THÉORIE ET PRATIQUES DU RÉFÉRENDUM

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÉORIE ET PRATIQUES DU RÉFÉRENDUM"

Transcription

1 THÉORIE ET PRATIQUES DU RÉFÉRENDUM

2

3 COLLECTION COLLOQUES VOLUME 17 Soutien : Conseil constitutionnel Conseil d État Université Panthéon Assas Paris II Centre d études constitutionnelles et politiques Institut Cujas THÉORIE ET PRATIQUES DU RÉFÉRENDUM Actes de la journée d étude du 4 novembre 2011

4 Le Code de propriété intellectuelle n autorisant, aux termes de l article L , 2 et 3 a), d une part, que les «copies ou reproductions strictement réservées à l usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective» et, d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration, «toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite» (art. L ). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L et suivants du Code de propriété intellectuelle. Société de législation comparée, 28 rue Saint Guillaume Paris 2012 I.S.B.N I.S.S.N

5 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos Philippe LAUVAUX...7 Référendum et démocratie. Introduction Jean-Marc SAUVÉ...11 Le système référendaire en Suisse Denis GIRAUX...25 Le référendum dans les Länder de la République fédérale d Allemagne Stéphane SCHOTT...53 L esprit des référendums sous la V e République Jean-Marie DENQUIN...79 L inachèvement du statut juridique du référendum Francis HAMON...89

6

7 AVANT-PROPOS Philippe LAUVAUX Le thème du référendum semblait s imposer pour cette journée d études de la Société de législation comparée dévolue au droit constitutionnel, ce 4 novembre dernier. L article 11 de la Constitution était, en effet, la dernière des dispositions issues de la révision du 23 juillet 2008 à n avoir pas encore fait l objet d une loi organique en vue de son application. L actualité du sujet le projet de loi venait d être examiné par le Conseil constitutionnel tendait néanmoins à être éclipsée par celle des prochaines élections présidentielles. Et cependant, en ce début novembre 2011, le référendum se manifestait à nouveau dans toutes ses virtualités polémiques : le Premier ministre grec venait d annoncer que le «plan de sauvetage» imposé à son pays dans le cadre européen serait soumis à l approbation de ses compatriotes avant de retirer précipitamment cette décision sous la pression des gouvernements des grands pays concernés. En France, depuis lors, le Président de la République sortant a fait part de son intention d organiser, dans le cas de sa réélection, des référendums dans les domaines envisagés par la révision du 4 août 1995 (réformes relatives à la politique économique et sociale), possibilité dont il n a pas été fait usage sous les mandats du président Chirac ni durant l actuel quinquennat, qui n a vu la tenue d aucun référendum que ce soit. Les opposants n ont pas manqué de souligner le contraste entre ce non-usage, explicitement assumé au moment de l approbation parlementaire du traité de Lisbonne en 2009, et ces nouveaux projets, envisagés pour des réformes dont l importance et l intérêt peuvent laisser sceptique. Nous ne pouvons, à notre grand regret, publier les contributions de Mme le professeur Gwénaële Calvès, M. Marc Guillaume, et M. le professeur Denys de Béchillon. Professeur à l Université Panthéon-Assas (Paris II).

8 8 THÉORIE ET PRATIQUES DU RÉFÉRENDUM Plus de cinquante ans après son introduction par la Constitution de 1958, et 7 ans après le référendum négatif sur le traité portant projet d une constitution européenne, le référendum continue en France de susciter des controverses. Mais qu en est-il dans les autres pays démocratiques, alors que cette procédure est de plus en plus universellement répandue? C était l un des objectifs de cette journée que d évaluer la portée des différents systèmes de démocratie semi-directe dans un certain nombre (nécessairement limité) d États, et éventuellement de mettre ensuite en évidence, mais en creux, une «exception française» de plus en la matière. Cette intuition de départ devait être confirmée. Les communications de la matinée, après la brillante introduction générale de M. Jean-Marc Sauvé, vice-président du Conseil d État, ont porté respectivement sur l expérience suisse étape obligatoire et sur celle des États-Unis et de la République Fédérale d Allemagne, deux pays où le référendum n est pas pratiqué à l échelon fédéral. L intervention de M. Denis Giraux a permis de découvrir, ou redécouvrir, toute la richesse et la complexité du système référendaire suisse, un modèle indépassable et difficilement imitable. La communication suivante portait sur les référendums locaux en Allemagne, sujet largement méconnu en France, et que M. Stéphane Schott a magistralement éclairé. Enfin Mme le professeur Gwénaële Calvès a présenté le référendum tel qu il est pratiqué dans les États américains, système certes moins méconnu en France, mais dont n apparaissent souvent que les caractères les plus anecdotiques. La communication de Mme Calvès a permis de restituer les aspects authentiquement fonctionnels et l originalité profonde de cette expérience. Quelles que soient les disparités et les différences relevées au cours des communications, une réelle impression de consonance entre ces trois systèmes se dégageait de la synthèse qu on en pouvait esquisser. Le point commun le plus saillant se trouve dans l absence de connotation plébiscitaire. Non pas que la note dominante du système français de la V e République, auquel furent consacrées les interventions de la seconde partie de la journée, puisse être analysée en termes aussi réducteurs et péjoratifs, comme l avait dès longtemps démontré Jean-Marie Denquin. Mais ainsi qu il devait lui-même y insister lors du débat final, il existe un «code génétique» du référendum à la française, issu des conceptions les plus propres au fondateur de la V e République. C est ce code qui explique les aléas de l usage et du non-usage du référendum après l échec gaullien de 1969, ainsi que l inachèvement du statut de l institution, clairement mis en évidence dans la communication du professeur Francis Hamon. Enfin, la réforme de 2008 a été présentée par M. Marc Guillaume, secrétaire général du Conseil constitutionnel et le professeur Denys de

9 Ph. LAUVAUX : AVANT-PROPOS 9 Béchillon. Leurs analyses ont permis de confirmer, sous un angle opposé, la spécificité française de l approche du référendum. Présentée au départ comme voulant instituer un référendum d initiative populaire, la réforme a d emblée été recadrée en référendum d initiative minoritaire. Le luxe de précautions, accumulées par le constituant puis par le législateur organique en vue de prévenir de potentielles dérives quant à l utilisation de cette nouvelle procédure, en dit assez long sur le traumatisme durable subi par l ensemble de la classe politique suite à l échec de mai 2005 qui avait mis en évidence le fossé qui la sépare de l opinion publique. L exception française ne semble pas vouée à s estomper dans le proche avenir.

LA DÉNONCIATION : DROIT OU DEVOIR? Colloque du 9 juin 2011

LA DÉNONCIATION : DROIT OU DEVOIR? Colloque du 9 juin 2011 LA DÉNONCIATION : DROIT OU DEVOIR? Colloque du 9 juin 2011 CENTRE FRANÇAIS DE DROIT COMPARÉ Volume 14 LA DÉNONCIATION : DROIT OU DEVOIR? Colloque du 9 juin 2011 SOCIÉTÉ DE LÉGISLATION COMPARÉE Le Code

Plus en détail

DROIT CONSTITUTIONNEL I

DROIT CONSTITUTIONNEL I UNIVERSITÉ PANTHÉON-ASSAS Centre Vaugirard I - Paris II 1 ère Année de LICENCE en droit (équipe 2) DROIT CONSTITUTIONNEL I PLAN DU COURS DU SECOND SEMESTRE PARTIE 1 : LES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA

Plus en détail

PLAN DU COURS du second semestre

PLAN DU COURS du second semestre Université Paris II Panthéon-Assas Année universitaire 2011-2012 1 ère année de Licence droit (équipe 2) DROIT CONSTITUTIONNEL Cours de Monsieur le Professeur Denis BARANGER PLAN DU COURS du second semestre

Plus en détail

La Recherche et l Innovation en France

La Recherche et l Innovation en France Sous la direction de Jacques Lesourne et Denis Randet La Recherche et l Innovation en France FutuRIS 2007 Préface de Jean-François Dehecq Association nationale de la recherche technique ODILE JACOB, DÉCEMBRE

Plus en détail

Table des matières. PARTIE I La théorie générale de l État 5. PARTIE II Les régimes politiques contemporains 53. Avant-propos...3

Table des matières. PARTIE I La théorie générale de l État 5. PARTIE II Les régimes politiques contemporains 53. Avant-propos...3 Avant-propos...3 PARTIE I La théorie générale de l État 5 Chapitre 1. La constitution et l État...7 A. La notion de constitution...7 1. Défi nition...7 2. L établissement des constitutions...12 B. Le cadre

Plus en détail

DROIT CONSTITUTIONNEL I

DROIT CONSTITUTIONNEL I UNIVERSITÉ PANTHÉON-ASSAS Centre Vaugirard I - Paris II 1 ère Année de LICENCE en droit (équipe 2) DROIT CONSTITUTIONNEL I PLAN DU COURS DU PREMIER SEMESTRE Introduction générale PARTIE 1 : THÉORIE GÉNÉRALE

Plus en détail

La révision constitutionnelle de l été 2008

La révision constitutionnelle de l été 2008 www.jeanclaudegaudin.net octobre 2008 La révision constitutionnelle de l été 2008 Le 22 juillet 2008, le Parlement réuni en congrès a profondément modifié la constitution de la V e République (la moitié

Plus en détail

Galop d essai (avril 2011) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation

Galop d essai (avril 2011) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Galop d essai (avril 2011) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation www.assas.net Remerciements ASSAS.NET

Plus en détail

Le livret du délégué au collège

Le livret du délégué au collège Le livret du délégué au collège Jean-Marc Cimino est chef d établissement dans l académie de Caen. Il a été auparavant conseiller principal d éducation et délégué académique à la vie lycéenne de 1999 à

Plus en détail

INSTITUTIONS POLITIQUES

INSTITUTIONS POLITIQUES INSTITUTIONS POLITIQUES Maître de conférences : Vanessa Barbé Année universitaire 2015/2016 : Semestre d automne SÉANCES ET PROGRAMMES Séance 1 : La démocratie, définitions et état des lieux Présentation

Plus en détail

Les bases du droit constitutionnel

Les bases du droit constitutionnel TABLE DES MATIÈRES Introduction VII PARTIE I Les bases du droit constitutionnel L État 3 Section I La notion d État........................................... 3 1 Origine et définition de l État 3 2 Les

Plus en détail

Plan du cours de droit constitutionnel

Plan du cours de droit constitutionnel Plan du cours de droit Première Partie : Les fondements théoriques et juridiques du pouvoir politique Titre 1 : L État Chapitre 1 : Les éléments constitutifs de l État Section 1 : Le territoire Section

Plus en détail

sénat Suffrage universel Électeurs

sénat Suffrage universel Électeurs 1 le système politique démocratique TD 1.1 quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques? Gilles Guégan-Académie de Rennes Durée : 1 séance de 1h30 Objectif : les

Plus en détail

dictionnaire d administration publique

dictionnaire d administration publique Sous la direction de Nicolas Kada et Martial Mathieu dictionnaire d administration publique Presses universitaires de Grenoble la collection droit et action publique est dirigée par nicolas kada. dans

Plus en détail

2013, Lavoisier, Paris. ISBN

2013, Lavoisier, Paris.  ISBN 2013, Lavoisier, Paris www.editions.lavoisier.fr ISBN 978-2-7462-4526-6 Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article L. 122-5, d'une part, que les "copies ou reproductions

Plus en détail

INSTITUTIONS POLITIQUES

INSTITUTIONS POLITIQUES INSTITUTIONS POLITIQUES Professeur : Vanessa Barbé Année universitaire 2016/2017 : Semestre d automne SÉANCES ET PROGRAMMES SÉANCE 1 - La démocratie, définitions et état des lieux KELSEN H., La démocratie,

Plus en détail

Institutions politiques. Conférence de méthode de M. Guillaume Valette-Valla

Institutions politiques. Conférence de méthode de M. Guillaume Valette-Valla Année universitaire 2014/2015 Collège universitaire Semestre d automne Institutions politiques Conférence de méthode de M. Guillaume Valette-Valla guillaume.valettevalla@sciencespo.fr Objectif : Les douze

Plus en détail

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- POL. 7026 : LE PARLEMENTARISME JOUR ET HEURES: Lundi 8 :30-11 :20 PROFESSEUR: Louis Massicotte

Plus en détail

L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA REPUBLIQUE

L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA REPUBLIQUE COURS PARTIE II L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA REPUBLIQUE VOCABULAIRE (vu en classe) : Constitution - Congrès Révision Pouvoir exécutif Pouvoir législatif Pouvoir judiciaire Référendum Suffrage universel

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 9

Table des matières. Remerciements... 9 Table des matières Remerciements........................................................... 9 Introduction............................................................. 11 Chapitre 1. Le régime constitutionnel

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire

Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Staatsrat SR Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Motion Emanuel Waeber / Charly Brönnimann M 1137.11 Incompatibilité des mandats politiques de membres du Grand Conseil et de l Assemblée

Plus en détail

Le livret de l éco-délégué. Charles Boulland Jean-Marc Cimino

Le livret de l éco-délégué. Charles Boulland Jean-Marc Cimino Le livret de l éco-délégué Charles Boulland Jean-Marc Cimino Le livret de l éco-délégué Charles Boulland est chargé de mission éducation au développement durable (EDD) au rectorat de l académie de Caen,

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE

PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE N 293 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 18 février 2015 PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE visant à limiter l'usage de l'article 49 alinéa 3 de la Constitution,

Plus en détail

La séparation des pouvoirs et le fédéralisme européen dans le débat constitutionnel sur l avenir de l Union

La séparation des pouvoirs et le fédéralisme européen dans le débat constitutionnel sur l avenir de l Union La séparation des pouvoirs et Le fédéralisme européen PROPOSITION D ARTICLE Jérôme GERMAIN «wissenschatlicher Mitarbeiter» à la faculté de droit de l Université de BIELEFELD (Allemagne) Ancien ATER en

Plus en détail

Introduction à la linguistique française

Introduction à la linguistique française Introduction à la linguistique française Jean-Louis Chiss Professeur de linguistique et didactique du français à l université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 Jacques Filliolet Maître de conférences honoraire

Plus en détail

DROIT CONSTITUTIONNEL VE REPUBLIQUE

DROIT CONSTITUTIONNEL VE REPUBLIQUE DROIT CONSTITUTIONNEL VE REPUBLIQUE Maître de conférences : Vanessa Barbé Année universitaire 2015/2016 : Semestre d automne SÉANCES ET PROGRAMME SÉANCE 1 La notion de constitution KELSEN H., La démocratie,

Plus en détail

JEAN CAGNARD LE MENHIR. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

JEAN CAGNARD LE MENHIR. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre JEAN CAGNARD LE MENHIR ouvrage publié avec le concours du centre national du livre La collection répertoire contemporain vise à découvrir les écrivains d aujourd hui et de demain qui façonnent le terreau

Plus en détail

DEAMP. Épreuves de certification DC 1 à 6. Annales corrigées session 2016 PRO ITINÉRAIRES. 8 e édition. le Social

DEAMP. Épreuves de certification DC 1 à 6. Annales corrigées session 2016 PRO ITINÉRAIRES. 8 e édition. le Social DIPLÔME D ÉTAT AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ITINÉRAIRES PRO DEAMP Épreuves de certification DC 1 à 6 Annales corrigées session 2016 Le métier et la formation La méthodologie détaillée de toutes les épreuves

Plus en détail

Théorie générale du droit constitutionnel. Plan du cours

Théorie générale du droit constitutionnel. Plan du cours Théorie générale du droit constitutionnel Plan du cours Licence en droit, première année, série 2 M. le Professeur Ferdinand Mélin-Soucramanien INTRODUCTION GENERALE 1 - La définition du droit constitutionnel

Plus en détail

Galop d essai (déc. 2010) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation

Galop d essai (déc. 2010) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Galop d essai (déc. 2010) : Droit constitutionnel, Licence 1 équipe 1 Monsieur le Professeur Portelli Dissertation www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite

Plus en détail

Français. le n Á>v l. À portée CM1. cycle 3. Janine Lucas Jean-Claude Lucas Professeurs des écoles. Robert Meunier Conseiller pédagogique NOUVEAUX

Français. le n Á>v l. À portée CM1. cycle 3. Janine Lucas Jean-Claude Lucas Professeurs des écoles. Robert Meunier Conseiller pédagogique NOUVEAUX Français le n Á>v l À portée de Mots CM1 cycle 3 Janine Lucas Jean-Claude Lucas Professeurs des écoles Robert Meunier Conseiller pédagogique CONFORME AUX NOUVEAUX PROGRA MMES Création de la maquette intérieure

Plus en détail

GUILLARD PUBLICATIONS Registre des entrées et sorties de visiteurs.

GUILLARD PUBLICATIONS Registre des entrées et sorties de visiteurs. GUILLARD PUBLICATIONS Registre des entrées et sorties de visiteurs. Réf: R-ESV des entrées et sorties Nom de l établissement ou du service d ouverture du registre de clôture du registre Réf: R-ESV VISITEURS

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA SECTION TOGOLAISE

CONTRIBUTION DE LA SECTION TOGOLAISE CONTRIBUTION DE LA SECTION TOGOLAISE Chapitre VII : Les différentes catégories de lois Section 1 : Les lois constitutionnelles. L initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au

Plus en détail

N 1794 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1794 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1794 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 février 2014. PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE instituant

Plus en détail

PROJET D ORDONNANCE N / DU / /2013 PORTANT STATUTS ET PROCEDURES D ELABORATION DES NORMES NATIONALES

PROJET D ORDONNANCE N / DU / /2013 PORTANT STATUTS ET PROCEDURES D ELABORATION DES NORMES NATIONALES 1 PROJET D ORDONNANCE N / DU / /2013 PORTANT STATUTS ET PROCEDURES D ELABORATION DES NORMES NATIONALES LA MINISTRE DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE, POSTES ET TOURISME, Vu la Constitution de la République du

Plus en détail

INSTITUTIONS POLITIQUES ET DROIT CONSTITUTIONNEL

INSTITUTIONS POLITIQUES ET DROIT CONSTITUTIONNEL Philippe Ardanf Professeur émérite de l'université de droit, d'économie et de sciences sociales de Paris II Bertrand Mathieu Professeur à l'université Panthéon Sorbonne de Paris I INSTITUTIONS POLITIQUES

Plus en détail

Réussir ses premiers cours

Réussir ses premiers cours Jean-Michel Zakhartchouk Réussir ses premiers cours Pédagogies Faire cours au quotidien Obtenir la discipline en classe S organiser, planifier Donner du travail à la maison Évaluer efficacement Valider

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HISTOIRE ET GÉOGRAPHIE U 52

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HISTOIRE ET GÉOGRAPHIE U 52 SESSION 2008 BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HISTOIRE ET GÉOGRAPHIE U 52 Durée : 2 h 00 Coefficient : 2 Aucun document n est autorisé L usage de la calculatrice n est pas autorisé Le candidat traitera au choix

Plus en détail

Préparation à la dissertation

Préparation à la dissertation Préparation à la dissertation 1. Le sujet de dissertation a) L analyse du sujet Le sujet porte sur une problématique d analyse des constitutions et des institutions politiques. La dissertation prend appui

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, S.E.M ALASSANE OUATTARA A L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

PHOTOSHOP. 50 Ateliers pour débuter avec Photoshop. 200%PHOTOSHOP ateliers 00 novembre2011.indd 1 03/11/ :16:00. Adobe

PHOTOSHOP. 50 Ateliers pour débuter avec Photoshop. 200%PHOTOSHOP ateliers 00 novembre2011.indd 1 03/11/ :16:00. Adobe Adobe PHOTOSHOP 50 Ateliers pour débuter avec Photoshop 200%PHOTOSHOP ateliers 00 novembre2011.indd 1 03/11/2011 17:16:00 Copyright Édition Auteur(s) 2012 Micro Application 20-22, rue des Petits-Hôtels

Plus en détail

Partie 1. Théorie du droit constitutionnel. Chapitre 1. L État 7. Dissertation 27. Chapitre 2. Le pouvoir dans l État 29.

Partie 1. Théorie du droit constitutionnel. Chapitre 1. L État 7. Dissertation 27. Chapitre 2. Le pouvoir dans l État 29. Table des matières Partie 1. Théorie du droit constitutionnel Chapitre 1. L État 7 I. La notion d État 7 II. La Constitution de l État 14 III. La forme de l État 20 Dissertation 27 Chapitre 2. Le pouvoir

Plus en détail

VIIème Congrès de l Association française. de droit constitutionnel (AFDC) 25 septembre Intervention de Jean-Louis DEBRÉ

VIIème Congrès de l Association française. de droit constitutionnel (AFDC) 25 septembre Intervention de Jean-Louis DEBRÉ VIIème Congrès de l Association française de droit constitutionnel (AFDC) 25 septembre 2008 Intervention de Jean-Louis DEBRÉ Président du Conseil constitutionnel Monsieur le Président de l Association

Plus en détail

CORRIGE DE L EPREUVE D EDUCATION CIVIQUE

CORRIGE DE L EPREUVE D EDUCATION CIVIQUE CORRIGE DE L EPREUVE D EDUCATION CIVIQUE Corrigé des questions 1. Constitution : texte législatif établissant les institutions politiques d un Etat et précisant leur fonctionnement. 2. Référendum : consultation

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral suisse

Statuts du Parti vert libéral suisse Parti vert libéral suisse Statuts du Parti vert libéral suisse Adoptés lors de l Assemblée constitutive du 19.07.2007, version selon l Assemblée des délégué-e-s du 30.04.2016 En cas de divergence entre

Plus en détail

Partie 1 Déficit démocratique ou crise de légitimité de l Union européenne? De l impasse institutionnelle à la crise politique...

Partie 1 Déficit démocratique ou crise de légitimité de l Union européenne? De l impasse institutionnelle à la crise politique... Remerciements... 5 Préface... 7 Introduction... 21 Partie 1 Déficit démocratique ou crise de légitimité de l Union européenne? De l impasse institutionnelle à la crise politique... 31 Titre 1 Le «déficit

Plus en détail

ont totalement démantelé la loi ROYER

ont totalement démantelé la loi ROYER CES ÉLUS, SOUS INFLUENCE DES LOBBIES des banques, des grands trusts économiques (B.T.P. grande distribution) ont totalement démantelé la loi ROYER depuis le traité de Lisbonne du 13 décembre 2007 signé

Plus en détail

EXTRAIT DE : Attitude médiane. Cerveau Communication Conflit

EXTRAIT DE : Attitude médiane. Cerveau Communication Conflit Paru en Février 2010 EXTRAIT DE : Attitude médiane Cerveau Communication Conflit 3 sujets en 1 Pour toute information ou échange de correspondance, merci de vous adresser à : livre@christian- pierdet.fr

Plus en détail

THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 1 LA RÉPUBLIQUE, TROIS RÉPUBLIQUES. Chapitre : UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE

THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 1 LA RÉPUBLIQUE, TROIS RÉPUBLIQUES. Chapitre : UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE THÈME 5 LES FRANÇAIS ET LA RÉPUBLIQUE QUESTION 1 LA RÉPUBLIQUE, TROIS RÉPUBLIQUES Chapitre 3 1958-1962: UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE INTRODUCTION 1946: De Gaulle opposé à la constitution de la IVème République,

Plus en détail

I - La République et la citoyenneté. II La vie démocratique. III La défense et la paix

I - La République et la citoyenneté. II La vie démocratique. III La défense et la paix I - La République et la citoyenneté II La vie démocratique III La défense et la paix Essai de recomposition 11h00 Un thème pour fédérer les droits des étrangers et les valeurs et principes de la République

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THEORIE DE L ÉTAT

INTRODUCTION À LA THEORIE DE L ÉTAT UNIVERSITÉ DE CERGY-PONTOISE Année universitaire 2012 2013 Première année de Licence Semestre 1 INTRODUCTION À LA THEORIE DE L ÉTAT COURS DE M. SCHOTT PRESENTATION GENERALE I. MODALITES DU CONTROLE CONTINU

Plus en détail

1134 e SÉANCE PLÉNIÈRE DU CONSEIL

1134 e SÉANCE PLÉNIÈRE DU CONSEIL PC.JOUR/1134 Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe 16 February 2017 Conseil permanent FRENCH Original: ENGLISH Présidence : Autriche 1134 e SÉANCE PLÉNIÈRE DU CONSEIL 1. Date : jeudi

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 LA FORMATION DU CONTRAT D EXPLOITATION DE DROIT D AUTEUR CHAPITRE 1 LES CONDITIONS DE FOND TENANT AU DROIT CÉDÉ (OBJET)

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 LA FORMATION DU CONTRAT D EXPLOITATION DE DROIT D AUTEUR CHAPITRE 1 LES CONDITIONS DE FOND TENANT AU DROIT CÉDÉ (OBJET) TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENT... 5 PRÉFACE... 7 AVANT-PROPOS... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE 1 LA FORMATION DU CONTRAT D EXPLOITATION DE DROIT D AUTEUR CHAPITRE 1 LES CONDITIONS DE FOND TENANT AU DROIT

Plus en détail

LA CULTURE TERRITORIALE

LA CULTURE TERRITORIALE LA CULTURE TERRITORIALE Olivier Gabarda Maître de Conférences en droit public Directeur de l Institut de Préparation à l Administration générale (IPAG) Université Picardie Jules Verne d Amiens Florence

Plus en détail

a démocratie locale à a recherche d un nouveau souffle

a démocratie locale à a recherche d un nouveau souffle CENTRE DE RECHERCHES JURIDIQUES DE 'UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE Colloque a recherche d un nouveau souffle 26-27 mars 2009 Avec le soutien du GRAE Amphithéâtre Cournot Avec le soutien du GRAE JEUDI 26 MARS

Plus en détail

DE L'ANALYSE À LA PRÉVISION

DE L'ANALYSE À LA PRÉVISION DE L'ANALYSE À LA PRÉVISION 3.Comprendre la Statistique inductive,ajustements,lois DIDIER SCHLACTHER Professeur à l Institut d études politiques de Paris Maître de conférences à l École nationale d administration

Plus en détail

Année universitaire Sujets d'examen. CAPACITE 1 ère année. p. 1

Année universitaire Sujets d'examen. CAPACITE 1 ère année. p. 1 Année universitaire 2015-2016 Sujets d'examen CAPACITE 1 ère année p. 1 SOMMAIRE Session de mai. p. 3 Epreuve de droit privé (Droit civil, Droit des affaires).. p. 4 à 5 Epreuve de droit public (Droit

Plus en détail

DICTÉES CE1 SPÉCIAL. 7/8 ans. Prénom :... Nom :... Année :... Inspecteur d académie. Conseiller pédagogique. Inspecteur d académie.

DICTÉES CE1 SPÉCIAL. 7/8 ans. Prénom :... Nom :... Année :... Inspecteur d académie. Conseiller pédagogique. Inspecteur d académie. CE1 7/8 ans SPÉCIAL DICTÉES Daniel Berlion Inspecteur d académie Jean Collet Conseiller pédagogique Jean Verlucco Inspecteur d académie Prénom :... Nom :... Année :... Couverture : Mélissa Chalot Illustration

Plus en détail

B I M LE CERIB AUX CÔTÉS DE L INDUSTRIE DU BÉTON. Paul Sauvage / Santiago Rodriguez. Cerib CS Épernon /

B I M LE CERIB AUX CÔTÉS DE L INDUSTRIE DU BÉTON. Paul Sauvage / Santiago Rodriguez. Cerib CS Épernon / B I M Paul Sauvage / Santiago Rodriguez LE CERIB AUX CÔTÉS DE L INDUSTRIE DU BÉTON Cerib CS 10010 28233 Épernon / + 33 (0)2 37 18 48 00 / / cerib@cerib.com Quelle réglementation? PAS DE RÉGLEMENTATION

Plus en détail

TOUT LE COURS EN 90 FICHES. Commerce international. Anne Boffy Université de Picardie Jules-Verne, IAE d Amiens

TOUT LE COURS EN 90 FICHES. Commerce international. Anne Boffy Université de Picardie Jules-Verne, IAE d Amiens Objectif BTS Commerce international TOUT LE COURS EN 90 FICHES Commerce international Anne Boffy Université de Picardie Jules-Verne, IAE d Amiens Christophe Deparrois Université de Picardie Jules-Verne,

Plus en détail

REVISION : LE POUVOIR EXECUTIF : exécute les lois PRESIDENT (ou 1er MINISTRE (ou PRESIDENT DU CONSEIL) & LE ROI) LE SENAT

REVISION : LE POUVOIR EXECUTIF : exécute les lois PRESIDENT (ou 1er MINISTRE (ou PRESIDENT DU CONSEIL) & LE ROI) LE SENAT 1 REVISION TERMINALES : L ORGANISATION DES POUVOIRS DE LA V REPUBLIQUE FRANCAISE I* L originalité de la Vème République et l exécutif La constitution de la Vème République a été mise en place en 1958 sous

Plus en détail

REFAIRE LA DÉMOCRATIE

REFAIRE LA DÉMOCRATIE REFAIRE LA DÉMOCRATIE JEUDI 6 ET VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 PROGRAMME Colloque organisé par M. Claude BARTOLONE, Président de l Assemblée nationale M. Michel WINOCK, Historien co-présidents du groupe de travail

Plus en détail

Le contrat administratif illégal

Le contrat administratif illégal Le contrat administratif illégal La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, dix thèses de droit primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d excellence et d

Plus en détail

1 - Lundi 26 septembre 2016, thème : NOTIONS DE BASE - HISTOIRE CONSTITUTIONNELLE FRANÇAISE de 1789 à 1870 (Document distribué). Salle 372.

1 - Lundi 26 septembre 2016, thème : NOTIONS DE BASE - HISTOIRE CONSTITUTIONNELLE FRANÇAISE de 1789 à 1870 (Document distribué). Salle 372. Cours du soir et CPI IRA 2016 / 2017 -Module I- I.P.A.G. Droit constitutionnel Thibaut de Berranger 10 séances de 3 heures le LUNDI de 17h30 à 20h30 : 30 heures Salle 372 (Bâtiment A, Locaux Fac de Droit,

Plus en détail

JOUR ET HEURES: Lundi 8:30-11 :20, local DKN 1459

JOUR ET HEURES: Lundi 8:30-11 :20, local DKN 1459 ----------------------------------------------------------- POL. 7026 : LE PARLEMENTARISME JOUR ET HEURES: Lundi 8:30-11 :20, local DKN 1459 PROFESSEUR: Louis Massicotte (Bureau DKN 4425, tél.: 656-2131,

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 5 SECTION I LA SCIENCE POLITIQUE AU SEIN DE L HISTOIRE

Table des matières. Introduction... 5 SECTION I LA SCIENCE POLITIQUE AU SEIN DE L HISTOIRE Table des matières Introduction... 5 LA SCIENCE POLITIQUE AU SEIN DE L HISTOIRE DES SCIENCES SOCIALES... 5 1. L origine des sciences sociales. 2. La modernité: constructivisme, atomisme social et révolution.

Plus en détail

(Du 6 février 2003) Monsieur le président, Mesdames et Messieurs,

(Du 6 février 2003) Monsieur le président, Mesdames et Messieurs, DROIT DE VOTE DES SUISSESSES ET DES SUISSES DE L ÉTRANGER SUR LE PLAN COMMUNAL 01.124 Rapport de la commission législative au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant révision de la loi sur les

Plus en détail

1 Les revendications de la jeunesse pour plus de liberté se sont exprimées au cours de la crise du mois de mai 1968. 2 Ces femmes appartiennent au mouvement de libération de la femme (MLF). Elles militent

Plus en détail

Elections Lobbying des 100 jours : soyez prêts!

Elections Lobbying des 100 jours : soyez prêts! Elections 2017 Lobbying des 100 jours : soyez prêts! Calendrier institutionnel 10 mai 2017 Proclamation des résultats officiels de l élection présidentielle 14 ou 15 mai 2017 Nomination du Premier ministre

Plus en détail

Les méthodes qui font réussir les élèves

Les méthodes qui font réussir les élèves Danielle Alexandre Les méthodes qui font réussir les élèves Pédagogies Mobiliser tous les élèves Gérer l hétérogénéité des élèves Travailler par compétences Évaluer pour progresser Aider efficacement Développer

Plus en détail

Épreuve de RAEP. Reconnaissance des acquis de l expérience professionnelle. Dossier et entretien. 2 e édition. Catégories A, B et C CONCOURS 2014/2015

Épreuve de RAEP. Reconnaissance des acquis de l expérience professionnelle. Dossier et entretien. 2 e édition. Catégories A, B et C CONCOURS 2014/2015 FONCTION PUBLIQUE CONCOURS 2014/2015 2 e édition Épreuve de RAEP Reconnaissance des acquis de l expérience professionnelle Catégories A, B et C Dossier et entretien Planning de révision Conseils Méthode

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE

SÉNAT PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE N 569 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 29 mai 2012 PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE portant abrogation de l article 40 de la Constitution, PRÉSENTÉE Par Mmes

Plus en détail

Le rôle législatif des commissions parlementaires : portée du renouveau opéré par la révision constitutionnelle de 2008 (dissert.)

Le rôle législatif des commissions parlementaires : portée du renouveau opéré par la révision constitutionnelle de 2008 (dissert.) Le rôle législatif des commissions parlementaires : portée du renouveau opéré par la révision constitutionnelle de 2008 (dissert.) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I La participation

Plus en détail

Propositions de Benoît Hamon sur la démocratie et les institutions

Propositions de Benoît Hamon sur la démocratie et les institutions Propositions de Benoît Hamon sur la démocratie et les institutions La réforme de nos institutions, le renforcement de notre démocratie, est un chantier complexe mais essentiel de la prochaine mandature

Plus en détail

Le décrochage scolaire

Le décrochage scolaire COLLECTION CLINIQUE DES APPRENTISSAGES Le décrochage scolaire Approche clinique et psychopathologique Sous la direction de Jean Yves Chagnon Le décrochage scolaire Approche clinique et psychopathologique

Plus en détail

Chap. 1:Refonder la République, redéfinir la démocratie, 1944/1947.

Chap. 1:Refonder la République, redéfinir la démocratie, 1944/1947. Chap. 1:Refonder la République, redéfinir la démocratie, 1944/1947. Chap.2 : La Ve République, de la République gaullienne à l alternance et à la cohabitation. Chap.3 : Femmes et hommes dans la société

Plus en détail

Chapitre 1 : Activités p. 37. L arrivée à Saint-Péray p. 05 Chapitre 2 : La montée au château p. 10 Chapitre 3 : Dans les ruines p.

Chapitre 1 : Activités p. 37. L arrivée à Saint-Péray p. 05 Chapitre 2 : La montée au château p. 10 Chapitre 3 : Dans les ruines p. Rémi et le mystère de Saint-Péray Annie Coutelle 1 Sommaire Dans la même collection : Thomas et la main jaune d Éric Vattier, niveau A2 Julie est amoureuse de Michel Guilloux, niveau A2/B1 Emma et la perle

Plus en détail

Les origines de la Constitution du 4 Octobre 1958 (cours)

Les origines de la Constitution du 4 Octobre 1958 (cours) Les origines de la Constitution du 4 Octobre 1958 (cours) Table des matières Table des matières... 2 I - La naissance de la Constitution de 1958... 3 II - Les caractères de la Constitution de 1958... 5

Plus en détail

Commentaire aux Cahiers. Décision n QPC du 11 février M. Alban Salim B.

Commentaire aux Cahiers. Décision n QPC du 11 février M. Alban Salim B. Commentaire aux Cahiers Décision n 2010-100 QPC du 11 février 2011 M. Alban Salim B. Le Conseil constitutionnel a été saisi le 14 décembre 2010 par la Cour de cassation d une question prioritaire de constitutionnalité

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Rêves réformateurs et non-décision ( ). 23

Table des matières. Chapitre 1. Rêves réformateurs et non-décision ( ). 23 Table des matières Introduction générale... 5 La notion de politique scolaire... 8 L école en perspective historique cavalière... 11 Des interrogations... 15 Questions sur une inflexion de la société française

Plus en détail

Livre publié par bookelis PREPA CONCOURS ENA. DESTINE A TOUS CANDIDATS A l ENA OBJECTIFS : PREPARATION, REVISIONS EFFICACES

Livre publié par bookelis PREPA CONCOURS ENA. DESTINE A TOUS CANDIDATS A l ENA OBJECTIFS : PREPARATION, REVISIONS EFFICACES Livre publié par bookelis PREPA CONCOURS ENA DESTINE A TOUS CANDIDATS A l ENA OBJECTIFS : PREPARATION, REVISIONS EFFICACES Toute reproduction, tout plagiat, téléchargements illicites sont interdits et

Plus en détail

Vanessa BARBÉ. Programme des séances (contenu et objectifs pédagogiques) La notion de constitution

Vanessa BARBÉ. Programme des séances (contenu et objectifs pédagogiques) La notion de constitution Année universitaire 2014/2015 Collège universitaire Semestre d automne La V e République Droit constitutionnel Vanessa BARBÉ barbe.vanessa@wanadoo.fr Programme des séances (contenu et objectifs pédagogiques)

Plus en détail

Question 1 : Le Président est-il toujours libre de choisir le Premier ministre depuis 1958?

Question 1 : Le Président est-il toujours libre de choisir le Premier ministre depuis 1958? Cas pratique Cours : Droit constitutionnel de la Vème République Enoncé : Les autorités de la République de la Sélanie, qui souhaitent modifier la Constitution de leur pays, s intéressent de près aux institutions

Plus en détail

Institutions politiques

Institutions politiques Année universitaire 2014/2015 Collège universitaire Semestre d automne Institutions politiques Cours du Pr. G. TUSSEAU Conférence de méthode de Mme V. MASSIEU virginie.massieu.scpo@analyse.urkund.com PRESENTATION

Plus en détail

Audition à l Assemblée nationale de M. Laurent Fabius, en vue de sa nomination en qualité de membre du Conseil constitutionnel

Audition à l Assemblée nationale de M. Laurent Fabius, en vue de sa nomination en qualité de membre du Conseil constitutionnel Paris, le 16 février 2016 Audition à l Assemblée nationale de M. Laurent Fabius, en vue de sa nomination en qualité de membre du Conseil constitutionnel Réponses au questionnaire du rapporteur de la Commission

Plus en détail

Microsoft. Excel 97. Exercices

Microsoft. Excel 97. Exercices Microsoft Excel 97 Exercices AVERTISSEMENT Microsoft Excel 97 est une marque déposée de la société Microsoft. Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leur propriétaire

Plus en détail

Partie 1. Les acteurs et institutions de droit public

Partie 1. Les acteurs et institutions de droit public Partie 1 Les acteurs et institutions de droit public 8 Partie 1 Titre 1 : Les régimes politiques Chapitre 1 : La souveraineté Le concept de souveraineté est lié à celui d État (section 1). Il faut alors

Plus en détail

Sous la direction de. Odile Grumel Inspectrice de l Éducation nationale. Marie-Christine Cosson Professeur des écoles / Maître formateur

Sous la direction de. Odile Grumel Inspectrice de l Éducation nationale. Marie-Christine Cosson Professeur des écoles / Maître formateur Le manuel qui grandit avec les élèves CE1 Cycle 2 Français Livre du maître avec Sous la direction de Odile Grumel Inspectrice de l Éducation nationale Marie-Christine Cosson Professeur des écoles / Maître

Plus en détail

CONCOURS. Le Tout-en-un. Objectif FONCTION PUBLIQUE RÉDACTEUR RÉDACTEUR TERRITORIAL. PRINCIPAL 2 e CLASSE CONCOURS EXTERNE INTERNE

CONCOURS. Le Tout-en-un. Objectif FONCTION PUBLIQUE RÉDACTEUR RÉDACTEUR TERRITORIAL. PRINCIPAL 2 e CLASSE CONCOURS EXTERNE INTERNE Objectif CONCOURS FONCTION PUBLIQUE Le Tout-en-un CONCOURS 2017-2018 CONCOURS & EXTERNE INTERNE 3 e CONCOURS RÉDACTEUR TERRITORIAL RÉDACTEUR PRINCIPAL 2 e CLASSE Bernard Delhoume Directeur des études de

Plus en détail

addition - Soustraction - Multiplication

addition - Soustraction - Multiplication addition - Soustraction - Multiplication CHAPITRE 5 Je rédige à 38,95 le paquet de 50 carreaux. 1) Combien de carreaux Lyse va-t-elle poser? 2) Lyse décide d acheter 10 carreaux supplémentaires et payer

Plus en détail

René Capitant, Cari Schmitt : crise et réforme du parlementarisme

René Capitant, Cari Schmitt : crise et réforme du parlementarisme Gwénaël Le Brazidec René Capitant, Cari Schmitt : crise et réforme du parlementarisme De Weimar à la Cinquième République Préface de Jacques Chevallier Editions L'Harmattan L'Harmattan INC 5-7, rue de

Plus en détail

L Assemblée nationale et la cohérence de l action gouvernementale. Institut d administration publique de Québec

L Assemblée nationale et la cohérence de l action gouvernementale. Institut d administration publique de Québec L Assemblée nationale et la cohérence de l action gouvernementale Institut d administration publique de Québec Mai 2015 Le rôle joué par l Assemblée nationale dans la cohérence de l action gouvernementale

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 7 Sommaire Introduction générale... 15

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 7 Sommaire Introduction générale... 15 TABLE DES MATIÈRES Préface... 7 Sommaire... 13 Introduction générale... 15 PREMIÈRE PARTIE LES ANNÉES 1980-1990, PRISES DE CONSCIENCE ET PROPOSITIONS AUTOUR DE L ENSEIGNEMENT DES FAITS RELIGIEUX Chapitre

Plus en détail

La démocratie participative en questions... et en pratiques Colloque du 40 e anniversaire de la FOPES

La démocratie participative en questions... et en pratiques Colloque du 40 e anniversaire de la FOPES La démocratie participative en questions... et en pratiques Colloque du 40 e anniversaire de la FOPES Interview de Gérard Gobert (GG), Hervé Pourtois (HP) et Pierre Reman (PR) par Céline Polain (CP). CP

Plus en détail

Liste des auteurs. Pierre BON Professeur à l université de Pau et des Pays de l Adour

Liste des auteurs. Pierre BON Professeur à l université de Pau et des Pays de l Adour Liste des auteurs Ludovic AYRAULT Professeur à l université de Rennes I Grégoire BIGOT Professeur à l université de Nantes Pierre BON Professeur à l université de Pau et des Pays de l Adour Denys DE BÉCHILLON

Plus en détail

Les 7 principes du droit pénal

Les 7 principes du droit pénal Les 7 principes du droit pénal Les 7 principes du droit pénal Yves Jeanclos Professeur agrégé de droit, docteur d État en droit (Paris II), spécialiste en droit criminel et pénal et en droit de la sécurité

Plus en détail

Microsoft. Word 97. Exercices

Microsoft. Word 97. Exercices Microsoft Word 97 Exercices AVERTISSEMENT Microsoft Word 97 est une marque déposée de la société Microsoft. Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leur propriétaire respectif.

Plus en détail

Marie Berchoud Jean-François Guédon QRC de droit public et institutions politiques

Marie Berchoud Jean-François Guédon QRC de droit public et institutions politiques Marie Berchoud Jean-François Guédon QRC de droit public et institutions politiques Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-53957-8 THÈME 1 Questions juridiques préliminaires 1. Qu est-ce que l État de droit?

Plus en détail

Étude de Madame Bovary

Étude de Madame Bovary L épreuve de littérature Étude de Madame Bovary Denis ROGER-VASSELIN Professeur certifié de Lettres classiques Étude d Œdipe Roi Véronique BRÉMOND BORTOLI Professeur agrégé de Lettres classiques Conception

Plus en détail

Cas pratique. Enoncé : Question 1 : Concernant la nature du régime, la République du Capoustant s inscrira dans le modèle démocratique.

Cas pratique. Enoncé : Question 1 : Concernant la nature du régime, la République du Capoustant s inscrira dans le modèle démocratique. Cas pratique Cours : Droit constitutionnel de la Vème République Enoncé : La République du Capoustant, installée au cœur de l Europe, s apprête à déclarer son indépendance. Afin de se doter d institutions

Plus en détail