Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC"

Transcription

1 COTITA OUEST Journée Route et Développement Durable Les outils disponibles CCTP, SOSED, RC Sylvain MOREIRA / LRPC Angers Lionel ODIE / LRPC Saint-Brieuc 1

2 SOMMAIRE Présentation de la commission CETE SPRIR Les différents documents disponibles Sylvain MOREIRA LR Angers Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud CCTP retraitement en place Exemples de RC Lionel ODIE LR Saint- Brieuc 2

3 Groupe CETE-SPRIR Présentation de la commission CETE-SPRIR Commissions de rédaction d exemples commentés de pièces de marché CCTP RC etc Zone géographique: Bretagne-Pays de Loire Membres CETE : Spécialistes Chaussées des LRPC et du CETE (animation du groupe) Entreprises : Support technique et exploitant Maîtrises d œuvre : maître d œuvre public (CG et ETAT) objectifs: Rédaction de pièces de marché sous forme d exemples de documents prêt à l emploi et pédagogique (commentaires) mis à jour vis à vis des avancées du corpus technique et de la normalisation. Fréquence: 2 à 3 réunion par an. 3

4 Les différentes techniques : Les Enrobés à chaud Les différents documents disponibles Les Matériaux "blancs", grave et sable hydraulique, et non traités Les bétons bitumineux à l émulsion Les enrobés coulés à froid (ECF) Les enduits superficiels Les retraitements en place Les différents documents En général RC, CCAP, CCTP et BPU Au minimum CCTP et BPU Ou peut on les trouver? 4

5 Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud: Le RC Création d un critère développement durable qui intègre : 1. les économies induites au niveau des ressources non renouvelables (consommation d'énergie, granulats etc...), des gaz à effet de serre (transport, température d'enrobage et de mise oeuvre etc...) 2. le recyclage des agrégats d'enrobé* Dans le cas ou le maître d'ouvrage souhaite un recyclage à taux moyen ou fort de fraisâts issus directement du chantier proposé, il doit être en mesure de donner au niveau de l'offre, des informations précises, issu d'une étude, sur la nature et les caractéristiques prévisibles des agrégats d enrobé qui sont à réutiliser. 5

6 Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud : Le CCTP Prise en compte des enrobés tièdes dans les articles Température d enrobage et Répandage Dérogation au valeurs imposées par la norme «Dans le cas d'utilisation de technique permettant d'abaisser la température d'enrobage, l'entreprise indique dans son SOPAQ les modalités de fabrication (de mise en œuvre)» Intégration des agrégats d enrobés dans une couche Les agrégats d'enrobés à recycler sont conformes à la norme NF EN pour la catégorie F1. Une étude de formulation nouvelle est à produire dès lors que la quantité d'agrégats recyclés, envisagée pour le recyclage est supérieur à 10 %. Dans tous les cas, un criblage des matériaux et une étude de caractérisation de l'agrégat est nécessaire. Cette caractérisation porte sur l'étendue de la teneur en liant (TL), la pénétrabilité ou la TBA du liant contenu dans les agrégats, l'homogénéité granulométrique des agrégats et leurs caractéristiques intrinsèques 6

7 Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud : Le CCTP Catégorie F1 Teneurs en matériaux étrangers Catégorie Groupe 1 Groupe 2 F1 1% 0.1% F5 5% 0.1% Teneur et nature des matériaux Fdec étrangers déclarées. Groupe 1: béton de ciment, matériaux de sous-couche (non compris les granulats naturels), métaux, Groupe 2: matériaux synthétiques, bois, plastiques. Classification de l étendue de la teneur en liant 7

8 Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud : Le CCTP Classification de la pénétrabilité et de la TBA du liant Classification de l'homogénéité de la granulométrie des agrégats 8

9 Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud : Le CCTP Classification des agrégats selon leurs caractéristiques intrinsèques Limites d'utilisation des agrégats en fonction de leur caractérisation et de leur usage 9

10 Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud : Le CCTP Le Schéma d Organisation et de Suivi de l Élimination des Déchets (SOSED) L élimination des déchets de chantier issus des Travaux Publics est soumise à l obligation de prévention, de réduction et de valorisation prévue par le Code de l Environnement. Le terme «élimination» des déchets s entend au sens de l article L.541-2, alinéa 2 du Code de l Environnement : «L élimination des déchets comporte les opérations de collecte, transport, stockage, tri et traitement nécessaires à la récupération des éléments et matériaux réutilisables ou de l énergie, ainsi qu au dépôt ou au rejet dans le milieu naturel de tous autres produits dans des conditions propres à éviter les nuisances mentionnées à l alinéa précédent.» Exemple de déchets de démolition de chaussées : - matériaux non liés (tout-venant, grave...) - matériaux traités aux liants hydrauliques (sols ou graves) - bétons de chaussée - enrobés bitumineux - déchets divers : caniveaux, bordures... 10

11 Le SOSED Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud : Le CCTP Document demandé au niveau du CCTP, Soumis au visa du maître d'œuvre pendant la période de préparation du chantier, Dans lequel l'entrepreneur expose et s'engage de manière détaillée sur : les centres de stockage ou centres de regroupement ou unités de recyclage vers lesquels seront acheminées les différents déchets à éliminer, les méthodes qui seront employées pour ne pas mélanger les différents déchets, les moyens de contrôle, suivi et traçabilité qui seront mis en œuvre pendant les travaux. Contrainte pour la maîtrise d œuvre : fournir une identification préalable de la nature et de quantité des déchets que l entreprise va rencontrer. 11

12 SOMMAIRE Présentation de la commission CETE SPRIR Les différents documents disponibles Sylvain MOREIRA LR Angers Ce que l on trouve dans les documents enrobés à chaud CCTP retraitement en place Exemples de RC Lionel ODIE LR Saint- Brieuc 12

13 Retraitement à l émulsion de bitume I CLASSE II III Objectif Renforcement structurel Réhabilitation de la surface Principe Amélioration des caractéristiques mécaniques de la chaussée avec + ou - d'anciennne assise Recyclage de la surface bitumineuse et régénération du liant Ancienne chaussée 3 à 4 cm surface bitum. assise NT ou TLH 4 à 8 cm surface bitum. assise NT ou TLH 5 à 12 cm surface bitum. Liant % liant ajout Emulsion de bitume 3 à 5 % de bitume résiduel Emulsion de bitume pur ou régénérant Emulsion de bitume Régénérant 1 à 3 % de bitume résiduel Jusqu'à 2 % de bitume ésiduel Epaisseur retraitée 10 à 15 cm 5 à 12 cm 5 à 12 cm => CCTP, BPU disponibles depuis mi

14 Retraitement aux liants hydrauliques ou composés C L A S S E O b je c t i f I V R e n f o r c e m e n t s t r u c t u r e l V R e n f o r c e m e n t s t r u c t u r e l o u c o r r e c t io n d 'u n d é f a u t d e s u r f a c e P r in c i p e C r é a tio n d 'u n e n o u v e lle a s s is e ( o u n o u v e lle s u r f a c e V ) : a v e c o u s a n s m a té r ia u d 'a p p o r t a v e c o u s a n s e n lè v e m e n t d e s c o u c h e s d e s u r f a c e A n c i e n n e c h a u s s é e 3 à 4 c m s u r f a c e b itu m. a s s is e N T o u T L H 4 à 8 c m s u r f a c e b itu m. a s s is e N T o u T L H L ia n t % l ia n t a j o u t S o l s u p p o r t C im e n t o u lia n t h y d r a u liq u e r o u tie r M é la n g e L H R + é m u ls io n d e b it u m e 3 à 6 % d e lia n t h y d r a u liq u e 3 à 7 % d e lia n t c o m p o s é E p a i s s e u r r e t r a it é e 2 0 à 3 0 c m 1 0 à 3 0 c m => CCTP, BPU disponibles à partir de début d

15 CCTP retraitement en place PRINCIPE : retraitement = solution de base Retraitement validé techniquement par étude d entretien Étude de reconnaissance de la chaussée à retraiter a été réalisée, par un laboratoire confirmé, préalablement au lancement du marché L étude d entretien, établie par le laboratoire, intègre les éléments suivants : - relevés visuels, - sondages (minimum de 3 par profil en travers ; minimum 2 par 500 ml, le pas pourra être révisé à la hausse ou à la baisse en fonction de l hétérogénéité ou de l homogénéité de la section), - mesures de déflexion, - données existantes connues du maître d'œuvre (trafic, nature des entretiens successifs). - identification zones homogènes destinées au retraitement (classes et épaisseurs) ; - identification des éventuelles zones de purges (nature et épaisseur des matériaux). La nature de la couche de roulement reste à définir par le maître d ouvrage (cf. CCTP enrobés, enduits, ECF) 15

16 CCTP retraitement en place aux liants hydrocarbonés Spécifications 1. Étude de formulation préalable aux travaux : - caractéristiques constituants : liant et granulats d apport - caractéristiques du mélange : D max.; TL résiduel (fraisats + liant d apport), W%; - performances obtenues en laboratoire en relation avec lesobjectifs visés : Ex : Retraitement de classe III ESSAI DURIEZ (NFP ) % de vides 14 ; r/r 0,7 ; Rc (14j) 5 MPa ESSAI PCG (NFP ) % de vides 25 à 100 girations Caractéristiques du liant après retraitement (si régénération visée) TBA 5 à 15 C Période de préparation suffisante! 16

17 CCTP retraitement en place aux liants hydrocarbonés Spécifications 2. Qualité du retraitement / performances du matériels Coefficient H : Homogénéisation du matériau avec le liant.. 2 E : Epaisseur fraisée.. 3 P : Puissance disponible par mètre linéaire de rotor de fraisage. 3 I : possibilité d Injecter l eau dans la chambre de malaxage. 3 L: dosage du Liant (émulsion). 3 minimum coefficient HEPIL 17

18 CCTP retraitement en place aux liants hydrocarbonés Spécifications 3. Performances in situ Retraitement de classe II ou III - Pourcentage de vides 20% - Teneur en liant résiduel totale : conforme à l étude de formulation - D max < 40mm - Caractéristiques du liant après retraitement (si objectif régénération): Gain de TBA 5 à 15 C. 18

19 CCTP retraitement en place aux liants hydrocarbonés Contrôle intérieur & extérieur Contrôle extérieur validation contrôle intérieur uni autres caractéristiques : module, déflexions (si objectifs); collage, 19

20 Exemples de Règlement de la consultation Pondération Prix Note technique Note environnementale cahier des charges du mémoire technique annexé au CCTP 20

21 Exemples de Règlement de la consultation Ex. cahier des charges de mémoire technique : Partie 1 Plan Qualité (SOPAQ) Le plan qualité contiendra les éléments suivants : Présentation de l entreprise / groupement Nature et contenu du contrôle intérieur Identification des matériels utilisés pour la production et la mise en œuvre des matériaux Cas des enrobés à chaud Dispositions relatives à l abaissement de la température de fabrication des enrobés (description du procédés,.) Dispositions relatives à la gestion des agrégats d enrobés (constitution, échantillonnage du lot, fiche technique ; mode d introduction des agrégats, ) 21

22 Exemples de Règlement de la consultation Ex. cahier des charges de mémoire technique : Partie 1 Plan Qualité (SOPAQ) Le plan qualité contiendra les éléments suivants : Présentation de l entreprise / groupement Nature et contenu du contrôle intérieur Identification des matériels utilisés pour la production et la mise en œuvre des matériaux Cas des retraitements Classe de retraitement (description des opérations de fraisage préalable, ) Nature et dosage du liant Nature et dosage de la couche de cure / scellement Technique pour maitriser la fissuration (traitement aux LH) 22

23 Exemples de Règlement de la consultation Partie 2 Performances des produits Les performances des produits proposés seront établies sur la base des Fiches Techniques Produit intégrant les résultats des études de formulation (niveau de formulation minimal; calcul de dimensionnement; ) Partie 3 Références Techniques Le candidat devra identifier (nombre et localisation) les chantiers de référence (technique, taille et trafic) comparables au chantier XXX qu il a réalisé, avec les enrobés proposés au cours des 2 dernières années. 23

24 Exemples de Règlement de la consultation Nombre de points Températures de fabrication Proposition d une solution GB / BBSG respectant les températures usuelles d enrobage définies dans le tableau 1 (NF P ). Ex : 150 C température de fabrication 170 C, pour un bitume 35/50 Proposition d une solution GB / BBSG avec un abaissement des températures d enrobage définies dans le tableau 1 (NF P ) compris entre 20 et 50 C. Ex : 100 C température de fabrication 150 C, pour un bitume 35/50 Proposition d une solution GB / BBSG avec un abaissement des températures d enrobage définies dans le tableau 1 (NF P ) supérieur à 50 C. Ex : 100 C > température de fabrication, pour un bit ume 35/ Pondération Prix Note technique Note environnementale % d agrégats Proposition d une solution GB / BBSG sans agrégats d enrobés 1 Proposition d une solution GB / BBSG avec un pourcentage d agrégats inférieur ou égal à 10%. Proposition d une solution GB / BBSG avec un pourcentage d agrégats compris entre 10 et 20% inclus. Proposition d une solution GB / BBSG avec un pourcentage d agrégats compris entre 20 et 30% inclus Note : la transmission d un document détaillant les gains environnementaux : baisse de la consommation d énergie, des émissions de CO2,... 24

25 Conclusion Enrobés à «chaud» L utilisation d agrégats, l abaissement modéré des températures ne constituent PAS des variantes techniques au sens des normes de spécifications européennes (NF EN 13108) Validation technique : formulation / fabrication de laboratoire représentative du mode de production industriel (ex : spécificité du procédé d abaissement de la T ) les agrégats utilisés sur chantiers ont des caractéristiques similaires à celles des agrégats utilisés en laboratoire (ex: recyclage à forts taux, teneur en eau, ) Validation environnementale gains (Energie et GES) modérés données à consolider en fonction des procédés 25

26 Conclusion Retraitement en place Solutions à l émulsion pertinentes mais qu il faut sortir de l empirisme (caractérisation, formulation, dimensionnement) Validation technique : Représentativité laboratoire / chantier (hétérogénité du mélange) Performances dimensionnantes in situ (ex: module NAT, déflexion, FWD) Validation environnementale gains (Energie et GES) importants données à consolider en fonction des procédés (LH / émulsion) 26

P. VALLON - Retraitement en place à froid - Juillet 2009

P. VALLON - Retraitement en place à froid - Juillet 2009 à é Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire P. VALLON - Retraitement en place à froid - Juillet 2009 WWW.developpement-durable.gouv.fr Constitution

Plus en détail

SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI

SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI Le SOSED (schéma d'organisation et de suivi de l'évacuation des déchets) est une démarche établie dans le même esprit qu une démarche qualité et ses outils SOPAQ et

Plus en détail

Contractualiser la qualité. Performance et garantie dans les marchés publics de travaux. Olivier RUIZ DIR EST. Performance et marchés de chaussées

Contractualiser la qualité. Performance et garantie dans les marchés publics de travaux. Olivier RUIZ DIR EST. Performance et marchés de chaussées Contractualiser la qualité Performance et garantie dans les marchés publics de travaux Olivier RUIZ DIR EST Nancy, 26 mai 2011 Sommaire : I- Approche générale II- Performances / exigences techniques dans

Plus en détail

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9 Travaux de Voirie Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007 Page 1 sur 9 1. DISPOSITIONS GENERALES Le présent cahier constitue le Cahier des Clauses Techniques Particulières des marchés à bon

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

Les solutions techniques et le rapport coût / durabilité

Les solutions techniques et le rapport coût / durabilité Les solutions techniques et le rapport coût / durabilité Limoges, le 10/04/2013 SPRIR LIMOUSIN - Marc CHIAVASSA - Denis BERTAUD - Paulo LOPES MONTEIRO Cycle(s) de vie d une chaussée. Marc CHIAVASSA CYCLE(S)

Plus en détail

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2013

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2013 BILAN ENVIRONNEMENTAL 2013 I.CAVAGNOL Direction des Affaires Techniques USIRF 06/05/2014 SOMMAIRE 1 Production nationale d enrobés bitumineux... 2 1.1 Le tonnage... 2 1.2 Evolution de la répartition de

Plus en détail

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale Formation sur le retraitement à froid des chaussées souples Montréal, 4-6 décembre 2007 Plan de la présentation Méthode

Plus en détail

Association Suisse de Déconstruction, Triage et Recyclage Règlement d assurance-qualité de l ASR

Association Suisse de Déconstruction, Triage et Recyclage Règlement d assurance-qualité de l ASR Association Suisse de Déconstruction, Triage et Recyclage Règlement d assurance-qualité de l ASR pour les granulats et graves recyclés Edition du 29 mars 2012 Impressum Editeur Association Suisse de Déconstruction,

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P.P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS Commande du Maître d'ouvrage au Maître d'oeuvre Déchets de Chantiers

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie L éco-comparateur SEVE : Outil de qualification de l apport durable des solutions techniques Julien.buisson@usirf.com erick.constensou@cg31.fr

Plus en détail

Éco-comparateurs de chaussées au MTQ :

Éco-comparateurs de chaussées au MTQ : Direction du laboratoire des chaussées Éco-comparateurs de chaussées au MTQ : État de la situation Marie-Hélène Tremblay, ing., M.Sc. 8ème Congrès annuel de Bitume Québec Québec, 22 mars 2012 Plan de la

Plus en détail

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi EUROBITUME Bitumen Day 2014 @ Anderlecht Vincent BAPTISTE, Total Marketing Services Sommaire Concept du liant «prêt à l emploi»

Plus en détail

Le recyclage des enrobés : bilan de 30 ans d expériences, les spécificités du milieu urbain.

Le recyclage des enrobés : bilan de 30 ans d expériences, les spécificités du milieu urbain. Le recyclage des enrobés : bilan de 30 ans d expériences, les spécificités du milieu urbain. Yves BROSSEAUD Directeur de recherche Michèle ST-JACQUES Ingénieur, Professeure ÉTS «Vers une nouvelle dynamique

Plus en détail

001 SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIER

001 SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIER Désignation du et unitaire en toutes lettres (Hors taxes) 001 SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIER Forfaitairement la fourniture, l'amenée, la mise en place, l'exploitation pendant la phase active des

Plus en détail

Réfection de pistes d aéroports sans perturbation de trafic

Réfection de pistes d aéroports sans perturbation de trafic Réfection de pistes d aéroports sans perturbation de trafic Solution Bitume N 2 Le problème à résoudre L entretien structurel d une piste d aéroport est souvent délicat car il monopolise la chaussée pour

Plus en détail

LES LIANTS HYDRAULIQUES POUR L AMELIORATION DES CARACTERISTIQUES MECANIQUES DES SOLS ET LE RETRAITEMENT DE CHAUSSEES. Ludovic CASABIEL VICAT

LES LIANTS HYDRAULIQUES POUR L AMELIORATION DES CARACTERISTIQUES MECANIQUES DES SOLS ET LE RETRAITEMENT DE CHAUSSEES. Ludovic CASABIEL VICAT LES LIANTS HYDRAULIQUES POUR L AMELIORATION DES CARACTERISTIQUES MECANIQUES DES SOLS ET LE RETRAITEMENT DE CHAUSSEES Ludovic CASABIEL VICAT LE CONTEXTE LA ROUTE, UNE NÉCESSITÉ La route : moyen de communication

Plus en détail

TRAVAUX DE VOIRIE 2012

TRAVAUX DE VOIRIE 2012 COMMUNE DE SAINT GENEST MALIFAUX TRAVAUX DE VOIRIE 2012 BORDEREAU DESCRIPTIF DES PRIX Prix n 1 REALISATION COMPLETE DE LA COUCHE DE FONDATION DE LA CHAUSSEE Travaux comprenant : - la scarification du support

Plus en détail

La grave émulsion Exposé de Mr Jean-Claude FABRE, Chef de l'unité Liants Noirs Enrobés Chimie CETE du Sud Ouest, LRPC Toulouse

La grave émulsion Exposé de Mr Jean-Claude FABRE, Chef de l'unité Liants Noirs Enrobés Chimie CETE du Sud Ouest, LRPC Toulouse La grave émulsion Exposé de Mr Jean-Claude FABRE, Chef de l'unité Liants Noirs Enrobés Chimie CETE du Sud Ouest, LRPC Toulouse La Grave Émulsion Une technique moderne...! réalisée à chaud tiède àfroid!

Plus en détail

Renforcer votre assise

Renforcer votre assise N O T I C E T E C H N I Q U E ENROBE à module élevé COLBASE N Renforcer votre assise COLBASE N appartient à la famille des enrobés à module élevé de classe 1 de la norme NFP-98140. Il supporte les trafics

Plus en détail

Norme matériaux bitumineux coulés à froid NF EN 12273

Norme matériaux bitumineux coulés à froid NF EN 12273 Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité NOTE D INFORMATION N 21 Septembre 2010 Norme matériaux bitumineux coulés à froid NF EN 12273 La présente note a pour objet d informer

Plus en détail

Ikos Hydra exploite des réseaux

Ikos Hydra exploite des réseaux Et si un seul partenaire vous offrait tout un monde de services? travaux publics et privés eau bâtiment laboratoire dépollution déconstruction et désamiantage collecte des déchets matériaux valorisation

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de LA CHAPELLE LAUNAY Département de La Loire Atlantique 3 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U.

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de LA CHAPELLE LAUNAY Département de La Loire Atlantique 3 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de LA CHAPELLE LAUNAY Département de La Loire Atlantique 3 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. Terrassement Voirie Assainissement EP Objet du marché TRAVAUX D'AMÉNAGEMENT

Plus en détail

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - -

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - - 316 avenue des Jeux Olympiques 73620 LES SAISIES AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES LES SAISIES - - CCTP ECONOMISTE : Didier BOULANGER Portable : 06 62 37 63 50 - Email : didierboulanger@outlookfr Ensemble

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES 11, rue de l'ile Chamond 89250 GURGY TRAVAUX DE VOIRIE 2011/2012 MARCHE A BONS DE COMMANDE AVRIL 2011 Désignation du et unitaire en toutes lettres 101 REPARATIONS AU POINT A TEMPS PREVENTIF à la Tonne

Plus en détail

COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE

COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES TRAVAUX D'ENTRETIEN DE VOIRIE Tous les montants figurant dans le présent document sont exprimés en Euros. 1/9 01 SIGNALISATION TEMPORAIRE

Plus en détail

Sylvain Provençal TALON SEBEQ. Intégration des différents procédés

Sylvain Provençal TALON SEBEQ. Intégration des différents procédés Enrobés recyclés à froid Sylvain Provençal TALON SEBEQ Intégration des différents procédés Intégration des différents procédés Plan de travail Types de retraitement pour la fabrication d enrobé recyclés

Plus en détail

Evolution des techniques de recyclage Evolution de la qualité des granulats recyclés et de leurs applications

Evolution des techniques de recyclage Evolution de la qualité des granulats recyclés et de leurs applications Colloque : «Les déchets de construction et de démolition» - 28/02/2013 Recyclage des déchets de construction et de démolition Thibault MARIAGE FEREDECO asbl 1. PRESENTATION DE FEREDECO Membres et chiffres

Plus en détail

DEVIS DESCRIPTIFS ET ESTIMATIFS

DEVIS DESCRIPTIFS ET ESTIMATIFS DEPARTEMENT DE LA CORREZE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Maître d ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR 19170 SAINT MERD LES OUSSINES Tél. 05 55 46 06 31 Fax 05 55 46 06 33 Bugeat.sornac@millevachesaucoeur.com

Plus en détail

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats -

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK SRL Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK s.r.l. démarre ses activités en 1999 avec l objectif de développer des

Plus en détail

Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud

Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud Traitement des chaussées et garnissage de joints DEVGC N 10 - Édition avril 2007 - Révision 02 Cahier des Charges de Pose Sommaire 1. Introduction 3 2. Présentation

Plus en détail

Innovations routières, les routes du futur

Innovations routières, les routes du futur Innovations routières, les routes du futur L innovation routière Pour : Compétitivité La différenciation Le futur Une nécessité face : aux enjeux de développement durable à la mutation des marchés : offres

Plus en détail

Carbon Free-Ways. Ir. Dirk Van Troyen (AWV), Ir. Dries Keunen (AWV) 11 septembre 2013

Carbon Free-Ways. Ir. Dirk Van Troyen (AWV), Ir. Dries Keunen (AWV) 11 septembre 2013 Carbon Free-Ways Ir. Dirk Van Troyen (AWV), Ir. Dries Keunen (AWV) 11 septembre 2013 Introduction Le CO 2, un gaz à effet de serre Hausse de la température au niveau mondial = 0,74 C 1,8 4,0 C vers 2100

Plus en détail

Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité COMPOMAC R (M2)

Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité COMPOMAC R (M2) Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité Avis technique N 153 Mars 2010 Validité : 7 ans CHAUSSéES COMPOMAC R (M2) P2 P6 ENROBéS SPéCIAUX Sommaire Présentation du produit par

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE (D.P.G.F.)

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE (D.P.G.F.) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE (D.P.G.F.) LOT unique : V.R.D. Objet du marché : Amélioration et renforcement des voiries et des trottoirs rues des PRIMEVERES et des

Plus en détail

Bordereau de Prix Travaux de voirie

Bordereau de Prix Travaux de voirie Bordereau de Prix Travaux de voirie Marché à bons de commandes 1. TERRASSEMENTS ET PREPARATION DES TERRAINS 1.1. Terrassements manuels avec évacuation des déchets Ce prix rémunère l exécution d encaissement

Plus en détail

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D'OUVRAGE : Commune de BUELLAS REFERENCE DOSSIER : 01 06513 01/ 13308_10-04-2015 DQE rev1 Travaux de réhabilitation des réseaux d assainissement EU / EP RD 936 Route de Corgenon Dossier de Consultation

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières 1 Cahier des Clauses Techniques Particulières Projet : Réfection des allées du Parc de la mairie et du Parvis de l'hôtel de ville Chantier Description : Rénovation des allées du Parc de la mairie ainsi

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES VILLE DE WINNEZEELE TRAVAUX D AMENAGEMENT DE VOIRIE DETAIL ESTIMATIF. Maîtrise d Oeuvre

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES VILLE DE WINNEZEELE TRAVAUX D AMENAGEMENT DE VOIRIE DETAIL ESTIMATIF. Maîtrise d Oeuvre DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Pièce n 6 DEPARTEMENT DU NORD VILLE DE WINNEZEELE TRAVAUX D AMENAGEMENT DE VOIRIE DETAIL ESTIMATIF Maîtrise d Oeuvre Agence de Dunkerque 123, Route de l écluse Trystram

Plus en détail

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 5 ASSISES DE CHAUSSEES ET COUCHES DE FORME EN MATERIAUX D'APPORT

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 5 ASSISES DE CHAUSSEES ET COUCHES DE FORME EN MATERIAUX D'APPORT Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 5 ASSISES DE CHAUSSEES ET COUCHES DE FORME EN MATERIAUX D'APPORT Direction des Routes et des Transports Décembre 2011 Sommaire CHAPITRE

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

Bitume Quebec 24-26 novembre 2009. Enrobés Coulés à Froid Panorama des applications

Bitume Quebec 24-26 novembre 2009. Enrobés Coulés à Froid Panorama des applications Bitume Quebec 24-26 novembre 2009 Enrobés Coulés à Froid Panorama des applications 1986 : Premiers enrobés coulés à froid avec des granulats entièrement concassés de granulométrie discontinue et une émulsion

Plus en détail

Le recouvrement des chaussées en béton de ciment par l utilisation d enrobés bitumineux : Concepts et solutions

Le recouvrement des chaussées en béton de ciment par l utilisation d enrobés bitumineux : Concepts et solutions Le recouvrement des chaussées en béton de ciment par l utilisation d enrobés bitumineux : Concepts et solutions Yvan Paquin, ing. Marc Proteau, ing. Construction DJL inc. Au nom de Bitume Québec 30 mars

Plus en détail

C.C.T.P. Création d un terrain de football en gazon synthétique - Ville de Fismes - VILLE DE FISMES

C.C.T.P. Création d un terrain de football en gazon synthétique - Ville de Fismes - VILLE DE FISMES VILLE DE FISMES CREATION D UN TERRAIN DE FOOTBALL EN GAZON SYNTHETIQUE Procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT UNIQUE Maître d ouvrage MAIRIE DE FISMES Hôtel de Ville

Plus en détail

Augmentation des couts Budgets restreints Meilleur gestions des fonds disponibles Prolonger la vie de la chaussée Meilleur état de la chaussée

Augmentation des couts Budgets restreints Meilleur gestions des fonds disponibles Prolonger la vie de la chaussée Meilleur état de la chaussée Augmentation des couts Budgets restreints Meilleur gestions des fonds disponibles Prolonger la vie de la chaussée Meilleur état de la chaussée Satisfaction des usagers Sécurité de usagers Entretien Préventif

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DE CHANTIER DU B. T. P.

GESTION DES DECHETS DE CHANTIER DU B. T. P. PREFECTURE DU TARN DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DU TARN GESTION DES DECHETS DE CHANTIER DU B. T. P. ------------------------------------- RECOMMANDATIONS POUR L ELABORATION DES MARCHES PUBLICS

Plus en détail

Exemple d analyse environnementale de chaussées. comparateur. Les chaussées souples un choix responsable

Exemple d analyse environnementale de chaussées. comparateur. Les chaussées souples un choix responsable Exemple d analyse environnementale de chaussées par éco-comparateur comparateur Congrès Bitume Québec Les chaussées souples un choix responsable Sabine Le Bec, Centre Technique Nord-Américain, Eurovia

Plus en détail

Les mortiers de réparation

Les mortiers de réparation Les mortiers de réparation Pathologie du béton et la réparation du béton Déroulement de l opération 1 Diagnostic Evaluer la maladie et son étendue Réparations Structurelles / Superficielles 2 Préparation

Plus en détail

LOT n 1 Création d un giratoire

LOT n 1 Création d un giratoire et d une fontaine CCTP MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Pièce n 22 LOT n 1 Création d un giratoire Maître de l ouvrage Commune de CLAYE SOUILLY Objet de la consultation Aménagement de la Place Charles de Gaulle

Plus en détail

Révision 2015/01. L apport du BITUME ARMÉ ROUTIER dans la construction et l entretien des chaussées

Révision 2015/01. L apport du BITUME ARMÉ ROUTIER dans la construction et l entretien des chaussées Révision 2015/01 L apport du BITUME ARMÉ ROUTIER dans la construction et l entretien des chaussées La route : Un acteur économique majeur I. Les fissures : Des origines connues, des conséquences irréversibles.

Plus en détail

Guide d utilisation des déchets recyclés. Rapport final. BRGM/RP-60807-FR Mars 2012. Direction de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Guide d utilisation des déchets recyclés. Rapport final. BRGM/RP-60807-FR Mars 2012. Direction de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Guide d utilisation des déchets recyclés pour le BTP à la RéUNION Rapport final Direction de l'environnement, de l'aménagement et du Logement BRGM/RP-60807-FR Mars 2012 RÉUNION 2 BRGM/RP-60807-FR / Rapport

Plus en détail

Norme enduits superficiels NF EN 12271

Norme enduits superficiels NF EN 12271 N 18 - Version 2* Octobre 2009 Cftr - info Norme enduits superficiels NF EN 12271 La présente note a pour objet d informer la maîtrise d œuvre et la maîtrise d ouvrage sur la norme européenne NF EN 12271

Plus en détail

FORMATION CHAUSSEES. Techniques entretien palliatif. Philippe CARLE - DLCF

FORMATION CHAUSSEES. Techniques entretien palliatif. Philippe CARLE - DLCF FORMATION CHAUSSEES Techniques entretien palliatif Philippe CARLE - DLCF Techniques entretien palliatif P.2 Entretien Des Chaussées Programme à caractère re préventif: Ensemble de l ouvrage: Structurel

Plus en détail

MARCHÉ TRAVAUX N 02/2014 LOT 2

MARCHÉ TRAVAUX N 02/2014 LOT 2 27/03/2014 MARCHÉ TRAVAUX N 02/2014 LOT 2 TERRASSEMENT MARCHE A BONS DE COMMANDE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. CARTOGRAPHIE - ÉCHELLE 1/200ème, 1/500ème LEVÉE ET FOURNITURE DE PLANS MINUTE APRÈS

Plus en détail

Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires. Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume

Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires. Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume Qu est-ce que la mousse à bitume? Bitume chaud Eau Air Chambre d expansion avec buse

Plus en détail

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (B.P.U.) Pouvoir adjudicateur Commune de Saumane de Vaucluse Représentant du pouvoir adjudicateur Madame le Maire Objet

Plus en détail

FOURNITURE EN VRAC D ASPHALTE FROID ET TIÈDE TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE EN VRAC D ASPHALTE FROID ET TIÈDE TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE EN VRAC D ASPHALTE FROID ET TIÈDE TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-12-04 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture en vrac d asphalte froid et

Plus en détail

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE 25 avril 2007 SOMMAIRE Introduction 2 Le retraitement en place de chaussées en enrobé. 3 Caractéristiques 3 Avantages. 4 Bilan...

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Réfection des routes et des voies d accès du site de Calern» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Observatoire de la Côte d Azur (Établissement Public à Caractère

Plus en détail

Les produits de marquage : Il existe 4 familles de produits de marquage : la bande préfabriquée ; l enduit à chaud («thermo») ; l enduit à froid («résine») ; les peintures bi-composants ou mono-composants

Plus en détail

Études préliminaires et fenêtres exploratoires

Études préliminaires et fenêtres exploratoires Études préliminaires et fenêtres exploratoires Formation sur le retraitement à froid des chaussées souples Montréal, 4-6 décembre 2007 Plan de la présentation Étude préliminaire Choix de l intervention

Plus en détail

DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF

DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF Département de la SAVOIE Commune de CHANAZ NATURE DES TRAVAUX: Aménagement des Arbilles Travaux de viabilisation DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF Lot unique MAITRISE D'OUVRAGE: Commune de CHANAZ Place Antoine

Plus en détail

PROJET D ARRÊTE NOR. Publics concernés : Exploitants d'installations classées pour la protection de l'environnement de traitement des granulats

PROJET D ARRÊTE NOR. Publics concernés : Exploitants d'installations classées pour la protection de l'environnement de traitement des granulats RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie du développement durable et de l énergie PROJET D ARRÊTE fixant les critères de sortie du statut de déchet pour les granulats élaborés à partir de déchets du

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 02 - MACONNERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 02 - MACONNERIE Maître d'ouvrage : Commune de BELMONT - TRAMONET Mairie 680 Route du Village 73 330 BELMONT-TRAMONET Tel : 04 76 32 80 00 - Fax 04 76 37 26 64 Courriel : mairie@belmont-tramonet.fr CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Rénovation de la gestion. du Domaine Public Routier. du Département de la Moselle. Réunions de présentation Mars 2012

Rénovation de la gestion. du Domaine Public Routier. du Département de la Moselle. Réunions de présentation Mars 2012 Rénovation de la gestion du Domaine Public Routier du Département de la Moselle Réunions de présentation Mars 2012 Gestion du domaine public routier départemental principes antérieurs La gestion du domaine

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD (Version 11 juillet 2008) 1- Quels enrobés doivent être marqués? Tous les enrobés bitumineux

Plus en détail

Catalogue des revêtements adaptés aux véloroutes, voies vertes, pistes cyclables et bandes cyclables

Catalogue des revêtements adaptés aux véloroutes, voies vertes, pistes cyclables et bandes cyclables Catalogue des revêtements adaptés aux véloroutes, voies vertes, pistes cyclables et bandes cyclables Mission Politique Technique Direction des Routes et des Transports Décembre 2011 Décembre 2011 Mission

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE CHAUSSEE DU CD36

RAPPORT DIAGNOSTIC DE CHAUSSEE DU CD36 GEMH Groupe d Etude des Matériaux Hétérogènes Equipe Génie Civil et Durabilité RAPPORT DIAGNOSTIC DE CHAUSSEE DU CD36 en collaboration avec le Conseil Général de la Corrèze Convention entre la Plateforme

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières SOMMAIRE CHAPITRE 1 : Consistance et description des ouvrages... 4 Article 1.1.- Objet du marché... 4 1.1.1.- Présentation des travaux...

Plus en détail

ANALYSES ENVIRONNEMENTALES DU CYCLE DE VIE DES CHAUSSÉES ROUTIÈRES À FORT TRAFIC

ANALYSES ENVIRONNEMENTALES DU CYCLE DE VIE DES CHAUSSÉES ROUTIÈRES À FORT TRAFIC PUBLIÉ PAR BITUME QUÉBEC NUMÉRO 04 ANALYSES ENVIRONNEMENTALES DU CYCLE DE VIE DES CHAUSSÉES ROUTIÈRES À FORT TRAFIC 1) Introduction Le principe du développement durable est de répondre aux besoins des

Plus en détail

Survol de la présentation

Survol de la présentation Les enrobés du MTQ : relation entre leurs caractéristiques, leur mise en œuvre et leur performance sur la route Michel Paradis, ing. M.Sc. Transports Québec Service des matériaux d infrastructures Colloque

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX DE REPRISE SUITE AUX INONDATIONS DE NOVEMBRE 2014 LOT 1 : TERRASSEMENTS - VOIRIE Ŕ RESEAUX HUMIDES - ECLAIRAGE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES C.C.T.P. TERRASSEMENTS Ŕ VOIRIE- RESEAUX HUMIDES

Plus en détail

Direction Régionale de l Équipement Haute-Normandie Prendre en compte la gestion des déchets de chantier de travaux publics dans les marchés publics

Direction Régionale de l Équipement Haute-Normandie Prendre en compte la gestion des déchets de chantier de travaux publics dans les marchés publics Direction Régionale de l Équipement Haute-Normandie Prendre en compte la gestion des déchets de chantier de travaux publics dans les marchés publics Guide de recommandations à destination des maîtres d'ouvrage

Plus en détail

TRAITEMENT DES SOLS EN PLACE AUX LIANTS HYDRAULIQUES. Joseph ABDO

TRAITEMENT DES SOLS EN PLACE AUX LIANTS HYDRAULIQUES. Joseph ABDO TRAITEMENT DES SOLS EN PLACE AUX LIANTS HYDRAULIQUES Joseph ABDO LE CONTEXTE LA ROUTE, UNE NÉCESSITN CESSITÉ La route : moyen de communication nécessaire au développement. - Mais, sa construction et son

Plus en détail

Le traitement anti-fissure

Le traitement anti-fissure N O T I C E T E C H N I Q U E COMPLEXE ANTI-FISSURE S A F L E X X A Le traitement anti-fissure SAFLEX AF est un produit utilisé pour la prévention ou la réparation des fissures, il nécessite une couche

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maître d'ouvrage MAIRIE DE LAPOUTROIE 39 Rue du Général Dufieux 68650 LAPOUTROIE Marché suivi par Services Techniques MAIRIE DE LAPOUTROIE Route

Plus en détail

(R.C.) Règlement de consultation

(R.C.) Règlement de consultation DEPARTEMENT DU FINISTERE MAITRE de l OUVRAGE : COMMUNE DE PENCRAN Bourg 29800 PENCRAN Objet du marché : Travaux d aménagement de la Voie Communale n 1 (VC1) MAHE PUBLIC DE TRAVAUX (Procédure adaptée) (R.C.)

Plus en détail

Ce guide s ajoute à la série de 4 fiches portant sur des recommandations de prévention pour tous les travaux sur chaussée (cf. fiches 1, 2, 3 et 4).

Ce guide s ajoute à la série de 4 fiches portant sur des recommandations de prévention pour tous les travaux sur chaussée (cf. fiches 1, 2, 3 et 4). 1 GUIDE Investigations préalables aux travaux de rabotage, démolition, recyclage et réutilisation d enrobés bitumineux pour déterminer l'absence ou la présence d'amiante ou de HAP en forte teneur Ce guide

Plus en détail

Voirie primaire ** Fiche n 1. Voirie secondaire Fiche n 2. Voirie tertiaire Fiche n 3. Trottoirs béton Fiche n 4. Trottoirs enrobé Fiche n 5

Voirie primaire ** Fiche n 1. Voirie secondaire Fiche n 2. Voirie tertiaire Fiche n 3. Trottoirs béton Fiche n 4. Trottoirs enrobé Fiche n 5 Annexe 6 Remblayage des tranchées Revêtement de + 3 ans Interdit* CHAUSSEE suivant catégorie Voirie primaire ** Fiche n 1 Voirie secondaire Fiche n 2 Voirie tertiaire Fiche n 3 TROTTOIRS Trottoirs béton

Plus en détail

DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF

DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF MARCHES PUBLICS DE COMMUNE DE SAINT DIDIER SUR CHALARONNE --- Mairie de SAINT DIDIER SUR CHALARONNE 1 Place de la Fontaine 01140 SAINT DIDIER SUR CHALARONNE Tel: 04.74.69.73.37 / Fax: 04.74.69.72.50 Mel:

Plus en détail

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux PRESCRIPTION GENERALES Prestations et obligations de l entreprise Le présent document a pour objet de décrire les prestations de travaux relatives au lot n 01 TERRASSEMENTS VRD prévu dans le cadre de l

Plus en détail

CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier. CUSE ET ADRISANS - Ass ZONE 1

CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier. CUSE ET ADRISANS - Ass ZONE 1 CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier 1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier F 1,000 Total TRAVAUX PREPARATOIRES 2.1 Décapage de la terre végétale m3 215,000 2.4 Reprise sur stock

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES ASSAINISSEMENT EAUX USEES (B.P.U.)

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES ASSAINISSEMENT EAUX USEES (B.P.U.) COMMUNE DE JOUY Mairie Place de l Eglise 28 300 JOUY EXTENSION DU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF SUR LA COMMUNE DE JOUY PROCEDURE ADAPTEE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES ASSAINISSEMENT EAUX USEES (B.P.U.)

Plus en détail

Travaux d entretien de voirie sur diverses voies. Programme 2012 BORDEREAU DES PRIX

Travaux d entretien de voirie sur diverses voies. Programme 2012 BORDEREAU DES PRIX Travaux d entretien de voirie sur diverses voies Programme 2012 BORDEREAU CC Gatine Choisilles Travaux de voirie Programme 2012 - bordereau des prix Page 1 sur 5 CRIPTION OUVRAGES ET 1 INSTALLATION ET

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Décomposition de Prix Global et Forfaitaire - Tranche Ferme - LOT N 1

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Décomposition de Prix Global et Forfaitaire - Tranche Ferme - LOT N 1 REPUBLIQUE FRANCAISE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Décomposition de Global et Forfaitaire - Tranche Ferme - LOT N 1 DPGF - Enfouissement des Réseaux Aériens - T F - LOT N 1 Maître de l'ouvrage : Tél : 01.39.91.05.72

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-PIERRE DOSSIER DE CONSULTATION. Objet de la consultation. Date limite de remise des offres. Mercredi 09 mai 2012 à 11 h 45

COMMUNE DE SAINT-PIERRE DOSSIER DE CONSULTATION. Objet de la consultation. Date limite de remise des offres. Mercredi 09 mai 2012 à 11 h 45 Pièce n 0 ARCHIPEL DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON ILE DE SAINT-PIERRE COMMUNE DE SAINT-PIERRE DOSSIER DE CONSULTATION Objet de la consultation Réfection et Aménagement de la voirie urbaine - Programme 2012

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :...

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :... Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma d Organisation

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MAIRIE DE MONTLOUIS ECOLE EMILE GERBAULT REFECTION DU CHAUFFAGE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES : 22 AVRIL 2010 A 17 H 00 DELAI DE RIGUEUR DIRECTION DES BÂTIMENTS

Plus en détail

VALORISATION DES SOLS MEDIOCRES «TRAITEMENT EN PLACE EN TERRASSEMENTS»

VALORISATION DES SOLS MEDIOCRES «TRAITEMENT EN PLACE EN TERRASSEMENTS» VALORISATION DES SOLS MEDIOCRES «TRAITEMENT EN PLACE EN TERRASSEMENTS» COMITE FRANÇAIS AIS DE MECANIQUE DES SOLS 3 décembre d 2008 Syndicat Professionnel des Terrassiers de France Patrice CHARDARD entreprise

Plus en détail

Bordereau de Prix Unitaires

Bordereau de Prix Unitaires Consultation de travaux pour le programme de voiries communales 2015 Bordereau de Prix Unitaires Marché passé selon la procédure adaptée en application de l article 28 du Code des Marchés Publics VU Code

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage. Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage. Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU 1.4 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Assainissement eaux usées rue de la Motte Moreau

Plus en détail

RST déchets 5ème journée

RST déchets 5ème journée RST déchets 5ème journée Problématiques de caractérisation des déchets d'ouvrages d'art CETE / DCEDI / DOA C. MOREAU / 21 juin 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement www.cete mediterranee.fr Préambule

Plus en détail

- S O M M A I R E - ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION... 3 ARTICLE 2 CONDITIONS DE LA CONSULTATION... 3

- S O M M A I R E - ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION... 3 ARTICLE 2 CONDITIONS DE LA CONSULTATION... 3 REGLEMENT DE CONSULTATION (R. C.) MAITRE DE L OUVRAGE : OBJET DE LA CONSULTATION : COMMUNE DE KOENIGSMACKER Aménagement du parking de la Magnascole (écoles élémentaire et primaire) et du futur multi-accueil

Plus en détail

Cahier des charges basé sur l Accor AC S 54-209 mises à jour et complétées à la législation en vigueur.

Cahier des charges basé sur l Accor AC S 54-209 mises à jour et complétées à la législation en vigueur. Cahier des charges basé sur l Accor AC S 54-209 mises à jour et complétées à la législation en vigueur. Cahier des charges Introduction Les caractéristiques amortissantes des sols de sécurité pour aires

Plus en détail

Grave naturelle. 2. Enrobé bitumineux KMF (100% recyclé pose à froid Cf. introduction, enrobés ou granulat mélangé) bitumineux.

Grave naturelle. 2. Enrobé bitumineux KMF (100% recyclé pose à froid Cf. introduction, enrobés ou granulat mélangé) bitumineux. ENROBÉS BITUMINEUX Applications FICHE 12 Route, chemin, piste de chantier (couche de fondation -30 cm à -10 cm; épaisseur nominale granulométrique 60-150 mm, 80-200 mm). Dénomination Couche de fondation:

Plus en détail