Taglie / Tailles da 15 a 300 kw

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Taglie / Tailles da 15 a 300 kw"

Transcription

1 modello - modèle ETF - ETH Condizionatori e pompa di calore monoblocco per installazione esterna roof-top raffreddati ad aria, con sistemi di recupero energetico e compressori scroll Climatiseurs et pompes à chaleur monobloc pour installation extérieure roof top refroidis par air, système de récupération de chaleur et compresseurs scroll Taglie / Tailles da 15 a 300 kw

2 # & ' (,, -.. / ,.3, 3,.. 4, ' 1.,.,, 0.,. 0

3 # &' '6789 :;(<8 : ;( 97 9='9 A BA B A =' ;? ' ' ( # = ' :;(<8 ( ='9 1 5, BA B A ' =' 0 '? '... / ', ; ; 0, 0, 0 C 0 0

4 A A D D D D D D D D D E#= BF E# G D D D # D D D D H D H D H D A A = A 9 4:I D J /., # 0 0 D D D D D 0 D /. D D D... E#= BF E# G D / 0 D. D 0 0 D D3 0 D D D 0 / D 0 D. 9 4:I 0 D / 20 J.

5 ( K7L888 >? M7L888 >? ( ; / 0 0 K 7L 888 >? M 7L 888 >? ( N6 A / A N6 0 0

6 ? N6 / A 0..? N6 >8O 4? 0. >8O ?

7 ? N6 / A , 0.? N6 A 4:(?' P, Q :(?'

8 & ( 7L888 >? ( (. 0 7L 888 >? ( 0 L8O / 0 A L8O A R L8O L8O,. - R L8O L8O 0 2 A, ,

9 2 788O / 2 A O A R L8O 788O,. - R L8O 788O 0 2 A, ,

10 3 788O / 3 A O A R SLO 788O T '7 - R SLO 788O 0 2 U 0 '7 0 0, 4. 0

11 4? P? 9 9B S8S8 S A V W / 0 0 /,?? 0.3 0,? B S8S8,.2 S S> = Q Fig. 1 : Profili a sezione quadra (a; a sezione omega (b; giunto a tre vie (c. 9 X8 L8 ; X8. 0 L8

12 A L8 A 9 #:, Y67; 0. / L8 0 <, < J?78 = : Z8[4 / 0 J?78 /. 1 L./ / 0 Z8[4 # 3 ' 4 B?] ] L8 A A#7 : B' A=:I>LJ8\ 9=# 4 H?F ] ]L A>LX A>LX6,. 0 # ( =>C D< 3 4 B?] ] L8 4 # =>C D<3 4 B?] ] ]L8 4..

13 4 > E6 4. 7JJS > E6 / # # = (T4 & '# 77## EB2F #: : # 7G ( ###H ;. 0 0 (T4 ( # # -# # # #7 EB 2F Fig. 2 : Bussola di fissaggio. Fig. 2 : Douille de fixation.

14 4 A B @ J8 &' ' / EB 3F, A 2CC?I?3J> - 0 ' # # 7G A ( #' # 0Q Fig. 3 : Longherone continuo per basamento. In evidenza una bussola di fissaggio. Fig. 3 : Longeron continu pour socle. Détail: douille de fixation. A -# P , '# -# 3

15 & 4 K < 7S 8XL A 9A=A >7S H & H # #H 7 #H 7 H # # A A ( : >8 9 4( #<#, # # A( H 5 0 7S 0 8XL 5 0 9A=A >7S H,. - : # /H #, 7A#-# #, H # B 4 0, , >89 # '# EF N # 7#( '# EF N 2 Fig. 4 : Modulo termico tradizionale. Fig. 4 : Module thermique traditionnel.

16 (P # B >. 9A=A 6>8?. 9A=A 6>8. 9A=A >86.?. (P # B? :^. 9A=A 6>8. 9A=A >86 A _ 78LO 4 3 # EB >F. 9A=A 6>8. C.?. Q Q. 9A=A 6>8. 9A=A >86.?. 0, # ( EB?FB A 0 C :., 0,.. 9A=A 6>8. 9A=A > LO A. P 878T Fig. 5 : Modulo termico a condensazione Fig. 5 : Module thermique à condensation. C T 0..

17 4 -# & S8 86 = 4( # 7# 4, 0 0 0, 0,. 3 S ' B L A? 4 P T 688 T 4 -# ' -# B L., ? T 688 T Fig. 6 : Batteria elettrica di postriscaldamento. Fig. 6 : Batterie électrique de postchauffage.

18 P < # < # #(< # C2C03 C>C20 CLC33 CJC>3 0CC?J 02CLL 0?CJ> 0J0C0 ' < # '' MN ' > S Z #(< # 2000L 2I0>J 3C0I0 3?2C0 >C232 >L2L>?22PI ' < # '' MN ' @6 6J ZS

19 4 A P # E F #' #& ' ' EB IF 4P 9 ' 4( 7# 3 # # / ( # # E 7#F # A #' # ' / ' ( EB IF. 4 0 ( 3. ' 0 Fig. 7 : Schema di funzionamento del post riscaldamento estivo a gas caldo Fig. 7 : Schéma de fonctionnement du post-chauffage estival à gaz chaud. S8 8XL = 3 S8 8XL

20 #<# A '7 B J A -##-# ##B ## <( #: ' EB JFB & #H 7 #H / # ' # / ' >C LCQ # E: 3?C FB < \.?I. \... 1 V W ' < & \.?I&. \. & & #H #H 7# # # A >CQ ( LCQ 7,E:3?CFB 0 0. < \.?I.\ ' <& \.?I&. \. & 0. 0 & 02 A 0 0. Fig. 8 : Recuperatore di calore a flussi incrociati. Fig. 8 : Récupérateur ddde chaleur à flux croisés.

21 & VW A A >L[4 L8O 1' L[4 Z8O 1'., YY 0Q >L[4L8O' L[4 Z8[4 ' K< # < # 7-# # 7 C2C03 C>C20 CLC33 CJC>3 0CC?J 02CLL 0?CJ> 0J0C0 >6 LS JZ 77X 778 >LL 66X L6S SXZ J>S K< #< # 7-# # L 2I0>J 3C0I0 3?2C0 >C232 >L2L>?22PI >88 >SZ 67J 6JJ S66 ZX> 7>J> 7S>> 7 9 >L[4 L8O 1' L8O 1' 9 L[4 Z8O 1' L8O 1' 788O 7 9. >L[4 L8 O ' L8O ' 9. L[4 Z8 O ' L8O ' 788O

22 # '> B P P > ## '> , Q EB PFB 3 3 > La roue, enfermée dans un bâti en acier zingué, monté Il tamburo, racchiuso in un telaio di à l'intérieur d'un caisson supporto in acciaio zincato, montato spécial, est traversée par all interno di un adeguata sezione di Fig. 9 : Vista frontale del recuperatore rotativo. moitié par l'air extrait et par contenimento, è per metà attraversato dall aria di espulsione e per metà Fig. 9 : Vue frontale du récupérateur rotatif. moitié par l'air neuf: de cette façon, en raison de la dall aria di rinnovo: in tal modo, per la rotation continue de la roue récupératrice, la chaleur continua rotazione del pacco di scambio (ruota il calore (sensible e/ou latente, selon le type de roue de l'air (sensibile e/o latente, a seconda del tipo di pacco extrait est transférée à l'air neuf (Fig. 10. La roue dell aria espulsa viene trasferito all aria di rinnovo enthalpique est particulièrement indiquée pour la (Fig. 10. La ruota entalpica risulta particolarmente récupération en été. indicata per il recupero estivo. Fig. 10 : Schema funzionale di un recuperatore rotativo. Fig. 10 : Schéma fonctionnel d'un récupérateur rotatif.

23 Il principio di funzionamento richiede che le due metà del tamburo non siano isolate causando, quindi, inevitabili contaminazioni tra i due flussi. I trafilamenti a livello centrale vengono minimizzati da una spazzola di tenuta anche se risulta comunque conveniente, sin dalla fase di progetto, minimizzare la differenza di pressione tra i due flussi poiché i trafilamenti sono ad essa proporzionali. La spazzola inoltre provvede alla pulizia della superficie del rotore nella zona intermedia tra l espulsione e il rinnovo. & # # H H LC JCQ # B A >L[4 L8O 1' L[4 Z8O 1' Le principe de fonctionnement exige que les deux moitiés de la roue ne soient pas isolées ce qui entraîne, donc, inévitablement, des contaminations entre les deux flux. Les fuites au niveau central sont minimisées par une brosse d'étanchéité même s'il est préférable de minimiser la différence de pression entre les deux flux, dès la phase de projet, car les fuites sont proportionnelles à celle-ci. La brosse en outre permet également le nettoyage de la surface du rotor dans la zone intermédiaire entre l'air rejeté et l'air neuf. # ## H H LC ( JCQ 7, B >L[4L8O' L[4 Z8[4 ' K< # < # 7-# # 7 C2C03 C>C20 CLC33 CJC>3 0CC?J 02CLL 0?CJ> 0J0C0 X 77 >6 6> L7 67 X7 JL 786 K< # < # 7-# # L 2I0>J 3C0I0 3?2C0 >C232 >L2L>?22PI S8 XX JZ 78> 77J >S> 7 9 >L[4 L8O 1' L8O 1' 9 L[4 Z8O 1' L8O 1' 788O 7 9 >L[4 L8O 1' L8O 1' 9 L[4 Z8O 1' L8O 1' 788O

24 R# A EB 00FB -# A/, EB00FB 7/ 3 02H, & > 4A#9 H H, 3 EB 02F 0 4. / 4: > / 4A# / Fig. 12 : Scheda di gestione unità Carel pco 3 Large. Fig. 11 : Vista del quadro elettrico con sezionatore generale. Fig. 11 : Vue de l'armoire électrique avec sectionneur général. Fig. 12 : Carte de gestion unité Carel pco 3 Large.

25 # S E#= BF E # G # SS 0 /.... E#= BF E # G / 0. 0 # KC L EB H H H A A = A 9 4: J Fig. 13 : Terminale utente Carel PGD0 a 6 tasti. Fig. 13 : Terminal utilisateur Carel PGD0 à 6 touches. ## A KC ( L #7 EB 03F / : 0 / 20 J.

26 International Indirizzo - Addresse: Via Circonvallazione Est, Castelfranco Veneto (TV/I

()*(+),(!*( -! $'* ) . $'! "&#& * 4(5!)"46"1" 1

()*(+),(!*( -! $'* ) . $'! &#& * 4(5!)461 1 !" ()*(+),(!*(! $'* ) ##1*)(((21 3! # "#"#$%"#&$./0!. $'! "&#& "#$## * 4(5!)"46"1" 1 ' 6 00 6< 46 4 4 9 0 0 ' * 04 47 6 8: 06< 46 5 (++,%& 1 6 = 4 7@5 ()*%"%+&! 6< 44 =' ' ' 4>0' 0' 9 44 7'?@5 0 4 7 6

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE, D'UTILISATION ET DE MAINTENANCE

INSTRUCTIONS DE POSE, D'UTILISATION ET DE MAINTENANCE INSTRUCTIONS DE POSE, D'UTILISATION ET DE MAINTENANCE Siphon de sol KESSEL Classic Sortie latérale DN 50 Réf. 40 150.20 Avantages du produit Rehausse télescopique rotative et progressivement réglable en

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Cucina a legna aria. Gaia

Cucina a legna aria. Gaia Cucina a legna aria Tutto il sapore della tradizione in questa gamma di cucine economiche, smaltate con focolare in refrattario o ghisa e fornio in acciaio inox. Gaia cm 85x55x85 h peso: 110 kg Potenza

Plus en détail

CABINET MAURO MICHELINI 31/07/07

CABINET MAURO MICHELINI 31/07/07 LE TRAITEMENT FISCAL DES ASSURANCES VIE SOUSCRITES EN FRANCE DE LA PART DE NON RESIDENTS (ITALIENS) SUR LA BASE DU DROIT INTERNE ITALIE-FRANCE, DU REGIME CONVENTIONNEL ET DE LA DIRECTIVE EPARGNE LA DIRECTIVE

Plus en détail

Informazioni su questo libro

Informazioni su questo libro Informazioni su questo libro Si tratta della copia digitale di un libro che per generazioni è stato conservata negli scaffali di una biblioteca prima di essere digitalizzato da Google nell ambito del progetto

Plus en détail

A propos de ce livre. Consignes d utilisation

A propos de ce livre. Consignes d utilisation A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

Auteur : Bastien GARBAY. Mars 2011

Auteur : Bastien GARBAY. Mars 2011 Notes techniques et réflexions Présentation des différentes méthodes de détermination de l efficacité d un échangeur double flux Traduction d un article de Eberhard Paul (Paul Lüftung) Auteur : Bastien

Plus en détail

Activity Space: acrobatica a squadre

Activity Space: acrobatica a squadre Activity Space: acrobatica a squadre Nell activity show dell acrobatica a squadre potete costruire diverse forme. Provate a formare diverse figure. Potete anche creare delle nuove forme voi stessi. È importante

Plus en détail

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES !"#!$# #"%&&&&' 1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES... 5 1.5.1. Du lundi au vendredi

Plus en détail

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Pour INtégrer de l Enr dans un projet, il ne suffit pas de peindre les murs en vert! Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Lago Récupérer l énergie de la cuisine pour chauffer

Plus en détail

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité La climatisation des salles informatiques: compréhension et état des lieux Charles Vion, Responsable Service Projet Sylvain Ferrier,

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur.

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC PEN LP EHDC L est un module de refroidissement à haute densité pour les configurations en boucle ouverte. Il peut être utilisé

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

ASHRAE Montréal STM Construction du centre de transport Stinson. 16 mars 2015

ASHRAE Montréal STM Construction du centre de transport Stinson. 16 mars 2015 ASHRAE Montréal STM Construction du centre de transport Stinson 16 mars 2015 Plan de présentation Présentation générale du projet Par M. Jocelyn Leblanc, directeur de projets STM Lignes directrices conception

Plus en détail

à la fonction remplie par la pièce. AMP 1200 est un système de ventilation décentralisée d'applications. AMP 1200 est une centrale

à la fonction remplie par la pièce. AMP 1200 est un système de ventilation décentralisée d'applications. AMP 1200 est une centrale 68 NOMBREUSES POSSIBILITÉS OFFERTES PAR AMP 1 69 INFORMATION PRODUIT AMP 1 Avec un Airmaster vous ne choisissez pas seulement une solution d'avenir durable - mais PLEINS FEUX SUR LA FONCTIONNALITÉ ET LE

Plus en détail

Introduction aux inégalités

Introduction aux inégalités Introduction aux inégalités -cours- Razvan Barbulescu ENS, 8 février 0 Inégalité des moyennes Faisons d abord la liste des propritétés simples des inégalités: a a et b b a + b a + b ; s 0 et a a sa sa

Plus en détail

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS Volet sur mesure - Nouveau bâtiment ÉnerCible Volume 1, numéro 1 Mars 2012 Liste des documents à transmettre Afin que nous puissions effectuer l analyse technique

Plus en détail

Armoire de traitement d'air. Ciatronic System. Solutions pour data centers N 10.114 D

Armoire de traitement d'air. Ciatronic System. Solutions pour data centers N 10.114 D Armoire de traitement d'air Ciatronic System Solutions pour data centers N 10.114 D Production CIATRONIC FREE CHILLING Aquaciat power Technologie multi compresseurs parfaitement adaptée afin de favoriser

Plus en détail

Fabbricatori di ghiaccio serie Machines à glaçons série 21 25 35 35L 45 50 60 75 90

Fabbricatori di ghiaccio serie Machines à glaçons série 21 25 35 35L 45 50 60 75 90 Fabbricatori di ghiaccio serie Machines à glaçons série 21 25 35 35L 45 50 60 75 90 Fabbricatori di ghiaccio serie Machines à glaçons série Icematic Serie : continuità ed evoluzione I fabbricatori di ghiaccio

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Propriétaire Ville de Fort Saskatchewan, Alberta Année de construction 2004 Superficie totale (empreinte au sol) 10 220 m 2 (110 000 pi 2 )

Propriétaire Ville de Fort Saskatchewan, Alberta Année de construction 2004 Superficie totale (empreinte au sol) 10 220 m 2 (110 000 pi 2 ) Profil de projet d innovation technologique en réfrigération PARB PROGRAMME D ACTION EN RÉFRIGÉRATION POUR LES BÂTIMENTS Centre multiloisirs Dow Centennial Centre (Alberta) CONSTRUCTION NEUVE Sommaire

Plus en détail

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 7 octobre 2009 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Catalogue 2015. Equip piscine. L innovation pour les établissements aquatiques

Catalogue 2015. Equip piscine. L innovation pour les établissements aquatiques Catalogue 2015 Equip piscine L innovation pour les établissements aquatiques 1 Equip piscine conçoit des équipements innovants en plastique recyclé pour les établissement aquatiques. À ce jour, Equip piscine

Plus en détail

SPEZZATRICE AUTOMATICA PRESSABURRO ITALIAN BAKERIES MACHINERY AUTOMATIC BUTTER PRESSING MACHINE MACHINE AUTOMATIQUE PRESSE-BEURRE LA PÂTE

SPEZZATRICE AUTOMATICA PRESSABURRO ITALIAN BAKERIES MACHINERY AUTOMATIC BUTTER PRESSING MACHINE MACHINE AUTOMATIQUE PRESSE-BEURRE LA PÂTE SPEZZATRICE AUTOMATICA PRESSABURRO ITALIAN BAKERIES MACHINERY AUTOMATIC BUTTER PRESSING MACHINE MACHINE AUTOMATIQUE PRESSE-BEURRE LA PÂTE ITALIAN BAKERIES MACHINERY PRESSABURRO VERNICIATA BUTTER PRESSING

Plus en détail

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels Important information New SIMATIC HMI Panels Migration made easy start now SIMATIC HMI Panels siemens.com/simatic-panels Totally Integrated Automation Portal (TIA Portal) est l environnement d ingénierie

Plus en détail

HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE

HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE 02 OPERATIVE/DATTILO/SEDIE OPERATORS/T T ASK CHAIR/CHAIRS OPERATEUR/DACTYLO/SIEGES HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE 71 OPERATIVA Agile e snella, nelle linee

Plus en détail

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine Caractéristiques Modèle de démonstration d un système à vapeur représentatif d un Système d Alimentation Industriel Appareil

Plus en détail

+ Engineering Equation Solver

+ Engineering Equation Solver + Engineering Equation Solver EES V. 15/10/12 Partie 2 Master 2 GSI Maitrise de l Energie Julien Réveillon, Prof. Université de Rouen Julien.Reveillon@coria.fr http://www.cfdandco.com + 2/ Exercice Cycle

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Premi@ir Double Flux Compacte

Premi@ir Double Flux Compacte Notice technique 04.12.068 Premi@ir - @irtwin European Ventilation Industry Association Premi@ir Double Flux Compacte Centrales monobloc plug & play avec roue de récupération, variateur de fréquence et

Plus en détail

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com Politique d Horodatage achatpublic.com Version 1.0 1 Préambule 2 1.1 Glossaire et bibliographie 2 1.2 Objet du présent document 2 1.3 Les services d achatpublic.com achatpublic.com 2 1.4 Les marchés publics

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

Le séchage des ateliers :

Le séchage des ateliers : Le séchage des ateliers : Quelles technologies et quels coûts énergétiques? Jacques GUILPART- MF Conseil j. guilpart@mfconseil.fr 06 43 44 66 28 www.mfconseil.fr Adam TCHAÏKOWSKI, Dessica a.tchaikowski@dessica.fr

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Urbanisation en datacenter (deuxième partie) Arnaud de Bermingham abermingham@corp.free.fr

Urbanisation en datacenter (deuxième partie) Arnaud de Bermingham abermingham@corp.free.fr Urbanisation en datacenter (deuxième partie) Arnaud de Bermingham abermingham@corp.free.fr Questions - prises de tête!! Prise Courant admissible Commentaires Courant : 16 A max Courant permanent : 8 à

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée Avantages Echangeur géothermique à utiliser en combinaison avec une unité de ventilation à récupération de chaleur (type ComfoD 350, 450 et 550 Luxe) Extrait l'énergie du sol au moyen d'un circuit enfoui

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN

oq'q PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN Préambule: Dans le cadre des compétences du Conseil de conceftation locative, les représentants signataires du présent protocole ont souhaité valider le principe

Plus en détail

Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC

Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC Retour d expérience : Exemples concrets de mises en oeuvre de solutions suite à des audits énergétiques dont celui d une Pompe A Chaleur Haute Température

Plus en détail

NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE

NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE VANDA FRANCE Téléphone : 0033 2 47 59 13 35 Courriel : info@vanda-france.fr Site internet : www.vanda-france.fr Le nouvel imprégnateur monoposte VANDA FRANCE permet l'imprégnation

Plus en détail

Vannes à boisseau sphérique haute pression

Vannes à boisseau sphérique haute pression Solutions de régulation des fluides Vannes à boisseau sphérique haute pression Valvole a sfera per alta pressione Petrometalic SA 32 rue de l Ermitage 78000 VERSAILLES www.petrometalic.com negoceversailles@petrometalic.com

Plus en détail

I. Etapes du service et procédés utilisés

I. Etapes du service et procédés utilisés I. Etapes du service et procédés utilisés Réception des vêtements Détachage des vêtements Nettoyage à sec des vêtements Lavage des vêtements Essorage des vêtements Séchage des vêtements Repassage des vêtements

Plus en détail

Les Forages de Puits d Eau

Les Forages de Puits d Eau 1 8 Journée de l APRONA Les Forages de Puits d Eau Intervenant : M Claude Maurutto 2 Les Forages de puits d eau De la réalisation à la réception de l ouvrage Un Forage : Pourquoi? Un peu d Histoire Les

Plus en détail

4.4. Ventilateurs à filtre. Les atouts. Montage rapide. Polyvalence et fonctionnalité

4.4. Ventilateurs à filtre. Les atouts. Montage rapide. Polyvalence et fonctionnalité Les atouts L'utilisation de ventilateurs à filtre est une méthode extrêmement économique pour évacuer d'importantes quantités de chaleur en dehors des armoires électriques. Deux conditions fondamentales

Plus en détail

La solution complète! The complete solution!

La solution complète! The complete solution! La solution complète! The complete solution! Pour un complément d'information technique, demandez nos catalogues. Per ulteriori informazioni tecniche vogliate consultare anche i seguenti cataloghi. OUTILS

Plus en détail

Solutions DataCenter CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE. ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.

Solutions DataCenter CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE. ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci. Solutions DataCenter CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 6 40 contact@estci.fr CONCEPTIONS DE LA CONFIGURATION DE BAIES POUR SALLES DE SERVEURS

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

Systèmes géothermiques

Systèmes géothermiques Systèmes géothermiques Le chauffage et la climatisation tout naturellement La nature, votre source d énergie... La géothermie puise la chaleur naturelle du sol ou des eaux souterraines pour chauffer ou

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Charge Force Poids. Highly Reliable Systems for Measuring and Monitoring Load, Force and Weight

Charge Force Poids. Highly Reliable Systems for Measuring and Monitoring Load, Force and Weight Charge Force Poids LOAD-FORCE-WEIGHT Capteurs force-poids Systèmes de mesure et de surveillance Charge-Force- Poids de très grande fiabilité Axes dynamométriques Capteurs sur câble Extensomètres Conditionneurs

Plus en détail

IT EN FR. SL - S Series. Confezionatrici angolari a campana L-sealing hood packers Machines de conditionnement en L à cloche SL- S FP ßP HA

IT EN FR. SL - S Series. Confezionatrici angolari a campana L-sealing hood packers Machines de conditionnement en L à cloche SL- S FP ßP HA IT EN FR SL - S Series Confezionatrici angolari a campana L-sealing hood packers Machines de conditionnement en L à cloche SL- S FP ßP HA SL Series > Hood packers - entry level range In qualsiasi attività

Plus en détail

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE u n i v e r s a l c o m f o r t CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE Climatisation Réfrigération Géothermie Aérothermie Traitement de l air Gestion des régulations N 07.94 B Le Centre

Plus en détail

Economiser sur les groupes de froid

Economiser sur les groupes de froid Economiser sur les groupes de froid Mise à jour le 24/07/2009 La conservation de denrées alimentaires requiert une production de froid importante et constante, ce qui demande une grande quantité d énergie.

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14/11/ 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14/11/ 2011 L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Rencontre Chambre des Métiers du 14/11/ 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18.

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

Lave-pannes. BP 100 H Lave-pannes à porte frontale modèle haut

Lave-pannes. BP 100 H Lave-pannes à porte frontale modèle haut Lave-pannes Lave-pannes BP 100 H Lave-pannes à porte frontale modèle haut BP 100 est un lave-pannes fabriqué selon un concept moderne, dans le respect des directives européennes en matière de sécurité

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

Besoin en puissance d une chaufferie

Besoin en puissance d une chaufferie Besoin en puissance d une chaufferie Le surdimensionnement fréquent des anciennes chaufferies trouve son origine dans le fait que les chauffagistes ou les bureaux d'étude avaient pour habitude de prendre

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Infissi Alluminio. Infissi Alluminio

Infissi Alluminio. Infissi Alluminio Infissi Alluminio Infissi Alluminio SICUREZZA E QUALITÀ I vantaggi dei sistemi in alluminio: Vasta gamma di colori e forme Vasta superficie in vetro Facilità di utilizzo Facilità di manutenzione Isolamento

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Thermorégulateurs Series 5 et Series 4. Exciting technology!

Thermorégulateurs Series 5 et Series 4. Exciting technology! Thermorégulateurs Series 5 et Series 4 Exciting technology! surveillance entièrement automatique du process menu interactif multilingue circuit fermé à l'abri du contact avec l'oxygène de l'air refroidissement

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

Confort, qualité d air et performance énergétique

Confort, qualité d air et performance énergétique Centrales double flux à récupération d énergie : Confort, qualité d air et performance énergétique VMC DOUBLE FLUX pour applications tertiaires BUREAUX LOCAUX D ENSEIGNEMENT COMMERCES HÔTELS LOCAUX D HÉBERGEMENT

Plus en détail

THISION. Chaudières murales gaz à condensation puissance 900 W - 50 kw

THISION. Chaudières murales gaz à condensation puissance 900 W - 50 kw THISION Chaudières murales gaz à condensation puissance 900 W - 50 kw THISION... chaudières gaz murales, une qualité incontestable Tout pour un avenir serein. La chaudière THISION de ELCO convainc par

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE

INSTRUCTION DE MONTAGE Société Nouvelle De Climatisation 274, chemin des Agriés 31860 LABARTHE SUR LEZE Tél. : 05 34 480 480 - Fax : 05 34 480 481 AUTAN HD UNITE MONOBLOC DE TOIT Code SNDC VOIR TABLEAU PAGE 2 Ce document est

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE

CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE ANTICIPEZ ET PRENEZ VOS PRÉCAUTIONS... ABONNEZ-VOUS AU CONFORT DE VIE!... SIGNEZ UN CONTRAT D ENTRETIEN POUR VOTRE CHAUDIÈRE 04 ENTRETIEN RÉGULIER DE VOTRE CHAUDIÈRE

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

LES DIFFERENTS PROCEDES DE REFROIDISSEMENT D EAU DANS LES INSTALLATIONS INDUSTRIELLES ET TERTIAIRES GUIDE TECHNIQUE

LES DIFFERENTS PROCEDES DE REFROIDISSEMENT D EAU DANS LES INSTALLATIONS INDUSTRIELLES ET TERTIAIRES GUIDE TECHNIQUE LES DIFFERENTS PROCEDES DE REFROIDISSEMENT D EAU DANS LES INSTALLATIONS INDUSTRIELLES ET TERTIAIRES GUIDE TECHNIQUE SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 3 1.1. Principe du refroidissement évaporatif... 4 1.2. La légionellose

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

La climatisation des immeubles tertiaires Formation Responsable Energie - IBGE

La climatisation des immeubles tertiaires Formation Responsable Energie - IBGE La climatisation des immeubles tertiaires Formation Responsable Energie - IBGE Vous avez dit : "climatisation?..." 2 Les bureaux sont souvent établis le long de grandes artères de circulation. L'air extérieur

Plus en détail

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DE LA CONCESSION OCTROYEE AU YACHT CLUB INTERNATIONAL DE SAINT LAURENT DU VAR POUR L ETABLISSEMENT ET L

Plus en détail

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES Version Décembre 2008 ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES LE BATIMENT Volume du bâtiment 27'100 m 3 Surface

Plus en détail

Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets. Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement

Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets. Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement Gamme alféa, Des pompes à chaleur adaptées à chacun de vos projets Neuf et rénovation Chauffage, ECS et rafraîchissement Sommaire Alféa, une solution pour chaque besoin Alféa Evolution p.8 économie et

Plus en détail

ANTRIEBE COMMANDES. 1 Aussparung 1 Espace 1 Vuoto

ANTRIEBE COMMANDES. 1 Aussparung 1 Espace 1 Vuoto ANTRIEBE A - F A Antrieb im Schacht: 4-kant und Schlüssel Commande dans puits: tige carrée et clé de réglage Comando nel pozzo: asta quadrata e chiave B Antrieb auf Mauerkrone: 4-kant und Schlüssel Commande

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur

Isolation Thermique par l Extérieur Isolation Thermique par l Extérieur Protéger le présent, préserver l avenir Pourquoi isoler? Les origines des fuites s d un immeuble ou d une maison sont connues. Provenant d une isolation absente ou faible,

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Guide du monteur Thermostats

Guide du monteur Thermostats Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Montage... 3 Thermostat KP avec sonde d ambiance... 4 Thermostat

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail