Dénutrition Programme de prévention «PASS ALIMENTATION» de la Mutualité Française

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dénutrition Programme de prévention «PASS ALIMENTATION» de la Mutualité Française"

Transcription

1 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 Dénutrition Programme de prévention «PASS ALIMENTATION» de la Mutualité Française Mme Nicole BOUKHEROUFA en Saône et Loire Mme Gwendoline LEGROS dans la Nièvre Mme Alison SMOLARSKI dans l Yonne Mme Hélène SAINTOBERT en Côte d Or

2 PASS Alimentation: Plaisir et Appétit Stimulent la Santé Mutualité Française Bourgogne Le Pass Alimentation est déployé par la Mutualité Française Bourgogne dans la cadre du programme OMEGAH (Objectif Mieux Être Grand Âge en Hébergement)

3 1. PASS Alimentation rappel des objectifs Objectif général Prévenir et limiter la malnutrition (dont principalement la dénutrition) des personnes âgées vivant en établissement Objectifs spécifiques Prendre en compte l environnement global des résidents Sensibiliser l équipe pluridisciplinaire à l importance d une alimentation adaptée en institution Sensibiliser les résidents aux bienfaits d une alimentation adaptée à un vieillissement réussi

4 2. Intérêts pour les établissements PASS Alimentation: une réponse aux questions des établissements Améliorer la qualité de l offre de restauration collective Porter un nouveau regard de «prévention» sur le sujet de la dénutrition (Re)lancer une dynamique autant auprès des résidents que du personnel sur le sujet Utilisation d un outil complémentairepour mener à bien un projet d établissement

5 3. PASS Alimentation les séances 7 séances: 3 séances à destination de l équipe pluriprofessionnelle (2h) 4 séances à destination des résidents (1h30) Séance 1: «Mise en place du PASS Alimentation: état des lieux partagé» Séance 2: «Dénutrition de la personne âgée: mieux la prendre en compte Séance 7: «Bilan avec l équipe et perspectives de changement» Séance 3: «Faisons connaissance» Séance 4: Les représentations de l alimentation, «A bas les idées reçues» Séance 5: «Je mange bien, je vieillis bien» Séance 6: «A l écoute de son corps et de son assiette: partage, plaisir et convivialité»

6 5. PASS Alimentation état des lieux en Bourgogne Etablissements impliqués en Bourgogne en 2013 Saône et Loire EHPAD Village de la Croix Blanche, pays Autunois Morvan EHPAD Mellecey, pays Grand Chalon EHPAD La Providence, pays Autunois Morvan Nièvre EHPAD Les colchiques, pays Bourgogne Nivernaise EHPAD Du CLS De Luzy, pays Nivernais Morvan EHPAD C.H. Cosne sur Loire, pays Bourgogne Nivernaise Côte d Or EHPAD de Précy-sous-Thil, pays Auxois Morvan EHPAD Les Tuileries, Epoisses, pays Auxois Morvan. Yonne EHPAD Ravière, pays du Tonnerois EHPAD Tonnerre, pays du Tonnerois EHPAD de Coulanges sur Yonne, pays Puisaye Forterre

7 6. PASS Alimentation paroles de résidents Le PASS Alimentation, c est partager le plaisir de manger avec les résidents. «Pour vous manger, c est quoi?» «pour avoir des forces» «c est vital. Si je ne mange pas, j ai plus de force mais je mange et je suis contente» «c est le plaisir d aller dans la salle de restaurant, de retrouver son voisin» «c est quelque chose de formidable!» Le PASS Alimentation, c est faire évoluer ses représentations «le lait, je n en bois plus car mon fils m a dit que ce n étais pas bon à mon âge» «par rapport à la quantité ça fait grossir»

8 6. PASS Alimentation paroles de résidents Le PASS Alimentation, c est comprendre «on a pas tous les mêmes goûts» «pourquoi on distribue les menus 15 jours avant? comment savezvous ce que l on mange?» «il faut demander surtout» (en parlant du personnel) «quand je suis arrivée là, j étais constipé, j ai dit à ma belle-fille de me prendre des pruneaux» Paroles de résidents à propos des séances: «ça va pas changer la SODEXO» «c est enrichissant de parler de nous, de notre santé» «on y apprend ce qu on aime et ce qu on n aime pas» «c est agréable d être avec du monde» -«la solitude c est pas bon» «il faudrait commencer chaque séance avec une dégustation»

9 6. PASS Alimentation paroles du personnel Et l équipe pluri-professionnelle? «j ai réellement pris conscience de l importance de l équilibre alimentaire en tenant compte des besoins et de l impact chez la personne âgée en ca de dénutrition» (une AMP) «j ai appris beaucoup de choses sur la dénutrition et surtout son impact chez la personne âgée» (une cuisinière) Interrogation sur les pratiques professionnelles: «pendant le repas, expliquer à mes collègues l importance des protéines et des quantités malgré l âge» (AS) «améliorer la présentation et l appétence»

10 7. PASS Alimentation 67% des résidents portent un autre regard sur leur assiette 89 % des résidents ont apprécié les échanges au sein du groupe 100% des personnels très satisfaits ou satisfaits Les points forts du module Renforce les échanges et le lien social entre les participants Change le regard porté sur «l assiette» Décristallisation de problèmes autour de l alimentation Remise en question des pratiques professionnelles Les points à améliorer Le concret (dégustation) des séances avec les résidents Suivi de la dynamique instaurée dans l établissement

11 Et vous professionnels en établissements, qu en pensez-vous? Témoignages

12 Vos questions sont les bienvenues 12

Concept nutritionnel. version 2012

Concept nutritionnel. version 2012 Concept nutritionnel version 2012 Pertuis-du-Sault 18 2000 Neuchâtel Tél. +41 (0)32 727 11 11 Fax +41 (0)32 727 11 10 home.ermitage@ne.ch www.home-ermitage.ch Date : 12.10.12 Auteur : DIR Version : 2 CONCEPT

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

FICHE D ACCUEIL DU RESIDENT

FICHE D ACCUEIL DU RESIDENT NOM : Prénom : Date de naissance : Lieu de naissance : Sexe : Féminin Masculin LIEU DE VIE ACTUEL Domicile : Institution : Famille : Hôpital : Coordonnées du référent familial Nom : Prénom :. Adresse :.

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône. Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne

Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône. Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne 1 2 3 Une hygiène bucco-dentaire insuffisante Une santé bucco-dentaire

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Savoir ou Connaître Exercices et corrigé

Savoir ou Connaître Exercices et corrigé Savoir ou Connaître Exercices et corrigé 1. Complétez les phrases en utilisant le verbe savoir. 1. Ne me dis rien! Je ce que j ai à faire. 2. Nous ne pas dire ce mot en français. 3. Cet homme parler aux

Plus en détail

Les Cahiers du Marketing N 6. Je réalise moi-même mon étude de marché

Les Cahiers du Marketing N 6. Je réalise moi-même mon étude de marché Les Cahiers du Marketing N 6 Je réalise moi-même mon étude de marché Alain Zimmerlin Avril 2011 Objectifs de cet atelier: Cet atelier a pour objectif de vous donner les moyens de réaliser vous-même l étude

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

Bilan à 6 mois des activités de l EMHT Morvan Saône et Loire Nord et perspectives pour la région Bourgogne

Bilan à 6 mois des activités de l EMHT Morvan Saône et Loire Nord et perspectives pour la région Bourgogne Bilan à 6 mois des activités de l EMHT Morvan Saône et Loire Nord et perspectives pour la région Bourgogne Dr. S. DAVIDIAN Pharmacien hygiéniste, coordonnateur des EMS Morvan Saône et Loire Nord Mme G.

Plus en détail

La cuisine. faite maison. chez Châteauform

La cuisine. faite maison. chez Châteauform La cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine «faite maison» chez Châteauform 16 ans déjà que Châteauform existe - Comme le temps passe vite! S il y a bien

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Bien manger et bouger

Bien manger et bouger Bien manger et bouger de A à Z INFORMATIF Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique adaptée aide à préserver son capital santé. Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Comment varier mon

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS)

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) Critères pour la certification de maisons de repos porteuses du label régional «Qualité-Nutrition»,

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

Aujourd hui le chef vous propose: menus

Aujourd hui le chef vous propose: menus Aujourd hui le chef vous propose: La commission des menus Aude Massoulard Médecin coordonnateur Réseau LINUT Quelles recommandations? Outil Angélique Repas Attentes et souhaits Existe t-il un dispositif

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Accompagnement d un EHPAD dans son projet de réduction du gaspillage alimentaire Organismes rédacteur de la fiche intervention CREPAQ 3, rue TAUZIA,

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

En service à la rentrée des vacances de Pâques 2013

En service à la rentrée des vacances de Pâques 2013 En service à la rentrée des vacances de Pâques 2013 En projet depuis un certain temps l entrée du porte monnaie électronique dans la gestion des services péri scolaires présente de nombreux avantages pour

Plus en détail

CONVIVIALITE LORS DE LA PRISE DES REPAS & RELATION ENTRE LE PERSONNEL DE CUISINE ET LE PERSONNEL DE SALLE

CONVIVIALITE LORS DE LA PRISE DES REPAS & RELATION ENTRE LE PERSONNEL DE CUISINE ET LE PERSONNEL DE SALLE CONVIVIALITE LORS DE LA PRISE DES REPAS & RELATION ENTRE LE PERSONNEL DE CUISINE ET LE PERSONNEL DE SALLE Laurence GINDRE POULVELARIE Diététicienne réseau LINUT Fabienne VENTENAT-Mutualité Française Limousin

Plus en détail

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge Sous le haut patronage de Laurence Rossignol, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, de l Enfance, des Personnes âgées et de l Autonomie PRESENTION DU CONCOURS Silver Fourchette Silver Fourchette Concours

Plus en détail

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire.

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire. er Partager confronter échanger évoluer Changer réfléchir Découvrir e d n a l s i e B mpétenc co ier, t é m son. s n a Bien d ans sa vie bien d MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL

Plus en détail

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE SYNTHESE Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE Mars 2011 Service CIL PASS-ASSISTANCE Avril 2011 Action Logement Les entreprises s engagent avec les salariés 1 Données de l enquête Enquête de type

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète»

Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète» Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète» Syndicat de traitement des déchets ménagers, le Smd fédère 516 communes : 3 syndicats

Plus en détail

et d observation Nom :... Groupe :.. École :..

et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. arnet C MON d activités d information et d observation et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. Après mon 1 activité d expérimentation Introduction Dans ce carnet, tu pourras inscrire toutes tes

Plus en détail

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation 2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation Sommaire Pourquoi faire intervenir Aux Goûts du Jour? Page 3 Formation Sensibilisation Mieux manger, moins gaspiller Page 4 Mon alimentation,

Plus en détail

FESTIVAL DE FILMS SUR LES METIERS 2013

FESTIVAL DE FILMS SUR LES METIERS 2013 FESTIVAL DE FILMS SUR LES METIERS 2013 Présenter une sélection de films sur les métiers et leurs environnements à un public de scolaires ainsi qu à toutes personnes désireuses d informations vivantes et

Plus en détail

SENIORS, METTEZ- VOUS À L AVIRON!

SENIORS, METTEZ- VOUS À L AVIRON! Dynamic Seniors FORME ET BIEN ÊTRE, SANTÉ SENIORS, METTEZ- VOUS À L AVIRON! 22 JUIN 2015 GAËLLE ALBAN L aviron est excellent pour la santé. La Fédération Française d Aviron se positionne comme acteur majeur

Plus en détail

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner Les 7 étapes clés pour devenir Wedding Planner Sommaire Introduction Etape 1 : Réflexion personnelle Etape 2 : Faire son étude de marché Etape 3 : Se former au métier d organisatrice de mariage Etape 4

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

LA BANQUE ALIMENTAIRE

LA BANQUE ALIMENTAIRE Banque Alimentaire de Charente-Maritime - 2012 LA BANQUE ALIMENTAIRE Association loi 1901, créée et fonctionnant depuis 1987. En France, 79 banques alimentaires desservant 91 départements. En Charente

Plus en détail

ETUDE DE GESTION. Comment choisir le sujet d étude?

ETUDE DE GESTION. Comment choisir le sujet d étude? ETUDE DE GESTION Comment choisir le sujet d étude? Véronique Bernhardt-Denni GAF 2013 PETIT RAPPEL Pourquoi est-il important de s investir dans l étude? Pour obtenir des points supplémentaires à l épreuve

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Le coût humain des maladies chroniques

Le coût humain des maladies chroniques Annexe 1 Le coût humain des maladies chroniques «3four50», trois chiffres, un message simple et puissant qui met en lumière un des principaux enjeux sanitaires de notre époque. Elaborée par l Oxford Health

Plus en détail

La recette. de la cuisine. faite maison. chez Châteauform

La recette. de la cuisine. faite maison. chez Châteauform La recette de la cuisine faite maison chez Châteauform La cuisine «faite maison» chez Châteauform 16 ans déjà que Châteauform existe - Comme le temps passe vite! S il y a bien un domaine, où le temps

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION CUISINIERS/ERES RESTAURATION COLLECTIVE La plupart de vos cantines souhaitent s engager dans une démarche d amélioration de la qualité et de la proximité de l approvisionnement ou

Plus en détail

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE Identification de l élève : Nom : Prénom : Classe : Téléphone Parents : Fixe : Adresse : Mobile (s) Identification du collège : Collège Henri Bourrillon Standard

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE 3 On peut récréer des liens intergénérationnels réels en construisant des activités où les enfants et les personnes âgées dans un même espace vont apprendre et échanger des expériences. Une heure de visite

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT

CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT Aujourd hui D où viennent les idées d affaires Sources d inspiration Maslow.. Oui oui encore Tendances Sources d idées Analyse de mes idées Principes

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Ressources Innov et vous? Comment mettre en place un dispositif d innovation participative pérenne dans le temps? En accompagnant l entreprise dans la constitution du dispositif (étapes clés, organes exécutifs),

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans Vous désirez devenir RSG? Vous êtes déjà RSG et souhaitez approfondir vos connaissances? Pas de souci, Kinésynchro se fera un plaisir de répondre à vos attentes en vous offrant le programme de base de

Plus en détail

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Département de l Hérault Vendémian, le 07 octobre 2011 Enquête de satisfaction Mairie de Vendémian sur la restauration scolaire municipale Chers parents, La gestion du restaurant scolaire est assurée par

Plus en détail

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement.

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement. Présentation : En service depuis le 8 mars 2010, le porte monnaie électronique pour la gestion des services périscolaires, d accueils de loisirs et de restauration présente de nombreux avantages pour les

Plus en détail

HAMEAU DUBŒUF. Le premier œnoparc ...

HAMEAU DUBŒUF. Le premier œnoparc ... HAMEAU DUBŒUF Le premier œnoparc Nous sommes heureux de vous présenter le site que nous mettons à votre disposition pour vos événements d exception. Le Hameau sait bien recevoir car il aime les grandes

Plus en détail

L hygiène corporelle. Nombre de séances : 5. Séance 1. Séance 2 Séance 3 et 4 Séance 5. Les bons gestes pour être propres

L hygiène corporelle. Nombre de séances : 5. Séance 1. Séance 2 Séance 3 et 4 Séance 5. Les bons gestes pour être propres CP L hygiène corporelle Instruction civique et morale 4 séances Compétences socle commun : - Appliquer des règles élémentaires d hygiène. Compétences BO : - Connaître et appliquer les principes élémentaires

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

- MODULE 4 - Tous droits réservés Glob par Franck Nicolas 2014 SUPPORT PÉDAGOGIQUE STARTER 1

- MODULE 4 - Tous droits réservés Glob par Franck Nicolas 2014 SUPPORT PÉDAGOGIQUE STARTER 1 - MODULE 4 - SUPPORT PÉDAGOGIQUE STARTER 1 Comment réussir son année, tenir ses résolutions & transformer sa vie. Avec Franck Nicolas - MODULE 4 - Un programme présenté par Par Franck NICOLAS LA LISTE

Plus en détail

AUTO-ÉVALUATION. Le moment du repas et des collations. Fiche pédagogique numéro 4. Nom de l éducatrice : Date :

AUTO-ÉVALUATION. Le moment du repas et des collations. Fiche pédagogique numéro 4. Nom de l éducatrice : Date : AUTO-ÉVALUATION Le moment du repas et des collations Nom de l éducatrice : Date : Fiche pédagogique numéro 4 OBJECTIFS de l outil d auto-évaluation: Permettre à l éducatrice de réactiver ses connaissances

Plus en détail

Café 2030 22 Novembre 2011

Café 2030 22 Novembre 2011 Café 2030 22 Novembre 2011 Ne pas oser à porter le sac d une personne âgée N a rien dit sur une attitude méprisante vis-à-vis d une femme voilée et âgée Ne rien dire aux cyclistes sur les trottoirs Le

Plus en détail

«Après 60 ans il faut penser à l avenir»

«Après 60 ans il faut penser à l avenir» - DOSSIER DE PRESSE - 1 er octobre 2015 «Après 60 ans il faut penser à l avenir» Campagne d information à destination des personnes âgées en perte d autonomie et des aidants de Reims et de sa métropole

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

BREVET DE L ENGAGEMENT

BREVET DE L ENGAGEMENT BREVET DE L ENGAGEMENT Prendre part à la vie de la cité Faire, avec d autres des choses qui t intéressent Entraîner les plus jeunes à un sport, accompagner des jeunes dans leur scolarité organiser un festival

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine?

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? Advenant que tu traverses une période plus sombre ou moins

Plus en détail

Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction

Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction Présenté par: Mme AITOUMA AHLAM Surveillante de soin Institut national d oncologie de RABAT JUIN 2015 Introduction Définition de la socio

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

WP2 Meeting de lancement

WP2 Meeting de lancement WP2 Meeting de lancement Paris 3 février 2011 3 Février 2011 110203WP2.ppt 1 Les 2 objectifs majeurs du WP2 Développer des produits qui vont satisfaire les attentes sensorielles des personnes âgées Développer

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

RESIDENCE DE L HORTICULTURE

RESIDENCE DE L HORTICULTURE PAPILLONS BLANCS EPERNAY Tous différents et tous égaux CONTRAT DE SEJOUR PHOTO USAGER NOM Prénom Remis le -- -- 20-- Les Papillons Blancs Epernay «Tous différents et tous égaux!» Le présent contrat est

Plus en détail

Formation coaching du Bonheur Programme séminaire Coach «La Pyramide du Bonheur» Confidentiel - DR (c) 2012 1

Formation coaching du Bonheur Programme séminaire Coach «La Pyramide du Bonheur» Confidentiel - DR (c) 2012 1 Formation coaching du Bonheur Programme séminaire Coach «La Pyramide du Bonheur» Confidentiel - DR (c) 2012 1 Sommaire 1. Objectif de la formation 2. Le concepteur, l éthique 3. Un outil de Coaching 4.

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

vous L ASI compte sur comptez sur nous www.sbk-asi.ch/free4students E D S T T N

vous L ASI compte sur comptez sur nous www.sbk-asi.ch/free4students E D S T T N L AI compte sur vous comptez sur nous www.sbk-asi.ch/free4students free4students Angela Lichtsteiner, membre de la section AI Bâle ne association qui s engage pour moi, me propose des avantages et ne demande

Plus en détail

LE GOÛT DE LA FORMATION

LE GOÛT DE LA FORMATION LE GOÛT DE LA INFRES Institut de Formation en Restauration ZI Roubaix Est Rue de le Papinerie 59390 Lys Lez Lannoy Tel 03.20.999.888 Fax : 03.20.800.585 www.infres-formation.com SÉCURITÉ ALIMENTAIRE HÔTELLERIE

Plus en détail

NUTRI-CULTURE NUTRI-CULTURE. Nutri-Culture, c est le même nombre de plats, les mêmes couleurs, saveurs avec des textures adaptées à chaque convive.

NUTRI-CULTURE NUTRI-CULTURE. Nutri-Culture, c est le même nombre de plats, les mêmes couleurs, saveurs avec des textures adaptées à chaque convive. NUTRI-CULTURE LE texturant 100% végétal, compatible toutes cultures. Facile à mettre en œuvre et à utiliser pour préparer des textures modifiées (quelles que soient les facultés des convives). Il fond

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire 2015 Animation Numérique de Territoire par l office de tourisme du Saint-Gaudinois

Plus en détail

BILAN : 1 ER JOURNEE REGIONALE DE

BILAN : 1 ER JOURNEE REGIONALE DE BILAN : 1 ER JOURNEE REGIONALE DE L INFIRMIERE LIBERALE L infirmière libérale au cœur de l exercice pluriprofessionnel L Union régionale des Professionnelles de Santé (URPS) des Infirmière libérale a organisé

Plus en détail