Catalogue Etanchéité et isolation des bâtiments non résidentiels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Catalogue Etanchéité et isolation des bâtiments non résidentiels"

Transcription

1 Catalogue Etanchéité et isolation des bâtiments non résidentiels

2 PANOTOIT TEKFI L isolant pour toiture végétalisée d une rigidité à toute épreuve. Agence : muchimuchi.fr PANOTOIT TEKFI, L isolant en laine de roche conçu pour les toitures végétalisées sur structures béton et acier Ultra rigide : classe de compressibilité C Incombustible Compatible avec les systèmes d étanchéité photovoltaïque Hautes performances thermiques et acoustiques Une Marque de Saint-Gobain

3 Avant-propos Les deux grands types d'enveloppes des bâtiments non résidentiels, maçonnées et métalliques, requièrent des techniques d isolation différentes. Isover a développé une offre multimatériaux la plus large du marché pour répondre à toutes les configurations rencontrées sur les chantiers. Ce catalogue recense les solutions d étanchéité et d isolation des bâtiments non résidentiels, applicables en neuf comme en rénovation. Toutes ces solutions performantes et accessibles permettent de mener des projets satisfaisant aux exigences d'efficacité énergétique du Grenelle de l'environnement. SOMMAIRE L isolation responsable p. 4 L isolation acoustique p. 6 La sécurité incendie p. 7 La réglementation thermique p. 8 Les solutions Mix Grenelle p. 10 Des solutions pour les bâtiments neufs p. 12 Des solutions pour la rénovation p. 14 Glossaire p. 16 Les solutions toitures acier & bois p. 18 Les solutions toitures maçonnées p. 38 Les solutions bardages métal p. 56 Les solutions murs par l extérieur p. 68 Les solutions toitures sèches métal p. 74 Les solutions sols p. 96 Les certificats Acermi des produits p. 98 Les Avis Techniques des produits p. 99 Isover à vos côtés p. 100 Index p. 102 / p3

4 L isolation responsable La révolution verte est en marche pour tous les bâtiments! L isolation représente aujourd hui la solution la plus économique et la plus efficace en réponse aux enjeux énergétiques et environnementaux. 4 engagements pour changer la donne! Isover, acteur majeur de l isolation, prend des engagements clairs en faveur d une isolation responsable, c est-à-dire performante et accessible à tous. Le Grenelle de l environnement a fixé des objectifs ambitieux pour le secteur du bâtiment. De leur côté, consommateurs et citoyens attendent des garanties et de la transparence en matière de santé et d environnement. Saint-Gobain Isover a donc ouvert un dialogue responsable avec le public, au cours duquel consommateurs et citoyens ont pu faire valoir leur point de vue et exprimer leurs attentes. À la suite de cette démarche de concertation, Isover a pris 4 engagements formels qui viennent illustrer concrètement sa promesse d une isolation responsable. Engagement 1. Conjuguer certification et performance Isover prouve les performances de ses produits avec leurs certifications (certification auprès d organismes indépendants comme l ACERMI, publication d Avis Techniques) ; innove en permanence pour vous offrir des produits et systèmes toujours plus performants, adaptés aux exigences techniques et réglementaires sur la base de savoir-faire éprouvés et durables ; propose les solutions permettant d atteindre les niveaux de performance des bâtiments basse consommation ; met au point des solutions d isolation fondées sur des expertises éprouvées et les fait évoluer. Sur ces 15 dernières années, la performance thermique des produits Isover a été améliorée de plus de 25 %. Engagement 2. Agir pour le développement durable : protection de l environnement, respect de la santé Isover s aligne de manière continue aux critères les plus exigeants en matière de performance énergétique. Isover est à ce titre partenaire Effinergie pour le label BBC Effinergie ; évalue systématiquement l impact de ses produits par des analyses de cycle de vie et diffuse des fiches de déclarations environnementales et sanitaires (FDE & S) conformes aux normes ; développe des produits et des systèmes qui s inscrivent dans le cadre d une démarche de Haute Qualité Environnementale des projets, optimise la gestion des ressources, la réduction de déchets et la consommation d énergie à chaque étape du cycle de vie de ses produits. Isover est une entreprise certifiée ISO 9001 et ISO / p4

5 Engagement 3. Informer sur les enjeux liés à l isolation responsable Former aux solutions Isover informe les particuliers à travers différents médias évolutifs et notamment des sites Internet Le site dédié à la découverte des solutions d efficacité énergétique pour les bâtiments renseigne les particuliers et les professionnels ; 2. Le site pour faire des choix éclairés sur l isolation de sa maison ; 3. À travers ce site, Isover renforce le dialogue initié à l occasion du Grenelle avec les citoyens et les consommateurs, en élaborant la charte du citoyen de l isolation dans la rénovation. Chacun peut s y exprimer, émettre des souhaits ou des recommandations. Pour que l isolation soit vraiment accessible à tous. est partenaire d associations, comme Effinergie, réseau dont l objectif est de promouvoir de façon dynamique les constructions à basse consommation d énergie en neuf comme en rénovation en France par le label BBC Effinergie. Par ailleurs, Saint-Gobain Isover soutient l association HQE qui promeut la démarche de Haute Qualité Environnementale. forme les professionnels à l efficacité énergétique et les sensibilise à l étanchéité à l air des bâtiments au sein de ses centres de formation ; Saint-Gobain est un organisme agréé pour la formation. reste en permanence à l écoute des attentes des consommateurs en matière d isolation responsable et a ouvert le débat sur l isolation avec le site Internet de Futura Sciences. forme et informe les professionnels et le grand public sur les solutions d isolation en rénovation avec Engagement 4. Mettre l isolation à la portée de tous Isover diffuse et explique les techniques d isolation les plus performantes et les plus récentes ; offre une large gamme de produits à prix compétitif. Les isolants Isover présentent le meilleur rapport qualité-performance par euro investi ; assure une large diffusion des produits et systèmes d isolation ; accompagne les projets de l association Habitat & Humanisme, pour qui le logement est le socle de l intégration sociale. / p5

6 L isolation acoustique ➌ Limiter les nuisances sonores est devenu un enjeu sanitaire et environnemental, y compris dans les bâtiments non résidentiels. ➊ ➍ L observation de la transmission du bruit ➋ Les sources et types de bruit dans le bâtiment ➊ Bruits aériens extérieurs : trafic routier, ferroviaire ou aérien. Ils sont émis à l extérieur de l immeuble, se propagent dans l air et mettent en vibration les parois. ➋ Bruits aériens intérieurs : conversations, hi-fi, télévision Ils sont émis dans un local, se propagent dans l air et mettent en vibration les parois. ➌ Bruits de chocs : déplacements de personnes ou de meubles, chutes d objets Ils sont générés par une paroi mise en vibration. ➍ Bruits d équipement : ascenseur, robinetterie, ventilation mécanique, installation de chauffage ou de conditionnement d air Ils sont émis par les appareils et installations situés dans le local récepteur ou hors de celui-ci. Lorsqu un son rencontre une paroi homogène, l énergie sonore est répartie de différentes manières : la plus grande partie est réfléchie à l intérieur du local d émission, c est ce qui caractérise l effet de réverbération Domaine de la correction acoustique : dans un même local La correction acoustique traite de l énergie absorbée et réfléchie par la paroi. La maîtrise de l acoustique Le choix des bons matériaux. Les laines minérales de verre et/ou de roche sont des matériaux à structure poreuse dont le rôle essentiel est d absorber l énergie transmise par le bruit. Elles sont les meilleurs matériaux pour l isolation acoustique et la correction des ambiances sonores dans les locaux. Le choix des bons systèmes. L isolation acoustique, notamment aux bruits aé- dans le local où sont réfléchies les ondes, une plus petite partie est transmise de l autre côté de la paroi, une dernière partie est dissipée dans la paroi. Domaine de l isolation acoustique : d un local à l autre Traitement de la transmission d énergie par une double paroi, prenant en sandwich de la laine minérale Isolement acoustique Dnt (db) L'isolation acoustique traite de l énergie transmise par la paroi. Traitement de la réverbération par un parement perforé, associé à de la laine minérale Coefficient d absorption acoustique α (w) riens entre locaux mitoyens ou superposés, peut être réalisée selon deux techniques différentes : 1. avec un système fonctionnant selon la loi de masse où l isolation acoustique sera essentiellement fonction de la masse surfacique de la paroi ; 2. avec un système fonctionnant selon le principe de «masse-ressort-masse», plus performant et plus léger. / p6

7 La sécurité incendie Connaître et maîtriser le feu Trois composants sont nécessaires au développement d un feu : l énergie (allumette, court-circuit, cigarette ) ; le comburant (air, oxygène) ; le combustible (bois, carton, plastique, matériau de synthèse). Le combustible, selon son potentiel calorifique, a une contribution essentielle au développement ou non de l incendie. Dans la construction, il faut donc utiliser des matériaux à faible pouvoir calorifique supérieur (PCS). Il est la valeur spécifiant la quantité maximale de chaleur dégagée par un matériau lors de sa combustion complète. Les produits ou matériaux de construction à faible PCS permettent de limiter l inflammabilité et la propagation d un feu naissant. Classification des matériaux de construction Pour comparer les produits entre eux, la réaction au feu est la caractéristique d inflammabilité propre au matériau ou au produit. La Commission européenne a décidé un système unique de classification des produits, appelé «Euroclasses», reposant sur des normes européennes d essais. Il se décompose en sept classes auxquelles sont associés des critères supplémentaires liés à la production de fumées «s» et aux gouttes enflammées «d». Ce système est applicable à tous les isolants (cf. tableau des euroclasses). Les exigences réglementaires Les euroclasses ne remplacent pas les exigences réglementaires en matière de sécurité incendie pour les ouvrages (règlement incendie habitat, règlement ERP, IGH, code du travail). Tous les produits marqués CE doivent comporter sur leur étiquette CE leur classification Euroclasses, tels qu ils sont mis sur le marché. Modification de la réglementation Des modifications du règlement (article AM 8) de sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public sont parues au Journal Officiel du 29/12/2004. Pour retrouver l intégralité de l article AM 8, consultez les sites ou Les Euroclasses Euroclasses de produit Ancienne classification M A1 Incombustible A2 s1 d0 M0 A2 s1 d1 (1) M1 A2 s2 d0 M1 A2 s3 d1 (1) M1 B s1 M1 B s2 d0 M1 B s3 d1 (1) M1 C (3) s1 (2) (3) d0 M2 C (3) s2 (3) d1 (1) M2 C (3) s3 (3) M2 D s1 (2) d0 M3 D s2 d1 (1) M3 D E et F s3 M4 (non gouttant) M4 Laines minérales et incendie Les laines minérales nues sont non combustibles et ne contribuent ni à la propagation ni au développement d un incendie. Avec un excellent comportement en réaction au feu, elles permettent aux ouvrages dans lesquels elles sont intégrées une forte résistance au feu. A1 et A2 : produit non combustible B : produit faiblement combustible C : produit combustible D : produit très combustible E : produit très inflammable et propagateur de flamme F : produit non classé ou non testé (1) Le niveau de performance «d1» est accepté uniquement pour les produits qui ne sont pas thermofusibles dans les conditions d essai. (2) Le niveau de performance «s1» dispense de fournir les informations prévues par l arrêté du 04/11/1975 modifié, portant réglementation de l utilisation de certains matériaux et produits dans les établissements recevant du public, et l instruction du 01/12/1976 s y rapportant. (3) Admissible pour M1 si non substantiel au sens de la définition de l annexe I. / p7

8 La réglementation thermique La RT 2012 pour les bâtiments neufs À noter La RT 2012 s appliquera aux bâtiments ou partie de bâtiments sauf ceux : dont la température d utilisation est inférieure à 12 C, destinés à rester ouverts sur l extérieur, de type agricole ou d élevage, provisoires (durée d utilisation de moins de 2 ans), chauffés ou refroidis pour un usage dédié à un procédé industriel. À quels bâtiments s applique-t-elle? Type de bâtiment Bâtiments résidentiels en zone ANRU Bâtiments de bureaux Bâtiments d enseignement Établissements accueillant la petite enfance Autres bâtiments résidentiels Bâtiments à usage de commerce Autres Quels sont les objectifs à atteindre? La RT 2012 a pour objectif de généraliser pour les constructions neuves les bâtiments à basse consommation d énergie, c est-à-dire consommant moins de 50 kwhep/(m 2.an). Elle reprend les critères d exigences et de performances du label BBC-Effinergie. 1. Les besoins bioclimatiques du bâtiment : indice Bbio Bbio Bbiomax L objectif est de limiter dès la conception de l ouvrage les besoins en chauffage, refroidissement et éclairage artificiel. L indice Bbio sera calculé pour chaque nouveau projet et ne devra pas dépasser une valeur limite sans unité, le Bbiomax, fixée à 60 (ou 80 en zone de bruit) et modulable selon le type du bâtiment, son utilisation, sa localisation géographique, la surface et l'altitude. L indice Bbio du projet calculé pour le bâtiment Date d application Pour les permis de construire déposés à compter du 27 octobre 2011 Décret n du 26/10/10 Pour les permis de construire déposés à compter du 1 er janvier 2013 Décret n du 26/10/10 Décret en attente de publication sera vérifié au moment du dépôt du permis de construire. En cas de dépassement de la valeur limite Bbiomax, le permis de construire ne sera pas délivré. Bbio projet Bbiomax projet 2. Consommation maximale en énergie primaire : Cep max 50 kwhep/(m 2.an) sur les 5 postes suivants : chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairages, auxiliaires. Cette consommation d énergie du bâtiment sera modulable selon les usages, la nature du local, sa localisation géographique, la surface, l'altitude et les émissions de gaz à effet de serre. 3. Prise en compte de la température Tic Tic projet < Tic réf Comme pour la RT 2005, la température intérieure de confort d été (Tic) est prise en compte et ne devra pas dépasser Tic réf calculé selon la méthode TH-BCE. / p8

9 Quelques règles pour améliorer l indice Bbio dans le neuf Implanter le bâtiment en tenant compte des caractéristiques (pente, exposition au vent et pluie, orientation solaire, environnement) du terrain. Privilégier des bâtiments compacts. Privilégier l éclairement naturel des locaux occupés quotidiennement et la végétation au contact direct des bâtiments. Utiliser des masques architecturaux horizontaux ou verticaux (débords de toit ou brises soleil). Mettre en œuvre des systèmes d isolation très performants (valeur souhaitée : Up 0,20 W/(m 2.K)). Traiter l étanchéité à l air du bâtiment (contrôle obligatoire lors de la certification des locaux tertiaires). La réglementation thermique pour les bâtiments existants Performances thermiques exigées Au démarrage du projet, un organisme certificateur agréé établit un audit thermique du bâtiment à rénover calculant selon les règles TH-C-Ex les consommations conventionnelles d énergie en chauffage, Exigences réglementaires pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 (Arrêté du 13 juin 2008) Cep projet Cep réf * * Cep réf est calculé selon les coefficients de transmission thermique de référence mentionnés ci-dessous refroidissement, production d eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires. Les consommations conventionnelles d énergie du projet et de référence sont notées Cep projet et Cep réf. Les consommations conventionnelles initiales du projet sont notées Cep initial. Exigences pour l obtention du label BBC rénovation 2009 pour les bâtiments de plus de m 2 (Arrêté du 29 septembre 2009) Tous types de chauffage : Cep projet 80 kwh/(m 2.an) Modulable selon la localisation géographique et l altitude Cep projet 0,7 Cep initial Cep projet 0,6 Cep réf * Température de confort d été Tic Tic réf (établie à 26 C) Température de confort d été Tic Tic réf (établie à 26 C) Mesure de la perméabilité à l'air du bâtiment recommandé Valeurs de transmission thermique de référence a i selon le type de paroi Paroi Transmission thermique a i W/(m 2.K) Murs Zone H1, H2 et H3 > 800 m : 0,36 Zone H3 < 800 m : 0,40 Terrasse et plancher haut à base de tôles métalliques Zone H1, H2 et H3 > 800 m : 0,27 nervurées Zone H3 < 800 m : 0,27 Plancher bas Zone H1, H2 et H3 > 800 m : 0,27 Zone H3 < 800 m : 0,36 Quelles sont les évolutions futures de la RT dans l'existant? Elles ont été énoncées dans les lois Grenelle 1 & 2 : Transposition en France de la révision de la directive européenne 2010/31/UE sur la performance énergétique des bâtiments. Abaissement des performances thermiques de l existant Cep max à 50 kwh/(m 2.an). Rénovation des bâtiments tertiaires privés ou de service public, obligatoire dans un délai de 8 ans à compter du 1 er janvier Attestation de conformité des travaux d isolation thermique. Rattrapage des performances thermiques des bâtiments existants sur celles exigées pour le neuf. Prise en compte des performances environnementales des bâtiments sur leur cycle de vie (conception, construction, entretien, démolition). / p9

10 Le Mix Grenelle 29 références sélectionnées pour répondre aux enjeux de l isolation responsable Le Mix Grenelle regroupe les 29 références permettant aux professionnels de répondre aux enjeux de l efficacité énergétique du bâtiment. Le Mix Grenelle comprend les produits pour réaliser des bâtiments BBC en neuf. Étanchéité sur acier et bois Pour toiture inaccessible Pour toiture végétalisée et photovoltaïque Panotoit Confort 37 Ép. 2 x 100 ou 150 ou 175 mm Epsitoit acier Ép. 160 ou 200 ou 250 mm Alphatoit Ép. 2 x 100 ou 160 mm Panotoit Tekfi Ép. 2 x 100 ou 160 mm Étanchéité sur maçonnerie Pour toiture inaccessible Pour toiture accessible Panotoit Confort soudable Ép. 160 mm Epsitoit 20 Ép. 125 ou 175 ou 250 mm Epsitoit 25 Ép. 150 mm Roofmate SL-X Ép. 120 ou 160 ou 180 mm Roofmate MK / p10

11 Bardage métallique Cladipan 32 Ép. 150 mm Cladirol 35 Ép. 130 mm Isobardage Ép. 60 mm Toiture sèche métallique Feutre bardage Ép. 2 x 80 ou 120 mm Gamme Shedisol Ép. 80 mm Mur extérieur Isofaçade 32 Isofaçade 35 Ép. 100 mm Ép. 140 mm Plancher Floormate 500-A Ép. 2 x 80 ou 120 mm / p11

12 Des solutions pour les bâtiments neufs ➎ ➊ ➋ ➌ ➍ ➏ Valeur cible : Up 0,20 W/(m 2.K) / p12

13 ➊ Étanchéité sur acier et bois 2 x 100 mm Panotoit Confort 37 (5 fixations mécaniques/m 2 à rupteur de ponts thermiques + membrane bitumineuse apparente auto-protégé) Up = 0,19 W/(m 2.K) ➋ Étanchéité sur maçonnerie 2 x 100 mm Panotoit Tekfi ou 175 mm Epsitoit 20 (membrane bitumineuse bicouche + dalle béton armée 200 mm + végétalisation 200 mm) Up = 0,19 W/(m 2.K) 160 mm Roofmate SL-X + Roofmate MK + étanchéité existante + dalle béton armée 200 mm + gravier 100 mm Up = 0,19 W/(m 2.K) ➌ Bardage métallique ➍ Isolation thermique par l'extérieur 150 mm Cladipan mm Isobardage 32 (en plateau de 500 mm + ossature zed tous les 1,50 m + 1 vis entretoise 60 mm par croisement zed/plateau) Up = 0,19 W/(m 2.K) 140 mm d Isofacade 35 entre chevrons (200 mm parpaing creux + 1,23 équerre traversante/m 2 + entraxe des chevrons 0,60 m) + 80 mm Isofaçade 32 Up = 0,20 W/(m 2.K) ➎ Toitures sèches et métalliques ➏ Sols & planchers 160 mm (en 2 lits de 80 mm) + 60 mm Feutre Bardage + ossature secondaire Faynot Up = 0,22 W/(m 2.K) 2 lits de 80 mm Floormate 500-A sous 20 cm dalle béton armée + 80 mm Roofmate LG-X devant les fondations Up = 0,20 W/(m 2.K) / p13

14 Des solutions pour la rénovation Avant, le bâtiment non isolé ➌ ➎ ➊ ➋ ➍ Après, le bâtiment isolé En Savoir plus À compter du 1 er trimestre 2011, les exigences de performances thermiques devraient être modifiées par de nouveaux textes réglementaires pour être calquées sur les exigences d isolation thermique demandées aux bâtiments neufs. ➏ / p14

15 Quelques configurations possibles de systèmes d'isolation en rénovation ➊ Étanchéité sur acier et bois 175 mm Panotoit Confort 37 (5 fixations mécaniques par m 2 + membrane bitumineuse bicouche) Up = 0,24 W/(m 2.K) 150 mm Panotoit Confort 37 (5 fixations mécaniques par m 2 + membrane bitumineuse bicouche) Up = 0,27 W/(m 2.K) ➋ Étanchéité sur maçonnerie 160 mm Panotoit Tekfi (membrane bitumineuse bicouche + 20 cm dalle béton armée) Up = 0,23 W/(m 2.K) 125 mm Epsitoit 20 (membrane bitumineuse bicouche + 20 cm dalle béton armée) Up = 0,27 W/(m 2.K) 120 mm Roofmate SL-X + Roofmate MK + étanchéité existante + dalle béton armée 200 mm Up = 0,23 W/(m 2.K) 100 mm Roofmate SL-X + Roofmate MK + étanchéité existante + dalle béton armée 200 mm Up = 0,27 W/(m 2.K) ➌ Bardage métallique ➍ Isolation thermique par l'extérieur 130 mm Cladirol mm Isobardage 32 (en plateau de 500 mm + ossature zed tous les 1,50 m + vis entretoise 40 mm + 2,5 fixations par m 2 ) Up = 0,23 W/(m 2.K) 150 mm Cladipan 32 (en plateau de 500 mm + 2,5 vis entretoise de 60 mm par m 2 ) Up = 0,28 W/(m 2.K) 140 mm d Isofacade 35 (20 cm paraping creux + 1,23 équerre traversante /m 2 ) Up = 0,29 W/(m 2.K) ➎ Toitures sèches et métalliques ➏ Sols & planchers 160 mm (en 2 lits de 80 mm) + 60 mm Feutre Bardage + ossature secondaire Faynot Up = 0,22 W/(m 2.K) 120 mm Floormate 500-A sous 20 cm dalle béton armée + 80 mm Roofmate LG-X devant les fondations Up = 0,26 W/(m 2.K) Les performances thermiques des systèmes à mettre en œuvre sont déterminées par le bureau d'étude thermique lors de l'audit du projet. / p15

16 Glossaire 1. Thermique Conductivité thermique : propriété intrinsèque du matériau à transmettre la chaleur par conduction. Symbole : λ (lambda). Unité : W/(m. K). Résistance thermique : capacité d un matériau à s opposer au transfert de chaleur. Symbole : R. Unité : m 2.K/W. Calculé selon la formule : e (épaisseur du matériau en mètre) λ (conductivité thermique en W/(m. K)) Up : coefficient de déperdition thermique des parois opaques. Unité : W/(m 2.K) 1 Up = + Δu ou Δ u est égale à la somme des ponts Σ Ri thermiques linéaires et ponctuels de la paroi. 2. Étanchéité (Extraits DTU 43.1, 43.2, 43.3) Couche d indépendance : couche disposée entre l étanchéité et son support, destinée à éviter leurs adhérences. Couche de désolidarisation : couche disposée entre l étanchéité et sa protection, destinée à prémunir l étanchéité de certaines actions de la protection. EAC : Enduit d Application à Chaud. Obtenu par réchauffage de bitume, cet enduit est principalement utilisé comme colle. Il assure la fixation des différentes membranes composant l étanchéité. EIF : Enduit d Imprégnation à Froid. Il prépare les supports à la réception de l étanchéité. Étanchéité en adhérence : revêtement d étanchéité liaisonné de manière continue à son support. Étanchéité en indépendance : revêtement d étanchéité séparé de son support par une couche d indépendance. Étanchéité photovoltaïque : revêtement d étanchéité sur lequel adhèrent des modules souples, composés d assemblages de cellules photovoltaïques, permettant la génération à partir du rayonnement solaire d un courant électrique. Fixation solide au pas : qualité des attelages de fixation (vis et plaquette) permettant d empêcher le désaffleurement de la plaquette à la vis. Elle diminue les risques de perforations des revêtements d étanchéité par les fixations. Ohn : ouverture haute de nervure. fond de nervure (fn) ouverture haute de nervure (Ohn) hauteur de nervure (h) Pare-vapeur : écran de protection contre la migration de la vapeur d eau, placé du côté chaud sous la couche d isolation thermique. Protection lourde : couche indépendante protégeant l étanchéité, disposée au-dessus de la protection, pouvant être qualifié de «meuble» dans le cas d un lit de granulats minéraux libres, de «dure» dans le cas de matériaux agglomérés aux liants hydrauliques sous forme par exemple de carreaux ou de dalles. Relevé d étanchéité : revêtement d étanchéité disposé au droit des reliefs du support. TAN : contraction de Tôle d Acier Nervurée. Végétalisation : technique créant un complexe végétal au-dessus d une toiture. La végétalisation peut être de faible épaisseur et disposée au-dessus de l étanchéité dans le cas d une végétalisation extensive, ou de forte épaisseur et disposée au-dessus de l isolant dans le cas d une terrasse jardin (isolation inversée). / p16

17 3. Bardage (Extraits des règles professionnelles pour la fabrication et la mise en œuvre des bardages métalliques) Bardage double peau : élément de façade, constitué de 2 parements, raidis par nervures, disposés de part et d autre d un matériau isolant. Cet élément de façade est directement fixé sur l ossature du bâtiment. Bardage rapporté : paroi simple peau constituant un écran rapporté sur une paroi existante généralement en maçonnerie ou en béton, désignée par gros-œuvre. Elle peut être associée à un isolant intercalé entre le gros-œuvre et la paroi rapportée, constituée par des tôles d acier nervurées, des éléments bois ou tous autres éléments sous Avis Technique l autorisant. Bardage simple peau : paroi composée de tôles nervurées fixées sur l ossature du bâtiment et utilisées pour constituer une façade. Bavette : pièce métallique interrompant le ruissellement des eaux de pluie le long de la façade et formant jet d eau. Costière : pièce formant l habillage interne de l acrotère et assurant l étanchéité entre le couronnement d acrotère et le dispositif d étanchéité d évacuation et de recueillement des eaux. Couronnement sur acrotère : tôle pliée couvrant la partie supérieure de la saillie verticale d une façade au-dessus du niveau de la couverture. Couvertine : se référer à "couronnement sur acrotère". Jambage : pièce métallique verticale assurant la continuité de l habillage du bardage au droit d un châssis ou d une porte. Ossature : élément porteur du bâtiment en bois ou en métal sur lequel sont fixés les éléments de façade et de couverture. Plateaux : éléments métalliques, raidis par nervures et pliages, principalement utilisés en parement intérieur des bardages doubles peaux. Fixés directement sur l ossature lorsqu ils sont posés à l horizontale, les plateaux sont disposés de manière à faire se chevaucher les retours d ailes pour former des lèvres dites droites ou en caisson. 4. Toitures sèches métalliques (Extraits du DTU 40.35) Toiture froide : toiture caractérisée par la présence en sous-face de la plaque nervurée d une lame d air ventilée avec l air extérieur. Toiture chaude : toiture isolée caractérisée par l absence de lame d air ventilée entre la sous-face de la couverture et l isolant. Elle est qualifiée de simple peau, lors de l utilisation d une seule plaque nervurée associée à un isolant entre pannes ou sur pannes, ou de double peau pour l utilisation de 2 plaques nervurées entre lesquelles est intercalé un isolant. Pannes : éléments constituant l ossature porteuse de la toiture. Écarteurs : éléments utilisés principalement en toiture chaude, destinés à créer un espace rempli d'isolant entre les deux peaux métalliques de la toiture chaude double peau. Faîtage en solin : pièce métallique pliée assurant la continuité de la protection au faîtage entre un bardage et une couverture située contre ce bardage. / p17

18 Solutions toitures bacs acier et bois Solutions /p20 pour toiture inaccessible Solutions /p24 pour zone technique / p18

19 TOITURES ACIER & BOIS Solutions /p25 pour toiture terrasse végétalisée > > Guide de choix de l isolant sur acier et bois Support Destination Finition Produit Acier et Bois inaccessible revêtement fixé mécaniquement Alphatoit, Panotoit Confort 37, Panotoit Fibac 2, Panotoit Tekfi, Protect LR-B + Epsitoit 20 Acier et Bois inaccessible revêtement autoprotégé apparent Panotoit Confort Soudable Acier - bac longue portée inaccessible revêtement fixé mécaniquement Panotoit Fibac 2, Panotoit Tekfi Acier et Bois inaccessible revêtement photovoltaïque / Panotoit Tekfi, complexe de végétalisation Protect LR-C + Epsitoit 20 Acier et Bois zone technique lourde rapportée (dallettes) Panotoit Tekfi, Protect LR-C + Epsitoit 20 Acier hors ERP et résidentiel inaccessible revêtement fixé mécaniquement Epsitoit Acier Acier hors ERP et résidentiel inaccessible revêtement auto-adhésif Epsitoit Acier Acier hors ERP et résidentiel inaccessible revêtement photovoltaïque / complexe de végétalisation Epsitoit Acier Acier hors ERP et résidentiel zone technique lourde rapportée (dallettes) Epsitoit Acier / p19

20 Solutions toiture inaccessible RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Technique n 5/ Utilisable en ERP Excellentes performances thermiques (λ= 0,037 W/(m 2.K)) Produit léger permettant des économies (de 5 à 10 % selon chantier) de structures métalliques Compatible avec tous types de revêtements d étanchéité standards / Isolation à hautes performances thermoacoustiques support d étanchéité en laine de verre Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Panotoit Confort 37 Bac acier DOCUMENTATION RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Technique Utilisable en ERP Excellente adhésion des revêtements bitumineux Gain de temps à la pose / Isolation thermique support d étanchéité soudable pour toiture inaccessible Revêtement d étanchéité bitumineux soudé Panotoit Confort Soudable ou IXXO Fixation mécanique de l isolant Bac acier / p20

21 Solutions toiture inaccessible / Isolation thermo-acoustique support d étanchéité pour toiture inaccessible Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Alphatoit Validé par Avis Technique n 5/ Utilisable en ERP Applicable sur bacs acier de largeur haute de nervure inférieure ou égale à 70 mm Adapté à toutes formes de toitures (plates et courbes) et tous types de revêtements Excellent rapport performance thermique/prix Bac acier DOCUMENTATION / Isolation thermo-acoustique support d étanchéité pour bacs longue portée Revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Panotoit Fibac 2 Validé par Avis Technique n 5/ Utilisable en ERP Applicable sur bacs acier de largeur haute de nervure supérieure à 70 mm Bonne tenue mécanique en porteà-faux Recommandé pour les membranes synthétiques Adapté à toutes formes de toitures (plates et courbes) Bac acier DOCUMENTATION / p21

22 Solutions toiture inaccessible SYSTEME / Isolation thermo-acoustique renforcée support d étanchéité dédiée aux locaux bruyants Système acoustique Isover validé par Avis Technique n 5/ Utilisable en ERP Utilisable sur bac acier longue portée Pour locaux de faible à moyenne hygrométrie Continuité du pare-vapeur alu Bonne absorption acoustique pour les moyennes et hautes fréquences Finition esthétique grâce au voile noir du Parvacoustic Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Panotoit Fibac 2VV Parvacoustic Bac acier perforé Fixation mécanique de l isolant Adapté à toutes formes de toiture et tous types de revêtements Solution acoustique mince économique Simplicité de pose Rapport d essai acoustique n AC / Isolation thermo-acoustique avec correction acoustique renforcée support d étanchéité Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Panotoit Fibac 2 Parvason Bac acier perforé Validé par Avis Technique n 5/ Utilisable dans les bâtiments hors ERP, hors habitation dont la hauteur du plancher bas du dernier niveau est située à moins de 8 m du sol Compatible avec les revêtements d étanchéité auto-adhésifs Utilisable jusqu à 250 mm en un seul lit / Isolation thermique support d étanchéité pour toiture inaccessible Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité (optionnelle) Fixation mécanique de l isolant Epsitoit Acier Bac acier / p22

23 Solutions toiture inaccessible / Isolation à très hautes performances thermiques support d étanchéité Joint Protect LR-B Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Epsitoit Epsitoit 20 ou Epsitoit 25 Protect LR-B Fixation mécanique de l isolant Protect LR-B Bac acier RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Technique n 5/ système Etna Système mixte PSE et laine de roche utilisable en ERP Solution légère à très hautes performances thermiques Épaisseur de complexe isolant jusqu à 310 mm / Isolation thermique support d étanchéité photovoltaïque Revêtement d étanchéité photovoltaïque Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Epsitoit Acier Panotoit Tekfi Bac acier RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Technique Utilisable en ERP uniquement avec Panotoit Tekfi Conforme aux recommandations professionnelles de la CSFE sur les procédés d étanchéité photovoltaïque Applicable sur bac acier longue portée (Ohn supérieure à 70 mm) avec le Panotoit Tekfi / p23

24 Solutions zone technique RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation / Isolation thermo-acoustique support d étanchéité pour zone technique Validé par Avis Technique n 5/ Utilisable en ERP Mise en œuvre rapide et traditionnelle Utilisable en 2 lits jusqu à 260 mm Applicable sur bac longue portée (Ohn supérieure à 70 mm) DOCUMENTATION Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Panotoit Tekfi Fixation mécanique de l isolant Bac acier RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Technique n 5/ système Etna Système mixte PSE et laine de roche utilisable en ERP Solution légère à très hautes performances thermiques / Isolation à très hautes performances thermiques support d étanchéité pour zone technique Joint Protect LR-C Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant PSE Epsitoit 20 ou Epsitoit 25 Protect LR-C Fixation mécanique de l isolant Protect LR Bac acier / p24

25 Solutions toiture terrasse végétalisée / Isolation thermo-acoustique pour toiture végétalisée inaccessible Couche filtrante Substrat végétal Couche drainante Revêtement d étanchéité Fixation mécanique du revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Epsitoit Acier RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Techniques Utilisable sur tous types de bâtiments, y compris en ERP (uniquement pour Panotoit Tekfi) Mise en œuvre traditionnelle, conforme aux règles professionnelles de la CSFE Panotoit Tekfi Bac acier / Isolation à très hautes performances thermiques support d étanchéité pour toiture végétalisée inaccessible Joint Protect LR-C Couche filtrante Substrat végétal Couche drainante Revêtement d étanchéité Fixation mécanique de l isolant Epsitoit Fixation mécanique du revêtement d étanchéité RECOMMANDE Répond aux exigences du label Effinergie bâtiment basse consommation Validé par Avis Technique n 5/ système Etna Association de PSE et de laine de roche, utilisable sur tous types de bâtiments, y compris en ERP Excellent compromis performances thermiques, légèreté et prix Epsitoit 20 Protect LR-C Fixation mécanique de l isolant Protect LR Bac acier / p25

26 Panotoit Confort 37 Panneau de laine de verre pour l isolation thermo-acoustique support d étanchéité CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 09/018/582 Isolant thermique certifié : 08/018/530 (épaisseur 175 mm) Certificat de conformité : 1163-CPD-0230 Avis Technique : 05/ Code Niveau Unité Conductivité thermique λd 0,037 pour e 160 mm 0,038 pour e = 175 mm W/(m.K) Tolérance d épaisseur d T5 Résistance à la compression CS(10) 40 kpa Réaction au feu Euroclasse A2-s1,d0 Stabilité dimensionnelle à température et humidité spécifiées DS(TH) < 1 % Absorption d eau à court terme WS < 1 kg/m 2 en 24h Transmission de la vapeur d eau MU 1 Classe de compression UEAtc B DESCRIPTION DU PRODUIT Panneau de laine de verre de haute rigidité et de haute résistance mécanique non revêtu SOLUTIONS Isolation à hautes performances thermo-acoustiques support d étanchéité en laine de verre pour toiture inaccessible Utilisable en ERP Isolant léger autorisant l augmentation des épaisseurs et la conservation de structures existantes Epaisseur d isolant : jusqu à 175 mm en un lit et 260 mm en 2 lits Adapté à tous les types de toitures (acier, bois, plates et courbes) Organisation de chantier optimisée Certification Euceb : RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. I sover m 2 K/W mm m m pnx/ paquet paquets/ m 2 / pal paquet pnx/ pal m 2 / pal , ,20 0, ,96 C , ,20 1, ,20 A , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, ,40 8 9,60 A , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,00 A , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,40 A , ,20 1, , ,40 C , ,20 1, , ,00 A , ,20 1, , ,00 A Disponibilité : A, produit disponible sur stock. C, produit disponible sur fabrication avec minimum de commande. Forme de conditionnement : Les panneaux de laine de verre sont conditionnés en colis sous film polyéthylène rétracté et livrés sur palettes bois banderolées. Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des panneaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage 1 sur 2. / p26

27 Panotoit Confort Soudable Panneau de laine de verre pour l isolation thermo-acoustique support d étanchéité CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 09/018/610 Avis Technique : 05/ Code Niveau Unité Conductivité thermique λd 0,037 W/(m.K) Tolérance d épaisseur d T5 Résistance à la compression CS(10) 40 kpa Réaction au feu Euroclasse F Stabilité dimensionnelle à température et humidité spécifiées DS(TH) < 1 % Absorption d eau à court terme WS < 1 kg/m 2 en 24h Classe de compression UEAtc B Certification Euceb : DESCRIPTION DU PRODUIT Panneau rigide de laine de verre de haute résistance mécanique avec voile de verre renforcé surfacé bitume SOLUTIONS Isolation thermique support d étanchéité soudable pour toiture inaccessible Isolation thermo-acoustique support d étanchéité soudable pour toiture maçonnée inaccessible Utilisable en ERP Isolant léger Excellente adhésion des membranes bitumineuses grâce à son revêtement surfacé bitume renforcé par un voile de verre Compatible avec les produits Isover de classe B en laine minérale Gain de temps à la pose RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. Isover m 2 K/W mm m m pnx/colis colis /pal m 2 / colist pnx/pal m 2 /pal , ,20 1, ,20 6 7,20 A , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, ,40 8 9,60 A , ,20 1, ,40 8 9,60 C , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,00 A , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,00 C , ,20 1, , ,40 A , ,20 1, , ,40 C , ,20 1, , ,00 A , ,20 1, , ,00 A Disponibilité : A, produit disponible sur stock. C, produit disponible sur fabrication avec minimum de commande. Forme de conditionnement : Les panneaux de laine de verre sont conditionnés en colis sous film polyéthylène retracté et livrés sur palettes bois banderolées. Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des panneaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage 1 sur 2. / p27

28 Alphatoit Panneau en laine de roche pour l isolation thermo-acoustique support d étanchéité CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 03/018/344 Certificat de conformité : 1163-CPD-0130 Avis Technique : 5/ Code Niveau Unité Conductivité thermique λd 0,039 W/(m.K) Tolérance d épaisseur d T5 Résistance à la compression CS(10) 50 kpa Réaction au feu Euroclasse A1 Stabilité dimensionnelle à température et humidité spécifiées DS(TH) < 1 % Traction perpendiculaire aux faces TR > 10 kpa Absorption d eau à court terme WS < 1 kg/m 2 en 24 h Classe de compression UEAtc B DESCRIPTION DU PRODUIT Panneau rigide en laine de roche de haute résistance mécanique non revêtu SOLUTIONS Isolation thermo-acoustique support d étanchéité pour toiture inaccessible Isolation thermo-acoustique support d étanchéité sous protection lourde de toiture maçonnée inaccessible Utilisable sur tous types de bâtiments, y compris en ERP et sur tous types de support (béton, bois, acier) Adapté aux étanchéités fixées mécaniquement, auto-protégées ou sous protection lourde Excellent rapport performances thermiques / prix RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. Isover m 2 K/W mm m m pnx/ carton cartons/ m 2 / pal carton pnx/pal m2 /pal , ,20 1, , ,80 B , ,20 1, , ,20 B , ,20 1, , ,20 B , ,20 1, , ,60 B , ,20 1, , ,00 A , ,20 1, , ,40 B , ,20 1, , ,80 A , ,20 1, , ,20 B , ,20 1, , ,00 A , ,20 1, , ,60 C , ,20 1, , ,00 A Disponibilité : A, produit disponible sur stock. B, produit disponible sur fabrication. C, produit disponible sur fabrication avec minimum de commande. Forme de conditionnement : Les panneaux de laine de roche sont conditionnés en colis sous film polyéthylène rétracté et livrés sur palettes bois banderolées. Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des panneaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage 1 sur 2. / p28

29 Panotoit Fibac 2 Panneau en laine de roche pour l isolation support d étanchéité CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 02/018/118 Certificat de conformité : 1163-CPD-0074 Avis Technique : 5/ Code Niveau Unité 0,038 pour e 95 mm Conductivité thermique λ D 0,039 pour e 100 mm W/(m.K) et 130 mm 0,040 pour e 135 mm Tolérance d épaisseur d T5 Résistance à la compression CS(10) 50 kpa Réaction au feu Euroclasse A1 Stabilité dimensionnelle à température et humidité spécifiées DS(TH) < 1 % Traction perpendiculaire aux faces TR > 10 kpa Absorption d eau à court terme WS < 1 kg/m 2 en 24 h Classe de compression UEAtc B DESCRIPTION DU PRODUIT Panneau rigide en laine de roche, de très haute résistance mécanique non revêtu SOLUTIONS Isolation thermo-acoustique support d étanchéité pour bacs longue portée Isolation thermo-acoustique avec correction acoustique renforcée support d étanchéité Isolation thermo-acoustique support d étanchéité sous protection lourde pour toiture maçonnée inaccessible Utilisable en ERP Adapté à tous types de toitures plates, inclinées ou courbes et à tous types de revêtements d étanchéité (particulièrement les membranes synthétiques) Possibilité d utilisation sur bac à grande largeur d ouverture haute de nervure (Ohn jusqu à 200 mm) Excellentes performances mécaniques RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. Isover m 2 K/W mm m m pnx/pal m 2 /pal , ,20 1, ,80 B , ,20 1, ,20 B , ,20 1, ,20 A , ,20 1, ,60 B , ,20 1, ,00 A , ,20 1, ,40 B , ,20 1, ,80 A , ,20 1, ,20 B , ,20 1, ,00 A , ,20 1, ,60 B , ,20 1, ,00 A , ,20 1, ,80 A , ,20 1, ,20 A Autres dimensions et quantités minimales : nous consulter. Disponibilité : A, produit disponible sur stock. B, produit disponible sur fabrication. Forme de conditionnement : Les panneaux de laine de roche sont conditionnés en colis sous film polyéthylène retracté et livrés sur palettes bois banderolées. Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des panneaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage 1 sur 2. / p29

30 Panotoit Fibac 2 VV Panneau en laine de roche pour l isolation support d étanchéité CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 02/018/118 Certificat de conformité : 1163-CPD-0074 Avis Technique : 5/ Code Niveau Unité Conductivité thermique λ D 0,038 pour e 95 mm 0,039 pour e 100 mm W/(m.K) Tolérance d épaisseur d T5 Résistance à la compression CS(10) 50 kpa Réaction au feu Euroclasse A1 Stabilité dimensionnelle à température et humidité spécifiées DS(TH) < 1 % Traction perpendiculaire aux faces TR > 10 kpa Absorption d eau à court terme WS < 1 Classe de compression UEAtc B kg/m 2 en 24 h DESCRIPTION DU PRODUIT Panneau rigide en laine de roche, de très haute résistance mécanique, revêtu d un voile de verre associé au Parvacoustic SOLUTIONS Isolation thermo-acoustique renforcée support d étanchéité dédiée aux locaux bruyants Utilisable en ERP sur tous supports Composant du système acoustique Fivvacoustic sous Avis Technique Convient aux bacs longue portée Réduction du temps à la pose Excellente performance mécanique grâce au voile de verre présent sur une face RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. Isover m 2 K/W mm m m pnx/pal m 2 /pal , ,20 1, ,60 C , ,20 1, ,00 C , ,00 1, ,40 C , ,20 1, ,80 C , ,20 1, ,20 C , ,20 1, ,00 C , ,20 1, ,60 C , ,20 1, ,00 C , ,20 1, ,80 C , ,20 1, ,20 C Disponibilité : C, produit disponible sur fabrication avec minimum de commande. Forme de conditionnement : Les panneaux de laine de roche sont conditionnés en colis sous film polyéthylène retracté et livrés sur palettes banderolées. Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des panneaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage 1 sur 2. S intègre au système / p30

31 Parvacoustic Rouleau de laine de verre pour isolation des bâtiments métalliques CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 03/018/330 Certificat de conformité : 1163-CPD-0118 Avis Technique : 5/ Code Niveau Unité Conductivité thermique λd 0,036 W/(m.K) Tolérance d épaisseur d T3 Réaction au feu Euroclasse A2-s1,d0 Résistance à la vapeur d eau Z 1 m 2 hpa/mg Absorption d eau à court terme WS < 1 kg/m 2 en 24 h Transmission de la vapeur d eau MU 1 DESCRIPTION DU PRODUIT Composant du système Fivvacoustic constitué d un rouleau de laine de verre de faible épaisseur revêtu d un pare-vapeur en aluminium avec une languette latérale sur sa face supérieure et revêtu d un voile de verre sur sa face inférieure SOLUTIONS Isolation thermo-acoustique renforcée support d étanchéité dédiée aux locaux bruyants RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Article Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. Isover m 2 K/W mm m m rlx/pal m 2 /rlx m 2 /pal ,80 VN 30 15,00 1, ,00 432,00 A ,80 VJ 30 15,00 1, ,00 432,00 A Valeur R D du produit non comprimé. VJ = voile jaune; VN = voile noir Disponibilité : A, produit disponible sur stock. Forme de conditionnement : Le Parvacoustic est conditionné en rouleaux filmés, livrés sur palettes bois banderolées. Dépalettisation possible : nous consulter Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des rouleaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage intérieur : 1 sur 1. Gerbage interdit dans le cas d un stockage extérieur temporaire. Utilisable dans des locaux de faible ou moyenne hygrométrie, y compris les ERP Utilisable exclusivement avec le Panotoit Fibac 2VV dans le système acoustique Fivvacoustic Continuité du pare-vapeur assurée grâce à la languette latérale Excellent rapport performances acoustiques / prix Finition esthétique possible grâce à l option voile de verre noir S intègre au système / p31

32 Panotoit Tekfi Panneau en laine de roche pour l isolation support d étanchéité CARACTÉRISTIQUES Isolant thermique certifié : 09/018/570 Isolant thermique certifié : 10/018/680 (épaisseurs 140 à 160 mm) Certificat de conformité : 1163-CPD-0072 Avis Technique : 5/ Code Niveau Unité Conductivité thermique λ D 0,040 pour e 90 mm 0,042 pour e 100 mm et 140 mm W/(m.K) 0,040 pour e 150 mm Tolérance d épaisseur d T5 Résistance à la compression CS(10) 80 kpa Réaction au feu Euroclasse A1 Stabilité dimensionnelle à température et humidité spécifiées DS(TH) < 1 % Traction perpendiculaire aux faces TR > 10 kpa Absorption d eau à court terme WS < 1 Classe de compression UEAtc C kg/m 2 en 24h DESCRIPTION DU PRODUIT Panneau rigide en laine de roche de très haute résistance mécanique non revêtu SOLUTIONS Isolation thermique support d étanchéité photovoltaïque pour toiture inaccessible Isolation thermo-acoustique support d étanchéité pour zone technique Isolation thermo-acoustique pour toiture végétalisée inaccessible Isolation thermo-acoustique support d étanchéité sous protection lourde de zone technique pour toiture maçonnée Isolation thermique support d étanchéité pour végétalisation extensive de toiture Utilisable en ERP sous tous supports Souplesse de mise en œuvre Solution de classe C économique adaptée aux membranes d étanchéité photovoltaïques et aux toitures terrasses végétalisées Utilisation possible avec des bacs acier longue portée RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Réf. RD Ep. Lon. Larg. Cond. Dispo. Isover m 2 K/W mm m m pnx/pal m 2 /pal , ,00 1, ,80 B , ,00 1, ,20 B , ,00 1, ,20 B , ,00 1, ,60 B , ,00 1, ,00 A , ,00 1, ,40 B , ,00 1, ,80 B , ,00 1, ,20 B , ,00 1, ,00 B , ,00 1, ,60 C , ,00 1, ,00 B , ,00 1, ,80 B Autres dimensions et quantités minimales : nous consulter. Disponibilité : A, produit disponible sur stock. B, produit disponible sur fabrication. C, produit disponible sur fabrication avec minimum de commande. Forme de conditionnement : Les panneaux de laine de roche sont conditionnés en colis sous film polyéthylène retracté et livrés sur palettes bois banderolées. Conditions de stockage : Les palettes doivent être stockées à l intérieur. Un stockage temporaire sur chantier des panneaux dans leur emballage d origine en bon état est autorisé sous réserve de conditions de vent favorables. Gerbage 1 sur 2. / p32

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex, les solutions d isolation par l exté Description La gamme Optex est une sélection d isolants et de

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

combinez les meilleures performances

combinez les meilleures performances Isoler les bâtiments non résidentiels combinez les meilleures performances innovation confort SÉCURITÉ ÉCONOMIE SIMPLICITÉ thermique acoustique protection incendie environnement non hydrophile ÉCONOMISEZ,

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Écartez les risques de votre horizon

Écartez les risques de votre horizon ISOLER LES TOITURES-TERRASSES BÉTON Écartez les risques de votre horizon Une étanchéité + sécurisante, + adaptable Parce que l étanchéité des toitures-terrasses ne souffre d aucun désordre, découvrez la

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

CATALOGUE PRODUITS ET SOLUTIONS D ISOLATION DES BÂTIMENTS NON RÉSIDENTIELS. à enveloppe métallique ou béton

CATALOGUE PRODUITS ET SOLUTIONS D ISOLATION DES BÂTIMENTS NON RÉSIDENTIELS. à enveloppe métallique ou béton CATALOGUE PRODUITS ET SOLUTIONS D ISOLATION DES BÂTIMENTS NON RÉSIDENTIELS à enveloppe métallique ou béton Avant-propos Le secteur du bâtiment non résidentiel a vécu ces dernières années une importante

Plus en détail

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR ROCKCIEL Panneau rigide double densité quadrillé sur la face surdensifiée. double densité le + produit : excellente diffusivité calculée selon règles Th-U : 12 cm 2 /h. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

Isolation extérieure des conduits

Isolation extérieure des conduits CONDUITS AÉRAULIQUES SOLUTIONS PRESCRIPTEURS CLIMCOVER ROLL ALU1 CLIMAVER 202 Isolation extérieure des conduits Réaction au feu A1 pour les ERP et IGH CLIMCOVER Roll Alu1 (Incombustible) CLIMCOVER Roll

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Mousse polyuréthane. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) EUROTHANE BR-BIO EUROTHANE AUTOPRO-SI EUROTHANE BI-3 EUROTHANE BI-3A POWERDECK

Mousse polyuréthane. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) EUROTHANE BR-BIO EUROTHANE AUTOPRO-SI EUROTHANE BI-3 EUROTHANE BI-3A POWERDECK Mousse polyuréthane EUROTHANE BR-BIO 10 EUROTHANE AUTOPRO-SI 10 EUROTHANE BI-3 12 EUROTHANE BI-3A 12 POWERDECK 14 KNAUF THANE ET 16 KNAUF THANE MULTTI 16 9 Mousse polyuréthane EUROTHANE BR-BIO et AUTOPRO-SI

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20 ROCKCIEL ROCKCIEL est un panneau de laine de roche double densité à poser sur un platelage bois continu. Il recevra un support de couverture fixé sur les chevrons avec des tire-fonds à double filet. performances

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

Doublage haute performance thermique Polyplac

Doublage haute performance thermique Polyplac Doublage haute performance thermique Polyplac R 01 lus s impl avec e Kna Tout e T st p uf! Le produit : présentation Longueurs standard : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Polyplac est le

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch Janvier 2008 I F 3969 2 ToitureTerrasse Gamme Stisolétanch La gamme isolant support d étanchéité de Placo est composée de panneaux en PSE pour l isolation des toituresterrasses en maçonnerie, béton cellulaire

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR. Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable

Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR. Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR ite Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR Cumul inégalé de performances esthétique durable Bardage rapporté

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

seules les performances comptent!

seules les performances comptent! PLâTRES ISOLATION doublages Prégymax 29.5 seules les performances comptent! th th thermique et acoustique Prégymax 29.5 GARDEZ UNE LONGUEUR D AVANCE Fort du succès de PRÉGYMAX 32, Lafarge Plâtres innove

Plus en détail

Polystyrène extrudé. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) ROOFMATE SL-A ROOFMATE SL-X ROOFMATE MK FLOORMATE 500 ET 700 ROOFMATE LG-X

Polystyrène extrudé. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) ROOFMATE SL-A ROOFMATE SL-X ROOFMATE MK FLOORMATE 500 ET 700 ROOFMATE LG-X Polystyrène extrudé ROOFMATE SL-A 40 ROOFMATE SL-X 40 ROOFMATE MK 40 FLOORMATE 500 ET 700 42 ROOFMATE LG-X 44 PERIMATE DI-A 46 TOPOX CUBER SL 48 TOPOX CUBER SL-T 48 ROOF 115 48 TOPOX BÉTON 50 JACKODUR

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique.

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique. GAMME SANDWICH Descriptif Général Parement supérieur : Panneau de particules de bois 10 mm hydrofuge (P5), pouvant recevoir sur demande 2 contrelattes en bois de section 25 x 27, permettant de reconstituer

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active 20/03/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés Les lois Grenelle pour les Bâtiments Neufs

Plus en détail

Eurotoit, le panneau performant pour le système d isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau performant pour le système d isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau performant pour le système d isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

Retrofit Board. Platelages supports d étanchéité. Cahier de Prescriptions de Pose. F-c2

Retrofit Board. Platelages supports d étanchéité. Cahier de Prescriptions de Pose. F-c2 F-c2 1 er édition Janvier 2010 Cahier de Prescriptions de Pose Retrofit Board Platelages supports d étanchéité Le présent document a été examiné favorablement par ALPHA CONTROLE compte tenu des recommandations

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch Janvier 008 I F 3969 ToitureTerrasse Gamme La gamme isolant support d étanchéité de Placo est composée de panneaux en PSE pour l isolation des toituresterrasses en maçonnerie, béton cellulaire ou bois.

Plus en détail

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture :

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : un acte déterminant qui se réalise dans le respect des normes RT 2005 U MAXI = 0.28 * La maitrise des consommations énergétiques, la réduction des gaz

Plus en détail

Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace.

Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace. Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace. Les prix de l énergie n ont plus de limite. Construire (ou rénover) en se souciant des économies d énergie

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE Une gamme simplifiée, 2 familles de doublages Polyplac La famille de complexes de doublage Knauf pour l isolation thermique des bâtiments en neuf ou en rénovation

Plus en détail

KRONOMOB. Panneaux et isolants pour la construction bois. une nouvelle idée de l'habitat

KRONOMOB. Panneaux et isolants pour la construction bois. une nouvelle idée de l'habitat KRONOMOB Panneaux et isolants pour la construction bois une nouvelle idée de l'habitat kronobois kronotherm kronotec Le concept Kronomob a été développé par Kronofrance pour répondre aux besoins de l'eco-construction

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

PLAQUES ISOLANTES UNILIN Gamme de livraison Belgique et Luxembourg - 2015

PLAQUES ISOLANTES UNILIN Gamme de livraison Belgique et Luxembourg - 2015 PLAQUES ISOLANTES UNILIN Gamme de livraison Belgique et Luxembourg - 2015 DIVISION INSULATION www.unilininsulation.com isolantes PIR Isolation pour vos toitures, cloisons, sols et greniers De quoi s agit-t

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Isolation des façades, bâtiments collectifs et tertiaires Les Solutions ISOVER : Façade ventilée, Façade F4, Isolation sous enduit

Isolation des façades, bâtiments collectifs et tertiaires Les Solutions ISOVER : Façade ventilée, Façade F4, Isolation sous enduit Isolation des façades, bâtiments collectifs et tertiaires Les Solutions ISOVER : Façade ventilée, Façade F4, Isolation sous enduit Édito Le parc des bâtiments en France représente 45% de la consommation

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/12-268 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation products for roof. Produkt von Wärmeschutz Isolation des

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE vous permet de bénéficier et faire bénéficier vos clients de la prime dédiée aux travaux de rénovation Produits d isolation CERTIFIES ISOLATION BBC RT 2012 : PAR OU S

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

La solution performante pour l isolation thermo-acoustique en neuf et en rénovation par l extérieur

La solution performante pour l isolation thermo-acoustique en neuf et en rénovation par l extérieur La solution performante pour l isolation thermo-acoustique en neuf et en rénovation par l extérieur façades solutions I.T.E. i s o l a n t s & s y s t è m e s Les domaines d utilisation Isolation thermo-acoustique

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois MAISON INDIVIDUELLE Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois ÉVOLUTION Une énergie résolument moderne Authentique et d avenir Le bois se présente en France et en Europe comme la première source d énergie

Plus en détail

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies - 2 - Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 44 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier,

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

Système de bardage sur ossature bois Bardeau

Système de bardage sur ossature bois Bardeau Système de bardage sur ossature bois Bardeau 2 Système de bardage sur ossature bois - Bardeau Système de bardage sur ossature bois - Bardeau 3 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système

Plus en détail

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio)

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Votre construction devra respecter au minimum les performances énoncées ci-dessous. En cas de non-respect de ces points Les sanctions pourront être civiles

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux.

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. SE EN OEUVRE uther roof UTHER ROOF UTHER ROOF est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. UTHER ROOF PR UTHER ROOF PR est une plaque isolante PR revêtue sur les

Plus en détail

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à Réglementation thermique RT 0 et bâtiments à structure en acier Réglementation thermique Textes, dates de mise en application et attestations Textes de référence : Décret n 00-69 du 6 octobre 00 relatif

Plus en détail

Construire et rénover des logements BBC effinergie

Construire et rénover des logements BBC effinergie Construire et rénover des logements BBC effinergie Lundi 8 décembre 2008 1 Construire et rénover des logements BBC effinergie 1. Généralités Contexte réglementaire Rappels thermiques Synthèse 2. Etat des

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE FACADES

LES DIFFERENTS TYPES DE FACADES LES DIFFERENTS TYPES DE FACADES Les différents types de 1 1 2 3 4 5 6 PRESENTATION GENERALE DE L ENVELOPPE... 3 1.1 LES DIFFERENTS TYPES D ENVELOPPE... 3 1.2 LES FONCTIONS DE L ENVELOPPE... 3 1.3 LES MATERIAUX

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail