Lecture analytique n 16 : Emile Zola, Germinal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lecture analytique n 16 : Emile Zola, Germinal"

Transcription

1 Lecture analytique n 16 : Emile Zola, Germinal [Le roman Germinal est une peinture puissante de la vie misérable des mineurs de la deuxième moitié du XIXe siècle. Il met en scène un conflit dramatique entre les mineurs en grève et la compagnie minière. L'ouvrier Etienne Lantier, renvoyé de son atelier pour ses opinions contestataires, prend contact, dans son nouveau travail à la mine, avec tout un monde de souffrances et d'injustices. Une grève se déclenche, dont il prend la tête. Dans ce chapitre 7, Etienne tient une réunion clandestine, la nuit, dans la forêt, et incite les mineurs à poursuivre la grève.] Un silence profond tomba du ciel étoilé. La foule, qu on ne voyait pas, se taisait dans la nuit, sous cette parole qui lui étouffait le cœur ; et l on n entendait que son souffle désespéré, au travers des arbres. Mais Etienne déjà, continuait d une voix changée. Ce n était plus le secrétaire de l association qui parlait, c était le chef de la bande, l apôtre apportant la vérité. Est-ce qu il se trouvait des lâches pour manquer à leurs parole? Quoi! depuis un mois, on aurait souffert inutilement, on retournerait aux fosses, la tête basse, et l éternelle misère recommencerait! Ne valait-il pas mieux mourir tout de suite, en essayant de détruire cette tyrannie du capital qui affamait le travailleur? Toujours se soumettre devant la faim jusqu au moment où la faim, de nouveau, jetait les plus calmes à la révolte, n était-ce pas un jeu stupide qui ne pourrait durer davantage? Et il montrait les mineurs exploités, supportant à eux seuls les désastres des crises, réduits à ne plus manger, dès que les nécessités de la concurrence abaissaient le prix de revient. Non! le tarif de boisage n était pas acceptable, il n y avait là qu une économie déguisée, on voulait voler à chaque homme une heure de son travail par jour. C était trop cette fois, le temps venait où les misérables, poussés à bout, feraient justice. La foule, à ce mot de justice, secouée d un long frisson, éclata en applaudissements, qui roulaient avec un bruit de feuilles sèches. Des voix criaient : «Justice! Il est temps, justice!» Peu à peu, Etienne s échauffait. Il n avait pas l abondance facile et coulante de Rasseneur. Les mots lui manquaient. Souvent, il devait torturer sa phrase, il en sortait par un effort qu il appuyait d un coup d épaule. Seulement, à ces heurts continuels, il rencontrait des images d une énergie familière, qui empoignaient son auditoire ; tandis que ses gestes d ouvrier au chantier, ses coudes rentrés, puis détendus et lançant les poings en avant, sa mâchoire brusquement avancée, comme pour mordre, avaient eux aussi une action extraordinaire sur les camarades. Tous le disaient, il n était pas grand, mais il se

2 faisait écouter. forme nouvelle de l esclavage, reprit-il d une voix plus vibrante. La mine doit être au mineur, comme la mer est au pêcheur, comme la terre est au paysan Entendez-vous! la mine vous appartient, à vous tous qui, depuis un siècle, l avez payée de tant de sang et de misère!» Eléments d introduction : Emile Zola, Germinal, Quatrième partie, Chapitre 7 (1877). - Emile Zola ( Seconde moitié du XIXe qui a porté la bourgeoisie au pouvoir, siècle de la révolution industrielle, et de l émergence d une nouvelle «classe»: la classe ouvrière, et de nouvelles philosophies politiques: socialisme, communisme, anarchisme). Ecrivain engagé dans les questions sociales et politique (il est sans doute l acteur le plus célèbre de l affaire Dreyfus avec sa Lettre ouverte publiée dans le journal l Aurore: «J accuse»). - Chef de file du naturalisme (voir cours sur le roman). - Germinal explore la question ouvrière à travers l univers des mineurs. Etienne, le héros, devient le leader d une révolte à la mine, révolte qui échouera, mais qui porte le germe, pour Zola, des révoltes à venir (d où le titre!) Idées essentielles : - Problématiques : Quelle peinture du monde des mineurs apparaît dans ce texte? En quoi Etienne apparaît-il comme un héros? Comment est retranscrit l affrontement entre les classes? Quelle vision de la misère nous donne ce texte? En quoi Etienne est-il un personnage éloquent? Montrez que Zola donne à Etienne une apparence quasi-prophétique? En quoi ce texte constitue-t-il une idéalisation de la classe ouvrière? Preuves : Citations Procédés Explications Un silence profond tomba du ciel étoilé. Hyperbole Métaphore La première phrase du texte donne au silence de la foule une dimension céleste. Il s'agit d'une hyperbole, qui donne le sentiment que le Ciel lui-même écoute Etienne. Ce n était plus le secrétaire de l association qui parlait, c était le chef de la bande, l apôtre apportant la vérité. Métaphores Hyperboles Etienne n est plus seulement le leader des mineurs, mais un «chef de bande», un «apôtre». Et il affronte un puissant ennemi : «la tyrannie du capital.» L'allusion initiale au «ciel» peut être rapprochée de la métaphore de l' «apôtre» : Etienne devient un messager céleste, un

3 apôtre apportant la parole divine. Est-ce qu il se trouvait Discours indirect libre des lâches pour manquer à leurs parole? Quoi! depuis un mois, on aurait souffert inutilement, on retournerait aux fosses, la tête basse, et l éternelle misère recommencerait! Ne valait-il pas mieux mourir tout de suite, en essayant de détruire cette tyrannie du capital qui affamait le travailleur? Toujours se soumettre devant la faim jusqu au moment ou la faim, de nouveau, jetait les plus calmes à la révolte, n étaitce pas un jeu stupide qui n e p o u r r a i t d u r e r davantage? Et il montrait les mineurs exploités, supportant à eux seuls les désastres des crises, réduits à ne plus manger, dés que les nécessités de la concurrence abaissaient le prix de revient. Non! le tarif de boisage n était pas acceptable, il n y avait là q u u n e é c o n o m i e déguisée, on voulait voler a chaque homme une heure de son travail par jour. C était trop cette fois, le temps venait où les misérables, poussés à bout, feraient justice. «Justice! Il est Discours direct Discours direct pour les dernières paroles

4 temps, justice!» l esclavage, reprit-il d une voix plus vibrante. La mine doit ê tre a u m ineur, comme la mer est au pêcheur, comme la terre e s t a u p a y s a n Entendez-vous! la mine vous appartient, à vous tous qui, depuis un siècle, l avez payée de tant de sang et de misère!» d Etienne. Est-ce qu il se trouvait des lâches pour manquer à leurs parole? Ne valait-il pas mieux mourir tout de suite, en essayant de détruire cette tyrannie du capital qui affamait le travailleur? Toujours se soumettre devant la faim jusqu au moment ou la faim, de nouveau, jetait les plus calmes à la révolte, n étaitce pas un jeu stupide qui n e p o u r r a i t d u r e r davantage? Questions oratoires e n e s s a y a n t d e détruire cette tyrannie du c a p i t a l q u i affamait l e travailleur? o n v o u l a i t voler à chaque homme une heure de son travail par jour. Lexique péjoratif Lexique péjoratif abondant pour désigner l ennemi : le capitalisme. «tyrannie du capital» qui «affame», qui «vole», qui constitue une «économie déguisée», donc hypocrite, trompeuse, laissant les ouvriers supporter le «désastre des crises».

5 l esclavage la tête basse, et l é t e r n e l l e misère recommencerait! la faim l e s m i n e u r s exploités Champ lexical de la misère et gradation Des hommes «poussés à bout»,» mineurs exploités, supportant à eux seuls les désastres de la crise, réduits à ne plus manger», ouvriers qui ont payé le prix «de tant de sang et de misère» réduits à ne plus manger tant de sang et de misère i l n y a v a i t l à qu u n e é c o n o m i e déguisée, on voulait voler à chaque homme une heure de son travail par jour. Phrase impersonnelle Pronom indéfini «on» Un ennemi sans visage : formules impersonnelles : «il n y avait là», «on voulait voler» s e s g e s t e s Gradation d ouvrier au chantier, ses coudes rentrés, p u i s d é t e n d u s e t lançant les poings en avant, sa mâchoire brusquement a v a n c é e, c o m m e pour mordre I l n a v a i t p a s l abondance facile et coulante de Rasseneur. Les mots lui manquaient. Souvent, il devait torturer sa phrase Champ lexical de la parole Parole inspirée pour un homme qui ne maîtrise pas parfaitement l art de la parole. il rencontrait des images d une énergie f a m i l i è r e, q u i e m p o i g n a i e n t s o n auditoire ; tandis que ses Antithèses Antithèse de l avant-dernier paragraphe : d une part, Etienne n a pas «l abondance facile», «les mots lui manquent», il doit «torturer sa phrase» ; m a i s c e s imperfections sont les garants mêmes de sa spontanéité créatrice : «à ces heurts

6 g e s t e s d o u v r i e r a u chantier, ses coudes rentrés, puis détendus et lançant les poings en a v a n t, s a m â c h o i r e brusquement avancée, comme pour mordre, avaient eux aussi une action extraordinaire sur les camarades. Tous le disaient, il n était pas grand, mais il se faisait écouter. La foule, qu on ne voyait pas, se taisait dans la nuit, sous cette parole qui lui étouffait le cœur ; et l on n entendait que son souffle désespéré, au travers des arbres. Q u o i! depuis un mois, on aurait souffert inutilement, on retournerait aux fosses, la tête basse, e t l é t e r n e l l e m i s è r e recommencerait! Indications spatiotemporelles Exclamations continuels, il rencontrait des images d une énergie familière». Cadre spatio-temporel qui rappelle les prêche dans le désert des grandes figures bibliques ( Moïse, Jésus). Ton lyrique et exalté : modalité exclamative, révolte face à l injustice. Non! l esclavage, reprit-il d une voix plus vibrante. La mine doit être au mineur, comme la mer est au pêcheur, comme la terre e s t a u p a y s a n Entendez-vous! la mine vous appartient, à vous tous qui, depuis un siècle, Présent de vérité générale Utilisation systématique du présent de vérité générale.

7 l avez payée de tant de sang et de misère!» l esclavage, reprit-il d une voix plus vibrante. La mine doit ê tre a u m ineur, comme la mer est au pêcheur, comme la terre est au paysan Entendez-vous! la mine vous appartient, à vous tous qui, depuis un siècle, l avez payée de tant de sang et de misère!» Comparaisons Comparaisons qui prônent une justice fondée sur la jouissance par le travailleur du produit de son travail (analyse très probablement inspirée de Marx): mine/mineurs ; mer/pêcheur ; terre/paysan.

Lecture analytique n 16 : Emile Zola, Germinal

Lecture analytique n 16 : Emile Zola, Germinal Lecture analytique n 16 : Emile Zola, Germinal [Le roman Germinal est une peinture puissante de la vie misérable des mineurs de la deuxième moitié du XIXe siècle. Il met en scène un conflit dramatique

Plus en détail

Objet d étude : la parole en spectacle.

Objet d étude : la parole en spectacle. Proposition sujet Bac pro français BACCALAUR EAT PROFESSIONNEL Objet d étude : la parole en spectacle. Evaluation des compétences de lecture (10 points) Présentation du corpus 1 Présentez le corpus en

Plus en détail

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit Edouard, collège Aumeunier-Michot Bilan annuel (séquences) : 3ème Ecrire un récit I. Un récit rapporte des événements réels ou fictifs. - Il existe plusieurs genres narratifs : la nouvelle, le roman, le

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

porte de derrière et les voyant à l aise et bien attentifs, Sage l Ancien se racla la gorge puis commença en ces termes :

porte de derrière et les voyant à l aise et bien attentifs, Sage l Ancien se racla la gorge puis commença en ces termes : Classe de 3 ième Année 2015/2016 La ferme des animaux, Georges Orwell Lire un apologue Séance 1: Lire une péroraison révolutionnaire a. Définition d APOLOGUE : b. Quelles hypothèses de lecture je peux

Plus en détail

FRANÇAIS CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles. «rénové» SESSION Examen : BEP (certification intermédiaire)

FRANÇAIS CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles. «rénové» SESSION Examen : BEP (certification intermédiaire) SESSION 2015 Brevet d Études Professionnelles «rénové» FRANÇAIS CORRIGÉ 1503 Examen : BEP (certification intermédiaire) Session 2015 CORRIGÉ Spécialité : toutes spécialités Épreuve : FRANÇAIS Durée : 1

Plus en détail

SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire

SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire Page 1 sur 5 SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire Le commentaire littéraire est un exercice qui vous demande de rendre compte de votre lecture de manière organisée. Il faut éclairer le sens d un texte

Plus en détail

METHODE DU COMMENTAIRE COMPOSE

METHODE DU COMMENTAIRE COMPOSE METHODE DU COMPOSE 1. La méthode a) Lecture Il faut lire et relire le texte : personne ne comprend tout du premier coup! Il faut pouvoir arriver à le mémoriser, à le maîtriser. On peut délimiter le texte

Plus en détail

MISE À JOUR FRA-3032 (2) (75 heures) DOMINANTES : EXPRESSIVE (cours optionnel avec FRA-3033)

MISE À JOUR FRA-3032 (2) (75 heures) DOMINANTES : EXPRESSIVE (cours optionnel avec FRA-3033) MISE À JOUR FRA-3032 (2) (75 heures) DOMINANTES : EXPRESSIVE (cours optionnel avec FRA-3033) Document présenté par Simone Bouchard Septembre 2002 SB/cd FRA-3032 Objectif terminal : Lire un texte à dominante

Plus en détail

Epreuve (1) Français N. Élevé

Epreuve (1) Français N. Élevé Français N. Élevé Epreuve (1) 3 ème Préparatoire «Chocolat» «Pourquoi vous surnomme-t-on Chocolat?» Julien allait répondre que c'était parce que son père possédait la plus grosse chocolaterie de la région

Plus en détail

Objectif: Découvrir que ma famille est une communauté où j apprends à vivre l évangile de Jésus

Objectif: Découvrir que ma famille est une communauté où j apprends à vivre l évangile de Jésus Au fil des saisons - 4 ème année de catéchèse Janvier - «Vivre en famille» Objectif: Découvrir que ma famille est une communauté où j apprends à vivre l évangile de Jésus Matériel: chaque enfant apporte

Plus en détail

Lecture analytique n 3 : la révolte du garde

Lecture analytique n 3 : la révolte du garde Lecture analytique n 3 : la révolte du garde 5 10 15 20 25 Le Garde but une rasade à même sa bouteille. Sans vous vexer, poursuivit-il, regardez-vous vous voyez dans quel état ils vous ont mis? Et tout

Plus en détail

Les brises de confirmation

Les brises de confirmation Les brises de confirmation Les brises de confirmation William Mmutle Masetlha Foundation, Zambia LEÇON 1 Apprenons à connaître Musonda Suis le texte pendant que ton tuteur le lit. Souligne les mots nouveaux

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET

DIPLOME NATIONAL DU BREVET Brevet blanc 21 février 2013 Collège Colbert DIPLOME NATIONAL DU BREVET SERIE COLLEGE EPREUVE DE FRANÇAIS PREMIERE PARTIE L épreuve comporte deux parties : PREMIERE PARTIE 25 points - Questions réécriture

Plus en détail

Lundi 24 novembre 2014

Lundi 24 novembre 2014 Lundi 24 novembre 2014 Lecture du texte : COSETTE (1) En cheminant par le taillis dans la direction de Montfermeil, Jean Valjean avait aperçu cette petite ombre qui se déplaçait avec un gémissement, qui

Plus en détail

ESSAI. Discours sur la religion la République l esclavage. Robespierre. l aube. Extrait de la publication

ESSAI. Discours sur la religion la République l esclavage. Robespierre. l aube. Extrait de la publication ESSAI Robespierre Discours sur la religion la République l esclavage l aube Discours sur la religion, la République, l esclavage La collection l Aube poche essai est dirigée par Jean Viard Maximilien

Plus en détail

Grammaire. Types de phrases Caractéristiques Ponctuation Phrase déclarative Information.

Grammaire. Types de phrases Caractéristiques Ponctuation Phrase déclarative Information. Edouard, collège Aumeunier Michot Bilans annuels (4 ème ) Grammaire I. Les classes de mots Mots variables - En genre (masculin / féminin) - En nombre (singulier / pluriel) - En personne (1 ère / 2 ème

Plus en détail

LEÇON Est-ce que l homme qui était possédé par des démons pouvait se sauver de la puissance de tous les démons qui le contrôlaient? -Non.

LEÇON Est-ce que l homme qui était possédé par des démons pouvait se sauver de la puissance de tous les démons qui le contrôlaient? -Non. 10. Qui a libéré cet homme de son esclavage des démons? -Jésus. LEÇON 57 1. Pourquoi est-ce que Jésus était fatigué? -Bien que Jésus soit complètement Dieu, il était aussi complètement homme. 2. Comment

Plus en détail

Grammaire. Types de phrases Caractéristiques Ponctuation Phrase déclarative Information.

Grammaire. Types de phrases Caractéristiques Ponctuation Phrase déclarative Information. Edouard, collège Aumeunier Michot Bilans annuels (5 ème ) Grammaire I. Les classes de mots Mots variables - En genre (masculin / féminin) - En nombre (singulier / pluriel) - En personne (1 ère / 2 ème

Plus en détail

2 avril septembre 1902

2 avril septembre 1902 Emile Zola 2 avril 1840 29 septembre 1902 Emile Zola est né à Paris en 1840 Il déménage à Aix en Provence en 1843 où il y vit jusqu'en 1858. Il revient ensuite à Paris où il y vit jusqu'à sa mort en 1902,,

Plus en détail

Jésus n est pas Dieu selon la bible

Jésus n est pas Dieu selon la bible Jésus n est pas Dieu selon la bible Les chrétiens vont bientôt fêter la naissance de Jésus, qui est Dieu ou le Fils de Dieu, ou le 3 en 1... On ne sait plus exactement qui il est quand on leur pose la

Plus en détail

De l eau coulant d un rocher?

De l eau coulant d un rocher? 8 Leçon De l eau coulant d un rocher? Nombres 20.1-13 ; Patriarches et prophètes, p. 391-400. «Maman, il n y a plus d eau! Qu est-ce qui arrive? Je voudrais boire», dit Danielle. «Désolée, répondit maman,

Plus en détail

HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE

HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE Soudain apparut une énorme sorcière vêtue d un long manteau noir et coiffée d un grand chapeau pointu. Elle lorgnait nos petites têtes endormies en faisant de

Plus en détail

LES FIGURES DE STYLE LES FIGURES DE SYNTAXE

LES FIGURES DE STYLE LES FIGURES DE SYNTAXE LES FIGURES DE STYLE Comme nous le verrons en classe, les figures de style servent à enrichir un texte, à lui donner un caractère plus littéraire, plus poétique. Dans tes notes de cours se trouveront les

Plus en détail

Séries technologiques

Séries technologiques PROPOSITION DE CORRECTION E.A.F Session 2015 Séries technologiques QUESTIONS SUR CORPUS Question 1 (réponse semi-rédigée) Le corpus de documents proposé à l étude est composé de trois extraits romanesques

Plus en détail

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor.

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor. 1 Les plans 2 Les angles ou points de vue ANNEXE En Bande dessinée, comme au cinéma, le choix DES PLANS donne une de l atmosphère que l on veut créer pendant que l on raconte l histoire. Habituellement

Plus en détail

sur les Musulmans; encore moins leur condamnation. Quelle convergence d'analyses par des Hommes d'époques, d'origine et d'esprit aussi divers!

sur les Musulmans; encore moins leur condamnation. Quelle convergence d'analyses par des Hommes d'époques, d'origine et d'esprit aussi divers! À méditer eux n'étaient pas taxés d'islamophobie! Impressionnantes, ces visions de l'islam! Qui ne sont pas des opinions définitives sur les Musulmans; encore moins leur condamnation. Quelle convergence

Plus en détail

LA PASSION ET LA MORT

LA PASSION ET LA MORT ÉCOLE DES APÔTRES LIVRET N 4 LA PASSION ET LA MORT (ou la Croix, folie d Amour) «a souffert sa passion, est mort et a été enseveli» «Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut

Plus en détail

4ÈME : ÉPREUVE COMMUNE DE FRANÇAIS / février 2014

4ÈME : ÉPREUVE COMMUNE DE FRANÇAIS / février 2014 4ÈME : ÉPREUVE COMMUNE DE FRANÇAIS / février 2014 ATTENTION AU DÉCOUPAGE DU TEMPS : DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2H Question + réécriture : 45' Dictée : 15' Rédaction : 1h TEXTE : Paul SMAIL, Vivre me tue, 1997,

Plus en détail

La Bible du bac L. Table des matières. Philosophie. Programme et méthodologie des épreuves

La Bible du bac L. Table des matières. Philosophie. Programme et méthodologie des épreuves Philosophie Méthodologie pour l épreuve de philosophie, toutes séries... 4 Fiche 1 La conscience, l inconscient... 9 Fiche 2 La perception... 11 Fiche 3 Autrui... 13 Fiche 4 Le désir... 16 Fiche 5 L existence

Plus en détail

- En 1940 quand la guerre éclate il gagne la France métropolitaine

- En 1940 quand la guerre éclate il gagne la France métropolitaine - Albert Camus naît en 1913 en Algérie, dans une famille pauvre - La mort de son père, la misère et la tuberculose expliquent son sentiment de l ABSURDE - Il étudie philosophie à Alger - 1937 L ENVERS

Plus en détail

Les registres de texte

Les registres de texte Les registres de texte Le registre comique : il perçoit le réel à travers le rire et l humour, il cherche à déclencher le rire en mettant l accent sur ce qui est inattendu ou sur le décalage par rapport

Plus en détail

Le Dieu qui exige une vie crucifiée: Luc

Le Dieu qui exige une vie crucifiée: Luc Le Dieu qui exige une vie crucifiée: Luc 9.23-25 Quelle pierre d achoppement comme enseignement! Jésus n essayait pas d attirer le monde par des promesses d une vie en rose si l on croit en Christ mais

Plus en détail

Courage trouillard! Tome 127

Courage trouillard! Tome 127 Courage trouillard! Tome 127 1/7 Arnaud Alméras Chapitre 1 Ça sent le roussi Lis les pages 5 à 10. Tu peux garder ton livre ouvert pour répondre. Indique «vrai» ou «faux». C est l histoire d un courageux

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2016 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS (L usage du dictionnaire et de la calculatrice est interdit) Coefficient : 2,5

Plus en détail

Exercice de préparation d une dissertation sur Les fleurs du mal de Baudelaire

Exercice de préparation d une dissertation sur Les fleurs du mal de Baudelaire Marcel Goulet Cégep Édouard-Montpetit marcel.goulet@cegepmontpetit.ca Sujet Exercice de préparation d une dissertation sur Les fleurs du mal de Baudelaire Montrez comment, dans les poèmes «La mort des

Plus en détail

L âge industriel.

L âge industriel. L âge industriel Question : Comment la ville du Creusot reflète-t-elle les bouleversements sociaux, économiques, religieux et idéologiques qui se produisent au XIXe siècle en Europe et en Amérique du Nord?

Plus en détail

Français Bac Pro 2 de /1 re /T le

Français Bac Pro 2 de /1 re /T le Français Bac Pro 2 de /1 re /T le Liste des ressources disponibles Introduction Sommaire - 910306_corrige_sommaire.pdf Année de Seconde Construction de l information Chapitre 1 - Construction de l information

Plus en détail

Source : PICTO. Macroplanification du cours FRA Vers une langue partagée

Source : PICTO. Macroplanification du cours FRA Vers une langue partagée Monde du travail Citoyenneté Santé Mieux-être Source : PICTO Macroplanification du cours FRA 1103-4 Vers une langue partagée Version mars 2009 FRA 1103-4 : Vers une langue partagée (Santé et mieux-être,

Plus en détail

METHODOLOGIE DU COMMENTAIRE LITTERAIRE Al Guérin

METHODOLOGIE DU COMMENTAIRE LITTERAIRE Al Guérin METHODOLOGIE DU COMMENTAIRE LITTERAIRE Al Guérin 2015-2016 I. Méthodologie générale du commentaire 1. Objectif Mettre en évidence les significations du texte les traduire en 2 ou 3 axes d'étude qui se

Plus en détail

LEÇON Qu est-ce que Dieu a dit à Adam qu il se passerait s ils mangent de l arbre de la connaissance du bien et du mal? -Ils mourraient.

LEÇON Qu est-ce que Dieu a dit à Adam qu il se passerait s ils mangent de l arbre de la connaissance du bien et du mal? -Ils mourraient. LEÇON 12 1. Pourquoi est-ce que Satan est entré dans le serpent? -Parce que Satan voulait se cacher. 2. Est-ce qu Eve savait que c est Satan qui parlait avec elle? -Non. 3. Pourquoi est-ce que Satan s

Plus en détail

L Europe de la «révolution industrielle».

L Europe de la «révolution industrielle». L Europe de la «révolution industrielle». Question : Comment l industrialisation a-t-elle bouleverser l Europe au XIXe siècle? I. L Europe s industrialise. 1) L ère de la vapeur et du charbon. Dans la

Plus en détail

Les Fables, Livre I, 10.

Les Fables, Livre I, 10. Le Loup et l'agneau La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l'allons montrer tout à l'heure 1. 5 10 15 20 25 Un agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure. Un loup survient à

Plus en détail

Les différentes formes de débats. Stage L EMC dans le parcours citoyen 21,22,23 novembre 2016

Les différentes formes de débats. Stage L EMC dans le parcours citoyen 21,22,23 novembre 2016 Les différentes formes de débats Stage L EMC dans le parcours citoyen 21,22,23 novembre 2016 Les définitions Le débat réglé : Pratique démocratique dont le but est de rechercher un consensus, un compromis.

Plus en détail

Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras

Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras Séquence 4 : confrontation entre Tartuffe et Iphigénie,

Plus en détail

La Samaritaine (Jn4, 1-26)

La Samaritaine (Jn4, 1-26) 1 ère séance Objectif : - Prendre conscience de son besoin de relation. - Découvrir que Jésus donne le goût de se faire proche de soi- même, des autres et de Dieu. - Prendre conscience que la présence

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Le commentaire composé, l analyse et la dissertation en littérature

Le commentaire composé, l analyse et la dissertation en littérature Le commentaire composé, l analyse et la dissertation en littérature = forme ou formule adéquate = forme ou formule fautive Citations (illustrations) 1. On place la citation entre guillemets. 2. Si l on

Plus en détail

LE GARDE Vous comprenez, si on me fouille, moi, c est le conseil de guerre. Cela vous est égal, à vous? (Il regarde encore la bague.

LE GARDE Vous comprenez, si on me fouille, moi, c est le conseil de guerre. Cela vous est égal, à vous? (Il regarde encore la bague. Vous comprenez, si on me fouille, moi, c est le conseil de guerre. Cela vous est égal, à vous? (Il regarde encore la bague.) Ce que je peux, si vous voulez, c est écrire sur mon carnet ce que vous auriez

Plus en détail

Le réalisme dans la mouvance des idées. 4 e siècle après Jésus-Christ jusqu à la fin du XV e siècle

Le réalisme dans la mouvance des idées. 4 e siècle après Jésus-Christ jusqu à la fin du XV e siècle Mouvement des idées Le moyen âge L humanisme Le classicisme Époque 4 e siècle après Jésus-Christ jusqu à la fin du XV e siècle de la Renaissance (fin du XV e siècle) jusqu à Tout le XVII e siècle jusqu

Plus en détail

Lecture croisée des situations professionnelles et du programme de français. 1 ère : Les procédés de l interpellation (OE 3)

Lecture croisée des situations professionnelles et du programme de français. 1 ère : Les procédés de l interpellation (OE 3) Lecture croisée des situations professionnelles et du programme de français Situation professionnelle Genres d écrit Procédés d écriture à maitriser Programmes de français 1.1.5 Gestion des règlements

Plus en détail

Maxitotale Brevet. Table des matières. Français. Méthodologie. Méthodologie pour l épreuve de français Le récit

Maxitotale Brevet. Table des matières. Français. Méthodologie. Méthodologie pour l épreuve de français Le récit Français Méthodologie Méthodologie pour l épreuve de français... 5 Le récit Sujet 1 Sujet zéro du ministère, 2017... 10 Sujet 2 Sujet inédit, à partir du sujet national, juin 2016... 25 Sujet 3 À partir

Plus en détail

THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE

THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 2 LA RÉPUBLIQUE ET LES ÉVOLUTIONS DE LA SOCIÉTÉ Chapitre 1 LA RÉPUBLIQUE ET LA QUESTION OUVRIÈRE: LE FRONT POPULAIRE INTRODUCTION Depuis 1880, le régime républicain

Plus en détail

L e P e t i t A n d r é T a b l e d e s m a t i è r e s 1. Table des matières 1. GRAMMAIRE

L e P e t i t A n d r é T a b l e d e s m a t i è r e s 1. Table des matières 1. GRAMMAIRE L e P e t i t A n d r é T a b l e d e s m a t i è r e s 1 Table des matières 1. GRAMMAIRE I. Distinguer nature et fonction 1 II. Les classes de mots 2 1. Le nom 3 2. Le déterminant 4-10 3. Le pronom 11-18

Plus en détail

Les Fables, Livre I, 10.

Les Fables, Livre I, 10. Le Loup et l'agneau La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l'allons montrer tout à l'heure 1. 5 10 15 20 25 Un agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure. Un loup survient à

Plus en détail

Jean 6. Leçon JESUS NOURRIT HOMMES

Jean 6. Leçon JESUS NOURRIT HOMMES Leçon 6 Jean 6 Dans cette leçon, vous étudierez Jésus nourrit 5 000 hommes Jésus marche sur les eaux La foule à la recherche de Jésus Jésus, le pain de vie Les paroles de la vie éternelle JESUS NOURRIT

Plus en détail

Consigne : résumer chaque paragraphe en quelques mots, expressions.. Le manifeste du parti communiste 1848, Marx

Consigne : résumer chaque paragraphe en quelques mots, expressions.. Le manifeste du parti communiste 1848, Marx Consigne : résumer chaque paragraphe en quelques mots, expressions.. L histoire de toute société jusqu à nos jours est l histoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien,

Plus en détail

Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire, 1576

Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire, 1576 Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire, 1576 Introduction Biographie Etienne de Boétie (1530-1563) : Dès 1553, La Boétie est conseiller au Parlement de Bordeaux, où il rencontre l'écrivain

Plus en détail

LEÇON 11. Lisons Genèse 3:1

LEÇON 11. Lisons Genèse 3:1 LEÇON 11 -Au commencement, où est-ce qu Adam et Eve vivaient? -Au jardin d Eden. -Dans le jardin d Eden, comment étaient-ils Adam et Eve? -Ils étaient très contents. -Pourquoi est-ce qu Adam et Eve étaient

Plus en détail

Bulletin officiel n 8 du 25 février2010 VI - Synthèse 1. Se construire - Individualisme et altérité - Recherche et affirmation de soi - La marge et la norme Capacités à l oral - Raconter - Se raconter

Plus en détail

Claude Aubertin. Dark Sophie

Claude Aubertin. Dark Sophie Claude Aubertin Dark Sophie 2 2 Chapitre I L enlèvement Sophie était une petite fille de 9 ans, elle allait en classe de CM1, elle était brune et menue et adorait manger du chocolat. Elle habitait avec

Plus en détail

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 FRANCAIS

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 FRANCAIS Épreuve 1 (40 points) : Maîtrise de la langue, orthographe Durée : 30 minutes Ecrire correctement les mots demandés dans le contexte du discours. (1 point par réponse juste). Si tu venais, je serais heureux.

Plus en détail

Communication B - LA COMMUNICATION ECRITE PROFESSIONNELLE

Communication B - LA COMMUNICATION ECRITE PROFESSIONNELLE C.Terrier 14/09/2006 1/7 Communication Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction interdite sans autorisation de l auteur B - LA COMMUNICATION

Plus en détail

Bac pro GA : Les ateliers rédactionnels et la cocertification. janvier 2016

Bac pro GA : Les ateliers rédactionnels et la cocertification. janvier 2016 Bac pro GA : Les ateliers rédactionnels et la cocertification du point de vue des lettres janvier 2016 Les attendus institutionnels Qu enseigner en lettres? Les compétences de notre programme : «les quatre

Plus en détail

Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie

Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie PROGRESSIONS ANNUELLES Niveau : 3ème Année Secondaire Filières scientifiques : Sciences expérimentales, Maths, Techniques mathématiques, Gestion - Economie Volume horaire annuel : 81h (38 semaines). Volume

Plus en détail

Michelle Brassard. Les Attributs de Dieu

Michelle Brassard. Les Attributs de Dieu Michelle Brassard Les Attributs de Dieu 2 2 Préface Nous allons aborder ensemble le sujet de la nature de notre Dieu en essayant de voir quels sont ses attributs. J ai pu en répertorier un certain nombre,

Plus en détail

Mélanges de questions et de consignes

Mélanges de questions et de consignes ET ŒIL DE CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Mélanges de questions et de consignes Théorie Comment clarifier les mélanges de questions et de consignes

Plus en détail

L'épreuve d'histoire des Arts. 1. Une épreuve orale.

L'épreuve d'histoire des Arts. 1. Une épreuve orale. L'épreuve d'histoire des Arts 1. Une épreuve orale. lors de l'épreuve d'histoire des Arts, vous vous retrouverez dans une situation de communication orale : vous allez devoir interesser votre auditoire,

Plus en détail

Lecture analytique n 15 : Victor Hugo, «Fable ou histoire» Fable ou histoire

Lecture analytique n 15 : Victor Hugo, «Fable ou histoire» Fable ou histoire Object 2 Object 1 Lecture analytique n 15 : Victor Hugo, «Fable ou histoire» Louis-Napoléon Bonaparte, à l'image de son oncle Napoléon I er qui avait pris le pouvoir par la violence, a, par un coup d'état,

Plus en détail

Devoir EAF - Objet d'étude : Convaincre, persuader et délibérer

Devoir EAF - Objet d'étude : Convaincre, persuader et délibérer Devoir EAF - Objet d'étude : Convaincre, persuader et délibérer Corpus : Texte A - La Fontaine (1621-1695), «Le Loup et le Chien», Livre I - Fable 5 Texte B - Voltaire (1694-1778), Petite Digression (1766)

Plus en détail

Le commentaire de texte. Principes et méthodes

Le commentaire de texte. Principes et méthodes Le commentaire de texte Principes et méthodes Définition Le commentaire composé est un exercice qui vise à donner une explication d un texte littéraire en mettant particulièrement en valeur l adéquation

Plus en détail

Introduction : A. Analyse didactique

Introduction : A. Analyse didactique Fachdidaktik 1.3 06.11.2013 Filomena Montemarano Carole Meier 1 Introduction : Le Dernier Jour d un Condamné de Victor Hugo est sans aucun doute un roman qui vaut la peine d être lu. Personnellement, j

Plus en détail

Dieu a tout créé. chapitre un

Dieu a tout créé. chapitre un Dieu a tout créé La Bible est une lettre 1 très importante que Dieu a envoyée à chacun de nous. C est vrai! La Bible dit que Dieu a écrit un message spécial juste pour toi. Même si la lettre a été écrite

Plus en détail

La Paresse comme vérité effective de l homme

La Paresse comme vérité effective de l homme La Paresse comme vérité effective de l homme K A Z I M I R M A L E V I T C H La Paresse comme vérité effective de l homme Traduit du russe par R É G I S G AY R A U D E D I T I O N S A L L I A 16, RUE CHARLEMAGNE,

Plus en détail

MODULE 122 CYCLE 3 VERSION EXPLOITEE AVEC UNE BANDE DESSINEE

MODULE 122 CYCLE 3 VERSION EXPLOITEE AVEC UNE BANDE DESSINEE MODULE 122 LE RETOUR DU FILS CYCLE 3 VERSION EXPLOITEE AVEC UNE BANDE DESSINEE Pour l IDR : voir livre «Terres de Promesses» - PPO 1 page 36 et plus particulièrement le chapitre : «apprendre un langage

Plus en détail

Temps fort de fin d année - Avec le module Sortir

Temps fort de fin d année - Avec le module Sortir Temps fort de fin d année - Avec le module Sortir Temps nécessaire : Une matinée pour des ateliers et une célébration Nombre d enfants : variable. Pour 100 enfants, prévoir 10 Ateliers et 10 équipes de

Plus en détail

Jésus promet d envoyer l Esprit Saint

Jésus promet d envoyer l Esprit Saint 7 Jésus promet d envoyer l Esprit Saint Objectifs : Dans la 6 ème rencontre, nous avons compris que Jésus sème la Parole dans nos cœurs pour qu elle produise de bons fruits avec l aide le l Esprit Saint.

Plus en détail

IV/ En quoi La ligne générale est-elle un instrument de propagande au service du communisme?

IV/ En quoi La ligne générale est-elle un instrument de propagande au service du communisme? IV/ En quoi La ligne générale est-elle un instrument de propagande au service du communisme? L histoire de la La Ligne générale Un cinéaste au service de l idéal communiste. Sergueï Eisenstein est un cinéaste

Plus en détail

Source :Image clipart. Macroplanification du cours FRA Vers une communication citoyenne

Source :Image clipart. Macroplanification du cours FRA Vers une communication citoyenne Source :Image clipart Macroplanification du cours FRA 2101-4 Vers une communication citoyenne Version mars 2009 FRA 2101-4 : Vers une communication citoyenne (Citoyenneté : vie sociale et politique) Lecture

Plus en détail

La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir et de Lang. La Bête humaine, Emile Zola, La Bête humaine, Jean Renoir, 1938.

La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir et de Lang. La Bête humaine, Emile Zola, La Bête humaine, Jean Renoir, 1938. La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir et de Lang La Bête humaine, Emile Zola, 1890. La Bête humaine, Jean Renoir, 1938. La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir

Plus en détail

LA CLOCHE FELEE 1. De la vie à la mort : Une dégradation tragique dans «La Cloche Fêlée» de Baudelaire. Anne Sheriff. Colorado State University

LA CLOCHE FELEE 1. De la vie à la mort : Une dégradation tragique dans «La Cloche Fêlée» de Baudelaire. Anne Sheriff. Colorado State University LA CLOCHE FELEE 1 De la vie à la mort : Une dégradation tragique dans «La Cloche Fêlée» de Baudelaire Anne Sheriff Colorado State University LA CLOCHE FELEE 2 Parfois des sons peuvent nous rappeler des

Plus en détail

Les Misérables (1862) Victor Hugo

Les Misérables (1862) Victor Hugo Les Misérables (1862) Victor Hugo Introduction Il arrive souvent que les personnages romanesques de Hugo soient mis dans une situation de confrontation avec eux-mêmes Le choix difficile entre des élans

Plus en détail

Sommaire. L auteur. Les nouvelles. Dossier Bibliocollège. L essentiel sur l auteur... 4 Biographie Aux champs... 9 Questionnaire...

Sommaire. L auteur. Les nouvelles. Dossier Bibliocollège. L essentiel sur l auteur... 4 Biographie Aux champs... 9 Questionnaire... 1 2 3 L auteur Sommaire L essentiel sur l auteur................................................. 4 Biographie................................................................ 5 Les nouvelles Aux champs...............................................................

Plus en détail

Objet d étude : L argumentation. L ARGUMENTATION : la question de l homme dans les genres de l argumentation du XVIème à nos jours

Objet d étude : L argumentation. L ARGUMENTATION : la question de l homme dans les genres de l argumentation du XVIème à nos jours Lundi 21 septembre 2015 Objet d étude : L argumentation L ARGUMENTATION : la question de l homme dans les genres de l argumentation du XVIème à nos jours SEQUENCE 1 : L INDIGNATION ; DU REFUS A LA REVOLTE

Plus en détail

LEÇON Quelle était la question que Jésus a posée à ses disciples? -Qui est-ce que les gens disent que je suis?

LEÇON Quelle était la question que Jésus a posée à ses disciples? -Qui est-ce que les gens disent que je suis? LEÇON 60 1. Quelle était la question que Jésus a posée à ses disciples? -Qui est-ce que les gens disent que je suis? 2. Qu est-ce que les disciples ont répondu? -Quelques gens pensaient que Jésus était

Plus en détail

LA SAINTE CÈNE : D APRÈS LA LITURGIE DE CAMEROUN

LA SAINTE CÈNE : D APRÈS LA LITURGIE DE CAMEROUN INVITATION Pasteur LA SAINTE CÈNE : D APRÈS LA LITURGIE DE CAMEROUN Christ notre Seigneur invite à sa table tous ceux qui l'aiment, qui se repentent de leur péché et qui cherchent à vivre en paix les uns

Plus en détail

La grasse matinée. Lecture analytique n 9 : «La grasse matinée»

La grasse matinée. Lecture analytique n 9 : «La grasse matinée» Lecture analytique n 9 : «La grasse matinée» La grasse matinée comptoir d'étain quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim elle est terrible aussi la tête de l'homme la tête de l'homme qui a

Plus en détail

Découper les constituants de la phrase dans les textes littéraires

Découper les constituants de la phrase dans les textes littéraires SYNTAXE Phrase et modèle de base Découper les constituants de la phrase dans les textes littéraires En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter

Plus en détail

Histoire. Séquence La révolution industrielle en France. Compétence(s) du S.C

Histoire. Séquence La révolution industrielle en France. Compétence(s) du S.C Séquence La révolution industrielle en France Compétence(s) du S.C Se repérer dans le temps : construire des repères historiques (Domaines 1, 2, 5) Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués

Plus en détail

CARNET DE SUIVI : TPS 2015/2016 DEUXIÈME TRIMESTRE Nom Prénom Date de naissance

CARNET DE SUIVI : TPS 2015/2016 DEUXIÈME TRIMESTRE Nom Prénom Date de naissance École maternelle Blaise Pascal Boulevard de Lattre de Tassigny 58000 Nevers CARNET DE SUIVI : 2015/2016 DEUXIÈME TRIMESTRE Nom Prénom de naissance : DEUXIEME TRIMESTRE : janvier, février, mars DOMAINES

Plus en détail

Table des matières A A A B B Le cinéma français. Les goûts et les préférences. L alimentation Forum oral :

Table des matières A A A B B Le cinéma français. Les goûts et les préférences. L alimentation Forum oral : Contenus des modules Table des matières A1... 1 A1+... 2 A2... 2 A2+... 2 B1... 3 B1+... 3 B2... 4 B2+... 4 Niveau TITRE GRAMMAIRE THÈME TÂCHE FINALE A1 Parler de soi Exprimer ses goûts Le présent des

Plus en détail

Table des matières. compre ndre matthi eu 1-13 T A BL E D PRÉSENTATION DE LA COLLECTION...7 AVANT-PROPOS...9

Table des matières. compre ndre matthi eu 1-13 T A BL E D PRÉSENTATION DE LA COLLECTION...7 AVANT-PROPOS...9 compre ndre matthi eu 1-13 Table des matières PRÉSENTATION DE LA COLLECTION...7 T A BL E D AVANT-PROPOS...9 INTRODUCTION...11 Des paroles et des actes...11 Un portrait de Jésus...12 Jésus accomplit les

Plus en détail

Victor Hugo vu par l auteur de bandes dessinées Bernard Swysen. Conférence inaugurale. La Petite Librairie

Victor Hugo vu par l auteur de bandes dessinées Bernard Swysen. Conférence inaugurale. La Petite Librairie Programme MARS / JUIN 2016 1 Exposition Conférences vu par l auteur de bandes dessinées Bernard Swysen Le travail de Bernard Swysen rend un hommage particulièrement sensible à et inscrit avec brio les

Plus en détail

Intitulé de l activité

Intitulé de l activité Intitulé de l activité Saint Jean-Baptiste Branche Religion (Leçon adaptée pour les 5 e et 6 e années) Socle de compétences : / Compétence(s) visée(s) / Objectif PIASC : EGL.1.3. Connaître quelques événements

Plus en détail

L HOMME ET SON RAPPORT AU MONDE A TRAVERS LA LITTÉRATURE ET LES AUTRES ARTS. Parcours de lecture dans le roman d Albert Camus «La Peste»

L HOMME ET SON RAPPORT AU MONDE A TRAVERS LA LITTÉRATURE ET LES AUTRES ARTS. Parcours de lecture dans le roman d Albert Camus «La Peste» L HOMME ET SON RAPPORT AU MONDE A TRAVERS LA LITTÉRATURE ET LES AUTRES ARTS Parcours de lecture dans le roman d Albert Camus «La Peste» Comment développer l autonomie d écriture de nos élèves et comment

Plus en détail

Mon mari est au chômage, je fais des ménages. Je ne peux plus prendre de mutuelle et j hésite à aller chez le médecin.

Mon mari est au chômage, je fais des ménages. Je ne peux plus prendre de mutuelle et j hésite à aller chez le médecin. Partage du 17.06.16 Le négatif en gris Le positif en couleur Je suis plaquiste dans une petite entreprise du bâtiment, je portais continuellement des charges lourdes, montais des étages, sautais du camion.

Plus en détail

La lecture analytique

La lecture analytique La lecture analytique 1. Définition et finalités Voici la définition de la lecture analytique telle qu elle figure dans le Bulletin Officiel du ministère de l Éducation nationale du n 40 du 2 novembre

Plus en détail

Séquence CM2 LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE :

Séquence CM2 LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE : LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE : Commencer à prendre en compte les points de vue des autres membres du groupe Commencer

Plus en détail