Les principaux groupes systématiques sont:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les principaux groupes systématiques sont:"

Transcription

1 Les Associations Sous La Mer Patrick Larcier, E1 (N3), IFBS, «Les Scubabous», Boulogne-Billancourt Billancourt (92) Relations entre les êtres vivants Certains animaux se nourrissent de certaines plantes, ou d'autres animaux, et la présence des seconds indique alors souvent la possibilité de voir les premiers. Voici 7 catégories de relations inter-espèces espèces,, classées suivant le profit qu'en tirent les espèces concernées : Symbiose : Nécessaire à la survie des deux espèces. Mutualisme : Profite aux deux espèces. Commensalisme :Profite à l'une une, sans nuire à lautre. l'autre Carpose: Ne profite ni à l une, ni à l autre. Parasitisme : Profite à l'une, au détriment de l'autre. Compétition: Recherche simultanée des mêmes avantages par deux espèces. Prédation : Une espèce tue et mange l'autre.

2 Les principaux groupes systématiques sont: Algues Éponges Cnidaires Vers Mollusques Crustacés Échinodermes Tuniciers Reptiles Poissons osseux Requins et Raies Mammifères Relations entre les êtres vivants: la symbiose Les Les «associations «associations Le Le Corail Corail cerveau corne et de les cerf Zooxanthelles, et les Zooxanthelles, Le L Anémone Crevette et verte le Gobie, et les Zooxanthelles,

3 Relations entre les êtres vivants: la symbiose Les «associations Les «associations La Cassiopée de la Mangrove et Le les Corail Cierge et les Zooxanthelles, Zooxanthelles, La Méduse Œuf au plat et les Zooxanthelles, Le Ver plat es, de Roscoff et les Zooxanthelles, Relations entre les êtres vivants: le mutualisme Le Grd Bernard l Ermite, les Pagures et les Anémones, Le Poisson-Clown et les Anémones,

4 Relations entre les êtres vivants: le mutualisme L Araignée des Anémones, Le Cérianthe et les Crevettes -Periclimenes sp., Relations entre les êtres vivants: le mutualisme Les Crevettes et les anémones, Les Murènes et les Crevettes nettoyeuses, Les Vers Arbres de Noel et les Coraux durs

5 Relations entre les êtres vivants: le commensalisme Les «associations Les Poissons cartilagineux et les Rémoras et les Poissons-pilotes, Les Carangues et les Rémoras, les Requins Relations entre les êtres vivants: le commensalisme Les «stations de nettoyage Les Poissons osseux et les Labres-Nettoyeurs Nettoyeurs, Les Poissons-lune, les Raies Manta

6 Relations entre les êtres vivants: le commensalisme Les «associations Le Rocher Facié avec des Bryozoaires, des crépidules L Eponge Orange avec des Bryozoaires, des Vers La Galathée des Comatules, Relations entre les êtres vivants: la carpose Les «associations Le Poisson-crapaud et l Eponge Orange, Le Crabe Porcelaine et les Anémones,

7 Relations entre les êtres vivants: la carpose Les «associations Le Grand Phoronidien et le Cérianthe, L L Axinelle et les Eponges encroûtantes, Relations entre les êtres vivants: la carpose Les Ophiures et les «Coraux mous», les Eponges, Le Gorgonocéphale et les Gorgones,

8 Les Poissons osseux Relations entre les êtres vivants: le parasitisme Les Poissons osseux et les Anilocres, Le Sandre, la Plie et les Sangsues,

9 Relations entre les êtres vivants: le parasitisme Les Holothuries et les Aurins, Les Requins et les Copépodes, Relations entre les êtres vivants: le parasitisme Le Pagure des Rochers et les Isopodes, Le Canularichtus Aprilis et l Homme (assez rare),

10 Relations entre les êtres vivants: la compétition L L Axinelle et les Algues, Le Bois de Cerf et les Algues (associé à une Eponge içi), Les Coraux Relations entre les êtres vivants: la compétition Entre Embranchements ou Classes: les Oursins, Le Sandre et le Brochet, Les Girelles Paons, les Poissons-Lézards, Les Caulerpa sp..

11 Relations entre les êtres vivants: la compétition Les «associations Les Zoanthaires et les Hydraires, Relations entre les êtres vivants: la prédation Notion de chaîne alimentaire

12 Relations entre les êtres vivants: la prédation Les Seiches/Calmars et les Plies, les Crabes, Les Cônes et certains poissons osseux, Les Requins et les Oiseaux, QUIZZ

13 Organismes? Types d association? Organismes? Types d associations?

14 Organismes? Types d associations? Organismes? Types d associations?

15 Organismes? Types d associations? Conclusions Regarder tout autour de vous, Associations marines sont très fréquentes, Repérer les associations possibles pour mieux observer, Observer avec un comportement adéquat dans et sous l'eau : se protéger avec combinaisons et chaussures, suivre les consignes de sécurité, respecter la faune, ne rien toucher, ne rien ramasser, se tenir à distance des parois et du fond et la prudence devant tout animal suspect. Respecter l environnement.

16 MERCI DE VOTRE ATTENTION

Céphalothorax. Doigt mobile Pinces = 1 ière paire thoracique Pinces (1 ière paire thoracique) Abdomen replié. Abdomen replié

Céphalothorax. Doigt mobile Pinces = 1 ière paire thoracique Pinces (1 ière paire thoracique) Abdomen replié. Abdomen replié ÉCLAIRAGE 6 : QUELQUES ASPECTS DE LA BIOLOGIE DES CRUSTACÉS Les crustacés constituent avec les Insectes ou Hexapodes, le groupe des Pancrustacés qui est défini sur la base de caractères génétiques donc

Plus en détail

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Champ Type Dimensions Notes ISSCAAP Texte 2 Les codes CSITAPA (ISSCAAP) ont récemment été assignés à toutes les catégories d'espèces

Plus en détail

Le N2 doit être autonome avant pendant et après la plongée et assister si nécessaire ses coéquipiers (membres de la palanquée).

Le N2 doit être autonome avant pendant et après la plongée et assister si nécessaire ses coéquipiers (membres de la palanquée). Sommaire Comportement Communication Orientation Protection du milieu COMPORTEMENT L obtention du Niveau 2 permet une autonomie relative (autonomie dans la limite des prérogatives N2 et des obligations

Plus en détail

Bouillante. A propos de Bouillante. Il y avait 7 556 Bouillantais et Bouillantaises dans la commune en 2008

Bouillante. A propos de Bouillante. Il y avait 7 556 Bouillantais et Bouillantaises dans la commune en 2008 Bouillante Cette commune aux multiples fontaines d eau bouillantes se situe en Basse Terre, au centre de la côte sous le vent. Commune rurale, elle a vu s y développer la culture de la canne à sucre mais

Plus en détail

Le Journal. Edito [par Eric]

Le Journal. Edito [par Eric] Le Journal Edito [par Eric] Les sections subaquatiques de l'uscmb et de l'aser (désormais Club92CMCAS, qu'on se le dise) ont passé trois jours sous le soleil breton (non, ce n'est pas une image) et nous

Plus en détail

Médiathèque de La Cité de la Mer. Sélection de livres pour les enfants à partir de 3 ans. Atelier : LES ANIMAUX DEVINETTES

Médiathèque de La Cité de la Mer. Sélection de livres pour les enfants à partir de 3 ans. Atelier : LES ANIMAUX DEVINETTES Médiathèque de La Cité de la Mer Sélection de livres pour les enfants à partir de 3 ans Atelier : LES ANIMAUX DEVINETTES Les animaux devinettes : Poisson vache Poisson clown Poisson cheval de mer Poisson

Plus en détail

Plancton. Une sortie à la loupe. Sommaire. Sortie de classe. Bulletin de la classe de l Archet 2. Suivez-moi à la page

Plancton. Une sortie à la loupe. Sommaire. Sortie de classe. Bulletin de la classe de l Archet 2. Suivez-moi à la page 1 Sortie de classe Plancton Une demi-journée avec l association CDMM Juin 2014 Bulletin de la classe de l Archet 2 Une sortie à la loupe Par Isabel et Maria Sommaire «On voyait juste des tout petits trucs»

Plus en détail

Exposition photographique de l Ifremer

Exposition photographique de l Ifremer Exposition photographique de l Ifremer SCIENCES BLEUES, COULEURS OUTRE-MER Composition de l exposition 1. Liste des photographies 34 photographies : 24 photos de dimension 5 photos de dimensions 30x40

Plus en détail

IV. LA BIODIVERSITÉ DES RÉCIFS CORALLIENS DE LA RÉUNION

IV. LA BIODIVERSITÉ DES RÉCIFS CORALLIENS DE LA RÉUNION IV. LA BIODIVERSITÉ DES RÉCIFS CORALLIENS DE LA RÉUNION SUPPORTS Cette partie permet d approcher la diversité des espèces, des milieux et des interactions entre les êtres vivants. Les récifs coralliens

Plus en détail

«l école des polypes» Pour découvrir l environnement corallien

«l école des polypes» Pour découvrir l environnement corallien «l école des polypes» Pour découvrir l environnement corallien Au cours de ce film, nous suivons l itinéraire d une classe de CM2 dans une activité d investigation scientifique. Son questionnement est

Plus en détail

LA BIOLUMINESCENCE. 1 Introduction. 2 Définition. 3 Le phénomène. 4 Les différentes formes de bioluminescence

LA BIOLUMINESCENCE. 1 Introduction. 2 Définition. 3 Le phénomène. 4 Les différentes formes de bioluminescence LA BIOLUMINESCENCE 1 Introduction 2 Définition 3 Le phénomène 4 Les différentes formes de bioluminescence 5 Pourquoi les animaux émettent de la lumière 6 Annexes Introduction Des insectes comme le lampyre

Plus en détail

Plein Bleu Plongée. http://pleinbleu.free.fr/ Archipel de Riou, Planier, Frioul (Sites) Le Frioul L'île de Planier L'Archipel de Riou

Plein Bleu Plongée. http://pleinbleu.free.fr/ Archipel de Riou, Planier, Frioul (Sites) Le Frioul L'île de Planier L'Archipel de Riou Plein Bleu Plongée http://pleinbleu.free.fr/ Archipel de Riou, Planier, Frioul (Sites) Le Frioul L'île de Planier L'Archipel de Riou Tiboulen du Frioul le Grand Salaman Cap Cavaux Les Eyglaudes Le Chaouen

Plus en détail

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête relative à la pêche de loisir (récréative et sportive) en mer 3 OBJECTIFS : Quantifier l impact sur la ressource halieutique Quantifier les retombées

Plus en détail

Référentiels du Système d Informations Halieutiques

Référentiels du Système d Informations Halieutiques Département Ressources Biologiques et Environnement Unité Sciences et Technologies Halieutiques Laboratoire Technologie et Biologie Halieutique Audrey Olivier RBE/STH/LTBH Claude Merrien RBE/STH/LTBH Patrick

Plus en détail

Les ensemencements de poissons et le développement durable. Un outil de mise en valeur pour la pêche sportive

Les ensemencements de poissons et le développement durable. Un outil de mise en valeur pour la pêche sportive Les ensemencements de poissons et le développement durable Un outil de mise en valeur pour la pêche sportive Les quatres principaux sujets 1. Le portrait des ensemencements dans la MRC des Laurentides

Plus en détail

LES ARTHROPODES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES - CRUSTACES

LES ARTHROPODES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES - CRUSTACES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE - CRUSTACES MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES PRÉSENTATION : Cet Embranchement est largement présent dans tous les milieux

Plus en détail

CERTIFICOM 10 38300 : 06 79 50 56 49 : 04 57 28 67 05 E

CERTIFICOM 10 38300 : 06 79 50 56 49 : 04 57 28 67 05 E WWW.CERTIFICOM.COM Madame, Monsieur, Notre société CERTIFICOM assiste les particuliers et les professionnels de l'animalerie dans l'obtention de leur certificat de capacité animalier. Peut être avez vous

Plus en détail

ÉTUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES SALISSURES BIOLOGIQUES DE PLAQUES EXPÉRIMENTALES IMMERGÉES EN PLEINE EAU

ÉTUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES SALISSURES BIOLOGIQUES DE PLAQUES EXPÉRIMENTALES IMMERGÉES EN PLEINE EAU TETHYS 1 (3), 1969 pp 709 714 ( ~~1ol ÉTUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES SALISSURES BIOLOGIQUES DE PLAQUES EXPÉRIMENTALES IMMERGÉES EN PLEINE EAU I. - Conditions de l'expérience par Denise BELLAN.SANTINI,

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Des trous et des bosses! Un sol, des vignes Contact & Renseignements Virginie GAUTIER e-mail : chatelier@cc-thouarsais.fr

Des trous et des bosses! Un sol, des vignes Contact & Renseignements Virginie GAUTIER e-mail : chatelier@cc-thouarsais.fr 33 / pers.* 2 jours / 1 nuit Cycles 2 et 3 Terroirs & Paysages après- "Des trous et des bosses!" Thème(s) : le granite et son exploitation / le paysage bocager Activité(s) : visite d'une carrière industrielle

Plus en détail

La Faune d Ediacara. Localisé aux Collines d Ediacara (en Australie) :

La Faune d Ediacara. Localisé aux Collines d Ediacara (en Australie) : La Faune d Ediacara Localisé aux Collines d Ediacara (en Australie) : 1 er fossiles (empreintes) d organismes multicellulaires complexe. 60 espèces définie aux collines d Ediacara Précambrien Protérozoïque

Plus en détail

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés Les vers marins A partir des vers marins, les animaux se complexifient dans l organisation de leur tissus. Nous avons vu qu avec les coraux, les organismes possédaient deux feuillets séparés d une gelée.

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Animalement vôtre. Visite classique

Animalement vôtre. Visite classique Animalement vôtre Cette dernière création du Pavillon des Sciences qui s adresse aux enfants de 3 à 6 ans vous invite dans un monde d animaux de tout poil. Son objectif est de parcourir la diversité animale

Plus en détail

ditorial Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 14h à 18h Fermé le Mercredi et Samedi

ditorial Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 14h à 18h Fermé le Mercredi et Samedi Enrobés 77 ditorial Mes Chers Concitoyens, Nous tenons tout d'abord à remercier les lecteurs qui suivent nos publications et communications qu'elles soient à travers notre bulletin municipal ou par l'intermédiaire

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Les fourmis : des bio-indicateurs de choix?!

Les fourmis : des bio-indicateurs de choix?! Les fourmis : des bio-indicateurs de choix?! Les bio-indicateurs habituels Les libellules Les papillons Les orthoptères Les coccinelles Ou encore Les orchidées Les oiseaux Les batraciens et reptiles Les

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

DONNEES SUR LA FAUNE MARINE DU NORD DE LA FRANCE EN HYDROZOAIRES, SPONGEAIRES, ECHINODERMES ET POISSO

DONNEES SUR LA FAUNE MARINE DU NORD DE LA FRANCE EN HYDROZOAIRES, SPONGEAIRES, ECHINODERMES ET POISSO DONNEES SUR LA FAUNE MARINE DU NORD DE LA FRANCE EN 1986 II PYCNOGONIDES, PERACARIDES, BRYOZOAIRES, HYDROZOAIRES, SPONGEAIRES, ECHINODERMES ET POISSO C D'UDEKEM D'ACOZ Dans une première note (d'udekem,

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Le Guide des Souvenirs à base d espèces sauvages

Le Guide des Souvenirs à base d espèces sauvages Le Guide des Souvenirs à base d espèces sauvages Dans de nombreux lieux touristiques, des animaux vivants et des plantes, ainsi que leurs produits dérivés, sont vendus comme souvenirs de vacances. Cependant,

Plus en détail

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES 1 Rappel du connu : Classification simplifiée des animaux en 5 classes. Description de l activité Matériel Organisation Liens interdisciplinaires 2 Mise en situation : "Vous

Plus en détail

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables?

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Letondu Noëmie Baudin Nathan 3 C Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? I. Ce qu'est une énergie

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

La référence du voyage plongée

La référence du voyage plongée La référence du voyage plongée Fondé en 1986 à Nantes, la cité de Jules Verne, par deux passionnés de la mer et du voyage, Ultramarina écume les horizons marins depuis plus d un quart de siècle pour dénicher

Plus en détail

Prix et Informations

Prix et Informations Prix et Informations Contact Tel. 00960 660 26 26 e-mail: dive@reethibeach.com Base leader: Khinda Vinitzki Acitivités Les excursions snorkeling (masque, tuba, palmes) House Reef Découverte Nous proposons

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

Séjour Plongée Karine VIEIRA. Ocean Diving Tenerife. 10 au17 mai 2008

Séjour Plongée Karine VIEIRA. Ocean Diving Tenerife. 10 au17 mai 2008 Séjour Plongée Karine VIEIRA Ocean Diving Tenerife 10 au17 mai 2008 SOMMAIRE I. TRANSPORT II. HEBERGEMENT III. CENTREDE PLONGEE IV. LASGALLETAS V. PLONGEES VI. BILAN PERSONNEL VII. REMERCIEMENTS 10 au

Plus en détail

Près de 50 activités. avec le Bureau des Guides. au départ de Coeur de l'ardenne

Près de 50 activités. avec le Bureau des Guides. au départ de Coeur de l'ardenne Près de 50 activités avec le Bureau des Guides au départ de Coeur de l'ardenne Activités Bureau des Guides Coeur de l'ardenne I. Faune II. Paysages III. Expériences IV. Coin des artistes Bureau des Guides

Plus en détail

Quelques informations sur les méduses et leur prolifération

Quelques informations sur les méduses et leur prolifération Par Daniel Woehrling, département EMH, juin 2005 Quelques informations sur les méduses et leur prolifération Pêcheurs ou plaisanciers relatent périodiquement dans divers secteurs du littoral méditerranéen

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Les associations symbiotiques dans le milieu subaquatique

Les associations symbiotiques dans le milieu subaquatique Les associations symbiotiques dans le milieu subaquatique Rapport d'initiateur fédéral en biologie subaquatique Emmanuel BERNIER "La symbiose est comme le mariage : une exploitation mutuelle" Traian Savesculu

Plus en détail

IMAGES GEDEON PROGRAMMES //

IMAGES GEDEON PROGRAMMES // IMAGES GEDEON PROGRAMMES // Plans & rushes - Nouveautés // 2 AVRIL 2013 Octobre 2014 1//PLANS AERIENS & TERRESTRES LE BRESIL PAR LA COTE Une formidable exploration aérienne, terrestre, maritime et culturelle

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : IPCS (2002) les Fluorures Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les aliments et l'eau de boisson contiennent généralement au moins un peu de fluorures. On

Plus en détail

CARNET DE VOYAGE D EVA GAUDET. 5ème C

CARNET DE VOYAGE D EVA GAUDET. 5ème C CARNET DE VOYAGE Du 18 au 23 octobre 2009 D EVA GAUDET 5ème C PROGRA M M E DU SEJOUR Résidence le CART à Sommières (Gard) Dimanche 18 octobre Rassemblement des élèves au collège à 13 h Arrivée vers 18

Plus en détail

Charte des opérateurs nautiques de Mayotte pour le respect des mammifères marins et de leurs habitats

Charte des opérateurs nautiques de Mayotte pour le respect des mammifères marins et de leurs habitats Charte des opérateurs nautiques de Mayotte pour le respect des mammifères marins et de leurs habitats 2014 Avec le soutien du comité français de l UICN Préambule Mayotte est un site exceptionnel pour l

Plus en détail

CROISIERE ALOR ET LES ILES DE LA SONDE A150517 DU 17 AU 29 MAI 2015 (35 plongées minimum)

CROISIERE ALOR ET LES ILES DE LA SONDE A150517 DU 17 AU 29 MAI 2015 (35 plongées minimum) CROISIERE ALOR ET LES ILES DE LA SONDE A150517 DU 17 AU 29 MAI 2015 (35 plongées minimum) Cette croisière unique de 12 nuits effectue un parcours entre les mers de Flores et de Sawu. C est l occasion de

Plus en détail

L odorat. Objectifs de la séance : Déroulement de la séance:

L odorat. Objectifs de la séance : Déroulement de la séance: L odorat Objectifs de la séance : Découvrir l importance de l odorat. Apprendre à ressentir et utiliser ses capacités olfactives. Identifier des parfums alimentaires. Décrire et classer des perceptions

Plus en détail

1 an Ce document appartient à

1 an Ce document appartient à Et si l univers avait un an? 1 an Ce document appartient à Tu es prêt(e) pour un grand voyage intergalactique? Je t emmène, aux confins du cosmos, assister à la naissance de l Univers et de la vie.tu savais,

Plus en détail

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO! Vous arrosez avec l eau de pluie Vous gagnez 100 Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres L équipe suivante joue 2 Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO!

Plus en détail

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge La microfaune aquatique de la vallée de l'orge Sources : "la hulotte" - Guide des insectes, les Compagnons du Naturaliste Les Batraciens Grenouilles et têtards La grenouille passe beaucoup de temps dans

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Syllasons Léa joue avec le$ syllabe$ et le$ son$ de$ animaux de la planète

Syllasons Léa joue avec le$ syllabe$ et le$ son$ de$ animaux de la planète (z) (ù) (o) (') Syllasons Léa joue avec le$ syllabe$ et le$ son$ de$ animaux de la planète (r) GS (v) (i) (m) Par Odette Chevaillier Illustrations d Anne Maisse (s) Introduction La Classe Maternelle á

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

Transcription de «S.O.S. océan»

Transcription de «S.O.S. océan» Transcription de «S.O.S. océan» [Image d un gars courant sur le bord de la mer] Bien attrapé Justin. Il me semblait que tu m avais dit que tu étais bon. Si tu savais au moins comment lancer. Ariane, vite,

Plus en détail

S E N O U R R I R. Point du programme. Objectifs généraux. Résumé du module. Sommaire. CYCLE 2 Domaine d'activité : MO ND E VI VA NT

S E N O U R R I R. Point du programme. Objectifs généraux. Résumé du module. Sommaire. CYCLE 2 Domaine d'activité : MO ND E VI VA NT CYCLE 2 Domaine d'activité : MO ND E VI VA NT S E N O U R R I R Point du programme Nutrition et régimes alimentaires des animaux. Objectifs généraux Rechercher expérimental ement la nature du régime alimentaire

Plus en détail

Aequorea victoria. Aequorine

Aequorea victoria. Aequorine Aequorea victoria Cette méduse bioluminescente vit près de la côte ouest des Etats-Unis. Elle possède plus de 150 tentacules et fait environ 3cm de diamètre. C est grâce à l étude de cette méduse que les

Plus en détail

Classer le vivant. Module de formation pour les professeurs des écoles

Classer le vivant. Module de formation pour les professeurs des écoles Classer le vivant Module de formation pour les professeurs des écoles L'objectif de cette formation est de permettre aux stagiaires de construire les connaissances et les méthodes permettant de classer

Plus en détail

petite école mon grand coffret grande section cactus 5 ans

petite école mon grand coffret grande section cactus 5 ans la petite école mon grand coffret grande section BUS cactus 5 ans + Mon grand coffret grande section les lettres les sons Lettre aux parents Ce grand coffret propose à l enfant + de 10 jeux progressifs

Plus en détail

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire 1. LA PRESENTATION DU CNC Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

L emboitement d échelles : une question de moyens?

L emboitement d échelles : une question de moyens? Atelier Améliorer les coopérations entre acteurs de l observation Le partage de la connaissance environnementale sur les territoires Les rencontres du réseau Bretagne environnement 21 janvier 2014 Exemple

Plus en détail

Le Pôle de compétence Sécurité alimentaire. du Pas de Calais

Le Pôle de compétence Sécurité alimentaire. du Pas de Calais Le Pôle de compétence Sécurité alimentaire du Pas de Calais La sécurité alimentaire dans le Pas de Calais : des compétences multiples au service du consommateur Les services des ministères de l agriculture,

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES

3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES 3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES Denis Private Island s inscrit dans une démarche de tourisme durable et de la préservation de l environnement. Tout a été pensé dans cette optique : la plupart des meubles

Plus en détail

Les bases de données en ligne

Les bases de données en ligne Les bases de données en ligne Information-documentation, 1 ère Bac pro et BTSA La liste des bases de données présentées ici n est pas exhaustive. A vous de développer votre connaissance des sites Internet

Plus en détail

Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve.

Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve. Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve. Cette année 2006-2007 les élèves de 6 ème Mauve bénéficient de la classe à PAC sur le

Plus en détail

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009 Les îles Éparses A bord du navire océanographique Marion Dufresne du 16 avril au 15 mai 2009 Mer et Voyages 9 rue notre Dame des Victoire 75002 Paris T : 01 49 26 93 33 F : 01 42 96 29 39 info@mer-et-voyages.com

Plus en détail

は ち A LA CARTE. Hors d œuvres:

は ち A LA CARTE. Hors d œuvres: SUSHI 8 RESTAURANT JAPONAIS PLATS a emporter -10% LIVRAISON GRATUITE (midi à partir de10 ) (soir à partir de 15 ) 01 41 93 65 58 01 48 72 99 69 195 Boulevard Alsace Lorraine 94170 Le Perreux-Sur-Marne

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + Expédition Papouasie-Nouvelle-Guinée co-organisée avec : Communiqué de presse - 27 février 2013 Odontodactylus scyllarus Tin-Yam Chan Retour de l expédition Papouasie-Nouvelle-Guinée Premier bilan Partis

Plus en détail

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo Les Vers C est quoi un vers? La notion de vers est dénuée de sens pour les puristes de la classification des espèces. Mais pour nous, plongeurs, on range dans ce

Plus en détail

ANIMATION 5 SENS. Matériel nécessaire : Objectifs Pédagogiques : Photos yeux, truffes ou oreilles variés. Miel et petites cuillères, pomme, carottes

ANIMATION 5 SENS. Matériel nécessaire : Objectifs Pédagogiques : Photos yeux, truffes ou oreilles variés. Miel et petites cuillères, pomme, carottes Matériel nécessaire : ANIMATION 5 SENS Photos yeux, truffes ou oreilles variés Miel et petites cuillères, pomme, carottes 3 Foulards Poils, bois, écailles, herbe, terre, cailloux 3 pots d aromates (menthe,

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Charlotte Dejey Catherine Nouvelle. l o r t h o. g r a p h e. sans se casser la tête

Charlotte Dejey Catherine Nouvelle. l o r t h o. g r a p h e. sans se casser la tête + l o r t h o Charlotte Dejey Catherine Nouvelle g r a p h e sans se casser la tête Pourquoi se casser la tête avec l orthographe? Je boi deu ver de lê le matain Ge bois de vair deux laid le mât tain Jeu

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

CARNET DE VOYAGE NOM :

CARNET DE VOYAGE NOM : CARNET DE VOYAGE NOM : PROGRAMME 1 MERCREDI 13 MAI 2009 Nice 07 h 00 Rendez-vous à l accueil de l Hôpital Robert Debré niveau 0, devant le Babar. 08 h 00 Départ de l Hôpital Robert Debré, direction Gare

Plus en détail

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 SOMMAIRE BIBLIOMER, UNE BIBLIOTHEQUE ITINERANTE 2 LES OBJECTIFS LE MODE DE FONCTIONNEMENT LE CONTENU PEDAGOGIQUE UNE COMMUNICATION IMPORTANTE

Plus en détail

Les parcs nationaux et régionaux

Les parcs nationaux et régionaux Les parcs nationaux et régionaux Page 1 sur 9 Sommaire LES PARCS NATIONAUX... 3 1.1. FONCTIONNEMENT D UN PARC NATIONAL... 4 1.2. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES... 4 1.3. LE PARC NATIONAL DES ECRINS... 4

Plus en détail

FICHE DE DONNEE SECURITE

FICHE DE DONNEE SECURITE Degy Anti-fourmis 28/03/12 page1/6 FICHE DE DONNEE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DU FOURNISSEUR Désignation commerciale: DEGY ANTI-FOURMIS Utilisation de la préparation : Produit

Plus en détail

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II Formation Niveau 2 Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES 1 Plan Rappels

Plus en détail

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés.

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés. La qualité des eaux peut être évaluée par une méthode biologique basée sur l analyse et le dénombrement des divers invertébrés qui peuplent les eaux courantes. Dans un ruisseau à courant rapide, la diversité

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES

ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES Je favorise la nature ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES HABITER DURABLE - Edition n 0 1 - septembre 2014 (nouvelle collection) Je m informe DÉFINITIONS Arthropode Groupe d espèces invertébrées aux membres articulés

Plus en détail

Menu Provence 80 uros

Menu Provence 80 uros Menu Provence 80 uros Les Saint Jacques Marinées au citron/piment d Espelette, pointe d asperge verte et œufs de hareng fumé Le turbot Grillé à la plancha, raviole ouverte d aubergine aux condiments, jus

Plus en détail

Les secrets de LA PHOTO SOUS-MARINE

Les secrets de LA PHOTO SOUS-MARINE Amar Guillen Isabelle Guillen Les secrets de LA PHOTO SOUS-MARINE Technique - Esthétique - Créativité Groupe Eyrolles 2014 ISBN : 978-2-212-13904-4 LES SECRETS DE LA PHOTO SOUS- MARINE jetez-vous à l eau

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

PEINTURES ET REVETEMENTS DANS LE NAUTISME

PEINTURES ET REVETEMENTS DANS LE NAUTISME PEINTURES ET REVETEMENTS DANS LE NAUTISME Accumulation de micro-organismes sur la coque d un bateau Accumulation de micro-organismes sur la coque d un bateau Les surfaces immergées des bateaux sont rapidement

Plus en détail

CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2

CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2 CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2 LA MATIÈRE ET L ÉNERGIE /page 5/ Le mouvement Position initiale Position finale Déplacement 280 m 0 m - 280 m 25 m 525 m 500 m 125 m 150 m 25 m 200 m 125 m - 75 m 175 m 75

Plus en détail

LA SYMBIOSE (au sens large)

LA SYMBIOSE (au sens large) LA SYMBIOSE (au sens large) Le mot «symbiose» signifie «vivre avec», ce qui suppose au moins deux partenaires. Il peut s agir de 2 populations bactériennes, d une population bactérienne et d un hôte eucaryote,

Plus en détail

BRIEFE. CREATION D UN SITE INTERNET GRAND PUBLIC EN FAVEUR DES HUÎTRES «www.huitre.com»

BRIEFE. CREATION D UN SITE INTERNET GRAND PUBLIC EN FAVEUR DES HUÎTRES «www.huitre.com» Paris, Janvier 2014 BRIEFE CREATION D UN SITE INTERNET GRAND PUBLIC EN FAVEUR DES HUÎTRES «www.huitre.com» I - PRESENTATION DU CNC Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs

Plus en détail

Fiches connaissances

Fiches connaissances collection École Documents d application des programmes Fiches connaissances cycles 2 et 3 Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de l enseignement scolaire applicable

Plus en détail

Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés

Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés Professeur Patrice Francour francour@unice.fr Une grande partie des illustrations viennent

Plus en détail

Activités pédagogiques 2012/2013

Activités pédagogiques 2012/2013 Activités pédagogiques 2012/2013 Sommaire I) La Réserve Naturelle Marine de La Réunion 1) Objectifs 2) Gestion d une aire marine protégée II) Les offres d activités pédagogiques 1) Mode d emploi pour monter

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail