Décibels, les références, les niveaux, exercices

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décibels, les références, les niveaux, exercices"

Transcription

1 Décibels, les références, les niveaux, exercices

2 En savoir plus Le Bel Le Bel a été établi vers les 1920 par les laboratoires Bell pour quantifier la réduction dans les niveaux audio sur les lignes téléphoniques. Comme le Bel était une unité trop grande, on utilisa le dixième de cette valeur (le décibel): db

3 Le décibel Le db est une unité logarithmique utilisé pour décrire un rapport, soit entre deux niveaux de pression sonore, de puissances, voltages, courants, ou autres. Nous utilisons les termes perte ou gain. Ce n est pas une mesure absolue!

4 En savoir plus La puissance acoustique se mesure en watts. Le seuil d audition, c est-à-dire le niveau de puissance acoustique le plus faible que l oreille humaine puisse déceler, a été mesuré a watt/m 2, soit 0, watt/m 2. Ces mesures ont été effectuées chez un enfant - probablement une fille car elles ont l oreille plus fine.

5 En savoir plus Dans ses travaux de recherche en acoustique, M. Bell utilisait les watts. Pour nous renseigner sur une puissance acoustique quelconque, il suffit d établir le rapport entre la puissance mesurée et la puissance de référence. La formule est simple : Bel = P2/P1 = 0, /0, = = un nombre encombrant Pour éviter d avoir à travailler avec des nombres aussi encombrants, Bell a décidé d utiliser leur logarithme.

6 Une échelle logarithmique Les db suivent une échelle logarithmique. Une échelle logarithmique est une échelle de mesure qui utilise le logarithme d une quantité physique au lieu de la quantité elle-même. La ligne verte échelle linéaire Bleu et rouge deux types d échelle logarithmique

7 Une échelle logarithmique Pourquoi utiliser une échelle de db? Elle nous permet de réduire l échelle de valeurs Les 2 extrêmes de niveaux sonores (du pratiquement inaudible au dommage permanent de l oreille) pourraient être décrites comme: Différence de niveau de pression sonore («Sound Pressure Level» ou «SPL»): µpa - 20 µpa = µpa (inutile) 134 db (plus pratique et représente mieux la perception de volume de l humain)

8 Une échelle logarithmique De 20µPa (inaudible) à µPa (douloureux) De 0dBSPL à 134dBSPL

9 Mathématique de base du décibel Exposants (N e ): un symbole pour dénoter la puissance (e) à laquelle un nombre (N) est élevé (multiplié) N e = N x N (e: nombre de fois) Logarithme: l exposant auquel un nombre de base (10) est élevé pour égaler un nombre donné (N) Log 10 N = l exposant auquel 10 (le nombre de base) doit être élevé pour égaler N (le nombre donné) Exemple: Log (ou aussi juste Log 1000) = 3, car 10 3 (10x10x10)= 1000

10

11 Rapports de puissance Si un ampli me donne 40dB avec 10W, combien m en donnera t il avec 100W? La formule utilisé pour quantifier les rapports de puissance est: db = 10Log (P2/P1) Ex: Un rapport de puissance de 2:1 est seulement 3 db: 10 Log (P2/P1)

12 Rapports de voltage et de courant Quand on quantifie le courant avec les db, la formule doit être modifié pour maintenir les relations de base entre puissance (P=watt), voltage (E=volt), et courant (I=ampères). Résistance (R=ohm) P=EI et I=E/R (Loi d Ohm) Alors, la bonne formule est: db = 20Log(E 2 /E 1 ) pour rapport de voltage db = 20Log (I 2 /I 1 ) pour rapport de courant Les rapports de courant et de voltage sont de 2:1 = 6dB

13 Lexique d électricité de base Courant (Ampères) Résistance (Ohms) Potentiel (Volts) aussi tension ou voltage Puissance (Watts)

14 Exercice Un signal de 1V est appliqué à l entrée d un amplificateur et un voltage de 100V est mesuré à la sortie. Quel est le gain en décibels? 20 Log (100/1) = 20 x Log 100 = 40 db L amplificateur a un gain en voltage de 40 db

15 Rapports de puissance & tension

16 Le db comme mesure absolue En décrivant une valeur absolue (et non un rapport entre 2), une valeur de référence absolue doit être donnée. Exemple: dbm Une mesure de puissance avec 1 mw comme référence: 0dBm = 1mW dbm = 10Log (P / 1mW)

17 Le db comme mesure absolue Exercice: Quelle est la valeur dbm d un transmetteur radio de 100W? 10Log(100/0.001) ou 10Log = 50 dbm Quelle est la valeur dbm d un transmetteur radio de 50W? Vous vous souvenez combien de dbs pour un rapport de puissance 2:1?

18 Autres références de db absolues dbu (avant on disait dbv) : 20Log (E/0.775 Volts) 0dBu = V RMS Avec un charge de 600Ω: 0dBu = 0dBm (P=E 2 /R) dbv : 20Log (E/ 1Volt) 0dBV = 1 V RMS dbvu («Volume Unit») : aussi un rapport de puissance 0dBVU = +4dBu

19 Autres références de db absolues dbfs («Full Scale») : Une échelle de voltage convertie au domaine numérique relativement au maximum d amplitude possible («Full Scale» représenté par 0 dbfs) -20dBFS = 0dBVU = +4dBu Le plus haut voltage (quand converti un signal analogique) est alors représenté par 0 db, Sa moitié serait -6dB

20 Niveaux nominaux standards (0 VU) Studio pro: + 4 dbu (1.23 V) Studio semi pro: - 10 dbv (0.316 V) Il existe d autres standards qui diffèrent selon le continent, le cinéma, la TV, (analogique, numérique etc.) L important, c est de s informer du standard pour le produit qu on livre en bout de compte

21 db SPL («Sound Pressure Level») niveau de pression sonore La mesure de pression acoustique. Une mesure de db absolue avec la référence de 20 µpa (pression sonore) : le son le plus bas audible db SPL = 20Log (µpa / 20µPa) 0 db SPL: le seuil de l audition: juste audible (ce n est pas du silence absolue) 130 db SPL: Le seuil de la douleur (approx. 100 Pascal)

22 Sonomètre

23 Sonomètre En savoir plus Tenir le sonomètre: - A 90 de la source - Le plus loin possible du corps - Ou sur un pied de micro dirigé vers la source A l'extérieur: - Pointé vers le ciel Ceci limite l influence du corps et des surfaces réfléchissantes

24 db SPL (niveau de pression sonore) Une augmentation de 10 db SPL est considéré par la plupart des auditeurs comme étant 2 fois plus fort. Ceci est différent d un auditeur à l autre et dans différentes régions du spectre de fréquences (voir prochaine présentation)

25 Courbe Fletcher-Munson L oreille humaine n est pas linéaire («flat»), pas égale à toutes les fréquences. Elle répond différemment à différents niveaux de SPL À environ 100 db, l oreille humaine est la plus linéaire

26 Le spectre audible Le spectre audible varie d un auditeur à l autre et dépend du sexe et de l age.

27 En savoir plus Le traitement du signal dans la cochlée (oreille interne) ajoute du gain vers 4kHz. Ces fréquences correspondent à la partie de la parole qui est liée a la compréhension.

28 En savoir plus L oreille humaine: Le conduit auditif de l oreille externe a une fréquence résonante entre 3 et 4kHz. Étant si petit, il est facile de comprendre pourquoi le tympan a du mal à réagir aux fréquences basses.

29 «Weighting» (courbes de pondération) Pour chaque registre de fréquences, le type de rapport est différent (chaque fréquence nécessiterait théoriquement une échelle de db différente) dba Une échelle de db pondérée, moins sensible aux basses et hautes fréquences (comme l oreille humaine) dbc pondérée comme l échelle A, mais optimisé pour des niveaux plus hauts (pondérée dans les médiums avec une meilleure réponse aux basses et hautes fréquences que dba)

30 Courbes pondérées

31 En savoir plus Références mathématiques

32 Logarithmiques Dans la même base, le log du produit de 2 facteurs est égal à la somme du log de ces facteurs: Log b MN = log b M + log b N Log = log log = 0,3 + 1 = 1,3

33 Logarithmiques Dans la même base, le log du produit de plusieurs facteurs est égal à la somme du log de ces facteurs. Log = log log log 10 5 Log = 0,3 + 0,3 + 0,7 = 1,3

34 Approximation de Log En mémorisant ces valeurs, on peut approximer le logarithme de la plupart des nombres Log 2 = 0.3 Log 3 = 0.47 Log 4 = 0.6 Log 5 = 0.7 Log 7 = 0.85

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Intensité sonore et niveau d intensité sonore

Intensité sonore et niveau d intensité sonore ntensité sonore et niveau d intensité sonore Dans le programme figure la compétence suivante : Connaître et exploiter la relation liant le niveau d intensité sonore à l intensité sonore. Cette fiche se

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Atelier «son» Séance 2

Atelier «son» Séance 2 R IO 2 0 0 9-2 0 1 0 Animateur : Guy PANNETIER Atelier «son» Séance 2 A) 1. Rappels Mathématiques En physique, les hommes ont été confrontés à des nombres très grands ou très petits difficiles à décrire

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores

Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores Manuel pages 79 à 96 Choix pédagogiques Ce chapitre est dans la continuité du chapitre précédent «Instruments de musique» du thème «Son et musique». En effet,

Plus en détail

MESURES de BRUIT. Chantier A63 Rechargement

MESURES de BRUIT. Chantier A63 Rechargement 1/21 MESURES de BRUIT Installations d enrobage Plate-forme LABENNE (40) RAPPORT DE MESURAGE Bruit ambiant et émergences RAPPORT DE MESURAGE Mesures réalisées le 17/10/2013 2/21 SOMMAIRE Page Conclusions

Plus en détail

AMC 120 Amplificateur casque

AMC 120 Amplificateur casque AMC 20 Amplificateur casque Manuel Utilisateur FRANCAIS 2 Rami AMC 20 SOMMAIRE Description... Utilisation... Synoptique... Face avant... Face arrière.... Câblage...... Caractéristiques... Informations...

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES L usage des instruments de calcul et de dessin est autorisé selon les termes de la circulaire 99-186 du

Plus en détail

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Guénael Launay Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Convertisseur analogique numérique analogique. 3 Convertisseur analogique numérique 3 Convertisseur numérique analogique 3 Théorie

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

Le bruit. Mesurage et Prévention

Le bruit. Mesurage et Prévention Le bruit Mesurage et Prévention Laurent LEGAL Ingénieur conseil au Centre de Mesures et Contrôles Physiques Plan de l intervention 1-Notions de bases 2- Réglementation 3- Mesurage 4- Prévention Milieu

Plus en détail

Calcul des indicateurs de sonie : revue des algorithmes et implémentation

Calcul des indicateurs de sonie : revue des algorithmes et implémentation Calcul des indicateurs de sonie : revue des algorithmes et implémentation Stéphane Molla 1, Isabelle Boullet 2, Sabine Meunier 2, Guy Rabau 2, Benoît Gauduin 1, Patrick Boussard 1 1 GENESIS S.A., Domaine

Plus en détail

Présentation de JC Nageleisen du 03/02/2009

Présentation de JC Nageleisen du 03/02/2009 Présentation de JC Nageleisen du 03/02/2009 Réalisation de «MP3» (petits lecteurs + µcasques), transcription «HIFI» (chaîne de salon) piste «son» de diaporama ou film video. Sources : Chaîne (platine +

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Edms 335722 CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE A 8 Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Table des matières 1 Base juridique 2 Objet 3

Plus en détail

InformationProduit Professional Audio

InformationProduit Professional Audio InformationProduit Produit Information RELAX. IT S AN AVX Aperçu L AVX Sennheiser est le tout nouveau système de microphone sans fil pour vidéastes. Il vous garantit une prise de son sans stress pour vos

Plus en détail

USB DAC Mode d'emploi 2 FRANÇAIS. Your music + our passion

USB DAC Mode d'emploi 2 FRANÇAIS. Your music + our passion USB DAC Mode d'emploi 2 FRANÇAIS Your music + our passion Table des matières Raccordements...3 Utilisation...4 Couleurs/clignotements des DEL...4 Couleurs des DEL...4 USB Classe...4 Pour Mac...4 Pour Windows...5

Plus en détail

PROTOCOLE SUR LE PARAMÉTRAGE DES INSTRUMENTS DE MESURE DU BRUIT

PROTOCOLE SUR LE PARAMÉTRAGE DES INSTRUMENTS DE MESURE DU BRUIT PROTOCOLE SUR LE PARAMÉTRAGE DES INSTRUMENTS DE MESURE DU BRUIT Approuvé par la Table de coordination nationale de santé publique en décembre 2013 PROTOCOLE SUR LE PARAMÉTRAGE DES INSTRUMENTS DE MESURE

Plus en détail

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique.

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique. Les microphones L air est un milieu élastique et les variations de pression s y propagent de proche en proche. Sous l action d une perturbation (détonation, claquement de doigts, etc ) les molécules s

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Courriel : {prenom.nom}@univ-lorraine.fr .. Lecture La perception humaine. . Lecture La perception humaine.. Partie 1. 1. La et les espaces

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques (Ordonnance sur l audiométrie) 941.216 du 9 mars 2010 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

Le son est une vibration aérienne, une onde, qui se caractérise par sa hauteur (aigu ou grave) et son intensité (son fort, son faible).

Le son est une vibration aérienne, une onde, qui se caractérise par sa hauteur (aigu ou grave) et son intensité (son fort, son faible). «À force d écouter la musique trop fort, on finit par l entendre à moitié» Dossier de presse octobre 2008 1 Sommaire Les jeunes de plus en plus exposés aux risques auditifs... p.3 Le fonctionnement de

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Manuel d'utilisation. Enregistreur de données et sonomètre d intégration. Modèle 407780

Manuel d'utilisation. Enregistreur de données et sonomètre d intégration. Modèle 407780 Manuel d'utilisation Enregistreur de données et sonomètre d intégration Modèle 407780 Présentation Nous vous félicitons pour l acquisition de votre sonomètre d intégration, modèle 407780 d Extech. Doté

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

MONITOR STATION. Centrale de contrôle de studio. Mode d'emploi v1.0. 2007, PreSonus Audio Electronics, Inc. Tous droits réservés.

MONITOR STATION. Centrale de contrôle de studio. Mode d'emploi v1.0. 2007, PreSonus Audio Electronics, Inc. Tous droits réservés. MONITOR STATION Centrale de contrôle de studio Mode d'emploi v1.0 2007, PreSonus Audio Electronics, Inc. Tous droits réservés. GARANTIE LIMITÉE DE PRESONUS Pour des informations sur la garantie applicable,

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

Transmettre la voix à distance

Transmettre la voix à distance Pour quoi faire? Par quels moyens? Ressentir et observer sa voix, c était un très vieux rêve, comme l était aussi celui de voler dans les airs Aujourd hui, les moyens de communication modernes permettent

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage?

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Comment isoler une pièce du bruit? À l issue de ce chapitre,

Plus en détail

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 -1- Mode d'emploi SOUNDMAN R MICRO À OREILLETTES Fabrication et distribution R SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 Internet : http://www.soundman.de

Plus en détail

AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE 4 CANAUX AUDIO POLE MULTI 400 4 CHANNEL POWER AMPLIFIER MULTI 400 MODE D'EMPLOI

AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE 4 CANAUX AUDIO POLE MULTI 400 4 CHANNEL POWER AMPLIFIER MULTI 400 MODE D'EMPLOI AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE 4 CANAUX AUDIO POLE MULTI 400 4 CHANNEL POWER AMPLIFIER MULTI 400 MODE D'EMPLOI CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION: LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS QUI SUIVENT CAUTION RISQUE

Plus en détail

2 g Net - 36 g emballé 2 tips silicone anallergique small + 2 medium + 2 filtres à membrane. 2 tailles d embouts

2 g Net - 36 g emballé 2 tips silicone anallergique small + 2 medium + 2 filtres à membrane. 2 tailles d embouts Pacato protecteurs auditifs Description Développé et conçu pour répondre aux exigences des musiciens, Pacato est muni d un filtre acoustique qui permet une réduction du niveau sonore, sans déformer la

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni

Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni Toutes les illustrations 2001 Pearson Education Limited Fred Halsall Contenu Représentation des informations multimédia Numérisation Structure d un encodeur Structure

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

Expositions aux niveaux sonores élevés de la musique : recommandations sur les niveaux acceptables. Collection Avis et Rapports

Expositions aux niveaux sonores élevés de la musique : recommandations sur les niveaux acceptables. Collection Avis et Rapports Expositions aux niveaux sonores élevés de la musique : recommandations sur les niveaux acceptables Collection Avis et Rapports Septembre 2013 Expositions aux niveaux sonores élevés de la musique : recommandations

Plus en détail

Petit tutoriel pour Régressi

Petit tutoriel pour Régressi Petit tutoriel pour Régressi Récupération de données : Entrer les données au clavier Dans l onglet «fichier», choisir «Nouveau» puis «Clavier». Créer ensuite le nombre de colonnes correspondant aux nombre

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Spécifications techniques ENERGY STAR pour la téléphonie Critères d homologation (Version 2.1)

Spécifications techniques ENERGY STAR pour la téléphonie Critères d homologation (Version 2.1) Spécifications techniques ENERGY STAR pour la téléphonie Critères d homologation (Version 2.1) Remarques : Les produits importés et vendus au Canada doivent respecter la réglementation et toutes les exigences

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI SLT-TR

NOTICE D EMPLOI SLT-TR Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr NOTICE D EMPLOI SLT-TR Symbole d avertissement Attention: Ne pas exposer le terminal d entrée à une tension de surcharge ou au courant.

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Le bruit COLLECTION DES AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUES TJ 16 AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUE

Le bruit COLLECTION DES AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUES TJ 16 AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUE COLLECTION DES AIDE-MÉMOIRE JURIDIQUES Ces aide-mémoire présentent de manière synthétique la réglementation sur un sujet précis. TJ 5 Aération et assainissement des lieux de travail TJ 10 Restauration

Plus en détail

Généralité sur le bruit

Généralité sur le bruit Généralité sur le bruit (Sources : http://www.bruitparif.fr, http://www.sante.gouv.fr et http://www.afsse.fr ) DRASS Rhône Alpes Groupe Régional Bruit 2009 1. Le son Le son est un phénomène physique qui

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE HOME CINEMA. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE HOME CINEMA. Niveau de Maîtrise S4.1 LE HOME CINEMA Savoir S4.1 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 2 4 3 3 page 1 / 15 TD HOMECINEMA FICHE CONTRAT Capacités THEME : SYSTEMES COMMUNICANTS VDI - COURANTS FAIBLES Fonctions Organisation C1

Plus en détail

Numérisation du signal

Numérisation du signal Chapitre 12 Sciences Physiques - BTS Numérisation du signal 1 Analogique - Numérique. 1.1 Définitions. Signal analogique : un signal analogique s a (t)est un signal continu dont la valeur varie en fonction

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Analyse des bruits de clavier d ordinateur

Analyse des bruits de clavier d ordinateur Analyse des bruits de clavier d ordinateur Introduction 1 Enregistrement des bruits de clavier 2 Analyse des bruits de clavier 3 Analyse du niveau de pression acoustique vs. temps 4 Sonie vs. temps 4 Acuité

Plus en détail

TP filtres électriques

TP filtres électriques P filtres électriques Objectif : Étudier les caractéristiques de gain et de phase de quelques filtres classiques 1 Introduction oute cette partie est informative : la non compréhension de certains paragraphes

Plus en détail

MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE

MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE Jacques Mézan de Malartic / F2MM MESURES D UN ENVIRONNEMENT RADIOELECTRIQUE AVEC UN RECEPTEUR CONVENTIONNEL ETALONNE 1- Objectif des mesures (Page 1) 1-1 Critères de qualité radio 1-2 Principe des mesures

Plus en détail

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier)

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier) Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Granier) Présentation de l AOP Liens vers : TP-Cours AOP n 1 TP-Cours AOP n 2 TP-Cours AOP n 3 I Présentation et propriétés de l AOP : 1 Description de l AOP : Aspects historiques

Plus en détail

En mars 2001, à l occasion d une journée

En mars 2001, à l occasion d une journée Solutions Cetiat MESURES ACOUSTIQUES TROIS NORMES POUR MESURER LE BRUIT DES MACHINES La chasse au bruit oblige les fournisseurs à tenir compte des caractéristiques acoustiques de leurs matériels de plus

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

Notice d utilisation Version 1.0 Août 2003 FRANÇAIS CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION : Pour éviter tout risque de choc électrique, ne pas ouvrir le capot de l appareil ni démonter le panneau arrière. L

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Introduction à l acoustique du bâtiment

Introduction à l acoustique du bâtiment LES ESSENTIELS DE L HABITAT 5 Introduction à l acoustique du bâtiment ÉDITION 2012 LES ESSENTIELS DE L HABITAT 5 Introduction à l acoustique du bâtiment Dans le domaine du bâtiment, les nuisances sonores

Plus en détail

Préampli 2 canaux microphone/instrument MODE D'EMPLOI. 2004, PreSonus Audio Electronics, Incorporated. Tous droits réservés.

Préampli 2 canaux microphone/instrument MODE D'EMPLOI. 2004, PreSonus Audio Electronics, Incorporated. Tous droits réservés. Préampli 2 canaux microphone/instrument MODE D'EMPLOI 2004, PreSonus Audio Electronics, Incorporated. Tous droits réservés. Garantie limitée de PreSonus Pour des informations sur la garantie applicable,

Plus en détail

«Comment préserver son audition?» - seconde professionnelle. Usages pédagogiques des tablettes tactiles dans et hors la classe.

«Comment préserver son audition?» - seconde professionnelle. Usages pédagogiques des tablettes tactiles dans et hors la classe. «Comment préserver son audition?» - seconde professionnelle. Usages pédagogiques des tablettes tactiles dans et hors la classe. Introduction La séquence proposée d une durée de 5 h est consacrée à la partie

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

LOT MAO-ENREGISTREMENT

LOT MAO-ENREGISTREMENT Direction des Bâtiments Pays de Montbéliard AGGLOMERATION Moloco à AUDINCOURT Acquisition d'équipement mobilier LOT MAO-ENREGISTREMENT RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES M. Claude CARRARA Pays de Montbéliard AGGLOMERATION

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL

LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL LE BRUIT EN MILIEU DE TRAVAIL Le bruit fait partie de la vie. D ailleurs, l absence totale de bruit est unanimement reconnue comme très difficilement supportable pour l homme. Pourtant, certaines situations

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

Horloge Studio Gorgy Timing

Horloge Studio Gorgy Timing Horloge Studio Gorgy Timing TABLE DES MATIÈRES Description Technique des Horloges Gorgy TIMING... 2 Horloge Gorgy Timing destinés à la vente aux enchères de Caracteristiques du code IRIG Caractéristiques

Plus en détail

Mode d emploi Konftel 220 FRANÇAIS

Mode d emploi Konftel 220 FRANÇAIS Mode d emploi Konftel 220 FRANÇAIS OmniSound HD Un son optimal Dotée d une fonction audio en duplex intégral, la technologie audio brevetée OmniSound garantit lors des téléconférences un son impressionnant

Plus en détail

Formation Sono du Dimanche? par Jean-Michel M. relue par Benoit P. inspirée de la formation Marc R.

Formation Sono du Dimanche? par Jean-Michel M. relue par Benoit P. inspirée de la formation Marc R. Formation Sono du Dimanche? par Jean-Michel M. relue par Benoit P. inspirée de la formation Marc R. Sommaire Sommaire Le mot de l'auteur Le Sonorisateur (Marc R.) Le métier de sonorisateur Les actions

Plus en détail

Traitement numérique du son

Traitement numérique du son Traitement numérique du son 1/ - QU'EST-CE QU'UN SON? 1.1 Définition D'un point de vue physique, un son est une énergie qui se propage sous forme de vibrations dans un milieu compressible (dans l'eau,

Plus en détail

Système d Information & Numérique. Projet en classe terminale

Système d Information & Numérique. Projet en classe terminale Système d Information & Numérique Projet en classe terminale Problématique proposée Comment régler facilement la justesse de la note produite par un instrument de musique? Contexte du projet Effectifs

Plus en détail

Mots clé : architecture FPGA, modulation 2.4 GHz, vidéo. I. Introduction Organisation du projet

Mots clé : architecture FPGA, modulation 2.4 GHz, vidéo. I. Introduction Organisation du projet Conception d un interphone vidéo sans fils : Convergence système numérique et réseau F. Nouvel, Etudiants 4ESC0708 : Florian BARBIER, Mathieu BRAU, Sylvain GUIVARCH, Jean PAGNY, Nicolas PLANTIS, Maxime

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. "La lutte contre les bruits de voisinage se renforce"

INFORMATION PRESSE. La lutte contre les bruits de voisinage se renforce Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé INFORMATION PRESSE "La lutte contre les bruits de voisinage se renforce" Arrêté du 5 décembre 2006 relatif aux modalités de mesurage

Plus en détail

Acoustique : Propagation en champ libre

Acoustique : Propagation en champ libre Acoustique : Propagation en champ libre Ricardo Atienza 2008-2009 Suzel Balez / Nicolas Remy CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C Rappels! le db(a) est la plus petite unité

Plus en détail

Amplificateur audio 12 Volts

Amplificateur audio 12 Volts Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Amplificateur audio 12 Volts REMAUD Simon RAFAILLAC Maxime

Plus en détail

Émetteur Récepteur Bluetooth

Émetteur Récepteur Bluetooth Émetteur Récepteur Bluetooth GUIDE DE L UTILISATEUR 10015 - Version 1 - Mars 2013 Page 2 BT10-ER - Émetteur Récepteur Bluetooth 1 - Contenu de l emballage L émetteur récepteur BT10-ER Un cordon USB d alimentation

Plus en détail

Troubles auditifs chez le sujet

Troubles auditifs chez le sujet Troubles auditifs chez le sujet âgé Les fonctions de l audition La fonction d alerte et de repère spatial et temporel (écoute permanente de l environnement). La fonction de communication: directe ou à

Plus en détail

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON Société Française d Acoustique (SFA) Section Grand Nord Ouest (GNO) Salle Jean Noël Decarpigny Institut Supérieur de l Électronique et du Numérique (ISEN) Agenda

Plus en détail

Kit émetteur/récepteur pour moto avec système mains libres pour téléphone portable ou branchement audio

Kit émetteur/récepteur pour moto avec système mains libres pour téléphone portable ou branchement audio Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 08/06 Kit émetteur/récepteur pour moto avec système mains libres pour téléphone portable ou branchement audio Code : 930316 Note de l éditeur Cette

Plus en détail

MONTAGES ELECTRONIQUES

MONTAGES ELECTRONIQUES MONTAGES ELECTRONIQUES Classes concernées : 2 nde MPI, TS, TS spé (Bilbio : livres de 2 nde MPI, TS et TS spé Hachette) INTRODUCTION L électronique est omniprésente dans notre quotidien. Que ce soit dans

Plus en détail

L UNIVERSITÉ BORDEAUX I

L UNIVERSITÉ BORDEAUX I N o d ordre : 3327 THÈSE PRÉSENTÉE À L UNIVERSITÉ BORDEAUX I ÉCOLE DOCTORALE DE MATHÉMATIQUES ET D INFORMATIQUE Par Matthias Robine POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR SPÉCIALITÉ : INFORMATIQUE ANALYSE DE

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

LE microphone pour USB & XLR. enrigistrement professionnel

LE microphone pour USB & XLR. enrigistrement professionnel eti pro LE microphone pour USB & XLR enrigistrement professionnel 3 ordinateur de bureau ou studio, les possibilités sont sans fin. Félicitations! Vous avez fait l acquisition du Yeti Pro, le premier microphone

Plus en détail