TROUBLES ENVAHISSANTS DU COMPORTEMENT (TEC)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROUBLES ENVAHISSANTS DU COMPORTEMENT (TEC)"

Transcription

1 TROUBLES ENVAHISSANTS DU COMPORTEMENT (TEC) Comprendre, prévenir et prendre en charge la clinique du mouvement et de l agir de l enfant Pierre Delion

2 1. Actualité Les enfants sont préoccupants sur ce point Les consultations deviennent fréquentes Le rapport de l INSERM de 2005 sur le trouble des conduites Le mouvement «pas de zéro de conduite» Le rapport du CCNE de 2007 La tentation médicamenteuse Le rôle de la télévision

3 2. Proposition de définition des TEC 21. Les différentes cliniques du mouvement et de l hypermouvement 22. Les différentes cliniques de l agir

4 21. Les différentes cliniques du mouvement et de l hypermouvement THADA ou instabilité psychomotrice? -la description classique (CFTMEA) -la description des classifications internationales (CIM10 et DSM IV)

5 211. Le THADA Inattention Hyperactivité Impulsivité Altération cliniquement significative des fonctionnements familiaux et scolaires

6 212. L instabilité psychomotrice Instabilité motrice Instabilité psychique Symptômes associés : angoisse, agressivité, labilité émotionnelle, faible investissement du langage, vulnérabilité somatique

7 22. Les différentes cliniques de l agir Trouble des conduites ou du? -le trouble des conduites -les troubles du

8 221. Le trouble des conduites (DSM IV) approche descriptive astructurale Conduites répétitives et persistantes bafouant les droits fondamentaux d autrui : -agressions envers personnes et animaux -destruction de biens matériels -fraude, vol ou violations graves des règles établies Perturbation cliniquement significative aux plans familiaux et scolaires

9 222. Les troubles du (CFTMEA) approche psychodynamique du symptôme Conduites agressives Vol Mensonge Fugues

10 3. Le diagnostic et le bilan de la souffrance psychique -le diagnostic : connaître un enfant en avançant avec lui ET avec ses parents dans le temps et l espace -le bilan : psychologique, pédiatrique, psychomoteur, social,

11 4. Rappel sur le développement pour comprendre 41. La toute puissance infantile 42. Le processus de limitation par l autorité parentale 43. La grande bifurcation du muscle à la parole (les représentations)

12 44. La fonction paternelle 45. L autorité parentale 46. Le sur-moi

13 5. La prévention? -accueillir et diagnostiquer -dépister la souffrance psychique -prévenir précocement -repérer et former -prédire n est pas éthique ici -pronostiquer non plus

14 6. Les chemins de la prise en charge -aide à la parentalité -aide à l éducation et à la pédagogie -aide aux soins physiques : le pédiatre -aide aux soins psychiques : le pédopsy -le rapport à la justice : protection et plainte

15 7. Quelques précisions sur la prise en charge par le pédopsychiatre -le secteur -les soins hospitaliers : la fonction contenante, la psychothérapie et les médicaments -les autres possibilités : les mesures d aide éducative, les placements, les orientations

16 8. Conclusions provisoires Informer, former, dire la souffrance Aider les parents même si Inventer des stratégies pédagogiques Soigner quand c est vraiment nécessaire (médicaments, hospi ) Ne pas oublier les facteurs environnementaux

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés IEN/CTR ASH 2011-2012 Comportements inappropriés / Troubles de la conduite et du comportement

Plus en détail

Unité de guidance infantile. Consultation multidisciplinaire du psycho-développement. Evaluer, diagnostiquer et traiter l enfant

Unité de guidance infantile. Consultation multidisciplinaire du psycho-développement. Evaluer, diagnostiquer et traiter l enfant Unité de guidance infantile Consultation multidisciplinaire du psycho-développement Evaluer, diagnostiquer et traiter l enfant Pour qui? En âge préscolaire La consultation multidisciplinaire du psycho-développement

Plus en détail

Présentation de l outil

Présentation de l outil Présentation de l outil 1 Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue ou mal traitée 15% à 30% des sujets âgés ont des symptômes dépressifs significatifs En

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Introduction L attention est une fonction de base dont l intégrité est nécessaire au bon fonctionnement cognitif

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Névroses Q266. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003

Névroses Q266. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Névroses Q266 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Hystérie Névrose d angoisse Phobies TOC PTSD Diagnostic d une conversion hystérique Diagnostic

Plus en détail

Partie 1. Psychologie clinique et psychopathologie, définition, histoire et démarche scientifique

Partie 1. Psychologie clinique et psychopathologie, définition, histoire et démarche scientifique Sommaire Introduction Partie 1. Psychologie clinique et psychopathologie, définition, histoire et démarche scientifique Chapitre 1 Qu'est-ce que la psychopathologie? 2. Pathologie et souffrance psychique

Plus en détail

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Pendant la grossesse Troubles mineurs, dépressions

Plus en détail

ECU E27 SL Semestre 2

ECU E27 SL Semestre 2 ECU E27 SL Semestre 2 ECUPréparation aux études d orthophonie Christelle Dodane Permanence : H211, mardi, de 10h à 11h - Tel. 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Plan général de

Plus en détail

N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée

N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée Auteur : J.-A. M. Relecteurs : C. Q., C. L. Statistiques ECN 2008, dossier 4 2008, dossier 7 2010, dossier

Plus en détail

«Psychothérapie, trois approches évaluées» Une Expertise Collective de l Inserm

«Psychothérapie, trois approches évaluées» Une Expertise Collective de l Inserm Paris, le 26 février 2004 Dossier de presse «Psychothérapie, trois approches évaluées» Une Expertise Collective de l Inserm Dans le cadre du Plan santé mentale mis en place par le ministère de la Santé

Plus en détail

Sommaire...V. Préface...VII. Chapitre 1. Le trouble déficit d attention/hyperactivité : une approche sociologique...1

Sommaire...V. Préface...VII. Chapitre 1. Le trouble déficit d attention/hyperactivité : une approche sociologique...1 Sommaire...V Préface...VII Chapitre 1. Le trouble déficit d attention/hyperactivité : une approche sociologique...1 1. Introduction... 1 2. Un climat polémique... 4 3. Mutations de la psychiatrie... 7

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION?

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION? S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T IONS D E B O N N E P R A T I Q U E Surdité de l enfant : accompagnement des familles et suivi de l enfant de 0 à 6 ans - hors accompagnement scolaire - Décembre

Plus en détail

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie 1 Le rôle infirmier en pédopsychiatrie Le rôle infirmier prend en compte l enfant et/ou l adolescent dans sa globalité et respecte ses différences

Plus en détail

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES L Hôpital Rivière-des-Prairies (HRDP), situé dans le nord-est de l île de Montréal, est un centre hospitalier de soins psychiatriques, d'enseignement et de recherche, affilié

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie TROUBLES ANXIEUX Filipe Galvão interne DES psychiatrie PLAN Historique du concept de trouble anxieux Attaque de panique - Trouble panique Trouble anxieux généralisé Les troubles phobiques : Agoraphobie

Plus en détail

Manifestations dépressives à l adolescence :

Manifestations dépressives à l adolescence : RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Manifestations dépressives à l adolescence : repérage, diagnostic et prise en charge en soins de premier recours Méthode Recommandations pour la pratique clinique RECOMMANDATIONS

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX ET TROUBLES DE L ADAPTATION Chez l enfant et l adolescent

TROUBLES ANXIEUX ET TROUBLES DE L ADAPTATION Chez l enfant et l adolescent Accueil Présentation Enseignement Recherche Actualité Publications Documents Dossiers Pédopsy et Web Bibliothèque Liens Module 3 : MATURATION ET VULNERABILITE. TROUBLES ANXIEUX ET TROUBLES DE L ADAPTATION

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Risque et conduites suicidaires de l enfant et de l adolescent

Risque et conduites suicidaires de l enfant et de l adolescent 1 ère partie : modules transdisciplinaires - Module 3 : Maturation et vulnérabilité - Objectif 44 Risque et conduites suicidaires de l enfant et de l adolescent Rédaction : J Malka, P Duverger, JL Goeb,

Plus en détail

Le concept de bientraitance et son ressenti

Le concept de bientraitance et son ressenti Chapitre 110 Le concept de bientraitance et son ressenti C. LEHOUELLEUR 1 Points essentiels Définition de la maltraitance et de la bientraitance. De l élaboration identitaire de soignant à l épuisement

Plus en détail

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES INTRODUCTION - contexte de consultation - présentation générale enfant et famille - symptômes prévalents, au devant du tableau clinique - âge (des troubles

Plus en détail

Les troubles anxieux

Les troubles anxieux Plan Les troubles anxieux I. Généralités II. Attaque de panique III. Trouble panique : 2. Facteurs de risque : 3. Selon la classification DSM4 : IV. TAG = trouble d anxiété généralisé V. Agoraphobie 2.

Plus en détail

COMPÉTENCES CLINIQUES - SANTÉ MENTALE CONNAISSANCES PRÉALABLE OBJECTIFS 1. ENTRETIEN PSYCHIATRIQUE. 1.1. Les buts de l entretien psychiatrique

COMPÉTENCES CLINIQUES - SANTÉ MENTALE CONNAISSANCES PRÉALABLE OBJECTIFS 1. ENTRETIEN PSYCHIATRIQUE. 1.1. Les buts de l entretien psychiatrique CONNAISSANCES PRÉALABLE Les séminaires de compétences cliniques de santé mentale se basent sur l enseignement «Anamnèse et compétences psychosociales» du N. Blondel & C. Salathé (2014) et les cours de

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Point du vue d un pédopsychiatre sur l autisme aujourd hui» Conférence du Professeur Pierre DELION, Pédopsychiatre, Chef du Service Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent,

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

«PERSONNALITES» ADDICTIVES. Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010

«PERSONNALITES» ADDICTIVES. Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010 «PERSONNALITES» ADDICTIVES Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010 Le concept d addiction Plan L histoire naturelle des addictions La construction des traits

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE D'ANGERS Rue Haute de Reculée 49045 ANGERS CEDEX 01

FACULTE DE MEDECINE D'ANGERS Rue Haute de Reculée 49045 ANGERS CEDEX 01 UNIVERSITE D'ANGERS FACULTE DE MEDECINE D'ANGERS Rue Haute de Reculée 49045 ANGERS CEDEX 01 Pr B. GOHIER Pr Ph. DUVERGER Professeur des Universités - Praticien Hospitalier Professeur des Universités -

Plus en détail

Théorie Comportementale Cognitive. Phobies et Troubles Obsessionnels Compulsifs

Théorie Comportementale Cognitive. Phobies et Troubles Obsessionnels Compulsifs Théorie Comportementale Cognitive Phobies et Troubles Obsessionnels Compulsifs Elsa Lambrescak DCEM3, nov 2010 Antoine, 12 ans Est amené par sa maman au cabinet médical pour : Des difficultés d endormissement

Plus en détail

TDAH. Les enfants avec un. et leur scolarité. Trouble Déficit de l Attention / Hyperactivité. Trouble Déficit de l Attention Hyperactivité

TDAH. Les enfants avec un. et leur scolarité. Trouble Déficit de l Attention / Hyperactivité. Trouble Déficit de l Attention Hyperactivité TDAH Trouble Déficit de l Attention Hyperactivité Les enfants avec un Trouble Déficit de l Attention / Hyperactivité et leur scolarité e t s c o l a r i t é 1. Qu est-ce que c est que le TDAH? Le trouble

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

Fiche Mémo Patient avec un trouble bipolaire : repérage et prise en charge initiale en premier recours

Fiche Mémo Patient avec un trouble bipolaire : repérage et prise en charge initiale en premier recours Fiche Mémo Patient avec un trouble bipolaire : repérage et prise en charge initiale en premier recours Juin 2015 Préambule Le trouble bipolaire est une maladie psychiatrique chronique et récurrente, de

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Présentation de l outil En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue

Plus en détail

DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE

DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE Rédaction : Jean-Philippe RAYNAUD Objectifs : Connaître les différentes formes de

Plus en détail

Troubles somatoformes et douleur. Dr Cailliez Patricia Service de psychiatrie du Pr Hardy CHU du Kremlin-Bicêtre

Troubles somatoformes et douleur. Dr Cailliez Patricia Service de psychiatrie du Pr Hardy CHU du Kremlin-Bicêtre Troubles somatoformes et douleur Dr Cailliez Patricia Service de psychiatrie du Pr Hardy CHU du Kremlin-Bicêtre Plan Définitions et généralités sur les troubles somatoformes Place de la douleur dans les

Plus en détail

L une de ces fillettes est autiste.

L une de ces fillettes est autiste. L une de ces fillettes est autiste. Saurez-vous reconnaître les premiers signes de l autisme? Aujourd hui, 1 enfant sur 150 naît autiste (chiffre INSERM). Trop peu d enfants sont dépistés dans les premières

Plus en détail

Risques psychosociaux: regards croisés

Risques psychosociaux: regards croisés Risques psychosociaux: regards croisés Dr Danzin Psychiatre - PH hôpital Charcot (Plaisir) - Attachée à la consultation «souffrance et travail» du service de Pathologie Professionnelle de l hôpital Raymond

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs Plan et objectifs Synthèse de la conférence CAO2010 (l imparfait au présent) Les trois grandes raisons pour lesquelles un enfant semble ne pas apprendre De qui parle-t-on: Quelques histoires Que peut apporter

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE 01. Généralités ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- p. 2 02. Politique générale ----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX 1 Anxiété : «Malaise à la fois physique caractérisé par une crainte diffuse, un sentiment d insécurité, de malheur imminent. On réserve plutôt le nom d angoisse aux sensations physiques qui accompagnent

Plus en détail

" Psychothérapie, trois approches évaluées " Une Expertise Collective de l'inserm - - - -

 Psychothérapie, trois approches évaluées  Une Expertise Collective de l'inserm - - - - Dossier presse Paris, le 26 Février 2004 " Psychothérapie, trois approches évaluées " Une Expertise Collective de l'inserm Dans le cadre du Plan santé mentale mis en place par le ministère de la Santé

Plus en détail

L HYPERACTIVITE: ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES HISTORIQUE DIAGNOSTIC

L HYPERACTIVITE: ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES HISTORIQUE DIAGNOSTIC L HYPERACTIVITE: ASPECTS CLINIQUES ET THERAPEUTIQUES HISTORIQUE Dr. David Da Fonseca Pédopsychiatre Hôpital Sainte Marguerite, Marseille 1902: G. STILL décrit 20 enfants hyperactifs «contrôle moral défectueux»

Plus en détail

Samedi 25 Avril : journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental

Samedi 25 Avril : journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental Journée mondiale de la sauvegarde du lien parental 25 avril 2015 POUR INFO Samedi 25 Avril : journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental http://blog.easy2family.com/journee-mondiale-pour-la-sauvegarde-du-lien-parental/

Plus en détail

Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque régional d orthophonie, 28 février 2014

Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque régional d orthophonie, 28 février 2014 Présentation du Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent et du Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages du CHU de Clermont-Ferrand Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Les Angoisses du normal au pathologique. Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens

Les Angoisses du normal au pathologique. Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens Les Angoisses du normal au pathologique Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens Quelques éléments de définition Stress : Anxiété : Angoisse :

Plus en détail

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage.

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage. Dépistage Soins Respect Orientations Éducation thérapeutique Quand les soins créent du lien Aides Séjours personnalisés Santé mentale Les Établissements MGEN Relais Équipes soignantes Qualité de soins

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

SENSIBILISATION ALCOOL

SENSIBILISATION ALCOOL SENSIBILISATION ALCOOL PLACE DE L ALCOOL DANS L HISTOIRE DANS LA RELIGION DANS LA GASTRONOMIE DANS LA CULTURE DANS L ECONOMIE LA CONSOMMATION D ALCOOL DES FRANCAIS 14 % des Français sont des consommateurs

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

TDAH. Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant

TDAH. Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant TDAH Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant LE TDAH ET LES ENFANTS Le trouble déficitaire de l attention avec hyperactivité (TDAH) est une affection médicale reconnue qui demande souvent l

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie?

Qu est-ce que la maladie d Alzheimer? Repérer les premiers signes. Envisager ou établir un diagnostic. Comment évolue la maladie? LA MALADIE D ALZHEIMER Que savons-nous en 2010? Dans le cadre de la XVIIème journée de mobilisation internationale organisée le 21 septembre, l Equipe Mobile d Intervention Gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

DEPISTAGE NEONATAL DE LA SURDITE ET RISQUE PSYCHOPATHOLOGIQUE I - PROBLEMATIQUE

DEPISTAGE NEONATAL DE LA SURDITE ET RISQUE PSYCHOPATHOLOGIQUE I - PROBLEMATIQUE 226 Avenue du Maine 75014 Paris Site : http://ramses.asso.fr Président : Dr Jean-Michel Delaroche, pédo-psychiatre, psychanalyste Vice-Présidente : Nicole Farges, psychologue, psychothérapeute. DEPISTAGE

Plus en détail

AUTISME Troubles Envahissants du Développement

AUTISME Troubles Envahissants du Développement AUTISME Troubles Envahissants du Développement Sémiologie chez le nourrisson Dr Stéphanie Marignier, neuropédiatre Centre de Ressources Autisme Rhône-Alpes Troubles envahissants du développement altérations

Plus en détail

Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant?

Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant? Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant? Journée de formation PLURADYS 26 novembre 2010 Dr Jean-Louis GUIMAS Pédiatre Dijon Le pédiatre, médecin de l enfance Dès la

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

MEDIAZUR CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 1100 avenue de la Ste Baume Quartier les Boyers 13720 LA BOUILLADISSE DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

MEDIAZUR CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 1100 avenue de la Ste Baume Quartier les Boyers 13720 LA BOUILLADISSE DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 1100 avenue de la Ste Baume Quartier les Boyers 13720 LA BOUILLADISSE DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Médiazur accueille les patients adultes présentant des troubles mentaux stabilisés

Plus en détail

RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE

RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Conduite à tenir en médecine de premier recours devant un enfant ou un adolescent susceptible d avoir un trouble déficit de l attention avec ou sans hyperactivité Méthode

Plus en détail

26/06/15. RESEAU 4X4 Centre «Professionnels Tout Terrain» 19 juin 2015. Dernières Nouvelles D Alsace de L Autisme

26/06/15. RESEAU 4X4 Centre «Professionnels Tout Terrain» 19 juin 2015. Dernières Nouvelles D Alsace de L Autisme 26/06/15 RESEAU 4X4 Centre «Professionnels Tout Terrain» 19 juin 2015 Dernières Nouvelles D Alsace de L Autisme 1 RESEAU 4X4 Centre «Professionnels Tout Terrain» 19 juin 2015 Organisa(on de l après- midi

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Autisme Questions/Réponses

Autisme Questions/Réponses Autisme Questions/Réponses 1. Quelle est la définition de l autisme et des autres troubles envahissants du développement établie dans l état des connaissances élaboré et publié par la HAS? Les définitions

Plus en détail

Le psychomotricien et l enfant haut potentiel : une rencontre à haut risque? À la découverte de soi-même

Le psychomotricien et l enfant haut potentiel : une rencontre à haut risque? À la découverte de soi-même Le psychomotricien et l enfant haut potentiel : une rencontre à haut risque? À la découverte de soi-même 1 Pourquoi la psychomotricité? - elle est le lien entre le corps, la psyché, les émotions, - les

Plus en détail

Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD

Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD Intérêt de la Thérapie Comportementale et Cognitive dans la prise en charge thérapeutique du PTSD F.OLIVIER P. LAMY Journée Scientifique «La recherche en psychiatrie : Etat de stress posttraumatique» ALBI

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Mme Asmae Chekira Page 0

Mme Asmae Chekira Page 0 Mme Asmae Chekira Page 0 LISTE DES ABREVIATIONS CADDAC : Center for ADHD Awareness, Canada CFTMEA : Classification Francophone des Troubles Mentaux de l Enfant et de l Adolescent CPT : Continuous Performance

Plus en détail

Psychopathologie des névroses Névroses d angoisse

Psychopathologie des névroses Névroses d angoisse Psychopathologie des névroses Névroses d angoisse Dr Catherine Agbokou Faculté de Médecine Paris VI, Paris Généralités Historique - Cullen (1777) : neurasthénie, hystérie, hypocondrie - Freud - névrose

Plus en détail

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Docteur Christian PETEL, Directeur FORMATIONS FRACTALE SUR SITE ANNÉES 2009-2010 LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES La bientraitance met au centre du travail la préoccupation

Plus en détail

Méthode Recommandations pour la pratique clinique RECOMMANDATIONS. VERSION Consultation Mai 2014

Méthode Recommandations pour la pratique clinique RECOMMANDATIONS. VERSION Consultation Mai 2014 Conduite à tenir en médecine de premier recours, devant un enfant ou un adolescent susceptible d avoir un trouble déficit de l attention avec ou sans hyperactivité Méthode Recommandations pour la pratique

Plus en détail

Délinquance sexuelle. Paraphilies (suivant le DSM-IV) La délinquance sexuelle ne se résume pas à la perversion. Il ne faut pas confondre

Délinquance sexuelle. Paraphilies (suivant le DSM-IV) La délinquance sexuelle ne se résume pas à la perversion. Il ne faut pas confondre Délinquance sexuelle Définitions : psychiatrique, légale, taxinomique Histoire psychique Voies thérapeutiques La récidive et sa prévention Attentat à la liberté et à l honneur sexuel. Contrainte sexuelle

Plus en détail

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur Soins palliatifs et Ostéopathie Prise en charge alternative de la douleur DÉFINITION Méthode thérapeutique jeune qui consiste, «dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer, et

Plus en détail

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1)

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Lisez attentivement ce document et conservez-le

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation Table des matières Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation IX XI XII PREMIÈRE PARTIE ZOOTHÉRAPIE, MÉDIATION PAR L ANIMAL : AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Plus en détail

LES NÉVROSES. Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON

LES NÉVROSES. Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON LES NÉVROSES Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON PLAN Historique Définition Etiopathogénie Névrose d angoisse: attaque de panique, trouble panique, anxiété généralisée

Plus en détail

PARCOURS DE SANTE DES NOUVEAU-NES VULNERABLES DE LA NAISSANCE A 7 ANS EN ILE- DE-FRANCE 10 ÈME JOURNÉE DES RÉSEAUX DE PÉRINATALITÉ- 09.10.

PARCOURS DE SANTE DES NOUVEAU-NES VULNERABLES DE LA NAISSANCE A 7 ANS EN ILE- DE-FRANCE 10 ÈME JOURNÉE DES RÉSEAUX DE PÉRINATALITÉ- 09.10. PARCOURS DE SANTE DES NOUVEAU-NES VULNERABLES DE LA NAISSANCE A 7 ANS EN ILE- DE-FRANCE 10 ÈME JOURNÉE DES RÉSEAUX DE PÉRINATALITÉ- 09.10.2015 Le rôle du CAMSP dans la prise en charge de l enfant vulnérable

Plus en détail

Psychopathie, borderline, ( état limite), trouble de la personnalité, perversion

Psychopathie, borderline, ( état limite), trouble de la personnalité, perversion Psychopathie, borderline, ( état limite), trouble de la personnalité, perversion plan : Introduction La psychopathie La perversion Le Borderline = état -limite Les troubles de la personnalité La psychopathie.

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Démarche et objectifs Une démarche de santé publique à l initiative de la Direction générale de la Santé

Plus en détail

Troubles du comportement de l enfant et de l adolescent

Troubles du comportement de l enfant et de l adolescent 1 ère partie : Modules transdisciplinaires - Module 3 : Maturation et vulnérabilité - Objectif 39 : Troubles du comportement de l enfant et de l adolescent Rédaction : JP Visier, M Maury et P Bizouard

Plus en détail

L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE.

L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE. L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE. CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. Jean Maillet-Contoz Bureau des soins infirmiers. CH le Vinatier OBJECTIFS Remobiliser les

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE Page 1 of 9 CPM 03000 CIM-9 300.02 CIM-10 41.1 DÉFINITION Le Trouble d anxiété généralisée est caractérisé par une anxiété et des soucis

Plus en détail

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Malade exprimant des plaintes somatiques Beaucoup des troubles

Plus en détail

LES MODES DE CONSOMMATION D ALCOOL

LES MODES DE CONSOMMATION D ALCOOL LES MODES DE CONSOMMATION D ALCOOL DE L USAGE A LA DEPENDANCE Dr Pierre Lahmek, CCAA CHI Le Raincy-Montfermeil CARENCE DANS LES REPRESENTATIONS DES MODES DE CONSOMMATION La dualité des représentations

Plus en détail

TDAH Point de vue du neuropédiatre. Catherine Allaire CHU de Rennes Journée CRTLA Oct 2013

TDAH Point de vue du neuropédiatre. Catherine Allaire CHU de Rennes Journée CRTLA Oct 2013 TDAH Point de vue du neuropédiatre Catherine Allaire CHU de Rennes Journée CRTLA Oct 2013 Données utilisées Littérature médicale nombreuses publications Rapport HAS 2012 réévaluation des spécialités contenant

Plus en détail

Les thèmes. La collection «Un entretien avec..» / page 2

Les thèmes. La collection «Un entretien avec..» / page 2 Collection un entretien avec... Les thèmes Adolescence... 5 Adoption et parentalité... 5 Approche systémique... 6 Approches thérapeutiques, pratiques cliniques et psychopharmacologie... 6 Autisme et psychose...

Plus en détail

APPROCHES DES SYNDROMES DEMENTIELS Docteur DA SILVA Sofia Gériatrie CHAMPMAILLOT CHU DIJON Introduction Epidémiologie Problème majeur de santé publique Une des pathologies les plus fréquentes en gériatrie

Plus en détail

La souffrance totale des personnes en fin de vie.

La souffrance totale des personnes en fin de vie. LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale En Soins Palliatifs, on parle de souffrance totale, «total pain», c'est-à-dire qu il s agit d une approche globale de

Plus en détail

Troubles de la personnalité (286) Docteur Marc DUBUC Mai 2003

Troubles de la personnalité (286) Docteur Marc DUBUC Mai 2003 Troubles de la personnalité (286) Docteur Marc DUBUC Mai 2003 Pré-Requis : Nosologie des troubles névrotiques et des psychoses. Résumé : Comprendre la notion de personnalité pathologique. Savoir reconnaître

Plus en détail

Le Développement. Dodley Severe Janvier 2007

Le Développement. Dodley Severe Janvier 2007 Le Développement Dodley Severe Janvier 2007 Objectifs Connaître et comprendre les principes et les facteurs influençant la croissance physique et le développement intégral de l enfant Délimiter les secteurs

Plus en détail

TRAITEMENTS DAH.A. Pr F BAYLE SHU, Hopital Sainte Anne Paris

TRAITEMENTS DAH.A. Pr F BAYLE SHU, Hopital Sainte Anne Paris TRAITEMENTS DAH.A Pr F BAYLE SHU, Hopital Sainte Anne Paris DIFFICULTÉS DIAGNOSTIQUES CHEZ ADULTE DAH Symptômes durables? Troubles dans l enfance? Altération du fonctionnement significative? Symptômes

Plus en détail

S alimenter proprement, sans risque d étouffement et de problème pour sa santé. N.B. Le descripteur inclut les repas et les collations

S alimenter proprement, sans risque d étouffement et de problème pour sa santé. N.B. Le descripteur inclut les repas et les collations Alimentation S alimenter proprement, sans risque d étouffement et de problème pour sa santé. N.B. Le descripteur inclut les repas et les collations 1.1 Aucune intervention.. 1.2 Légère vérification avec

Plus en détail

Troubles anxieux et Troubles du comportements

Troubles anxieux et Troubles du comportements Troubles anxieux et Troubles du comportements Bérengère Beauquier-Maccotta CCA Sce de pédopsychiatrie-pr Golse Anxiété - Définition Peur, anxiété, angoisse. Affect pénible Attente d un danger ou d une

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours

Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours Université Pierre et Marie Curie Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours Psychomotricité deuxième année 2003-2004 Fabien Joly Mise à jour : 24 novembre 2003 2/6 Le JEU en Psychomotricité. Plan de cours

Plus en détail