Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information. Séminaire CNES Nouveaux enjeux de protection des systèmes d information sensibles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information. Séminaire CNES Nouveaux enjeux de protection des systèmes d information sensibles"

Transcription

1 Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information Séminaire CNES Nouveaux enjeux de protection des systèmes d information sensibles Toulouse 9 décembre 2016

2 Agenda Présentation de l ANSSI Une réglementation en cyber sécurité qui s étoffe 2

3 Présentation de l ANSSI Autorité nationale en matière de sécurité et de défense des Systèmes d Information 2 sites parisiens Hôtel National des Invalides Quai de Grenelle Plus de 460 agents civils et militaires ANSSI 3 3

4 Présentation de l ANSSI Premier Ministre SGDSN Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale Coordination interministérielle en matière de défense et de sécurité nationale ANSSI Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information Autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes d information Créée le 7 juillet 2009 par le décret n , l ANSSI est un service à compétence nationale. 4

5 Présentation de l ANSSI Autorité de sécurité Autorité de défense Réglementation Qualification de produits et de prestataires Conseil et assistance Veille et détection des attaques Réponse aux attaques Surveillance en temps réel des infrastructures critiques Recherche et expertise technique Contrôles et inspections Renseignement Actions offensives 5

6 Agenda Présentation de l ANSSI Une réglementation en cyber sécurité qui s étoffe 6

7 Une réglementation qui s étoffe La directive européenne Network and Information Security (NIS) du 6 juillet 2016 La loi de programmation militaire (LPM) du 18 décembre 2013 L instruction générale interministérielle 901 relative à la protection des systèmes d information sensibles du 28 janvier 2015 Le dispositif de protection du potentiel scientifique et technique (PPST) du 2 novembre

8 Une réglementation qui s étoffe La directive européenne Network and Information Security (NIS) du 6 juillet 2016 La loi de programmation militaire (LPM) du 18 décembre 2013 L instruction générale interministérielle 901 relative à la protection des systèmes d information sensibles du 28 janvier 2015 Le dispositif de protection du potentiel scientifique et technique (PPST) du 2 novembre

9 Le socle de la LPM Douze secteurs d importance vitale (SAIV) Energie, communications électroniques, santé, finances, transports, espace, gestion de l eau, alimentation Les missions d importance vitale sont décrites pour chaque secteur dans une directive nationale de sécurité (DNS) rédigée par le ministère coordonnateur. Les opérateurs d importance vitale (OIV) Un opérateur dont l'atteinte à la sécurité ou au fonctionnement risquerait de diminuer d'une façon importante le potentiel de guerre ou économique, la sécurité ou la capacité de survie de la Nation ou pourrait présenter un danger grave pour la population. Plan de sécurité opérateur (PSO) - Il est rédigé par l OIV. - Il décrit l organisation et la politique de sécurité de l opérateur. - Il prévoit des mesures de sécurité permanentes et graduées. Loi de programmation militaire (LPM) - Article 22 Elle impose des obligations aux OIV en matière de SSI. ANSSI 9

10 Qu est ce que la LPM? Promulguée le 18 décembre 2013, elle fait suite aux préconisations engagées par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale Le chapitre IV de la LPM est spécifiquement dédié à la sécurité des systèmes d information. L article 22 de la LPM prévoit des mesures de renforcement de la sécurité des opérateurs d importance vitale (OIV). ANSSI 10

11 Le champ d application de la LPM Systèmes concernés Le Premier ministre fixe les règles de sécurité nécessaires à la protection des systèmes d'information des opérateurs (mentionnés aux articles L et L ) et des opérateurs publics ou privés qui participent à ces systèmes pour lesquels l'atteinte à la sécurité ou au fonctionnement risquerait de diminuer d'une façon importante le potentiel de guerre ou économique, la sécurité ou la capacité de survie de la Nation ou pourrait présenter un danger grave pour la population. Acteurs concernés Opérateurs d importance vitale Opérateurs publics ou privés qui participent à ces systèmes Soumis aux règles LPM via leurs contrats avec les OIV Art. R du code de la défense 11

12 La déclinaison de l article 22 Règles techniques Règles de sécurité Art. R Notification des incidents Art. R à 11 Définies par arrêtés sectoriels, applicables aux systèmes d information d importance vitale Abordent notamment les domaines suivants : cartographie, mécanismes d authentification, administration des systèmes, cloisonnement des réseaux,... Prescriront la mise en oeuvre de systèmes qualifiés de détection administrés et exploités par des prestataires qualifiés Les OIV informent l ANSSI des incidents affectant leurs systèmes d importance vitale Notification directe à l ANSSI par les opérateurs d importance vitale Nature des incidents à notifier précisée par les arrêtés sectoriels Contrôles de sécurité Art. R à 17 Les systèmes d information d importance vitale des OIV seront soumis à des contrôles Effectués par l ANSSI, par un autre service de l Etat ou par un prestataire qualifié Destinés à vérifier le niveau de sécurité de l OIV et le respect des règles de sécurité Réponse aux crises Art. R En cas de crise majeure, l ANSSI pourra imposer des mesures aux OIV Les articles ci-dessus font référence au code de la défense. ANSSI 12

13 LPM Règles de sécurité Piloter la gouvernance de la SSI Maîtriser les risques Maîtriser les SI Cartographie Maintien en Condition de Sécurité Gérer les incidents SSI Journalisation Détection Traitement des incidents Traitement des alertes Crises Protéger les systèmes Identité & accès Administration Défense en profondeur Indicateurs 13

14 LPM Publication des arrêtés sectoriels 1 er juillet 2016, entrée en vigueur des premiers arrêtés : Gestion de l eau Alimentation Produits de santé 1 er octobre 2016 : parution des arrêtés relatifs à l énergie (hors nucléaire) et au transport 28 novembre : parution des arrêtés relatifs à la finance, l industrie, aux communications électroniques et internet et l audiovisuel et information Date prévisionnelle pour le secteur Espace : publication au 1 er trimestre 2017 pour une entrée en vigueur le 1 er avril

15 Merci de votre attention Twitter Yves JUSSOT Coordinateur territorial région Occitanie

dossier de presse stratégie nationale pour la sécurité du numérique

dossier de presse stratégie nationale pour la sécurité du numérique dossier de presse stratégie nationale pour la sécurité du numérique 16 octobre 2015 SOMMAIRE Communiqué de presse La France se dote d une stratégie nationale pour la sécurité du numérique Page 3 Pourquoi

Plus en détail

cybersécurité Accompagner les Opérateurs d Importance Vitale pour la mise en conformité à la LPM

cybersécurité Accompagner les Opérateurs d Importance Vitale pour la mise en conformité à la LPM cybersécurité Accompagner les Opérateurs d Importance Vitale pour la mise en conformité à la LPM Loi de Programmation Militaire 2014-2019 La Loi de Programmation Militaire (LPM) pour les années 2014 à

Plus en détail

Les réponses juridiques, judiciaires et policières au cyberterrorisme

Les réponses juridiques, judiciaires et policières au cyberterrorisme Les réponses juridiques, judiciaires et policières au cyberterrorisme Bertrand Warusfel Professeur des Universités, Faculté de droit - Université Lille 2, avocat au barreau de Paris Qu est-ce que le cyberterrorisme?

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 8 du 25 février PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 8 du 25 février PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 8 du 25 février 2016 PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 6 INSTRUCTION N 560/DEF/DGA/DO/SDAQ/QCI relative aux missions et

Plus en détail

Présentation générale. Coordination des acteurs de défense à l exportation

Présentation générale. Coordination des acteurs de défense à l exportation LE SECRETARIAT GÉNÉRAL DE DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ NATIONALE ET LE RÉGIME FRANÇAIS DE CONTRÔLE DES EXPORTATIONS DE MATÉRIELS DE GUERRE Présentation générale Coordination des acteurs de défense à l exportation

Plus en détail

ANALYSE D ECARTS GE ACTIONS RECOMMANDEES MALABO Janvier 2010

ANALYSE D ECARTS GE ACTIONS RECOMMANDEES MALABO Janvier 2010 ANALYSE D ECARTS GE ACTIONS RECOMMANDEES MALABO 19 24 Janvier 2010 Annexe E Domaine FA 1. 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 MANQUE D UNIFORMITE DANS L APPLATION DES NORMES INTERNATIONALES de Maturité 1. Une

Plus en détail

Premier ministre. Agence nationale de la sécurité des systèmes d information. Services d envoi recommandé électronique qualifiés

Premier ministre. Agence nationale de la sécurité des systèmes d information. Services d envoi recommandé électronique qualifiés Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Services d envoi recommandé électronique qualifiés Critères d évaluation de la conformité au règlement eidas Version 1.0 du 3

Plus en détail

Industrie 4.0 et la cybersécurité

Industrie 4.0 et la cybersécurité Jean Christophe MATHIEU, Siemens SAS, Secteur Industry Industrie 4.0 et la cybersécurité Diffusion non restreinte/ Siemens SAS 2014. Tous droits réservés. Answers for industry. Industrie 4.0 : La cybersécurité

Plus en détail

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre chargé de la fonction publique, Vu la

Plus en détail

La cyberdéfense : un effort de la nation dans toutes ses composantes

La cyberdéfense : un effort de la nation dans toutes ses composantes La cyberdéfense : un effort de la nation dans toutes ses composantes ANAJ 16 mars 2011 Plan État des lieux Organisation nationale Enjeux Fonctionnaire de sécurité des SI 16/03/2011 Diapositive n 2/30 Défense

Plus en détail

Répertoire ( / /8) Par MM. SEGARD et GUIGNARD

Répertoire ( / /8) Par MM. SEGARD et GUIGNARD Intérieur ; Service national de la protection civile (1954-1968) - Direction générale de la protection civile (1969) - Direction du Service national de la protection civile (1970-1975) - Direction sécurité

Plus en détail

Intitulé du poste : Coordinateur des fonds européens structurels et d investissement :

Intitulé du poste : Coordinateur des fonds européens structurels et d investissement : PREMIER MINISTRE Intitulé du poste : Coordinateur des fonds européens structurels et d investissement : Chargé(e) du dispositif du contrôle interne et procédures anti-fraude Appui à la réglementation,

Plus en détail

Formation en SSI et ANSSI. E ric Jaeger, ANSSI Workshop Enseignement de la SSI, mardi 13 mai 2014

Formation en SSI et ANSSI. E ric Jaeger, ANSSI Workshop Enseignement de la SSI, mardi 13 mai 2014 Formation en SSI et ANSSI E ric Jaeger, ANSSI Workshop Enseignement de la SSI, mardi 13 mai 2014 Émergence de la cybersécurité en France 2008 Le Livre Blanc identifie l attaque informatique contre les

Plus en détail

PROJET Document de travail

PROJET Document de travail RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Intérieur Arrêté du [ ] relatif à la formation des contrôleurs de sapeurs-pompiers professionnels (document de travail. Version du 9/12/2015) NOR : [ ] Publics concernés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER Décret n o 2004-568 du 11 juin 2004 relatif au contrôle

Plus en détail

Édito. Notre mission. Notre vision. Nos valeurs

Édito. Notre mission. Notre vision. Nos valeurs IT Consulting Édito Notre mission Conseiller autrement. S adapter aux besoins des clients par l écoute active et des compétences adaptées. Mettre nos savoir-faire au service des entreprises pour accompagner

Plus en détail

GRAND OUEST. 12 Mai 2016

GRAND OUEST. 12 Mai 2016 GRAND OUEST 12 Mai 2016 Paul-Vincent VALTAT- PORTS DE PARIS/HAROPA Ports de Paris, un port HAROPA Une façade maritime de premier plan 1 er port français pour les conteneurs 1 er port intérieur français,

Plus en détail

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE,

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE, MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ----------- NOR ECO RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ~~~~~~~~~~~~~~ PROJET DE DECRET relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER

Plus en détail

ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES

ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES Annexe E Domaine FA 1. 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 MANQUE D UNIFORMITE DANS L APPLATION DES NORMES INTERNATIONALES de Maturité 1. Une assistance devra être apportée à

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL 1 sur 7 12.11.2010 15:48 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL Décret n 2009-1448 du 30 décembre 2009 Décret n 2009-1448 du 30 décembre 2009 portant organisation du Ministère de la Fonction publique, du Travail,

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL PRIMATURE REPUBLIQUE DU MALI ----------------- Un Peuple-Un But-Une Foi COMMISSARIAT AU DEVELOPPEMENT ----------------- INSTITUTIONNEL ----------------- L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL INTRODUCTION

Plus en détail

Statut juridique des données sols dans le cadre du programme IGCS : De la collecte à la diffusion. DPTI - Stéphanie Rennes

Statut juridique des données sols dans le cadre du programme IGCS : De la collecte à la diffusion. DPTI - Stéphanie Rennes Statut juridique des données sols dans le cadre du programme IGCS : DPTI - Stéphanie Rennes SOMMAIRE PARTICULARITÉS D IGCS APPROCHES DE L ETUDE JURIDIQUE SUR LE SI SOL SYNTHESE DISCUSSION.02 _01 PARTICULARITÉS

Plus en détail

Décret n. relatif au service de recommandé électronique NOR : ECFI D

Décret n. relatif au service de recommandé électronique NOR : ECFI D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie et des finances Décret n du relatif au service de recommandé électronique NOR : ECFI1708540D Publics concernés : professionnels et utilisateurs, prestataires

Plus en détail

CENTRE POUR LA CYBER SECURITE BELGIQUE

CENTRE POUR LA CYBER SECURITE BELGIQUE CENTRE POUR LA CYBER SECURITE BELGIQUE Cybersécurité: vision et stratégie belges Cybersécurité et entreprises : votre entreprise est-elle prête? 20/09/2016 Phédra Clouner Directrice adjointe 01 Pourquoi

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE. Direction générale des entreprises APPEL A PROJETS. «France Expérimentation»

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE. Direction générale des entreprises APPEL A PROJETS. «France Expérimentation» MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE Direction générale des entreprises APPEL A PROJETS «France Expérimentation» Date d ouverture de l appel à projets : 29 juin 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

LE DISPOSITIF NATIONAL DE PROTECTION DU PATRIMOINE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

LE DISPOSITIF NATIONAL DE PROTECTION DU PATRIMOINE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE LE DISPOSITIF NATIONAL DE PROTECTION DU PATRIMOINE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE ATELIER DROIT ET ESPACE OCTOBRE 2014 ALAIN DARTIGALONGUE CHEF DE SERVICE PROTECTION DU SECRET CNES 1 PRESENTATION GENERALE DU

Plus en détail

ORGANISATION INTERNE DE L OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES (O.N.S.)

ORGANISATION INTERNE DE L OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES (O.N.S.) ORGANISATION INTERNE DE L OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES (O.N.S.) Le Décret Législatif 94-01 du 15 Janvier 1994 relatif au système statistique identifie les organes de production et de coordination du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-1574 du 3 décembre 2015 relatif au service de santé des gens de mer NOR :

Plus en détail

Hypothèse de classement du barrage de Villerest en Point d Importance Vitale (PIV)

Hypothèse de classement du barrage de Villerest en Point d Importance Vitale (PIV) Hypothèse de classement du barrage de Villerest en Point d Importance Vitale (PIV) Par courrier du 10 mars 2015, le sous-préfet de Roanne a invité la DREAL Auvergne Rhône- Alpes à engager la démarche de

Plus en détail

PRÉSENTATION Générale DE LA DIRECTIVE INSPIRE

PRÉSENTATION Générale DE LA DIRECTIVE INSPIRE PRÉSENTATION Générale DE LA DIRECTIVE INSPIRE Plan Présentation de la directive inspire Acteurs et textes Premières questions à se poser Mise en œuvre page 2 page 3 Présentation de la directive INSPIRE

Plus en détail

LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION.

LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Communication LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION. Décret exécutif n 11-216 du 10 Rajab 1432 correspondant au 12 juin 2011 fixant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Décret n o 2014-132 du 17 février 2014 portant suppression de commissions administratives à caractère consultatif NOR : PRMX1403387D Publics

Plus en détail

Les Dangers d Internet

Les Dangers d Internet Les Dangers d Internet Risques et Bons Réflexes ANSSI - SICTIAM - Jeudi 6 octobre 2016 L ANSSI Positionnement Premier Ministre SGDSN Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale Coordination

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Délégation à la stratégie des systèmes d information de santé (DSSIS) Personne chargée du dossier : Frédérique POTHIER tél. : 01 40 56 47

Plus en détail

Parten Air pour la qualité de l Atmosphère

Parten Air pour la qualité de l Atmosphère Parten Air pour la qualité de l Atmosphère Respirer un air qui ne nuise pas à sa santé est un droit reconnu à chaque citoyen. L ORAMIP EST CERTIFIÉ ISO9001 Surveiller la qualité de l air, une mission d

Plus en détail

SÉCURITÉ DES COLLÈGES ET DES LYCÉES

SÉCURITÉ DES COLLÈGES ET DES LYCÉES SÉCURITÉ DES COLLÈGES ET DES LYCÉES Le guide des chefs d établissement MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Sommaire Textes de référence... 3 Que dois-je

Plus en détail

DISPOSITIF VIGIPIRATE

DISPOSITIF VIGIPIRATE DISPOSITIF VIGIPIRATE LE PLAN VIGIPIRATE VIGIPIRATE est un plan gouvernemental de vigilance, de prévention et de protection face aux menaces terroristes. Il relève du Premier Ministre, responsable de l

Plus en détail

Les dispositifs de gestion du risque d exposition au radon en France

Les dispositifs de gestion du risque d exposition au radon en France Les dispositifs de gestion du risque d exposition au radon en France Etat et perspectives d évolution Autun, le 11 octobre 2016 Le dispositif de gestion du risque d exposition au radon en France Les dispositifs

Plus en détail

Destinataires d'exécution DRAAF-DAAF SRFD-SFD EPLEFPA Pour information : Inspection de l'enseignement agricole, organisations syndicales

Destinataires d'exécution DRAAF-DAAF SRFD-SFD EPLEFPA Pour information : Inspection de l'enseignement agricole, organisations syndicales Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des établissements, des dotations et des compétences Bureau des projets et de l'organisation des

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Juillet 2015 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 RESSOURCES page 7 ANNEXE - DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE page 8 Stratégie

Plus en détail

PORTANT SUR LA CONSOLIDATION DES AVIS DU CNC DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR : EFIC V

PORTANT SUR LA CONSOLIDATION DES AVIS DU CNC DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR : EFIC V RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, des finances et de l industrie AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION DU 30 NOVEMBRE 2011 PORTANT SUR LA CONSOLIDATION DES AVIS DU CNC DANS LE SECTEUR

Plus en détail

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Annexe 2 : Référentiel de formation assistant/conseiller de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION ET DU CONSEILLER DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006 : CHARGE

Plus en détail

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Développement des Capacités Africaines Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance

Plus en détail

Gestion Opérationnelle Sécurité. Thierry MANCIOT SFR GT Sécurité CRIP

Gestion Opérationnelle Sécurité. Thierry MANCIOT SFR GT Sécurité CRIP Gestion Opérationnelle Sécurité Thierry MANCIOT SFR GT Sécurité CRIP Le GT Sécurité CRIP 124 membres inscrits Démarrage au mois de Mars 2012 Une quinzaine de membres actifs MACIF, Generali, Bouygues Telecom,

Plus en détail

Dispositif national d intervention. Objectif

Dispositif national d intervention. Objectif Dispositif national d intervention Attributions et Organigramme Objectif A la fin de la séquence, les stagiaires seront capables de connaître la structure du dispositif français d intervention. Moyens

Plus en détail

Appel a projets interne concernant l assistance technique FSE pour la période du 01 janvier 2015 au 31 décembre 2017

Appel a projets interne concernant l assistance technique FSE pour la période du 01 janvier 2015 au 31 décembre 2017 Programme Opérationnel National FSE 2014 / 2020 «pour l Emploi et l inclusion en Métropole» Axe 4 : Assistance technique OS 1: Piloter, coordonner, animer, évaluer le PON et appuyer sa mise en œuvre Appel

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 2 du 13 janvier PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 2 du 13 janvier PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 2 du 13 janvier 2016 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 INSTRUCTION N 444320/DEF/SGA/DRH-MD/ARD relative aux missions, à l'organisation

Plus en détail

NOR: AGRS D. Version consolidée au 13 janvier 2009

NOR: AGRS D. Version consolidée au 13 janvier 2009 DECRET Décret n 2008-1406 du 19 décembre 2008 relatif à l organisation et aux attributions des directions régionales de l alimentation, de l agriculture et de la forêt et de la direction régionale et interdépartementale

Plus en détail

LES MISSIONS DE LA DGE. Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

LES MISSIONS DE LA DGE. Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES LES MISSIONS DE LA DGE Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉDITO Notre projet stratégique «Cap compétitivité», mené en concertation avec l ensemble des agents,

Plus en détail

Document validé le 12 mars Chargé de portefeuille «contrôle interne» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION

Document validé le 12 mars Chargé de portefeuille «contrôle interne» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION Document validé le 12 mars 2012 Chargé de portefeuille «contrôle interne» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION CHARGE DE PORTEFEUILLES «CONTROLE INTERNE» AU SEIN DU PNP (DOCUMENT DE

Plus en détail

LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES

LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Paris, le 01 octobre 2007 LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES LA MINISTRE

Plus en détail

la gestion des marques de votre ministère

la gestion des marques de votre ministère la gestion des marques de votre ministère dispositif L État est titulaire de plus de 700 marques et en dépose une soixantaine par an. Actifs à valoriser mais aussi à protéger, les marques nécessitent une

Plus en détail

Vu la loi n du 9 octobre 2007 portant création d'une délégation parlementaire au renseignement ;

Vu la loi n du 9 octobre 2007 portant création d'une délégation parlementaire au renseignement ; Décret n 2009-1657 du 24 décembre 2009 relatif au conseil de défense et de sécurité nationale et au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale NOR: PRMX0928467D Le Président de la République,

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Caisse des Dépôts APPEL A PROJETS REGIONAL

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Caisse des Dépôts APPEL A PROJETS REGIONAL DIRECTION REGIONALE ANTILLES-GUYANE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social DIRECTION DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL

Plus en détail

FRANCE-VISAS. Présentation du projet 11 Mai 2015

FRANCE-VISAS. Présentation du projet 11 Mai 2015 Ministère de l Intérieur Ministère des Affaires étrangères et du Développement international FRANCE-VISAS CONSULTATION POUR L AIDE À LA CONCEPTION, LE DÉVELOPPEMENT, L INTÉGRATION ET LA MAINTENANCE DU

Plus en détail

DECRET Décret n du 17 février 2014 portant suppression de commissions administratives à caractère consultatif NOR: PRMX D

DECRET Décret n du 17 février 2014 portant suppression de commissions administratives à caractère consultatif NOR: PRMX D Le 4 juillet 2014 DECRET Décret n 2014-132 du 17 février 2014 portant suppression de commissions administratives à caractère consultatif NOR: PRMX1403387D Version consolidée au 4 juillet 2014 Le Président

Plus en détail

PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE. Création de l Agence nationale de la sécurité des systèmes d information

PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE. Création de l Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Création de l Agence nationale de la sécurité des systèmes d information DOSSIER DE PRESSE - 1 SOMMAIRE Pages Communiqué de presse 3 L ANSSI : des attributions élargies 4 Les missions de l ANSSI 5 Les

Plus en détail

POINT DE SITUATION DE TUNISIE L APPLICATION DE L ACCORD ATP EN

POINT DE SITUATION DE TUNISIE L APPLICATION DE L ACCORD ATP EN WP.11-72-11 (WP.11 72 nd session, 4-7 October 2016, agenda item 4 (a) POINT DE SITUATION DE L APPLICATION DE L ACCORD ATP EN TUNISIE Présenté par Habib AMMAR Directeur de l Organisation des Transports

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES Vigilance attentat : les bons comportements Guide pratique pour les équipes de direction des espaces commerciaux Février 2016 MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE

Plus en détail

MÉMENTO Version du 3 mars 2004

MÉMENTO Version du 3 mars 2004 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil Élaboration de politiques de sécurité

Plus en détail

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES [ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES La protection des personnes et de l environnement sont au cœur des enjeux du ministère en charge de l environnement.

Plus en détail

BULLETIN. Officiel. Emploi Travail Formation professionnelle. Cohésion sociale. Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité

BULLETIN. Officiel. Emploi Travail Formation professionnelle. Cohésion sociale. Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité BULLETIN Officiel N o 6-30 juin 2007 Emploi Travail Formation professionnelle DIRECTION DES JOURNAUX OFFICIELS Cohésion sociale 26, rue

Plus en détail

Plan de travail de l UNESCO version 2 sur la sécurité des journalistes et la question de l impunité 11/13/2012 1

Plan de travail de l UNESCO version 2 sur la sécurité des journalistes et la question de l impunité 11/13/2012 1 Plan de travail de l UNESCO version 2 sur la sécurité des journalistes et la question de l impunité 11/13/2012 1 Nous aborderons les points suivants : 1. Le contexte et les objectifs 2. A qui le Plan de

Plus en détail

l'administration centrale

l'administration centrale l'administration centrale DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Frédéric MITTERRAND Ministre de la Culture et de la Communication CABINET DU MINISTRE Bureau du cabinet Département de l'information

Plus en détail

VU le décret n /PRES du 6 juin 2002, portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n /PRES du 6 juin 2002, portant nomination du Premier Ministre ; Décret n 2003-560/PRES/PM/MEDEV du 29 octobre 2003 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du dispositif institutionnel de suivi du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté

Plus en détail

Intervention d une entreprise extérieure : Plan de prévention

Intervention d une entreprise extérieure : Plan de prévention Intervention d une entreprise extérieure : Plan de prévention Les travaux effectués dans une collectivité par une ou plusieurs entreprises extérieures peuvent engendrer des risques d accident lié à la

Plus en détail

Instruction du 28 juillet 2011 relative aux examens du brevet de pilote de planeur NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel)

Instruction du 28 juillet 2011 relative aux examens du brevet de pilote de planeur NOR : DEVA J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l aviation civile Direction coopération

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 25782 Intitulé MASTER : MASTER Administration publique A Université Lille 2 droit et

Plus en détail

CONTRÔLE INTERNE MAI 2015

CONTRÔLE INTERNE MAI 2015 CONTRÔLE INTERNE MAI 2015 La GBO Le Contrôle Interne 2 La GBO et La modernisation des Contrôles La mise en place d'une gestion axée sur la performance est généralement liée à une meilleure Responsabilisation

Plus en détail

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE AVRIL 2011 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. REFERENCES REGLEMENTAIRES... 4

Plus en détail

Les dispositifs de veille sanitaire

Les dispositifs de veille sanitaire Les dispositifs de veille sanitaire Introduction Crises sanitaires des attentes dans la population pour être protégée. Le France possède l'un des meilleurs systèmes de santé au monde mais elle était très

Plus en détail

DE LA REPUBLIQUE

DE LA REPUBLIQUE 1 MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES REPUBLIQUE TOGOLAISE RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS Travail - Liberté - Patrie DE LA REPUBLIQUE ----------- ------------- DECRET N /PR fixant les attributions du ministre

Plus en détail

Conférence de presse. L ILNAS au service de la compétitivité et des consommateurs

Conférence de presse. L ILNAS au service de la compétitivité et des consommateurs Conférence de presse L ILNAS au service de la compétitivité et des consommateurs 6 mars 2013 1 Sommaire 1. ILNAS 2. Organisme Luxembourgeois de la Normalisation 3. Service de la confiance numérique 4.

Plus en détail

Rapport aux membres du CNESER

Rapport aux membres du CNESER Cneser du 19 octobre 2015 association de l université Paris-II à Sorbonne Universités Rapport aux membres du CNESER Le projet de texte qui vous est présenté porte association de l université Paris-II Panthéon-

Plus en détail

L ETHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ

L ETHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ L ETHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ Françoise GUICHARD, Directrice Ethique & Compliance, Groupe GDF SUEZ Plateforme RSE - 3 mars 2014 L ÉTHIQUE DANS LE GROUPE GDF SUEZ 1. La démarche du Groupe 2. Evaluer

Plus en détail

Evolution des Centres ressources autisme (CRA) dans le contexte du Plan Autisme

Evolution des Centres ressources autisme (CRA) dans le contexte du Plan Autisme Evolution des Centres ressources autisme (CRA) dans le contexte du Plan Autisme 2013-2017 Le décret qui doit modifier le fonctionnement des CRA est en cours de rédaction avec les seules administrations

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information

Systèmes et réseaux d information Systèmes et réseaux d information Métier Activités essentielles Compétences Mise en œuvre, administration et maintenance des Méthodes, processus et Avoir une vision composants logiciels d infrastructure

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Décret n o 2017-516 du 10 avril 2017 portant diverses dispositions en matière de commande publique NOR : ECFM1636881D

Plus en détail

ARRETE N 229/CAB/PM DU 07 OCTOBRE 2009 PORTANT REORGANISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL D EXECUTION DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF

ARRETE N 229/CAB/PM DU 07 OCTOBRE 2009 PORTANT REORGANISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL D EXECUTION DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF ARRETE N 229/CAB/PM DU 07 OCTOBRE 2009 PORTANT REORGANISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL D EXECUTION DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Arrête :

Plus en détail

Mise en œuvre d un nouvel organigramme-type des directions régionales des services pénitentiaires.

Mise en œuvre d un nouvel organigramme-type des directions régionales des services pénitentiaires. 19 avril 2005 Directeurs régionaux des services pénitentiaires - Directeur régional, chef de la mission des services pénitentiaires de l outre-mer - Directeur de l école nationale d administration pénitentiaire

Plus en détail

Enjeux internationaux pour la Nation : Solidarité internationale avec autonomie de décision et d action :

Enjeux internationaux pour la Nation : Solidarité internationale avec autonomie de décision et d action : 1 2 Enjeux internationaux pour la Nation : -prévention des conflits ; -lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive ; -coopération entre les États ; -respect des engagements

Plus en détail

NOR : DEVT N. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVT N. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer Direction

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D URGENCE. relatif à la gendarmerie nationale.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D URGENCE. relatif à la gendarmerie nationale. PROJET DE LOI adopté le 17 décembre 2008 N 34 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D URGENCE relatif à la gendarmerie nationale. Le Sénat a adopté, en

Plus en détail

Concepteur, intégrateur & opérateur de systèmes critiques

Concepteur, intégrateur & opérateur de systèmes critiques Concepteur, intégrateur & opérateur de systèmes critiques La force de l innovation d un acteur de taille intermédiaire 1800 Une double compétence : systèmes d information techniques et métiers clients

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères. Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2

Ministère des Affaires étrangères. Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2 Ministère des Affaires étrangères Programme d appui à la coopération thématique des collectivités territoriales PACT 2 2 L action internationale des collectivités territoriales s appuie de plus en plus

Plus en détail

Visat : L Décret n relatif à l organisation des secours d urgence. LE PREMIER MINISTRE

Visat : L Décret n relatif à l organisation des secours d urgence. LE PREMIER MINISTRE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE PREMIER MINISTERE Honneur Fraternité Justice Visat : L Décret n 17-2002 relatif à l organisation des secours d urgence. LE PREMIER MINISTRE SUR RAPPORT CONJOINT DU MINISTRE

Plus en détail

Point focal National pour le Togo en vue de la Coordination du Programme à l horizon 2030

Point focal National pour le Togo en vue de la Coordination du Programme à l horizon 2030 Point focal National pour le Togo en vue de la Coordination du Programme à l horizon 2030 INTRODUCTION PLAN DE PRESENTATION RAPPEL DE L INTERNALISATION DES ODD METHODOLOGIE D ELABORATION DU RAPPORT POUR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L INSTRUCTION ET LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DE L ASSISTANCE TECHNIQUE DU FPSPP

CAHIER DES CHARGES POUR L INSTRUCTION ET LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DE L ASSISTANCE TECHNIQUE DU FPSPP CAHIER DES CHARGES POUR L INSTRUCTION ET LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DE L ASSISTANCE TECHNIQUE DU FPSPP Date limite de dépôt des dossiers de candidature le 25/08/2014 1. Contexte Dans le cadre du programme

Plus en détail

Le parcours de citoyenneté

Le parcours de citoyenneté DOSSIER DE PRESSE Le parcours de citoyenneté Enseignement de défense, recensement, JDC. Centre du service national de Caen Chef de centre : Marie-Christine ARNAUD Mail : marie-christine.arnaud@intradef.gouv.fr

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES?

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? La démarche de contrôle interne est permanente Toute démarche de contrôle interne doit être initiée

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Premier ministre

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Premier ministre RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Premier ministre Décret n du relatif à la direction générale de l administration et de la fonction publique et à la politique de ressources humaines dans la fonction publique NOR :

Plus en détail

CONTRAT DE TELEMEDECINE. Modalités de mise en oeuvre

CONTRAT DE TELEMEDECINE. Modalités de mise en oeuvre CONTRAT DE TELEMEDECINE Modalités de mise en oeuvre Version 1 Avril 2012 Sommaire 1. Elaborer le contrat avec l ARS...4 2. Identifier un coordonnateur qui négocie le contrat avec l ARS...4 3. Signer le

Plus en détail

JUMELAGE INSTITUTIONNEL

JUMELAGE INSTITUTIONNEL JUMELAGE INSTITUTIONNEL MA11/ENP-AP/FI22 Renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et professionnelles de l Inspection Générale des Finances du Maroc SEMINAIRE DE LANCEMENT 7 Novembre

Plus en détail

Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs (PPMS)

Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs (PPMS) Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs (PPMS) Etablissement: Adresse: Nom du Directeur ou du Chef d établissement: Téléphone: Fax: Courrier électronique: Effectif total (élèves, personnels):

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de l Etat le versement de la somme de euros en application de l article L du code de justice administrative ;

2 ) de mettre à la charge de l Etat le versement de la somme de euros en application de l article L du code de justice administrative ; CONSEIL D ÉTAT N 336816 Inédit au recueil Lebon M. Jacques Arrighi de Casanova, président Mme Stéphanie Gargoullaud, rapporteur REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS 2ème et 7ème sous-sections

Plus en détail

Comparaison entre le Règlement 2016/N 21 et le Règlement 2010/N 6 (abrogé) de 2010 (et modifié en 2011 et 2012) (changements principaux)

Comparaison entre le Règlement 2016/N 21 et le Règlement 2010/N 6 (abrogé) de 2010 (et modifié en 2011 et 2012) (changements principaux) BANQUE CENTRALE DU LUXEMBOURG Formatted: Font: 11 Formatted: Font: 11, French (Switzerland) Règlement de la Banque centrale du Luxembourg 20160/N 216 du 8 septembre 2010 15 janvier 2016 relatif à la surveillance

Plus en détail

ORGANISATION DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE EN FRANCE: LE ROLE DE LA DGA

ORGANISATION DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE EN FRANCE: LE ROLE DE LA DGA ORGANISATION DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE EN FRANCE: LE ROLE DE LA DGA Jean-Paul Panié Directeur adjoint des relations internationales, DGA, Paris 1. Organisation du ministère de la défense français

Plus en détail

Plan gouvernemental de vigilance nationale. face aux menaces d actions terroristes. «Plan VIGILNAT»

Plan gouvernemental de vigilance nationale. face aux menaces d actions terroristes. «Plan VIGILNAT» Plan gouvernemental de vigilance nationale face aux menaces d actions terroristes «Plan VIGILNAT» (version publique) Ministère d État Ministère de la Sécurité intérieure Approuvé et rendu exécutoire par

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 Session du 30 septembre 2014 Devenir Français Défense Nationale et Forces Armées La Police et la Gendarmerie Session du 30 septembre 2014 Devenir Français

Plus en détail

Programme d accréditation des établissements d analyse des émissions de véhicules lourds

Programme d accréditation des établissements d analyse des émissions de véhicules lourds Programme d accréditation des établissements d analyse des émissions de véhicules lourds Mireille Blouin Printemps 2006 Présentation Centre d expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ) Agence

Plus en détail