Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes"

Transcription

1

2 Objectif et méthodologie La réglementation thermique 2012 impose aux bâtiments d être étanches à l air. La contribution des entreprises de bâtiment à cette étanchéité réside essentiellement dans une mise en œuvre soignée et une prise en compte du travail des autres. Ces principes concernent tous les corps d état. Le FFB Bourgogne organise depuis 2010 des tests d étanchéité pédagogiques afin de sensibiliser les entreprises à l étanchéité à l air. Plus de 220 participants ont déjà assisté à un test par ce biais. Le Conseil régional de Bourgogne a réalisé une vidéo sur l étanchéité à l air des bâtiments et l a diffusé à l ensemble des acteurs du bâtiment en Bourgogne soit 7000 entreprises. En complément de ces modes de sensibilisation, la FFB Bourgogne a procédé à une campagne de phoning des entreprises du bâtiment sur le thème de l étanchéité à l air. Un questionnaire préliminaire a été envoyé à 1139 entreprises réparties ainsi : 252 entreprises en Côte d Or soit 22% 126 entreprises dans la Nièvre soit 11% 552 entreprises en Saône et Loire soit 48% 209 entreprises dans l Yonne soit 19% Ce questionnaire a été transmis par fax à 213 entreprises et par mail à 926 entreprises. Une version en ligne du questionnaire était proposée aux entreprises afin de faciliter la collecte des éléments. 85 entreprises ont répondu directement via le formulaire en ligne. L envoi de ce questionnaire a été fait selon 2 vagues consécutivement aux 2 vagues d envoi de la vidéo du Conseil régional de Bourgogne. Ainsi, les entreprises de Côte d or et de Saône et Loire ont reçu le questionnaire mi-mai et celles de la Nièvre et de l Yonne fin mai. Une relance a été opérée pour chaque vague d envoi.

3 La campagne de phoning a démarré le 29 mai pour terminer le 22 juin. La campagne de phoning a été menée par 5 personnes sur divers créneaux horaires pour un total de 98h (environ 14 jours) avec 437 appels ayant abouti. Les créneaux horaires les plus productifs ont été ceux de la pause déjeuner 11h30-12h30 ainsi que ceux de fin de journée 17h-19h, créneaux horaires lors desquels les chefs d entreprises sont plus joignables. On peut noter également que le vendredi est un jour plus propice pour les joindre. Répartition des répondants en Bourgogne Répartition des répondants par activité 19% 25% 32% 13% 13% 13% 9% 5% 7% 11% 11% 42% Charpente couverture étanchéité CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture

4 La vidéo sur l étanchéité à l air en Bourgogne Taux d entreprises déclarant avoir reçu la vidéo en Bourgogne sur l ensemble des entreprises ayant répondu Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir reçu Taux d'entreprises ayant trouvé la vidéo intéressante parmi les entreprises qui l'ont visionnée Ne sais pas 7% 60% 75% 4% 21% Ne sais pas 2% 15% 83% Ne sais pas 60% des ont reçu la vidéo et le guide de sensibilisation sur l étanchéité à l air des bâtiments. des entreprises déclarent ne pas avoir reçu la vidéo. Seul 21% des entreprises ayant déclaré avoir reçu la vidéo l ont visionnée. Ramené au pourcentage d entreprises ayant déclaré avoir reçu a vidéo, on obtient un taux de réussite de l opération de sensibilisation de 13% (13% des entreprises ont visionné la vidéo). 83% des entreprises qui ont visionné la vidéo l ont trouvée intéressante.

5 La vidéo sur l étanchéité à l air détaillé par département Taux d entreprises déclarant avoir reçu la vidéo sur l ensemble des entreprises interrogées Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir reçu Taux d'entreprises déclarant avoir trouvé la vidéo interessante parmi les entreprise ayant déclaré l'avoir visionné Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne % 9% 9% 7% 40% 27% 60% 55% 64% 58% 60% % 21% 2% 19% 8% 24% 8% 24% 21% 83% 76% 89 8% 0% 92% 79% 71 12% 6% 82% 68% 58 0% 68% 21 0% 17% 83% 64% des entreprises interrogées de Saône et Loire ont reçu la vidéo. 19% des entreprises ayant reçu la vidéo en Saône et Loire l ont visionné. 6% des entreprises de Saône et Loire ayant visionné la vidéo ne l ont pas trouvée intéressante. 40% des entreprises interrogées de l Yonne n ont pas reçu la vidéo. 92% des entreprises de l Yonne ayant visionné la vidéo l ont trouvée intéressante. 24% des entreprises ayant reçu la vidéo en Côte d or et dans la Nièvre l ont visionné. Ces chiffres reprennent ceux de la page précédente répartis par département. Le taux de réussite de l opération (13%) est sensiblement identique dans tous les départements.

6 La vidéo sur l étanchéité à l air détaillé par activité Taux d'entreprises déclarant avoir reçu la vidéo parmi l'ensemble des entreprises interrogées Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir reçu Taux d'entreprises déclarant avoir trouvé la vidéo interessante parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir visionné Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne Plâtrerie peinture Menuiserie Metallerie Maçonnerie Entreprise générale, CMIste Electricité CPGC Charpente couverture étanchéité 31% 60% 63% 27% 62% 35% 61% 40% 57% 38% 50% 37% 53% 22% 22% 73% Plâtrerie peinture Menuiserie Metallerie Maçonnerie Entreprise générale, CMIste Electricité CPGC Charpente couverture 21% 0% 83% 68% Platrier Peintre 17% 27% 83% 83% Metallerie 0% 17% 25% 71% Menuisier 0% 21% 75% 20% 74% Maçonnerie 0% 21% 80% 0% 75% Entreprise générale, CMIste 0% 25% 100% 50% 73% Electricité 0% 18% 50% 0% 81% CPGC 0% 12% 100% 11% 70% Charpente couverture 0% 30% 89% 73% des entreprises de charpente, couverture, étanchéité interrogées déclarent avoir reçu la vidéo et le guide sur l étanchéité à l air. 12% des entreprises de chauffage, plomberie, génie climatique (CPGC) ayant reçu la vidéo l ont visionné contre une moyenne de 21% alors que les couvreurs sont 30% à l avoir visionnée. Seul 37% des électriciens ont repéré l arrivée de la vidéo pour une moyenne de 60%. De plus parmi les électriciens qui l ont consulté, seul 50% ont trouvé un intérêt contre une moyenne de 83% des entreprises. 100% des entreprises générales, des constructeurs de maisons individuelles (CMIstes) et des entreprises de CPGC ayant visionné la vidéo l ont trouvée intéressante.

7 La sensibilisation des entreprises à l étanchéité à l air Taux d'entreprises ayant déclaré avoir déjà assisté à un test d'étanchéité parmi les entreprises interrogées en bourgogne 41% Taux d'entreprises ayant déclaré avoir déjà assisté à un test d'étanchéité parmi les entreprises interrogées détaillé par département 59% 65% 61% 35% 39% 25% % Taux d'entreprises ayant déclaré avoir déjà assisté à un test d'étanchéité parmi les entreprises interrogées détaillé par activité des entreprises interrogées ont déjà assisté à un test d étanchéité à l air et peuvent donc être considérées comme sensibilisées. Le département le plus en avance est la Côte d Or avec 41% des entreprises interrogées ayant déjà assisté à un test d étanchéité à l air. Ce chiffre tombe à 25% dans l Yonne. 29% 71% Charpente couverture étanchéité 36% 64% 23% 77% 69% 31% CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste Seul 23% des électriciens ont déjà assisté à un test pour une moyenne de toutes entreprises confondues. 69% des entreprises générales et des CMistes ont déjà assisté à un test d étanchéité à l air. 27% 73% 59% 41% 31% 69% 49% 51% Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture

8 L intérêt des entreprises pour l étanchéité à l air Taux d'entreprises ayant déclaré souhaiter participer à un test d'étanchéité à l'air en bourgogne Taux d'entreprises ayant déclaré souhaiter participer à un test d'étanchéité à l'air détaillé par département 40% 60% 64% 36% 47% 53% 54% 46% 52% 48% 52% Taux d'entreprises ayant déclaré souhaiter participer à un test d'étanchéité à l'air détaillé par activité 52% des entreprises interrogées souhaiteraient participer à un test d étanchéité à l air. Ce chiffre tombe à 29% pour les métalliers. 64% des entreprises interrogées de la Nièvre et 54% des entreprises interrogées de l Yonne souhaiteraient participer à un test d étanchéité à l air. 47% 53% 48% 52% 48% 52% Charpente couverture étanchéité 36% 64% CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste 56% 44% 56% des maçons, des plâtriers et des peintres et 66% des menuisiers interrogés souhaiteraient assister à un test d étanchéité. 29% 71% 66% 34% 56% 44% Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture 52%

9 La formation des entreprises sur la performance énergétique Taux d'entreprises ayant déclaré être formée à la performance énergétique en bourgogne oui non Taux d'entreprises ayant déclaré être formée à la performance énergétique détaillé par département 75% 65% 61% 52% 48% 35% 39% 25% Taux d'entreprises ayant déclaré être formée à la performance énergétique détaillé par activité oui non des entreprises interrogées sont formées à la performance énergétique. 75% des entreprises interrogées de Saône et Loire ne sont pas formées à la performance énergétique. 52% des entreprises interrogées de côte d or sont formées à la performance énergétique. 32% 68% Charpente couverture étanchéité 56% 44% 56% 44% CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste 30% 70% 22% 78% 30% 70% 37% 63% Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture 44% des entreprises générales, des CMIstes et des entreprises de CPGC interrogées sont formées à la performance énergétique. Seul 22% des métalliers et 30% des maçons et des menuisiers interrogés sont formés à la performance énergétique. oui non

10 L influence du niveau de sensibilisation des entreprises sur le visionnage de la vidéo Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi celles qui sont déjà sensibilisées Ne sais pas Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi celles qui ne sont pas sensibilisées Ne sais pas 27% 17% 9% 56% 58% On considère une entreprise sensibilisée comme ayant déjà assisté à un test d étanchéité ou étant formée. Les entreprises déjà au fait sur l étanchéité à l air sont plus nombreuses à s être intéressé à la vidéo et au guide : 17% contre seulement 9% de ceux qui ne sont pas encore sensibilisés. La cible de l opération étant les entreprises non sensibilisées, on considère que le taux de réussite de celle-ci est de 9%.

11 On retiendra que : Le taux de retour de la campagne de phoning est de 46%. 1 entreprise sur 3 déclare ne pas avoir reçu la vidéo et le guide Les entreprises de charpente, couverture étanchéité ont plus visionné la vidéo que les autres corps d état 1 électricien sur 2 n a pas trouvé la vidéo intéressante Seule 1 entreprise sur 3 a déjà assisté à un test d étanchéité à l air, constat majoré dans l Yonne avec 1 entreprise sur 4 Près de 3 maçons ou électriciens sur 4 n ont jamais assisté à un test d étanchéité Près de 2 entreprises générales ou CMistes sur 3 ont déjà assisté à un test d étanchéité à l air Près d 1 entreprise sur 2 souhaiterait assister à un test d étanchéité à l air, constat majoré dans la Nièvre et dans l Yonne 2 menuisiers sur 3 souhaiteraient assister à un test d étanchéité à l air 2 entreprises sur 3 ne sont pas formées à la performance énergétique, constat majoré en Saône et Loire avec 3 entreprises sur 4 2 entreprises générales, CMIstes ou entreprises de CPGC sur 5 sont formées à la performance énergétique 13% des entreprises interrogées ont visionné la vidéo, ce taux tombe à 9% pour les entreprises non sensibilisées Le fait d avoir déjà assisté à un test d étanchéité à l air ou d être formé a incité les entreprises à regarder la vidéo (17% contre 9% pour les non sensibilisés)

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP Etude de la prévalence des troubles musculo-squelettiques et de la gestion des approvisionnements et des évacuations de déchets de chantier dans les entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés C. Berthelot,

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences NORDBAT 2012 Qu est ce qu un groupement permanent d entreprises d offre globale? - Notion de groupement permanent Un certain nombre d entreprises

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr Site : www.formation-btp-paca.com

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Ce formulaire de déclaration de risque concerne : les artisans et les entreprises du bâtiment L attention du demandeur est attirée

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS. Côte d'or. Bâtiment, Travaux publics. Actions courtes qualifiantes. Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP)

BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS. Côte d'or. Bâtiment, Travaux publics. Actions courtes qualifiantes. Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP) BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS Côte d'or Actions courtes qualifiantes ACTION COURTE QUALIFIANTE MAINTENANCE ET DEPANNAGE DE CHAUDIERE 2014! Lieu : Lycée Fontaine à Dijon et Lycée Antoine à Chenôve (21) Dates

Plus en détail

Déboursés secs et Prix de vente

Déboursés secs et Prix de vente 02 Débrsés secs et Prix de vente Phase 1 Phase 2 Etude de prix prévisionnelle Contrôle de rentabilité 1 5 éléments constitutifs du PVHT Phase 3 Bilan économique de l'entreprise A. Dépenses directement

Plus en détail

Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance.

Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance. Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance. # Ce qu'ils disent Notre Commentaire Région 57 "Bonjour, je viens de

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Service Académique de l Inspection de l Apprentissage BAC PRO PRÉPARÉ BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes-Cellule BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes avionique BAC PRO Agroéquipement

Plus en détail

LISTE DES MARCHES CONCLUS EN 2014 PAR LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU MACONNAIS - VAL DE SAONE

LISTE DES MARCHES CONCLUS EN 2014 PAR LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU MACONNAIS - VAL DE SAONE LISTE DES MARCHES CONCLUS EN 2014 PAR LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU MACONNAIS - VAL DE SAONE (Arrêté ministériel du 21 juillet 2011 en application de l'article 133 du CMP) De 20 000 HT à 89 999,99 HT

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009)

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Marché de l entretien-amélioration des bâtiments en 2007 Commissariat général au développement durable - Service

Plus en détail

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de déroulement de la formation. UN CONTRAT DE TRAVAIL UN

Plus en détail

LES DECAPANTS (I) Enquête nationale GNMST BTP / Services de Santé au Travail Méthodologie et résultats.

LES DECAPANTS (I) Enquête nationale GNMST BTP / Services de Santé au Travail Méthodologie et résultats. LES DECAPANTS (I) Enquête nationale GNMST BTP / Services de Santé au Travail Méthodologie et résultats. Anne-Sophie AUBERT - Françoise BRACONNIER - Marie-Pierre DUBOIS Jean-Philippe TOURNEMINE - Claudine

Plus en détail

Un mode opératoire unique : le 5D Process

Un mode opératoire unique : le 5D Process Un mode opératoire unique : le 5D Process Le groupe OSSABOIS s appuie depuis 28 ans sur un mode constructif basé sur la préfabrication des murs et des charpentes en atelier. Les murs sortent en effet de

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

Mars 2011 LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010. Diagnostic sectoriel. Diagnostic. à l accès à l emploi

Mars 2011 LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010. Diagnostic sectoriel. Diagnostic. à l accès à l emploi Diagnostic Mars 2011 Diagnostic sectoriel LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010 RÉDUIRE les freins culturels et sociaux à l accès à l emploi ACCUEILLIR et accompagner des personnes à la recherche d un emploi

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale...

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale... De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 sur 30 territoires 13 es Assises de l énergie Dunkerque

Plus en détail

LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT. AFDET 24 mars 2010

LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT. AFDET 24 mars 2010 LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT AFDET 24 mars 2010 enseignement supérieur BTS insertion ou enseignement professionnel supérieur BEG BTN terminale générale Bac Pro terminale accès au niveau

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2014 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE Union des Métalliers 10, rue du Débarcadère 75017 Paris Tél. 01 40 55 13 00 Fax. 01 40 55 13 01 Union@metallerie.ffbatiment.fr STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Être le mieux placé sur le marché

Être le mieux placé sur le marché Répondre à la demande et développer son activité L ÉNERGIE DE PLUS EN PLUS CHÈRE... Pétrole, gaz, électricité, les prix ne cessent d augmenter : la période de l énergie bon marché est terminée. La part

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» Mai 2010 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Nord-Pas-De- Calais

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON DES CERTIFICATIONS PROPOSEES ENTRE PFE ET PQCP (PERIODE 2015-2017)

TABLEAU DE COMPARAISON DES CERTIFICATIONS PROPOSEES ENTRE PFE ET PQCP (PERIODE 2015-2017) TABLEAU DE COMPARAISON DES CERTIFICATIONS PROPOSEES ENTRE PFE ET PQCP (PERIODE 2015-2017) LOT INTITULE DU PARCOURS DEPARTEMENT PLACES /AN TYPE DE CERTIFICATION TYPE DE CERTIFICATION INTITULE CERTIFICATION

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE CONTRACTANTS GENERAUX

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE CONTRACTANTS GENERAUX QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE CONTRACTANTS GENERAUX 1 RENSEIGNEMENTS GENERAUX Merci de compléter ce document en lettres capitales Date d effet souhaitée : /

Plus en détail

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Fort du succès de l opération dans les CFA lors de

Plus en détail

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr Gagnez du temps dès le recrutement > un employeur unique, interface entre demandeurs d emploi et entreprises du BTP Les artisans

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 2014 2017 commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 IFECO est agréé pour dispenser s modules FEE Bat au national. Devenez un acteur du marché la rénovation thermique s logements. Obtenez

Plus en détail

Tableau de bord de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics

Tableau de bord de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics Tableau de bord de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics Édition octobre 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Servir la profession du BTP dans la défi nition de ses orientations

Plus en détail

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE désignée ci-après par le sigle AOCDTF Le ministère de l'éducation nationale,

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013 Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019 OBSERVATOIRE REGIONAL PROSPECTIF EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Plus en détail

II Situation de la formation dans la filière

II Situation de la formation dans la filière II Situation de la formation dans la filière II.1 Champs de la filière (de niveau V au niveau III) II.1.1 Les diplômes (2003-2004) La liste suivante présente un état des lieux exhaustif des formations

Plus en détail

TUV Certification Maroc

TUV Certification Maroc Page 1 sur 7 Formation : Référence : Durée : Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit ISO 27001 :2005 IR07 5 jours TÜV Rheinland Akademie Page 2 sur 7 OBJECTIFS DE LA FORMATION Rappeler

Plus en détail

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré 1. Nom de à assurer : Questionnaire auto-entrepreneur Assuré Nom, prénom du gérant : 2. Adresse de : Voie : Code Postal : Commune : Tél. : Fax : E-mail : 3. Date de création : 4. Numéro de SIREN : ou création

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour.

Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour. UAI EF Date de mise Nom 1 EF à jour Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE 0752868K 31/12/14 CFA A RECRUTEMENT NATIONAL DES COMPAGNONS DU DEVOIR 82 RUE

Plus en détail

Les obligations de qualifications liées aux diplômes

Les obligations de qualifications liées aux diplômes Les obligations de qualifications liées aux diplômes Document en cours d élaboration (version 10 mai 2014) Vous êtes engagé(e) dans un parcours de Validation des Acquis de l Expérience (VAE). Vous devez

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

2012 Ile-de-France 1

2012 Ile-de-France 1 2012 1 PREAMBULE Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics sont aujourd hui confrontés, à l instar de l ensemble de l économie française et européenne, à des changements profonds d ordre techniques,

Plus en détail

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013 ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS Mai 2013 ORIENTATION APRÈS LA 3 ème SEGPA Préparer un C.A.P. Plusieurs possibilités en LYCÉE

Plus en détail

Sources. Document préparatoire - Schéma régional de la formation tout au long de la vie

Sources. Document préparatoire - Schéma régional de la formation tout au long de la vie BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS, INDUSTRIE DU BOIS A la demande du Conseil Régional, l Opeq a élaboré des fiches synthétiques générale et par métier afin d avoir en quelques chiffres les principaux ordres de

Plus en détail

Formations FEEBAT. Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES

Formations FEEBAT. Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES Formations FEEBAT Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES Présentation du dispositif Qu est ce que le dispositif FEEBAT? La Formation aux Economies d Energie dans le Bâtiment a été

Plus en détail

BAC PRO de spécialités identiques

BAC PRO de spécialités identiques Rectorat de Grenoble - SAIA 04/07/2013 CAP de spécialités identiques 221 CAP Agent polyvalent de restauration CAP Cuisine Agro-alimentaire, alimentation, cuisine CAP Charcutier traiteur CAP Boucher CAP

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Place des Consuls - 46800 MONTCUQ; Tel: 05.65.31.82.19 communaute.communes-montcuq@wanadoo.

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Place des Consuls - 46800 MONTCUQ; Tel: 05.65.31.82.19 communaute.communes-montcuq@wanadoo. 2012 2013 LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ Place des Consuls - ; Tel: 05.65.31.82.19 communaute.communes-montcuq@wanadoo.fr Présentation de la liste des artisans installés sur le territoire de la Communauté

Plus en détail

construction État des lieux du secteur Construction version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - juin 2011 - Efigip

construction État des lieux du secteur Construction version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - juin 2011 - Efigip État des lieux du secteur Construction version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - juin 2011 - Efigip Composition du secteur Du fait du changement de la nomenclature d'activités,

Plus en détail

Catalogue des Parcours de Qualification et de Certification Professionnelles (PQCP) ouverts à la prescription dans le Rhône Mai 2015

Catalogue des Parcours de Qualification et de Certification Professionnelles (PQCP) ouverts à la prescription dans le Rhône Mai 2015 Catalogue des Parcours de Qualification et de Certification Professionnelles (PQCP) ouverts à la dans le Rhône Mai 2015 Agriculture, Marine, Pêche Installation en agriculture (certifiant BPREA ) limite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi DOSSIER DE PRESSE Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE et PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE et PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION SARL F L O V A L 32 Rue des Folles pensées 62380 BLEQUIN 09 71 30 95 50 03 21 93 11 97 Assurances@floval.eu www.floval.eu Siret 513 837 229 00022 Ape 6622 z QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

BEP Métiers des services administratifs. BEP Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants CAP Préparation et Réalisation d'ouvrages Electriques

BEP Métiers des services administratifs. BEP Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants CAP Préparation et Réalisation d'ouvrages Electriques LISTE DES BACS PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Intitulé du Bac Pro BAC PRO Accompagnement, soins et services à la personne BEP Carrières Sanitaires et Sociales (abrogé à cette session 2012) BEP Accompagnement,

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Questionnaire d étude pour les techniciens de la construction

Questionnaire d étude pour les techniciens de la construction Questionnaire d étude pour les techniciens de la construction Ce formulaire de déclaration de risque concerne : les architectes, les maîtres d œuvre, les économistes et les bureaux d études techniques

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Coordonnées du courtier 360 Courtage Nom :.. Adresse :.. CP :..Ville :.. N tel :... E-mail :.. N ORIAS :. QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Date d

Plus en détail

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction 1 INFORMATIONS GENERALES Effectuez-vous l une des activités suivantes? Désamiantage Travaux spéciaux Pisciniste

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011

UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011 ETANCHEITE A L AIR DANS LE BATIMENT UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011 Ressources documentaires: bureaux d étude: WIGWAM, ALSATECH, EXPAIR 21, AFORDEX, ENERTECH Contexte général

Plus en détail

GUIDE DES ARTISANS LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Le guide :

GUIDE DES ARTISANS LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Le guide : LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ Année 2011 GUIDE DES ARTISANS Le guide : Présentation de la liste des artisans installés sur le territoire de la Communauté de Communes ( c oordonnées, adresse, domaine

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

Tableau de bord emploi formation

Tableau de bord emploi formation N 6 - Septembre 201 5 Tableau de bord emploi formation Le Contrat d'objectifs territorial (COT) Bâtiment et Travaux Publics, conclu pour la période 201 /2020, est le quatrième signé en Poitou-Charentes

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "CONSTRUCTION"

SECTEUR D'ACTIVITÉ CONSTRUCTION Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "CONSTRUCTION" Date de mise en ligne : Décembre 2007 OUTIL SECTEUR Conception, méthodologie : Marie-Béatrice ROCHARD, directrice

Plus en détail

AU SOMMAIRE DU DOSSIER DE PRESSE

AU SOMMAIRE DU DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Collectif RGE pas comme ça! Lundi 1 er décembre 2014, le Collectif «RGE Pas comme ça!» a demandé au juge des référés auprès du Conseil d État de prononcer la suspension de la mise en

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Liste des CAP prioritaires pour les 3 e générales, 2 des, 3 e d'insertion, CIPPA et pour les 3 e SEGPA (EREA et Montesoro)

Liste des CAP prioritaires pour les 3 e générales, 2 des, 3 e d'insertion, CIPPA et pour les 3 e SEGPA (EREA et Montesoro) ANNEXE 3-0 POST-3e Liste des CAP prioritaires pour les 3 e générales, 2 des, 3 e d'insertion, CIPPA et pour les 3 e SEGPA (EREA et Montesoro) 3 e DP6, d'insertion et CIPPA 3 e SEGPA 3 e générale et 2 de

Plus en détail

d experience les dossiers de BATI METIERS

d experience les dossiers de BATI METIERS les dossiers de BATI METIERS LA REVUE DES BÂTISSEURS MARS 2015 DOSSIER DEUX ANS APRÈS SA GÉNÉRALISATION À TOUS LES BÂTIMENTS NEUFS, QUEL PREMIER BILAN TIRER DE LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Tableau de bord emploi formation

Tableau de bord emploi formation N 57 - Juin 201 Tableau de bord emploi formation Le Contrat d'objectifs territorial (COT) Bâtiment et Travaux Publics, conclu pour la période 201 /2020, est le quatrième signé en Poitou-Charentes pour

Plus en détail

Structure et perspectives des marchés de la métallerie

Structure et perspectives des marchés de la métallerie Structure et perspectives des marchés de la métallerie Données 2011 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2012 1/26 Sommaire Structure

Plus en détail

Formation après la 3ème dans les lycées professionnels du Douaisis

Formation après la 3ème dans les lycées professionnels du Douaisis LP Aniche Formation après la 3ème dans les lycées professionnels du Douaisis LYCEE PROFESSIONNEL PROFESSIONNEL LYCEE RA NC CO OIS IS R RA AB BEELLA IS FR A N A IS FFR AN DO OU AII D UA 817 Rue Charles

Plus en détail

APRES LA CLASSE DE 5 ème. APRES LA CLASSE DE 4 ème

APRES LA CLASSE DE 5 ème. APRES LA CLASSE DE 4 ème CIO de Montbrison Avril 2014 APRES LA CLASSE DE 5 ème APRES LA CLASSE DE 4 ème en LP publics et privés en lycées agricoles publics et privés en MFR en CFA CIO de Montbrison 7 avril 2014 APRES LA CLASSE

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

LE BÂTIMENT ET SES FONCTIONS D ENCADREMENT

LE BÂTIMENT ET SES FONCTIONS D ENCADREMENT goodluz / Fotolia.com LE BÂTIMENT ET SES FONCTIONS D ENCADREMENT ÉCONOMISTE CONDUCTEUR DE TRAVAUX INGÉNIEUR CHARGÉ D AFFAIRES DES CHALLENGES À RELEVER introduction [ Le Bâtiment, plusieurs métiers, une

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

FORMATION BtoB. QUATRE VENTS Agence Conseil en Marketing et Communication

FORMATION BtoB. QUATRE VENTS Agence Conseil en Marketing et Communication FORMATION BtoB QUATRE VENTS Agence Conseil en Marketing et Communication Contact : Mélanie Forment Responsable des formations mforment@quatrevents.fr Quatre Vents 22 rue de Maubeuge 75 009 Paris Tél. :

Plus en détail