Comment être un leader en SST?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment être un leader en SST?"

Transcription

1 Comment être un leader en SST? Isabelle Lessard 16 e Carrefour de la santé et de la sécurité du travail Mauricie et Centre-du-Québec 6 novembre 2012

2 Au programme Qu est-ce que le leadership? Qui sont les leaders en SST? Types et styles de leadership adaptés à la SST Comment se manifeste le leadership en SST? (exemples au quotidien)

3 Le Centre patronal de SST Organisme sans but lucratif Mission : formation et information en SST Plus de100 associations membres Plus de entreprises Cours colloques publications Bulletin Convergence

4 Le leadership : tout le monde en parle et même, en rêve!

5 Qu est-ce que le leadership? Le leadership, c est le pouvoir de donner une direction au quotidien, dans le quotidien. Il est à la portée de tous en fonction des talents innés et acquis de chacun. Laurent Lapierre (HEC Montréal)

6 Gestion et leadership Leadership ne signifie pas nécessairement gestion Gestion = autorité hiérarchique Leadership = autorité de la personne

7 Impact du leadership en SST Leadership Mobilisation Culture SST

8 Culture SST C est essentiellement la somme des : - valeurs - croyances - attitudes - comportements - rituels intégrés à tous les niveaux de l organisation, qui déterminent la façon dont l ensemble du personnel, de la haute direction jusqu aux employés, pense et agit vis-à-vis la sécurité.

9 Qui sont les leaders en SST? Tous ceux qui ont à cœur d améliorer la santé, la sécurité et le bien-être des employés.

10 Qui sont les leaders en SST? La personne qui dirige un travail ail ou une tâche. La personne qui veut susciter l adhésion à des idées, à des façons de faire, à des comportements sécuritaires. La personne qui prend le contrôle des opérations en situation de crise.

11 Niveaux de maturité des cultures Parker et coll. 2006

12 Le leadership se partage!

13 Plusieurs types de leadership Leadership transactionnel Leadership situationnel Leadership transformationnel

14 Leadership transactionnel Leadership qui fait référence aux transactions pécuniaires et non pécuniaires : promotion, cadeau, boni, récompense, tableau d honneur, sanction Exemples - Boni à la suite de l évaluation du rendement - Rétroaction sur la tâche effectuée - Tirage de prix - Suspension

15 Leadership situationnel Le style de leadership à adopter varie en fonction du contexte et de la personne à qui s adresse le leader.

16 Styles de leadership Visionnaire mobilisateur : Venez avec moi! Partenaire : La personne vient en premier! Démocratique : Qu en pensez-vous? Meneur d allure : Faites comme moi! Coach : Essayez-le, vous êtes capable! Coercitif : Faites ce que je dis, tout de suite! Adapté de Goleman (2000)

17 Quel style adopter? Visionnaire mobilisateur Partenaire Démocratique Meneur d allure Coach - Coercitif Description de la situation Un accident du travail vient de se produire et un membre de l équipe de travail a été grièvement blessé. Quelques employés ne comprennent pas les risques et maîtrisent mal la méthode de travail. Un employé d entretien refuse constamment de respecter les règles de sécurité. Style de leadership Partenaire Coach Coercitif

18 Quel style adopter? Visionnaire mobilisateur Partenaire Démocratique Meneur d allure Coach - Coercitif Description de la situation On ne réussit pas à améliorer le dossier SST malgré tous les investissements en équipements. L équipe se décourage. On organise une rencontre avec les employés pour trouver une solution à un problème relié au soulèvement de charges. L équipe d ingénierie doit innover pour rendre un équipement sécuritaire. Style de leadership Visionnaire mobilisateur Démocratique Meneur d allure

19 Leadership transformationnel Le leader est un agent de changement il forme... et transforme il responsabilise et suscite l engagement il influence les valeurs et les croyances il mobilise

20 «Luis Urzua : Chile s underground leader» The Washington Post

21 Comment se manifeste le leadership au quotidien?

22 Pour un dirigeant Par le partage de l information avec les cadres, les employés et les sous-traitants.

23 Pour un dirigeant Rend imputable S assure d aller jusqu au bout Signale immédiatement toute anomalie et prend le correctif Vérifie, sur les sites, les équipements de protection Donne l exemple

24 Pour le gestionnaire ou le spécialiste SST Maîtriser ses dossiers (crédibilité) Maîtriser ses dossiers (crédibilité) et faire et faire un un suivi suivi serré serré auprès auprès des des acteurs acteurs impliqués. impliqués. Il faut que Il faut vos que interlocuteurs vos soient interlocuteurs ainsi convaincus soient de l importance ainsi de convaincus ces dossiers de l importance pour vous et de pour ces dossiers l organisation. pour Vendre vous la et SST pour comme un l organisation. produit Vendre la SST comme un produit

25 Pour le gestionnaire ou le spécialiste SST Sensibilise informe communique forme Est à l écoute des récriminations des gestionnaires,... mais pas de compromis... Fait quotidiennement la promotion de la SST Fixe des objectifs SST Analyse les causes de l accident avec l employé lemployé Intervient si constate une situation dangereuse Garde une même ligne directrice avec tous Donne l exemple

26 Pour un gestionnaire de premier niveau Prêcher par l exemple et ne jamais fermer les yeux (faire semblant de ne rien voir). Éduquer les nouveaux et les anciens (plus vieux) sur les conséquences d un accident de travail sur la vie professionnelle, sociale et personnelle du travailleur.

27 Pour un gestionnaire de premier niveau Inspecte les équipements et les méthodes de travail Guide écoute communique Tient des rencontres de sécurité fait des débriefings lors des accidents Règle les problèmes de sécurité rapidement Demande aux employés de respecter les règles de sécurité S assure que tous les visiteurs portent les ÉPI Défend les idées des employés les valorise Mène par l exemple

28 Attentes par rapport à un leader À PRIVILÉGIER Respect À ÉVITER Mépris Communication Information Donner des faits Porter des jugements Soutien et appui Contrôle

29 Pour un membre de CSS Je m occupe de faire des recommandations aux directeurs de secteurs pour la correction des anomalies en matière de SST.

30 Pour un membre de CSS Explique les mesures de sécurité à prendre Suit le plan d action et les mesures correctives Sensibilise les compagnons de travail à l importance de la SST Donne des conseils en SST Rapporte les dangers ou les problèmes au supérieur Inspecte les milieux de travail Informe Donne l exemple

31 Pour un employé En gardant En gardant l endroit l endroit propre (moins propre de (moins risque de risque blessures de blessures inutiles) inutiles)

32 Pour un employé Rappelle aux collègues que personne n est à l abri d un accident Voit à la prévention à tous les jours Demande aux autres employés d être sécuritaires Respecte les règles de sécurité Avise son supérieur de tout risque vu Prêche par l exemple

33 Ce qui caractérise un leader Vision Respect Courage Écoute Inspiration Exemple Transparence Intégrité Engagement Ouverture d esprit Dynamisme Objectivité Persuasion Conviction Innovation Empathie Crédibilité Créativité

34 Selon Groucho Marx Seul un homme sur mille est un leader d homme les 999 autres suivent les femmes.

35 Merci!

Sécurisons l entreposage grâce à notre leadership

Sécurisons l entreposage grâce à notre leadership Sécurisons l entreposage grâce à notre leadership Via Prévention 8 novembre 2012 Isabelle Lessard Entreposage et leadership? Qu est-ce que le leadership? Le leadership, c est le pouvoir de donner une direction

Plus en détail

La santé et la sécurité du travail, il faut s en occuper Oui, mais comment?

La santé et la sécurité du travail, il faut s en occuper Oui, mais comment? La santé et la sécurité du travail, il faut s en occuper Oui, mais comment? Audrey Lacasse, conseillère-experte en prévention-inspection Direction générale de la prévention-inspection 30 septembre 2015

Plus en détail

Mettre en place des mesures correctives efficaces afin d éliminer ou contrôler les dangers et les risques identifiés.

Mettre en place des mesures correctives efficaces afin d éliminer ou contrôler les dangers et les risques identifiés. INSPECTION PRÉVENTIVE DES LIEUX DE TRAVAIL 1. OBJECTIF Mettre en place des mesures correctives efficaces afin d éliminer ou contrôler les dangers et les risques identifiés. 2. ASPECT ET IMPACT Examiner

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

La permanence des correctifs: ça veut dire quoi, concrètement, dans les lieux de travail? Rapport annuel de gestion 2011

La permanence des correctifs: ça veut dire quoi, concrètement, dans les lieux de travail? Rapport annuel de gestion 2011 24 e colloque santé et sécurité au travail Abitibi-Témiscamingue 24 octobre 2012 La permanence des correctifs: ça veut dire quoi, concrètement, dans les lieux de travail? Guylaine Bourque, ing. Rapport

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES en lien avec la Politique intégrée en santé, sécurité et bien-être du travail (2012)

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES en lien avec la Politique intégrée en santé, sécurité et bien-être du travail (2012) Procédure relative à la pratique sécuritaire d activités sportives avec les jeunes, à l intention des intervenants en unités d hébergement, dans l exercice de leurs fonctions DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Quel profil et quelles compétences pour les leaders syndicaux d aujourd hui et de demain?

Quel profil et quelles compétences pour les leaders syndicaux d aujourd hui et de demain? Quel profil et quelles compétences pour les leaders syndicaux d aujourd hui et de demain? Marc Antonin Hennebert, Ph.D. Professeur agrégé HEC Montréal Chercheur CRIMT marc antonin.hennebert@hec.ca & Olivier

Plus en détail

METHODOLOGIE PRATIQUE D INSPECTION. Comment effectuer une visite d entreprise? Cas particulier de l économie informelle

METHODOLOGIE PRATIQUE D INSPECTION. Comment effectuer une visite d entreprise? Cas particulier de l économie informelle METHODOLOGIE PRATIQUE D INSPECTION Comment effectuer une visite d entreprise? Cas particulier de l économie informelle RAPPEL Le contrôle de l application des dispositions relatives aux conditions de travail

Plus en détail

Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge

Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Commission des normes, de l équité, de la santé et de la sécurité du travail cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge Ce document est

Plus en détail

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Par Natalie Rinfret, Ph.D. Professeure Titulaire de la Chaire La Capitale en leadership dans le secteur public

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

(P)-RM-2006-07. Adoptée : Le 28 novembre 2006(CC-2006-481) En vigueur : Le 28 novembre 2006. Amendement : Section 07

(P)-RM-2006-07. Adoptée : Le 28 novembre 2006(CC-2006-481) En vigueur : Le 28 novembre 2006. Amendement : Section 07 (P)-RM-2006-07 Santé et sécurité au travail Adoptée : Le 28 novembre 2006(CC-2006-481) En vigueur : Le 28 novembre 2006 Amendement : Politique de santé et sécurité au travail 1. But de la politique La

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête!

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Historique État de la situation en 2008 Style de gestion : réactive La chance

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires «L Avenir de l agriculture : l Agriculteur!» Le jeudi 10 novembre 2011 Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires Edith Luc, Ph.D. Consultante et auteure en leadership des personnes

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU CIFAL OUAGADOUGOU

DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU CIFAL OUAGADOUGOU DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU CIFAL OUAGADOUGOU Monsieur Carlos LOPES, Directeur Général de l UNITAR et Sous-secrétaire Général des Nations Unies, Monsieur Edwin FORLEMU, Secrétaire Exécutif

Plus en détail

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Aubert Tremblay, CRHA Février 2012 Objets de la présentation Résultats : Comparaison des taux de cotisation 1999-2012 (Unité

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances 1 2 Constats en bénévolat Le milieu appelle des solutions Les organisations de la Montérégie placent le recrutement de la relève en priorité des défis à relever Le recrutement et le soutien des bénévoles

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Profils de compétences en SST

Profils de compétences en SST Profils de compétences en SST Table des matières Introduction... 3 Les trois types de savoirs. 4 Les profils de compétences Haute direction....5 Coordonnateur en santé-sécurité...9 Conseiller en ressources

Plus en détail

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels Sommaire La prévention : a priori et enjeux Historique de la réglementation L organisation de la prévention en collectivité L accompagnement

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Générer du chiffre d affaires

Générer du chiffre d affaires Générer du chiffre d affaires L entreprise est un système d interactions entre trois secteurs : gestion Production Commercialisation Générer du chiffre d affaires Un système qui doit interagir avec son

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

Quelles sont nos attentes envers les Scrum Masters. Agile Tour Novembre 2014

Quelles sont nos attentes envers les Scrum Masters. Agile Tour Novembre 2014 Quelles sont nos attentes envers les Scrum Masters Agile Tour Novembre 2014 Jean-René Rousseau jrrousseau@facilite.com Directeur du Centre d Excellence Agile de Facilité Informatique Impliqué dans des

Plus en détail

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS.

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS. Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes présentée au conseil d administration de l AQESSS le 5 février 2009 par le Comité des ressources humaines du conseil d administration

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE

SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE SALON DES EXPOSANTS ET ACHAT PUBLICITAIRE Devenez exposant et démontrez votre leadership et votre avant-gardisme en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec

Plus en détail

Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE)

Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE) Encadrements administratifs Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE) Date d'entrée en vigueur: 12/11/30 Date de fin: Commentaire: Service

Plus en détail

Gestion de la prévention

Gestion de la prévention Gestion de la prévention Pour un comité de santé et de sécurité efficace Coopérer pour réduire les lésions professionnelles L expérience montre qu une entreprise qui se dote d un comité de santé et de

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Président(e) : qui êtes-vous et que faites-vous? (Juin 2012)

Président(e) : qui êtes-vous et que faites-vous? (Juin 2012) Président(e) : qui êtes-vous et que faites-vous? (Juin 2012) Sans président, l association est en danger. Homme ou femme, le président est avant tout la personne qui représente physiquement l association.

Plus en détail

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ Devenez partenaire et démontrez votre leadership en matière de santé en entreprise Une initiative du Coprésenté par En collaboration avec Produit par LE

Plus en détail

Outils de développement des compétences

Outils de développement des compétences Outils de développement des compétences Insérez votre logo ici Table des matières Avant-propos Introduction Descriptions des rôles et responsabilités Responsable SST Gérant Chef d équipe Travailleur Outils

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Santé et sécurité du travail Direction des services des ressources humaines Adoption : 23 mars 1998 (98-03-23-05) Entrée

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Gestionnaires! Du leadership SVP

Gestionnaires! Du leadership SVP Gestionnaires! Du leadership SVP Natalie Rinfret, Ph.D. CRHA Titulaire, Chaire en leadership dans le secteur public Forum des jeunes de la fonction publique québécoise 24 septembre 2014 Être gestionnaire

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 TROPHEES ENTREPRENEURIAT AU FEMININ OSEZ!

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 TROPHEES ENTREPRENEURIAT AU FEMININ OSEZ! Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 TROPHEES ENTREPRENEURIAT AU FEMININ OSEZ! Nom :............. Département :...... Région :........... Nom de l entreprise

Plus en détail

La CSST Qui sommes nous? Charles Taschereau, conseiller DPI Olivier Lesquir, inspecteur

La CSST Qui sommes nous? Charles Taschereau, conseiller DPI Olivier Lesquir, inspecteur La CSST Qui sommes nous? Par : Charles Taschereau, conseiller DPI Olivier Lesquir, inspecteur Blainville 3 avril 2008 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Une compagnie d assurance

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Février 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 LA GESTION DE LA SANTÉ ET SÉCURITÉ À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL

Plus en détail

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin.

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. SGS - Système officiel i institué par une entreprise dans le but de diminueri et d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. - Un système

Plus en détail

PROGRAMME DE PRÉVENTION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL 2013-2016

PROGRAMME DE PRÉVENTION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL 2013-2016 PROGRAMME DE EN SANTÉ SÉCURITÉ DU TRAVAIL 2013-2016 Document préparé par : Comité de la santé et de la sécurité du travail Objectif : Éliminer à la source même les dangers pour la santé, la sécurité et

Plus en détail

Journée nationale du réseau «Egalité» de l enseignement Supérieur et de la Recherche. Action de l INRA contre le harcèlement sexuel

Journée nationale du réseau «Egalité» de l enseignement Supérieur et de la Recherche. Action de l INRA contre le harcèlement sexuel Journée nationale du réseau «Egalité» de l enseignement Supérieur et de la Recherche Action de l INRA contre le harcèlement sexuel Matthieu Philippe Fabrice Marty JOUR / MOIS / ANNEE 01 La question du

Plus en détail

V2000 et système QSE

V2000 et système QSE V2000 et système QSE Exemples dans le transport routier Management des meilleures pratiques et QSE Evaluation intégrée SQAS Comment mettre à profit la V2000 Mise en œuvre d une démarche intégrée 27/09/02

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

séance 1 : La réglementation dans le monde professionnel Caractériser les textes de référence de la législation du travail

séance 1 : La réglementation dans le monde professionnel Caractériser les textes de référence de la législation du travail PSE CAP Objectif : Capacités : Séquence 3 : La représentation des salariés au sein de l entreprise séance 1 : La réglementation dans le monde professionnel Caractériser les textes de référence de la législation

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet 1 Notre histoire 2 amis s orientent vers la formation prennent du temps pour comprendre le marché et ses besoins. cette réflexion aboutit au lancement de. 2013-2014 2015 2012 2

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL DÉFINITIONS ET CHAMP D'APPLICATION La législation québécoise en matière de santé et de sécurité du travail est constituée

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ Les grandes lignes du programme À l intention des gestionnaires du Mouvement Desjardins UNE APPROCHE NOVATRICE Le Mouvement Desjardins est soucieux

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies Conférencier : Luc Constant Conseiller en relation avec les employeurs CSST Investir en gestion de la santé et la sécurité au travail, est-ce rentable? Val-d Or, le 29 octobre Forum 2014 sur la santé et

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Préambule. Claude Sicard Vice-président au partenariat et à l expertise-conseil 2 LE CADRE D INTERVENTION EN PRÉVENTION-INSPECTION

Préambule. Claude Sicard Vice-président au partenariat et à l expertise-conseil 2 LE CADRE D INTERVENTION EN PRÉVENTION-INSPECTION Préambule Le présent guide d application du cadre d intervention s adresse aux inspecteurs, aux chefs d équipe et aux directeurs en santé et sécurité en prévention-inspection de la CSST de même qu aux

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

PREVENTION DE LA MALTRAITANCE EN ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX

PREVENTION DE LA MALTRAITANCE EN ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX PREVENTION DE LA MALTRAITANCE EN ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX Favoriser la mise en œuvre de la bientraitance pour une meilleure qualité de vie des usagers Durée (1 jour) : LUNDI 7 DECEMBRE

Plus en détail

L utilisation de la force, de l isolement et de substances chimiques comme mesures de contrôle des personnes

L utilisation de la force, de l isolement et de substances chimiques comme mesures de contrôle des personnes L utilisation de la force, de l isolement et de substances chimiques comme mesures de contrôle des personnes L ESPRIT DE LA LOI L utilisation de l isolement et de la contention est encadrée par l article

Plus en détail

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop L art de créer de nouveaux possibles www.ataraxia.coop UN NOM QUI TRADUIT UN CONCEPT Approcher notre public par le questionnement plutôt que les certitudes. Nous pensons en effet que les personnels auxquels

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

B O S H A Bureau Occupational Safety & Health Algeria Programme de formation «Superviseur HSE»

B O S H A Bureau Occupational Safety & Health Algeria Programme de formation «Superviseur HSE» Programme de formation «Superviseur HSE» Le programme est conçu pour les diplômés universitaires (Ingénieurs ou autres) sans expérience professionnelle ou des inspecteurs, animateurs HSE, HSE officiers

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

GESTIONNAIRES EFFICACES

GESTIONNAIRES EFFICACES GESTIONNAIRES EFFICACES Programme de développement de compétences en gestion www.formationgestionnaire.com Gestionnaires efficaces Ce programme complet de formation et de coaching vise tout particulièrement

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Livret d accueil des nouveaux adhérents

Livret d accueil des nouveaux adhérents Livret d accueil des nouveaux adhérents À LA FFMC ON ROULE ON NE ROULE PAS TOUT SEUL ON NE ROULE PAS SUR N IMPORTE QUOI ON NE ROULE PAS N IMPORTE COMMENT SOMMAIRE EN COLÈRE, CAR ON NE VEUT PAS ROULER N

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE ET PLAN DE VISIBILITÉ Une initiative du Devenez partenaire et démontrez votre leadership en matière de santé en entreprise 2 LE SEUL ÉVÈNEMENT AU QUÉBEC QUI TOUCHE À TOUS LES

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Gestion de la diversité: une opportunité pour l'égalité hommes-femmes?

Gestion de la diversité: une opportunité pour l'égalité hommes-femmes? Gestion de la diversité: une opportunité pour l'égalité hommes-femmes? Association femmes et mathématiques - 13 juin 2009 - Paris Annie CORNET Etudes sur le genre et la diversité en gestion (HEC- Ulg)

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 Présentation de la Faculté Plan de la séance Présentation du certificat Objectif À qui s adresse le certificat Profil

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE 7-05 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Service des ressources humaines CIBLE Tout le personnel TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES SECTEUR RÉSOLUTION CC040615-17 DATE D'ÉMISSION OBJET:

Plus en détail

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public Ordre du jour La prévention à la ferme AGRI-VISION Journée Relève et établissement 22 janvier 2013 Luc Lefebvre, ing. inspecteur CSST La CSST en bref : un assureur public Les obligations légales en matière

Plus en détail

INTERVENANTS ET MÉCANISMES DE PARTICIPATION

INTERVENANTS ET MÉCANISMES DE PARTICIPATION FICHE TECHNIQUE #38 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL INTERVENANTS ET MÉCANISMES DE PARTICIPATION L efficacité en prévention passe inévitablement par l implication et la concertation

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

BÉNÉFICIER DES TALENTS REQUIS, OÙ QU ILS SOIENT EST-CE POUR MOI? Rendez-vous RH Québec 2013 Le mercredi 6 novembre Hôtel Plaza Québec

BÉNÉFICIER DES TALENTS REQUIS, OÙ QU ILS SOIENT EST-CE POUR MOI? Rendez-vous RH Québec 2013 Le mercredi 6 novembre Hôtel Plaza Québec BÉNÉFICIER DES TALENTS REQUIS, OÙ QU ILS SOIENT EST-CE POUR MOI? Rendez-vous RH Québec 2013 Le mercredi 6 novembre Hôtel Plaza Québec OBJECTIFS Rendre disponibles des éléments de vigie sur la gestion à

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

Securex. : nous apportons de la sérénité à la gestion de votre personnel

Securex. : nous apportons de la sérénité à la gestion de votre personnel Services RH Securex : nous apportons de la sérénité à la gestion de votre personnel Entreprendre sans souci Avec comfohrt nous gérons vos salaires pour un budget fixe et prédéterminé et surtout, nous vous

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique 30 mars 2006 Introduction Le conseil d administration de l ERAFP a décidé,

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

Propulsion. Propulsez vos gestionnaires vers l excellence! OBJECTIFS DU PROGRAMME

Propulsion. Propulsez vos gestionnaires vers l excellence! OBJECTIFS DU PROGRAMME Propulsion Propulsez vos gestionnaires vers l excellence! OBJECTIFS DU PROGRAMME Ce programme vise à développer les compétences en gestion et supervision des équipes de gestion, principalement en milieu

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail