CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4"

Transcription

1 CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat. Pour toute utilisation des chiffres publiés dans ce dossier, la source «Comité Francéclat» doit être citée.

2 > INTRODUCTION H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E Après 3 années de progression (+ 21 %), la production française d'horlogerie et de bijouterie a marqué le pas en (- 7 %). Par contre, les exportations ont poursuivi leur croissance (+ 8 %), à un rythme supérieur à celui des importations (+ 5 %). La conjoncture économique difficile n'a pas épargné le marché français de l'horlogerie-bijouterie qui, à 5,1 milliards d'euros, a enregistré une baisse de 4 % en. La courbe des ventes de montres et de bijoux reflète une fois encore l'évolution du moral des français. Cette atonie des ventes n'est pas forcément révélatrice des mutations du marché. Les bijoux en or 750 millièmes conservent leur leadership en valeur (75 % des ventes de bijoux or) tandis que les bijoux en or 375 millièmes ont conquis la première place en volume, essentiellement portés par les bijouteries implantées en centre commercial. Les variations du cours de l'or compliquent l'analyse : en effet, après une forte augmentation ces dernières années, la courbe s'est inversée en avec une baisse de 18 %. Côté horlogerie, les montres à moins de 100 s ont particulièrement décroché (- 8 %). Les ventes de modèles à plus de s restent stables. Seul le segment des montres de à s a connu une évolution positive. Certains produits de niche ont bénéficié d'un engouement des consommateurs, qu'il s'agisse des "beads" et autres bijoux personnalisables ou encore du métal "rose" (or, plaqué or, acier PVD ) tant pour les bijoux que pour les montres, y compris pour hommes. Le Comité Francéclat est le comité professionnel de développement économique au service des secteurs de l'horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l'orfèvrerie et des arts de la table. Il mène des actions dans les domaines suivants : création, développement technique, études statistiques et économiques, promotion sur le marché français et soutien au développement international. CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.2/14

3 > CHIFFRES CLÉS CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E LA PRODUCTION > 2 milliards d euros HT de chiffre d affaires Évolution /2012 : - 7 % (Source : Comité Francéclat - INSEE / Estimations) LES EXPORTATIONS ET RÉEXPORTATIONS > 5,4 milliards d euros HT Évolution /2012 : + 8 % (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) LES IMPORTATIONS > 6,2 milliards d euros HT Évolution /2012 : + 5 % (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) LES VENTES EN FRANCE > 5,1 milliards d euros TTC Évolution /2012 : - 4 % (Source : Comité Francéclat / Société 5 - GfK) CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.3/14

4 > PRODUCTION I EXPORTATIONS I IMPORTATIONS LA PRODUCTION (Source : Comité Francéclat - INSEE / Estimations) > 2 milliards d euros HT en (estimation) Millions d euros H.T. Bijouterie-joaillerie dont bijoux or Ms Horlogerie dont montres 61 Ms Bijouterie fantaisie LES EXPORTATIONS ET RÉEXPORTATIONS (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) > 5,4 milliards d euros HT en (estimation) Millions d euros H.T. Bijouterie-joaillerie Horlogerie Bijouterie fantaisie dont bijoux or Ms dont montres Ms En, nos exportations et réexportations de montres ont été principalement destinées aux pays de l Union Européenne. Nos premiers marchés sont l Allemagne, l Italie et le Royaume-Uni. Pour les bijoux en or, la Suisse reste le premier pays client de la France mais il s agit essentiellement de transit. Elle est suivie du Royaume-Uni et de l Italie. CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.4/14

5 > PRODUCTION I EXPORTATIONS I IMPORTATIONS Répartition des exportations et réexportations en Millions d euros H.T. Montres Horlogerie Bijouterie-joaillerie Bijoux en or Composants, horloges 449 Bijoux en argent, pierres 417 Bijouterie fantaisie 353 LES IMPORTATIONS (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) > 6,2 milliards d euros HT en (estimation) Répartition des importations en Millions d euros H.T. Montres Horlogerie Bijouterie-joaillerie Bijoux en or Composants, horloges 277 Bijoux en argent, pierres Bijouterie fantaisie 469 La Suisse reste largement le premier fournisseur de montres de la France en valeur, devant la Chine, premier fournisseur en quantité. La Suisse (transit compris) est également notre principal fournisseur de bijoux en or, précédant l Italie et le Royaume-Uni. Pour l ensemble du secteur horlogerie-bijouterie-joaillerie, le taux de couverture de nos importations par nos exportations, bien qu encore déficitaire, a progressé de trois points en par rapport à CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.5/14

6 > MARCHÉ DE L HORLOGERIE-BIJOUTERIE LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L HORLOGERIE-BIJOUTERIE EN (Source : Comité Francéclat / Société 5 - GfK) > 5,1 milliards d euros en Évolution /2012 : - 4 % Bijoux en or tous titres : - 7 % dont or 750 : - 15 % dont or 375 : + 27 % Bijoux en argent : stable Montres : - 3 % Évolution annuelle des ventes en valeur + 5 % + 1 % + 2 % % + 3 % % - 2 % - 2 % % - 4 % Évolution par circuits de distribution /2012 Total horlogerie-bijouterie - 4 % Bijoutiers-horlogers en ville (y compris les grands magasins) - 5 % Bijoutiers-horlogers en centre commercial - 4 % Bijouteries fantaisie* + 6 % Grandes surfaces - 10 % Autres circuits (vente à distance, artisans, boutiques de prêt-à-porter, DOM...) - 2 % * Y compris les bijoux fantaisie vendus dans les grands magasins CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.6/14

7 > MARCHÉ DE L HORLOGERIE-BIJOUTERIE Répartition des ventes en valeur en Or ,5 % 15,5 % Bijoux en argent (14 %) et en plaqué or (1,5 %) 10,5 % 42 % Bijoux en or tous titres Bijoux fantaisie Or ,5 % 26,5 % Montres 5,5 % Autres (bracelets de montres, réveils, réparations ) En milliards d euros Bijoux en or tous titres 2,1 dont or 750 : 1,6 dont or 375 : 0,5 Bijoux en argent et en plaqué or 0,8 dont argent : 0,7 Bijoux fantaisie 0,5 Bijouterie 3,4 Montres 1,4 Autres 0,3 HORLOGERIE-BIJOUTERIE 5,1 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.7/14

8 > MARCHÉ DES BIJOUX LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN > 3,4 milliards d euros en Unités (millions) Valeur (millions s) Prix moyen (en s) Structure des ventes UNITÉS VALEUR ,0 % 9,2 % 6,7 % Bijoux en or ,3 % 52,3 % 46,5 % 2,5 % 6,5 % 8,6 % Bijoux en or 375 4,4 % 11,7 % 15,5 % 29,7 % 29,7 % 30,8 % Bijoux en argent 18,5 % 19,6 % 20,5 % 4,2 % 3,4 % 2,9 % Bijoux en plaqué or 2,5 % 2,2 % 2,1 % 49,6 % 51,2 % 51,0 % Bijoux fantaisie 13,3 % 14,2 % 15,4 % Total Prix moyen des bijoux précieux en Bijoux en or 750 Bijoux en or 375 Bijoux en argent Bijoux en plaqué or 38 s 42 s 103 s 395 s CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.8/14

9 > MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES EN > 2,1 milliards d euros en Évolution annuelle des ventes en valeur + 2 % Stable % - 3 % % - 4 % - 2 % - 1 % Répartition des ventes en valeur en - 7 % - 7 % Bijoux tout or 30,8 % 39,7 % Bijoux tout diamant 29,5 % Bijoux avec autres pierres et perles Structure des ventes en valeur par tranches de prix en 58 % OR % OR % OR 375 0,5 % OR % OR ,5 % OR 750 Moins de 300 u 300 à 999 u Plus de u CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.9/14

10 > MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES Ventes de bijoux en or 750 Unités (millions) 17, , , , ,3 12, , , ,8 4,1 Valeur (millions s) Prix moyen (en s) Ventes de bijoux en or Unités (millions) Valeur (millions s) Prix moyen (en s) CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.10/14

11 > MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES Structure des ventes par circuits de distribution UNITÉS VALEUR % 10 % 10 % Bijouteries en ville CA < s 10 % 10 % 9 % 10 % 9 % 10 % Bijouteries en ville CA s 11 % 9 % 10 % 12 % 11 % 11 % Bijouteries en ville CA > s 30 % 31 % 31 % 30 % 30 % 33 % Bijouteries de centre commercial 19 % 19 % 19 % 26 % 27 % 24 % Grandes surfaces 13 % 12 % 11 % 11 % 13 % 12 % Autres (ventes à distance, artisans, ventes directes ) 17 % 19 % 20 % Total Répartition et évolution des ventes en valeur par principales familles de produits Répartition des ventes Évolution / % Bagues - 7 % 21 % Colliers - 5 % 16 % Boucles d oreilles - 5 % 11 % Bracelets - 10 % 7 % Pendentifs - 15 % CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.11/14

12 > MARCHÉ DES BIJOUX EN ARGENT LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN ARGENT EN > 0,7 milliard d euros en Évolution des ventes en valeur + 15 % + 5 % + 8 % + 7 % + 6 % + 5 % + 6 % + 10 % + 1 % Stable Répartition et évolution des ventes en valeur Répartition des ventes Évolution / % 53 % Bijoux tout argent Bijoux en argent empierré + 3 % - 2 % Répartition des ventes Évolution / % Bagues Stable 23 % Colliers - 5 % 19 % Boucles d oreilles - 12 % 18 % Pendentifs* + 44 % 15 % Bracelets - 8 % * dont charms et perles en argent à enfiler (beads) CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.12/14

13 > MARCHÉ DES MONTRES LE MARCHÉ FRANÇAIS DES MONTRES EN > 1,4 milliard d euros en 12,6 12,8 12,8 13,4 13,3 12,7 13,0 14,0 14, ,0 Unités (millions) Valeur (millions s) Prix moyen (en s) Évolution annuelle des ventes en valeur + 11 % + 11 % + 9 % Stable + 2 % + 1 % % + 4 % - 3 % % Évolution des ventes en valeur par tranches de prix 2011/ /2011 /2012 Plus de s + 13 % + 17 % Stable à s - 6 % - 16 % + 1 % 300 à 999 s + 10 % + 3 % - 5 % 100 à 299 s + 10 % + 7 % - 1 % 50 à 99 s + 16 % + 3 % - 7 % moins de 50 s + 6 % - 6 % - 10 % CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.13/14

14 > MARCHÉ DES MONTRES Structure des ventes par tranches de prix UNITÉS VALEUR ,4 % 0,5 % 0,5 % Plus de s 25,7 % 29,0 % 29,9 % 0,6 % 0,5 % 0,5 % De à s 10,8 % 8,8 % 9,2 % 2,0 % 2,0 % 2,0 % De 300 à 999 s 10,3 % 9,7 % 9,5 % 13,2 % 14,4 % 15,2 % De 100 à 299 s 21,5 % 22,2 % 22,7 % 23,1 % 23,2 % 23,6 % De 50 à 99 s 17,2 % 17,1 % 16,5 % 60,7 % 59,4 % 58,2 % Moins de 50 s 14,5 % 13,2 % 12,2 % Total Répartition et prix moyen des ventes par circuits de distribution en en % de la valeur Prix moyen 8,0 % 7,9 % 43,8 % 22,8 % 4,1 % 13,4 % Bijouteries en ville CA < s Bijouteries en ville CA s Bijouteries en ville CA > s Bijouteries de centre commercial Grandes surfaces Autres (ventes à distance, prêt-à-porter, bureaux de tabac, marchés ) 65 s 128 s 449 s 111 s 21 s 50 s Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat. Pour toute utilisation des chiffres publiés dans ce dossier, la source «Comité Francéclat» doit être citée. CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.14/14

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 Ecostat Numéro 142 - Février 2015 Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 5,08 milliards d euros TTC en 2014 (- 1 % par rapport à 2013) Source : Société 5 A noter que le chiffre d affaires

Plus en détail

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat Club Saint Eloi étude Panel 5 Comité Francéclat Paris le 26 mars 2013 panel5@club-internet.fr Etude Etude Comité Panel5 Francéclat RAPPEL : LA DEMANDE POUR DES MARQUES Comme nous l'avions présenté lors

Plus en détail

Comité Francéclat - Société 5 GfK. Montres et bijoux précieux Synthèse des ventes France 2009

Comité Francéclat - Société 5 GfK. Montres et bijoux précieux Synthèse des ventes France 2009 Comité Francéclat - Société 5 GfK Montres et bijoux précieux Synthèse des ventes France 2009 Paris le 9 février 2010 Etude Comité Francéclat Toute publication ou diffusion de résultats extraits de cette

Plus en détail

CADEAUX LE NOËL DE NOVEMBRE DU 12 AU 29 NOVEMBRE 2014. boucles cristaux de synthèse, or jaune 0,75 g

CADEAUX LE NOËL DE NOVEMBRE DU 12 AU 29 NOVEMBRE 2014. boucles cristaux de synthèse, or jaune 0,75 g boucles cristaux de synthèse, or jaune 0,75 g 42 CADEAUX DU 12 AU 29 NOVEMBRE 2014 LE NOËL DE NOVEMBRE 21 56,40 2 62,80 1 89,20 20 152,00 19 110,00 5 89,70 3 75,20 64 bague, taille 54, or jaune 1,42 g

Plus en détail

7, rue de l Horloge 35160 MONTFORT-SUR-MEU Tél. : 02 99 09 02 18

7, rue de l Horloge 35160 MONTFORT-SUR-MEU Tél. : 02 99 09 02 18 2 1 11, avenue de la Gare 35360 MONTAUBAN-DE-BRETAGNE Tél. : 02 99 06 40 54 7, rue de l Horloge 35160 MONTFORT-SUR-MEU Tél. : 02 99 09 02 18 www.groupement-assor.fr 1 or 18 carats - 750 millièmes 4 3 6

Plus en détail

www.groupement-assor.fr

www.groupement-assor.fr 3 1 2 www.groupement-assor.fr 1 4 6 18 - Collier or blanc et diamants 434 19 - Bague or et diamant 2 347 20 - Boucles d oreilles or blanc et diamants 265 21 - Bague or blanc et diamants 273 22 - Bague

Plus en détail

Fête des mères Dimanche 31 mai

Fête des mères Dimanche 31 mai dans votre centre commercial AUCHAN du 22 avril au 30 mai 2015 collection or 375 millièmes 118 1 Des moments à partager Collier + bracelet 29 collection argent 925 millièmes 1. Parure collier + boucles

Plus en détail

Collections bijoux automne-hiver

Collections bijoux automne-hiver Collections bijoux automne-hiver Laissez éclater votre féminité! Miroir, miroir, dis-moi qui sera la plus belle pour les fêtes de Noël? Une petite robe noire, un trait de liner sous le regard, et un joli

Plus en détail

BIJOUX. bague céramique et diamants 0,02 ct, taille 54, or jaune et rhodié 1,12 g ÉTÉ 2014

BIJOUX. bague céramique et diamants 0,02 ct, taille 54, or jaune et rhodié 1,12 g ÉTÉ 2014 BIJOUX 115 bague céramique et diamants 0,02 ct, taille 54, or jaune et rhodié 1,12 g ÉTÉ 2014 1 LE MANÈGE À BIJOUX Des modèles uniques issus de créateurs. "Le Manège à Bijoux " cultive la différence, la

Plus en détail

LES MARCHÉS BELGE ET EUROPÉEN DE L OR

LES MARCHÉS BELGE ET EUROPÉEN DE L OR LES MARCHÉS BELGE ET EUROPÉEN DE L OR Résumé Production, consommation et commerce : faits marquants Prévisions à long terme : le remplacement de l or par les bijoux en or Sur le long terme, l UE devrait

Plus en détail

COLLECTIONS 2013-2014

COLLECTIONS 2013-2014 COLLECTIONS 0-0 E D I T O Héritier d une longue tradition de joailliers transmise depuis trois générations, A.Constant célèbre à travers ses deux boutiques, une certaine philosophie du luxe qui repose

Plus en détail

GIROUD J-P OBJECTIF MONTRES

GIROUD J-P OBJECTIF MONTRES guess fossil diesel adidas festina lotus calypso casio pierre lannier go certus tekday all black ti sento skagen ice watch GIROUD J-P OBJECTIF MONTRES COLLIER 39 BRACELET 35 BOUCLES D OREILLES 25 MONTRE

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Les 25, 26 et 27 Novembre 2009. Le Mexique: La porte d entrée des Amériques

Les 25, 26 et 27 Novembre 2009. Le Mexique: La porte d entrée des Amériques Les 25, 26 et 27 Novembre 2009 Le Mexique: La porte d entrée des Amériques SECTEUR BIENS DE CONSOMMATION I/ PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU SECTEUR II/ LES NICHES DE MARCHÉ a. La bijouterie / l horlogerie b.

Plus en détail

Données statistiques

Données statistiques République et Canton de Genève Département de l'economie, de l'emploi et des affaires Extérieures Mai 2003 Données statistiques Le commerce extérieur du canton de Genève en Analyse structurelle Edition

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Devenez le créateur de votre bijou grâce au site du joaillier Alexandre Rosenberg!

Devenez le créateur de votre bijou grâce au site du joaillier Alexandre Rosenberg! Devenez le créateur de votre bijou grâce au site du joaillier Alexandre Rosenberg! Passionné de pierres précieuses et d informatique, le joaillier Alexandre Rosenberg introduit le concept de la création

Plus en détail

- 1 pièce de 20 dollars en or, 1904, 33,4 g. - 3 pièces de 20 francs en or, 1913 19,3 g

- 1 pièce de 20 dollars en or, 1904, 33,4 g. - 3 pièces de 20 francs en or, 1913 19,3 g - 1 pièce de 20 dollars en or, 1904, 33,4 g - 3 pièces de 20 francs en or, 1913 19,3 g - 3 pièces de 20 francs en or, 1913 19,3 g - 3 pièces de 20 francs en or, 1913 19,3 g - 2 pièces en or, souverain

Plus en détail

VENTE DE BIJOUX ET MONTRES LJ. SA LES DIAMANTINES - Samedi 3 octobre 2015 PRIX DE VENTE EN MAGASIN

VENTE DE BIJOUX ET MONTRES LJ. SA LES DIAMANTINES - Samedi 3 octobre 2015 PRIX DE VENTE EN MAGASIN LOT VENTE DE BIJOUX ET MONTRES LJ. SA LES DIAMANTINES - Samedi 3 octobre 2015 DESIGNATION Pour avoir la mise à prix il faut diviser le prix de vente magasin par 4 Poids PRIX DE VENTE EN MAGASIN 1 BAGUE

Plus en détail

FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE, ORFÈVRERIE

FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE, ORFÈVRERIE FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE, SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE,... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE,... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION DE BIJOUX,

Plus en détail

TENDANCES AUTOMNE-HIVER 2014-2015

TENDANCES AUTOMNE-HIVER 2014-2015 Bijoux Or 750/1 000 1 2 3 4 TENDANCES AUTOMNE-HIVER 2014-2015 FÊTES DE FIN D ANNÉE Découvrez toute la collection dans nos bijouteries - www.nouveauxbijoutiers.fr Bijoux Or 750/1 000 SERVICE et CRÉATIONS

Plus en détail

C91/1 CHAPITRE 91 HORLOGERIE. Notes

C91/1 CHAPITRE 91 HORLOGERIE. Notes C91/1 CHAPITRE 91 HORLOGERIE Notes 1.Le présent chapitre ne comprends pas : a) les verres d horlogerie et les poids d horloge (régime de la matière constitutive) ; b) les chaînes de montres (n s 71.13

Plus en détail

Commissaire-priseur - EURL 25 Rue du Général Giraud - ROUEN (Tel. : 02.35.71.13.50) RESULTATS. DIMANCHE 9 DECEMBRE 2012 à 14 H 30

Commissaire-priseur - EURL 25 Rue du Général Giraud - ROUEN (Tel. : 02.35.71.13.50) RESULTATS. DIMANCHE 9 DECEMBRE 2012 à 14 H 30 Commissaire-priseur - EURL 25 Rue du Général Giraud - ROUEN (Tel. : 02.35.71.13.50) RESULTATS DIMANCHE 9 DECEMBRE 2012 à 14 H 30 1à 30 Bijoux fantaisie et divers 32 Bague marguerite ornée d'un diamant

Plus en détail

11 place R. Coty - 37100 TOURS VENTE D'ÉTÉ. 19 JUIN 2013 à 14h15

11 place R. Coty - 37100 TOURS VENTE D'ÉTÉ. 19 JUIN 2013 à 14h15 11 place R. Coty - 37100 TOURS VENTE D'ÉTÉ 19 JUIN 2013 à 14h15 Vente réalisé par Mtrs FRAISSE B. et JABOT B. Service Gages : Commissaires Priseurs du Crédit Municipal Tours Tél 02 47 05 58 58 Tél 02 47

Plus en détail

Catalogue fêtes de fin d année 2012

Catalogue fêtes de fin d année 2012 Catalogue fêtes de fin d année 2012 LE JOAILLIER FRANCAIS Retrouvez les modèles du célèbre créateur français de joaillerie. Etoile Pendentif or et diamant (de 0.04 à 0.20 carats) Inaya Pendentif or 28

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-134 du 20 septembre 2012 relative à la prise de contrôle exclusif des sociétés Didier Guérin SAS et Guérin Belle Epine SAS par la Société Anonyme des Galeries Lafayette

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

200 fleurettes Pds 5 g (NP 368/8) 4 47 Bague or jaune ornée d une topaze bleue Pds 3,48 g (NP

200 fleurettes Pds 5 g (NP 368/8) 4 47 Bague or jaune ornée d une topaze bleue Pds 3,48 g (NP N DESIGNATION PRIX DE VENTE MAGASIN 1 359 Bague godronnée or Pds 1,95 g (NP 142/6) 100 2 207 Bague or blanc ornée d une topaze Pds 1,15 g 90 3 11 Paire de boucles d oreilles or jaune style savoyard à décor

Plus en détail

A telcom est une marque spécialisée dans la téléphonie de luxe.

A telcom est une marque spécialisée dans la téléphonie de luxe. A telcom est une marque spécialisée dans la téléphonie de luxe. Installée à Monte-Carlo depuis 20 ans, et créée par M. Carlos Bardote, Atelcom est synonyme de qualité, d innovation et d élégance en Principauté

Plus en détail

Etude d'usages et attitudes des consommateurs de bijoux précieux et de montres

Etude d'usages et attitudes des consommateurs de bijoux précieux et de montres Etude d'usages et attitudes des consommateurs de bijoux précieux et de montres 7 ans après l'étude consommateur commandée par Saint Eloi et réalisée par Synovate, nous avons souhaité réactualiser les éléments

Plus en détail

Extrait du catalogue

Extrait du catalogue Extrait du catalogue Tarif Public 26/08/2015 www.revendeurs.rmngp.fr Document non contractuel Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Élysées 254-256, rue de Bercy - 75577 Paris cedex

Plus en détail

Ce soir, seul le diamant m habille...

Ce soir, seul le diamant m habille... Ce soir, seul le diamant m habille... coup de cœur! C EST MON J aime les lignes élégantes et actuelles de la collection Salsa Diamond. Le collier en forme de cœur bouge au gré de mes mouvements et accroche

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

Présentation de l'entreprise MATY

Présentation de l'entreprise MATY Présentation de l'entreprise MATY SAS au capital social de 13 005 000,fondée en 1951 Directeur Général : Pierre Labourdette 600 Collaborateurs 2 millions de clients Un catalogue de 284 pages 20 bijouteries

Plus en détail

Augmenter les Exportations Tunisiennes à travers le Programme du Système Généralisé des Préférences (SGP)

Augmenter les Exportations Tunisiennes à travers le Programme du Système Généralisé des Préférences (SGP) Augmenter les Exportations Tunisiennes à travers le Programme du Système Généralisé des Préférences (SGP) William Jackson Bureau du Représentant du Commerce des Etats-Unis Bureau Exécutif du Président

Plus en détail

N 24 www.rulliere-bernard.fr

N 24 www.rulliere-bernard.fr N 24 www.rulliere-bernard.fr Un soleil printanier vient caresser nos nouvelles collections de bijoux, qui jouent à cache-cache dans les herbes folles. Vous allez découvrir, au fil des pages, les dernières

Plus en détail

Au niveau des négociants, c est un produit incontournable dans le segment du marché perlier.

Au niveau des négociants, c est un produit incontournable dans le segment du marché perlier. Résumés thématiques Thème 1: Tendance du marché final de la Perle de culture de Tahiti Il est incontestable que l apparition de la Perle de Tahiti a redonné un nouveau souffle à la perle en général. En

Plus en détail

1 3 1 Définition et champ de l étude 153 2 Les étapes de la réalisation d un bijou 154 3 Une industrie essentiellement parisienne 154

1 3 1 Définition et champ de l étude 153 2 Les étapes de la réalisation d un bijou 154 3 Une industrie essentiellement parisienne 154 ENJEUX ET DÉFIS DE L INDUSTRIE Bijouterie - Joaillerie SOMMAIRE RÉSUMÉ 150 MATRICE SWOT 151 introduction 152 1 3 PRÉSENTATION DU SECTEUR 1 Définition et champ de l étude 153 2 Les étapes de la réalisation

Plus en détail

Action vente !! " %& "'()*""'( +,#$ - .(/"( ( 1232425 0,0. Page 1

Action vente !!  %& '()*'( +,#$ - .(/( ( 1232425 0,0. Page 1 !! " #$ %& "'()*""'( %& "'()*""'( +,#$ -.(/"( *" 0,0 0 ( 1232425 25 0((*("(67( 8 0 0(*(* 0(*(6(7( 9 Page 1 I UN CONTEXTE COMMERCIAL TRES AGRESSIF I.1 Contexte général Mon entreprise Orwell située à Vitrolles

Plus en détail

La Maison Zannetti Handmade in Rome

La Maison Zannetti Handmade in Rome La Maison Zannetti Handmade in Rome De renommée mondiale depuis 30 ans car réalisées «hand made», les montres italiennes Zannetti, de haute qualité, originales et uniques, n ont jamais cessé de surprendre

Plus en détail

éférence parfaire PLAISIR PASSION PERFECTION PARURE PUISSAN arfaire PLAISIR PASSION PERFECTION PARURE PUISSANCE PERFOR

éférence parfaire PLAISIR PASSION PERFECTION PARURE PUISSAN arfaire PLAISIR PASSION PERFECTION PARURE PUISSANCE PERFOR SION PERFECTION PARURE PUISSANCE PERFORMANCE PRESTIGE P résents précision plus préférence parfaire PLAISIR PASSIO CTION PARURE PUISSANCE PERFORMANCE PRESTIGE PRécieux pr écision plus préférence parfaire

Plus en détail

D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits

D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits Benoît USCIATI Direction de la Balance des paiements Service des Transactions courantes et Laboratoire

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

Nous vous invitons également à demander conseil, individuellement et en privé, à l un de nos nombreux Conseillers Vegas.

Nous vous invitons également à demander conseil, individuellement et en privé, à l un de nos nombreux Conseillers Vegas. Laissez-vous inspirer par notrecollection de bijoux et par nos nouvelles tendances, en particulier, l édition limitée de nos montres Vegas pour femmes et hommes, réalisées dans des matériaux de haute qualité.

Plus en détail

Le marché du luxe en Chine et à Hong Kong : opportunités pour les entreprises françaises SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9

Le marché du luxe en Chine et à Hong Kong : opportunités pour les entreprises françaises SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 5 Le marché du luxe en Chine et à Hong Kong : opportunités pour les entreprises françaises SOMMAIRE AVERTISSEMENT... 3 SYNTHESE... 9 LE MARCHE DES PRODUITS DE LUXE EN CHINE... 17 1. PRESENTATION DE LA

Plus en détail

Compte rendu du séminaire du Club St Eloi 18-19 juin 2009

Compte rendu du séminaire du Club St Eloi 18-19 juin 2009 Compte rendu du séminaire du Club St Eloi 18-19 juin 2009 Le 5 e séminaire de réflexion stratégique du Club St Eloi avait lieu aux Etangs de Corot de Ville d'avray les 18 et 19 juin dernier. Une quarantaine

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION

COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

Le Mardi 30 juin 2015 à 14h00

Le Mardi 30 juin 2015 à 14h00 REPUBLIQUE FRANCAISE D.N.R.E.D. CMA MORLOT & DONIKIAN Courtiers de Marchandises Assermentés près la Cour d'appel de Paris 5 rue du Louvre 75001 PARIS tél. 01 55 25 68 68 / fax. 01 55 25 68 69 www.cma-morlot.com

Plus en détail

Comprendre Sur les marchés matures & émergents

Comprendre Sur les marchés matures & émergents Comprendre Sur les marchés matures & émergents Nobody s Unpredictable This proposal has been made in respect with the ISO 20252 norm Market, opinion and social research service requirements Un outil de

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

PRESENTATION DU CENTRE

PRESENTATION DU CENTRE ESPACE PEAUZDETENTE PRESENTATION DU CENTRE L ESPACE PEAUZDETENTE est un centre de 130 m², une escale au cœurs de la capitale dédiée au bien-être et à la relaxation. Situéau 8, rue de la Forge Royale dans

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme Environ 5% de la population active vit de la métallurgie et de la fabrication de machines, ce qui classe ces branches parmi les principaux

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DE VENTE EN HORLOGERIE-BIJOUTERIE RESPONSABLE DE MAGASIN

CAHIER DES CHARGES DU CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DE VENTE EN HORLOGERIE-BIJOUTERIE RESPONSABLE DE MAGASIN CAHIER DES CHARGES DU CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DE VENTE EN HORLOGERIE-BIJOUTERIE RESPONSABLE DE MAGASIN SOMMAIRE Exposé des motifs Présentation du métier Définition des qualifications

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Artisanat kenyan et autres objets vendus au profit de l association HAKUNA MATATA www.hakunamatata-lyon.org 06 62 85 37 91 hakunamatatalyon@yahoo.

Artisanat kenyan et autres objets vendus au profit de l association HAKUNA MATATA www.hakunamatata-lyon.org 06 62 85 37 91 hakunamatatalyon@yahoo. Artisanat kenyan et autres objets vendus au profit de l association HAKUNA MATATA www.hakunamatata-lyon.org 06 62 85 37 91 hakunamatatalyon@yahoo.fr Réf. A1 En bois précieux. Longueur 15 cm env. DISPO

Plus en détail

Industrie horlogère suisse Perspectives et défis

Industrie horlogère suisse Perspectives et défis Global Research Swiss Issues Branches Octobre 2013 Industrie horlogère suisse Perspectives et défis Impressum Editeur Giles Keating Head of Research for Private Banking and Wealth Management +41 44 332

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE 2013 PERSPECTIVES 2014 PRÊT-À-PORTER FÉMININ

BILAN ÉCONOMIQUE 2013 PERSPECTIVES 2014 PRÊT-À-PORTER FÉMININ PERSPECTIVES 2014 PRÊT-À-PORTER FÉMININ PRÉAMBULE Un bilan enrichi. Approfondir les points essentiels ou les changements survenus en 2013 : la perception des prix, l impact du Made In, la Digital Mum.

Plus en détail

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec Les relations commerciales de la Belgique avec L ÎLE MAURICE Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Echanges commerciaux

Echanges commerciaux Echanges commerciaux Fiche 13 06 02 Parmi les quatre territoires considérés, le département de l Ain et le canton de Genève ont une économie très tournée vers l extérieur. Leurs échanges commerciaux, par

Plus en détail

«LE MEUBLE DE SALLE À MANGER SÉJOUR»

«LE MEUBLE DE SALLE À MANGER SÉJOUR» ÉTUDE SPOT IPEA - Juin 2014 «LE MEUBLE DE SALLE À MANGER SÉJOUR» Après un point rapide sur la valeur et la structure du marché du meuble, l étude SPOT IPEA sur «LE MEUBLE DE SALLE À MANGER SÉJOUR» vous

Plus en détail

JEUDI 18 JUIN 2015 À 19H De Suzanne Belperron à Cartier

JEUDI 18 JUIN 2015 À 19H De Suzanne Belperron à Cartier JEUDI 18 JUIN 2015 À 19H De Suzanne Belperron à Cartier Des bijoux en toute élégance PIASA 118 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris - France EXPERT SC SERRET-PORTIER - Emeric Portier +33 1 47 70 89

Plus en détail

Les entretiens. du China Institute. M. Guillaume Brochard C.E.O et co-fondateur de Qeelin. Entretien avec

Les entretiens. du China Institute. M. Guillaume Brochard C.E.O et co-fondateur de Qeelin. Entretien avec Les entretiens du China Institute Entretien avec M. Guillaume Brochard C.E.O et co-fondateur de Qeelin Entretien avec M. Guillaume Brochard Décembre 2012 Le China Institute est un groupe de réflexion français

Plus en détail

SITE INTERNET. Bijouterie ANDRE FAUR

SITE INTERNET. Bijouterie ANDRE FAUR SITE INTERNET Véronique POTIN Date 24 Mars 2008 Version 1.0 Auteur Véronique POTIN Référence Site Internet FAUR Société Véronique POPTIN SOMMAIRE 1 Introduction...3 1.1 Objet du document... 3 2 Contenu

Plus en détail

Nombres et calcul numérique

Nombres et calcul numérique Accompagnement personnalisé SES - Math Entreprises et production Nombres et calcul numérique Organisation et gestion de données Fonctions Grandeurs et mesures Calcul littéral Remerciements à Mesdames Hélène

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EN BIJOUTERIE JOAILLERIE

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EN BIJOUTERIE JOAILLERIE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EN BIJOUTERIE JOAILLERIE page blanche «Dès sa création au sein des Ecoles de la Rue du Louvre, qui perpétuent depuis plus d un siècle le savoir-faire français de la Bijouterie-Joaillerie,

Plus en détail

JEUDI 5 NOVEMBRE A 11H00 ET 14H00 SALLE DES VENTES ROSSINI BIJOUX, MONTRES,

JEUDI 5 NOVEMBRE A 11H00 ET 14H00 SALLE DES VENTES ROSSINI BIJOUX, MONTRES, JEUDI 5 NOVEMBRE A 11H00 ET 14H00 SALLE DES VENTES ROSSINI BIJOUX, MONTRES, 1 Montre bracelet de dame de marque NIVADA. 20/30 2 Broche en or jaune sertie d'une pièce 20 Fs or. Poids : 13,8 g 150/200 3

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

LED Bague en kit Or 9 carats Storytelling Charms Paiement biométrique Magasins M-commerce Personnalisation Médaille

LED Bague en kit Or 9 carats Storytelling Charms Paiement biométrique Magasins M-commerce Personnalisation Médaille N 6 / JUIN 2013 L EDITO Fusionner la bijouterie/joaillerie et la mode en faisant la part belle à l innovation et la créativité : c était l image donnée par le salon VICENZAORO-printemps. Deux représentants

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

SOCIETE BELGES RECHERCHANT DES AGENTS COMMERCIAUX

SOCIETE BELGES RECHERCHANT DES AGENTS COMMERCIAUX SOCIETE BELGES RECHERCHANT DES AGENTS COMMERCIAUX - Code - 001 - Activité - Créatrice de mode & accessoires femmes haut de gamme - Bijoux fantaisies (plumes et pierre semi-précieuses) - Type de clientèle

Plus en détail

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013 Economie du livre Repères statistiques 2011 et tendances 2012 Mars 2013 0 Sommaire 1 Marché de l'édition en 2011 Un marché de l'édition stable Dynamisme de la production éditoriale Des relais de croissance

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

Le marché de la bijouterie fantaisie au Japon. Source : Missions économiques de Tokyo avril 2007

Le marché de la bijouterie fantaisie au Japon. Source : Missions économiques de Tokyo avril 2007 Le marché de la bijouterie fantaisie au Japon Source : Missions économiques de Tokyo avril 2007 Présentation : service du commerce extérieur - mai 2009 Sommaire I. Le marché II. III. IV. Le consommateur

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

tel: 05 61 12 62 62 fax: 05 61 12 62 60

tel: 05 61 12 62 62 fax: 05 61 12 62 60 14 rue du Rempart Saint-Etienne 31000 TOULOUSE tel: 05 61 12 62 62 fax: 05 61 12 62 60 Vente aux enchères Toulouse Site : www.primardeco.com VENTE DU 05 DÉCEMBRE 2014 Contact : contact@primardeco.com PIECES

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Vente aux enchères. Jeudi 19 Juin 2014 CREDIT MUNICIPAL DE NICE. à 14h. Exposition Mercredi 18 Juin : 13 h 30-16h Jeudi 19 Juin : 9h - 10h

Vente aux enchères. Jeudi 19 Juin 2014 CREDIT MUNICIPAL DE NICE. à 14h. Exposition Mercredi 18 Juin : 13 h 30-16h Jeudi 19 Juin : 9h - 10h CREDIT MUNICIPAL DE NICE Vente aux enchères Jeudi 19 Juin 2014 à 14h Exposition Mercredi 18 Juin : 13 h 30-16h Jeudi 19 Juin : 9h - 10h L'exposition permet aux acheteurs de se rendre compte de l'état et

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

POLO FEMME GULF LE MANS, maille piquée, du S au XL 59,90. POLO HOMME GULF LE MANS, maille piquée, du S au XXL 59,90 CASQUETTE GULF LE MANS 29

POLO FEMME GULF LE MANS, maille piquée, du S au XL 59,90. POLO HOMME GULF LE MANS, maille piquée, du S au XXL 59,90 CASQUETTE GULF LE MANS 29 boutique.lemans.org LE MANS, UN MYTHE Vivez en mode 24 Heures du Mans et portez votre passion. Vintage pour la grande histoire ; Racing pour la technique et le confort ; Classique pour le standing et la

Plus en détail

LES CADEAUX POUR LES GRANDS MOMENTS

LES CADEAUX POUR LES GRANDS MOMENTS LS CAAUX POUR LS GRANS MOMNTS Cela scintille comme le CIL ÉTOILÉ d une nuit claire. Les IAMANTS étincellent à en gagner tous les paris en la matière. Taillés avec GRAN ART et sertis sur des montures en

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX

LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX Contrôle des métaux précieux (CMP) Collaboration CMP Douane Fédération Horlogère (FH) Titulaires de droits 10.06.2010 Pourquoi un contrôle des métaux précieux? L'or,

Plus en détail

Commerce extérieur de l Auvergne : principales caractéristiques

Commerce extérieur de l Auvergne : principales caractéristiques PREFET DE LA REGION AUVERGNE DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI Pôle Entreprises, Economie, Emploi Clermont-Ferrand, le 16 novembre 2015

Plus en détail

Assurance Tous risques bijoutiers Rassembler les connaissances. Reconnaître les risques. Protéger les valeurs.

Assurance Tous risques bijoutiers Rassembler les connaissances. Reconnaître les risques. Protéger les valeurs. Assurance Tous risques bijoutiers Rassembler les connaissances. Reconnaître les risques. Protéger les valeurs. Les beaux bijoux ne cessent depuis des siècles de fasciner l humanité. Ils sont l expression

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

TIMEPIECES LEISURE LEAFLET

TIMEPIECES LEISURE LEAFLET TIMEPIECES LEISURE LEAFLET MONTRES COLLECTION GUCCI COUPÉ Avec sa boîte carrée aux angles arrondis et son allure rétro distinctive, la Gucci Coupé témoigne d'une nouvelle orientation dans le design des

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Le marché des cosmétiques aux Émirats-arabes. arabes-unis

Le marché des cosmétiques aux Émirats-arabes. arabes-unis Le marché des cosmétiques aux Émirats-arabes arabes-unis Service du commerce extérieur 2010 ANALYSE DU MARCHE Parfumerie/cosmétique = principal bien de consommation Le pouvoir d achat et les habitudes

Plus en détail

Guide pour e-commerçants

Guide pour e-commerçants Guide pour e-commerçants Explications claires des obligations légales des e-commerçants Conseils pratiques pour mettre votre site en conformité Modèles de textes faciles à adapter Mars 2015 Glynnis Makoundou

Plus en détail

L Oyster Perpetual LADY-DATEJUST

L Oyster Perpetual LADY-DATEJUST L Oyster Perpetual LADY-DATEJUST Oyster, 31 mm, or gris 18 ct et diamants DATEJUST 31 L Oyster Perpetual Lady-Datejust concentre dans un plus petit boîtier de 26 mm tous les attributs de l emblématique

Plus en détail