SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES"

Transcription

1 Page 1 of 10 SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES Le Groupe de travail canadien sur la malnutrition (GTCM) a mené une étude à l échelle nationale de 2010 à 2013 afin de déterminer la prévalence de la malnutrition dans les hôpitaux canadiens. Le sondage présenté ci-après, qui vise à évaluer le degré de connaissances, les attitudes et les pratiques des infirmières à l égard de la nutrition chez les hospitalisés, a été utilisé dans le cadre de cette étude. Des modifications mineures avaient été apportées à la version valide publiée du même questionnaire (Rasmussen HH, Kondrup J, Ladefoged K, Staun M. Clinical nutrition in Danish hospitals: a questionnaire-based investigation among doctors and nurses. Clin Nutr 1999;18: ), révisée par le comité interdisciplinaire d éducation et de pratique du GTCM afin d attester la validité du contenu. Ce sondage est fourni aux hôpitaux par le GTCM afin de servir à leurs propres projets de recherche ou à des initiatives d amélioration de la qualité. Le GTCM a obtenu la permission de l auteur pour la diffusion du questionnaire à ces fins (HH Rasmussen, le 24 juin 2014, communication personnelle avec D. Duerksen). Ce sondage permettra à votre hôpital d obtenir les renseignements nécessaires pour déterminer ses besoins en éducation et évaluer les efforts fournis pour la formation. Instructions: Veuillez répondre aux questions qui suivent, en ne donnant qu une seule réponse par question, à moins d indication contraire. Si vous travaillez dans plus d un service à l hôpital, ne prenez en considération que votre service principal au moment de répondre. Veuillez retourner ce sondage à : 1

2 Page 2 of 10 Renseignements personnels 1. Dans quel type de service travaillez-vous actuellement? (Veuillez écrire votre réponse; si vous travaillez dans plusieurs services, indiquez votre service PRINCIPAL) : 2. Vous êtes (cochez une seule case) : infirmière autorisée inf. psychiatrique infirmière praticienne autorisée/inf. auxiliaire aide-soignant(e)/préposé(e) autorisée chef de service (infirmière-chef) infirmière responsable infirmière clinicienne spécialisée/enseignante autre (veuillez préciser) 3. Vous êtes employé(e) par (cochez une seule case) : l hôpital une agence de soins infirmiers 4. Vous travaillez : à temps plein à temps partiel 5. Depuis combien d années pratiquez-vous? < 2 ans 2-5 ans 6-10 ans > 10 ans 2

3 Page 3 of 10 Évaluation de l état nutritionnel des 1. Pour chaque énoncé ci-dessous, cochez la case correspondant à la pratique qui a cours dans votre service principal à l hôpital. Cochez une case par énoncé. Dans le service où je travaille actuellement à l hôpital on procède au dépistage du risque nutritionnel chez les au moment de leur admission à l hôpital. les qui sont jugés à risque après le dépistage sont soumis à une évaluation globale subjective (ÉGS) visant à déterminer leur état nutritionnel. l évaluation continue du statut et de l apport nutritionnels des durant l hospitalisation est une procédure standard. l état nutritionnel est évalué au moment du congé de l hôpital. les problèmes nutritionnels des sont systématiquement pris en compte au moment de la tournée de visites dans le service. les sont pesés à l admission. les sont pesés à intervalles réguliers durant l hospitalisation. les sont systématiquement pesés au moment du congé. Non Oui, chez certains (< 50 % du temps) certains (> 50 % du temps) PRESQUE TOUS les 3

4 Page 4 of Pour chaque énoncé ci-dessous, cochez la case correspondant à la pratique qui a cours dans votre service chez les qui PRÉSENTENT UN RISQUE SUR LE PLAN NUTRITIONNEL. Cochez une case par énoncé. Dans le service où je travaille actuellement à l hôpital on mesure l apport alimentaire chez les admis qui sont à risque sur le plan nutritionnel. les à risque sont sous surveillance constante pour déterminer si leur apport alimentaire satisfait leurs besoins nutritionnels. un plan de soins nutritionnels est inclus au dossier des. Non Oui, chez certains (< 50 % du temps) certains (> 50 % du temps) PRESQUE TOUS les 3a. Pour chaque énoncé ci-dessous, cochez la case correspondant à la pratique qui DEVRAIT être standard dans votre service à votre avis. Cochez une case par énoncé. Tous les devraient être soumis au dépistage du risque nutritionnel au moment de leur admission à l hôpital. devraient subir une évaluation de leur état nutritionnel à l admission. d accord D accord En en 4

5 Page 5 of 10 Tous les devraient subir une évaluation de leur état nutritionnel au moins une fois par semaine pendant leur séjour à l hôpital. devraient subir une évaluation de leur état nutritionnel au moment du congé. dont l état nutritionnel est déficitaire et (ou) ayant un apport alimentaire réduit devraient recevoir un plan de soins nutritionnels dans un délai de 24 heures. d accord D accord En en 3b. Pour chaque énoncé ci-dessous, cochez la case correspondant à la pratique qui DEVRAIT être standard dans votre service à votre avis. Cochez une case par énoncé. Les problèmes nutritionnels des admis devraient être systématiquement pris en compte lors des tournées de visites. Tous les devraient être pesés à l admission. d accord D accord En en 5

6 Page 6 of 10 Les devraient être systématiquement pesés à intervalles fixes durant leur séjour à l hôpital. Les devraient être pesés au moment du congé. Il faudrait vérifier quotidiennement si les besoins des devant recevoir des soins nutritionnels particuliers sont satisfaits. L apport alimentaire devrait être vérifié au minimum à des intervalles de quelques jours chez tous les. d accord D accord En en 4. Avez-vous l impression que la malnutrition est un problème important chez les du service où vous travaillez principalement? Non < 25 % % > 50 % des des des Cochez la case correspondant à votre réponse. 6

7 Page 7 of Quelle proportion des dans votre service 0 % < 25 % % ont besoin d aide lors des re (p. ex., pour ouvrir les emballages, s asseoir comme il faut)? ont besoin d aide pour manger (p. ex., ne peuvent tenir leurs ustensiles, couper leur nourriture ou s alimenter seuls)? reçoivent toujours de l aide au moment où ils en ont besoin? ont besoin de maîtriser leur douleur ou leurs symptômes pour pouvoir avoir un re agréable? font toujours l objet d une intervention médicale pour soulager leur douleur ou atténuer leurs symptômes de façon à pouvoir avoir un re agréable? doivent compter sur leur famille pour leur apporter de la nourriture? reçoivent le soutien du personnel pour recevoir et conserver des aliments spéciaux? % % 7

8 Page 8 of 10 Attribution des responsabilités dans le service 6. Les mesures ci-dessous ont-elles été instaurées dans votre service? Cochez une case par énoncé. Oui Non Mise en place d une équipe nutritionnelle interdisciplinaire. Nomination d une ou de plusieurs personnesressources ayant des connaissances spéciales en nutrition clinique et un intérêt pour ce domaine. Élaboration ou utilisation de lignes directrices/protocoles sur la façon de repérer les ayant besoin d un traitement nutritionnel. Élaboration ou utilisation de lignes directrices/protocoles sur l alimentation par sonde. Élaboration ou utilisation de lignes directrices/protocoles sur l alimentation parentérale. Définition de l étendue des responsabilités des diététistes. Formation du personnel médical en soins nutritionnels. Formation du personnel infirmier en soins nutritionnels. 7. Veuillez répondre aux questions ci-dessous. Cochez une case par question. Oui Oui, jusqu à Non un certain point Avez-vous accès à des diététistes pour des consultations? Les diététistes participent-elles régulièrement à une ou plusieurs tournées de visites médicales, en soins infirmiers ou interdisciplinaires dans le service? À votre avis, serait-il utile de faire davantage appel à des diététistes que vous ne le faites pour le moment? 8

9 Page 9 of Cochez les TROIS raisons les plus IMPORTANTES pour lesquelles les pourraient recevoir un soutien nutritionnel insuffisant (p. ex., nutrition artificielle, alimentation par sonde) dans votre service : Manque de sensibilisation à l importance de la nutrition Patients atteints de malnutrition non détectés Indifférence Manque de documentation Trop de complications Responsabilités non définies Demande trop de temps Difficile sur le plan technique Difficile de repérer les malnouris Trop coûteux Autre (précisez) : 9. Cochez les raisons les plus IMPORTANTES pour lesquelles les pourraient ne manger dans votre service : La distribution des plateaux de re n est bien coordonnée entre les Services alimentaires et les Soins infirmiers. L apparence, le goût ou l odeur de la nourriture ne sont très appétissants. La température des aliments ou des liquides n est appropriée. Les n ont assez de temps pour manger. Les re des sont interrompus par des interventions ou des soins médicaux. Les ne peuvent se mettre dans une position adéquate pour manger. Les ne sont capables de manger seuls ou d ouvrir les emballages. La douleur et les symptômes des ne sont bien maîtrisés. Les manquent d aide pour manger. Rarement un problème Parfois un problème Souvent un problème 9

10 Page 10 of Comment évaluez-vous vos connaissances sur le sujet indiqué cidessous? Cochez la case correspondant à votre évaluation sur une échelle de 1 à 10, où 1 = connaissance inadéquate et 10 = excellente connaissance. Connaissance inadéquate Excellente connaissance Le repérage des en état de malnutrition. 11. À quel point êtes-vous intéressé(e) par le sujet indiqué ci-dessous? Cochez la case correspondant à votre évaluation sur une échelle de 1 à 10, où 1 = peu intéressé(e) et 10 = très intéressé(e). Le repérage des en état de malnutrition. Peu intéressé(e) Très intéressé(e) À quel point trouvez-vous pertinent pour vous d être bien informé(e) sur le sujet indiqué ci-dessous? Cochez la case correspondant à votre évaluation sur une échelle de 1 à 10, où 1 = pertinent et 10 = très pertinent. Le repérage des en état de malnutrition. Pas pertinent Très pertinent Veuillez inscrire tout autre commentaire que vous aimeriez formuler au sujet des soins nutritionnels dans votre service. Merci! 10

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar.

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Page 1 sur 8 Etude réalisée en collaboration avec le service Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Effectuée en 2013-2014 OBJECTIF : mesurer l efficacité l effet thérapeutique de l Eau thermale de

Plus en détail

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS)

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) Critères pour la certification de maisons de repos porteuses du label régional «Qualité-Nutrition»,

Plus en détail

Le rôle de l infirmière dans l évaluation du donneur vivant de rein

Le rôle de l infirmière dans l évaluation du donneur vivant de rein Le rôle de l infirmière dans l évaluation du donneur vivant de rein Julie Guertin, Inf., BACC Scs. Inf., Infirmière clinicienne en don vivant rénale, Hôpital Notre-Dame, CHUM Collaboration de Isabelle

Plus en détail

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction Clinique Toutes Aures Manosque 22 répondants

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction Clinique Toutes Aures Manosque 22 répondants Nos études et prospectives au service de votre qualité Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés I-Satisfaction Clinique Toutes Aures Manosque 22 répondants Août 2014

Plus en détail

Questionnaire Auto-Administré répondants de moins de 65 ans

Questionnaire Auto-Administré répondants de moins de 65 ans B Questionnaire Auto-Administré répondants de moins de 65 ans ID- Ménage ID Indiv 2 3 0 4 2 0 0 Date de l entretien: ID-Enquêteur: Prénom du répondant: "50+ en Europe" Enquête sur la santé, le vieillissement

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION - RESIDENTS RESULTATS ENQUETE 2012

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION - RESIDENTS RESULTATS ENQUETE 2012 QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION - RESIDENTS RESULTATS ENQUETE 2012 Distribution des questionnaires aux résidents en décembre 2012. 22 questionnaires remplis : taux de retour : 20%. 1. L ACCUEIL - L accueil

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX RÉSIDENTS

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX RÉSIDENTS Merci de nous retourner ce questionnaire avant le 1er juin 2014 QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX RÉSIDENTS Votre avis nous intéresse! Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement La prévention des chutes: du domicile à l hébergement CSSS de la Vieille-Capitale 8 centres d hébergement (1315 lits) 5 cliniques réseaux 4 unités de médecine familiale Serv. gériatriques spécialisés (SGS):

Plus en détail

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction GCS Axium Rambot 37 répondants

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction GCS Axium Rambot 37 répondants Nos études et prospectives au service de votre qualité Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés I-Satisfaction GCS Axium Rambot 37 répondants Août 2014 Mr. Dominique

Plus en détail

Appendix 1 (as supplied by authors):

Appendix 1 (as supplied by authors): Appendix 1 (as supplied by authors): Questionnaire used to study cannabinoid prescription for the management of chronic noncancer pain among physicians in the Abitibi-Témiscamingue region of Quebec Appendix

Plus en détail

Satisfaction patients ANNEE 2012

Satisfaction patients ANNEE 2012 Satisfaction patients ANNEE 2012 Chaque patient dispose, lors de son arrivée, d un questionnaire de satisfaction à l intérieur du livret d accueil. Ce questionnaire a pour but d évaluer le niveau de satisfaction

Plus en détail

Enquête de satisfaction téléphonique auprès des patients hospitalisés I-SATIS Rapport de la Campagne 2013. Centre Hospitalier de Chalon sur Saône WM

Enquête de satisfaction téléphonique auprès des patients hospitalisés I-SATIS Rapport de la Campagne 2013. Centre Hospitalier de Chalon sur Saône WM Enquête de satisfaction téléphonique auprès des patients hospitalisés I-SATIS Rapport de la Campagne 2013 Centre Hospitalier de Chalon sur Saône WM Sommaire 1 Définition et modalités de l enquête 2 Enquête

Plus en détail

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des proches d une personne qui est atteinte de SP ou qui a reçu un diagnostic de SCI et des aidants non rémunérés d une personne qui est

Plus en détail

DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique

DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique 6 ème Congrès mondial du SIDIIEF Montréal (Canada) - Juin 2015 Direction des soins P. Ducloux, A. Sallet, J. Censier,

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants Nos études et prospectives au service de votre qualité Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants Août 2014

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD Ce questionnaire doit être retourné à votre établissement : l EHPAD COS.. A déposer à l accueil ou à envoyer par courrier à l adresse : Ce questionnaire est rempli par : Vous-même Autre, précisez : A l

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

Enquête de satisfaction des usagers

Enquête de satisfaction des usagers CENTRE HOSPITALIER BON SAUVEUR DE BEGARD Service qualité Auteurs : N. Ollivier (animatrice), G. Le Gaffric (co-animatrice), A. Guihaire, J. Robin, F. Paillardon, N. Cocu, J. Allain, M. Vermet, Sœur Le

Plus en détail

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques Questionnaire patients Visite 11 Chère Madame, Cher Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette première consultation

Plus en détail

Démarche d évaluation des pratiques professionnelles (EPP) au centre de long séjour de Rochechouart

Démarche d évaluation des pratiques professionnelles (EPP) au centre de long séjour de Rochechouart Démarche d évaluation des pratiques professionnelles (EPP) au centre de long séjour de Rochechouart «Amélioration de la qualité du dépistage de la dénutrition chez les personnes âgées en institution» «Amélioration

Plus en détail

La malnutrition chez la personne âgée. Dr M. de Saint-Hubert, Gériatrie, Cliniques Universitaires Mont-Godinne

La malnutrition chez la personne âgée. Dr M. de Saint-Hubert, Gériatrie, Cliniques Universitaires Mont-Godinne La malnutrition chez la personne âgée Dr M. de Saint-Hubert, Gériatrie, Cliniques Universitaires Mont-Godinne Objectifs Importance du problème Facteurs de risque Evaluation Traitement & prévention Points

Plus en détail

Questions de soins infirmiers : Formation

Questions de soins infirmiers : Formation Questions de soins infirmiers : Formation Introduction La présente fiche d information analyse la formation des infirmières et infirmiers des catégories suivantes : Infirmières et infirmiers autorisés

Plus en détail

DU D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOINS PALLIATIFS BORDEAUX 2010 COPIE NO

DU D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOINS PALLIATIFS BORDEAUX 2010 COPIE NO ISPED Institut de Santé Publique, d'epidémiologie et de Développement Diplôme Universitaire de Soins Palliatifs Examen écrit Bordeaux Année Universitaire 2009-2010 Le 20 mai 2010 DU D ACCOMPAGNEMENT ET

Plus en détail

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey

Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Parkdale Community Health Centre 2015 Client Experience Survey Chers clients du PCHC, Nous aimerions que vous nous aidiez à évaluer nos services et nos programmes. Nous voulons savoir ce que vous pensez

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

«BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015

«BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 A- Données sur le profil de l établissement 1. Nombre de places installées au 31/12/2014 (inombre total de lits ou de logements

Plus en détail

«Offrir le choix du menu : Plus de soins pour bien manger»

«Offrir le choix du menu : Plus de soins pour bien manger» Projet présenté par : Marinette Chikhi (unité de nutrition), Jacqueline Duffey (unité de nutrition), Fabienne Fouchard (direction des soins), François Genoud (direction des soins), Didier Gevaux (service

Plus en détail

Etude «santé bucco-dentaire»

Etude «santé bucco-dentaire» Etude «santé bucco-dentaire» M.A. Costa 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, Dr S. MICHLOVSKY 4 1 Laboratoire hygiène, 2 D.R.D, 3 Diététique, 4 Stomatologie Pourquoi? Santé mentale Nutrition Hygiène corporelle

Plus en détail

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 1 TITRE DE LA POLITIQUE REMBOURSEMENT DES COÛTS DE RÉINSTALLATION Approuvée

Plus en détail

LA FIN DE VIE EN EHPAD

LA FIN DE VIE EN EHPAD LA FIN DE VIE EN EHPAD Enquête nationale Mai à Août 2013 Observatoire National de la Fin de vie en lien avec l ANESM, la fédération française des associations de médecins coordonnateurs et le programme

Plus en détail

Questionnaire de satisfaction

Questionnaire de satisfaction Questionnaire de satisfaction EVA-QS-FT-01 Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration continue de la qualité. Dans ce cadre, un recueil de votre satisfaction est effectué par le biais

Plus en détail

La trousse éducative Mangez bien et soyez actif

La trousse éducative Mangez bien et soyez actif Conférence nationale d Éducation physique et santé Canada Halifax, Nouvelle-Écosse Du 10 au 12 mai 2012 La trousse éducative Mangez bien et soyez actif Mabel Pang-Bishop et Saskia Jarvis Bureau de la politique

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

LA PRESTATION DE SOIN NUTRITIONNEL REFERENTIEL POUR L'AUTO-EVALUATION

LA PRESTATION DE SOIN NUTRITIONNEL REFERENTIEL POUR L'AUTO-EVALUATION Mai 2001 LA PRESTATION DE SOIN NUTRITIONNEL REFERENTIEL POUR L'AUTO-EVALUATION Le contexte Le soin nutritionnel est une des missions fondamentales des diététiciens, qui a pour finalité de garantir des

Plus en détail

Marie- Josée Lacroix Diététiste- nutritionniste CSSS de Papineau

Marie- Josée Lacroix Diététiste- nutritionniste CSSS de Papineau Marie- Josée Lacroix Diététiste- nutritionniste CSSS de Papineau 1. Reconnaître les facteurs de risque de la dénutrition chez la personne âgée. 2. Expliquer l approche nutritionnelle appropriée auprès

Plus en détail

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP)

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP) 7, rue Robert-Rumilly Québec, G1K 2K5 ENTREVUE ÉCRITE Nom : Prénom : Date de naissance : Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante No de téléphone : COCHEZ LE PROGRAMME POUR

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE)

Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE) Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE) Ce questionnaire vous aidera à juger si vous devez consulter un clinicien pour votre dépression, si

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ETUDE D IMAGE. (Pour chaque question, merci de cocher la réponse de votre choix)

QUESTIONNAIRE D ETUDE D IMAGE. (Pour chaque question, merci de cocher la réponse de votre choix) Hôpital Local Départemental Reignier, le 7 février 2011. 411 Grande Rue 74930 REIGNIER Téléphone 04 50 43 80 00 Fax 04 50 95 76 18 QUESTIONNAIRE D ETUDE D IMAGE Ce questionnaire a pour but d établir un

Plus en détail

Formulaire de Notification

Formulaire de Notification Formulaire de Notification Référence de notification de la réclamation : Informations personnelles : Nom : Type de réclamation : Date : Adresse : (Réservé au bureau) Numéro de contact : Adresse électronique

Plus en détail

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde Deepening our Understanding of Quality Improvement in Europe ENQUETE PATIENT Code Hôpital : N Patient Motif d admission Infarctus du myocarde AVC Fracture du fémur Accouchement Patient 1 Deepening our

Plus en détail

EHPAD. Hôpital de Chatillon sur Indre Service Qualité 13 Avenue de Verdun 36700 Chatillon sur Indre

EHPAD. Hôpital de Chatillon sur Indre Service Qualité 13 Avenue de Verdun 36700 Chatillon sur Indre Page 1 sur 5 Il est important pour l de connaître vos impressions sur votre séjour. Afin d améliorer la qualité de nos prestations et de mieux répondre à vos attentes, nous vous invitons à remplir ce questionnaire

Plus en détail

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Par Carla El Khouri Infirmière, unité de trauma Amina Bousaidan Infirmière, soins critiques Agenda Problématique Méthodes

Plus en détail

Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19 avril 1999 relative à la diffusion de l'enquête «États des lieux - Soins palliatifs à domicile»

Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19 avril 1999 relative à la diffusion de l'enquête «États des lieux - Soins palliatifs à domicile» Direction générale de la santé Sous-direction du système de santé et de la qualité des soins Bureau des pathologies, de l'organisation des soins et des urgences Note d'orientation DGS-S72 n 99-234 du 19

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Etablissements d accueil de jeunes Enfants Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Bonjour, Ce questionnaire s adresse à tous les professionnels travaillant

Plus en détail

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Miser sur le renouvellement de l organisation des services infirmiers pour améliorer la qualité et la sécurité des soins Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Membres de l équipe Carl-Ardy

Plus en détail

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Département de l Hérault Vendémian, le 07 octobre 2011 Enquête de satisfaction Mairie de Vendémian sur la restauration scolaire municipale Chers parents, La gestion du restaurant scolaire est assurée par

Plus en détail

L alimentation: un sujet au cœur des préoccupations JOURNEES MAS/FAM 13 ET 14 MAI 2008 LILLE CAUSES DE LA GÊNE ALIMENTAIRE

L alimentation: un sujet au cœur des préoccupations JOURNEES MAS/FAM 13 ET 14 MAI 2008 LILLE CAUSES DE LA GÊNE ALIMENTAIRE JOURNEES MAS/FAM 13 ET 14 MAI 2008 LILLE ATELIER DIETETIQUE é é è é é L alimentation: un sujet au cœur des préoccupations! L espérance de vie les personnes sévèrement handicapées a augmenté! La nutrition

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Management Summary Synthèse de l étude «Gestion des risques cliniques dans les hôpitaux suisses»

Management Summary Synthèse de l étude «Gestion des risques cliniques dans les hôpitaux suisses» Management Summary Synthèse de l étude «Gestion des risques cliniques dans les hôpitaux suisses» Ce Management Summary offre un aperçu des résultats de la première étude nationale sur la gestion des risques

Plus en détail

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Conformément à l engagement de la Société canadienne de psychologie (SCP) d effectuer des

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE au MASTER Management de la Sécurité Alimentaire des Villes (MSAV)

DOSSIER DE CANDIDATURE au MASTER Management de la Sécurité Alimentaire des Villes (MSAV) DOSSIER DE CANDIDATURE au MASTER Management de la Sécurité Alimentaire des Villes (MSAV) Pour être complet, le dossier doit impérativement comporter : Photocopie des diplômes obtenus dans l enseignement

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre»

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» GUIDE D ACCUEIL Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» 2015 Ce guide a été conçu afin de rendre votre épisode d hospitalisation plus agréable et vous aider à mieux connaître les soins

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

Une infirmière re clinicienne en et soins de. Stomathérapie. fonction? L infirmière. re «clinicienne?» Rôle de l infirmil. ressource?

Une infirmière re clinicienne en et soins de. Stomathérapie. fonction? L infirmière. re «clinicienne?» Rôle de l infirmil. ressource? Une stomathérapie et soins de plaies : intérêt d une d telle fonction? Marie Magdeleine lefort ULB Erasme re «clinicienne?» re praticienne «nurse practitioner» Prise en charge de pathologies spécifiques

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

Stratégie de prise en charge en matière de dénutrition protéino énergétique chez le sujet âgé

Stratégie de prise en charge en matière de dénutrition protéino énergétique chez le sujet âgé Stratégie de prise en charge en matière de dénutrition protéino énergétique chez le sujet âgé Plan Quelles sont les personnes âgées et/ou les situations à risque de dénutrition? Quels sont les outils de

Plus en détail

Demande de règlement Maladies graves

Demande de règlement Maladies graves Demande de règlement Maladies graves Déclaration de l assuré La demande doit être soumise à l assureur dans les 90 jours suivant le diagnostic. Nom de l assuré : No de police : de naissance : No d assurance

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE QUESTIONNAIRE GENERAL

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE QUESTIONNAIRE GENERAL ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE QUESTIONNAIRE GENERAL A compléter du questionnaire spécifique correspondant à votre spécialité, joint en annexe Contrat en cours : / - date de fin du contrat :

Plus en détail

Présentation de l indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés Dossier de presse Jeudi 4 novembre 2010

Présentation de l indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés Dossier de presse Jeudi 4 novembre 2010 Présentation de l indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés Dossier de presse Jeudi 4 novembre 2010 Contact presse : Ministère de la Santé et des Sports - 01 40 56 40 14 Sommaire I.

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau

Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau Sondage 2015 : Zec de la rivière Matane sur le contingentement et la remise à l eau Section 1 : Caractérisation des pêcheurs Question 1 : Quel est votre nom? Le fait de fournir votre nom est pour s assurer

Plus en détail

Les Canadiens et le bilinguisme

Les Canadiens et le bilinguisme Les Canadiens et le bilinguisme Rapport final Présenté à La Société Radio-Canada Recherche, Grille et Diffusion Décembre 2006 07-5517rap-final-complet Table des matières Méthodologie 3 Notes de lecture..

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO 1. Finalité des modules complémentaires Pour être admis en formation bachelor, les candidat-e-s ne disposant pas d une maturité professionnelle

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

Boîte à outils pour l inversion de la pause- repas : Jouer avant de manger!

Boîte à outils pour l inversion de la pause- repas : Jouer avant de manger! Boîte à outils pour l inversion de la pause- repas : Jouer avant de manger! L inversion de la pause-repas consiste à changer l ordre de l heure de jeu et de l heure du dîner. Dans les écoles qui ont adopté

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction des personnes ayant reçu une réponse du Commissaire aux services à la suite d une plainte transmise par courriel

Sondage sur la satisfaction des personnes ayant reçu une réponse du Commissaire aux services à la suite d une plainte transmise par courriel 2010 Sondage sur la satisfaction des personnes ayant reçu une réponse du Commissaire aux services à la suite d une plainte transmise par courriel Service des statistiques et des sondages Rédaction Collaboration

Plus en détail

Édition Le Commissaire à la santé et au bien-être 1020, route de l Église, bureau 700 Québec (Québec) G1V 3V9

Édition Le Commissaire à la santé et au bien-être 1020, route de l Église, bureau 700 Québec (Québec) G1V 3V9 PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE : LE QUÉBEC COMPARÉ Résultats de l enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund de 2012 Le Commissaire à la santé

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ANONYME

QUESTIONNAIRE ANONYME QUESTIONNAIRE ANONYME Crèche ARC-EN-CIEL Octobre 2011 Nous souhaiterions connaître vos impressions sur la structure et votre ressenti en tant que parent. De ce fait, nous vous proposons de compléter et

Plus en détail

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP)

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP) 7, rue Robert-Rumilly Québec, G1K 2K5 ENTREVUE ÉCRITE Nom : Prénom : Date de naissance : Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante No de téléphone : COCHEZ LE PROGRAMME POUR

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté

AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté Photo Obligatoire AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté FICHE DE RENSEIGNEMENTS ET D'ADHESION - 2015 Exemplaire à retourner à l'association Nom... Prénom...... Adresse... Tel... Date de naissance...

Plus en détail

Cadre Infirmier Service Pédiatrie/URENI Ecole - MALI

Cadre Infirmier Service Pédiatrie/URENI Ecole - MALI Cadre Infirmier Service Pédiatrie/URENI Ecole - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour

Plus en détail

Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône. Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne

Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône. Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne 1 2 3 Une hygiène bucco-dentaire insuffisante Une santé bucco-dentaire

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

Le directeur de maison de repos et la gestion des repas Normes régionales et communautaires

Le directeur de maison de repos et la gestion des repas Normes régionales et communautaires Le directeur de maison de repos et la gestion des repas Normes régionales et communautaires En Région Wallonne Extrait de la CWASS équivalent du Décret du 30 avril 2009 Extrait de la CRWASS équivalent

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE SUR LA PLACE DES PARENTS À L HÔPITAL

ENQUÊTE NATIONALE SUR LA PLACE DES PARENTS À L HÔPITAL 65 Quels problèmes ou difficultés avez-vous rencontrés du fait de l hospitalisation de votre enfant? (plusieurs réponses possibles) Des inuiétudes concernant la santé de votre enfant Des problèmes de gestion

Plus en détail

ÉCHELLES ISSUES DU PROGRAMME DU MAINTIEN SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX

ÉCHELLES ISSUES DU PROGRAMME DU MAINTIEN SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX 1911 INFIRMIER CLINICIEN INFIRMIÈRE CLINICIENNE Heures: 35-36,25-37,50 0 1 21.73 21.92 22.09 22.31 22.70 23.15 0 2 22.23 22.43 22.60 22.82 23.22 23.69 0 3 22.74 22.95 23.12 23.35 23.76 24.23 0 4 23.26

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES MÉDECINS

QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES MÉDECINS QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES MÉDECINS Le présent questionnaire est conçu pour fournir au programme Évaluation collégiale des médecins des provinces de l Atlantique (ECMPA) les renseignements les plus

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est Brève introduction aux résultats du sondage de 2012 des traducteurs salariés Par le comité des traducteurs salaries de l ATIO Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est fier de présenter les résultats

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX FAMILLES ET REPESENTANTS LEGAUX

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX FAMILLES ET REPESENTANTS LEGAUX QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION DESTINÉ AUX FAMILLES ET REPESENTANTS LEGAUX Votre avis nous intéresse! Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration continue de la qualité. Ainsi un recueil

Plus en détail