Yves Boudreault (alias Yidam Bodhi) Avril 2012 vallée de la Matapédia

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Yves Boudreault (alias Yidam Bodhi) Avril 2012 vallée de la Matapédia"

Transcription

1 ÉCHOS D'ÉGO Paradoxe de la matéri-alité Prélude de l'amorc'e au possibl'e entrouvert Hors de l'entendement, la singularité Par-delà l'horizon impulsa l'univers Le gigantesque flux d'énergie primitiv'e Se déchira sitôt le vide pourfendu Pour vite s'agréger, particules hâtiv'es Et dénuder le temps, l'espace distendu Dans la concréti-on des primes éléments Sous d'immanentes lois les objets pullulèr'ent Qui dans l'immensité devinrent posément Formés de peu d'alois, des vaisseaux globulair'es Parmi les plus massifs de ces larges corps sombr'es S'écroulant sous leur poids, par à-coups, dispersés S'embrasèrent dès lors pour briller en grand nombr'e Des moulins de splendeur dans la nuit transpercée Des générati-ons de géants radi-eux Allèrent se suivant, exhalant leurs cadavr'es Ces riches macchabées aux brutaux adi-eux De composés nouveaux pérenniser le havr'e De fines poussières d'amalgames cosmiqu'es Captives asservies en grumeaux sidéraux Orbitèrent autour de geôliers dynamiqu'es Concentriques trajets et ballets minéraux

2 Un astre d'entre tous, en sa positi-on L'ellipse sillonnant dans une course stabl'e Enfin se révéla pour ses conditi-ons Comm'e adéquat caillou, refuge respectabl'e Quelque part sur ses flancs en favorabl'e auspic'e La simple molécul'e organique naquit Accordant au milieu la matière propic'e Pour convertir ce mond'e en animé maquis En maintes mixti-ons dans l'échelonnement Ces briques vitales en cellules mutèr'ent Colonisant ainsi leur environnement Qu'il fut docil'e ou non, commode comm'e austèr'e Connut une poussée la bi-osphèr'e alors Quand des organismes firent combinaisons Les clades éclatés déployant faun'e et flor'e Donnant lieu chacun à mille déclinaisons Un'e innovati-on dans le thé-âtr'e aqueux Transforma l'existant et sa progénitur'e L'axe bilatéral, ventre / dos, têt'e à queue En tube digestif cherchant sa nourritur'e Mu-èrent pas à pas les qualités formell'es Du cartilag'e au crân'e en divers os séants Menant au vertébré, tétrapod'e à mamell'es Au moment de quitter le sein des océans

3 Des interacti-ons et périls abondants Provoquèrent aux chairs l'écho des cré-atur'es Bi-ochimiqu'e alarm'e aux signaux répondant L'émoti-on perça le cuir de leurs statur'es Mais qu'il eut à ramper, nager, voler, courir Jusqu'au gros besti-au depuis la bactérie L'individu naissant fut contraint à mourir Préservant l'équilibr'e util'e à sa série Émergea de la hord'e un ordre singulier Par vari-ati-ons propres à recevoir Odeurs, textures, sons, couleurs et goûts ralliés Développant des sens portant à percevoir Des éclairs lumineux transcendant le réflex'e Offrirent aux bêtes pour expérimenter De la consci-ence subjectiv'e et complex'e En cruci-al atout, l'encéphal'e augmenté Extéri-orisant les choses de l'esprit Dans ses borborygmes, langage minimal Le primat'e en pensée sa conquêt'e entreprit Raisonnant même sur sa natur'e animal'e Il s'inventa des dieux et démons immortels Devant les mystères subsistants de raison Flambeau du jour levant ou phénomènes tels Incarnant son mésais'e au fil des oraisons

4 De grégaires instincts structurant sa tribu Le mâle dominant, par la forc'e ou la rus'e S'octroya le pouvoir puis requit des tributs Entraînant son prochain vers ses visées abstrus'es D'un terrain s'empara, passant propri-étair'e Du vaste bien commun, l'usurpateur premier Tirant déjà profit du geste délétèr'e Déroba davantag'e aux peuples anémiés Gaspilleur et pillard, sa planèt'e abusée L'ultime prédateur, rapac'e et mercantil'e Dicta ses courtes vues, souil-lures amusées Alimentant autrui de luttes infantil'es La bulle des distraits, des êtres sans honneur Léthargique ruina toutes les nati-ons Domptée par l'appareil suppléant au bonheur Un puissant opi-um, la consommati-on Jaun'e ou vert, noir ou bleu, quand l'or vint à manquer L'énorme mass'e amorph'e en son malheur contrit'e Changea de paradigm'e et nul ne put planquer Le mal déterminant ces humains hypocrit'es Dans leurs égos vénaux, quand bien mêm'e ils se vautr'ent L'idée géocentriqu'e est au vrai démolie Leur espèce n'est pas suprêm'e au vu des autr'es Et n'est maître personn'e au cœur de sa folie

5 Je me moi tue le nous, comprendront-ils comment Dans l'embrouillamini de ces vies provisoir'es Ce fatal et obscur tragiqu'e antiroman Où tout'e altérité disparait illusoir'e? Yves Boudreault (alias Yidam Bodhi) Avril 2012 vallée de la Matapédia

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Nécessité de mieux comprendre le comportement alimentaire du rongeur, Nombreux échecs

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

LE PROCÈS DE MACHIAVEL

LE PROCÈS DE MACHIAVEL LE PROCÈS DE MACHIAVEL II. L INTENTION POLITIQUE DE BOCCALINI Boccalini était-il antimonarchiste et républicain ou n était-il qu un observateur résigné, sarcastique, sceptique? Deux raisons principales

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot.

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. 1 Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. Depuis les années 70, les intellectuels font l éloge du droit à la différence. Derrida : «la différance» ; Deleuze : «Différence et répétition»,

Plus en détail

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu

Vivre et créer. Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra. Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Vivre et créer Le Prologue d Ainsi parlait Zarathoustra Les mardis de la philo.be 2015 Cycle 2 N. Monseu Pour commencer aujourd hui 1. La question de la création 2. La recherche du sur-humain 3. Le chemin

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

analyse De La situation

analyse De La situation 66 n Photographier l urbain atelier 3 Faire ViBrer les COUleUrS analyse De La situation Nikon D800 35 mm ƒ/7.1 1/60 s 100 ISO Les couleurs sont présentes partout autour de nous, il suffit parfois de lever

Plus en détail

LE GENIE A L ETAT PUR N9 PURE SILVER

LE GENIE A L ETAT PUR N9 PURE SILVER LE GENIE A L ETAT PUR N9 PURE SILVER UNE SOLUTION ANTIMICROBIENNE ORIGINALE N9 Pure Silver 3 Avec le N9 Pure Silver, Carrington Fabrics lance une nouvelle génération d antimicrobiens à base d argent.

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques,

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, LOGO DE L'ORGANISME Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, Journée technique interrégionale sous l'égide de la CoTITA du 23 novembre 2010 Chiroptères et routes:

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LES PHASES DE LA LUNE

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LES PHASES DE LA LUNE FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LES PHASES DE LA LUNE Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : http://perso.wanadoo.fr/pgj/planetes/lune.jpg DOCUMENT DE

Plus en détail

DESCENT QUEST ( auteur : Mark Thomas )

DESCENT QUEST ( auteur : Mark Thomas ) DESCENT QUEST ( auteur : Mark Thomas ) Référence : http://www.boardgamegeek.com/filepage/45121 Vous y trouverez le fichier PDF en anglais avec les cartes à imprimer. TRADUCTION DES CARTES Page 15/35 LES

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Augmentation du taux d électricité en Afrique par l utilisation des énergies renouvelables

Augmentation du taux d électricité en Afrique par l utilisation des énergies renouvelables Augmentation du taux d électricité en Afrique par l utilisation des énergies renouvelables Par Jean Pierre BEYOKO LOKU, Secrétaire Permanent CNE/Ministère de l Energie/RDC Sommaire I. Introduction II.

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

Hydromat 75 NOUVELLE TECHNOLOGIE ACRYLIQUE POUR PEINTURES DE FAÇADES

Hydromat 75 NOUVELLE TECHNOLOGIE ACRYLIQUE POUR PEINTURES DE FAÇADES Hydromat 75 NOUVELLE TECHNOLOGIE ACRYLIQUE POUR PEINTURES DE FAÇADES 1 Le concept Hydromat 75 Nouvelle Technologie Acrylique Peinture de façade en phase aqueuse Innovation technologique : nanotechnologie

Plus en détail

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN La diversité du monde et l émergence de la complexité Jean-Philippe UZAN Nous observons un univers structuré à toutes les échelles. Pourquoi les lois fondamentales de la nature permettent-elles l émergence

Plus en détail

Les phases intermédiaires de croissance et décroissance sont sans influence notable.

Les phases intermédiaires de croissance et décroissance sont sans influence notable. Phases Lunaires Depuis maintenant une dizaine d années nous travaillons sur la recherche, le développement et les applications des champs d énergie subtile. Il est important de comprendre ce qui, à l origine,

Plus en détail

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin L'aération Une bonne cave est une cave aérée. Pour éviter un taux d'humidité trop important et le développement de champignons un léger courant d'air suffit, mais trop d'aération peut aussi nuire à la

Plus en détail

COULEURS & PHÉNOMÈNES ATMOSPHÉRIQUES 1/2

COULEURS & PHÉNOMÈNES ATMOSPHÉRIQUES 1/2 COULEURS & PHÉNOMÈNES ATMOSPHÉRIQUES 1/2 Par Jean-Pierre MARTIN jpm.astro astro@wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTRONOMIE VÉGA PLAISIR 78370 Version net Nov 2003 1 PLAN Pourquoi la nuit est-elle elle noire?

Plus en détail

Format Protecteur pré permanente/ pré defrisant

Format Protecteur pré permanente/ pré defrisant Protecteur pré permanente/ pré defrisant Protège les parties poreuses et abîmées des cheveux en équilibrant sa structure sur les longueurs et les pointes A.P: silicone aminique R: Défrisage parfait, cheveux

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

Les anges. Quatre points fixeront notre attention : 1. L existence et la nature des anges ;

Les anges. Quatre points fixeront notre attention : 1. L existence et la nature des anges ; Les anges Le sujet qui va nous occuper à ses charmes, mais aussi ses périls. Le voile du mystère dont il est couvert fait son attrait. Le péril auquel on s expose en le traitant, c est de se confier, sur

Plus en détail

Islande. Description et informations pratiques :

Islande. Description et informations pratiques : Description et informations pratiques : Islande Le massif de Kerlingarfjöll est un endroit somptueux, situé au centre du pays, au sud de l'immense glacier du Hofsjökull, le long de la piste de la Kjölur

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Document 1: L'astronomie de l'invisible Les astronomes s'intéressent beaucoup aux rayonnements électromagnétiques appartenant aux domaines non visibles.

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Chapitre 8 Le bestiaire «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Table des matières Table des matières... 2 Le bestiaire... 3 Fiche de créature... 4 Styles de combat...

Plus en détail

sommaire Introduction...11

sommaire Introduction...11 Titre partie sommaire Introduction..............................11 Dans un passé lointain «Les fossiles sont les restes d espèces animales et végétales disparues.»...........................17 «Il y a

Plus en détail

Les tsunamis,-2" " 03**3 3,2 $ 2 + # +3, # + $ *. 12 -/ 0/ -* % & ' $ "

Les tsunamis,-2  03**3 3,2 $ 2 + # +3, # + $ *. 12 -/ 0/ -* % & ' $ Les tsunamis Les tsunamis constituent une catégorie de vagues extrêmement dangereuses. Ils sont engendrés en profondeur par un déplacement soudain du fond sur une superficie assez grande,

Plus en détail

Le système Terre-Lune

Le système Terre-Lune Introduction 9 Le système Terre-Lune La Terre et la Lune forment une paire peu commune dans notre système solaire. En effet, si on fait exception de Pluton, seule notre planète est accompagnée d'un satellite

Plus en détail

Un couple de Pandas géants au Zoo de Mulhouse!

Un couple de Pandas géants au Zoo de Mulhouse! Janvier 2008 Tourisme et attractivité : Un couple de Pandas géants au Zoo de Mulhouse! «MULHOUSE j y crois.» est une association dont le but est de faire émerger des idées concrètes, réalistes et constructives

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Guide pratique de la rénovation de façades

Guide pratique de la rénovation de façades Guide pratique de la rénovation de façades Pierre, béton, brique Alexandre CAUSSARIEU Thomas GAUMART Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11624-1 Laser Brique : encroûtements noirs Pierre : encroûtements

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES PREMIERE CHAMBRE PREMIERE SECTION Arrêt n 46690 RECEVEURS DES IMPOTS DE MEURTHE-ET-MOSELLE RECETTE PRINCIPALE DES IMPOTS DE NANCY SUD-OUEST Exercices 1999 à 2003 Rapport n 2006-144-2 Audience

Plus en détail

COMMENT ECONOMISER DE

COMMENT ECONOMISER DE COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE EN CUISINE CE QUE LES RESTAURATEURS DOIVENT SAVOIR RESTAURATEURS : Les astuces pour consommer moins d énergie Depuis plusieurs dizaines d années, le monde a pris conscience

Plus en détail

LA COULEUR LES LIVRES AU SERVICE DES APPRENTISSAGES EN SCIENCES ET EN LANGUE MATERNELLE

LA COULEUR LES LIVRES AU SERVICE DES APPRENTISSAGES EN SCIENCES ET EN LANGUE MATERNELLE LES S AU SERVICE DES APPRENTISSAGES EN SCIENCES ET EN LANGUE MATERNELLE LA COULEUR EN LIEN AVEC LA VISITE «DUEL DE VERRE AU GRAND CURTIUS» DU GRAND CURTIUS LIÈGE En construction.. Sélection construite

Plus en détail

Travaux pratiques au musée d histoire naturelle : les mécanismes de l évolution. Marche à suivre à l attention des enseignants/es

Travaux pratiques au musée d histoire naturelle : les mécanismes de l évolution. Marche à suivre à l attention des enseignants/es Travaux pratiques au musée d histoire naturelle : les mécanismes de l évolution Marche à suivre à l attention des enseignants/es 1. Introduction Pour cette séance de travaux pratiques, nous avons choisi

Plus en détail

1 - Graines de lecteurs CE2. Le petit prince s assit sur une pierre et leva les yeux vers le ciel :

1 - Graines de lecteurs CE2. Le petit prince s assit sur une pierre et leva les yeux vers le ciel : 1 - Graines de lecteurs CE2 Exercice 1 Le petit prince s assit sur une pierre et leva les yeux vers le ciel : - Je me demande, dit-il, si les étoiles sont éclairées afin que chacun puisse un jour retrouver

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

Un plans de la jeunesse nord-côtière en relation avec l eau de son environnement

Un plans de la jeunesse nord-côtière en relation avec l eau de son environnement Projet Expériences Un plans de la jeunesse nord-côtière en relation avec l eau de son environnement Coproduction du Conseil des loisirs scientifiques nord-côtier et Télé-Québec Réalisé par Astrid Mertens

Plus en détail

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec bénéficie du support financier du ministère du Tourisme.

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec bénéficie du support financier du ministère du Tourisme. Merci de prendre soin de notre environnement! Ma motoneige et l environnement Code des bonnes pratiques environnementales pour les motoneigistes du Québec Coordination, rédaction et révision : Nature-Action

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique :

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique : 2 2 Prologue En des temps reculés, circulait une légende. Celle-ci expliquait ce qu était une élue, une tueuse de vampires. Cette histoire racontait que l Homme créa la tueuse pour combattre tous les vampires

Plus en détail

DIFFICULTÉS CONCEPTUELLES POUR DES RAISONNEMENTS JUSTES AVEC LES NOTIONS DE GAZ ET DE PRESSION

DIFFICULTÉS CONCEPTUELLES POUR DES RAISONNEMENTS JUSTES AVEC LES NOTIONS DE GAZ ET DE PRESSION DIFFICULTÉS CONCEPTUELLES POUR DES RAISONNEMENTS JUSTES AVEC LES NOTIONS DE GAZ ET DE PRESSION Par Paul Avanzi, enseignant et coauteur de plusieurs ouvrages pour l'enseignement de la physique et la chimie.

Plus en détail

La Boîte Noire de L'IMAGINAIRE

La Boîte Noire de L'IMAGINAIRE La Boîte Noire de L'IMAGINAIRE saison 2014 6 rue Sainte Marie 13005 Marseille Tel : 04.91.47.94.58 contact@voldenuits.com http://www.voldenuits.com La boîte Noire de l'imaginaire Vol de Nuits, lieu d'échanges

Plus en détail

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime.

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime. Je vais vous présenter les ruses de Renart dans le roman de Renart. Renart, notre héros Renart est le personnage principal choisi par l'auteur. Dans chacune de ses histoires, il est dans une mauvaise posture

Plus en détail

Les troubles anxieux

Les troubles anxieux Plan Les troubles anxieux I. Généralités II. Attaque de panique III. Trouble panique : 2. Facteurs de risque : 3. Selon la classification DSM4 : IV. TAG = trouble d anxiété généralisé V. Agoraphobie 2.

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Le droit à se nourrir

Le droit à se nourrir Le droit à se nourrir La faim : plus absurde qu il n y paraît 2 Paradoxe n 1 Aujourd hui, 852 millions de personnes au monde - soit près d un être humain sur sept - souffrent régulièrement de la faim alors

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

La gravité entre la Terre et la Lune. Qu est-ce que la gravitation?

La gravité entre la Terre et la Lune. Qu est-ce que la gravitation? Il était une fois, un homme du nom d Isaac Newton se promenant dans un verger. Alors qu il se reposait à l ombre sous un pommier, il reçut une pomme sur la tête. Une question lui vint donc à l esprit!

Plus en détail

Orthographe n 58. Total 87 points. Semaine -1 Copie texte 1. Vocabulaire + questions sur les textes. Semaine 1 Copie texte 2 Préparation

Orthographe n 58. Total 87 points. Semaine -1 Copie texte 1. Vocabulaire + questions sur les textes. Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Orthographe n 58 Semaine -1 Copie texte 1 A.D.O. : Le ciel se couvrit et le vent d'ouest se leva dès le début de la matinée. Vocabulaire + questions sur les textes Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Semaine

Plus en détail

La crème et ses textures

La crème et ses textures - 1 Deuxième paramètre au choix d une crème : La crème et ses textures Référentiel 1TH 2.4. Incidences des diverses technologies sur la qualité alimentaire : - technologies de transformations industrielles,

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

PARTIEL 2014. Archi 1. POMIE Kevin

PARTIEL 2014. Archi 1. POMIE Kevin PARTIEL 2014 Archi 1 POMIE Kevin SOMM A I R E Fiche tendance 1 La cour de rome 2 Projet 3 Plan 4 Plan / Coupe 5 Mise en situation / Perspective 6 Fiche matériaux 7 Photos maquette 8 Fiche tendance D une

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Intrants médicamenteux en agriculture et en santé : les écosystèmes microbiens sont-ils un problème ou une solution?

Intrants médicamenteux en agriculture et en santé : les écosystèmes microbiens sont-ils un problème ou une solution? Les Rencontres de l Inra au Salon de l agriculture Intrants médicamenteux en agriculture et en santé : les écosystèmes microbiens sont-ils un problème ou une solution? Lundi 23 février 2015 Programme 14h30

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

Système d Entreposage de type Flow-Rail

Système d Entreposage de type Flow-Rail Système d Entreposage de type Flow-Rail Vidéos: http://www.espacemax.qc.ca/flowrailvideo.html Le Flow-Rail est un système de stockage haute-densité qui peut être utilisé avec des chariots élévateurs à

Plus en détail

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Introduction : la voix(e) de Dieu 1- Le message créationnel

Plus en détail

BUT Augmenter le niveau de connaissances des élèves par rapport aux sols, aux plantes et aux animaux qui caractérisent les prairies.

BUT Augmenter le niveau de connaissances des élèves par rapport aux sols, aux plantes et aux animaux qui caractérisent les prairies. LA VIE DANS LES PLAINES * S.v.p. partagez ce kit avec les autres enseignants qui vous accompagneront sur votre visite à FWA. BUT Augmenter le niveau de connaissances des élèves par rapport aux sols, aux

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

Propulsion et Résistances à l Avancement dans le milieu Aquatique

Propulsion et Résistances à l Avancement dans le milieu Aquatique Propulsion et Résistances à l Avancement dans le milieu Aquatique Le problème fondamental de la Natation Sportive Nager vite, c est gérer la contradiction entre: -améliorer l efficacité propulsive -diminuer

Plus en détail

Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine Forte shampooing pour chutes sévères à intenses résultats ConFirmés CLiniQuement

Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine Forte shampooing pour chutes sévères à intenses résultats ConFirmés CLiniQuement Bioxsine Forte sérum spray et Bioxsine forte shampooing pour chutes sévères à intenses La gamme Bioxsine forte est particulièrement adaptée au traitement des chutes de cheveux sévères à intenses. 8 fois

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune GUIDE DE L ENSEIGNANT

Document de travail. Soleil-Terre-Lune GUIDE DE L ENSEIGNANT Document de travail GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 Description de la situation d apprentissage Document de travail Préparation Activité 1 - Activer les connaissances des élèves L enseignante ou enseignant

Plus en détail

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables?

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Letondu Noëmie Baudin Nathan 3 C Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? I. Ce qu'est une énergie

Plus en détail

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la première fois. Leur bonne santé me précède. C est ma faute.

Plus en détail

Les Sacs Biodégradables

Les Sacs Biodégradables Les Sacs Biodégradables Introduction: De nos jours, l utilisation des sacs plastiques est très fréquente, notamment dans le commerce ou encore pour l usage personnel (sacs poubelles ) mais cela n est pas

Plus en détail

pillages, dans le but de se renforcer pour faire concurrence au Parti Vert qui avait commencé à pratiquer une dictature environnementale.

pillages, dans le but de se renforcer pour faire concurrence au Parti Vert qui avait commencé à pratiquer une dictature environnementale. Histoire L espèce humaine établit une magnifique civilisation scientifique pendant des centaines d années, mais en même temps ne put ignorer les avertissements que la Terre lui envoyait concernant les

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

Ce qu il faut savoir

Ce qu il faut savoir La circulation Séquence 14 À quoi sert mon cœur? D ans Ce qu il faut savoir les fonctions vitales, le rôle du sang et de l appareil circulatoire reste prépondérant. Tous les êtres vivants «baignent» dans

Plus en détail

Le Soleil Les étoiles

Le Soleil Les étoiles Le Soleil Les étoiles Le soleil est une étoile paramètres: Rayon: 695997 km ~ 109 rayons terrestres Masse: 1.989 10 30 kg ~ 333000 masses terrestres Luminosité: 3.826 10 26 W Température de surface: 5770

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

«La préservation de l environnement au cœur des débats» Initiatives de la FFCK

«La préservation de l environnement au cœur des débats» Initiatives de la FFCK FRANCE STATION NAUTIQUE - COLLOQUE NATIONAL SIX FOURS - Iles des Embiez 18 octobre 2005 «La préservation de l environnement au cœur des débats» Initiatives de la FFCK FRANCE STATION NAUTIQUE - COLLOQUE

Plus en détail

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

G U I D E D U T I L I S A T I O N LIFTING IDENTITÉ VISUELLE

G U I D E D U T I L I S A T I O N LIFTING IDENTITÉ VISUELLE G U I D E D U T I L I S A T I O N LIFTING IDENTITÉ VISUELLE N & N D I S T R I B U T I O N 2013 sommaire l e N o u v e a u l o o k l e s é t a p e s l e l o g o t y p e 1 / 2 l e B o N u s a g e l a R e

Plus en détail

RH Lounge RH Session RH Visit

RH Lounge RH Session RH Visit RH Lounge RH Session RH Visit RH Lounge, RH Session et RH Visit. Découvrez dans cette brochure trois sièges capables de transcender votre position assise dans une salle d attente, un espace d accueil,

Plus en détail

Séminaire de formation GOUVERNANCE INTEGRALE Et INTELLIGENCE COLLECTIVE (4 JOURS)

Séminaire de formation GOUVERNANCE INTEGRALE Et INTELLIGENCE COLLECTIVE (4 JOURS) PRESENTATION Séminaire de formation GOUVERNANCE INTEGRALE Et INTELLIGENCE COLLECTIVE (4 JOURS) (Prestations et logements au village de vacances des Cèdres à Grasse) Aux Ressources Intégrales Siège social

Plus en détail

Mysterium Règles du Jeu

Mysterium Règles du Jeu Introduction : Mysterium Règles du Jeu Auteurs : Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko Illustrateurs : Igor «DartGarry» Burlakov, Karolina We cka et Mariush Ganzel Traducteur : Stéphane Auplain Mysterium

Plus en détail

Été 2014 : En attendant les premières délicieuses odeurs de barbecue

Été 2014 : En attendant les premières délicieuses odeurs de barbecue Été 2014 : En attendant les premières délicieuses odeurs de barbecue Vos narines frémissent et vous avez l eau à la bouche. C est un réflexe inné : l odeur et les saveurs du barbecue nous ravissent depuis

Plus en détail

Le projet de révision du Règlement sur l éclairage extérieur de la Ville de Sherbrooke. 11 décembre 2012

Le projet de révision du Règlement sur l éclairage extérieur de la Ville de Sherbrooke. 11 décembre 2012 Le projet de révision du Règlement sur l éclairage extérieur de la Ville de Sherbrooke 11 décembre 2012 Sherbrooke, ville sous les étoiles HISTORIQUE 2003 Création du Comité de lutte contre la pollution

Plus en détail

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique.

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique. Chapitre 19 Sciences Physiques - BTS Lumière et couleur 1 Introduction. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

La cigale et la fourmi I

La cigale et la fourmi I Enseignant La cigale et la fourmi I Socles de compétences de français Enseignement secondaire 1 er degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Gérer la compréhension du

Plus en détail

workshop ENSAMCRASHBOXREVOL-BUISSON Nelly MATALONGA Margot

workshop ENSAMCRASHBOXREVOL-BUISSON Nelly MATALONGA Margot workshop ENSAMCRASHBOXREVOL-BUISSON Nelly MATALONGA Margot Face à la violence d une démolition par foudroyage, nous proposons d utiliser une matière pouvant sembler improbable : le papier. cela nous parait

Plus en détail

KITCHEN ADVANCED PURIFICATION SOLUTIONS

KITCHEN ADVANCED PURIFICATION SOLUTIONS KITCHEN ADVANCED PURIFICATION SOLUTIONS CUISINES UNE SOLUTION POUR ÉLIMINER LES GRAISSES ET RÉDUIRE LES ODEURS DANS LES CONDUITS DE VENTILATION DE CUISINES ÉLIMINATION DES GRAISSES EN CONTINU RÉDUCTION

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Objectifs pédagogiques :

Objectifs pédagogiques : CHAPITRE 7 : LE COMPETUR D HEMATOLOGIE Objectifs pédagogiques : - Décrire les principes de fonctionnement des automates d hématologie - Décrire les principales parties d un compteur d hématologie - Décrire

Plus en détail