[sommaire] n 91 janvier 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[sommaire] n 91 janvier 2006"

Transcription

1 n 91 janvier 2006 [sommaire] > > > > p. p. p. p I à IV Arts Mêlés : une manifestation culturelle à découvrir en février La mort de l enchanteur. Hommage à l écrivain Max Rouquette La poésie en fête à l université Paul-Valéry Encart : Recherche et publications

2 2 ACTUALITÉS BLOC-NOTES Préparation à Sciences po L université Paul-Valéry propose, à partir du second semestre (rentrée de janvier 2006), une préparation aux concours des Instituts d études politiques (IEP, Paris et province) au niveau bac +1. Ces concours, ouverts à tous les étudiants, s étalent d avril à septembre et comportent des épreuves d histoire contemporaine, de culture générale et de langues. Cette formation est ouverte à tous les étudiants, quelle que soit leur discipline d origine (dans la limite des places disponibles). Elle se déroule en plus des enseignements disciplinaires. Le volume de formation est de 200 heures sur le semestre, les cours étant assurés par des spécialistes de l UPV des différentes disciplines. Les cours assurés sont : Histoire des faits économiques, sociaux et religieux ; Langue (anglais/allemand) ; Civilisation ; Grammaire ; Traduction, Histoire des idées politiques depuis la fin du 18 ème s. ; Questions d actualité ; Histoire des relations internationales au 20 ème s ; Culture générale ; Histoire de la presse et des médias ; Méthodologie de la dissertation / Histoire de la construction européenne. Cet enseignement prend la forme d un diplôme d université (DU) et nécessite le paiement de droits d inscription spécifiques. Les dossiers d inscription peuvent être retirés à l UPV, bureau 011 d, rez-de-chaussée du bâtiment administratif, du lundi au vendredi, entre 9 h et 11 h 30. Renseignements : secrétariat du département d Histoire, bureau b 01/Tél : Les Jeudis en Musique [Tous les concerts ont lieu à la Maison des étudiants de l université entre 12 h et 14 h. L entrée est libre.] > 19 janvier 2006 : CARAVANSÉRAIL Dans un registre émotionnel, le groupe Caravansérail comprenant piano, guitare, chant, violon, contrebasse, percussions et chœurs, explore les sonorités orientales et transméditerranéennes avec nostalgie, amour et humour. Avec des textes en français et des musiques originales métissées, le répertoire de Caravansérail emprunte au Maghreb, à l Andalousie et à l Orient tzigane. Histoires de rencontres, d enfances, de femmes et de douleurs, les textes puisent dans les souvenirs de Georges Nounou, leur auteur. > 26 janvier 2006 : YÜN Yün est un groupe de jazz, fruit de la rencontre fin 2003 de sept jeunes musiciens montpelliérains. Nourris d influences musicales diverses (jazz, électro, funk, musiques traditionnelles, rock...), ils peuvent enfin s exprimer librement dans cet espace des possibles musicaux. > 2 février 2006 : Y. REPERANT/ENSEMBLE BAROQUE Premier continuiste de l ensemble «Les Arts Florissants» Yvon Repérant a collaboré avec les plus grands chefs baroques (R. Jacobs, Ph. Herreweghe, M. Minkowski ) et participé aux plus grandes productions internationales d opéras baroques. En parallèle, il se consacre activement à l enseignement et à l édition musicale. Entouré d amis et d élèves, il nous propose un programme centré sur la musique de chambre baroque vocale, répertoire qu il défend avec son ensemble Repère Baroque créé en Un des grands rendez-vous de la saison à ne pas manquer. > 9 février 2006 : ZIMPRO 5 TET Zimpro, cinq musiciens improvisent autour des sons des années 70, ceux des claviers électriques et des effets analogiques. Ils partagent leurs racines communes, pop, rock progressif, free, free jazz, jazz et musique contemporaine et se lancent dans un véritable concert fleuve d'improvisation libre et totale. On y entend par moment Soft Machine, Art Ensemble of Chicago, ou encore Fred Frith et parfois rien de tout ça mais bien d'autres choses. C est improvisé, libre, ludique et généreux. Renseignements : Service commun d action culturelle, université Tél. : / Arts Mêlés En marge de la programmation des Jeudis en Musique le SCAC a mis en place cette année une série de spectacles thématiques qui auront lieu en février 2006 basés sur la rencontre de différentes disciplines artistiques. Le thème retenu est celui de la musique et des mots. Au travers des deux concerts proposés sera présentée une approche singulière de la rencontre entre la langue par l intermédiaire du texte (littéraire ou autre) et son «interprétation» via l orchestration. Chacun des artistes au programme propose sa vision et son travail autour de la voix parlée et de son illustration rythmique et mélodique. Entre poésie et improvisation, à mi-chemin entre concert et performance sonore ; quand la phonétique se joue de la musique [Les concerts ont lieu à la Maison des étudiants, salle Jean-Moulin à 20 h 15. Tarif unique de 5 euros, réservation conseillée] > 2 février 2006, 20 h 15 PIERRE JEAN GAUCHER 5 TET «La Fontaine et le Gaucher» Après de nombreux projets axés sur la musique instrumentale dit J. P. Gaucher j ai ressenti l envie d explorer de nouveaux horizons, le besoin d un nouveau terrain de jeu. Cela aurait pu être l image, j'ai choisi le texte et la langue. Jazz? No jazz? Qui s en soucie? J ai juste cherché à coucher les notes que j'entendais derrière chaque vers, chaque syllabe. À les organiser entre elles afin de raconter la même histoire. À l image des animaux de La Fontaine, musiciens et récitants se courent après, jouent à cache-cache et luttent souvent. C est à celui qui se fera le mieux entendre. Mais l on revient toujours à cette morale: la partition du plus fort n est pas toujours la meilleure > 16 février 2006, 20 h 15 PAUL BROUSSEAU «Voices Project World Tour» C est un travail de superposition entre le traitement acoustique des instruments et celui des voix échantillonnées, bidouillées, trafiquées. Il en résulte des choses étonnantes comme cette ligne de guitare qui vient coller à la syllabe près au phrasé de Jacques Kessler (chroniqueur météo sur Radio France). > Infos : SCAC, université Tél. : / Exposition de peinture à la MDE La peinture orientaliste et l art contemporain de la rive sud de la Méditerranée L association des étudiants marocains de Montpellier et la Maison des étudiants de l université Paul-Valéry vous invitent à découvrir les œuvres exposées par les galeries Toubkal et Sim Art, et par les artistes Sarah, Jean-Marie Latapie et Mourad Kabir. Exposition visible les 23 et 24 janvier 2006 à la salle Jean-Moulin de la Maison des étudiants, de 10 h à 18 h 30. Retour sur le 2 ème Forum de la Vie étudiante Le 23 novembre s est tenu le 2 ème Forum de la Vie étudiante. Cette journée, organisée par le Service d accueil et de gestion de la Maison des étudiants, réunit en un lieu (salle Jean-Moulin) tous les intervenant de la vie étudiante de Les associations étudiantes étaient bien sûr présentes mais aussi de nombreux services de l université comme le Service culturel, le Théâtre, l ensemble de L Espace sanitaire et social, le Service des sports, ou encore le SCUIO. Tous ces partenaires ont pu en une journée présenter leurs activités aux étudiants. Ce sont plus de 200 étudiants qui ont visité ce Forum entre 10 h et 17 h. N oublions pas qu un étudiant de l UPV a en moyenne 16 h de cours par semaine et, outre le travail personnel à fournir, cela lui laisse le temps de s ouvrir sur les autres et de participer à la collectivité, que ce soit par le biais du sport, de la culture ou de l engagement citoyen par exemple. La première édition de ce Forum avait eu lieu au mois d avril dernier (à l occasion de l inauguration de la Maison des étudiants et avait pris la forme (fin d année oblige) d une présentation des travaux de l année. Le but de ce Forum étant de créer un rendez-vous en début d année entre les étudiants et la vie étudiante proposée sur le campus, la MDE espère pouvoir l organiser l année prochaine dès le mois d octobre.

3 BON À SAVOIR 3 La mort de l enchanteur L écrivain Max Rouquette est mort à Montpellier le 24 juin dernier, dans sa 97 e année. Avec lui s est éteinte l une des grands voix du vingtième siècle occitan. N é le 8 décembre 1908 à Argelliers, à une vingtaine de kilomètres de Montpellier, dans une famille de vignerons, il avait commencé assez tôt à écrire, en même temps qu il entamait des études de médecine. Il était notamment l auteur d une série de proses narratives et poétiques rassemblées dans les cinq tomes de Verd Paradís (publiées en version française aux éditions Max Chaleil et prochainement rééditées par les éditions du Rocher), de recueils de poèmes (Los Saumes de la nuòch / Les Psaumes de la nuit, Lo Maucòr de l unicòrn / Le Tourment de la licorne, D aicí mila ans de lutz / À mille années lumière), de trois ou quatre romans et de plus d une quinzaine de pièces de théâtre. Une vocation d écrivain s accomplit dans n importe quelle langue, car elle trouve son origine au-delà des idiomes particuliers, dans un rapport singulier avec le langage et la vie. Cependant, le choix de l occitan comme langue d écriture, c est-à-dire le choix d une langue longtemps niée comme telle bien que fondatrice de la poésie européenne, a surdéterminé son écriture et ses thèmes. Max Rouquette a fondé son œuvre dans la splendeur solaire des garrigues montpelliéraines et sur la conscience obsédante du temps et du néant. Cette attitude paradoxale, faite d éblouissement devant la beauté du monde et du sentiment douloureux d en être exilé, reflète sans doute le rapport de l écrivain à sa propre langue, dont il éprouvait à la fois la noblesse et la fragilité. Sa tâche d écrivain était d exprimer au plus près ce paradis et cette douleur secrète. L univers de Max Rouquette est foncièrement tragique. Se mettant à l écoute des voix multiples de la nature, sa prose et sa poésie essaient de dire à hauteur de plante ou de bête la vie humble et sauvage qui la peuple. L agonie d un renard ou d un vagabond, d un sanglier ou d un chasseur, revêt la même dignité tragique, dans la splendeur indifférente du paysage. Dans Secret de l herbe, l une des premières proses de Verd Paradís, le tout jeune écrivain évoquait ses impressions d enfance quand il observait le peuple des fourmis ou écoutait les contes du vieux Prien. La vingtaine de pages de ce texte fondateur, qui n ont rien perdu de leur pouvoir d éblouissement, ont éveillé des vocations d auteurs occitans quarante ou cinquante ans après leur composition. De nombreuses nouvelles sont devenues des classiques. Le Hautbois de neige, par exemple, est la reprise d une légende répandue où l on voit un musicien ambulant affronter le diable et ses loups dans un Larzac hivernal et nocturne. La Bonté de la nuit est le tableau, nocturne lui aussi, de la vie d un petit village (Argelliers, jamais nommé) où se nouent et se dénouent en quelques heures dans une nuit superbe et torride de juin des tragédies cruelles et secrètes, avec pour fil directeur un vagabond aveugle dont les enfants étranglent le chien par jeu en le pendant à un figuier. Lo Trescalan (le Millepertuis) est une expérience de l éternité faite par frère Bénézet (Benoît), qui cueille des simples dans les bois, la nuit de la Saint-Jean (le jour précisément où l écrivain est mort). Car si l œuvre de Max Rouquette s inscrit dans une nature solaire, on y trouve aussi de somptueux nocturnes. La poésie de Max Rouquette procède, dans une forme différente, de la même inspiration que Verd Paradís. Le poète tente de pénétrer dans un univers dont l homme est exclu : l intimité, par exemple, de l araignée, du grillon, du crapaud, du merle, de la bruyère et de l herbe d eau. Il tente d entendre et de rendre à son tour, par une parole saisie à sa source, «le chant du monde». Le troisième recueil, D aicí mila ans de lutz (1994, Jorn), continue de méditer sur l infini de la durée et de l espace, sur le temps destructeur, sur la matière qui se dissout dans les miroirs et les reflets, dans l eau, la neige et les nuages, les ruines et les pierres, celles du château d Aumelas par exemple. Ses deux derniers romans (La Cèrca de Pendariés/ La Quête de Pendariés, Tota la sabla de la mar / Tout le sable de la mer) sont une longue méditation sur le mystère cosmique du corps humain exploré par un médecin montpelliérain du XVI e siècle, au temps de la peste, adepte de la dissection, ou sur celui des trois règnes, animal, végétal et minéral, dans lesquels s enfonce la sibylle de Cumes condamnée à une éternelle vieillesse. Le théâtre de Max Rouquette se compose de farces (Lo Jòc de la cabra / Le Jeu de la chèvre, Lo Miralhet / La Comédie du miroir) ou de féeries (La Podra d embòrnha / La Poudre aux yeux, La Ròsa bengalina / La Rose bengaline) où triomphent l illusion et la tromperie, dans une langue populaire et raffinée, pleine de richesse et d invention. On se souvient de son drame Medelha / Médée, qu on a pu voir en 2004 à Montpellier, interprété dans une mise en scène en français de Jean-Louis Martinelli par des acteurs burkinabés, chantant en bambara les «psaumes» qui entrecoupent la pièce. Max Rouquette avait écrit ce drame en rêvant d un théâtre de pleine nature, sis quelque part dans la garrigue entre la Boissière et Aniane, joué par des gens du peuple avec une Médée «caraque» (gitane). Par ailleurs, la version française de sa comédie Le Glossaire a été montée au théâtre du Vieux Colombier. Mais le théâtre de Max Rouquette, trop peu joué, reste encore à découvrir. Max Rouquette a été traduit dans plusieurs langues, anglais, allemand, néerlandais, italien, catalan... Cependant la langue occitane qu il avait choisie explique sans doute sa reconnaissance tardive et trop limitée encore. Cette reconnaissance, l université Paul-Valéry avait voulu y contribuer en lui dédiant de son vivant et en sa présence l un de ses amphithéâtres (l amphi B), au côté d autres noms illustres de la poésie occitane comme Raimbaut d Orange ou Azalaïs de Portiragne. Max Rouquette venait régulièrement chez nous pour rencontrer les étudiants de l université, répondre à leur questions sur son écriture et son engagement, avec chaleur et simplicité. Plusieurs thèses y ont été soutenues sur son œuvre. Dernièrement il avait pu assister au Teatre de la Vinheta (Théâtre de l université Paul-Valéry La Vignette) à une représentation en occitan de l Epopèia de Pappà Popòv, l une de ses dernières œuvres théâtrales, encore inédite, jouée par des étudiants. C était l un de ses grands bonheurs que de voir des jeunes gens donner par leur voix et leur corps vie et présence à sa parole poétique : c était la promesse que la langue occitane perpétuerait par-delà les générations. Max Rouquette reconnaissait par là le rôle essentiel que joue notre université dans la transmission de la langue historique de notre région. Comme maître Albarède, le musicien du Hautbois de neige, il aura été jusqu au bout cet enchanteur qui nous offre l été en plein cœur de l hiver, celui qui fait rêver avec les accents d un langue qu il a contribué à maintenir vivante. Jean-Claude Forêt Romancier occitan, chargé de cours de littérature occitane à l université Paul-Valéry Pour en savoir plus, voir le site web du Servici de la lenga occitana :

4 4 ACTUALITÉS BLOC-NOTES SUITE Alpha Blondy à l UPV 3 e édition de l ORCO (Observatoire régional de la communication des organisations) à Béziers Pour la troisième année consécutive, le CERIC (laboratoire de recherche en information-communication) et les étudiants du master II Professionnel UTIC (Usages des technologies infocom dans les organisations) organisent une journée de rencontre autour d une thématique propre à la communication en organisation. Universitaires, professionnels de la région dans le domaine de la communication et étudiants se retrouveront le vendredi 27 janvier 2006, de 9 h 30 à 17 h, au Centre Du Guesclin de Béziers, pour une réflexion autour du travail collaboratif en organisation. La question principale sera :«Collaboration, coopération et participation en organisation : formes et enjeux du travailler ensemble». Cette journée sera aussi l occasion pour les étudiants en dernière année d études, d échanger et de créer des liens avec les professionnels de la communication qui seront, à l avenir, à la fois leurs confrères et leurs plus proches collaborateurs. Lieu : Antenne de l université Paul-Valéry Centre Du Guesclin, 3- Allées du Doyen Nerson Béziers. > Contact presse : Conférence dyslexie et vie universitaire Le docteur Cheminal, Neuropédiatre et spécialiste du traitement des dyslexies donnera une conférence et animera un débat sur les aménagements d études et de travail en direction d étudiants dyslexiques. Cette rencontre aura lieu le mardi 14 février à partir de 18 heures en salle G05. > Infos : Espace sanitaire et social, UPV Tél. : Ciné Campus [Toutes les projections ont lieu à l amphi A à Invité pat la section étudiante du Collectif des Africains de Montpellier, et avec le soutien de la Maison des étudiants, Alpha Blondy est venu le 8 décembre 2005 donner une conférence à l université Devant un amphi B plein à craquer, l ambassadeur du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) et Messager de la paix pour l Opération des Nations unies en Côte d Ivoire (Onuci) a expliqué sa mission pour promouvoir la paix sur le continent africain. Au sujet du conflit ivorien, il va même jusqu à proposer des solutions audacieuses : «Il faut acheter la paix à tout prix, payer tous les miliciens dans chaque bord, afin qu ils déposent 18 h 30. Entrée : 2 euros. Infos : SCAC] Ciné Campus propose une programmation cinématographique sous forme de cycles thématiques d octobre à mai sur le campus de l université La programmation de Ciné Campus est réalisée par les étudiants en Licence 3 Dpt Arts du spectacles mention Études cinématographiques et audiovisuelles. > 26 janvier 2006 : DRACULA Film de Francis Ford Coppola, USA, 1992, 2 h 10 > 2 février 2006 : CARRIE Film de Brian de Palma, USA, 1976, 1 h 38 > 9 février 2006 : BASQUIAT Film de Julien Schnabel, USA, 1997 > 16 février 2006 : IVRE DE FEMMES ET DE PEINTURE Film de Im Kwon-taek, Corée du Sud, 2002, 1 h 57 les armes. La Côte d Ivoire est un pays riche». Le reggaeman le plus célèbre d Afrique a, par ailleurs, souligné combien son pays et le continent africain dans son ensemble souffraient de la fuite de ses cerveaux et combien ils ont en vivement besoin «pour vaincre la pandémie d ignorance et de pauvreté qui y sévissait». La polémique parlementaire sur «le rôle positif de la colonisation» n a pas échappé au débat. À cette question, et bien qu amoureux de la France, Alpha Blondy s est dressé contre cette idée : «L Afrique n avait rien demandé.» En revanche, politiquement, il aimerait que la France ne démissionne pas des ses responsabilités. La poésie en fête à l université Paul-Valéry G râce à notre collègue Pierre Caizergues, une Fête de la poésie a réuni le 1 er décembre dernier dans la grande et confortable salle du théâtre de l Université, une bonne centaine de personnes de tous âges autour d une vingtaine de poètes de tous âges (aussi), de Georges-Emmanuel Clancier à Pierre Oster, de Frédéric-Jacques Temple à Salah Stétié. Quelle chance! Le corps bien calé, l esprit à l aise du coup et bien disposé, l œil enclin à la pénombre et au mystère par la profuse et chatoyante forêt, à la Douanier Rousseau, qui occupait un grand tiers de la scène, chacun a pu donner à des poèmes une chance de rencontrer un interlocuteur bienveillant, peut-être fraternel, peut-être même «providentiel». Car la poésie, qui n est pas chose si difficile, secrète et aristocratique qu on le croit souvent, a quand même besoin de se faire un chemin jusqu au «rouge-gorge au cœur gelé» (Milosz) qui aimerait chanter en nous, et ne néglige pour cela ni les heureux concours de circonstances, ni les ruses. Ainsi s est-elle servi, ce jour-là, du confort profond de la salle, du climat d amitié et d émotion qui entourait l instigateur de la fête, des contenances des poètes (certains timides, d autres massifs et tranquilles, d autres encore énigmatiques, ou vifs et aimables), de leurs voix, d un merveilleux lecteur de textes aussi, notre collègue Gérard Lieber. Quatre films furent projetés, évoquant les figures de quatre grands poètes français du XX e siècle qui ont marqué la vie et les recherches de Pierre Caizergues : Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars, Jean Cocteau et Jean-Claude Renard. Elle a bien de la chance, la poésie, d avoir trouvé un serviteur si fidèle (depuis une fête semblable organisée à son entrée à l Université, en 1974) en la personne de Pierre Caizergues, précoce Professeur, très longtemps Directeur du Centre d Étude du XX e siècle, membre depuis quelques années de l Institut universitaire de France, et si secret et pudique sur lui-même que c est à peine si, au dîner qui a conclu la journée, une lecture improvisée a permis d éclairer un peu son profil de poète (Allumettes, Mires et moires, Le pire arrive même aux dieux, Éloge de l éclair ). Une bien belle journée. Pierre-Marie Héron Maître de conférences en littérature française contemporaine À cette occasion, qui célébrait aussi le départ à la retraite de Pierre Caizergues, un ouvrage rassemblant des textes inédits d une quarantaine de poètes, illustré de gravures originales, a été publié : Fables pour le cœur, offertes à Pierre Caizergues, textes réunis par Serge Bourjea, St- Clément-de-Rivière (Hérault), Éditions Fata Morgana, 2005, 144 p. (En vente chez l éditeur). [Directeur de la publication: Jean-Marie Miossec, président de l université Comité de rédaction: Mustapha Bensaada, Jean-Bruno Renard. Conception-réalisation : M. Bensaada. ISSN : X. Contact: Service de la communication. Tél.: / Mél. :

5 Supplément - Dit de l UPV n 91 janvier 2006 RECHERCHE ET PUBLICATIONS I SOUTENANCES DE DOCTORAT La discussion philosophique à l école élémentaire et l éducation interculturelle, thèse en Sciences de l éducation par M me Yvette DENIS épouse PILON, soutenue le 26 novembre Jury: M. Richard ÉTIENNE, maître de conférences habilité, université Paul-Valéry ; M. Daniel FAVRE, professeur, université Montpellier II ; M. François GALICHET, professeur émérite IUFM, université Strasbourg II ; M. Michel TOZZI, professeur, université Le manuel scolaire dans la leçon d histoire à l'école élémentaire de 1880 à 1998 : rôles et usages dans la classe, thèse en Histoire et civilisations par M me Angelina CÉSARI épouse OGIER, soutenue le 26 novembre Jury: M. Christian AMALVI, professeur, université Paul- Valéry ; M. François AUDIGIER, professeur, université de Genève (Suisse) ; M. Charles-Olivier CARBONELL, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M me Nicole TUTIAUX-GUILLON, professeur, IUFM du Nord- Pas-de-Calais. Les femmes et l alcool ou l impossible mise en scène de la féminité, thèse en Psychologie option Psychologie clinique : psychopathologie, psychanalyse par M lle Gaëlle MINGANT, soutenue le 30 novembre Jury : M. Jean-Louis BALMES, professeur, université Montpellier I ; M me Isabelle BOULZE, maître de conférences, université Paul-Valéry ; M. Claude-Guy BRUÈRE-DAWSON, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M. Georges-Philippe PAGEAUX, professeur, université Montpellier I ; M. Jean-Bernard PATURET, professeur, université L argumentation en français dans des discours de locuteurs et scripteurs ivoiriens, thèse en Sciences du langage par M lle Prisque BARBIER, soutenue le 2 décembre Jury : M. Robert BOUCHARD, professeur, université Lyon II ; M. Pierre DUMONT, professeur, université des Antilles et de la Guyane ; M. Ambroise QUEFFE- LEC, professeur, université Aix-Marseille I ; M me Michèle VERDELHAN, professeur IUFM, université Recompositions territoriales, développement rural et protection de la nature dans les campagnes d Europe centrale post-socialiste, thèse en Géographie, organisation et recomposition des territoires : espace, société et environnement par M. Samuel DEPRAZ, soutenue le 3 décembre Jury : M. Jean-Paul CHARVET, professeur, université Paris X Nanterre ; M. Frédéric DUFAUX, maître de conférences, université Paris X Nanterre ; M. Gyorgy ENYEDI, professeur émérite, université de Budapest (Hongrie) ; M me Marie-Claude MAUREL, directrice d études, EHESS Paris ; M me Violette REY, professeur, ENS Lyon. L hommage du livre à la cour de France ( ). Approche culturelle, artistique et politique, thèse en Histoire de l art et archéologie option Art et archéologie du Moyen-Âge par M lle Béatrice BEYS, soutenue le 3 décembre Jury : M. Jacques CHIFFOLEAU, directeur d études, EHESS Paris ; M me Anne-Marie LEGARÉ, professeur, université Lille III ; M me Françoise ROBIN, professeur, université Paul-Valéry ; M. Daniel RUSSO, professeur, université de Dijon. Analyse du développement social, cognitif et langagier d élèves en interaction dans des dispositifs de tutorat et débat entre pairs, et du point de vue des enseignants sur ces genres scolaires, thèse en Sciences du langage par M. Jacky CAILLIER, soutenue le 5 décembre Jury : M. Jean-Paul BERNIÉ, professeur, IUFM d Aquitaine, université Bordeaux II ; M me Dominique BUCHE- TON, professeur IUFM, université Paul-Valéry ; M me Anne JORRO, professeur, université Toulouse II Le Mirail ; M me Joëlle RETHORE, professeur, université de Perpignan ; M me Michèle VERDELHAN, professeur IUFM, université Piège et manipulation dans Le Cycle du Hussard de Jean Giono, thèse en Littératures françaises et comparées, arts du spectacle, musicologie par M me Carole FERRIER épouse FAGNO- NI, soutenue le 5 décembre Jury : M me Marie-Louise AUDIN, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M. Jacques CHABOT, professeur émérite, université Aix-Marseille I ; M. Jean- François DURAND, professeur, université Paul-Valéry ; M. André NOT, professeur, université Aix-Marseille I. Coordination des transports et de l occupation de l espace pour réduire la dépendance automobile dans la région métropolitaine de Londres, thèse en Géographie : mutations spatiales : développement, réseaux, littoraux par M. Manuel APPERT, soutenue le 7 décembre Jury : M. Henry BAKIS, professeur, université Paul- Valéry ; M. Laurent CHAPELON, maître de conférences, université Paul-Valéry ; ; M. Gabriel DUPUY, professeur, université Paris I ; M. Peter HALL, professeur, université de Londres (Grande-Bretagne) ; M. Philippe MATHIS, professeur, université de Tours. Le monde des seigneurs pariers. Allègre, une coseigneurie en Languedoc, XII ème -XV ème siècles, thèse en Histoire de l art et archéologie option Art et archéologie du Moyen-Âge par M me Sophie ASPORD épouse MERCIER, soutenue le 8 décembre Jury: M. Nicolas FAUCHERRE, professeur, université de Nantes ; M. Bruno PHALIP, professeur, université Clermont-Ferrand II ; M me Françoise ROBIN, professeur, université Analyse du style de Maurice Ravel au regard de son époque et de ses écrits. Diversité esthétique et unité expressive, thèse en Littératures françaises et comparées, arts du spectacle, musicologie par M me Carine PERRET, soutenue le 9 décembre Jury : M. Jésus AGUILA, professeur, université Toulouse II Le Mirail ; M me Josiane MAS, professeur, université Paul-Valéry ; M. Alain VAILLANT, professeur, université Paul-Valéry ; M. Jean-Jacques VELLY, maître de conférences habilité, université Paris IV Sorbonne ; M. Jean-Claude WOLFF, professeur associé, université L écriture mythologique dans les sonnets amoureux élisabéthains, thèse en Études angloaméricaines par M lle Gaëlle GINESTET, soutenue le 9 décembre Jury : M. Jean-Pierre MAQUERLOT, professeur, université de Rouen ; M. Jean-Luc NARDONE, maître de conférences habilité, université Toulouse II Le Mirail ; M. Yves PEYRÉ, professeur, université Paul- Valéry ; M. Charles WHITWORTH, professeur, université SOUTENANCES DE HDR M. Jean-François MURACCIOLE a présenté ses travaux en vue de l Habilitation à diriger des recherches, en Histoire, le 26 novembre Jury : M. Jean-Marie GUILLON, professeur, université de Provence Aix-Marseille ; M. Bernard LACHAISE, professeur, université Bordeaux III ; M me Christine LEVISSE-TOUZE, docteur d Etat, dir. Mémorial du Mal Leclerc Paris ; M. Jules MAURIN, professeur émérite, université Paul- Valéry ; M. Jean-François SIRINELLI, professeur, IEP de Paris. M me Anne BETOULIERES épouse FRAISSE a présenté ses travaux en vue de l Habilitation à diriger des recherches, en Langues et littératures anciennes, le 3 décembre Jury : M. Jean-Louis CHARLET, professeur, université d Aix en Provence ; M. Bruno BUREAU, professeur, université de Lyon III ; M. Jean-François COTTIER, professeur, université de Saint-Etienne ; M me Christine HAMDOUNE, professeur, université Paul-Valéry ; M. Georges DEVALLET, maître de conférences honoraire, HDR, université Paul-Valéry ; M. Jean MEYERS, professeur, université Suite Supplément - Dit de l UPV n 91 / janvier 2006

6 II RECHERCHE ET PUBLICATIONS Les campagnes de prévention contre le SIDA : culture(s), pratiques, médias. Étude communicationnelle des actions menées en France et en Grèce, thèse en Sciences de l information et de la communication par M lle Eleni MELIOU, soutenue le 9 décembre Jury : M. Jean-Antoine CORBALAN, professeur, université Paul-Valéry ; M. Alex MUCCHIELLI, professeur, université Paul-Valéry ; M me Geneviève PAICHELER, directeur de recherche, CNRS Paris ; M me Persa ZÉRI, professeur, université d Athènes (Grèce). La recension epsilon du Roman d Alexandre, traduction et commentaire. L écriture infinie, ou le «roman» d un mythe, thèse en Études grecques par M me Christine SEMPÉRÉ, soutenue le 10 décembre Jury : M. Alain BILLAULT, professeur, université Paris IV Sorbonne ; M me Corinne JOUANNO, professeur, université de Caen ; M. Pierre SAUZEAU, professeur, université Paul-Valéry ; M. Jacques SCHAMP, professeur, université de Fribourg (Suisse) ; M. Bernard SCHOULER, professeur émérite, université Paul- Valéry ; M. Juergen TRUMPF, secrétaire général honoraire du conseil de l Union européenne, expert. Entre texte et scénographie : théâtralité de la toile à la Renaissance, thèse en Études angloaméricaines par M llle Nathalie RIVÈRE de CARLES, soutenue le 10 décembre Jury : M me Danièle BERTON, professeur, université de Saint-Étienne ; M. André LASCOMBES, professeur, université de Tours ; M. Jean-Marie MAGUIN, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M. Yves PEYRÉ, professeur, université La Conscience et l appréhension du réel dans l œuvre de Rosamond Lehmann, thèse en Études anglo-américaines par M llle Aude FERRAND, soutenue le 10 décembre Jury : M. Alain BLAYAC, professeur, université Paul- Valéry ; M me Françoise BORT, maître de conférences, université de Marne-la-Vallée ; M me Camille FORT, professeur, université Picardie-Jules-Verne ; M. Frédéric REGARD, professeur, ENS Lyon ; M me Christine REY- NIER, professeur, université L utilisation de l autocorrélation spatiale pour l identification de zones à risque épidémiologique et socio-économique en santé animale, thèse en Géographie de la santé par M. Pascal BONNET, soutenue le 12 décembre Jury: M. François BOCQUIER, professeur, INRA Montpellier ; M. Bernard FAYE, chercheur habilité, CIRAD Montpellier ; M. Henri PICHERAL, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M. Emmanuel VIGNERON, professeur, université Paul-Valéry ; M. Jean-Marc ZANINETTI, maître de conférences habilité, université d Orléans. L Élevage et l utilisation du cheval dans le monde romain, thèse en Histoire et civilisations option Histoire ancienne par M me Emmanuelle DEMUR épouse FURET, soutenue le 12 décembre Jury : M. Roland ÉTIENNE, professeur, université Paris I ; M. Martin GALINIER, professeur, université de Perpignan ; M me Armelle GARDEISEN, ingénieur de recherche, CNRS Montpellier ; M me Danièle ROMAN, professeur, université Les différences culturelles et l utilisation des outils de communication interne dans les organisations européennes : comparaison de deux organisations, thèse en Sciences de l information et de la communication par M lle Sophie MAGNIER, soutenue le 12 décembre Jury: M me Arlette BOUZON, professeur, université Toulouse II Le Mirail ; M. Jean-Antoine CORBALAN, professeur, université Paul-Valéry ; M. Alex MUCCHIELLI, professeur, université Paul-Valéry ; M. Clément PAOLI, professeur, université de Marne-la- Vallée. Les fils de Dickens : filiation et focalisation dans cinq adaptations cinématographiques des romans de Charles Dickens, thèse en Études anglo-américaines par M. Luc BOUVARD, soutenue le 12 décembre Jury : M. Francis BORDAT, professeur, université Paris X Nanterre ; M. Yves CARLET, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M me Annie ESCURET, professeur, université Paul-Valéry ; M me Catherine LANO- NE, professeur, université Toulouse II Le Mirail ; M. Gilles MENEGALDO, professeur, université de Poitiers. Satire ou éloge et de quoi? Le théâtre de Carl Sternheim, Écriture dramatique, pratique scénique, réception, thèse en Études germaniques et scandinaves option Littérature par M me Sabine KREMSER épouse DUBOIS, soutenue le 12 décembre Jury : M. Maurice GODÉ, professeur, université Paul- Valéry ; M me Ingrid HAAG, professeur, université Aix- Marseille I ; M. Roland KREBS, professeur émérite, université Paris IV ; M me Dorothée MERCHIERS, professeur, université Le développement territorial périurbain : projets et modélisations paysagères. Les cas de Montpellier et de Barcelone, thèse en Géographie : mutations spatiales : développement, réseaux, littoraux par M lle Sandrine ALINAT, soutenue le 12 décembre Jury : M. Daniel AUCLAIR, directeur INRA, Montpellier ; M. Jean-Paul BORD, professeur, université Paul- Valéry ; M. Philippe CADÉNE, professeur, université Paris VII ; M. Jean-Paul CHEYLAN, directeur de recherche CNRS, université Paul-Valéry ; M. Hervé GUMUCHIAN, professeur, université Grenoble I ; M. Jean-Philippe TONNEAU, chercheur habilité, CIRAD Montpellier. La postmodernité et ses émergences psychopathologiques, thèse en Psychologie option Psychologie clinique : psychopathologie, psychanalyse par M lle Marie-Aude WILKIN, soutenue le 13 décembre Jury : M me Jocelyne BONNET, professeur, université Paul-Valéry ; M. Claude-Guy BRUÈRE-DAWSON, professeur, université Paul-Valéry ; M me Brigitte LEROY- VIEMONT, maître de conférences, université Paul- Valéry ; M. Claude MIOLLAN, professeur, université de Nice ; M. Jean-Michel VIVES, maître de conférences habilité, université de Nice. Les mises en scène du passé au Palais Bourbon ( ). Aux origines d une mémoire nationale, thèse en Histoire et civilisations option Histoire contemporaine par M. Pierre TRIOMPHE, soutenue le 13 décembre Jury: M. Christian AMALVI, professeur, université Paul- Valéry ; M. Charles-Olivier CARBONELL, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M. Francis DEMIER, professeur, université Paris X Nanterre ; M. Jean GARRIGUES, professeur, université d Orléans ; M. Jean-François JACOUTY, professeur, université Paul- Valéry. Du rural à l urbain. Intégrations, usages et gestions de l arbre dans les paysages de la Méditerranée nord-occidentale, thèse en Géographie : organisation et recomposition des territoires ; espace, société et environnement par M lle Corinne PARDO, soutenue le 14 décembre Jury : M me Alix AUDURIER-CROS, professeur, École d architecture de Montpellier, M me Claudine DUR- BIANO, professeur émérite, université Aix-Marseille I M. Maurice GOZE, professeur, université Bordeaux III ; M me Anne HONEGGER, chargée de recherche CNRS, université Lyon III ; M. Yves LUGINBÜHL, directeur de recherche CNRS, université Paris I ; M. Daniel PUECH, chargé de recherche habilité CNRS, université Virginia Woolf et les écritures du moi : le journal et l autobiographie, thèse en Études anglo-américaines par M. Frédérique AMSELLE, soutenue le 14 décembre Jury : M. Alain BLAYAC, professeur, université Paul- Valéry ; M. Daniel FERRER, directeur de recherche, CNRS Paris ; M me Elena GUALTIERI, maître de conférences, université du Sussex (Royaume-Uni) ; M. Frédéric REGARD, professeur, ENS Lyon ; M me Christine REYNIER, professeur, université Le fantôme dans la machine, thèse en Sociologie par M. Lambert LIPOUBOU, soutenue le 14 décembre Jury : M. Patrick BAUDRY, professeur, université Bordeaux III ; M. Mohand KHELLIL, professeur, université Paul-Valéry ; M. Bernard SALIGNON, professeur, université Paul-Valéry ; M me Danièle VAZEILLES, professeur, université Paul-Valéry ; M me Chris YOUNES, professeur habilité, École d architecture de Clermont- Ferrand. Jeu de rôle formatif et maturation des adultes, thèse en Sciences de l éducation par M. Stéphane DANIAU, soutenue le 14 décembre Jury : M. Jean-Pierre BOUTINET, professeur, université d Angers ; M. David CROOKALL, maître de conférences habilité, université de Nice ; M. Jacques GUIGOU, professeur, université Paul-Valéry ; M. Pierre HÉBRARD, maître de conférences habilité, université

7 RECHERCHE ET PUBLICATIONS III NOUVELLES PUBLICATIONS Linguistique barbare, par Jean-Marie Prieur, Montpellier, Service des publications de l université Paul-Valéry, 2005, 202 p., 10 euros. >>> Dépité le linguiste, que le sujet parlant se dérobe à sa prise, comme le renard de la fable en vient à penser que ce sujet ne le concerne pas, puisque c est à travers et par delà tout travail s effectuant selon les «impératifs de la science et de la technique», lesquels, rappelle S. Leclaire, exigent «l uniformisation des pratiques et des discours», que ne cesse de se relancer le dit sujet. C est-à-dire chacun de nous qui, parlant, sommes dans la langue comme, respirant, nous sommes dans l air, l aspirons, la restituons telle qu'alors la langue est cela même que notre parole produit par notre profération lancée en avant de nous. Il en résulte une singularité irréductiblement réitérée et indéfiniment multipliée. [...] La linguistique barbare serait alors, comme la psychanalyse a pu en proposer l exemple, une science paradoxale des singularités. Travail paradoxal exigeant la mise en œuvre d'une dialectique délicate, fragile, sans cesse débordée, de devoir se fonder sur l indéterminé, l advenant, la relation d inconnu. Franck Ducros Jean Cocteau. Une poétique du sommeil, thèse en Littératures françaises et comparées, arts du spectacle, musicologie option Littérature française par M me Patricia PIOVI épouse LAM- BERTIN, soutenue le 15 décembre Jury : M. Pierre CAIZERGUES, professeur, université Paul-Valéry ; M. Pierre CITTI, professeur, université Paul-Valéry ; M. David GULLENTOPS, professeur, université libre de Bruxelles (Belgique) ; M. Jean TOUZOT, professeur émérite, université Paris IV Sorbonne. Assainissement, salubrité et santé en milieu urbain : le cas de Saint-Louis du Sénégal, thèse en Géographie de la santé par M. Zeyni El Abidine SY, soutenue le 16 décembre Jury : M. Jean-Claude ARNAUD, professeur, ûniversité de Rouen ; M. Jean-Pierre DEDET, professeur, université Montpellier ; M. Jean-Pierre DOUMENGE, professeur, université Paul-Valéry ; M. Henri PICHERAL, professeur émérite, université «Le pèlerin funambule». Usages, pratiques et dérives des régressions dans les vies antérieures aujourd hui en France, thèse en Ethnologie-Anthropologie par M lle Barbara CONTOU- CARRERE, soutenue le 16 décembre Jury : M me Françoise CHAMPION, chargée de recherche, CNRS Paris ; M. Éric NAVET, professeur, université Strasbourg II ; M. Jean-Bruno RENARD, professeur, université Paul-Valéry ; M. Claude RIVIÈRE, professeur émérite, université Paris V ; M me Danièle VAZEILLES, Professeur, université Contribution à l étude de la mémoire de travail visuo-spatiale : effets du vieillissement cognitif et de différentes variables expérimentales sur les performances mnésiques de relocalisation spatiale de formes visuelles, thèse en Psychologie option Psychologie expérimentale par M lle Sophie SIMON, soutenue le 19 décembre Jury: M. Denis BROUILLET, professeur, université Paul- Valéry ; M. André CHARLES, professeur, université Bordeaux II ; M. Roger FONTAINE, professeur, université de Tours ; M. Guy LABIALE, professeur, université L euthanasie, entre histoire et éthique. Approche anthropologique, thèse en Ethnologie-Anthropologie par M. Gilbert TERRADES, soutenue le 19 décembre Jury : M me Jocelyne BONNET, professeur, université Paul-Valéry ; M. Charles-Olivier CARBONELL, professeur émérite, université Paul-Valéry ; M. Jean-Pierre JARDEL, professeur émérite, université de Nice ; M. Jean-Marie Prieur est professeur en Sciences du langage à l université Revue Traverses, numéro 6 Impensés de la linguistique, Montpellier, Service des publications de l université Paul-Valéry, 2005, 254 p., 12 euros. >>> Deux textes traitant de la poésie pour ouvrir puis clore ce numéro de Traverses. Ils disent, chacun dans son style, combien la poésie est l impensé de la linguistique actuelle, de la linguistique en ses atours positivistes, et combien aussi la question du sujet comme tension opère tant dans l'acte de traduire que dans la mise en voix et en musique du poème. Du sujet comme tension tel est sous des angles divers l'enjeu des autres textes qui composent ce volume, tel aurait pu être son intitulé. L abord de cette question n'est, à l exception de l article de T. Arnavielle, ni épistémologique, ni historique ; littérature, relations aux langues, acquisition du langage y sont convoquées pour la moduler en extension. Manière aussi de confronter la linguistique à ses marges ou à ses impensés. Que cette tension y soit pensée comme multiple désir, rythme, incident critique, lapsus, pluriel de voix et de langues, vide interstitiel ou appropriation de la langue dit assez qu'elle est constitutive de la subjectivité. Michel MIAILLE, professeur, université Montpellier I. Étude des différentes fonctions de l inhibition dans la schizophrénie : aspects cognitifs, cliniques et imagerie cérébrale, thèse en Psychologie option Psychologie expérimentale par M me Anne DUMON épouse GROSSELIN, soutenue le 20 décembre Jury: M. Denis BROUILLET, professeur, université Paul- Valéry ; M. Francis EUSTACHE, professeur, université de Caen ; M. Jacques JUHEL, professeur, université Rennes II ; M. Bernard LAURENT, professeur, université de Saint-Étienne ; M. Jacques PELLET, professeur, université de Saint-Étienne. Pour une idianthropologie politique. Approche critique, sexuée et politique des histoires de vie en formation, thèse en Sciences de l éducation par M me Geneviève CONFORT épouse SABATHÉ, soutenue le 6 janvier Jury : M me Françoise ALBERTINI, maître de conférences habilité, université de Corse Pascal Paoli ; M. Denis BROUILLET, professeur, université Paul-- Valéry ; M me Christine DELORY-MOMBERGER, maître de conférences habilité, université Paris XIII ; M. Jacques GUIGOU, professeur, université Paul-Valéry ; M. Guy JOBERT, professeur, Conservatoire national des arts et métiers, Paris. Le procès de l Histoire au XXe siècle, Textes réunis et présentés par Renée Ventresque, Montpellier, Service des publications de l université Paul-Valéry, 2005, 208 p., 15 euros. >>> À l exception probable de P. Éluard, les écrivains ici réunis partagent à des degrés divers la même conviction : nul progrès à attendre de l Histoire ni aujourd hui ni demain. Quelques-uns vont jusqu à rallier le discours catastrophiste qui caractérise une part de la contemporanéité littéraire en dressant, chacun de son côté, un même bilan sanglant de leur siècle. La conclusion aussi est la même : l horreur croît sans s épuiser. Mais la mise en question de l Histoire n est pas une invention du XX e siècle. Ni les doutes de l écrivain sur la place qu il occupe dans son époque. Ni même la pensée que la littérature est à l agonie. Roland Barthes qui diagnostique si volontiers «la Mort de la littérature», constatait dès 1960 : «Nous sortons d un moment, celui de la littérature engagée. La fin du roman sartrien, l indigence imperturbable du roman socialiste, le défaut d un théâtre politique, tout cela, comme une vague qui se retire, laisse à découvert un objet singulier et singulièrement résistant : la littérature.» Peut-être sommes-nous sortis à notre tour d un moment, celui de la fin de la littérature. Resterait cet «objet singulier et singulièrement résistant». Les textes qui contribuent à le faire vivre en dépit de tout (ou à cause?) sont autant de réponses formelles données au chaos et à l incohérence de l Histoire par des sujets dont la relation parfois extrême à l Histoire de la défiance au reniement signe le plus sûrement, toute espérance idéologique, ou simplement humaniste, perdue, leur inscription dans l Histoire.

8 IV RECHERCHE ET PUBLICATIONS BLOC-NOTES Pratique théâtrale en FLE > jeudi 23 février de 17 h à 19 h à la salle Jourda, Daniel Delas (Université de Cergy- Pontoise) interviendra sur le thème : «Quand le sujet historique, le sujet du poème et l itinéraire affectif se rencontrent : génèse et écriture de L.S. Senghor, sujet nègre et rencontre amoureuse, la médiation du rythme». L Entrée est libre. Conférence d ethnomusicologie La première conférence d ethnomusicologie (cycle 2006) a lieu le vendredi 27 janvier à la Salle Jourda, Bât. Recherche (BRED). Elle a pour sujet : «Le répertoire sacré des mohoria du Bastar, Chattisgarh, Inde centrale» par Nicolas PRÉVOT, doctorant à l université de Paris X. Infos : J. Bouët (responsable de l enseignement), maître de conférences à l université Mél. : Tél. : Musicothérapie : journée portes ouvertes Les enseignants de musicothérapie vous invitent à une journée portes ouvertes le mercredi 8 février à partir de 14 heures au 11, rue Saint Louis à Montpellier. Au programme : conférences, ateliers découverte, rencontres > Infos : secrétariat de musicothérapie au Mél. : Agence universitaire de la francophonie Mobilité scientifique et universitaire 1. Bourses de formation à la recherche / Appel international à candidatures L Agence universitaire de la francophonie (AUF) propose des solutions pour financer vos recherches ou vos études à l étranger. Les mobilités de formation à la recherche s effectuent au sein du réseau des établissements membres de l AUF. Ces bourses conduisent les étudiants francophones à l extérieur de leur pays, dans ou en dehors de leur région, et leur permettent d accomplir une partie de leur cursus universitaire. Les bourses de formation à la recherche s adressent aux étudiants titulaires d un master 2 (DEA ou équivalent) qui poursuivent leurs études en vue de préparer et de soutenir une thèse de doctorat. Elles doivent favoriser les thématiques prioritaires au plan régional et viser si possible la co-tutelle. Ces bourses sont accordées pour une durée d un an renouvelable deux fois au maximum (sous réserve des résultats obtenus). Les boursiers doivent, chaque année, alterner leur séjour entre la région d origine et la région d accueil suivant le protocole qui aura été défini. Télécharger tout document utile sur le site de l AUF : appel_ offre.html?id=1587&programme=6 Infos : 2. Bourses de perfectionnement en recherche (post-doc) / Appel international à candidatures L Agence universitaire de la francophonie (AUF) propose plusieurs autres bourses pour assurer le développement de l excellence régionale et permettre la structuration de la recherche en Francophonie. Ces bourses s effectuent au sein du réseau des établissements membres de l AUF. Les bourses de perfectionnement en recherche sont accordées aux titulaires d un doctorat depuis moins de 5 ans et/ou aux chercheurs en phase finale d études doctorales. Les candidats devront avoir soutenu leur thèse avant le 31 décembre de l année de sélection. Les bourses sont accordées pour une durée de 3 à 10 mois. Date de remise : 16 janvier 2006 Télécharger tout document utile sur le site de l AUF : appel_offre.html?id=1587&programme=6 Valorisation de la recherche Egide - Appel à candidatures 2006 Programme d actions intégrées (PAI) STAR (Corée) STAR est le programme d actions intégrées franco-coréen. Il est mis en œuvre en Corée par la KOSEF (Korea Science and Engineering Foundation) pour le compte du MOST (ministère de la Science et de la Technologie). L objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques entre les laboratoires de recherche des deux pays. STAR soutient également des ateliers bilatéraux de recherche, qui doivent être proposés conjointement par un chercheur français et un chercheur coréen, désignés comme co-organisateurs de l'atelier. Pour l appel publié en décembre 2005, le programme s attachera à favoriser la mobilité des jeunes chercheurs au niveau doctoral et post-doctoral, à susciter des partenariats nouveaux et évitera la récurrence du soutien aux équipes déjà en relation. L appel à candidatures est ouvert aux laboratoires de recherche rattachés à des établissements d'enseignement supérieur, à des organismes de recherche et/ou à des entreprises. Les domaines scientifiques éligibles à ce programme sont : Nouveaux matériaux et nanotechnologies, Sciences de la vie et biotechnologies, Sciences et technologies de l information et de la communication, Sciences fondamentales, Aéronautique et espace, Sciences humaines et sociales. La date limite de co-déposition des dossiers est fixée au 20 janvier 2006 Diffusion des résultats : 20 mars 2006 Début des projets : 1 er avril 2006 Infos : appels/star.jhtml Appel à propositions Commission européenne/6 e PCRDT Programme «science et société» L appel à propositions «Science Shops : recherche et société civile locale» a été publié au JOCE le 15 novembre L objectif de cet appel est d aider les «sciences shops» à traiter des besoins spécifiques identifiés par la société civile locale tout en optimisant l exploitation des résultats de la recherche et de l expertise disponible. Les propositions devront être fondées sur les besoins de la société civile locale et rapprocher les acteurs de la recherche et les utilisateurs (organisations de la société civile locale). > Date de clôture : le 30 mars 2006 Infos : Bourse de voyage Cette bourse est destinée à tous les étudiants boursiers ou non qui doivent accomplir un stage obligatoire en entreprise, et non pas d études à l étranger. La durée minimum d un stage est fixée impérativement à 30 jours. À noter que la bourse ne peut servir qu à financer une partie du voyage. Elle est également incompatible avec les bourses de mobilité pour le même stage. Pour l année universitaire 2005/2006, les dossiers doivent être déposés avant le 20 mars Renseignements : Service des bourses, bât. administratif Les Guilhems, bureau 24 au rez-de-chaussée. Tél. : Prêt d honneur Le prêt d honneur peut être proposé à tout étudiant qui répond aux conditions suivantes : être de nationalité française ; ne pas bénéficier d une bourse ou d une allocation d études, le cumul des deux aides n étant pas autorisé ; suivre une formation habilitée à recevoir des boursiers de l enseignement supérieur. Le montant du prêt est compris entre et euros. Le dossier de la demande est à retirer avant le 30 janvier auprès du CROUS, Service des prêts d honneur, 2, rue Monteil, Montpellier cedex 1.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix»

Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix» Le CRD vous propose : Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix» «Martin Squelette» (juin 2011) Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Communauté urbaine d Alençon 1

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

LA CLASSE DE PREMIERE

LA CLASSE DE PREMIERE LA CLASSE DE PREMIERE Depuis la rentrée 2011, les élèves de 1 ère bénéficient d un conseil d orientation anticipé. Objectif : mûrir leur projet de poursuite d études dans l enseignement supérieur et faciliter

Plus en détail

MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES. Une formation à votre rythme

MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES. Une formation à votre rythme MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES Une formation à votre rythme DE QUOI S AGIT-IL? Ce master, mis en place par l Université de Rouen, s adresse aussi aux professionnels

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Master 2 Professionnel «Production et diffusion musicale» Nouvelle formation 2013/2014 Le master 2 production et diffusion musicale est une

Plus en détail

Numéro 3 Décembre 2013

Numéro 3 Décembre 2013 La lettre de l orientation des Lycées français en Espagne Numéro 3 Décembre 2013 Terminales En France Zoom sur les Instituts d Etudes Politiques I.E.P Aux côtés de Sciences Po Paris, sans doute le plus

Plus en détail

Conservatoire. de Carcassonne Agglo

Conservatoire. de Carcassonne Agglo Conservatoire de Carcassonne Agglo renseignements Conservatoire Intercommunal de Carcassonne Agglo Quartier Prat Mary - Avenue Jules Verne Tél. : 04 68 10 56 35 conservatoire@carcassonne-agglo.fr Coût

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Juin 2007 Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Suite au protocole d accord des Présidents des six Universités de la région Nord - Pas-de-

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR

PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR PREPARATION AUX CONCOURS SCES-PO LE BON SAUVEUR 1) Qu est ce qu un IEP? Institut d Etudes Politiques appelé Sces-Po Formation pluridisciplinaire d excellence et reconnue internationalement Un cycle de

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*.

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*. MASTER MUSIQUE ET MUSICOLOGIE : DIRECTION DE CHOEUR (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : MUSIQUE ET MUSICOLOGIE Spécialité : DIRECTION DE CHOEUR

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

Production de spectacles vivants

Production de spectacles vivants Production de spectacles vivants ACTIVITÉS ET PRODUCTIONS ARTISTIQUES LES SPECTACLES Ils sont basés sur le même concept : associer les images aux sons, le tout en direct laissant une grande part à l improvisation

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) conduisant au doctorat d art et de création Sacre est ouvert à tous les

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Devenir musicien intervenant

Devenir musicien intervenant Devenir musicien intervenant Musicien intervenant : une formation novatrice pour un acteur engagé dans le développement culturel, un métier de passion pour un musicien prêt au partage de la musique. Vous

Plus en détail

Les poursuites d études en lettres modernes? I Que faire après une L2?

Les poursuites d études en lettres modernes? I Que faire après une L2? Les poursuites d études en lettres modernes? I Que faire après une L2? Si vous visez une insertion professionnelle à court terme, vous pouvez postuler pour entrer dans certaines licences professionnelles

Plus en détail

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique 3ème Cycle Musique Le doctorat de musique Recherche et pratique Ce cycle est ouvert sur concours aux candidats, titulaires d un diplôme national de Master ou d un des diplômes du CNSMDP ou du CNSMDL conférant

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1)

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) 1 COMPTE-RENDU DU 29-03-2013 A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) Dispositifs généraux de licence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne M. Boutry, président 51 000 inscrits sur

Plus en détail

Sciences Po Bordeaux et l Institut des Sciences de l Information et de la Communication présentent : Le forum CPP. Le WEB ADMINISTRATIF en France

Sciences Po Bordeaux et l Institut des Sciences de l Information et de la Communication présentent : Le forum CPP. Le WEB ADMINISTRATIF en France DOSSIER DE PRESSE Sciences Po Bordeaux et l Institut des Sciences de l Information et de la Communication présentent : Le forum CPP Le WEB ADMINISTRATIF en France rapport 2008 18 mars 2008 18h30/21h Club

Plus en détail

festival Ciné-Droit Le travail Du 30 mars au 5 avril 2011 3 e édition Colloque, projections et débats Sous la présidence et en présence

festival Ciné-Droit Le travail Du 30 mars au 5 avril 2011 3 e édition Colloque, projections et débats Sous la présidence et en présence festival Ciné-Droit Sur une proposition de la faculté Jean-Monnet Du 30 mars au 5 avril 2011 3 e édition Le travail Sous la présidence et en présence d Elisabeth Roudinesco Au cinéma Trianon, à la faculté

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

LES ÉTUDES EUROPÉENNES AUJOURD HUI : ENJEUX, OBJECTIFS, MOYENS PROGRAMME

LES ÉTUDES EUROPÉENNES AUJOURD HUI : ENJEUX, OBJECTIFS, MOYENS PROGRAMME LES ÉTUDES EUROPÉENNES AUJOURD HUI : ENJEUX, OBJECTIFS, MOYENS COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISÉ PAR L INSTITUT D ÉTUDES EUROPÉENNES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 EN COOPÉRATION ET AVEC LE SOUTIEN DE : L UNIVERSITÉ

Plus en détail

UNE UNIVERSITÉ DE CULTURE OUVERTE SUR LE MONDE. www.univ-montp3.fr ROUTE DE MENDE F-34199 MONTPELLIER CEDEX 5 +33(0)4 67 14 20 00

UNE UNIVERSITÉ DE CULTURE OUVERTE SUR LE MONDE. www.univ-montp3.fr ROUTE DE MENDE F-34199 MONTPELLIER CEDEX 5 +33(0)4 67 14 20 00 ARTS, LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES UNE UNIVERSITÉ DE CULTURE 06/2015 ROUTE DE MENDE F-34199 MONTPELLIER CEDEX 5 +33(0)4 67 14 20 00 OUVERTE SUR LE MONDE www.univ-montp3.fr Université

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

GRETA (Prépa Concours)

GRETA (Prépa Concours) Le GRETA (Groupement d ETAblissements) rassemble des établissements publics parisiens afin d assurer pour le compte de l Education nationale une mission de formation continue et d insertion professionnelle.

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE LILLE EN ROUTE VERS LA COP 21

L UNIVERSITÉ DE LILLE EN ROUTE VERS LA COP 21 PACTE pour la transition écologique penser, agir, construire L UNIVERSITÉ DE LILLE EN ROUTE VERS LA COP 21 CYCLE DE CONFERENCES L UNIVERSITÉ DE LILLE S ENGAGE Le PACTE - Penser, Agir, Construire pour la

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail Université en Arts, Lettres et Langues (ALL) Sciences Humaines et Sociales (SHS) Sciences, Technologies, Santé (STS) Droit, Économie, Gestion (DEG) Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le

Plus en détail

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche http://adstic.free.fr adstic@gmail.com Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche Qu est ce que l Adstic? L Adstic est l association des doctorants du campus sciences et techniques

Plus en détail

Les masters en langues

Les masters en langues Traduction-Interprétation Études anglophones traduction littéraire : Paris Études européennes et langues étrangères et échanges internationaux traduction économique et juridique : Juriste international

Plus en détail

Un cursus théâtral complet avec 4 cycles d'études :

Un cursus théâtral complet avec 4 cycles d'études : Un cursus théâtral complet avec 4 cycles d'études : Cycle de sensibilisation (enfants, adolescents et jeunes adultes), 1 er Cycle, 2 ème Cycle et 3 ème Cycle spécialisé (adultes) Avec le Théâtre et la

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24468 Intitulé Licence : Licence Licence Information-communication (fiche nationale)

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

SPECTACLES PETITE ENFANCE :

SPECTACLES PETITE ENFANCE : SPECTACLES PETITE ENFANCE : PHENOMENE DE MODE OU PROJET DE SOCIETE? Mémoire présenté pour l obtention du : DESS Management du Spectacle Vivant Promotion 2003-2004 Directeur de mémoire : René LAFITE Dominique

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT VIDEO CONFERENCES Michel Lebreton lebreton.mic@gmail.com Photo Alain Dhieux - Calais DU FOLK AUX MUSIQUES TRAD 50 ANS DE REVIVALISME Cette rencontre en deux volets retrace

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr

Préparation au concours Sciences Po. Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Sciences Politiques Préparation au concours Sciences Po Cours Galien Lyon 68, cours Albert Thomas 69008 Lyon 04 78 01 00 81 lyon@cours-galien.fr Établissement d enseignement privé déclaré auprès du Rectorat

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2006

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2006 note d information 07.28 MAI www.education.gouv.fr En 2006, 14 172 postes ont été ouverts aux concours de recrutement de professeurs des écoles publiques. Ce nombre de postes correspond à 4 de l ensemble

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT de Cergy Pontoise Licence professionnelle, activités et techniques de communication, spécialité

Plus en détail

Professeurs invités (Séminaire et Journée d étude)

Professeurs invités (Séminaire et Journée d étude) Séminaire interdisciplinaire «Réfléchir le son : musique, théâtre, littérature et cinéma», du 7 janvier au 18 février 2010 à la Faculté de Musique de l Université de Montréal L Observatoire international

Plus en détail

Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013

Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013 Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013 Les cours, séminaires et réunions ont lieu (sauf indication contraire) salle E 25 de l Ancienne

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Grade : Maître de conférences Classe Normale

Notice biographique Repères biographiques communs. Grade : Maître de conférences Classe Normale Nom : RUBIO Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Ecole doctorale Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : NATHALIE Grade : Maître de conférences Classe Normale Section :

Plus en détail

Sciences humaines et sociales

Sciences humaines et sociales Licence Sciences humaines et sociales Anthropologie sociale - Ethnologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Mention Anthropologie sociale - Ethnologie Conditions d accès Niveau bac + 2, Validation

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS

RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS 1 ère Convention nationale du RUMPRIS Grenoble AlpeExpo 24 janvier 2006 LA NOUVELLE ECONOMIE DU SPORT : DES VOIES INEDITES

Plus en détail

<< PLATFORM > < Grand Est >>

<< PLATFORM > < Grand Est >> PROGRAMME DE RÉSIDENCES DES FRAC DU GRAND EST EDITION 2008 // Appel à candidature >>> PRESENTATION DES FRAC >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Les Fonds régionaux d art contemporain du Grand

Plus en détail

CANDIDATURES AUX EXAMENS D ENTRÉE À LA FORMATION AU DIPLÔME NATIONAL SUPÉRIEUR PROFESSIONNEL DE MUSICIEN

CANDIDATURES AUX EXAMENS D ENTRÉE À LA FORMATION AU DIPLÔME NATIONAL SUPÉRIEUR PROFESSIONNEL DE MUSICIEN BORDEAUX AQUITAINE PÔLE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR CANDIDATURES AUX EXAMENS D ENTRÉE À LA FORMATION AU DIPLÔME NATIONAL SUPÉRIEUR PROFESSIONNEL DE MUSICIEN Cher(e) candidat(e), Bordeaux, le 08 janvier 2015

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords : 100 ans plus tard, quelle protection pour quel patrimoine?

La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords : 100 ans plus tard, quelle protection pour quel patrimoine? Journées d études «Droit et gouvernance du patrimoine architectural et paysager» www.univ-angers.fr/droit La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords : 100 ans plus

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Les Classes de Chant Choral Ensembles Vocaux «Filière voix» et la Classe de Chant

Les Classes de Chant Choral Ensembles Vocaux «Filière voix» et la Classe de Chant Communauté urbaine d Alençon Conservatoire à rayonnement départemental BP 362 61014 ALENÇON Cedex Téléphone : 02 33 32 41 72 Fax : 02 33 32 48 10 Mél : conservatoire.musique@ville-alencon.fr LES LIEUX

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Pôle supérieur d enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE

Pôle supérieur d enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE Pôle supérieur d enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE Fiche discipline 2009-2010 DNSPM Direction d ensembles vocaux et instrumentaux Présentation

Plus en détail

"L Arbre en lumière" Dossier de presse

L Arbre en lumière Dossier de presse Dossier de presse "L Arbre en lumière" 10 juillet / 15 août 2015 - Marciac (Gers) Exposition Organisée par l Association Française d Agroforesterie, Arbre & Paysage 32 et la Galerie Espace Eqart, avec

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre des Etudes Arabes et de l Orient Contemporain (CEAOC) EA 1734 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Les finances publiques

Les finances publiques .Société française de finances publiques Colloque Les finances publiques Quelle place pour demain? 15 et 16 janvier 2015 Ministère des Finances et des comptes publics Jeudi 15 janvier 2015 8H30 : Accueil

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2016

Taxe d apprentissage 2016 Taxe d apprentissage 2016 Université Paris 8 2 rue de la liberté 93526 Saint-Denis cedex www.univ-paris8.fr Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis 2 rue de la liberté 93526 Saint-Denis cedex Métro :

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire et analyse des arts de la scène, musique, danse, théâtre

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire et analyse des arts de la scène, musique, danse, théâtre www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire et analyse des arts de la scène, musique, danse, théâtre Présentation de la formation Le master Histoire et analyse des arts de la scène réunit les études musicales,

Plus en détail

ANNEE 2015-2016. le 03 juillet 2015 DEMANDE D ADMISSION EN MASTER «PROFESSIONNEL» (uniquement pour les étudiants titulaires de diplômes français)

ANNEE 2015-2016. le 03 juillet 2015 DEMANDE D ADMISSION EN MASTER «PROFESSIONNEL» (uniquement pour les étudiants titulaires de diplômes français) 1 ANNEE 2015-2016 le 03 juillet 2015 DEMANDE D ADMISSION EN MASTER «PROFESSIONNEL» (uniquement pour les étudiants titulaires de diplômes français) (diplômes étrangers : dates et procédures spécifiques

Plus en détail

recherche L enseignement des littératures étrangères et la traduction - pourquoi et comment enseigner les littératures asiatiques?

recherche L enseignement des littératures étrangères et la traduction - pourquoi et comment enseigner les littératures asiatiques? CERC Centre d'études et de Recherches Comparatistes recherche Colloque L enseignement des littératures étrangères et la traduction - pourquoi et comment enseigner les littératures asiatiques? Jeudi 4 juin

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez LA mission départementale de la culture DE l AVEYRON en partenariat avec l OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES PROPOSE Un séminaire de réflexion sur le thème LA PARTICIPATION À LA VIE ARTISTIQUE ET

Plus en détail

D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle. Règlement

D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle. Règlement 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle Règlement ARTICLE 1 : CREATION Il est créé, par

Plus en détail

FOIRE AUX PROJETS D AFRIQUE DE L OUEST ROTARY CLUB ABIDJAN RIVIERA PROJET CRESCENDO CONCOURS DE MUSIQUE ET DE CHANT CLASSIQUE ET MODERNE.

FOIRE AUX PROJETS D AFRIQUE DE L OUEST ROTARY CLUB ABIDJAN RIVIERA PROJET CRESCENDO CONCOURS DE MUSIQUE ET DE CHANT CLASSIQUE ET MODERNE. ROTARY CLUB ABIDJAN RIVIERA PROJET CRESCENDO CONCOURS DE MUSIQUE ET DE CHANT CLASSIQUE ET MODERNE Octobre 2008 1 CONTEXTE /JUSTIFICATION La culture musicale favorise la réalisation de l être, l expression

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

ANGLAIS / NIVEAU ELEMENTAIRE *

ANGLAIS / NIVEAU ELEMENTAIRE * ANGLAIS / NIVEAU ELEMENTAIRE * Cours AC.1 Extensif Faire face à des situations de la vie courante, en anglais, dans un environnement international (écrit et oral). Activation des connaissances antérieures.

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

Programme de la formation

Programme de la formation Programme de la formation Ce document vous est fourni à titre informatif afin d'avoir un maximum d'informations sur le master médiation et communication scientifique. Vous pouvez retrouver ces informations

Plus en détail

Le Théâtre de vos Passions

Le Théâtre de vos Passions Saint-Laurent Le Théâtre de vos Passions Dramatique & d Art Musique de Conservatoire Municipal Ville à vivre Qu'est ce que l'art théâtral au sein du conservatoire? L 'art théâtral au sein du conservatoire

Plus en détail

HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM RAPPORT INTERMEDIAIRE

HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM RAPPORT INTERMEDIAIRE HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM European Commission Project ALFA n II-0379-FCD RAPPORT INTERMEDIAIRE I. Rappel des objectifs de l action: Développer

Plus en détail

Une Ecole Doctorale en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication et ses Applications

Une Ecole Doctorale en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication et ses Applications Une Ecole Doctorale en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication et ses Applications une collaboration Franco-Italienne/Italo-Française 1 Préambule Ce projet est expérimental pour

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles dans l enseignement public Session 2010

Concours de recrutement de professeurs des écoles dans l enseignement public Session 2010 note d informationdécembre 11.25 En 1, 7 462 professeurs des écoles ont été recrutés en réussissant le concours parmi les 38 653 candidats qui s y sont présentés. Ce dernier chiffre est en baisse depuis

Plus en détail

Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) Licence

Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) Licence Explications Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) S1 1er semestre 1ère année de licence S3 1er semestre 2ème année de licence S5 1er semestre 3ème année de licence S7

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail