Standardised European Rules of the Air

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Standardised European Rules of the Air"

Transcription

1 Standardised European Rules of the Air

2 Situation actuelle Règles de l Air (Arrêté du 3 mars 2006) Service de la Circulation Aérienne (Arrêté du 3 mars 2006) Procédure pour les organismes de la circulation aérienne (Arrêté du 6 juillet 1992)

3 OU ET POURQUOI? Union européenne + Norvège + Suisse

4 changement 4 décembre 2014

5 Classification des espaces Classe A SCA Vols VFR possible sous réserve d autorisation préalable de l autorité ATS VFR interdit.6001 : «Classe A. Seuls les vols IFR sont admis, tous les vols bénéficient du service de contrôle de la circulation aérienne et sont séparés les uns des autres.»

6 Classification des espaces Services rendus aux VFR spéciaux SCA Pas de séparation fournies par l ATS entre vols VFR spéciaux Les organismes ATS ne fourniront pas de séparation entre VFR spéciaux.8005 b) : «Les clairances délivrées par des organismes de la circulation aérienne assurent la séparation entre les vols VFR spéciaux, sauf prescription contraire de l autorité compétente.»

7 GENERALITE Priorité de passage RDA NIL Lorsqu un pilote sait que la manœuvrabilité d un autre aéronef est entravée, il cède le passage à celui-ci.3210

8 GENERALITE Plan de vol Franchissement de frontière RDA FPL communiqué 30 min avant l heure estimée de départ du poste de stationnement FPL déposé 1 heure avant le départ ou 10 min avant le franchissement si communiqué en vol.4001

9 GENERALITE RMZ (Radio Mandatory Zone) SCA NIL Zone ou le contact radio est obligatoire : Pour les VFR dans les zones RMZ situées en classe E, F ou G Pour les IFR dans les zones RMZ situées en classe F ou G Le contact initial devra se faire avant de rentrer dans la zone..6005

10 GENERALITE RMZ (Radio Mandatory Zone)

11 GENERALITE RMZ (Radio Mandatory Zone)

12 GENERALITE TMZ (Transponder Mandatory Zone) SCA NIL Obligation d utiliser le transpondeur mode A, C ou S

13 GENERALITE TMZ (Transponder Mandatory Zone)

14 GENERALITE TMZ (Transponder Mandatory Zone)

15 GENERALITE ATZ (Aerodrome Traffic Zone) un espace aérien, de dimensions définies, établi autour de certains aérodromes en vue de la protection de la circulation d aérodrome Contact radio obligatoire pour y pénétrer

16 GENERALITE Visibilité en Espace Aérien Non Contrôlé RDA 3000 ft AMSL / 1000 ft ASFC (ex surface " S ") 1500 m ou 30s de vol 5000 m ou 1500 m si Vi 140 kt

17 HAUTEUR MINIMUM DE VOL Hauteur minimum de survol des obstacles RDA 500 ft au dessus du sol ou de l eau Distance de 150 m de tout obstacle artificiel, personnes, véhicule 500 ft au dessus du sol ou de l eau 500 ft au dessus de l obstacle le plus élevé dans un rayon de 150 m autour de l appareil

18 GENERALITE VFR Spécial de jour RDA Visi : 1500 m / 30 s de vol Ou Définie sur carte VAC Pilote : 1. Visi en vol > 1500 m et Vi 140 kt 2. Hors des nuages 3. En vue du sol Contrôleur : 1. De jour uniquement 2. Visi au sol > 1500 m 3. Plafond 600 ft

19 GENERALITE VFR Spécial RDA Clairance VFR Spécial nécessaire pour évoluer en CTR si le pilote estime que les conditions VMC ne sont pas réunies NIL

20 IFR FL IFR classe G RDA En classe G le 1 er FL utilisé en IFR se situe à 500 ft au dessus du plus haut des 2 niveaux suivants : 3000 ft AMSL 1000 ft ASFC En EA non contrôlé, un IFR devra utilisé un niveau de croisière correspondant à sa Rm pour les vols effectués au dessus de 3000 ft AMSL..5025

21 VFR DE NUIT VFR de nuit : définition RDA Vol local : Dans une CTR ou TMA jointive < 6,5 Nm Vol en voyage autre que vol local Vol aux abords d un aérodrome : Dans une CTR ou TMA jointive < 6,5 Nm

22 VFR DE NUIT Plan de vol RDA Plan de vol requis sauf pour : Vol locaux Vol entre 2 ADs ayant le même organisme de contrôle d approche Vols de jour se terminant de nuit si contact radio avec organisme de contrôle de destination Plan de vol requis, sauf pour les vols aux abords d un aérodrome.5005 c)

23 VFR DE NUIT Radiocommunication RDA Contact radio obligatoire en EAC de classe B à E Veille radio en vol local Contact radio requis sur le canal ATS approprié si disponible et quelle que soit la classe et type d espace c)

24 VFR DE NUIT Services de la circulation aérienne RDA Espace classe D et E : Autorisation ATC requise Séparation IFR VFRn Info trafic entre VFRn Espace de classe D et E: Info de trafic IFR VFRn.6001

25 VFR DE NUIT Conditions VMC RDA NAVIGATION : Vue du sol/eau Hauteur nuage : 1500 ft au dessus du niveau de croisière Visi : 8 km Pas de précipitation ou d orage LOCAL : Vue sol/eau 1500 ft Visi : 5000 m Vue du sol/eau si en dessous de 3000ft AMSL/1000ft ASFC Plafond 1500 ft Distance / nuages : 1500 m latéralement 1000 ft verticalement Visi 8 km si > FL 100 Visi 5 km si FL100

26 VFR DE NUIT Hauteur mini de croisière RDA Voyage : 1500 ft dans un rayon de 8 km 2000 ft dans un rayon de 8 km si relief supérieur à 5000 ft Local : 1000 ft dans un rayon de 8 km 1000 ft* dans un rayon de 8 km 2000 ft dans un rayon de 8 km dans les région accidentés ou montagneuses (*) En France 1500 ft dans un rayon de 8 km.5005.c)

27 VFR DE NUIT Itinéraires de nuit RDA Itinéraire obligatoire si publié par le SIA sauf si accord des services de contrôle NIL Les itinéraires peuvent être obligatoire en classe B, C ou D si publié, sauf accord ATC Les itinéraires peuvent être recommandé en classe E, G

28 OBSERVATIONS AERONEFS Compte rendu Radio RDA/SCA NIL Les comptes rendus d observations spéciaux ou exceptionnelles sont obligatoires Turbulences fortes, orages, givrages, tempêtes, cendres volcaniques Cisaillement de vent

29 QUESTIONS?

Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM

Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Séminaire annuel de recyclage du pilote privé avion et ULM Accueil Contexte Définitions Evolutions réglementaires Autres changements L. FOURNIER

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) Différences entre le règlement européen et la réglementation française Choix nationaux de mise en œuvre Le présent document, à visée pédagogique, liste

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

COMMISSION FORMATION. AIRCREW Les échéances

COMMISSION FORMATION. AIRCREW Les échéances COMMISSION FORMATION Les échéances LE 8 AVRIL 2012 La réglementation AIR CREW est arrivée en Europe. Mais la France a décidé d un report général de cette réglementation.(opt out) Mais... début d une période

Plus en détail

VOL DE NUIT. Rappels théoriques n 1. EMETTEUR : S. LEVANT DATE : 25 octobre 2011 Page 1 / 14

VOL DE NUIT. Rappels théoriques n 1. EMETTEUR : S. LEVANT DATE : 25 octobre 2011 Page 1 / 14 VOL DE NUIT Rappels théoriques n 1 EMETTEUR : S. LEVANT DATE : 25 octobre 2011 Page 1 / 14 REFERENCES Guide De l Instructeur VFR de Nuit SEFA - Edition1 Amendment N 01 01 SEPT 2008 : http://www.sefa-fto.net/docs/guide_instructeur_vfr_nuit.pdf

Plus en détail

Définition Circulation Aérienne

Définition Circulation Aérienne Définition Circulation Aérienne Analogie avec la circulation routière C est l ensemble des mouvements des aéronefs Dès qu un aéronef se met en mouvement par ses propres moyens (à l aide de sa motorisation),

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007.

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU ARRIVE Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. 1 1.Pourquoi une refonte de la Réglementation de la Circulation

Plus en détail

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord.

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord. A. Réglementation Aérodrome Aérodrome contrôlé Un aérodrome contrôlé n'est accessible qu'aux aéronefs: R : pouvant établir une liaison radio avec la tour de contrôle Vous êtes en final sur un aérodrome

Plus en détail

ZONES AUTOUR DE FAYENCE FENETRE D ALTITUDE

ZONES AUTOUR DE FAYENCE FENETRE D ALTITUDE ZONES REGLEMENTEES 18 Depuis le 31 octobre 2002 dans la TMA de NICE, les zones aériennes ont été redistribuées autour de Fayence suite, entre autre, à la création de la fenêtre d altitude qui nous a été

Plus en détail

Chapitre Q La norme NF C 15-100 dans l habitat

Chapitre Q La norme NF C 15-100 dans l habitat Chapitre Q La norme NF C 5-00 dans l habitat Sommaire L essentiel de la norme NF C 5-00 dans l habitat. Les dernières interprétations de la norme Q. Les principales évolutions Q. L'équipement minimal Q

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

SUR MESURE : Un guide des publications aéronautiques de NAV CANADA

SUR MESURE : Un guide des publications aéronautiques de NAV CANADA SUR MESURE : Un guide des publications aéronautiques de NAV CANADA UN GUIDE DES PUBLICATIONS AÉRONAUTIQUES DE NAV CANADA Table des matières Section A Renseignements de nature générale... 2 Section B Renseignements

Plus en détail

OBJECTIFS DE L EXPOSÉ

OBJECTIFS DE L EXPOSÉ OBJECTIFS DE L EXPOSÉ Définir ce qu est un espace aérien Présenter les différents types d espace aérien Expliquer les avantages et les contraintes pour le pilote PLAN DE L EXPOSÉ Organisation de l espace

Plus en détail

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne BIENVENUE AU REFRESH 2014 Heli-Lausanne SOMMAIRE 1. Liste de présence 2. Informations générales - 2014 3. Prix charter 2015 et conditions spéciales, assurances 4. Minimas météo location 5. LSGL nouveaux

Plus en détail

Quelques situations... et la phraséologie associée SOMMAIRE

Quelques situations... et la phraséologie associée SOMMAIRE Quelques situations... et la phraséologie associée SOMMAIRE Tout d abord, quelques rappels Premier contact : - le pilote contacte le SIV - le pilote contacte la CTR Information de trafic : - la montgolfière

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile.

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile. QUESTIONS OUVERTES POUR LE BREVET DE PILOTE CONFIRME, SUR LES THEMES «Mécanique de vol/aérodynamique», «réglementation/espace aérien», «météo/aérologie», «pilotage». Les questions liées au brevet de pilote

Plus en détail

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre La réglementation aérienne applicable au Vol Libre Auteur du document d origine : Philippe FLAMENT Mise en page et mise en forme : Bettina HAMARD Actualisations effectuées par : Gérard DELACOTE - au 1

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

L objet de la phraséologie. Les références réglementaires. Les nouveautés. Communications radio Phraséologie

L objet de la phraséologie. Les références réglementaires. Les nouveautés. Communications radio Phraséologie Communications radio Phraséologie L objet de la phraséologie Même quand l aérodrome ne bénéficie d aucun service de la circulation aérienne et reste utilisable par les avions sans radio, le seul fait d

Plus en détail

NOUILLES! POUR LES L ESPACE AÉRIEN DOSSIER : L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! Volez!

NOUILLES! POUR LES L ESPACE AÉRIEN DOSSIER : L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! Volez! V135 FLASH BAT:V135 23/03/09 10:03 Page17 L ESPACE AÉRIEN POUR LES NOUILLES! De loin, la structure de l espace aérien français ressemble à un immense puzzle composé de multiples pièces... voire à un casse-tête

Plus en détail

Bienvenue au cours de formation. BASILEA II Valable à partir du mois de Mars 2010

Bienvenue au cours de formation. BASILEA II Valable à partir du mois de Mars 2010 Bienvenue au cours de formation BASILEA II Valable à partir du mois de Mars 2010 Avis important Ce cours a pour but de familiariser les pilotes avec les structures de la TMA de Bâle et leur utilisation.

Plus en détail

Arrêté Préfectoral du 4 Juillet 1977

Arrêté Préfectoral du 4 Juillet 1977 Arrêté Préfectoral du 4 Juillet 1977 LE PREFET DES HAUTS DE SEINE - Chevalier de la Légion d Honneur Vu les articles L 183-1, L 183-2 et L 181-13 du Code des Communes, Vu l ordonnance n 69.15090 du 17

Plus en détail

STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS

STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : L'espace aérien est

Plus en détail

Navigation version 1.1

Navigation version 1.1 Lycée Jean Dupuy - Tarbes 2nde SIA Navigation version 1.1 Le pilote doit être capable de se rendre d un aérodrome à un autre en sachant se diriger et se localiser afin d éviter des zones ou de contacter

Plus en détail

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195.

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195. QCM n 15 1 - Accompagné d'un passager, vous faites une navigation entre deux aérodromes sur un ULM équipé d'une radio. Les documents qui doivent obligatoirement se trouver à bord sont: 1 - votre licence

Plus en détail

Navigation ST CYR BERNAY

Navigation ST CYR BERNAY Navigation ST CYR BERNAY (vers. 3) But : - Navigation : à vue, cap et montre (estime) contrôlée par repères sol - Intégration : sur terrain non contrôlé Matériel nécessaire : - Carte OACI IGN 1/500 000

Plus en détail

CHAMBERY PERIODE CHARTER NEIGE

CHAMBERY PERIODE CHARTER NEIGE CHAMBERY PERIODE CHARTER NEIGE 1- Période CHARTER NEIGE. 2- Particularités liées à la mise en route et au roulage. 3- La Turbulence de Sillage (au départ/en route/à l arrivée). 4- Les Espaces Aériens (CTR/TMA)

Plus en détail

L'ALTIMETRIE POUR LE CONTROLEUR

L'ALTIMETRIE POUR LE CONTROLEUR L'ALTIMETRIE POUR LE CONTROLEUR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cette page a pour but de permettre aux contrôleurs de se repérer correctement dans la dimension

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr B.A -BA Copyright illustrations : René Deymonaz - Conception & réalisation : DGAC / Bureau web / Cre@tion - Avril 2011 du RTBA Direction Générale de L Aviation Civile Direction du Transport Aérien Mission

Plus en détail

Mémo du pilote VFR 2014/2015

Mémo du pilote VFR 2014/2015 www.ffa-aero.fr Mémo du pilote VFR 2014/2015 Ce guide vous apportera sous forme synthétique les informations principales utiles avant, pendant et immédiatement après le vol en VFR de jour en France. A

Plus en détail

LES PROCEDURES EN ROUTE

LES PROCEDURES EN ROUTE LES PROCEDURES EN ROUTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cette phase de vol est aussi appelée

Plus en détail

Aérodrome de Cerfontaine Règlement d ordre intérieur

Aérodrome de Cerfontaine Règlement d ordre intérieur Aérodrome de Cerfontaine Règlement d ordre intérieur Art 1. LOCALISATION 2 Art 2. ACTIVITES 2 Art 3. OBLIGATIONS 2 Art 4. INTEGRATION / CIRCUITS 2 Art 5. SECURITE AU SOL 3 Art 6. SECURITE EN VOL 3 Art

Plus en détail

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Cette présentation a pour but de partager de l information entre les membres de la communauté aéronautique. Elle ne constitue pas en totalité ou en partie un cours théorique reconnu dans le but d obtenir

Plus en détail

Accidents et incidents en France et à l étranger. Recommandations et messages de sécurité. Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA

Accidents et incidents en France et à l étranger. Recommandations et messages de sécurité. Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA Accidents et incidents en France et à l étranger Recommandations et messages de sécurité Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA Plan Bilan des accidents et incidents depuis 2004 en France Facteurs de cause Accidents

Plus en détail

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre La réglementation aérienne applicable au Vol Libre Auteur du document d origine : Philippe FLAMENT Actualisation suite à la refonte de la réglementation au 1 er Janv 2007 (MAJ Juin 2011) : Gérard DELACOTE.

Plus en détail

Organisation de la sécurité lors d intervention d entreprises externes travaillant pour le Gestionnaire de l Infrastructure des CFL

Organisation de la sécurité lors d intervention d entreprises externes travaillant pour le Gestionnaire de l Infrastructure des CFL Organisation de la sécurité lors d intervention d entreprises externes travaillant pour le Gestionnaire de l Infrastructure des CFL 1/ 30 1 Les CFL La Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois

Plus en détail

www.aeralp.com Mail: contact@aeralp.com Tél : 04 76 06 07 71 - Fax : 04 76 93 41 71

www.aeralp.com Mail: contact@aeralp.com Tél : 04 76 06 07 71 - Fax : 04 76 93 41 71 www.aeralp.com Mail: contact@aeralp.com Tél : 04 76 06 07 71 - Fax : 04 76 93 41 71 Aéroport de GRENOBLE Isère 38590 SAINT ETIENNE DE SAINT GEOIRS France A 30min de Grenoble / 50 min de Lyon / 1H00 de

Plus en détail

La réglementation aérienne du Vol Libre

La réglementation aérienne du Vol Libre La réglementation aérienne du Vol Libre Février 2005 Auteur : Philippe FLAMENT Commission Espace Aérien FFVL 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document a pour objet d être un document de référence dans l application

Plus en détail

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures.

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures. République Tunisienne ***** Ministère du Transport et de l Equipement Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs

Plus en détail

Mémo du pilote VFR 2016/2017

Mémo du pilote VFR 2016/2017 www.ffa-aero.fr Mémo du pilote VFR 2016/2017 Ce guide vous apportera sous forme synthétique les principales informations utiles avant, pendant et immédiatement après le vol en VFR de jour en France. A

Plus en détail

IPP-1071 BAT-1022 Maison des Terrils à Saint-Nicolas Octobre 2008 Page 1 sur 20

IPP-1071 BAT-1022 Maison des Terrils à Saint-Nicolas Octobre 2008 Page 1 sur 20 Octobre 2008 Page 1 sur 20 MAISON DES TERRILS Rue Chantraine 4420 Saint Nicolas Tél. : 04/234 66 53 E-Mail : info@paysdesterrils.eu Web : www.paysdesterrils.eu 0 2 0 1 2 1 Avec le soutien financier du

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ GSI-SH-2 TRAVAIL ISOLÉ

INSTRUCTION GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ GSI-SH-2 TRAVAIL ISOLÉ INSTRUCTION GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ GSI-SH-2 TRAVAIL ISOLÉ Date de publication : 27-11-2015 Toutes les règles de Sécurité sont disponibles sur le site web : https://www.cern.ch/regles-securite Page 1 sur

Plus en détail

Particularité de la zone : le bâti dispersé

Particularité de la zone : le bâti dispersé PROJET de ligne à très haute tension COTENTIN MAINE Les distances aux lignes DÉBAT PUBLIC octobre 2005 février 2006 1 Particularité de la zone : le bâti dispersé Un engagement : ne pas surplomber et limiter

Plus en détail

Programme. Informations concernant la SES

Programme. Informations concernant la SES DET 2015 «Installations de détection d'incendie» et «Installations sprinklers» Kurt Girschweiler, responsable de la ligne de produits incendie, évacuation, gaz Siemens Schweiz AG, président de l'association

Plus en détail

Ordonnance du DETEC concernant les règles de l air applicables aux aéronefs

Ordonnance du DETEC concernant les règles de l air applicables aux aéronefs Ordonnance du DETEC concernant les règles de l air applicables aux aéronefs (ORA) 1 du 4 mai 1981 (Etat le 28 novembre 2006) Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la

Plus en détail

A/A: 122.20 MHz 206º. Segre 2400. Arfa Adrall. El Pla de Sant Tirs 4.9 NM. SEO 340 Not Usable Between 328º-028º / 088º-128º / 208º-268º

A/A: 122.20 MHz 206º. Segre 2400. Arfa Adrall. El Pla de Sant Tirs 4.9 NM. SEO 340 Not Usable Between 328º-028º / 088º-128º / 208º-268º Visual Approach Chart AD ELEV: 2628 ft LAT: N42º 20' 46.35" LON: E001º 24' 53.09" VAR: W0.35º (2010) A/A: 122.20 MHz LESU BARCELONA TMA FL245 C FL195 127.70 D FL80 / 1000ft ASFC Andorra 6400 5600 306º

Plus en détail

ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN

ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN ORGANISMES DU CONTROLE AERIEN A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 0. INTRODUCTION : Après vous être connecté, vous

Plus en détail

2012-2013 CHAPITRE 3. Terrassements

2012-2013 CHAPITRE 3. Terrassements CHAPITRE 3 Terrassements Blindage en palplanches légères 8 Boisage, blindage des parois 7 Conditions générales 2 Décapage de terre végétale 3 Difficultés et travaux accessoires 4 Excavations 2, 4 Fonds

Plus en détail

VFR. Région Parisienne. Pour que voler reste. plaisir

VFR. Région Parisienne. Pour que voler reste. plaisir MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aviation civile Roissy, le 02 avril 2011 Direction des services de la Navigation aérienne Direction

Plus en détail

Escaliers mécaniques et trottoirs roulants Informations et recommandations relatives aux améliorations en matière de sécurité et d accessibilité

Escaliers mécaniques et trottoirs roulants Informations et recommandations relatives aux améliorations en matière de sécurité et d accessibilité Escaliers mécaniques et trottoirs roulants Informations et recommandations relatives aux améliorations en matière de sécurité et d accessibilité 8200 escaliers mécaniques et trottoirs roulants (source

Plus en détail

L insertion des drones dans l espace aérien

L insertion des drones dans l espace aérien L insertion des drones dans l espace aérien JOURNÉE «DRONES» / RPAS A USAGE NON MILITAIRE ASTech 25/04/2012, Paris Cl. Le Tallec Travaux Exdro2 (DGA), ULTRA (EC/FP7) et IDEAS (Onera) 1 Règles internationales

Plus en détail

AD 2.LFAC AD 2 LFAC APP 01 AD 2 LFAC ATT 01 AD 2 LFAC TXT 01 AD 2 LFAC TXT 02

AD 2.LFAC AD 2 LFAC APP 01 AD 2 LFAC ATT 01 AD 2 LFAC TXT 01 AD 2 LFAC TXT 02 AD 2.LFAC AD 2 LFAC APP 01 AD 2 LFAC ATT 01 AD 2 LFAC TXT 01 AD 2 LFAC TXT 02 FL 115 1500 1500 1500FL 065 1500FL 065 1500FL 065 1500FL 065 1500FL 065 EuroTunnel EuroTunnel 531 43 394 554 308 623 446 715

Plus en détail

BRUIT ET REGLEMENTATION

BRUIT ET REGLEMENTATION BRUIT ET REGLEMENTATION Jusqu à la publication de la loi n 92-1444 du 31 décembre 1992 (codifiée dans le code de l environnement), le bruit n était pas réglementé par un texte général mais par un ensemble

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle NOTE D INFORMATION A L ATTENTION DES OPERATEURS D APPAREILS DE MTOW INFERIEURE A 5.7t Pour une exploitation en Transport public Page 2 Consignes

Plus en détail

La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013

La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013 La météo aéro pour le vol en aviation légère les éléments essentiels. Février 2013 1 La météo pour le vol : qu avons nous besoin de connaître? Pour effectuer un vol en sécurité, je dois avoir une idée

Plus en détail

DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080

DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080 DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2015-05-17 TARIF INTERNATIONAL RÈGLE AC : 0080 TITRE/APPLICATION 70 PERTURBATIONS D HORAIRE A) GÉNÉRALITÉS 1) HORAIRES NON GARANTIS LES HEURES ET LES TYPES D'APPAREILS INDIQUÉS

Plus en détail

MODE OPERATOIRE DU TIRAGE DE CABLES POUR LE CHANTIER CERN.PUITS N 5

MODE OPERATOIRE DU TIRAGE DE CABLES POUR LE CHANTIER CERN.PUITS N 5 MODE OPERATOIRE DU TIRAGE DE CABLES POUR LE CHANTIER.PUITS N 5 Pose de câbles 1/13 Phases + descriptif succinct Mise en sécurité de la zone de travail MODE OPERATOIRE TIRAGE DE CABLES Description des mesures

Plus en détail

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD 6 mars 2007 ACCORD CONCERNANT L'ADOPTION DE CONDITIONS UNIFORMES APPLICABLES AU CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES A ROUES ET LA RECONNAISSANCE RECIPROQUE DES CONTROLES en date, à Vienne, du 13

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 29 Décembre 2015 Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON Objet : Suite d une inspection

Plus en détail

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. FONCTIONNEMENT DES RADAR : Les radars de contrôles aériens sont des instruments de télédétection utilisés

Plus en détail

Circulaire relative à l'autorisation et à l'agrément des producteurs de produits laitiers à la ferme et à l'utilisation des guides d autocontrôle

Circulaire relative à l'autorisation et à l'agrément des producteurs de produits laitiers à la ferme et à l'utilisation des guides d autocontrôle Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à l'autorisation et à l'agrément des producteurs de produits laitiers à la ferme et à l'utilisation des guides d autocontrôle

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNÉE SCOLAIRE 2015 / 2016 SPECIMEN

CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNÉE SCOLAIRE 2015 / 2016 SPECIMEN 1 La présente convention règle les rapports entre : LE LYCÉE DES MÉTIERS LE PARACLET 35 avenue des Glénan - 29108 QUIMPER cedex Téléphone : 02 98 55 54 38 Fax : 02 98 55 07 62 Mèl : paraclet29.admin@wanadoo.fr

Plus en détail

AVIS. de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS. de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le Directeur général Maisons-Alfort, le 1 er avril 2014 AVIS de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à la demande d autorisation de mise

Plus en détail

électronique Série Transmission d informations sans fil :

électronique Série Transmission d informations sans fil : Transmission d informations sans fil : Série isis Applications typiques Equipements industriels : Report d états de détecteurs isolés vers poste de contrôle Report d états de détecteurs de positions ou

Plus en détail

Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR

Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR Mode d emploi A destination des chefs d établissements, des correspondants ENT et des gestionnaires de rubriques Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR Avant de débuter ce travail, il

Plus en détail

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR 1. DEFINITION: La procédure d'arrivée est la phase transitoire entre la croisière et l'approche. Elle permet de rejoindre l'un des IAF (Initial Approch Fix), point de départ

Plus en détail

PRÉSENTATION SOMMAIRE PRÉPARATION DU VOL PENDANT LE VOL APRÈS LE VOL 20 AIDE MÉMOIRE 21 ABRÉVIATIONS 22 NOTES PERSONNELLES 22

PRÉSENTATION SOMMAIRE PRÉPARATION DU VOL PENDANT LE VOL APRÈS LE VOL 20 AIDE MÉMOIRE 21 ABRÉVIATIONS 22 NOTES PERSONNELLES 22 Mémo du pilote 2012 PRÉSENTATION SOMMAIRE Cette version 2012 du guide vous apporte sous forme synthétique les informations principales utiles avant, pendant et immédiatement après le vol en de jour en

Plus en détail

L'ALTIMETRIE POUR LE PILOTE

L'ALTIMETRIE POUR LE PILOTE L'ALTIMETRIE POUR LE PILOTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cette page a pour but de permettre à tout pilote de se repérer correctement dans la dimension

Plus en détail

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Consulter l alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l aviation canadien (RAC). Une fois rempli, il permet

Plus en détail

Ecrasé par un élément préfabriqué en béton cellulaire. Publication 13044.f

Ecrasé par un élément préfabriqué en béton cellulaire. Publication 13044.f Ecrasé par un élément préfabriqué en béton cellulaire Publication 13044.f Ecrasé par un élément préfabriqué en béton cellulaire Choc sur le chantier d un immeuble: Cédric P.* (23 ans) meurt écrasé sous

Plus en détail

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Pôle Infrastructures Déplacement Service Assainissement Collectif Communes : Alès Bagard Boisset et Gaujac Corbès Mialet Mons Saint Christol lez Alès

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Complément à l étude de cas par cas déposé le 27 mai 2015 dans le cadre d un projet de création d un stade de football à Chambly

Complément à l étude de cas par cas déposé le 27 mai 2015 dans le cadre d un projet de création d un stade de football à Chambly Ville de Chambly Complément à la demande de cas par cas juin 2015 Complément à l étude de cas par cas déposé le 27 mai 2015 dans le cadre d un projet de création d un stade de football à Chambly Introduction

Plus en détail

VOL EN ESPACE RVSM. Guide d approbation. Direction de la sécurité de l Aviation civile Direction navigabilité et opérations

VOL EN ESPACE RVSM. Guide d approbation. Direction de la sécurité de l Aviation civile Direction navigabilité et opérations Direction de la sécurité de l Aviation civile Direction navigabilité et opérations Version 1 VOL EN ESPACE RVSM Guide d approbation Page : 2/6 GUIDE D Liste des modifications Edition et version Date Modifications

Plus en détail

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Marc JABOUILLE, Coordinateur Rhône-Alpes pour les installations classées (ICPE) de méthanisation,

Plus en détail

Informations générales sur les tarifs et les conditions de location

Informations générales sur les tarifs et les conditions de location Informations générales sur les tarifs et les conditions de location Les présentes informations générales ne constituent pas l intégralité des conditions de location, qui font l objet de conditions générales

Plus en détail

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients.

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients. Page 1 sur 5 MONOPOLOG Le «MONOPOLOG» créé par les élèves des classes BAC PRO Logistique 2004-2007, du L.P. Albert Bayet de Tours, subventionné par AFT-IFTIM, vous propose la règle du jeu suivante. BUT

Plus en détail

Programmation avec le nouveau logiciel V2 e-lum sur BH-BOX.

Programmation avec le nouveau logiciel V2 e-lum sur BH-BOX. Programmation avec le nouveau logiciel V2 e-lum sur BH-BOX. Le principe de fonctionnement d e-lum n a pas changé avec cette nouvelle version. L enchainement des écrans et la présentation sont différents

Plus en détail

ISAE EuroTour 2012 3500km à travers l Europe!

ISAE EuroTour 2012 3500km à travers l Europe! ISAE EuroTour 2012 3500km à travers l Europe! Commençons par présenter le principe. Prenez trois étudiants à l ISAE Supaéro tous trois passionnés d aéronautique et pilotes en manque d heures de vol et

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Quasi-collision avec le sol lors de l approche finale de nuit, remise de gaz (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps

Plus en détail

Risque météo et sécurité du vol

Risque météo et sécurité du vol Risque météo et sécurité du vol 1 Risque météo et sécurité du vol Groupe de travail «Météo» : Florence BARBINI Jean-Michel BISCARAT Roger COATMEUR Vincent DUPEROUX David NOUVEL Michel RAMADIER 2 Sommaire

Plus en détail

LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Principe Éléments constituant une installation de chauffage Différents types de distribution Distribution bitube Distribution monotube Distribution monotube

Plus en détail

Model Air Club d Artois. Règlement intérieur

Model Air Club d Artois. Règlement intérieur Model Air Club d Artois Règlement intérieur Le réglement Règlement arrêté le 12 mai 1994 Révision 8 du 28 novembre 2009 I. Situation géographique du terrain : Le terrain d'évolution du Model Air Club d'artois

Plus en détail

Cartes de bruit Nantes Atlantique

Cartes de bruit Nantes Atlantique Direction générale de l Aviation civile Service technique de l Aviation civile Septembre 2013 Cartes de bruit Nantes Atlantique Note technique Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l

Plus en détail

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication N A005 Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation concernant l incident (Airprox) entre

Plus en détail

ALL MOUNTAIN CHALLENGE 2016

ALL MOUNTAIN CHALLENGE 2016 ALL MOUNTAIN CHALLENGE 2016 Le Rozier/Millau 30 avril et 1 er mai 2016 Mis à jour le 6 décembre 2015 Le comité de course se réserve le droit de modifier à tout moment le présent règlement, afin de respecter

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE Etablissements Recevant du Public (ERP) APPLIQUEE AUX PATINOIRES

LA REGLEMENTATION INCENDIE Etablissements Recevant du Public (ERP) APPLIQUEE AUX PATINOIRES Syndicat National des Patinoires Congrès CLERMONT FERRAND 11-13 mai 2015 LA REGLEMENTATION INCENDIE Etablissements Recevant du Public (ERP) APPLIQUEE AUX PATINOIRES Jean-Pierre RIPOLL Pilote d opération,

Plus en détail

Version française. Systèmes d'alarme Systèmes de détection d'intrusion Partie 2-2: Exigences pour détecteurs infrarouges passifs

Version française. Systèmes d'alarme Systèmes de détection d'intrusion Partie 2-2: Exigences pour détecteurs infrarouges passifs SPÉCIFICATION TECHNIQUE CLC/TS 50131-2-2 TECHNISCHE SPEZIFIKATION TECHNICAL SPECIFICATION Août 2004 ICS 13.310 Version française Systèmes d'alarme Systèmes de détection d'intrusion Partie 2-2: Exigences

Plus en détail

SOIRÉE DES ETUDIANTS : SID STAR

SOIRÉE DES ETUDIANTS : SID STAR SOIRÉE DES ETUDIANTS : SID STAR Salut les pilotes NB: LA SID proposée dans ce tutoriel pour Bordeaux a changée: Il s'agit de la SAU6A désormais. Vous avez débuté il y a peu et souhaitez vous perfectionner?

Plus en détail

L habilitation électrique

L habilitation électrique Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 36/2012 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Afin d'améliorer la séparation des

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 160 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES DE FORMATION POUR TRAVAILLEURS DESIGNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 160 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES DE FORMATION POUR TRAVAILLEURS DESIGNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2965 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 160 24 août 2007 S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES

Plus en détail

MODELE DE REGLEMENT PARTICULIER POUR UNE EPREUVE INTERNATIONALE PAR ETAPES

MODELE DE REGLEMENT PARTICULIER POUR UNE EPREUVE INTERNATIONALE PAR ETAPES MODELE DE REGLEMENT PARTICULIER POUR UNE EPREUVE INTERNATIONALE PAR ETAPES Article 1 Organisation L épreuve (nom de l épreuve) est organisée par (nom adresse - code société de l entité organisatrice) sous

Plus en détail

JUGE DE COMPETITION SKI DE FOND (AIDE-MEMOIRE)

JUGE DE COMPETITION SKI DE FOND (AIDE-MEMOIRE) Règles et Contrôles JUGE DE COMPETITION SKI DE FOND (AIDE-MEMOIRE) SOMMAIRE LE JUGE DE DEPART P 3 LE STARTER P 4 L AIDE AU CHRONOMETRAGE P 5 LES CONTROLEURS P 6 LE JUGE D ARRIVEE P 7 LA SECURITE DE L AIRE

Plus en détail