ETUDE SUR LES RELATIONS ENTRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE SUR LES RELATIONS ENTRE"

Transcription

1 2e PARTIE ETUDE SUR LES RELATIONS ENTRE TF1 ET METROPOLE TELEVISION ET LA PRODUCTION PHONOGRAPHIQUE Mai 2003

2 Conseil supérieur de l audiovisuel SOMMAIRE

3 Enfin, lors de la première semaine de juillet, l'émission Loft Story était également diffusée. Si cette émission de télé-réalité n'a pas de contenu musical, il n en demeure pas moins que certains candidats ont sorti des titres produits ou coproduits par M6 Interactions (Félicien "la Cum Cum Mania", Marlène en duo avec Phil Barney "Avoir un enfant de toi", auxquels s ajoute l album regroupant ces titres et des chansons interprétées dans le loft). Lors des différentes émissions relatives au loft, ces personnes étaient systématiquement présentes en plateau. Dans l'émission L'After des lofteurs diffusée le jour de la finale le jeudi 4 juillet à 23h30, Marlène et Félicien ont interprété leurs titres. TF1 La chaîne n a pas diffusé de divertissements musicaux ou à composante musicale. NOVEMBRE Titres Nombre de diffusions inédites sur le mois M6 Volume horaire de diffusion des émissions inédites sur le mois Nombre d apparitions d artistes musicaux invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Nombre d apparitions d artistes musicaux M6 Interactions invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Morning live 21 34h22m22s 11 2 Céline Dion à tout 1 2h49m39s 10 1 prix Absolument h15m0s 23 2 Graines de star 1 2h2m49s 8 3 Fréquenstar : l Histoire extraordinaire de la chanson française 1 2h1m9s 11 0 Tubissimo* 15 10h26m54s à l heure 10 6h57m5s à l heure 5 3h19m58s 7 0 Hit Machine 5 5h27m6s 21 0 Fan de 5 1h54m15s 20 0 Total 67 73h36min17s Source : données issues de la base diffusion du CSA. * N ont été comptabilisés dans ce tableau que les sujets sur les tubes en or des artistes et les sujets spécifiques à un artiste. Les autres sujets (les News, les tendances, ) font appel à de très (voire trop) courtes citations d artistes pour pouvoir être pris en compte ici. Le nombre d émissions musicales ou à composante musicale diffusées sur l antenne de M6 au mois de novembre est nettement plus important qu au mois de juillet ; le volume horaire de diffusion de ces émissions est supérieur de plus de 50 heures. Novembre est le mois de la plus forte offre en matière de divertissements musicaux ou à composante musicale sur M6 sur les trois mois étudiés. Conseil supérieur de l audiovisuel 92

4 Cette différence de volume horaire est due à plusieurs éléments : - au mois de juillet, la chaîne adopte une grille d été dans laquelle ne sont pas toujours reprises les émissions habituellement diffusées dans l année (cf supra). - en novembre, la chaîne a proposé plusieurs divertissements musicaux en première et deuxième partie de soirée qui n étaient pas présents au mois de juillet (Absolument 80, Graines de star, Fréquenstar, Céline Dion à tout prix). - et enfin il convient de noter l ouverture en novembre d une case de divertissement musical supplémentaire l après-midi (80 à l heure et 90 à l heure à partir du 14/11). Mais si les émissions à composante musicale sont plus nombreuses, le nombre d apparitions d artistes musicaux en plateau ou dans des sujets est en revanche à peine plus important qu en juillet. Il y a eu 143 apparitions dont 8 concernant un artiste produit, coproduit ou en licence M6 Interactions, soit 5,6% des artistes musicaux invités sur les plateaux ou faisant l objet de sujets dans les différentes émissions (hors Popstars). Ce peu de différences peut s expliquer par le fait que l émission Hit Machine au mois de juillet était uniquement constituée de rediffusions d interprétations en plateau d artistes invités au cours de l année et comptabilisait ainsi un nombre très important d artistes en un seul programme. Tout comme au mois de juillet, on constate que les émissions qui traitent de l actualité musicale (ou en partie) sont nécessairement diversifiées dans leur contenu. Aucune des émissions Hit Machine, Fan de ou Tubissimo n ont parlé de ou invité un artiste produit, coproduit ou en licence chez la filiale d édition phonographique de la chaîne, même si Tubissimo traitait parfois de sujets permettant d évoquer ces artistes (ex : le sujet sur «les chansons yaourts» a permis entre autre de parler des Bratisla Boys, celui sur «les artistes étrangers chantant en français» du groupe A1, etc.). Les émissions comme Absolument 80, 80 à l heure et 90 à l heure ayant pour objectif de revisiter les meilleurs souvenirs musicaux, télévisuels, etc. des années 80 et début 90 ne se prêtaient pas vraiment à l invitation d artistes M6 Interactions ou au traitement de sujets les concernant. Il convient toutefois de noter que dans le divertissement de première partie de soirée Absolument 80, les artistes Loana et Véronica Antico, toutes deux présentes au catalogue M6 Interactions, ont été invitées pour interpréter respectivement des reprises des titres «Toi, toi mon toi» d Elli Medeiros et «Joe le taxi» de Vanessa Paradis. Le spécial Fréquenstar : l Histoire extraordinaire de la chanson française a traité, quant à lui, des grands noms de la chanson française de ces 20 dernières années (Francis Cabrel, Johnny Hallyday, Alain Souchon, ). En revanche, les deux autres divertissements de première partie de soirée Graines de star et Céline Dion à tout prix ont été l occasion d inviter des artistes en plateau afin qu ils interprètent une ou plusieurs chansons. Ont ainsi été conviés les L5, Eve Angeli et les A1 ainsi que les Whatfor qui ont effectué leur première prestation sur un plateau de télévision dans l émission Graines de star. L émission Morning Live diffusée le matin, a quand même reçu un nombre important d invités musicaux. Les Whatfor ont ainsi participé à l émission du 5/11 qui a été en partie rediffusée le 11/11. Il convient de noter que dans cette émission ont également été invitées des personnes qui n étaient pas des artistes musicaux (et qui n ont donc pas été comptabilisées) mais participaient à l émission Popstars. C est le cas de Leandro, candidat malchanceux au casting de Popstars, de Bruno Vandelli, membre du jury et chorégraphe, de Antoine Coïde, Conseil supérieur de l audiovisuel 93

5 directeur artistique et de Jasmine Roy, professeur de chant. Bruno Vandelli a également été invité dans l émission Hit Machine du 16/11. Cette politique d invitation de personnalités non musicales mais qui participent au succès d une émission comme Popstars alimente le cercle «vertueux» de la promotion de ce programme musical et du groupe qui en est issu, les Whatfor, dont l album est coproduit par M6 Interactions. Il faut également mettre l accent sur une émission qui n a pas été comptabilisée au titre des émissions musicales ou à composante musicale, mais qui a constitué un formidable outil de promotion d un CD 2 titres et d un album édités par M6 Interactions. Il s agit de L Hommage aux Bratisla Boys diffusé dans la nuit du 31/10 au 1/11 et rediffusé le 11/11. Cette émission à caractère humoristique présentée par Michaël Youn, ancien présentateur du Morning Live a réuni plusieurs invités autour du thème de la pseudo-disparition du groupe. Parmi ces invités, se trouvait Gad Elmaleh qui a sorti un CD 2 titres «It s kyz my life» édité par M6 Interactions. Ce divertissement a ainsi permis de faire la promotion conjointe de ces deux produits de M6 Interactions. Enfin, le mois de novembre a surtout été marqué par le retour sur l antenne de l émission Popstars pour sa deuxième saison (du 29/08 au 19/12/02). Cette émission et son complément Plus de Popstars n ont pas fait ici l objet d un examen détaillé de la politique d invitation ou des sujets abordés contrairement à Star Academy. Pour deux raisons : d une part, Popstars ne donne pas lieu à de grandes émissions de variétés de première partie de soirée, au cours desquelles d autres invités musicaux peuvent être conviés. D autre part, Popstars et Plus de Popstars, qui sont comptabilisées au titre de l offre musicale de la chaîne, concourent toutes deux à assurer majoritairement la promotion du groupe qu elles contribuent à créer, à savoir cette année, les Whatfor. Ces deux émissions représentent sur le mois un volume de diffusion de 6 heures 05 (hors rediffusions), avec respectivement 4 heures 11 pour Popstars et 1 heures 54 pour Plus de Popstars. Il convient de noter cependant que les L5, groupe de la première saison, ont été invitées à rencontrer les Whatfor dans l épisode 16 de ce divertissement, diffusé le 12 décembre, durant lequel elles ont interprété la chorégraphie de leur dernier titre extrait de leur deuxième album. Par ailleurs, Plus de Popstars a représenté également une vitrine pour des candidats malheureux de l émission Popstars, comme Chimène Badi, repérée par le membre du jury Valéry Zeitoun qui a décidé de produire son premier album. Conseil supérieur de l audiovisuel 94

6 Titres Nombre de diffusions inédites sur le mois TF1 Volume horaire de diffusion des émissions inédites sur le mois Nombre d apparitions d artistes musicaux invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Nombre d apparitions d artistes musicaux Une Musique ou TF1 Entreprises invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Star Academy* 5 11h Hits and co 1 1h Total 6 12h Source : données issues de la base diffusion du CSA. * Ne sont comptabilisées ici que les émissions hebdomadaires de première partie de soirée le samedi qui donnent lieu à l invitation d artistes en plateau. L offre de divertissements musicaux ou à composante musicale en novembre sur TF1 est dominée par les émissions de première partie de soirée de la Star Academy qui représentent 90% de l offre sur le mois concerné. Aucun autre divertissement de première partie de soirée n a été programmé en novembre. Un magazine musical a fait cependant son entrée dans la grille de TF1 le 23 novembre sur la tranche de nuit : Hits and co l'actualité des tubes, diffusé à 1h15 et produit par la filiale de TF1, TF1 Entreprises (cf supra détails sur l émission). C est au total 37 apparitions d artistes musicaux ou sujets qui leur sont consacrés qui ont été proposés dans ces deux émissions sur le mois concerné, dont 4 concernent des artistes produits ou co-exploités par Une Musique ou TF1 Entreprises, soit 10,8% de l ensemble des invités ou sujets musicaux relevés. S agissant de Star Academy, 21 artistes (essentiellement des artistes confirmés) sont venus sur le plateau de l émission afin d interpréter une de leurs chansons seul et/ou en duo avec l un des candidats. Parmi ces artistes, 2 sont produits ou co-exploités par Une Musique ou TF1 Entreprises : Jenifer (co-exploitation TF1 Entreprises) et Pierre Perret (produit par Une Musique). S agissant du nouveau magazine, Hits and co, sur les 16 apparitions d artistes musicaux ou sujets qui leur sont consacrés, 2 concernent des artistes co-exploités par TF1 Entreprises (le CD 2 titres «Musique» de Star Academy 2 et Jean Pascal pour son titre «La Chanson con») et 4 artistes relevés sont également présents sur le plateau de Star Academy au cours du même mois. On constate également dans ce magazine la présentation des nommés pour la remise des prix des NRJ Music Awards (diffusée sur TF1 au début du mois de janvier 2003) dans chacune des catégories. Ce point de présentation a été proposé dans ce magazine chaque semaine sur le mois qui suit. On constate enfin que parmi les sujets abordés dans ce magazine, un sujet présente la comédie musicale Cindy, spectacle coproduit par GLEM, filiale à 73% du groupe TF1. Conseil supérieur de l audiovisuel 95

7 DECEMBRE Titres Nombre de diffusions inédites sur le mois M6 Volume horaire de diffusion des émissions inédites sur le mois Nombre d apparitions d artistes musicaux invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Nombre d apparitions d artistes musicaux M6 Interactions invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Morning live 15 23h39min Tubissimo* 12 7h57min à l heure 12 8h25min Hit Machine 4 5h01min Fan de 2 0h44min Total 45 45h49min Source : données issues de la base diffusion du CSA. NB : n ont pas été comptabilisées ici les rediffusions des divertissements Fréquenstar : L Histoire extraordinaire de la chanson française et Céline Dion à tout prix proposés au mois de novembre. * N ont été comptabilisés dans ce tableau que les sujets sur les tubes en or des artistes et les sujets spécifiques à un artiste. Les autres sujets (les News, les sorties, les tendances,etc.) font appel à de trop courtes citations d artistes pour pouvoir être pris en compte ici. L offre de divertissements musicaux ou à composante musicale en décembre est nettement inférieure à celle de novembre (- 27 heures 47). Rappelons que les volumes horaires recensés ici ne concernent que les émissions inédites (des divertissements programmés en novembre ont en effet été rediffusés en décembre). La faiblesse de l offre de divertissements s explique par la mise en place de la grille des fêtes de fin d année. Ainsi, les émissions à forte récurrence comme Morning Live, 90 à l heure et Tubissimo (proposées du lundi au vendredi, à l exception du mercredi) ont toutes cessé d être diffusées à compter du 20 décembre. L émission hebdomadaire Fan de ne comptabilise que deux numéros sur le mois (le 7 et le 14 décembre). Seule demeure dans la grille Hit Machine, qui propose le 21 décembre une Spéciale Noël et le 28 décembre un retour sur les chansons phares de l année Le nombre d apparitions d artistes musicaux en plateau ou dans des sujets est le plus bas de tous les mois étudiés : 66 apparitions d artistes contre 128 en juillet et 143 en novembre. Sur ces 66 apparitions d artistes, 5 concernent un artiste M6 Interactions, soit 7,5% des artistes musicaux invités en plateau ou faisant l objet d un sujet. Ces 5 apparitions concernent les Whatfor, les L5, les Bratisla Boys et Michaël Youn seul pour la promotion du film «La Beuze» et du titre «Le Frunkp». En dehors des artistes musicaux comptabilisés, il convient de noter que, comme au mois de novembre, l émission Morning Live a invité sur son plateau des personnes qui ont participé à Popstars : Philippe Saisse, compositeur et réalisateur de l album des Whatfor sur la saison 2 de Popstars, ainsi que Mia Frye, chorégraphe et membre du jury de la saison 1. Enfin, les émissions Popstars et Plus de Popstars ont représenté sur le mois respectivement un volume horaire de 4 heures 28 et de 1 heures 09 (hors rediffusions). Popstars s est achevée le 19 décembre et Plus de Popstars le 21 décembre, consacrée entièrement au Conseil supérieur de l audiovisuel 96

8 témoignage des membres des Whatfor sur leur expérience et à la présentation de cinq titres extraits de leur premier concert. Titres Nombre de diffusions inédites sur le mois TF1 Volume horaire de diffusion des émissions inédites sur le mois Nombre d apparitions d artistes musicaux invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Nombre d apparitions d artistes musicaux Une Musique ou TF1 Entreprises invités en plateau ou faisant l objet d un sujet Star Academy* 3 6h Hits and co 4 2h The Robbie 1 1h Williams show Total 8 10h Source : données issues de la base diffusion du CSA. * Ne sont comptabilisées ici que les émissions hebdomadaires de première partie de soirée le samedi qui donnent lieu à l invitation d artistes en plateau. L offre de divertissements musicaux ou à composante musicale en décembre sur TF1 est en baisse par rapport au mois précédent, en raison de l arrêt de Star Academy à compter du 21 décembre. En plus de la programmation hebdomadaire de Hits and co, la chaîne a tout de même proposé le 29 décembre un divertissement unitaire inédit à la télévision française, The Robbie Williams show, émission de variétés conçue entièrement autour de Robbie Williams. C est au total 33 apparitions d artistes musicaux ou sujets qui leur sont consacrés qui ont été proposés dans ces trois divertissements sur le mois concerné, dont 7 concernent des artistes co-exploités par TF1 Entreprises, soit 21,2% de l ensemble des invités ou sujets musicaux relevés. S agissant de Star Academy, 10 artistes sont venus sur le plateau de l émission. Parmi ces artistes, seule la première promotion de Star Academy invitée pour la finale du jeu a donné lieu à l édition de titres co-exploités par TF1 Entreprises (Jenifer, Jean-Pascal, Mario Barravecchia, Jessica Marquez, Cécile, Djalil, Gregory et François). Parmi ces Star Académyciens de la première saison présents, quatre ont vu leur album ou CD 2 titres promus à l antenne par le biais d incrustation à l écran de la jaquette de leur disque (Jenifer, Jean-Pascal, Mario Barravecchia, Jessica Marquez). S agissant de Hits and co, 22 apparitions d artistes musicaux ou sujets qui leur sont consacrés ont été comptabilisés sur le mois, dont 6 qui concernent des artistes dont les titres sont co-exploités par TF1 Entreprises. Les artistes concernés sont Jenifer, Jean-Pascal et la deuxième promotion de la Star Academy. Comme il a été signalé en novembre, Hits and co a proposé toutes les semaines un sujet sur les nommés aux NRJ Music Awards dans les différentes catégories. Il convient également de souligner que, d une part 13 artistes mis en avant dans cette émission ont dans le même temps été invités sur le plateau de Star Academy entre le mois de novembre et de décembre Conseil supérieur de l audiovisuel 97

9 et que, d autre part des artistes comme Jenifer, Shakira, Josh Groban, Priscilla et Patrick Bruel ont vu leurs vidéomusiques diffusées tant dans l émission que de manière isolée dans la grille de TF1. ANALYSE DE LA DIFFUSION DES MESSAGES PUBLICITAIRES DES EDITEURS MUSICAUX Nb Diffs Durée Valeur (Montants bruts) Juillet 164 Spots différents min Novembre 211 Spots différents min Décembre 177 Spots différents min TOTAL 552 spots différents min Source : YACAST/ Investissements publicitaires bruts des annonceurs, hors remises, tarifs dégressifs et abattements. Sur les trois mois étudiés (juillet/novembre/décembre), le secteur de l édition phonographique a investi pour l achat d espaces publicitaires sur les antennes de TF1 et de M6. Les deux derniers mois de l année sont ceux qui concentrent le plus d investissements, décembre attirant à lui seul 43,7% des investissements en valeur sur la période étudiée. Cette saisonnalité de la publicité en télévision n est pas propre à l édition phonographique et ce mois est traditionnellement riche en recettes publicitaires pour les chaînes, d où une forte concurrence entre les divers annonceurs et les annonceurs d un même secteur. S agissant du volume horaire publicitaire, il est plus élevé en juillet (1 228 min contre min en décembre). C est aussi sur ce mois que le nombre de diffusions de messages publicitaires est le plus élevé sur la période étudiée (3 980 contre en décembre). Nb Diffs M6 Durée Valeur Nb Diffs Durée TF1 Valeur Juil 164 Spots min min Nov 211 Spots min min Déc 177 Spots min min TOTAL 552 spots min min Source :YACAST / Investissements publicitaires bruts des annonceurs, hors remises, tarifs dégressifs et abattements. Si l on s intéresse à la répartition des investissements entre les deux chaînes TF1 et M6, on constate que TF1, leader sur le marché de la publicité télévisée dans son ensemble, est aussi celui qui attire les deux tiers des investissements du secteur phonographique en valeur. Toutefois, c est surtout sur le mois de décembre que la chaîne creuse l écart avec M6 (+ de 20 millions d euros de différence par rapport à M6); les investissements étant plus proches en juillet. Pour les trois mois concernés, M6 est la chaîne qui propose le volume horaire publicitaire (2 253 min) et le nombre de diffusions de messages (7 666) les plus élevés des deux chaînes. C est au mois de juillet que ce volume horaire et ce nombre de diffusions sont les plus élevés (2 fois supérieur au nombre de diffusions de décembre sur TF1). Si l on rapporte le volume financier investi sur les deux chaînes au nombre de diffusions des messages publicitaires, on constate que le prix moyen du message 34 est multiplié par près 34 Ce prix moyen n est donné qu à titre indicatif car le prix d un message est déterminé par sa durée (de 5 à 20 ou 30 et plus rarement 45 et 60 ) et par son horaire de diffusion. Conseil supérieur de l audiovisuel 98

10 de 2,5 entre le mois de juillet (6 617 ) et le mois de décembre ( ), d où un renchérissement très net des campagnes de fin d année pour les éditeurs phonographiques qui souhaitent communiquer en télévision à cette période. Si l on considère les trois mois étudiés, le prix moyen du message publicitaire est près de 3,5 fois moins cher sur M6 (6 705 ) que sur TF1 ( ) pour le secteur de l édition phonographique. Détail des investissements publicitaires - Classement des labels sur TF1 et M6 Période : juillet-novembre-décembre (Cf tableaux) Sur les trois mois concernés, deux labels d Universal Music, ULM et Mercury, sont les premiers annonceurs sur les deux chaînes, tant en nombre de messages publicitaires diffusés qu en investissements financiers. On constate cependant que la concentration des investissements par labels est plus importante sur TF1 que sur M6 : - sur TF1, Mercury, label d Universal et premier annonceur du palmarès, représente à lui seul 20,9% des investissements ; - sur M6, le premier label annonceur, ULM, appartient aussi à Universal mais ne représente que 10,3% des investissements, suivi par une autre major, Sony Music media, qui totalise 10% des investissements sur la période. Toutefois, si l on considère les cinq premières places du palmarès pour les 3 mois, on constate que Universal par le biais de ses différents labels représente près du tiers des investissements de l édition phonographique sur TF1 et M6, avec respectivement 36,5% et 27,6% de part de marché. Les annonceurs de l édition phonographique en télévision ne sont quasiment que des majors (Universal, Sony, Warner, EMI, BMG) et les labels qu elles distribuent. Les indépendants qui s autodistribuent n ont que peu accès à la publicité en télévision. On constate toutefois qu ils représentent 3% des investissements sur M6 contre seulement 1% sur TF1 pour les trois mois étudiés. Le label Wagram, éditeur de compilations pour l essentiel, est le seul représentant de ces indépendants présent sur les deux chaînes sur la période. Quant aux filiales d édition phonographique de chacun des diffuseurs, elles représentent sur les mois concernés et sur leur chaîne respective, pour M6 Interactions 3% des investissements publicitaires du secteur, pour Une Musique 2,6%. Il convient de noter que M6 Interactions est également annonceur sur l antenne de TF1 et représente 0,2% des investissements sur la période alors que Une Musique n intervient à aucun moment comme annonceur sur l antenne de M6 au cours de la période étudiée. M6 Interactions et Une Musique sont, de par leur position dans le palmarès sur leurs chaînes respectives (12 ème pour M6 Interactions et 13 ème pour Une Musique), les premiers labels indépendants derrière les majors du disques. Conseil supérieur de l audiovisuel 99

11 Rg Labels Distributeurs Nb Diffs spot Invest (en ) PDM / Invest 1 MERCURY UNIVERSAL MUSIC ,9% 2 POLYDOR UNIVERSAL MUSIC ,4% 3 VIRGIN EMI MUSIC ,8% 4 ULM UNIVERSAL MUSIC ,2% 5 BMG BMG ,2% 6 WEA WARNER MUSIC ,1% 7 SONY MUSIC MEDIA SONY MUSIC ,8% 8 CAPITOL EMI MUSIC ,8% 9 EPIC SONY MUSIC ,4% 10 EAST WEST WARNER MUSIC ,0% 11 EMI-VIRGIN SM EMI MUSIC ,2% 12 COLUMBIA SONY MUSIC ,0% 13 UNE MUSIQUE WARNER MUSIC ,6% 14 WSM WARNER MUSIC ,9% 15 JIVE EMI MUSIC ,8% 16 AZ UNIVERSAL MUSIC ,5% 17 BARCLAY UNIVERSAL MUSIC ,4% 18 EGP SONY MUSIC ,1% 19 PHILIPS UNIVERSAL MUSIC ,1% 20 KIOSKS UNIVERSAL MUSIC ,0% 21 WAGRAM MUSIC INDEPENDANT ,0% 22 TREMA SONY MUSIC ,81% 23 V2 SONY MUSIC ,65% 24 LABELS EMI MUSIC ,62% 25 EDEL WARNER MUSIC ,55% 26 TOT OU TARD WARNER MUSIC ,52% 27 OMNISOUNDS EMI MUSIC ,45% 28 INCA EMI MUSIC ,45% 29 SONY CLASSIC SONY MUSIC ,34% 30 QUAT'SOUS PUBLISHING INDEPENDANT ,33% 31 SCORPIO SONY MUSIC ,24% 32 HOSTILE EMI MUSIC ,20% 33 M6 INTERACTIONS SONY MUSIC ,20% 34 SMALL SONY MUSIC ,17% 35 UNIVERSAL JEUNESSE UNIVERSAL MUSIC ,14% 36 SOURCE EMI MUSIC ,12% 37 WARNER MUSIC WARNER MUSIC ,09% 38 DELABEL EMI MUSIC ,04% 39 DECCA UNIVERSAL MUSIC ,02% * Labels indépendants distribués par les majors Parts de Marché des distributeurs : TF1 Détail des Investissements publicitaires : Classement des labels Période : Cumul Juillet - Novembre - Décembre 2002 Diffusions 30% 26% 19% 15% 6% 4% Investissemets 42% 21% 16% 14% 5% 1% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% UNIVERSAL MUSIC EMI MUSIC SONY MUSIC WARNER MUSIC BMG INDEPENDANTS Etude YACAST / CSA

12 Rg Labels Distributeurs Nb Diffs spots Invest (en ) PDM / Invest 1 ULM UNIVERSAL MUSIC ,3% 2 SONY MUSIC MEDIA SONY MUSIC ,0% 3 MERCURY UNIVERSAL MUSIC ,6% 4 POLYDOR UNIVERSAL MUSIC ,7% 5 EAST WEST WARNER MUSIC ,9% 6 COLUMBIA SONY MUSIC ,9% 7 BMG BMG ,9% 8 BARCLAY UNIVERSAL MUSIC ,8% 9 WSM WARNER MUSIC ,2% 10 AZ UNIVERSAL MUSIC ,9% 11 WEA WARNER MUSIC ,5% 12 M6 INTERACTIONS* SONY MUSIC ,0% 13 VIRGIN EMI MUSIC ,8% 14 WAGRAM MUSIC INDEPENDANT ,8% 15 CAPITOL EMI MUSIC ,5% 16 V2* SONY MUSIC ,2% 17 EPIC SONY MUSIC ,1% 18 EMI-VIRGIN SM EMI MUSIC ,8% 19 EGP SONY MUSIC ,6% 20 OMNISOUNDS* EMI MUSIC ,4% 21 JIVE* EMI MUSIC ,3% 22 HOSTILE EMI MUSIC ,0% 23 KIOSKS UNIVERSAL MUSIC ,0% 24 LABELS EMI MUSIC ,93% 25 SMALL SONY MUSIC ,93% 26 INDEPENDANCE RECORDS* EMI MUSIC ,92% 27 MASCOTTE MUSIC* WARNER MUSIC ,84% 28 SAINT GEORGE SONY MUSIC ,50% 29 DELABEL EMI MUSIC ,48% 30 HOT TRACKS* SONY MUSIC ,45% 31 SCORPIO* SONY MUSIC ,43% 32 INCA EMI MUSIC ,35% 33 TREMA* SONY MUSIC ,32% 34 HAPPY MUSIC* SONY MUSIC ,29% 35 SOURCE EMI MUSIC ,29% 36 IV MY PEOPLE* SONY MUSIC ,24% 37 TOT OU TARD* WARNER MUSIC ,20% 38 UNIVERSAL JEUNESSE UNIVERSAL MUSIC ,17% 39 PIAS INDEPENDANT ,16% 40 SONY CLASSIC SONY MUSIC ,12% 41 EDEL* WARNER MUSIC ,12% 42 ROADRUNNER RECORDS* UNIVERSAL MUSIC ,06% 43 DECCA UNIVERSAL MUSIC ,06% 44 ISLAND UNIVERSAL MUSIC ,04% 45 NEXT MUSIC INDEPENDANT ,02% * Labels indépendants distribués par les majors Parts de Marché des distributeurs : M6 Détail des Investissements publicitaires : Classement des labels Période : Cumul Juillet - Novembre - Décembre 2002 Diffusions 29% 29% 17% 14% 7% 4% Investissemets 38% 27% 14% 14% 5% 3% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% UNIVERSAL MUSIC SONY MUSIC EMI MUSIC WARNER MUSIC BMG INDEPENDANTS Etude YACAST / CSA

13 Classement des messages publicitaires de l édition phonographique sur TF1 et M6 sur les trois mois étudiés (Cf tableaux) S agissant des messages publicitaires qui ont bénéficié des investissements les plus importants en valeur au cours des trois mois étudiés, on constate que : - sur l antenne de TF1, les 3 messages publicitaires qui concentrent les investissements les plus importants sont ceux des albums des artistes issus de la Star Academy sous le label Mercury : Les Années Berger (Star Academy 2), Star Academy fait sa boum (Star Academy 2), Jenifer (Star Academy 1). Pour chacun de ces albums, TF1 Entreprises est en co-exploitation. - sur l antenne de M6, les 3 messages publicitaires qui concentrent les investissements les plus importants sont ceux d albums d artistes ou compilation d artistes issus des labels de trois majors : Craig David (East West de Warner), Las Ketchup (Columbia de Sony Music) et Urban Peace live (Barclay de Universal Music). L album du groupe issu de la saison 2 de l émission Popstars, les Whatfor (coproduit par M6 Interactions), ne se classe qu à la 4 ème place. Toutefois, l addition des investissements publicitaires pour l album d une part et pour le 1 er titre extrait de l album («Plus haut») permet de constater que la somme de ces investissements atteint , loin devant le montant investi sur le premier message du palmarès. Quant aux L5, formation issue de la saison 1 de Popstars, les investissements publicitaires sur leur 2 ème album (également coproduit par M6 Interactions) les placent en 10 ème position du palmarès. Il convient de noter que le label M6 Interactions n apparaît qu à la 41 ème place ( ) pour le message publicitaire de l album d Eve Angeli. Quant au classement sur TF1, il fait apparaître Une Musique à la 33 ème place (album de Herbert Léonard). S agissant des modalités de diffusion des messages publicitaires, on remarque que sur M6 la diffusion des messages des annonceurs de l édition phonographique intervient le plus souvent à proximité des émissions musicales ou à composante musicale de la chaîne (en début et fin de matinée, en fin d après-midi et la nuit). Ces annonceurs ne sont pas pour autant absents des écrans diffusés en première partie de soirée sur M6 (de manière égale sur chaque mois étudié). Sur TF1, on ne constate pas de forte corrélation entre l offre de programmes musicaux et la diffusion de messages publicitaires de l édition phonographique. Ces derniers interviennent à partir de la mi-journée et jusqu à 1h, avec deux pics qui sont en fin d après midi et en première partie de soirée notamment le vendredi. On constate que l augmentation du nombre de diffusions de messages publicitaires entre le mois de juillet et le mois de décembre est surtout dû à l augmentation de la diffusion de ces messages entre 18h et 22h30. Conseil supérieur de l audiovisuel 102

14 Classement des Spots publicitaires du secteur des éditions musicales sur TF1 sur l'intégralité de la période étudiée Rg Artistes Titres Labels Distributeurs Nb Diffs Valeur 1 Star Academy 2 Chanteurs Les Annees Berger Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Star Academy 2 Chanteurs Star Academy Fait Sa Boum Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Jenifer Jenifer Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Renaud Boucan D Enfer Album VIRGIN EMI MUSIC Liane Foly Au Fur Et A Mesure Album VIRGIN EMI MUSIC Patrick Bruel Entre Deux Album / Patrick Bruel BMG BMG Rolling Stones Forty Licks Album VIRGIN EMI MUSIC Shakira Laundry Service Album EPIC SONY MUSIC Shania Twain Up! Album / Shania Twain MERCURY UNIVERSAL MUSIC Johnny Hallyday A La Vie A La Mort Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Phil Collins Testify Album WEA WARNER MUSIC Jean Pascal Qui Es Tu? Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Best Of Collection Albums / Emi Music Best Of Collection Albums / Emi Music CAPITOL EMI MUSIC Eddy Mitchell Eddy Mitchell Collection Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Axelle Red Face A / Face B Album VIRGIN EMI MUSIC Gerald De Palmas De Palmas Live 2002 Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Maxime Le Forestier Plutot Guitare Dvd Et Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Les Plus Beaux Duos Compilation Artistes Les Plus Beaux Duos Album EMI-VIRGIN SM EMI MUSIC Lara Fabian Lara Fabian Live 2002 Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Le Petit Prince Troupe Le Petit Prince Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Lorie Tendrement Album EGP SONY MUSIC Marc Lavoine / Universal Marc Lavoine Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Mario Barravecchia Mario Barravecchia Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Andre Rieu Croisiere Romantique Album PHILIPS UNIVERSAL MUSIC Eminem The Eminem Show Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Josh Groban Josh Groban Album WEA WARNER MUSIC Michel Berger Pour Me Comprendre Album WEA WARNER MUSIC Nirvana Best Of Nirvana Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Patrick Fiori Patrick Fiori Album EPIC SONY MUSIC U2 / Az The Best Of Album AZ UNIVERSAL MUSIC Tracy Chapman Let It Rain Album EAST WEST WARNER MUSIC Patrick Sebastien Le Roi De La Fete Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Herbert Leonard Aimer Une Femme Album UNE MUSIQUE SONY MUSIC Lionel Richie Encore Live Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Atomic Kitten Feels So Good Album VIRGIN EMI MUSIC Laura Pausini The Best Of Laura Pausini Album EAST WEST WARNER MUSIC Priscilla Priscilla Album JIVE EMI MUSIC Mylene Farmer Les Mots Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Source : YACAST

15 Classement des Spots publicitaires du secteur des éditions musicales sur M6 sur l'intégralité de la période étudiée Rg Artistes Titres Labels Distributeurs Nb Diffs Valeur 1 Craig David / East West Slicker Than Your Average Album EAST WEST WARNER MUSIC Las Ketchup Hijas Del Tomate Album COLUMBIA SONY MUSIC Urban Peace Live Compilation Artistes Urban Peace Live Album BARCLAY UNIVERSAL MUSIC Whatfor What For Album AZ UNIVERSAL MUSIC Marc Lavoine / Universal Marc Lavoine Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Mariah Carey / Universal Music Charmbracelet Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Gerald De Palmas De Palmas Live 2002 Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Eminem The Eminem Show Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC U2 / Az The Best Of Album AZ UNIVERSAL MUSIC L5 Retiens Moi Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Absolument 80 Francais Et Inter. Album Compil Artistes Absolument 80 Francais Et Internationaux Album EMI-VIRGIN SM EMI MUSIC Shania Twain Up! Album / Shania Twain MERCURY UNIVERSAL MUSIC Natasha St-Pier De L Amour Le Mieux Album COLUMBIA SONY MUSIC Phil Collins Testify Album WEA WARNER MUSIC Moby 18 Album LABELS EMI MUSIC Frequenstar Compilation Artistes Frequenstar Album SONY MUSIC MESONY MUSIC Truth Hurts Truthfully Speaking Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Hits 2002 Compilation Artistes Hits 2002 Album SONY MUSIC MESONY MUSIC Jennifer Lopez This Is Me...Then Album EPIC SONY MUSIC Elton John Elton John Greatest Hits Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Kylie Minogue Fever Album CAPITOL EMI MUSIC Johnny Hallyday A La Vie A La Mort Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Oasis Heathen Chemistry Album EPIC SONY MUSIC Nelly Nellyville Album BARCLAY UNIVERSAL MUSIC Laura Pausini The Best Of Laura Pausini Album EAST WEST WARNER MUSIC Mylene Farmer Les Mots Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Tracy Chapman Let It Rain Album EAST WEST WARNER MUSIC Norah Jones Come Away With Me Album CAPITOL EMI MUSIC Essentiel Jazz Compilation Artistes Essentiel Jazz Album SONY MUSIC MESONY MUSIC Nirvana Best Of Nirvana Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Le 6-9 Nrj 6-9 Album ULM UNIVERSAL MUSIC Santana / Bmg Shaman Album BMG BMG Club Pride 2 Winter Selection Compilation Artistes Club Pride 2 Winter Selection Album WAGRAM MUSICINDEPENDANT Daniel Levi Ici Et Maintenant Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC Whatfor Plus Haut Single AZ UNIVERSAL MUSIC Lara Fabian Lara Fabian Live 2002 Album POLYDOR UNIVERSAL MUSIC R&B 2002 Album Compilation Artistes R&B 2002 Album ULM UNIVERSAL MUSIC Lionel Richie Encore Live Album MERCURY UNIVERSAL MUSIC Source : YACAST

16 JUILLET (cf. tableau détaillé en annexe) M6 C est sur ce mois que les investissements publicitaires de M6 Interactions sont les plus élevés sur les trois mois étudiés. La filiale de M6 représente 6,2% des investissements de l édition phonographique sur la chaîne derrière BMG. C est au total 9 messages publicitaires différents qui ont été diffusés sur M6, six CD 2 titres (Félicien, Phil Barney et Marlène Duval, Les Lofteurs, Cylia, Bratisla Boys, Organiz) et trois albums dont deux compilations (Bratisla Boys, Culture Pub Spécial Classique Compilation Artistes, Loft Story Compilation Artistes). Ces 9 messages publicitaires ont été diffusés 214 fois pour un volume horaire total de 51 min 36. C est le message concernant le CD 2 titres de Phil Barney et Marlène Duval qui a comptabilisé le plus grand nombre de diffusions (46) et celui de l album des Bratisla Boys qui cumule le volume horaire le plus important (12 min 35). Il convient de noter également que le message publicitaire pour l album des Bratisla Boys est le seul à avoir bénéficié de diffusions sur l antenne de TF1 sur les trois mois étudiés. TF1 C est également en juillet que Une Musique, dont les titres promus sur ce mois sont distribués par Warner, enregistre les investissements publicitaires les plus élevés (6,1%). C est au total 4 messages différents qui ont été diffusés sur TF1 exclusivement des compilations : Camping lounge, Les Meilleurs disco mixes, Emile & Images, Ragga soca party. C est le message de la compilation Camping lounge qui a bénéficié du plus grand nombre de diffusions (25) et du volume horaire le plus élevé (7 min30). S agissant des majors, Universal Music France est très nettement devant les autres maisons de disques et représente sur les antennes des deux chaînes plus du tiers des investissements. NOVEMBRE (cf. tableau détaillé en annexe) Le mois de novembre marque le début d une envolée des investissements du secteur dans son ensemble, mais aussi le début de la promotion à l antenne des artistes issus des nouvelles saisons des émissions Popstars et Star Academy. Sur les deux chaînes, le nombre de messages publicitaires différents des labels d Universal Music passe de 52 en juillet à 68 en novembre (progression équivalente pour la major Sony Music France). Le label AZ, nouvellement créé par Universal, fait son apparition dans les classements de YACAST et comptabilise 6 messages dont celui du CD 2 titres des Whatfor (co-produit par M6 Interactions) et de l album de Ronan Keating, qui sont les messages publicitaires les plus diffusés pour ce label. S agissant de Mercury, le nombre de messages différents passe de 11 en juillet à 20 en novembre, avec une forte promotion, sur l antenne de M6 du 2 ème album des L5 Retiens moi, co-produit par M6 Interactions (31 diffusions ; plus forte diffusion de tous les labels d Universal), sur l antenne de TF1 de l album Star Academy 2, Les années Berger (19 diffusions mais le volume horaire le plus élevé avec 14 min 15 et l investissement le plus important de tous les labels sur un seul message avec ). Conseil supérieur de l audiovisuel 105

17 M6 En novembre, si Universal représente toujours plus du tiers des investissements sur les deux chaînes, on constate que sur M6 les deux majors Universal et Sony sont au coude à coude (30% des investissements). Sony Music France renforce en effet fortement ses investissements sur la chaîne avec notamment un accent très fort mis sur le message publicitaire de l album de Lorie (coproduction avec M6 Interactions) qui bénéficie (hors compilations) du plus fort volume de diffusions (53), loin devant les autres artistes du label sur le mois, et de l investissement en valeur le plus élevé ( ). S agissant des investissements publicitaires de M6 Interactions, ils représentent 3,4% des investissements du secteur sur la chaîne et concernent 5 messages différents pour des albums uniquement, dont une compilation (83 diffusions ; un volume horaire de 16 min50) : Eve Angeli, Leslie, M6 Hits tubes du grenier, Véronica Antico, Bratisla Boys. C est le message pour l album de Eve Angeli qui est le plus diffusé (42), le plus important en volume horaire (8 min) et également en valeur ( ). TF1 S agissant des investissements publicitaires de Une Musique, ils sont très faibles sur ce mois (1,7% des investissements publicitaires de l édition phonographique sur TF1). Ils concernent 2 messages différents : un pour l album de Herbert Léonard (distribué par Sony Music France) et un pour une compilation de chansons enfantines Franklin mes premières chansons (distribué par Warner Music France). DECEMBRE (cf. tableau détaillé en annexe) Leader en termes d investissements publicitaires sur les deux chaînes pour les 3 mois concernés, c est en décembre que Universal creuse vraiment l écart par rapport à ses concurrentes puisque le label représente près de la moitié des investissements du secteur sur les deux chaînes (47,4%) dont 49,8% sur M6 et 46,3% sur TF1. Le mois de décembre est le mois des plus fortes ventes pour la filière musicale et l on constate que l ensemble des majors multiplie au minimum par 2 son investissement par rapport au mois de juillet. Sur ce mois, si les investissements en valeur continuent d augmenter par rapport à novembre ( en décembre contre en novembre), on constate que cet effort financier supplémentaire se répartit sur un plus faible nombre de messages publicitaires (211 messages en novembre, 177 messages en décembre). Les éditeurs phonographiques concentrent semble-t-il leurs investissements sur un nombre plus faible d artistes qu ils souhaitent promouvoir. Cet investissement massif des majors a pour corollaire une baisse très nette des investissements de la filiale de M6, tandis que celle de TF1 se renforce légèrement. M6 S agissant du label M6 Interactions, il ne représente que 0,4% des investissements de la filière sur la chaîne pour le mois concerné. Seuls deux messages publicitaires sont diffusés (8 diffusions ; 1 min 40 en volume horaire) qui concernent des albums : Leslie et Eve Angeli. Sur M6, les titres dont les messages publicitaires ont bénéficié de plus de euros d investissements sont par ordre décroissant : l album des Whatfor de Popstars 2 ( ) auquel il conviendrait d ajouter le message pour le CD 2 titres extrait de l album «Plus Haut» ( ) soit au total , et l album de Mariah Carey ( ). Conseil supérieur de l audiovisuel 106

18 TF1 S agissant du label Une Musique, il est présent, comme au mois de novembre, avec les deux mêmes messages publicitaires : un pour l album de Herbert Léonard (distribué par Sony Music France) et la compilation de chansons enfantines Franklin mes premières chansons (distribué par Warner Music France). Mais le message pour cette compilation bénéficie d un volume important de diffusions (33) et d un volume horaire élevé (12 min 40s) qui permettent au label Une Musique de représenter 1,4% des investissements du secteur sur TF1. Sur TF1, les titres dont les messages publicitaires ont bénéficié de plus de 1 millions d euros d investissements sont par ordre décroissant : l album Star Academy fait sa boum de Star Academy 2 ( ), l album Les Années Berger de Star Academy 2 ( ), l album Qui es-tu? de Jean-Pascal issu de Star Academy 1 ( ) et l album Boucan d enfer de Renaud ( ). ANALYSE DE LA DIFFUSION DES SONALS PUBLICITAIRES Le décret n du 27 mars 1992 modifié, pris pour l'application du 1 de l'article 27 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, fixe les obligations concernant la publicité pour les services de télévision diffusés en clair par voie hertzienne terrestre ou par satellite. En son article 14, le décret dispose que "les messages publicitaires ou les séquences de messages publicitaires doivent être aisément identifiables comme tels et nettement séparés du reste du programme, avant comme après leur diffusion, par des écrans reconnaissables à leur caractéristiques optiques et acoustiques." Toutes les chaînes diffusent ainsi, avant et après chaque plage de messages publicitaires, des génériques d'une durée variable selon les chaînes (8 à 9 secondes en moyenne sur M6, 4 secondes sur TF1) 35 faisant appel à une illustration sonore (sonal) afin d identifier clairement la présence de ces plages publicitaires dans le continuum des programmes. Les chaînes n'ont pas d'obligations spécifiques sur la forme et le contenu de ces génériques qui sont adaptés à la ligne éditoriale de chacun des diffuseurs et aux contraintes de leur habillage d antenne. On peut donner comme exemple de sonals utilisés par les chaînes, les "tranches de vie" de France 2 à l antenne depuis janvier 1999, les images "bucoliques" de France 3 depuis septembre 2000, l'animation des lettres P, U et B sur TF1 depuis janvier Ces génériques s adaptent aux types de programmes dans lesquels ils s insèrent (jeunesse, sport, variétés ) ainsi qu à la saisonnalité de la grille (Pâques, vacances d été, fêtes de fin d année ). La chaîne privée M6 utilise depuis 1989 un générique publicitaire en cohérence avec son habillage d antenne faisant appel simplement à la lettre M et au chiffre 6 et qui répond à deux contraintes définies initialement en interne : pas d utilisation de la 3D et pas d images réelles 36. Selon Ariane Gautier, directrice artistique à M6 37 : «( ) Chaque programme 35 Dans les conventions de ces deux chaînes privées, le Conseil a toutefois souhaité insérer une disposition sur la durée des génériques d écrans publicitaires insérés dans les émissions destinées à la jeunesse qui ne peut être inférieure à 4 secondes. 36 Cette habillage d antenne a été modifié en février 2003 en transformant le six du logo en de petits personnages animés mis en situation afin de «renforcer la personnalisation de la chaîne» selon M. Nicolas de Tavernost dépêche AFP du 10 février Conseil supérieur de l audiovisuel 107

19 diffusé sur M6 a sa raison d être ; à nous, par l habillage, de faire en sorte que cette filiation entre les programmes existe naturellement. La conception de nos jingles publicitaires répond au même objectif. Ils ont différentes fonctions. Ils doivent faire vivre l actualité de l antenne, servir de liens entre les différents programmes, être capables d évoquer une ambiance ou de synthétiser une histoire. Nous sommes partis du son auquel nous accordons toute notre attention : la musique, les bruits, l environnement sonore.» Dans cette perspective, M6 a été la première chaîne à diversifier ses génériques et en particulier ses sonals publicitaires (klaxon de voiture, bébé qui pleure, chant de cigale, etc.). Ainsi, depuis 1989, la chaîne en comptabilise versions 38. Les autres chaînes hertziennes ont emboîté le pas de M6, en premier lieu TF1 dès 1995, en diversifiant elles aussi leurs génériques publicitaires afin de rendre l antenne plus «fluide». Toutefois, M6 conserve une spécificité qui réside dans l utilisation, en illustration sonore, d extraits musicaux de titres d'artistes français et étrangers. Cette spécificité a conduit à inclure dans cette étude l'analyse de la diffusion de ces sonals afin d'étudier la diversité de ces extraits musicaux et la proportion d'utilisation d'extraits de titres d'artistes produits ou coproduits par M6 Interactions. Mois Nbre de sonals sur le mois Nbre de sonals musicaux % de sonals musicaux/total sonals Nbre de sonals musicaux M6 Interactions % de sonals musicaux M6 Interactions /total sonals musicaux Juillet ,1% % Novembre % % Décembre ,9% ,2% TOTAL ,3% ,1% Source : données issues de la base de programmes des chaînes hertziennes du CSA. Il convient de noter que ces sonals faisant appel à un extrait musical encadrent exclusivement des écrans publicitaires diffusés à proximité d émissions musicales ou à composante musicale (M6 Music, Hit Machine, Tubissimo, Fan de, etc). Une particularité est toutefois à relever en novembre ; la diffusion de sonals «musicaux» intervient également à proximité des bandes-annonces relatives aux divertissements à composante musicale diffusés sur la chaîne le vendredi en première partie de soirée (Absolument 80, Graines de star). L analyse de la diffusion des sonals «musicaux» a donc mis en évidence de très fortes variations selon les jours de la semaine, du fait de l existence ou non d une offre musicale sur l antenne les jours concernés. Sur les trois mois étudiés, 14,3% des génériques publicitaires ont été sonorisés avec un titre musical existant. Sur ces sonals musicaux, 64,1% font appel à des titres produits, coproduits ou en licence M6 Interactions. C est en juillet que le pourcentage de sonals «musicaux» est le plus important. Il est de 15% plus élevé qu en décembre alors que le nombre total de sonals est moins élevé. En revanche c est au mois de décembre que le pourcentage de sonals «musicaux» utilisant un titre d un artiste M6 Interactions est le plus élevé. 37 Extrait de l interview accordée à Claude Mussou, Philippe Raynaud et Christian Zanesi dans le n 101 des Dossiers de l audiovisuel «Couleurs d antenne» coédition INA/ La Documentation Française - Janvier février Donnée issue de l article de Mike Le Bas, directeur adjoint des programmes, paru dans le supplément gratuit du n Journal du dimanche du 7/04/02 édité à l occasion des 15 ans de M6. Conseil supérieur de l audiovisuel 108

20 Paradoxalement c est le mois où le nombre d artistes qui voient l un de leur titre utilisé comme sonal est le moins important (7 contre 12 en juillet). Cela s explique par une utilisation plus massive d un même titre comme sonal. JUILLET Diffusion de sonals utilisant un extrait musical En un mois M6 a diffusé sonals publicitaires dont 506 utilisant un extrait de chanson, soit 20,11% des sonals diffusés sur le mois. Concernant les émissions musicales ou à composante musicale à proximité desquelles étaient diffusés les sonals «musicaux», il s agit de la plage de vidéomusiques programmées en bout-à-bout M6 Music (diffusée la nuit, le matin et/ou l'après-midi vers 16h), du Hit Machine (diffusé le samedi matin à10h30), de Plus vite que la musique (diffusé le samedi à 20h) ou encore de Fan de (diffusé le samedi à 12h). Ces trois émissions sont rediffusées en alternance dans la case du mercredi à 17h. Ainsi, certains jours, la proportion de sonals utilisant un extrait musical est très forte, du fait d une programmation d émissions musicales importante: c est le cas des mardis, jeudis et vendredis. En effet, ces jours là, la plage de vidéomusiques M6 Music est programmée trois fois dans la journée. Une première fois entre 6h et 9h, puis entre 10h et 11h. L'après-midi, une troisième plage d'environ 45 minutes est programmée aux alentours de 16h. S agissant des autres jours de la semaine, la case du lundi après-midi est réservée jusqu au 22/07 à la diffusion d œuvres cinématographiques, celle du mercredi à la fiction, tout comme celle du samedi (ce qui est le cas tout au long de l année sur cette dernière case). Ces jours là, le pourcentage de sonals «musicaux» est plus bas. La proportion de sonals «musicaux» diffusés le samedi est très faible compte tenu du fait que la seule émission musicale ou à composante musicale diffusée ce jour là soit le Hit Machine de 10h30 à 12h 39 ; la plage M6 Music du matin étant remplacée par l émission M6 Kid et l'émission Plus vite que la musique, diffusée normalement le samedi à 20h, ayant en effet été remplacée en juillet par des florilèges de la fiction de format court Camera café. Quant à la journée du dimanche, le nombre de ces sonals est quasiment insignifiant. La rediffusion de l'émission Opération séduction aux Caraïbes explique la présence de quelques sonals musicaux puisque le générique de cette émission est un titre musical sorti dans les bacs («La la Yélo» de Samsha). Si des variations apparaissent selon les jours, en revanche le nombre de sonals utilisant un extrait musical est identique chaque semaine car la programmation d'émissions musicales ou à composante musicale se retrouve d'une semaine à l'autre, même s'il est à noter que la première semaine de juillet, la plage de vidéomusiques débutant à 6h était remplacée par l'émission Morning Live durant laquelle aucun sonal musical n'est programmé. Diffusion de sonals faisant appel à un titre d'un artiste M6 Interactions parmi les sonals utilisant un extrait musical La proportion de ces sonals représente près des 2/3 des sonals «musicaux» qui ont été programmés sur le mois, soit 65% de ces sonals. La diffusion de ces sonals est intervenue 39 l émission est d une durée supérieure à celle des autres mois et couvre le créneau horaire normallement occupé par Fan de (11h35-12h00). Conseil supérieur de l audiovisuel 109

Direction des programmes DPAC. Novembre 2014

Direction des programmes DPAC. Novembre 2014 Direction des programmes DPAC Novembre 2014 Sommaire Services assujettis à la contribution réglementaire Définitions et obligations Assiettes et contribution réglementaire Ensemble des services de télévision

Plus en détail

Le marché publicitaire de la vidéo

Le marché publicitaire de la vidéo Le marché publicitaire de la vidéo Octobre 2003 Service des études Des statistiques et de la prospective SOMMAIRE Objectifs... 3 Synthèse... 4 I. Publicité vidéo sur les chaînes hertziennes... 5 LA TÉLÉVISION

Plus en détail

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 RUN STAR 2014 PHASE 1. «LE SALON DE LA MAISON» PHASE 2. «LES CASTINGS» PHASE 3. «LE PROGRAMME» 4 ÈME ÉDITION À PARTIR DU 26 SEPTEMBRE 2014 LE PLUS GRAND

Plus en détail

Ý RÉGIE TELEVISION I - CONDITIONS TARIFAIRES - PUBLICITE CLASSIQUE 1. TARIFS

Ý RÉGIE TELEVISION I - CONDITIONS TARIFAIRES - PUBLICITE CLASSIQUE 1. TARIFS Ý RÉGIE TELEVISION Pour les présentes Conditions Tarifaires et Commerciales, Est dénommé Ý RÉGIE TELEVISION l agrégat constitué des Chaînes suivantes : Ý, ÝDÉCALÉ, ÝSPORT, ÝSERIES, i>télé, D8, D17, CINE+

Plus en détail

(J.O. 11 juillet 2001-29 décembre 2001) Les dispositions du présent décret sont applicables aux éditeurs de services de télévision suivants :

(J.O. 11 juillet 2001-29 décembre 2001) Les dispositions du présent décret sont applicables aux éditeurs de services de télévision suivants : Décret n 2001-609 du 9 juillet 2001 pris pour l application du 3 ème de l article 27 et de l article 71 de la loi n 86-1067 du 30 septembre 1986 et relatif à la contribution des éditeurs de services de

Plus en détail

Sur 1 semaine RTL touche 58% de la population du pays

Sur 1 semaine RTL touche 58% de la population du pays RTL Télé lëtzebuerg Sur 1 semaine RTL touche 58% de la population du pays Les atouts Le Média Avec 136 900 téléspectateurs quotidiens (lundi-vendredi), RTL Télé Lëtzebuerg est la chaîne leader dans le

Plus en détail

Jeux d argent, 01 avril 2005 / 31 mars 2008

Jeux d argent, 01 avril 2005 / 31 mars 2008 1 Jeux d argent, Investissements publicitaires plurimédia 01 avril 2005 / 31 mars 2008 Chiffres clés 2008-2009 2 Jeux d argent, : chiffres clés publicitaires plurimédia Recettes publicitaires 319,2 millions

Plus en détail

Ý RÉGIE TELEVISION I - CONDITIONS TARIFAIRES - PUBLICITE CLASSIQUE 1. TARIFS

Ý RÉGIE TELEVISION I - CONDITIONS TARIFAIRES - PUBLICITE CLASSIQUE 1. TARIFS Ý RÉGIE TELEVISION Pour les présentes Conditions Tarifaires et Commerciales, Est dénommé Ý RÉGIE TELEVISION l agrégat constitué des Chaînes suivantes : Ý, ÝDÉCALÉ, ÝSPORT, ÝSERIES, i>télé, D8, D17, CINE+

Plus en détail

Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions musicales en radio et télévision

Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions musicales en radio et télévision Cité de la musique OBSERVATOIRE DE LA MUSIQUE Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions musicales en radio et télévision Sur un panel de 8 stations de radio et 3 chaînes de télévision

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2013

TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2013 LA REGIE DES ECRANS PREMIUM TARIFS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 2013 Applicables au 1er janvier 2013 www.canalplusregie.fr - 1 - CGV Ý RÉGIE 2013 - Applicables au 1er janvier 2013 SOMMAIRE Ý RÉGIE

Plus en détail

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010 Fonds de production télévisuelle s.à.r.l. Zinggstrasse 16 CH-3007 Berne Tél. 031 370 10 60 Fax 031 370 10 61 www.tpf-fpt.ch info@tpf-fpt.ch Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Plus en détail

Sommaire P. 2 P. 4 P. 5 P. 6 P. 7 P. 8 P. 11 P. 13 P. 17 P. 23. Page 1

Sommaire P. 2 P. 4 P. 5 P. 6 P. 7 P. 8 P. 11 P. 13 P. 17 P. 23. Page 1 Page 0 Sommaire Contribution à la production cinématographique Définitions : services de cinéma Obligations Assiettes et obligations réglementaires cumulées Méthodologie Répartition des investissements

Plus en détail

ANNEE 2003. I Panel étudié (6 chaînes) *********************************

ANNEE 2003. I Panel étudié (6 chaînes) ********************************* BILAN TV CHAINES THEMATIQUES MUSICALES ANNEE 2003 Bilan réalisé à partir des vidéo-clips diffusés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 entre le 1 er janvier et le 31 décembre 2003 sur les 6 chaînes thématiques

Plus en détail

Bilan de la société M6

Bilan de la société M6 Bilan de la société M6 Année 2009 les bilans du CSA Août 2010 CONSEIL SUPERIEUR DE L AUDIOVISUEL Direction des programmes Service de l information et de la documentation Bilan de la société M6 Année 2009

Plus en détail

POLITIQUE COMMERCIALE ET TARIFAIRE RADIO 2015

POLITIQUE COMMERCIALE ET TARIFAIRE RADIO 2015 POLITIQUE COMMERCIALE ET TARIFAIRE RADIO 2015 Applicable à toutes les radios et aux Synchros (non applicable au sponsoring, aux campagnes régionales et locales) Achat "à la carte" (écran par écran) ou

Plus en détail

«La télévision tue le cinéma.»

«La télévision tue le cinéma.» «La télévision tue le cinéma.» Le téléspectateur a oublié depuis longtemps que regarder un film à la télévision, ce n est que regarder une mauvaise copie de l original. Jean-Luc Godard Les relations entre

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE RADIO DE CATEGORIE A

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE RADIO DE CATEGORIE A 1/13 DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE RADIO DE CATEGORIE A SERVICE RADIOPHONIQUE ASSOCIATIF ACCOMPLISSANT UNE MISSION DE COMMUNICATION SOCIALE DE PROXIMITE ET DONT LES RESSOURCES COMMERCIALES PROVENANT

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

AVENANT MODIFICATIF. REGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «PARTONS EN LIVE, LA RELEVE» 25/03/2015

AVENANT MODIFICATIF. REGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «PARTONS EN LIVE, LA RELEVE» 25/03/2015 AVENANT MODIFICATIF REGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «PARTONS EN LIVE, LA RELEVE» 25/03/2015 La société nationale de radiodiffusion Radio France, Société Nationale de Programmes au capital de 1 560

Plus en détail

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1 C O M M U N I Q U E Boulogne-Billancourt, le 29 décembre 2009 Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l audience TV et de la publicité TV

Plus en détail

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015.

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Principe de collaboration A l occasion de la 1 ère édition TRANSFAIR, le Groupe Les Echos propose d associer

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

BILAN DE CAMPAGNE HUÎTRES 2010

BILAN DE CAMPAGNE HUÎTRES 2010 BILAN DE CAMPAGNE HUÎTRES 2010 «Avec les huîtres, savourez des fêtes d exception!» 1 Le rappel des actions Page 3 Sommaire Le parrainage tv Pages 4 à 9 Les diffusions Page 5 Les bandeaux publicitaires

Plus en détail

OFFRE PARRAINAGE 2008

OFFRE PARRAINAGE 2008 OFFRE PARRAINAGE 2008 NOTRE PUBLIC EST EN TRAIN DE CHANGER Le rapport aux médias et aux divertissements évolue Le rapport à la musique évolue Notre public est à la recherche d exclusivité et d une expérience

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) Sommaire I - Soutien à la production 2 Œuvres cinématographiques de longue durée Œuvres

Plus en détail

Créer et développer un fonds : la musique

Créer et développer un fonds : la musique COLLECTIONS Créer et développer un fonds : la musique Définition Dans une bibliothèque, un fonds est un ensemble de documents présentant les mêmes caractéristiques physiques (type de support) ou intellectuelles

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 22 février au 02 mars 2014 Le CRT Lorraine était invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

L Exploitation des films recommandés Art et Essai. en salles, à la télévision, en vidéo

L Exploitation des films recommandés Art et Essai. en salles, à la télévision, en vidéo L Exploitation des films recommandés Art et Essai en salles, à la télévision, en vidéo octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue

Plus en détail

Le court métrage. www.csa.fr

Le court métrage. www.csa.fr Le court métrage www.csa.fr I- Rappels juridiques et contexte 1. Définition du court métrage Le court métrage est une œuvre dont la définition apparaît en «creux» à travers les articles 2, 3 et 4 du décret

Plus en détail

LE SPONSORING AVEC TF1 PUBLICITÉ

LE SPONSORING AVEC TF1 PUBLICITÉ LE SPONSORING AVEC TF1 PUBLICITÉ LE SPONSORING UNE RENCONTRE ENTRE UNE MARQUE ET UNE ÉMISSION LE PARRAINAGE EST UNE COMMUNICATION HORS ÉCRAN (PUBLICITAIRE) QUI ASSOCIE ÉTROITEMENT LES VALEURS DE LA MARQUE

Plus en détail

Relations avec les auditeurs, téléspectateurs. et internautes Médiation. Bilan 2013. Du 1 er janvier au 31 décembre 2013

Relations avec les auditeurs, téléspectateurs. et internautes Médiation. Bilan 2013. Du 1 er janvier au 31 décembre 2013 Relations avec les auditeurs, téléspectateurs et internautes Médiation Bilan 2013 Du 1 er janvier au 31 décembre 2013 81.640 visites du site «Médiation» en 2013, qui ont entraîné la consultation de 138.065

Plus en détail

Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle

Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle Droits Syndicat français des artistes interprètes Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle Les droits des artistes interprètes sont des droits de propriété littéraire et artistique,

Plus en détail

Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles

Plus en détail

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E mercredi 14 février 2007 LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES Communication de M. Philippe Marini, rapporteur général

Plus en détail

Consultation publique relative au suivi des règles encadrant la diffusion des brefs extraits de compétitions sportives

Consultation publique relative au suivi des règles encadrant la diffusion des brefs extraits de compétitions sportives Consultation publique relative au suivi des règles encadrant la diffusion des brefs extraits de compétitions sportives 2 Par un communiqué du 29 mai 2013, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé

Plus en détail

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu.

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu. RAPPORT AU CSFPT SUR L APPLICATION DE L ARTICLE 76-1 DE LA LOI N 86-54 DU 26 JANVIER 1984 PORTANT DISPOSITIONS STATUTAIRES RELATIVES A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Bilan de l expérimentation de la

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 3 bis du 23 mars 2007 C2007-02 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 5 février

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

2008/8940 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8940 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8940 Direction des Affaires Culturelles PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Culturelle du 29 janvier 2008 Objet : Approbation d un contrat cadre de collaboration

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Convention. Entre la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), Et, M (nom et prénom).

Convention. Entre la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), Et, M (nom et prénom). Convention d octroi d une licence de création et d exploitation d une chaine de télévision privée thématique et fixant les conditions et modalités particulières y afférente. Entre la Haute Autorité Indépendante

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 23 février au 03 mars 2013 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

LES GRILLES DE PASSAGE... 2 ANNEXE 1 - GRILLE DE PASSAGE TYPE C... 2

LES GRILLES DE PASSAGE... 2 ANNEXE 1 - GRILLE DE PASSAGE TYPE C... 2 SOMMAIRE LES GRILLES DE PASSAGE... 2 ANNEXE 1 - GRILLE DE PASSAGE TYPE C... 2 ANNEXE 2 - GRILLE DE PASSAGE DE TYPE B... 3 ANNEXE 3 - GRILLE DE PASSAGE DE TYPE A... 4 LES PROGRAMMES TYPES DES CHAMPIONNATS

Plus en détail

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011 Collège d autorisation et de contrôle Avis n 02/2011 Première évaluation de la Recommandation du 24 juin 2010 relative à la mise en valeur des œuvres européennes et de la Communauté française dans les

Plus en détail

Rapport sur les chaînes D8, D17, i>télé et Canal+ Année 2013

Rapport sur les chaînes D8, D17, i>télé et Canal+ Année 2013 Rapport sur les chaînes D8, D17, i>télé et Canal+ Année 2013 Juillet 2014 1 Sommaire Synthèse et appréciation de l année 2013... 5 I. L offre de programmes... 9 A. Principales caractéristiques de l offre

Plus en détail

presse mardi 11 septembre 2012

presse mardi 11 septembre 2012 La fiction TV à l ère industrielle : Quel avenir pour les scénaristes? D après la deuxième édition de l étude de l OPCA-SACD (Observatoire Permanent des Contrats Audiovisuels) presse mardi 11 septembre

Plus en détail

SÉLECTIONS HEBDOMADAIRES MELODY. LA SAGA DU TELECROCHET De Mireille MATHIEU aux FRERO DELAVEGA

SÉLECTIONS HEBDOMADAIRES MELODY. LA SAGA DU TELECROCHET De Mireille MATHIEU aux FRERO DELAVEGA SÉLECTIONS HEBDOMADAIRES MELODY LA SAGA DU TELECROCHET De Mireille MATHIEU aux FRERO DELAVEGA SÉLECTIONS DE LA SEMAINE ÉVÉNEMENT LA SAGA DU TELECROCHET : De Mireille MATHIEU aux FRERO DELAVEGA Cette semaine,

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Les Français et la télévision : une consommation record

Les Français et la télévision : une consommation record Les Français et la télévision : une consommation record Comment les Français regardent-ils la télévision? Quels sont leurs programmes préférés? Leur équipement? Réponses avec les chiffres-clés issus du

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Politiques d encadrement, de financement et de développement des filières culturelles Ouagadougou, Burkina Faso, octobre 2012 Principale

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Chiffres clés TOTAL TV 989 708 6,5% TOTAL TV 8 073 212 3,9% Déclaratif 777 464-3,0% TOTAL TV 619 901 5,8% TOTAL TV 4 711 836-3,4%

Chiffres clés TOTAL TV 989 708 6,5% TOTAL TV 8 073 212 3,9% Déclaratif 777 464-3,0% TOTAL TV 619 901 5,8% TOTAL TV 4 711 836-3,4% Bilan des investissements publicitaires de la télévision. Novembre 2012 et Cumul janvier-novembre 2012 Chiffres clés Novembre 2012 vs novembre 2011 Recettes publicitaires en K Janv. à novembre 2012 vs

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t DIRECTION DES PROGRAMMES Département production ŒUVRE AUDIOVISUELLE ŒUVRE CINEMATOGRAPHIQUE SYLVIE BREUIL sylvie.breuil@csa.fr PHILIPPE VIGNON philippe.vignon@csa.fr tél. + 33 1 40 58 37 18 tél. +33 1

Plus en détail

L exposition des musiques actuelles par les radios musicales privées. Etat des lieux et perspectives

L exposition des musiques actuelles par les radios musicales privées. Etat des lieux et perspectives L exposition des musiques actuelles par les radios musicales privées Etat des lieux et perspectives Décembre 2013 Conseil supérieur de l audiovisuel Direction des programmes Décembre 2013 L exposition

Plus en détail

Anniversaire NRJ : 20 ans!

Anniversaire NRJ : 20 ans! En 2014, NRJ fête ses 20 ans en Belgique. NRJ Belgique a vu le jour le 27 juin 1994. Ce matin-là à 6h, Jean-Michel Zecca, Sophie-Charlotte et Luc Matton annoncent en direct que Chérie FM devient officiellement

Plus en détail

Guy A. Lepage. Distinctions. GÉMEAUX Meilleure émission ou série d entrevues ou talk show Tout le monde en parle

Guy A. Lepage. Distinctions. GÉMEAUX Meilleure émission ou série d entrevues ou talk show Tout le monde en parle Distinctions 2014 : GÉMEAUX Meilleure émission ou série d entrevues ou talk show VICTOR Prix Coup de cœur, Festival Juste pour Rire 2014 WIT - Meilleur format de fiction de l histoire de la télévision

Plus en détail

ADOPTER SON DISPOSITIF ÉLECTORAL POUR LES ELECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014

ADOPTER SON DISPOSITIF ÉLECTORAL POUR LES ELECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES ÉDITEURS POUR LA COUVERTURE DES ÉLECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014 EN FÉDÉRATION WALLONIE- BRUXELLES Les élections constituent un moment particulier

Plus en détail

LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9

LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9 LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9 LE PREMIER PRIX QUI OFFRE UNE VISIBILITÉ MÉDIATIQUE AUX TALENTS DE L ANNÉE ! UN PRIX QUI OFFRE UNE VISIBILITÉ MÉDIATIQUE AUX ARTISTES PARTICIPANTS

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

La rémunération des concepteurs. en théâtre au Québec. de 2004 à 2006

La rémunération des concepteurs. en théâtre au Québec. de 2004 à 2006 La rémunération des concepteurs en théâtre au Québec de 2004 à 2006 Conseil québécois du théâtre - novembre 2007 Dans le cadre des travaux préparatoires des SECONDS ÉTATS GÉNÉRAUX DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

A ce jour, l artiste a enregistré plus de 23 albums.

A ce jour, l artiste a enregistré plus de 23 albums. Jean-Félix Lalanne Biographie Surdoué de la guitare, Jean Félix Lalanne donne ses premiers concerts à 13 ans. A 16 ans, il transcrit les Nocturnes, Valses, et Polonaises de Chopin. Il devient très vite

Plus en détail

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE ETABLISSEMENTS CONCERNES Établissements de santé assurant, avec ou sans hébergement, des soins de courte durée, des soins de suite

Plus en détail

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures ANIMATION / Statuts spécifiques S3-044 CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures La loi du 22/03/2012 de simplification du droit rappelle les obligations de respect, pour les

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions phonographiques en radio et télévision

Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions phonographiques en radio et télévision Cité de la musique OBSERVATOIRE DE LA MUSIQUE Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions phonographiques en radio et télévision Sur un panel de 18 stations de radio et 29 chaînes

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Développement d'application pour l'animation et le jeu vidéo de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E

Plus en détail

Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres

Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres Le présent accord conclu entre les parties signataires de la convention collective des artistes

Plus en détail

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE SAISON

LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE SAISON LE MEILLEUR DE LA MUSIQUE SAISON 2012 2013 EDI T O La dernière saison a offert à des records d audience : plus forte durée d écoute des Radios Musicales, plus forte progression en Part d Audience des Musicales

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

TFOU d ANIMATION concours de scénario SACD CONCOURS TFOU d ANIMATION 2014/2015 découvrir de nouveaux talents plaisir de lire

TFOU d ANIMATION concours de scénario SACD CONCOURS TFOU d ANIMATION 2014/2015 découvrir de nouveaux talents plaisir de lire Pour la 5ème édition de son concours de talents TFOU d ANIMATION, l équipe artistique jeunesse de TF1 a imaginé, pour la première fois, un concours de scénario. Co-organisé avec la SACD, le CONCOURS TFOU

Plus en détail

Les marchés de la musique enregistrée

Les marchés de la musique enregistrée CITE DE LA MUSIQUE Observatoire de la musique Les marchés de la musique enregistrée 1 er semestre 2008 André NICOLAS Responsable de l Observatoire de la musique 221, avenue Jean Jaurès 75019 Paris Tél.

Plus en détail

AIDES A LA CREATION Règles d'attribution ( 1 )

AIDES A LA CREATION Règles d'attribution ( 1 ) AIDES A LA CREATION Règles d'attribution ( 1 ) I REGLES GENERALES Les subventions d'aide à la création à la diffusion du spectacle vivant et à la formation d'artistes sont attribuées par la SCPP dans le

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE SECRETERIAT D ETAT AUX SPORTS, A LA JEUNESSE ET A LA VIE ASSOCIATIVE

MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE SECRETERIAT D ETAT AUX SPORTS, A LA JEUNESSE ET A LA VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE SECRETERIAT D ETAT AUX SPORTS, A LA JEUNESSE ET A LA VIE ASSOCIATIVE Bureau de la communication CAHIER DES CHARGES Réalisation

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Note d information Paris, 8 septembre 2011

Note d information Paris, 8 septembre 2011 Note d information Paris, 8 septembre 2011 FESTIVAL DE LA ROCHELLE 2011 L OFFRE ET LA CONSOMMATION DE FICTIONS SUR INTERNET Dans le cadre de sa mission d observation des usages numériques et de valorisation

Plus en détail

http://www.kiss.esc-toulouse.fr/modules/kiss/pages/m2c%20-%20etudiant%20-%20fic...

http://www.kiss.esc-toulouse.fr/modules/kiss/pages/m2c%20-%20etudiant%20-%20fic... Page 1 sur 10 Fiche de poste Site réalisé par: Lisa Clodi Votre mail Nom Poste Société Le métier Maxime Maton Conseiller des programmes- Direction des magazines TF1-1 quai du Point du Jour- Boulogne Billancourt

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Un media nouvelle génération et alternatif.

QUI SOMMES NOUS? Un media nouvelle génération et alternatif. QUI SOMMES NOUS? Un media nouvelle génération et alternatif. OFIVE.TV s adresse à une audience jeune (15-35 ans) et traite des sujets qui lui tiennent à coeur avec un angle nouveau, qualitatif et inédit

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Annexe A Règles et procédures

Annexe A Règles et procédures Annexe A Règles et procédures Critères d admissibilité et d évaluation spécifiques aux catégories Il est important de noter que trois nommés sont requis pour que la catégorie reste admissible en vue de

Plus en détail

10REPUBLIQUE FRANCAISE

10REPUBLIQUE FRANCAISE Pôle Vie Publique 10REPUBLIQUE FRANCAISE Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service marketing promotionnel EXTRAIT DES DELIBERATIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Examen de certains aspects du cadre réglementaire de la télévision en direct (Avis d audience publique en radiodiffusion CRTC 2006-5)

Examen de certains aspects du cadre réglementaire de la télévision en direct (Avis d audience publique en radiodiffusion CRTC 2006-5) Montréal, le 27 septembre 2006 Madame Diane Rhéaume Secrétaire générale CRTC Ottawa (Ontario) K1A 0N2 Par le formulaire d intervention du CRTC Objet : Examen de certains aspects du cadre réglementaire

Plus en détail

DIFFUSION TELE Chargé de conduite d antenne

DIFFUSION TELE Chargé de conduite d antenne Chargé de conduite d antenne Version APPELLATION(S) DU METIER Chargé du conducteur de diffusion DEFINITION DU METIER Le chargé de conduite d antenne établit un document (électronique) qui détermine le

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron Venez voir nos NOUVELLES Machines MARDI 14 AVRIL jeudi 16 avril Thé dansant Organisé par l association de Diamond s Club Renseignements et réservations : 06 20 60 08 56 02 31 88 81 06 jeudi 21 mai 14h30

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

AIDES «MUSIQUE ET AUDIOVISUEL»

AIDES «MUSIQUE ET AUDIOVISUEL» AIDES «MUSIQUE ET» LA PRODUCTION DE VIDÉO LA MUSIQUE À L IMAGE NOVEMBRE 2010 FCM (Fonds pour la Création Musicale) Aide aux vidéomusiques Prime à l investissement www.lefcm.org Commission, validation par

Plus en détail

Le patrimoine des ménages retraités : résultats actualisés. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le patrimoine des ménages retraités : résultats actualisés. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 2 bis Document de travail, n engage pas le Conseil Le patrimoine

Plus en détail

UNE OFFRE MÉDIA ENTIÈREMENT DÉDIÉE AU DIVERTISSEMENT... CONDITIONS TARIFAIRES... CONDITIONS COMMERCIALES...

UNE OFFRE MÉDIA ENTIÈREMENT DÉDIÉE AU DIVERTISSEMENT... CONDITIONS TARIFAIRES... CONDITIONS COMMERCIALES... SOMMAIRE UNE OFFRE MÉDIA ENTIÈREMENT DÉDIÉE AU DIVERTISSEMENT... L OFFRE RADIO LEADER SUR LES 25-49 ANS... 3 4 CONDITIONS TARIFAIRES... CONDITIONS COMMERCIALES... 5 8 PRÈS DE 220 WEBRADIOS DISPONIBLES

Plus en détail