L organisation du développement: apprentissage et résilience

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L organisation du développement: apprentissage et résilience"

Transcription

1 Conférence L organisation du développement: apprentissage et résilience Paul Prévost UN REGARD STRATÉGIQUE SUR LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE: APPRENTISSAGE ET RÉSILIENCE Paul Prévost Ph.D. Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 1

2 LE DÉVELOPPEMENT LOCAL LE DÉVELOPPEMENT LOCAL EST UN PROCESSUS «ENDOGÈNE» D'ACCROISSEMENT DURABLE DU BIEN-ÊTRE D'UNE COMMUNAUTÉ LE DÉVELOPPEMENT LOCAL UN PHÉNOMÈNE HUMAIN CENTRÉ SUR L'ACTION VALORISANT LE PARTENARIAT (RÉSEAUX) L'ESPRIT D'ENTREPRISE Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 2

3 LES OBJECTIFS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL L objectif ultime d une stratégie ou d un projet de développement local (DL) est : Non seulement la création immédiate d emploi ou la réinsertion des groupes marginalisés; Mais aussi l accroissement du patrimoine collectif d une communauté; Et l inscription durable de cette dernière sur une trajectoire de développement. LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE Un phénomène humain et complexe Ce sont des personnes qui font les changements et ce sont ces mêmes personnes qui sont l objet de ces changements. Il faudra donc allier quantitatif et qualitatif pour identifier les forces susceptibles de porter le changement. Le développement deviendra en quelque sorte un processus d éducation des adultes, un système d apprentissage. Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 3

4 LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE Ça prend du temps Développement versus croissance?? Un temps relatif à chaque collectivité.. Les résultats ne peuvent se mesurer uniquement avec des indicateurs quantitatifs simplistes et axés seulement sur le court terme. LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE Il n y a pas de recettes Les modèles à succès ne se répliquent pas, pas plus que les théories existantes dans la littérature peuvent permettre de prédire avec justesses les résultats escomptés. Ils peuvent tout au plus être inspirant, c est beaucoup.. Le développement local, c est d abord une stratégie qui repose plus sur des méthodologies et des pratiques que sur une ou des théories particulières. Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 4

5 S il n y a pas de recettes, peut-on tout de même conceptualiser un cadre de référence Qui tient compte des réflexions précédentes; Qui est susceptible de nous aider à organiser nos actions et réflexions, à questionner nos pratiques, à apprendre. Voici une tentative LES COLLECTIVITÉS LOCALES SONT DES SYSTÈMES SOCIAUX EN ÉVOLUTION Les collectivités locales, comme système, évolueront naturellement au gré d évènements et de projets qui viendront au cours de l histoire modifier leurs trajectoires positivement ou négativement. On s intérressera le plus souvent au développement local seulement lorsqu on voudra délibérément interférer dans cette dynamique naturelle. Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 5

6 LES COLLECTIVITÉS LOCALES: DES SYSTÈMES SOCIAUX EN ÉVOLUTION Dynamiques locales PATRIMOINE D UNE COLLECTIVITÉ (période1) Initiatives, projets et évènements PATRIMOINE D UNE COLLECTIVITÉ (période n) COMPARAISON (période1 vs période n) Développement Stagnation Dévitalisation FACE AUX TRANSFORMATIONS QUI LA TOUCHENT, UNE COLLECTIVITÉ PEUT AVOIR TROIS COMPORTEMENTS: ATTENDRE RÉAGIR AGIR OU GÉRER SON DÉVELOPPEMENT Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 6

7 GÉRER LE DÉVELOPPEMENT LOCAL VERS UNE VÉRITABLE INGÉNIERIE DU DÉVELOPPEMENT DE LA COLLECTIVITÉ 1. IDENTIFIER LES FORCES SUSCEPTIBLES DE PORTER LE CHANGEMENT 2. METTRE EN PLACE UNE GOUVERNANCE REPRÉSENTATIVE ET DYNAMIQUE 3. SUSCITER ET ACCOMPAGNER DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT STRUCTURANTS 4. QUESTIONNER CONTINUELLEMENT LES RÉSULTATS GÉRER LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ CHOCS Opportunités Menaces Crises GOUVERNANCE P1 Capital stratégique Mobilisation Politique Dynamiques locales Projets Réflexion Organisation Pn Capital stratégique COMPARAISON (période1 vs période n) Résultats variés Capacités diverses Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 7

8 LA GESTION DU DÉVELOPPEMENT LOCAL VERS UNE VÉRITABLE INGÉNIERIE DU DÉVELOPPEMENT DE LA COLLECTIVITÉ 1. IDENTIFIER LES FORCES SUSCEPTIBLES DE PORTER LE CHANGEMENT 2. METTRE EN PLACE UNE GOUVERNANCE REPRÉSENTATIVE ET DYNAMIQUE 3. SUSCITER ET ACCOMPAGNER DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT STRUCTURANTS 4. QUESTIONNER CONTINUELLEMENT LES RÉSULTATS Capital humain Capital social Capital stratégique Capital physique Capital économique Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 8

9 ATOUTS STRATÉGIQUES Atouts particuliers d une collectivité Plus tangibles, ils se référent : Un patrimoine naturel, bâti et économique offrant un potentiel remarquable de développement. Il peut s agir d infrastructures de loisirs, de ressources naturelles, d un paysage d exception, de la présence d épargnes ou de fonds pour investir dans des projets, etc. À Sherbrooke, le pôle universitaire et une concentration de sociétés-conseil et d'organismes œuvrant en R & D constituent un actif formidable en terme d innovation. POTENTIEL D INTERVENTION Regroupe des éléments d ordre humain et social et caractérise les capacités de gestion d une communauté telles : Les capacités de prendre ou d influencer localement des décisions d orientations, de programmation et de réalisation On y retrouve Des leaders, des entrepreneurs et des promoteurs La gouvernance La capacité citoyenne Les réseaux de la collectivité Il se matérialise dans Des entreprises et institutions Des groupes intermédiaires Des lieux de concertation et de participation Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 9

10 POTENTIEL DE CHANGEMENT Regroupe les valeurs et comportements de développement d une communauté ainsi que les compétences collectives et individuelles de la population. Il comprend les dimensions suivantes : Le leadership L entrepreneurship Le savoir-faire individuel et collectif La culture d innovation L ouverture sur et au monde Le sentiment d appartenance La cohésion, la coopération, la solidarité sociale Le pragmatisme politique LA GESTION DU DÉVELOPPEMENT LOCAL VERS UNE VÉRITABLE INGÉNIERIE DU DÉVELOPPEMENT DE LA COLLECTIVITÉ 1. IDENTIFIER LES FORCES SUSCEPTIBLES DE PORTER LE CHANGEMENT 2. METTRE EN PLACE UNE GOUVERNANCE REPRÉSENTATIVE ET DYNAMIQUE 3. SE DONNER UNE VISION STRATÉGIQUE DE LA RÉALITÉ 4. SUSCITER ET ACCOMPAGNER DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT STRUCTURANTS 5. QUESTIONNER CONTINUELLEMENT LES RÉSULTATS Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 10

11 POUR QUELS RÉSULTATS?? Vos actions permettront d améliorer : La capacité de maintenir ou d améliorer le cadre de vie, le niveau de vie et le milieu de vie de la collectivité; Le maintien ou l amélioration de la capacité citoyenne de la collectivité; La capacité d accéder aux ressources de l État; La capacité de prendre des décisions localement, de changer; L efficacité du dispositif de gouvernance et d intervention utilisé pour accompagner les efforts de développement; La capacité de résilience face à l adversité. CONCLUSION: Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 11

12 LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE Le modèle présenté plus haut est exploratoire et ne permet pas: D expliquer la réalité ou de prédire des comportements. Il permet plutôt: De questionner votre réalité de façon organisée; D apprendre. En ce sens, c est un système d apprentissage. Ainsi, si le modèle permet de critiquer vos pratiques, celles-ci feront de même pour le modèle qui pourra évoluer au gré de vos apprentissages. GÉRER LE DÉVELOPPEMENT D UNE COLLECTIVITÉ CHOCS Opportunités Menaces Crises GOUVERNANCE P1 Capital stratégique Mobilisation Politique Dynamiques locales Projets Réflexion Organisation Pn Capital stratégique COMPARAISON (période1 vs période n) Résultats variés Capacités diverses Dans le cadre de la CN 2013 de SRQ 12

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires «L Avenir de l agriculture : l Agriculteur!» Le jeudi 10 novembre 2011 Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires Edith Luc, Ph.D. Consultante et auteure en leadership des personnes

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets

Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets Rue Voltaire 1 CH-1006 Lausanne T 021 617 55 75 F 021 617 55 76 iteral@iteral.ch www.iteral.ch Projecto Un séminaire pour aimer et réussir vos projets

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques Loïza Rauzduel, Chargée de projet Caribbean Natural Resources Institute (CANARI) Conférence ICFC, Espace Régional

Plus en détail

Questions clés pour la consultation élargie

Questions clés pour la consultation élargie Processus de planification stratégique de Terre des Hommes Fédération Internationale Questions clés pour la consultation élargie Beaucoup de progrès ont été accomplis lors de l Assemblée Générale (AG)

Plus en détail

Formations pour Cadres et Collaborateurs 2015-2016. Faites. la différence

Formations pour Cadres et Collaborateurs 2015-2016. Faites. la différence Formations pour Cadres et Collaborateurs 2015-2016 Faites la différence Avec le CRPM, faites la différence... Un cours pour chaque besoin Management, communication, organisation, développement personnel

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Par Natalie Rinfret, Ph.D. Professeure Titulaire de la Chaire La Capitale en leadership dans le secteur public

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain)

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) PRÉSENTATION PROGRAMMATION DU FORUM Le leadership et la mobilisation

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE Formation des Chefs d Etablissement d Affectation Management adaptatif et délégations Support participants SOMMAIRE La formation dans son contexte p.3 Les facteurs

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours est un cabinet de Repositionnement professionnel

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Eco-lieux: innovation technique et surtout socio-économique. + centre ressource TEAMECO.ch

Eco-lieux: innovation technique et surtout socio-économique. + centre ressource TEAMECO.ch Eco-lieux: innovation technique et surtout socio-économique + centre ressource TEAMECO.ch Copyleft Marie-Jane Berchten et Théo Bondolfi pour les partenaires du projet Team Ecoconstruction 2010-2009 Smala

Plus en détail

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet, Notre vocation : Vous accompagner dans la transformation de vos réflexions stratégiques en plan d actions opérationnel grâce

Plus en détail

Valorisation du capital humain, Une façon d accroître son revenu

Valorisation du capital humain, Une façon d accroître son revenu Fiche technique 1.1 Étude de faisabilité page 1 Nous savons qu il y a une abondance de connaissances et de savoir-faire à la portée de chaque communauté agricole, agroalimentaire et rurale franco-ontarienne.

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010. Section 07

Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010. Section 07 Politique relative au développement durable Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010 Recueil des règles de gestion Service des ressources matérielles 1. Préambule Cette politique

Plus en détail

Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013

Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013 Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013 La cohésion sociale et la coresponsabilité Samuel Thirion Division Recherche

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Les niveaux de changement d ISF

Les niveaux de changement d ISF Les niveaux de changement d ISF Les défis du développement international sont multidimensionnels. Le pouvoir, l interconnectivité, la géographie, le comportement humain, l économie, et d autres éléments

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles I. Questions à traiter 1. Pour quelles raisons le modèle de grande banque universelle est-il aujourd hui contesté? Le modèle de

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION. processus collaboratif pour trouver des solutions à des problèmes sociaux complexes

DOCUMENT DE PRÉSENTATION. processus collaboratif pour trouver des solutions à des problèmes sociaux complexes DOCUMENT DE PRÉSENTATION 1 processus collaboratif pour trouver des solutions à des problèmes sociaux complexes 2 organisationnelle entrepreneuriale de services de processus ouverte sociale inversée de

Plus en détail

Document entrepreneurial

Document entrepreneurial Document entrepreneurial 1. La culture entrepreneuriale Comme mentionné, la culture entrepreneuriale est présente dans les trois visées du PFEQ. L élève entreprend et mène à terme des projets qui développent

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal

Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal par Juan-Luis Klein, professeur à l UQÀM Hajiba Akartit, étudiante à la maîtrise en géographie Colloque CRISES

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL

Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL Animateurs Myriam Le Goff-Pronost et Fabien Harel Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL Dans une démarche d innovation ouverte, le Living Lab favorise de

Plus en détail

Rire ensemble pour s affirmer dans la relation

Rire ensemble pour s affirmer dans la relation Rire ensemble pour s affirmer dans la relation Des outils et une approche pédagogique innovante, résolument ludique, pour ancrer le changement : Acquérir de la souplesse et de la créativité face à l imprévu

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

change management Human Relationship Management

change management Human Relationship Management change management Human Relationship Management accompagnement des transformations management de la performance change management réorganisation agilité conseil coaching mobilisation différenciation accompagnement

Plus en détail

Jocelyne ELISABETH. Chef de Projet. Conseiller Formation Opcalia Martinique. Référent FAFIH Martinique

Jocelyne ELISABETH. Chef de Projet. Conseiller Formation Opcalia Martinique. Référent FAFIH Martinique Jocelyne ELISABETH Chef de Projet Conseiller Formation Opcalia Martinique Référent FAFIH Martinique Accompagnement au développement des compétences des salariés du Secteur de l Hôtellerie Chef de Projet

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

Les nouvelles pédagogies de la formation

Les nouvelles pédagogies de la formation Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail ILSM-Rapport de recherche RH-Entreprises Rapport de recherche, vol. 1 (3), 2011 Les nouvelles pédagogies de la formation Rapport théorique

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti Guide méthodologique Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti mieux prendre en compte le risque naturel dans l urbanisation et l aménagement du territoire Préface Monsieur Yves Germain

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Présentation du CNFS. La formation et la recherche en français dans le domaine de la santé

Présentation du CNFS. La formation et la recherche en français dans le domaine de la santé Présentation du CNFS 1 Des professionnels formés pour faire face à l offre active des services de santé en français Journée Dialogue organisé par le RIFSSSO: Les ressources humaines au cœur des services

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

EMBA du Leader Manager responsable EXECUTIVE MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION. www.myemba.ch

EMBA du Leader Manager responsable EXECUTIVE MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION. www.myemba.ch www.myemba.ch 1. EMBA LMR L EMBA du Leader Manager responsable (EMBA LMR) est une formation en emploi sur deux ans, respectivement sur deux ans et demi pour les non-économistes 1, qui représente 60 crédits

Plus en détail

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu être générateur de transformation individuelle et collective dans les entreprises s appuyer sur la capacité de chacun à changer et à incarner

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

Un nouveau modèle théorique en gestion stratégique de portefeuille de projets d innovation

Un nouveau modèle théorique en gestion stratégique de portefeuille de projets d innovation Un nouveau modèle théorique en gestion stratégique de portefeuille de projets d innovation Par: Louis Rhéaume, Candidat PhD, UQÀM Stratégie de gestion et management de la technologie Colloque en gestion

Plus en détail

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Leadership et travail en équipe de collègues 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Académie universitaire Wallonie-Bruxelles Académie universitaire Wallonie-Europe Académie universitaire Louvain Institut supérieur

Plus en détail

Les compétences clés pout tous: le cadre de référence de l UE

Les compétences clés pout tous: le cadre de référence de l UE 4 ème journée de la conférence romande de la formation continue Jeudi 30 avril 2015, Paudex, Centre patronal Les compétences de base dans la nouvelle LFCo Les compétences clés pout tous: le cadre de référence

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

De la formation continue à la formation tout au long de la vie

De la formation continue à la formation tout au long de la vie De la formation continue à la formation tout au long de la vie Enjeux et débats pour les universités en Europe Michel Feutrie Président de EUCEN Une grande confusion dans les termes utilisés Sous le terme

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Profils de compétences Base Support/Epert D Décembre 2009 SUPPORT/EXPERT D 1/ PROFIL DE BASE - Tableau Gestion de X Comprendre Assimiler Analyser

Plus en détail

Gestion Participative Territoriale :

Gestion Participative Territoriale : !!" #!#$ # % #% Touiza Solidarité Evaluation ex post et externe Gestion Participative Territoriale : François Durand Consultant ITG Paris Foued Chehat Expert associé 1 Le cadre de l évaluation Le projet

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

Le RSSI: un manager transverse

Le RSSI: un manager transverse Le RSSI: un manager transverse Thomas Jolivet Responsable du pôle Conseil 20/06/2013 Agenda 1. Le RSSI :un manager pas comme les autres 2. Les Interactions entre la SSI et l organisation 3. Mobiliser les

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr Colloque 2013 Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013 www.cti-commission.fr Participants Invités : - Brigitte BOUQUET, Rapporteure Générale CNCP - Jean-Louis ALLARD,

Plus en détail

Vision, Leadership, opportunités Construction d une Vision Commune de Progrès

Vision, Leadership, opportunités Construction d une Vision Commune de Progrès Vision, Leadership, opportunités Construction d une Vision Commune de Progrès Qu est-ce que l accompagnement VLO? Les contextes auxquels cette démarche s applique et répond: L accompagnement «Vision, Leadership,Opportunité»

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy

Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy Ms. Martine Boutary, PhD Lecturer at the Toulouse Business School, m.boutary@esc-toulouse.fr

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail