DEUX-SÈVRES. F é v r i e r Viséo 79,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79,"

Transcription

1 Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L F é v r i e r 2015 L ÉQUIPEMENT EN DE LA PERSONNE DEUX-SÈVRES Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo 79 10, Place du Temple - B.P Niort Cedex Tél. : Fax : Courriel :

2 Méthodologie Définition : Ce que l on entend par équipement de la personne : Il s agit de tous les commerces avec un point de vente exerçant une des activités suivantes : - Bijoux fantaisie/ : bijoux fantaisie, (gants, chapeaux, foulards, écharpes ) - : chaussures homme, femme, enfant, mixtes - : habillement homme, femme, enfant, mixte, cuirs et fourrures, autres vêtements spécialisés (mariage, travail ) : mercerie et fil à tricoter, linge de maison, tissu d habillement et de maison N ont pas été pris en compte dans ce document : - Les commerçants ou prestataires exerçant uniquement au domicile des clients - Les commerçants exerçant leur activité uniquement sur les foires et marchés, ou par Internet - Les rayons "équipement de la personne" des grandes surfaces alimentaires. Source : Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire du commerce 2014 Viséo 79 Contact Site Internet : Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo 79 10, Place du Temple - B.P Niort Cedex Tél. : Fax : Courriel :

3 L équipement de la personne > 343 commerces soit 8,3% de l appareil commercial deux-sévrien > 973 emplois soit 4,7% des emplois du commerce du département > m² soit 9,7% des surfaces de vente du département Activités (1) Nombre d établissements Effectifs totaux Surfaces de vente totales en m² Total général > 14% des établissements ont une surface de vente supérieure à 300 m², soit 49 commerces, dont 11 de plus de 1000 m² > 1 établissement sur 4 a une activité d habillement femme (1) : Le détail des activités ci-dessus se trouve en fin de publication Les commerces d équipement de la personne par activité et par commune > 10% des communes ont au moins un commerce d équipement de la personne, soit 30 communes. > 21 communes sur les 30 ont un commerce d habillement (70 % des communes) > 12 communes n ont qu un seul commerce d équipement de la personne. Pour les 2/3 d entre elles, il s agit soit d un commerce d habillement, soit d une bijouterie/horlogerie.

4 Chiffre d affaires Part de chaque activité dans le chiffre d affaires global du secteur Chiffre d'affaires en millions d' % 14 % 7 % 4 % 3 % 2 % 2 % 1 % Part des moins de 300m² Part des plus de 300 m² > Un chiffre d affaires total de près de 100 millions d euros, largement tiré par l activité d habillement > Les commerces de vêtements «mixtes» génèrent 1/3 du CA du secteur > Les grandes enseignes du secteur détiennent près de 52% du chiffre d affaires total, soit 50 millions d euros, alors qu elles représentent 1/3 des établissements > Les commerces de moins de 300 m² produisent près des 2/3 du CA du secteur > Un CA moyen de 289 K par commerce Surfaces de vente Part de chaque activité dans les surfaces de vente estimées du secteur 68% 16% 6% 4% 3% 1% 1% 1% Surfaces de vente en m² Part des moins de 300m² Part des plus de 300 m² > Une surface de vente totale de m² > Près de 60% des m² appartiennent aux commerces de plus de 300 m² > Une surface de vente moyenne de 89 m² pour les moins de 300 m² et de 743 m² pour les plus de 300 m² > Les commerces d habillement "mixte", d habillement femme et de chaussures "mixte" regroupent 72% des surfaces de vente totales, soit m² > Il n y a pas de commerce de plus de 300 m² en bijouterie,, lingerie et maroquinerie Emploi Part de chaque activité dans l effectif global du secteur % 13% 9% 6% 3% 2% 2% 1% > 973 personnes travaillent dans le secteur de l équipement de la personne dont près des 2/3 dans les commerces d habillement (622) > Plus d une personne sur deux travaille soit dans un commerce d habillement mixte, soit d habillement femme (501) Part des moins de 300m² Part des plus de 300 m²

5 Dynamique En 9 ans, le secteur de l équipement de la personne a perdu 16 commerces mais a gagné en plancher commercial avec un solde positif de plus de m². Des disparités sont à noter au sein du secteur : - les magasins de puériculture ont vu leur surface exploser en raison de la création de 3 magasins dont 2 de plus de 300 m² - une belle évolution est aussi à souligner pour les commerces de chaussures : 7 commerces supplémentaires - les magasins de bijoux fantaisie/accessoires de mode et les magasins d habillement connaissent également un boom de leur surface commerciale ( m²) tandis que leur nombre diminue légèrement. En revanche, les quatre autres activités ont perdu des établissements mais aussi de la surface de vente : jusqu à 12 établissements en moins pour les commerces de textile. Le nombre de merceries s est effondré (-7) et le département ne compte plus qu 1 seul commerce de linge de maison. Évolution (en%) du nombre des établissements de l équipement de la personne et des surfaces de vente entre 2005 et 2014 par activité Total général - 1% - 0,5%% 0% 0,5% 1% 1,5% 2% Evolution des surfaces Evolution du nombre Évolution des surfaces de vente des commerces d équipement de la personne entre 2005 et 2014 par commune Entre 2005 et 2014, 20 communes ont connu une évolution positive de leurs surfaces de vente, soit 66 % des communes disposant d un commerce d équipement de la personne. Ces évolutions positives concernent, pour la plupart, les villes importantes du département, Melle mise à part. Pour 65 % des communes, c est un gain de commerces qui explique l évolution positive du plancher commercial ; pour les autres communes, cette évolution correspond à des agrandissements de commerces existants. Répartition des établissements par tranche d effectifs 6,5% 1% 0,5% 27% 43% 22% Pas de salarié 1 salarié De 2 à 5 salariés De 6 à 10 salariés De 11 à 15 salariés Plus de 15 salariés > 77% des personnes employées dans les commerces d équipement de la personne sont des salariés, taux inférieur à celui du département tous secteurs d activités confondus (89 %) > 69% des effectifs travaillent dans les commerces de moins de 300 m² (671 personnes) > Plus d 1 commerce sur 4 n emploie pas de salarié > 2 établissements sur 3 ont entre 1 et 5 salariés > L équipement de la personne est plutôt représenté par de petites structures puisque seulement 5 établissements ont plus de 10 salariés > Un effectif moyen de 3 personnes par établissement

6 Profil Type d organisation par activité Nombre d'établissements % 14% 9% 7% 5% 3 % 2 % 1% > 61% d indépendants : un pourcentage inférieur à celui du département tous secteurs d activités confondus : 65% > Mais un taux de succursale bien supérieur à celui des Deux-Sèvres, essentiellement dans l habillement et la chaussure : 24% contre 13% au global > Les magasins indépendants sont majoritaires dans toutes les activités, hormis les chaussures et la puériculture Employeur/non employeur 27% Succursale Franchisé Autre Indépendant 73% Employeurs Non employeurs Âge du dirigeant 1% 21% 13% 30% 35% moins de 30 ans de 30 à 39 ans de 40 à 49 ans de 50 à 59 ans 60 ans et plus Âge moyen du dirigeant par activité 54, ,2 52,7 52, ,0 50,9 50,7 50 Âge du commerce 8% 18% Moins de 5 ans de 5 à 9 ans 14% 73 % d employeurs : un taux inférieur à celui du département (78 %) 27% 33% de 10 à 14 ans de 15 à 19 ans de 20 ans et plus Âge moyen du commerce par activité ,5 14,8 13,0 10,7 10,3 9,3 7, ,4 2 4,2 Âge moyen du dirigeant : 51 ans, supérieur à celui des commerces du département (49 ans), en raison d une part importante des plus de 60 ans Bijoux fantaisie Âge moyen du commerce : 11 ans, âge identique à celui des commerces du département

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE LES DERNIERS RÉSULTATS DE LA CONSOMMATION D ARTICLES D HABILLEMENT ET TEXTILES Léger recul au mois d avril Au mois d avril, les chiffres d affaires des distributeurs se sont repliés de 1,8 % en valeur,

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement Analyses commerciales Le commerce de détail de l habillement Janvier 2012 Le commerce de détail de l habillement Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle a pour but d étudier l état du

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne.

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Les résultats qui ont servi à la réalisation de ce document

Plus en détail

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Julien Fraichard et Corine Troïa* Depuis une trentaine d années, les réseaux d enseignes occupent largement le paysage commercial français. Trois

Plus en détail

CHIFFRES-CLÉS COMMERCE DEUX-SÈVRES. Juin Viséo 79,

CHIFFRES-CLÉS COMMERCE DEUX-SÈVRES. Juin Viséo 79, Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L Juin 2016 CHIFFRES-CLÉS ET SERVICES EN DU COMMERCE DEUX-SÈVRES Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan

DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan CHIFFRES CLES 2014 I n t r o d u c t i o n La Maison de l Emploi du Pays de Vannes a lancé une étude en début d année sur la filière e-commerce. Cette enquête financée

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS"

SECTEUR D'ACTIVITÉ COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Textile-habillement-cuir chaussures

Textile-habillement-cuir chaussures NOTE METHODOLOGIQUE Cette fiche filière a été réalisée à partir de Baseco Rhône-Alpes, observatoire économique mutualisé des CCI de Rhône-Alpes. Elle s inscrit dans un ensemble de 23 fiches couvrant chacune

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie Analyses commerciales Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie Avril 2012 Le commerce de détail de bricolage et de quincaillerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. présente sa Commission «Marques» 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS

DOSSIER DE PRESSE. présente sa Commission «Marques» 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS présente sa Commission «Marques» DOSSIER DE PRESSE 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS Marie BRIN Centre d Affaires de la Mode et de l Industrie 1 Square de la Nouvelle France BP 21207 49312

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous Observatoire de l emploi des ingénieurs diplômés Chimistes Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 22 e enquête IESF réalisée en mars 2011 Situation fin 2010 UNAFIC

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

Agence nationale des services à la personne

Agence nationale des services à la personne Agence nationale des services à la personne CCI du Morbihan Bilan du secteur des services à la personne Marie-Pierre Le Breton 22 mars 2011 Le développement de l activité L offre des organismes agréés

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

Profil sectoriel. Commerce de détail. (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013

Profil sectoriel. Commerce de détail. (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Profil sectoriel Commerce de détail (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en statistiques Division de la planification urbaine

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Préparateurs en pharmacie

Préparateurs en pharmacie Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Préparateurs en pharmacie Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o i En 2010, le

Plus en détail

B1805 - Stylisme. Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie

B1805 - Stylisme. Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie Appellations Assistant / Assistante styliste Concepteur / Conceptrice maquettiste en accessoires de mode Concepteur créateur / Conceptrice créatrice textile Créateur / Créatrice de mode Créateur / Créatrice

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009 Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie 1 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 AVANT PROPOS METHODOLOGIQUE 5 1. Périmètre de l étude 6 2.

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

Chiffres clés. Le tourisme dans les Landes en quelques chiffres

Chiffres clés. Le tourisme dans les Landes en quelques chiffres L hôtellerie dans les Landes Chiffres clés SOMMAIRE L hôtellerie L offre de l hôtellerie landaise chiffres clés p 2-3 Évolution de l offre p 4-5 Poids économique l emploi p 6-7 le chiffre d affaires p

Plus en détail

Profil des auto-entrepreneurs et de leur entreprise

Profil des auto-entrepreneurs et de leur entreprise Profil des auto-entrepreneurs et de leur entreprise L année 2009 a été le témoin d un grand bouleversement en matière de création d entreprises avec la mise en place du régime de l auto-entrepreneur. Institué

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE 1 L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Tout projet de reprise ou de création d un institut de beauté doit s accompagner d une recherche d informations sur la place de l activité esthétique

Plus en détail

B1805 - Stylisme. Appellations (Métiers courants) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité

B1805 - Stylisme. Appellations (Métiers courants) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité Appellations (Métiers courants) Styliste Définition Crée et conçoit des lignes nouvelles (style, forme, matières, coloris,...) de produits textiles (habillement, tissu,...), d'articles chaussants ou d'accessoires

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

La création d entreprises dans le Centre en 2009

La création d entreprises dans le Centre en 2009 La création d entreprises dans le Centre en 2009 17 655 créations d entreprises en 2009 dans la région Centre Comme dans l ensemble des régions de France, le Centre a enregistré un nombre record de créations

Plus en détail

Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011

Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 L activité des organismes de formation de La Réunion Service Régional de Contrôle de la Direction des Entreprises, de la Concurrence,

Plus en détail

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

pour l économie du Languedoc-Roussillon

pour l économie du Languedoc-Roussillon LANGUEDOC ROUSSILLON pour l économie du Languedoc-Roussillon N 5 - Juin 2007 Les technologies de l information et de la communication L emploi salarié progresse fortement en Languedoc-Roussillon dans les

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Grande distribution dans le Beaujolais

Grande distribution dans le Beaujolais Grande distribution dans le Beaujolais Observatoire du Commerce du Beaujolais Juillet 2013 1 Commerce et grande distribution Répartition de l offre commerciale Les 91 communes du territoire Beaujolais

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie

Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie null IASEC : A e Appellations Assistant / Assistante styliste Directeur / Directrice studio de mode Concepteur / Conceptrice mauettiste en accessoires de mode Esuisseur / Esuisseuse en dentelle Concepteur

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46 BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Didier Meyer : Enseignant en comptabilité gestion CFA municipal BELFORT (90) Hervé Meyer : Enseignant en comptabilité gestion Lycée professionnel J. Ferry DELLE (90) Toute

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce Panorama Economique CDC du Pays d Evran Démographie / Activité économique globale / Commerce 2013 Démographie : population recensement 2009 Population moyenne par EPCI en côtes d Armor : 14 600 / Nombre

Plus en détail

PANORAMA DE LA DISTRIBUTION L équipement de la personne en Maine-et-Loire

PANORAMA DE LA DISTRIBUTION L équipement de la personne en Maine-et-Loire de Champtoceaux CC de Pouancé - Combré e de Montrevault CC Moine et Sèvre de Segré CC de la Région de Candé du Lion d'angers CC Ouest Anjou de Saint Florent le Vieil CC du Centre Mauges CA du Choletais

Plus en détail

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 Ecostat Numéro 142 - Février 2015 Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 5,08 milliards d euros TTC en 2014 (- 1 % par rapport à 2013) Source : Société 5 A noter que le chiffre d affaires

Plus en détail

Note Idea 35. L attractivité de l Ille-et-Vilaine. Mesure de l attractivité selon l INSEE

Note Idea 35. L attractivité de l Ille-et-Vilaine. Mesure de l attractivité selon l INSEE Attractivité de l Ille-et-Vilaine Mesure de l attractivité selon l INSEE L attractivité et le dynamisme des zones d emploi françaises sont mesurés par l Insee à l aide d un indicateur composite. Il prend

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8 ² Prêt-à-porter 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Présentation de

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de janvier 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4

CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E F É V R I E R 2 0 1 4 CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 4 Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat.

Plus en détail

Analyse structurelle de l économie. Département de la Seine Saint Denis

Analyse structurelle de l économie. Département de la Seine Saint Denis Analyse structurelle de l économie Département de la Seine Saint Denis 1 SPECIFICITE DU TERRITOIRE ET POSITIONNEMENT TECHNOLOGIQUE 2 Indice de spécificité relatif du territoire par secteurs d activités

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

LE COMMERCE EN FRANCE

LE COMMERCE EN FRANCE LES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX LES DIFFERENTES FORMES DE COMMERCE LES RESEAUX EN 2006 LES DEFINITIONS LES CHIFFRES CLES LES GROUPEMENTS LES AVANTAGES DES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Pensez à OPÉRATION "A 2 PAS" DU 07 AU 17 OCTOBRE VOUS AVEZ BESOIN. D un vêtement professionnel? D une blouse blanche pour l'école?

Pensez à OPÉRATION A 2 PAS DU 07 AU 17 OCTOBRE VOUS AVEZ BESOIN. D un vêtement professionnel? D une blouse blanche pour l'école? SEPTEMBRE 2015 LES BONS PLANS N 2 OPÉRATION "A 2 PAS" DU 07 AU 17 OCTOBRE Le commerce de proximité, ça vous change la vie! Pendant 10 jours, dans une ville aux couleurs de fête, venez redécouvrir les atouts

Plus en détail

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Institut d Informations et de Conjoncture Professionnelles Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Contacts presse : Samantha Guanine / Isabelle Lebaupain

Plus en détail

Indicateurs économiques du commerce local

Indicateurs économiques du commerce local Indicateurs économiques du commerce local Rapport de la commune : Nom de la ville Présentation non contractuelle. Les auteurs se réservent le droit de modifier le contenu du rapport proposé en fonction

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce CHIFFRES CLÉS E DITION 20 04 vente à distance e-commerce > ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n Chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance (dont e-commerce) En

Plus en détail

Le commerce alimentaire de proximité Analyse de marché et évolution des plaintes de consommateurs

Le commerce alimentaire de proximité Analyse de marché et évolution des plaintes de consommateurs N 17 Août 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le commerce alimentaire de proximité Analyse

Plus en détail

SOMMAIRE 1 RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE...11 2 LE DANEMARK...

SOMMAIRE 1 RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE...11 2 LE DANEMARK... Page 7 SOMMAIRE 1 RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE...11 2 LE DANEMARK...12 2.1 QUELQUES INDICATEURS ECONOMIQUES... 12 2.1.1 Echanges entre

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

CAFÉS- HÔTELS-RESTAURANTS

CAFÉS- HÔTELS-RESTAURANTS Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L Juin 2016 CHIFFRES-CLÉS DES CAFÉS- HÔTELS-RESTAURANTS Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo 79 10,

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail