Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers."

Transcription

1 Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Vincent Mathias Thierry Sedran François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes France

2 Contexte de l étude Production française annuelle de fraisats d enrobés : deux millions de tonnes. près de 50 % stockés ou mis en décharge. Part infime du recyclage avec un liant hydraulique, et toujours sous forme de graves traitées. Résultats intéressants : chute du module baisse modérée de la résistance en fendage 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 2

3 Objectifs Intégration du matériau fraisat d enrobés dans les chaussées en béton. Caractériser l'influence des fraisats sur les propriétés d'usage des bétons routiers (résistances en compression et fendage, module d élasticité, comportement en fatigue et vis à vis du retrait et de la fissuration). Proposer une méthode de prise en compte des fraisats dans la formulation des bétons et dans le dimensionnement des structures routières incorporant des bétons avec fraisats. 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 3

4 Essais de caractérisation Deux types de béton : béton de couche de surface (dosé à 330 kg/m 3 ) béton maigre d assise (dosé à 220 kg/m 3 ) Pour chaque type de béton : cinq dosages différents en fraisat, de 0 à 90 % de la masse totale de granulats. affaissement gardé constant en ajustant la quantité d eau. Pour chaque mélange, essais à 28 jours et à trois températures différentes (2 C, 20 C et 40 C) de : résistance en compression, résistance en fendage module élastique 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 4

5 Résistance en compression 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 5

6 Résistance en fendage 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 6

7 Module élastique 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 7

8 Notion d IQE (indice de qualité élastique) Grave traitée E, Rt IQE Sol support E2=100 MPa 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 8

9 2 approches pour la modélisation Matrice cimentaire granulats naturels granulat de fraisat (granulat naturel + pellicule de bitume) Inclusions de bitume pur 1. Le fraisat est un granulat classique : il y a pellicule de bitume autour du granulat naturel 2. Le fraisat est un séparé en deux phases : le granulat d origine est considéré sans bitume tandis que ce dernier se présente sous forme d inclusions souples dans la matrice cimentaire 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 9

10 Comparaison des deux approches L unité est égal à 1 MPa pour la résistance en compression, 0,1 MPa pour la résistance en fendage et 1 GPa pour le module élastique 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 10

11 Comportement en fatigue Essais réalisés au Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées de Lille. Trois essais de fatigue réalisés sur des bétons dosés à 330 kg/m3 de ciment et comprenant 0, 50 et 90 % de fraisats. Deux essais réalisés sur béton de fraisat maigre et sur béton témoin maigre. 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 11

12 Résultats des essais de fatigue 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 12

13 Comportement en fissuration La fissuration du béton provient : Des retraits hydriques et thermique qui l affectent De sa rigidité qui entraîne des contraintes de traction importantes suite aux déformations induites par le retrait Nous avons mesuré les différents retraits pour le béton de fraisat comparé au témoin : le retrait hydrique augmente avec la hausse du taux de fraisat tandis que le retrait thermique est identique. résultats difficiles à quantifier en terme de fissuration Nous avons simulé le comportement d une section de chaussée en BAC 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 13

14 Essais de retrait empêché : schéma du montage BHP précontraint bâti rigide acier plaque d ancrage éprouvette de béton armé 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 14

15 Essais réalisés Choix du béton à 50 % de fraisats comparé au béton témoin. Deux essais réalisés sur des structures BAC mécaniquement équivalentes : Même dosage en ciment (330 kg/m3) et surépaisseur de 25 % pour le béton de fraisat. Même épaisseur et surdosage en ciment de 25 % pour le béton de fraisat, avec un superplastifiant pour obtenir le même IQE. 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 15

16 Essais réalisés Choix du béton à 50 % de fraisats comparé au béton témoin. Deux essais réalisés sur des structures BAC mécaniquement équivalentes : Même dosage en ciment (330 kg/m3) et surépaisseur de 25 % pour le béton de fraisat. Même épaisseur et surdosage en ciment de 25 % pour le béton de fraisat, avec un superplastifiant pour obtenir le même IQE. 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 16

17 Résultats Premier essai : résultats similaires sur les deux barreaux (3 fissures) cm 45 cm 128 cm 63 cm Éprouvette de béton de fraisat (50 %) cm 46 cm cm 4 54 cm Éprouvette de béton témoin Deuxième essai terminé : une seule fissure (au même endroit) sur chaque éprouvette. 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 17

18 Simulation de dimensionnement (1) Le coût estimé des matériaux est de 80 /t pour le ciment et 8 /t pour les granulats. Les fraisats sont supposés avoir un coût nul. BF : 22 cm BF : 27 cm BF : 33 cm BF : 15 cm BF : 15 cm BF : 15 cm 14,2 /m 2 13,0 /m 2 12,1 /m 2-8 % - 7 % 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 18

19 Simulation de dimensionnement (2) Le coût estimé de l acier est de 750 /t BF : 19 cm BF : 25 cm BF : 18 cm BF : 18 cm 21,4 /m 2 20,4 /m 2-5 % 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 19

20 Conclusions générales Les différentes approches de modélisation permettent d appréhender de façon rationnelle l introduction des fraisats dans le béton. Les comportements en terme de fissuration et de fatigue permettent une meilleure connaissance du matériau béton de fraisats Les bases du dimensionnement des chaussées incorporant du béton de fraisat sont posées. L intérêt économique du recyclage des fraisats dans les bétons se confirme. 12 décembre 06 Réunion de clôture de 11D022 20

LE PROJET ROUTIER : UN ENCHAINEMENT DE CHOIX

LE PROJET ROUTIER : UN ENCHAINEMENT DE CHOIX LA ROUTE LE PROJET ROUTIER : UN ENCHAINEMENT DE CHOIX CHOIX DE LA STRATÉGIE DE DIMENSIONNEMENT CHOIX DU TRACÉ TRAFIC CUMULÉ ASSURE DES LIAISONS PERMET DES ÉCHANGES CHOIX DU TRAFIC SOLS RENCONTRÉS -PARAMÈTRES

Plus en détail

SOMMAIRE CHAPITRE 1: PROCESSUS DES REPARATIONS DES OUVRAGES DEGRADES EN BETON INTRODUCTION DEGRADATION DU BETON...

SOMMAIRE CHAPITRE 1: PROCESSUS DES REPARATIONS DES OUVRAGES DEGRADES EN BETON INTRODUCTION DEGRADATION DU BETON... SOMMAIRE INTRODUCTION GENERALE 1 PARTIE I : REVUE BIBLIOGRAPHIQUE 4 CHAPITRE 1: PROCESSUS DES REPARATIONS DES OUVRAGES DEGRADES EN BETON 5 1.1. INTRODUCTION...................................................

Plus en détail

Les essais de Convenances

Les essais de Convenances Les essais de Convenances Club Régional Ouvrages d Art 14 juin 2005 à Vitré Epreuves préalables à l exécution Dossier d études de béton complet pour confirmer les caractéristiques retenues sur le matériau

Plus en détail

Le logiciel BétonlabPro 2 Bases scientifiques - Principes de fonctionnement

Le logiciel BétonlabPro 2 Bases scientifiques - Principes de fonctionnement Le logiciel BétonlabPro 2 Bases scientifiques - Principes de fonctionnement François de Larrard, Thierry Sedran Robert Le Roy, Laetitia d Aloia Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Plan de l exposé

Plus en détail

Apport structural des graves traitées aux liants hydrocarbonés, en place et en centrale

Apport structural des graves traitées aux liants hydrocarbonés, en place et en centrale Apport structural des graves traitées aux liants hydrocarbonés, en place et en centrale Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Construction DJL inc. 23 novembre 2010 Contenu de la présentation Intérêt des

Plus en détail

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing.

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS 2005 Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX

COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX COMPLEXE ANTI-FISSURE D EFFICACITÉ DÉMONTRÉE À BASE DE TREILLIS MÉTALLIQUES ET D ENROBÉS BITUMINEUX Michel Ballié Colas France 4 rue Jean Mermoz Bât A 78772 Magny Les Hameaux Résumé De nombreux procédés

Plus en détail

Effet de l humidité. L origine de retrait de dessication. Gonflement hydraulique. eau. t 2. t 1. air. Retrait hydraulique. Retrait de dessication

Effet de l humidité. L origine de retrait de dessication. Gonflement hydraulique. eau. t 2. t 1. air. Retrait hydraulique. Retrait de dessication Effet de l humidité Gonflement hydraulique eau t 1 t 2 t air Retrait hydraulique Retrait de dessication L origine de retrait de dessication P = 2σcosα r Les forces de ménisque dans les pore capillaire

Plus en détail

Florent IMBERTY Razel

Florent IMBERTY Razel Florent IMBERTY Razel 1 / 20 Sommaire Les types de dalles couverts par les Eurocodes Matériaux, durabilité, enrobages Les paramètres essentiels du calcul Maîtrise de la fissuration Résistance en fatigue

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Questions Quelle phase contribue le plus au développement de la résistance du béton de ciment de Portland? Quels sont les produits principaux d'hydratation de cette phase? Le gypse

Plus en détail

Evaluation de l impact d un dosage de 10 % de recyclé sur les propriétés des bétons

Evaluation de l impact d un dosage de 10 % de recyclé sur les propriétés des bétons Evaluation de l impact d un dosage de 1 % de recyclé sur les propriétés des bétons E. GHORBEL S. OMARY et G. WARDEH TRANCHE du Projet National : TRANCHE 4 Thème 6 : Mélanges de granulats naturels et recyclés

Plus en détail

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement RETRAITEMENT EN CENTRALE Bernard ECKMANN Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 RETRAITEMENT

Plus en détail

CHAPITRE 2 :CARACTÉRISTIQUES

CHAPITRE 2 :CARACTÉRISTIQUES CHAPITRE 2 :CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DU BÉTON Fait par: SAFI Brahim Les principales caractéristiques des bétons sont les propriétés à l état frais et durci. 1. Caractéristiques à l état frais 1.1.

Plus en détail

Essais relatifs aux chaussées

Essais relatifs aux chaussées Essais relatifs aux chaussées Recueil sur CD-ROM Référence : 3139835CD ISBN : 978-2-12-139835-8 Année d édition : 2007 Analyse Les essais relatifs aux chaussées sont essentiels à l élaboration des normes

Plus en détail

Historique et mise à jour de la méthode LC

Historique et mise à jour de la méthode LC Direction du Laboratoire des chaussées Historique et mise à jour sur les enrobés du MTQ Louise Boutin, ing. Laboratoire des chaussée Service des matériaux d infrastructure Survol de la présentation Historique

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS D ACCEPTATION des colis de déchets radioactifs au Centre de l Aube (I.N.B. n 149)

SPÉCIFICATIONS D ACCEPTATION des colis de déchets radioactifs au Centre de l Aube (I.N.B. n 149) SPÉCIFICATIONS D ACCEPTATION des colis de déchets radioactifs au Centre de l Aube (I.N.B. n 149) Spécifications particulières Spécification technique d acceptation des colis de déchets radioactifs conditionnés

Plus en détail

Excercises Genie Civil 2eme année 2014

Excercises Genie Civil 2eme année 2014 Excercises Genie Civil 2eme année 2014 a. Donnez trois raisons pour lesquelles il est avantageux de minimiser la quantité de pâte de ciment dans un béton. plus économique moins de phase dans laquelle l

Plus en détail

Conception de glissières de béton renforcées avec de l armature en matériaux composites

Conception de glissières de béton renforcées avec de l armature en matériaux composites Conception de glissières de béton renforcées avec de l armature en matériaux composites Gérard Desgagné, ing. M. Sc. Ministère des Transports du Québec Brahim Benmokrane, ing. Ph. D. Université de Sherbrooke

Plus en détail

BétonlabFree 3 Leçon N 1 PRÉSENTATION DU COURS

BétonlabFree 3 Leçon N 1 PRÉSENTATION DU COURS BétonlabFree 3 Leçon N 1 PRÉSENTATION DU COURS François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Plan de la leçon La formulation des bétons aujourd hui Qu est-ce que BétonlabFree?

Plus en détail

Conception et réalisation des dallages en Béton de Fibres Métalliques Compléments pour les essais de caractérisation des BFM

Conception et réalisation des dallages en Béton de Fibres Métalliques Compléments pour les essais de caractérisation des BFM Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 25 mars 2014 Conception et réalisation des dallages en Béton de Fibres Métalliques Compléments pour les essais de caractérisation des BFM Groupe Spécialisé

Plus en détail

EME Enrobé à module élevé Du laboratoire au comportement à l échelle 1 sous trafic accéléré

EME Enrobé à module élevé Du laboratoire au comportement à l échelle 1 sous trafic accéléré EME Enrobé à module élevé Du laboratoire au comportement à l échelle 1 sous trafic accéléré Pierre Hornych Emmanuel Chailleux IFSTTAR Pierre Hornych Use of APT for design method evaluation and calibration

Plus en détail

Association Béton-Acier: Le Béton Armé

Association Béton-Acier: Le Béton Armé Séminaire sur le thème: «Le Béton Armé: Armatures et Béton» Association Béton-Acier: Le Béton Armé Karim Miled Maître Assistant, ENIT Le 25 novembre 2008 1 Béton Bonne résistance à la compression Résistance

Plus en détail

VALORISATION DES MATERIAUX EN PLACE

VALORISATION DES MATERIAUX EN PLACE VALORISATION DES MATERIAUX EN PLACE Marc JOURDAN 13 avril 2015 TRAITEMENT DE SOL TRAITEMENT DE SOL OBJECTIF : Réalisation de couches de forme ou de structures de chaussée sous faible trafic EN GENERAL

Plus en détail

Les conséquences des incendies sur les structures en béton armé

Les conséquences des incendies sur les structures en béton armé Les conséquences des incendies sur les structures en béton armé Loïc DIVET Colloque «Le Pont» - Toulouse les 8 et 9 octobre 2013 Introduction Les dégradations de béton par incendie sont rares pour les

Plus en détail

Étude du fluage des bétons en traction. Application aux enceintes de confinement des centrales nucléaires à eau sous pression

Étude du fluage des bétons en traction. Application aux enceintes de confinement des centrales nucléaires à eau sous pression Étude du fluage des bétons en traction. Application aux enceintes de confinement des centrales nucléaires à eau sous pression Nanthilde REVIRON 2 ème année de thèse (début 02 novembre 2005) Résumé Les

Plus en détail

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures N O T I C E T E C H N I Q U E ENROBÉ ANTI-KÉROSÈNE COLNAK Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures Nouvelle génération d enrobés bitumeux de couche de roulement anti-kérosène, COLNAK

Plus en détail

Mécanique des matériaux de chaussée. Mécanique des matériaux Relation contrainte-déformation (rigidité) Modèles d endommagement (performance)

Mécanique des matériaux de chaussée. Mécanique des matériaux Relation contrainte-déformation (rigidité) Modèles d endommagement (performance) Direction du Laboratoire des chaussées Détermination du comportement mécanique des matériaux pour le dimensionnement des chaussées souples au MTQ Félix Doucet, ing. M.Sc.A. Service des matériaux d infrastructures

Plus en détail

Déformation dans les couches d enrobés bitumineux

Déformation dans les couches d enrobés bitumineux 17 e congrès INFRA Déformation dans les couches d enrobés bitumineux 09 novembre 2011 Damien Grellet Jean-Pascal Bilodeau - Guy Doré Déformation dans les couches d enrobés bitumineux Déformation proche

Plus en détail

Annexe 4 Constitution et rôle d une chaussée

Annexe 4 Constitution et rôle d une chaussée Annexe 4 Constitution et rôle d une chaussée Déjà à l époque des romains, le dallage était constitué d une superposition de couches de différentes épaisseurs. L idée est restée avec les chaussées actuelles,

Plus en détail

CETE Méditerranée. Philippe DUMAS LRPC d Aix-en-Provence ERA n 25 PARTICIPANTS :

CETE Méditerranée. Philippe DUMAS LRPC d Aix-en-Provence ERA n 25 PARTICIPANTS : Corrélation des résultats des essais de simulation du vieillissement en laboratoire des bitumes-polymères et des observations faites sur les liants vieillis sur site PARTICIPANTS : Philippe DUMAS LRPC

Plus en détail

Structures des chaussées souples

Structures des chaussées souples Structures des chaussées souples Cas types de dimensionnement méthode française Laurent Porot Bitume Québec Formation technique 23, 24 et 25 novembre 2010 Hypothèses Structure conventionnelle Structure

Plus en détail

Conception et calcul de structures en BFUP Sébastien Brisard

Conception et calcul de structures en BFUP Sébastien Brisard Conception et calcul de structures en BFUP Sébastien Brisard Conception et calcul des structures en BFUP 14/06/2005-1 Plan de la présentation Généralités un bref historique (matériaux, réalisations) le

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton est soumis à des changements de dimension. Les causes principales de ces changements sont: - CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE - VARIATIONS D HUMIDITÉ / SECHAGE - VARIATIONS DE

Plus en détail

Innovations récentes et futures dans le domaine des matériaux hydrauliques pour la route

Innovations récentes et futures dans le domaine des matériaux hydrauliques pour la route dans le domaine des matériaux hydrauliques pour la route 42 43 François de LARRARD Chef de la division Technologies du génie civil et environnement Laboratoire central des Ponts et chaussées () de Nantes

Plus en détail

Lionel MONFRONT Responsable du Pôle Génie Civil CERIB

Lionel MONFRONT Responsable du Pôle Génie Civil CERIB Lionel MONFRONT Responsable du Pôle Génie Civil CERIB Réalisation des ouvrages : des solutions préfabriquées en béton Collecte et Transport Tuyaux Fossés et descentes d eau Franchissement Tuyaux de fonçage

Plus en détail

CHAPITRE IV ETUDE DU BÉTON

CHAPITRE IV ETUDE DU BÉTON CHAPITRE IV IV.1. INTRODUCTION Le béton est un composite hétérogène qui résulte du mélange intime d'un squelette granulaire et d'un liant qui est la pâte de ciment hydratée. L étude de la technique du

Plus en détail

Le retraitement en place aux liants bitumineux. Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR

Le retraitement en place aux liants bitumineux. Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR Le retraitement en place aux liants bitumineux Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR Une technique bien réglementée! Retraitement au liants hydrocarbonés Classes I, II et III Retraitement au liant hydraulique

Plus en détail

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14 : I- Généralités... 13 II- Avantages et inconvénients du béton armé... 13 1- Avantages... 13 2. Les inconvénients du béton armé. 14 12 : Chapitre I : Introduction en béton armé I- Généralités : Le B.A

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES ENROBES A MODULE ELEVE

NOTE D INFORMATION LES ENROBES A MODULE ELEVE NOTE D INFORMATION CHAUSSEES DEPENDANCES 96 Auteur : Observatoire des Techniques de Chaussées Editeur : LES ENROBES A MODULE ELEVE Avril 1997 La présente note, écrite dans le cadre de l'observatoire des

Plus en détail

Production et mise en œuvre Sabine. retraitées. es à froid en centrale. Yvan PAQUIN. Formation BITUME QUÉBEC

Production et mise en œuvre Sabine. retraitées. es à froid en centrale. Yvan PAQUIN. Formation BITUME QUÉBEC Production et mise en œuvre Sabine des LE BEC graves Yvan PAQUIN retraitées es à froid en centrale Formation BITUME QUÉBEC RETRAITEMENT À FROID DES CHAUSSÉES SOUPLES Montréal 4-6 décembre 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

Alan Carter Formation technique BQ 2013

Alan Carter Formation technique BQ 2013 Alan Carter Formation technique BQ 2013 Ref PPT de Pierre Langlois PPT de Michel Paradis Formulation des enrobés au Québec Avant 1990: Marshall modifié; 1990: Début de l usage de l orniéreur. Pourquoi

Plus en détail

Essais sur des poutres en béton armé

Essais sur des poutres en béton armé Fiche d'instruction pour les laboratoires 3A, 3B et 3C Essais sur des poutres en béton armé Ce laboratoire fait appel à des notions du cours GCI-210 Résistance des matériaux. Il a été conçu par Dominique

Plus en détail

6. ESSAIS RÉALISÉS VÉRIFICATION DE σ comp Description de l essai

6. ESSAIS RÉALISÉS VÉRIFICATION DE σ comp Description de l essai ESSAIS RÉALISÉS 5 6. ESSAIS RÉALISÉS 6.- VÉRIFICATION DE σ comp 6..- Description de l essai Rincent BTP Services Matériaux nous a fourni des résultats d essais de compression réalisés par le CSTB Grenoble.

Plus en détail

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Caractérisation des matériaux traités du matelas Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Umur Salih OKYAY Paris, le 04/10/2011 1 Ordre de la présentation Caractérisation des matériaux traités

Plus en détail

Méthode rationnelle de dimensionnement des chaussées aéronautiques souples

Méthode rationnelle de dimensionnement des chaussées aéronautiques souples Méthode rationnelle de dimensionnement des chaussées aéronautiques souples STAC Sandrine FAUCHET IFSTTAR Pierre HORNYCH Une révision nécessaire Méthode actuelle empirique Inspirée par la méthode américaine

Plus en détail

Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux. I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées

Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux. I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées Sommaire Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées II. Retraitement en place à froid III. Retraitement à froid en centrale IV. Retraitement à

Plus en détail

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud S.Ollier/C.Mauduit Cotita Centre Est 3 juin 2010 Rappel normatif Les normes Depuis 1990, 53 normes européennes Toutes publiées en tant que normes françaises

Plus en détail

Chaussées à longue durée de vie. Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010

Chaussées à longue durée de vie. Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010 Chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010 Les voies de circulation au temps de la Rome antique Celles-ci

Plus en détail

Les couches de roulement

Les couches de roulement Le retraitement à froid des chaussées souples Les couches de roulement Cette présentation ne peut être utilisée, modifiée ou copiée sans l accord de son auteur. Yves BROSSEAUD - LCPC Nantes Retraitement

Plus en détail

MaBioNat Les différents systèmes constructifs mixtes bois - béton et leurs performances hygrothermiques

MaBioNat Les différents systèmes constructifs mixtes bois - béton et leurs performances hygrothermiques MaBioNat Les différents systèmes constructifs mixtes bois - béton et leurs performances hygrothermiques Nicolas Laveissiere Jean-Luc Paumier Cerema Centre-Est / Département Laboratoire de ClermontFerrand

Plus en détail

BétonlabFree 3 Leçon N 5 Demande en (super)plastifiant d un ciment

BétonlabFree 3 Leçon N 5 Demande en (super)plastifiant d un ciment BétonlabFree 3 Leçon N 5 Demande en (super)plastifiant d un ciment François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Plan de la leçon Action des plastifiants/superplastifiants

Plus en détail

Propriétés des matériaux Tensiomètre TD

Propriétés des matériaux Tensiomètre TD 1. Mise en situation L hypertension artérielle est définie comme une élévation de la pression du sang dans les artères, par rapport à une valeur dite «normale». Les personnes souffrant d hypertension doivent

Plus en détail

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC.

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. MINISTÈRE DES TRANSPORTS Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. Michel Paradis, ing. M.Sc. Service des matériaux d infrastructures Direction

Plus en détail

Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions

Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions Van Thai NGUYEN (Thèse) Norbert RENAULT, Prosper PLIYA

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 10 LA FISSURATION DU BETON Section 10.1 Les principes de comportement 10.1.1 Les causes de la fissuration 10.1.1.1 l identification des causes 10.1.1.2 la fissuration

Plus en détail

L entretien des chaussées en place aux liants hydrauliques Retour d expérience A10 Lionel GRIN USIRF/EUROVIA

L entretien des chaussées en place aux liants hydrauliques Retour d expérience A10 Lionel GRIN USIRF/EUROVIA L entretien des chaussées en place aux liants hydrauliques Retour d expérience Lionel GRIN USIRF/EUROVIA Intervenant et titre de la présentation RAPPEL DU REFERENTIEL TECHNIQUE Technique d entretien des

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Formulation des bétons

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Formulation des bétons Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Formulation des bétons Introduction Définition du béton Mélange homogène de ciment, eau, granulats et, le plus souvent, adjuvants

Plus en détail

Chapitre IV: Le Béton de ciment.

Chapitre IV: Le Béton de ciment. Chapitre IV: Le Béton de ciment. 1. Généralités Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats. Une Pate = Ciment + Eau. Un mortier = Ciment + Eau + Sable. Un

Plus en détail

Chapitre V. Les bétons fibrés

Chapitre V. Les bétons fibrés Chapitre V. Les bétons fibrés 1. Définition Un béton fibré est un béton dans lequel sont incorporées des fibres. À la différence des armatures traditionnelles, les fibres sont réparties dans la masse du

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. PRODUITS ET REVETEMENTS POUR CONSTRUCTION CIVILE CAHIER DES CHARGES FIBRES PLASTIQUES

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. PRODUITS ET REVETEMENTS POUR CONSTRUCTION CIVILE CAHIER DES CHARGES FIBRES PLASTIQUES JRP PRODUITS ET REVETEMENTS POUR CONSTRUCTION CIVILE CAHIER DES CHARGES FIBRES PLASTIQUES Concernant l utilisation du procédé FIBRATOP P 12 mm dans les TRAVAUX de dallages. En vue : - D AUGMENTER LA RESISTANCE

Plus en détail

Le chantier AEROCONSTELLATION. le 20 Octobre

Le chantier AEROCONSTELLATION. le 20 Octobre Le chantier AEROCONSTELLATION le 20 Octobre 2004 1 Plan masse du projet le 20 Octobre 2004 2 Le chantier en quelques chiffres Démarrage chantier en janvier 2002 premier semestre 2005 vol inaugural de l

Plus en détail

L amiante dans les enrobés routiers Tour de France amiante 02/06/2016 Nicolas BOHLER Responsable Commercial des laboratoires Eurofins

L amiante dans les enrobés routiers Tour de France amiante 02/06/2016 Nicolas BOHLER Responsable Commercial des laboratoires Eurofins L amiante dans les enrobés routiers Tour de France amiante 02/06/2016 Nicolas BOHLER Responsable Commercial des laboratoires Eurofins 12/05/2016 1 Sommaire Eurofins Hygiène du Bâtiment L amiante dans les

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE

MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE - Point de vue de l entrepreneur - Eric LAYERLE Intérêts des variantes Maître d ouvrage : offre plus intéressante Coût Matériaux économiques

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DT-AG-002-OR ENCIMEX B608 BETON ENDUIT CIMENT EXTERIEUR INTERIEUR

DOSSIER TECHNIQUE DT-AG-002-OR ENCIMEX B608 BETON ENDUIT CIMENT EXTERIEUR INTERIEUR www.agorbatiment.com DOSSIER TECHNIQUE DT-AG-002-OR ENCIMEX B608 BETON ENDUIT CIMENT EXTERIEUR INTERIEUR AGOR Batiment 460 avenue Gaston Phoebus 64170 ARTIX Tel : 05 59 53 97 33 www.agorbatiment.com Nature

Plus en détail

L alcali-réaction sur le Pont de Térénez Historique et perspectives

L alcali-réaction sur le Pont de Térénez Historique et perspectives Journée COTITA Ouest, le 20 mars 2014 Déconstruction du Pont de Térénez L alcali-réaction sur le Pont de Térénez Historique et perspectives B. Thauvin, J.N. Lasbleiz, Département Laboratoire Régional de

Plus en détail

Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier

Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier Enrobés recyclés et caractéristiques des granulats Du laboratoire au chantier Laurent De Marco CETE IF Clôture de l opération AGREGA Ifsttar (centre de Nantes) - Mardi 10 décembre 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Les structures neuves en béton armé continu sur grave-bitume (BAC/GB)

Les structures neuves en béton armé continu sur grave-bitume (BAC/GB) Chapitre2 Les structures neuves en béton armé continu sur grave-bitume (BAC/GB) 1. Introduction 2. Fonctionnement mécanique de la structure-type «BAC/GB» 3. Principe de dimensionnement 4. Stratégie de

Plus en détail

ANALYSE ET MODELISATION DU COMPORTEMENT DIFFERE DU BETON

ANALYSE ET MODELISATION DU COMPORTEMENT DIFFERE DU BETON ANALYSE ET MODELISATION DU COMPORTEMENT DIFFERE DU BETON APPLICATION AUX POUTRES MIXTES, PREFLECHIES ET PRECONTRAINTES Table des matières. A. Application des méthodes basées sur le principe de superposition...8

Plus en détail

NOVACOL NOVAFOR NOVASOL

NOVACOL NOVAFOR NOVASOL RETRAITEMENTS EN PLACE N O T I C E T E C H N I Q U E NOVACOL NOVAFOR NOVASOL Trois procédés pour traiter et retraiter, en place, à froid Selon la couche à traiter, une technique adaptée : NOVACOL, recycle

Plus en détail

Structures des chaussées souples

Structures des chaussées souples Structures des chaussées souples Calcul de renforcement de chaussée Laurent Porot Bitume Québec Formation technique 23, 24 et 25 novembre 2010 Renforcements de chaussées Renforcement chaussée page 2 Dégradations

Plus en détail

Matériaux Composites à Matrice Organique utilisés dans le BTP

Matériaux Composites à Matrice Organique utilisés dans le BTP Matériaux Composites à Matrice Organique utilisés dans le BTP Fait par: Soumaya MOUSSAID Sofia SOUAIDI Encadré par: Pr K. Lahlou Plan de l exposé Généralités Définitions Avantages et limitations Propriétés

Plus en détail

CONCEPTION DES PONTS EN BÉTONS FIBRÉS À HAUTE ET ULTRA HAUTE PERFORMANCE

CONCEPTION DES PONTS EN BÉTONS FIBRÉS À HAUTE ET ULTRA HAUTE PERFORMANCE CONCEPTION DES PONTS EN BÉTONS FIBRÉS À HAUTE ET ULTRA HAUTE PERFORMANCE Shadi Braike Bruno Massicotte Jean-Philippe Charron Étudiant à la maîtrise Professeur titulaire Professeur adjoint École Polytechnique

Plus en détail

Caractéristiques mécaniques et maniabilité d'une grave-ciment de classe 3 utilisée comme couche de fondation

Caractéristiques mécaniques et maniabilité d'une grave-ciment de classe 3 utilisée comme couche de fondation Caractéristiques mécaniques et maniabilité d'une grave-ciment de classe 3 utilisée comme couche de fondation S. BOUZIANE a,b, H. BOUZERD a,b, M. L. MAHDI a et A. D. BOUSSEKEK a a. Département de Génie

Plus en détail

Règles particulières aux constructions en bois

Règles particulières aux constructions en bois Eurocode 8 EN1998-1 Chapitre 8 Règles particulières aux constructions en bois Le bois Un bon matériau de structure pour construire en zone sismique léger => forces sismiques faibles bonne résistance en

Plus en détail

Protocoles d essais pour la mesure des performances seuils des bétons de chanvre

Protocoles d essais pour la mesure des performances seuils des bétons de chanvre Protocoles d essais pour la mesure des performances seuils des bétons de chanvre 1 Préambule : Pour être conforment au Règles professionnelles de mise en œuvre les bétons de chanvre doivent présenter des

Plus en détail

pneu et de la pression de gonflage des chaussées souples.

pneu et de la pression de gonflage des chaussées souples. Séminaire de doctorat I Projet 2A 2: Étude avancée de l effet leffet du type de pneu et de la pression de gonflage sur le comportement mécanique des chaussées souples. 7 Décembre 2011 Damien Grellet Objectif

Plus en détail

Pierre Langlois, ing. M. Ing.

Pierre Langlois, ing. M. Ing. Les enrobés pour chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies écourtées malgré une mise en œuvre impeccable: Dégradations

Plus en détail

Utilisation et impact des géogrilles dans le renforcement des chaussées

Utilisation et impact des géogrilles dans le renforcement des chaussées Utilisation et impact des géogrilles dans le renforcement des chaussées Pierre Hornych Mai Lan Nguyen Maissa Gharbi IFSTTAR - LAMES 1/xx UTILISATION ET IMPACT DES GÉOGRILLES DANS LE RENFORCEMENT DES CHAUSSÉES

Plus en détail

Le béton, un matériau pour des constructions étanches?

Le béton, un matériau pour des constructions étanches? Le béton, un matériau pour des constructions étanches? Claude Ployaert Concrete Technology Engineer 21/01/2016 Agenda 1 2 Introduction Spécification du béton 3 Mise en œuvre du béton 4 Maîtrise des déformations

Plus en détail

Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN )

Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN ) Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN 206-1 ) 1 Domaine d application de la norme NF EN 206-1 - Cette norme s'applique aux bétons destinés aux structures coulées en place, aux structures préfabriquées,

Plus en détail

Les applications du bitume

Les applications du bitume Les applications du bitume 1.Utilistation A 90% : Routes : - Revêtement routier - Piste d aéroportd - Circuit automobile - Ballast de chemin de fer A 10% : Usages industriels : - insonorisation de pièces

Plus en détail

Projet Stratégie de Réduction des Déchets de Ouagadougou Création d Emplois et de Revenus par des actions de collecte, de tri et de valorisation

Projet Stratégie de Réduction des Déchets de Ouagadougou Création d Emplois et de Revenus par des actions de collecte, de tri et de valorisation Projet Stratégie de Réduction des Déchets de Ouagadougou Création d Emplois et de Revenus Expérience de l unité de fabrication de pavés plastiques par Cascade Fonderie à travers le PSRDO/CER Par: Cascade

Plus en détail

Daniel Perraton & Hassan Baaj. Perraton, Baaj

Daniel Perraton & Hassan Baaj. Perraton, Baaj Comment se répercutent les résultats des essais de laboratoire liés à la performance en fatigue de l enrobé et à son module complexe au terme de la structure de la chaussée souple Daniel Perraton & Hassan

Plus en détail

Yves Brousseau, ing. Ciment Québec inc. Cell : Courriel :

Yves Brousseau, ing. Ciment Québec inc. Cell : Courriel : Le Retraitement Haute Performance (RHP) au ciment. Rang St-Angélique Yves Brousseau, ing. Directeur Développement Commercial et Services Techniques Ciment Québec inc. Cell : 514-718-8308 Courriel : ybrousseau@cqi.ca

Plus en détail

CONCEPTION DE PONTS EN BÉTONS FIBRÉS À HAUTE ET ULTRA HAUTE PERFORMANCE

CONCEPTION DE PONTS EN BÉTONS FIBRÉS À HAUTE ET ULTRA HAUTE PERFORMANCE Septième édition des Journées scientifiques du Regroupement francophone pour la recherche et la formation sur le béton (RF) 2 B Toulouse, France 19-20 juin 2006 CONCEPTION DE PONTS EN BÉTONS FIBRÉS À HAUTE

Plus en détail

Comité Technique Bitume Québec Congrès 2015, Mont Ste-Anne Jeudi 19 Mars 2015

Comité Technique Bitume Québec Congrès 2015, Mont Ste-Anne Jeudi 19 Mars 2015 Comité Technique Bitume Québec Congrès 2015, Mont Ste-Anne Jeudi 19 Mars 2015 1 Participants à la rédaction, Comité technique de Bitume Québec:.Catherine Lavoie, Bitume Québec.René Dufresne, Bitumar.Alan

Plus en détail

Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC

Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC COTITA OUEST Journée Route et Développement Durable Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC Sylvain MOREIRA / LRPC Angers Lionel ODIE / LRPC Saint-Brieuc 1 SOMMAIRE Présentation de la commission CETE SPRIR

Plus en détail

Exemples de techniques routières économes et innovantes

Exemples de techniques routières économes et innovantes Exemples de techniques routières économes et innovantes Le recyclage sous toutes ses formes : - les agrégats d enrobés, - les graves de recyclages : graves de béton concassé et mâchefers, - les mélanges

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M-024

AVIS TECHNIQUE M-024 AVIS TECHNIQUE M-024 Mur de soutènement CON/SPAN Fournisseur : Hanson Tuyaux et Préfabriqués Québec Ltée Février 2010 Révisé mars 2012 AVIS TECHNIQUE M-024 CON/SPAN 2 1.0 IDENTIFICATION 1.1 Présentation

Plus en détail

20/02/2017 CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON

20/02/2017 CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON CONSTRUCTION 4: FILIERE BETON 1 Introduction De la fin du 19 ème siècle à nos jours, l histoire du béton armé a profondément façonné l art de bâtir. On ne peut tenter de prévenir l avenir de la construction

Plus en détail

AMENAGER VOTRE VOIRIE : LE TERRASSEMENT

AMENAGER VOTRE VOIRIE : LE TERRASSEMENT 1-Définition d un terrassement L action de terrasser consiste a modeler un sol suivant des profil définis par un projet. En effet, pour réaliser une voirie ou un espaces végétalisé, nous définissons avant

Plus en détail

PERFORMANCES MECANIQUES ET DIMENSIONNEMENT. Bernard ECKMANN

PERFORMANCES MECANIQUES ET DIMENSIONNEMENT. Bernard ECKMANN Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement PERFORMANCES MECANIQUES ET Bernard ECKMANN Colloque de formation DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 MATERIAU & SOMMAIRE Performances

Plus en détail

Déformabilité et module d élasticité des bétons à hautes performances

Déformabilité et module d élasticité des bétons à hautes performances Déformabilité et module d élasticité des bétons à hautes performances 2 BEN MESSAOUD SABAH 1 & MEZGHICHE BOUZIDI 2 1 Magister. Département de Génie Civil, Université de Biskra benmessaoud.sabah@gmail.com

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 CHAPITRE 5 : Dosage des bétons conventionnels Plan: - Caractéristiques requises frais et durci! - Dosage d un mélange et le devis technique - Compréhension

Plus en détail

Le béton de fibres métalliques : un matériau aux avantages multiples

Le béton de fibres métalliques : un matériau aux avantages multiples N : 1O-97 Boulekbache B., Université Hassiba Benbouali de Chlef, Algérie Le béton de fibres métalliques : un matériau aux avantages multiples Boulekbache B.*, Hamrat M. Département de Génie Civil, Université

Plus en détail

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Formation sur la gestion de la qualité en chaussées souples Par: Alexis Mailloux Jacques Chénard 30 novembre et 1 er décembre 2011

Plus en détail

PROGRAMME VOIRIE BORDEREAU DES PRIX (CADRE)

PROGRAMME VOIRIE BORDEREAU DES PRIX (CADRE) COMMUNE DE SAINT-ESTEPHE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PROGRAMME DE VOIRIE 2012 BORDEREAU DES PRIX (CADRE) BORDEREAU DES PRIX N Désignation du prix et prix unitaire en toutes lettres HT Prix

Plus en détail

Homogénéisation périodique de plaque en béton armé sous sollicitations sismiques

Homogénéisation périodique de plaque en béton armé sous sollicitations sismiques Homogénéisation périodique de plaque en béton armé sous sollicitations sismiques «Modélisation performante et réaliste en dynamique non linéaire des structures en béton armé» Inauguration Institut SEISM

Plus en détail