ETUDE CINETIQUE D UNE REACTION PAR SPECTROPHOTOMETRIE.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE CINETIQUE D UNE REACTION PAR SPECTROPHOTOMETRIE."

Transcription

1 Mme LAVIELLE BCPST /2015 Lycée TOULOUSE - AUZEVILLE TP de CHIMIE GENERALE n 6 ETUDE CINETIQUE D UNE REACTION PAR SPECTROPHOTOMETRIE. Avant l épreuve, quelques explications orales sur le déroulement du TP, sur le matériel et les consignes de sécurité sont données. Le compte-rendu doit être complet pour se suffire à lui-même : objectifs, description des expériences et conditions expérimentales non décrites dans l énoncé, mesures brutes, observations, traitement des résultats (courbes), interprétation. Soignez sa présentation! La durée de l épreuve est de 2h exactement.

2 OBJECTIFS : Etudier la cinétique de la réaction entre les ions iodure et les ions peroxodisulfate par spectrophotométrie. Compétences expérimentales : Spectrophotométrie : Choisir la longueur d onde et la gamme d absorbance adaptées Réaliser une courbe d étalonnage et l exploiter. Suivi cinétique d une réaction chimique par prélèvement in situ : Relier la grandeur mesurée à une modélisation cinétique afin d en extraire les constantes caractéristiques. RAPPELS SUR LA SPECTROPHOTOMETRIE UV-VISIBLE : A. Spectrophotométrie : une méthode physique d analyse a. Principe de la spectrophotométrie La spectrophotométrie repose sur la mesure de l intensité d un faisceau lumineux de longueur d onde λ absorbé par la solution qu il traverse (cf. figure 1). b. Définitions Pour une longueur d onde donnée, on appelle : la transmittance T() de la solution, la grandeur définie par : T( = (I s /I 0 ) 2/9

3 C est une grandeur adimensionnée, on l exprime en pourcentage. l absorbance A() de la solution, la grandeur définie par : A( = log(i 0 /I s ) Soit encore : A() = -logt(). C est une grandeur positive, adimensionnée et sans unité. c. Spectre d absorption Soit par exemple le spectre d absorption de l espèce (1E,4E)-1,5-di-2-thienylpenta-1,4-dien-3-one (D2TDO) dans l acétonitrile, à 25 C : i Source : B. Rajashekara ; P. Sowmendranb ; S. Siva Sankara Saib ; G. Nageswara Rao Journal of Photochemistry and Photobiology A: Chemistry 2012, 238, i représente sur ce graphe la longueur d onde correspondant à l absorbance maximale de la solution, appelée longueur d onde maximale (notée aussi max). d. Loi de BEER-LAMBERT La loi de BEER-LAMBERT quantifie l absorption du rayonnement par l espèce chimique. Elle suppose que l intensité absorbée par une tranche dx de solution de concentration c en l élément absorbant est proportionnelle à l intensité arrivant I(x) et à la concentration c : 3/9

4 I(x + dx) I(x) = - k I(x)dx avec k' : coefficient d'absorption caractéristique du milieu absorbant pour la longueur d'onde étudiée. di/dx + k I(x) = 0. L intensité est alors : I(x) = I 0 exp(-k x). Après la traversée de la solution, on obtient : I s = I 0 exp(-k l). Soit log(i 0 /I s ) = kl avec k = k /ln(10) : coefficient d absorption. Si le milieu homogène est une solution d'un composé à la concentration molaire c (exprimée en mol.l -1 ), absorbant dans un solvant transparent, on a alors : k = ε.c On obtient alors la loi de BEER-LAMBERT, qui donne l expression de A(), en fonction de la concentration de l espèce absorbante. Enoncé : avec : A() = ε i,.l.c i A : absorbance (sans unité) l : longueur de la cuve traversée par le faisceau (en cm) c i : concentration de l espèce i qui absorbe le rayonnement (en mol.l -1 ) ε i : coefficient intrinsèque de l espèce i, appelé coefficient d absorption molaire ou coefficient d extinction molaire exprimé en L.mol -1.cm -1. 4/9

5 Propriété d additivité : Si à une longueur d onde donnée plusieurs espèces absorbent, alors l absorbance totale est la somme de toutes les absorbances occasionnées par chacune de ces espèces : A() = ε i dépend du solvant, de la longueur d onde, de la température et de la nature de l espèce i.on connaît généralement sa valeur pour la longueur d onde maximale de l espèce en solution. Limites de validité : Deux facteurs limite le domaine d application de la loi de BEER-LAMBERT : la concentration : la loi de BEER-LAMBERT n est vérifiée que si la concentration c i de l espèce absorbante n est pas trop élevée ( 1 mol.l -1 ) la sensibilité du détecteur : la loi de BEER-LAMBERT n'est vérifiée que dans un domaine limité de l'absorbance (entre 0 et 2). Exemples : 5/9

6 Utilisation : La mesure de A est une méthode de mesure d une concentration. Elle permet le suivi de son évolution au cours du temps, ce qui peut être utile pour étudier la cinétique d une réaction chimique. B. Spectrophotomètre a. Description L appareil le plus utilisé en lycée pour mesurer une absorbance est le spectrophotomètre mono-faisceau, dont le schéma de principe est donné cidessous : Droits : Techniques expérimentales en Chimie, Anne Sophie Bernard et al., Dunod, 2012 Il comporte : une source polychromatique (émettant dans l UV ou le visible) ; un système dispersif (prisme) ; un compartiment de mesures : cuve de 10 mm de côté (dans laquelle on placera la solution absorbante.) une cellule photodétectrice, qui mesure l intensité lumineuse à la sortie de la cuve. 6/9

7 Remarques : Le solvant et la cuve ne doivent pas absorber le rayonnement lumineux de choisie. Les cuves : - en plastique sont bon marché mais elles ne résistent pas à la plupart des solvants organiques : o polystyrène optique : domaine de transparence : nm o PMMA : domaine de transparence : nm - en verre résistent aux solvants en général, avec un domaine de transparence : nm - en quartz sont utilisées pour tracer des spectres dans l'uv lointain. Ce sont les plus coûteuses, leur domaine de transparence est : nm. Le solvant : son influence est neutralisée en réalisant un blanc, c'est-àdire en soustrayant son absorbance, à la longueur d onde maximale, à celle de l espèce absorbante étudiée, à cette même longueur d onde. Par ailleurs, il faut éviter tout phénomène de diffusion : ne pourront être analysées que les solutions limpides dans des cuves propres. b. Principe Le spectrophotomètre transforme l énergie lumineuse perçue en énergie électrique, celle-ci est ensuite amplifiée. Un microprocesseur donne A ou T. Le spectrophotomètre peut être couplé à un ordinateur par la sortie analogique, qui délivre le spectre d absorption de la solution étudiée. 7/9

8 EXPERIENCE : On étudie la réaction entre les ions iodure et les ions peroxodisulfate qui a pour bilan : S 2 O I - = 2 SO I 2 (1) A. Etude cinétique L ordre global de la réaction est égal à 2, avec un ordre partiel 1 par rapport à chacun des réactifs. a. Pour étudier plus facilement la réaction, on se place dans les proportions stoechiométriques. 1. Justifier que l on puisse suivre sa cinétique par spectrophotométrie. 2. On note a 0 la concentration initiale en ions iodure. On suppose la réaction totale. Montrer que dans ces conditions : = + b. Si l un des réactifs est en grand excès par rapport à l autre, il y a dégénérescence de l ordre par rapport à ce réactif. 3. Montrer que dans ces conditions : ln( ) = - 2k t B. Suivi spectrophotométrique 4. Déduire des résultats précédents deux méthodes d étude par spectrophotométrie de la cinétique de la réaction d oxydation des ions iodures I - par les ions peroxodisulfates S 2 O Proposer un protocole expérimental pour chacune des deux méthodes de suivi cinétique par spectrophotométrie envisagée. 8/9

9 EXPLOITATION DES RESULTATS : 6. Vérifier, dans chacun des deux cas, que la réaction est bien d ordre deux et calculer la constante de vitesse. COMPTE-RENDU : Une grande partie du compte-rendu peut être rédigée en l absence des résultats expérimentaux (travail préparatif à réaliser avant le TP). Le compte-rendu devra comprendre notamment : Les réponses aux questions ; les calculs qui donnent les constantes de vitesse à partir des résultats expérimentaux ; le calcul d incertitude sur Δ[I 2 ] 0 ; la justification de la couleur de la solution et du choix de pour l étude cinétique à partir de l analyse du spectre d absorption, donné en annexe, d une solution de diiode de concentration mol.l -1. toutes remarques ou commentaires sur les expériences réalisées et leurs mises en œuvre dans un souci d efficacité, pour leur reproductibilité. Document annexe : Spectre d absorption d une solution aqueuse de I 2. Fin 9/9

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

SPECTROSCOPIE UV-Visible

SPECTROSCOPIE UV-Visible SPECTROSCOPIE UV-Visible 1. Spectre de la lumière blanche La lumière blanche est une lumière polychromatique composée de toutes les radiations lumineuses visibles, c'est-à-dire celles dont la longueur

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme Bac S Pondichéry 2012 EXERCICE II Spectrophotométrie (5,5 points) La lumière est un «outil» précieux en chimie analytique. En effet, toute espèce chimique est susceptible d interagir avec des radiations

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

TP 16 La chimie du suivi cinétique Quelle grandeur permet de comparer la vitesse de différentes réactions lentes?

TP 16 La chimie du suivi cinétique Quelle grandeur permet de comparer la vitesse de différentes réactions lentes? PRTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 16 La chimie du suivi cinétique Quelle grandeur permet de comparer la vitesse de différentes réactions lentes? OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche

Plus en détail

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé 4- Couleur et quantité de matière TP : Loi de Beer-Lambert Dosage spectrophotométrique Objectif : Utiliser la lumière pour déterminer la concentration d'une solution colorée. A- Documents mis à disposition

Plus en détail

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION Terminale S / Chimie A. La transformation d un système chimique est-elle toujours rapide? TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION OBJECTIF : Déterminer

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE

TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE OBJECTIFS DU TP : Savoir utiliser, à une longueur d'onde donnée, la relation entre la concentration d'une espèce colorée en solution et l'absorbance. A partir de

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict!

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict! Comment déterminer la concentration d une solution colorée? NOTIONS ET CONTENUS Dosage de solutions colorées par étalonnage. Loi de Beer- Lambert. COMPETENCES ATTENDUES Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

AE N 3 : Constante de partage du diiode

AE N 3 : Constante de partage du diiode AE N 3 : Constante de partage du diiode Contexte Dans la continuité de l étude des molécules et des solvants, on s'intéresse ici à la solubilité du diiode dans deux solvants : l eau et le cyclohexane.

Plus en détail

TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis

TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis Objectifs : - Utiliser un spectrophotomètre monofaisceau Genesys trvaillant exclusivement dans le visible, afin

Plus en détail

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Les méthodes de spectroscopie sont très utilisées en analyse chimique, car elles sont non destructives. L échantillon n est pas dégradé par une réaction

Plus en détail

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique DM n o TS1 011 Suivi cinétique par spectrophotométrie Les ions iodure I (aq) réagissent avec les ions peroxodisulfate S O 8 (aq). L équation associée à cette réaction s écrit : I (aq) S O 8 (aq) I (aq)

Plus en détail

TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires

TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires Compétences Analyser et S approprier Le sirop de menthe étudié contient deux colorants

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NON PROGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur La composition

Plus en détail

TP : Décoloration de la phénolphtaleïne.

TP : Décoloration de la phénolphtaleïne. 1 TP : Décoloration de la phénolphtaleïne Sciences Physiques MP TP : Décoloration de la phénolphtaleïne. La phénolphtaleïne est indicateur coloré d acido-basicité bien connu. Sa zone de virage est 8,0

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR 1. Spectroscopie moléculaire d absorption 1.1 Aspect théorique a) Energie d une molécule La spectroscopie est une technique d analyse des molécules

Plus en détail

Observer. I t. Cuve contenant la solution

Observer. I t. Cuve contenant la solution 1S TP.7 (B) : Analyse de pigments et de colorants par spectrophotométrie Citation de Goethe :

Plus en détail

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE PARTIE A CINETIQUE CHIMIQUE CHAPITRE 1 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE I. DE QUOI ON PARLE On a vu jusqu ici au lycée des transformations chimiques «instantanées», i.e. dont la durée entre les états

Plus en détail

Couleur et quantité de matière

Couleur et quantité de matière Couleur et quantité de matière " La matière, c est ce qui ne dure pas. " Emmanuel Berl, journaliste, historien et essayiste français du XX e siècle Prérequis : La lumière blanche est constitué d un spectre

Plus en détail

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5 Page 1 sur 5 TS Chimie Spécialité Dosage de l élément fer dans un vin blanc Exercice résolu - Sujet - Données Masse molaire de l alun de fer (III) et d ammonium : 964 g.mol -1 Masse molaire du thiocyanate

Plus en détail

2007/09 Métropole EXERCICE I. L ÉLÉMENT IODE D HIER À AUJOURD HUI (6,5 points)

2007/09 Métropole  EXERCICE I. L ÉLÉMENT IODE D HIER À AUJOURD HUI (6,5 points) 007/09 Métropole http://labolycee.org EXERCICE I. L ÉLÉMENT IODE D HIER À AUJOURD HUI (65 points) En 1811 le salpêtrier Courtais observe des fumées violettes lors de la calcination du goémon en Bretagne.

Plus en détail

Spectroscopie pratique dans le domaine du visible et de l ultraviolet

Spectroscopie pratique dans le domaine du visible et de l ultraviolet N 784 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 895 Spectroscopie pratique dans le domaine du visible et de l ultraviolet par René MEYER, Colette DENIER et avec la collaboration technique de Ghislaine BIASINI

Plus en détail

Cinétique d une réaction chimique

Cinétique d une réaction chimique Exercices chapitre 02 Cinétique Cinétique d une réaction chimique Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant (couple Br 2(aq)/ Br - - (aq)) et un réducteur (couple BrO 3 (aq )/Br 2(aq)). 1. Écrire la demi-équation

Plus en détail

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE ISO 91:28 n 16977 LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE Auteur : Pierre FREYERMUTH Contact : pfreyermuth@efs.fr Principe La spectrophotométrie d absorption UV-Visible consiste à déterminer la concentration

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE

TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE AVANT LE TP : Afin de vous familiariser avec la manipulation que vous aurez à effectuer au cours de ce TP, vous pouvez

Plus en détail

MISE EN SITUATION 1ERE PARTIE. OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique. Objectifs

MISE EN SITUATION 1ERE PARTIE. OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique. Objectifs OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique Objectifs Ø Etre capable de justifier la couleur d une solution colorée Ø Savoir réaliser une dilution avec précision Ø Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2001 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 FICHE DE CHOIX LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE EN ŒUVRE DU

Plus en détail

Les molécules colorées

Les molécules colorées hap 4 Bloc : bserver Ref : molécules colorées.docx Les molécules colorées 1..- hap du livre : 4 5 p 87 Table des matières I. La différence entre un pigment et un colorant... 2 II. Les différentes formules

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles l élève doit consigner ses réponses. L élève doit restituer ce document avant de sortir de la salle de

Plus en détail

Note totale : /20. Exercice I : Optique

Note totale : /20. Exercice I : Optique Lycée Gérard-de-Nerval de Luzarches Filière scientifique Classe de première Baccalauréat blanc Épreuve de physique et de chimie Session de janvier 204 Note totale : /20 Consignes générales : - Chaque feuille

Plus en détail

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 COMPRENDRE CHAPITRE 9 TEMPS ET EVOLUTION CHIMIQUE : CINETIQUE ET CATALYSE EXERCICE 1: A 5 C, une solution contenant des ions

Plus en détail

Etude de la mesure spectrophotométrique niveau 2

Etude de la mesure spectrophotométrique niveau 2 Etude de la mesure spectrophotométrique niveau 2 Travaux des Actions Académiques Mutualisées Niveau Première STL-Biotechnologies Thème du programme Biotechnologies : Séparation, identification et dosages

Plus en détail

Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie

Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie TP C7 Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie Objectifs: Etudier la cinétique d'une réaction, savoir utiliser.un spectrophotomètre et vérifier la loi de Beer-Lambert. Les questions

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour?

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? Objectif : Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raisin frais ou du jus de raisin frais». Telle est la définition légale du vin mais derrière

Plus en détail

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable?

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable? Un petit verre de nitrates? Que l on soit adepte de l eau du robinet ou fidèle à son eau embouteillée, des résidus chimiques sont présents dans l eau que nous buvons En analysant l eau du robinet, on a

Plus en détail

Physique : Détermination du relief d'un fond marin ( 10 points )

Physique : Détermination du relief d'un fond marin ( 10 points ) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS2 Physique : Détermination du relief d'un fond marin ( 10 points ) Les trois parties de l exercice sont indépendantes 1. Étude de l onde ultrasonore

Plus en détail

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions.

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions. 052/2014 TS2 Devoir surveillé : Physique chimie La qualité de rédaction et de présentation sera prise en compte dans l'évaluation. Une attention particulière doit être portée sur l'écriture des résultats

Plus en détail

Sciences Physiques 1S S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1S S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1S S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Observer Chapitre: Chapitre 4 Chimie des couleurs Couleurs Nous sommes, dans la vie quotidienne, entourés de couleurs différentes. On les utilise

Plus en détail

Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré

Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré Terminale S I Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré Objectifs : - Utiliser un spectrophotomètre et un tableur graphique. - Déterminer le pka d un acide faible et les domaines de

Plus en détail

Exercice 1: dosage ph-métrique

Exercice 1: dosage ph-métrique DEVOIR SURVEILLE N 8 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1h30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte TROIS exercices présentés sur 3 pages numérotées de 1 à 3. Exercice 1: dosage

Plus en détail

Épreuve Commune de Physique-Chimie

Épreuve Commune de Physique-Chimie Lycée du Noordover Mardi 21 Février 2012 14 h 00-16 h 00 Épreuve Commune de Physique-Chimie Première S Calculatrice autorisée Le sujet est à conserver par le candidat La feuille contenant les documents

Plus en détail

SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE

SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE 1 Principe 1.1 Rappels sur le rayonnement UV-Visible : 1.2 Principe de l absorption UV-visible : 2 Aspect qualitatif 2.1 Transitions électroniques

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

Spectroscopie & spectrométrie optique

Spectroscopie & spectrométrie optique Tutorat Santé Lyon Sud UE3 Spectroscopie & spectrométrie optique Cours du Professeur C.HOUZARD L ensemble des cours du Professeur C.HOUZARD fait habituellement l objet de X QCMs au concours. Le présent

Plus en détail

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Cours n 5 «Analyse spectrale»

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Cours n 5 «Analyse spectrale» Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S Cours n 5 «Analyse spectrale» Les compétences à acquérir - Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde,

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED Durée h 8-0-05 4PémeP Sc exp, SCIENCES PHYSIQUES 0BDEVOIR DE CONTROLE N PR: RIDHA BEN YAHMED NB : Chaque résultat doit être souligné. La clarté, la précision de l explication rentrent en compte dans la

Plus en détail

Devoir Surveillé Epreuve de CHIMIE DOSE1002

Devoir Surveillé Epreuve de CHIMIE DOSE1002 Devoir Surveillé Epreuve de CHIMIE DOSE1002 Séries 1A, 1B, 1C, 1D, 1E, Agen Mercredi 23 Novembre 2011 (11h 12h30) Documents non autorisés Les différents exercices sont indépendants Lire attentivement l

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1. Partie Physique (10 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1. Partie Physique (10 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1 Partie Physique (10 points) Cet exercice a pour objectifs de déterminer, dans la partie A, quelques grandeurs caractéristiques des ultrasons puis,

Plus en détail

TP n 3 Cinétique de décoloration du bleu de bromophénol

TP n 3 Cinétique de décoloration du bleu de bromophénol TP n 3 Cinétique de décoloration du bleu de bromophénol Introduction : Le bleu de bromophénol (BBP) est un indicateur coloré acido-basique, dont il existe trois formes connues en solution aqueuse : BBPH

Plus en détail

VITESSES EN CINETIQUE CHIMIQUE

VITESSES EN CINETIQUE CHIMIQUE VITESSES EN CINETIQUE CHIMIQUE La cinétique chimique correspond à l étude de l'évolution au cours du temps de la composition d'un système en réaction chimique. Importance : - Pratique : par exemple dans

Plus en détail

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS But du TP : Mettre en oeuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée. Exploiter des spectres UV-visible. Doser

Plus en détail

Comment les chimistes utilisent les ondes pour caractériser des atomes, des molécules?

Comment les chimistes utilisent les ondes pour caractériser des atomes, des molécules? Terminale S Partie a : bserver : ndes et matière. Chapitre 2 : Comment à partir de l étude d ondes peut-on identifier des molécules? Comment les chimistes utilisent les ondes pour caractériser des atomes,

Plus en détail

Lycée Pape Clément - Pessac BACCALAURÉAT BLANC

Lycée Pape Clément - Pessac BACCALAURÉAT BLANC Lycée Pape Clément - Pessac BACCALAURÉAT BLANC FÉVRIER 2004 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 6! L épreuve a été conçue pour être traitée SANS calculatrice L usage des calculatrices

Plus en détail

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C Exercice 8 p.244 1. D après l énoncé, Δt Δt Δt Or, d après la ligne du tableau correspondant à l expérience 1 : 1 2 3. n I n I n I Δt1 2 Δt2 2 Δt3 2 Ce qui signifie que plus la réaction avance, et moins

Plus en détail

Chapitre 5 : la réaction chimique

Chapitre 5 : la réaction chimique TP p 8 ancienne édition Chapitre 5 : la réaction chimique I. Évolution d'un système chimique 1. Réactif limitant ex : I2(aq) + 2 S2O3 2- (aq) 2 I - (aq) + S4O6 2- (aq) Seule I2 est une espèce colorée,

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : - Revoir l utilisation du spectrophotomètre Red Tide et son logiciel Quantum. - Déterminer graphiquement un temps de

Plus en détail

Contrôle de qualité de la Bétadine

Contrôle de qualité de la Bétadine Nom-Prénom : Contrôle de qualité de la Bétadine Sujet ECE 2 : Chimie Objectif : Le but de cette épreuve est de contrôler la qualité d'une solution de bétadine, un antiseptique dermatologique, par une méthode

Plus en détail

2. Spectrophotométrie moléculaire appliquée aux biomolécules

2. Spectrophotométrie moléculaire appliquée aux biomolécules 2. Spectrophotométrie moléculaire appliquée aux biomolécules Spectrophotométrie d absorption UV-vis Fluorimétrie Spectroscopie infrarouge 61 2.1 Principes de la spectrophotométrie d absorption UV-vis La

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 CHEXP-M1 BTS CHIMISTE Session 2003 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 1 Après avoir lu le

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN Correction du devoir de Physique-Chimie Terminale S I. Cinétique de réactions avec le diode I 2. 2 points. Partie A : Cinétique d une réaction du diode I 2 avec une espèce chimique inorganique.. Suivi

Plus en détail

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00)

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00) Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00) Documents non autorisés - Calculatrice autorisée Justifier les calculs Séparer calcul littéral et numérique Technique d analyse spectrale

Plus en détail

Olympiades de la chimie 2012, Région Aquitaine. Épreuve pratique 1 er février 2012 : Extraction et dosage de la vanilline dans une boisson

Olympiades de la chimie 2012, Région Aquitaine. Épreuve pratique 1 er février 2012 : Extraction et dosage de la vanilline dans une boisson Épreuve pratique 1 er février 2012 : Extraction et dosage de la vanilline dans une boisson La vanille est très utilisée en agro-alimentaire pour son arôme et son goût car une très faible quantité suffit

Plus en détail

Quel est le % en cuivre d un fil de laiton? Monoxyde d azote, NO (g), gaz incolore

Quel est le % en cuivre d un fil de laiton? Monoxyde d azote, NO (g), gaz incolore LE CUIVRE ET SES ALLIAGES DANS L HABITAT. ÉTUDE D UN PROTOCOLE EXPERIMENTAL Le cuivre a des propriétés remarquables extrêmement nombreuses, il a donc était utilisé dans l habitat de tout temps. Ses 2 propriétés

Plus en détail

Série chimie : La cinétique chimique M-S exp

Série chimie : La cinétique chimique M-S exp Exercice N 1 On mélange a t = 0 et a une température T, un volume V 1 = 0,1 L d une solution S 1 d iodure de potassium de formule chimique KI et de concentration C 1 avec un volume V 2 = 0,1 L d une solution

Plus en détail

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) PLAN 1 Connaître la nomenclature des molécules organiques A) Je sais représenter des molécules Les molécules organiques sont composées

Plus en détail

Exercices de Statistiques

Exercices de Statistiques Exercices de Statistiques 1. Ajustement d une droite On cherche à ajuster, par régression linéaire, la droite d équation y = β 0 + β 1 x aux données suivantes : x y 1 2 2 4 3 5 (a) Tracer les points et

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

ACADEMIE DE LYON MERCREDI FEVRIER 2011 THEME : CHIME ET EAU. DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00. L usage des calculatrices EST autorisé

ACADEMIE DE LYON MERCREDI FEVRIER 2011 THEME : CHIME ET EAU. DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00. L usage des calculatrices EST autorisé ACADEMIE DE LYON MERCREDI FEVRIER 011 THEME : CHIME ET EAU DUREE DE L EPREUVE : h 00 L usage des calculatrices EST autorisé Ce sujet comporte parties présentées sur 8 pages numérotées de 1 à 8, y compris

Plus en détail

HLCH 501 Cinétique chimique Exercices en amphi Feuille TD 7.

HLCH 501 Cinétique chimique Exercices en amphi Feuille TD 7. HLCH 501 Cinétique chimique. 2014-2015. Exercices en amphi Feuille TD 7. I- Méthode différentielle Soit la réaction :. La concentration initiale des réactifs est égale à. Le dosage des ions chlorure produits

Plus en détail

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Terminale S Chimie Chapitre 2 : Suivi temporel d une réaction chimique Ex. Page 1 sur 8 Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Exercice n 2 p59 1. Pour réaliser un dosage il faut se

Plus en détail

TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert

TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert Gabriel Scherer, TS3 22 septembre 2005 Résumé Le but de ce TP est de (re)découvrir expérimentalement la loi de Beer- Lambert, qui établit une relation entre

Plus en détail

Exercice N 1 Etude Cinétique De La Réaction D oxydation Des Ions Iodure Par Le Peroxyde D hydrogène En Milieu Acide

Exercice N 1 Etude Cinétique De La Réaction D oxydation Des Ions Iodure Par Le Peroxyde D hydrogène En Milieu Acide Lycée Jendouba Devoir de contrôle N 1 2015-2016 Classe : baccalauréat sciences expérimentales Durée 2 Heures Prof : Mr Sdiri Anis Chimie Exercice N 1 Etude Cinétique De La Réaction D oxydation Des Ions

Plus en détail

Comment suivre l'évolution d'un système?

Comment suivre l'évolution d'un système? Thème 2 : COMPRENDRE Lois et modèles p : 1 Ch.9. Temps et évolution chimique : cinétique et catalyse Ch.9. Exercices. CINETIQUE ET CATALYSE p : 245 n 11 : Identifier un catalyseur. Chauffé en présence

Plus en détail

A/ Un peu de cours. Nom, Prénom, Classe : Terminale S : Interrogation n 4 (1/2h)

A/ Un peu de cours. Nom, Prénom, Classe : Terminale S : Interrogation n 4 (1/2h) Nom, Prénom, Classe : Terminale S : Interrogation n 4 (1/2h) A/ Un peu de cours Q1. Spectroscopie UV-visible (doc 1.) A quelles conditions peut-on étudier une molécule par spectroscopie UV-Visible?........

Plus en détail

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu P a g e 1 TS Chimie Exercice résolu Enoncé Les indicateurs colorés sont des entités chimiques étonnantes qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du ph de la solution aqueuse qui les contient.

Plus en détail

Chimie n 2 : Traitement d'un effluent industriel

Chimie n 2 : Traitement d'un effluent industriel Nom-Prénom : Chimie n 2 : Traitement d'un effluent industriel CONTEXTE DU SUJET De nombreux secteurs industriels tels que l automobile, la fabrication d outillages, la réalisation de circuits imprimés,

Plus en détail

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002 a. En observant le spectre d absorption d une solution de chlorure de nickel, déterminer la longueur d onde idéale pour effectuer un dosage spectrophotométrique par étalonnage. A, Figure 1 : Absorbance

Plus en détail

Physique-Chimie DEVOIR SUR TABLE N 3

Physique-Chimie DEVOIR SUR TABLE N 3 CLASSE DE TERMINALE S Physique-Chimie Le : 12 décembre 2012 Durée : 3 h 30 DEVOIR SUR TABLE N 3 TOUT DOCUMENT INTERDIT. L usage de calculatrices scientifiques à mémoire est autorisé. Les résultats numériques

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Session 2010 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Durée de l'épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7

Plus en détail

Le bleu des bonbons Schtroumpfs

Le bleu des bonbons Schtroumpfs Le bleu des bonbons Schtroumpfs Niveau : première S / terminale S Durée indicative : 2 h Extrait du programme de première S : OBSERVER / Matières colorées Notions et contenus Dosage de solutions colorées

Plus en détail

Cinétique des réactions chimiques

Cinétique des réactions chimiques Chapitre Cinétique des réactions chimiques 1 Les méthodes de suivi cinétique 1.1 Méthodes physiques Certaines grandeurs sont liées de façon simple à la concentration d une espèce chimique : c est le cas

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS I. Le BBT un indicateur coloré acido- basiques Une solution contenant un indicateur coloré prend une couleur différente selon le ph du milieu dans lequel est introduite. Le bleu de bromothymol (BBT) est

Plus en détail

Activités séquence n 8 : des ondes pour mesurer en chimie

Activités séquence n 8 : des ondes pour mesurer en chimie Séquence n 8 Des ondes pour mesurer en chimie Fiches de synthèse liées à cette séquence : Partie C : ondes progressives périodiques Partie F : ondes et changements de milieu ACTIVITÉ 1 : dosage d un des

Plus en détail

DST n 3 de Physique chimie

DST n 3 de Physique chimie DST n 3 de Physique chimie DST n 3 Page 1 DST n 3 Exercice n 1 Exercice n 2 Exercice n 3... Total = Données pour l exercice n 3 : - M(H) = 1,0 g.mol -1 - M(O) = 16,0 g.mol -1 - M(C) = 12,0 g.mol -1 - M(Ca)

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2004 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 6 L usage des calculatrices EST autorisé Ce sujet ne nécessite pas de feuille de papier millimétré Les

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm DS 1S THÈME OBSERVER MATIÈRES ORGANIQUES COLORÉES- SOLUTIONS COLORÉES- AVANCEMENT NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... DS A Page 1 / Toutes les réponses doivent être clairement justifiées. Traiter

Plus en détail

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique Chapitre 5 chimie Temps et évolution chimique Pré requis : 4 ème et 1 ère S réactif, produit, réactif limitant, avancement Compétences : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour suivre dans le temps

Plus en détail

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB Partie : Vision et image - Un œil peut être modélisé par : A. Une lentille convergente, un diaphragme et un écran B. Une lentille divergente, un diaphragme et un écran C. Une source lumineuse, une lentille

Plus en détail

DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE

DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE Dans une formulation pharmaceutique, le fabriquant annonce, pour une dose : 500 mg d aspirine

Plus en détail

CH2 CH 3 CH 3 CH 2 CH 3 CH CH 2. 1S DM Nom Prénom : Je connais mon cours : (Cou) 7 J applique mon cours : (App) 6 A P P L.

CH2 CH 3 CH 3 CH 2 CH 3 CH CH 2. 1S DM Nom Prénom : Je connais mon cours : (Cou) 7 J applique mon cours : (App) 6 A P P L. 1S DM Nom Prénom : Note : /20 Je connais mon cours : (ou) 7 J applique mon cours : (pp) 6 Je raisonne : (Rai) 4 Je communique (om) 0 O U R P P L R I S Exercice 1 : 1) Qu'est ce que la règle de l'octet?

Plus en détail