Possibilités de financement pour projets d énergie renouvelable. Joachim Schnurr, GFA ENVEST Casablanca, Novembre 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Possibilités de financement pour projets d énergie renouvelable. Joachim Schnurr, GFA ENVEST Casablanca, Novembre 2010"

Transcription

1 Possibilités de financement pour projets d énergie renouvelable Joachim Schnurr, GFA ENVEST Casablanca, Novembre 2010

2 Le module de financement de l Initiative d Exportation du Ministère d Economie et Technologie (BMWi)

3 Module Mécanismes financiers : Possibilités nationales financières (don, crédits) à travers de banques, fonds d investissements Programmes spécifiques d appui (lignes de crédits spécifiques, subsides) des organismes internationaux (BIE, EU, KfW etc.) Tarifs préférentiels pour le courant généré en base de l énergie renouvelable Garantie pour produits exportés (par exemple Hermes)

4 Module Financement Carbone : Evaluation du projet (Analyse si le projet est éligible comme projet climatique) Assistance technique pour la mise en œuvre et enregistrement du projet Analyse des risques Informations du marché du carbone

5 Module Matching : Partenaires du technologie Modèles innovants (p.e. Contracting) Fournissement de contacts avec partenaires du marché du carbone Fournissement de contacts avec des fonds d investissement, capital-investissement Fournissement de contacts avec des facilitées de financement

6 Option pour projets climatiques: SustainableEnergyInvestments

7 Possibilités de financement pour des énergies renouvelables au Maroc FODEP - Fonds du Ministère d Economie MediterreanRenewableEnergy Program (MEDREP), p.e. Plan National pour Solaire thermique (Promasol), ou Solar Water HeatingLoan and Leasing Facility (PROSOL) Facility for Euro-MediterraneanInvestment and Partnership (FEMIP) par le Banque Européenne d Investissement (BEI/EIB) Appui de l UE (76,6 Mio. Euro) pour le financement du Programme pour la réforme du secteur énergétique Fonds Capital Carbone Maroc (FCCM)

8 Possibilités de financement pour des énergies renouvelables au Maroc Mécanismes avec participation allemande: Coopération bilatérale marocaine - allemande: 40 Mio. Euro pour le renforcement des énergies renouvelables; en addition 3 Mio. pour des projets dans le cadre du plan solaire marocaine (Nov. 2010) Projets en cours: KfW/AFD Maroc: Projet d Electrification Solaire Photovoltaïque (Budget 35,5 Mio. Euro) GTZ: Appui au développement de l énergie renouvelable et efficience énergétique au Maroc KfW Banque de développement: 100 Mio. Euro financement (crédit) pour les parques éoliens Tanger II et Essaouira

9 Exemple de financement Source: Attijariwafabank Suppositions: Coûts de production = 0,12 0,18 Euro/kWh (sans profit) Prix de vente: 0,25 / kwh (énergie éolienne au Maroc = 0,07 / kwh)

10 Opérateurs ont besoin de solutions paquète Assistance technique Experts carbone Ingénieurs Experts Finance Appui pour Financement Carbone Appui technique Appui Evaluation économique Banques / Opérateurs

11 Statut du Maroc dans le cadre de l UNFCCC / Protocol du Kyoto Maroc ratifie la convention cadre climatique Maroc développe la Primaire Communication Nationale pour UNFCCC Maroc ratifie le protocole du Kyoto 2002 Etablissement de l Autorité Nationale Désignée (DNA) Maroc remplie toutes les conditions pour la participation dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre (MDP/CDM)

12 FonctionnementMDP

13 Exemple projet MDP Central électrique combiné (Émirats Arabes Unis - E.A.U.) Combinaison Solaire/Gaz: 100 MWel capacité installée (Génération: 161 GWh du Solaire / 70 GWh du Gaz par an) Coûts d Investissement: 312 Mio. US$ Facteur d émission: 881 tco2/gwh Courant généré: 231 GWhp.a. CERs: CO2eq/an (ca. 1,75 Mill Euro/an) Cofinancement à travers de certificats du carbone: ca. 12% de l investissement

14 Programme centraux électriques solaires - Maroc But 2020: Etablissement de 5 centraux avec une capacité totale de MW Ouarzazate, Ain BeniMathar, Foum Al Oued, Boujdour et SebkhatTah CO2 Réduction (après l installation): Facteur émission: 670 t CO2/GWh Réduction totale: 3 Mio. tco2/an

15 Exemple Projet MDP Solaire thermique (remplacement des chauffe-eaux électriques) Différence coûts équipement: 950 Euro Réduction de coûts de courant: 20 Euro / mois Réduction émission:2t CO2/an Revenu de MDP : /an et t CO2 Rentabilité après 5 ans sans MDP = 17,5% Rentabilité après 5 ans avec MDP = 20,3% (10 /t CO2) Rentabilité après 5 ans avec MDP = 21,8% (15 /t CO2)

16 Exemple: Programme climatique Réductions des émissions par des mesures solaires thermiques: participants = 6 Mio. Euro (avec 10 /CO2eq) en 6 ans Développement Propriétaires / Foyers Transmission d information Paiement Entité coordonatrice Validation Enregistrement Marché du carbone équipement solaire thermique Option de cofinancement Partenaire: Foyers Mesures de l efficience énergétique

17 Projets MDP au Maroc: 5 projets enregistrés: 2 x éoliens, 1 Biomasse, 1 photovoltaïque, 1 x émission de méthane 14 projets en voie de développement (5 éoliens) jusqu à maintenant: aucun projet solaire thermique et seulement un projet photovoltaïque

18 Marché du carbone volontaire: Mais: Prix réduits par t CO2 et revenus réduits Standards de qualités nécessaires pour garantir des prix minimum

19 Exemple Matching Economiser-Énergie-Contracting dans des édifices publics Allemagne: ca. 60 % de coûts pour l énergie peuvent être incorporés dans des projets Contracting Economiser-Énergie-Contracting est un contrat de services entre le propriétaire d un édifice et un partenaire (Contractor). Le Contractor réalise des investissements pour l économiser l utilisation de l énergie. Il est payé à travers du succès des mesures, soit par les coûts de courant réduits. Le propriétaire n a pas besoin d investir. Il n a pas des risques mais profite (partiellement) de coûts réduits

20 Le contractor reçoit une partie ou la totalité de coûts réduits pour le courant consommé pour une période déterminée

21 Nouvel instrument GEEREF - Fund-of-Funds Modèle de financement avec participation allemande

22 Merci beaucoup pour votre attention! GFA ENVEST Joachim Schnurr Joachim.

Les options de financement pour des projets d'énergie éolienne. Ute Zimmermann für GFA ENVEST Casablanca, November 2011

Les options de financement pour des projets d'énergie éolienne. Ute Zimmermann für GFA ENVEST Casablanca, November 2011 Les options de financement pour des projets d'énergie éolienne Ute Zimmermann für GFA ENVEST Casablanca, November 2011 Le conseil de financement de l'initiative d'exportation de BMWi pour EnEff & EE Modul

Plus en détail

Programme du voyage d affaires AHK

Programme du voyage d affaires AHK Programme du voyage d affaires AHK Instruments de soutien et de financement des projets d éfficacité énergétique au Maroc Martin Burian, GFA ENVEST Casablanca, Octobre 2012 Aperçu Conseil financier pour

Plus en détail

3 ème Forum régional des ANDS africaines Marrakech, 08 09 juillet 2011

3 ème Forum régional des ANDS africaines Marrakech, 08 09 juillet 2011 Royaume du Maroc Secrétariat d Etat chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement 3 ème Forum régional des ANDS africaines Marrakech, 08 09 juillet 2011 PLAN Mise en place de l AND

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de L Energie, des Mines, de l Eau et de L Environnement Chargé de l environnement Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Plus en détail

Développement durable en Afrique Centrale. Lier l atténuation des changements climatiques à l accès à l énergie

Développement durable en Afrique Centrale. Lier l atténuation des changements climatiques à l accès à l énergie Développement durable en Afrique Centrale Lier l atténuation des changements climatiques à l accès à l énergie Appels à projets pour le soutien du marché carbone Yaoundé, Cameroun, 22-24 juillet 2014 Evolution

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

AND MDP Maroc : Organisation, procédures et portefeuille de projets MDP

AND MDP Maroc : Organisation, procédures et portefeuille de projets MDP Royaume du Maroc Ministère de l Aménagement du Territoire, de l Eau et de l Environnement Direction du Partenariat, de la Communication et de la Coopération AND MDP Maroc : Organisation, procédures et

Plus en détail

Le mécanisme de Changement climatique. développement propre (MDP) du protocole de Kyoto

Le mécanisme de Changement climatique. développement propre (MDP) du protocole de Kyoto Le mécanisme de Changement climatique développement propre (MDP) du protocole de Kyoto Quelles opportunités offrent le MDP? Quels instruments français d appui? Franck Jésus, Conseiller Environnement, DGTPE

Plus en détail

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 HYSEO Energies Renouvelables 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 Sommaire 2 1 Présentation HYSEO 2 Notre expertise 3 Nos références les ombrières solaires de parking

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Luxembourg, le 2 décembre 2013 myenergy 1 Sommaire Le plan d action national en matière d énergies renouvelables

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Luxembourg, le 22 juillet 2013 1 1 Sommaire - Le plan d action national en matière

Plus en détail

Tunis, 17 mai 2011. Imed THABET

Tunis, 17 mai 2011. Imed THABET PROGRAMME D APPUI A LA LIGNE DE CREDIT «AFD» POUR LA MAITRISE DE L ENERGIE Tunis, 17 mai 2011 Imed THABET Contenu de la présentation Contexte général Présentation du programme ALME Objectifs Composantes

Plus en détail

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC RESSOURCES ET PROJETS

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC RESSOURCES ET PROJETS L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC RESSOURCES ET PROJETS Présenté par Fathalla AFFANI chef du bureau éolien électrique au CDER Session de formation des acteurs de l Electrification rurale des pays africains francophones

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

Opportunités de développement d un marché de carbone dans le secteur de l agroforesterie

Opportunités de développement d un marché de carbone dans le secteur de l agroforesterie Opportunités de développement d un marché de carbone dans le secteur de l agroforesterie M. Simone Targetti Ferri PHD University of Basilicata Consultant FAO Maroc Prof. Severino Romano School of Agricultural,

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

05 Mai 2010. ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

05 Mai 2010. ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale 1 05 Mai 2010 ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale A FIN 2009 LA PUISSANCE ELECTRIQUE INSTALLEE AU MAROC : 6150 MW Thermique vapeur charbon 1 785 -JLEC (4*330MW) 1 320 Centrale thermique de Mohammedia

Plus en détail

Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques. *** Boubker CHATRE

Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques. *** Boubker CHATRE Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques *** Boubker CHATRE Chef de Service des Énergies Renouvelables Direction de l Électricité et des Énergies Renouvelables 14

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte)

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Sommaire 1 2 3 4 5 Lafarge Maroc en bref Choix de l électricité éolienne Parc éolien de Tétouan Exploitation du parc éolien

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

«Parc éolien pour l auto-production d électricité à Thala»

«Parc éolien pour l auto-production d électricité à Thala» Etude de faisabilité «Parc éolien pour l auto-production d électricité à Thala» Hansjörg Müller Tunis, le 17/05/2011 Seite 1 Contenu de la Présentation Contexte de l étude Le site choisi Energie produite

Plus en détail

Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité

Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité Mardi, 25 juin 2013 à Casablanca, Maroc www.exportinitiative.bmwi.de Energies renouvelables en Allemagne en bref

Plus en détail

Les Energies Renouvelables Les filières développées en Algérie

Les Energies Renouvelables Les filières développées en Algérie République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Energie et des Mines Les Energies Renouvelables Les filières développées en Algérie M elle SEMROUNI Ghania Sous-Directrice de la Promotion

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO)

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) MECANISMES DE DEVELOPPEMENT PROPRE (MDP) ETAT ACTUEL TUTELLE INTERNATIONALE

Plus en détail

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region:

Side Event for German Pavilion. The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: Side Event for German Pavilion The role of Solar Power in Mitigation Strategies in the MENA Region: The Moroccan Solar Plan and its role in bridging the nexus between climate and energy policies **** Intervention

Plus en détail

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations PRESENTATION DU CDER Institution publique sous la tutelle du Ministère de l Énergie et des Mines Création du

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Siège du Ministère le 22 Mai 2014 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Principaux objectifs et priorités du ministère pour l année 2014... 3 3. Bilan des

Plus en détail

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets)

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) Présentée par M. Mustapha ENZILI Ingénieur en Chef, Chef de la Division des Ressources, Filières et Ingénierie à l ADEREE 6 ème conférence

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe

Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe 32ème Congrès AM Paris Tech L Exemple de l Energie Solaire Hamid BATOUL Directeur Technique Solaire SCHUCO France Martinique, le 5 Octobre

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Créée au lendemain de l adoption du traité de

Créée au lendemain de l adoption du traité de La mobilisation de financements significatifs Le Plan Solaire Méditerranéen : un symbole du partenariat euro-méditerranéen? La Banque Européenne d Investissement au service d une politique renouvelée de

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Énergies solaire et éolienne au Royaume du Maroc. par Adil LARAKI Vice Président AMISOLE Responsable secteur «Solaire Thermique»

Énergies solaire et éolienne au Royaume du Maroc. par Adil LARAKI Vice Président AMISOLE Responsable secteur «Solaire Thermique» Énergies solaire et éolienne au Royaume du Maroc par Adil LARAKI Vice Président AMISOLE Responsable secteur «Solaire Thermique» SOMMAIRE QU EST EST-CE QUE L AMISOLE? L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ENERGIE

Plus en détail

Les mécanismes de projet

Les mécanismes de projet Les mécanismes de projet Changement climatique du protocole de Kyoto Franck Jésus Conseiller Environment du Directeur des Relations Internationales DGTPE MINEFI 04 juillet 2005 Le protocole de Kyoto: limiter

Plus en détail

Présentation de l Entreprise

Présentation de l Entreprise Présentation de l Entreprise Raison sociale : SOFTEN Forme juridique : S.A Date de création : 25 décembre 1995 Domaine d activité: Fabrication de Capteurs et Chauffe eau solaires - Chauffe eau électriques

Plus en détail

Evolution du système d échange de quotas de CO2

Evolution du système d échange de quotas de CO2 Evolution du système d échange de quotas de CO2 DREAL PACA Service Prévention Risques Unité Risques Chroniques et Sanitaires Un système européen (EU ETS) Elément central de la politique européenne climatique

Plus en détail

WP Board No. 972/05. 29 avril 2005 Original : anglais. Projets/Fonds commun. Comité exécutif 258 e réunion 17 19 mai 2005 Londres, Angleterre

WP Board No. 972/05. 29 avril 2005 Original : anglais. Projets/Fonds commun. Comité exécutif 258 e réunion 17 19 mai 2005 Londres, Angleterre WP Board No. 972/05 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 29 avril 2005 Original : anglais Projets/Fonds

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012

Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012 Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012 Contexte Ambition régionale de réduction des Émission de Gaz à Effet de Serre de - 40% d ici 2020 Analyse des besoins Étude

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Production industrielle de froid à partir de la thermique solaire

Production industrielle de froid à partir de la thermique solaire Production industrielle de froid à partir de la thermique solaire Gerhard Nürnberger, Chef d entreprise Maroc, Casablanca 25 novembre 2014 Présentation suncooling GmbH Nous avons créé notre société en

Plus en détail

Les conditions politiques générales et la situation actuelle des énergies renouvelables en 2011 en Allemagne

Les conditions politiques générales et la situation actuelle des énergies renouvelables en 2011 en Allemagne placeholder partner logo Energy Les conditions politiques générales et la situation actuelle des énergies renouvelables en 2011 en Allemagne Dr. Roman Buss Renewables Academy AG (RENAC) 6ème conférence

Plus en détail

L appui au Plan Solaire Marocain l approche de la KfW

L appui au Plan Solaire Marocain l approche de la KfW L appui au Plan Solaire Marocain l approche de la KfW Journée débat sur le financement des projets d énergie solaire Rabat 12 avril 2010 Kurt Hildebrand, KfW Entwicklungsbank Le rôle de la KfW dans le

Plus en détail

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC Energie MAROC Note sectorielle L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC 1/ Présentation générale du secteur Le secteur de l'électricité au Maroc est caractérisé par une très forte dépendance aux énergies

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev

Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev Energie : un secteur complexe et mouvant Consommation mondiale d énergie Emissions de CO2 14 000 12 000

Plus en détail

Grands projets. Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37

Grands projets. Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37 Grands projets Office National de l Electricité - Rapport Annuel 2005- page 37 AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE PRODUCTION Afin d accompagner la demande de plus en plus croissante, l ONE procède à la réalisation

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

Étude de cas grande échelle: Parc éolien à Essaouira (Maroc)

Étude de cas grande échelle: Parc éolien à Essaouira (Maroc) Étude de cas grande échelle: Parc éolien à Essaouira (Maroc) Ralph O. Harthan, Öko-Institut e.v. Atelier de travail «Expériences avec les projets MDP éoliens» Contenu Description du projet Choix de la

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

Energie : Economie et Politique(s)

Energie : Economie et Politique(s) Energie : Economie et Politique(s) Jean-Pierre Hansen 1 1. À propos de l énergie en général Energie et Environnement Le couple qui influencera le plus nos situations individuelles et collectives dans les

Plus en détail

«Paquet climat / énergie»

«Paquet climat / énergie» «Paquet climat / énergie» Atelier de travail du Ministère de l Environnement 28 février 2008 Contexte Conclusions du Conseil européen de mars 2007 Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% d

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Comparaison rénovation maison de rangée

Comparaison rénovation maison de rangée Comparaison rénovation maison de rangée Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 107 m 2 107 m 2 Perte de

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

FICHE RESUMEE ETUDE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES 2011

FICHE RESUMEE ETUDE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES 2011 FICHE RESUMEE ETUDE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES 2011 1 Beatriz Cerezo Monje Rosalva Espino Ramírez Cristina Silvera Roig 1. INTRODUCTION Les principales sources actuelles d énergies renouvelables au

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

SITUATION ENERGETIQE AU MAROC

SITUATION ENERGETIQE AU MAROC SITUATION ENERGETIQE AU MAROC ECOMAT- ECOMEC 2010 Matériaux & Énergies Du 11 au 15 mai 2010 à BOUZNIKA Mohammed HMAMOUCHI PLAN Contexte Mondial Politiques Énergétiques Le contexte marocain Axes de réflexion

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE. Madrid, 27 Octobre 2008

LES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE. Madrid, 27 Octobre 2008 LES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE Stefano Giacoma Stefano Giacoma Madrid, 27 Octobre 2008 LA LEGISLATION ITALIENNE Décret 164 de 2000 (libéralisation du marche du gaz). Décret 79 de 1999 (libéralisation

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Prix nova naturstroum 2012

Prix nova naturstroum 2012 Prix nova naturstroum 2012 3 juin 2013 Enovos à Strassen Remise des prix nova naturstroum 2012 Le tarif vert nova naturstroum Lancement commercialisation : mai 2003 Nombre de souscriptions au 1 er avril

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER

RAPPORT DE L ATELIER République de Côte d Ivoire Union Discipline - Travail ---------------- AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT AUTORITE NATIONALE DU MDP CÔTE D IVOIRE En partenariat avec : UNEP RISOE CENTER UNION EUROPEENNE

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

Comparaison rénovation maison 4 façades

Comparaison rénovation maison 4 façades Comparaison rénovation maison 4 façades Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 202 m 2 202 m 2 Perte de

Plus en détail

Présentation de BPCE sur la finance durable

Présentation de BPCE sur la finance durable Présentation de BPCE sur la finance durable Identité générale 2eme Groupe bancaire en France à assise coopérative: 37 millions de clients 8 200 agences bancaires 7,7 millions de sociétaires 127 000 collaborateurs

Plus en détail

ENERGIE AU MAROC ATOUTS ET OPPORTUNITÉS

ENERGIE AU MAROC ATOUTS ET OPPORTUNITÉS ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT ENERGIE AU MAROC ATOUTS ET OPPORTUNITÉS Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

Plus en détail

E. La situation institutionnelle de la maîtrise de l énergie au Maroc

E. La situation institutionnelle de la maîtrise de l énergie au Maroc VERSION PROVISOIRE Juin 2007 Maîtrise de l Energie : Institutions et Développement Blandine Antoine et Elodie Renaud E. La situation institutionnelle de la maîtrise de l énergie au Maroc Le secteur de

Plus en détail

Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique

Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique L ambition de la communauté internationale est d orienter le monde vers une

Plus en détail

P an n d e d l a p r p ésent n ation

P an n d e d l a p r p ésent n ation Journée d information EnergyManagement System & ISO 50001 Tunis 7 Décembre 2012 Expérience Tunisienne dans l Efficacité Energétique dans l Industrie: Politique, Instruments & Réalisations KawtherLIHIDHEB

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Projet DMS. Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne. Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web»

Projet DMS. Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne. Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web» En coopération avec: Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web» Seite

Plus en détail

Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique

Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique Coopération Technique Allemande Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique Concertation nationale 12 avril 2011 Rafik Missaoui,

Plus en détail

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Loi 13-09 Le développement des sources d énergies renouvelables nationales constitue l

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Mohamed EL Haouari Directeur du Pôle des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique ADEREE Contexte et conjoncture nationale

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES EXEMPLES CONCRETS Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique SA Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre GROUPE

Plus en détail

Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble)

Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble) logoenerdata_report.jpg Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble) 22 Juin 2012 Paris Brieuc Bougnoux (Enerdata) Quelle stratégie facteur 4 dans

Plus en détail

PROGRAMMES ENERGIES RENOUVELABLES DU MAROC. DIHK Hôtel Sheraton 30 novembre 2010 1

PROGRAMMES ENERGIES RENOUVELABLES DU MAROC. DIHK Hôtel Sheraton 30 novembre 2010 1 PROGRAMMES ENERGIES RENOUVELABLES DU MAROC DIHK Hôtel Sheraton 30 novembre 2010 1 SOMMAIRE Présentation de l ONE Le Programme éolien intégré Projets hydrauliques Participations allemandes 2 L ONE EN CHIFFRES

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche 1 1 1 Contexte et enjeux Un engagement territorial pour le climat Objectifs du plan climat d ici 2020 : les 3x20-20% des émissions de gaz à effet

Plus en détail

LA POLITIQUE D INNOVATION CHINOISE FACE AU DÉFI DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE CAS DES INDUSTRIES PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIENNE

LA POLITIQUE D INNOVATION CHINOISE FACE AU DÉFI DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE CAS DES INDUSTRIES PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIENNE LA POLITIQUE D INNOVATION CHINOISE FACE AU DÉFI DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE CAS DES INDUSTRIES PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIENNE Ecole d été RRI 2013 - Belfort, 28 août 2013 Zeting Liu Clersé / Réseau de

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail