2012 Ile-de-France 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2012 Ile-de-France 1"

Transcription

1 2012 1

2 PREAMBULE Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics sont aujourd hui confrontés, à l instar de l ensemble de l économie française et européenne, à des changements profonds d ordre techniques, organisationnels et sociaux. Afin d assurer sa croissance et la satisfaction de ses clients, la Profession doit anticiper les effets des politiques liées au développement durable (Grenelle I et II de l Environnement) et, plus largement, ceux liés à l évolution des besoins de la population. En effet, la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) appliquée à l ensemble des constructions neuves, l objectif de l Etat de rénover logements en France par an mais également les enjeux liés à l accessibilité sont susceptibles de développer d importants marchés pour les entreprises mais imposent plus que jamais aux professionnels de se former. Par ailleurs, en, l Etat et les collectivités locales sont résolus à travers le projet du Grand Paris à mener une politique ambitieuse de développement économique. Ce projet doit permettre la réalisation d un nouveau réseau de transport en commun tout en luttant contre la crise du logement à travers la mise en chantier de nouveaux logements par an. Dans un tel contexte, identifier les besoins avérés des entreprises et mesurer l efficacité du dispositif de formation professionnelle est une nécessité. Cela est d autant plus vrai que le paysage de la formation est amené à évoluer depuis la réforme de la formation professionnelle du 24 novembre Cette identification ne peut se faire que sur la base d un très large partenariat d acteurs désireux de se doter d un outil de pilotage approprié, d où la nécessité d élaborer un tableau de bord prospectif du Bâtiment et des Travaux Publics. De portée régionale, ce tableau de bord constitue en outre l'indispensable outil de la mise en œuvre et du suivi des actions conduites avec les décideurs régionaux. La présente édition actualise les indicateurs proposés en Elle s attache à livrer quelques éléments chiffrés de cadrage en même temps qu elle dresse les premières orientations à prendre pour les prochaines années. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

3 LES PRIORITES DE LA PROFESSION ACCORD DE BRANCHE DU 13 JUILLET 2004 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES BRANCHES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS L accord renforce l individualisation de la formation, améliore la relation entre le jeune en formation et l entreprise, favorise l intégration par la professionnalisation, et mobilise les financements professionnels et publics. ACCORD DE BRANCHE DU 8 FÉVRIER 2005 AMELIORANT LE STATUT DES APPRENTIS L accord augmente de façon significative les rémunérations minimales légales des apprentis, fait bénéficier les apprentis de tous les avantages du BTP, renforce les formations en matière de prévention-sécurité. ACCORD DE BRANCHE DU 13 SEPTEMBRE 2005 POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE Par cet accord les professionnels s engagent à mettre en œuvre une politique commune visant à faire progresser le niveau de qualification des apprentis. ACCORD DE BRANCHE DU 10 SEPTEMBRE 2009 RELATIF À LA DIVERSITE ET A L EGALITE PROFESSIONNELLE ET SALARIALE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES A travers cet accord, les professionnels visent à promouvoir les métiers du BTP auprès des femmes, augmenter la proportion de femmes dans les entreprises, garantir l égalité professionnelle entre hommes et femmes. ACCORD DE BRANCHE DU 23 DECEMBRE 2009 EN FAVEUR DE L EMPLOI DES SALARIES AGES L accord vise à maintenir le taux d emploi des salariés de 50 ans et plus à 17,2 % de l effectif BTP et à augmenter de 1 % le nombre de salariés de 55 ans et plus. ACCORD DE BRANCHE DU 29 JUIN 2010 RELATIF A LA CREATION D UN OPCA DE LA CONSTRUCTION L accord prévoit le regroupement des trois OPCA du Bâtiment et des Travaux Publics dans un seul et même OPCA de la Construction. A travers la création de cet OPCA unique, la Profession vise à renforcer l efficacité du service rendu aux salariés et aux entreprises. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

4 LES INDICATEURS ACTIVITE 1. La production des entreprises du Bâtiment 2. La production des entreprises de Travaux Publics 3. La construction de logements 4. La construction de bâtiments non résidentiels DEVELOPPEMENT DURABLE 5. Activité 6. Les compétences 7. Les engagements de la profession ENTREPRISES 8. Le tissu d entreprises 9. La création d entreprises 10. Les entreprises artisanales JEUNES 11. La démographie 12. La formation initiale : entrées en formation 13. La formation initiale : effectif en formation 14. La formation initiale : résultats aux examens 15. La formation en alternance SALARIES 16. L effectif salarié 17. La pyramide des âges des salariés 18. La qualification des ouvriers 19. Le flux d entrants salariés 20. La formation continue des salariés DEMANDEURS D EMPLOI 21. Les demandes d emploi 22. La formation des demandeurs d emploi INTERIMAIRES 23. Le nombre d intérimaires RELATION EMPLOI-FORMATION 24. Les perspectives d activité et d emploi à l horizon Le besoin de renouvellement en jeunes 26. Les jeunes diplômés sur le marché du travail 27. La place des jeunes et des qualifiés 28. Les besoins de formation continue 29. Synthèses par métier Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

5 Repères en établissements dont entreprises artisanales Réalisant une production d une valeur de : 40 milliards d euros HT en salariés dont qui ont suivi une formation et jeunes en alternance intérimaires BTP Population renouvelée par entrants dont pour la 1 ère fois Entrants issus pour partie des jeunes en formation initiale BTP par la voie de l apprentissage et la voie scolaire (Parmi un potentiel estimé à jeunes de 15 à 19 ans en ) Entrants venant d autres secteurs personnes recherchent un emploi dans le BTP Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

6 ACTIVITE 1. La production des entreprises du Bâtiment 32 Milliards d courant % du Bâtimentnational Production du Bâtiment Chiffre d affaires hors taxe Source : Fédérations du Bâtiment d / CERC-IDF Tendance ,0 en Milliards d constants ,5 34,0 33,5 33,0 32,5 32,0 31,5 31,0 30,5 Estimation , Structure de la production du Bâtiment en 2010 % 2010/2009 Travaux neufs 37,7 % Dont logements neufs 20,2 % Dont Bâtiments non résidentiels neufs 17,5 % Entretien 62,3 % Total Bâtiment 100 % Un chiffre d affaires qui peine à se redresser Les variations du chiffre d affaires, principalement liées à la construction neuve, pèsent toujours surles résultatsdes entreprises. Toutefois, un légermieux se fait sentiren 2011, l année 2010 ayant étéle point bas des 4 dernièresannées. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

7 ACTIVITE 2. La production des entreprises de Travaux Publics 8,1 Milliards d courant % du TP National Production des Travaux Publics Chiffre d affaires hors taxe Source : Fédération Régionale des Travaux Publics IDF/ CERC-IDF décembre 2011 Tendance 2012 en Milliards d constants ,2 9,0 8,8 8,6 8,4 8,2 8,0 7,8 7,6 7,4 7, Estimation 2011 Nature des travaux en millions d 2010 % 2010 / 2009 Ouvrages d'art et d'équipement industriel ,0 % Terrassements ,0 % Fondations spéciales 384 4,6 % Travaux souterrains 185 2,3 % Travaux maritimes et fluviaux 55 0,6 % Travaux de routes, et travaux analogues ,0 % Travaux de voies ferrées 235 3,2 % Adduction d'eau, assainissement ,0 % Travaux électriques ,0 % Travaux de génie agricole 15 0,2 % Total ,0 % Une reprise de l activité des Travaux Publics en 2010 et 2011 Pour les Travaux Publics, la situation est assez complexe. Leur chiffre d affaires est à la fois soutenu par les dépenses publiques et les investissements lourds en aménagement, présentant des difficultés conjoncturelles. La consolidation de l activité reste donc encore à trouver. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

8 ACTIVITE 3. La construction de logements en % du national Tendance 2012 Nombre de logements et résidences mis en chantier Source : CERC-IDF / Ministère de l écologie du développement durable, des transports et du logement, Sitadel2 en date de prise en compte à partir de décembre Logements Variation du nombre de logements et résidences mis en chantier % 8 % 10 % -5 % 12 % -6 % -17 % 21 % 5 % Une relance molle qui s éternise Les mises en chantier retrouventun niveau acceptable mais sans excès par rapport aux besoins de l lle-de France. Le rattrapage, après la chute de 2008 et 2009, risquede manquer de soufflesans unevolontépolitiqueforte de création de logements. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

9 ACTIVITE 4. La construction de bâtiments non résidentiels en % du national Tendance 2012 Surfaces mises en chantier en. Source : CERC-IDF / Ministère de l écologie du développement durable, des transports et du logement, Sitadel2 en date de prise en compte à partir de décembre2009. Surfaces mises en chantier M² commencés Evolution Bâtiments industriels ns Bureaux % Commerces % Entrepôts % Hébergement hôtelier % Service public ou intérêt collectif % Autres % Total % Un secteur très volatile Après 2 ans de décroissance, les mises en chantier de bâtiments non résidentiels sont reparties brusquement à la hausse. Toutefois, l extrême volatilité du secteur ne peut qu inciter à la prudence. En effet, les fluctuations restent très attachées à l économie financière. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

10 DEVELOPPEMENT DURABLE 5. Activité Bâtiments Basse Consommation Observatoire du MEDDTL, l ADEME, EFFINERGIE Effinergie recense depuis 2007 les Bâtiments ayant déposés une demande de labellisation. Le label BBC-effinergie est une appellation visant à identifier les bâtiments dont les très faibles besoins énergétiques contribuent à atteindre les objectifs de 2050 réduire les émissions de gaz à effet de serre par 4. Plusieurs organismes désignés par le COFRAC sont habilités à délivrer les certifications : La différence entre les libellés demandés et accordés provient principalement du temps de réalisation des programmes. La labellisation étant sollicitée à la dépose du permis de construire et la certification à la fin des travaux. Compte tenu du décalage, ne sont traités que les labels Effinergie demandés. Toutefois, les taux de chutes sur les premiers dossiers finalisés sont peu élevés. Total labels demandés (en logements) Taux ,6 % ,1 % ,6 % ,2 % ,2 % ,7 % ,7 % ,9 % Total ,0 % Total logements Tertiaire en nombre de m² Demandés Accordés Demandés % Demandés en logements rénovés % Individuels Collectifs Accordés Neuf Rénovation % Demandés en logements neufs Individuels Collectifs Total labels demandés (en m² shon tertiaire) Taux ,2 % ,3 % ,2 % ,2 % ,4 % ,3 % ,7 % ,7 % Total ,0 % % % Demandés en tertiaire Neuf % Rénovation Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

11 DEVELOPPEMENT DURABLE 6. Les compétences Il est essentiel d aborder l éco-efficacité énergétique d un point de vue «multi-métiers» dans le cadre d une offre globale. Selon les différents scénarii, les métiers les plus concernés par l évolution du marché de l efficacité énergétique sont: maçon pour l isolation et l enveloppe du bâtiment, charpentier et couvreur pour l isolation par le toit et la pose de panneaux photovoltaïques ou solaires, menuisier pour la pose de fenêtres et isolation par parois vitrées, électricien pour notamment l installation des mécanismes d optimisation des consommations d électricité, le raccordement des panneaux photovoltaïque, peintre ravaleur pour l isolation thermique par l extérieur, les métiers du génie climatique, les métiers de l étanchéité. Il n y pas de nouveaux métiers, mais des évolutions de compétences! De nombreuses études ont été menées à propos des conséquences du Grenelle de l Environnement sur l emploi. Or, les perspectives d évolution liées au Grenelle de l Environnement conduisent plutôt à un démarrage lent de l activité et donc très peu de créations d emploi. Par ailleurs, pour atteindre rapidement les objectifs du Grenelle, les compétences induites par la rénovation énergétique relèvent, dans un premier temps, de la formation continue. La Profession a donc ainsi participé au développement de la formation continue : dans les domaines techniques : isolation, ventilation, solaire, photovoltaïque, chauffage, en travaillant avec les organismes de formation sur le contenu des formations, pour les adapter aux besoins des entreprises. dans la maîtrise de la performance énergétique et du conseil aux clients. Des modulesde formation FEEBAT ont été mis en place, en partenariat avec les fournisseurs d énergie, pour permettre aux entreprises de calculer les économies d énergie générées par les travaux envisagés et de proposer à leurs clients un ensemble de travaux destinés à améliorer la performance énergétique de leur logement. L objectif est de permettre une mutation de la filière pour permettre aux entreprises d aller au devant des besoins des clients et d évoluer ainsi vers un marché d offre. Les formations FEEBAT se décomposent en plusieurs modules : 3 modules pour les marchés de rénovation du résidentiel, 2 modules pour les marchés de rénovation du tertiaire, 2 modules pour aider les entreprises dans la commercialisation de l offre de travaux d efficacité énergétique, 2 modules pour les marchés du résidentiel neuf, 1 module pour les marchés du tertiaire neuf (prévu en 2012). Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

12 DEVELOPPEMENT DURABLE 7. Les engagements de la profession Une étude d impact du dispositif FEEBAT, réalisée par la cellule opérationnelle FEEBAT en avril 2010, montre que 81 % des entreprises ou artisans formés ont fait preuve d une démarche proactive, en proposant des solutions de réduction des consommations d énergie. Par ailleurs, les résultats en termes d économie d énergie sont plus probants quand ces travaux ont été réalisés par une entreprise formée : - 43 % de consommation d énergie quandl entrepriseaétéformée,contre-38%quandcen estpaslecas. Afin de renforcer l image de qualité de travail des entreprises du secteur, la profession a développé des marques et labels de qualité, afin de reconnaître les compétences des entreprises et des artisans. Qualification Une mention «efficacité énergétique» a ainsi été mise en place avec QUALIBAT et QUALIFELEC (pour les électriciens) afin d identifier les entreprises susceptibles de proposer une offre globale de travaux énergétiques à leurs clients. Les critères pour obtenir cette mention : détenir une qualification professionnelle dans son métier éligible à la mention, justifier du suivi des formations FEEBAT par une partie du personnel de l entreprise. La mention est un signe de qualité, délivrée par un organisme indépendant. Labels ECOartisan : S agissant des entreprises artisanales, la CAPEB, a développé en partenariat avec l Etat, une démarche «Eco-artisan» par laquelle des entreprises artisanales, dont les compétences ont été attestées par un organisme tiers, s engagent à : proposer systématiquement à leurs clients de réaliser une évaluation thermique de leur logement, à l aide d un logiciel spécifique, conseiller à leurs clients des solutions thermiques globales et adaptées, vérifier la performance des travaux qu ils auront réalisés ainsi que la satisfaction du client. LesPROSdelaPERFORMANCEENERGETIQUE : Ce sont des artisans et entrepreneurs qui ont signé la charte «Bâtir avec l environnement» de la FFB et qui ont obtenu la mention «Efficacité énergétique» auprès d un organisme certificateur indépendant. «Un Pro» bénéficie de compétences spécifiques et reconnues par un organisme indépendant, lui permettant d engager des offres d amélioration énergétique globales dans le cadre de la rénovation thermique du logement. Il utilise des outils indispensables pour établir un bilan thermique approfondi de l habitation. Reconnu Grenelle de l Environnement En novembre 2011, le ministère du développement durable et l ADEME, ont signé avec la CAPEB, la FFB et les organismes de qualifications : Qualibat, Qualifelec et Qualit ENR, une charte d engagement définissant les exigences à respecter par des «signes de qualité» pour pouvoir bénéficier de la mention. Il s agit d un repère supplémentaire de crédibilité pour les particuliers en quête d un professionnel compétent à même de réaliser des travaux de performance énergétique. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

13 ENTREPRISES 8. Le tissu d entreprises (établissements) en % du BTP national 10 % des entreprises de la région Nombre d établissements Source : INSEE Sirene 1er janvier % ,4 % 36,1 % 0 salarié 1 à 9 salariés Taille des établissements 6 % 10 à 49 salariés 50 à 99 salariés ,4 % 37,8 % 100 salariés à et + 0% 20% 40% 60% 80% 100% Taille des établissements Gros-œuvre Secondœuvre Travaux Publics Total général 2010/ salarié à 9 salariés à 49 salariés à 99 salariés salariés à salariés et Total Une quasi stabilisation pour le stock d entreprises en 2010 Le nombre d entreprises est quasi stable fin Comme l année précédente, le volume des entreprises de plus de 100 salariés continue de décroître. La stabilité n est assurée que par l augmentation du nombre d entreprises individuelles. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

14 ENTREPRISES 9. La création d entreprises en % du BTP national 16 %des créations d entreprisesde la région Nombre de créations d entreprises (hors auto-entrepreneurs). Source : INSEE 1er janvier 2011 Tendance Secteurs d activités Hors AE /2009 BTP Autres Secteurs * * Des créations d entreprises vigoureuses en 2010 La création d entreprises progresse de 10,1 % en Elle renoue avec la croissance après la chute liée à la crise de *Hors Auto-entrepreneurs Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

15 ENTREPRISES 10. Les entreprises artisanales en ,2 % du BTP national 40 % des entreprises artisanales de la région 2 % Nombre d entreprises artisanales Source : INSEE - Répertoire Sirene des entreprises artisanales janvier % 4% 68 % 30 % Gros œuvre Second œuvre Travaux publics 33 % 57 % 0 salarié 1 à 5 salariés 6 à 9 salariés 10 salariés et + Etablissements Nombre Répartition Maçonnerie et connexes ,6 % Carrelage ,6 % Menuiserie ,1 % Charpente 277 0,4 % Couverture ,7 % Plomberie ,2 % Chauffage ,9 % Peinture ,3 % Plâtrerie ,3 % Métallerie ,2 % Electricité ,7 % Total Bâtiment % Travaux Publics % Total Un tissu d entreprises qui continue de croître Les entreprises artisanales continuent de croître régulièrement. Leur structure dans le secteur du bâtiment reste globalement la même d année en année. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

16 JEUNES 11. La démographie er janvier ,1 % du national Tendance 2040 Population de ans Source : INSEE - Estimations de population au 1 er janvier et projections àl horizon 2040 (scénario central) (2040 : ) Paris Seine-et- Marne Yvelines Essonne Hautsde-Seine Seine- Saint- Denis Val-de- Marne Vald Oise Des évolutions positives à terme La population des jeunes enregistrera une croissance totale de 2 % à l horizon 2040 sur l. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

17 JEUNES 12. La formation initiale : entrées en formation en % du BTP national Les entrées en formation dans les lycées et CFA, pour les diplômes et certifications professionnelles (CP) préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage. Source : Rectorats / CCCA-BTP décembre 2011 Total Voie scolaire Contrat d apprentissage Métiers Apprentissage Voie scolaire Apprentissage Voie scolaire CAP Bac Pro CAP Bac Pro CAP Bac Pro CAP Bac Pro Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Etudes Encadrement de chantier Géomètre topographe Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur de route Total variation Une légère diminution des entrées Après la chute des entrées en 2009 /2010 de 7 %, le flux semble se stabiliser en 2010/2011. Néanmoins cette stabilité demeure fragile. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

18 JEUNES 13. La formation initiale : effectif en formation en % du BTP national Effectif total en formation dans les lycées et CFA, pour les diplômes et certifications professionnelles (CP) préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage. Source : Rectorats / CCCA-BTP Janvier Total Voie scolaire Contrat d apprentissage Métiers CAP MC BP BAC PRO Bac STI BTS CP Total Var Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Etudes Encadrement de chantier Géomètre topographe Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur de route Total L effectif est quasiment stable en 2010/2011 Les Bac Pro avec la suppression des BEP, passent de à en un an, représentant par rapport à l année dernière, 37,5 % d élèves en plus. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

19 JEUNES 14. La formation initiale : résultats aux examens 80% 78% 76% 74% 72% 70% 68% 66% 64% 62% 60% 58% 76,7 % en ,6 % au niveau national Taux de réussite aux examens pour les diplômes et certifications professionnelles (CP) préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage dans les lycées et CFA. Source : Rectorats / CCCA-BTP décembre / / / / / / / / / /10 78,3 % 76,3 % 76,0 % Niveau V Niveau IV Niveau III BAC Taux de réussite en % CAP BEP MC BP BT STI BTS CP Total PRO Maçon 80,8 % 68,5 % 62,5 % 90,8 % 78,9% Menuisier 81,1 % 55,7 % 66,1 % 86,0 % 50,0 % 73,1 % 68,4 % 72,3% Charpentier 82,1 % 33,3 % 90,0 % 80,5% Couvreur 76,5 % 90,0 % 82,4 % 78,8% Plombier 82,7 % 75,0 % 66,7 % 81,6% Chauffagiste 87,4 % 69,1 % 86,3 % 69,5 % 79,7 % 84,7 % 70,3 % 57,9 %76,9% Peintre 81,8 % 53,4 % 81,8 % 57,4 % 69,4 % 84,6 % 73,3% Plâtrier 74,4 % 84,6 %100,0 % 78,7% Carreleur 82,8 % 100,0 % 84,1% Métallier 81,7 % 67,1 % 61,5 % 80,8 % 91,7 % 64,3 % 78,0% Electricien 73,1 % 65,9 % 82,1 % 77,2 % 79,5 % 84,0 % 73,1% Etudes 78,2 % 70,6 % 78,4 % 75,4% Encadrement de 78,2 % 78,5 % 78,8 % 83,7 %78,8% chantier Géomètre topographe 75,8 % 90,0 % 70,9 % 79,2% Conducteur d'engins 89,5 % 89,5% Mécanicien d'engins 63,6 % 67,1 % 81,1 % 100,0 % 72,3% Canalisateur 97,8 % 100,0 % 98,2% Constructeur ouvrages d'art 80,0 % 80,0% Constructeur de route 88,2 % 75,0 % 84,0% Total 80,9% 66,8% 86,5% 70,2% 80,2% 50,0% 79,4% 76,3%72,4%76,7% Une tendance globale à la croissance Toutefois dans la plupart des cas, la stabilisation du niveau de réussite est de rigueur. Notons cependant la bonne tenue du CAP qui est estimé légèrement au-dessus du niveau national. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

20 SALARIES 15. La formation en alternance salariésde moins de 26 ans et 264 de plus de 26 ansen ,3 % des salariésde moins de 26 ans du BTP national Nombre de salariés embauchés dans le cadre d un contrat de professionalisation. Source : Constructys contrat de professionalisation salariés de plus de 26 ans contrat de professionalisation salariés de moins de 26 ans 284 salariés de moins de 26 ans dans les entreprises de moins de 10 salariés. Formation en centre de 764 heures en moyenne en salariés de moins de 26 ans dans les entreprises de 10 salariés et plus. Formation en centre de 635 heures en moyenne en salariés de 26 ans et plus suivent un contrat de professionalisation. Techniques du BTP ,2 % Sécurité - prévention 6 0,45 % 1 Etudes - métré - dessin 34 2,5 3% 7 Organisation production 103 7,65 % 62 Informatique 22 1,63 % 2 Administratif 108 8,03 % 78 Achat - commercial 100 7,43 % 42 Gestion management ,85 % 56 Formation générale 0 0,00 % 0 Autres 17 1,26 % 5 Total % 261 Détail «techniques du BTP» Maçonnerie Gros Œuvre ,32 % Menuiserie 45 3,34 % Métallerie 56 4,16 % Plomberie ,32 % Electricité 62 4,61 % Finitions 26 1,93 % Conduite d engins 23 1,71 % Génie civil 76 5,65 % Routes - Terrassement 28 2,08 % VRD - Canalisation 15 1,11 % Electricité Travaux Publics 4 0,30 % Autres formations techniques BTP 49 3,64 % Une conjoncture qui pèse toujours sur la professionnalisation Le nombre de contrats de professionnalisation est resté stable durant l année 2010 en. Les salariés de plus de 26 ans occupent maintenant une place de plus en plus importante. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

21 SALARIES 16. L effectif salarié en % du BTP national Nombre de salariés des entreprises franciliennes du Bâtiment et des Travaux Publics. Source :Pôle emploi / UCF mars2010 Ouvrier ETAM IAC dont salariés résidants en (hors apprentis) 13 % de femmes Production 2010 Var 2010 Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Monteur de réseau Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur d'ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Terrassier Divers production Total Fonctions techniques et encadrement de 2010 Var 2010 chantier Chef de chantier Conducteur de travaux Dessinateur métreur Géomètre topographe Technicien Ingénieur Divers technique Total Administratif et commercial 2010 Var 2010 Administratif Commercial Divers Total BTP Var Bâtiment Travaux Publics Total UCF mars2010 Sans surprise, l emploi baisse à nouveau en 2010 Tous les secteurs ont été touchés par la diminution de l activité, mais la diminution des effectifs semble avoir été contenue. Cette baisse s apparente plus à une érosion lente en rapport avec le non renouvellement des salariés. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

22 SALARIES 17. La pyramide des âges des salariés 9,7 % de moins de 25 ansen ,9 ans d âge moyen 12,6 % en 2010 et 38,7 ans BTP national 60 ans et plus 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 25 à 29 ans Moins de 25 ans Production Âge moyen % -25 ans Maçon 41,0 7,7 % Menuisier 38,8 11,7 % Charpentier 35,2 21,1 % Couvreur 38,1 12,2 % Plombier 36,4 19,6 % Chauffagiste 37 15,3 % Peintre 41,3 6,8 % Plâtrier 38,3 10,7 % Carreleur 39 7,9 % Métallier 40,1 11,0 % Electricien 37,7 15,3 % Monteur de réseau 39,7 10,9 % Conducteur d'engins 41,9 7,0 % Mécanicien d'engins 40,8 13,0 % Canalisateur 40 11,8 % Constructeur d'ouvrages d'art 42,8 8,7 % Constructeur de routes 40,2 11,8 % Ouvrier VRD 41,1 9,6 % Terrassier 42,4 8,7 % Divers production 38,4 13,1 % Age moyen 39,2 11,8 % 2010/ 2009 Structure par âge de la population salariée Indicateursde l âge moyen et de la proportion de moins de 25 ans, hors apprentis. Source : UCF / CCCA-BTP mars Fonctions techniques et encadrement de chantier Un rajeunissement attendu qui ne se fait pas En % de plus de 50 ans Âge moyen % -25 ans Chef de chantier 43,7 3,4 % Conducteur de travaux 39,1 8,5 % Dessinateur métreur 37,6 10,9 % Géomètre topographe 35,5 13,8 % Technicien 38,5 9,1 % Ingénieur 37,1 6,7 % Divers technique 42,7 6,5 % Age moyen 39,6 7,7 % Administratif et Commercial Âge moyen % -25 ans Administratif 41,4 5,7 % Commercial 40,8 6,4 % Divers 42,9 6,2 % Age moyen 41,3 5,7 % Moins de jeunes en La perte d activité peut être une raison de la diminution de l attractivité du secteur à court terme plus de 50 ans % de plus de 50 ans 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 2010/ / 2009 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

23 SALARIES 18. La qualification des ouvriers 69 %de plus de 40 ans qualifiés ou très qualifiés en ,4% au niveau national Répartition des ouvriers par qualification selon les conventions collectives du Bâtiment et des Travaux Publics. Source :UCF/CCCA-BTP mars2010 Peuqualifiés (48 800) Qualifiés (40 419) Trèsqualifiés (33 091) Coefficients conventions collectives Bat ( ) TP ( ) Coefficients conventions collectives Bat ( ) TP ( ) Coefficients conventions collectives Bat ( ) TP ( ) 60 ans et + 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 25 à 29 ans - de 25 ans ans et + 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 25 à 29 ans - de 25 ans ans et + 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans 25 à 29 ans - de 25 ans Métiers Peu qualifié Qualifié Très qualifié Maçon 33 % 32 % 35 % Menuisier 33 % 34 % 33 % Charpentier 34 % 35 % 31 % Couvreur 37 % 34 % 29 % Plombier 36 % 34 % 30 % Chauffagiste 33 % 36 % 31 % Peintre 39 % 35 % 27 % Plâtrier 35 % 29 % 36 % Carreleur 48 % 31 % 21 % Métallier 36 % 32 % 32 % Electricien 32 % 34 % 34 % Monteur de réseau 7 % 48 % 45 % Conducteur d'engins 18 % 53 % 30 % Mécanicien d'engins 17 % 50 % 33 % Canalisateur 27 % 55 % 17 % Constructeur d'ouvrages d'art 17 % 49 % 34 % Constructeur de routes 49 % 44 % 7 % Ouvrier VRD 32 % 51 % 17 % Terrassier 69 % 24 % 7 % Divers production 52 % 28 % 20 % Production 40 % 33 % 27 % Une qualification qui reste importante Le taux de qualifiés et très qualifiés de plus de 40 ans occupe une part importante. Ils sont nombreux à être qualifiés voire très qualifiés. Cependant un effort de la profession doit être développé à court et moyen terme. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

24 SALARIES 19. Le flux d entrants salariés en 2010, dont entrants pour la première fois 17,1 % du BTP national Salariés entrants dans le secteur du BTP. Source :UCF/CCCA-BTP mars entrants Dont entrants pour la 1 ère fois Agés de 25 ans et + 64 % Production Dont premiers Entrants entrants 25 ans Total -25ans et + Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Monteur de réseau Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur d'ouvrages d'art Constructeur de route Ouvrier VRD Terrassier Divers production Total Technique et encadrement Agés de -de 25 ans Entrants Total 36 % Dont premiers entrants 25 ans -25 ans et + Chef de chantier Conducteur de travaux Dessinateur métreur Géomètre topographe Technicien Ingénieur Divers technique Total Administratif et commercial Entrants Total Dont premiers entrants 25 ans - 25 ans et + Administratif Commercial Divers Total Le flux d entrants a chuté en La part des jeunes représente 1/3 des entrées. Conséquence de la crise, le flux d entrants s est réduit en Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

25 SALARIES 20. La formation continue des salariés en % du national Tendance 2011 Nombre de stagiaires Y compris les dirigeants d entreprises ayant un statut de salarié. Source : Constructys Répartition des heures par catégorie socioprofessionnelle Administratif 8 % Maîtrise Production 6 % Encadrement 21 % Technicien 11 % Ouvrier 54 % stagiaires dont 465 femmes dans les entreprises de moins de 10 salariés. Stages de 54,4 heures en moyenne stagiaires dans les entreprises de 10 salariés et plus. Stages de 22,3 heures en moyenne. Domaines Stagiaires Techniques du BTP Sécurité Etudes, métré, dessin Organisation, production Commercial Gestion, management Informatique Bureautique - secrétariat Administratif Formation de tuteurs Formation générale Divers Total Détail «techniques du BTP» Stagiaires Conduite d'engins et mécanique Maçonnerie, carrelage 687 Couverture 164 Charpente 29 Métallerie 66 Menuiserie 202 Plomberie, chauffage Electricité Peinture Revêtements - Plâtrerie 609 Génie civil Routes - Terrassement 729 VRD - Canalisation 296 Réseaux électriques 334 Divers techniques du BTP Les ouvriers principaux bénéficiaires des formations stagiaires en 2010 contre en 2009, mais avec une part plus importante des heures au bénéfice des ouvriers (54 %). Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

26 DEMANDEURS D EMPLOI 21. Les demandes d emploi en ,1 % du national Demandes d emploi en fin de mois pour un métier du Bâtiment et des Travaux Publics (catégorie A : demandeur d emploi à durée indéterminée et à temps plein). Source :Pôle emploi àfin décembre de 26 ans de 26 à 49 ans 50 ans et + Total A noter que l inscription des demandeurs d emploi repose sur un système déclaratif, qui n évalue pas le niveau réel des qualifications Métiers ans Total Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Divers Production Total Fonctionstechniques chantier --26 ans Total Chef de chantier Conducteur de travaux Etudes et topographie Total Travaux Publics Conduite et mécanique Total Une nouvelle hausse du nombre de demandeurs d emploi dans le BTP Sans une relance ferme de l activité, avec une visibilité sur le long terme, ce chiffre aura beaucoup de difficultés à se stabiliser ou à décroître. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

27 DEMANDEURS D EMPLOI 22. La formation des demandeurs d emploi en 2010* (1 689 en 2009) Nombre de demandeurs d emploi formés à l AFPA sortants dans un métier du Bâtiment ou des Travaux Publics. Source : AFPA fin décembre 2010 Plus de 26 ans niveau V niveau IV moins de 26 ans 413 niveau III Métiers Moins de 26 ans Plus de 26 ans Niv V Niv IV Niv III Niv V Niv IV Niv III Total Maçon Carreleur Menuisier Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Canalisateur Ouvrier VRD Etudes encadrement Etudes et topographie Divers métiers Total (*)Cenombrededemandeursd emploiformésàunmétierdubtpn estpasexhaustif.ilexiste d autres dispositifs de formation qui ne sont pas encore recensés dans ce tableau de bord. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

28 INTERIMAIRES 23. Le nombre d intérimaires en ,6 % du national Emplois intérimaires en équivalent temps plein. Source : DARES Tendance Intérim (ETP) TP GO SO (GO+SO) Total construction 2010 Effectif Répartition 33,2 % 30,2 % 36,6 % 66,8 % 100 % Un nombre d intérimaires en légère progression en 2010 Après l importante chute de 2008 et 2009, cet indicateur directement rattaché à l activité repart légèrement à la hausse. La tendance pour 2011 montre le retour à une activité plus conséquente et une nouvelle augmentation prévisible du volume d intérim. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

29 RELATION EMPLOI-FORMATION 24. Les perspectives d activité & d emploi à l horizon 2017 de à Emplois salariés supplémentaires induits par la progression de l activité BTP à l horizon Source : CERC-IDF Cette estimation de l emploi ne comprend pas le remplacement annuel des salariés quittant le secteur de la construction (renouvellement lié aux retraites, entre autres). Ne sont pas comprises également les activités 4110A-4110B-4110C-4110D liées à la promotion et supports juridiques. Taux de croissance annuelle moyen de l emploi dans la construction à l horizon 2017 (TCAM) Estimation TCAM Gros oeuvre Second Oeuvre Travaux Publics Total Hypothèse Haute (HH) 2,1 % 1,9 % 2,1 % 2,0 % Hypothèse Basse (HB)* 1,1 % 1,1 % 1,1 % 1,1 % *Le TCAM de l hypothèse basse correspond à l évolution globale constatée depuis l année 2000 Estimation du volume supplémentaire d emplois à l horizon 2017 par secteur GO SO TP Hypothèse Haute Hypothèse Basse Estimation du niveau de l emploi salarié à l horizon 2017 GO SO TP Total construction Hypothèse Haute Hypothèse Basse Estimation du volume supplémentaire d emplois à l horizon 2017 par catégorie OUVRIERS ETAM IAC Total Hypothèse Haute Hypothèse Basse Emplois salariés Emplois HB Emplois HH En toute logique, la croissance devrait être forte après ,5 Milliards vont être investis dans le Grand Paris et un objectif de logements est attendu. La croissance devrait être forte, associée à une volonté politique d aménagement de la Région. Entre et emplois devraient être créés pour répondre à ce surcroît d activité potentielle. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

30 RELATION EMPLOI-FORMATION 25. Le besoin de renouvellement en jeunes dont qualifiés ou très qualifiés Nombre de moins de 25 ans nécessaires chaque année pour satisfaire les besoins théoriques de renouvellement à l horizon 2017 dans 18 métiers de production du BTP. Source : Enquête entreprises du BTP, CERC-IDF / CCCA-BTP Besoin annuel minimum de renouvellement dans le BTP à l horizon 2017 basé sur : une croissance économique modérée et une évolution basse de l emploi de + 1,1 % par an en moyenne, le renforcement du poids des jeunes et des qualifiés dans l emploi. Méthodologie : Scénario prospectif établi au 1 er trimestre 2012, en prenant en compte les tendances annuelles envisagées pour le Bâtiment et les Travaux Publics par la Cellule économique régionale du BTP en concertation avec les entreprises du secteur. Ces données sont traduites en besoin d emploi annuel par métier, dans une perspective de renouvellement de la main-d œuvre qualifiée. Métiers Jeunes dont qualifiés dont très qualifiés Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Monteur de réseau Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Constructeur d ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Total 18 métiers *Chef d équipe TP Des besoins de renouvellement contraints par la conjoncture actuelle Compte tenu de l activité au ralenti et la croissance faible que nous rencontrons, ce chiffre représente le minimum pour assurer le renouvellement. Dans le cas d une reprise forte, celui-ci devrait être rehaussé de manière significative. 65* Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

31 RELATION EMPLOI-FORMATION 26. Les jeunes diplômés sur le marché du travail à diplômés parmi à sortants en 2011 Sorties actuelles et potentielles : sorties avec un fonctionnement théorique optimal de l appareil de formation (remplissage des capacités d accueilet 80 % de réussite à l examen au minimum). Nombre de jeunes sur le marché du travail après une formation diplômante (certifiante ou professionnalisante) de niveau V et IV sortant annuellement de formation initiale (voie scolaire et apprentissage), de contrats de professionnalisation ou de formations de demandeurs d emploi, dans 19 métiers du BTP. Estimation à partir de sources Rectorats / CCCA-BTP / AFPA Métiers Total sortants diplômés V diplômés IV Actuels Potentiels Actuels Potentiels Actuels Potentiels Maçon Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Carreleur Métallier Electricien Monteur de réseaux Conducteur d engins Mécanicien Canalisateur Constructeur d ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Chef d'équipe TP Total Le besoin de qualifications nécessite un effort supplémentaire Les personnes diplômées sortant de l appareil de formation couvrent une partie des besoins de la région. Un effort doit être consenti pour accélérer la montée en compétence des salariés devant faire face à des chantiers de plus en plus techniques. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

32 RELATION EMPLOI-FORMATION 27. La place des jeunes et des qualifiés Besoin de renouvellement en jeunes qualifiés et très qualifiés :5 309 Sorties potentielles de jeunes diplômés vers la vie active :4 458 La place des jeunes et des qualifiés & la couverture des besoins de renouvellement dans 18 métiers de production. Scénario optimisant les possibilités de l appareil de formation professionnelle (de formation initiale, alternance, demandeurs d emploi) 1 Peu de jeunes, mais importante qualification Plus de qualifiés Légende Le besoin est couvert Besoin Conducteur d engins Monteur de réseaux Constructeur ouvrages d art Mécanicien d engins Besoin Diplômés 2 Diplômés Le besoin n est pas couvert Importance des jeunes et de la qualification Maçon Canalisateur Menuisier Électricien Plâtrier Plombier Charpentier Peintre Ouvrier VRD Métallier Couvreur Chauffagiste Plus de jeunes Carreleur Constructeur de routes 3 Importance des jeunes mais faible qualification 4 Peu de jeunes et faible qualification Au plan régional, l appareil de formation apparaît relativement sous-dimensionné Les besoins sont couverts dans les métiers plutôt jeunes et qualifiés (plombier, chauffagiste, menuisier, ) et à l inverse, la formation est insuffisamment développée dans les métiers déficitaires en jeunes (maçon, peintre, ouvrier VRD, constructeur de routes ) Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

33 RELATION EMPLOI-FORMATION 28. Les besoins en formation continue Les formations prioritaires par groupe de métiers Maçonnerie - Coffrage-banchage-ferraillage, conduite de grue, finition, petit ouvrage, enduit de façade. - Sécurité, échafaudage et étaiement. - Maîtrise des règlements, des normes (RT, DTU) et des démarches HQE. - Connaissance des évolutions technologiques (joints minces, béton, bois ). - Gestion des déchets et organisation d un chantier à faible nuisance. Carrelage - Réglementation des marchés pour l encadrement de chantier. - Identification et traitement des supports de pose. - Pose de planchers chauffants. Menuiserie et charpente - Entretien et maintenance électromécaniques. - Utilisation de machines à commandes numériques. - Conception de maisons à ossature bois et pose de bardages adaptés. Couverture / plomberie - Mise en oeuvre de panneaux photovoltaïques en couverture. - Pose de toitures et bardages en zinc à joints debouts. Génie climatique & chauffage - Gestion des risques sanitaires liés aux réseaux d eau. - Chauffe-eau solaires. - Pompes à chaleur. - Régulation des systèmes de climatisation : mise en service et maintenance. - Maîtrise de la Règlementation Thermique Travaux publics Grand Paris - Formation préparatoire au CQP Monteur de lignes caténaires. - Formation préparatoire au CQP Poseur de voies ferrées. - Formation préparatoire au CQP Monteur en signalisation ferroviaire. Sources : Constructys Peinture et finitions - Formation de base de métreurs. - Nouveaux produits et diagnostic des supports. - Mise en oeuvre de différents systèmes d Isolation Thermique par l Extérieur. - Application de peinture en phase aqueuse. - Lasure photocatalytique. Métallerie - Formation de techniciens (BE & projeteurs). - Formation de poseurs en métallerie. - Maîtrise des normes et réglementations. Électricité bâtiment - Fibre optique/vdi (Voix Données Images). - Domotique. - Formation de chargé d affaires en efficacité énergétique. - Conception et réalisation d une installation photovoltaïque. - Proposition de contrats de maintenance préventive en électricité. Industrie routière - Conduite de rouleaux et compacteurs. - Mise en oeuvre d enrobés. - Intégration de la dimension QSE : éco-conduite, enrobés tièdes, enrobés phoniques, recyclage des produits bitumineux, tri des déchets. Canalisations & assainissement - Formation de base de maçons canalisateurs et encadrants de chantier. - Intégration de la dimension QSE : éco-conduite, tri sélectif et réutilisation des déblais. Électricité travauxpublics - Perfectionnement pour répondre à l accroissement de la maintenance multi-techniques. - FFTH (Fiber to the home). Nouveaux CQP - Couvreur Installateur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques. - Conducteur de travaux en menuiserie de bâtiment et d agencement. - Façadier Itéiste. - Poseurs de canalisations. - Monteur en signalisation ferroviaire. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

34 RELATION EMPLOI-FORMATION 28. Les besoins de formation continue Les évolutions des techniques, des marchés et des modes d organisation Evolutions techniques Nouvelles exigences qualité et environnementales à intégrer dans les formations techniques, Demande accrue de conseil au client liée au développement durable (diagnostic, innovation technologique) mais caractère dissuasif de la proposition financière, Renforcement de la prévention des risques professionnels, Risque d une prise en charge trop importante des innovations technologiques par les fournisseurs et de leur transfert aux entreprises via des formations trop spécifiques. Evolutions organisationnelles Exigence de développement d une stratégie d offre : un service complet de la conception à la maintenance, Volonté de proposer un interlocuteur unique au client, représentant tous les corps d état intervenant sur un chantier : offre globale, Nécessité de mettre en place des stratégies de regroupements entre professionnels, de travailler davantage en réseau face à la multiplication de nouvelles techniques et matériaux, Dans le domaine de la production : nécessité d une gestion par chantier en temps réel, avec une implication croissante des chefs de chantier et une exigence accrue d autonomie des équipes. Evolutions économiques et sociales Vieillissement de la pyramide des âges centré sur la population d encadrement de chantier et les dirigeants, mettant en péril la transmission des savoirs et la pérennité des entreprises, Augmentation des cessions et des transmissions d entreprises, Persistance des difficultés de recrutement pour l encadrement de chantier et intensification des difficultés sur les postes d agents de maintenance et de chargés d affaires notamment, Conflits intergénérationnels entre de jeunes conducteurs de travaux sortant de l école et des chefs de chantier expérimentés formés sur le terrain, Augmentation de l importance de la fonction managériale et d une gestion prévisionnelle des ressources humaines, Développement de l accueil et de la formation des primo-entrants dans le BTP et importance de l accompagnement par la fonction tutorale. Allongement de la durée de vie professionnelle : gestion des seniors dans l entreprise. Lutte contre l'illettrisme et mise à niveau des connaissances de base, du compagnon au conducteur de travaux, Formations de tuteurs pour fidéliser les jeunes dans les métiers de production, Formation qualifiante à l encadrement de chantier (organisation, gestion et suivi de chantier), Formation à la gestion des affaires, Formations techniques métier avec actualisation des connaissances techniques : DTU, normes, réglementations et validation de la maîtrise du geste professionnel dans les règles de l art, Perfectionnement à la fonction managériale pour assurer la pérennité des entreprises, notamment dans le cadre d un processus de Reprise et Transmission, Spécialisation de l assistant(e) de l entreprise BTP, Informatique pour la Maîtrise de chantier, Les formations prioritaires communes à tous les métiers Travail en sécurité, PRAP, FIMO & conduite des engins et véhicules en sécurité, Aspects juridiques des marchés publics et privés, droit de l environnement, HQE, Management des ressources humaines : entretien professionnel, recrutement, fidélisation, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

35 RELATION EMPLOI-FORMATION 29. Synthèses par métier : Bâtiment L appareil de formation, qui reste globalement bien dimensionné, doit être optimisé pour satisfaire le besoin annuel d environ jeunes. Ce constat d ensemble est cependant à nuancer au regard de situations très contrastées selon les métiers et les territoires. Définitions note méthodologique Cette synthèse par métier s appuie sur différents indicateurs précédemment présentés dans ce document. Menuiserie, une situation équilibrée Des menuisiers plutôt jeunes et qualifiés (1), des besoins de renouvellement conséquents (2) 515 jeunes par an - couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes (3) 636 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité (4). Sur la période récente, le recrutement a été de embauches (5) sur un marché du travail qui comprend notamment 523 jeunes formés (6) et un réservoir de demandeurs d emploi très important de personnes (7), 115 ayant bénéficié d une formation qualifiante (8). (1) Indicateur 27 : graphiquedes jeuneset des qualifiés, (2) Indicateur 25 : besoinannuelde renouvellement en jeunes ouvriers, (3) Indicateur 26 : sorties potentielles de jeunes sur le marché du travail, (4) Indicateur 28 : les besoinsde formation continue, (5) Indicateur 19 : les flux entrants, (6) Indicateur 26 : sorties actuellesde jeunes sur le marché du travail, (7) Indicateur 21 : demandeurs d emploi, (8) Indicateur 22 : formation des demandeurs d emploi. Maçonnerie, un déficit très important Un métier qui associe faible proportion de jeunes et importance de la qualification à des besoins de renouvellement importants jeunes par an - face à un appareil de formation sous dimensionné, avec un potentiel de 595 sortants de formations diplômantes. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Récemment le recrutement a été de embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 494 jeunes formés et demandeurs d emploi, 248 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Carrelage, une situation équilibrée Des carreleurs assez qualifiés mais avec peu de jeunes, et des besoins de renouvellement modestes 99 jeunes par an tout juste couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation 99 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 342 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 80 jeunes formés et un réservoir de demandeurs d emploi important de 786 personnes, 79 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Électricité, une déperdition probable Des électriciens plutôt jeunes et très qualifiés, des besoins de renouvellement conséquents jeunes par an non couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 770 jeunes par an (à fortiori ces jeunes sont également sollicités par d autres secteurs que le BTP). Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 689 jeunes formés et demandeurs d emploi, 373 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Charpente, une situation non équilibrée Des charpentiers souvent jeunes, des besoins de renouvellement 87 jeunes par an - non couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 57 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 158 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 41 jeunes formés et un volume de demandeurs d emploi faible de 117 personnes. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

36 RELATION EMPLOI-FORMATION 29. Synthèses par métier : Bâtiment Chauffage, une déperdition certaine Des chauffagistes plutôt jeunes et relativement qualifiés, des besoins de renouvellement significatifs 263 jeunes par an - apparemment couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 850 jeunes par an (avec la réserve que ces jeunes sont également sollicités par d autres secteurs que le BTP). Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 641 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 753 jeunes formés et demandeurs d emploi (plombierchauffagiste), 43 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Peinture, une situation déficitaire Des peintres assez qualifiés mais pas assez jeunes, des besoins de renouvellement conséquents 657 jeunes par an - non satisfaits par les sortants potentiels de formations diplômantes 478 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 393 jeunes formés et demandeurs d emploi, 204 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Plâtrerie, une situation déficitaire Des plâtriers fortement qualifiés mais avec peu de jeunes, des besoins de renouvellement modestes 112 jeunes par an mais non satisfaits par les sortants potentiels de formations diplômantes 64 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 322 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 46 jeunes formés et 105 demandeurs d emploi, 82 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Métallerie, une situation quasi équilibrée Des métalliers moyennement jeunes mais qualifiés, des besoins de renouvellement significatifs 355 jeunes par an non couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 328 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 606 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 246 jeunes formés et 293 demandeurs d emploi, 32 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Couverture, un déficit important Des couvreurs plutôt jeunes et qualifiés, des besoins de renouvellement significatifs 288 jeunes par an - qui sont loin d être satisfaits par les sortants potentiels de formations diplômantes 155 jeunes par an. Sur la période récente, le recrutement a été de 851 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 142 jeunes formés et 886 demandeurs d emploi. Plomberie, une situation équilibrée Des plombiers souvent jeunes et plutôt qualifiés, des besoins de renouvellement significatifs 572 jeunes par an - couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 766 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Récemment, le recrutement a été de embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 703 jeunes formés et 4220 demandeurs d emploi (plomberie-chauffagiste). Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

37 RELATION EMPLOI-FORMATION 29. Synthèses par métier : Travaux Publics Constructeur de routes, des besoins à satisfaire Les constructeurs de routes ont des besoins de renouvellement importants 94 jeunes par an - non couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 25 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 78 embauches sur un marché du travail qui comprend 20 jeunes formés. Constructeur d ouvrages d art béton armé, une situation à consolider Les constructeurs d ouvrages d art plutôt jeunes et qualifiés, des besoins de renouvellement conséquents 71 jeunes par an - non couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 22 jeunes par an. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 230 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 22 jeunes formés. Ouvrier VRD, une absence de formation initiale Des ouvriers VRD, peu de jeunes, et des besoins de renouvellement conséquents 349 jeunes par an - non couverts par les sortants de formations telles que les contrats de professionnalisations 19 jeunes par an. A noter qu en l absence de formation spécifique, la couverture des besoins n est pas assurée. Des besoins de formation continue à satisfaire en priorité. Sur la période récente, le recrutement a été de 669 embauches. 52 demandeurs d emploi ont bénéficié d une formation qualifiante. Conducteur d engins, une situation équilibrée Les conducteurs d engins plutôt jeunes et qualifiés, des besoins de renouvellement conséquents 106 jeunes par an - couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes équivalent- 79 jeunes par an. Sur la période récente, le recrutement a été de 348 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 76 jeunes formés et demandeurs d emploi (conduite et mécanique). Canalisateur, une déperdition probable Des canalisateurs plutôt jeunes et très qualifiés, des besoins de renouvellement conséquents 41 jeunes par an - largement couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 68 jeunes par an. Sur la période récente, le recrutement a été de 76 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 56 jeunes formés. Monteur en réseaux d énergie, une absence de formation spécifique Des monteurs réseaux plutôt jeunes et très qualifiés, des besoins de renouvellement conséquents 101 jeunes par an - non couverts par des sortants potentiels (11). A noter qu il n existe pas de formations spécifiques développées en. Sur la période récente, le recrutement a été de 164 embauches. Mécanicien d engins, une situation à gérer Des mécaniciens d engins avec des besoins de renouvellement conséquents 30 jeunes par an - couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 57 jeunes par an. Sur la période récente, le recrutement a été de 65 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 38 jeunes formés et demandeurs d emploi (conduite et mécanique). Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

38 GLOSSAIRE AFPA Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes Bac Pro Baccalauréat Professionnel (diplôme de niveau IV) Bac STI 2D Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable (diplôme de niveau IV) BBC Bâtiment Basse Consommation BE Bureaux d Etudes BEP Brevet d Etudes Professionnels BP Brevet Professionnel (diplôme de niveau IV) BT Brevet de Technicien (diplôme de niveau IV) BTP Bâtiment Travaux Publics BTS Brevet de Technicien Supérieur (diplôme de niveau III) CAP Certificat d Aptitude Professionnelle (diplôme de niveau V) CAPEB Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises de Bâtiment CCCA-BTP Comité de Concertation et de Coordination de l Apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics CERC-IDF Cellule Economique Régionale de la Construction d CFA Centre de Formation d Apprentis CP Certifications Professionnelles CONSTRUCTYS OPCA de la Construction CQP Certificat de Qualification Professionnelle DARES Direction de l Animation de la Recherche des Etudes et des Statistiques du ministère de l Education nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche DTU Documents Techniques Unifiés Eco-PTZ Eco-Prêt à Taux Zéro ETAM Employés Techniciens Agents de Maîtrise ETP Equivalent Temps Plein FEEBat Formation aux Economies d Energie des entreprises et artisans du BATiment FFB Fédération Française du Bâtiment FIMO Formation Initiale Minimale Obligatoire pour les conducteurs à titre principal, de véhicules routiers de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisé en charge FRTP IDF Fédération Régionale des Travaux Publics d GO Gros Œuvre HQE Haute Qualité Environnementale IAC Ingénieurs Assimilés Cadres INSEE Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques MC Mention Complémentaire NAF Nomenclature d Activités Française OPCA Organisme Paritaire Collecteur Agréé PRAP Prévention des Risques liés à l'activité Physique QSE Qualité Sécurité Environnement QUALIBAT Organisme de qualification et de certification des compétences techniques des entreprises du Bâtiment SCOP Société COopérative de Production SIRENE Base de diffusion des informations collectées dans le Système d'identification du Répertoire des ENtreprises et de leurs Etablissements Sitadel Système d Information et de Traitement Automatisé des Données Elémentaires sur les Logements et les locaux SO Second Œuvre TP Travaux Publics UCF Union des Caisses de France de congés payés du BTP UNEDIC Union Nationale interprofessionnelle pour l'emploi Dans l'industrie et le Commerce VRD Voiries Réseaux Divers Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

39 Ce document a été réalisé avec la participation des organisations professionnelles du BTP d : la Fédération Française du Bâtiment Grand Paris Didier ENFER - Céline DRAPIER - Laura AZOULAY - Charles André BERNARD Tél. : la Fédération Française du Bâtiment - Région Essonne - Yvelines - Val d Oise Chantal SAMOUILHAN - Bérangère DEFOULOUNOUX GANDEMER Tél. : la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics - Région de Seine et Marne Vincent FRAYSSINET - Séverine BASTARD Tél. : la Fédération Régionale des Travaux Publics d Olivier GARRIGUE - Audrey CHANTEUR Tél. : la Fédération Parisienne des SCOP du Bâtiment et des Travaux Publics Stéphanie MARTIN - BOURDIOL Tél. : l Union Régionale CAPEB Christian BORDERES Tél. : et des organismes partenaires de la profession : Constructys Région Parisienne Philippe GUEZ - Brigitte CAPLANE Tél. : Constructys Grande Couronne Jean-François DELAHAYE - Marina RIGNY Tél. : Cellule Économique Régionale du BTP Hervé VIBERT Tél. : AFOBAT Région Parisienne Eric LEYMARIE le CCCA-BTP William SALZE - Jacques VUTHAN Tél. : Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

40 2012 Directeur de la Publication Pierre DENIAU Imprimé sur du papier recyclé par un imprimeur certifié Cellule Economique 21, rue Miollis Paris Cedex 15 Juin 2012 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE Avril 2011 Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Directeur de

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI Tableau de bord prospectif Emploi-Formation du Bâtiment et

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- «LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- TABLEAU DE BORD PROSPECTIF DES TRAVAUX PUBLICS EN BASSE-NORMANDIE Édition 2009 L OBSERVATOIRE REGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» Mai 2010 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Nord-Pas-De- Calais

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2014 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Edition 2 REGION LORRAINE Superficie: Population: Densité: Nombre de communes: PIB: 23 547 km² (4,3% du territoire français) 2 348 hab.

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Novembre 2010 PRÉAMBULE Le tableau de bord Emploi-Formation du BTP de novembre 2010 offre une représentation de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction en Champagne-Ardenne 25 avril 2008 Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications L Emploi salarié Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Plus en détail

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019 OBSERVATOIRE REGIONAL PROSPECTIF EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2015 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Novembre

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Octobre

Plus en détail

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes.

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes. Observatoire Emploi Formation Qualification du Bâtiment et des Travaux Publics Champagne-Ardenne Cahier de l'opeq n 234 Février 2014 Indicateurs du Edition B T P en Champagne-Ardenne OPEQ Chambre de Commerce

Plus en détail

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion Août 2015 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment et des

Plus en détail

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Octobre 0 Généralités Objectifs de l étude Les orientations du Grenelle de

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics 31 CAP (42 444) 19 BP (5 576) 11 11 BEP (18 521) 13 Bac Pro (5 817) 2 BT (1 151) 4 Bac Techno (4 605) 18 BTS (4 549) Technico-com : Mtx const. (50)

Plus en détail

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion Carif-Oref Réunion - Chiffres clés Tableau de bord emploi formation Ile de La Réunion Edition 2014 Octobre 2014 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

II Les évolutions des formations et les diplômes

II Les évolutions des formations et les diplômes II Les évolutions des formations et les diplômes II 1 - Les évolutions Les diplômes de ce GFE relèvent des : 2 ème CPC Industries extractives et matériaux de construction qui organise les diplômes de la

Plus en détail

Sommaire. Introduction... 4

Sommaire. Introduction... 4 Contrat d étude prospective «Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris et aux enjeux de la Transition énergétique dans le Bâtiment en Ile-de-France» Rapport final Juin

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

CONSTRUCTION DURABLE

CONSTRUCTION DURABLE CONSTRUCTION DURABLE Baromètre semestriel - - Mars 20131 N 1 EnrésumésurleGrandLyon 22 835 demandes de labellisations BBC Situation au 31 décembre 2012 Dont 2 531 Soit +7% nouvelles demandes au cours

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

LE CONCEPT DE RESPONSABILITE DE FILIERE

LE CONCEPT DE RESPONSABILITE DE FILIERE Année scolaire 2012-2013 Annexe 2 INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES ORGANISATION DES MISSIONS Le groupe Sciences et Techniques Industrielles organise son action

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014 Le programme de contrôles des fichiers DADSU CIBTP vérifie que les trois composantes : code convention collective code classification code Métier BTP sont concordantes en fonction : de la caisse auprès

Plus en détail

Mars 2011 LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010. Diagnostic sectoriel. Diagnostic. à l accès à l emploi

Mars 2011 LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010. Diagnostic sectoriel. Diagnostic. à l accès à l emploi Diagnostic Mars 2011 Diagnostic sectoriel LE BTP DANS LE SUD ALSACE EN 2010 RÉDUIRE les freins culturels et sociaux à l accès à l emploi ACCUEILLIR et accompagner des personnes à la recherche d un emploi

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE

Réunion d information RGE Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle - CNIDEP. Démarche pour l obtention de la mention RGE Démarche pour l obtention de la mention RGE juin 2014 L Eco-conditionnalité Pour plus de lisibilité pour les particuliers Accumulation de labels, qualifications,.. Les aides éco-conditionnées : Pour une

Plus en détail

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP Les codes métiers BTP à renseigner dans les DADS-U CI-BTP dépendent de la convention collective du salarié et de la caisse CI-BTP destinataire. (1) Liste des codes à utiliser avec les conventions collectives

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

III L impact sur l emploi Bâtiment et ENR

III L impact sur l emploi Bâtiment et ENR III L impact sur l emploi Bâtiment et ENR Dans un contexte de crise économique, le secteur du Bâtiment doit s adapter rapidement à la modification de la demande et aux nouvelles réglementations et objectifs

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation alternance Est-Bretagne Se former en alternance dans le cadre d un Contrat de professionnalisation contrats Tous les nalisation sion de profes par le GRETA proposés et-vilaine en Illecontinue formation

Plus en détail

cfa btp : l'apprentissage de la reussite

cfa btp : l'apprentissage de la reussite cfa btp : l'apprentissage de la reussite Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine DORDOGNE GIRONDE LANDES LOT-ET-GARONNE PYRÉNÉES ATLANTIQUES 3 Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR»

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» Les bâtiments existants Ils sont très hétérogènes. Ils émettent dans leur ensemble 25% des émissions françaises de gaz

Plus en détail

LE BÂTIMENT. en Midi-Pyrénées. Juillet 2005

LE BÂTIMENT. en Midi-Pyrénées. Juillet 2005 LE BÂTIMENT en Midi-Pyrénées Juillet 2005 En partenariat avec : - la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) - la Fédération régionale du bâtiment de Midi-Pyrénées ÉDITO

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Contrat d étude prospective

Contrat d étude prospective Contrat d étude prospective Synthèse septembre 2014 «Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris et aux enjeux de la Transition énergétique dans le Bâtiment en ÎledeFrance»

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

Synthèse Territoire du Grand Lyon

Synthèse Territoire du Grand Lyon De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Comment devenir RGE?

Comment devenir RGE? Comment devenir RGE? Le label «Reconnu Garant de l Environnement» (RGE) fut instauré en 2011 pour permettre aux particuliers de se tourner vers des entreprises sérieuses et qualifiées pour la réalisation

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

PLAN D ACTIONS BTP REUNION 2012

PLAN D ACTIONS BTP REUNION 2012 REGION REUNION PLAN D ACTIONS BTP REUNION 2012 APPEL A PROPOSITIONS CONSTRUCTYS REUNION - 2-1- Identification de l organisme - Raison sociale (nom) : CONSTRUCTYS Ile de la Réunion - Statut (forme juridique)

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS JACQUES PHILIPPE - MÉTIERS DU CHAUFFAGE - DECEMBRE 2012 1 art des entreprises de chauffage selon leur taille ainsi que leur nombre 2012

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES Une démarche d intérêt général de toute une profession, organisée avec le soutien du réseau de l apprentissage BTP et portée par les entreprises formatrices,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR THERMIQUE Elèves de 3 ème, 3 ème SEGPA, 3 ème Prépa-pro, 3 ème Dispositif alternance Aptitudes manuelles Adaptabilité aux différentes

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS PAR DOMAINE Septembre / Décembre 2013

CALENDRIER DES FORMATIONS PAR DOMAINE Septembre / Décembre 2013 CALENDRIER DES FORMATIONS PAR DOMAINE Septembre / Décembre 2013 TRAVAUX DE RÉNOVATION MARCHÉS RÉSIDENTIELS MARCHÉS TERTIAIRES ACTIONS DE FORMATION DURÉE 18 28 36 37 41 45 Identifier les éléments clés d'une

Plus en détail

Les obligations de qualifications liées aux diplômes

Les obligations de qualifications liées aux diplômes Les obligations de qualifications liées aux diplômes Document en cours d élaboration (version 10 mai 2014) Vous êtes engagé(e) dans un parcours de Validation des Acquis de l Expérience (VAE). Vous devez

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail