COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani"

Transcription

1 COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani

2 Aperçu de la société (1/2) 2 Micro-Macinazione Micro-Macinazione est le leader européen de micronisation de principes actifs pharmaceutiques. La société est également engagée dans le développement, la distribution et la vente d équipements de micronisation au travers son département d engineering. L entreprise a été fondée en 1970 et est basée à Molinazzo di Monteggio, dans le canton du Tessin. La société à une capacité de micronisation d environ tonnes par année soit la plus large d Europe. Micro-Macinazione possède pas moins de 25 systèmes de micronisation (appelés «jet-mills») dans deux usines certifiées GMP («Good Manufacturing Pratice»).

3 Aperçu de la société (2/2) 3 Principes de micronisation La micronisation de principes actifs pharmaceutiques est un élément indispensable à l industrie pharmaceutique pour les produits nécessitant une granulométrie inférieure à 10 microns. Par exemple, les médicaments injectables et les poudres inhalantes nécessitent une granulométrie dans un intervalle de 2 à 20 microns. La micronisation est le terme qui décrit le processus de réduction de la taille moyenne des particules d un matériau solide. Le procédé consiste à projeter des grains de poudre les uns contre les autres dans le but de provoquer l éclatement de ceux-ci en grains plus fins.

4 Contexte transactionnel 4 Vente dans le cadre d une succession En 1996, Micro-Macinazione fut rachetée par son management dans le cadre d une transaction MBO. L entreprise compte alors 4 actionnaires. Micro-Macinazione a ensuite considérablement développé son activité de micronisation auprès des grandes entreprises pharmaceutiques. La société a également acquis de nouveaux terrains et immeubles afin d augmenter sa capacité de production et permettre à son département de recherche et développement de s agrandir. Le propriétaire et co-actionnaire majoritaire décide alors de vendre la société afin de pouvoir se concentrer sur le développement d une autre société, Sintetica. Ce dernier manifeste toutefois une forte volonté de poursuivre le développement de Micro- Macinazione et se tient prêt à rester au Conseil d Administration de l entreprise pendant un certain temps afin d assurer une transition optimale.

5 Types d acquéreurs potentiels 5 2 types d acquéreurs principaux Acquéreur stratégique + + Volonté d internaliser le processus de micronisation Connaissance du marché, des acteurs et des différents procédés Synergies potentielles (prêt à payer un prix élevé) - - Préservation de la confidentialité Approche des clients ou concurrents directs Problématique d intégration du département d engineering (aspect service) Acquéreur financier Positionnement sur un marché de niche à fort potentiel de croissance Ressources financière pour développer la société Conservation de la culture d entreprise Compréhension des spécificités de l activité et des services de micronisation Absence de synergie Compatibilité?

6 Gestion des contacts et des offres 6 Europe > 10 Amérique du Nord > 100 Asie > 10 4 offres indicatives France (stratégique) Italie (financier) Japon (stratégique) Suisse (financier) Au total > 120 sociétés contactées à travers le monde: États-Unis, Canada, France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Inde, et Japon, entre autres. + 1 société intéressée à gérer en parallèle au processus en cours

7 Éléments transactionnels 7 Processus compétitif La création et le maintien d une tension compétitive entre les acquéreurs potentiels comparable à une situation de vente aux enchères permet de faire monter le prix des offres indicatives. Structuration de la transaction Plusieurs éléments propres à la structure de la transaction peuvent avoir une influence sur le prix payé par le vendeur: Earnout: mise en place de payements additionnels en différé indexé à la performance future de l entreprise (par exemple, en proportion à l EBITDA); OpCo-PropCo: opération qui consiste à séparer la société opérationnelle des actifs immobiliers (par exemple sous forme de «sales and leaseback») afin de maximiser la valeur de l entreprise; Réinvestissement: possibilité pour l actionnaire principal de devenir co-investisseur à l aide d un prêt actionnaire-vendeur et de réaliser une plus-value lors de sa sortie.

8 Gestion du calendrier 8 Quelles informations faut-il transmettre et à quel moment? A quel moment et à qui faut-il donner l exclusivité? Comment gérer au mieux les négociations? Gestion de dataroom Présentations du management Due diligence Négociations Comment maintenir une tension compétitive entre les acquéreurs potentiels? Comment gérer les problématiques de confidentialité? Comment conserver et gérer plusieurs processus en parallèle?

9 Aspects contractuels 9 Négociation du contrat de vente (SPA) Il est primordial d être bien préparé et conseillé pour les négociations relatives au contrat de vente («SPA») entre acheteurs et vendeurs afin d éviter les surprises. Mécanisme de prix fixe ou «locked box» Le locked box est un outil qui permet essentiellement de simplifier les négociations entre vendeurs et acheteurs: Les parties fixent un prix pour la cible à une date donnée («la date de référence») à partir d un bilan historique ou prévisionnel prenant en compte l endettement financier net et le seuil de besoin en fonds de roulement à la date de référence. Ce faisant, la propriété économique de la cible est transférée à l acquéreur à la date de référence. Celui-ci demande des garanties afin de s assurer que la trésorerie ne peut être extraite de la cible par le vendeur et qu une indemnisation lui sera versée si des sorties de trésorerie non autorisées ont lieu entre la date de référence et la date de clôture de la transaction. Mise en place de garanties bancaires Des garanties sont également misent en place par les actionnaires afin d assurer à l acheteur la disponibilité de fonds dans le cas où une brèche au contrat devrait avoir lieu.

10 Conclusions 10 La valeur n est pas constituée uniquement d un payement cash à la signature mais d autres sources telles que l earnout ou le réinvestissement existent; Importance d être flexible et ouvert à d autres formes de transactions afin de maximiser la valeur de la société pour les actionnaires (e.g. OpCo-PropCo); Prise en compte de l aspect humain: donner l exclusivité de négociation est un acte de foi; Impossibilité d engager la société pour des décisions stratégiques une fois les négociations entamées avec un acheteur potentiel (e.g. négociation d un régime de CAPEX); Ne pas sous-estimer le temps nécessaire à l exécution de la transaction et maintenir le rythme afin de ne pas péjorer le bon fonctionnement de la société; Ne pas avoir d apriori sur ses interlocuteurs les meilleures offres ne viennent pas toujours d où on les attends le plus. Activité à plein temps et acquéreurs sophistiqués; faîtes-vous conseiller!

11 Merci pour votre attention! 11

Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Myrna A. Barakat MBCAP Est-ce que les F&A augmentent la valeur d une

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Fusions et acquisitions : tendances 2013. Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault

Fusions et acquisitions : tendances 2013. Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault Fusions et acquisitions : tendances 2013 Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault Le 10 octobre 2012 Introduction Introduction Survol Influence des États-Unis sur les fusions et acquisitions au

Plus en détail

Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003

Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003 CONSEILS JURIDIQUES Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003 Olivier Dunant Avocat, LL.M. Responsable du département juridique olivier.dunant@eycom.ch Tel. +41 58 286

Plus en détail

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 Intervenant André Maeder Partner Transaction Services Responsable du département de Transaction

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI!

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI! Forum Développement Durable 2015 Ayez le réflexe CCI! Nouvelles normes Comment se préparer à la mise en oeuvre des nouvelles normes ISO 9001 et 14001? Nouvelles normes Des évolutions majeures, sans pour

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter. Philippe Notter Jean-Marc Vionnet

Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter. Philippe Notter Jean-Marc Vionnet Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter Philippe Notter Jean-Marc Vionnet Notter Mégevand & Associés en bref Fribourg, Berne, Genève 16 avocats et notaires Français / Allemand / Anglais

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise Pour un transfert à sa pleine valeur 1 Énoncé d ouverture La vente d une entreprise est un processus complexe et potentiellement rempli d embuches.

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte Virginie Fauveau BCGE Corporate finance Introduction 1 Introduction Mise en parallèle des processus

Plus en détail

Comment bien vendre son entreprise à un tiers M. Yves Dufresne Comment trouver un acquéreur pour votre entreprise?

Comment bien vendre son entreprise à un tiers M. Yves Dufresne Comment trouver un acquéreur pour votre entreprise? Comment bien vendre son entreprise à un tiers M. Yves Dufresne Consultant, ROCG Americas LLC Montréal Comment trouver un acquéreur pour votre entreprise? 1 Courbe de l avantage transactionnelle Vendeur

Plus en détail

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel 3 Novembre 2009 Etat des lieux / Contexte Etat des lieux / Contexte Il existe différentes possibilités de mutualisation des

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

Acquisition et transmission d entreprise

Acquisition et transmission d entreprise Petits déjeuners des start-ups Acquisition et transmission d entreprise Facteurs à considérer dans la vente de son entreprise Genève, le 31 janvier 2003 Agenda Les services de PwC Le processus de vente

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011 Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international 31 janvier 2011 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Swiss Mergers and Acquisitions Présentation de la société en français 1 Concentré sur la vente, fusion et acquisition

Plus en détail

Offre de financement Desjardins

Offre de financement Desjardins Offre de financement Desjardins Sylvain Limoges Directeur investissement Capital régional et coopératif Desjardins Marco Poulin Directeur transfert d entreprises Desjardins entreprise Vallée du Richelieu

Plus en détail

La maîtrise des risques dans les opérations d acquisition

La maîtrise des risques dans les opérations d acquisition La maîtrise des risques dans les opérations d acquisition d Sommaire Introduction Cartographie des risques Appréciation des risques et illustrations Bonnes pratiques et recommandations INTRODUCTION Introduction

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Trouver des solutions efficaces

Trouver des solutions efficaces Trouver des solutions efficaces & adaptées à vos enjeux VOTRE PARTENAIRE SPÉCIALISTE EN ORGANISATION, GESTION, COMPTABILITÉ ET FINANCE Comment développer votre entreprise? Comment piloter efficacement

Plus en détail

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN VOS ANIMATEURS : Mickaël MARION Expert-comptable Commissaire aux comptes m.marion@aliantis.net

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

WS32 Institutions du secteur financier

WS32 Institutions du secteur financier WS32 Institutions du secteur financier Session 1 La vision chinoise Modernisation du système financier chinois : fusion de différentes activités bancaires et financières, accès des ménages au marché des

Plus en détail

Choisir la référence, pour moi, c est une évidence.

Choisir la référence, pour moi, c est une évidence. Choisir la référence, pour moi, c est une évidence. Découvrez les solutions d assurance et les avantages exclusifs pour les professionnels de l immobilier, conçus par GALIAN, leader de la garantie financière.

Plus en détail

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise?

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Raphaël Abou BluFinance Arnold Raicher Optimiser la cession Processus de décision Choix d un intermédiaire Processus de cession professionnel Témoignage

Plus en détail

Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels

Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels 1ère Matinée du Club RSE Mardi 10 novembre 2009 Antoine Brault, Modérateur, AEDD AEF Sophie Hagège, Françoise Labrousse, Emmanuelle

Plus en détail

Point de vue de l investisseur

Point de vue de l investisseur Financez votre entreprise avec des fonds propres Point de vue de l investisseur Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 septembre 2010 Corporate Finance Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter. - Syllabus de la formation -

PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter. - Syllabus de la formation - PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter - Syllabus de la formation - Module 1 : Introduction et validation du projet d acquisition Après un tour de table pour que

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

NOUS CRÉONS LES LIENS ENTREPRENEURS D AUJOURD HUI ET DE DEMAIN

NOUS CRÉONS LES LIENS ENTREPRENEURS D AUJOURD HUI ET DE DEMAIN NOUS CRÉONS LES LIENS ENTREPRENEURS D AUJOURD HUI ET DE DEMAIN 2 3 UNE MISSION CENTRÉE SUR LA RELÈVE DES DIRIGEANTS, CONCENTRÉE SUR LES BESOINS DES ENTREPRENEURS Le (CTEQ) a pour mission de traiter l enjeu

Plus en détail

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 Le Financement des Start-Ups Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 3 Table des matières Les services de PwC Situation des marchés de financement Stratégie de financement 4 Notre organisation

Plus en détail

CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS

CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS VOS ENJEUX Dirigeant ou actionnaire de votre entreprise, fonds d investissement, BDO vous accompagne dans vos projets d investissement ou de désinvestissement et,

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier La valorisation d'entreprises innovantes Eric Rattier Plan de l intervention 1. Introduction 2. Quelles méthodes utiliser pour valoriser une entreprise innovante? 3. Conseils pour utiliser la méthode des

Plus en détail

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 16 Avenue Hoche 75008 Paris tel.: +33 1 71 18 18 91 Paseo de la Castellana, 141 -Edif. Cuzco IV - 28046 Madrid tel.: +34 91 113 85 09 Index Marché des

Plus en détail

L allocation du prix d acquisition et la rationalisation du goodwill

L allocation du prix d acquisition et la rationalisation du goodwill Juin 2015 Offre de services H3P L allocation du prix et la rationalisation du goodwill Purchase Price Allocation / PPA H3P Audit & Conseil - 30 rue des mathurins 75008 Paris - contact@h3p.com - www.h3p.com

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION

LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION PERTINENTE DANS UN CONTEXTE DE MARCHE DIFFICILE Si les marchés actions semblent se reprendre en ce début d année 2012, le CAC 40 demeure en baisse de près de 9 % sur

Plus en détail

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com Rsa Corporate Finance Visitez notre site web www.groupe-rsa.com La puissance d un réseau mondial doté d une forte implantation nationale Le Groupe Rsa, membre du du 9 ème réseau mondial Crowe Horwath International

Plus en détail

Vaste réforme de la fiscalité immobilière

Vaste réforme de la fiscalité immobilière Vaste réforme de la fiscalité immobilière 26 septembre 2012 Dépôt et mise en consultation de cinq projets de lois A. Estimation fiscale des immeubles Projet de loi sur les estimations fiscales de certains

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Segmenter le marché et choisir ses cibles

Segmenter le marché et choisir ses cibles Segmenter le marché et choisir ses cibles Objectifs du chapitre Dans ce chapitre, nous répondrons à quatre questions : Quels sont les différents types de segmentation du marché? Comment une entreprise

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

La transmission d entreprises

La transmission d entreprises La transmission d entreprises www.interface-entreprises.com Janvier 2013 Plan 1 2 3 4 5 1 Contexte et enjeux de la transmission d entreprises 2 Les motivations de la transmission 3 Les points clés du processus

Plus en détail

Financer la transmission de votre entreprise

Financer la transmission de votre entreprise Financer la transmission de votre entreprise Laurent Genest Directeur principal, Transfert d entreprises Banque Nationale Claude Lafond Directeur principal, Investissements Caisse de dépôt et placement

Plus en détail

Préparation à la vente

Préparation à la vente Alain Schockert Administrateur-Délégué 30 mars 2011 - Namur Agenda Quand et pourquoi? A qui? Comment et spécificités de la transaction? Processus type Phase préparatoire Modes de cession Etapes d un processus

Plus en détail

2. Ayant une activité dans les secteurs de la haute technologie, du numérique ou des sciences de la vie;

2. Ayant une activité dans les secteurs de la haute technologie, du numérique ou des sciences de la vie; Dispositif d avance remboursable financé avec le concours du programme des Investissements d Avenir dans le cadre d un accompagnement du French Tech Hub Mode d emploi* En 2014, l Etat a décidé de soutenir

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch Les prêts hypothécaires Habiter chez soi www.bcn.ch Les financements hypothécaires Vu la valeur généralement élevée des biens immobiliers, il est usuel de faire appel à une banque, afin de participer au

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

METTRE SON BIEN EN VENTE

METTRE SON BIEN EN VENTE METTRE SON BIEN EN VENTE Faire les bons choix www.gsi-immobilier.com METTRE SON BIEN EN VENTE Lors de la mise en vente de votre bien, faire appel à un agent immobilier présente l avantage de faire intervenir

Plus en détail

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes «Devenez efficaces en développement de produits» Une formule qui a fait ses preuves Pour faciliter l intégration des pratiques et favoriser le transfert des connaissances auprès des collègues, ce programme

Plus en détail

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland 8 e Conférence Annuelle OPCI 2013 Le Marché de l OPCI face à la crise et suite à la disparition du 210E Dii conférences Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland Paris, 22 janvier 2013 Dii Conférences

Plus en détail

Une réalisation de la: Une collaboration de: ACCÈS FINANCEMENT. Foire des entrepreneurs 1 er mai 2014

Une réalisation de la: Une collaboration de: ACCÈS FINANCEMENT. Foire des entrepreneurs 1 er mai 2014 Une réalisation de la: Une collaboration de: ACCÈS FINANCEMENT Agenda 11h00 11h15: Introduction 11H15 12H15: Présentation des organismes de financement 12h15 12h30: Période de questions et invitation aux

Plus en détail

MiFID Markets in Financial Instruments Directive

MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Les principales dispositions de la directive Les objectifs de la Directive MiFID L objectif de l Union européenne en matière de services financiers

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

- Au-delà de 130 000 HT : idem ci-dessus + BOAMP + JOUE (Journal Officiel de l Union Européenne)

- Au-delà de 130 000 HT : idem ci-dessus + BOAMP + JOUE (Journal Officiel de l Union Européenne) MARCHES PUBLICS : GUIDE DE PROCEDURE INTERNE RAPPEL CODE DES MARCHES PUBLICS Textes de référence : - Code des Marchés Publics (D 2006-975 du 1er août 2006) - Règlement Intérieur CCIT de l ARIEGE - Règlement

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS. Parce que l administratif n est pas votre métier...

LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS. Parce que l administratif n est pas votre métier... LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS Parce que l administratif n est pas votre métier.... Consacrez-vous à votre activité en toute sérénité. Faites appel à un professionnel pour démarrer votre

Plus en détail

GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien)

GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien) GARANTIE DE RACHAT ET RELOGEMENT (Vente de patrimoine ancien) TITRE 1 : NATURE DE LA GARANTIE DE RACHAT Article 1 er : Nature et portée de la garantie Une garantie de rachat est offerte par l organisme

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Junior Plan 1. Type d assurance-vie

Junior Plan 1. Type d assurance-vie Junior Plan 1 Type d assurance-vie Garanties Public cible Assurance-vie dont les primes nettes (à savoir les primes, sans tenir compte des taxes sur primes, des frais d entrée et d éventuelles primes pour

Plus en détail

Acquisition d un portefeuille d immeubles. CLIENT Norges Bank (NBIM) PROGRAMME 7 immeubles / 155 000m² de bureaux. POINTS FORTS

Acquisition d un portefeuille d immeubles. CLIENT Norges Bank (NBIM) PROGRAMME 7 immeubles / 155 000m² de bureaux. POINTS FORTS LOUIS, Paris, France Acquisition d un portefeuille d immeubles Norges Bank (NBIM) 7 immeubles / 155 000m² de bureaux. Audit Acquisition Norges Bank a chargé CBRE Building Consultancy de réaliser les audits

Plus en détail

Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE. ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe.

Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE. ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe. Reprise d une PME/PMI LES REGLES DE LA REUSSITE ANIMATEUR : Peggy CHARMI - Conseillère Transmission - CCI du Mans et de la Sarthe. INTERVENANTS : Denis DELAMARE Président de l Association des Experts-comptables

Plus en détail

COMPTES MAJEURS. Créer un régime d assurance collective sur mesure

COMPTES MAJEURS. Créer un régime d assurance collective sur mesure COMPTES MAJEURS Créer un régime d assurance collective sur mesure L équipe des comptes majeurs est composée de professionnels expérimentés et qualifiés ayant des connaissances approfondies en assurances

Plus en détail

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING Table des matières Master Recherche Management, Logistique et Stratégie Jean-Louis Moulins I. LA DEMARCHE MARKETING : CONTENU ET EVOLUTION 1. Le Protomarketing 2. Le Marketing Vente ou Marketing Commercial

Plus en détail

Kiosque Mission : Transmission du cabinet. Dernière actualisation HF: 01/06/2007

Kiosque Mission : Transmission du cabinet. Dernière actualisation HF: 01/06/2007 : Transmission du cabinet Dernière actualisation HF: 01/06/2007 Déroulé de l intervention Propos introductifs Êtes-vous prêt à transmettre votre cabinet? Se couvrir contre la transmission subie Faire prendre

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Reynolds and Reynolds incadea Dealer Management System

Reynolds and Reynolds incadea Dealer Management System Reynolds and Reynolds incadea Dealer Management System Version française incadea restructure vos processus de travail en appréhendant vos difficultés et en vous aidant à mieux utiliser vos ressources.

Plus en détail

12 mai 2009. L évaluation financière et la gestion d un portefeuille de Propriété Industrielle

12 mai 2009. L évaluation financière et la gestion d un portefeuille de Propriété Industrielle 12 mai 2009 L évaluation financière et la gestion d un portefeuille de Propriété Industrielle PLAN I. Les actifs immatériels constituant le portefeuille de Propriété Industrielle II. Les opportunités associées

Plus en détail

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts EH Intelligence Maîtriser le risque sur le bout des doigts «Avec EH Intelligence, nous bénéficions d une visibilité en temps réel des indicateurs de suivi du poste client, ce qui améliore considérablement

Plus en détail

RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES

RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES PRÉSENTÉ À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L INSTITUT POUR LE PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ LE JEUDI

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement.

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement. FAQ - Thématiques La société Votre projet Le marché de l'énergie La société Qui est Eni? Eni, créée en 1953, exerce ses activités dans 85 pays. Entreprise intégrée de premier plan, elle est présente dans

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. Recrutement de dirigeants d entreprise 1. Comment recruter les leaders 2. La mesure de la performance 3. Les domaines 4. Notre méthodologie 5. Notre expérience 6. Notre garantie 7. Nos honoraires 1. COMMENT

Plus en détail

Baromètre pour les PME Évolution de la performance financière 2004-2013 Forum financier Verviers-Eupen. Vincent Trevisan Le 9 décembre 2014

Baromètre pour les PME Évolution de la performance financière 2004-2013 Forum financier Verviers-Eupen. Vincent Trevisan Le 9 décembre 2014 Baromètre pour les PME Évolution de la performance financière 2004-2013 Forum financier Verviers-Eupen Vincent Trevisan Le 9 décembre 2014 Deloitte Fiduciaire connaît le monde des PME comme nul autre Fait

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Les secrets d un bon business plan

Les secrets d un bon business plan Les secrets d un bon business plan Petit déjeuner des start-ups Miguel Perry & Jérôme Savioz PricewaterhouseCoopers Elie Curetti - McKinsey & Co 18 octobre 2002 PMG/21/10/2002 Agenda Objectifs du business

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME Viveris Management Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME 1 Viveris Management, une société de gestion de fonds de capital investissement pour compte de tiers,

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail