Construire un véhicule qui roule et qui éclaire à l avant et à l arrière

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construire un véhicule qui roule et qui éclaire à l avant et à l arrière"

Transcription

1 DEFI SCIENTIFIQUE Construire un véhicule qui roule et qui éclaire à l avant et à l arrière Compétences du premier palier pour la maîtrise du socle commun. Compétence 1 : la maîtrise de la langue -Etre capable de s'exprimer clairement à l'oral en utilisant un vocabulaire approprié. -Participer en classe à un échange verbal en respectant les règles de communication Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques -Avoir un comportement responsable : Respecter les autres et les règles de la vie collective Compétence7:l'autonomie et et l'initiative -Etre persevérant dans toute les activités -S'impliquer dans un projet collectif Compétence 3 : la culture scientifique et tecnologique Pratiquer une démarche d'investigation : savoir observer, questionner Manipuler et expérimenter,formuler une hypothèse et la tester, argumenter, mettre à l essai plusieurs pistes de solutions Compétences découverte du monde ; Réaliser un circuit électrique simple. Être capable de réaliser un circuit permettant l allumage d une ampoule à l aide d une pile et savoir commander ce circuit par un interrupteur 1 Présentation du défi : Nous avons regardé une vidéo, sur laquelle des personnes lançaient un défi : «Nous vous mettons au défi de construire une voiture qui éclaire à l avant et à l arrière?» Puis les élèves sont questionnés sur les principales notions que comporte ce nouveau défi. «Il faut construire une voiture.» «Il faut une voiture qui roule et qui s éclaire.» «Il faut mettre de l électricité dans la voiture.» Au cours des échanges, les élèves décident d'emmener des voitures de la maison pour nous guider dans nos constructions En classe, la partie électricité est travaillée en premier

2 INSTALLER DES LUMIERES A L ' AVANT ET L' ARRIERE DU VEHICULE Comment allumer une ampoule avec une pile? Les enfants sont par groupe de 6, investigation par tâtonnement expérimental Observation 1. Il faut faire bouger l 'ampoule sur la pile 2. ll faut que l'ampoule touche les languettes de la pile 1. Adèle a fait bouger l'ampoule sur la pile. 2 Lucas a pris l'ampoule et l'a rapprochée de la pile : elle s'est allumée par hasard. Les enfants ont réessayé par groupe de 2 pour trouver l'explication. 1. L'ampoule ne s'allume pas 2. Pour que l'ampoule s'allume, il faut qu'une partie (le côté) touche une languette et l'autre partie ( le bas ) touche l'autre languette. Une ampoule comporte 2 parties : le plot et le culot Pour qu'une ampoule éclaire, il faut que le plot touche une languette de la pile et le culot l'autre partie Résultats des investigations Comment allumer une ampoule loin de la pile? 1. Il faut des fils qui s'accrochent à la pile. 1. Camille accroche les fils autour de la pile( en touchant le papier), et touche l'ampoule 2. Kylian : Il faut que les fils touchent les 2 parties de l'ampoule. Il laisse les fils autour de la pile 3. Eliza : Il faut que les fils touchent les 2 parties de l'ampoule et les 2 languettes de la pile 1. L'ampoule ne s'allume pas 2. L'ampoule ne s'allume pas 3. L'ampoule s'allume

3 Observation Pour qu'une ampoule éclaire, il faut que 2 fils : - 1 fil part d'une languette de la pile pour toucher le plot de l'ampoule 1 fil part de l'autre languette pour toucher le culot de la pile Résultats des investigations Nous avons fait un circuit Comment allumer deux ampoules avec une pile? Il faut d'autres fils pour les accrocher aux 2 ampoules. Les enfants décident de prendre 4 fils, ils refont le même circuit que précédemment et refont partir deux fils pour l'autre ampoule Les ampoules éclairent Observation Pour que les 2 ampoules éclairent, il faut 4 fils et les mettre en contact avec les parties de l'ampoule comme un circuit simple. Résultats des investigations

4 Comment allumer 4 ampoules ( car notre voiture aura 4 phares)? 1. Il faut refaire le même circuit avec une autre pile et 2 autres ampoules 2. Il faut 4 autres fils et les attacher sur la même pile pile d'une pile 1- Un groupe d'enfants refait le même circuit avec une autre pile et 2 ampoules et les mettent côte à côte. 2 un groupe décide d'accrocher tous les fils sur la même 3- Un groupe décide de faire un circuit en ne partant que Observation 1 Les ampoules éclairent 2 Les ampoules éclairent moins bien lorsqu'il y en a plusieurs 3 Toutes les ampoules éclairent mais pas à tous les essais et ne brillent pas de la même manière. Il y a moins d'électricité Nous n 'avons pas trouvé d'explications à notre investigation expérimentale Comment éteindre les ampoules (phares) de notre voiture? Pour l'instant, les ampoules s'éteignent si l'on débranche les fils. Mathéo : «papa, lui il appuie sur un bouton, et tous les phares s'allument en même temps» Les enfants ne trouvant pas de réponses, nous décidons d'écrire au CP «Bonjour les CP, nous cherchons une solution pour éteindre ou allumer les phares de la voiture. Pouvez vous nous aider?» Nous avons reçu une réponse : «Bonjour, nous aussi nous recherchons une solution mais nous pensons qu'il faut utiliser un interrupteur comme dans une classe pour allumer et éteindre la lumière» Les enfants prennent un interrupteur et expérimentent plusieurs circuits en y rajoutant l'interrupteur.

5 Suivant la position de l'interrupteur, des ampoules s'éteignaient et d'autres non. Un papa électricien est venu nous aider en nous montrant 2 types de circuit ( en série ou parallèle). Les enfants ont compris qu'en circuit parallèle, les ampoules éclairaient mieux. Les enfants ont donc réinvesti cette notion dans leur démarche et ont vu le résultat Il faut donc : 1 pile 4 ampoules 1 interrupteur 9 fils CONSTRUIRE UN VEHICULE QUI ROULE Les enfants après discussion ont décidé de construire une voiture à partir d'une boîte à chaussures. La liste du matériel a été réalisée collectivement

6 une boîte à chaussures pas trop grande des piques à brochette pour les essieux des bouchons de bouteille de lait pour les roues des bouchons de bouteilles pour les phares Les enfants par groupe avec l'adulte ont commencé la construction de la voiture. Les enfants proposent de faire des trous pour les phares, de percer des trous sur le côté pour mettre la brochette et les bouchons Plusieurs essais ont été réalisés : les 4 trous ont été percés mais pas correctement ( pas en face l'un de l'autre) donc roues pas en face l'une de l'autre La solution trouvée, nous nous sommes aperçus qu'il ne fallait pas que les roues touchent le carton, sinon la voiture ne roulait pas. De plus il fallait mettre un bouchon de liège pour que la roue ne parte pas en roulant. Avec l'aide d'un adulte, le groupe a terminé la voiture après que le circuit électrique soit installé à l'intérieur. Les ampoules ont été fixées sur des bouchons afin d'imiter les phares. Les enfants ont vu qu'il fallait faire un trou pour sortir l'interrupteur afin d'allumer ou éteindre les phares. Nous avons réussi le défi : La voiture roule. Les phares s'allument et s'éteignent.

230 premiums. Art: 8663 porte-clés "Dorchester" Art: 8667 porte-clés "Staines" Art: 8665 porte-clés "Ringwood"

230 premiums. Art: 8663 porte-clés Dorchester Art: 8667 porte-clés Staines Art: 8665 porte-clés Ringwood ORANGE EDITION 2014 230 premiums 10 Art: 8663 porte-clés "Dorchester" Pratique! Ce porte-clés est fait de métal est un support publicitaire idéal. Il vous propose deux différentes techniques de finition.

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international

Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international L essai en vibration, quand il est réalisé correctement, est un outil précieux pour chaque laboratoire ou pour chaque ligne

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45.

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Article «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/44308ac Note :

Plus en détail

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES

QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES QUARTIERS DU MONDE: HISTOIRES URBAINES FORMATION SUR LA VIDEO COMME OUTIL DE LA RECHERCHE-ACTION Equipe de Pikine 20-22 octobre 2007 Silvana Ospina, Référente en Techniques de Communication, INCITA Alice

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents Dossier pédagogique EXPOSITION Sorties de Cours 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15 EXPOSITION Artistes émergents 15.06.16 > 26.06.16 Vernissage le 15 juin à 17h P a g e 2 Sommaire Présentation

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

Les 4 formes de divorce

Les 4 formes de divorce Publié sur Desunion.org (http://www.desunion.org) Accueil > Les 4 formes de divorce Les 4 formes de divorce Soumis par Françoisle dim, 02/06/2013-20:35 Le divorce est, avec le décès de l?un des époux,

Plus en détail

Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS

Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS GENERALITES : Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS Publisher est un logiciel de PAO (Publication assistée par ordinateur). Facile d'emploi grâce aux menus déroulants, il permet d'élaborer et d'éditer

Plus en détail

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine Concepteur du cours : Wendy E. Mackay, INRIA Futurs wendy.mackay@inria.fr Introduction aux TDs L'interface d'un logiciel détermine souvent sa réussite

Plus en détail

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd.

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. TinyTap Version 2.6 Novembre 2015 Titre de l app Langue(s) Prix Lien App Store TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. Multilingue gratuit en version de base achats intégrés pour certains

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne Julien Marion Amel Lycéens en Ile-de-France Scientifiques Élena formulatrice en cosmétique Pascale responsable marketing Julie astrophysicienne Marc créateur d'entreprise Nicolas ingénieur en gestion des

Plus en détail

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 Page 1 of 40 1 CONNEXION...3 1.1 CONNEXION...3 1.2 ACCUEIL...4 2 PROFIL...5 2.1 PERSONNNEL...5 2.2 PAIEMENT...5 2.3 LIVRAISON...5 2.4 PREFERENCES...6

Plus en détail

Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr

Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr Mémo technique à l usage des contributeurs de bretagne.fr 1. Se connecter et accéder à son espace de travail 2. Créer un nouveau contenu 3. Mettre à jour une page du site 4. Questions / réponses 1. Se

Plus en détail

Forum de Paris 1 Février 2012

Forum de Paris 1 Février 2012 Forum de Paris 1 Février 2012 Bouleversements politiques défis économiques Intervention M. Adil Douiri Mesdames, Messieurs, Je suis ravi d être parmi vous et de contribuer à la réflexion en cette période

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 UNE Diagnostiqueurs et auditeurs ont de l énergie à revendre! LE DIAGNOSTIC EST UN DOCUMENT OBLIGATOIRE, L AUDIT UNE DEMARCHE VOLONTAIRE. UN SEUL BUT POUR

Plus en détail

*029776* OBJECTIF DAEU B. Test autocorrectif de physique 1-5667-TC-PA-01-12 300

*029776* OBJECTIF DAEU B. Test autocorrectif de physique 1-5667-TC-PA-01-12 300 MNSTÈ D L ÉDUCTON NTONL MNSTÈ D L NSGNMNT SUÉU T D L CHCH T OBJCTF DU B Test autocorrectif de physique *029776* 1-5667-TC--01-12 300 xercice 1 : Cinématique On considère le déplacement d'un mobile suivant

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

CENTRAL MEDIA PORTE-CLES LUMINEUX PROJET. Ref. KCM 108. Version 1.00

CENTRAL MEDIA PORTE-CLES LUMINEUX PROJET. Ref. KCM 108. Version 1.00 CENTRAL MEDIA PROJET Ref. PORTE-CLES LUMINEUX Version 1.00 AVANT PROPOS Ce projet est étudié en tenant compte de son aspect ludique et éducatif pour les ateliers de technologie. Chaque élève apprend à

Plus en détail

solution climatique optimale

solution climatique optimale PME, bureaux et non-résidentiel magasins de détail Nous trouvons toujours la solution climatique optimale secteur des soins, secteur public et écoles industrie et horticulture hôtellerie, loisirs et wellness

Plus en détail

3321 Manuel d'instruction

3321 Manuel d'instruction 3321 Manuel d'instruction INSTRUCTIONS IMPORTANTES DE SÉCURITÉ Lors de l'utilisation d'un appareil électrique, il est important de toujours suivre certaines précautions de sécurité dont certaines sont

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

L entreprise et la production

L entreprise et la production Université Paris Est Créteil IUT DE CRETEIL VITRY Département de GEii 2 ème année du DUT de Génie Électrique et Informatique Industrielle Réalités humaines, économiques et sociales de l'entreprise 2 è

Plus en détail

Compléter les fiches de validation de projets

Compléter les fiches de validation de projets Compléter les fiches de validation de projets V ERSION 1 vendredi Rédaction : Louis GIRAUD : IA- IPR STI 1 / 6 M ODE D' D EMPLOI DU DOCUMENT DE VALIDATION DES PROJETS DE SPECIALITE 2D ET SSI STI 2D ET

Plus en détail

ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT

ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT Ministère des Affaires étrangères et européennes ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT Des clips pour apprendre n 12 : Ils chantent la France Réalisation : Michel Boiron et Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction : Murielle

Plus en détail

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté.

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté. TOUR DE L ILE. Niveau et objectifs pédagogiques : classe de 5 ème (possible dès la 6 ème ) L élève extrait des informations de plusieurs documents, engage une démarche en plusieurs étapes, effectue des

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2013. Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité

FÊTE DE LA SCIENCE 2013. Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité FÊTE DE LA SCIENCE 2013 Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité Les participants au projet - LANGELIER Christelle, école Louise de Bettignies, CP - TAKERKART Claudine, école Louise de

Plus en détail

L animation des hommes

L animation des hommes L animation des hommes 1.Le management 2.Les styles de management 3.La culture d entreprise 4.La mobilisation des hommes 1 1.Le management Définition : le management est l art ou la manière de conduire

Plus en détail

HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT

HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT Une entreprise qui veut assumer sa responsabilité sociétale doit inévitablement modifier un certain nombre d habitudes, de règles, de processus. Pour mener à bien

Plus en détail

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe MEDIA Recommandations Avant la première utilisation, lire attentivement ce qui suit : L émetteur SurfLink Media peut être connecté à la plupart des appareils multimédia, notamment les chaines hi-fi, les

Plus en détail

Perfectionnez-vous en langue étrangère

Perfectionnez-vous en langue étrangère Perfectionnez-vous en langue étrangère Éligible DIF Anglais GROUPE 1 Tout public adulte ayant quelques connaissances de base en anglais et, qui souhaite être capable de tenir une conversation simple en

Plus en détail

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 Siège Social : IFSP 15, rue des Tulipiers 38280 VILLETTE D ANTHON Tél. 06 25 45 92 85 ou 06 74 10 14 16 / Mail : contact@ifsp-lyon.fr

Plus en détail

BIENVENUE. Ce guide permet une prise en main rapide.

BIENVENUE. Ce guide permet une prise en main rapide. BIENVENUE Voici votre tado Climatisation Intelligente. Au lieu d utiliser une télécommande, vous allez désormais contrôler votre climatiseur avec le boîtier tado et tado app. Ce guide permet une prise

Plus en détail

Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects

Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects D. Bachmann, A. Legendre 1 Retour d expérience du BIM sur la Cité du Vin à Bordeaux, conçue par XTU Architects Denis

Plus en détail

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION.

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION. LES LANCERS GENERALITES : Avant la compétition, tout athlète devra se présenter à la chambre d appel afin de confirmer sa participation. L ordre dans lequel les concurrents feront leurs essais sera tiré

Plus en détail

BIEN CONFIGURER VOTRE Partner ORIGIN

BIEN CONFIGURER VOTRE Partner ORIGIN TARIFS, ÉQUIPEMENTS ET V1.0 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 09B APPLICABLES AU 29 Juin 2009 BIEN CONFIGURER VOTRE Partner ORIGIN Peugeot a édité ce guide pour vous aider à configurer votre Partner ORIGIN selon

Plus en détail

AU PARCOURS PERSONNALISÉ. Le sujet en lui-même, toute une histoire. Les fonctions à apporter concrètement

AU PARCOURS PERSONNALISÉ. Le sujet en lui-même, toute une histoire. Les fonctions à apporter concrètement 1 SUJET 12 : GÉNÉRATEUR DE QCM Projet M1 de Mickaël Dervaux et Julien Prato DU GÉNÉRATEUR DE QCM AU PARCOURS PERSONNALISÉ Le sujet en lui-même, toute une histoire Les objectifs, quels sont-ils? Les fonctions

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IVe Mathématiques 4e classique Nombre de leçons: 4.0 Nombre minimal de devoirs: 3/3/3 Langue véhiculaire: Français I. Compétences à développer au cours de mathématiques

Plus en détail

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 6102 lirva erttelofni mon club POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970 École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 3 orémun Natation Laval PLEIN FEUX SUR LE NAGE-O-THON Le vendredi

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de service : Outils et Méthodes de la Systématique Intégrative - UMS 2700 Du Muséum National d Histoire Naturelle de Paris Avril 2008 Section

Plus en détail

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige 1) Contenu de votre coffret - Le téléphone Bazile Prestige 2) Votre Bazile Prestige le haut parleur - Un chargeur secteur - Un kit mains-libres - Un tour de

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher?

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher? Défi des chercheurs 2012/ 2013 GS/ CP Classe de Soraya NACRY Ecole ROIZY Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Je vous mets au défi de construire un engin qui se déplacera sans le toucher et sans électricité

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE ACTION

FICHE DESCRIPTIVE ACTION FICHE DESCRIPTIVE ACTION RAPPEL : Les actions proposées peuvent concerner aussi bien des projets de sensibilisation à l égalité femmeshommes au sein des écoles d ingénieurs ou dans la sphère professionnelle.

Plus en détail

Les Communautés de pratique et d apprentissage pour les PME et les groupes de codéveloppement

Les Communautés de pratique et d apprentissage pour les PME et les groupes de codéveloppement Les Communautés de pratique et d apprentissage pour les PME et les groupes de codéveloppement Jean-François DUMAIS et Benoît LEDUC Conférence rence-compétences Chaire de gestion des compétences, ÉSG, UQÀM

Plus en détail

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation.

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. Sommaire I. INTRODUCTION... 4 1. Avantage de Publisher... 4 2. Composition prédéfinies... 5 3. Composants indépendants et déplaçables... 5 4. Les atouts des

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

Pédagogie, politique, démocratie participative

Pédagogie, politique, démocratie participative Pédagogie, politique, démocratie participative Raymond Millot La désaffection politique mine le corps social. L idée de démocratie participative apparaît comme un antidote. Sa mise en œuvre nécessite l

Plus en détail

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Laboratoire d Automatique POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Projet de Semestre / Eté Année académique 2004 / 2005 Jean Martial Miamo Nguekam Etudiant en 4 ième année Electricité Dr. Denis Gillet

Plus en détail

Content Provider. Qu est-ce qu un ContentProvider? Table des matières

Content Provider. Qu est-ce qu un ContentProvider? Table des matières Content Provider Table des matières Qu est-ce qu un ContentProvider?...1 Comment créer un ContentProvider?...2 Exemple...3 Création d une classe de test...5 Application Tierce...6 Source...7 Qu est-ce

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Modélisation stochastique pour l évaluation des indicateurs de la sûreté de fonctionnement d un système de production Cas de l entreprise DOMELEC

Modélisation stochastique pour l évaluation des indicateurs de la sûreté de fonctionnement d un système de production Cas de l entreprise DOMELEC MEMOIRE DE MAGISTER PRESENTE AU Laboratoire d Automatique et Productique LAP En vue de l obtention d un diplôme de magister Spécialité Génie Industriel Par BEN FERROUDJ Hafiza Ingénieur en Génie industriel

Plus en détail

Chapitre VI : Génétique Bactérienne

Chapitre VI : Génétique Bactérienne Chapitre VI : Génétique Bactérienne La biologie moléculaire est née dans les laboratoires de microbiologistes étudiant des virus et des bactéries telles que E.coli. Ce sont des expériences avec des virus

Plus en détail

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL April 2007 LE TRAVAIL À quel âge est-ce que je peux travailler? Si tu as moins de 16 ans, tu as besoin d un Permis de travail pour enfant pour pouvoir travailler. (Ceci

Plus en détail

Technique de réseaux et USV

Technique de réseaux et USV Remarques sur la technique de réseau Exploitation sur serveurs réseau WinCC ne prend en charge que le protocole réseau TCP/IP sur le bus pour terminaux. Il est impossible d'exploiter WinCC sur des serveurs

Plus en détail

NC NUMERICABLE, SA au capital de 968 852 361,63 - RCS Meaux 400 461 950 10, rue Albert Einstein, 77 420 Champs-sur-Marne. - MANINST HDBOX XXXX

NC NUMERICABLE, SA au capital de 968 852 361,63 - RCS Meaux 400 461 950 10, rue Albert Einstein, 77 420 Champs-sur-Marne. - MANINST HDBOX XXXX Contacts SERVICE CLIENTS 990 Attente gratuite depuis une ligne fi xe Numericable (prix d'un appel local depuis un poste fi xe, de 8h à h, 7j/7) ou www.numericable.fr COURRIER Service Clients - TSA 6000

Plus en détail

Petite histoire. de la protection sociale. en France

Petite histoire. de la protection sociale. en France Petite histoire de la protection sociale en France Manu Bodinier 29 septembre 2015 Godewaersvelde 1. Un bout d'histoire 2. Les formes de protection 3. La machine de la protection sociale Partie I Quelques

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

1 Thessaloniciens 2.13-3.5. Tenir, mais comment? Nous ne sommes pas les seuls minoritaires, mais minoritaires nous le sommes.

1 Thessaloniciens 2.13-3.5. Tenir, mais comment? Nous ne sommes pas les seuls minoritaires, mais minoritaires nous le sommes. 1Thess2b FMT 150809.doc 1 Introduction 1 Thessaloniciens 2.13-3.5 Tenir, mais comment? En France, nous sommes habitués : les chrétiens sont minoritaires, et les chrétiens évangéliques très minoritaires.

Plus en détail

Mvb/messages 2013 08 Pagina 1

Mvb/messages 2013 08 Pagina 1 Système Ranking Depuis le 1/8/2013 le nouveau système de ranking est entré en vigueur. Le système consiste en 6 rankings continus, dans lesquels tous les joueurs actifs de la LFBB et de Badminton Vlaanderen

Plus en détail

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère

H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère H C Habitat Eco Constructif 26600 Pont de l Isère Présentation & Dossier technique 1 Historique Les Américains, grand constructeurs de maisons à ossature bois ont découvert l ossature acier dans la maison

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

Mémento du baby-sitter

Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Faire du baby-sitting est une responsabilité qui nécessite des connaissances dans le domaine de la petite enfance. Ce mémento rédigé par les puéricultrices

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

Séjour hiver Guides la Grave-Xpérience «Découverte des Cerces»

Séjour hiver Guides la Grave-Xpérience «Découverte des Cerces» Séjour hiver Guides la Grave-Xpérience «Découverte des Cerces» 3 jours de randonnée dans le massif des Cerces, pour découvrir les joies du raid à ski. Dates: début janvier à début avril. D autres dates

Plus en détail

Elaboration et suivi des plans et concepts de protection incendie

Elaboration et suivi des plans et concepts de protection incendie Recommandation ECA-Vaud Elaboration et suivi des plans et concepts de protection incendie R03-v01 Mai 2016 Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels du canton de Vaud Av. du

Plus en détail

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Sophie Bailly, Emmanuelle Carette Crapel, université de Nancy 2, France Résumé Dans le cadre de la formation en FLE offerte par le Defle (département

Plus en détail

Vue d'ensemble des interfaces

Vue d'ensemble des interfaces Vue d'ensemble des interfaces Sage 50 Vue d'ensemble des interfaces 28.07.2014 2/9 Contenu 1. Logiciel Sage 50 un système ouvert... 3 Vue d'ensemble des interfaces... 3 2. Connexion On-Line via SOK Automation

Plus en détail

Atelier «Choisir la forme juridique adaptée à son projet» Mairie de Paris Carrefour des Associations Parisiennes

Atelier «Choisir la forme juridique adaptée à son projet» Mairie de Paris Carrefour des Associations Parisiennes Atelier «Choisir la forme juridique adaptée à son projet» Mairie de Paris Carrefour des Associations Parisiennes 1 Modalités de fonctionnement Le CAP vous invite AVANT votre formation à télécharger vos

Plus en détail

Logique entrepreunariale

Logique entrepreunariale Logique entrepreunariale Le Cube, le 11 octobre 2006 Olivia CONIL-LACOSTE, Pierrick JUDEAUX, Kevin CARDONA, Timothée MURILLO Intro I- Derrière la porte de Magda Danysz... II- Entreprendre et innover dans

Plus en détail

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com)

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Accueil > Consulting Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS Nous mettons à votre disposition notre expérience pour vous permettre de prendre

Plus en détail

Enquête. les réseaux. 12 Test-Achats 543 juin 2010 www.test-achats.be

Enquête. les réseaux. 12 Test-Achats 543 juin 2010 www.test-achats.be Enquête Tarifs in les réseaux 12 Test-Achats 543 juin 2010 www.test-achats.be Sandrine Bouhy et David Wiame ternet mobile GSM au service du net Surfer n importe où avec son GSM ou son ordinateur devient

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients.

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients. Page 1 sur 5 MONOPOLOG Le «MONOPOLOG» créé par les élèves des classes BAC PRO Logistique 2004-2007, du L.P. Albert Bayet de Tours, subventionné par AFT-IFTIM, vous propose la règle du jeu suivante. BUT

Plus en détail

Créer une simple application Java avec netbeans. Par Ahcène BOUNCEUR

Créer une simple application Java avec netbeans. Par Ahcène BOUNCEUR Créer une simple application Java avec netbeans Par Ahcène BOUNCEUR Janvier 2005 INTRODUCTION Dans cet exemple nous allons vous montrer comment peut-on créer une simple application Java en utilisant l

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance en partenariat avec BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR «Management des unités commerciales» Préparation au diplôme par correspondance - manager une unité commerciale - gérer a relation avec la clientèle -

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire;

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire; Directive Directive pour les fonds du marché monétaire 6 juin 2012 (État au 4 mai 2016) I Principes, objectifs et caractère obligatoire La directive fait partie de l autoréglementation de l industrie suisse

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DE L ERGONOME DANS UN PROJET DE CONCEPTION : UNE INTERVENTION SOUS CONDITIONS

LA CONTRIBUTION DE L ERGONOME DANS UN PROJET DE CONCEPTION : UNE INTERVENTION SOUS CONDITIONS LA CONTRIBUTION DE L ERGONOME DANS UN PROJET DE CONCEPTION : UNE INTERVENTION SOUS CONDITIONS CHRISTIAN MARTIN Laboratoire d Ergonomie des Systèmes Complexes Université Victor Segalen Bordeaux 2 16 rue

Plus en détail

Quelles approches pour tester autrement vos formules, produits et services?

Quelles approches pour tester autrement vos formules, produits et services? Harris Café 12 janvier 2016 Quelles approches pour tester autrement vos formules, produits et services? Présenté par : Garance Ferbeck, Directrice du Département Grande consommation/luxe, Harris Interactive

Plus en détail

02 41 70 06 30-49 LE FUILET www.geco-manutention.fr

02 41 70 06 30-49 LE FUILET www.geco-manutention.fr SOLUTIONS DE MANUTENTION 02 41 70 06 30-49 LE FUILET www.geco-manutention.fr POURQUOI CHOISIR GECO? Au coeur de vos problématiques, concernant la réglementation de plus en plus stricte et la sécurité de

Plus en détail

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans «J ai toujours cherché à intéresser mon équipe à l évolution de l entreprise» Videur de boîte de nuit, avant d intégrer la police, Olivier Couteau,

Plus en détail

GAMME DE PNEUS PREMIUM

GAMME DE PNEUS PREMIUM GAMME DE PNEUS HIVER 2015 GAMME DE PNEUS PREMIUM POUR VEHICULES DE TOURISME, SUV/4x4 ET UTILITAIRES Saviez-vous que la surface de contact de votre pneu est comparable à la taille d une carte postale? Spécialement

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Objet Module scolaire, CÔTÉ SCIENCES Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES Public scolaire visé CE2-CM1-CM2 Durée du

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc.no.17/Rév.1 2001 FRANÇAIS Original: ITALIEN Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Programme de conseils en placement

Programme de conseils en placement Programme de conseils en placement Pour nous, il n existe pas de marchés étrangers ṂC N19 70 56 O155 08 58 GOLFER AVEC DES AMIS, À HAWAII Votre vie s inscrit dans une géographie. Votre origine, votre destination,

Plus en détail

FICHE 1a Fiche à destination des enseignants

FICHE 1a Fiche à destination des enseignants FICHE 1a Fiche à destination des enseignants TS 25 Les défis de l'aéronautique au XXIème siècle Type d'activité Activité documentaire ; utilisation de TIC en classe. Notions et contenus du programme de

Plus en détail