LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL?

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL?"

Transcription

1 Document professeur Niveau : Seconde LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL? Compétences mises en œuvre : S approprier : extraire l information utile. Communiquer. Principe de l activité : La question posée à la classe est : «Le vide absolu existe-t-il?». Les élèves proposeront une réponse à cette question en s appuyant sur des documents fournis par le professeur. La particularité de cette activité est qu elle s adresse à des élèves rencontrant des difficultés pour extraire une information utile à partir de textes. L enseignant fournit aux élèves des étiquettes (page 6) correspondant aux informations qui ont déjà été extraites, et les élèves associent chaque étiquette au document qui en est la source. Les élèvent séparent ensuite les informations en deux catégories, en les collant dans le tableau joint (page 5). Enfin, ils proposent une réponse à la question posée : «Le vide absolu existe-t-il?». Conditions de mise en œuvre : Une à deux heures. Les étiquettes ont été découpées préalablement. Sources des documents : Les documents utilisés sont issus des fiches pédagogiques disponibles sur le site du synchrotron SOLEIL ( Réponses : Doc 6 : 1. Le vide est un espace où se trouvent des particules virtuelles en mouvement. 4. Un électron peut se trouver à n importe quelle distance du noyau. 11. La physique quantique envisage la création de particules et antiparticules. Doc 5 : 2. Le volume du noyau est fois plus petit que celui de l atome. 10. La matière d un atome est concentrée dans son noyau. 6. Rutherford met en évidence la structure lacunaire de la matière. 12. Une, sur particules, ne traverse pas un noyau d or. Doc 4 : 5. Les philosophes de l antiquité refusent la notion de vide. Doc 3 : 3. On observe le vide pour la première fois en Il y a plus de raisons de croire à l existence du vide qu à son impossibilité de se produire. Doc 2 : 9. Le vide des physiciens n est pas rien. Doc 1 : 8. Le vide est rempli de champs électromagnétiques. Académie de Versailles Groupe de travail physique-chimie 1

2 Document professeur Doc1 Oui, le vide absolu existe Non, le vide absolu n existe pas 8. Le vide est rempli de champs électromagnétiques. Doc 2 9. Le vide des physiciens n est pas rien. Doc 3 3. On observe le vide pour la première fois en Doc 4 5. Les philosophes de l antiquité refusent la notion de vide. Doc 5 6. Rutherford met en évidence la structure lacunaire de la matière. Doc 6 1. Le vide est un espace où se trouvent des particules virtuelles en mouvement. Exemple de réponse à la problématique : Dans le vide, il y un champ électromagnétique qui ne nécessite aucun support matériel. Le vide absolu désigne l'absence à la fois de matière mais aussi de rayonnement, c'est pourquoi, il n'existe pas. Académie de Versailles Groupe de travail physique-chimie 2

3 LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL? Document 1 : l'énergie du vide. Dans la nature, le vide parfait n existe pas. L énergie n est jamais totalement égale à zéro en chaque point de l espace. Tout comme une surface couverte de blé se définit comme un champ de blé, on parle alors de champ d énergie. «Le vide est rempli de toutes sortes de champs, comme par exemple des champs électromagnétiques de même nature que la lumière. Leur énergie n est jamais exactement zéro mais fluctue sans cesse dans le temps. C est un peu comme un syndrome d hyperactivité.» Document 2 : reconstituer le scénario des origines? L affaire remonte aux origines, quand les particules ne sont pas encore là. L Univers est donc vide. Vide? Mais alors comment peut-il se passer quelque chose dans un espace vide?... Parce que le vide des physiciens d aujourd hui n est pas l absence de tout. Document 4 : le vide et l'antiquité. Les philosophes de l antiquité s accordent sur la question du vide, qu ils refusent totalement. Pour Aristote : «S il y a un transport propre à chacun des corps simples, par exemple le feu vers le haut, la terre vers le bas, il est clair que le vide ne peut être la cause du transport, car dans le vide, le mouvement ne peut se produire dans une direction privilégiée». On pourrait ajouter cet aphorisme célèbre, qui n a jamais perdu de sa vigueur en traversant les siècles : «La nature a horreur du vide» car on l attribue très souvent à Aristote. En réalité, on doit cette formule aux scolastiques du Moyen-âge. Document 3 : la possibilité du vide : Torricelli et Pascal. Lorsque Torricelli, en 1644, puis Pascal en 1647, retournent un tube initialement rempli de mercure dans une cuvette contenant elle-même du mercure, ils créent un espace «rempli d aucune des matières qui sont connues dans la nature». Pour la première fois, du vide est créé et observé. Torricelli et Pascal vont se montrer très prudents quant à la réalité de ce vide, faute de preuves irréfutables (parmi plusieurs objections, les détracteurs prétendent que de l air pénètre par les pores du verre). Mais l expérience «permet de rendre l existence du vide dans la nature légèrement plus crédible que son impossibilité à se produire». Académie de Versailles Groupe de travail physique-chimie 3

4 Document 5 : l évidence du vide : Rutherford. Nous sommes en Vieille de 2500 ans, la controverse sur la structure de la matière vient de s achever par la victoire éclatante des atomistes : la matière est bien constituée d atomes. Mais le modèle de l atome est encore flou. Rutherford a alors l idée de bombarder une feuille d or avec des particules α (noyaux d hélium) provenant d une source radioactive, et de placer un écran tout autour, afin de visualiser, par scintillements lumineux, l impact des particules α. Résultat : de très nombreux points lumineux apparaissent sur l écran en face de la source. De cette expérience, Rutherford va déduire que les atomes sont constitués de beaucoup de vide et d un peu de matière très fortement concentrée dans ce qu il nomme alors le «noyau» atomique. Les rares particules déviées (une sur ) sont celles qui ont rencontré de la matière sur leur trajectoire. Le volume du noyau est un million de milliards de fois plus petit que celui de l atome. Le volume de l atome est constitué d au moins 99, % de vide! Si l on supprimait le vide, la Terre tiendrait dans une boule de 130 m de diamètre, et notre corps humain rentrerait largement dans une tête d épingle Document 6 : et le Vide de la physique d aujourd hui? On sait aujourd hui que le vide est un milieu très complexe, siège d une activité incessante. Nous savons que l image «planétaire» de l atome est fausse : un électron n est pas une bille qui tourne autour du noyau central. A un instant donné, il peut se trouver à n importe quel endroit autour du noyau, comme s il se trouvait partout à la fois. Il forme une sorte de nuage électronique qui traduit sa probabilité de présence. Mais alors, le vide qui constitue plus de 99% du volume de l atome est-il vraiment vide puisqu il est potentiellement occupé par les électrons? Nous savons que dans le milieu intergalactique, il ne subsiste qu une molécule pour 4 m 3. On peut donc imaginer une boîte de 1 m 3 sans particule, une boîte vide Cependant, tout l univers baigne dans un rayonnement de même nature que la lumière, appelé fond diffus cosmologique, qui atteste d une époque passée dense et chaude de l Univers. Si on y ajoute la création de particules/ antiparticules virtuelles envisagée par la physique quantique, la boite est loin d être absolument vide Un espace de créations et d annihilations incessantes de particules virtuelles : telle pourrait être une définition «simple» du vide aujourd hui. Mais c est une autre histoire... Académie de Versailles Groupe de travail physique-chimie 4

5 «Le vide absolu existe-t-il?» Associer chaque étiquette contenant une affirmation à un document. Séparer ces documents en deux catégories permettant de répondre à la question : «Le vide absolu existe-t-il?» Compléter le tableau joint en collant, pour chaque document, l étiquette la plus représentative de l idée défendue. Rédiger, en une ou deux phrases, une réponse à la question. Oui, le vide absolu existe Non, le vide absolu n existe pas Doc. 1 Doc. 2 Doc. 3 Doc. 4 Doc. 5 Doc. 6 Académie de Versailles Groupe de travail physique-chimie 5

6 Étiquettes 1. Le vide est un espace où se trouvent des particules virtuelles en mouvement. 3. On observe le vide pour la première fois en Le volume du noyau est fois plus petit que celui de l atome. 4. Un électron peut se trouver à n importe quelle distance du noyau 5. Les philosophes de l antiquité refusent la notion de vide. 6. Rutherford met en évidence la structure lacunaire de la matière. 7. Il y a plus de raisons de croire à l existence du vide qu à son impossibilité de se produire. 8. Le vide est rempli de champs électromagnétiques. 9. Le vide des physiciens n est pas rien. 10. La matière d un atome est concentrée dans son noyau. 11. La physique quantique envisage la création de particules et d antiparticules 12. Une, sur particules, ne traverse pas un noyau d or. Académie de Versailles Groupe de travail physique-chimie 6

Le partenariat maison-école :

Le partenariat maison-école : TDAHetvous.ca : une ressource pour la rentrée scolaire Le partenariat maison-école : Soutien à l enfant atteint de TDAH Pour les enfants atteints de TDAH, les difficultés et les réussites en lien avec

Plus en détail

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher!

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! 3ème Electricité Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Déroulement Compétences évaluées Remarques Initier les élèves de collège à la

Plus en détail

1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?:

1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?: 1 FORMATION DES ADMINISTRATEURS DE L INTRANET DU LYCEE G.DUBY 1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?: - Allumer l ordinateur - Rentrer son nom d utilisateur et code du réseau pédagogique

Plus en détail

Cahier de texte Scolinfo Documentation Professeur Principal, Viseur et Responsable Pédagogique

Cahier de texte Scolinfo Documentation Professeur Principal, Viseur et Responsable Pédagogique Cahier de texte Scolinfo Documentation Professeur Principal, Viseur et Responsable Pédagogique APLON Juin 2012 Sommaire 1. COMMENT LE PROFESSEUR PRINCIPAL PEUT-IL CONSULTER LE CAHIER DE TEXTE DE LA CLASSE?...

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

Aucune frontière entre. Jean-Louis Aimar

Aucune frontière entre. Jean-Louis Aimar Jean-Louis Aimar Aucune frontière entre la Vie et la Mort 2 2 «Deux systèmes qui se retrouvent dans un état quantique ne forment plus qu un seul système.» 2 3 42 Le chat de Schrödinger L expérience du

Plus en détail

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière Démarche d investigation en classe de cinquième Visualiser le trajet de la lumière Pré requis : Savoir que pour voir un objet, il faut que l œil reçoive de la lumière Compétences du programme : Connaissances

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale"

Stage : Développer les compétences de la 5ème à la Terminale Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale" Session 2014-2015 Documents produits pendant le stage, les 06 et 07 novembre 2014 à FLERS Adapté par Christian AYMA et Vanessa YEQUEL d après

Plus en détail

La lumière est émise par des sources lumineuses. Les sources de lumière blanche émettent toutes les lumières colorées de l arc-en-ciel.

La lumière est émise par des sources lumineuses. Les sources de lumière blanche émettent toutes les lumières colorées de l arc-en-ciel. LES SOURCES DE LUMIÈRE La lumière est émise par des sources lumineuses. Les sources de lumière blanche émettent toutes les lumières colorées de l arc-en-ciel. Une source de lumière peut être primaire ou

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

LES PHASES DE LA LUNE

LES PHASES DE LA LUNE LES PHASES DE LA LUNE Il est d abord nécessaire de tirer des conclusions claires de l OBSERVATION d un cycle de Lune : Nous sommes habitués à voir la Lune changer d aspect de jour en jour, voici ce que

Plus en détail

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente.

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. LES PHASES DE LA LUNE - LES ÉCLIPSES La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. La rotation de la Lune

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE QUESTIONNAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME ECO-ECOLE AVRIL / MAI 2013 PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE 1/ IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE 1.1 -Votre établissement scolaire est : Une école élémentaire

Plus en détail

PROBABILITES. Chaque élève lance 100 fois un dé à six faces et note les effectifs d apparition de chaque face dans le tableau :

PROBABILITES. Chaque élève lance 100 fois un dé à six faces et note les effectifs d apparition de chaque face dans le tableau : PROBABILITES 1 I. Expérience aléatoire 1) Exemples : - On lance une pièce de monnaie et on regarde la face supérieure. - On lance un dé à six faces et on regarde le nombre de points inscrits sur la face

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

Le poste de travail, les dossiers et les fichiers

Le poste de travail, les dossiers et les fichiers 0 Le poste de travail, les dossiers et les fichiers Dans Windows, tous les programmes, tous les dossiers et tous les documents sont accessibles depuis le Poste de travail.. Le poste de travail. Pour ouvrir

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique Document de travail CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011 -1- Document de travail Il est important de savoir Activités 1 et 3 Mouvements et relations entre le Soleil, la Terre

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

1 L FORMATION DES IMAGES OPTIQUES. 1. Rappels sur la lumière. 2. Les lentilles

1 L FORMATION DES IMAGES OPTIQUES. 1. Rappels sur la lumière. 2. Les lentilles L RMTIN DES IMGES PTIQUES Représentation visuelle du monde et 2 Compétences exigibles au C : Reconnaître une lentille convergente ou divergente par une méthode au choix : par la déviation produite sur

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Filtres dans Alert. Micromedia International Document technique. Auteur: Pierre Chevrier. Pages : 12. Société : Micromedia International

Filtres dans Alert. Micromedia International Document technique. Auteur: Pierre Chevrier. Pages : 12. Société : Micromedia International Micromedia International Document technique Auteur: Pierre Chevrier Pages : 12 Société : Micromedia International Date : 06/10/20144 Réf. : ETT_20141006_000001_fr.docx Filtres dans Alert Ce document décrit

Plus en détail

NIMEGUE V3. Fiche technique 3.07 : Sauvegarde / Restauration manuelle

NIMEGUE V3. Fiche technique 3.07 : Sauvegarde / Restauration manuelle NIMEGUE V3 Fiche technique 3.07 : Sauvegarde / Restauration manuelle Version au 2 mai 2011 Toute donnée mémorisée sur un ordinateur, quelque soit le support, peut-être supprimée/effacée suite à un dysfonctionnement

Plus en détail

Aide à l utilisation de

Aide à l utilisation de A C T I C E accompagnement à l usage des TICE année 2009-2010 Guide d usage Aide à l utilisation de livret 5b : les annuaires-catalogues Sommaire (version du 6 décembre 2010) Introduction... 3 1. Création

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

Descriptif et utilisation de Netvibes

Descriptif et utilisation de Netvibes Descriptif et utilisation de Netvibes I. Description : Netvibes est un service en ligne qui permet principalement de lire, classer et partager des flux RSS disponibles sur le web. Cet agrégateur ne propose

Plus en détail

La formation des images par les lentilles

La formation des images par les lentilles Plan Introduction: 1. Deux types de lentilles 2. Les propriétés des lentilles 2.1. Lentille convergente 2.2. Lentille divergente 3. L image d un objet donnée par une lentille convergente 3.1 Rappel : Une

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

LE DÉPÔT DE DOCUMENTS EN PLUSIEURS EXEMPLAIRES

LE DÉPÔT DE DOCUMENTS EN PLUSIEURS EXEMPLAIRES LE DÉPÔT DE DOCUMENTS EN PLUSIEURS EXEMPLAIRES RÉSUMÉ... 1 Définitions... 1 Article pertinent de la Loi sur les corporations... 2 Formules... 2 Frais... 2 FOIRE AUX QUESTIONS... 2 Pourquoi déposer un document

Plus en détail

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS Depuis quelques mois, on peut voir apparaître dans divers périodiques ou sur différents sites des nuages de mots clés (voir site du GRISMS) permettant d être dirigé

Plus en détail

Localiser S orienter «Plan d immeuble»

Localiser S orienter «Plan d immeuble» «Plan d immeuble» 5-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à localiser sur un plan un point précisé par une consigne. - Se décentrer de manière à pouvoir s orienter sur ce plan. Applications

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

Module 24 : Analyse de scénarios

Module 24 : Analyse de scénarios Module 24 : Analyse de scénarios 24.0 Introduction Ce module enseigne un sous-ensemble de techniques de création de modèle qui, dans Excel 2007, constitue l «analyse de scénarios». Ces techniques sont

Plus en détail

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 Installation et utilisation pédagogique du PGI EBP «Open Line» Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 2 ) Notions importantes et principes de l applicati on :... 2 2.1) Notion de base de données

Plus en détail

Information-documentation : fiche de cours n 4. Utiliser le logiciel documentaire BCDI

Information-documentation : fiche de cours n 4. Utiliser le logiciel documentaire BCDI Utiliser le logiciel documentaire BCDI Consigne : ) Lire le cours en surlignant en couleur ce qui est important et faire les exercices au moment où c est demandé dans le cours. ) Mettre un point d interrogation

Plus en détail

Liberscol. Espace groupes. Tetra-Informatique Liberscol

Liberscol. Espace groupes. Tetra-Informatique Liberscol Liberscol Espace groupes Tetra-Informatique Liberscol Table des matières Standard... 3 Page d accueil Standard... 3 Principe général... 3 Entrer sur un espace groupe... 3 Communiquer... 5 Chat... 5 Mail...

Plus en détail

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi?

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Le chapitre s inscrit dans le thème du programme, «Formation et emploi». Le chapitre vise à montrer l intérêt du diplôme dans la recherche et l obtention

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX BACCALAUREAT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 Epreuve facultative d ARTS cinéma-audiovisuel Nature

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections I. Construction d'un œil réduit : 1- Maquette de l œil : Après avoir observé la maquette de l œil, rechercher les éléments optiques la constituant. 2- A retenir

Plus en détail

Le publipostage (parfois appelé mailing)

Le publipostage (parfois appelé mailing) Le publipostage (parfois appelé mailing) Le principe : Dans d un texte de base unique (lettre, invitation, fiche administrative, relevé de notes ) on va insérer des informations personnalisées (nom, prénom,

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Reconstituer «Le stylo à bille»

Reconstituer «Le stylo à bille» «Le stylo à bille» 18-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à observer, comparer. - S entraîner à reconstituer, associer. - S entraîner à manipuler visuellement des objets dessinés. - S entraîner

Plus en détail

Sphinx : utilisation simple

Sphinx : utilisation simple Gilles Droniou 1 Sphinx : utilisation simple Attention : ce document a été réalisé à partir de document Sphinx pour les versions 4.0, 4.5 (appelé aussi Sphinx me ou Sphinx Millenium) ou la version 2000.

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Comment l utiliser? Manuel consommateur

Comment l utiliser? Manuel consommateur Comment l utiliser? Manuel consommateur Table des matières 1. QUE DOIS-JE FAIRE POUR OBTENIR L ACCES A MON ESPACE CLIENT?... 3 2. ACCÉDER À VOTRE ESPACE CLIENT... 4 3. CONSULTER VOS DONNÉES... 6 3.1. MES

Plus en détail

Mode d emploi du Parcours digital

Mode d emploi du Parcours digital Mode d emploi du Parcours digital Pour accéder aux exercices du Parcours digital, vous pouvez : ❶ soit cliquer sur le bouton Accès direct, ❷ soit créer votre compte afin de garder en mémoire votre progression

Plus en détail

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Volet Soutien de l emploi du POSPH : Comment se préparer à travailler, trouver un emploi et Le volet Soutien de l emploi du POSPH peut vous

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

09 LES LENTILLES ET L ŒIL

09 LES LENTILLES ET L ŒIL CH I- 09 LES LENTILLES ET L ŒIL PRESENTATION DES LENTILLES 11- Qu est ce qu une lentille?. Une lentille est formée d une matière transparente (verre ou plastique) délimitée par deux surfaces lisses dont

Plus en détail

Première partie situation de départ:

Première partie situation de départ: Alternance jour/nuit cycle: 3 Connaissances visées: la Terre tourne sur elle-même: c'est ce qui explique l'alternance du jour et de la nuit. La terre tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Plus en détail

Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points)

Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points) Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points) Il s'agit d'un problème qui fait appel aux connaissances sur la numération.

Plus en détail

Exemple de préparation d un questionnaire pour passage Alceste.

Exemple de préparation d un questionnaire pour passage Alceste. Exemple de préparation d un questionnaire pour passage Alceste. Ce tutorial se veut un outil pour vous permettre de rentrer vos données recueillies par questionnaires dans le logiciel StatView en vue d

Plus en détail

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques.

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Notions et contenus : Transferts quantiques d énergie Émission et absorption quantiques.

Plus en détail

I ECRANS RELATIFS A L ENREGISTREMENT DE L

I ECRANS RELATIFS A L ENREGISTREMENT DE L 7 FICHE N : COMMENT ENREGISTRER UN DOCUMENTAIRE DANS LA BASE DE DONNEES? Dernière mise à jour : Mai 2009 Préambule : Attention, il est parfois délicat de savoir dans quelle catégorie classer un livre.

Plus en détail

TP4 : Fiche de données, publipostage, création d étiquettes

TP4 : Fiche de données, publipostage, création d étiquettes TP4 : Fiche de données, publipostage, création d étiquettes Durant ce TP, nous allons utiliser un outil très pratique lorsque vous avez un grand nombre de courriers «relativement» identiques à envoyer

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L ADAPTATION DU GUIDE CREER UNE MARQUE

LIGNES DIRECTRICES POUR L ADAPTATION DU GUIDE CREER UNE MARQUE Objectif général LIGNES DIRECTRICES POUR L ADAPTATION DU GUIDE CREER UNE MARQUE L adaptation du guide a pour objet principal de donner aux PME des orientations précises sur la base de la législation et

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience Fiche d animation Compétence C2 La validation des acquis de l expérience Objectif Permettre aux élèves de comprendre ce qu est la VAE. Matériel nécessaire Salle informatique avec connexion Internet. Activité

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire

Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire Utilisation de l application calcul@tice en ligne Sommaire I. Présentation... 1 II. Inscription... 2 III. Utilisation de la vue ENSEIGNANT... 3 A. Identification... 3 B. Si vous vous connectez pour la

Plus en détail

TITRE DE LA FICHE : LEARNING APPS DESCRIPTIF GENERAL ACCROCHE VISUEL/LOGO DE LA RESSOURCE DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE

TITRE DE LA FICHE : LEARNING APPS DESCRIPTIF GENERAL ACCROCHE VISUEL/LOGO DE LA RESSOURCE DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Observatoire des ressources numériques adaptées (ORNA) INS HEA : Institut national supérieur de formation et de recherche pour l éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés 58-60 avenue

Plus en détail

Guide d utilisation de la plateforme Studagora

Guide d utilisation de la plateforme Studagora Guide d utilisation de la plateforme Studagora http://studagora.ulb.ac.be 1. Connexion au site Pour vous connecter au site, il vous faut utiliser l identifiant et le mot de passe qui vous ont été envoyés

Plus en détail

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion Chap. 6 : Analyser les coûts des centres de responsabilité I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion 1. La comptabilité financière

Plus en détail

Document d information a l usage des professionnels du diagnostic de performance e nerge tique

Document d information a l usage des professionnels du diagnostic de performance e nerge tique Document d information a l usage des professionnels du diagnostic de performance e nerge tique Voilà maintenant près d un an que l Observatoire des DPE est opérationnel pour la collecte des diagnostics.

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

Résolution De Problème : Comment se débarrasser d'un pachyderme fâché lorsqu'on est plutôt maigrichon?

Résolution De Problème : Comment se débarrasser d'un pachyderme fâché lorsqu'on est plutôt maigrichon? 4 ème Les lentilles Résolution De Problème : Comment se débarrasser d'un pachyderme fâché lorsqu'on est plutôt maigrichon? DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Déroulement Initier les élèves

Plus en détail

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Mardi 02 avril 2013 Florie BRANGE Urfist de Bordeaux 4, av. Denis-Diderot 33607 PESSAC CEDEX T 33 (0)5 56 84 86 93 F 33 (0)5 56

Plus en détail

Gestion et travail en autonomie. Rallye auto nomie

Gestion et travail en autonomie. Rallye auto nomie Gestion et travail en autonomie Rallye auto nomie Voilà plusieurs années que je propose du travail en autonomie aux élèves mais sans moyen de : - savoir rapidement où chacun se situe par rapport aux différentes

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

EasyNewsletter. 1. Création d un groupe d envoi de newsletter

EasyNewsletter. 1. Création d un groupe d envoi de newsletter EasyNewsletter Créez et envoyez des newsletters contenant textes, images, liens, et téléchargements en toute simplicité. Avec cet outil, vous pouvez également gérer vos listes de diffusion en quelques

Plus en détail

Indexation & Recherche documentaire. Véronique Heinis Professeur documentaliste Académie de Nice

Indexation & Recherche documentaire. Véronique Heinis Professeur documentaliste Académie de Nice Indexation & Recherche documentaire Véronique Heinis Professeur documentaliste Académie de Nice Le professeur documentaliste Le travail du documentaliste Alimente la base de données du logiciel documentaire

Plus en détail

Tutoriel : Ecrire un article sur le site de la TEAM GSAS

Tutoriel : Ecrire un article sur le site de la TEAM GSAS Tutoriel : Ecrire un article sur le site de la TEAM GSAS Dans ce document vous est présenté comment écrire un article sur le site http://teamgsas.com. Pour créer un article, il suffit d être inscrit sur

Plus en détail

Outil pour l attribution des notes

Outil pour l attribution des notes Outil pour l attribution des notes Gilbert Babin A- Contexte Le présent document décrit le mode d utilisation d un outil développé avec Microsoft Excel permettant l analyse et l attribution des notes finales.

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

Courrier électronique

Courrier électronique Une boîte aux lettres sur internet est hébergée sur un serveur, auquel vous accédez soit par un client de messagerie (tel que Microsoft Outlook Express), installé et configuré sur votre poste, soit par

Plus en détail

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client?

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client? Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario Atelier d échecs : le mat de l escalier Titre : Atelier d échecs : le mat de l escalier Académie : Créteil Département : 94 Auteur : Catherine Broch Identification du scénario Résumé : L enfant apprend

Plus en détail

ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB

ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB Net + ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB Table des matières Connexion à l éditeur de page Web... 1 Création de la page Web... 2 Adresse Web... 3 Personnalisation de l adresse Web (Alias)... 3 Comment

Plus en détail

Les graphes planaires

Les graphes planaires Les graphes planaires Complément au chapitre 2 «Les villas du Bellevue» Dans le chapitre «Les villas du Bellevue», Manori donne la définition suivante à Sébastien. Définition Un graphe est «planaire» si

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

Initiation à l informatique. Module 3 : Gestion des utilisateurs Windows

Initiation à l informatique. Module 3 : Gestion des utilisateurs Windows Initiation à l informatique. Module 3 : Gestion des utilisateurs Windows Créé par Xavier CABANAT Version 1.2 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 10 Sommaire Introduction :... 3 Qu est ce qu un

Plus en détail

Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR]

Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR] Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR] Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 PASSATION DES TESTS 3 2.1 Ouverture de session 3 2.2 2.3 Vérification du son pour le test de compréhension

Plus en détail

Comment bien organiser son travail

Comment bien organiser son travail Comment bien organiser son travail Il est important que les enfants puissent rapidement ête autonomes devant l ordinateur. Cela signifie qu il faut qu ils soient capables d enregistrer leurs travaux dans

Plus en détail

Initiation aux probabilités.

Initiation aux probabilités. Initiation aux probabilités. On place dans une boite trois boules identiques à l exception de leur couleur : une boule est noire, une est blanche, la troisième est grise. On tire une des boules sans regarder,

Plus en détail

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente Lentilles I - UT DE L MNIPULTIN La manipulation consiste à déterminer, par différentes méthodes, la distance focale f d'une lentille mince convergente (on admettra que la lentille est utilisée dans les

Plus en détail

AplusixAdmin : administration d'aplusix 3 Manuel d utilisation

AplusixAdmin : administration d'aplusix 3 Manuel d utilisation AplusixAdmin : administration d'aplusix 3 Manuel d utilisation 1. Introduction 2. Fenêtre principale 3. Manipulation des tables 4. Gestion des professeurs 4.1. Table des professeurs 4.2. Fiche professeur

Plus en détail

Les lentilles et la formation des images

Les lentilles et la formation des images Les lentilles et la formation des images I- Les différents types de lentilles. Une lentille est un bloc transparent (en verre ou en matière organique) limité par deux faces planes ou sphériques. Toutes

Plus en détail

Synchroniser le son et la vidéo dans Lightworks

Synchroniser le son et la vidéo dans Lightworks Formation de Duduf http://www.duduf.training Ce document n est qu un résumé, un pense-bête, d un bout de formation dispensée par Duduf. Il réunit les principaux points théoriques à retenir sans être exhaustif,

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Messagerie et Listes de diffusion Sur SCRIBE

Messagerie et Listes de diffusion Sur SCRIBE Messagerie et Listes de diffusion Sur SCRIBE Marc MONTANES Page 1 sur 12 I. Messagerie sur SCRIBE Lorsqu on importe les comptes des utilisateurs via l EAD, une boite aux lettres avec un compte de messagerie

Plus en détail

Cliquer sur le tutoriel désiré pour se rendre directement au point désiré dans ce document :

Cliquer sur le tutoriel désiré pour se rendre directement au point désiré dans ce document : Cliquer sur le tutoriel désiré pour se rendre directement au point désiré dans ce document : 1. Comment puis-je consulter mon cahier de textes de l an dernier? 2. Mes cours regroupent des élèves venant

Plus en détail