Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes"

Transcription

1

2 Objectif et méthodologie La réglementation thermique 2012 impose aux bâtiments d être étanches à l air. La contribution des entreprises de bâtiment à cette étanchéité réside essentiellement dans une mise en œuvre soignée et une prise en compte du travail des autres. Ces principes concernent tous les corps d état. Le FFB Bourgogne organise depuis 2010 des tests d étanchéité pédagogiques afin de sensibiliser les entreprises à l étanchéité à l air. Plus de 220 participants ont déjà assisté à un test par ce biais. Le Conseil régional de Bourgogne a réalisé une vidéo sur l étanchéité à l air des bâtiments et l a diffusé à l ensemble des acteurs du bâtiment en Bourgogne soit 7000 entreprises. En complément de ces modes de sensibilisation, la FFB Bourgogne a procédé à une campagne de phoning des entreprises du bâtiment sur le thème de l étanchéité à l air. Un questionnaire préliminaire a été envoyé à 1139 entreprises réparties ainsi : 252 entreprises en Côte d Or soit 22% 126 entreprises dans la Nièvre soit 11% 552 entreprises en Saône et Loire soit 48% 209 entreprises dans l Yonne soit 19% Ce questionnaire a été transmis par fax à 213 entreprises et par mail à 926 entreprises. Une version en ligne du questionnaire était proposée aux entreprises afin de faciliter la collecte des éléments. 85 entreprises ont répondu directement via le formulaire en ligne. L envoi de ce questionnaire a été fait selon 2 vagues consécutivement aux 2 vagues d envoi de la vidéo du Conseil régional de Bourgogne. Ainsi, les entreprises de Côte d or et de Saône et Loire ont reçu le questionnaire mi-mai et celles de la Nièvre et de l Yonne fin mai. Une relance a été opérée pour chaque vague d envoi.

3 La campagne de phoning a démarré le 29 mai pour terminer le 22 juin. La campagne de phoning a été menée par 5 personnes sur divers créneaux horaires pour un total de 98h (environ 14 jours) avec 437 appels ayant abouti. Les créneaux horaires les plus productifs ont été ceux de la pause déjeuner 11h30-12h30 ainsi que ceux de fin de journée 17h-19h, créneaux horaires lors desquels les chefs d entreprises sont plus joignables. On peut noter également que le vendredi est un jour plus propice pour les joindre. Répartition des répondants en Bourgogne Répartition des répondants par activité 19% 25% 32% 13% 13% 13% 9% 5% 7% 11% 11% 42% Charpente couverture étanchéité CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture

4 La vidéo sur l étanchéité à l air en Bourgogne Taux d entreprises déclarant avoir reçu la vidéo en Bourgogne sur l ensemble des entreprises ayant répondu Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir reçu Taux d'entreprises ayant trouvé la vidéo intéressante parmi les entreprises qui l'ont visionnée Ne sais pas 7% 60% 75% 4% 21% Ne sais pas 2% 15% 83% Ne sais pas 60% des ont reçu la vidéo et le guide de sensibilisation sur l étanchéité à l air des bâtiments. des entreprises déclarent ne pas avoir reçu la vidéo. Seul 21% des entreprises ayant déclaré avoir reçu la vidéo l ont visionnée. Ramené au pourcentage d entreprises ayant déclaré avoir reçu a vidéo, on obtient un taux de réussite de l opération de sensibilisation de 13% (13% des entreprises ont visionné la vidéo). 83% des entreprises qui ont visionné la vidéo l ont trouvée intéressante.

5 La vidéo sur l étanchéité à l air détaillé par département Taux d entreprises déclarant avoir reçu la vidéo sur l ensemble des entreprises interrogées Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir reçu Taux d'entreprises déclarant avoir trouvé la vidéo interessante parmi les entreprise ayant déclaré l'avoir visionné Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne % 9% 9% 7% 40% 27% 60% 55% 64% 58% 60% % 21% 2% 19% 8% 24% 8% 24% 21% 83% 76% 89 8% 0% 92% 79% 71 12% 6% 82% 68% 58 0% 68% 21 0% 17% 83% 64% des entreprises interrogées de Saône et Loire ont reçu la vidéo. 19% des entreprises ayant reçu la vidéo en Saône et Loire l ont visionné. 6% des entreprises de Saône et Loire ayant visionné la vidéo ne l ont pas trouvée intéressante. 40% des entreprises interrogées de l Yonne n ont pas reçu la vidéo. 92% des entreprises de l Yonne ayant visionné la vidéo l ont trouvée intéressante. 24% des entreprises ayant reçu la vidéo en Côte d or et dans la Nièvre l ont visionné. Ces chiffres reprennent ceux de la page précédente répartis par département. Le taux de réussite de l opération (13%) est sensiblement identique dans tous les départements.

6 La vidéo sur l étanchéité à l air détaillé par activité Taux d'entreprises déclarant avoir reçu la vidéo parmi l'ensemble des entreprises interrogées Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir reçu Taux d'entreprises déclarant avoir trouvé la vidéo interessante parmi les entreprises ayant déclaré l'avoir visionné Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne Ne sais pas Moyenne Plâtrerie peinture Menuiserie Metallerie Maçonnerie Entreprise générale, CMIste Electricité CPGC Charpente couverture étanchéité 31% 60% 63% 27% 62% 35% 61% 40% 57% 38% 50% 37% 53% 22% 22% 73% Plâtrerie peinture Menuiserie Metallerie Maçonnerie Entreprise générale, CMIste Electricité CPGC Charpente couverture 21% 0% 83% 68% Platrier Peintre 17% 27% 83% 83% Metallerie 0% 17% 25% 71% Menuisier 0% 21% 75% 20% 74% Maçonnerie 0% 21% 80% 0% 75% Entreprise générale, CMIste 0% 25% 100% 50% 73% Electricité 0% 18% 50% 0% 81% CPGC 0% 12% 100% 11% 70% Charpente couverture 0% 30% 89% 73% des entreprises de charpente, couverture, étanchéité interrogées déclarent avoir reçu la vidéo et le guide sur l étanchéité à l air. 12% des entreprises de chauffage, plomberie, génie climatique (CPGC) ayant reçu la vidéo l ont visionné contre une moyenne de 21% alors que les couvreurs sont 30% à l avoir visionnée. Seul 37% des électriciens ont repéré l arrivée de la vidéo pour une moyenne de 60%. De plus parmi les électriciens qui l ont consulté, seul 50% ont trouvé un intérêt contre une moyenne de 83% des entreprises. 100% des entreprises générales, des constructeurs de maisons individuelles (CMIstes) et des entreprises de CPGC ayant visionné la vidéo l ont trouvée intéressante.

7 La sensibilisation des entreprises à l étanchéité à l air Taux d'entreprises ayant déclaré avoir déjà assisté à un test d'étanchéité parmi les entreprises interrogées en bourgogne 41% Taux d'entreprises ayant déclaré avoir déjà assisté à un test d'étanchéité parmi les entreprises interrogées détaillé par département 59% 65% 61% 35% 39% 25% % Taux d'entreprises ayant déclaré avoir déjà assisté à un test d'étanchéité parmi les entreprises interrogées détaillé par activité des entreprises interrogées ont déjà assisté à un test d étanchéité à l air et peuvent donc être considérées comme sensibilisées. Le département le plus en avance est la Côte d Or avec 41% des entreprises interrogées ayant déjà assisté à un test d étanchéité à l air. Ce chiffre tombe à 25% dans l Yonne. 29% 71% Charpente couverture étanchéité 36% 64% 23% 77% 69% 31% CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste Seul 23% des électriciens ont déjà assisté à un test pour une moyenne de toutes entreprises confondues. 69% des entreprises générales et des CMistes ont déjà assisté à un test d étanchéité à l air. 27% 73% 59% 41% 31% 69% 49% 51% Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture

8 L intérêt des entreprises pour l étanchéité à l air Taux d'entreprises ayant déclaré souhaiter participer à un test d'étanchéité à l'air en bourgogne Taux d'entreprises ayant déclaré souhaiter participer à un test d'étanchéité à l'air détaillé par département 40% 60% 64% 36% 47% 53% 54% 46% 52% 48% 52% Taux d'entreprises ayant déclaré souhaiter participer à un test d'étanchéité à l'air détaillé par activité 52% des entreprises interrogées souhaiteraient participer à un test d étanchéité à l air. Ce chiffre tombe à 29% pour les métalliers. 64% des entreprises interrogées de la Nièvre et 54% des entreprises interrogées de l Yonne souhaiteraient participer à un test d étanchéité à l air. 47% 53% 48% 52% 48% 52% Charpente couverture étanchéité 36% 64% CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste 56% 44% 56% des maçons, des plâtriers et des peintres et 66% des menuisiers interrogés souhaiteraient assister à un test d étanchéité. 29% 71% 66% 34% 56% 44% Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture 52%

9 La formation des entreprises sur la performance énergétique Taux d'entreprises ayant déclaré être formée à la performance énergétique en bourgogne oui non Taux d'entreprises ayant déclaré être formée à la performance énergétique détaillé par département 75% 65% 61% 52% 48% 35% 39% 25% Taux d'entreprises ayant déclaré être formée à la performance énergétique détaillé par activité oui non des entreprises interrogées sont formées à la performance énergétique. 75% des entreprises interrogées de Saône et Loire ne sont pas formées à la performance énergétique. 52% des entreprises interrogées de côte d or sont formées à la performance énergétique. 32% 68% Charpente couverture étanchéité 56% 44% 56% 44% CPGC Electricité Entreprise générale, CMIste 30% 70% 22% 78% 30% 70% 37% 63% Maçonnerie Metallerie Menuiserie Plâtrerie peinture 44% des entreprises générales, des CMIstes et des entreprises de CPGC interrogées sont formées à la performance énergétique. Seul 22% des métalliers et 30% des maçons et des menuisiers interrogés sont formés à la performance énergétique. oui non

10 L influence du niveau de sensibilisation des entreprises sur le visionnage de la vidéo Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi celles qui sont déjà sensibilisées Ne sais pas Taux d'entreprises déclarant avoir consulté la vidéo ou le guide parmi celles qui ne sont pas sensibilisées Ne sais pas 27% 17% 9% 56% 58% On considère une entreprise sensibilisée comme ayant déjà assisté à un test d étanchéité ou étant formée. Les entreprises déjà au fait sur l étanchéité à l air sont plus nombreuses à s être intéressé à la vidéo et au guide : 17% contre seulement 9% de ceux qui ne sont pas encore sensibilisés. La cible de l opération étant les entreprises non sensibilisées, on considère que le taux de réussite de celle-ci est de 9%.

11 On retiendra que : Le taux de retour de la campagne de phoning est de 46%. 1 entreprise sur 3 déclare ne pas avoir reçu la vidéo et le guide Les entreprises de charpente, couverture étanchéité ont plus visionné la vidéo que les autres corps d état 1 électricien sur 2 n a pas trouvé la vidéo intéressante Seule 1 entreprise sur 3 a déjà assisté à un test d étanchéité à l air, constat majoré dans l Yonne avec 1 entreprise sur 4 Près de 3 maçons ou électriciens sur 4 n ont jamais assisté à un test d étanchéité Près de 2 entreprises générales ou CMistes sur 3 ont déjà assisté à un test d étanchéité à l air Près d 1 entreprise sur 2 souhaiterait assister à un test d étanchéité à l air, constat majoré dans la Nièvre et dans l Yonne 2 menuisiers sur 3 souhaiteraient assister à un test d étanchéité à l air 2 entreprises sur 3 ne sont pas formées à la performance énergétique, constat majoré en Saône et Loire avec 3 entreprises sur 4 2 entreprises générales, CMIstes ou entreprises de CPGC sur 5 sont formées à la performance énergétique 13% des entreprises interrogées ont visionné la vidéo, ce taux tombe à 9% pour les entreprises non sensibilisées Le fait d avoir déjà assisté à un test d étanchéité à l air ou d être formé a incité les entreprises à regarder la vidéo (17% contre 9% pour les non sensibilisés)

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP Etude de la prévalence des troubles musculo-squelettiques et de la gestion des approvisionnements et des évacuations de déchets de chantier dans les entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés C. Berthelot,

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Enquête construction bois Basse Normandie 2009

Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Courant 2009, ProfessionsBois a réalisé une enquête auprès des constructeurs bois intervenant sur la Basse Normandie. 118 entreprises bas normandes ont été

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences NORDBAT 2012 Qu est ce qu un groupement permanent d entreprises d offre globale? - Notion de groupement permanent Un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Fort du succès de l opération dans les CFA lors de

Plus en détail

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger»

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» But du questionnaire Analyser le positionnement actuel du Congrès des Suisses de l étranger afin de savoir s il faut modifier

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr Site : www.formation-btp-paca.com

Plus en détail

Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance.

Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance. Extraits d'email reçus : Ce sont les utilisateurs qui savent le mieux parler du logiciel BatiFree Devis et du service d'assistance. # Ce qu'ils disent Notre Commentaire Région 57 "Bonjour, je viens de

Plus en détail

BATIMENT DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. COORDONNEES DES C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. COORDONNEES DES C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr C.F.A. BTP AIX LES MILLES 205 rue

Plus en détail

Poseur de couvertures non métalliques Alternance CEFA Florennes Florennes

Poseur de couvertures non métalliques Alternance CEFA Florennes Florennes Liste des formations en construction donnant lieu à un stage ou à un apprentissage et organisées sur la Province de (V.3-10-04-2014) INTITULÉ DU MÉTIER OU DE LA FORMATION DURÉE DU STAGE NOM DE L'OPÉRATEUR

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation

L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation Le Pôle Bâtiments Basse Consommation Une initiative ancrée dans la stratégie locale et en lien avec le Pôle de Compétitivité Energivie

Plus en détail

Enquête de satisfaction clients 2012. Rapport Associé

Enquête de satisfaction clients 2012. Rapport Associé Enquête de satisfaction clients 2012 Rapport Associé Mars 2012 Objectifs Améliorer la qualité de services Faire le point et mesurer les évolutions Animer la prise en compte de la satisfaction des clients

Plus en détail

Présentation des offres distantes

Présentation des offres distantes Présentation des offres distantes Contenu Présentation des offres distantes... 1 1 Préalable... 2 1.1 Contenu du document... 2 2 Présentation des offres... 2 2.1 En rénovation... 2 2.2 En construction...

Plus en détail

Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU. Contexte. Objectif. Conditions de l enquête

Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU. Contexte. Objectif. Conditions de l enquête Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU Rédaction FIBRA - Mai 2011 Contexte La construction bois et plus particulièrement la maison bois connaît un véritable essor depuis quelques

Plus en détail

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion Août 2015 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment et des

Plus en détail

II Les évolutions des formations et les diplômes

II Les évolutions des formations et les diplômes II Les évolutions des formations et les diplômes II 1 - Les évolutions Les diplômes de ce GFE relèvent des : 2 ème CPC Industries extractives et matériaux de construction qui organise les diplômes de la

Plus en détail

Questionnaire GTEC Bâtiment. Guide d entretien ANALYSE DE L ACTIVITE DE L ENTREPRISE

Questionnaire GTEC Bâtiment. Guide d entretien ANALYSE DE L ACTIVITE DE L ENTREPRISE Questionnaire GTEC Bâtiment Date du rdv :. /. /.. Raison sociale : Chef d entreprise : Adresse : Guide d entretien Tel : Fax : Mobile : Mail : Activité : N SIRET : Code APE : ANALYSE DE L ACTIVITE DE L

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

JOUR 1-5 : Formation termes technique du bâtiment. JOUR 6-8 : Formation Diagnostic de Performance Energétique

JOUR 1-5 : Formation termes technique du bâtiment. JOUR 6-8 : Formation Diagnostic de Performance Energétique Objectif général Les deux Grenelles de l'environnement nous prouvent que l'état s intéresse de plus en plus à la consommation énergétique de l habitat. Pour établir un bilan du parc immobilier français,

Plus en détail

Exploiter le clip métier : chef de chantier

Exploiter le clip métier : chef de chantier Exploiter le clip métier : chef de chantier ICHE D ANIMATION Principaux thèmes abordés - L'activité d'un chef de chantier - Les partenaires de travail - Les qualités requises - Les raisons du choix du

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Vous êtes Displayer et vous avez mené une ou plusieurs actions de rénovation de bâtiments publics depuis 2008? Contribuez à cette étude!

Vous êtes Displayer et vous avez mené une ou plusieurs actions de rénovation de bâtiments publics depuis 2008? Contribuez à cette étude! Participez à l'étude menée en France et en Europe Vous êtes Displayer et vous avez mené une ou plusieurs actions de rénovation de bâtiments publics depuis 2008? Contribuez à cette étude! En participant

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Octobre 0 Généralités Objectifs de l étude Les orientations du Grenelle de

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Ce formulaire de déclaration de risque concerne : les artisans et les entreprises du bâtiment L attention du demandeur est attirée

Plus en détail

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale...

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale... De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 sur 30 territoires 13 es Assises de l énergie Dunkerque

Plus en détail

Formations FEEBAT. Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES

Formations FEEBAT. Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES Formations FEEBAT Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES Présentation du dispositif Qu est ce que le dispositif FEEBAT? La Formation aux Economies d Energie dans le Bâtiment a été

Plus en détail

TUV Certification Maroc

TUV Certification Maroc Page 1 sur 7 Formation : Référence : Durée : Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit ISO 27001 :2005 IR07 5 jours TÜV Rheinland Akademie Page 2 sur 7 OBJECTIFS DE LA FORMATION Rappeler

Plus en détail

OPEN. Enseignements de la campagne 2011. Observatoire Permanent de l aml lioration ENergétique du logement ARTISANS & ENTREPRISES

OPEN. Enseignements de la campagne 2011. Observatoire Permanent de l aml lioration ENergétique du logement ARTISANS & ENTREPRISES OPEN Observatoire Permanent de l aml amé- lioration ENergétique du logement ARTISANS & ENTREPRISES Enseignements de la campagne 2011 SYNTHÈSE réservée aux Répondants Avertissement Ce document a étéélaboréàpartir

Plus en détail

CAP Plâtrier Plaquiste CAP Solier-Moquettiste. CAP Serrurier-Métallier

CAP Plâtrier Plaquiste CAP Solier-Moquettiste. CAP Serrurier-Métallier LISTE DES DIPLOMES CONNEXES NIVEAU V Intitulé du Diplôme CAP Art et Technique de la bijouterie joaillerie CAP Boulanger CAP Boucher CAP Charcutier-Traiteur CAP Charpentier CAP Chocolatier Confiseur CAP

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

Opération "Thermo-copro"

Opération Thermo-copro Opération "Thermo-copro" Bilan de la campagne 2010/2011 Opération réalisée en partenariat avec Et avec le concours financier de : Version 1 - Mai 2011 Rédacteur : Nicolas PICHOT Version 1 Juin 2011 Latere

Plus en détail

Déboursés secs et Prix de vente

Déboursés secs et Prix de vente 02 Débrsés secs et Prix de vente Phase 1 Phase 2 Etude de prix prévisionnelle Contrôle de rentabilité 1 5 éléments constitutifs du PVHT Phase 3 Bilan économique de l'entreprise A. Dépenses directement

Plus en détail

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier L effectif salarié BTP au féminin Nombre de salariées recensées dans les entreprises de bâtiment et de travaux publics

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

TUV Certification Maroc

TUV Certification Maroc Page 1 sur 7 Formation : Référence : Durée : Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit ISO 9001 :2008 IR01 5 jours TÜV Rheinland Academie Page 2 sur 7 OBJECTIFS DE LA FORMATION Rappeler

Plus en détail

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations www.maison-bioclimatique-passive.com Pour vous aider à maîtriser le BBC voici des modules complémentaires de formation proposée par Bâtir 2050 1- Formation pratique à la construction & rénovation basse

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur les services d'accompagnement aux projets européens Contexte Dans le cadre de l élaboration d une feuille de route Europe en Bretagne, une enquête a été menée

Plus en détail

www.hdgdev.com L ECO PRÊT A TAUX ZERO

www.hdgdev.com L ECO PRÊT A TAUX ZERO www.hdgdev.com L ECO PRÊT A TAUX ZERO PRINCIPE DE L ECO L PTZ L Eco PTZ est destiné à financer les travaux lourds de rénovation énergétique des logements anciens, via un crédit d impôt financé par l Etat.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY UNE FORMATION PAR ALTERNANCE QUI MELE L APPRENTISSAGE D UN METIER DU BTP ET LA PRATIQUE DU RUGBY 1 Tout

Plus en détail

Résultats du questionnaire. Décembre 2013

Résultats du questionnaire. Décembre 2013 Résultats du questionnaire Mise en place des nouveaux rythmes scolaires / Décembre 2013 Rappel des effectifs / écoles 258 questionnaires ont été diffusés 124 dans l école primaire Françoise Bosser 78 dans

Plus en détail

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE Avril 2011 Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Directeur de

Plus en détail

Métallerie. Construction Durable

Métallerie. Construction Durable Métallerie & Construction Durable Les Métalliers s informent Les Métalliers se forment Les Métalliers s engagent Aujourd hui, les préoccupations de construction durable se font de plus en plus ressentir

Plus en détail

Résultats de l'enquête de besoins : «Une crèche halte-garderie pour les enfants des personnels et des étudiants des sites universitaires clermontois»

Résultats de l'enquête de besoins : «Une crèche halte-garderie pour les enfants des personnels et des étudiants des sites universitaires clermontois» Résultats de l'enquête de besoins : «Une crèche halte-garderie pour les enfants des personnels et des étudiants des sites universitaires clermontois» La question de la création d une crèche halte-garderie

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013 Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014 CPREF BTP ALSACE Commission Paritaire Régionale de l Emploi et de la Formation du Bâtiment et des Travaux Publics d Alsace COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE MASTER 2011 DE L ub, Situation le 1 er décembre 2013

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE MASTER 2011 DE L ub, Situation le 1 er décembre 2013 Le devenir des diplômés de Master 2011 de l ub LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE MASTER 2011 DE L ub, Situation le 1 er décembre 2013 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel

Plus en détail

Les devis. Les principales fonctions:

Les devis. Les principales fonctions: Maçonnerie - Carrelage - Chauffage - Climatisation - Couverture - Plomberie - Zinguerie - Décoration - Electricité - Menuiserie - Charpente - Paysagiste - Peinture - Vitrerie - Plâtrerie - Terrassement

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

Mieux construire pour que la terre respire Les métiers de la construction s engagent

Mieux construire pour que la terre respire Les métiers de la construction s engagent Mieux construire pour que la terre respire Les métiers de la construction s engagent 12 ème Mondial des Métiers du 7 au 10 février 2008 à Eurexpo Contact : FFB Région Rhône-Alpes Henrianne Espaignet 04-72-44-47-78

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé

Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé POLE DE COMPETENCE EN PROMOTION DE LA SANTE REGION CENTRE Antenne territoriale 37 Atelier de présentation d outils en éducation pour la santé Session : Abus d écran et réseaux sociaux 02 juin 2015 Faculté

Plus en détail

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion Carif-Oref Réunion - Chiffres clés Tableau de bord emploi formation Ile de La Réunion Edition 2014 Octobre 2014 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment

Plus en détail

RT 2012 - Perméabilité à l'air

RT 2012 - Perméabilité à l'air Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 03/01/2016. Fiche formation Module 5.2 - Mettre en œuvre des bâtiments en résidentiel basse - N : 12566 - Mise à jour : 19/05/2015 RT

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION PRO le 21/10/2009

REGLEMENT DE CONSULTATION PRO le 21/10/2009 Maître de l'ouvrage Ville de Brienon sur Armançon Mairie 89210 Brienon sur Armançon Dossier n 06/10 Construction d une crèche, d un centre de loisirs et extension de l école élémentaire 22 boulevard Maréchal

Plus en détail

BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION

BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION 1 BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION PLAN ACCUEIL Rapport de synthèse Octobre 2013 2 Contexte La ville de Saint-Denis met en œuvre une démarche de modernisation des services aux usagers et place au cœur

Plus en détail

Déploiement expérimental du Picardie Pass Rénovation

Déploiement expérimental du Picardie Pass Rénovation Déploiement expérimental du Picardie Pass Rénovation «Picardie Pass Rénovation propose aux picards de les accompagner tout au long de leur projet de rénovation énergétique.» Une expérimentation innovante

Plus en détail

Enquête nationale de satisfaction 2014. Enquête réalisée entre Septembre et Octobre 2014. Résultats MSA Grand Sud

Enquête nationale de satisfaction 2014. Enquête réalisée entre Septembre et Octobre 2014. Résultats MSA Grand Sud Enquête nationale de 2014 Enquête réalisée entre Septembre et Octobre 2014 Résultats MSA Grand Sud Le taux de global Q1 Satisfaction vis-à-vis du service rendu par la MSA Base ensemble

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

Mission d Observation de la Biomasse

Mission d Observation de la Biomasse Les synthèses de l AREC Mission d Observation de la Biomasse ENQUETE REGIONALE SUR LES CHAUFFERIES COLLECTIVES A BOIS DECHIQUETE (Saison de chauffe 2008-2009) 2009) Chiffres clés 114 chaufferies collectives

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

Les constructeurs. Vos réf : Réf SFS : Maître d Ouvrage : D.O.C. : Début Prévu : Fin Prévu : Adresse Chantier :

Les constructeurs. Vos réf : Réf SFS : Maître d Ouvrage : D.O.C. : Début Prévu : Fin Prévu : Adresse Chantier : Les constructeurs Ce document doit comporter la liste de tous les réalisateurs ayant contracté directement avec le maître d'ouvrage, y compris les co-traitants et les sous-traitants. IMMIXTION : Intervention

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 mise à jour 14/01/2015 Introduction

Plus en détail

LISTE DES JOURNEES PORTES OUVERTES au 2 avril 2009

LISTE DES JOURNEES PORTES OUVERTES au 2 avril 2009 LISTE DES JOURNEES PORTES OUVERTES au 2 avril 2009 Type ETABLISSEMENT JPO Heures Spécialités Dept Ville Site Internet LP LPCIG notre famille 21-mars 9h/17h Bac Pro Production Graphiques 95 Osny Bac Pro

Plus en détail

Présentation VERTUOZE

Présentation VERTUOZE Permettre aux artisans et entreprises de la FFB qui le souhaitent, d anticiper et de prendre un temps d avance sur ce marché prometteur Réduire la consommation moyenne du parc de 38 % d ici à 2020 Rénover

Plus en détail

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 2014 2017 commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 IFECO est agréé pour dispenser s modules FEE Bat au national. Devenez un acteur du marché la rénovation thermique s logements. Obtenez

Plus en détail

GAGNEZ DU TEMPS, EN VOUS FORMANT!

GAGNEZ DU TEMPS, EN VOUS FORMANT! 2012 2nd semestre 2012 Calendrier de vos FORMATIONS Pour être plus forts dans votre métier Pour gagner de nouveaux marchés Pour avoir une longueur d avance N hésitez pas, Venez vous former! > Renseignements

Plus en détail

Introduction : Les métiers du bâtiment

Introduction : Les métiers du bâtiment Introduction : Les métiers du bâtiment Le jeudi 13 Janvier 2011, nous avons visité le CFA d Agnetz plusieurs métiers nous ont été présentés : Carreleur, Peintre, Menuisier, Plaquiste, Maçon, Plombier,

Plus en détail

Offre de formation «Etanchéité à l air»

Offre de formation «Etanchéité à l air» Offre de formation «Etanchéité à l air» Nom de l Organisme de Formation Coordonnées Présentation du module de formation étanchéité à l air Objectifs/ Contenus/Support Pédagogique SALOLA ENVIRONNEMENT 21

Plus en détail