la réponse sur incident de sécurité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la réponse sur incident de sécurité"

Transcription

1 LIVRE BLANC la réponse sur incident de sécurité Enjeux, démarche et bonnes pratiques Mai 2015

2 éditorial Marc Cierpisz, Directeur de l offre Cybersécurité Econocom-Osiatis Depuis le début de cette année 2015, nous avons constaté une recrudescence des actes de cybercriminalité. Que ce soit dans les médias ou dans la presse, ces cyberattaques ont montré les limites de la sécurité. La première raison est liée au fait que la sécurité est plus devenue un moyen de commodité que de protection réelle (anti-virus, firewall, anti-spam,...). D ailleurs si nous prenons les cas d entreprises ayant récemment fait l objet de cyberattaques révélées dans les médias, nous constatons, la plupart du temps, une incompréhension des dirigeants : avoir pu être attaqués alors qu ils avaient mis en place des moyens de sécurité périmétrique de dernière génération. La seconde raison est liée au fait que nous ne soyons pas capables d anticiper et de détecter suffisamment tôt ces cyberattaques. Ces phénomènes devraient entraîner l évolution des méthodes de réponse sur incident de sécurité! Les études, que ce soit Ponemon Research Institute, Verizon, ICSPA, et bien d autres, montrent depuis un certain temps une évolution constante des actes de cyberattaque. 2 La réponse sur incident de sécurité

3 Cette évolution n est pas neutre. Le développement des techniques de cyberattaque est porté par l évolution des technologies et constitue un réel changement dans le monde professionnel. Ce phénomène ne pourra que s accroître dans les prochaines années si nous ne réagissons pas. Les dirigeants, les DSI et les RSSI doivent transformer la sécurité et surtout la réponse sur incident pour en faire un facteur de productivité, de qualité. Ils doivent définir une politique limitant les risques non pas au sens IT ou métier mais impactant l ensemble de l entreprise et mettre en place les moyens pour gérer efficacement la réponse sur incident de sécurité. la réponse sur incident de sécurité pose de nombreuses questions sur les aspects aussi bien techniques que juridiques ou organisationnels une réflexion doit être engagée afin de pouvoir arbitrer et organiser la sécurité de demain Cette réflexion ne doit plus être uniquement axée sur des aspects technologiques. Il est essentiel de comprendre les mécanismes, les usages et le comportement qui conviennent le mieux à chaque métier, à chaque fonction pour permettre une réaction et une gestion efficace des incidents de sécurité. Certes l État français a renforcé certains dispositifs, permettant ainsi une meilleure approche et des moyens accrus pour lutter contre ces deux nouvelles formes de cybercriminalité mais c est aux dirigeants, aux DSI et aux RSSI de jouer un nouveau rôle. Nous avons souhaité dans le cadre de ce livre blanc leur donner des pistes pour aborder avec plus de sérénité la réponse sur incident de sécurité et développer des moyens de protection face à ces nouveaux risques. La réponse sur incident de sécurité 3

4 sommaire Éditorial...2 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité...7 L état de la réponse sur incident...8 Le changement de visage de la réponse sur incident...8 Le cycle de vie d un incident lié à une cyberattaque...10 Le rôle central de l entreprise face à une cyberattaque...10 Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? Des cyberattaques en pleine expansion...16 Une sécurité périmétrique inadaptée et inefficace...18 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Introduction à la réponse sur incident La réponse sur incident de sécurité

5 Quels délais de réponse sur incident de sécurité ou cyberattaque?...23 Quelle défense apporter aux incidents de sécurité ou cyberattaques?...25 Quelle démarche de réponse sur incident de sécurité? Quelle défense contre un incident de sécurité ou une cyberattaque?...32 L orchestration de la réponse sur incident : méthodologie SCOR...33 Synthèse des bonnes pratiques de la réponse sur incident de sécurité Interview : point juridique sur les cyberattaques Conclusion...46 La réponse sur incident de sécurité 5

6 6 La réponse sur incident de sécurité

7 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité La réponse sur incident de sécurité 7

8 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité L état de la réponse sur incident Toutes les statistiques le montrent, les cyberattaques sont aujourd hui et plus que jamais un phénomène touchant l ensemble des acteurs économiques. Trois chiffres 1 importants pour comprendre l état actuel de la réponse sur incident de sécurité. 78 % des cyberattaques ont été réalisées sans difficulté, c est-à-dire ne nécessitant pas un niveau d expertise pointu pour mettre à mal les moyens de production de l entreprise. 69 % des cyberattaques ont été découvertes par des tiers, ce chiffre met en évidence la difficulté des entreprises à maintenir à niveau l expertise de son personnel. 66 % des cyberattaques ont été découvertes après plusieurs mois démontrant une perte de la maîtrise de ses infrastructures dans un monde de plus en plus ouvert et interconnecté. Ce nouveau type de menaces a connu une croissance importante depuis 2009 avec l émergence du cloud et l expansion de l informatique déportée. Les entreprises ont soif de compétitivité, d innovation, de connectivité et veulent s affranchir des modèles classiques de l IT. Cette évolution a eu pour conséquence directe la recrudescence des risques de cyberattaques. Dans ces conditions, l évolution des solutions de sécurité mais surtout de la réponse sur incident de sécurité n est plus un gage de pérennité mais est devenue un véritable défi pour les entreprises. Le changement de visage de la réponse sur incident Depuis l ordonnance de 2005 relative aux échanges électroniques entre les usagers et les autorités administratives qui introduit la notion de prestataires de services de confiance (PSCO), l Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information (ANSSI) a beaucoup œuvré dans le changement et la professionnalisation des acteurs de la sécurité. Pour rappel, en 2011 l ANSSI effectuait la présentation du référentiel de qualification PASSI (Prestataires d Audit de la Sécurité des Systèmes d Information) et en 2014 exposait sa feuille de route sur la Qualification des Prestataires de «Cyberdéfense» sur deux nouveaux axes : la détection et la réponse sur incident (PDIS, Prestataire de Détection d Incident de Sécurité & PRIS, Prestataire de Réponse sur Incident de Sécurité). 1 Source : Verizon «2013 Data Breach Investigations Report» 8 La réponse sur incident de sécurité

9 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité Cette approche a entraîné une mutation profonde des acteurs du marché de la sécurité mais aussi de la façon dont les entreprises d appréhendent la réponse sur incident. passage d une posture de protection passive à une stratégie de cyberdéfense en profondeur Deux courants de pensée s affrontent. Le premier met en avant la sécurité opérationnelle et l utilisation de produits de sécurisation (firewall, anti-virus, anti-spam, etc...). Le second met en avant la maîtrise des risques du SI. Mais l un comme l autre se retrouvent face aux mêmes dysfonctionnements en cas de cyberattaque et donc de gestion de crise. Comme nous avons pu le voir, l actualité a souvent pointé et mis en avant les risques liés aux cyberattaques. La sécurité et le traitement ont été régulièrement mis à mal. Dans un monde où compétitivité rime avec productivité, mobilité et agilité, les risques de cyberattaques ont de belles années devant eux. Une question subsiste : comment les entreprises vont-elles pouvoir adresser les nouveaux enjeux de cybersécurité? Un simple constat, les entreprises ne semblent pas encore avoir pris en compte l ampleur de la menace liée aux attaques contre les systèmes d information. Comment, dans ce contexte être en mesure d intervenir rapidement pour traiter les attaques les plus graves représentant un danger pour la sécurité du patrimoine informationnel de l entreprise? Pour répondre à cette question, les dirigeants, DSI et RSSI doivent faire évoluer le modèle sécuritaire de leur entreprise afin d adresser ces enjeux autour de leur patrimoine informationnel. Mais qu en est-il du côté des assaillants? Problématiques de ressources, problématiques de temps, problématiques de compétences, problématiques d appréciation du risque, problématiques économiques, problématiques financières autant de sujets qui nous conduisent à réfléchir sur la façon d adresser la réponse sur incident de sécurité ou de cyberattaques. La réponse sur incident de sécurité 9

10 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité Le cycle de vie d un incident lié à une cyberattaque Les cyberattaques actuelles, plus nombreuses, plus complexes, plus sophistiquées imposent aux entreprises d adopter une autre posture que celle consistant à un empilement de solutions de sécurité pas toujours adaptées. Le cycle de vie d une cyberattaque, qu elle soit complexe ou sophistiquée, reste le même depuis des années. Elle se déroule en 3 étapes : Compromission Reconnaissance Identifier les cibles Rechercher les vulnérabilités Intrusion Attaque Exploiter les vulnérabilités Augmenter les privilèges des comptes utilisateurs Créer des portes dérobées (Backdoors) Effacer les traces Atteinte de l objectif Perturbation de systèmes Extraction (ex : d argent, ou DPI, données confidentielles ) Manipulation (ex : ajout, modification ou suppression des informations clés) la première : la phase de reconnaissance. Elle va permettre d identifier sa cible et de rechercher l ensemble des vulnérabilités. Contrairement à l audit de sécurité, dans cette étape, l assaillant n a aucune contrainte de périmètre ni de cadre contractuel. Cette absence de contrainte va lui permettre d exploiter tout type de vulnérabilité. la seconde : l attaque elle-même. Les attaques, aujourd hui plus sophistiquées, permettent aux assaillants, une fois entrés dans le système d information de l entreprise, d effectuer diverses actions comme l élévation de privilèges, la création d une porte dérobée, la mise en sommeil des agents dormants et surtout l effacement de toute trace de son passage. la dernière : l atteinte de son objectif. Cela peut se traduire par une simple perturbation des systèmes ou encore l exfiltration d informations sensibles dans le but d actes de manipulation. Incident Le rôle central de l entreprise face à une cyberattaque Les impacts liés à une cyberattaque peuvent être considérables pour toute entreprise. Il n existe malheureusement aucune solution miracle pour empêcher quelqu un de vouloir s introduire dans le système d information et ce, en dépit des efforts de préparation et de protection qu une entreprise peut y consacrer. Les entreprises doivent donc modifier leur positionnement en matière d appréciation de la sécurité, abandonner la posture défensive pour adopter une approche à la fois stratégique, proactive et pragmatique. 10 La réponse sur incident de sécurité

11 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité Gestion des vulnérabilités : plus de 55% des organisations n ont pas développé de stratégie pour guider leurs efforts de gestion des vulnérabilités. Gestion des incidents : 65% des organisations n ont pas de processus de gestion des incidents de sécurité. Gestion des risques cyber : 70% des organisations n ont pas de plan de gestion documenté des risques cyber. Source : Homeland Security 2014 A l heure actuelle, il existe différents moyens de réactions face aux risques de cyberattaques comme : la mise en place de tests d intrusion, bonne pratique mais limitée car enfermée dans un cadre contractuel. le PRA/PCA, là aussi une démarche fort louable mais qui n est testée qu unitairement dans les entreprises. 80% d entre elles n ont d ailleurs jamais effectué un exercice dans sa globalité. Trop contraignant, trop d acteurs à solliciter et surtout une perte de chiffre d affaires. Incomparable par rapport aux risques qu elles encourent suite à une cyberattaque. SOC, CERT, veille... nécessaires dans la phase d alerte mais inutiles pour l entreprise si les personnes ne sont pas sensibilisées et impliquées. Aucun de ces moyens n est véritablement complet sauf si nous l abordons du point de vue de la cyberrésillience. Pourquoi? La cyberrésillience implique l essence même de la réponse sur incident, à savoir : le personnel, les processus et la technologie. Elle impose une méthodologie à la fois solide et pragmatique d analyse des risques de cyberattaques. Elle permet à l entreprise de reprendre son rôle central dans la réponse aux cyberattaques. Elle se pose ainsi comme le garant de la protection du patrimoine informationnel de l entreprise. La réponse sur incident de sécurité 11

12 Comprendre le périmètre de la réponse sur incident de sécurité Maturité et efficience de la sécurité Audit Test d intrusion Maturité de la sécurité Tableaux de Bord Etc Bonne compréhension des enjeux de sécurité Piratage Hacking Violation données SIEM SOC CERT Veille Etc Détection Bonne compréhension des enjeux de sécurité Manque de budgets Gestion sur incident de sécurité Manque de ressources adéquates Gestion de la sécurité dans les projets Mise en place d architecture sécurisée Mise en place de PRA/PCA Réponse sur incident de sécurité Mauvaise estimation des conséquences Manque de ressources Budget insuffisant 12 La réponse sur incident de sécurité

13 Le cycle de vie de la sécurité dans les entreprises évolue de façon positive mais pas pour tous les segments. En effet, les entreprises ont pris conscience de la nécessité d auditer leur site, permettant ainsi une réduction des risques de cyberattaques. Elles ont pu grâce à la mise en place de système de management de la sécurité établir une bonne visibilité des risques mais pas forcément des moyens de réaction. Si nous nous penchons sur la phase de supervision, de détection et de veille, les entreprises, même si elles ont une bonne compréhension des enjeux de sécurité, minimisent l importance des conséquences sur les budgets et l importance des ressources compétentes. Le constat est encore plus alarmant dans la phase de gestion sur incident de sécurité : problématique budgétaire, ressources, mauvaise estimation des conséquences. La réponse sur incident de sécurité 13

14 14 La réponse sur incident de sécurité

15 Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? La réponse sur incident de sécurité 15

16 Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? Des cyberattaques en pleine expansion En France, comme dans le reste du monde, les entreprises ne luttent pas forcement à armes égales face aux cyberattaques ; conséquence directe d une expansion de ces dernières depuis quelques années. PwC 2 considère que plus de cyberattaques ont lieu chaque jour dans le monde, soit un total pour 2014 de 42,8 millions! Chiffres en augmentation de 48 % par rapport à Si maintenant nous regardons le coût annuel attribué aux incidents de cybersécurité, il atteint 2,7 millions de dollars en 2014 en augmentation de 34 % par rapport à Par contre le budget moyen alloué à la sécurité de l information baisse pour la première fois depuis Il est tombé à 4,1 millions de dollars, soit 4 % de moins qu en Côté cibles, l étude de PwC, démontre que l Europe reste une cible privilégiée.les cyberattaques y sont en forte progression. Ce sont malheureusement les collaborateurs qui restent à l origine de plus d un tiers des incidents de sécurité déclarés (35%) (involontairement la plupart du temps), en augmentation de 10 % en 2014 par rapport à reste une année prolifique avec un focus sur les cyberattaques menées par un État (+ 86 %), en particulier sur les secteurs de l énergie, de l aéronautique et de la défense. 20,5% de progression du coût des cyberattaques en France en un an Source : Ponemon Institute - HP «Coût du cybercrime aux Etats-Unis et en France en 2014» Un manque de visibilité : SOC, CERT que font-ils? Ces chiffres sur la cybersécurité montrent que, malgré la multitude des acteurs sur ce marché, les entreprises restent souvent seules faces aux cyberattaques. Pourquoi ce manque d orchestration dans la réponse sur incident? Au-delà de la gouvernance IT de l entreprise mise en place et de la gestion de son plan sécuritaire, la coordination de la réponse sur incident reste souvent difficile. Si nous nous penchons sur les différents acteurs de la chaîne sécuritaire, nous constatons que les acteurs de réponse sur incident en sont absents ou peu présents. Pourquoi? Tout d abord certains acteurs se sont focalisés sur certains axes de métiers. 2 Source : PwC «Managing cyber risks in an interconnected world» La réponse sur incident de sécurité

17 Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? C est notamment le cas des CERT (Computer Emergency Response Team). Leur mission s articule autour de 4 piliers : le premier : la veille. Pour observer et anticiper les menaces mais aussi suivre l évolution des attaques la seconde : la communication. Le CERT doit pouvoir communiquer librement en interne comme en externe. la troisième : la coordination. Le CERT centralise l ensemble des remontées d incidents aussi bien internes qu externes. Au fur et à mesure des années l un de ces axes de coordination, à savoir, le suivi des incidents et la mise en place de la remédiation tend à progressivement disparaître de sa feuille de route. Trop coûteux, trop contraignant (les cyberattaques n ont pas lieu uniquement entre 8h et 17h!) le dernier : la conformité. Le CERT joue un rôle particulier dans la notification des incidents de sécurité devenant ainsi un interlocuteur incontournable pour le Correspondant Informatique & Libertés (CIL). Veille, communication, coordination, conformité. Mais pas d intervention en tant que telle. Il collecte les événements remontés par les composants de sécurité, les analyse, détecte les anomalies et définit les procédures à suivre en cas d émission d alerte. Son rôle consiste à participer à la réduction des risques d indisponibilité des composants critiques d un système d information, à l identification des menaces et à la réduction des délais d intervention. Superviser, détecter, analyser, alerter. Et toujours pas d intervention.le problème est là. à force d optimisation, d arbitrage, les entreprises ont perdu pour beaucoup d entre elles la capacité à intervenir sur un incident de sécurité ou une cyberattaque Penchons-nous dans ce cas sur les activités d un autre élément clé du dispositif de sécurité : le SOC (Security Operations Center). Sa mission consiste à être avant tout le centre de supervision et d administration de la sécurité garantissant ainsi les moyens de détection des incidents de sécurité. La réponse sur incident de sécurité 17

18 Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? Une sécurité périmétrique inadaptée et inefficace La sécurité périmétrique est devenue depuis un certain temps non plus un rempart contre les menaces mais une commodité. Mais pourquoi? Certes elle constitue la base de la sécurité mais les évolutions économiques (cloud, big data, etc ), technologiques (virtualisation, base de données en mémoire etc ) et les nouveaux usages en entreprise (objets connectés, réseaux sociaux, BYOD, etc ) ont mis en évidence la difficulté à adresser les risques liés aux signaux faibles. la principale caractéristique des nouvelles attaques est leur furtivité signaux faibles car indirects et peu nombreux, des tentatives ou succès d exploitation de failles. Une autre réponse pourrait se porter sur l analyse prédictive qui commence à faire ses preuves dans la production d indicateurs fiables car mesurables des probabilités de cyberattaques passées, présentes et à venir! + de 3 milliards d enregistrements ont été perdus depuis 2013 Source : Breach Level Index Gemalto / SafeNet, avril 2015 Comment lutter dans ce cas si les outils de sécurité périmétrique ne sont pas suffisants? Une réponse peut être la coordination entre les divers métiers que sont le CERT, le SOC et celui des cellules d intervention sur incident de sécurité afin de permettre d analyser les divers événements enregistrés dans les logs, d analyser et de comprendre les profils de type de données, de détecter des 18 La réponse sur incident de sécurité

19 Pourquoi les solutions traditionnelles de sécurité ont du mal à adresser la réponse sur incident? La sécurité périmétrique, une commodité Rootkits, programmes malveillants polymorphes, attaques «zero-day» et ciblées, menaces internes, autres signaux faibles Programmes malveillants explicites inconnus Exploitation connue des applications Programmes malveillants statiques connus Tentatives d hameçonnage Comportements connus de code anormal Canaux de communication non approuvés Pare-Feu Préventions des intrusions Filtre anti-spam Anti-virus Evaluation de la vulnérabilité Gestion de la configuration La réponse sur incident de sécurité 19

20 20 La réponse sur incident de sécurité

21 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? La réponse sur incident de sécurité 21

22 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Introduction à la réponse sur incident Avant de parler de réponse sur incident, il est important de définir une cyberattaque. Derrière cette terminologie qui a été fortement «marketée» depuis un an maintenant que se cache-t-il exactement? une cyberattaque est l exploitation délibérée des failles des systèmes informatiques des entreprises sans leur consentement Comment? En effectuant des actes malveillants qui s appuient sur l utilisation de codes malveillants afin de modifier le code informatique, l utilisation de vulnérabilités de sécurité etc... Dans quel but? Typologie des attaques identifiées lors d incidents de sécurité Injection de codes SQL 30% Attaque ciblée 28% Malware 27% Compromission de certificat 18% Phishing 18% Attaque de site web 16% Déni de service 15% Attaque ou vol de device 13% Source : Ponemon Institute - Solera Networks «The Post Breach Boom» 2013 Valeur cyclique des cyberattaques Brute Force Backdoor Export Data Spyware Priviledge Abuse Phising Pouvoir compromettre les données, pouvoir véhiculer des revendications, pouvoir organiser la cybercriminalité, le cyberterrorisme, etc... Une chose est sûre, la réponse sur incident doit tenir compte, premièrement des typologies d attaques et deuxièmement des évolutions technologiques. Source : Verizon «2013 Data Breach Investigations Report» 2009 Cloud computing et informatique déportée Open source 2010 Smartphone Virtualisation Réseaux sociaux en entreprise 2011 Tablettes Applications mobiles Big data Bases de données en mémoire 2012 Conformité - Consumérisation BYOD 2013 Mobilité au service des métiers Open data Applications en entreprises 22 La réponse sur incident de sécurité

23 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Délais de réponse à un incident de sécurité sans gestion de la réponse sur incident Attaque Jour X Appel de l utilisateur pour signaler un problème avec gestion de la réponse sur incident Attaque Jour X SIRT Quels délais de réponse sur incident de sécurité ou cyberattaque? 43 jours est le temps moyen pour résoudre une attaque. Pour un coût moyen estimé à euros, un chiffre en croissance de 200% par rapport à l édition 2013 du rapport! Dossier créé et placé en file d attente Jour X+1 Incident qualifié Source : Ponemon Institute - HP «Coût du cybercrime aux Etats-Unis et en France en 2014» Jour X+2 Dossier exanimé Jour X+4 Technicien en sécurité envoyé pour collecter les données sur l incident Jour X+8 Analyse des données collectées Jour X+14 Investigation manuelle Données fournies par Guidance Software 3 Analyse post-incident de sécurité Jour X+2 Détails capturés Jour X+3 Analyse forensic 3 effectuée sur toutes les machines susceptibles d être touchées Rapports Web détaillés générés La perte de données ou d informations sensibles est l un des plus grands risques auxquels les entreprises doivent faire face plus qu hier et moins que demain. La fréquence accrue des incidents de sécurité liés à une cyberattaque et l augmentation des coûts liés aux réparations ainsi que l allongement du temps de la réponse sont autant de vulnérabilités supplémentaires. De plus, les entreprises ne disposent que d une visibilité restreinte et limitée pour identifier les cibles des attaques, et déterminer où et comment les données ont pu être dérobées, ce qui ne fait qu ajouter de la complexité au problème. Il devient de plus en plus difficile de répondre aux incidents de manière appropriée. Il suffit de quelques minutes aux personnes malveillantes pour entrer et sortir de votre système, et laisser derrière elles des mois de travail aux équipes en charge de la sécurité pour rassembler et analyser les données. La réponse sur incident de sécurité 23

24 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Nous pouvons considérer à l heure actuelle qu il existe un certain laps de temps entre une attaque avérée et le déclenchement de la réponse sur incident. Pourquoi? Simplement parce que dans la majorité des cas nous avons affaire à des cyberattaques non pas plus complexes qu auparavant mais plus furtives. Une fois la chaîne d alertes déclenchée par un employé, les délais sont proportionnels à la complexité de la chaîne d alertes et ce, quels que soient les SLA mis en place. Là aussi la chaîne de traitement d alertes est dans bien des cas peu ou mal adaptée à la réponse sur incident de sécurité. Un Help Desk est souvent peu ou pas sensibilisé à l urgence de la réponse sur incident de sécurité mais surtout pas formé à ce type de procédure. Se pose la question de la qualification et de la formation des personnes qui interviendront pour collecter les éléments d analyse. Une fois tous les processus d escalade mis en œuvre, les experts en sécurité peuvent enfin effectuer une investigation. Mais trop tard... Des données essentielles sont perdues. La portée réelle de l incident n est pas maîtrisée. Le périmètre de l analyse est tronqué par les enjeux business de l entreprise. Ce qui par ailleurs a bien été mis en évidence par l étude Ponemon Institute 4 : Délai de détection de l incident de sécurité Immédiatement Sous une semaine Sous un mois Sous trois mois Sous six mois Sous un an Sous deux ans 2% 6% 4% 4% 2% 2% 1% 16% 20% 19% 19% 24% 29% 28% Délai non déterminé 10% 15% Attaque malveillante Attaque non malveillante 4 Source : Ponemon Institute - Solera Networks «The Post Breach Boom» La réponse sur incident de sécurité

25 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Délai de résolution de l incident de sécurité 9% Immédiatement 2% 22% Sous une semaine 18% 25% Sous un mois 18% Sous trois mois 25% 9% Sous six mois 10% 29% Quelle défense apporter aux incidents de sécurité ou cyberattaques? Les entreprises sont bien conscientes de la menace inévitable que représentent les cyberattaques et autres risques non maîtrisés pour leurs systèmes et leurs données. Elles ont investi dans des systèmes de sécurité basés sur la signature, les indicateurs et l heuristique pour prévenir ces risques et lutter contre ces menaces. Pendant des années, elles ont essayé de développer le fameux mur de sécurité pour le rendre aussi efficace que possible, mais ne détectaient que les menaces connues faute de mieux. Sous un an Sous deux ans Incident non résolu 2% 4% 0% 1% 6% 4% Les entreprises se retrouvent démunies contre des menaces avancées telles que les attaques de type zeroday, les outils de dissimulation d activité, les programmes malveillants mutants ou les espions internes, ce qui ne laisse qu une seule option aux professionnels de la sécurité : attendre qu un incident de sécurité se produise. Délai non déterminé 7% 7% Attaque malveillante Attaque non malveillante Pourtant il existe des moyens pour apporter un axe de défense contre les incidents de sécurité. Cependant, concernant ces chiffres, il faut se rendre compte que les moyens de détection ont fortement évolué et confirment que la sécurité périmétrique n est plus le moyen par excellence de détection. La réponse sur incident de sécurité 25

26 Que peut apporter la réponse sur incident de sécurité dans la lutte contre les cyberattaques? Défis des organisations pour répondre à un incident d une manière rapide, efficace et cohérente 1. Identifier un incident de sécurité 2. Établir les objectifs de toute opération d investigation et de nettoyage 3. Analyser toutes les informations disponibles relatives à l incident de sécurité 4. Déterminer ce qui s est réellement passé 5. Identifier les systèmes et réseaux compromis 6. Déterminer les informations divulguées à des tiers non autorisées, volées, supprimées ou corrompues 7. Trouver l origine (acteurs, organisation, etc ) et ses modifications 8. Analyser les processus d attaque 9. Déterminer l impact sur l entreprise 10. Mener l enquête (analyse Forensic) pour identifier et lancer les poursuites, le cas échéant L ensemble de ces défis ne peut être integré dans une chaîne classique de support. Les entreprises vont devoir travailler à maîtriser la réponse sur incident de sécurité et introduire des experts et de l expertise pour arriver à maîtriser la menace des cyberattaques. Un problème associé avant tout à la cyberdéfense? Certains aspects de sécurité ont déjà été abordés et résolus par les entreprises qui ont traité cette problématique de la réponse sur incident de sécurité. La préparation pour pouvoir réagir correctement face à un incident de sécurité doit commencer par le renseignement sécuritaire. Généralement cette phase se découpe en 5 étapes. Etape 1 Procéder à une évaluation de la criticité de l entreprise Etape 2 Effectuer une analyse de la menace sécuritaire du S.I, soutenue par des scénarios et des répétitions réalistes Etape 3 Examiner les implications de personnes, des processus Etape 4 Créer un cadre de contrôle approprié Etape 5 Examiner l état de préparation dans la réponse aux incidents de sécurité Elle ne garantit pas les entreprises contre une cyberattaque mais a le mérite de poser les bases nécessaires à la réaction sur incident de sécurité. 26 La réponse sur incident de sécurité

la réponse sur incident de sécurité

la réponse sur incident de sécurité LIVRE BLANC la réponse sur incident de sécurité Enjeux, démarche et bonnes pratiques Mai 2015 éditorial Marc Cierpisz, Directeur de l offre Cybersécurité Econocom Depuis le début de cette année 2015, nous

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

Transformation numérique et cybersécurité : Thales accompagne les Opérateurs d Importance Vitale

Transformation numérique et cybersécurité : Thales accompagne les Opérateurs d Importance Vitale www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ Transformation numérique et cybersécurité : Thales accompagne les Opérateurs d Importance Vitale Dans le contexte de l interconnexion

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise M e Jean Chartier Président Carrefour de l industrie de la sécurité 21 octobre 2013 - La Malbaie (Québec) Présentation générale La Commission

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS)

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) L INITIATIVE EN CYBERSÉCURITÉ La cybercriminalité devient un facteur important pour les chefs de l information, les professionnels en TI, mais aussi pour les chefs des

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES

LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES WHITE PAPER LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES Copyright Tous droits réservés IDactis. Ce white paper ne peut être reproduit, en partie ou en totalité, sans la permission écrite préalable d IDactis.

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Symantec CyberV Assessment Service

Symantec CyberV Assessment Service Symantec CyberV Assessment Service Cyber-résilience : gagnez en visibilité Le cyber-espace, monde technologique hyperconnecté constamment en évolution, offre des opportunités inégalées de connectivité,

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

Les cyber risques sont-ils assurables?

Les cyber risques sont-ils assurables? Les cyber risques sont-ils assurables? Cyril Nalpas Master Management du Risque Institut Léonard de Vinci cyril.nalpas@gmail.com Les cyber risques sont-ils assurables? Quelles sont les questions que peuvent/doivent

Plus en détail

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé»

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Sommaire 1 Glossaire et abréviations... 3 1.1 Glossaire... 3 1.2 Abréviations... 3 2 Liminaire...

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde 3 minutes pour tout savoir sur la cybersécurité mobile, network & cloud maîtrisez vos risques dans le cybermonde avec Orange Consulting 1 estimez la menace évaluez vos vulnérabilités maîtrisez vos risques

Plus en détail

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information.

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information. Plan d intervention d urgence en cas d attaque contre les systèmes d information ou de faille technique des systèmes d information «PIU Cyber» (version publique) Ministère d État Ministère de l Économie

Plus en détail

Prof. S. Ghernaouti. Membre de l Académie suisse des sciences techniques. Université de Lausanne

Prof. S. Ghernaouti. Membre de l Académie suisse des sciences techniques. Université de Lausanne Cyberstratégie des entreprises L informa+on stratégique Prof. S. Ghernaouti Membre de l Académie suisse des sciences techniques Université de Lausanne Swiss Cybersecurity Advisory & Research Group Comlexity

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Contenu de la Présentation

Contenu de la Présentation Contenu de la Présentation I. Introduction II. L Augmentation des menaces et une vulnérabilité plus forte III. Le marché de la SSI : les enjeux financiers et économiques IV. Répondre aux enjeux économiques

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Directeur adjoint, Contrôles spécialisés et transversaux en assurance Autorité de contrôle prudentiel et de résolution 01/04/2015

Plus en détail

Normes d audit internes (Exercices + corrigés)

Normes d audit internes (Exercices + corrigés) A Exercices Normes d audit internes (Exercices + corrigés) 1 Le comité d audit est le plus susceptible de participer à l approbation A Des promotions et augmentations de salaire des auditeurs B Des observations

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La cybersécurité dans les petits cabinets comptables

La cybersécurité dans les petits cabinets comptables La cybersécurité dans les petits cabinets comptables VISER DE MEILLEURES PRATIQUES ET MESURES DE PROTECTION Prêter attention à la sécurité informationnelle CPA Canada a récemment fait appel à Nielsen pour

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Réclamations de la Clientèle

Réclamations de la Clientèle Réclamations de la Clientèle Fiche processus: Traitement des réclamations de la clientèle Vue d'ensemble Domaine Gestion de fortune et gestion de la société Nom du processus Traitement des réclamations

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

> L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES. Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise.

> L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES. Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise. > L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise. UN MARCHE EN PLEIN ESSOR UN VASTE TERRAIN DE JEU 1,2 Milliards (60% Services, 40% Logiciels,

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Direction Générale de la Cohésion Sociale

Direction Générale de la Cohésion Sociale Fiche technique : Présentation du décret n 2013-994 du 7 novembre 2013 organisant la transmission d informations entre départements en application de l article L. 221-3 du code de l action sociale et des

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56 CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE Version du 31/08/2007 10:56 Table des matières 1. CONTEXTE... 3 2. OBJET... 3 3. REFERENTIEL... 3 4. PREROGATIVES DE L ADMINISTRATEUR SYSTEME CORRELYCE... 4 4.1 DROIT D

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Au cœur du marché de la cybersécurité. Incubateur de technologies innovantes & Business accelerator

Au cœur du marché de la cybersécurité. Incubateur de technologies innovantes & Business accelerator Au cœur du marché de la cybersécurité Incubateur de technologies innovantes & Business accelerator Le Contexte Les entreprises et les institutions doivent sans cesse adapter leurs moyens de détection et

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS Observation n o Observations Recommandations Chef de projet Plan d action Date d achèvement prévue 1. Gouvernance 1.1 1.2 1.3 1.4 Le Comité spécial des sous-

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012

Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012 Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012 Sommaire 1 L évolution des menaces 2 L évolution du SMSI

Plus en détail

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Sécurité Active Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier L offre Sécurité Active évalue et fortifie les systèmes d information vis-à-vis des meilleures pratiques

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Présentation de la société 2 La sécurité est source de valeur Pas de développement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de systèmes et réseaux informatiques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de systèmes et réseaux informatiques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels ACCIDENTS DU TRAVAIL & MALADIES PROFESSIONNELLES A vos côtés pour gérer vos risques professionnels est le partenaire de votre entreprise en cas d accidents du travail et de maladies professionnelles Un

Plus en détail

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PLAN DE MATCH LE WEB A QUÉBEC 23 au 25 février 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Au programme

Plus en détail

Migration d un logiciel de gestion

Migration d un logiciel de gestion Auteur : David PERRET Publication : 01/11/2015 Toute société utilisatrice de logiciel de gestion est inéluctablement confrontée à des migrations de données. Ces migrations représentent des risques et un

Plus en détail

ACE DATAPROTECT : LA RÉPONSE À VOS CYBER-RISQUES

ACE DATAPROTECT : LA RÉPONSE À VOS CYBER-RISQUES ACE DATAPROTECT : LA RÉPONSE À VOS CYBER-RISQUES DONNÉES PERSONNELLES : QUELS ENJEUX POUR L ENTREPRISE? L activité de toute entreprise repose aujourd hui sur la collecte et le traitement d informations

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents.

QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents. QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents. POURQUOI SURVEILLER With enough time, prevention will always fail. RÔLES D UN SOC

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

«Incident and Escalation Management

«Incident and Escalation Management Fiche Solution Incident and Escalation Management (Gestion des incidents et des escalades) «Je pense que l ensemble de nos collaborateurs conviendront que nos délais de résolution d incident et nos performances

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

NEXTHINK SUCCESS STORY. CLIENT Service d Incendie et de Secours du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon (SDMIS) INDUSTRIE Secteur Public

NEXTHINK SUCCESS STORY. CLIENT Service d Incendie et de Secours du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon (SDMIS) INDUSTRIE Secteur Public NEXTHINK SUCCESS STORY CLIENT Service d Incendie et de Secours du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon (SDMIS) INDUSTRIE Secteur Public LIEU Lyon, France Les capacités analytiques de Nexthink

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) RÉFÉRENTIELS Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) Comité Technique GCS Santé Alsace 21 mars 2014 Anne Bertaud Vladimir Vilter PGSSI-S Sommaire Les enjeux de la

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT?

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? S adapter ou périr : la pérennité des entreprises dépend plus que jamais de leur capacité à évoluer

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE SAINT ETIENNE

Plus en détail

Gestion des incidents

Gestion des incidents Gestion des incidents Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Incidents Un incident de sécurité est une violation, ou l imminence d une violation, d une politique de sécurité p.ex., une politique de

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Gestion de l information sur les entreprises (CIM) Rapport d audit Rapport n o 2/15 11 mars 2015

Gestion de l information sur les entreprises (CIM) Rapport d audit Rapport n o 2/15 11 mars 2015 Gestion de l information sur les entreprises (CIM) Rapport d audit Rapport n o 2/15 11 mars 2015 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Corruption et Réputation

Corruption et Réputation Bienvenue, notre Web Conférence va commencer dans quelques instants, merci! Découvrez le groupe LinkedIn qui vous est entièrement dédié : «Conformité et Lutte contre la Corruption pour les professionnels

Plus en détail