Mémo des éco-gestes de prévention des déchets au sein d une collectivité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémo des éco-gestes de prévention des déchets au sein d une collectivité"

Transcription

1 Mémo des éco-gestes de prévention des déchets au sein d une collectivité «Jeter peut nuire à votre santé, réduisez sans modération!» Ce mémo est complémentaire au référentiel des éco-gestes pour aider les collectivités à réduire leurs déchets Décembre 2011

2 «Jeter peut nuire à votre santé, réduisez sans modération!» Le déchet le moins polluant et le moins cher à traiter est celui que l on ne produit pas. Responsables de la publication : J. CREMMEL, Président du SMICTOM de Saverne, A. DREGER, Directeur général des Services et C. ARNAUD, Coordinatrice déchets. Relecteurs : Stéphanie FAULLIMMEL, SMITOM Haguenau-Saverne ; Christine FRALEU, Conseil Général du Bas-Rhin, Pierre-Robert BOËDEC, ADEME du Bas-Rhin Illustrations : Cécile Barré Conception et mise en page : Olivier MOREUIL Imprimerie : FUCHS à Bouxwiller, labellisée Imprim Vert

3 Mot du Président La prévention des déchets est définie comme l ensemble des mesures et des actions en amont de la production des déchets et vise à : - réduire les quantités de déchets produits - réduire la nocivité des déchets et améliorer leur valorisation Depuis 1960, la production des ordures ménagères a pratiquement doublé. Il faut également prendre en compte les déchets dus à leur fabrication, ce qui représente environ 50 tonnes de ressources par an pour un Européen. En 2009, la loi Grenelle I a pour objectif de réduire la production d ordures ménagères et assimilées de 7 %/habitant/an pendant les cinq prochaines années. De plus, elle fixe l objectif de réduire de 15 % d ici 2012 les quantités de déchets partant à l incinération ou en stockage pour préserver les ressources et prévenir les pollutions. C est ainsi que le SMICTOM de la Région de Saverne a souhaité s engager dans un Programme Local de Prévention des déchets en mars Ce programme vise à diminuer, avant même la pratique du tri, la production des déchets. Il se décline en plusieurs thématiques dont l éco-responsabilité des collectivités en matière de prévention des déchets. Les collectivités ont un rôle important à jouer pour informer leurs administrés sur la pratique du tri et la prévention des déchets. Pour les y aider, ce guide a été réalisé pour répondre à deux objectifs : - mettre à disposition des collectivités adhérentes au SMICTOM un outil les aidant à trouver des solutions pour réduire leurs déchets, - permettre une lecture rapide pour trouver des solutions en fonction du lieu où travaillent les agents et les élus. Je souhaite que ce guide vous aide à réduire les déchets dans les services de votre collectivité. Etre éco-responsable dans votre commune vous permettra de comprendre, d être convaincu et ainsi de convaincre vos administrés en étant crédible. Joseph CREMMEL Président du SMICTOM de la Région de Saverne

4 Sommaire Introduction p. 1 Mode d emploi p. 3 Les éco-gestes par lieux p. 4 à la mairie p. 4 à l école p. 8 au cimetière p. 12 à la salle polyvalente p. 15 à la crèche et au centre périscolaire p. 19 à l atelier p. 22 sur la place publique p. 27 dans mes espaces verts p. 31 dans mes espaces d activités et de loisirs p. 35 à la maison p. 39 Conclusion p. 44 Les écolabels p. 45 Charte de l éco-responsabilité des collectivités P. 48 1

5 Introduction Ce présent mémo des éco-gestes dans la prévention des déchets est destiné à aider les agents et les élus d une collectivité. Il vient en complément du référentiel des éco-gestes en matière de prévention des déchets. Ce dernier est remis à chaque référent des collectivités qui ont en charge le suivi et l animation de la démarche dans leurs propres services et où la communauté des communes ou la commune est amenée à gérer ses déchets. Ce mémo-guide propose des gestes dans les différents lieux gérés par une commune ou une communauté de communes. Il résume les gestes principaux à mettre facilement en place, c est-à-dire ceux qui sont significatifs pour réduire sensiblement la production de déchets dans une collectivité. Il indique les gestes à privilégier et propose aussi d aller plus loin en indiquant d autres changements possibles de comportement. Enfin, une liste des écolabels est présentée à la fin du document pour bien s y repérer, suivie de la Charte de l éco-responsabilité. 2

6 Mode d emploi Ce guide a été conçu sous forme de fiches par lieu. Chaque fiche recense des gestes qui permettent d agir efficacement sur la diminution de la quantité de déchets produits. C est un outil de travail. Chaque lieu est identifié par une couleur dominante, facilitant ainsi le repérage au fil des pages de ce livret. A la fin de chaque partie (lieu), des références bibliographiques aident à aller plus loin encore dans la démarche (sites internet, textes de Loi, ). Lieu de la collectivité Site de la collectivité avec une couleur dominante reprise dans le «dessin-repère». Nombre de page/lieu Pictogramme du lieu Rubrique-réduction Catégorie de déchet et bref descriptif des enjeux de la prévention. Gestes à privilégier Liste de gestes précédés de cases à cocher pour choisir les gestes qui semblent possibles à mettre en place Nom du référent Nom de la personne chargée de faire le suivi de la réalisation des actions dans le lieu indiqué sur la page Bulle-info Donne des informations sur les quantités de déchets produits Pour aller plus loin Liste de gestes avec des cases à cocher pour choisir les gestes qui pourraient être réalisés mais dont la mise en œuvre semble plus compliquée A noter Donne des éléments de sensibilisation d un type de déchet du lieu de cette page Page du document 3

7 A la Mairie 1/3 Nom du référent des actions de prévention à la mairie : Réduire la consommation de papier Parce que les déchets de papier représentent près de 70 kg/pers./an pour un employé de bureau, (soit près de 3 ramettes/mois), et qu une page imprimée sur 6 est inutile, sans compter les 183 kg/employé/an de carton, il est plus qu urgent de changer nos pratiques. Les gestes à privilégier Imprimer en recto-verso Refuser les annuaires en version papier Favoriser la filière du papier recyclé Réutiliser les faces non-utilisées des brouillons Apposer l autocollant STOP-PUB sur la boîte-aux-lettres Imprimer sur une feuille plusieurs pages ou diapositives Convoquer les élus à une réunion par téléphone ou courriel Et pour aller plus loin Le papier constitue 80 % des déchets d une administration S inscrire sur la liste Safran pour limiter les fax de la publicité Paramétrer par défaut pour économiser de l espace Éviter l impression systématique des mails Réduire la taille de sa signature électronique Réduire les formats de papier pour les factures, les courriers Envoyer les déclarations d impôts ou d URSSAF par Internet Optimiser au maximum l utilisation de l ordinateur Grâce à l ordinateur, il n est plus indispensable d imprimer ses documents pour les échanger et archiver (stockage des dossiers, courriels )! 4

8 A la Mairie 2/3 Réduire la consommation d encre En Europe, 190 millions de cartouches d encre sont utilisées chaque année, ce qui représente tonnes de déchets par an. Le corps des cartouches en PVC peut devenir une source d émissions acides à l incinération, et les produits nocifs des encres sont à la fois dangereux pour la santé et l environnement! Les gestes à privilégier Limiter l impression en couleurs Passer à la police Century Gothic Réutiliser les cartouches d encre Vérifier la mise en page avant d imprimer Configurer l imprimante en mode économique Limiter les aplats de couleurs Et pour aller plus loin Passer à la police Century Gothic, c est réaliser des économies d encre pour un confort de lecture optimum! Imprimer uniquement si cela est vraiment utile Privilégier une imprimante laser plutôt que jet d encre Récupérer les cartouches/toners d impression/photocopie Sélectionner des imprimeurs labellisés Imprim Vert! La plupart des cartouches d encre partent à la poubelle, alors qu elles pourraient être réemployées! 5

9 A la Mairie 3/3 Réduire les déchets des réunions et des temps conviviaux En sortant la vaisselle des placards, ce sont de nombreux gobelets en plastique ou en carton qui se retrouvent en moins dans la poubelle. Sachant que la durée d utilisation d un seul gobelet est très courte, elle remplit inutilement la poubelle. Et c est tellement mieux de boire dans un contenant isolant qui conserve la boisson chaude plus longtemps! Les gestes à privilégier Prendre des tasses/verres lors des pauses Utiliser une nappe en tissu Boire l eau du robinet (carafes ) Éviter l achat de bouteilles d eau plate Préférer l utilisation de vaisselle réutilisable Commander les boissons dans des bouteilles consignées. Et pour aller plus loin Préparer le café avec une cafetière à filtre en nylon/métal Conserver les paquets de café vides pour «Libre-Objet»! Attention, tous les plastiques ne se recyclent pas, comme le gobelet en plastique, ou les emballages de la charcuterie Un gobelet en plastique est constitué de 3,2 g équivalent pétrole, et celui en carton de 4,1 g Conserver les enveloppes pouvant servir de nouveau Consommer des sucres non emballés Convoquer les élus par courrier électronique 6

10 A la Mairie - références Pour la mise en œuvre Adresses locales de fournisseurs Achat de papier recyclé et de fournitures éco-responsables : UGAP (Union des Groupements d Achats Publics) AMPERE BURO Z.I Sud, 8 rue Louis Ampère ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN Ecoburo, 53 boulevard Victor Hugo, NANTES Nappes en coton enduites : LE JACQUARD FRANÇAIS, 35 Rue Charles De Gaulle, GÉRARDMER ; Tél: NAPPES D ALSACE, 6 rue Mercière STRASBOURG Tél : Bouteilles consignées : LA HALLE AUX VINS, rue du Cerf UBERACH Tél : SERVIDIS, 64 grand rue MONSWILLER Tél : BRASSERIE LICORNE, 60 rue de Dettwiller SAVERNE Tél : CENTRES COMMERCIAUX : Super U, Match, Leclerc/Coop (Saverne, Marmoutier, Bouxwiller ) Gobelets réutilisables : Pays de Saverne Plaine et Plateau, Tél : Textes de loi Article L [Version en vigueur au 23 novembre 2011, depuis le 1 janvier 2004 modifié par la loi n du 13 août art JO du 17 août 2004 en vigueur le 1 er janvier 2005]. «Toute convocation est faite par le maire. Elle indique les questions portées à l'ordre du jour. Elle est mentionnée au registre des délibérations, affichée ou publiée. Elle est adressée par écrit, sous quelque forme que ce soit, au domicile des conseillers municipaux, sauf s'ils font le choix d'une autre adresse». Sites internet «aidants» Liste Safran : demande auprès de France Telecom au 1016 ou Liste Robinson : demande auprès de l UFMD 60, rue de la Boétie PARIS Une lettre avec AR sera systématiquement transmise en retour pour annoncer la prise en compte de la demande et expliquer les principes du système. Service gratuit. Qualité de l eau : Sites du ministère de la santé, de l Agence Régionale de Santé et de l Agence Rhin-Meuse (SIERM) Économies d encre en utilisant la police de caractère Centhury Gothic : Dématérialisation des marchés SYNAPSE Entreprises 125 bd Lefebvre PARIS Tél :

11 A l école 1/3 Nom du référent des actions de prévention à l école :... Réduire la consommation de papier L économie de papier est un enjeu environnemental, économique et social. Selon Bruxelles Environnement, un écolier consomme presque 8 kg de papier par an. L école communale est un lieu idéal pour à la fois sensibiliser les jeunes et leurs parents aux changements de comportements. Les gestes à privilégier Imprimer en recto-verso Réutiliser les faces vierges des brouillons Récupérer les gisements de brouillon Trier le papier (non chiffonné) Apposer l autocollant STOP-PUB sur la boîte-aux-lettres Favoriser la filière du papier recyclé Les photocopies représentent plus de la moitié du papier utilisé à l école Et pour aller plus loin... Mettre en place une enveloppe de liaison personnalisée Utiliser des ardoises plutôt que du papier Préférer l emprunt des manuels scolaires Organiser une vente de livres d occasion en fin d année Concevoir avec les élèves des blocs-notes avec les brouillons Fabriquer du papier recyclé permet de consommer : 9 fois moins d eau et 2 fois moins d énergie (que la fabrication de papier de fibres vierges). et de réaliser une économie de 3 t. de matières premières vierges!! 8

12 A l école 2/3 Réduire les déchets de repas et collations Des déchets variés se retrouvent dans la poubelle de l école. Des papiers aux restes alimentaires, tout y est mélangé : tartines, papiers d emballage, gobelets plastique, mouchoirs, épluchures, et des collations intactes! Quand on sait que les élèves y prennent jusqu à 3 repas par jour, l école est bien le lieu d apprentissage des éco-gestes! Les gestes à privilégier Limiter le gaspillage alimentaire Installer un composteur Promouvoir le goûter zéro déchet Favoriser l utilisation de gourdes, boîtes à tartines, gobelets... Boire l eau du robinet (carafes ou fontaines) Et pour aller plus loin... Les restes alimentaires représentent 23 % des déchets de l école Faire trier les élèves lorsqu ils vident leurs plateaux repas Sensibiliser le personnel pour servir de plus petites portions Établir des pauses-eau régulières dans la journée Conserver les paquets de café vides pour «Libre-Objet» Répartition des déchets alimentaires de l école : - 68 % restes de repas chauds - 18 % restes de repas et tartines - 11% restes de boissons - 3% collations non entamées! 9

13 A l école 3/3 Réduire les fournitures scolaires et les produits dangereux Chaque année, les rayons des magasins proposent, avant l été, de nouvelles fournitures à l effigie des héros des enfants. Les élèves sont alors tentés par toutes ces nouveautés. De ce fait, la majeure partie du matériel est jetée au bout d un an et est remplacée car elle ne convient plus aux envies du moment. Les petits déchets dangereux peuvent être présents aussi à l école : piles, batteries, accumulateurs, cartouches d impression Il faut donc être vigilant! Les gestes à privilégier Vérifier la charge des piles Préférer les piles rechargeables Faire la liste de fournitures scolaires durables/rechargeables Réaliser un inventaire du matériel en début et fin d année Placer des boîtes pour collecter les piles dans chaque classe Et pour aller plus loin... Résister aux modes et faire une rentrée avec des produits moins nocifs, c est possible! Choisir des cartouches d impression à encres végétales Installer un bac récupérateur des cartouches vides Recommander les produits labellisés! Les piles rechargeables ont une durée de vie de 5 ans et sont rechargeables plus de 1000 fois 10

14 A l école - références Pour la mise en œuvre Adresses locales de fournisseurs Achat de papier recyclé et de fournitures éco-responsables : AMPERE BURO Z.I Sud, 8 rue Louis Ampère ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN Ecoburo, 53 boulevard Victor Hugo, NANTES Gobelets réutilisables : Pays de Saverne Plaine et Plateau, Tél : Composteurs : SMICTOM de Saverne 10 rue des Murs SAVERNE Tél : = URBIOTOP 4, rue d Otterswiller SAVERNE Tél : Fournitures scolaires durables et gestes au quotidien: Eco conso, du conseil à l action Futura Sciences Sites internet «aidants» urbiotop.over-blog.com Animation d une réunion de concertation à l école environnement.wallonie.be/publi/dechets_ecole/concertation.pdf Qualité de l eau : Sites du ministère de la santé, de l Agence Régionale de Santé et de l Agence Rhin-Meuse (SIERM) Économies d encre en utilisant la police de caractère Centhury Gothic : Réduire le gaspillage alimentaire Réduire les déchets à l école : Environnement Canada Semaine européenne de réduction des déchets La réduction des déchets dans les écoles, Etat du Nouveau Brunswick, Canada Bruxelles environnement Site du CG67 - Fiche action n 1-compostage au collège de Wissembourg Réduire les petits déchets dangereux Ministère de la Communauté française, Namur 11

15 Au cimetière 1/2 Nom du référent des actions de prévention au cimetière :... Réduire les déchets du bac d ordures ménagères Au cimetière, les déchets sont également nombreux lors des cérémonies ou fleurissements saisonniers : films/fleurs plastiques, fleurs fanées ; gravats Les usagers n ont pas toujours la possibilité d entretenir les plantes et ils préfèrent procéder à l achat de compositions florales en plastique. Pourtant, celles-ci s abîment assez vite, alors qu il existe des solutions! Les gestes à privilégier Proposer aux usagers des plantes adaptées au cimetière Sensibiliser les usagers au choix de plantes naturelles Placer, en permanence, une poubelle d ordures ménagères Créer des emplacements pour les déchets avec fiches de tri Doter le cimetière de casiers pour pots-plastiques et terre cuite Des fleurs et arbustes locaux nécessitent aussi moins de transport! Et pour aller plus loin Mettre à la disposition des usagers, un livret présentant une liste de plantes Acheter des plantes naturelles plutôt que des fleurs artificielles, c est aussi un éco-geste essentiel résistantes aux conditions extrêmes du cimetière Créer un partenariat avec des fleuristes pour proposer des plantes adaptées au cimetière! 12

16 Au cimetière 2/2 Favoriser le tri Le tri permet d inciter les usagers du cimetière à réduire leurs déchets. Équipés d affiches claires, les emplacements sont destinés à recueillir trois types de déchets spécifiques : - les films et emballages plastiques, - les pots et les fleurs en plastique ; - les plantes et fleurs fanées ; - les gravats. Et ne pas oublier d expliquer la démarche! Les gestes à privilégier Créer des placettes de tri dans le même secteur Afficher des informations claires sur les différentes cases Installer un composteur pour les déchets verts courants Réserver un casier à gravats Et pour aller plus loin! Proposer aux usagers de jeter chez eux leurs fleurs plastiques Installer une benne provisoire lors des grands événements Acheter des plantes naturelles plutôt que des fleurs artificielles, c est cela aussi un geste essentiel! Au cimetière, un composteur permet de réduire le volume des ordures Ménagères. 13

17 Au cimetière - références Pour la mise en œuvre Comparatifs de coûts Moins de déchets plastiques dans la poubelle d ordures ménagères, c est réduire leur coût de collecte et de traitement. Alors, il faut opter pour un fleurissement durable des cimetières! Adresses locales de fournisseurs (à renseigner suivant la localisation de la collectivité) Sites internet «aidants» Belles jusqu à 10 C Des plantes colorées et persistantes toute l année au cimetière Fleurir durablement une tombe au cimetière grâce aux jardinières Top 3 des fleurs d été pour cimetière Heimlich, Still und leise Bodendecker für Friedhöfer (plantes couvre-sols) =10&navi=99&sort=TITEL&anz=alle&sqla=&sqlb=&von=&suche=F 14

18 A la salle polyvalente 1/3 Nom du référent des actions de prévention dans la salle polyvalente : Réduire les déchets d imprimés Les associations sportives et culturelles utilisent du papier et de l encre pour remplir les formulaires, établir des listes d inscription, lancer la fabrication d affiches, l édition de factures. Les gestes à privilégier Imprimer en recto-verso Limiter l impression en couleurs Passer à la police Century Gothic Chaque année, Près de 40 kg de prospectus sont distribués dans la boîte-aux-lettres Choisir un document unique où figurent tous les renseignements utiles Et pour aller plus loin Limiter les aplats de couleur Utiliser des formats standards (A4, A5, A3) Choisir des cartouches lasers ou jets d encre éco-labellisées Une cartouche d encre d imprimante coûte en moyenne / litre! 15

19 Dans la salle polyvalente 2/3 Réduire les déchets de repas et banquets Lors des manifestations sportives ou culturelles, mais aussi lorsque la salle est louée pour un banquet, le volume de la poubelle augmente rapidement et provient notamment des déchets liés aux repas. En réfléchissant aux besoins réels et aux quantités, il est possible de réduire les déchets générés par de tels événements. Les gestes à privilégier Préférer les grands conditionnements Préférer les boissons en bouteilles consignées Utiliser des gobelets réutilisables Limiter la vaisselle jetable Dresser les tables avec des nappes réutilisables Adapter les quantités d aliments servis Préférer une présentation collective des plats Et pour aller plus loin Chaque année, un Français jette 20 kg d aliments, à la poubelle! Installer un composteur à proximité des salles de cuisine Instaurer une contribution par volume de containers remplis Choisir des produits locaux, frais et de saison peu emballés Donner davantage de temps pour que le prestataire trie Privilégier l eau en carafes aux bouteilles plastiques Favoriser les produits bruts aux produits élaborés Prévoir une collecte spécifique pour les déchets de repas L eau du réseau, est 100 à 300 fois moins chère que l eau en bouteille et sa consommation ne génère aucun déchet... 16

20 Dans la salle polyvalente 3/3 Réduire les déchets de communication A noter : les supports de communication des manifestations peuvent inclure une information sur l engagement de la commune à réduire ses déchets à la source. Les gestes à privilégier Préférer communiquer par voie électronique Réutiliser les bâches de signalétique Sensibiliser à la démarche dans les publications Choisir un imprimeur labellisé Imprim Vert Calculer au plus juste le nombre de prospectus à éditer Créer un site internet/blog pour diffuser les informations Et pour aller plus loin La marque Imprim Vert indique que l imprimeur s engage à limiter ses impacts sur l environnement Optimiser le nombre de pages à diffuser (pagination) Faire connaître la démarche de prévention des déchets Préférer les banderoles, affiches aux invitations distribuées Réduire les déchets des manifestations Les gestes à prioriser! Utiliser des matériaux récupérés pour construire les stands Acheter des objets promotionnels à vocation environnementale Penser au recyclage de tout décor jetable Installer des sèche-mains électriques à air froid pulsé Et pour aller plus loin Favoriser une signalétique réutilisable ou recyclable Préférer l organisation de manifestations sportives en journée Se servir de caisses durables pour transporter les produits 17

21 Dans la Salle polyvalente - références Pour la mise en œuvre Adresses locales de fournisseurs Achat de papier recyclé et de fournitures éco-responsables : UGAP (Union des groupements d achats publics) AMPERE BURO Z.I Sud, 8 rue Louis Ampère ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN Ecoburo, 53 boulevard Victor Hugo, NANTES Nappes en coton enduites : LE JACQUARD FRANÇAIS, 35 Rue Charles De Gaulle, GÉRARDMER Tél: NAPPES D ALSACE, 6 rue Mercière STRASBOURG Tél : Bouteilles consignées : LA HALLE AUX VINS, rue du Cerf UBERACH Tél : SERVIDIS, 64 grand rue MONSWILLER Tél : BRASSERIE LICORNE, 60 rue de Dettwiller SAVERNE Tél : CENTRES COMMERCIAUX : Super U, Match, Leclerc/Coop (Saverne, Marmoutier, Bouxwiller ) Gobelets réutilisables : Pays de Saverne Plaine et Plateau, Tél : Cup services Eco-verres Manifestations éco-responsables : Ecomanifestations Alsace : Accessoires promotionnels durables : Agence Tapis rouge ROSE, Réalisation d objets support d expression Eco-verres, éco-cendriers Objets publicitaires écologiques/éthiques Sites internet «aidants» Qualité de l eau : Sites du ministère de la santé, de l Agence Régionale de Santé et de l Agence Rhin-Meuse (SIERM) Économies d encre en utilisant la police de caractère Centhury Gothic : Accessoires promotionnels durables -d-encre-et-reduire-sa-consommation-de-cartouches-d-encre 18

22 Au centre périscolaire et à la crèche 1/2 Nom du référent des actions de prévention Au centre périscolaire et à la crèche : Réduire les déchets de papier Les crèches accueillent les enfants à partir de l âge de 2 mois jusqu à leur entrée à l école maternelle. Il est ici nécessaire de les langer, de les nourrir et d assurer leur sécurité sanitaire et affective. Le centre périscolaire, lui, accepte les jeunes de 3 à 11 ans, et propose les repas mais aussi de nombreuses activités qui génèrent aussi des déchets Quelques gestes à privilégier Imprimer en recto-verso Réutiliser les faces non-utilisées des brouillons Utiliser des ardoises pour les dessins Favoriser le papier recyclé Bien trier le papier, à plat dans un bac 1 tonne de papier recyclé économise environ 3 tonnes de matières premières vierges Réduire les déchets de matériels d écriture Quelques gestes à privilégier Choisir du matériel de qualité résistant sur plusieurs années Réaliser un inventaire au début et à la fin de l année Privilégier les achats de fournitures écologiques Faire appel aux parents pour alimenter en livres la bibliothèque du centre! 3 stylos à bille/hab./an, jetés à la poubelle, génèrent plus d 1,5 tonne de déchets sur le territoire du SMICTOM. Préférer donc les stylos rechargeables! 19

23 Au centre périscolaire et à la crèche 2/2 Réduire les déchets de repas Quelques gestes à privilégier Installer un composteur pour collecter les déchets de cuisine Favoriser l utilisation de gourdes, boîtes à tartines... Faire la promotion du goûter ou des pauses zéro déchet Mettre en place l utilisation des couches lavables Quelques gestes à privilégier Tester les couches lavables Gaspillage alimentaire dans les écoles 68 % de déchets de préparation et de repas chauds 10 kg/100 élèves Organiser des réunions d information Rendre les couches utilisées dans un sac en fin de journée Contacter un fabricant pour tester les couches lavables! Jusqu à 30 mois, couches jetables sont nécessaires pour l enfant, générant près d 1,4 tonne de déchets 20

24 Au centre périscolaire et à la crèche - références Pour la mise en œuvre Adresses locales de fournisseurs Gobelets réutilisables : Pays de Saverne Plaine et Plateau, Tél : Composteurs : 21 SMICTOM de la Région de Saverne 10 rue des Murs SAVERNE Tél : Couches lavables : Mon bébé doux, REDING Tél : Coton bleu 1 rue Joffre CREVIC Couches Eco-services Autres sites à ne pas manquer : ; Prestation d accompagnement prise en charge par l ADEME-Alsace, P. BOËDEC Fournitures durables Ecoburo Un bureau sur la terre Fournitures écologiques Sites internet «aidants» Qualité de l eau : Sites du ministère de la santé, de l Agence Régionale de Santé et de l Agence Rhin-Meuse (SIERM) Couches lavables - Communiqué de presse CG 67 7D/62/document_communique-presse-couches-lavables.pdf Les couches en crèche La couche lavable refait surface Couches lavables (Formation Conseil Environnement)

25 A l atelier 1/3 Nom du référent des actions de prévention à l atelier municipal : Réduire les déchets d impression Dans les ateliers municipaux, les gisements de papiers et cartons ne sont pas négligeables : réception de commandes, formulaires, fiches de signalétique, Les gestes à privilégier Imprimer en recto-verso Réutiliser les faces non-utilisées des brouillons Apposer l autocollant STOP-PUB sur la boîte-aux-lettres Limiter l utilisation de la couleur et les aplats de couleur Installer des corbeilles à papier Et pour aller plus loin Chaque année, en France, seulement 10 % des cartouches sont recyclées sur 1,2 millions achetées Imprimer seulement si cela est nécessaire Imprimer plusieurs pages sur une feuille Passer à la police de caractère Century Gothic Pour produire une cartouche laser neuve, environ 3,5 l. de pétrole sont nécessaires et pour une cartouche jet d encre, 90 ml.! 22

26 A l atelier 2/3 Réduire les déchets des ateliers Dans les ateliers municipaux, de nombreux produits dangereux doivent être bien stockés, et être consommés en suivant les dosages recommandés. Une fois qu ils sont terminés ou périmés, il convient de les ramener en déchèterie, de les rendre au fournisseur ou auprès d autres organismes agréés. Les gestes à privilégier Trier tous les déchets de l atelier Réduire les quantités de solvants utilisés Faire récupérer les pneus par les fournisseurs Effectuer les bons dosages de ces produits Ne pas jeter les solvants, les résidus de peinture, les chiffons et les emballages dans la poubelle OM, ni dans les éviers ou les égouts, et les déposer en déchèterie Faire retirer les huiles usagées et carburants non utilisables Et pour aller plus loin La régénération d'une tonne de solvant usé donne 700 kg de solvant réutilisable. Installer des affiches de tri sur chaque emplacement Disposer les 3 bacs de collecte! Après utilisation, les solvants sont : - incinérés, - recyclés et réutilisés, mais une quantité importante peut s'évaporer lors de leur utilisation. La plupart des solvants doivent être détruits par incinération dans des centres de traitement spécialisés, de façon à réduire au maximum les impacts sur l'environnement. 23

27 A l atelier 3/3 Réduire les déchets des pauses et des réunions Lors des pauses ou réunions, il est souvent mis à notre disposition des distributeurs à confiseries, des machines à café ou fontaines à eau. De plus, ces machines proposent un gobelet en plastique qui est jeté à la poubelle une fois la boisson consommée et cela plusieurs fois par jour. Adoptez des gestes plus éco-responsables! Les gestes à privilégier Utiliser des tasses et gobelets réutilisables Boire l eau du robinet Consommer des sucres non-emballés Commander des boissons en bouteilles consignées Et pour aller plus loin En France, 2 milliards de gobelets en polystyrène et autant pour les fontaines à eau sont fabriqués chaque année (puis sont enfouis ou incinérés) Préparer le café à l aide d une cafetière à filtre en nylon/métal Conserver les paquets de café vides pour «Libre-Objet» Installer un composteur Au travail, j utilise une tasse/mug ou un verre et je renonce aux gobelets jetables. Je pense aussi à éteindre la cafetière électrique! 24

28 A l atelier - références Pour la mise en œuvre Textes de loi Selon l article L du Code de l Environnement : "Toute personne qui produit ou détient des déchets est tenue d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination conformément aux dispositions du présent chapitre, dans des conditions propres à éviter lesdits effets." Huiles : Le nouveau décret du 18 avril 2002 transpose, d'une part, la Décision 2001/573/ CE qui établit la liste des déchets et, d'autre part, la Directive 91/689/CE qui définit un déchet dangereux. A noter que l'huile de vidange moteur détenue par les particuliers doit pouvoir se raccorder à la rubrique (déchets municipaux, collectés séparément) et plus précisément à *. Pneus : Le décret n du 24/12/2002 paru au J.O. le 29/12/2002 définit les dispositions pour la gestion des déchets de pneumatiques Le décret confie aux producteurs de pneumatiques (au sens du décret) la responsabilité technique et financière de la collecte et de l élimination des pneus usagés. «Sont considérés comme PRODUCTEURS au sens de cette réglementation les personnes qui PRODUISENT, INTRODUISENT ou IMPORTENT des pneumatiques sur le marché national. Les producteurs doivent remplir leurs obligations soit en organisant leur propre système individuel de collecte et de valorisation, soit en confiant à l un des organismes collectifs existants le soin d assurer pour leur compte la collecte et la valorisation des déchets de pneumatiques dont ils sont responsables». Déchets verts : Selon le code de l'environnement (art. L ): «L'élimination des déchets verts produits par les services municipaux ou par les particuliers à leurs domiciles est de la responsabilité de la commune». Sites internet «aidants» Les déchets dangereux -content/pages/245.htm SOGHU, Société de récupération des huiles usagées Veolia propreté Collecte des huiles dans les entreprises Guide des déchets industriels (pneus) Lampes Peintures écologiques 25

29 A l atelier - références Déchets dangereux : les identifier! Les pictogrammes des produits dangereux ont changé depuis 2010 pour les substances et changeront à partir de 2015 pour les mélanges. Aux anciens pictogrammes oranges, dont figurent ci-dessous les trois principaux symboles, se substituent progressivement neuf symboles noirs sur fond blanc, dans un cadre rouge. Ça tue! Le produit peut entraîner la mort ou de graves séquelles par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée. A ne manipuler qu avec des masques et des gants! Attention poison! Produits pouvant provoquer des effets très variés sur l organisme jusqu à entraîner la mort. Produits chimiques avec différents effets indésirables : empoisonnement à forte dose, irritant pour les yeux, la gorge, le nez ou la peau, cause d allergies cutanées (eczémas), et provoquant la somnolence ou des vertiges Inflammables : au contact d une flamme ou étincelle sous l effet de la chaleur ou d un frottement au contact de l air Ça empoisonne... ça pique! Ne pas avaler, ni respirer ces produits nocifs ou irritants! Par contact avec la peau ou les muqueuses, ils peuvent provoquer de nombreuses réactions inflammatoires (mention Xn irritant) Ça Flambe! Peut s enflammer facilement. Utiliser ce produit loin d une flamme ou d une source d étincelles! Produits comburants pouvant provoquer ou aggraver un incendie, créer une explosion. Produits corrosifs pouvant ronger la peau et attaquer les yeux en cas de projection Gaz sous pression pouvant exploser sous l effet de la chaleur. Risques de brûlures quand le gaz est liquéfié. Produits pouvant exploser au contact d une flamme, étincelle, de l électricité statique ou sous l effet de la chaleur, d un choc ou d un frottement Produits cancérogènes, toxiques pour la reproduction, perturbateurs endocriniens, mutagènes, et pouvant provoquer des allergies (asthme). Produits ayant des effets néfastes sur l environnement et pour les organismes du milieu aquatique. 26

30 Sur la place publique 1/3 Nom du référent des actions de prévention sur la place publique :... Inciter les passants à trier sur la place publique Dans une dynamique de réduction des déchets, le fait d inciter les passants à trier permet de communiquer sur ce dispositif, et de faire acquérir des habitudes de tri à tous les habitants. Ainsi, il faut trier chez soi, mais aussi au bureau, en se baladant, en se rendant aux magasins... Les gestes à privilégier Installer des poubelles à compartiments operculés (Ordures ménagères et tri) Doter les poubelles d un cendrier Apposer des affiches explicatives du tri Effectuer un ramassage séparé du tri et des ordures ménagères Et pour aller plus loin Sur la Région du SMICTOM, 572 kg de déchets ménagers sont produits chaque année par un habitant Informer les habitants et les touristes aux consignes de tri Rendre compte des évolutions et de l impact de ce système Même dans la ville, le tri est possible. Depuis 2010, les gares sont déjà équipées de bacs séparés.! 27

31 Sur la place publique 2/3 Réduire les déchets des marchés Les déchets générés par les marchés sont souvent conséquents, tant pour les légumes/fruits, que pour la viande et le poisson, ou bien les marchands de vêtements Certaines villes ont déjà mis en place des moyens visant à réduire les volumes des déchets au marché et aussi à mieux valoriser certains déchets par le tri. Exemples à suivre... Les gestes à privilégier Sensibiliser les commerçants au tri des déchets Installer des bacs de récupération des déchets dans des emplacements délimités Distribuer aux commerçants des sacs biodégradables pour faire récupérer les végétaux ou des seaux et leur indiquer le lieu de dépôt sur le marché Et pour aller plus loin Dans certaines communes du Grand Lyon, 50 à 85 % des déchets sont valorisés Fédérer les commerçants dans cette démarche Faire rappeler le tri aux commerçants par le placier et les policiers municipaux Créer des animations sur la réduction des emballages des produits proposés sur le marché! Les clients du marché peuvent être sensibilisés à la prévention des déchets et être incités à emporter un filet ou un sac réutilisable! 28

32 Sur la place publique 3/3 Réduire les dépenses liées à l éclairage Les dépenses en éclairage publique représentent près de 23 % du budget global des communes et 38 % de leurs factures en électricité, pour un coût annuel par lampadaire de 40 à 70. Au-delà de la consommation, l éclairage publique nécessite aussi des ampoules, qu il faut bien sûr faire recycler. Les gestes à privilégier Supprimer les sur-éclairages Utiliser des luminaires à haute-performance et des lampes à basse-consommation Installer des réducteurs de puissance ou de ballasts électroniques Réduire la durée d éclairement des édifices pendant une période donnée Et pour aller plus loin La puissance moyenne d un point lumineux est de 140 kwh Réduction de la tension au milieu de la nuit Choisir des moments spécifiques pour l éclairage de certaines zones Installer des plots rétro-réfléchissants Dans certaines zones d une collectivité des plots réfléchissants peuvent permettre de mieux voir la route, sans nécessiter de lampadaires.! 29

33 Sur la place publique - références Pour la mise en œuvre Adresses de fournisseurs Corbeilles publiques : Cité Concept 3 rue Boudeville Z.I. Thibaud Toulouse Tél : NORCOR mobilier urbain Société Erlau Route de Manerbe, Coquainvilliers Tél : MM Cité France Deborah LAMBERT Tél /Port Mobextan, Corbeilles de tri sélectif bois Mag equip.com 11 avenue Archimède PESSAC Tél : Exemples de modèles de corbeilles publiques sur Archi-expo : html Éclairage publique et développement durable : changer_eclairage_public_pour_economiser_energie/97146.jsp Marchés : Règlement-type des marchés de France Circulaire Art. 23 «Hygiène et salubrité du marché «a) Propreté des emplacements : Les usagers du marché sont tenus de laisser leur emplacement propre. Aucun résidu ne devra subsister sur les lieux. Ainsi, les usagers doivent rassembler en tas, dans la place, les détritus d origine végétale et balayer le sol de celle-ci. Les déchets d origine animale ne doivent pas être jetés sur le sol, mais déposés dans des emballages étanches. Les emballages vides (caisses, cartons,...etc) doivent être regroupés et empilés dans les places pour faciliter leur collecte par le service du nettoiement». Eden marché 30

34 Dans mes espaces verts 1/3 Nom du référent des actions de prévention dans les espaces verts : Réduire les produits phytosanitaires Depuis quelques années, certaines collectivités ont mis en place la gestion différenciée de leurs espaces verts : diminution des produits phytosanitaires, dispositif zéro pesticides pour préserver la ressource en eau et les sols. Les produits phytosanitaires sont transportés dans des bidons et sont considérés alors comme dangereux. Ne pas les jeter dans la collecte des ordures ménagères! Les gestes à privilégier Favoriser les associations de plantes Diversifier les espèces dans les massifs fleuris Pratiquer la rotation des cultures dans les massifs Utiliser le compost pour améliorer la structure du sol La France est le 1er consommateur de pesticides en Europe avec tonnes de produits Et pour aller plus loin Préférer les engrais organiques Planter des arbres et arbustes endémiques Fabriquer du purin de végétaux pour combattre les parasites Changer de regard sur les «herbes indésirables» (cf. guide CUS) Suite au Grenelle de l Environnement, le plan Ecophyto 2018 vise à réduire de 50 % l usage des pesticides au niveau national dans un délai de dix ans,.! 31

35 Dans mes espaces verts 2/3 Réduire l arrosage et limiter les herbes indésirables Dans les espaces verts, de grandes quantités d eau sont utilisées pour l entretien et la pérennisation de ces lieux. Mieux vaut alors prévoir des arrosages matinaux ou en soirée. Il est possible aussi de limiter l apparition des plantes indésirables par une gestion durable du massif ou du parterre. Les gestes à prioriser! Pratiquer le mulching et le paillage Procéder à un arrosage raisonné Choisir un gazon résistant au piétinement Arroser tôt le matin ou en soirée pour limiter l évaporation et le développement de plantes non souhaitées Les poissons accumulent de grandes quantités de pesticides dans leur organisme : jusqu à fois la concentration du milieu Et pour aller plus loin Désherber thermiquement et/ou au vinaigre blanc Agrémenter les massifs avec des plantes vivaces, pérennes ou grasses! Une commune de habitants utiliserait près de 48% de sa consommation en eau pour l arrosage des espaces verts 32

36 Dans mes espaces verts 3/3 Réduire les déchets verts Les déchets verts sont les résidus de taille, les déchets de tonte, de plantation Ils sont générés par un entretien de ces lieux et sont nécessaires pour accueillir les promeneurs ou embellir la ville. Toutefois, ces déchets sont valorisables car ils peuvent être utilisés dans la fabrication de compost. Il est possible également de réduire la quantité de ces déchets par différents procédés, comme diminuer la taille de certains espaces, ou appliquer une gestion différenciée! Les gestes à privilégier Pratiquer le mulching Travailler sur une gestion différenciée des espaces-verts Mettre en place des prairies fleuries à certains endroits Donner davantage de place aux plantes vivaces Préférer des tontes avec des hauteurs de coupe de l ordre de 6 à 8 cm Il existe aussi des plantes à croissance faible et qui produisent moins de déchets de taille Et pour aller plus loin Diminuer la fréquence des tontes par la gestion différenciée Créer des plateformes intercommunales et proposer aux habitants d aller y déposer leurs surplus! Et sinon... - Instaurer un plan de désherbage - Tendre vers le zéro-phyto - Laisser des zones enherbées et accepter la nature en ville - Adopter des techniques préventives 33

37 Dans mes espaces verts - références Pour la mise en œuvre Gestion différenciée : Naturparif FREDON presentation_fredon.pdf Mission Eau Alsace Nord Nature Fabrication de purin : girard.guilleme.pagesperso-orange.fr/purin.htm Arrosage raisonné : Paillage et mulching : www2.ademe.fr/servlet/kbaseshow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=14734 Compostage : MairieConseil MCExperience/Experience&cid= SYDOM du Jura (nombreuses fiches-conseils) Zéro-phyto pour les collectivités : Au jardin Info Méthodes de désherbage 34

38 Dans mes espaces d activités et de loisirs 1/3 camping, cinéma, théâtre, salles culturelles et musées, piscine/centre nautique, centres sportifs,... Nom du référent des actions de prévention dans les espaces d activités et de loisirs :... Réduire les déchets d impression Grâce à l ordinateur, il n est pas toujours utile d imprimer les documents pour les échanger et les archiver (courriels et archivage, stockage des dossiers, lecture à l écran ). Les gestes à privilégier Refuser les annuaires en version papier Apposer un STOP-PUB sur la boîte-aux-lettres Diffuser le programme sur le site Allociné.fr L écran supporte bien les extinctions et allumages répétés pour une absence de plus de 15 mn Afficher le programme à l Office de Tourisme, dans le journal communal Et pour aller plus loin Pratiquer le tri des consommables Faire appel à un imprimeur labellisé 'Imprim'Vert Si chacun effectue des petits gestes à son niveau, et bien, mis bout à bout, ils permettent d avancer d un grand pas.! 35

39 Dans mes espaces d activités et de loisirs 2/3 Réduire les déchets des collations Dans toute activité, les besoins de couvrir une petite faim sont généralement des produits individuels, où l emballage finit à la poubelle. Pourtant, des solutions permettraient de diminuer le volume de ces déchets. Les gestes à privilégier Proposer des gobelets consignés Choisir des boissons en grand conditionnement Servir les boissons au verre Distribuer les friandises/pop-corn dans des barquettes réutilisables Chaque année, en France, 1,9 millions de tonnes de plastique est consommé sous forme d emballage! Et pour aller plus loin Disposer des bacs de tri Communiquer pour une attitude éco-responsable Disposer d un stand pour proposer des produits frais! Trier c est déjà très bien. Mais réduire ses déchets, c est encore mieux! 36

40 Dans mes espaces d activités et de loisirs 3/3 Pour augmenter le tri Dans les lieux culturels, sportifs ou de détente, il doit être proposé le tri comme dans tous les autres lieux de la collectivité. Parce qu une bonne habitude ne doit pas s arrêter au pas de chez soi, la collectivité doit elle aussi proposer des moyens aux usagers de prolonger leur geste de tri, même dans les lieux de loisirs. Les gestes à privilégier Former les exploitants et le personnel au tri Sensibiliser le personnel et les usagers à la prévention des déchets Disposer des bacs de tri dans les lieux les plus fréquentés Installer des affiches de tri sur tous les bacs Plus de 30 % du poids de nos déchets est composé de fermentescibles Distinguer les déchets dangereux des déchets inertes... Les déchets inertes Les déchets dangereux Emballages (cartons, aérosols, sacs en plastique, cartons de pizza/tarte flambée, flacons, vaisselle plastique, cagettes en bois et plastique, boîtes de conserve, boîtes à sodas/canettes, bouteilles et bocaux en verre, briques alimentaires, barquettes en aluminium, ) Papiers-journaux (journaux, brochures touristiques, tracts, magazines, dépliants, enveloppes, documents divers, ) Textile (essuie-tout, serviettes, nappes) Déchets fermentescibles (déchets liés à la préparation et aux restes de repas, déchets issus de l entretien des espaces verts : taille, tonte ) Autres 37 Huiles alimentaires Résidus de bac à graisses Piles, accumulateurs, batteries Cartouches de camping-gaz Peintures, vernis, solvants, colles Produits d entretien toxiques D3E (déchets d équipements électriques et électroniques) Néons, ampoules Cartouches/toners d impression Huiles moteur usagées Produits phytosanitaires Médicaments (produits et emballages)

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en Réduisons la quantité de nos déchets! Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au TRIER SES DÉCHETS? LE TRI

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES 10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES www.pas-si-bete.fr A5_8PAGES_GESTES.indd 1 07/10/2014 15:11 RÉDUIRE NOS DÉCHETS, POURQUOI? Il y a 40 ans, nos parents produisaient deux fois moins de déchets

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

LES ÉCOMATISMES. gestes simples. pour réduire nos déchets. Moins de déchets, plus d économies!

LES ÉCOMATISMES. gestes simples. pour réduire nos déchets. Moins de déchets, plus d économies! LES ÉCOMATISMES Moins de déchets, plus d économies! 33 gestes simples pour réduire nos déchets 02 LES ÉCOMATISMES guide pratique Trop de déchets en Gironde La quantité de déchets que nous produisons a

Plus en détail

Opération Foyers Témoins. Questionnaire de début d opération

Opération Foyers Témoins. Questionnaire de début d opération Questionnaire de début d opération Vous avez décidé de participer à l opération nationale «Foyer Témoin 2007» organisée par l ADEME et les partenaires de la campagne de communication «Réduisons vite nos

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Réduire mes déchets. Chaque geste compte pour mon porte-monnaie et pour préserver l environnement

Réduire mes déchets. Chaque geste compte pour mon porte-monnaie et pour préserver l environnement LE GUIDE PRATIQUE de la réduction des déchets Réduire mes déchets Chaque geste compte pour mon porte-monnaie et pour préserver l environnement COMMUNAUTÉ DE COMMUNES AUXONNE VAL DE SAÔNE SERVICE ENVIRONNEMENT

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

Collecte des déchets. Calendrier & guide pratique 2015. Le verre : tous volontaires!

Collecte des déchets. Calendrier & guide pratique 2015. Le verre : tous volontaires! Le verre : tous volontaires! En 205, toutes les communes du Sicoval collectent le verre en Récup verre Plus de 250 bornes réparties sur l ensemble du territoire Pour augmenter les performances de tri Pour

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

IMPORTANCE DU TRI? Guide. du tri. Trier : un geste simple pour l environnement ÉDITION 2014. A conserver

IMPORTANCE DU TRI? Guide. du tri. Trier : un geste simple pour l environnement ÉDITION 2014. A conserver IMPORTANCE DU TRI? Guide Trier : un geste simple pour l environnement ÉDITION 2014 A conserver Importance? Dans quelle poubelle dois-je déposer ma barquette en plastique? Ma boîte d œufs? Ma bouteille

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

PLUS BELLE MA VILLE!

PLUS BELLE MA VILLE! Conception graphique - Illustrations Communication GPSO - C.Favreau - 2013 ISS Y-LES-M O U L INE A U X PLUS BELLE MA VILLE! GUIDE DES COLLEC TES www.agglo-gpso.fr grand paris seine ouest collecte vos objets

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue».

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». 1 L Eau Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». Parmi toute cette eau, seule une petite partie n

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Collecte sélective des déchets ménagers. Le Guide du tri

Collecte sélective des déchets ménagers. Le Guide du tri Collecte sélective des déchets ménagers Le Guide du tri Dans le sac jaune, le bac à couvercle jaune ou les conteneurs, je dépose : Papiers, cartons Pensez à enlever les films plastiques! Bouteilles et

Plus en détail

La rationalisation des collectes. Lancement de la collecte séparée des déchets organiques et passage aux conteneurs à puce AUBEL

La rationalisation des collectes. Lancement de la collecte séparée des déchets organiques et passage aux conteneurs à puce AUBEL La rationalisation des collectes Lancement de la collecte séparée des déchets organiques et passage aux conteneurs à puce AUBEL Table des matières I. Présentation INTRADEL II. Pourquoi les conteneurs?

Plus en détail

«Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!»

«Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!» Tout savoir sur la prochaine tarification du service d enlèvement des déchets ménagers «Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!» Face à l opacité d un système ne répondant plus à la politique

Plus en détail

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE!

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE! NOM DE L ÉLÈVE NIVEAU: NOM DU TITULAIRE DE CLASE Message destiné aux élèves et à leurs parents Dans le cadre du thème du projet-école, Sauver la terre j apprends à le faire, nous vous invitons, tes parents

Plus en détail

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS guide de la REDEVANCE INCITATIVE à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Plus en détail

Du consommateur passif au consomm acteur. Guide de l écocitoyen dans ses gestes quotidiens. Communauté de Communes du Pays d Astrée

Du consommateur passif au consomm acteur. Guide de l écocitoyen dans ses gestes quotidiens. Communauté de Communes du Pays d Astrée Les interdits de la collecte sélective Communauté de Communes du Pays d Astrée FAITES UN GESTE POUR L ENVIRONNEMENT, ADOPTEZ LA «TRI-ATTITUDE» ET LA CONSOMMATION RESPONSABLE Du consommateur passif au consomm

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

Environnement. Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie

Environnement. Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie Environnement U 6 / U 9 U 10 / U 13 U 14 / U 19 p 3.38 p 3.40 p 3.42 Sensibiliser à l éco-citoyenneté Laisser les installations en bon état Économiser l eau Réduire sa consommation d énergie p 3.43 p 3.46

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné!

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! 0 Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! À votre travail, vous utilisez des peintures, colles, graisses, encres, solvants, désherbants, ce sont des produits chimiques. Ils se présentent

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les espaces de travail de son établissement # 1 - Comprendre avant d agir dans les espaces de travail # 2 - Organiser le tri du papier dans les espaces de travail # 3

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

JE NE SUIS PAS UNE ORDURE! RECYCLEZ-MOI

JE NE SUIS PAS UNE ORDURE! RECYCLEZ-MOI La hiérarchie des 3RV (Réduction, Réemploi, Recyclage et Valorisation) est la règle d or de la gestion des matières résiduelles. On doit d abord privilégier la réduction des matières que l on génère. La

Plus en détail

gérer le tri dans votre immeuble?

gérer le tri dans votre immeuble? Comment gérer le tri dans votre immeuble? Pourquoi trier? Un travail d équipe Vos missions www.tousecocitoyens.org Rappel des consignes de tri Pourquoi trier? 2 3 > Les déchets ménagers doivent être déposés

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

La prévention des déchets, une priorité

La prévention des déchets, une priorité La prévention des déchets, une priorité Les habitudes de consommation, la croissance démographique, l évolution des modes de vie ont eu comme effet de doubler notre production de déchets en 40 ans. Leur

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Organiser une manifestation en réduisant les déchets

Organiser une manifestation en réduisant les déchets Organiser une manifestation en réduisant les déchets DE QUOI PARLE-T-ON? Quels déchets mon projet va-t-il produire? Quels déchets peuvent être évités? Une manifestation, qu elle soit culturelle, sportive

Plus en détail

du SIPOM Triez, la nature s en souviendra! Rendez-vous le 31 mars au Sipom avec les

du SIPOM Triez, la nature s en souviendra! Rendez-vous le 31 mars au Sipom avec les Triez, la nature s en souviendra! la lettre du SIPOM Bulletin d information du Syndicat Intercommunal Pour les Ordures Ménagères - N 25 / Mars 2012 Le papier Concours scolaire Textiles Compostage Rendez-vous

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant la collecte, le tri, les bacs, les sacs à Val de France :

Pour tout renseignement concernant la collecte, le tri, les bacs, les sacs à Val de France : Pour tout renseignement concernant la collecte, le tri, les bacs, les sacs à Val de France : N Vert 0 800 321 231 Pour tout renseignement concernant les déchèteries du Sigidurs : N Vert 0 800 735 736 SiteS

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : GUIDE DU BUREAU VERT TOURISME MONTRÉAL 3 e édition Janvier 2010 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations dans le monde d aujourd

Plus en détail

Produits dangereux. Définition

Produits dangereux. Définition Produits dangereux Définition Les produits dangereux sont capables de provoquer des effets indésirables en cas de contact ou d ingestion. Ces effets peuvent se manifester sous forme de : intoxication ;

Plus en détail

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait!

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Eco E Team Sommaire Remplacer l achat de bouteilles d eau par le placement de fontaines à eau ou par la consommation directe de l eau du robinet, c

Plus en détail

MES BACS ET MOI! LES JOURS DE COLLECTE DES BACS CE QUE JE DOIS FAIRE ET NE PAS FAIRE! LE CYCLE DE NOS DÉCHETS LE TRI, MODE D EMPLOI

MES BACS ET MOI! LES JOURS DE COLLECTE DES BACS CE QUE JE DOIS FAIRE ET NE PAS FAIRE! LE CYCLE DE NOS DÉCHETS LE TRI, MODE D EMPLOI Nous jetons plus d un kilo de déchets par jour et par personne! Ce chiffre, en constante augmentation, nécessite forcément une organisation individuelle et collective en matière de gestion des déchets.

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes Notre usage quotidien de l eau L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes En France, en 2009, chacun d entre nous a consommé en moyenne 165 litres d eau par jour, tous

Plus en détail

Engagement Eco-exemplaire

Engagement Eco-exemplaire Charte d Eco-exemplarité Engagement Eco-exemplaire Nom de la structure :... Après l état des lieux réalisé le (date)... avec (animateur du tri du secteur)... ma structure s engage à : 1 - Trier ses déchets

Plus en détail

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers 1 Buts Etre capable de reconnaître les dangers indiqués sur une étiquette de produits dangereux. Connaître les pictogrammes du

Plus en détail

Des gestes pour protéger notre eau

Des gestes pour protéger notre eau Des gestes pour protéger notre eau Quotidiennement, nous utilisons de l eau pour notre hygiène (pour nous doucher, tirer la chasse d eau ), l entretien de notre habitat (pour faire la vaisselle ) : ces

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Calendrier2014 de collectes

Calendrier2014 de collectes Calendrier01 de collectes Férié : 1 pas de collecte 1 Report collecte Ordures Ménagères du 1 er Janvier 1 1 0 Pôle déchets du Pays de Sarrebourg Terrasse Normandie - ZAC des Terrasses de la Sarre - 0 SARREBOURG

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

BRICOLAGE. Les précautions à prendre

BRICOLAGE. Les précautions à prendre BRICOLAGE Les précautions à prendre Chaque année, près de 300 000 personnes arrivent aux Urgences à la suite d un accident de bricolage et/ou de jardinage. Respecter quelques règles simples de prévention

Plus en détail

À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL

À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL TOUT SAVOIR SUR LE TRI SÉLECTIF COMBATTRE LES IDÉES REÇUES À THIAIS, L ENVIRONNEMENT, C EST ESSENTIEL TEXTES Service de la Communication Hôtel de Ville de Thiais BP 141-94321

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Classification et étiquetage des produits chimiques 2013 PREAMBULE Le danger inhérent à un produit chimique doit être identifié et porté à la connaissance de toute personne susceptible d être en contact

Plus en détail

Avec ECO-TLC et les acteurs du secteur,

Avec ECO-TLC et les acteurs du secteur, D OSSIER DE P RESSE 5 ans pour créer une filière d excellence en Europe : Avec ECO-TLC et les acteurs du secteur, Ecotextile veut relever le défi! 1- La collecte des textiles en France : état des lieux

Plus en détail

de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine

de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine Gnuouidveel du Bacs ordures ménagères Ordures ménagères Tri sélectif Collecte du verre Prévention des déchets Déchèteries de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine arrivant 39 COMMUNES S ENGAGENT

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU 1. CONSOMMATION DE PAPIER La consommation mondiale de papier augmente de 20% chaque année! En Région de Bruxelles- Capitale (RBC), quelques 60 000

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Un plan départemental de prévention des déchets

Un plan départemental de prévention des déchets Un plan départemental de prévention des déchets Le Conseil Général s est engagé, accompagné de l Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME), dans une démarche de réduction de la production

Plus en détail

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail