BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF"

Transcription

1 BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF Exposition sonore présentée dans le cadre de la Fête de la Science 2012 Du 10 au 13 octobre 2012 A l ecole Normale Supérieure de Lyon Site Jacques Monod Salle 1/22 GN2 OUEST 1

2 Sommaire SOMMAIRE 2 1/ PRÉSENTATION GÉNÉRALE 3 QUI SOMMES NOUS? QUELS SONT NOS OBJECTIFS? 3 LE CONTEXTE 3 2/ LA DEFINITION DU PROJET LES INTERVENANTS LE PUBLIC CIBLÉ ET LA DURÉE LES OBJECTIFS DE CETTE EXPOSITION LE DÉROULEMENT 3/ PRÉSENTATION DES RÉFÉRENTS SCIENTIFIQUES 5 BERNARD FORT 5 CYRIL PRÉBET 5 ALBAN GUILLEMOT 5 / BILAN QUANTITATIF ET QUALITATIF 6 BILAN QUALITATIF 6 BILAN QUANTITATIF 7 2

3 1/ Présentation générale Qui sommes nous? Quels sont nos objectifs? Fondé par Bernard Fort et Marc Favre en 1975, le Groupe Musiques Vivantes de Lyon (GMVL) a pour objectif de promouvoir les activités culturelles ayant trait aux techniques électroacoustiques: il s agit d un travail musical fondé sur l utilisation des nouvelles technologies du son. Le GMVL est à la fois, un centre de création, de diffusion, de production, de formation, d édition et de recherche pour les musiques électroacoustiques. La création : Disposant de studios professionnels de composition, le GMVL s identifie comme un lieu privilégié de l écriture électroacoustique appliquée au concert ou au spectacle théâtral ou chorégraphique. La production : Le GMVL produit également une dizaine de créations musicales parmi lesquelles des concerts grand public mais aussi des spectacles destinés au jeune public. La formation : Le GMVL organise aussi de nombreuses sessions de formation à destination du personnel enseignant, mais aussi de tous les publics adultes ou enfants, de la maternelle jusqu à l université. L édition : Amorcée en 198 avec quatre disques vinyles, la collection GMVL compte actuellement plus d une trentaine de références. L association réalise également une importante documentation sous forme de livres accompagnés de CD et de DVD. Cette documentation met en avant une approche pédagogique et didactique mêlant connaissances théoriques et expériences. La recherche : L essentiel de la recherche s effectue sur les modes de représentation en public, aussi bien dans la conception des dispositifs techniques que dans un perpétuel questionnement sur les relations entretenues par le compositeur avec son public. Le contexte Depuis 2002, le GMVL participe à la manifestation de la Fête de la Science. Cette expérience nous permet d obtenir la confiance de la coordination régionale de la manifestation qui nous suit dans chacune de nos propositions pédagogiques. Lors de l édition 2011 de la Fête de la Science et durant l année internationale de la Chimie, le Groupe Musiques Vivantes de Lyon proposait, à la Villa Gillet, deux ateliers combinant la qualité de l enseignement à son aspect ludique et remportait un grand succès auprès du public. Pour l édition 2012, le GMVL est accueilli par l Ecole Normale Supérieure de Lyon sur son site Jacques Monod, dédié aux Sciences. Cette année, l accent est mis sur tous les moyens permettant de visualiser les phénomènes sonores et c est pourquoi nous insistons sur la nécessité de manipuler pour comprendre. 3

4 2/ La definition du projet Les intervenants Bernard Fort, directeur artistique du GMVL, compositeur et audionaturaliste Alban Guillemot, compositeur associé au GMVL Tanguy Fardet, étudiant à l Ecole Normale Supérieure en Science de la Matière et Camille Vautier, étudiante à l Ecole Normale Supérieure en Géologie Le public ciblé et la durée Public ciblé : L exposition sonore L écoute à perte de vue est accessible dès le primaire à partir de 6 ans. Elle s adresse également aux élèves de collège jusqu à l université. Pour chaque public, nos intervenants adaptent leurs explications et approfondissent certaines expérimentations Durée : 1h00 Les objectifs de cette exposition Il s agit de permettre au visiteur d entrer dans le phénomène sonore et d aborder la question du fonctionnement de l oreille et celle des divers fonctionnements de l écoute. En effet, invisible et rapide, le son échappe souvent à toute explication du fait de son apparente immatérialité. L écoute à perte de vue se fixe plusieurs objectifs, tous en étroites relations : Comprendre le phénomène sonore Connaître et s approprier quelques technologies du son Comprendre le fonctionnement de l oreille et de l écoute Prendre conscience des dangers encourus par l oreille dans notre société Réinvestir l ensemble dans des démarches créatives Le déroulement L exposition est divisée en trois parties : Une première salle dite analogique permet de comprendre le phénomène sonore ainsi que le fonctionnement de l oreille et de l écoute Une deuxième salle numérique permet de s approprier quelques technologies du son Dans le couloir, sont positionnées, un Audiogramme permettant de prendre conscience des dangers encourus par l oreille et trois bornes diffusant de la poésie sonore ainsi que des prises de son naturalistes dans le but d illustrer la notion d environnement sonore >>> Afin que les enseignants puissent continuer d exploiter cette exposition en classe, nous leurs fournissons une documentation complète composée du livret de l exposition rédigé par le CRDP de l académie de Lyon, le CD-Dépliant de l exposition sur lequel ils peuvent retrouver les différentes poésies sonores et prises de sons et enfin des quiz et leur corrigés adaptés à chaque niveau scolaire.

5 3/ Présentation des référents scientifiques Bernard Fort Cofondateur avec Marc Favre en 1975 du Groupe Musiques Vivantes de Lyon. Il en assure la direction artistique et enseigne la composition acousmatique à l Ecole Nationale de Musique à Villeurbanne depuis Il travaille également en relation avec le Groupe de Recherches Musicales de l INA pour des compositions, des émissions radiophoniques. Il reçoit en 1993 le prix Concours International de Bourges ; en 199, 1995 et 1996 le prix Chasseurs de Sons France Culture ; en 1996 le prix Villa Médicis " Hors les Murs ". Il partage le reste de son temps entre la composition et l ornithologie. Ses concerts ont lieu en France et à l étranger. Son travail musical est entièrement consacré au genre acousmatique et s intéresse depuis toujours aux limites entre abstraction et figuration, naturel et culturel. Cyril Prébet Depuis 1989, Cyril Prébet occupe le poste de Régisseur général du GMVL. Il coordonne les tournées en France et à l étranger des pièces et spectacles du répertoire. Il a également conçu et réalisé l Acoustigloo, tente hémisphérique en forme d igloo équipée d un processus de diffusion octophonique. En quinze d accompagnement des créations du GMVL, il est devenu un spécialiste des problématiques des concerts de musique électroacoustique destinés à un public de jeunes spectateurs : écoute dans le noir, gestion des rires, réactions aux sons étranges Alban Guillemot Parallèlement à sa formation en sciences physiques à l'université Paris VII, il suit un compagnonnage qui durera dix années avec le conteur Charles Piquion. Cette rencontre décisive lui permet de s initier aux arts du récit, au collectage et à développer une approche anthropologique expérimentale et sociale des publics, notamment ceux rencontrés dans la rue. Il prolonge sa formation en licence d'art du spectacle à Paris III. Plus tard, à l E.N.S.A.T.T., il se forme à l écriture sonore et aux outils numériques interactifs. En 2009, avec des collègues lyonnais, il fonde le collectif le Zèbre et la Mouette. Ils travaillent sur des projets d'installations sonores sur la voie publique où l'accès aux sons et les conditions d'écoute sont un enjeu majeur. Il a récemment collaboré avec le GMVL dans le cadre du festival des 38ème rugissants pour la pièce STUDIO BABEL, pour laquelle il a réalisé la programmation du logiciel en charge de la diffusion des sons. 5

6 / Bilan quantitatif et qualitatif Bilan Qualitatif D une manière générale, notre équipe est très satisfaite de cette édition, de l intérêt que le public (scolaire ou non) a porté à notre exposition et de l accueil de l ENS. En effet, nos besoins ont été pris en compte par l ENS (l instalaltion d un petit stand d accueil à l entrée de notre atelier, badges d accès à l ENS, accueil lors du montage de l exposition). Le cours qui a pu être organisé pour les élèves de Bernard Fort de l Ecole Normale de Musique, le Jeudi 11 Octobre, a été un succès notamment grâce à l intervention de Frédéric Devinant de la Nouvelle Agence Culturelle Régionale NACRe et Sébastien Ollivier, maître de conférence à l Université Claude Bernard Lyon I et chercheur au laboratoire de mécanique des fluides et d acoustique. Cette visite a inspiré à l équipe du GMVL pour de nouveaux projets en collaboration avec des intervenants scientifiques, culturels, en acoustique et autres. Cependant, nous déplorons un manque de signalétique autour et dans l ENS. En effet, depuis le métro Debourg, il était difficile de trouver l ENS car sa direction n était indiquée que par une signalétique faite à la bombe jaune sur le trottoir et qui se confondait aisément avec les marquages au sol des travaux en cours dans l avenue Debourg. Sur le site même de l ENS, la présence d étudiants aux stands d accueil nous a semblé indispensable afin d orienter de manière sûre les visiteurs vers notre atelier qui n était indiqué que dans le hall. Ce manque de signalétique nous a contraint à venir chercher les classes dans le hall avant chaque visite. Cela impliquait donc la présence minimum de deux personnes pour l accueil. Bien que trois créneaux soient restés vides sur un total de dix-huit séances prévues pour les scolaires (deux liés à un problème informatique sur le site de réservation), beaucoup de professeurs nous ont contacté afin de réserver des visites mais n ont pu donner suite pour des raisons d horaires. En effet, beaucoup de professeurs de lycées professionnels étaient intéressés par cette exposition mais n ont pu s y rendre à cause de l emploi du temps de leurs élèves. Sur l ensemble de la semaine avec les scolaires, des groupes de différents niveaux scolaires, allant du CE2 jusqu à la Terminale, et provenant de différentes filières (musique, science, arts du son) ont assisté aux ateliers. Cela a rendu le travail d autant plus intéressant pour nos médiateurs. Par ailleurs, un accueil aussi adapté et ludique n est rendu possible que grâce à l intervention de nos médiateurs qui ont su adapter leur discours. La qualité des intervenants ainsi que de la documentation fournie ont été saluées par les enseignants et le public et ont permis de rendre ces ateliers à la fois attractifs, ludiques et pédagogiques. Il s agit d un élément encourageant qui révèle que notre exposition sonore peut intéresser l ensemble des établissements scolaires, du primaire au lycée et différentes formations. Cela démontre la double étiquette de cette exposition, à la fois scientifique et artistique. D après un questionnaire de satisfaction soumis aux enseignants, il apparait que : Les enseignants sont majoritairement satisfaits de cette visite qu ils qualifient de pédagogique et interactive. La plupart des enseignants qui ont assisté à l exposition participaient pour la première fois à une activité du GMVL. Ceux-ci seraient ravis de renouveller cette experience. Certains professeurs tels que M. Hyvoz, professeur d Arts du Son se sont également montrés intéressés pour collaborer avec le GMVL sur de futurs projets. Une grande majorité d enseignants ont découvert notre atelier en feuilletant le programme de la Fête de la Science. Cependant, on constate aussi que l envoi de la newsletter annonçant notre présence à l ENS a porté ses fruits puisque plusieurs professeurs d un même lycée, à qui le message a été retransmis, ont réservé une journée entière de visites. La visite était trop courte. En effet, le temps de visite est passée d une demi-journée habituellement pour cette exposition à seulement une heure. Ce court laps de temps ne permettait pas une présentation véritablement complète de l exposition. Beaucoup d explications ont dû être sacrifiées afin de permettre aux élèves de pouvoir expérimenter les différents ateliers. 6

7 Enfin, les visiteurs qui ont assisté à la journée portes ouvertes du Samedi, n ont passé en moyenne que 25 à 30 minutes au sein de l exposition. L exposition était elle trop dure à apprehender? La présence d un médiateur pour cette exposition apparaît alors indispensable. En conclusion, nous pouvons dire que l exposition a très bien fonctionné. Elle a su séduire un public divers et varié et a permis de prendre contact avec de nouveaux établissements et d inspirer de nouveaux projets autour de cette exposition. Bilan QuaNTitatif Figures n 1 et 2 : tableau et graphique représentant la fréquentation de l exposition lors des visites scolaires du Mercredi 10 au Vendredi 12 Octobre Créneau Niveau MATIÈRE Elèves présents Elèves attendus Mercredi 9h00 ème SEGPA h00 Terminale Musique h00 Pas d'établissement Groupe d'adulte h30 Terminale Science h30 Seconde Musique h Jeudi 9h00 Terminale Science h h00 Terminale Science h30 Terminale Science h h30 Terminale Science Vendredi 9h00 Terminale Science h00 CE2/CM h00 Terminale Science h30 3ème h30 3ème ème h30 Terminale Science

8 ELEVES Figures n 3 et n : tableau et graphique illustrant la représentation des filières d origine des élèves MUSIQUE SCIENCE AUTRE ELEVES ELEVES MUSIQUE SCIENCE AUTRE 8

9 Figure n 5 : tableau montrant la provenance géographique des élèves ayant visité l exposition LYON 2 ARR. LYON ARR. LYON 5 ARR. LYON 7 ARR. LYON 8 ARR. LYON 9 ARR. CHAMPAGNE AUX MONTS D'OR ELEVES Figures n 6 et n 7 : tableaux et graphique de la fréquentation totale de l exposition sur l ensemble de la manifestation ADULTES LYCEE COLLEGE PRIMAIRE AUTRES TOTAL Visites scolaires ADULTES ETUDIANTS ENFANTS TOTAL Portes ouvertes Visites scolaires 276 Portes ouvertes 60 TOTAL Portes ouvertes Visites scolaires TOTAL 50 0 ADULTES ETUDIANTS et SECONDAIRE PRIMAIRE 9

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Catalogue des formations. Saison 2015 2016

Catalogue des formations. Saison 2015 2016 Catalogue des formations Saison 2015 2016 LE GROUPE MUSIQUES VIVANTES DE LYON Depuis sa création en 1975 par Marc Favre et Bernard Fort, son objectif est de promouvoir les activités culturelles liées à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES Les séances scolaires Le petit monde de Léo Lionni / Ciné concert Stara Zagora Durée : 30 mn A partir de

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012 Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Acteur des arts et cultures numériques en France, Seconde Nature

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont Cie DARUMA, La Les différents projets dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand

Plus en détail

«Portfolio de compétences»

«Portfolio de compétences» A C P F ( A s s o c i a t i o n C o r é e n n e d e s P r o f e s s e u r s d e F r a n ç a i s ) P r o j e t p é d a g o g i q u e - A n n é e 2 0 1 3 «Portfolio de compétences» Responsabilités : Responsables

Plus en détail

La professionnalisation du musicien

La professionnalisation du musicien La professionnalisation du musicien Formation Orientation Accompagnement Cité de la musique Métiers de la musique 2013 2014 formation orientation accompagnement S engager dans une activité de musicien,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan A l attention des enseignants de catalan Intervention de David Casals-Roma, metteur en scène et directeur de cinéma. Date : Mercredi 7 janvier 2015, de 14h à 17h au CDDP-Canopé Objectifs : Cinéma en classe!

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 04/03/2014 17:00 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé MASTER : MASTER Master professionnel Sciences, Technologies, Santé

Plus en détail

milyon.universite-lyon.fr

milyon.universite-lyon.fr milyon.universite-lyon.fr Petru Mironescu Responsable du Labex MILYON Jérôme Germoni Directeur de la Maison des mathématiques et de l informatique (MMI) Étienne Ghys Directeur de recherche au CNRS, ENS

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Proposition de poste en bénévolat

Proposition de poste en bénévolat Responsable financier [Membre du bureau - Trésorier] Il/elle a pour mission, avec les membres du Bureau, de tenir la comptabilité de l'association et de ses différents projets. Il/elle a à cœur d'accompagner

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation

Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation Guide pour les porteurs de projets du Circuit Scientifique Bordelais 2015 Présentation Vous travaillez dans une structure d Enseignement Supérieur et de Recherche ou autres et vous souhaitez proposez une

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre Auvergne

Entreprendre Pour Apprendre Auvergne Entreprendre Pour Apprendre Auvergne La découverte des métiers et des professions au service d une approche pédagogique de l orientation au lycée. C.R.D.P. - Jeudi 17 octobre 2013 1 Qu est ce que l association

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

La proposition de L atelier 4. Organisation des séances de l atelier 9

La proposition de L atelier 4. Organisation des séances de l atelier 9 SOMMAIRE L Association DIDATTICA 3 La proposition de L atelier 4 Présentation des acteurs 5 Objectifs de l atelier 7 Organisation des séances de l atelier 9 Budget de l atelier 11 Siret : 444 298 806 000

Plus en détail

LOCAUX DE REPETITION / STUDIOS D ENREGISTREMENT 33 route de Darnétal 76000 ROUEN Tél : 02.35.98.35.66 / contact@lekalif.com www.lekalif.

LOCAUX DE REPETITION / STUDIOS D ENREGISTREMENT 33 route de Darnétal 76000 ROUEN Tél : 02.35.98.35.66 / contact@lekalif.com www.lekalif. ENGAGEMENT CONTRACTUEL EN VUE DE LA REALISATION D UN CONCERT PEDAGOGIQUE ENTRE : L association LE KALIF (Locaux de répétition - Studios d enregistrement) 76000 Rouen Siret : 410 340 186 000 23 Représentée

Plus en détail

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Assistant(e) de production

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

Centre de Formation Juridique

Centre de Formation Juridique Centre de Formation Juridique Etablissement d enseignement supérieur privé 98 % de réussite* STAGE DE PRÉ-RENTRÉE NANTES Réservé aux étudiants de 1 ère année de Nantes Découvrez notre offre de Formation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

KINE SAGE-FEMME MEDECINE PHARMACIE DENTAIRE PORTES OUVERTES AUJOURD HUI. Préparation au concours PACES LYON EST

KINE SAGE-FEMME MEDECINE PHARMACIE DENTAIRE PORTES OUVERTES AUJOURD HUI. Préparation au concours PACES LYON EST Centre de formation à LYON 8 KINE SAGE-FEMME MEDECINE PHARMACIE DENTAIRE PORTES OUVERTES AUJOURD HUI Préparation au concours PACES LYON EST Chaque semaine : 6h de Cours/Exercices + Concours blancs Professeurs

Plus en détail

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 COLLECTIF ARTISTIQUE KITEUS 5 rue Gabriel Faure 07300 Tournon sur Rhône contact@kiteus.fr/ 09 81 08 38 18/ www.kiteus.fr Licences : 2-142437 3-142438 Siret :

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie. Rapport de Stage. British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 :

Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie. Rapport de Stage. British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 : Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie Rapport de Stage British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 : Etudiants : JACQUOT Erwann, LEPELLETIER Timothée. 1 Table des matières

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

«Modélisation et traitement des données»

«Modélisation et traitement des données» PROGRAMME DE FORMATION «Modélisation et traitement des données» Coordonné par Patrice ROUSSEL Professeur à l IAE Université de Toulouse 1 Directeur CRM UT1-CNRS Toulouse, 31 mars (soir) au 2 avril 2010

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

association Piezzomusik

association Piezzomusik Appel à projet Multimédia de la Ville de Brest 2005 association Piezzomusik Projet Micromusique Brest, le 1/09/2005 Organisme porteur du projet : Association Piezzomusik (loi 1901) 37 rue Duperré, 29200

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

PROGRAMMATION 2014 du CREFECO

PROGRAMMATION 2014 du CREFECO PROGRAMMATION du CREFECO NoIntitulé Objectifs Public Dates et lieu de formation VOLET RÉGIONAL I. FORMATIONS RÉGIONALES au CREFECO ET PROJETS RÉGIONAUX 1. Activités ludiques et activités orales : français

Plus en détail

Concours fruité pour les écoles romandes

Concours fruité pour les écoles romandes Objectifs pédagogiques «Relookons les fruits de chez nous!» 2014-2015 Concours fruité pour les écoles romandes L année scolaire 2014-2015 a commencé. Après le succès rencontré lors du concours 2013-2014

Plus en détail

Newsletter Avril 2013

Newsletter Avril 2013 FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU Newsletter Avril 2013 EDITO Au cours de ces derniers mois, nos clients nous ont donné l opportunité de vérifier l efficacité de notre pédagogie sur des projets variés (formations

Plus en détail

rapport d activités 2005

rapport d activités 2005 l a m a n u f a c t u r e d e s p a y s a g e s p e n s e r l e p a t r i m o i n e e t l e s t e r r i t o i r e s d e d e m a i n as s oc ia ti on ré gi e p ar la l oi 1 9 01 enr e gi str é e so us l

Plus en détail

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE CAVILAM Alliance française Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 23 février au 03 mars 2013 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Accompagnement à la médiation culturelle : propositions d actions pour les travailleurs sociaux, animateurs et bénévoles des structures sociales

Accompagnement à la médiation culturelle : propositions d actions pour les travailleurs sociaux, animateurs et bénévoles des structures sociales Accompagnement à la médiation culturelle : propositions d actions pour les travailleurs sociaux, animateurs et bénévoles des structures sociales partenaires 1 Encore L accompagnement à la médiation culturelle

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 22 février au 02 mars 2014 Le CRT Lorraine était invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

fotofever c est présentation

fotofever c est présentation ! offre entreprises présentation fotofever c est la tribune internationale de la photographie contemporaine fotofever s'engage à rassembler les fotolovers autour de cet art du 21ème et transmettre à chacun

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION BULLETIN D INSCRIPTION À découper et à retourner à Domaine Musiques, 105 Avenue de la République 59110 La Madeleine Courriel formations@domaine-musiques.com www.domaine-musiques.com NOM FORMATIONS ART

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SALON SPECIAL GRANDES ECOLES DE COMMERCE ET D INGENIEURS DE LYON

DOSSIER DE PRESSE SALON SPECIAL GRANDES ECOLES DE COMMERCE ET D INGENIEURS DE LYON DOSSIER DE PRESSE SALON SPECIAL GRANDES ECOLES DE COMMERCE ET D INGENIEURS DE LYON NOVEMBRE 2012 Contacts presse L Etudiant Rebecca ASSARAF - Commissaire du salon Tél. : 0175551815/0609122331 rassaraf@letudiant.fr

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Se connaître mieux pour mieux se comprendre (Gulliver)

Se connaître mieux pour mieux se comprendre (Gulliver) Se connaître mieux pour mieux se comprendre (Gulliver) Pour un enseignement/apprentissage interactif de la compétence interculturelle Descriptif de projet Mise à jour le 4 juillet 2005 Coordinatrice :

Plus en détail

14 e. Dossier technique JEUDI 26 NOVEMBRE

14 e. Dossier technique JEUDI 26 NOVEMBRE 14 e Dossier technique JEUDI 26 NOVEMBRE 2015 MANAGEMENT & DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MANAGEMENT, GESTION, FINANCE, ENTREPRENEURIAT COMMERCE, DISTRIBUTION, MARKETING, SERVICES INFORMATIQUE MANAGEMENT

Plus en détail

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STI2D La série STI2D s inscrit de manière affirmée dans la voie technologique

Plus en détail

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise»

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise» Fiche d animation pédagogique «Une classe, une entreprise» Niveau concerné : 2 nde 1 ère Terminale 2 nde pro 1 ère pro Terminale pro Objectif général : Valoriser et développer des actions en collaboration

Plus en détail

Les éléments ci-dessous permettent de bien comprendre ce que nous attendons des projets entrepreneuriaux soumis au Concours.

Les éléments ci-dessous permettent de bien comprendre ce que nous attendons des projets entrepreneuriaux soumis au Concours. GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2011-2012 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

DOSSIER PARTENAIRE. 28 et 29 avril 2011 Cannes. Le Rendez Vous de l Assurance Transports. Contact :

DOSSIER PARTENAIRE. 28 et 29 avril 2011 Cannes. Le Rendez Vous de l Assurance Transports. Contact : Le Rendez Vous de l Assurance Transports 28 et 29 avril 2011 Cannes DOSSIER PARTENAIRE Contact : Michelle GAGNE / CESAM Tél. (33.1) 58 56 96 12 E-Mail : mgagne@cesam.org SOMMAIRE Thème du Rendez Vous p.

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

PRATIQUES COLLABORATIVES ET ENGAGEMENT CITOYEN

PRATIQUES COLLABORATIVES ET ENGAGEMENT CITOYEN ULTRA ÉDITIONS 55 bld Léopold Maissin. www.editions-ultra.org FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE PRATIQUES COLLABORATIVES ET ENGAGEMENT CITOYEN Session 1 : Jeudi 19 novembre et vendredi 20 novembre 2015 Session

Plus en détail

Indigo d Oc, collectif de designers est une plateforme associative portant plusieurs objectifs :

Indigo d Oc, collectif de designers est une plateforme associative portant plusieurs objectifs : DOSSIER DE PRESSE Fortement ancré dans notre culture contemporaine, le design est un réel vecteur de développement économique, un authentique facteur d innovation culturelle Sa mise en œuvre relève d une

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE Le CENTQUATRE-PARIS

Plus en détail

Le collège des Cordeliers

Le collège des Cordeliers Le collège des Cordeliers Dans 6 mois votre enfant viendra de faire sa rentrée au collège C est entrer dans : -Un établissement plus grand mais à taille humaine pour les Cordeliers, -Des têtes nouvelles

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Un designer en résidence sur l ENT. Rencontre des classes du Rhône et de la Loire à la cité du Design

Un designer en résidence sur l ENT. Rencontre des classes du Rhône et de la Loire à la cité du Design Dossier de presse Un designer en résidence sur l ENT Rencontre des classes du Rhône et de la Loire à la cité du Design Mardi 20 mai 2014 par Gilles ARTIGUES, Vice-président du Conseil général de la Loire

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable commercial vins et réseaux de distribution de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix»

Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix» Le CRD vous propose : Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix» «Martin Squelette» (juin 2011) Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Communauté urbaine d Alençon 1

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES PREAMBULE A- LES PARCOURS «MUSIQUE» I LE CYCLE INITIAL MUSIQUE «EVEIL» II LE CURSUS MUSIQUE 1. Le premier cycle (1C) 2. Le deuxième cycle (2C) 3. Le troisième cycle (3C) 4. Évaluation

Plus en détail

Stages TERMINALES. Le «3 en 1» 2015-2016

Stages TERMINALES. Le «3 en 1» 2015-2016 Stages TERMINALES Le «3 en 1» 2015-2016 Prépa Commercia, désormais dans le top 5 des prépas françaises, est heureuse de vous proposer des sessions de stages dont de le seul but est : VOUS FAIRE RÉUSSIR.

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON -

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1

Plus en détail