 1 Le contexte du secteur Repositionner l offre associative face à la concurrence Mieux connaître les besoins des publics Développer des activités nouvelles et cibler les services à valeur ajoutée Trouver de nouveaux financements Professionnaliser les structures et développer les compétences collectives Synthèse Des illustrations Des orientations Améliorer les conditions de travail Synthèse Des illustrations Des orientations Professionnaliser les métiers et développer les compétences individuelles Synthèse Des illustrations Des orientations Rendre les métiers attractifs, mieux intégrer les personnels pour les fidéliser Synthèse Une illustration Une orientation Conclusion Fournir aux associations une boîte à outils pour leur développement Définir l articulation entre les différentes méthodes et échelles des études Mettre en valeur l originalité de la démarche associative...15

3 ##0 ' 1)2) %%3 )) 2 1 #/ '/ ' #0 4 5) ) 6 /!)/ ) 12 (' / ) 1%) ( 7 )/ '/82'/5'%/#.%' & " #$ % 9 2 '% '# : / ) / #' ) '# ))%# '#/ 9 )% 1'/ '!' )' 1-; </ 6)!%) % %(# ))%) 6/ '#' /) '# # / 9 )'. /) =. 12#) '% / # )) ' % #'# ) >2/ 6 # 61 # 2). %/. 1'' 1',2% ' )'/)' 6 ''?# ))% ('& ; '! 2 1 %', )2#% '' / ) ' % ) ' '%. #2 ' / # ' 6 6 )6 '.%!2 )! 6#4 & # '& # (') * # ' +6 %' 1 ' 1.%' /) ',. ).#B C! (,?2))4 & C'!' <) 1'#'. '''!'D ) ' ; # ))6 6'#' #'.# " E##!'% & '# )) '%)'' '# & -% '# & %# )) '%)'# & < %'/%!2 ) ) -',6!))(,?)')! %# )) ))/!%)!1 ' ) /6 6)!1& '. 4 2' / / 6 / '%)'/ )6/ ) /D. &

4 1 Le contexte du secteur 1.1 Repositionner l offre associative face à la concurrence Synthèse : la concurrence, une situation nouvelle? C'''!/ 9 'B C''%% % B C' % # )2&C #'. ) ' ''% #2? '/ # ' '%%. ' & *? ) % ' '. # /!' ' %' )/% )' %) (& C'% ## 2%) 1)24 1'=/ ) 1& +'# #' '/ * 2! % #)' )2!/% 1#) %',#'.%' ' 46)') * 2 )) % '!') )./6,& '9') B##61 )(#''' F'%) %''/ ') =. ''' G )),622 %/ )%!#)2#% )) )G%9&C'H.# %2)) / )%H%1"1,# ))%#'. )& I'.' % '''! #' **-/ ) )' %) ( ') 2) 4 )#" ' ''' G', # '#& Une illustration C')#" ' '%) % ',# % ' )%/ # ' ' "6 6 ) '6) 2'#' ) & + ')# )1/,(/'%%) '') #' )& Une orientation I'!**-!) '2 % #4 9*' **-/ )#) '#)2) %) ' '#6,1&+'. %/ '%%, )'%# ))2#!#'%) =.' )&* () )%)!' '# ') )! ' 1 2% '%)'& 9*' ) 'H.)) ''61 4 ', 1-)%)!%) # 2%#'. ).)1 ) #' 1') 1 )%/ 2 %"6 2%4 '/ / ) # &* ) ) )# H ',.!!/ 2 J ', 9 ')#H1'%1%) /#) %. '%)& C')' 6 ')#"/# %) #,6& +'''')#H)#' )/ " ' ) ))! ) '4 % 12%/ 1/ 1/'%%'# K +!%) 12%)) '#'4 & L#G)'6/ & A6 #'6.# '%',6 6 #','/ & ## / & %) '%) %) 1%) (/ & '') ',?6*+M #')&

5 1.2 Mieux connaître les besoins des publics et leurs modes de vie Synthèse : les différentes catégories de publics N ) '/ )%?%6' ")%?4) 99 +, /)') %#) ' ', 1.%' / ) 99 2 /6 '') '% ) %!/'%%%2 ) ''2#'.%' & O ' 1# )' '# ) ' 2 # 41)? '/'2'/ )2 )'#&M ;<++ /) % /6) ) / 1) 1)) 61. P ' 1'# ')''&#% # %') 'I'.- #?'& *) ' 9 %%'B I B C 9,',B C ' 9 ) 6%' BM )" ".%(%B(#) ' )6 6!%) & Une illustration : des mini-études de besoins sur les publics actuels ',!1'#)? '2) '/ # )) %9%#)?) '' 1)/ ' %', 6 / )? ) ') 1)/ ' 2'! %))& QF 2 1 2/ ) ' '#%/ % # %) 26 # %)/ 1#'& C ' 6 1# 6 # " % +. 6 ''' '. '%), % '. #'& O # )) 1)' ' #' )2) 2/#92& Des orientations Une veille documentaire couplée à des analyses des questionnaires de satisfaction & < # '% )? )'D '2 )% 2 * 2 /; <-/*CO*K )) #& & <' ) ' % # 2 ". # ) '#), #' 6 6'2 ) ' ) ')')!) 1 - ( 6'". '1%',6 )6#')'%%) 1% ' &M 2 2'!) '6H) %) )#) '& &+ 2%') 1'# %'& Un diagnostic global autour de la personne ou de la famille (ménage au sens INSEE) & - ( ) #%4/ 6. '#/ /)') % /!K 2 ) ' 1#% O<2 ; +O<K/.) 2'".' & < 1# )) & I )) 1''%)2% #' ',2 ' 4)!%) ' 6#'R,2%% & L ) #' ) % ) / ( '%) 1-- & -''%)2 % # Une meilleure coordination des différents acteurs intervenant auprès de tel ou tel catégorie usager # # ) 2? 1 S' # ''? '& C*CO*! 2 26 ". )) 1% & C'#'1!).%' /+ T85U%

6 Développer des activités nouvelles et cibler les services à valeur ajoutée Synthèse : la multiactivités et les services à développer 16 # &* )% ) 12'# #''!9'9. )%?%&. # #/%)!%) # ))%1!!4)!%)!9%'' ) )>2,')/ '! % 9#!%292 1) %2 % & C#' ) 2.# )) #4 O-;/ #'1'' "/ 2/1''%)2%))>2/ #')%!/ #' ) I--F*I 21M -&()) '2 # 2 %4 ' 1')(', 26/ 1' %# "6)' 2 &) ' %2 )2& Des illustrations : L aide aux aidants familiaux *)1 % )>2,')6)',2 )',& + %! ' # ' ' '#4 ', ))/%)%/)' %%',)%.''#&M 2 1% )H ) ' % ) & Le conseil en matière nutritionnel * () )"#)') %.)# ) >2 '%) ')#)?) '6## &*'# ') 2 1#% )>2 4%2 /%2''%)2B Les ateliers collectifs en direction des mères de famille * # %H%6 1'' ")>24 12 )2 ',G ) '1))', )% # %! 2 )) & M #2 12% '%)'',G EOI!)% 6, # ) # 1%2)& Des orientations : Monter un dossier de SSIAD # % %24 9 ' 95 "!' ',6 12 '% #' %. %' / #' 1 1''%)2%.%' #') (# 1.%' 9 9 I,)?I' &,&FF9',&),)BVW)VW V7W V Créer dans les associations une fonction de veille sur les sorties d hôpital et de clinique *)# '#' '! %)# '' )? 1,=) & Différencier les activités par niveau de rentabilité en utilisant les possibilités ouvertes par la loi du 26 juillet 2005 sur les services à la personne - ) 1 1'#. % ' ) % A '%% )#/ % 1H4 ' 9. #' 1''%)2%. #64 9 )2)/ 9 %2 1 2#'%) "6/ 9 21/ 9 1''%)2%)' & ; % ) 1''%)2% ) '# # 1H ') )'' 4!# %(K M2 1% 2 %)?# / 1%) 5

7 1.3 Trouver de nouveaux financements Synthèse sur les questions tarifaires C 69 ' ) 2 '%/ %% ) 1'9% *-I/ ') %#') '' &+'6 '' 1--/ ) ) #. 12 * 2 / # 1 )### ',!) 6)%& -9. ##!'# )!#4 Tarifer trop bas ne peut attirer les publics en recherche de qualité de services M 6) ) '%' )' B C12)) ',%'6) '.%' 61%'6' '& O ) 2 %? ', 1# 1 ) %& C ' #'. )1)6)%1%2 )# )#' ) & Assumer une logique financière dans la relation avec les financeurs et les usagers +' 6'' )!) >2/ ')# % ) )? * 2! ) 61 )( ) ' ' '4 ')'). '# ' 1/'.%1H) '&C' '# '# & Moduler les tarifs en fonction des déplacements pour mieux rémunérer les salariés ) ',A 9 6 ' ) #!'#' '#& -9' %%%)%2## ) '% #& )) )% 6 ) )),)',A/#') '%'/)) 12 ) '%%/ % A #' ) '% ) 2 ' 12 #,' % & * % )% %! % #. %' (. 2 2 X %2/ ' %)# ) %)& Une illustration : un montage de dossier avec des financements FAQSV C*',',1% *'%) "5/. ' /;%2# /2) %' Y/ '1 ' '1*Z M/ ) 1'&*'[ ' 1M '%) I1. 6 # I-N L /* 2 ; '& Une orientation : les partenariats avec les Caisses de retraite et les mutuelles et les entreprises ; ',','% 1%) (',',))',%#' '% /'6) )6'2%122 '!' )A& ' 2%)')2 %.) ' #) '' & C' % '# # * 2 /61 '&+ )# <2/') ',% %) & 1! <2 )'). ')'.# 6 ) =%/ %%6' "') & )). ) ' % %' /)!%). ' ) ')# )) 216)%)%' )2 & C'%)"''%)2'%&)'6 6 )1%24 & ; ' "')"/ ) '#/ )')/ '.%/ ) 2 2 & *, ) ' '#4 M <*-/*-I/* 2!/ *)#('/<2/ *-/)K & I (2)?#!'"61. & 2 %!% /".#6/#%'&

8 2 Professionnaliser les structures et développer les compétences collectives 2.1 Synthèse C) '))) #' #''%/ 1 %)# / '' 1% '#/ '% 1'%% %) ' 3 +*& 6 69')'4 La diversification des recrutements C ' 6 # ' 1) ' '% 1 6/% ) =6 / ') %'?'%)%!6',6&C ' )%#''%/ 1-+ '& E % ''%)%' +A%?'%4 ) 2 '.)!%/ 6 % -L EOI '# ) ' '%% 6. '!'& ) '2 1''% 1-+)?%)''& C)!%#2 1'' )'6'%4 Emploi 2015 Créations nettes entre 2005 et 2015 Nombre de postes à pourvoir Les métiers de la petite enfance Les métiers du handicap Les métiers du grand âge Ensemble des métiers d aide aux personnes fragiles en % de l emploi total 7% 23% 9% ) %)6 1' '#) 1', / 2. )! '& O #% 6 ' #2 )) %. %2 )#' )( 1+) 1/.## %/)'),'1-6'),& De la mise en place des temps modulés (de 28 à 40 h) C% %) # ".) )4 2% % 1, # )))'6 %)) 6) / ' 2 % 2 #1'#/)?)=2) % 2& '6'. #%)) / ))',%' )% 1'' )2# %)) & )) ',. '' '%' 9' % ) #' ) / # 6')%1))' ),%?& Rétribuer l ensemble du temps de travail C, ''!/ %) EOI. % 2) -L/ # ) 2 1#. 2 # '# ) '%) '%),/'%% ') & Renforcer l encadrement intermédiaire - % ) '# ) '/ ' H.% 1'' 2' (,?/.% '%4' ',6/ K6 )'&M %)) () # % ' ) / #)22 6!) 6! # # %?12# & Organiser la GPEC : pas seulement la gestion des emplois mais aussi celle des compétences 2 3 +*#)2%%6))%, 26 (%6& C 3 +*/'1 1)) ) /% '% %/)) )') ) ) /)'). 1# %9'%)'',%1# %) '%)'KC; <E+I )#'%) %% & 2 3+*9 )) 6 ''%.'.'%,B #*,'-C/ %/)'#3)N '/*-;-<+/& 7

9 2.2 Des illustrations Du partenariat à la mise à disposition de compétences M ' 2 '# #' I%%AK + '%)' EOI %? 1' 1%. '".! 2(1'',)61 # ) ',%) 1' '& - 2 EOI %D %/ ''K) )!)& Mutualiser les moyens et développer une organisation du travail en réseau )% -; < )!%) % %( ',%/1'% #'))',%. ) 2 1' '/2 %)% %(& 2.3 Des orientations C %',. # )) ' ) ' % ) 4 # ',!%) 4 ) / )2 '' ' 1# & Développer les entretiens professionnels ; )) ' 1'' ', 5 '% / % ) ' 1 ) )#) ) 17&*1/1# /% ))'# '%)'/ #9 %& () ) % '' ',/ ; OI/ ) %/ 1# '%)' / '! '& M!%) )) 1 & # ) '! 1 '% & E##!/) 6) ' & ) ) 2'".! & I) 1 % ',)6 ) *+ & <2'%)9 Développer le partage des connaissances dans le cadre de la qualité # )) 2 # / 9. '' %( ' / % ) ',%, (# # +& C1"' #! #!/ " ' )'! %, 6 )#& C')## '%% %',6 /)) 1% / 2)% '!/)# % )# ))%) )2& C! %(!)' )# 2#& C1))2) 1' Accompagner la culture de l évaluation interne et externe C ' 1# / ' % 1'/ ' 1/ %%#' # '%)') '& C1-+-2' 1# ' %'9' ' '% 1#!4 1# ',)OO/'#)'?% )#4 &C')' 1 %#'.# #' 2 ' )"1 %#'/)'%) '#' 1#% &C) 1 %#'!!)%) 2& 5&C')' 1 %#'.' # 1!) )')2& &C')' 1 %#'.# ',2%)2& 7&C)'%)'%%)6) % ) ))!2& &C%% ) /# 12' '#42',2 1%/%,# /)2'/% %) &,)4FF%&&2#& '98%! '',',2) 1# '# 6 ) %#''!%'9'!\ 5%& 8

10 3 Améliorer les conditions de travail 3.1 Synthèse C1#% # #. %' ) ) 1 # ) % & M % 6/ ' 2!/ ',9/ ).)'!26 6 %! #. %' & C 2 %2! # J 6!J) )'),(6! ) %) (& * 1) ()6 6 ) (2 "1, % )'. %) (&' )1!) 6))) '?/ )" '!%'#)& O '#))!?2 6)##''4 9 1# %' )#))). # ' %) (1 ' 3.2 Des illustrations Distribuer du matériel aux intervenants : accorder les pratiques professionnelles aux contenus des stages Gestes et postures ;!%) 1 ' )A 6 #'%) 1O< 5 M ''' ' )% 1. % 9') # ) / 9)),/ 9) % / 9) 2 %) #& Harmoniser les dispositifs de location ou de prêt de matériel médical -N'6)H '% %' )%!)>2 ) % )'. '' / I' %', % )2 ) ')#4' '/),%'K#'#!)',2# & 3.3 Des orientations Proposer des activités sportives par le biais de partenariats avec des associations ou clubs sportifs C ' ) )) '# )#! #4 ' %% ) )'% )# ))/)? 2&; ''1 6 )) '6'6 ) )>2K Aider au passage du permis de conduire et aux assurances pour le transport de personnes #) 6.) %) (#1 #). )% '. ))/ ) ) ) 2#%& ))D 6 ''%)' ) ) / %% G / ' % " %! ( '. ) )% ' )?! ','/ %)'?&-"1,'%%))!)%& O, # 2'. 6 ') ) )#,' ) #'/.G9#'KE ')). ',2 1')) %'2 %%& Diagnostiquer et installer l équipement à domicile, vers un nouveau métier? C *- ) # 1 % 6 % )' ) 1)) 2)' &#2 %(' *-/ -*E-<O/ 1--Z K C' 1' /# # '/. ) ) 2 1% ). %' ) 6 1'' # #. %' &- % )# 2 % )') )'% # 1 16)% )' #'#& C 2,) ) ')!'''%) & 0 # + #( 1 5,] (%% ) 2+;75/O</&

11 4 Professionnaliser les métiers et développer les compétences individuelles 4.1 Synthèse Penser métiers, compétences et pas seulement emplois Q 6 '' ) ) = +%) * ' 6 *%)'/ 1))',) '%)' ') ' )'%% ) 24) '%)# / '# % ) & C1)' 3 '%)' ) ) 6 ' 2 %4 ' 21))# )) '%)'# ' '#/.# '% %6 ' '' ) %& Partir du métier réel et non du métier prescrit, des pratiques professionnelles validées ; '' ) %)' ) 6 % )6 "'#% ) 42)# %) /'%/# %&* )#)6 6'# '!)%)/ )!%) ) 6'! 12'! 1%) (& 1))( % )))'"%1) ') 2 + 1*' )%# %.) 1!#'& Prioriser les 3 métiers de base C % 2 %) (. %' /! # ' ')!%&; '',!1!' ) EOI)% % 6 1 % ) '%!'/6 # ) EOI) # #'1'%%& +# %2 / %1#.%' 14 9 C2%) (/'2-Q) =%/ # 1- # 9 C! #' / ; +-L& *'!()1#)D)%)' 2%&+ )'.' ' '##/ ',!'% ) '2-Q& ' %.%',2-L/#'2 %-L #') ',/'' )/# % & +)? '# ))# '%)!%1#&C1# '%' )=) %'/ ) (# ''% ' '%)' 2'/% 16)/ %2%)"#'%) '%)'2',%& C ' '%!%)' / ) ) ' 8 # 6 ''& 4.2 Des illustrations Favoriser les passerelles entre branches pour pouvoir recruter à domicile et dans les établissements '' ',)# )2 ' 1,2% %' #'#/2)# % ) &+/ -L) ) %!'/) '! 1'%& 1,6'2 % )! / [.' 6 ', ) #/# # ) %) /'6 %) ) ',&C!(# H'%)& Développer des formations transverses : le tronc commun des formations de niveau V M ' % %2 1 ''%% % # L/ ') ' )21%. 1&*''%%/".#6 ' #' ; 3-/% #H 29.()6-L/-92/- /%% ( ' % 1+' / Q+ % - %' *- '/ "1, 2%'))') 6#'&

12 C#QE#')'' %2 % ')' 1'.)) % 1'% )% #& O 126 6)%)# 12') & Développer des dispositifs de professionnalisation alternatifs aux formations classiques *)%()# ',) 9)' ) ) (%. 1%4 33)/ 4) # #, Q2C2 & * %)! I', *% ' 1 ) % #( ) 2 %'1 ) ') #'% 1-/ ',2'2-Q # %& +C',122%6 '' 1.%' '' #' <2& Favoriser la mutualisation des financements de la formation C% '% 122')!2%'4 ) ) ) ), %/ '%% 2', % '%/ ) "61. % )"/# '%)'%%& 4.3 Des orientations Développer des parcours professionnels-types 2 ) =% ' 2% %" )% ) / Q+ -. %' /*-'/E1-#/')2-Q& %) (.%' )2; +-L'") /' ) L-+& -L 1# ) ) '%)!' A# % EOI&C!%%'/) '/1 -L6# '1)%21H)' ) %EOI&+#', %1 %'9)(', 26)#/#)# 1!'%!# )) #.%' '1,2%& ; 1[2 2%A6 1-I- 1+' ',%) %'& ; '= EOI%.)'# # ) /!!)4 1!'1)#' %1%1'/ 1!%2%1)#' % ) ' %D %& C ',%' 6 )2 ) ) %2%)#/6 ) '1 )#6 /6 1'#%2%' ''%'! 62/) %?.) %61.) '& Rapprocher le champ médico-social du sanitaire ) %'9' # '1#.) 6!' ".[?) '#1926,# # &Q 6 )#','),%? # ". 'A. #! % / %)H# 16H6#& Développer le tutorat C))%4 9 %' 62'%) =%/ '% )6#''!)'/',61 12) ' ) / 9 )%',*;;/ ''4 # ) # ) ).#.%' & *!?% % A/ % G 2% # )) ',2 '& Comprendre pourquoi les contrats de professionnalisation n attirent pas les structures ; ', 1. %' ' ) ) ' ) %) ( /)!"%5!% 1%) ) 1 #) )"'',&C ' 6 )'%)#' % ' 1-+% ) &C ''? L-+99 '.' ) %6 'B

13 5 Rendre les métiers attractifs, mieux intégrer les personnels pour les fidéliser 5.1 Synthèse Donner une image positive des métiers, relationnelle mais aussi technique * 6 ) D! # %?# '%)' )4 % 1 ' / ) %/ 1%/ '# *)%?%21H'%) ))'',6)'"/ ",%%.2#'%/6')%/'?%',!& Insister sur les avantages existants, notamment les CDI ; %!" *;;.)/ *; O'"1,6 )% # )?A %? 2%/ 16)%/ '%%#'KC')##''%& Faire connaître les supports existants des métiers et en créer localement )'6 6!%) 4 9 I'D ',%/ )#K ) 1 O+4 # ) / '%) % ',%-L/ 1O+ 91))( ) ' ))% '% 9 ')! '! '% ', % #' % )') Mieux intégrer les personnels de niveau V C%. 1)'' '/ )!,6% # ) &*)) ' % 22),6/%H% '' ) )& % 2/22%)H%) ' '1%',& 5.2 Une illustration : un métier encore «nouveau» : le chargé de développement C',+%) <)? 1''',8%%) 1'' '#6 '%)'/))')'%)'%) & 151),#67# I 4*# ))%]'#]!# & ') '#4 O ( )/%', ]#%& *. ] )"# ))%#'#!#'& - '%%' )%)"& *. ]% # & + ) 6)?) & +# # # +') 4 %) 1!/' (/2)) ').2' ) )#2% )".)1%, 2).'.)%? E#'))%'%)' E%)") % 1!)%.)) 2#2K 5.3 Une orientation : l élaboration et la diffusion de supports métiers locaux '',# ))))%.)1#0 1#4 ; ) 6/ '%/ # )))% 1 ',',1%) & CO' %')'', /.# &O ))6 ' )))')) 2) ) &,)4FF000&)&F)9 ) F) F%()F,% F2)F2)F)2F&)'&2&%& F"^)FO3 < ; F"^)F3 < ; B()<',',V%%W ',OV7W'P7)I', P8VW'P7)I',+ % P8VW'P7)I',I%P8VW'P7)I',*'P8VW'P7#Q'P8V

14 6 Conclusion 6.1 Fournir aux associations une boîte à outils pour leur développement % ".' )))6 694 Des référentiels de bonnes pratiques 9+%?6 #'49. 12%6 ''#'6 )6''%%!%) /'%% 'D/ 9.!)' )).',6& 9+%?2#'46 '6#.%)). '%%(#9 B 9 + %? ) %4 '%% ' ) #' 22 %%% ))'#%?6 'B Un référentiel de compétences ou compétentiel ; ',% ". 2/ 1 ' '& )) # ',''%)' '# /))(2& Un ensemble d indicateurs communs aux associations % ') '4 )(%>2/ %) ). '/ )' ) ',2/ % ) ',2/ # '/ 2K ; '!2 %/ 1O3-6 6)))& 6.2 Définir l articulation entre les différentes méthodes et échelles des études Conjuguer les méthodes qualitatives et quantitatives C)6 #' 1.%' # ) =2 / ) #' 2 '/ ' 2! 26 # ))%) ' ',& -#2 6 #)H) ' 6 6)) / '%'%)'!F.# ))& N 6 H ', 6 )(2A/ %2.)1', '%4 ) 1 ) '.6#/ ') ',/)'2/ '% () 2 ' 1#& C 6# ' % ',)))('& Piloter des diagnostics territoriaux ou y participer : un rôle nouveau pour les CPRE C'%%)2 ) 1%) *<+#'.# ))'# 1# %#2 &+ ()# #!'4 ) 1 ' 1# #'%6 1%) %) '/ ( * / ) * 3! F <2! / 5 ')* '%6'!2!C 1-2& Harmoniser les travaux aux différentes échelles : départementale, régionale et nationale - # )% #! # # ))% '%6 ' / # '') * 2!/ % 2' &; )' )#H #')%() '/%%',', )#& -#2 2 ; <E+I##' 1 *- ''% 1. )2 #)') % )1%) %!%) (& *''# 1O++)6)' 6!))'# 1%) %2)) 2& 1O++ %2.', /.', 2 /!%22!%)2!4 )'#& - # 1 # ', #'. )%? 6# )? 1% ' %'. 1 *- %) '' %', )' %/ #)1)%?),2),2 %%)', &

15 ))6 66'.) 16#4 9N '%/ ) ',',B 9J9 %',2 1--BN '6'%'%B 9N!) =%/9) =%##LB 9*%',2# ))% 'B 9N '%)') ) ' 'B +' 9C1'#)9 %"))). 1'#%B&&& 9*%%1 ) %B 999 2)1 ()6) B) # B Une orientation : participer aux démarches de développement des SRFS et des PRFP ; ' ' R 2 ;<E+I% 1% ) 6 ) ' 1. %' & C1"' # )) ',% 2! I% ))( '' ' %() ) 6' ) ') &C')#H)''1& Une orientation : clarifier les rôles des Enseignes et des Pôles déptx des services à la personne ;!)'. 1#) 'D #'. )4 2 1)/ ) 9%%) # /2 % )' 1-/ # ' 4!%) ()6/ )= )% #'%) )% 1Z & +'' '# B ' 6 2C2'< /S %% ) ) '/ ) % 1 2 S! 1'!' #%) ) # ))& M 1% # )% 1O?/ ' #,') #2 & 6.3 Mettre en valeur l originalité de la démarche associative, sa diversité et son potentiel, et mieux vendre son éthique )'96 6 % '' ))4 C1. %' 2) ' 4 % 6 1' 2>'. #9 #/'') )2 /6 61 & 6)%)'.%' ' %')2 6 # 1#/ %) ' ' 1 %2 % ''%)2 ) 2 # 6& C %','' 1. %' ' %)#% ) 6 ' 2 1 ', %% '& + / 2 ) %/ % 9H/ A/ #.%' ' '( 6'R%',. ' %H% 6 '%%'.('4 %)6## / %16' / % %', # ) / % ) >2 6 % ) 2%)/ '& - 1'% 12 1 ) 6 '%) 'R 1.%' &; 1S '2 %1%',/1 2 /)#)'% '%/'#' ' 6 # ))% ', ) 1H ) '/. 1', # 61. 1', ' & C) 6)H1 ', 2 '1 ''' ' )& ' # ". '"2 6 #' ) # ''#' 2!/" ' ' 1,64 2' ))/ # 9/ # 2 #' % 2 ))) 1) ) ) 1!)## %' & C1,6 )' # )2 '#'1,2%'',!# 6'%)) % /.'='R. ',2&

SERVICES PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL

SERVICES PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SERVICES PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL Avenue de saint Pierre Bourran 12000 RODEZ Tél : 05 65 73 37 03 Fax : 06 65 73 37 01 Numéro de déclaration d'existence

Plus en détail

Salon des services à la personne

Salon des services à la personne Salon des services à la personne Le Salon des services à la personne 3 ème édition Conférence La professionnalisation, un enjeu de taille dans le secteur des Services à la personne Organisée par MERCI+

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013

IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013 IREPS Poitou-Charentes Version de travail 24 juin 2013 Sommaire Introduction Les 4 axes de développement prioritaires Déclinaison opérationnelle Introduction Articulation du projet associatif et du plan

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé Rappel : contexte et objectif Mobilisation des élus de la ville du Creusot face au risque de désertification médicale Volonté d élaborer un projet de santé global, mobilisateur, à l échelle du bassin de

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL cliquer pour la page suivante Créé en 2007 permet d acquérir des compétences techniques, administratives et relationnelles au service des

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE Présentation de la formation et proposition de progression pédagogique La transformation du baccalauréat Vente Représentation en baccalauréat professionnel Vente a induit

Plus en détail

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Dans le champ de l action sociale, médico-sociale et de la santé, le secteur associatif représente environ

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE 1. PREAMBULE ET PROPOSITIONS D ELEMENTS DE METHODE POUR LE DEPLOIEMENT DU CONSEIL EN

Plus en détail

POINT 1 SDRH. rechercher systématiquement l utilisation optimale des ressources affectées à la branche.

POINT 1 SDRH. rechercher systématiquement l utilisation optimale des ressources affectées à la branche. INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION DU 2 OCTOBRE 2014 POINT 1 SDRH 1. PREAMBULE La COG 2014 2017, afin de consolider le rôle de la branche recouvrement au cœur du financement solidaire de la protection

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP RAPPEL HISTORIQUE C est au travers de l histoire de l ADAP et notamment les raisons qui ont motivé sa création, les transformations de son activité et de son fonctionnement

Plus en détail

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Votre forte mobilisation en faveur des emplois d avenir, durant ces derniers mois, a porté ses fruits, le cap des 50 000

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Le contexte Dans le BTP, la valeur ajoutée est principalement générée par la main d œuvre. Dans le cadre d un projet de Gestion Prévisionnelle

Plus en détail

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Les Relais assistants maternels (Ram) ont été créés en 1989 par la Caisse Nationale des Allocations Familiales. L existence et les missions des

Plus en détail

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation.

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation. Ministère chargé des affaires sociales Etablissement de formation Nom du candidat Prénoms du candidat Livret de formation Diplôme d Etat d éducateur spécialisé LE PRESENT LIVRET COMPREND 1 Présentation

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Diagnostic sur la relation emploi-formation dans le secteur de la Petite Enfance en région Midi- Pyrénées

Diagnostic sur la relation emploi-formation dans le secteur de la Petite Enfance en région Midi- Pyrénées Diagnostic sur la relation emploi-formation dans le secteur de la Petite Enfance en région Midi- Pyrénées Introduction Le secteur de la petite enfance couvre l activité de garde des enfants de 0 à 3 ans,

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Action Collective Nationale

Action Collective Nationale Action Collective Nationale Colloque Compétitivité: les entreprises s'engagent pour les compétences le mercredi 11 avril 2012 à Paris Natacha OLIVIER, Responsable Gestion Projets, ELASTOPÔLE Marie CHAPUT

Plus en détail

SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS

SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS Dans le cadre de la convention pour la modernisation et la professionnalisation des services

Plus en détail

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement :

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : Sport Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : ADDEL 75 Association omnisport (1 100 adhérents) : analyse organisationnelle et appui à la valorisation des activités. Association de tennis de table : appui

Plus en détail

Diagnostic sanitaire et social du Lot

Diagnostic sanitaire et social du Lot Diagnostic sanitaire et social du Lot Présentation du diagnostic territorial 2014 Ce document est un support de présentation, pour des informations plus complètes, vous pouvez vous référer au diagnostic

Plus en détail

En partenariat avec RH & organisation

En partenariat avec RH & organisation En partenariat avec RH & organisation FORMATION D EVALUATEUR EXTERNE EN ETABLISSEMENT SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL PROGRAMME PEDAGOGIQUE 3 e promotion 2012/2013 ESTES -3 rue Sédillot BP 44 67065 STRASBOURG

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Colloque des Présidents de Club et responsables d établissement 31 Janvier 2015 Port Camargue. LRSET : à l écoute de vos projets

Colloque des Présidents de Club et responsables d établissement 31 Janvier 2015 Port Camargue. LRSET : à l écoute de vos projets Colloque des Présidents de Club et responsables d établissement 31 Janvier 2015 Port Camargue LRSET : à l écoute de vos projets Une ambition majeure : accompagner la professionnalisation et la structuration

Plus en détail

Les services à la personne à Paris enjeux, cadrage, actions

Les services à la personne à Paris enjeux, cadrage, actions Les services à la personne à Paris enjeux, cadrage, actions Comité parisien pour l emploi Hôtel de Ville 4 juillet 2011 Sommaire Se représenter : les contours de la sphère des services / les activités

Plus en détail

Le manager transversal

Le manager transversal Le 29 septembre 2009 Le manager transversal Au cœur des organisations matricielles C1 Les enjeux actuels de la transversalité 2 Diapositive 2 C1 Doc expertise - Chapitre A CEGOS-FRANCE; 20/10/2008 L émergence

Plus en détail

Conseil général de la Haute-Vienne

Conseil général de la Haute-Vienne Conseil général de la Haute-Vienne PRESTATION D ASSISTANCE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE 2014-2018 Réunion de présentation du schéma 17 septembre 2014 Cekoïa

Plus en détail

logique de parcours transdispositifs,

logique de parcours transdispositifs, PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES LA REFORME DE LA FORMATION PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX Accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la formation tout au long de la

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Master Professionnel. Action Sociale et de Santé. Spécialité Cadre de l Intervention Sociale

Master Professionnel. Action Sociale et de Santé. Spécialité Cadre de l Intervention Sociale Master Professionnel Action Sociale et de Santé Cadre de l Intervention Sociale Direction des Services : Vieillissements et Handicaps Évaluation et Prévention des Risques UFR Médecine et Sciences de la

Plus en détail

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences

Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences Construire une identité professionnelle : Identités professionnelles et compétences -> Synthèse des écrits des participants lors de l'animation d'accolades 3 questions : - Comment améliorer les pratiques

Plus en détail

Synthèse nationale des enjeux. Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD

Synthèse nationale des enjeux. Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD Synthèse nationale des enjeux Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD Initiation du projet Travail lancé en Mars 2008 avec pour objectif : Réagir sur la place de la promotion de la santé dans la

Plus en détail

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE DE JEPS Animation socio éducative ou culturelle Développement de s, territoires et réseaux Blois 2014 2016 PREALABLE : Cette formation concerne principalement des professionnels occupant des postes de

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes

Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes Ce référentiel a été élaboré avec l accompagnement méthodologique

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN

PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN La nécessité de définir le cadre d intervention du manager de projet pour le projet EMISE reflète des différences culturelles

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Accompagnement & Suivi dans la mise en place d une Démarche d Amélioration Continue de la Qualité simple et efficiente

Accompagnement & Suivi dans la mise en place d une Démarche d Amélioration Continue de la Qualité simple et efficiente Atelier-Ressources KalitExpert Accompagnement & Suivi dans la mise en place d une Démarche d Amélioration Continue de la Qualité simple et efficiente La Démarche Qualité VOTRE CONTACT COMMERCIAL Antoine

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET INSET DE NANCY RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET Pour toute information et inscription : Agnès

Plus en détail

REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE

REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE INTRODUCTION AU REFERENTIEL L accompagnement de l avancée en âge des personnes handicapées

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

à l ICR Janvier 2009

à l ICR Janvier 2009 Politique sociale à l ICR Janvier 2009 Une politique s inscrivant dans la continuité Un PDE depuis 2005 Un projet social depuis 2006 Une tradition de négociation collective 3 accords d entreprise signés

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

www.noria-formaconseil.fr Formations Développement Personnel et efficacité Professionnelle Calendrier FORMATIONS

www.noria-formaconseil.fr Formations Développement Personnel et efficacité Professionnelle Calendrier FORMATIONS Formations Développement Personnel et efficacité Professionnelle www.noria-formaconseil.fr Calendrier FORMATIONS 2015 MANAGEMENT DES EQUIPES ET DES PERSONNES MANAGEMENT OPERATIONNEL MA001 Réussir sa prise

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Responsable de la gestion des ressources humaines

Responsable de la gestion des ressources humaines Responsable de la gestion des ressources humaines J1D25 Ressources Humaines- IR Le responsable de la gestion des ressources humaines propose, définit et met en oeuvre la politique de ressources humaines

Plus en détail

Gestionnaire de cas. Pr Dominique Somme Université Rennes 1, CHU Rennes. dominique.somme@chu-rennes.fr

Gestionnaire de cas. Pr Dominique Somme Université Rennes 1, CHU Rennes. dominique.somme@chu-rennes.fr Gestionnaire de cas Pr Dominique Somme Université Rennes 1, CHU Rennes dominique.somme@chu-rennes.fr Les frontières de fragmentation (1) Court et Long terme Hôpital aigu (urgences, réanimation, plateau

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS AXE 1 INSTANCES ET ACTEURS OPERATIONNELS COMPETENTS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE

Plus en détail

FBB - Conseil & Formation La formation, un outil de management et de développement

FBB - Conseil & Formation La formation, un outil de management et de développement FBB - Conseil & Formation La formation, un outil de management et de développement La formation professionnelle, obligation ou investissement? Entreprendre à Tremblay Focus RH 22 janvier 2013 Un principe

Plus en détail

Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges)

Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Présentation du diagnostic territorial 2014 Ce document est un support de présentation, pour des informations plus complètes,

Plus en détail

Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers

Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers Réingénierie aides-soignants (AS) et auxiliaires de puériculture (AP) Synthèse des travaux sur les évolutions ayant un impact sur ces métiers 1 - Les objectifs des travaux Explorer les contours des métiers

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Restitution des Etats Généraux du Travail Social Poitou - Charentes MERCREDI 28 MAI 2014

Restitution des Etats Généraux du Travail Social Poitou - Charentes MERCREDI 28 MAI 2014 Restitution des Etats Généraux du Travail Social Poitou - Charentes MERCREDI 28 MAI 2014 Rappel des objectifs RAPPEL DES DEUX THEMATIQUES DE L INTER REGION SUD OUEST Mutations du travail social et chantiers

Plus en détail

Les services à la personne Economie, emploi et professionnalisation : quelles perspectives?

Les services à la personne Economie, emploi et professionnalisation : quelles perspectives? Les services à la personne Economie, emploi et professionnalisation : quelles perspectives? Centre d information et de documentation jeunesse (CIDJ) 24 mai 2012 Sommaire Contexte : éléments qui peuvent

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

VALORISATION DES METIERS DU GRAND AGE : PRESENTATION DE L OUTIL DE DIAGNOSTIC DE RECRUTEMENT ET EVOLUTIONS A VENIR

VALORISATION DES METIERS DU GRAND AGE : PRESENTATION DE L OUTIL DE DIAGNOSTIC DE RECRUTEMENT ET EVOLUTIONS A VENIR VALORISATION DES METIERS DU GRAND AGE : PRESENTATION DE L OUTIL DE DIAGNOSTIC DE RECRUTEMENT ET EVOLUTIONS A VENIR Janvier 2014 Contact : Julien MARCELLE, Chef de projet Port : 0611316311 Adresse électronique

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé Master Droit, Economie, Gestion Mention «Management des Ressources Humaines» finalité recherche et

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P.

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P. 1 Sommaire État des lieux P. 4 Carte des EHPAD P. 6 Priorités stratégiques P. 7 En Bref P. 10 Perte d'autonomie, que faire? P. 11 3 État des lieux 1. État des lieux démographique, social et sanitaire

Plus en détail

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées N a d è g e M I L L E V I L L E R e s p o n s a b l e F o r m a t i o n R e c r u

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Depuis quelques années la crise du logement entraîne un fort dynamisme de l emploi dans les secteurs de l aménagement et

Plus en détail

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées»

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» ACTION TERRITORIALE 2011-2012 «Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» CAHIER DES CHARGES D ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION Origine de la demande UNIFAF

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt Référencement des prestataires DLA en Aquitaine 2014-2016

Appel à Manifestation d Intérêt Référencement des prestataires DLA en Aquitaine 2014-2016 1 Soutenu par Appel à Manifestation d Intérêt Référencement des prestataires DLA en Aquitaine 2014-2016 Ce document a vocation à clarifier le contexte de l intervention des prestataires DLA, à faciliter

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE DU 15 JUILLET 2009 RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES PREAMBULE GENERAL : Dans le contexte en profonde

Plus en détail

> OFFRES D EMPLOI DIVERSES

> OFFRES D EMPLOI DIVERSES > OFFRES D EMPLOI DIVERSES ASSOCIATION TANGO Tita Merello exerce une activité créative et artistique dans le but d enseigner la pratique du Tango Argentin à des professionnels et des amateurs et de proposer

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile Les Métiers de l Aide et des Soins à Domicile Le secteur du domicile vit de multiples changements et doit faire face à une évolution importante. Les besoins de la population française augmentent en terme

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY Plateforme mobilité Transport et qualité de service Ce projet se construit autour de cinq dispositifs : le dispositif mobilité «IMAGINE» qui propose une plateforme mobilité,

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

LES EMPLOIS D AVENIR EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS

LES EMPLOIS D AVENIR EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS Pantone PANTONE 288 C Quadrichromie RVB (couleur écran) PANTONE 7409 C C 100 - M 85 35 J - 100 N - - R 27 247 V 56 173 B 146 - LES EMPLOIS D AVENIR EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS Mode d emploi PRÉFET DE

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail