Autonomie Dépendance. Fragilité. Dr D. Balieu, C.H.I. de Wasquehal, Centre de Gériatrie Le Molinel.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Autonomie Dépendance. Fragilité. Dr D. Balieu, C.H.I. de Wasquehal, Centre de Gériatrie Le Molinel."

Transcription

1 Autonomie Dépendance Fragilité

2 Quelques définitions Autonomie = capacité à se gouverner soimême. Dépendance = impossibilité partielle ou totale d effectuer sans aide les activités de la vie quotidienne, qu elles soient physiques, psychiques ou sociales, et de s adapter à son environnement.

3 Déficience = dysfonctionnement partiel ou total d un organe, d un appareil. Incapacité = conséquence de la déficience entraînant une baisse de fonction ou de performance. Handicap = désavantage résultant de l incapacité sur le plan social, familial, matériel. (séquence de Wood)

4 Classification Internationale du Fonctionnement, du Handicap, et 2003, O.M.S. Déficiences de la Santé. Limitation d activités et restrictions de participation: performance, capacité. Facteurs environnementaux.

5 Facteurs favorisants Facteurs médicaux Pathologie aigue somatique Cardiovasculaire, infection Pathologie chronique somatique +/- compensée ou décompensée Cardiovasculaire, respiratoire, neurologique, rhumatologique, neurosensorielle, urinaire, dénutrition, mauvaise observance de traitement.

6 Facteurs psychologiques Dépression Facteurs sociaux Mode de vie au domicile, entourage familial, aides déjà en place Moyens financiers (aides). CES CAUSES SONT LE PLUS SOUVENT MULTIPLES

7 Outils d évaluation de l autonomie Echelle des activités de la vie quotidienne: ADL (activity of daily living) de Katz Echelle des activités instrumentales de la vie quotidienne: IADL de Lawton Grille AGGIR (autonomie gérontologique groupe iso ressources)

8 ADL Hygiène corporelle Autonome, Aide partielle pour une partie du corps Aide pour plusieurs parties du corps ou toilette impossible Habillage Autonome pour le choix et l'habillage S'habille mais besoin d'aide pour se chausser Besoin d'aide pour choisir ses vêtements, pour s'habiller ou reste partiellement ou complètement déshabillé Aller aux toilettes Autonome Doit être accompagné, besoin d'aide Ne va pas aux wc, n'utilise pas le bassin, l'urinoir

9 Locomotion Autonome Besoin d'aide Grabataire Continence Continent Incontinence occasionnelle Incontinence permanente Repas Autonome Aide pour couper la viande ou peler les fruits Aide complète ou alimentation artificielle

10 IADL Courses Cuisine Ménage Linge Téléphone Transports Médicaments Argent IADL simplifiée

11 Grille AGGIR A : fait seul, spontanément, totalement, habituellement et correctement B : ne fait pas spontanément, ou fait partiellement, ou non habituellement ou non correctement C : ne fait pas

12 Habituellement est la référence au temps. Correctement est la référence à l environnement conforme aux usages. La notion seule correspond à: «fait spontanément seul». Elle suppose qu il n est besoin ni d indication ni de stimulation de la part d un tiers.

13 COHERENCE : converser et/ou se comporter de façon sensée ORIENTATION : se repérer dans le temps, les moments de la journée et dans les lieux TOILETTE (haut et bas) : concerne l hygiène corporelle HABILLAGE (haut, moyen, bas) : s habiller, se déshabiller, se présenter ALIMENTATION : se servir et préparer les mets dans l assiette, manger les aliments ELIMINATION : assumer l hygiène de l élimination urinaire et fécale TRANSFERTS : se lever, se coucher, s assoire DEPLACEMENTS INTERIEURS : avec ou sans canne, déambulateur ou fauteuil roulant DEPLACEMENTS EXTERIEURS : à partir de la porte d entrée, sans moyen de transport COMMUNICATION A DISTANCE : téléphone, alarme, téléalarme, sonnette

14 Depuis Août 2008, nouveau guide d utilisation Aide à la cotation avec les 4 adverbes : Spontanément, Totalement, Habituellement, Correctement.

15 A: La réponse est oui à tous les adverbes. B: La réponse est non pour un à trois adverbes. C: La réponse est non à tous les adverbes.

16 Cohérence : Exemples La personne se promène nue hors de chez elle = C La personne prétend à tort, de façon répétée, qu elle a été volée, mais ne pose aucun problème par ailleurs = B Orientation : L heure des repas est à rappeler quotidiennement = C

17 Toilette : Incitation nécessaire même si la toilette est effectuée correctement, ou nécessité de préparer les affaires de toilettes ou le bain sans pour autant laver la personne = B Habillage : Personne invitée à s habiller ou vêtements préparés, utilisation régulière de vêtements sales = B

18 Alimentation : Ne coupe pas seule sa viande ou doit être incitée à se nourrir = B Elimination urinaire et anale : Incitation intermittente avec des actes spontanés, protection uniquement la nuit mise par un soignant = B

19 Transferts : se lever, se coucher, s asseoir La personne se couche seule mais ne se lève pas seule ou inversement, ou lit / fauteuil effectué, mais pas assis / debout = B Déplacements à l intérieur : La personne manipule seule son fauteuil roulant mais n accède pas à toute les pièces =B

20 Déplacements à l extérieurs: Sortie rares, ou seulement quelques mètres autour de la maison, ou uniquement sur certains sols = B Communication à distance : Utilisation fréquente sans raison valable = B

21 Groupes iso ressources (GIR) 1 : personnes en perte totale de l autonomie mentale, locomotrice, corporelle et sociale 2 : grabataires lucides, déments déambulant ou détérioration mentale grave 3 : personnes ayant conservé partiellement leur autonomie mentale et locomotrice, n assurant que partiellement leur hygiène 4 : personnes n assurant pas seules leur transfert ou devant être aidées ou stimulées pour les activités corporelles 5 : personnes nécessitant une aide ponctuelle 6 : personnes autonomes

22 FRAGILITE Le «vieillissement réussi» : 65 à 70% Sujets âgés en pleine forme La grande dépendance : Plus de la moitié sont déments Rejet social et coût économique La fragilité : 15 à 25% Risque de décompensation amenant à la perte d autonomie

23 Fragilité : définition État instable caractérisé par : une diminution des fonctions physiologiques, du niveau de fonctionnement cellulaire, des capacités de réserve, des aptitudes relationnelles et sociales.

24 Marqueurs de fragilité Sujet âgé de plus de 80 ans Poly pathologie Diminution du fonctionnement intellectuel Dépression Dénutrition Troubles neurosensoriels Sédentarité Isolement social Chute

25 Intérêt = prévention Dépistage précoce des sujets âgés fragiles (en ville, aux urgences ) et prise en charge rapide avant qu ils ne deviennent dépendants Recherches actuelles : développement d outils d évaluation de la fragilité, simples, fiables, reproductibles Notion d espérance de vie sans incapacité

Autonomie - Dépendance

Autonomie - Dépendance Autonomie - Dépendance Fragilité 1 Quelques définitions Autonomie = capacité à se gouverner soi- même. Dépendance = impossibilité partielle ou totale d effectuer d sans aide les activités s de la vie quotidienne,

Plus en détail

Qu est-ce qu évaluer?

Qu est-ce qu évaluer? Qu est-ce qu évaluer? Évaluer consiste à mesurer ou à estimer une valeur. C est un processus dynamique permettant de faire le point sur une situation donnée afin de se situer par rapport à des objectifs

Plus en détail

EVALUATION DES CAPACITES ET DES HANDICAPS.

EVALUATION DES CAPACITES ET DES HANDICAPS. EVALUATION DES CAPACITES ET DES HANDICAPS. INTRODUCTION Incapacité (OMS) : Dans ce domaine de la santé, une incapacité correspond à toute réduction (résultant d une déficience partielle ou totale) de la

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

CERTIFICAT MEDICAL ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE CERTIFICAT MEDICAL ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE Préambule Cher Confrère, Votre patient va introduire une demande d Allocation Personnalisée d Autonomie (A.P.A.) à domicile. Dans son intérêt et

Plus en détail

Le petit livret du soignant Tome 2 : Mode d emploi de la fiche pictographique d autonomie

Le petit livret du soignant Tome 2 : Mode d emploi de la fiche pictographique d autonomie PR-PVI-FT-05 Le petit livret du soignant Tome 2 : Mode d emploi de la fiche pictographique d autonomie Autonomie Fonctionnement Fonctionnement de la fiche pictographique Code couleur LAISSER FAIRE La

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Agrément Qualité N R/200409/P/007/Q/008 Centre Communal d Action Sociale Le village - 07210 SAINT VINCENT DE BARRES Organigramme Une aide à domicile en toute quiétude 04 75 65 63 04 Un fonctionnement simple

Plus en détail

Allocation Personnalisée d Autonomie Demande de révision

Allocation Personnalisée d Autonomie Demande de révision Demande de révision Nom :... Prénom :... Né(e) le :... À :... Adresse :... CP :... Ville :... Sollicite la révision de mon Allocation Personnalisée d Autonomie. Motif Fait le :... Signature du demandeur

Plus en détail

ALLOCATION DEPARTEMENTALE PERSONNALISEE D AUTONOMIE

ALLOCATION DEPARTEMENTALE PERSONNALISEE D AUTONOMIE Direction de la Population Agée et des Personnes Handicapées Avril 2010 ALLOCATION DEPARTEMENTALE PERSONNALISEE D AUTONOMIE DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION Nom (en majuscules) Date de naissance : Prénom

Plus en détail

AUTONOMIE, DÉPENDANCE, HANDICAP

AUTONOMIE, DÉPENDANCE, HANDICAP 06.10.08 Mme Gross Gérontologie AUTONOMIE, DÉPENDANCE, HANDICAP I)Les liens entre autonomie et dépendance II)L'évaluation de la perte d'autonomie A)L'évaluation physique B)L'évaluation psychique C)L'évaluation

Plus en détail

Dossier d inscription En établissement d hébergement pour personnes âgées d ALSACE

Dossier d inscription En établissement d hébergement pour personnes âgées d ALSACE Dossier d inscription En établissement d hébergement pour personnes âgées d ALSACE EHPAD du QUATELBACH 4 RUE DU QUATELBACH 68 390 Sausheim Tél 03 89 36 94 40 Fax 03 89 36 05 98 Courriel : secretariat@ehpad-quatelbach.fr

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN U.S.L.D.

DEMANDE D ADMISSION EN U.S.L.D. OPC 07c DEMANDE D ADMISSION EN U.S.L.D. DOSSIER ADMINISTRATIF NOM :...Nom de jeune fille :... Prénom :... Date et lieu de naissance :... Situation familiale : célibataire marié(e) veuf(ve) divorcé(e) séparé(e)...téléphone

Plus en détail

Evaluation AGIRR Dr VERDAVAINNE. Hôpital Emile-Roux

Evaluation AGIRR Dr VERDAVAINNE. Hôpital Emile-Roux Evaluation AGIRR Dr VERDAVAINNE. Hôpital Emile-Roux 17-02-2014 Autonomie Gérontologique et Groupe Iso-Ressources Modèle évaluant les activités effectuées ou non par une personne seule permettant de définir

Plus en détail

DEPENDANCE GRILLE (ADL) : ACTIVITY OF DAILY LIVING. 6 ITEMS (plusieurs actions) Adaptée au PMSI psychiatrie

DEPENDANCE GRILLE (ADL) : ACTIVITY OF DAILY LIVING. 6 ITEMS (plusieurs actions) Adaptée au PMSI psychiatrie DEPENDANCE GRILLE (ADL) : ACTIVITY OF DAILY LIVING Adaptée au PMSI psychiatrie 6 ITEMS (plusieurs actions) A- Habillage B- Mobilité C- Alimentation D- Continence E- Comportement F- Communication FORMATION

Plus en détail

Demande d entrée. en établissement d hébergement pour personnes âgées EHPAD. Séjour résidentiel Séjour temporaire Accueil de jour

Demande d entrée. en établissement d hébergement pour personnes âgées EHPAD. Séjour résidentiel Séjour temporaire Accueil de jour Demande d entrée en établissement d hébergement pour personnes âgées EHPAD Séjour résidentiel Séjour temporaire Accueil de jour Original à conserver par le demandeur Photocopies à adresser à chacun des

Plus en détail

ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE

ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE DOCUMENT MEDICAL A remplir par le médecin traitant* A insérer dans l enveloppe confidentielle destinée au médecin de la Direction de l Autonomie * ou en

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)* Maison de retraite USLD Unité Alzheimer. du au. Prénom : Nom de jeune fille :

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)* Maison de retraite USLD Unité Alzheimer. du au. Prénom : Nom de jeune fille : Réservé à l'établissement : Afin de vous faciliter la tâche, ce dossier standard est utilisable auprès de l'ensemble des Etablissements d'hébergement pour Personnes Agées Dépendantes de Moselle. Il est

Plus en détail

La vieillesse est une anormalité normale. Vladimir Jankélévitch

La vieillesse est une anormalité normale. Vladimir Jankélévitch La vieillesse est une anormalité normale Vladimir Jankélévitch 1 AGGIR est le fruit d un travail en commun 2 AGGIR appartient à un ensemble d outils d évaluation Poly-pathologie PATHOS Perte d autonomie

Plus en détail

ADAPTER SES COMPORTEMENTS A LA DEPENDANCE

ADAPTER SES COMPORTEMENTS A LA DEPENDANCE ADAPTER SES COMPORTEMENTS A LA DEPENDANCE FORMATION POUR LES AIDANTS FAMILIAUX MUTUALITE FRANCAISE 25/09/2008 Dr AUGUSTE Nicolas LE VIEILLISSEMENT Une bonne connaissance du vieillissement normal est indispensable

Plus en détail

Des services de soins à domicile pour personnes âgées

Des services de soins à domicile pour personnes âgées Des services de soins à domicile pour personnes âgées 1.1. La grille A.G.G.I.R. Cette grille est destinée à évaluer la perte d autonomie de la personne âgée à partir du constat des activités effectuées

Plus en détail

EXERCICES. Comment coter la dépendance?

EXERCICES. Comment coter la dépendance? EERCICES Comment coter la dépendance? Ministère de l Emploi et de la Solidarité - Direction des Hôpitau 1 CAS n 1 - Corrigé Ce premier cas facile est destiné à l apprentissage ; les informations sont déjà

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Date de la demande : Email : adj@ehpadajain.fr Site Internet : www.ehpadajain.fr DOSSIER D INSCRIPTION UNITE D ACCUEIL DE JOUR 1 rue du Séminaire 23380 Ajain 05 55 80 95 00 Nom : Prénom : Adresse : VOLET

Plus en détail

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013.

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013. Plusieurs termes utilisés La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie Pr Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université UPMC Ivry sur Seine et Paris Perte d autonomie Autonomie : faculté d agir

Plus en détail

Étude comparative de deux méthodes de classification: les profils iso-smaf (Québec) et les GIRs (France)

Étude comparative de deux méthodes de classification: les profils iso-smaf (Québec) et les GIRs (France) Étude comparative de deux méthodes de classification: les profils iso-smaf (Québec) et les GIRs (France) Pauline Gervais, M.A. Ph.D. (c.) Centre de recherche sur le vieillissement Institut universitaire

Plus en détail

Repérage de la fragilité du sujet âgé à domicile

Repérage de la fragilité du sujet âgé à domicile 1 Groupe de travail SFGG Réseaux Repérage de la fragilité du sujet âgé à domicile Santé publique, Vieillissement, illi Qualité de vie et Réadaptation des sujets fragiles Moustapha Dramé, MD, MPH, PhD 24

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION EN LIT IDENTIFIE DE SOINS PALLIATIFS POLE DE GERONTOLOGIE CLINIQUE 3EME NORD CONDITIONS D ADMISSION (A REMPLIR IMPERATIVEMENT)

DOSSIER D ADMISSION EN LIT IDENTIFIE DE SOINS PALLIATIFS POLE DE GERONTOLOGIE CLINIQUE 3EME NORD CONDITIONS D ADMISSION (A REMPLIR IMPERATIVEMENT) DOSSIER D ADMISSION EN LIT IDENTIFIE DE SOINS PALLIATIFS POLE DE GERONTOLOGIE CLINIQUE EME NORD Médecin référent : Dr Pinganaud A adresser au : Cadre de santé : Mme Perroy Service de court séjour gériatrique

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales Spécialité accompagnement de la vie à domicile Domaines

Plus en détail

LE JARDIN DES FÉES DOSSIER CONFIDENTIEL DE PRÉ- ADMISSION. Merci de remplir ce document avec précision. Prénom(s) : Lieu et date de naissance :

LE JARDIN DES FÉES DOSSIER CONFIDENTIEL DE PRÉ- ADMISSION. Merci de remplir ce document avec précision. Prénom(s) : Lieu et date de naissance : LE JARDIN DES FÉES PHOTO Merci de remplir ce document avec précision. 1. RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DOSSIER CONFIDENTIEL DE PRÉ- ADMISSION Nom : Prénom(s) : Lieu et date de naissance : Nationalité : N National

Plus en détail

Quelle assurance autonomie en Wallonie?

Quelle assurance autonomie en Wallonie? Quelle assurance autonomie en Wallonie? Mesure de la dépendance : quels ou1ls? Prof. Daniel Gillain, MS, PhD. Chargé de cours adjoint Université de Liège Faculté de Médecine Département des Sciences de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires .. 23 août 2008 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 40 sur 125 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ

Plus en détail

A partir de l enquête handicap santé 2010 IN NUMERI - BUCODES 14/02/2012 1

A partir de l enquête handicap santé 2010 IN NUMERI - BUCODES 14/02/2012 1 A partir de l enquête handicap santé 2010 IN NUMERI - BUCODES 14/02/2012 1 QUELQUES MOTS DE L ENQUÊTE HANDICAP SANTE LA PRÉVALENCE DES LIMITATIONS FONCTIONNELLES AUDITIVES EQUIPEMENT EN APPAREIL AUDITIF

Plus en détail

La nouvelle grille AGGIR

La nouvelle grille AGGIR La nouvelle grille AGGIR Dr. Gérard Dugny - Dr. Didier Chauvin 4-12-2008 Hôpital la Musse /DC - 27180 saint Sébastien de Morsent Définition des variables du modèle AGGIR numérotés dans l ordre de l évaluation

Plus en détail

Pôle Adultes Handicapés Etablissement Public Départemental de Grugny

Pôle Adultes Handicapés Etablissement Public Départemental de Grugny DEMANDE D ADMISSION Pôle Adultes Handicapés Etablissement Public Départemental de Grugny MAS FAM FOYER DE VIE Nom : Prénom: Date De Naissance : I. Fiche de renseignements FICHE DE RENSEIGNEMENTS PHOTO

Plus en détail

GRILLE DE DEPENDANCE ETUDES DE CAS

GRILLE DE DEPENDANCE ETUDES DE CAS GRILLE DE DEPENDANCE ETUDES DE CAS FORMATION PMSI psy - Janv 2002- Ministère de l'emploi et de la solidarité - ADL exercices 1 ETUDE DE CAS N 1 Monsieur Victor F.,76 ans, est un patient présentant une

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉINSCRIPTION

DOSSIER DE PRÉINSCRIPTION Lieu-dit «Abbaye des Guillemins» 59127 Walincourt-Selvigny Tél : 03 61 67 01 02 Fax : 03 61 67 01 01 E.mail : contact@acces-asso.fr Site : http://acces-asso.fr Association pour la Création et la Coordination

Plus en détail

Quelles sont les questions à se poser avant de demander un examen d imagerie?

Quelles sont les questions à se poser avant de demander un examen d imagerie? Quelles sont les questions à se poser avant de demander un examen d imagerie? Dr Sylvie HAULON Chef De Service Gérontologie 4 Hôpital Emile ROUX Groupe Hospitalier Henri Mondor Présidente de la collégiale

Plus en détail

Cadre général. C Belio JM Caire P Sureau

Cadre général. C Belio JM Caire P Sureau Handicap : Concept et historique Cadre général C Belio JM Caire P Sureau «HAND IN CAP» HANDICAP Terme récent, remplace les termes d infirme dinfirme, d invalide. De l anglais «hand in cap» (la main dans

Plus en détail

De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique

De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique De la fragilité de la personne âgée à l évaluation gérontologique Mardi 12 octobre 2010 Mme Marie-Christine GOUSSEAU Mme Isabelle THAREAU CEAS - Approche psycho-sociale 1 La fragilité est devenu, ces dernières

Plus en détail

Pour qui et pour quoi? Conditions d âge. Conditions de perte d autonomie. Conditions d accès : revenus et participation financière des bénéficiaires

Pour qui et pour quoi? Conditions d âge. Conditions de perte d autonomie. Conditions d accès : revenus et participation financière des bénéficiaires Pour qui et pour quoi? La PCH est une aide destinée aux personnes qui ont besoin d une aide dans la réalisation des actes de la vie quotidienne du fait d un handicap La PCH peut prendre en charge en totalité

Plus en détail

Perte d autonomie et soutien au domicile

Perte d autonomie et soutien au domicile Perte d autonomie et soutien au domicile Autonomie: se réfère au libre arbitre ; possibilité de se diriger par soi-même, de choisir soi-même, de décider ce l on peut faire soimême. Dépendance: obligation

Plus en détail

Définitions de la vulnérabilité. La notion de capacités de réserve. Fragilité et vulnérabilité de la personne âgée

Définitions de la vulnérabilité. La notion de capacités de réserve. Fragilité et vulnérabilité de la personne âgée Capacité de Gérontologie - 2014 Définitions de la vulnérabilité Fragilité et vulnérabilité de la personne âgée Joël Belmin Service de gériatrie Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine,

Plus en détail

Autonomie et dépendance chez le sujet âgé

Autonomie et dépendance chez le sujet âgé I-00-Q000 I-5-Q64 Autonomie et dépendance chez le sujet âgé D r Dominique Somme, D r Hayat Lahjibi-Paulet Service de gériatrie - Pôle Urgences-Réseaux, hôpital Européen Georges-Pompidou, 75015 Paris dominique.somme@egp.aphp.fr

Plus en détail

ASSOCIATION DES PARALYSES DE France FICHE PRE-CANDIDATURE STRUCTURE VIE SOCIALE ADULTES NOM : PRENOM :.. N DOSSIER :.. (A remplir par la structure)

ASSOCIATION DES PARALYSES DE France FICHE PRE-CANDIDATURE STRUCTURE VIE SOCIALE ADULTES NOM : PRENOM :.. N DOSSIER :.. (A remplir par la structure) ASSOCIATION DES PARALYSES DE France FICHE PRE-CANDIDATURE STRUCTURE VIE SOCIALE ADULTES NOM : PRENOM :.. N IMMATRICULATION S.S : /././ /../. N DOSSIER :.. (A remplir par la structure) Nom : Prénom : Adresse

Plus en détail

DOSSIER D'ADMISSION ACCUEIL DE JOUR DOSSIER ADMINISTRATIF

DOSSIER D'ADMISSION ACCUEIL DE JOUR DOSSIER ADMINISTRATIF Tampon établissement DOSSIER D'ADMISSION DOSSIER ADMINISTRATIF RENSEIGNEMENTS DE LA PERSONNE A ACCUEILLIR : (Zone réservée à l établissement) Date d entrée physique : Membre Associé : RENSEIGNEMENTS SUR

Plus en détail

UE 2.3 : Santé, Maladie, Handicap, Accident de la vie LE HANDICAP

UE 2.3 : Santé, Maladie, Handicap, Accident de la vie LE HANDICAP UE 2.3 : Santé, Maladie, Handicap, Accident de la vie LE HANDICAP Mme TARDY Evelyne Promotion 2015/2018 1 Intégrer les différents concepts relatifs au handicap Evaluer et analyser le retentissement du

Plus en détail

AADSP VOYAGES VOTRE SEJOUR S AGIT-IL : SEJOUR CHEZ L HABITANT SITUATION GEOGRAPHIQUE SOUHAITEE DESTINATION ADRESSE DU LIEU D HEBERGEMENT :.

AADSP VOYAGES VOTRE SEJOUR S AGIT-IL : SEJOUR CHEZ L HABITANT SITUATION GEOGRAPHIQUE SOUHAITEE DESTINATION ADRESSE DU LIEU D HEBERGEMENT :. VOTRE SEJOUR ETAT CIVIL ET COORDONNEES PERSONNE A CONTACTER NOM :.. PRENOM :. S AGIT-IL : D UNE STRUCURE D UN PROCHE SITUATION FAMILIALE : DATE DE NAISSANCE :././ ADRESSE :.. TELEPHONE PRINCIPAL :. ADRESSE

Plus en détail

Evaluation de l autonomie

Evaluation de l autonomie Petite histoire Evaluation de l autonomie ADL, IADL, Handicap, AGGIR Mme D, 79 ans, vient vous voir en consultation pour un premier contact. t Ancienne comptable, elle vient de quitter son Paris natal

Plus en détail

ASSURANCE-INVALIDITE Notions de base

ASSURANCE-INVALIDITE Notions de base L Assurance-Invalidité (LAI) ASSURANCE-INVALIDITE Notions de base 1. Quelques principes importants de l AI 2. La 5 ème révision de l AI (2008) 3. La 6 ème révision de l AI (2012) L Assurance-Invalidité

Plus en détail

G C A P. Grille Commune Autonomie - dépendance et PMSI SSR. I. Description

G C A P. Grille Commune Autonomie - dépendance et PMSI SSR. I. Description G C A P Grille Commune Autonomie - dépendance et PMSI SSR Conception : Dr Jean-François NOURY - PERNNS Réalisation : Dr Michel GRAND-JEAN - Mission PMSI La Grille Commune Autonomie-dépendance et PMSI (GCAP)

Plus en détail

Fragilité en gériatrie

Fragilité en gériatrie Fragilité en gériatrie Pr Nathalie SALLES CHU Bordeaux Nombre de centenaires en Europe En Europe Espérance de vie à la naissance 1 Espérance de vie à 90 ans Patiente de 90 ans : à cet âge l espérance de

Plus en détail

Serge Reingewirtz Déc 2010 Cochin

Serge Reingewirtz Déc 2010 Cochin Serge Reingewirtz Déc 2010 Cochin Qu'est-ce qu'une échelle d'évaluation de l'autonomie? Instrument simple et rapide permettant de décrire et chiffrer l'expression d'autonomie d'une personne utilisant des

Plus en détail

DU Alzheimer Nice Cimiez Vieillissement, du normal au pathologique

DU Alzheimer Nice Cimiez Vieillissement, du normal au pathologique DU Alzheimer Nice Cimiez 20120420 Vieillissement, du normal au pathologique Alain FRANCO, PUPH Gériatre et Gérontologue franco.a@chu-nice.fr Enjeux Pourquoi faut-il s occuper des vieux? Parce qu ils sont

Plus en détail

MAS «La Forêt» Maison d Accueil Spécialisée

MAS «La Forêt» Maison d Accueil Spécialisée MAS «La Forêt» Maison d Accueil Spécialisée Version 1-13/07/2012 1/18 Volet DOSSIER ADMINISTRATIF ET SOCIAL Renseignements administratifs Fiche d état civil Nom(s) : Prénoms : Sexe : F/M (barré la mention

Plus en détail

Auxiliaire de vie sociale

Auxiliaire de vie sociale Auxiliaire de vie sociale Près de chez vous : www.una.fr fiches metier v10.indd 1 23/02/09 08:46 Auxiliaire de vie sociale L auxiliaire de vie sociale intervient auprès des personnes âgées en perte d autonomie,

Plus en détail

Un conseiller technique en aménagement du domicile, et en aide technique. Surtout en institution, parfois en libéral

Un conseiller technique en aménagement du domicile, et en aide technique. Surtout en institution, parfois en libéral L ergothérapie Définition (Ministère de la Santé) L ergothérapeute, notamment par l organisation d activités d artisanat, de jeu, d expression, de la vie quotidienne, de loisirs ou de travail, contribue

Plus en détail

Définition. La déambulation

Définition. La déambulation Définition est un comportement répété, prolongé et non contrôlé caractérisé par une marche et des déplacements incessants, avec ou sans but Elle expose la personne au risque de se perdre ou de sortir de

Plus en détail

L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (AVS)

L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (AVS) L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (AVS) QUELS METIERS? ASSISTANT(E) DE VIE: AGENT A DOMICILE: (OU AIDE MENAGERE) S ADRESSE AUX PERSONNES AGEES SE PREOCCUPE DES FAMILLES DONT LE PÈRE OU LA MERE NE PEUT PLUS ASSUMER

Plus en détail

Apports et limites de la consultation d oncogériatrie. Eric FRANCOIS Centre Antoine-Lacassagne

Apports et limites de la consultation d oncogériatrie. Eric FRANCOIS Centre Antoine-Lacassagne Apports et limites de la consultation d oncogériatrie Eric FRANCOIS Centre Antoine-Lacassagne Conflits d intérêts Aucun pour cette présentation Objectifs pédagogiques Qu est ce qu un oncogériatre? Pourquoi,

Plus en détail

Un principe. Le refus doit toujours et d abord être considéré comme un acte de liberté individuelle : la personne est sujet et non objet de soins

Un principe. Le refus doit toujours et d abord être considéré comme un acte de liberté individuelle : la personne est sujet et non objet de soins 1 Un principe Le refus doit toujours et d abord être considéré comme un acte de liberté individuelle : la personne est sujet et non objet de soins Il peut être le moyen ultime d expression de son existence

Plus en détail

Dossier à remplir en vue d'une orientation en famille d'accueil, avec suivi ASMI/OMSR

Dossier à remplir en vue d'une orientation en famille d'accueil, avec suivi ASMI/OMSR Dossier à remplir en vue d'une orientation en famille d'accueil, avec suivi ASMI/OMSR DEMANDE POUR UNE PERSONNE : AGEE (PLUS DE 60 ANS) : HANDICAPEE : La personne est elle informée de la demande : oui

Plus en détail

PERSONNES AGEES. Le passage en GIR 4 (groupe iso-ressource 4) acte l entrée de la personne âgée dans la dépendance.

PERSONNES AGEES. Le passage en GIR 4 (groupe iso-ressource 4) acte l entrée de la personne âgée dans la dépendance. PERSONNES AGEES Introduction Le risque de perte d autonomie, qu elle soit physique ou mentale, augmente avec l âge ; certaines personnes âgées de 60 ans ou plus requièrent des besoins croissants d aide

Plus en détail

Vieillissement : définitions

Vieillissement : définitions Vieillissement Vieillissement : définitions Le vieillissement : -l ensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de l organisme à partir de l âge mûr.

Plus en détail

ANNEXE 7 : REFERENTIEL DE FORMATION ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE

ANNEXE 7 : REFERENTIEL DE FORMATION ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE ANNEXE 7 : REFERENTIEL DE FORMATION ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE Cette formation est destinée aux aides-soignants, aides médico-psychologiques et auxiliaires de vie sociale en situation d emploi

Plus en détail

Les syndromes gériatriques : au cœur du métier de gériatre

Les syndromes gériatriques : au cœur du métier de gériatre Les syndromes gériatriques : au cœur du métier de gériatre Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine La gériatrie : une nouvelle spécialité Emergence lente et difficile Reconnue

Plus en détail

Fragilité en gériatrie. Pr Nathalie SALLES CHU Bordeaux

Fragilité en gériatrie. Pr Nathalie SALLES CHU Bordeaux Fragilité en gériatrie Pr Nathalie SALLES CHU Bordeaux Nombre de centenaires en Europe En Europe Espérance de vie à la naissance Espérance de vie à 90 ans Patiente de 90 ans : à cet âge l espérance de

Plus en détail

Quelle assurance autonomie en Wallonie? CESW, Liège 18 mars 2016 Annick Vandenhooft

Quelle assurance autonomie en Wallonie? CESW, Liège 18 mars 2016 Annick Vandenhooft Quelle assurance autonomie en Wallonie? CESW, Liège 18 mars 2016 Annick Vandenhooft ! Différents âges! La santé! Les ac0vités! L entraide! Le lieu de vie! Disponibilité de personnels Les âges de la vie

Plus en détail

Le modèle «AGGIR» Guide d utilisation CNAMTS

Le modèle «AGGIR» Guide d utilisation CNAMTS Le modèle «AGGIR» «Chaque variable possède trois modalités : - A : fait seul, totalement, habituellement et correctement - B : fait partiellement, ou non habituellement ou non correctement - C : ne fait

Plus en détail

La personne âgée: vieillissement, désadaptation psychomotrice et prise en charge fonctionnelle

La personne âgée: vieillissement, désadaptation psychomotrice et prise en charge fonctionnelle La personne âgée: vieillissement, désadaptation psychomotrice et prise en charge fonctionnelle Les stratégies d'équilibration Stratégies de chevilles. Stratégie de hanches. Utilisation des membres supérieurs.

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA)

DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA) TAMPON ETABLISSEMENT DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA) DOSSIER ADMINISTRATIF ET SOCIAL SITUATION ADMINISTRATIVE DU RESIDENT Nom---------------------------------------------- Nom de

Plus en détail

«L ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE» POUR LES PERSONNES ÂGÉES : L EXPÉRIENCE FRANÇAISE

«L ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE» POUR LES PERSONNES ÂGÉES : L EXPÉRIENCE FRANÇAISE «L ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE» POUR LES PERSONNES ÂGÉES : L EXPÉRIENCE FRANÇAISE POURQUOI? COMMENT? ET QUELQUES POINTS D'INTERROGATIONS. Séminaire «Quelle assurance autonomie en Wallonie?» (Liège

Plus en détail

ANNEXE 7. Exemples de critères et d indices observables pour évaluer la clientèle en fonction de son degré d autonomie

ANNEXE 7. Exemples de critères et d indices observables pour évaluer la clientèle en fonction de son degré d autonomie ANNEXE 7 Exemples de critères et d indices observables pour évaluer la clientèle en fonction de son degré d autonomie EXEMPLES DE CRITERES ET D INDICES OBSERVABLES POUR EVALUER LA CLIENTELE EN FONCTION

Plus en détail

Fragilité de la personne âgée

Fragilité de la personne âgée Fragilité de la personne âgée Dr S AUFAURE Première journée de la filière gériatrique Date18/12/2014 Centre Hospitalier Marc Jacquet de Melun 2, rue Fréteau de Pény 77011 Melun Cedex 01 64 71 60 00 www.ch-melun.fr

Plus en détail

DEMANDE D UN ACCOMPAGNEMENT PAR UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE

DEMANDE D UN ACCOMPAGNEMENT PAR UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE DEMANDE D UN ACCOMPAGNEMENT PAR UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE Bulletin Officiel n 25 du 19 juin 2003 I - Avant d envisager l attribution d un AVS à un élève porteur de handicap, quel que soit son niveau

Plus en détail

Autonomie et dépendance

Autonomie et dépendance Autonomie et dépendance Plan du cours 1.0 Définitions (Revue de Gériatrie 2010 ; 35 : 615-617) 1.1 Autonomie 1.2 Dépendance 1.3 Handicap 1.4 Analyse fonctionnelle des maladies 2.0 Causes de la dépendance

Plus en détail

Patrick Fougeyrollas, PhD Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), Université Laval

Patrick Fougeyrollas, PhD Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), Université Laval Cette présentation a été effectuée le 26 novembre 2013, au cours de la demi-journée «Mesurer le degré d'autonomie» dans le cadre des (JASP 2013). L ensemble des présentations est disponible sur le site

Plus en détail

L Ergothérapie en gériatrie

L Ergothérapie en gériatrie L Ergothérapie en gériatrie Prise en soin d un patient Parkinsonien VARDELLE Nathalie Ergothérapeute DE 10/02/2012 Pole de gérontologie clinique-ghs Arnozan Hôpital Xavier Plan de présentation Présentation

Plus en détail

Contexte mondial, national et régional. L activité physique et sportive. Les aides : l APA, l ASI et l APSA

Contexte mondial, national et régional. L activité physique et sportive. Les aides : l APA, l ASI et l APSA Contexte mondial, national et régional L activité physique et sportive Les aides : l APA, l ASI et l APSA Contexte mondial, national et régional : quelques chiffres MONDE FRANCE GUADELOUPE Le vieillissement

Plus en détail

«Handicaps» Historique et enjeux des définitions. A.Yelnik

«Handicaps» Historique et enjeux des définitions. A.Yelnik «Handicaps» Historique et enjeux des définitions A.Yelnik Service de Médecine Physique et de Réadaptation GH Lariboisière F.Widal Université Paris 7 26/11/2009 de «hand in the cap» à «Handicap» Réflexion

Plus en détail

Le nombre de personnes. âgées dépendantes à partir de l enquête Handicaps-incapacités-dépendance. N 94 décembre 2000

Le nombre de personnes. âgées dépendantes à partir de l enquête Handicaps-incapacités-dépendance. N 94 décembre 2000 Le nombre de personnes dépendantes de ans et plus est ici estimé à partir de l enquête Handicaps-incapacitésdépendance (HID) et selon deux des principales grilles d évaluation de la dépendance. Selon la

Plus en détail

Colloque vieillissement et santé CHUV,

Colloque vieillissement et santé CHUV, Colloque vieillissement et santé CHUV, 11.06.2013 Plan Rappel démographique et épidémiologique Répercussions sur le système de santé Exemple du programme SAS Conclusions -2- Un projet cantonal Politique

Plus en détail

Qu est-ce que le handicap. Conseil du Handicap et de la Dépendance

Qu est-ce que le handicap. Conseil du Handicap et de la Dépendance Qu est-ce que le handicap Selon la loi votée en 2009 Toute personne qui subit, dans son environnement, une limitation d activité ou une restriction de sa participation à la vie en société en raison d une

Plus en détail

EDITO. Grenoble: clinique expérimentale utilisant les nanotechnologies. PARKAIDANTS N 4 octobre 2007 Page 1 sur 8

EDITO. Grenoble: clinique expérimentale utilisant les nanotechnologies. PARKAIDANTS N 4 octobre 2007 Page 1 sur 8 EDITO Le journal d octobre est entièrement consacré à l APA (Aide Personnalisée à l Autonomie), vous apprendrez les arcanes des grilles AGGIR Autonomie Gérontologique Groupe Iso Ressource) conduisant à

Plus en détail

Brigitte MICHEL, PLP STMS et cadre de santé, LP Beau de Rochas DIGNE - Académie d'aix-marseille - Avril 2012

Brigitte MICHEL, PLP STMS et cadre de santé, LP Beau de Rochas DIGNE - Académie d'aix-marseille - Avril 2012 GUIDE D ELABORATION DE LA DEMARCHE DE SOINS ANALYSE DE SITUATION / PLANIFICATION DES ACTIONS / EVALUATION A l oral, ces 3 étapes se présentent sous la forme d un tableau : Besoins Observations / description

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION. La personne réceptionnant ces documents est soumise au secret professionnel. A faxer au

DOSSIER D ADMISSION. La personne réceptionnant ces documents est soumise au secret professionnel. A faxer au PHOTO DOSSIER D ADMISSION La personne réceptionnant ces documents est soumise au secret professionnel A faxer au 00 32 69 44 20 45 À envoyer par mail à l adresse dossiers@arpeges.be Ou à renvoyer par courrier

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Afin de vous faciliter la

Plus en détail

Auxiliaire de Gérontologie

Auxiliaire de Gérontologie Auxiliaire de Gérontologie Certification enregistrée au RNCP arrêté du 08/07/2009. Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) au niveau V par arrêté du 11/03/2004 publié

Plus en détail

Questionnaire en 3 volets spécifique aux troubles psychiques

Questionnaire en 3 volets spécifique aux troubles psychiques Questionnaire en 3 volets spécifique aux troubles psychiques Documents à compléter exclusivement à l encre noire Volet N 1 : votre situation, vos besoins et attentes Nom de naissance :... Nom d épouse

Plus en détail

Grille d évaluation du besoin personne âgée dépendante

Grille d évaluation du besoin personne âgée dépendante Recueil fait par Date de la demande : / /_ Numéro de dossier : _ Plan d'aide établi par _ Nature du GIR IDENTITE Nom : Prénom : Age : Sexe : Adresse : Téléphone e-mail Mobile HABITATION Maison individuelle

Plus en détail

Quelques chiffres en France

Quelques chiffres en France Quelques chiffres en France En France, les 75 ans et plus représentent 8,5% de la population générale Dans le Bas-Rhin, les 75 ans et plus représentent 6,9 % de la population générale: c est un département

Plus en détail

Évaluation de l autonomie de la personne âgée The assessment of autonomy in elderly people

Évaluation de l autonomie de la personne âgée The assessment of autonomy in elderly people Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 336 340 Analyse de la littérature Évaluation de l autonomie de la personne âgée The assessment of autonomy in elderly people C. Benaim a, *, J.

Plus en détail

Actions Collectives Services à la Personne Programmes de formation

Actions Collectives Services à la Personne Programmes de formation Actions Collectives Services à la Personne 2014 Programmes de formation Actions mises en place avec le soutien financier de l'etat, de la CNSA, des branches des Services à la Personne et d'agefos PME A.

Plus en détail

PAS DE RETRAITE POUR LA FOURCHETTE

PAS DE RETRAITE POUR LA FOURCHETTE PAS DE RETRAITE POUR LA FOURCHETTE Mardi 24 mai 2016 à 15 heures salle Alain Fournier PERSONNE AGEE : AFSSAPS : + de 55 ans OMS : + de 65 ans Nous : + de 70-75 ans 9.5 des patients sont dénutris 29.4 des

Plus en détail

FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION REFERENTIEL MEDICAL ET FONCTIONNEL

FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION REFERENTIEL MEDICAL ET FONCTIONNEL FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION REFERENTIEL MEDICAL ET FONCTIONNEL N DOSSIER : I- LA DEMANDE 1- Cadre de la demande : maintien à domicile établissement d hébergement maintien dans l emploi travail

Plus en détail

Activité et perspectives. AOG* * du Centre. C Sauger, chargée de missions V Dardaine, oncogériatre E Dorval, oncogastroentérologue

Activité et perspectives. AOG* * du Centre. C Sauger, chargée de missions V Dardaine, oncogériatre E Dorval, oncogastroentérologue Oncogériatrie en région r Centre. Activité et perspectives. AOG* * du Centre C Sauger, chargée de missions V Dardaine, oncogériatre E Dorval, oncogastroentérologue * Antenne d Oncogériatrie cancer, âge

Plus en détail

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE Le maintien à domicile a pour vocation de permettre à une personne dépendante et/ou âgée de vivre chez elle tout en conservant ses repères et les souvenirs de sa vie. Lieux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE

FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE I Nature de l aide L aide ménagère à domicile est une prestation extra légale contribuant au maintien à domicile des personnes confrontées à diverses situations

Plus en détail

Après l année du handicap en 2003, la loi du

Après l année du handicap en 2003, la loi du N 2005-03-L Avril 2005 Le handicap en Rhône-Alpes Estimations sur la dépendance et les déficiences des personnes vivant à domicile La Lettre de la DRASS Étude réalisée en collaboration entre l ORS et la

Plus en détail

Actions en Ergothérapie

Actions en Ergothérapie Actions en Ergothérapie Ensemble d actions visant à: éviter la survenue de l accident réduire l impact arrêter la progression limiter les conséquences La chute est le résultat d une combinaison de facteurs

Plus en détail

Place de l ergothérapeute dans l E.G.S. DU d oncogériatrie Nantes Décembre 2009 Michaël BOUDAUD

Place de l ergothérapeute dans l E.G.S. DU d oncogériatrie Nantes Décembre 2009 Michaël BOUDAUD Place de l ergothérapeute dans l E.G.S DU d oncogériatrie Nantes Décembre 2009 Michaël BOUDAUD Place de l ergothérapeute dans l E.G.S Ergothérapie EGS - Evaluation fonctionnelle : Grilles ADL, IADL et

Plus en détail

CARNET DE LIAISON SESSION

CARNET DE LIAISON SESSION Arrêté du 10 Septembre 2004 CARNET DE LIAISON SESSION NOM : ETABLISSEMENT : FICHE SIGNALETIQUE DU STAGIAIRE NOM : Prénom : Photo Date et lieu de naissance : Adresse : Téléphone : / / / / Responsable légal

Plus en détail

Insomnie la clinique

Insomnie la clinique Insomnie la clinique FMC de Châteauroux Par le Dr Maryse TUILLAS (CHRU de Limoges) La Gourmandine Villedieu-sur-Indre 13 octobre 2011 DEFINITION Avant tout subjective Sommeil perçu comme: Difficile à obtenir

Plus en détail