Formation. Logements BBC à ossature métallique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation. Logements BBC à ossature métallique"

Transcription

1 Formation Logements BBC à ossature métallique

2 Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique du bâtiment. A l issue de ce module, vous serez en mesure d aborder les autres modules de cette formation, en ayant les bases de la RT2012 et ainsi mieux maîtriser les intérêts de la construction BBC. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet. 1 journée (7 heures) 350 H.T./jour/stagiaire Avoir des connaissances en bâtiment et des notions de thermique du bâtiment. ENJEUX CLIMATIQUES ET ENERGETIQUES Introduction au développement durable La part du bâtiment dans les consommations d énergie Les protocoles européens et mondiaux, le Grenelle de l Environnement NOTIONS DE THERMIQUE DU BATIMENT Coefficient U d une paroi Ponts thermiques intégrés et de liaison Besoins et consommations énergétiques Confort d été LE CADRE REGLEMENTAIRE Principes de conception bioclimatique Exigences de performance : coefficient Bbio, consommation Cep, confort d été, étanchéité à l air, Exigences de moyen : surface mini de parois vitrées, limitation des ponts thermiques, La vérification de la RT : à l étape du permis de construire et à la réception (contrôle par tierce partie et contrôle de l étanchéité à l air, ) Les obligations de chacun des intervenants : objectifs et enjeux

3 Module 2 Porter une offre globale Les nouvelles exigences induites par l application de la RT2012 font de l offre globale un moyen performant d aborder le marché du BBC. Il s agit de savoir mettre en place une offre globale et de la proposer aux clients, que l on soit acteur ou porteur de l offre. Il faut donc exploiter l évaluation thermique et vendre l offre globale d amélioration énergétique des bâtiments résidentiels. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet et s organise autour d exercices pratiques et de mises en situation. Ce référentiel est adapté du programme de FEEbat journées (14 heures) 200 H.T./jour/stagiaire soit 400 H.T. Connaître les exigences de la RT2012. Savoir quels corps de métier peuvent interagir avec celui du Métallier. L OFFRE GLOBALE EN RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE La définition, la différence avec l approche globale Les enjeux pour les entreprises du bâtiment LE MARCHÉ DE LA RÉNOVATION DURABLE L étude de marché Les partenaires Les contraintes et ressources du marché LE POSITIONNEMENT DES ENTREPRISES DU BÂTIMENT SUR CES MARCHÉS La concurrence et les autres acteurs Tirer profit de ses atouts pour se différencier Se faire connaître et reconnaître : «Les Pros de la Performance Energétique» : Marque de la FFB LES OUTILS DE COMMUNICATION ET DE PROMOTION Les supports de communication Le réseau L image et la réputation de l entreprise LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE VENTE Contacter Comprendre Convaincre Conclure LES FINANCEMENTS L Eco PTZ Le crédit d impôts Les aides régionales

4 Module 3 Savoir vendre la solution acier Savoir mettre en avant les avantages et intérêts de l acier dans une construction BBC. Argumenter et convaincre la maîtrise d ouvrage. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet et s organise autour d exercices pratiques et de mises en situation. Il faudra avoir suivi les modules 1 & 2. 1 journée (7 heures) 350 H.T./jour/stagiaire Avoir des connaissances en bâtiment et en construction durable et des notions de thermique du bâtiment. REALISATION D UN ARGUMENTAIRE Les avantages de l acier : o Environnementaux (chantiers propres, recyclables à l infini, ) o Liberté architecturale (grande portée, dimensions des baies, ) o Coût (conception en amont, rapidité de mise en œuvre, ) Les performances de la solution : retours d expérience (Villavenir, Effinergie, ) Guide sur la mise en place d un argumentaire de vente et de communication spécifique MISE EN SITUATION Devenir un interlocuteur privilégié Trouver les arguments et répondre aux interrogations

5 Module 4 Calculs thermiques Apprendre à maîtriser un outil de calcul thermique simple pour améliorer la conception de son ouvrage. Savoir dimensionner et chiffrer un ensemble de solutions énergétiques complémentaires. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet et s organise autour d exercices pratiques et d études de cas avec également l utilisation du logiciel PERRENOUD-RT Il faudra avoir suivi le module 1. Ce référentiel est adapté du programme de FEEbat 2 résidentiel. 2 journées (14 heures) 220 H.T./jour/stagiaire soit 440 H.T. Bien connaître l ensemble des technologies d énergie, et maîtriser les argumentaires concernant les économies d énergie. Important : Prévoir de faire l acquisition du logiciel et apporter un PC portable avec le logiciel installé et une clé USB. Si impossibilité d être équipé du logiciel pour la formation, une présentation aura lieu mais ne saurait remplacer l interactivité et la pratique de PERRENOUD-RT COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT THERMIQUE D UN BÂTIMENT Déperditions thermiques par poste Points singuliers Problèmes d humidité Perméabilité à l air Les apports gratuits (internes, solaires ) L inertie thermique Les systèmes énergétiques ( production d énergie, distribution, émission, régulation et programmation). MAÎTRISER ET UTILISER LE LOGICIEL PERRENOUD-RT 2012 Présentation de l outil, ses capacités et ses limites Exercices pratiques Chiffrer les améliorations énergétiques et estimer les financements des différentes solutions proposées Estimation des économies financières, coupler plusieurs solutions et évaluer leurs performances.

6 Module 5 Conception bio-climatique Apprendre à concevoir l enveloppe d un bâtiment BBC en traitant point par point les exigences techniques à respecter. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet et responsables de chantiers et s organise autour d exercices pratiques. Il faudra avoir suivi le module 1. 1 journée (7 heures) 350 H.T./jour/stagiaire OBJECTIFS Avoir des connaissances bâtiment et des notions sur la RT2012 ainsi que de thermique du bâtiment. CONCEPTION DE L ENVELOPPE Isolation et inertie thermique Traitement des ponts thermiques Perméabilité à l air Interfaces entre lots Performance acoustique Liaison ossature / enveloppe OBJECTIFS Module 6 Ossature métallique Apprendre à concevoir et mettre en œuvre la structure métallique dans la construction d un logement BBC. Connaître les référentiels normatifs et réglementaires liés à la mise en œuvre d ossature en acier. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet et responsables de chantiers et s organise autour d exercices pratiques. Il faudra avoir suivi les modules 1 & 5. 1 journée (7 heures) 350 H.T./jour/stagiaire Avoir des connaissances en bâtiment et charpente métallique et savoir utiliser des référentiels normatifs et réglementaires dans la construction. CONCEPTION ET MISE EN OEUVRE Solutions constructives : o Système poteaux / poutres o Système en profilés minces Introduction au référentiel technique : o DTU 32.1 et projet de DTU 32.3 o Eurocodes 1, 3, et 8 o Norme EN Liaison ossature / enveloppe / menuiseries / occultations

7 Module 7 Gérer les interfaces d un chantier BBC Apprendre à gérer un chantier BBC et les interfaces métier. Acquérir des connaissances sur les différents systèmes qui peuvent répondre aux exigences de la RT2012 sur l enveloppe et les équipements. Acquérir les gestes et réflexes de mise en œuvre de la RT2012 et notamment la mise en œuvre d un test de perméabilité à l air. Ce module est principalement destiné aux chefs de projet et responsables de chantiers et s organise autour d exercices pratiques et d études de cas. Il faudra avoir suivi les modules 1 & 5. Ce référentiel est adapté du programme de FEEbat journées (14 heures) 350 H.T./jour/stagiaire soit 700 H.T. Connaître le dispositif de l offre globale. Avoir des connaissances en bâtiment, sur les exigences de la RT2012 ainsi que sur la perméabilité à l air et le traitement des ponts thermiques. GESTION DE CHANTIER Créer et coordonner une équipe d entrepreneurs Les responsabilités de chaque lot Suivi qualité du chantier ENVELOPPE ET EQUIPEMENTS Connaître les systèmes de façades : enduit, vêtures, Connaître et choisir les isolants de parois opaques Connaître et choisir les parois vitrées et les solutions d occultation Connaître les équipements de chauffage et de ventilation Connaître les différents ENR MISE EN OEUVRE Traitement des points particuliers : assemblages, pose du pare-vapeur, traitement des ponts thermiques Gestion de chantier et coordination des corps d état Autocontrôle : tests intermédiaires, validation des poses Essai de perméabilité à l air (test in-situ)

8 Cette formation s adresse aux entreprises de Métallerie disposant d un bureau d études, d un atelier et d équipes de pose qui souhaitent: développer une offre de construction d habitations BBC à ossature métallique, Intervenir dans la conception et/ou la mise en œuvre de structures et/ou d enveloppes au sein d habitations à ossature métallique. Au sein de l entreprise, elle est principalement destinée à un chef de projet (pouvant être le dirigeant) et un responsable de chantier. 7 modules - 10 jours Module 1 : La RT2012 Module 2 : Porter une offre globale Module 3 : Savoir vendre la solution acier Module 4 : Calculs thermiques Module 5 : Conception Bio-climatique Module 6 : Ossature métallique Module 7 : Gérer les interfaces d un chantier BBC Plus d infos Téléphone : Fax : Mail: Union des Métalliers 10 Rue du débarcadère Paris cedex 17

Métallerie. Construction Durable

Métallerie. Construction Durable Métallerie & Construction Durable Les Métalliers s informent Les Métalliers se forment Les Métalliers s engagent Aujourd hui, les préoccupations de construction durable se font de plus en plus ressentir

Plus en détail

MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS

MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS OBJECTIFS GENERAUX DANS UN CONTEXTE D OFFRE GLOBALE

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

NOUVEAU GUIDE ISOLATION. Sortie : Octobre 2011

NOUVEAU GUIDE ISOLATION. Sortie : Octobre 2011 NOUVEAU GUIDE ISOLATION Sortie : Octobre 2011 CONTEXTE DU GUIDE La Règlementation Thermique 2012 Applicable dés 2011: Pour les bâtiments publics, janvier 2013 pour tous les bâtiments de logement. Une obligation

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Présentation VERTUOZE

Présentation VERTUOZE Permettre aux artisans et entreprises de la FFB qui le souhaitent, d anticiper et de prendre un temps d avance sur ce marché prometteur Réduire la consommation moyenne du parc de 38 % d ici à 2020 Rénover

Plus en détail

Diagnostic de Performance Énergétique sans mention

Diagnostic de Performance Énergétique sans mention Diagnostic de Performance Énergétique sans mention Formation Permettre l'accès à la certification et/ou la recertification du DPE sans mention pour réaliser des : DPE d'habitations individuelles et de

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Centre de Ressources, d Accompagnement et de Formations pour la Construction Durable et la Performance Énergétique en Aquitaine 159 Avenue de l alouette 33700 Mérignac OFFRE DE FORMATIONS 2015 LA CDPEA

Plus en détail

FEEBAT module RENOVE : Devenir Responsable Technique en Rénovation Energétique des logements

FEEBAT module RENOVE : Devenir Responsable Technique en Rénovation Energétique des logements FEEBAT module RENOVE : Devenir Responsable Technique en Rénovation Energétique des logements ELEMENTS PEDAGOGIQUES : Effectif : 8 à 15 stagiaires (maximum) Public visé Artisans, chefs d entreprise, Chargés

Plus en détail

L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation

L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation Le Pôle Bâtiments Basse Consommation Une initiative ancrée dans la stratégie locale et en lien avec le Pôle de Compétitivité Energivie

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie. FORMATION 2015-2016 ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.com Tél: 02.51.31.42.66 Fax: 09.89.58.41.27 SIRET : 52099347800020

Plus en détail

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Soirée technique du 18 Juin 2012 Servane NYS - Chargée d affaires formation Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose,

Plus en détail

Les Métiers du Plâtre et de l'isolation

Les Métiers du Plâtre et de l'isolation Dossier de presse Les Métiers du Plâtre et de l'isolation (UMPI FFB - Union professionnelle de la Fédération Française du Bâtiment) des métiers qui évoluent Sommaire face au défi énergétique et aux exigences

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2014 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

Offre de formation «Etanchéité à l air»

Offre de formation «Etanchéité à l air» Offre de formation «Etanchéité à l air» Nom de l Organisme de Formation Coordonnées Présentation du module de formation étanchéité à l air Objectifs/ Contenus/Support Pédagogique SALOLA ENVIRONNEMENT 21

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

La qualité globale et durable en construction et en rénovation

La qualité globale et durable en construction et en rénovation La qualité globale et durable en construction et en rénovation 18 octobre 2014 Journées de l éco-construction Pont à Mousson Certifications & Labels Panorama du paysage de la certification des différents

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

Les Pros de la Performance Energétique. Décembre 2013

Les Pros de la Performance Energétique. Décembre 2013 Les Pros de la Performance Energétique Décembre 2013 PRO DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE Marque, créée par la FFB, attribuée pour 3 ans renouvelables (4 ans à compter du 01/01/2014), aux entreprises qui

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2013

Projet de Loi de finances 2013 Projet de Loi de finances 2013 Crédit d impôt développement durable article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées, des volets isolants et des portes

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois Performance thermique des enveloppes à ossature en bois MANDRARA Zaratiana Institut technologique FCBA www.fcba.fr Marché de la construction Bois 5% 12% Bois empilé CLT Poteaux poutres Ossature bois Autres

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations www.maison-bioclimatique-passive.com Pour vous aider à maîtriser le BBC voici des modules complémentaires de formation proposée par Bâtir 2050 1- Formation pratique à la construction & rénovation basse

Plus en détail

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés 1. TRAITEMENT DE L ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés Acoustique phénomène physique Définition

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Devenir : Les formations en Champagne-Ardenne pour justifier de sa compétence technique dans le cadre d un dossier RGE Travaux

Devenir : Les formations en Champagne-Ardenne pour justifier de sa compétence technique dans le cadre d un dossier RGE Travaux www.arcad-ca.fr 19/09/2014 Devenir : Les formations en Champagne-Ardenne pour justifier de sa compétence technique dans le cadre d un dossier RGE Travaux SOMMAIRE 1 LES DIFFFERENTS MODULES DE FORMATION

Plus en détail

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault 1 - La note de calcul RT 2005, un document pour l instruction 2 Le diagnostic de performance énergétique dans le neuf : Qui, Quoi, Comment? 3 Information sur la solution technique ST 2007-002 relative

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

La RT 2012... 2. les labels énergétiques

La RT 2012... 2. les labels énergétiques 1.2.2. RT 2012 ChapitRe Règlementation thermique 1 - Réglementation et labels - Volet pratique La RT 2012... La Rt 2012, publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2010, intègre les conclusions du Grenelle

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 1er semestre 2016 Les formations pour le bâtiment en Picardie ÉCONOMIE D ÉNERGIE ENERGIES RENOUVELABLES TECHNIQUE ET METIER DIRECTION D ENTREPRISE SÉCURITÉ Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011 Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la Fédération Française du Bâtiment LIMOGES

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2015 Les formations pour le bâtiment en Picardie ÉCONOMIE D ÉNERGIE ENERGIES RENOUVELABLES TECHNIQUE ET METIER DIRECTION D ENTREPRISE SÉCURITÉ Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 1er semestre 2015 Les formations pour le bâtiment en Picardie ÉCONOMIE D ÉNERGIE NOUVELLES ÉNERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE SÉCURITÉ Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert

Plus en détail

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 5 juin 2012 ORLEANS Opération réalisée avec le soutien financier de l Union Européenne, de l Etat et de la Région Centre : Programme La Règlementation Thermique

Plus en détail

Performance énergétique : nouveaux risques, nouvelles assurances

Performance énergétique : nouveaux risques, nouvelles assurances Dominique BAROUX, Direction des Marchés IARD à la SMABTP Vincent FIGARELLA, Directeur Construction AXA Entreprises Mardi 5 novembre 2013, BATIMAT 1 Performance énergétique RT 2012 Les bâtiments doivent

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur ISOPRÉ 2 3 Choisir L ISOPRÉ C est bénéficier des avantages du prémur : Une solution sur-mesure Optimisation de la main-d œuvre et réduction des

Plus en détail

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel

Plus en détail

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE L objectif de notre démarche est de disposer d éléments sur la construction de bâtiments en bois nous permettant de réaliser le panorama de l architecture contemporaine

Plus en détail

Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012

Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012 Formations Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012 Commercialiser Concevoir Dimensionner S équiper Choisir les Produits Construire Des formations pour les professionnels conçues

Plus en détail

Le traitement des interactions et des interfaces entre lots

Le traitement des interactions et des interfaces entre lots Le traitement des interactions et des interfaces entre lots Martin GUER, Chef de projet Dispositif REX Bâtiments performants Gilles THIRIET, Chef de projet Programme «Je Rénove BBC» 1 Dispositif REX Bâtiments

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 APPLIQUABLE POUR LES PERMIS DE CONSTRUIRE DEPOSES A PARTIR DU 1 er JANVIER 2013. A compter du 1 er janvier 2013, seules les maisons répondant à la Réglementation Thermique

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel

Plus en détail

GAGNEZ DU TEMPS, EN VOUS FORMANT!

GAGNEZ DU TEMPS, EN VOUS FORMANT! 2012 2nd semestre 2012 Calendrier de vos FORMATIONS Pour être plus forts dans votre métier Pour gagner de nouveaux marchés Pour avoir une longueur d avance N hésitez pas, Venez vous former! > Renseignements

Plus en détail

RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS

RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS PARIS / AVRIL 2009 Dans un contexte où le Grenelle de l environnement fixe des objectifs ambitieux pour le secteur du bâtiment,

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3 FORMATION 2012 ALLIE AIR - Bureau d Études Thermiques, Aéraulique et Acoustiques - Organisme de formation N 82 01 01047 01 Immeuble «La Fenière» 4 clos Ballet - 01800 MEXIMIEUX - France - Tél. +33.4.74.46.61.39

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Règlementation Thermique 2012

Règlementation Thermique 2012 Mme COSSET M. TREMELET M. OLAGNIER Règlementation Thermique 2012 Connaître ses limites pour mieux l appliquer RT 2012 : pour quels bâtiments? Application pratique difficile pour l instant! Cas des restructurations

Plus en détail

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active 20/03/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés Les lois Grenelle pour les Bâtiments Neufs

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

CONFORT & RÉNOVATION Mieux conseiller pour mieux rénover!

CONFORT & RÉNOVATION Mieux conseiller pour mieux rénover! Dossier de presse CONFORT & RÉNOVATION Mieux conseiller pour mieux rénover! Isover et Placo initient un partenariat autour d une démarche commune de grande ampleur axée sur une sélection de solutions adaptées

Plus en détail

Planète YTONG. Un réseau pour construire ensemble les maisons d aujourd hui et de demain

Planète YTONG. Un réseau pour construire ensemble les maisons d aujourd hui et de demain Planète YTONG Un réseau pour construire ensemble les maisons d aujourd hui et de demain RT GRENELLE ENVIRONNEMENT 2012 Depuis le Grenelle de l environnement, les performances énergétiques et environnementales

Plus en détail

Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS

Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS Qui sommes nous? Un spécialiste du diagnostic post construction Diagnostic Performance Energétique Obligatoire pour toutes

Plus en détail

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs Habitats RT2012 & Habitacles interactifs «L énergie positive du bâtiment économe au service du confort.» Présentation générale : Le Cluster Bâtiment Econome lance une nouvelle dynamique en 2013 avec son

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL

DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL 24 avril 2014 DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL Conférence GPSO Energie POUGET Consultants Florent LOUSSOUARN contact@pouget-consultants.fr 1 er choc pétrolier EVOLUTION DU CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE

L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE Intitulé de la formation Intitulé de la formation L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L ENVELOPPE DES BATIMENTS CONSTRUCTION NEUVE ET

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE Démarche pour l obtention de la mention RGE juin 2014 L Eco-conditionnalité Pour plus de lisibilité pour les particuliers Accumulation de labels, qualifications,.. Les aides éco-conditionnées : Pour une

Plus en détail