H1 Les débuts de l Islam

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "H1 Les débuts de l Islam"

Transcription

1 H1 Les débuts de l Islam L utilité des connaissances que je vais acquérir : - 1 milliard de pratiquant aujourd hui 1 des 3 grandes religions monothéistes avec le judaïsme et le catholicisme déjà étudié en 6 e. - éviter les quiproquos, racontars on a peur de ce que l on ne connaît pas et donc on rejette ce que l on ne connait pas étudier les débuts de l Islam, c est mieux connaître l autre et lutter contre l islamophobie et donc le racisme. Les compétences que je vais travailler : Minimum requis - Je suis capable de me repérer dans le manuel en utilisant la table des matières - Je suis capable de lire et de prélever de l information - Je suis capable de rédiger un texte quand on m aide à faire mon brouillon Niveau attendu - Je suis capable de rechercher de l information en fonction du thème étudié = me repérer dans mon manuel - Je suis capable de remettre en cause ce qui est dit, écrit - Je suis capable de lire et de prélever de l information - Je suis capable de faire un brouillon avant de rédiger un texte - Je suis capable de structurer un texte Retrouve dans ton manuel le chapitre qui concerne les débuts de l Islam. Montrer l organisation du manuel. Partie étude de cas pour introduire le chapitre. Partie cours avec documents d accompagnent Partie exercices de révision. Construction de la problématique : carte 3 p.17 «L expansion de l empire musulman» (Belin) Observez la carte et plus particulièrement la légende sur l expansion musulmane. Comment peut-on qualifier cette expansion de l empire musulmane? Quelle question cela pose-t-il? Ce sera donc notre problématique. Problématique : question que l on se pose et à laquelle le cours va essayer de répondre. Comment expliquer la diffusion aussi rapide de l islam et à quelle civilisation donnet-elle naissance? 1

2 0. Que nous apprend Bagdad sur la civilisation musulmane? Compétences : Etre autonome dans son travail : savoir l organiser, le planifier, l anticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles (Je suis capable de rechercher de l information en fonction du thème étudié) ; Lire et employés différents langages : textes graphiques cartes images (Je suis capable de lire et de prélever de l information) Trouver dans le manuel, l étude de cas (dossier) qui porte sur Bagdad. Compléter la première partie de la fiche Les débuts de l Islam Fondation de Bagdad 2

3 I. A la base de l islam, les récits de la Tradition : des livres d Histoire ou de croyances? Notions : islam, Récits de la tradition, Coran, hadith, Sira, Hégire, Connaissances : Raconter brièvement quelques épisodes de la Tradition musulmane, Expliquer en quoi les récits de la Tradition sont des livres de croyance plus que d histoire Compétences : Etre capable de porter un regard critique sur un fait, un document, une œuvre (Je suis capable de remettre en cause ce qui est dit, écrit) La religion musulmane s inscrit dans la suite de la religion juive et chrétienne. Elles ont donc toutes les 3 en commun l Ancien Testament. Rappel des chapitres de l année de 6 e sur les débuts du judaïsme et du christianisme. Cependant, les musulmans croient que le dernier prophète, envoyé de Dieu, est Mohammed ou Mahomet. Il aurait reçu comme mission de Dieu ou Allah d aller convertir les Arabes en Arabie ou Mahomet vivaient. C est ce que croient donc les Musulmans puisque c est ce qui est inscrit dans plusieurs textes qui forment les récits de la Tradition. Ils sont au nombre de 3. Que nous disent-ils? Lecture d exemple des récits de la Tradition. Indiquer qu ils sont sujet à des interprétations diverses, notamment sur les règles de vie. - Le coran Doc 1 et 3 p.14 et 15 (Belin) - Les hadiths Doc 4 p.15 (Belin) et 7 p.15 (Hachette) - La Sirâ Doc 2 p.14 (Belin) L ensemble est à mettre en relation avec les colonnes Ouvrage et Rôle du tableau 4 p.15 «Les principaux texte musulmans» (Hachette) Le Coran, les Hadiths et la Sira, qui forment les récits de la Tradition, racontent que vers 610, Muhammad ou Mahomet, conducteur de caravanes en Arabie, prend l habitude de se retirer dans le désert pour méditer, réfléchir. C est là que l ange Gabriel lui serait apparu lui révélant qu Allah (Dieu en arabe) l a choisi comme prophète pour prêcher l islam. Muhammad devenu prophète, prêche (annonce au nom de Dieu) aux tribus arabes l existence d un Dieu unique, et fonde une nouvelle religion monothéiste : l islam. En 622, Muhammad s installe avec ses partisans à Médine, c est l Hégire. Il organise la 1 ére communauté musulmane, l Islam commence à se diffuser. En 630, il finit par conquérir la Mecque qui devient la 1ére ville sainte de l islam. Lorsqu il meurt, en 632 l Islam est la religion de presque toutes les tribus d Arabie. 3

4 Voilà donc ce qu affirment les récits de la Tradition, mais est-ce ce qui s est réellement passé? Les récits de la Tradition sont-ils des livres d histoire ou de croyance? Quand a été écrit le Coran? Le Coran est-il une source fiable pour l historien? De même pour les hadiths et la Sira. Que cela nous montre-t-il? Qu il faut toujours vérifier ses sources! Ne jamais croire quelqu un sur parole. Il est nécessaire de critiquer, c est-à-dire remettre en doute tous les documents, les informations que l on reçoit. Exemple de trace écrite développée : Cependant, les récits de la Tradition ont été écrit bien plus tard que les faits qu ils racontent. Donc, s ils sont des récits de croyance, ils ne sont pas des livres d histoire fiable. Les historiens savent peu de chose de la vie de Muhamed et donc des origines de l islam. Mahomet Hégire Rédaction des récits de la Tradition 4

5 II. Qu est-ce qui explique l expansion très rapide de l Islam? Notions : Djihâd Connaissances : Connaître la carte de l expansion du monde musulman Compétences : Lire et employés différents langages : textes graphiques cartes images (Je suis capable de lire et de prélever de l information) ; Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte (Je suis capable de faire un brouillon avant de rédiger) ; Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données (Je suis capable de structurer un texte) Point méthode : Je dois répondre à une question ouverte Pour cela : - Je note au brouillon toutes les informations que je trouve dans les différents documents en rapport avec ma question - J organise mon brouillon pour structurer mon texte J affirme/j explique/je prouve - Je rédige au propre Doc 3 p.17 «L expansion de l empire musulman» Belin Rappel : comment qualifier la conquête musulmane? Donc comment expliquer cette conquête si rapide? Doc 3 p.16 «Le djihad» (Hachette) Contre qui les musulmans doivent-ils combattre? Comment sont considérés ceux qui se battent au nom de l islam? Donc quel est le premier élément qui explique l extension très rapide de l Islam? Que doivent faire les juifs et les chrétiens vaincus? Doc 3 p.11 «La capitulation de Jérusalem» (Hatier) Une fois l impôt payé, les musulmans sont-ils impitoyables avec les juifs et les chrétiens? D ailleurs, les chrétiens et les juifs peuvent-ils se rendre à Bagdad? Donc quel est le second élément qui explique l extension très rapide de l Islam? Doc 2 p.10 «Des conquérants musulmans bien accueillis» (Hatier) Quelle est la religion de l empire byzantin? Les habitants de Homs sont des chrétiens. Apprécient-ils la domination byzantine? Comment réagissent-ils fassent aux musulmans qui arrivent? Donc quel est le 3 e élément qui explique l extension très rapide de l Islam? 5

6 Maintenant nous allons structurer notre réponse. Répondre aux difficultés d organisation d un petit texte. Pour cela, je vous propose une méthode que j espère simple et clair. Point méthode : je structure mon texte J affirme l idée principale Je réponds brièvement à la question, je donne l idée principale J explique Je développe plusieurs éléments explicatifs Je prouve par un exemple concret et précis Un exemple est une preuve qui vient démontrer mes explications Donnons un exemple concret. - J affirme l idée principale. Aujourd hui Maxim est assez pénible. - J explique l idée principale. En effet, il n arrête pas de bouger sur sa chaise et de discuter avec ses camarades. - Je prouve avec un exemple précis et concret. Par exemple, j ai du interrompre le cours car Maxim était en train de parler avec son voisin Charles Point méthode : J organise mon brouillon pour structurer mon texte Je rédige ma phrase qui affirme l idée principale Je note les grandes idées que je vais développer dans mes explications. Je numérote les grandes idées pour les développées dans un ordre cohérent Je rédige une phrase d exemple qui vient prouver l une de mes explications. Essayons de le faire avec l expansion de l islam. Exemple de trace écrite développée Je donne l idée principale. L expansion de l islam est extrêmement rapide pour 3 raisons. J explique l idée principale. En effet, entre 622 et 750, les musulmans ont conquis à l Ouest le nord de l Afrique et l Espagne ainsi qu à l Ouest l Arabie et le Moyen Orient. Cette expansion se fait grâce au djihâd. De plus, leurs ennemis sont souvent déjà affaiblis. Enfin, les musulmans sont assez tolérant avec les vaincus. Je donne un exemple précis. Par exemple à Jérusalem, ils autorisent les chrétiens et les juifs à pratiquer leur religion s ils paient l impôt. Expansion rapide de l Islam 6

7 III. Quelles sont les caractéristiques de la civilisation de l Islam? Notions : Islam Connaissances : Savoir identifier et expliquer les différents éléments qui composent une mosquée, Compétences : Lire et employés différents langages : textes graphiques cartes images (Je suis capable de lire et de prélever de l information) ; Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte (Je suis capable de faire un brouillon avant de rédiger) ; Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données (Je suis capable de structurer un texte) Rappel. D après ce que l on a déjà vu sur Bagdad, comme qualifier la civilisation musulmane? Pourquoi? Carte 3 p.23 «Le commerce dans le monde musulman» (Belin) Montrer que l Islam est une civilisation de la ville et du commerce C est également une civilisation techniquement brillante, comme le montre les mosquées. Doc 1, 3, 4 et 5 p.18 et 19 Belin Ensemble ou individuellement compléter le tableau permettant de décrire la mosquée de Damas. Faire rédiger la trace écrite par binôme à l aide de la méthode vue préalablement. Exemple de trace écrite développée. J affirme l idée principale. L Islam est une civilisation de la ville, commerçante et brillante. J explique l idée principale. En effet, les musulmans ont fait construire de nombreuses villes. Le monde musulman est également très commerçant puisqu il est au carrefour de 3 continents : l Afrique, l Europe, l Asie. Enfin, l Islam est scientifiquement avancé. Je prouve avec un exemple précis. Par exemple dans chaque ville on trouve des mosquées qui montrent leur maitrise architecturale comme celle de Damas qui est très grande. Omeyade Dynastie Omeyade Abbasside Dynastie Abbasside Division de l empire musulman en plusieurs royaumes Rappel : Omeyade ( ) Abbasside ( ) sur l ensemble de l empire, ensuite il demeure maître de l Est de l empire jusqu au XIII e s. Préciser la nature de l évaluation. 7

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

Origines. Chapitre. «Nous ne naissons pas dans le judaïsme, le christianisme ou l islam, mais dans l humanité.» Yeshayahou Leibowitz 1

Origines. Chapitre. «Nous ne naissons pas dans le judaïsme, le christianisme ou l islam, mais dans l humanité.» Yeshayahou Leibowitz 1 Chapitre 1 Origines «Nous ne naissons pas dans le judaïsme, le christianisme ou l islam, mais dans l humanité.» Yeshayahou Leibowitz 1 Les origines religieuses de l éthique des affaires, ne datent pas

Plus en détail

Marie Desmares. Iconographie du template L arrivée de Christophe Colomb www.fr.academic.ru Christophe Colomb par Ghirlandaio www.larousse.

Marie Desmares. Iconographie du template L arrivée de Christophe Colomb www.fr.academic.ru Christophe Colomb par Ghirlandaio www.larousse. Iconographie du template L arrivée de Christophe Colomb www.fr.academic.ru Christophe Colomb par Ghirlandaio www.larousse.fr Quel nouveau continent est présent sur le globe terrestre? Les ambassadeurs

Plus en détail

La mosquée en Occident : un symbole actuel

La mosquée en Occident : un symbole actuel Cahiers n 11 17/06/04 13:51 Page 63 La mosquée en Occident : un symbole actuel Abd-aç-Çabour Turrini La présence des mosquées en Occident est un symbole évident de la réalité islamique, caractérisée non

Plus en détail

4 - LA DISCRIMINATION BLANC/NOIR, UNE PEUR ENFANTINE? LA DISCRIMINATION CHRÉTIEN/MUSULMAN, UNE AFFAIRE DE FAMILLE?

4 - LA DISCRIMINATION BLANC/NOIR, UNE PEUR ENFANTINE? LA DISCRIMINATION CHRÉTIEN/MUSULMAN, UNE AFFAIRE DE FAMILLE? Cycle d audioconférences Lutter contre les discriminations Présentée par le CAFOC de Besançon 4 - LA DISCRIMINATION BLANC/NOIR, UNE PEUR ENFANTINE? LA DISCRIMINATION CHRÉTIEN/MUSULMAN, UNE AFFAIRE DE FAMILLE?

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

22 & 29/10 2013 JUIFS & MUSULMANS. série documentaire

22 & 29/10 2013 JUIFS & MUSULMANS. série documentaire 22 & 29/10 2013 Les mardis 22 ET 29 octobre à partir de 22.30 JUIFS & MUSULMANS Si loin, si proches série documentaire 4 films pour raconter 1400 ans d une relation unique JUIFS & MUSULMANS Si loin, si

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Prénom : Nom : I. Deux grandes voyages, se repérer. 7 /7 Points 1. Comment appelle-t-on les deux lieux géographiques représentés sur la

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Pourquoi enseigner le fait religieux à l école?

Pourquoi enseigner le fait religieux à l école? L ART AU MOYEN AGE LE FAIT RELIGIEUX BRIGITTE MORAND IUFM DE MONTPELLIER Pourquoi enseigner le fait religieux à l école? Il était une fois la mosquée de Cordoue, le codex de l apocalypse, la Sainte Chapelle,

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Quentin Ludwig, avec la collaboration de Cyril-Igor Grigorieff Comprendre l islam

Quentin Ludwig, avec la collaboration de Cyril-Igor Grigorieff Comprendre l islam Quentin Ludwig, avec la collaboration de Cyril-Igor Grigorieff Comprendre l islam Groupe Eyrolles, 2004 ISBN 2-7081-3510-4 Comprendre l islam Les banques islamiques La charia (le droit islamique) interdit

Plus en détail

BUREAU DE LA DEMOCRATIE, DES DROITS HUMAINS ET DU TRAVAIL Rapport International 2009sur la liberté religieuse 26 octobre 2009

BUREAU DE LA DEMOCRATIE, DES DROITS HUMAINS ET DU TRAVAIL Rapport International 2009sur la liberté religieuse 26 octobre 2009 Sénégal BUREAU DE LA DEMOCRATIE, DES DROITS HUMAINS ET DU TRAVAIL Rapport International 2009sur la liberté religieuse 26 octobre 2009 La liberté religieuse est inscrite dans la Constitution, et les autres

Plus en détail

INTRODUCTION. DE L IGNORANCE MUTUELLE

INTRODUCTION. DE L IGNORANCE MUTUELLE INTRODUCTION. DE L IGNORANCE MUTUELLE AU VRAI DIALOGUE Ce livre a pour objet l étude du christianisme et de l islam. Cette étude comparative a toujours été ma préoccupation, en Syrie, mon pays natal, aussi

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Andreas Maurer. L abc de l islam. Revu et augmenté

Andreas Maurer. L abc de l islam. Revu et augmenté Andreas Maurer L abc de l islam Revu et augmenté Titre original en anglais: Ask your muslim friend 2008 by Andreas Maurer Original publié en 2008 par: AcadSA Publishing PO Box 12322 Edleen, Kempton Park,

Plus en détail

Vers la modernité Qu est-ce que la modernité?

Vers la modernité Qu est-ce que la modernité? Doc.2 p.133 Vers la modernité Qu est-ce que la modernité? A l aide de la p.132, compléter les cases avec le mot ou l expression qui convient Renaissance découvertes Grandes l Humanisme Révolution scientifique

Plus en détail

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire?

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Mariage entre catholiques et musulmans 1ère partie pour une pastorale du discernement aide pastorale 2 Groupe de travail «Islam» de la CES 2

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

LIVRET REPÈRES. Des fiches pour mémoriser les repères historiques. Collège. - Année scolaire. Christine Fiasson Académie de Versailles

LIVRET REPÈRES. Des fiches pour mémoriser les repères historiques. Collège. - Année scolaire. Christine Fiasson Académie de Versailles NOM, Prénom :.. Classe : LIVRET REPÈRES Des fiches pour mémoriser les repères historiques Collège. - Année scolaire 1 6 e Repères historiques IIIe millénaire av. J.-C. Les premières civilisations VIIIe

Plus en détail

Une campagne médiatique de l'etat islamique appelle à tuer des Juifs sur fond de la vague terroriste palestinienne

Une campagne médiatique de l'etat islamique appelle à tuer des Juifs sur fond de la vague terroriste palestinienne 21 octobre 2015 Une campagne médiatique de l'etat islamique appelle à tuer des Juifs sur fond de la vague terroriste palestinienne Un membre de l'etat islamique appelle à libérer la mosquée Al-Aqsa de

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Belin 2009 L empire byzantin et l empire carolingien sont tous les deux chrétiens. Mais leurs pratiques religieuses sont différentes : quelles sont-elles?

Plus en détail

Le monde a besoin de paix en Palestine

Le monde a besoin de paix en Palestine ANALYSE 2007 Le monde a besoin de paix en Palestine Publié avec le soutien du service de l éducation permanente de la Communauté française Pax Christi Wallonie-Bruxelles Le monde a besoin de paix en Palestine

Plus en détail

Décès et rites religieux Docteur Nancy Gaillard

Décès et rites religieux Docteur Nancy Gaillard Décès et rites religieux Docteur Nancy Gaillard Rites mortuaires Le SMUR intervient régulièrement dans les instants ultimes de la vie d un patient. Peut faire face à différents rites mortuaires initiaux

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Sevan Ananian Clg G. Braque Neuilly-sur-Marne

Sevan Ananian Clg G. Braque Neuilly-sur-Marne Sevan Ananian Clg G. Braque Neuilly-sur-Marne A. L Europe découvre le Nouveau monde. 1. Le premier voyage de Christophe Colomb (1492). 2. Une nouvelle vision du monde après les grands voyages de découverte.

Plus en détail

TITRE : On est tous séropositif!

TITRE : On est tous séropositif! PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : On est tous séropositif! classe : 3 ème durée : 30 min I - Choisir des objectifs dans les textes officiels.

Plus en détail

Utilisez les outils de la fiche méthode «étude d une affiche de film». Vous pouvez faire part d autres éléments concernant l étude de cette œuvre.

Utilisez les outils de la fiche méthode «étude d une affiche de film». Vous pouvez faire part d autres éléments concernant l étude de cette œuvre. SUJET 1- Eugène Delacroix, Roméo et Juliette, 1855. 2-Dites à quel passage de la pièce (acte et scène) ce tableau fait référence et expliquez pourquoi.. Eugène Delacroix, Roméo et Juliette, 1855. SUJET

Plus en détail

Un monde avec ou sans frontière

Un monde avec ou sans frontière Un monde avec ou sans frontière Template : www.conflicthistory.com Compare ces deux photographies. La frontière entre les deux Corée Une frontière en Union européenne Voici la correction. La frontière

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

L Urbs, capitale de l Empire

L Urbs, capitale de l Empire L Urbs, capitale de l Empire template : le triomphe de Titus L Urbs est la capitale de l Empire romain. A quelle ville correspond l Urbs? Dans quel pays se trouve cette ville? Maquette du centre de l Urbs

Plus en détail

Interview de Bat Ye or

Interview de Bat Ye or Serons-nous soumis à un califat islamique mondial? Interview de Bat Ye or Note de L Espoir : Cette interview présente les grandes lignes du contenu du livre «Vers le califat universel», un livre évidemment

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

L égalité face aux impôts

L égalité face aux impôts L égalité face aux impôts Template www.impots.gouv.fr Voici l impôt payé par trois familles en 2009 : compare les ménages A et B et explique. Revenus annuels : 20 000 Impôts : 1 206 A Revenus annuels :

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

S ENVOLER LES PIEDS SUR TERRE

S ENVOLER LES PIEDS SUR TERRE 49 NORD 6 EST FONDS RÉGIONAL D ART CONTEMPORAIN DE LORRAINE CARNET D EXPLORATION DE : S ENVOLER LES PIEDS SUR TERRE Avec ce carnet, voyage au cœur de cette exposition entre ciel et terre pour découvrir

Plus en détail

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien Des mérovingiens aux carolingiens Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien 1 Introduction L Empire Carolingien a marqué l histoire de la France. Succédant aux Francs,

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Le droit à l éducation Connaître les droits de l'enfant et une organisation internationale Dégager l'idée essentielle d'un texte S'exprimer à

Plus en détail

Jeu : Les grandes religions

Jeu : Les grandes religions Titre : Cote : 29 Légende : Science des religions Jeu : Les grandes religions Age :12-15 +15-17 Objectifs : faire connaître les grandes religions Durée : cf. annexe Brève description : cf. annexe Type

Plus en détail

Sommaire. A Géographie et démographie de l Islam de France p. 3

Sommaire. A Géographie et démographie de l Islam de France p. 3 pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise ANALYSE : 1989-2011 Enquête sur l implantation et l évolution de l Islam de France Contact Ifop : Jérôme Fourquet jerome.fourquet@ifop.com Juillet 2011

Plus en détail

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Présentation du programme Éthique et culture religieuse Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Repères historiques 1964 1995 1996 1998 1999 1999 2000 2005 Création du ministère

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

PLAN de la CONFERENCE de METHODE d Olivier Bobineau et de Didier Leschi

PLAN de la CONFERENCE de METHODE d Olivier Bobineau et de Didier Leschi Module "RELIGIONS ET SOCIÉTÉS" Le fait religieux : histoire, croyances, pratiques Sciences Po 2007-2008 PLAN de la CONFERENCE de METHODE d Olivier Bobineau et de Didier Leschi I) OBJECTIFS DE LA CONFERENCE

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Table des matières. Première partie. L éthique et le droit musulmans... 13

Table des matières. Première partie. L éthique et le droit musulmans... 13 Table des matières Préface................................................. 1 Présentation de l auteur................................... 3 Avant-propos............................................. 5 Avertissement............................................

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

Les Grandes découvertes

Les Grandes découvertes Les Grandes découvertes Copyright -A. Pleutin -2010 1 Les causes des grandes découvertes A la fin du XV s., les Européenspartent à l aventure et à la découverte de terres jusqu alors inconnues. Mais un

Plus en détail

Qu y-a-t-il dans la Bible?

Qu y-a-t-il dans la Bible? Qu y-a-t-il dans la Bible? Par Yeshaya Dalsace Texte du cours Alef-bet visible sur www.akadem.org Octobre 2011 La Bible: une collection de 39 livres Tout le monde sait ou croit savoir ce qu'est la Bible.

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

Quatrième partie IV. La documentation

Quatrième partie IV. La documentation Quatrième partie IV Les différents types de Constat Il n y a pas de logiciel de qualité sans une documentation de qualité est un outil de communication Les paroles s envolent, les écrits restent Exemple

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

Alain Souchon : Et si en plus y'a personne

Alain Souchon : Et si en plus y'a personne Alain Souchon : Et si en plus y'a personne Paroles et musique : Alain Souchon et Laurent Voulzy Virgin / Emi Thèmes La religion, La guerre, Le fanatisme religieux. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE

MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE MINISTERES AMOUR CONCRET et FAIM DANS LE MONDE PAGE DE GARDE DU FORMULAIRE DE DEMANDE NOM DE LA JURIDICTION : TITRE DU PROGRAMME : CITE/VILLAGE : ETAT/ PROVINCE/PAYS : DIRECTEUR DU PROGRAMME : ADRESSE

Plus en détail

Peut-on rire de tout?

Peut-on rire de tout? Peut-on rire de tout? En voyant deux enfants pouffer de rire face au handicap d'un autre, que peut-on faire si ce n'est leur expliquer que leur attitude est parfaitement incorrecte, que l'on ne peut décemment

Plus en détail

Comment la Bible nous est parvenue Neil R. Lightfoot

Comment la Bible nous est parvenue Neil R. Lightfoot Ceci fait partie de la série Comment la Bible nous est parvenue De Neil R. Lightfoot Leçon 1 LA FABRICATION DES LIVRES ANCIENS La transmission du texte de la Bible jusqu à nos jours est une histoire d

Plus en détail

RAPPORT 2012 SUR LA LIBERTÉ RELIGIEUSE DANS LE MONDE TUNISIE

RAPPORT 2012 SUR LA LIBERTÉ RELIGIEUSE DANS LE MONDE TUNISIE RAPPORT 2012 SUR LA LIBERTÉ RELIGIEUSE DANS LE MONDE TUNISIE Résumé analytique La Constitution et d autres lois et politiques protègent dans une large mesure la liberté de religion et «le libre exercice

Plus en détail

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité Monsieur le Maire, Eric LEJOINDRE Mesdames et Messieurs Les enseignants et représentants de l Education Nationale Mesdames et Messieurs les Présidents et représentants d associations patriotiques Mesdames

Plus en détail

Produire des écrits à l école maternelle

Produire des écrits à l école maternelle Produire des écrits à l école maternelle 1 Compétences attendues en fin d école maternelle (pour activer le lien, appuyer sur la touche Ctrl en même temps q un clic gauche avec la souris) 2 Programmations

Plus en détail

Jean-Claude Guillebaud, Écoutons la vérité de l'autre

Jean-Claude Guillebaud, Écoutons la vérité de l'autre 1 Jean-Claude Guillebaud, Écoutons la vérité de l'autre Un résumé de Mathieu Lavigne Présentation du conférencier : Jean-Claude Guillebaud est journaliste, essayiste et écrivain. Durant 20 ans, il a été

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

La problématique des jeunes citoyens qui partent. combattre en Syrie : Qu en pensent les ouléma et imams

La problématique des jeunes citoyens qui partent. combattre en Syrie : Qu en pensent les ouléma et imams La problématique des jeunes citoyens qui partent combattre en Syrie : Qu en pensent les ouléma et imams Nous sommes devant une situation complexe : des jeunes citoyens européens, en l occurrence des jeunes

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 2 1.1. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE MATERNELLE

FRANÇAIS LANGUE MATERNELLE FRANÇAIS LANGUE MATERNELLE COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE INFORMATIVE FRA 2032-2 RENDEMENT C CAHIER DE L'ÉLÈVE NOM : NOM DE L ENSEIGNANT : DATE DE PASSATION : HEURE D'ENTRÉE: HEURE DE SORTIE: / 100

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

Rédiger un rapport technique

Rédiger un rapport technique Rédiger un rapport technique Prof. N. Fatemi Plan Introduction Présentation écrite Programmation du travail Rédaction Conseils génériques Références 2 Introduction Objectifs du cours Savoir étudier un

Plus en détail

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution

Au Niger, le soutien est fort mais pas unanime pour l adoption de la sharia dans la Constitution Introduction Les questions religieuses connaissent un regain d intérêt dans les espaces publics de nos pays. Au Niger, elles sont devenues préoccupantes en raison des évènements récents qui ont marqué

Plus en détail

MATERIEL ET ENVIRONNEMENT SCOLAIRE

MATERIEL ET ENVIRONNEMENT SCOLAIRE MATERIEL ET ENVIRONNEMENT SCOLAIRE SEANCE 1 : Dans un cartable 1) Installation du lexique L'enseignant expose le contenu de son propre ''cartable '', et au fur et à mesure nomme les différents objets.

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE STAGE

LIVRET DE SUIVI DE STAGE Lycée Professionnel Pierre MENDES FRANCE BRUAY BARLIN 3ième Préparatoire aux Formations Professionnelles PÉRIODES DE DECOUVERTE EN MILIEU PROFESSIONNEL LYCÉE PIERRE MENDES FRANCE Rue de Saint-OMER 62700

Plus en détail

Personnaliser la page d accueil

Personnaliser la page d accueil Personnaliser la page d accueil Accueil / Présentation Objectif : L onglet Accueil / Présentation vous permet d agir sur le contenu de votre site. Fonctionnalités : a) avec ou sans Sidebar a) Choisir et

Plus en détail

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Objectif : Identifier des problèmes techniques posés par la fabrication de petites voitures, et à envisager

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

SYLLABUS 2015-2016 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE L3

SYLLABUS 2015-2016 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE L3 Contact Accueil Scolarité : Valérie Séris Responsable pédagogique : Sandrine VICTOR Coordonnées CUFR Jean-François Champollion, Campus d'albi Place Verdun F 81012 Albi Cedex 9 Téléphone : 05 63 48 19 81

Plus en détail

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand :

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand : TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de subvention à la découverte du CRSNG Narration : Pour obtenir des fonds de recherche dans un milieu concurrentiel, vous devez présenter vos idées

Plus en détail

CHRÉTIENS D ORIENT, MUSULMANS D OCCIDENT : DU DEVOIR DE SOLIDARITÉ À LA CRITIQUE SALVATRICE DES PURISTES DE L IDENTITÉ

CHRÉTIENS D ORIENT, MUSULMANS D OCCIDENT : DU DEVOIR DE SOLIDARITÉ À LA CRITIQUE SALVATRICE DES PURISTES DE L IDENTITÉ ÉDITORIAL CHRÉTIENS D ORIENT, MUSULMANS D OCCIDENT : DU DEVOIR DE SOLIDARITÉ À LA CRITIQUE SALVATRICE DES PURISTES DE L IDENTITÉ Vincent GEISSER L e 4 janvier 2011, le journal Le Monde publiait à sa une

Plus en détail

Le palimpseste de Ṣanʿā : Deux Corans superposés

Le palimpseste de Ṣanʿā : Deux Corans superposés 1 Le palimpseste de Ṣanʿā : Deux Corans superposés Asma Hilali, Londres La découverte des manuscrits de Ṣanʿā en 1972 met en lumière l existence de milliers de manuscrits coraniques ainsi que d autres

Plus en détail

Les grands reliefs du Canada

Les grands reliefs du Canada Les grands reliefs du Canada Aperçu général Dans cette leçon, les élèves identifient, décrivent et expliquent les processus qui ont formé les grands reliefs du Canada. Ils dressent une carte de ces grands

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE COMPOSANTE ENFANTS VULNERABLES FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ENFANTS DANS LE DAARA Domaines «Langue et Communication» «Mathématiques» «Compétence de Vie courante» «Découverte du

Plus en détail

«Le plan d une ville»

«Le plan d une ville» «Le plan d une ville» doc 1 Evariste doit réaliser une maquette de la ville de Géocity. Il n a qu un plan très partiel de cette ville qu il ne connaît pas. Son ami Léonhard, géocitien, lui envoie par SMS

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Palestine : un peuple vivant, un Etat virtuel (III)

Palestine : un peuple vivant, un Etat virtuel (III) legrandsoir.info http://www.legrandsoir.info/palestine-un-peuple-vivant-un-etat-virtuel-iii.html Palestine : un peuple vivant, un Etat virtuel (III) Pierre VERHAS 14 novembre 2014 Deux Etats? Impossible!

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Être juif ne peut être restreint à une appartenance religieuse

Être juif ne peut être restreint à une appartenance religieuse Être juif ne peut être restreint à une appartenance religieuse Un entretien avec Daniel Farhi Daniel Farhi est rabbin depuis 1966 ; il est l un des fondateurs du Mouvement Juif Libéral de France. Diasporiques

Plus en détail