Téléassistance mode d emploi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Téléassistance mode d emploi"

Transcription

1 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 2 Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : Hauts de Vilaine Téléassistance mode d emploi Maison de la consommation et de l environnement Au sommaire Comment ça marche? Choisir un contrat et des services A quel prix? La vigilance s impose Les personnes âgées souhaitent rester à domicile le plus longtemps possible. Mais elles ont besoin de se sentir en Où se renseigner? sécurité, notamment si elles vivent seules. Une des solutions pour les y aider, c est la téléassistance. Le principe est simple : de son domicile, la personne peut contacter - grâce à un médaillon et à un boîtier récepteur - le service qui lui apportera de l aide en cas de difficultés. Un marché en pleine expansion Nombre de sociétés interviennent dans le domaine de la téléassistance. Certaines sont spécialisées, d autres intègrent cette prestation dans un «bouquet de services». Le développement d offres très diverses - notamment depuis la canicule de l été 2003 nous invite à examiner de près les contrats de téléassistance : quels engagements pour le prestataire? Et pour le consommateur? Consommons autrement

2 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 3 TÉLÉASSISTANCE MODE D EMPLOI Comment ça marche? La téléassistance est parfois nommée aussi téléalarme. Ce service consiste, pour une personne vivant seule chez elle, à pouvoir contacter une plateforme téléphonique qui réceptionne son appel 24 h sur 24, et 7 j sur 7. Suivant les prestations choisies, il s agit d assurer au minimum une veille et une écoute auprès des personnes abonnées. Le lien avec une plateforme téléphonique Pour fonctionner, ce système nécessite l installation au domicile de la personne d un boîtier émetteur relié à une prise téléphonique qui permet de communiquer avec la plateforme téléphonique. Le déclenchement de la communication se fait à distance par l intermédiaire d un médaillon ou d un bracelet porté par la personne. En cas de problème, celle-ci active le bouton déclencheur du médaillon ou du bracelet, et la communication est établie immédiatement avec le service de téléassistance. Même si la personne est éloignée de son téléphone et du boîtier émetteur, sa voix sera entendue et elle entendra clairement son interlocuteur. pour une réponse immédiate Le traitement des appels se déroule ainsi : le téléopérateur identifie les coordonnées de l abonné et les informations le concernant. Le dialogue s instaure par le boîtier émetteur. En fonction de la situation (chute, malaise, non réponse ), seront contactés soit une personne de l entourage dont les coordonnées ont été fournies au moment de la souscription du contrat, soit des services de secours.

3 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 4 Qui propose des services de téléassistance? Le matériel nécessaire Le matériel se compose : d un boîtier émetteur à brancher à proximité du téléphone et d un médaillon ou d un bracelet, à porter par la personne. Location ou achat? Certaines sociétés proposent au consommateur d acheter ce matériel. Il est déconseillé de le faire. En effet, c est un matériel qui coûte cher et est susceptible d évoluer technologiquement. Il vaut mieux le louer, ce qui laisse une entière liberté en terme d engagement avec un prestataire ou de changement de formule (médaillon ou bracelet). Le marché de la téléassistance intéresse des sociétés de différentes origines : celles dont c est le seul métier : Centraveil, Custos les sociétés d assurance : Axa, Europ assistance, Mondial assistance les mutuelles, caisses de retraites complémentaires et les banques : Msa, Ag2r, Maif des sociétés intermédiaires qui sous-traitent tout ou partie du service à d autres sociétés. Exemples : Locapharm (pharmaciens) sous-traite à Europ assistance ; des magasins de matériel médical sous-traitent auprès d autres sociétés, des entreprises de sécurité et de protection, la Poste Enfin, il arrive que des communes ou des départements confient ce service au SDIS (Service départemental d incendie et secours).

4 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 5 TÉLÉASSISTANCE MODE D EMPLOI Choisir un contrat et des services Le contrat : individuel ou collectif? Le contrat individuel Peut toujours être souscrit avec le prestataire de son choix et bénéficier d une aide au titre de l Apa (Allocation personnalisée d autonomie). Le contrat collectif Propose une prestation et un prix négociés auprès de la société de téléassistance afin d en faire bénéficier plusieurs personnes. Souvent, les communes (Ccas), communautés de communes et départements permettent l accès à ce type de contrat, qui garantit des prestations de qualité et un moindre coût. Ainsi, en Ille-et-Vilaine, le Conseil général 35 a confié la prestation de téléassistance à la société Custos.

5 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 6 Quels services doit-on vous garantir? Selon les opérateurs, les prestations diffèrent. Cela va de la simple réception des appels pour une écoute ou une urgence médicale, à une assistance et un soutien psychologique. Attention à ne pas s en tenir à la seule plaquette publicitaire du prestataire! Avant de souscrire un contrat, il faut avoir bien défini ses besoins. Puis, il est important de bien le lire, notamment les premiers paragraphes qui définissent la prestation à laquelle s'engage la société de téléassistance. Le service minimum La société de téléassistance s engage à assurer 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 : La possibilité d entrer en liaison avec la plateforme d écoute. La mise en œuvre de tous les moyens pour vous apporter assistance (obligation de moyens). Cependant, si elle n y parvient pas, cela ne peut lui être reproché, elle n a pas d obligation de résultat. De plus, certains évènements inscrits au contrat peuvent limiter ou dégager sa responsabilité : défaillance d un proche, défaillance du matériel suite à une dégradation volontaire Les différentes plateformes : Le plus souvent, il s'agit d'une plateforme d'écoute qui peut être : spécialisée : elle ne gère que les appels liés au service d écoute et/ou les appels liés à un événement qui requiert une intervention de l entourage. multiservices : la téléassistance est alors incluse dans un «package ou bouquet de services» où elle n est qu un produit parmi d autres, dans un contrat de services beaucoup plus larges. Par exemple, certains contrats proposent la recherche d un médecin, d une infirmière, le portage des médicaments, des solutions pour la garde des animaux en cas d hospitalisation Vérifiez que ces services ne vous sont pas proposés par un contrat déjà souscrit (assurances, complémentaire santé ). Plus rarement, il s agit d une plateforme médicalisée : la réception des appels est faite par un médecin urgentiste, une infirmière

6 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 7 TÉLÉASSISTANCE MODE D EMPLOI A quel prix? Les tarifs des prestataires de téléassistance sont très divers et ne se décomposent pas tous de la même manière. Pour les analyser, il convient d y intégrer différents faux-frais qui restent à la charge du bénéficiaire. Le découpage du prix Frais de dossier et frais d installation Abonnement, location et maintenance du matériel Coût des communications téléphoniques + celles dues aux tests hebdomadaires Coût des piles Remise en état du matériel De 0 à 80 euros. Certains prestataires facturent des frais de dossier couplés avec les frais d installation. Attention! pour 0, l installation du matériel est faite par le particulier. Parfois, malgré 50 de frais de dossier, c est aussi au particulier d installer lui-même le matériel. De 28,30 à 39 euros mensuels. L abonnement au service comprend généralement le coût de l installation, la location et la maintenance du matériel. La location comprend le boîtier émetteur et le médaillon ou le bracelet, sachant qu un tarif supérieur est parfois pratiqué pour la location du bracelet (de 3,05 à 12 en plus!). Quelques prestataires demandent aussi un dépôt de garantie. A la charge de l abonné pour toutes celles qu il émet. A la charge de l abonné Suivant les mentions dans les contrats Résiliation du contrat Suivant les mentions dans les contrats Il n est pas toujours facile de distinguer les différents éléments composant un prix. Ils sont souvent intégrés dans un tarif global qui comprend les frais de dossier, l installation, l abonnement, la maintenance et la location du matériel.

7 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 8 Les modalités de paiement La majorité des contrats prévoit un paiement mensuel, mais certains s en tiennent à un paiement trimestriel. Attention! selon les cas, le coût peut être réparti entre deux prestataires. Exemple, le contrat «Locapharm Europ assistance» : l abonnement est à payer auprès d Europ assistance et la location du matériel, auprès du pharmacien. Dans tous les contrats, la demande de prélèvement automatique est l un des éléments les plus lisibles. Il serait souhaitable qu il en soit de même pour les conditions générales et les conditions particulières des contrats. Les frais annexes Ils sont constitués par le prix des communications téléphoniques passées par le bénéficiaire de la téléassistance et par le prix des appels inhérents aux tests effectués chaque semaine par le prestataire afin de s assurer du bon fonctionnement de son matériel. N hésitez pas à demander à votre prestataire combien ces appels coûtent à l unité et à l année. On peut y ajouter le coût des piles à remplacer.

8 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 9 TÉLÉASSISTANCE MODE D EMPLOI La vigilance s impose Les engagements du contrat La durée du contrat et la résiliation Certains contrats imposent des durées minimales qui vont de 3 mois à 1 an. La formule la plus courante est un contrat de 1 an renouvelable par tacite reconduction. Quelques contrats permettent cependant de résilier à tout moment par LRAR (Lettre recommandée avec accusé de réception). Des possibilités de résiliation anticipée existent aussi pour certains motifs comme le déménagement, le décès, l hospitalisation prolongée, le départ en maison de retraite, la nonsatisfaction (dans un seul contrat). Il faut alors prévenir la société de téléassistance par LRAR. Même si les durées et conditions de résiliation sont assez bien définies, des litiges peuvent parfois survenir sur le paiement en fin de contrat. En effet, si nombre de contrats prévoient que «Tout mois commencé est dû», d autres élargissent ce règlement à «Tout trimestre commencé»! Il convient encore ici de bien lire son contrat avant de le souscrire. Les renseignements personnels Les sociétés de téléassistance demandent au signataire du contrat de fournir des renseignements sur les personnes à contacter en cas de problème, ainsi que des renseignements médicaux. Les personnes à contacter selon les contrats, elles sont dénommées «parrains», ou «détenteur du double des clés», ou encore «réseau de solidarité» Dans tous les cas, il revient à la personne signataire du contrat de donner le nom et les coordonnées de ces personnes à contacter en cas de difficultés. Trois grands critères pour le choix de ces personnes : être joignables facilement le jour et la nuit, disposer des clés de la maison, ne pas habiter trop loin du domicile du bénéficiaire de la téléassistance. Attention! il faut veiller à ce que les personnes mentionnées soient bien prévenues et que leurs coordonnées soient remises à jour régulièrement. Se renseigner pour savoir si le prestataire fait lui-même cette mise à jour, ou si il appartient à la personne bénéficiaire de le faire. Malheureusement, la pertinence des renseignements fournis ne peut être contrôlée en permanence par les prestataires de téléassistance et la défaillance des personnes à contacter est un élément pouvant dégager leur responsabilité en cas de problème.

9 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 10 Les renseignements médicaux Ces renseignements ne sont pas systématiquement demandés. Quand ils le sont, soit la personne remplit elle-même un questionnaire médical de quelques lignes, soit il est demandé au médecin traitant de remplir une fiche à retourner sous pli confidentiel à la société de téléassistance. Sont également demandés, l adresse du médecin traitant et le service d urgence hospitalier à contacter. Les contraintes techniques L installation à domicile Dans les contrats, celle-ci est clairement décrite. Soit une société sous-traitante vient installer le matériel à domicile et c est payant, soit c est la personne ou son entourage qui l installe seul. Attention! des contraintes techniques peuvent empêcher une bonne installation : état du réseau électrique, prise de téléphone à une distance précise d une prise électrique Lors de l installation, il faut bien vérifier l état du boîtier émetteur et du médaillon ou bracelet. Ceux-ci ne sont pas forcément neufs et il faut donc faire noter tout élément suspect : trace de choc, poussière qui pourrait ultérieurement vous être imputé et donc, facturé. Par ailleurs, un essai devra être obligatoirement fait lors de l installation. Attention! ne pas changer d opérateur téléphonique quand un système de téléasistance est installé. En effet, le système est programmé pour fonctionner avec un opérateur précis et tout changement en cours de contrat provoque un dysfonctionnement du système. Le choix du matériel Choisir un médaillon plutôt qu un bracelet (ou l inverse) est une question de convenance personnelle. Mais il est utile que ce matériel soit étanche pour pouvoir le porter lors de la toilette, moment où peuvent se produire chutes ou malaises. Le port du matériel la nuit peut provoquer des déclenchements inopinés quand la personne change de position dans son sommeil. Cependant, ce matériel n est efficace que lorsqu il est porté : aussi, il ne faut pas oublier de le mettre lorsqu on se lève la nuit.

10 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 11 TÉLÉASSISTANCE MODE D EMPLOI La maintenance du matériel et les pannes S il s agit d un achat, la maintenance est à la charge du consommateur. Mais si c est une location, la maintenance est assurée par la société prestataire. Toutefois, le matériel mis à la disposition du client est placé sous sa responsabilité. En cas de détérioration de l appareil, il lui incombera de payer la réparation ou la remise en état. Attention donc aux conditions d utilisation inscrites dans les contrats : celles-ci sont assez précises et même parfois trop exigeantes. Exemple : «modification dommageable de l environnement, température, hygrométrie, poussière». Par ailleurs, le remplacement des piles est à la charge de la personne. De même que l obligation de faire au moins un test annuel de fonctionnement. Les sociétés prestataires font elles-mêmes des tests hebdomadaires de bon fonctionnement du système. Le renvoi du matériel au prestataire Certains contrats stipulent que le prestataire peut se réserver le droit de facturer la remise en état du matériel. Si vous devez renvoyer le matériel, garantissez-vous contre toute détérioration du fait du transport par La Poste en déclarant la valeur de votre colis. En cas de perte ou de détérioration, celle-ci sera prise en charge par La Poste.

11 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 12 Les limites de la téléassistance L installation à domicile La personne doit accepter ce service. Une téléassistance imposée a peu de chance d être utilisée. Il est important de dialoguer avec la personne chez qui ce système pourra être installé. De même, une personne qui ne comprend pas le fonctionnement du système sera réticente à l utiliser. C est pourquoi, il faut accompagner son installation de nombreuses explications et ne pas hésiter à les répéter. e e e - n e e Personnes sourdes Le principe de la téléassistance fonctionnant avec le système de téléphonie classique peut poser problème aux personnes ayant un déficit d audition important. Personnes désorientées Pour ces personnes, la téléassistance ne permet pas un accompagnement assez poussé. Par ailleurs, cela peut conduire à des appels inopinés pour lesquels les téléopérateurs ne peuvent apporter de réponse satisfaisante avec les moyens dont ils disposent. Personnes isolées Elles ne peuvent pas inscrire les coordonnées de proches ou ces derniers ne peuvent être disponibles que le jour. Dans cette situation, il peut exister une alternative comme celle développée dans le pays de Rennes, il s agit des visiteurs de nuit. Téléphone mal raccroché Le système fonctionne toujours car celui-ci, bien que branché sur la ligne téléphonique, est indépendant du téléphone lui-même.

12 MCE 12p fiche téléassistance 18/10/05 19:31 Page 1 TÉLÉASSISTANCE MODE D EMPLOI Nos conseils Comparez les offres La téléassistance peut rendre de grands services aux personnes âgées et à leurs familles. Mais il ne faut jamais oublier qu il s agit d un marché qui peut être lucratif pour certaines sociétés de services. Aussi, avant de signer tout contrat, prenez le temps de comparer les offres pour choisir votre prestataire. Renseignez-vous Pour en savoir plus, n hésitez pas à contacter l un des 6 Clic (Centre Local d Information et de Coordination Gérontologique) existant en Ille-et-Vilaine : Clic de Rennes : Clic des Marches de Bretagne : Antrain, Louvigné du Désert et St Brice en Coglès : Clic des Trois Cantons : Fougères Nord et Sud, et St Aubin du Cormier : Clic du Pays de Redon : Redon, Grand Fougeray, Pipriac, Guémené Penfao, St Nicolas de Redon : Clic de Vitré communauté : Vitré Est et Ouest,Argentré du Plessis, et Châteaubourg : Clic Alli ages : Bruz, Rennes sud-ouest, Cesson Sévigné, Châteaugiron, de Rennes sud-est : En cas de problème, contactez immédiatement : une association de défense des consommateurs de la Mce : la Direction départementale de la concurrence, consommation et répression des fraudes : Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : Hauts de Vilaine Maison de la consommation et de l environnement 48 boulevard Magenta Rennes - tel : Document réalisé avec les associations de consommateurs. Octobre 2005 En partenariat avec le Clic de Rennes. Avec le soutien financier de la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et du Conseil général d Ille-et-Vilaine

La Colocation mode d emploi

La Colocation mode d emploi 04-236 MCE 8 pages colocation V 26/04/06 10:42 Page 2 Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : www.hautsdevilaine.com g La Colocation mode d emploi

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT AU SERVICE TELE-ASSISTANCE 46

CONTRAT D ABONNEMENT AU SERVICE TELE-ASSISTANCE 46 CONTRAT D ABONNEMENT AU SERVICE TELE-ASSISTANCE 46 Entre : Le Département du Lot Représenté par le Président du Conseil général En vertu de la délibération du 16 octobre 2006 Et : M.... demeurant à...

Plus en détail

CONTRAT DE SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTAL POUR LA TELEASSISTANCE : «TELE ASSISTANCE 93»

CONTRAT DE SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTAL POUR LA TELEASSISTANCE : «TELE ASSISTANCE 93» CONTRAT DE SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTAL POUR LA TELEASSISTANCE : «TELE ASSISTANCE 93» Entre les soussignés : ADHESION AU SERVICE DE «TELE ASSISTANCE 93» : M, Mme, Mlle (Nom et prénom) Domicilié(e) : Code

Plus en détail

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 Rapport présentant les caractéristiques de la délégation de service public DPAAH 03/12/2010 Page 1 sur 6 1. Contexte du projet

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées Établissement géré par le Centre Communal d Action Sociale de MERLEVENEZ

Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées Établissement géré par le Centre Communal d Action Sociale de MERLEVENEZ - 1 - Maison d Accueil Rurale pour Personnes Agées Établissement géré par le Centre Communal d Action Sociale de MERLEVENEZ RESIDENCE LE VERGER Rue de la Mairie 56700 MERLEVENEZ Le présent contrat est

Plus en détail

POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE TELEASSISTANCE :

POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE TELEASSISTANCE : POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE TELEASSISTANCE : - FOURNIR : la fiche de renseignement dûment remplie, datée et signée une photocopie de votre dernier avis d imposition ou non-imposition une photocopie

Plus en détail

Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées

Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées 30 ans d expérience à votre service Simple et rassurant! Qui est Custos? > Société créée en 1978, sous forme associative, > Spécialisée depuis

Plus en détail

s s o n n e Té l é a s s i s t a n c e

s s o n n e Té l é a s s i s t a n c e s s o n n e Té l é a s s i s t a n c e Vivre à domicile en toute tranquillité avec Essonne Téléassistance Un dispositif du Conseil général de l'essonne LE CONSEIL GÉNÉRAL Essonne Téléassistance Partenaire

Plus en détail

DOCUMENT INDIVIDUEL D ACCOMPAGNEMENT EN ACCUEIL DE NUIT

DOCUMENT INDIVIDUEL D ACCOMPAGNEMENT EN ACCUEIL DE NUIT DOCUMENT INDIVIDUEL D ACCOMPAGNEMENT EN ACCUEIL DE NUIT Modifié par le Conseil de la Vie Sociale le 5 juin 2014 RESIDENCE LES MENHIRS 1 rue Chateaubriand 35360 MEDREAC Tél. : 02.99.61.77.61 Fax : 02.99.61.77.67

Plus en détail

Téléassistance. Aube Ecoute. Une écoute 24 h / 24 pour vivre chez soi en toute tranquillité. édition 2014 www.cg-aube.fr

Téléassistance. Aube Ecoute. Une écoute 24 h / 24 pour vivre chez soi en toute tranquillité. édition 2014 www.cg-aube.fr CG Teleassistance 2011-06:CG Teleassistance 2011-06 29/06/11 12:03 Page 1 Téléassistance Aube Ecoute Une écoute 24 h / 24 pour vivre chez soi en toute tranquillité édition 2014 www.cg-aube.fr CG Teleassistance

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Le Montel 3 Rue du Parc 63450 Saint-Amant-Tallende

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Le Montel 3 Rue du Parc 63450 Saint-Amant-Tallende CONTRAT DE SEJOUR N du Doc : Adm/FE/11 Version n 4 Date : 22.01.2015 Pages : 7 Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Le Montel 3 Rue du Parc 63450 Saint-Amant-Tallende Le contrat

Plus en détail

La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile

La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile La téléassistance comme moyen de prévention de la perte d autonomie à domicile Christelle ROULET Chargée de mission Conseil général Pôle PA-PH Évelyne SANCIER Directrice de SIRMAD téléassistance Définition

Plus en détail

HOPITAL LOCAL DE SAINT AULAYE LE CONTRAT DE SEJOUR

HOPITAL LOCAL DE SAINT AULAYE LE CONTRAT DE SEJOUR HOPITAL LOCAL DE SAINT AULAYE LE CONTRAT DE SEJOUR SOMMAIRE I. DUREE DU SEJOUR II. PRESTATIONS ASSUREES PAR L'ETABLISSEMENT 2.1 Description du logement et du mobilier fourni par l'établissement 2.2 Restauration

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL

CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL CONTRAT DE SEJOUR CONTRAT DE SEJOUR / DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE DE PRISE EN CHARGE Accueil de Jour «Maison Bleue» Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l'etablissement

Plus en détail

CONTRAT DE TELEASSISTANCE

CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONTRAT DE TELEASSISTANCE Contrat conclu entre GTS - MONDIAL ASSISTANCE et 1 - LE SOUSCRIPTEUR (à remplir si le souscripteur est différent de l Abonné principal) : * Madame Mademoiselle Monsieur Nom* :...............................................

Plus en détail

ACCORD-CADRE ENTRE L ETAT ET LE CONSEIL GENERAL D ILLE-ET-VILAINE

ACCORD-CADRE ENTRE L ETAT ET LE CONSEIL GENERAL D ILLE-ET-VILAINE ACCORD-CADRE ENTRE L ETAT ET LE CONSEIL GENERAL D ILLE-ET-VILAINE PREAMBULE : Le projet départemental de développement et de modernisation de l aide à domicile repose sur un ensemble de valeurs fondamentales

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE PRODUITS & SERVICES SPGO HIGH TEC

CONDITIONS GENERALES DE VENTE PRODUITS & SERVICES SPGO HIGH TEC CONDITIONS GENERALES DE VENTE PRODUITS & SERVICES SPGO HIGH TEC ARTICLE I : Les présentes conditions générales de vente concernent exclusivement la vente d équipements de sécurité avec ou sans prestations

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Il est convenu ce qui suit :

Il est convenu ce qui suit : Résidence Anne de Melun EHPAD 11, rue du Docteur Zamenhof 49150 BAUGE en ANJOU 02 41 89 18 04 04 41 89 70 86 contact@annedemelun.fr Entre les soussignés L Association d entraide ANNE de MELUN Représentée

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

SOMMAIRE I.DUREE DU SEJOUR

SOMMAIRE I.DUREE DU SEJOUR 1 SOMMAIRE I.DUREE DU SEJOUR II.PRESTATIONS ASSUREES PAR L ETABLISSEMENT 2.1 description du logement et du mobilier fourni par l établissement 2.2 restauration 2.3 le linge et son entretien 2.4 animation

Plus en détail

CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES

CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES Article 1 : OBJET Les présentes dispositions générales ont pour but de définir les modalités de fourniture des services de téléassistance

Plus en détail

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Le Comité d entraide de la Presqu île est une association créée en 1977 qui permet aux personnes âgées, handicapées ou malades de continuer

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Le Doro Secure est un véritable téléphone portable! Fonctionnement du service. 1. Un problème? Un malaise? 2. Le plateau d écoute Filien ADMR

Le Doro Secure est un véritable téléphone portable! Fonctionnement du service. 1. Un problème? Un malaise? 2. Le plateau d écoute Filien ADMR Fonctionnement du service 1. Un problème? Un malaise? Où que vous soyez en ville en faisant vos courses, en campagne lors d une promenade, le jour, la nuit, un week-end, un jour férié... Il vous suffit

Plus en détail

LA TÉLÉ ALARME (OU TÉLÉ ASSISTANCE)

LA TÉLÉ ALARME (OU TÉLÉ ASSISTANCE) LA TÉLÉ ALARME (OU TÉLÉ ASSISTANCE) Information transmise par les fournisseurs sous réserve de la mise à jour Liste non exhaustive Matériels disponibles : médaillon, bracelet, montre, broche, portable,

Plus en détail

l accord du titulaire.

l accord du titulaire. DOSSIER DE COORDINATION ET DE SANTÉ appartenant à Madame / Monsieur Ce dossier contient des informations confidentielles. Vous ne pouvez le consulter qu avec l accord du titulaire. Dossier de Coordination

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résident.

CONTRAT DE SEJOUR. Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résident. CONTRAT DE SEJOUR PREAMBULE Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résident. Le présent contrat de séjour a été adopté par le Conseil d Administration du 16

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL VOUS INFORME. Téléassistance 31. Personnes âgées Personnes handicapées

LE CONSEIL GÉNÉRAL VOUS INFORME. Téléassistance 31. Personnes âgées Personnes handicapées LE CONSEIL GÉNÉRAL VOUS INFORME Téléassistance 31 Personnes âgées Personnes handicapées V ivre chez soi, dans ses meubles, avec ses habitudes, son voisinage, quoi de plus naturel. Pouvoir y vivre en toute

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR MAISON DE RETRAITE

CONTRAT DE SEJOUR MAISON DE RETRAITE LA RESIDENCE La Providence et Yann d Argent CONTRAT DE SEJOUR MAISON DE RETRAITE Conformément à la loi 2002-02 du 2 janvier 2002 et au décret 2004-1274 du 26 novembre 2004, le contrat de séjour précise

Plus en détail

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique.

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique. Placement en établissement médicalisé ou spécialisé Cette aide permet de faire face à la charge financière importante que représente le placement en établissement spécialisé de l adhérent ou de l ayant

Plus en détail

La Téléassistance Active

La Téléassistance Active La Téléassistance Active La seule solution intelligente pour le maintien à domicile, la sécurité et le confort de nos ainés. Déclenchement automatique de l alarme Pas de bracelet/pendentif à porter Rien

Plus en détail

Livret d accueil. aide à domicile portage de repas téléassistance

Livret d accueil. aide à domicile portage de repas téléassistance Livret d accueil aide à domicile portage de repas téléassistance Centre Communal d Action Sociale 66 rue de la Mare aux Carats 78180 MONTIGNY LE BRETONNEUX Délibération n 30 en date du 5 octobre 2010 Le

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

La téléassistance pour le maintien à domicile :

La téléassistance pour le maintien à domicile : La téléassistance pour le maintien à domicile : Comment dépasser une logique d offre technologique et construire les usages pertinents? Florence Charue-Duboc ; Laure Amar ; Anne-France Kogan ; Nathalie

Plus en détail

CONVENTION TYPE AVEC UN ETABLISSEMENT DE SANTE

CONVENTION TYPE AVEC UN ETABLISSEMENT DE SANTE CONVENTION TYPE AVEC UN ETABLISSEMENT DE SANTE Entre D une part : L Union Technique de la Mutualité Malienne, dont le siège est à Badalabougou SEMA II rue 134 porte 772, représentée par Monsieur Babassa

Plus en détail

Dispositions Générales Télé assistance

Dispositions Générales Télé assistance Dispositions Générales Télé assistance 1 GÉNÉRALITÉS Les présentes Dispositions Générales de Téléassistance77, service départemental de Télé assistance de la Seine-et-Marne, déterminent les prestations

Plus en détail

Le dossier de demande des bénéficiaires du service de solidarité à domicile comprend :

Le dossier de demande des bénéficiaires du service de solidarité à domicile comprend : Dossier de demande des bénéficiaires Le dossier de demande des bénéficiaires du service de solidarité à domicile comprend : 1/ la fiche de demande du service 2/ la fiche motivation 2.1- questionnaire 2.2-

Plus en détail

Service d aide et d accompagnement à domicile (S.A.A.D)

Service d aide et d accompagnement à domicile (S.A.A.D) Service d aide et d accompagnement à domicile (S.A.A.D) Centre Communal d Action Sociale de Pontivy 6, Rue de Rivoli 56300 PONTIVY Tél : 02.97.25.50.22 Courriel : ccas@ville-pontivy.fr Page 1 Dans ce livret

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 Conditions d usage du service «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 I. PREAMBULE La société PRODWARE est spécialisée dans l installation, l'évolution et la maintenance de solutions informatiques. Dans ce cadre,

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. Pourquoi souscrire un contrat de dépendance? Souscrire un contrat de dépendance est

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE POLE GERONTOLOGIQUE EHPAD SAINT-ANDRE CONTRAT DE SEJOUR

CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE POLE GERONTOLOGIQUE EHPAD SAINT-ANDRE CONTRAT DE SEJOUR CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE POLE GERONTOLOGIQUE EHPAD SAINT-ANDRE CONTRAT DE SEJOUR Monsieur Jacques LEONELLI, Directeur du Centre hospitalier de Manosque D une part, et Madame, Monsieur, Représenté

Plus en détail

Guide de constitution du dossier d abonnement

Guide de constitution du dossier d abonnement Guide de constitution du dossier d abonnement Il est essentiel que toutes les informations soient exactes et écrites en lettres capitales. Cadre 1 : Le souscripteur Personne physique signant le contrat

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR THERAPEUTIQUE. «Maison Alain Lartigue»

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR THERAPEUTIQUE. «Maison Alain Lartigue» 55 avenue de Montbron - 40600 BISCARROSSE 05 58 83 01 01-05 58 83 01 03 biscarrosse.aja@orange.fr Personne accueillie : CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR THERAPEUTIQUE «Maison Alain Lartigue» CS AJA -E.H.P.A.D.

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Si les règlementations venaient à être modifiées ultérieurement, un nouveau contrat de séjour pourrait intervenir.

CONTRAT DE SEJOUR. Si les règlementations venaient à être modifiées ultérieurement, un nouveau contrat de séjour pourrait intervenir. CONTRAT DE SEJOUR Contrat prévu à l article L.311-4 du Code de l Action Sociale et des familles. Etablissement relevant de la Loi n 2002-2 du 02 janvier 2002 relative à la rénovation de l action sociale

Plus en détail

Fructi-Télésurveillance est une filiale d'assurances Banques Populaire IARD

Fructi-Télésurveillance est une filiale d'assurances Banques Populaire IARD Tranquil'Habitat Protégez efficacement votre domicile contre l intrusion et le vol grâce à un système de surveillance à distance discret et performant. EN BREF Tranquil'Habitat est un système de surveillance

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. EHPAD «L OREE DES PINS» Rue du Stade 41210 Neung-sur-Beuvron. Tél. 02.54.95.65.50

CONTRAT DE SEJOUR. EHPAD «L OREE DES PINS» Rue du Stade 41210 Neung-sur-Beuvron. Tél. 02.54.95.65.50 EHPAD «L OREE DES PINS» Rue du Stade 41210 Neung-sur-Beuvron Tél. 02.54.95.65.50 ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES CONTRAT DE SEJOUR Contrat de séjour 1 Le contrat de séjour

Plus en détail

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE SERVICES aux Adhérents NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Services aux adhérents + En partenariat avec

Plus en détail

Dépendance, imaginez la vie comme avant!

Dépendance, imaginez la vie comme avant! Dépendance, imaginez la vie comme avant! Votre guide pratique Présentalis 2 Vous avez pris une sage décision. Vous avez fait le bon choix en souscrivant un contrat Présentalis 2. En cas de dépendance,

Plus en détail

SEPTEMBRE 2004. Pour pouvoir rester ensemble le plus longtemps possible

SEPTEMBRE 2004. Pour pouvoir rester ensemble le plus longtemps possible SEPTEMBRE 2004 Pour pouvoir rester ensemble le plus longtemps possible SOMMAIRE Aujourd hui vous avez de belles années devant vous et vous envisagez votre retraite en toute sérénité. Cependant, l âge,

Plus en détail

SOMMAIRE 1 OBJECTIFS DE LA PRISE EN CHARGE...- 4 - 2 DISPOSITIONS GENERALES ET MODALITES D ADMISSION...- 4 - 3 DESCRIPTION DES PRESTATIONS...

SOMMAIRE 1 OBJECTIFS DE LA PRISE EN CHARGE...- 4 - 2 DISPOSITIONS GENERALES ET MODALITES D ADMISSION...- 4 - 3 DESCRIPTION DES PRESTATIONS... CONTRAT DE SEJOUR SOMMAIRE 1 OBJECTIFS DE LA PRISE EN CHARGE...- 4-2 DISPOSITIONS GENERALES ET MODALITES D ADMISSION...- 4-3 DESCRIPTION DES PRESTATIONS...- 4-3.1 Le logement... - 4-3.2 Prestations comprises

Plus en détail

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE

Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne ACCUEIL ET HEBERGEMENT DE LA PERSONNE AGEE 1 Hospices Civils de Beaune Module 1 Accompagnement d une personne dans les actes de la vie quotidienne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 3/9/15 Durée : 1h30 ACCUEIL ET

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et les INFIRMIERS LIBERAUX

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et les INFIRMIERS LIBERAUX CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et les INFIRMIERS LIBERAUX Ce document est établi dans le cadre d une volonté de coopération mutuelle afin d apporter les meilleurs services aux

Plus en détail

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Accidents de la vie courante L outil de repérage des risques L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Sommaire 1 Les accidents de la vie courante en France

Plus en détail

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile.

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile. DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise en charge de la MSA pour pouvoir recourir à des services vous permettant

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

«Contrat de séjour» type F LE CONTRAT DE SEJOUR

«Contrat de séjour» type F LE CONTRAT DE SEJOUR «Contrat de séjour» type F LE CONTRAT DE SEJOUR SOMMAIRE I. DEFINITION AVEC L USAGER OU SON REPRESENTATN LEGAL DES OBJECTIFS DE LA PRISE EN CHARGE II. DUREE DU SEJOUR III. PRESTATIONS ASSUREES PAR L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Unéo, partenaire de votre vie.

Unéo, partenaire de votre vie. vie de couple, enfant, reconversion, retraite Édition 2014 Unéo, partenaire de votre vie. NCIER N SOUTIEN FINA BÉNÉFICIEZ D U ONNALISÉ GNEMENT PERS PA M O C C A N U &D S PROCHES POUR VOUS & VO 0 969 390

Plus en détail

AFER Dépendance. Assurez-vous dès aujourd hui des lendemains plus sereins

AFER Dépendance. Assurez-vous dès aujourd hui des lendemains plus sereins AFER Dépendance Assurez-vous dès aujourd hui des lendemains plus sereins AFER Dépendance Vous avez déjà réfléchi à votre avenir avec nous Il est temps aujourd hui de voir plus loin et étudier une excellente

Plus en détail

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : Hauts de Vilaine On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Maison de la consommation et de l environnement

Plus en détail

Le Châtelet CONTRAT DE RÉSIDENCE L EHPAD - MAISON DE RETRAITE ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

Le Châtelet CONTRAT DE RÉSIDENCE L EHPAD - MAISON DE RETRAITE ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Châtelet Maison de Retraite - EHPAD, 3 bis rue du Bel Air, 92190 Meudon. Téléphone : 01 46 26 82 28 Fax : 01 46 23 19 30 Site internet www.maisonderetraitelechatelet.fr CONTRAT DE RÉSIDENCE DE L EHPAD

Plus en détail

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS Le service Intergénérationnel est un service rendu par les jeunes durant l année de leurs 16 et/ou 17 ans. Il a pour l objet de répondre

Plus en détail

Le présent contrat est conclu pour une durée indéterminée, entre : D une part,

Le présent contrat est conclu pour une durée indéterminée, entre : D une part, L Etablissement est conventionné au titre de l A. P. L. en application de l article L 353-13 du Code de la Construction et de l Habitation portant sur les logements foyers visés par l article L 151-2 du

Plus en détail

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil.

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil. PREAMBULE : Le présent règlement de fonctionnement décrit les modalités mises en œuvre par le service pour remplir sa mission. Il est le garant du respect du droit commun qui s applique à tout citoyen

Plus en détail

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees LE PETIT GUIDE des personnes agees Édito Avec l allongement de l espérance de vie, qui augmente de près d un trimestre chaque année en France, grâce aux progrès sociaux et médicaux, un francilien sur cinq

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR RESIDENCES SERVICES

CONTRAT DE SEJOUR RESIDENCES SERVICES CONTRAT DE SEJOUR RESIDENCES SERVICES ABBAYE-BORDS DE MARNE Document mis à jour le 21/11/2006 Page 1 sur 12 Contrat de séjour entre les soussignés : - M. Pascal CHAMPVERT Directeur des Résidences Abbaye

Plus en détail

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale Les services de l aide maintien à domicile à domicile à Anglet Centre Communal d Action Sociale LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE VOUS PROPOSE SES SERVICES Sommaire Service prestataire page 2 Service

Plus en détail

Télé alarme. Dossier d inscription

Télé alarme. Dossier d inscription Photo : Christophe Colrat Télé alarme 2014 2014 Dispositif de téléassistance pour les personnes ayant besoin d être confortées et rassurées dans leur vie quotidienne Dossier d inscription Madame, Monsieur,

Plus en détail

Voyager en voiture : louer un véhicule

Voyager en voiture : louer un véhicule Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Voyager en voiture : louer un véhicule Avant la location Comparer les offres des loueurs (en agence ou sur sites Internet) : s informer sur

Plus en détail

Si vous souhaitez souscrire un abonnement au service de téléalarme proposé par la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, vous devez :

Si vous souhaitez souscrire un abonnement au service de téléalarme proposé par la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, vous devez : dossier d inscription Télé alarme Pièces à fournir pour la constitution du dossier Si vous souhaitez souscrire un abonnement au service de téléalarme proposé par la Communauté de communes du Grand Pic

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR 1 MAISON DE RETRAITE. Dénommé(e) le Résident

CONTRAT DE SEJOUR 1 MAISON DE RETRAITE. Dénommé(e) le Résident a RESIDENCE LE MISSILIEN 10 rue d ORENSE 29 000 QUIMPER Tel : 02 98 55 59 20 Fax : 02 98 55 94 69 Courriel : le-missilien@fondation-masse-trevidy.com CONTRAT DE SEJOUR 1 MAISON DE RETRAITE Le présent contrat

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES CONDITIONS GENERALES Age : art. L 113-1 du CASF Toute personne âgée de 65 ans ou 60 ans en cas d inaptitude, peut bénéficier de l Aide Sociale pour la prise

Plus en détail

Maintien d autonomie/ Dépendance et Décès

Maintien d autonomie/ Dépendance et Décès NOUVEAU AU 1 er JANVIER 2013 Évolution de votre couverture Décès-Invalidité Découvrez vos nouvelles garanties Arméo Maintien d autonomie/ Dépendance et Décès BÉNÉFICIEZ D UN SOUTIEN FINANCIER & D UN ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Ville d'aubière C.C.A.S. Centre Communal d'action Sociale Place de l'hôtel de Ville BP 44 63171 AUBIERE Cédex tél : 04-73-44-00-03 Fax : 04-73-44-00-04 SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Document individuel

Plus en détail

EHPAD Résidence de Bellissen. LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour

EHPAD Résidence de Bellissen. LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour EHPAD Résidence de Bellissen LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour 06/03/2014 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE PRESENTATION JURIDIQUE L EHPAD Résidence de Bellissen est régi par la loi du 30 juin 1975 et

Plus en détail

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol Depuis le 1 er janvier 2002, une nouvelle aide, l Allocation personnalisée d autonomie ou APA, remplacera l actuelle

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et le CABINET INFIRMIER OU L INFIRMIER(ÈRE) LIBÉRAL(E)

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et le CABINET INFIRMIER OU L INFIRMIER(ÈRE) LIBÉRAL(E) CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et le CABINET INFIRMIER OU L INFIRMIER(ÈRE) LIBÉRAL(E) L Hôpital à Domicile 35 est un établissement de santé qui s inscrit dans un ensemble de

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «L établissement est soumis aux dispositions du décret 2004-1247 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour ou document individuel de prise en charge prévu par l

Plus en détail

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts.

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. La chambre a négocié pour vous des tarifs préférentiels avec le cabinet Jadis pour vous proposer 4 niveaux de garantie. -

Plus en détail

Une initiative du Conseil Général de Corrèze

Une initiative du Conseil Général de Corrèze Les tarifs et les aides Le Conseil Général de la Corrèze alloue des subventions pour financer en partie l installation des packs autonomie dans votre logement ou chez l un de vos proches. Choisissez la

Plus en détail

LE CONTRAT DE SEJOUR DESTINE AUX PERSONNES VENANT D UN AUTRE DEPARTEMENT

LE CONTRAT DE SEJOUR DESTINE AUX PERSONNES VENANT D UN AUTRE DEPARTEMENT 1 LE CONTRAT DE SEJOUR DESTINE AUX PERSONNES VENANT D UN AUTRE DEPARTEMENT Modifié par le Conseil de la Vie Sociale le 05 juin 2014 et voté par le Conseil d Administration le 10 juin 2014 LES GRANDS JARDINS

Plus en détail

auremar - Fotolia.com

auremar - Fotolia.com auremar - Fotolia.com Bien vivre chez soi Différents dispositifs permettent aux seniors giffois de rester chez eux avec des repas à domicile, des aides ponctuelles comme le ménage, le repassage, les courses

Plus en détail

Contrat de séjour Maison de Retraite MLX0MSM0 2013 Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent CONTRAT DE SEJOUR

Contrat de séjour Maison de Retraite MLX0MSM0 2013 Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent CONTRAT DE SEJOUR Centre de Gériatrie Route des roches BP 323 40107 Dax-Cedex CONTRAT DE SEJOUR EHPAD Les Albizzias et Le Hameau de Saubagnacq Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement

Plus en détail

POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE TELEASSISTANCE :

POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE TELEASSISTANCE : POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE TELEASSISTANCE : - FOURNIR : la fiche de renseignement dûment remplie, datée et signée une photocopie de votre dernier avis d imposition ou non-imposition une photocopie

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Inscription à la centrale d appel Mieux Vivre

Inscription à la centrale d appel Mieux Vivre Inscription à la centrale d appel Mieux Vivre En souscrivant un abonnement à la centrale d appel et de services Mieux vivre de la FST, vous faites le bon choix. Vous augmentez considérablement votre sécurité.

Plus en détail

Règlement public d usage et conditions générales d utilisation du service V3

Règlement public d usage et conditions générales d utilisation du service V3 Règlement public d usage et conditions générales d utilisation du service V3 Article 1 Objet du service V3 1.1 Le Service de vélos en libre Service «V3» est proposé par Bordeaux Métropole. Cette dernière

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1. OBJET DU MARCHE Le présent CCTP a pour objet de définir et préciser les conditions et les modalités d exécution des prestations de téléassistance sur la commune

Plus en détail

mobile Conservez le lien en déplacement comme à votre domicile pour vivre en toute sécurité! 50% DE L ABONNEMENT DÉDUCTIBLE DES IMPÔTS

mobile Conservez le lien en déplacement comme à votre domicile pour vivre en toute sécurité! 50% DE L ABONNEMENT DÉDUCTIBLE DES IMPÔTS mobile Conservez le lien en déplacement comme à votre domicile pour vivre en toute sécurité! 50% DE L ABONNEMENT DÉDUCTIBLE DES IMPÔTS À vous la liberté! Pour se déplacer ou rester chez soi en toute quiétude,

Plus en détail