ENM info. Sommaire. N 36 Avril Pôle de formation... Justice civile : savoir analyser une situation particulière et argumenter sa décision

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENM info. Sommaire. N 36 Avril 2012. Pôle de formation... Justice civile : savoir analyser une situation particulière et argumenter sa décision"

Transcription

1 N 36 Avril 2012 ENM info La lettre de l école nationale de la magistrature L esprit des lois s épanouit à l ENM Il faut valoriser notre profession Procureur de la République près le tribunal de grande instance de Nantes pendant quatre ans, Xavier Ronsin vient de prendre la direction de l ENM. Interview. A Nantes, plusieurs affaires sensibles ont marqué votre quotidien de procureur. Quels bénéfices l École et les auditeurs peuvent-ils tirer de cette expérience? Mon quotidien de procureur a avant tout été marqué par de nombreuses expériences positives : la modernisation de la chaîne pénale, l implantation réussie du logiciel Cassiopée, la réorganisation du service de traitement direct et de l exécution des peines, etc. Néanmoins, une actualité criminelle particulièrement prégnante au cours des quatre années m a obligé régulièrement à prioriser mon action, et à prendre la mesure de l importance de la communication. C est un point fondamental, que ce soit en interne vis-à-vis des magistrats ou en externe, vis-à-vis des enquêteurs et des médias. Il ne suffit pas que l action de la justice ou d un procureur soit la meilleure possible ou la plus professionnelle : il faut aussi qu elle soit comprise. Quant au drame de Pornic ou à tout autre, j ai veillé à ce que surtout ne s instaure pas une opposition entre la douleur extrême d une famille ou le traumatisme d une communauté et les difficultés que peuvent rencontrer les magistrats dans leur exercice professionnel. Lorsqu on est procureur, il faut simplement pouvoir gérer la globalité et donner du sens à l action de la justice. Mais ceci implique un énorme travail de pédagogie. Par ailleurs, je déplore que trop souvent l image de la Justice ne soit pas suffisamment positive, et que globalement le monde judiciaire communique mieux sur ses difficultés et ses impatiences, si légitimes soient-elles, que sur ses réussites. Pour inverser cette tendance dépréciative, il faut aussi dire et répéter ce qui va bien, valoriser le sens du service public des magistrats et des fonctionnaires du greffe, évoquer l intensité et la grande qualité de leur engagement professionnel, expliquer cette passion qu ont les magistrats de leur métier. On doit également dire aux jeunes générations que magistrat est aussi un métier de vocation, qui apporte de grandes responsabilités, un inestimable enrichissement humain, et d intenses satisfactions professionnelles. Sans chercher à travestir la réalité juridictionnelle, il faut valoriser notre profession, pour que l École continue à attirer les meilleurs étudiants. En tant qu expert auprès du Conseil de l Europe, que souhaitez-vous transmettre à l École et aux auditeurs? Magistrat depuis 30 ans, je me suis beaucoup intéressé sur le plan tant national qu européen, à la problématique des peines et aux conditions d exécution de ces peines, que ce soit au titre des aménagements de peines - bracelets électroniques ou autres que dans le concret du fonctionnement d une prison. Je ne vais pas apprendre aux équipes pédagogiques de l Ecole comment on applique une peine, mais j aurai à cœur que l enseignement ne s arrête pas "à la salle d audience". L'autre point qui me tient particulièrement à cœur est la mise en œuvre d une approche méthodologique globale qui doit favoriser les pratiques et les organisations de travail innovantes. Assez peu de référentiels existent finalement pour apprendre aux magistrats comment gérer une charge de travail, que ce soit dans un cabinet d instruction, de JAP, de juge des enfants ou de substitut Or, je suis convaincu que l organisation du travail et la bonne gestion des flux servent la qualité de la Justice et peuvent rendre plus serein l exercice des fonctions de magistrat. Pôle de formation... Justice civile : savoir analyser une situation particulière et argumenter sa décision Recherche & documentation... Un service ressource pour les magistrats Formation... p.6>7 Coordonnateur de formation : un métier aux multiples facettes Vie de l École... Les recrutements de magistrats en forte hausse Colloque sur la féminisation Parcours de Xavier Ronsin p.2>4 p.5 p.8 Sommaire 1957 : Naissance à Beaune : Entrée à l École nationale de la Magistrature. Promotion Pierre Michel : Juge d instruction à Lorient et Chartres : Procureur de la République à Roanne : Substitut général à Angers : Membre du conseil d administration de l ENM : Adjoint au directeur de l administration pénitentiaire : Avocat général à Rennes : Procureur de la République à Nantes.

2 2 Justice civile : Permettre aux magistrats d approfondir leur connaissance des règles de procédure civile et d acquérir une méthode de travail qui garantisse une décision de bon sens et exécutable : tels sont les objectifs principaux du pôle "Processus de décision et de formalisation de la Justice civile". A travers ces enseignements, les auditeurs de justice et magistrats en formation continue abordent également les contentieux spécialisés, ainsi que les évolutions jurisprudentielles et législatives. FORMATION INITIALE Lors de la formation initiale, le pôle Justice civile poursuit deux objectifs essentiels : le premier consiste à développer chez les futurs magistrats cinq capacités fondamentales, à savoir analyser et synthétiser une situation ou un dossier, identifier, garantir et respecter un cadre procédural, préparer et conduire une audience ou un entretien judiciaire dans le respect du contradictoire, prendre une décision fondée en droit et en fait, empreinte de bon sens et exécutable, et enfin motiver et formaliser une décision. Second objectif : approfondir la connaissance des contentieux spécialisés pour préparer les auditeurs d une part au stage juridictionnel, d autre part à leur prise de fonction dans leur premier poste. Ces apports de connaissances sont enrichis par les enseignements des autres pôles (lire encadré). Sur les 27 semaines de scolarité des auditeurs au sein de l École, le pôle Justice civile dispose de quatre semaines et demie d enseignements. Trois sont consacrées à la méthodologie du jugement civil et à l assistance éducative, et une semaine et demie aux contentieux spécialisés dits "de masse". Savoir analyser une situation particulière et argumenter sa décision Une méthodologie entre théorie et pratique La méthodologie s appuie sur l architecture du jugement et se décompose en trois temps : exposé du litige, motivation, dispositif. Les enseignements d assistance éducative se décomposent en quatre temps : cadre procédural, analyse du dossier, prise de décision, suivi et exécution. "L expérience des années passées a confirmé que les apports théoriques sur la méthodologie du jugement devaient être complétés par des travaux pratiques pour être véritablement pertinents", souligne Stéphane Hodara, animatrice du pôle Justice civile. Ainsi, progressivement depuis l année 2009, et de plus en plus chaque année, une direction d étude (DE) est quasi systématiquement partagée entre un apport théorique (méthodologie pure et procédure civile), et un travail d étude et de rédaction en sous-groupes, avec désignation d un rapporteur, à partir de véritables dossiers obtenus des juridictions, de difficulté croissante. Lorsque s achève la DE, ce travail fait l objet d un échange et d une correction destinée à préciser des points qui auraient été mal compris. C est l outil qui apparaît le plus efficace pour apprendre aux futurs rédacteurs de jugements civils à déterminer si un fait est pertinent ou non, à distinguer un moyen de fait d un argument ou d une allégation et à construire un syllogisme judiciaire. Ces exercices pratiques sont complétés par la rédaction individuelle de jugements complets (cinq obligatoires en temps limité de 6 heures et un facultatif). Ces devoirs permettent d une part un suivi individuel de la progression de chaque auditeur, d autre part une préparation à l épreuve de fin de scolarité et au stage juridictionnel. Transversalité des enseignements Le pôle Justice civile travaille en étroite collaboration avec les pôles Communication judiciaire, Administration de la justice, Environnement judiciaire et Vie économique. Justice civile et Communication judiciaire : les simulations d audience de cabinet sont animées par un magistrat et un spécialiste en communication (actuellement, ce rôle est assuré par une psychologue) ; Justice civile et Administration de la justice : les enseignements sur la partie dispositif du jugement sont complétés par ceux portant sur les frais de justice (dépens, expertise judiciaire, coût des outils d aide à la décision) et le régime de l aide juridictionnelle ; Justice civile et Environnement judiciaire : certains contentieux spécialisés tels que contentieux familial, tutelles des majeurs et des mineurs, font l objet des apports techniques indispensables à la future pratique, en alternance avec des conférences ayant trait à l évolution de la famille et des modèles familiaux, l approche interculturelle de la famille, les spécificités du fonctionnement psychique de l enfant et enfin la précarité et l exclusion ; Justice civile et Vie économique : aide à la décision du juge civil comme par exemple gestion du patrimoine pour le juge des tutelles, analyse des éléments comptables et liens avec les organismes d aide sociale (CAF) pour le JAF. Des simulations d audience pour se spécialiser Les enseignements spécialisés préparent les auditeurs aux fonctions ou contentieux auxquels ils seront le plus souvent confrontés lors du stage juridictionnel devant les juridictions d instance ou de grande instance, soit les tutelles des majeurs et des mineurs, le contentieux familial, le surendettement et la consommation, les baux d habitation et la réparation du préjudice corporel. Cette période se clôture par les exercices de simulation d audience de cabinet : juge des enfants, juge des tutelles, juge aux affaires familiales. Chaque auditeur joue au moins une fois le rôle du juge dans l une de ces trois fonctions. "Les auditeurs, au long de leur formation au sein de l école, sont amenés à comprendre qu une décision de justice n est pas seulement une construction intellectuelle, mais qu elle s adresse à un justiciable, qu elle doit s inscrire dans un environnement et qu elle a des impacts économiques", explique Stéphane Hodara. La préparation aux futures fonctions Après avoir choisi leur future affectation, les auditeurs vont recevoir pendant six semaines les enseignements relatifs à la fonction qu ils vont exercer. Le pôle Justice civile prend alors en charge la formation des futurs juges TGI et TI. A ce stade, la formation des futurs juges des enfants dépend du pôle Justice pénale. Aux enseignements techniques approfondis sur les contentieux qu ils auront à connaître en instance (baux, tutelles majeurs, surendettement, consommation, audiences de police, injonctions de payer ) ou grande instance (présidence audience correctionnelle, construction, copropriété, saisie-immobilière, JEX, QPC, contentieux familial, médiation, successions ), s ajoutent des apports en droit communautaire (droit privé comparé de la famille, titre exécutoire européen, règlements, directives). Claire FAVRE, Doyen des enseignements à l ENM en 2011 "Justice civile : les magistrats acteurs de l évolution du droit" Quels sont, selon vous, les principes directeurs de la justice civile? L application de la loi écrite et des principes généraux nécessitent l exigence de motivation de la décision et l exigence d objectivité. Ces deux principes impliquent un cadre procédural de référence et conditionnent la création jurisprudentielle qui doit exclure tout risque d arbitraire ou tout choix discrétionnaire. Vous attendez des magistrats qu ils soient créatifs dans leur raisonnement et acteurs de l évolution du droit. Comment y parvenir? Dans la plupart des cas, l application judiciaire du droit est une opération technique qui va laisser peu de place à l appréciation ou à l interprétation du juge. En revanche, dans un certain nombre de cas, il y aura la place pour certaines options et le juge devra choisir. Il me semble que dans ce cadre-là, il doit avant tout respecter les grands principes, tels que celui de la contradiction et celui de la loyauté dans l administration des preuves. En effet, il ne pourra jamais se déterminer sans avoir soumis au préalable sa pensée, sa réflexion, à celle des parties en litige. Claire Favre, Présidente de chambre à la Cour de cassation Comment la Justice civile française s inscrit dans le contexte européen? La justice civile s inscrit nécessairement dans le cadre européen puisqu à l heure actuelle, une grande partie des lois nouvelles provient de la transposition de directives. Le juge peut aussi être amené à appliquer des règlements européens. La justice s inscrit dans ce cadre. Aussi, le juge doit-il appliquer la jurisprudence européenne telle qu elle est éditée par la Cour de Justice de l Union européenne. Il doit appliquer le droit conventionnel qui est défini par la convention européenne et par la jurisprudence de la Cour de Strasbourg. Christian CHARRUAULT, nommé doyen du pôle Justice civile Christian Charruault, Président de chambre à la Cour de cassation, vient de succéder à Claire Favre en qualité de doyen du pôle Processus de formalisation et de décision de la justice civile. Issu de la promotion 1973, il a par la suite exercé les fonctions de maître de conférences à l ENM au début des années Nommé à la Cour de cassation en décembre 2001, il est président de chambre depuis décembre

3 FORMATION CONTINUE Les magistrats en fonction ont le choix entre 53 sessions. Objectif : leur permettre, dans un contexte d'inflation législative et d'hyperspécialisation, de parfaire leurs connaissances juridiques, notamment dans des domaines techniques très pointus. Le pôle Justice civile s'articule autour de quatre axes en formation continue : les changements et pratiques des fonctions qui représentent 12 sessions ; les aspects procéduraux, qui font l objet de 7 sessions, traitant de thèmes classiques comme les référés, la méthodologie de l arrêt, la procédure civile en appel, la mise en état ou de questions qui, sans être nouvelles, seront vues en 2012 sous un autre angle (à noter par exemple la session portant sur le contrôle des expertises dans la continuité du rapport Bussière/Autin) ; les contentieux spécialisés, qui constituent le cœur de la formation continue au civil et permettent aux magistrats de parfaire leurs connaissances juridiques dans des domaines techniques (consommation, surendettement, construction, successions, copropriété, expropriation, saisie immobilière ) ; enfin, les modes alternatifs de règlement des conflits font l objet de deux sessions, qui abordent, outre les aspects juridiques, les techniques de communication mises en œuvre. Prendre du recul Au-delà de l'amélioration du savoir et des compétences techniques, ces sessions ont également pour objet de susciter chez les magistrats une réflexion d'ensemble sur la justice civile et sur sa spécificité, ainsi que sur la place qu'ils occupent dans ce processus. Travailler le contexte Être un bon technicien est une condition nécessaire mais non suffisante pour être un "bon juge". Les sessions du pôle Justice civile nourrissent ainsi l'ambition de permettre aux magistrats de mieux appréhender le contexte non juridique de leurs décisions : le contentieux du logement, le droit de la filiation, l'assurance, les majeurs protégés, l'assistance éducative en question ou encore l'autorité parentale illustrent cette double approche. De nouvelles sessions de formation en 2012 Le contrôle des expertises - 31/05 au 01/06 L'activité juridictionnelle du Premier président 15 et 16/03 Le faux en matière d œuvre d art - 26 et 27/03 L investigation judiciaire en matière éducative, organisée avec l ENPJJ - 3 jours en novembre De l information préoccupante au signalement et du signalement à la saisine du juge des enfants - 12 au 14/03 L'adoption - 15 au 18/10 JUSTICE CIVILE Echanger avec les autres acteurs Le magistrat civiliste n'est que l'un des acteurs de la justice civile. Afin de favoriser ses échanges avec ses collaborateurs et partenaires institutionnels, de nombreuses sessions font intervenir ces derniers et sont ouvertes à des publics extérieurs (greffiers, avocats, notaires, huissiers, médecins, mandataires judiciaires à la protection des majeurs, personnels de la PJJ ). Enfin, il est des domaines où les préoccupations des magistrats, qu'ils soient civilistes ou pénalistes se rejoignent, d'où l'offre de formation transversale aux deux pôles. En 2012, elle porte en matière d'œuvre d'art sur les nouvelles méthodes scientifiques propres à déterminer si l on est en présence d'un faux. Stéphane Hodara-Dupouy, animatrice du pôle Processus de formalisation de la justice civile - Formation initiale Nicole Combot, animatrice du pôle Processus de formalisation de la justice civile - Formation Continue Consultez l'intégralité du catalogue sur formation.enm. intranet.justice.fr Recherche et documentation Un service ressource pour les magistrats Soutenir l enseignement reste la mission première du département Recherche et documentation de l ENM. Mais depuis sa restructuration en mai 2010, l accent a été mis sur la production de services en ligne et de publications destinés aux magistrats en poste dans les juridictions. L ensemble de ces ressources est disponible sur le site Intranet, via l onglet "Recherche et Documentation". Des textes "À la Une" La rubrique "À la Une", consultable sur Intranet, constitue une mine d information pour les magistrats. Cette rubrique réunit les principaux documents en lien avec l actualité juridique ou judiciaire : réformes législatives, revirements de jurisprudences, arrêts importants de la CEDH, notes établies en interne permettant d en apprécier les incidences principales sur la fonction de juge. Une documentation par fonction et par thème La documentation pédagogique disponible en ligne peut également être utile dans l exercice quotidien des fonctions de juge. Les sous-rubriques "espaces fonctionnels" et "espaces thématiques" s adressent tout particulièrement aux magistrats en poste dans les juridictions. Juge des enfants, instruction, JAP, parquet civil, parquet, JAF, JLD Chaque fonction fait l objet d une documentation spécifique. Les prêts à distance La médiathèque de l ENM a effectué prêts en 2011 par le biais de ses sites bordelais et parisien. Les prêts peuvent être faits sur place ou à distance (la marche à suivre est détaillée sur le site Intranet, rubrique Recherche et Documentation, sousrubrique Médiathèque). Les magistrats qui n ont pas l occasion de se déplacer à l ENM peuvent consulter le catalogue d ouvrages en ligne. Les Cahiers de la justice : un outil de réflexion Des ouvrages de réflexion sont également mis à la disposition des magistrats qui souhaitent approfondir certains sujets. C est la raison d être de la revue Les Cahiers de la justice, créée en 2006 avec les éditions Dalloz, qui aborde des thématiques sous l angle sociologique ou encore philosophique. Quatre numéros sont parus en 2011 : Juger la barbarie ; La visioconférence dans le prétoire ; La justice des mineurs : une nouvelle ère? et L art d interroger. Des publications synthétiques et pratiques Dans le souci d aider les magistrats en fonction, le département Recherche et documentation fait porter ses efforts depuis deux ans sur la réalisation de publications professionnelles très spécialisées, destinées à répondre aux besoins des juridictions, dans un contexte d inflation législative. Trimestrielle, la revue Justice Actualités développe des thématiques en lien avec les réformes récentes : les trois premiers numéros ont notamment traité des nouvelles pratiques de conciliation et de médiation, du JLD "au cœur de l actualité législative" et de l exécution des décisions de justice. A la fois synthétique et pratique, cette revue vise à informer les juridictions des grandes évolutions ayant une incidence sur leur fonctionnement. La création en 2010 d une collection Publications de l'enm permet également d encourager la publication d ouvrages techniques en collaboration avec des maisons d édition. Deux titres sont déjà parus : Le Surendettement (ouvrage collectif, Lextenso éditions, 2011) et Contentieux de l exécution, (A. Lauba, LexisNexis, 2012). Un troisième est attendu pour le mois de juillet, à savoir la thèse de Sylvie Monjean-Decaudin, consacrée à "La traduction du droit dans la procédure judiciaire. Contribution à l étude de la linguistique juridique", qui a remporté le Prix de la recherche de l École nationale de la magistrature en novembre dernier. Une veille juridique régulière Une veille juridique, effectuée deux fois par mois, est disponible en ligne sur l Intranet de l ENM, toujours via l onglet "Recherche et Documentation". Elle a pour but de faire gagner du temps aux collègues des juridictions, en indiquant de manière concise et quasiment en temps réel l intitulé et la source des réformes, jurisprudences et articles doctrinaux ayant une incidence sur leur pratique professionnelle. 4 5

4 Coordonnateur de formation : un métier aux multiples facettes Ils donneront les clés du métier aux futurs magistrats. Les coordonnateurs de formation (CDF) sont les piliers de la formation initiale et de la formation continue à l ENM. Dans le cadre de la formation initiale, le champ d action des CDF dépasse largement celui des professeurs dispensant un programme déjà établi. Très polyvalents, "ils cumulent les casquettes", observe Jérôme Hars : à la fois concepteurs, enseignants, auteurs, animateurs, organisateurs, formateurs En contact permanent avec les auditeurs, ils les guident et les accompagnent tout au long de leur cursus. Avant de prendre ses fonctions à l ENM, chaque CDF reçoit une formation afin d acquérir les compétences indispensables pour assurer les missions pédagogiques qui lui seront confiées. Atelier animé par l'ircgn Concevoir "Forts d un parcours professionnel souvent riche et diversifié, les CDF ont une vision globale du fonctionnement de la justice", souligne Jérôme Hars, animateur du pôle Humanités judiciaires. "Cette expérience leur sert à définir les besoins des futurs magistrats pour les aider à exercer leurs premières fonctions". Élaborer le contenu du programme pédagogique de la formation initiale des auditeurs de justice est la mission première des CDF, en lien étroit avec le directeur adjoint, le sous-directeur des études et les doyens des enseignements de chacun des huit pôles de formation. "Les enseignements à l École sont avant tout destinés à préparer les auditeurs au stage juridictionnel", précise Djamil Kheireddine, animateur du pôle Justice pénale. "Il faut leur apporter les capacités fondamentales, comme par exemple être capable de mener un interrogatoire, une audience ou de motiver une décision. Ces capacités, ils les développeront durant leur stage et les transformeront petit à petit en compétences." Les CDF établissent ainsi les objectifs pédagogiques à atteindre. Puis, ils conçoivent le contenu des enseignements de leur pôle, en veillant à la cohérence du processus d acquisition des connaissances entre les pôles fonctionnels (Justice pénale et Justice civile) et les pôles transversaux (Humanités judiciaires, Environnement judiciaire, Dimension internationale de la justice, Communication judiciaire, Administration de la justice, Vie économique). Enfin, les CDF élaborent, pour chaque domaine de compétence fonctionnelle, les outils pédagogiques nécessaires : d abord l ensemble des fiches pédagogiques destinées aux enseignants (19 CDF et 44 magistrats enseignants associés MEA), puis les supports théoriques et pratiques destinés aux auditeurs (fascicules, cas pratiques, devoirs). Jouer la transversalité Ethique et déontologie, culture institutionnelle, entretien judiciaire et communication, prise de décision, gestion des frais de justice C est par le biais de l acquisition de compétences transversales que s effectue l apprentissage des techniques professionnelles. Dans ce but, chaque CDF est amené à enseigner au sein du pôle auquel il est rattaché et à travailler en synergie avec les autres pôles. Ainsi, les CDF des pôles Justice pénale et Justice civile prennent part aux exercices de simulations d interrogatoire de première comparution (mineur/majeur), d audience de cabinet ou d audience correctionnelle organisés par le pôle Communication judiciaire. "Synchroniser les enseignements communs aux différents pôles favorise l incorporation des connaissances", note Djamil Kheireddine. Animer et innover Animer une équipe de CDF ou de MEA ou bien rejoindre un groupe de travail d un autre pôle en soutien d une action : le CDF est tantôt chef d équipe, tantôt enseignant. "Il est très important d être au contact des auditeurs, pour voir si ce qu on a conceptualisé fonctionne dans la pratique", insiste Djamil Kheireddine. Le CDF peut aussi être amené à gérer une séquence pédagogique, depuis la conception jusqu à sa mise en place. Dans ce cas, il doit solliciter les différents intervenants, les briefer. 19 enseignants permanents L équipe enseignante est pluridisciplinaire. Composée de 19 CDF, elle regroupe : 15 magistrats spécialistes issus de toutes les fonctions de la magistrature : 3 parquetiers 2 juges d instruction 3 juges des enfants 1 juge de l application des peines 1 juge pénal (correctionnel) 5 juges civil (TGI dont JAF, ou TI) 3 enseignants non-magistrats : 1 greffière en chef 1 psychologue 1 enseignante en langues L'équipe enseignante Innover en matière de pédagogie fait également partie des missions des CDF. Par exemple, le pôle Justice pénale a opté pour un décloisonnement des enseignements fonctionnels. Les fonctions judiciaires pénales ne sont plus enseignées de manière isolée et séparée mais sont structurées par une approche logique correspondant au déroulement chronologique et réel d un dossier pénal. La totalité des nouveaux enseignements distinguent ainsi les phases pré-sententielle, sententielle et post-sententielle à partir de dossiers fil rouge choisis par les CDF, faisant intervenir les principales fonctions pénales (parquet, juge d instruction, juge pénal et JAP). "Les supports pédagogiques sont élaborés en collégialité par les CDF, selon les fonctions abordées (juge d instruction, substitut du procureur, JAP ). Les MEA ont aussi leur mot à dire", précise Djamil Kheireddine. Evaluer Le CDF assure l évaluation formative et sommative des auditeurs tout au long de leur scolarité bordelaise. Ainsi, il doit concevoir des outils d évaluation permettant d apprécier la progression pédagogique des auditeurs de justice : devoirs (réquisitoires définitifs, actes ou ordonnances du juge d instruction, jugements correctionnels, décisions juridictionnels du juge de l application des peines, jugements civils ) auxquels s ajoutent trois épreuves qui font l objet d un examen écrit anonyme en fin de période d études bordelaises. La double correction effectuée par les CDF donne lieu à des notes prises en compte pour l évaluation de la scolarité globale de l auditeur de justice et déterminant son rang de classement final. Un suivi permanent "Mais c est d abord l envie de transmettre qui est au cœur du métier", souligne Jérôme Hars. Le CDF assure un suivi individuel des auditeurs tout au long de leur scolarité. Il cherche notamment "à leur faire gagner du temps, en leur donnant les clés de ce qui ne s apprend pas dans les livres. Les CDF sont là pour leur apprendre un savoir-être humain, en les faisant réfléchir à la fonction sociale et humaine du magistrat et à son positionnement à l égard des justiciables." Collaborer à la formation d'autres publics Les CDF conçoivent et dispensent également la formation de publics extérieurs nationaux et internationaux, tels que les recrutés latéraux, les attachés luxembourgeois ou des auditeurs de justice ou magistrats étrangers. Enfin, ils participent à des missions d expertise à l étranger ou à des actions de formation de formateurs et, dans ce cadre, se font les ambassadeurs de l ENM au plan international. Jérôme Hars, représentant des CDF au conseil d'administration Rejoindre l'équipe des enseignants L ENM compte actuellement 19 Coordonnateurs de formation (CDF). Ces magistrats détachés du siège ou du parquet effectuent un contrat de trois ans à l École. Ce contrat, renouvelable une fois, peut être interrompu avant échéance. Quelle formation pour les CDF? Avant de prendre ses fonctions, le CDF bénéficie à l ENM d une formation à la pédagogie dispensée en petit groupe par un professeur en Sciences de l Éducation et un psychologue spécialisé dans l enseignement de la pédagogie. Une formation à l utilisation des outils numériques d enseignement, qui ont vocation à être généralisés à l École, est également proposée. Consulter les postes à pourvoir sur justice.fr/recrutements/liste_postes.asp 6 7

5 LES recrutements en forte hausse Pour faire face à la mise en place des réformes, l ENM va recruter et former davantage de magistrats. Si la promotion 2012 compte 213 auditeurs de justice (contre 127 à 138 ces trois dernières années), 270 places sont ouvertes aux trois concours d accès En outre, 60 places supplémentaires seront réservées aux recrutés sur titre et deux concours complémentaires offriront 90 places cette année. La promotion 2013 arrivera en stage dans les juridictions au printemps 2014 et entrera en fonction en septembre Les concours complémentaires 2011 bientôt opérationnels 28 magistrats stagiaires au second grade ont été recrutés par voie de concours complémentaire en Grâce à leur bagage professionnel antérieur, ils bénéficient d une formation accélérée de sept mois. Celle-ci se compose de quatre semaines de formation à l École, suivies de quatre mois de stage probatoire dans les juridictions et d une évaluation de fin de parcours. En juin prochain, ils choisiront leur premier poste, avant d effectuer un second stage de deux mois, dit "de spécialisation". Cette formation sera limitée aux fonctions du parquet ainsi Prestation de serment des magistrats stagiaires issus des concours complémentaires 2011 qu aux fonctions civiles et pénales du siège TGI, hors fonctions spécialisée. Les concours complémentaires 2011 prendront leurs fonctions en septembre Les admis du concours complémentaire de l ENM ont, dans leur grande majorité, déjà exercé par le passé des métiers juridiques. Si les anciens avocats représentent 42% de la promotion et les anciens juristes 10 %, on y trouve également d anciens greffiers, greffiers en chef ou encore des professeurs de droit. La FÉMINISATION dans la magistrature en question Pourquoi tant de femmes à l École nationale de la magistrature? Les femmes rendent-elles la justice autrement? Ces deux questions seront au cœur du colloque consacré à "la féminisation dans la magistrature", qui se tiendra à l ENM Paris les 31 mai et 1 er juin prochains. Co-dirigé par Isabelle Bignalet, sous-directrice de la formation continue à l ENM et Emmanuelle Spiteri-Doffe, sous-directrice des recrutements et de la validation des compétences, ce colloque vise à mieux comprendre ce qui rend les promotions de l ENM si féminines (80% de filles en moyenne). Des spécialistes prendront la parole : Rémi Finkelstein, professeur en psychologie sociale à l Université de Paris- VII Saint-Denis et Verena Aebisher, psychosociologue, auteurs d une recherche sur la naissance de la vocation de magistrat, commandée par l ENM. Des magistrates animeront les débats, notamment Marie-Bernard Breton, présidente de chambre à la Cour d appel de Douai. A noter enfin la participation exceptionnelle de Simone Rozès, première présidente honoraire à la Cour de cassation, première et à ce jour seule femme à avoir occupé le poste de première présidente au sein de la plus haute juridiction de France, de 1984 à Inscriptions sur Référence : EJC21 Directeur de la Publication : Xavier RONSIN Directeur de la rédaction : Claire KELLER Réalisation : Service de la Communication Photo : ENM - Rod5.com Imprimerie : CARACTERE SAS - AURILLAC N CPPAP : 3073 ADEP - N ISSN : Siège : 10, rue des Frères Bonie BORDEAUX Cedex Tél : Fax : Établissement parisien : 8, rue Chanoinesse PARIS Tél : Fax :

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature, établissement public administratif, se répartit sur

Plus en détail

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat - Depuis 1958, date de création du concours d accès à l Ecole de la magistrature, le mode

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil civiliste

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil civiliste PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil civiliste PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature, établissement public administratif doté d un budget

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION POSTE A POURVOIR le 1 er septembre 2016 FORMATION CONTINUE Profil : administration de la justice PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature,

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE COUR D APPEL DE LYON DES MAGISTRATS

ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE COUR D APPEL DE LYON DES MAGISTRATS ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE COUR D APPEL DE LYON FORMATION continue DES MAGISTRATS 2010 Chers collègues, J ai le plaisir de vous adresser le programme de formation continue déconcentrée 2010 : Je

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION Sous-direction des études

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION Sous-direction des études PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION Sous-direction des études JUGE DES ENFANTS PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature, établissement public administratif doté d un budget autonome

Plus en détail

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage Activité de la cour d'appel 27 CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise Jean-Claude MAGENDIE, premier président de la Cour d appel de Paris et Maître Paul LOMBARD,

Plus en détail

Métiers de la filière Droit. Recrutements dans les écoles de formation professionnelle

Métiers de la filière Droit. Recrutements dans les écoles de formation professionnelle Recrutement à bac Agent de recherches privées Institut de formation d agents de recherches IFAR Montpellier http://www.ifarinfo.com/ Formation préparatoire de 450h à la formation de l IFAR 3500 Clerc d

Plus en détail

L e partenariat entre l École nationale

L e partenariat entre l École nationale 2015 CATALOGUE DE FORMATION des JUGES CONSULAIRES département DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES SPecialisÉes L e partenariat entre l École nationale de la magistrature et la Conférence générale des juges

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR REGIONAL DE FORMATION

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR REGIONAL DE FORMATION PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR REGIONAL DE FORMATION Le poste se situe au siège de la cour d appel de Lyon. Ce ressort inclut les cours d appel de Lyon, Chambéry et Grenoble Ainsi que les TGI de Le Puy

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Dispositif «Ecole et Justice»

Dispositif «Ecole et Justice» Dispositif «Ecole et Justice» 1) La mission du CDAD : Le CDAD (Conseil Départemental de l Accès au Droit) est chargé de mettre en œuvre diverses actions afin de permettre : - l information générale des

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE Spécialité : Professionnelle FINANCES DES COLLEIVITES TERRITORIALES ET DES GROUPEMENTS M2

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Droit de la consommation - Droit privé européen - Droit des contrats - Droit des personnes et de la famille - Procédures civiles d exécutions.

Droit de la consommation - Droit privé européen - Droit des contrats - Droit des personnes et de la famille - Procédures civiles d exécutions. MASTER MENTION DROIT PRIVE 4 semestres - 120 ECTS Description de la formation Formation ouverte aux étudiants souhaitant intégrer les professions juridiques (avocats, notaires, huissiers... et judiciaires

Plus en détail

L INFORMATIQUE ET LA COMMUNICATION ÉLECTRONIQUE AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE LA JUSTICE

L INFORMATIQUE ET LA COMMUNICATION ÉLECTRONIQUE AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE LA JUSTICE L INFORMATIQUE ET LA COMMUNICATION ÉLECTRONIQUE AU SERVICE DE LA QUALITÉ DE LA JUSTICE Paris 29 septembre 2005 Mettre les procédures judiciaires et les process technologiques au service d une Justice de

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

Spécificités des études de droit

Spécificités des études de droit Spécificités des études de droit Approche basée sur l analyse critique et la réflexion. Acquisition d une réflexion spécifique aux études de droit. Un bon juriste ne connait pas les règles par cœur! Il

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI

Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI Toutes les demandes de stages auprès de ces institutions doivent être faites au service

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318 FICHE 19 Références LEXIQUE JURIDIQUE A ACTE EXTRA-JUDICIAIRE Acte établi généralement par un huissier. Par exemple, un commandement de payer. ACTION EN JUSTICE Pouvoir de saisir la justice. ACTION PUBLIQUE

Plus en détail

Réponse au Questionnaire sur la Médiation civile et commerciale en Europe

Réponse au Questionnaire sur la Médiation civile et commerciale en Europe 1 Réponse au Questionnaire sur la Médiation civile et commerciale en Europe 1. Survol historique de la médiation dans le pays En Hongrie deux processus sont connus dans le domaines de mode alternatifs

Plus en détail

Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs. Avril 2014

Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs. Avril 2014 Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs Avril 2014 Lors de son installation, en mars 2010, Didier Migaud, Premier président, a souligné que la Cour devait s appliquer à elle-même

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique.

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique. Henri WATERVAL Responsable formation supervision Conseiller Service Expertise Direction Générale des Maisons de Justice Service Public Fédéral Justice Belgique La formation initiale des assistants de justice

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE UN(E) VERIFICATEUR(TRICE)

LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE UN(E) VERIFICATEUR(TRICE) LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES DE BRETAGNE RECRUTE UN(E) VERIFICATEUR(TRICE) Catégorie A poste vacant le 1er Avril 2016 MISSIONS Créées par la loi n 82.213 du 2 mars 1982 modifiée, les chambres régionales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets Paris, le 03 avril 2007 Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales à Mesdames et Messieurs les Préfets NOR/INT/B/07/00024/C Objet : Pôle d appui au contrôle de légalité de LYON. Extension au 1

Plus en détail

DIXIEME FORUM INTERNATIONAL SUR LA DEONTOLOGIE ET LES BONNES PRATIQUES Paris 19-21 mai 2011

DIXIEME FORUM INTERNATIONAL SUR LA DEONTOLOGIE ET LES BONNES PRATIQUES Paris 19-21 mai 2011 DIXIEME FORUM INTERNATIONAL SUR LA DEONTOLOGIE ET LES BONNES PRATIQUES Paris 19-21 mai 2011 Patrick Martowicz, Magistrat, Ministère de la justice et des libertés, Direction des affaires civiles et du Sceau,

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

FICHE D EVALUATION 2011-2012

FICHE D EVALUATION 2011-2012 COUR DE CASSATION FICHE D EVALUATION 2011-2012 Nom : Nom d usage : Prénom Situation de famille : Fonctions exercées : Juridiction : DESCRIPTION DE L ACTIVITE DU MAGISTRAT (à remplir par l évaluateur dans

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P.

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. «A U D I T & C O N T R Ô L E DES O R G A N I S A T I O N S P U B L I Q U E S» U N I V E R S I T E P A R I S 1 P A N T H E O N -

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

Préparation aux concours (DH et D3S) en Formation Ouverte A Distance FOA3D

Préparation aux concours (DH et D3S) en Formation Ouverte A Distance FOA3D 1 Préparation aux concours (DH et D3S) en Formation Ouverte A Distance FOA3D Objet du projet FOA3D est un projet de dispositif de préparation à distance aux concours de DH et de D3S, accessible aux candidats

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT -

FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT - FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT - DOSSIER DE PRESSE 8 juin 2010 Contacts presse : Stéphanie DUPERIE, assistante des relations presse / stephanie.duperie@justice.fr 05 56 00 10 38 Claire KELLER, Chef

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

PRINCIPAUX ACQUIS DU PROJET

PRINCIPAUX ACQUIS DU PROJET Projet d Appui à l Institut Supérieur de la Profession d Avocat - ISPA PRINCIPAUX ACQUIS DU PROJET Ce projet est financé par l Union européenne OBJECTIFS ET COMPOSANTES DU PROJET D APPUI A L ISPA Ce projet

Plus en détail

La Chambre régionale des comptes d Aquitaine, Poitou-Charentes recherche DEUX ASSISTANTS DE VERIFICATION

La Chambre régionale des comptes d Aquitaine, Poitou-Charentes recherche DEUX ASSISTANTS DE VERIFICATION La Chambre régionale des comptes d Aquitaine, Poitou-Charentes recherche DEUX ASSISTANTS DE VERIFICATION Emplois ouverts aux fonctionnaires de catégorie A des 3 fonctions publiques Postes disponibles au

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 : article 17. Décret n 72-355 du 4 mai 1972 modifié par le décre t n 2008-1551 du 31 décembre 2008. Sur les 8140

Plus en détail

MASTER DE DROIT. www.fld-paris.fr LILLE PARIS TOULOUSE. droit privé - droit des affaires. La tradition juridique, une pratique moderne du Droit

MASTER DE DROIT. www.fld-paris.fr LILLE PARIS TOULOUSE. droit privé - droit des affaires. La tradition juridique, une pratique moderne du Droit LILLE PARIS TOULOUSE www.fld-paris.fr Master 1 & 2 droit privé - droit des affaires MASTER DE DROIT La tradition juridique, une pratique moderne du Droit Établissement reconnu d utilité publique LA FACULTÉ

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE SAINT DENIS DE LA RÉUNION SERVICE DES AFFAIRES FAMILIALES : LE BILAN APRES UN AN

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE SAINT DENIS DE LA RÉUNION SERVICE DES AFFAIRES FAMILIALES : LE BILAN APRES UN AN TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE SAINT DENIS DE LA RÉUNION SERVICE DES AFFAIRES FAMILIALES : LE BILAN APRES UN AN En mai 2011, au vu du stock important et des délais d audiencement particulièrement préoccupants

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

MASTER. Droit international. Spécialité recherche et professionnelle

MASTER. Droit international. Spécialité recherche et professionnelle MASTER Droit international Spécialité recherche et professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit européen et international Spécialités Droit international Conditions d

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

avec le chef de service, qui donne les orientations à suivre et auquel il/elle rend compte de son travail,

avec le chef de service, qui donne les orientations à suivre et auquel il/elle rend compte de son travail, Direction des Ressources humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF A LA MAISON DES ENFANTS (pôle 2-6 ans) Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les directions juridiques pour développer de nouvelles compétences professionnelles

Plus en détail

Questionnaire «B» Peuvent être nommées procureurs les personnes ayant le casier judiciaire vierge et ayant le droit de vote qui ont acquis :

Questionnaire «B» Peuvent être nommées procureurs les personnes ayant le casier judiciaire vierge et ayant le droit de vote qui ont acquis : Questionnaire «B» I. Les conditions préliminaires pour la nomination au poste du procureur sont les suivantes : Aux termes de la loi régissant les rapports de service au sein du parquet : Peuvent être

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Être juge au Maroc et en Espagne.

Être juge au Maroc et en Espagne. Fundación CIDOB - Calle Elisabets, 12-08001 Barcelona, España - Tel. (+34) 93 302 6495 - Fax. (+34) 93 302 6495 - info@cidob.org Être juge au Maroc et en Espagne. Systèmes juridiques au Maroc et en Espagne

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Mission du formateur I.F.S.I. REDACTEUR : Christine BELOEIL : Directeur IFSI DATE : le 21 JANVIER 2005 MIS A JOUR LE 15 SEPTEMBRE 2005 MIS A JOUR LE 31 AOUT 2007

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Règlement des études et modalités d'évaluation des étudiants Année universitaire 2015-16

Règlement des études et modalités d'évaluation des étudiants Année universitaire 2015-16 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Master 2ème année - Mention Droit des affaires Spécialité Droit et gestion de patrimoine Règlement des études et modalités d'évaluation des étudiants Année universitaire

Plus en détail

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION (Bac+4, +5, 300 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou PKU

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

PRESENTATION DU CABINET

PRESENTATION DU CABINET PRESENTATION DU CABINET PAG Avocats - 2013 PAG AVOCATS Cabinet d'avocats parisien spécialisé en droit de la propriété intellectuelle, droit des nouvelles technologies, droit des affaires et des sociétés,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le 1 er portail dédié au succès de vos dossiers comme à la croissance de votre cabinet

Le 1 er portail dédié au succès de vos dossiers comme à la croissance de votre cabinet Le 1 er portail dédié au succès de vos dossiers comme à la croissance de votre cabinet La documentation la plus riche du marché Matières Dalloz.fr Administratif Affaires Civil Immobilier International

Plus en détail

CAP-TA CONCOURS EXTERNE DE RECRUTEMENT DE CONSEILLERS DE TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET DE COURS ADMINISTRATIVES D APPEL

CAP-TA CONCOURS EXTERNE DE RECRUTEMENT DE CONSEILLERS DE TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET DE COURS ADMINISTRATIVES D APPEL CAP-TA CONCOURS EXTERNE DE RECRUTEMENT DE CONSEILLERS DE TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET DE COURS ADMINISTRATIVES D APPEL DOSSIER DE PRÉSENTATION 2015 1 CAP-TA ENTREZ DANS LA HAUTE FONCTION PUBLIQUE, DEVENEZ

Plus en détail

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Le présent document est établi sur base de l article 17, paragraphe 1 er, alinéa 2 du règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation.

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation. Ministère chargé des affaires sociales Etablissement de formation Nom du candidat Prénoms du candidat Livret de formation Diplôme d Etat d éducateur spécialisé LE PRESENT LIVRET COMPREND 1 Présentation

Plus en détail

CAP-TA PRÉPARATION INTENSIVE ESTIVALE A DISTANCE AUX CONCOURS EXTERNE ET INTERNE DE CONSEILLERS DE TA-CAA DU 22 JUIN AU 21 AOUT 2015

CAP-TA PRÉPARATION INTENSIVE ESTIVALE A DISTANCE AUX CONCOURS EXTERNE ET INTERNE DE CONSEILLERS DE TA-CAA DU 22 JUIN AU 21 AOUT 2015 CAP-TA PRÉPARATION INTENSIVE ESTIVALE A DISTANCE AUX CONCOURS EXTERNE ET INTERNE DE CONSEILLERS DE TA-CAA DU 22 JUIN AU 21 AOUT 2015 ENTREZ DANS LA HAUTE FONCTION PUBLIQUE, DEVENEZ MAGISTRAT ADMINISTRATIF!

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

47d0. La Faculté de Droit en chiffres. Nos formations habilitées à percevoir la Taxe d Apprentissage. Faculté de Droit et des Sciences politiques

47d0. La Faculté de Droit en chiffres. Nos formations habilitées à percevoir la Taxe d Apprentissage. Faculté de Droit et des Sciences politiques Faculté de Droit et des Sciences politiques La Faculté de Droit en chiffres 0s 47d0 iant étu 20 Master 2 2 licences professionnelles 2 masters par apprentissage 4 diplômes universitaires 44 personnels

Plus en détail

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil Questions Réponse Références des Art. 156 à 169 du c.p.p. Avant l expertise Désignation de l expert Nombre d experts Nombre d experts dans le cadre d une contre expertise Possibilité de nommer une personne

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Audience solennelle du Mardi 3 Janvier 29 Données statistiques 35, boulevard Gambetta BP 474 69665 PRÉSENTATION DU RESSORT Population : TRIBUNAL DE POLICE

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail