TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie"

Transcription

1 TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2

2

3 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment et des Travaux Publics) d apporter aux professionnels du BTP et aux partenaires sociaux les informations et les outils qui leurs sont nécessaires pour mieux anticiper les évolutions des métiers. Crée en 99, L observatoire du BTP a deux objectifs principaux : Fournir des arguments chiffrés aux décideurs régionaux pour asseoir la politique professionnelle de formation sur des bases solides. L Observatoire BTP Basse-Normandie doit donc apporter des outils d aide à la décision susceptibles d accroître la connaissance du secteur par l ensemble des Professionnels et des partenaires de la Profession, dans le but d améliorer la relation «emploi - formation». Faciliter l accès à l information, notamment pour les jeunes en orientation, les salariés en reconversion, les demandeurs d emploi et le grand public en général. L environnement économique mouvant du secteur du BTP et les évolutions constantes en matière d emploi et de compétences, rendent plus que jamais indispensable la concertation de tous les acteurs sur des hypothèses liées à ces évolutions. Cela permet de mieux les anticiper, de mieux les appréhender et de peser davantage sur les adaptations utiles. L Observatoire cherche à identifier les tendances lourdes et les signaux faibles qui impacteront le secteur, son environnement économique, ses métiers et donc les compétences de ses salariés. Ce tableau de bord prospectif Emploi Formation du BTP, qui s appuie sur la méthodologie du CCCA BTP, reprend les principales données du secteur concernant l activité, la démographie des entreprises, la situation de l emploi et les indicateurs sur les jeunes en formation en Basse-Normandie. La partie prospective permet de mieux identifier les besoins de formation aux métiers du BTP à l horizon 28. Ces résultats permettent de compléter les informations statistiques sur des thèmes comme le renouvellement de la main d œuvre, les évolutions en termes de qualification et le rôle du dispositif de formation professionnelle initiale et continue. Retrouvez toutes nos données sur le site internet :

4 SOMMAIRE SYNTHESE DES CHIFFRES CLÉS L ACTIVITE DANS LE BTP. La production des entreprises du Bâtiment 2. La construction de logements 3. La construction de bâtiments non résidentiels. La production des entreprises des Travaux Publics LES ENTREPRISES ET ARTISANS DU BTP 5. Le tissu d entreprises du Bâtiment 6. Le tissu d entreprises des Travaux Publics 7. Les artisans du BTP 8. La création et défaillance d entreprises LES JEUNES ET LE BTP 9. La formation initiale: les entrées en formation. La formation initiale: les effectifs en formation. La formation initiale: les résultats aux examens 2. La formation en alternance LES SALARIES DU BTP 3. Les effectifs salariés. Les effectifs par métier 5. Le flux d entrants salariés 6. La qualification des ouvriers 7. La pyramide des âges des salariés 8. La formation continue LES INTERIMAIRES DU BTP 9. Les missions d Intérim LES DEMANDEURS D EMPLOI DU BTP 2. Le nombre de demandeurs d emploi 2. La formation des demandeurs d emploi RELATION EMPLOI FORMATION 22. Le besoin de renouvellement en jeunes 23. Les jeunes diplômes sur le marché du travail par niveau 2. Les jeunes diplômés sur le marché du travail par mode de formation 25. La place des jeunes et des qualifiés

5 Synthèse des chiffres clés 28 Jeunes en formation (Formation initiale) 7 37 Demandeurs d emploi dans le BTP 3 99 salariés 25 jeunes en alternance 3 66 intérimaires (Equivalents temps plein) 5 37 Entreprises 78 Artisans travaillant seuls Production : 3,86 milliards (*) (*): Estimation de la production des entreprises du BTP en euros courants Source : Observatoire des métiers du BTP

6 L activité dans le BTP. La production des entreprises du Bâtiment 2 937,27 Millions d euros en 23 (p) Estimation 2 : Prévision 25 : 2, 5,, 5,, 95, 9, 85,,,7 9,3 Structure de la production* 5,6 23 (p),5 Total Neuf 26,5 Chiffre d affaires réalisé par les entreprises du Bâtiment en Basse- Normandie (Hors taxes en euros courants) Source : estimation FFB Evolution du volume d activité (Base en 23), 7,6 7,8 8,3 2, Répartition du volume de production 96,6 Dont logements neufs 73,8 Dont bâtiments neufs 22,65 Total Entretien 8,82 62% 2% % Total Bâtiment 2 937,27 (p) : Provisoire (*) : en millions d euros HT Logements neufs Bâtiments neufs Entretien Entretien réhabilitation : 62% Neuf : 38% Un niveau d activité toujours en baisse et au plus faible depuis ans Le niveau d activité a une nouvelle fois reculé en 23, de près de -6%. Le marché de l entretien amélioration, qui représente plus des 3/5ème de l activité en région, baisse de -%. L activité sur le marché des logements et bâtiments neufs affiche un fort repli (-2%). La baisse concerne, dans les mêmes proportions, les logements et les bâtiments neufs. Le volume d activité est au plus bas depuis ans en Basse-Normandie. Après sept années d un sévère ralentissement de l activité, les trésoreries sont tendues, la réduction des effectifs se poursuit, le niveau d investissement se situe en dessous de la moyenne et les taux de marge se dégradent. Pour 2, les estimations au niveau national tablent sur une nouvelle baisse de l activité de -,3%. Pour 25, les prévisions de production régionale de la Banque de France sont de -2,8% pour le Bâtiment et de -5,9% pour les Travaux Publics.

7 L activité dans le BTP 2. La construction de logements 5 28 en 2 Tendance 25 : Nombre de logements mis en chantier Source : estimations CRIEC d après BN Evolution du nombre de logements mis en chantier Logements neufs Calvados Manche Orne Basse-Normandie Rappel 23 Individuels Collectifs Total Les mises en chantier des logements neufs sont à l un des points les plus bas depuis plus de 2 ans Les mises en chantier ont reculé en moyenne de près de -,6% entre 22 et 23 et de -9,3% entre 23 et 2. Les mises en chantier des logements individuels sont particulièrement touchés par cette baisse : -2,2%. Celles des logements collectifs ont également diminué de -7,8% et restent à niveau moyen pour la Basse-Normandie. La baisse touche les 3 départements : le Calvados (-8%), la Manche (-6%) et l Orne (-2%). Pour 25, les prévisions tablent à nouveau sur un léger repli.

8 L activité dans le BTP 3. La construction de bâtiments non résidentiels m 2 en 2 Tendance 25 : Surface (en surface plancher) mise en chantier Source : estimations CRIEC d après DREAL BN Evolution de la construction neuve de bâtiments non résidentiels (m²) Surface mise en chantier (en M², en surface plancher) 23 2 Evolution 2/23 Locaux agricoles Privés non agricoles Industrie Commerces Bureaux Service Public % 32% 8% Enseignement Culture-Loisirs Santés Total Privés non agricoles Publics Agricoles *Avertissement : le passage de la SHON à la surface plancher pour les permis de construire déposés depuis le er mars 22 introduit une rupture de série. Les données ont été recalculées. Privés non agricoles : hébergement hôtelier, commerces, bureaux, artisanat, bâtiments industriels, entrepôts Service public : enseignement-recherche, culture-loisirs, santé, action sociale, transports, ouvrages spéciaux Les mises en chantier de bâtiments neufs à nouveau orientées à la baisse Les surfaces mises en chantier des bâtiments privés non agricoles ont connu une baisse, en moyenne, de -2,%. Cette baisse touche aussi bien les bâtiments industriels (-29,2%) que les commerces (-26,8%). En revanche, Les surfaces mises en chantier de bureaux ont augmenté de 8,5%. Dans le secteur public, la surface mise en chantier baisse, en moyenne, de -5,7%. Cette baisse concerne tous les types de bâtiments : enseignement (-6,8%), culture-loisir (-2,8%) et santé (-9,3%). Les mises en chantier des locaux agricoles baissent également de -2,8%.

9 L activité dans le BTP. La production des entreprises des Travaux Publics , 92, Millions d euros (*) en 23 Chiffre d Affaires hors taxes, y compris sous-traitance, réalisé sur des ouvrages detp bas-normands Source 2 27 : Estimation CRIEC, d après EAE Source : Enquête annuelle de structure FNTP Evolution du chiffre d affaires des entreprises de TP (en millions d euros courants) 738,7 9,7 33,9 98, 53,5 7, 38,6 98, 92, (*): C.A. provenant du panel de l Enquête Annuelle de Structure FNTP, donc hors entreprises artisanales Nature des travaux en % du CA Ouvrages d art 5,6%,6% Terrassements 5,% 5,% Travaux maritimes 2,% 3,2% Travaux routiers 36,7% 37,9% Travaux électriques 3,% 2,7% Adduction d eau, assainissement et autres canalisations,% 6,% Autres 3,6% 3,% Autres : Fondations spéciales, travaux souterrains, voies ferrées, travaux de génie agricole. Source : FNTP Répartition de l activité par type de clientèle,8%,% 3,3% 57,% Etat Collectivités locales Entreprises publiques Concessions et contrats de partenariat Secteur privé,% Un niveau d activité qui se dégrade depuis 29 Le niveau d activité des entreprises des Travaux Publics recule pour la quatrième année consécutive. Cette baisse de volume provoque une inquiétude marquée quant aux perspectives. Le manque de visibilité est accentué par l immobilisme propre aux cycles électoraux en termes d investissements, la mise en place de la réforme des collectivités territoriales et la diminution des dotations de l Etat. Dans ces conditions, la réduction du nombre d emplois semble inéluctable.

10 Les entreprises et artisans du BTP 5. Le tissu d entreprises du Bâtiment 3 en 2 Entreprises du Bâtiment ayant leur siège social dans la région Source : Congés Intempéries BTP, Caisse de Basse- Normandie et Sarthe au ème trimestre Evolution du nombre d'entreprises Taille d entreprise à 9 salariés Gros Œuvre Second Œuvre Total Rappel Répartition des entreprises par taille,2%,6% 9,5%,3% à 9 salariés à 9 salariés ,% 5 à 99 salariés salariés et plus 8 2 Total à 9 salariés à 9 salariés 2 à 9 salariés 5 à 99 salariés salariés et plus La réduction du nombre d entreprises de Bâtiment se poursuit pour la 6 ème année consécutive En un an, le solde net affiche une perte de -6 entreprises en région. Le nombre d entreprises artisanales du second œuvre (de à 9 salariés) augmente légèrement (+6 entreprises) et le nombre d entreprises de salariés et plus reste stable. En revanche, le nombre d entreprises du gros œuvre et celui des entreprises du second œuvre de plus de dix salariés est en baisse.

11 Les entreprises et artisans du BTP 6. Le tissu d entreprises des Travaux Publics 86 en 23 Etablissements des Travaux Publics en Basse-Normandie Source : CCCA BTP, INSEE REE au er janvier ( Répertoire des entreprises et des établissements) Répartition des établissements par activité 23 Génie civil Autres travaux spécialisés de construction 2 Construction d autres ouvrages de génie civil NCA 68 Construction d ouvrages d art 3 Construction d ouvrages maritimes et fluviaux 6 Réseaux électriques Construction de réseaux électriques et de télécommunications 2 Travaux d installation électrique sur la voie publique Canalisations Construction de réseaux pour fluides 2 Routes Construction de routes et autoroutes 52 Autres TP Forages et sondages 8 Location avec opérateur de matériel de construction Terrassement Travaux de terrassement courants et travaux préparatoires 5 Travaux de terrassement spécialisés ou de grande masse 37 Total 86 Répartition des établissements par taille 38% % % 8% Sans salarié à 9 salariés à 9 salariés 5 salariés et plus Légère hausse, en moyenne, du nombre d établissements TP Le nombre d établissement TP est en hausse de +5% par rapport à 22, mais cette hausse ne concerne que les petites structures: +6% pour les entreprises sans salarié, +5% pour les entreprises qui emploient de à 9 salariés et +,5% pour les entreprises de à 9 salariés. En revanche, le nombre d entreprises de 5 salariés et plus affiche une diminution de -6%.

12 Les entreprises et artisans du BTP 7. Les artisans du BTP 78 en 23 Artisans seuls travaillant dans les métiers du Bâtiment et des Travaux Publics Source : CRMA Basse-Normandie au 3 décembre 6 Evolution du nombre d'artisans travaillant seuls Maçonnerie, Gros Œuvre 726 Couverture Peinture et vitrerie Répartition par département Revêtements des sols et des murs 2 Menuiserie 825 6% Plâtrerie Plomberie, chauffage % 59% Isolation 59 Installation électrique Terrassement, démolition Calvados Manche Orne Autres 29 Le nombre d artisans travaillant seuls augmente Mis à part la baisse dans le terrassement et démolition (-32) et la stagnation dans le gros œuvre, le nombre d artisans travaillant seuls progresse dans tous les métiers.

13 Les entreprises et artisans du BTP 8. La création et défaillance d entreprises créations en 23 Tendance 2 : défaillances en 23 Tendance 2 : Créations pures, réactivations après une interruption de plus d un an et reprises dans le cas où il n y a pas de continuité de l entreprise reprise. Source : INSEE Nombre de créations d'entreprises Unités en ouverture de procédure judiciaire, en date de jugement Source : Banque de France Nombre de défaillances d'entreprises Un secteur qui reste attractif pour la création d entreprise La création d entreprises a affiché un repli en 23: -6% mais elle reste à un niveau élevé. Selon l INSEE, le secteur regroupe encore près de 5 % des créations en Basse-Normandie, comme en France métropolitaine. Le nombre de défaillances observées baisse en cumul sur 23, par rapport à 22, de -6%. Pour 2, les défaillances devrait retrouver leur niveau de 2-22.

14 Les jeunes et le BTP 9. La formation initiale : les entrées en formation 93 en 23-2 Tendance 2-25 : Effectifs en ère année de formation dans les lycées et CFA pour les CAP et BAC PRO en 3 ans préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics Source : Education Nationale (DEPP) CCCA BTP Evolution des effectifs en ère année de formation /2 2/25 25/26 26/27 27/28 28/29 29/2 2/2 2/22 22/23 23/2 Contrat d'apprentissage Voie scolaire Total 23-2 Spécialités Apprentissage Voie scolaire Evolution Total CAP BAC PRO CAP BAC PRO 23/22 Maçon Carreleur 5 5 Menuisier Charpentier Couvreur 9 9 Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Mécanicien d engins 9 9 Canalisateur Conducteur d engins Constructeur de route 8 8 Encadrement de chantier Etudes Géomètre topographe 5 5 Total ,5% Recul des entrées en formation Pour la sixième année consécutive, le nombre d entrants en première année de formation à l un des métiers du BTP diminue: -6,5%. Pratiquement toutes les entrées en formation sont en baisse et particulièrement les CAP par apprentissage : -%. Par conséquent, l apprentissage représente aujourd hui moins de 5% de l ensemble des entrées en formation, proportion qui passe sous sa moyenne de long terme (5,5%)

15 Les jeunes et le BTP. La formation initiale : les effectifs en formation 28 pour 23-2 Tendance 2-25 : Effectifs en formation aux métiers du BTP dans les lycées et CFA Source : Rectorat, CCCA-BTP, ESITC Evolution de l'effectif total en formation /25 25/26 26/27 27/28 28/29 29/2 2/2 2/22 22/23 23/2 Contrat d'apprentissage Voie scolaire Spécialités CAP MC Niv. V Maçon 2 28 Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Conducteur d engins 6 6 Mécanicien d engins Canalisateur Constructeur de route Encadrement de chantier Etudes et topographie Total BAC PRO BP BTN Niv. IV BTS Total Evolution 2/ ,% Elèves ingénieurs à l ESITC ère année 2 ème année 3 ème année ème année 5 ème année Total Année Année Nouvelle baisse des effectifs en formation aux métiers du BTP Entre 23 et 2 la baisse des effectifs en formation initiale a été de -3,%. La spécialité «électricien» subit la plus forte baisse avec -,%.

16 Les jeunes et le BTP. La formation initiale : les résultats aux examens 8,% en 22/23 BTP national : 78,% Taux de réussite aux examens dans les lycées et CFA préparant à un diplôme du BTP (CAP, MC, BP, Bac Pro, BT, BTN, BTS) par la voie scolaire ou l apprentissage Source : Rectorat, CCCA-BTP, % 95, % 9, % 85, % 8, % 75, % 7, % Evolution du taux de réussite aux examens 89,6 % 86, % 77, % 26/27 27/28 28/29 29/2 2/2 2/22 22/23 Niveau V Niveau IV Niveau III Spécialités CAP MC BAC PRO BP BTN BTS Total Evolution 23/22 Maçon 7,9% 9,9%,% 63,9% 73,% Carreleur 83,3% 75,% 82,% Menuisier 69,3% 92,% 72,% 88,9% 75,6% Charpentier 72,7% 83,3% 57,% 73,5% Couvreur 79,3% 7,%,% 8,7% Plombier 8,% 8,% Chauffagiste 95,5% 95,7% 89,% 87,5%,% 92,3% Peintre 73,% 6,% 92,3% 88,9% 75,8% Plâtrier 86,7% 85,7% 86,% Métallier 75,6% 87,5% 77,6% Electricien 83,3%,% 9,8% 87,% Conducteur d engins,%,% Mécanicien d engins 9,7% 75,% 85,7% Canalisateur 92,% 92,% Constructeur de route 87,5% 87,5% Encadrement de chantier 93,8% 92,3% 92,9% Etudes 87,% 87,%,% 88,6% Géomètre topographe 93,8% 75,% 85,7% Total 76,9% 87,3% 9,% 7,3% 87,% 89,6% 8,% Le taux de réussite aux examens dans la moyenne nationale Le taux moyen de réussite augmente légèrement après trois années de baisse. De 8,7% en 2, il passe à 8,8% en 2 et à 8,% en 22 pour remonter ensuite à 8,% en 23. La baisse constatée pour le BP (diplôme de niveau IV) est compensée par une augmentation du taux de réussite dans les autres diplômes.

17 Les jeunes et le BTP 2. La formation en alternance 25 en 23 Tendance 2 : Nombre de jeunes de moins de 26 ans embauchés dans le cadre de contrats en alternance Source : Constructys Evolution du nombre de jeunes formés par alternance Répartition par domaine de formation Techniques du BTP 52 Administratif 2 Commercial 8 Conduite d engins 6 Etudes, métré, dessin Gestion, management Organisation, production 9 Sécurité Détail techniques du BTP Maçonnerie gros œuvre 2 Couverture-Etanchéité 26 Charpente bois 9 Métallerie 2 Menuiserie 26 Plomberie, chauffage, climatisation 7 Electricité Bâtiment Electricité Travaux Publics 5 Finitions 3 Génie civil 6 Routes Terrassement 3 VRD - Canalisation Légère baisse de la proportion des formations aux techniques du BTP Par rapport à 22, l année 23 se termine avec une diminution de 28 contrats de professionnalisation pour les jeunes de moins de 26 ans. Le nombre d heures de formation s élève à heures contre l année précédente. Par ailleurs, les entreprises artisanales ont accueilli 37% du total des contrats de professionnalisation (5% en 22).

18 Les salariés du BTP 3. Les effectifs salariés 3 99 en 2 (Soit 2,7% du BTP national) Salariés du BTP (hors apprentis) domiciliés en Basse-Normandie Source : UCF - CCCA BTP au 5 mars Evolution des effectifs salariés en Basse-Normandie Salariés par catégorie professionnelle Evolution 2/23 Ouvrier ETAM IAC Salariés par activité 23 2 Evolution 2/23 Bâtiment Travaux Publics femmes en 2 Dans le BTP, (hors apprentis) domiciliées en Basse-Normandie, au 5 mars 2 Salariés par groupe métiers 23 2 Evolution 2/23 Gros Œuvre 9 8% 8% Second Œuvre 96 6 Travaux Publics 9 Divers production % Ouvrier IAC ETAM

19 Les salariés du BTP. Les effectifs par métier Répartition des effectifs salariés par métier et fonction % 8%,% 3,9%,6%,7%,9%,7%,3%,3%,7% 5,% 9,% 9,%,%,%,%,3%,6%,9% 2,2% 2,5% 6% % 76,6% 76,7% 75,% 7,8% 7,% 7,% 7,% 73,8% 73,% 72,5% 2% % Groupes métiers de production Fonction technique et encadrement Autres fonctions Production BTP par groupe métiers 23 2 Evolution 2/23 Fonction technique et encadrement 23 2 Evolution 2/23 Maçonnerie Carrelage Menuiserie Charpente bois Couverture Plomberie Chauffage Peinture Plâtrerie Métallerie Electricité Conduite d engins 9 37 Mécanique d engins Monteur de réseaux Canalisateur Constructeur d ouvrages d art Constructeur de route Ouvrier VRD Terrassier 6 59 Divers production Total ,5% Chef de chantier Conducteur de travaux Géomètre topographe Dessinateur métreur Technicien Ingénieur Divers technique Total ,% Autres fonctions 23 2 Evolution 2/23 Administratif 9 9 Commercial Divers Total ,6% Net recul du nombre de salariés En neufs ans, la part des empois de production baisse de 76,6% à 72,5% alors que celle des emplois dans les fonctions techniques augmente de 9,% à 2,5%. Pour la sixième année consécutive, l emploi dans le BTP se contracte. Par rapport à 23, le secteur a perdu plus de salariés. Le recul s est poursuivi en 23 et 2 avec une diminution moyenne annuelle de près de -3,%. Le niveau d activité s oriente toujours à la baisse et les capacités de production sont encore sous utilisées, ce qui pourrait se traduire par de nouveaux ajustements en 25.

20 Les salariés du BTP 5. Le flux d entrants salariés 5 6 en 2 dont 2 22 pour la ère fois (%) Salariés entrant pour la première fois dans le secteur du BTP (hors apprentissage) Flux premiers entrants Source : CIBTP-UCF CCCA BTP 2% 25 ans et plus : 96 72% % Moins de 25 ans : 6 ETAM IAC Ouvrier Production BTP par groupe métiers Flux er Entrants en 2 Dont % de moins de 25 ans Rappel Flux er Entrant en 23 Evolution 2/23 Maçon 65 63% 259 Menuisier 52 65% 83 Charpentier 39 66% 6 Couvreur 6 78% 3 Plombier 38 63% 37 Chauffagiste 7 5% 77 Peintre 23 6% 67 Plâtrier 37 5% 52 Carreleur 28 75% 29 Métallier 8 8% 9 Electricien 82 58% 95 Monteur de réseau 29 35% 28 Conducteur d'engins 69 5% 7 Mécanicien d'engins 6 7% Chef de chantier 6% 3 Canalisateur 63% 9 Constructeur d'ouvrages d'art 8 62% 8 Constructeur de route 2 5% 2 Ouvrier VRD 5 6% Conducteur de travaux 3 65% 9 Total 9 62% 338-7,% Une place de plus en plus importante pour les jeunes entrants Le pourcentage des premiers entrants de moins de 25 ans est de 62% en moyenne aujourd hui, en hausse par rapport à 2 (58%).

21 Les salariés du BTP 6. La qualification des ouvriers 79 % des ouvriers sont qualifiés ou très qualifiés en 2 En Basse-Normandie, selon les conventions collectives du Bâtiment et des Travaux Publics Source : CIBTP-UCF- CCCA BTP 6 ans et plus De 55 à 59 ans De 5 à 5 ans De 5 à 9 ans De à ans De 35 à 39 ans De 3 à 3 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans 6 ans et plus De 55 à 59 ans De 5 à 5 ans De 5 à 9 ans De à ans De 35 à 39 ans De 3 à 3 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans 6 ans et plus De 55 à 59 ans De 5 à 5 ans De 5 à 9 ans De à ans De 35 à 39 ans De 3 à 3 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Ouvriers peu qualifiés (Total : 86) Coefficients conventions collectives Bât (5-7) TP (-) Ouvriers qualifiés (Total : 9 76) Coefficients conventions collectives Bât (85-2) TP (25-) Ouvriers très qualifiés (Total : 8 58) Coefficients conventions collectives Bât (23-27) TP (65-8) Production BTP par groupe métiers Peu qualifiés Qualifiés Très qualifiés Evolution 2/23 (*) Maçonnerie 6% 2% 2% Carrelage 5% 37% 8% Menuiserie 3% % 7% Charpente bois % 7% 2% Couverture 9% 3% 38% Plomberie % % 5% Chauffage 5% 37% 8% Peinture % % 5% Plâtrerie 7% 39% % Métallerie 8% 7% 35% Electricité 2% 37% 5% Conduite d engins 29% 52% 9% Mécanique d engins 22% 6% 32% Monteur de réseaux 28% % 28% Canalisateur 23% 6% 7% Constructeur d ouvrages d art 7% 5% 39% Constructeur de route 2% 73% 5% Ouvrier VRD 33% 53% % Total 2% 2% 37% (*) : Evolution de la proportion d ouvriers qualifiés et très qualifiés La proportion d ouvriers qualifiés reste très importante Pour répondre aux exigences techniques, économiques et réglementaires, les entreprises ont recours à de la main d œuvre de plus en plus qualifiée. La proportion d ouvriers qualifiés et très qualifiés en Basse- Normandie (79%) se situe au-delà de la moyenne nationale (66%). Les trois métiers avec la plus forte proportion de qualifiés sont la plomberie, le constructeur d ouvrages d art et le charpentier bois.

22 Les salariés du BTP 7. La pyramide des âges des salariés 39,6 ans en 2 29 Age moyen de la population salariée (hors apprentis) Source : CIBTP-UCF - CCCA BTP 2 6 ans et plus De 55 à 59 ans De 5 à 5 ans De 5 à 9 ans De à ans De 35 à 39 ans De 3 à 3 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans ans et plus De 55 à 59 ans De 5 à 5 ans De 5 à 9 ans De à ans De 35 à 39 ans De 3 à 3 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Production BTP par groupe métiers Age moyen - de 25 ans Evolution 2/23 Maçonnerie 38,7 2,5% Carrelage 36,3 7,3% Menuiserie 38,7,6% Charpente bois 36,2 5,8% Couverture 36, 7,% Plomberie 36,7 3,8% Chauffage 36,7 3,3% Peinture 39,6,8% Plâtrerie 36,7,% Métallerie,5 6,8% Electricité 38,3,7% Conduite d engins, 7,7% Mécanique d engins 2, 7,5% Monteur de réseaux 3,9,% Canalisateur 37,8,% Constructeur d ouvrages d art Constructeur de route,3 6,3%, 7,8% Ouvrier VRD 39, 2,9% Terrassier,3 6,8% Divers production 38,9 2,% Total 38,6 2,% Evolution 2/23 : variation du % des de 25 ans Fonction technique et encadrement Autres Fonctions Age moyen Age moyen - de 25 ans - de 25 ans Evolution 2/23 Chef de chantier 3,9 2,5% Conducteur de travaux,5 5,7% Dessinateur métreur 37, 7,9% Géomètre topographe 37,6,% Technicien 39,9 6,% Ingénieur 38, 5,5% Divers technique,8 3,9% Total,5 5,6% Evolution 2/23 Administratif 3,,% Commercial,3,% Divers 6,6 3,5% Total 3,3,% Une proportion de jeunes orientée à la baisse En 2, la proportion de jeunes des moins de 25 ans a une nouvelle fois diminué. Les métiers dans lesquels cette diminution a été la plus importante sont la menuiserie, la plomberie et les constructeurs de routes. Cette situation s est donc accompagné d une hausse de l âge moyen, qui est passé de 38 ans en 2 à 39,6 ans en 2.

23 Les salariés du BTP 8. La formation continue en 23 Nombre de stagiaires comptabilisés à partir des dossiers de stage suivis par les salariés en formation continue Source : Constructys Evolution du nombre de stagiaires en formation continue Répartition par domaine de formation Techniques du BTP 736 Administratif 272 Commercial 72 Conduite d engins et mécanique 77 Etudes, métré, dessin 3 Gestion, management 32 Organisation, production 6 Sécurité 695 Sécurité hors BTP 965 Formation générale 23 Informatique 9 Autres formation 86 Menuiserie métallique, serrurerie 3% Total Répartition par corps d'état Travaux Publics 7% Electricité % Plâterie % Peinture, Chauffage génie vitrerie, climatique revêtements 7% % Divers 5% Gros œuvre 2% Menuiserie bois et matières plastiques 8% Charpente bois Couverture3% Installations 9% sanitaires 3% Détail techniques du BTP Maçonnerie - Carrelage 26 Menuiserie, charpente bois, couverture 79 Plomberie, chauffage 3 Finitions 67 Electricité Bâtiment 38 Métallerie 23 Travaux Publics, Génie Civil Informatique de production 35 Divers techniques du BTP Total 736 Légère baisse du nombre de stagiaires Après l année record de 22, l année 23 se solde par une baisse du nombre de stagiaires. Malgré cette diminution, le nombre de salariés en formation se maintient à un niveau élevé. Cette baisse régionale de -5% ne suit pas la tendance nationale qui affiche une hausse de +,6%. La diminution concerne les formations dites «transversales», comme les formations commerciales, administratives, les formations à la conduite d engins et les formations à la sécurité. Plus de 63% des formations sont à destination des ouvriers du secteur (66% l année précédente), loin devant les techniciens et agents de maîtrise (5%), et les employés administratifs et l encadrement (8,%).

24 Les intérimaires du BTP 9. Les missions d Intérim 3 66 en 23 Estimations pour la fin 2 : ( 2 37 ETP sur douze mois à fin octobre 2) Prévisions 25 : Equivalents temps plein : nombre de personnes à temps plein que l intérim aurait occupées en 23 Source : estimation C.R.I.E.C. d après DIRECCTE Evolution de l'intérim Intérim Evolution 23/22 Equivalents temps plein annuels ,% dont Gros Œuvre Second Œuvre Travaux Publics Nombre de contrats signés ,8% Un retour au recours à l intérim En un an, l emploi intérimaire a enregistré un gain de +5,%. Cette hausse concerne le Second Œuvre (+8,5%) et les Travaux Publics (+7,%). L intérim dans le Gros Œuvre diminue de -2,%. Pour 2, le recul de l activité dans le BTP devrait se traduire par une baisse de l emploi intérimaire.

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» Mai 2010 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Nord-Pas-De- Calais

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

2012 Ile-de-France 1

2012 Ile-de-France 1 2012 1 PREAMBULE Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics sont aujourd hui confrontés, à l instar de l ensemble de l économie française et européenne, à des changements profonds d ordre techniques,

Plus en détail

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019 OBSERVATOIRE REGIONAL PROSPECTIF EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Sommaire. Introduction... 4

Sommaire. Introduction... 4 Contrat d étude prospective «Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris et aux enjeux de la Transition énergétique dans le Bâtiment en Ile-de-France» Rapport final Juin

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Tableau de bord emploi formation

Tableau de bord emploi formation N 57 - Juin 201 Tableau de bord emploi formation Le Contrat d'objectifs territorial (COT) Bâtiment et Travaux Publics, conclu pour la période 201 /2020, est le quatrième signé en Poitou-Charentes pour

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite travailler Inscrivez-vous

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Accord collectif national du 19 septembre 2013 relatif au contrat de génération dans le Bâtiment

Accord collectif national du 19 septembre 2013 relatif au contrat de génération dans le Bâtiment Accord collectif national du 19 septembre 2013 relatif au contrat de génération dans le Bâtiment PRÉAMBULE : Le présent accord s inscrit dans le cadre de l Accord National Interprofessionnel du 19 octobre

Plus en détail

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr Site : www.formation-btp-paca.com

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Construction. État des lieux du secteur. Franche-Comté. juillet 2013. emploi formation insertion

Construction. État des lieux du secteur. Franche-Comté. juillet 2013. emploi formation insertion État des lieux du secteur juillet 2013 emploi formation insertion Franche-Comté Composition du secteur Plus d'infos (1) définitions et méthodes de la nomenclature d'activités françaises Naf sur le site

Plus en détail

Contrat d étude prospective

Contrat d étude prospective Contrat d étude prospective Synthèse septembre 2014 «Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris et aux enjeux de la Transition énergétique dans le Bâtiment en ÎledeFrance»

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 2 ème trimestre 2013 Repli accentué au 2 ème trimestre (-2%) du volume de travaux d entretienrénovation de logements Cette baisse d activité correspond à une baisse

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr

recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr recrutement dans le BTP ayez le réflexe geiq! www.geiqbtp.fr info@geiqbtp.fr Gagnez du temps dès le recrutement > un employeur unique, interface entre demandeurs d emploi et entreprises du BTP Les artisans

Plus en détail

Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes

Observation de la prise en compte de l étanchéité à l air par les entreprises bourguignonnes Objectif et méthodologie La réglementation thermique 2012 impose aux bâtiments d être étanches à l air. La contribution des entreprises de bâtiment à cette étanchéité réside essentiellement dans une mise

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de déroulement de la formation. UN CONTRAT DE TRAVAIL UN

Plus en détail

Tableau de bord de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics

Tableau de bord de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics Tableau de bord de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics Édition octobre 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Servir la profession du BTP dans la défi nition de ses orientations

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

Les artisans du bâtiment : une profession aux multiples facettes

Les artisans du bâtiment : une profession aux multiples facettes Les artisans du bâtiment : une profession aux multiples facettes principaux résultats de l'étude Artiscan 4000 conduite par DEVELOPPEMENT CONSTRUCTION sur les artisans du bâtiment L'artisanat du bâtiment

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2010 Tableau de bord de l emploi et de la formation dans le bâtiment et les travaux publics - Édition 2010 3 LES PRIORITÉS

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE BOULOGNE- SUR-GESSE Canton de AURIGNAC MONTREJEAU SAINT-MARTORY SAINT-GAUDENS SALIES-DU- SALAT BARBAZAN Canton d'aspet de SAINT-BEAT COMMINGES 2010 Etude portant sur l Artisanat en zones d activités LUCHON

Plus en détail

BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS. Côte d'or. Bâtiment, Travaux publics. Actions courtes qualifiantes. Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP)

BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS. Côte d'or. Bâtiment, Travaux publics. Actions courtes qualifiantes. Pour obtenir un niveau V (CAP/BEP) BATIMENT, TRAVAUX PUBLICS Côte d'or Actions courtes qualifiantes ACTION COURTE QUALIFIANTE MAINTENANCE ET DEPANNAGE DE CHAUDIERE 2014! Lieu : Lycée Fontaine à Dijon et Lycée Antoine à Chenôve (21) Dates

Plus en détail

Programme régional d évolution de l offre de formation professionnelle dans le secteur du bâtiment et des travaux publics en Languedoc-Roussillon

Programme régional d évolution de l offre de formation professionnelle dans le secteur du bâtiment et des travaux publics en Languedoc-Roussillon formation professionnelle Programme régional d évolution de l offre de formation professionnelle dans le secteur du bâtiment et des travaux publics en Languedoc-Roussillon édito Christian BOURQUIN Président

Plus en détail

Certifications, Diplômes et habilitations

Certifications, Diplômes et habilitations Offre de formation réseau des Greta formation Certifications, Diplômes et habilitations continue http://greta-bretagne.ac-rennes.fr Certifications, diplômes, et habilitations Le réseau des de l académie

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Maison de l emploi du territoire de Plaine Commune

Maison de l emploi du territoire de Plaine Commune Maison de l emploi du territoire de Plaine Commune Etude «De l analyse des marchés de la construction et de la rénovation durable au diagnostic de la montée en compétences dans les métiers du bâtiment

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

SOMMAIRE UN ENJEU SOCIÉTAL LE CONTEXTE SOCIAL DES PERSPECTIVES ENCOURAGEANTES. Partie I. Partie II. Partie III

SOMMAIRE UN ENJEU SOCIÉTAL LE CONTEXTE SOCIAL DES PERSPECTIVES ENCOURAGEANTES. Partie I. Partie II. Partie III La Construction SOMMAIRE Partie I UN ENJEU SOCIÉTAL 1-1 La construction en quelques images fortes P. 4 1-2 Les marchés du Bâtiment P. 5 1-3 Les marchés des Travaux publics P. 7 1-4 Les marchés à l international

Plus en détail

Les métiers de la maintenance industrielle

Les métiers de la maintenance industrielle L A L E T T R E D E L o r e f Bulletin d information de l Observatoire Régional Emploi-Formation Décembre 2007 n 20 Les métiers de la maintenance industrielle La Région Réunion définit, au travers du Plan

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré 1. Nom de à assurer : Questionnaire auto-entrepreneur Assuré Nom, prénom du gérant : 2. Adresse de : Voie : Code Postal : Commune : Tél. : Fax : E-mail : 3. Date de création : 4. Numéro de SIREN : ou création

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale...

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale... De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 sur 30 territoires 13 es Assises de l énergie Dunkerque

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION CA CEBATRAMA 10 décembre 2014 CONJONCTURE TP 2014 2 TRAVAUX REALISES : L ACTIVITE POURSUIT SA BAISSE AU 3T 2014/13 12,0 11,5 11,0 milliards d'euros constants - prix 2013 2011 2012 2013 2014 +4,3% -1,7%

Plus en détail

Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris, dans les Travaux Publics en Ile-de-France

Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris, dans les Travaux Publics en Ile-de-France Contrat d étude Prospective 2013-2018 Les besoins en emplois et compétences liés aux travaux du Nouveau Grand Paris, dans les Travaux Publics en Ile-de-France Sommaire Partie 1 : La filière des Travaux

Plus en détail

«Une Entreprise entre deux Entreprises» PRO ACTIF. LISTE DES OFFRES, INFORMATIONS, STAGES ET PROFILS COLLECTÉS MIGRATION 2009 Jeudi 24 septembre

«Une Entreprise entre deux Entreprises» PRO ACTIF. LISTE DES OFFRES, INFORMATIONS, STAGES ET PROFILS COLLECTÉS MIGRATION 2009 Jeudi 24 septembre 1 LISTE DES OFFRES, INFORMATIONS, STAGES ET PROFILS COLLECTÉS MIGRATION 2009 Jeudi 24 septembre 1. D 48-1 Secrétaire de Direction polyvalente, formation en entreprise d'imprimantes & copieurs CDI 10 à

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

Un moyen de limiter les risques

Un moyen de limiter les risques du Bâtiment er Trimestre Aquitaine de votre Centre de Gestion Agréé édito Dans ce nouveau numéro de l Observatoire du bâtiment, votre Centre de gestion fait le point sur le nouveau régime d Entrepreneur

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

LE BÂTIMENT ET SES FONCTIONS D ENCADREMENT

LE BÂTIMENT ET SES FONCTIONS D ENCADREMENT goodluz / Fotolia.com LE BÂTIMENT ET SES FONCTIONS D ENCADREMENT ÉCONOMISTE CONDUCTEUR DE TRAVAUX INGÉNIEUR CHARGÉ D AFFAIRES DES CHALLENGES À RELEVER introduction [ Le Bâtiment, plusieurs métiers, une

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

l apprentissage, un métier à construire!

l apprentissage, un métier à construire! l apprentissage, un métier à construire! livret d information 2014-2015 n Dieppe n Evreux n Le Havre n Rouen Lanfry 2 le batiment et les travaux publics >4 les formations Dans un souci permanent de pédagogie

Plus en détail

De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2017

De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2017 De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2017 Novembre 2013 1 2 Le territoire d analyse correspond

Plus en détail

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP Etude de la prévalence des troubles musculo-squelettiques et de la gestion des approvisionnements et des évacuations de déchets de chantier dans les entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés C. Berthelot,

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Bretagne, Pays-de-la-Loire Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Coordonnées du courtier 360 Courtage Nom :.. Adresse :.. CP :..Ville :.. N tel :... E-mail :.. N ORIAS :. QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Date d

Plus en détail

TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE

TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE SOMMAIRE MARCHÉ DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE...

Plus en détail

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction 1 INFORMATIONS GENERALES Effectuez-vous l une des activités suivantes? Désamiantage Travaux spéciaux Pisciniste

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE Offre de formation OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE dans les domaines du Bâtiment Commerce - Informatique Sanitaire et social Hôtellerie-restauration

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour.

Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour. UAI EF Date de mise Nom 1 EF à jour Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE 0752868K 31/12/14 CFA A RECRUTEMENT NATIONAL DES COMPAGNONS DU DEVOIR 82 RUE

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Aquitaine, Poitou-Charentes Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

Bac pro : examen et diplômes intermédiaires

Bac pro : examen et diplômes intermédiaires Bac pro : examen et Le référentiel d un diplôme est un document officiel dans lequel figure le règlement de l examen. Ce règlement liste les épreuves et les unités auxquelles elles correspondent, leur

Plus en détail

LES METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

LES METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE LES METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE ETUDE ET PROPOSITIONS SEPTEMBRE 2010 SOUS LA PRESIDENCE DE : Bruno BERTHIER, Président du CCC COMITE DE PILOTAGE : Bernard BELLER, GAM BNP Paribas Bruno BERTRAND,

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

Tarbes. Zone d emploi de. Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi AVRIL 2006

Tarbes. Zone d emploi de. Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi AVRIL 2006 PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 7-11 Zone d emploi de Tarbes AVRIL 6 Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi Fonds social européen Dernières tendances en

Plus en détail

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20 Page: 20 Fiche-métier Au service du bon fonctionnement quotidien de bâtiments à usage collectif L'agent de maintenance des bâtiments entretient des locaux à usage collectif. Vérifications, manutention,

Plus en détail

Cette étude est cofinancée par le Fonds social européen et l ADEME

Cette étude est cofinancée par le Fonds social européen et l ADEME Eléments de comparaisons territoriales liés à la mise en place du Grenelle dans le secteur du Bâtiment De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans

Plus en détail

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail