Poitou Charentes Limousin Bilan d émission de GES Année 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poitou Charentes Limousin Bilan d émission de GES Année 2011"

Transcription

1 Poitou Charentes Limousin Bilan d émission de GES Année 2011 EUROVIA Poitou Charentes Limousin / Bilan GES 2011 Rédaction 24/12/12. Page 1/4

2 1. METHODOLOGIE Le bilan ci- Cette métho -788 du 12 juillet Elle est conçue pour être évolutive, en 2. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Raison sociale : EUROVIA Poitou Charentes Limousin Effectif : 745 personnes Code NAF : 4211Z Etablissements associés à la personne morale et numéros de SIRET : Eurovia Agence de Niort / SIRET : Eurovia Agence de Poitiers / SIRET : Eurovia Agence d / SIRET : Eurovia Agence de La Rochelle / SIRET : Eurovia Agence de Rochefort / SIRET : Eurovia Agence de Royan / SIRET : Eurovia Agence de Limoges / SIRET : Eurovia Agence de Bressuire / SIRET : Eurovia Agence de Tulle / SIRET : Eurovia Agence de Brive / SIRET : Eurovia Agence de LGV/SEA / SIRET : Eurovia Agence de Aubusson / SIRET : EUROVIA Poitou Charentes Limousin / Bilan GES 2011 Rédaction 24/12/12. Page 2/4

3 : EUROVIA Poitou Charentes Limousin est spécialisé dans la construction : Routes, autoroutes, plates-formes aéroportuaires ou de tramway, sites industriels et commerciaux. EUROVIA étend également son offre de services en se chargeant de la maintenance et de l'entretien des infrastructures, mais aussi de la conception-coordination et du conseil dans le cadre d'opérations en partenariat public-privé. Mode de consolidation : e pour la consolidation détient et exploite la totalité de ses biens et activités. Le périmètre organisationnel est donc le même, contrôle financier ou opérationnel. 3. ANNEE DE REPORTING ET PERIODE DE Année de reporting : 2012 Période de référence prise en compte : du 1 er janvier 2011 au 31 décembre EUROVIA Poitou Charentes Limousin / Bilan GES 2011 Rédaction 24/12/12. Page 3/4

4 4. TABLEAU BILAN DES EMISSIONS DE GES * *Format du Tableau issu de la méthode pour la réalisation des bilans d émissions de Gaz à effet de serre 5. RESPONSABLE DU SUIVI : Olivier BENQUET Directeur Délégué Qualité Environnement Sécurité Tel : Mail : EUROVIA Poitou Charentes Limousin / Bilan GES 2011 Rédaction 24/12/12. Page 4/4

5 ART. 75 DU GRENELLE 2 Plan d action de réduction des émissions de GES D EUROVIA POITOU CHARENTES LIMOUSIN Version 24 décembre 2012

6 Sommaire Chapitre I - Présentation de la SOCIÉTÉ EUROVIA PCL... 5 Chapitre II - La politique environnementale... 5 De EUROVIA POITOU CHARENTES LIMOUSIN... 5 A. : Lutte contre le changement climatique : Recyclage économie des ressources : Biodiversité :... 6 B. action :... 6 Veille réglementaire environnement... 7 Identification des impacts environnementaux... 7 Attentes des parties prenantes... 7 Politique Environnementale, et Indicateurs... 7 Actions et accompagnement dans les offres... 8 Animation, formation sensibilisation... 8 Evaluation de la conformité et des performances, Reporting... 8 Chapitre III - Etat des lieux des émissions de GES au sein de... 9 EUROVIA POITOU CHARENTES LIMOUSIN... 9 A. Les impacts des activités de travaux :... 9 B. Gouvernance du projet...10 C. Moyens alloués, suivis et évaluation...10 D Chapitre IV Volet technique...12 Nous connaître : suivi de nos émissions, reporting et benchmark Action 1 : outil de suivi environnemental BRIDGE Action 2 : suivi des consommations carburant des engins Action 3 : suivi des consommations carburant des PL Sensibilisation et formation Action 1 : Accueil des nouveaux arrivants Action 2 : Sensibilisation : les ¼ h environnement Action 3 : Formation à l éco-conduite des conducteurs d engins Action 4 : Sensibilisation : Les chartes Investissements, matériels et bâtiments

7 Action 1 : Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des véhicules Action 2 : Charte des véhicules de l entreprise Eco-conception / technique et procédés Action 1 : l éco-comparateur SEVE Action 2 : Recyclage des agrégats d enrobés Action 3 : Variantes / optimisation des structures, durabilité des produits Actions optionnelles...32 Nous connaître : suivi de nos émissions, reporting et benchmark Action 3 bis : Suivi des consommations carburant des VL Action 4 : Réalisation de Bilans Carbone Action 5 : Audit énergétique de nos bâtiments Sensibilisation et formation Action 3 bis : Formation à l éco-conduite des conducteurs VL Action 5 : Sensibilisation : diffusion du guide d éco-bonne-conduite Action 6 : Challenges éco-conduite Investissements, matériels et bâtiments Action 3 : Utilisation d accessoires pour diminuer la résistance aérodynamique Action 4 : Utilisation de boîtes robotisées Action 5 : Utilisation de véhicules électriques et/ou hybrides Action 6 : Amélioration des bâtiments Organisation, méthodes Action 1 : Optimisation des transports Action 2 : Logistique fluviale et ferroviaire Pour les LC ayant une activité transport Action 3 : Négociation avec les clients de mesures permettant une meilleure optimisation (négociation sur les horaires de livraison ) Action 4 : Actions de sensibilisation vis-à-vis des locatiers (au travers des cahiers des charges) Action 5 : Guidage des engins de chantiers Action 6 : «Co voiturage» - transport du personnel sur chantier Eco-conception / technique et procédés Action 4 : L éco-comparateur GAIA Action 5 : Bilan CO2 d un chantier en phase d appel d offre Action 6 : Recyclovia... 59

8 Action 7 : Enrobés Coulés à Froid Action 8 : Economie de ressources proximité des approvisionnements Granulats recyclés et/ou MIDND Action 8bis : Mâchefers d Incinération de Déchets Non Dangereux MIDND (idem précédent) Action 9 : Les énergies renouvelables Action 10 : Augmenter nos achats d électricité produite à partir d énergies renouvelables

9 Chapitre I - Présentation de la SOCIÉTÉ EUROVIA PCL EUROVIA POITOU CHARENTES LIMOUSIN est une filiale d EUROVIA. Elle exerce son activité principale dans la réalisation de travaux d infrastructures de transport et d aménagements urbains. CA 2012 : K Effectif au 31/12/2012 : 738 personnes Sa politique d innovation, tant dans le domaine de l environnement que celui de la sécurité des infrastructures, place le développement durable au cœur de sa stratégie. 5 Chapitre II - La politique environnementale De EUROVIA POITOU CHARENTES LIMOUSIN A. Politique générale en matière d environnement : Conscient de l enjeu majeur que constitue la préservation de l environnement dans nos sociétés, EUROVIA PCL affirme sa volonté d agir dans ce domaine pour s adapter en permanence aux attentes de ses parties prenantes et aux évolutions réglementaires. La politique environnementale d EUROVIA PCL 1 se décline autour des principaux enjeux internationaux que sont : la lutte contre le changement climatique ; le recyclage et la préservation des ressources naturelles ; la préservation de la biodiversité. Convaincue que ces grandes thématiques nécessitent une analyse et compréhension globale, mais exigent un traitement local tenant compte des caractéristiques des milieux où nous intervenons, EUROVIA PCL a conçu sa politique environnementale en intégrant le grand principe du Développement Durable «Agir local, penser global». 1- Lutte contre le changement climatique : Sur ce sujet essentiel qu est la lutte contre le changement climatique, EUROVIA PCL s est mobilisée depuis plusieurs années déjà. Un travail important a été réalisé afin de suivre et analyser l efficacité énergétique de nos industries et de privilégier les investissements permettant d accroître notre sobriété énergétique. Le travail va se poursuivre par la mise à disposition sur chaque site d un tableau de bord «énergie émissions» qui servira au pilotage local et global de notre efficacité énergétique. Les plans d actions aborderont tous les aspects : matériel, organisation, méthodes, technique, achats des fournitures, transports, énergies renouvelables. Ils sont développés dans les annexes techniques ci-après. 1 Voir annexe 1 : La politique environnementale générale de EUROVIA PCL

10 2- Recyclage économie des ressources : - Economie de la ressource : EUROVIA PCL applique les principes de l écologie industrielle et développe une offre intégrant la vente de granulats naturels, ainsi que l accueil, le tri et la valorisation des déchets inertes sur des plates-formes de recyclage, et la gestion des déchets ultimes dans des centres agréés. Cette offre globale permet une optimisation des ressources qu elles soient naturelles ou non, une offre large de produits adaptés à chaque besoin et un service de proximité. - Techniques économes en granulats : La raréfaction des gisements de matériaux dans certaines régions, leur éloignement des chantiers, l augmentation des coûts de transport sont autant de facteurs qui orientent l entreprise vers des techniques économes en granulats. EUROVIA PCL propose dans ses offres techniques des solutions permettant de minimiser les consommations de matières premières tout en conservant la durabilité et les performances des ouvrages : procédés de recyclage en place d anciennes chaussées (Recyvia, Recyclovia), recyclage d agrégats d enrobés dans nos usines d enrobage Biodiversité : Sujet complexe, cause internationale, la préservation de la biodiversité est au cœur des préoccupations d EUROVIA PCL. La politique volontariste mise en place s appuie sur la réalisation du mapping des impacts des activités de l entreprise pour chacun de ses métiers. Cet état des lieux, qui existe déjà en partie, a permis l établissement de certains plans d actions. Il sera, par ailleurs, complété grâce au travail mené en partenariat avec le Museum National d Histoire Naturelle. B. Des moyens d action : Pour mener à bien ses projets, EUROVIA PCL s est dotée d une organisation et de méthodologies qui garantissent l intégration des problématiques environnementales dans la gestion et le management. Le tout est repris dans le système de management intégré de la société. 1- Management environnemental : La politique Développement Durable de EUROVIA PCL est déclinée dans son Système de Management Intégré. Le SMI de EUROVIA PCL est une déclinaison opérationnelle de l ISO Le management de l environnement est défini dans un processus général inclus dans le Système de Management Intégré, qui est décliné et adapté dans chaque site.

11 Les principales étapes de notre processus environnement sont détaillées ci-contre. Veille réglementaire environnement Pour anticiper les changements réglementaires. Pour adapter, modifier nos unités industrielles, nos organisations et nos méthodes de travail en conformité permanente avec la réglementation en vigueur. Une cellule de veille réglementaire est mise en place. La procédure de la veille réglementaire environnementale définit les modalités pour répertorier et analyser les projets de textes, en identifier la portée et les changements induits pour l entreprise. Pour toute modification réglementaire entrainant des évolutions organisationnelles ou matérielles, une information ciblée est diffusée aux responsables des entités opérationnelles concernées et au réseau QPE (Qualité/Prévention/Environnement). 7 Identification des impacts environnementaux Pour affiner la connaissance de notre empreinte environnementale globale et locale. Pour enrichir notre expertise en matière d analyse et de sensibilité des milieux. Toute activité humaine se traduit par des pressions exercées sur le milieu naturel. Nous nous devons d identifier les pressions et impacts afin de mettre en place les mesures destinées à les limiter ou les éviter. Les actions se font à deux niveaux : Global : pour les consommations de ressources (énergies, matières premières, eau et gaz à effet de serre), des études fines locales et des reporting globaux permettent de quantifier et identifier les principaux impacts. Notre expertise s enrichit avec notre participation à de nombreux groupes de travail (organismes professionnels, congrès ) et études menées sur les diverses problématiques environnementales. Local : biodiversité, pollutions, bruits, poussières sont des problématiques étudiées localement avec les parties prenantes. Attentes des parties prenantes Pour proposer une offre adaptée aux besoins de nos clients et répondant aux attentes des parties prenantes. L analyse des attentes des parties prenantes, sous l angle environnemental, conduit à la conception de produits, à la réalisation d outils d aide et à la proposition de variantes environnementales. Politique Environnementale, et Indicateurs Pour afficher une stratégie claire, partagée et motivante, définir les axes de progrès et les objectifs à atteindre.

12 Sur la base de l état des lieux réglementaire, de la connaissance et de l analyse de nos impacts et après dialogue avec les parties prenantes, la Direction Environnement propose à la Direction Générale une politique environnementale pour une période de 3 ans. Cette période permet de mettre en place les outils et actions nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Après validation par la Direction Générale, elle est présentée, expliquée et diffusée dans l ensemble d EUROVIA PCL. Elle s appuie sur la mise en place d indicateurs pertinents permettant de suivre et évaluer les progrès réalisés. Actions et accompagnement dans les offres Pour définir et élaborer les actions à mettre en œuvre en lien avec la politique environnementale et les objectifs définis et concevoir et diffuser les documents, outils d aide à la mise en œuvre des plans d actions. 8 Une fois l état des lieux réalisé et les objectifs validés, les chemins de progrès sont définis globalement et déclinés localement. La Direction Environnement élabore, en collaboration avec les différentes directions opérationnelles ou fonctionnelles de l entreprise, les documents et outils d aide à la mise en place et à la réalisation des plans d actions. Elle fournit aux différentes entités son expertise, son soutien et son appui technique pour : les actions sur nos activités, l analyse et la réponse à des dossiers d appel d offres. Animation, formation sensibilisation Pour expliquer les enjeux, impacts environnementaux, pour présenter et expliquer les objectifs retenus, pour former les collaborateurs aux nouveaux outils et aux situations d urgence. Parce que la réussite des projets nécessite la participation et l adhésion de tous, Parce que l implication de chacun est conditionnée par sa connaissance de la stratégie de l entreprise et par son adhésion aux objectifs, Parce que l efficacité est conditionnée par le niveau de connaissance des problèmes et l appropriation des outils, La Direction Environnement assiste le réseau QPE pour la conception et l animation des séquences de sensibilisation et/ou formation en lien avec les objectifs définis et les priorités fixées. Evaluation de la conformité et des performances, Reporting Pour évaluer la conformité de nos installations et nos procédures aux exigences réglementaires. Pour mesurer et vérifier l efficacité des plans d actions mis en œuvre, pour suivre les indicateurs définis et évaluer les progrès en lien avec les objectifs retenus. Des contrôles, visites et audits sont réalisés périodiquement par le réseau QPE. Ils permettent de s assurer de la conformité réglementaire des sites vis-à-vis de l environnement et du respect de la politique.

13 En complément, un reporting environnemental est réalisé chaque année. La Direction Environnement analyse les données du reporting et fournit un bilan environnemental détaillé ; cela permet d améliorer la connaissance de nos impacts, de valider les objectifs et indicateurs, d affiner ou modifier les plans d actions, de cibler les besoins complémentaires en terme d outils, d orienter les formations, de mettre en place les mesures correctives. Chapitre III - Etat des lieux des émissions de GES au sein de EUROVIA POITOU CHARENTES LIMOUSIN 9 A. Les impacts des activités de travaux : Le graphique ci-dessous présente la répartition des émissions de GES (scope 1+2) en fonction du type 57.3% provient de la consommation de Gazole utilisé par les Véhicules Légers, Avec 39.9% de nos émissions, la consommation de GNR par nos engins de chantiers représentent la deuxième source

14 L élaboration et la mise en œuvre du plan d actions B. Gouvernance du projet Notre plan d action de réduction des émissions de GES est porté par la Direction Générale de EUROVIA PCL fortement impliquée et mobilisée sur ce sujet. Pour mener à bien notre projet, nous avons constitué un Comité de Pilotage composé d un large panel de fonctions opérationnelles et fonctionnelles : - Du Directeur Qualité Prévention Environnement - Du Directeur Matériel Délégué - Du Directeur Technique délégué - D un directeur régional 10 Ce comité de pilotage se réunira lors du lancement de l étude puis tous les ans. Le comité a la mission de suivre et d analyser les consommations énergétiques de la société, de définir les priorités d actions de proposer au comité directeur des plans d actions de réductions des consommations, de suivre et évaluer leur déploiement et leur mise en œuvre au sein des différentes entités de EUROVIA PCL. Il fera un point détaillé et une évaluation des projets réalisés sur l année écoulée. Des reporting environnement sont réalisés depuis 5 ans au niveau d EUROVIA PCL. Ils permettent de suivre l évolution de nos émissions de GES (scope1 et 2) et de valider l efficacité des actions menées. C. Moyens alloués, suivis et évaluation La société s engage à mettre à disposition les moyens humains et matériels d EUROVIA PCL nécessaires au suivi et à la mise en œuvre des actions. D. En phase avec les engagements nationaux EUROVIA PCL vise une réduction de 3 % par an de ses émissions de GES.

15 Chapitre IV - Le plan d actions de réduction des émissions de GES Le plan d action est établi, en lien avec la politique générale environnementale, pour les trois prochaines années ( ) au niveau d EUROVIA PCL. Il découle de l état des lieux, présenté ci-dessus, qui, en analysant les divers enjeux de nos sites, nous a permis de définir notre plan d action pour nos différentes activités. Notre programme intègre des actions connexes (de type formation, sensibilisation) mais toutefois nécessaires pour que le projet soit compris par tous au sein de l entreprise. Le plan d actions est présenté dans les annexes techniques ci-après. Il est décliné autour de 5 axes prioritaires : 11 5 axes de travail : Nous connaître : suivi de nos consommations et émissions Sensibilisation et formation : écoconduite, écopilotage, 1/4h «environnement» Matériel : améliorations/investissements (isolation, efficience énergétique ) Organisation/méthode : transport, production, chantiers Technique/recherche et développement : diminution des températures de production Le plan comprend les actions listées ci-dessous :

16 12 Volet technique

17 Nous connaître Nous connaître : suivi de nos émissions, reporting et benchmark 13 Action 1 : outil de suivi environnemental BRIDGE Action 2 : suivi des consommations carburant des engins Action 3 : suivi des consommations carburant des PL

18 Nous connaître Action 1 : outil de suivi environnemental BRIDGE Fournir un tableau de bord énergie pour chacun de nos sites. Benchmarks nationaux, régionaux par typologie de métiers. Quantifications fiables des économies réalisées suite aux actions mises en œuvre. 14 Tous les sites BRIDGE est un outil de reporting interne à Société X permettant la collecte d informations spécifiques par site et la restitution des données renseignées sous forme de tableaux de bord. Le principe est de récupérer : automatiquement les informations existantes dans le SAP de l entreprise ; manuellement des informations complémentaires renseignées tous les mois par des utilisateurs dans des enquêtes (= questionnaire informatique). Avancement / Calendrier Déploiement sur tous les sites fin 2012 Restitutions par sites / régions /sociétés : 2013 Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Nombre de sites utilisant Bridge

19 Nous connaître Action 2 : suivi des consommations carburant des engins Avoir un suivi mensuel des consommations pour chaque engin Tous les sites 15 La consommation de carburant pour alimenter les engins de chantiers représente plus de 39 % des émissions de gaz à effet de serre de l activité travaux d EUROVIA PCL. La réduction des consommations des engins est donc un objectif prioritaire de la politique environnement de l entreprise. La première étape de cette démarche est le suivi précis et détaillé des consommations. Les agences d EUROVIA PCL mettent en place un suivi mensuel par engin. Le résultat des consommations est analysé au sein de chaque agence. En cas d identification d anomalies de consommation des actions correctives sont décidées. Avancement / Calendrier Déploiement sur tous les sites fin 2013 Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Nombre de sites réalisant le suivi

20 Nous connaître Action 3 : suivi des consommations carburant des PL Avoir un suivi mensuel des consommations pour chaque PL. Tous les sites. 16 La consommation de gasoil représente plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre de l activité travaux de EUROVIA PCL. Une part importante de ce gasoil est consommée par les Poids lourds de la société. La réduction des consommations de poids lourds est donc un objectif prioritaire de la politique environnement de l entreprise. La première étape de cette démarche est le suivi précis et détaillé des consommations. Les agences d EUROVIA PCL mettent en place un suivi mensuel des consommations de poids lourds (VL) par véhicule. Ce suivi est effectué via l ERP de l entreprise et/ou via les cartes carburant. Le résultat des consommations par véhicule est ensuite affiché au niveau de l agence. Avancement / Calendrier Déploiement sur tous les sites fin 2013 Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Nombre de sites réalisant le suivi

21 Sensibilisation et formation Sensibilisation et formation 17 Action 1 : Accueil des nouveaux arrivants Action 2 : Sensibilisation : les ¼ h environnement Action 3 : -conduite engins Action 4 : Les chartes

22 Sensibilisation et formation Action 1 : Accueil des nouveaux arrivants Fournir un socle commun, minimum de bonnes pratiques 18 Tout nouvel arrivant : employé, intérimaire, stagiaire Conformément à la procédure d accueil du personnel de EUROVIA PCL, tout nouvel arrivant (CDI mais aussi intérimaires, CDD, stagiaires ) est formé au sein de son site. Cet accueil se compose d une formation environnementale spécifique à l agence se déroulant en 2 phases : 1- Une présentation des consignes environnementales à respecter à partir de la projection d un diaporama découpé selon 4 thématiques : la gestion des déchets ; les économies d énergie et de matières ; La prévention des pollutions et les conduites en cas d urgence ; La réduction des nuisances sur l environnement. 2- La remise d un livret environnement reprenant l ensemble des objectifs environnementaux au sein d EUROVIA PCL Cet accueil «premier jour» est complété pour le personnel d EUROVIA PCL de points de rappel au cours de l année via des «quarts d heure environnement». Avancement / Calendrier Déploiement sur 100 % des sites juin2013 Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Indicateur de suivi : pourcentage de nouveaux arrivants accueillis Objectif : 100 % d accueil environnement réalisé

23 Sensibilisation et formation Action 2 : Sensibilisation : les ¼ h environnement Sensibiliser et former les personnels de EUROVIA PCL aux problématiques du réchauffement climatique, des émissions de GES et des économies d énergies afin que les actions mises en œuvre soient bien comprises et appliquées, que les bons réflexes soient pris 19 Tous les sites, tout le personnel - Parce que la réussite des projets nécessite la participation et l adhésion de tous, - parce que l implication de chacun est conditionnée par sa connaissance de la stratégie de l entreprise et par son adhésion aux objectifs, - parce que l efficacité est conditionnée par le niveau de connaissance des problèmes et l appropriation des outils, La Direction Environnement assiste le réseau QPE pour la conception et l animation des séquences de sensibilisation et/ou formation en lien avec les objectifs définis et les priorités fixées. Des sessions de sensibilisation du personnel sont organisées sur chantier à fréquence variable dans l année ; les quart d heure environnement. Différents thèmes sont abordés afin de rappeler les impacts des chantiers sur l environnement et les moyens de prévention à mettre en place. Le thème des économies d énergie est notamment traité. Afin de participer aux économies d énergie, il est notamment demandé au personnel de : Couper le moteur dès que possible ; Adopter une conduite souple ; Respecter les principes de l éco-conduite ; Vérifier régulièrement la pression des pneumatiques. Exemple : quart d heure environnement (module pédagogique réalisé sur site et sur chantier)

24 Avancement / Calendrier Périodique Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Nombre de ¼ h environnement sur la thématique «économie d énergie et réduction des émissions de GES» Taux de participation 20

25 Sensibilisation et formation Action 3 : Formation à l éco-conduite des conducteurs d engins Sensibiliser et former les personnels de EUROVIA PCL aux économies d énergies afin que les actions soient bien comprises et appliquées, que les bons réflexes soient pris. 21 Tous les sites, tout le personnel UNE DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIETALE Dans sa stratégie de réduction des consommations et des émissions de gaz à effet de serre EUROVIA PCL dispense depuis 2009 des formations à l éco-conduite pour les conducteurs d engins. Le programme de formation inclut des éléments de sécurité, des informations pour économiser du carburant. Elle se compose d une partie théorique en salle et d une partie pratique sur les engins. Différents points sont abordés : Repérer les comportements de conduite augmentant les consommations Identifier les caractéristiques techniques de son engin utiles pour la conduite économique Appliquer les méthodes de conduite favorisant l économie du carburant et des organes mécaniques, en fonction de la configuration du site et du travail à réaliser Prendre en compte la sécurité dans le cadre de la conduite Utiliser des outils de suivi des consommations dans l entreprise, afin de pérenniser la démarche Au-delà des aspects énergétiques, l adoption d une conduite plus «préventive» contribue à réduire les risques d accident. Les véhicules sont mieux entretenus et sont moins sujets à des pannes. Par le biais de ces formations, EUROVIA PCL envisage une réduction de 5 à 10% sur la consommation des engins. Avancement / Calendrier Déploiement sur tous les sites 2014 Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Nombre de personnes formées Objectif : 5 à 10 % de réduction sur les consommations des engins soit :

26 Sensibilisation et formation Action 4 : Sensibilisation : Les chartes Rappeler aux salariés des règles de bonne conduite simples et efficaces, Faire connaître le socle d exigence d EUROVIA PCL, Enseigner les bons gestes et réflexes. 22 Tous les sites, tout le personnel. Pour rappeler les 10 règles simples devant être respectées par les salariés pour participer aux économies d énergies, des chartes (éco-conduite des PL et éco-salarié) sont présentées et affichées dans chaque agence. Avancement / Calendrier Déploiement sur tous les sites 2014 Directions Environnement, Qualité, Matériel, SI Directions opérationnelles et Responsables d exploitation Nombre de sites présentant les chartes

27 Investissements, matériels et bâtiments Investissements, matériels et bâtiments 23 Action 1 : Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des fourgons Action 2 2/km

28 Investissements, matériels et bâtiments Action 1 : Bridage moteur pour réduire la vitesse maximale des véhicules Dans le cadre de renouvellement des fourgons de l entreprise, les nouveaux véhicules sont systématiquement bridés à 110 km/h. 24 Tous les fourgons. La limitation de la vitesse maxi des fourgons permet de réduire la vitesse moyenne et donc la consommation en gasoil de ces véhicules. Gain espéré : 5 à 10 % Avancement / Calendrier Depuis 2012 La charte des véhicules de l entreprise ne permet d acheter ou de louer que des fourgons bridés Service concerné : réseaux matériel Nombre de véhicules remplacés Economie de 7 % / véhicules

29 Investissement, matériels et bâtiments Action 2 : Charte des véhicules de l entreprise Réduction des consommations des véhicules légers 25 Tous les véhicules légers Renouvellement du parc VL uniquement par des véhicules non soumis au malus écologique. (Exemple en 2012 cela c est traduit par l achat ou la location de véhicules avec des rejets < 140 CO2/km) Avancement / Calendrier La charte des véhicules de l entreprise ne permet d acheter ou de louer que véhicules respectant cette règle Service concerné : réseaux matériel Information sur le parc VL de l entreprise disponible sur le système de gestion (SAP KHEOPS) de l entreprise.

30 Eco-conception / technique et procédés Eco-conception / technique et procédés 26 Action 1 -comparateur SEVE Action 2 : Action 3 : Variantes / optimisation des structures, durabilité des produits

31 Eco-conception / technique et procédés Action 1 : l éco-comparateur SEVE Evaluer l impact environnemental (et en particulier l empreinte carbone) de nos solutions techniques. Promouvoir les solutions «vertueuses» Mettre à disposition des décideurs des critères d évaluations environnementales des variantes de l entreprise 27 Appels d offres autorisant les variantes. L éco-conception, c est quoi? L'éco-conception est la prise en compte et la réduction, dès la conception, de l'impact sur l'environnement d un produit. C'est une démarche préventive qui se caractérise par une approche globale avec la prise en compte de tout le cycle de vie du produit (depuis l extraction de matières premières jusqu à son élimination en fin de vie) et de tous les critères environnementaux (consommations de matières premières, d'eau et d énergie, rejets dans l eau et dans l air, production de déchets...). SEVE Sur ces principes, il est apparu nécessaire de développer un outil de comparaison de variantes environnementales commun à l ensemble de la profession. Le logiciel SEVE permet donc au Maitre d ouvrage dans le cadre d une réponse à un appel d offre, de comparer, d un point de vue environnemental, des solutions techniquement équivalentes. Le logiciel SEVE se concentre sur les quatre indicateurs suivants : Outil commun, partagé par l ensemble de la profession, il est accessible à tous et partout sur internet. Il est simple d utilisation et garantit la confidentialité des données et des documents créés par les utilisateurs. Pour plus de transparence, SEVE a été vérifié par une société spécialisée dans l analyse du cycle de vie.

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Société EUROVIA MANAGEMENT

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Société EUROVIA MANAGEMENT ART. 75 DU GRENELLE 2 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Société EUROVIA MANAGEMENT VF 27 décembre 2012 Sommaire 1. Présentation de la SOCIÉTÉ EUROVIA MANAGEMENT...2 2. Année de reporting

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Société EUROVIA ÎLE-DE-FRANCE

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Société EUROVIA ÎLE-DE-FRANCE ART. 75 DU GRENELLE 2 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Société EUROVIA ÎLE-DE-FRANCE Sommaire 1. Présentation de la société EUROVIA IDF :......2 2. Année de reporting du BEGES :......3

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de l ENTREPRISE JEAN LEFEBVRE Île-de-France

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de l ENTREPRISE JEAN LEFEBVRE Île-de-France ART. 75 DU GRENELLE 2 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de l ENTREPRISE JEAN LEFEBVRE Île-de-France Sommaire 1. Présentation de l ENTREPRISE JEAN LEFEBVRE IDF...2 2. Année de reporting du BEGES......3

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la société EUROVIA ATLANTIQUE

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la société EUROVIA ATLANTIQUE ART. 75 DU GRENELLE 2 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de la société EUROVIA ATLANTIQUE V1 19 octobre 2012 Sommaire 1. Présentation de SOCIÉTÉ EUROVIA ATLANTIQUE... 2 2. Année de reporting du

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre D EUROVIA MEDITERRANEE

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre D EUROVIA MEDITERRANEE ART. 75 DU GRENELLE 2 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre D EUROVIA MEDITERRANEE Sommaire 1. Présentation de EUROVIA MEDITERRANEE... 2 2. Année de reporting du BEGES... 3 3. Bilan des émissions

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2012 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS Décembre 2012 Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 3 I.1 Contexte et objectif... 3 I.2 Année de reporting de l exercice et de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone»

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» 1 LE BILAN GES: UNE ÉTUDE POUR RÉPONDRE À2 ENJEUX VITAUX

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie L éco-comparateur SEVE : Outil de qualification de l apport durable des solutions techniques Julien.buisson@usirf.com erick.constensou@cg31.fr

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION TRANSPORT BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 Contact : Marlène FINE Responsable développement durable Division

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France GAMBRO Industries ZI de 7, Avenue Lionel Terray 69 883 Cedex Bilan de gaz à effet de serre de GAMBRO en France Installations Classées pour la Protection de l'environnement Bilan Année 2011 (année de référence)

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012]

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] Secrétariat général Le 20 décembre 2012 Annexe 1 : Carte périmètre OSICA Annexe 2 : Tableau des volumes de GES

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

Bilan d'émissions de GES

Bilan d'émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : Code SIREN : Adresse : Nespresso France 1, Boulevard Pasteur 75015 PARIS Bilan d'émissions de GES Nespresso France SA Nombre de

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE 1 CONTEXTE ACTUEL : Le froid représente une part importante

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE des Midi-Pyrénées

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE des Midi-Pyrénées Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE des 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice et l

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES ELRES Responsable du suivi : Claire ABOUDI Fonction : Chargée de Projets Développement Durable Adresse : 15 avenue Paul Doumer 92508 RUEIL MALMAISON : 01 47

Plus en détail

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 CH SAINT-AFFRIQUE- Bilan des émissions des GES 2012 Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 En application de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 De : Vérificateur FDES Rapport de Vérification de la Déclaration Environnementale et Sanitaire de produit selon la norme NF EN 15804+A1 et à la norme complémentaire

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

Rapport audit interne SOFIBUS

Rapport audit interne SOFIBUS Rapport audit interne SOFIBUS Date d audit : 13 mars 14 Auditeur : Jean- François Vallès, Synopter Personnes présentes : Jean- Marc Costes Didier Charvoz Benjamin Cebreiro Cadre de l audit interne L année

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Exemple d analyse environnementale de chaussées. comparateur. Les chaussées souples un choix responsable

Exemple d analyse environnementale de chaussées. comparateur. Les chaussées souples un choix responsable Exemple d analyse environnementale de chaussées par éco-comparateur comparateur Congrès Bitume Québec Les chaussées souples un choix responsable Sabine Le Bec, Centre Technique Nord-Américain, Eurovia

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Format de restitution pour la publication du bilan GES

Format de restitution pour la publication du bilan GES Format de restitution pour la publication du bilan GES Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Version : 28 décembre 2012 Rédaction : Pascal OCHALEK

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

Entreprises, quelques pistes pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre

Entreprises, quelques pistes pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre Bilan 2008-2012 de l opération collective régionale > Entreprises, quelques pistes pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre Projet cofinancé par l Union européenne avec le Fond européen de développement

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION DE

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Présentation: Audrey Bulidon Lyon, le 23 novembre 2011 Marchés publics et DD Etapes Définition des besoins Moyens et méthodes Obligation juridique de

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL domino assist m domino missions domino staff sports & métiers domino mode & luxe domino labo & tech domino management domino téléservices domino transports domino polska domino holland hc resources Objet

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION SOMMAIRE PREAMBULE 1. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 1.1 DESCRIPTION DE L ORGANISATION, DES ACTIVITES ET

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre ENTREPRISE MALET Rapport final Année 211 CAROLE BURGUE-MAZARS 3 AVENUE DE LARRIEU 3181 TOULOUSE CEDEX 1 5 61 31 72 89 carole.burgue@entreprise-malet.fr BILAN

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL Alterauto est une marque du Groupe Alterna Développement Un groupe de l économie sociale et solidaire ALTERAUTO dossier de présentation Vous souhaitez

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA Avec la collaboration de RLC Lyon Par la méthode Bilan Carbone Année de référence : 1/1/211 31/12/211 Année de reporting : 1/1/211 31/12/211 Claude

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

GROUPE OLANO Développement Durable 1

GROUPE OLANO Développement Durable 1 GROUPE OLANO Développement Durable 1 NOS ENGAGEMENTS DEVELOPPEMENT DURABLE REALISER UNE POLITIQUE ET UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE SENSIBILISER ET INCITER NOS SALARIES A CETTE POLITIQUE CONTRIBUER

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services Dossier de Synthèse 1 - Bilan global Les activités de la Communauté d Agglomération Val de Seine, hors logements sociaux, ont émis plus de 24.000

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 Les outils et ressources Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 1 Les guides pratiques et méthodologiques L économie circulaire,

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Sommaire Origine et pertinence du projet Orientations générales Modalités

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

éco-comparateur comparateur commun au

éco-comparateur comparateur commun au Francois CHAIGNON COLAS Amerique du Nord 1 Les inconvénients actuels Différents logiciels éco-comparateur comparateur (COLAS, EUROVIA et EIFFAGE TP) La crédibilité des résultats mise en doute par les donneurs

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Synthèse des principales actions de réduction PARIS HABITAT OPH

Synthèse des principales actions de réduction PARIS HABITAT OPH Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 et au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Synthèse des principales actions de réduction

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE Mettre en place une stratégie...2 Pilotage et tableau de bord du système.2 Réussir les audits...3 Management de la Qualité ISO 9001...3 Management de l Environnement ISO 14001.4 Management de la Santé

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet de serre PREFECTURE DE REGION D ILE DE FRANCE Bureau environnement/énergie Immeuble Le Ponant 5 rue Leblanc 75015 PARIS ANTONY, le 21 décembre 2015 Objet : ADISSEO France SAS Bilan des émissions de gaz à effet

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS COMMENT ORIENTER, DYNAMISER L'ACHAT PUBLIC LOCAL

LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS COMMENT ORIENTER, DYNAMISER L'ACHAT PUBLIC LOCAL LE CODE DES MARCHÉS PUBLICS COMMENT ORIENTER, DYNAMISER L'ACHAT PUBLIC LOCAL Septembre 2013 SOMMAIRE Rappel des principes généraux 4 Marché public inférieur à 15 000 HT..... 5 Marché public supérieur

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Centre Hospitalier de Brioude

Centre Hospitalier de Brioude Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Centre Hospitalier de Brioude Date : 19 Juillet 2013 Destinataire : Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement Auvergne SOMMAIRE

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Réduction des émissions polluantes Contribution au Développement durable

Réduction des émissions polluantes Contribution au Développement durable L es enjeux liés au développement durable, aux impacts environnementaux des métiers du Transport, aux variations du prix du carburant, au coût d entretien des matériels et équipements font de la conduite

Plus en détail