DEUX-SÈVRES. F é v r i e r Viséo 79,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79,"

Transcription

1 Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L F é v r i e r 2015 L ÉQUIPEMENT EN DE LA PERSONNE DEUX-SÈVRES Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo 79 10, Place du Temple - B.P Niort Cedex Tél. : Fax : Courriel :

2 Méthodologie Définition : Ce que l on entend par équipement de la personne : Il s agit de tous les commerces avec un point de vente exerçant une des activités suivantes : - Bijoux fantaisie/ : bijoux fantaisie, (gants, chapeaux, foulards, écharpes ) - : chaussures homme, femme, enfant, mixtes - : habillement homme, femme, enfant, mixte, cuirs et fourrures, autres vêtements spécialisés (mariage, travail ) : mercerie et fil à tricoter, linge de maison, tissu d habillement et de maison N ont pas été pris en compte dans ce document : - Les commerçants ou prestataires exerçant uniquement au domicile des clients - Les commerçants exerçant leur activité uniquement sur les foires et marchés, ou par Internet - Les rayons "équipement de la personne" des grandes surfaces alimentaires. Source : Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire du commerce 2014 Viséo 79 Contact Site Internet : Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo 79 10, Place du Temple - B.P Niort Cedex Tél. : Fax : Courriel :

3 L équipement de la personne > 343 commerces soit 8,3% de l appareil commercial deux-sévrien > 973 emplois soit 4,7% des emplois du commerce du département > m² soit 9,7% des surfaces de vente du département Activités (1) Nombre d établissements Effectifs totaux Surfaces de vente totales en m² Total général > 14% des établissements ont une surface de vente supérieure à 300 m², soit 49 commerces, dont 11 de plus de 1000 m² > 1 établissement sur 4 a une activité d habillement femme (1) : Le détail des activités ci-dessus se trouve en fin de publication Les commerces d équipement de la personne par activité et par commune > 10% des communes ont au moins un commerce d équipement de la personne, soit 30 communes. > 21 communes sur les 30 ont un commerce d habillement (70 % des communes) > 12 communes n ont qu un seul commerce d équipement de la personne. Pour les 2/3 d entre elles, il s agit soit d un commerce d habillement, soit d une bijouterie/horlogerie.

4 Chiffre d affaires Part de chaque activité dans le chiffre d affaires global du secteur Chiffre d'affaires en millions d' % 14 % 7 % 4 % 3 % 2 % 2 % 1 % Part des moins de 300m² Part des plus de 300 m² > Un chiffre d affaires total de près de 100 millions d euros, largement tiré par l activité d habillement > Les commerces de vêtements «mixtes» génèrent 1/3 du CA du secteur > Les grandes enseignes du secteur détiennent près de 52% du chiffre d affaires total, soit 50 millions d euros, alors qu elles représentent 1/3 des établissements > Les commerces de moins de 300 m² produisent près des 2/3 du CA du secteur > Un CA moyen de 289 K par commerce Surfaces de vente Part de chaque activité dans les surfaces de vente estimées du secteur 68% 16% 6% 4% 3% 1% 1% 1% Surfaces de vente en m² Part des moins de 300m² Part des plus de 300 m² > Une surface de vente totale de m² > Près de 60% des m² appartiennent aux commerces de plus de 300 m² > Une surface de vente moyenne de 89 m² pour les moins de 300 m² et de 743 m² pour les plus de 300 m² > Les commerces d habillement "mixte", d habillement femme et de chaussures "mixte" regroupent 72% des surfaces de vente totales, soit m² > Il n y a pas de commerce de plus de 300 m² en bijouterie,, lingerie et maroquinerie Emploi Part de chaque activité dans l effectif global du secteur % 13% 9% 6% 3% 2% 2% 1% > 973 personnes travaillent dans le secteur de l équipement de la personne dont près des 2/3 dans les commerces d habillement (622) > Plus d une personne sur deux travaille soit dans un commerce d habillement mixte, soit d habillement femme (501) Part des moins de 300m² Part des plus de 300 m²

5 Dynamique En 9 ans, le secteur de l équipement de la personne a perdu 16 commerces mais a gagné en plancher commercial avec un solde positif de plus de m². Des disparités sont à noter au sein du secteur : - les magasins de puériculture ont vu leur surface exploser en raison de la création de 3 magasins dont 2 de plus de 300 m² - une belle évolution est aussi à souligner pour les commerces de chaussures : 7 commerces supplémentaires - les magasins de bijoux fantaisie/accessoires de mode et les magasins d habillement connaissent également un boom de leur surface commerciale ( m²) tandis que leur nombre diminue légèrement. En revanche, les quatre autres activités ont perdu des établissements mais aussi de la surface de vente : jusqu à 12 établissements en moins pour les commerces de textile. Le nombre de merceries s est effondré (-7) et le département ne compte plus qu 1 seul commerce de linge de maison. Évolution (en%) du nombre des établissements de l équipement de la personne et des surfaces de vente entre 2005 et 2014 par activité Total général - 1% - 0,5%% 0% 0,5% 1% 1,5% 2% Evolution des surfaces Evolution du nombre Évolution des surfaces de vente des commerces d équipement de la personne entre 2005 et 2014 par commune Entre 2005 et 2014, 20 communes ont connu une évolution positive de leurs surfaces de vente, soit 66 % des communes disposant d un commerce d équipement de la personne. Ces évolutions positives concernent, pour la plupart, les villes importantes du département, Melle mise à part. Pour 65 % des communes, c est un gain de commerces qui explique l évolution positive du plancher commercial ; pour les autres communes, cette évolution correspond à des agrandissements de commerces existants. Répartition des établissements par tranche d effectifs 6,5% 1% 0,5% 27% 43% 22% Pas de salarié 1 salarié De 2 à 5 salariés De 6 à 10 salariés De 11 à 15 salariés Plus de 15 salariés > 77% des personnes employées dans les commerces d équipement de la personne sont des salariés, taux inférieur à celui du département tous secteurs d activités confondus (89 %) > 69% des effectifs travaillent dans les commerces de moins de 300 m² (671 personnes) > Plus d 1 commerce sur 4 n emploie pas de salarié > 2 établissements sur 3 ont entre 1 et 5 salariés > L équipement de la personne est plutôt représenté par de petites structures puisque seulement 5 établissements ont plus de 10 salariés > Un effectif moyen de 3 personnes par établissement

6 Profil Type d organisation par activité Nombre d'établissements % 14% 9% 7% 5% 3 % 2 % 1% > 61% d indépendants : un pourcentage inférieur à celui du département tous secteurs d activités confondus : 65% > Mais un taux de succursale bien supérieur à celui des Deux-Sèvres, essentiellement dans l habillement et la chaussure : 24% contre 13% au global > Les magasins indépendants sont majoritaires dans toutes les activités, hormis les chaussures et la puériculture Employeur/non employeur 27% Succursale Franchisé Autre Indépendant 73% Employeurs Non employeurs Âge du dirigeant 1% 21% 13% 30% 35% moins de 30 ans de 30 à 39 ans de 40 à 49 ans de 50 à 59 ans 60 ans et plus Âge moyen du dirigeant par activité 54, ,2 52,7 52, ,0 50,9 50,7 50 Âge du commerce 8% 18% Moins de 5 ans de 5 à 9 ans 14% 73 % d employeurs : un taux inférieur à celui du département (78 %) 27% 33% de 10 à 14 ans de 15 à 19 ans de 20 ans et plus Âge moyen du commerce par activité ,5 14,8 13,0 10,7 10,3 9,3 7, ,4 2 4,2 Âge moyen du dirigeant : 51 ans, supérieur à celui des commerces du département (49 ans), en raison d une part importante des plus de 60 ans Bijoux fantaisie Âge moyen du commerce : 11 ans, âge identique à celui des commerces du département

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE

OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE LES DERNIERS RÉSULTATS DE LA CONSOMMATION D ARTICLES D HABILLEMENT ET TEXTILES Léger recul au mois d avril Au mois d avril, les chiffres d affaires des distributeurs se sont repliés de 1,8 % en valeur,

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement Analyses commerciales Le commerce de détail de l habillement Janvier 2012 Le commerce de détail de l habillement Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle a pour but d étudier l état du

Plus en détail

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Julien Fraichard et Corine Troïa* Depuis une trentaine d années, les réseaux d enseignes occupent largement le paysage commercial français. Trois

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Comportements d achat des ménages

Comportements d achat des ménages Comportements d achat des ménages Consommation des ménages de la Communauté d Agglomération Rhône Alpilles Durance et de la commune de Sénas Animé par : Avec le soutien de : La consommation locale Le commerce

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

B1805 - Stylisme. Appellations (Métiers courants) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité

B1805 - Stylisme. Appellations (Métiers courants) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité Appellations (Métiers courants) Styliste Définition Crée et conçoit des lignes nouvelles (style, forme, matières, coloris,...) de produits textiles (habillement, tissu,...), d'articles chaussants ou d'accessoires

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

B1805 - Stylisme. Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie

B1805 - Stylisme. Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie Appellations Assistant / Assistante styliste Concepteur / Conceptrice maquettiste en accessoires de mode Concepteur créateur / Conceptrice créatrice textile Créateur / Créatrice de mode Créateur / Créatrice

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

Commerce de détail et services ayant un point de vente

Commerce de détail et services ayant un point de vente Commerce de détail et services ayant un point de vente Département sélectionné : Tarn Ce rapport indique le nombre et l'évolution des mouvements d'établissements inscrits au Registre du Commerce et des

Plus en détail

PANORAMA DE LA DISTRIBUTION L équipement de la personne en Maine-et-Loire

PANORAMA DE LA DISTRIBUTION L équipement de la personne en Maine-et-Loire de Champtoceaux CC de Pouancé - Combré e de Montrevault CC Moine et Sèvre de Segré CC de la Région de Candé du Lion d'angers CC Ouest Anjou de Saint Florent le Vieil CC du Centre Mauges CA du Choletais

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

Pensez à OPÉRATION "A 2 PAS" DU 07 AU 17 OCTOBRE VOUS AVEZ BESOIN. D un vêtement professionnel? D une blouse blanche pour l'école?

Pensez à OPÉRATION A 2 PAS DU 07 AU 17 OCTOBRE VOUS AVEZ BESOIN. D un vêtement professionnel? D une blouse blanche pour l'école? SEPTEMBRE 2015 LES BONS PLANS N 2 OPÉRATION "A 2 PAS" DU 07 AU 17 OCTOBRE Le commerce de proximité, ça vous change la vie! Pendant 10 jours, dans une ville aux couleurs de fête, venez redécouvrir les atouts

Plus en détail

Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie

Styliste. Styliste chaussure. Styliste en bijoux. Styliste fil. Styliste graphiste. Styliste habillement. Styliste maroquinerie null IASEC : A e Appellations Assistant / Assistante styliste Directeur / Directrice studio de mode Concepteur / Conceptrice mauettiste en accessoires de mode Esuisseur / Esuisseuse en dentelle Concepteur

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

Contrairement à une formation classique, le dispositif

Contrairement à une formation classique, le dispositif Repères HORS SERIE EMPLOI FORMATION n 21 - Juillet 2014 Les parcours VAE en Haute-Normandie Contrairement à une formation classique, le dispositif de la Validation des Acquis de l Expérience offre des

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Observatoire Landais de l aide à domicile

Observatoire Landais de l aide à domicile Observatoire Landais de l aide à domicile Bulletin n 5 Avril 2014 Analyse de L aide à domicile sur le territoire Landais entre 2010 et 2012 La DREES 1 estime que les dépenses liées à la dépendance en 2011,

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... OREF ALSACE Eléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les métiers de la coiffure et des soins esthétiques et cosmétiques n : 26 janvier 2011 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois,

Plus en détail

Observatoire Internet & E-business. Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013

Observatoire Internet & E-business. Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013 Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013 Etablissements et effectifs du secteur TIC en 2013 L de la CCIRA recense les établissements alsaciens, inscrits au RCS et ayant une activité de production,

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Grande distribution dans le Beaujolais

Grande distribution dans le Beaujolais Grande distribution dans le Beaujolais Observatoire du Commerce du Beaujolais Juillet 2013 1 Commerce et grande distribution Répartition de l offre commerciale Les 91 communes du territoire Beaujolais

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Enquête de situation des entreprises artisanales du Limousin 2012

Enquête de situation des entreprises artisanales du Limousin 2012 Enquête de situation des entreprises artisanales du Limousin 2012 Un document de l Observatoire Economique Régional de l Artisanat Limousin 1 Sommaire Le profil des artisans page 1 Activités exercées Implantation

Plus en détail

EMPLOI DES SENIORS : LISTE DES ACCORDS

EMPLOI DES SENIORS : LISTE DES ACCORDS EMPLOI DES SENIORS : LISTE DES ACCORDS (publiés au Bulletin officiel des conventions collectives) CONVENTION COLLECTIVE Aéraulique, thermique et frigorifique (installation, entretien, réparation et dépannage)

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 Ecostat Numéro 142 - Février 2015 Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 5,08 milliards d euros TTC en 2014 (- 1 % par rapport à 2013) Source : Société 5 A noter que le chiffre d affaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. présente sa Commission «Marques» 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS

DOSSIER DE PRESSE. présente sa Commission «Marques» 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS présente sa Commission «Marques» DOSSIER DE PRESSE 15 MARS 2013 - CHOLET CONTACT ET RENSEIGNEMENTS Marie BRIN Centre d Affaires de la Mode et de l Industrie 1 Square de la Nouvelle France BP 21207 49312

Plus en détail

DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan

DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan CHIFFRES CLES 2014 I n t r o d u c t i o n La Maison de l Emploi du Pays de Vannes a lancé une étude en début d année sur la filière e-commerce. Cette enquête financée

Plus en détail

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Décembre 2011 N 4 Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Un vieillissement important des actifs de l ESS Objectif de ce panorama A travers la présentation des chiffres

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46 BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Didier Meyer : Enseignant en comptabilité gestion CFA municipal BELFORT (90) Hervé Meyer : Enseignant en comptabilité gestion Lycée professionnel J. Ferry DELLE (90) Toute

Plus en détail

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 1000 500 L artisanat 0 en Franche-Comté 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Chiffres-clés 2011 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 18 277 s 42 122 salariés 58 938 actifs Région Franche-Comté

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre Octobre 2013 N 7 Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre L ESS, un gain d emploi pour la région Centre Les effectifs salariés de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)*

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Profil

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE LES DE PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE N 26 OCtObrE 2014 D E L É CO N O M I E S O C I A L E E t S O L I DA I r E Du fait de son ancrage territorial historique, l Économie Sociale et Solidaire est partie intégrante

Plus en détail

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Édito du président LA DIVERSITÉ DES MÉTIERS EN RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES PAR SECTEUR + COMPARATIF AVEC LA FRANCE 3 31 % 42 % 41 %

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim.

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim. TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT PAYS DE LA LOIRE 2009 Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T.

Plus en détail

Métiers et parcours professionnels

Métiers et parcours professionnels Métiers et parcours professionnels Conseil d Orientation de l Emploi 9 juillet 2009 Antoine Magnier, DARES Deux études «La mobilité entre métiers» Dares, Premières Synthèses N 05.3, Janvier 2009 Auteurs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008 1 Assemblée générale mixte du 3 juin 2008 3 juin 1993 3 juin 2008 2 15 e anniversaire de l introduction en bourse d Hermès 3 La société de Bourse Ferri en charge de l introduction en bourse d Hermès écrivait

Plus en détail

la référence du service à la personne Février 2012

la référence du service à la personne Février 2012 L ADMR la référence du service à la personne Février 2012 1 L ADMR, la référence du service à la personne 1 er opérateur associatif au service des personnes Depuis plus de 65 ans, le quotidien de nos clients

Plus en détail

Statistiques structurelles sur les entreprises

Statistiques structurelles sur les entreprises 1 Statistiques structurelles sur les entreprises - Analyse Statistiques structurelles sur les entreprises Un aperçu de la structure de l'économie belge en 2011 et des possibilités offertes par cette source

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2008 Janvier 2010 PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES UNION EUROPÉENNE Direction régionale du travail,

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014 L Économie Sociale et Solidaire en Moselle - 2014 L économie SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) Jusqu à la loi du 31 juillet 2014, l économie Sociale et Solidaire se fondait sur les principes fondateurs, édictés

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier Analyse des flux de consommation des ménages Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 19 février 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Frontaliers et marché de l emploi transfrontalier dans la Grande Région

Frontaliers et marché de l emploi transfrontalier dans la Grande Région Observatoire interrégional du marché de l emploi Frontaliers et marché de l emploi transfrontalier dans la Grande Région Résumé (version courte) du cahier thématique dans le cadre du projet général «Etat

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 8/3/2013 00 h 01 LES SALAIRES DES FEMMES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-08 MARS 2013 Ecarts de salaires entre hommes et femmes cadres Influence des caractéristiques

Plus en détail

SOCIETE BELGES RECHERCHANT DES AGENTS COMMERCIAUX

SOCIETE BELGES RECHERCHANT DES AGENTS COMMERCIAUX SOCIETE BELGES RECHERCHANT DES AGENTS COMMERCIAUX - Code - 001 - Activité - Créatrice de mode & accessoires femmes haut de gamme - Bijoux fantaisies (plumes et pierre semi-précieuses) - Type de clientèle

Plus en détail

LE COMMERCE EN FRANCE

LE COMMERCE EN FRANCE LES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX LES DIFFERENTES FORMES DE COMMERCE LES RESEAUX EN 2006 LES DEFINITIONS LES CHIFFRES CLES LES GROUPEMENTS LES AVANTAGES DES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX L'ARCHITECTURE

Plus en détail

PRIMUS: INDUSTRIE DU MEUBLE

PRIMUS: INDUSTRIE DU MEUBLE Les salons du secteur Bois, production et première transformation PRIMUS: INDUSTRIE DU MEUBLE du 23/09/2008 au 27/09/2008 - Ville : Technologies, équipements, matériels; fournitures et accessoires; bois,

Plus en détail

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES?

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? dossier 2006 de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? organisation vie pratique Une offre de prestations à domicile

Plus en détail

Évolution des métiers sensibles du secteur sanitaire et social

Évolution des métiers sensibles du secteur sanitaire et social n 64 juin 2011 ISSN 1967-6158 Évolution des métiers sensibles du secteur sanitaire et social Synthèse des résultats d'une enquête réalisée dans le cadre du réseau régional d'observation du champ sanitaire

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Juillet 2014 LES BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2014 : ARRONDISSEMENT DE LILLE ET ZONE TRANSFRONTALIÈRE Les Objectifs de l OPE : Depuis 2006, l OPELM

Plus en détail

Quand appliquer la convention collective nationale du commerce de détail de l habillement et des articles textiles (n 3241)?

Quand appliquer la convention collective nationale du commerce de détail de l habillement et des articles textiles (n 3241)? Quand appliquer la convention collective nationale du commerce de détail de l habillement et des articles textiles (n 3241)? SOMMAIRE I. Application de la CCN du commerce de détail de l habillement et

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... Source : Pôle Emploi - décembre 2009 - données provisoires Source : Pôle Emploi - décembre 2009 - données provisoires source : Pôle Emploi - décembre 2009 - données provisoires source : Pôle Emploi - données

Plus en détail

MIDI-PYRENEES. Christine BOY A.F.T. 72 RUE EDMOND ROSTAND BP 92048 31018 TOULOUSE CEDEX 2 05 61 99 53 47 cboy@aft-iftim.com

MIDI-PYRENEES. Christine BOY A.F.T. 72 RUE EDMOND ROSTAND BP 92048 31018 TOULOUSE CEDEX 2 05 61 99 53 47 cboy@aft-iftim.com TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT MIDI-PYRENEES 2009 Christine BOY A.F.T. 72 RUE EDMOND

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Dossier candidat Candidat Nom :... Prénom :... Demande du CQP : Parcours avec actions de formation pour tous les salariés (chimie et hors chimie) dont

Plus en détail

Préparateurs en pharmacie

Préparateurs en pharmacie Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Préparateurs en pharmacie Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o i En 2010, le

Plus en détail

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région GREF Bretagne CHÈQUE FORCE Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force Contrat de projets Etat-Région Septembre 2012 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Le Chèque Force est une aide individuelle du Conseil Régional

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Novembre 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce

Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce 2008 CCI d Alençon 1 er septembre 2008 - - 1 - - Sommaire Évaluation d un fonds de commerce... 3 Avertissement... 4 Barème... 5 Contacts... 10 CCI

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 décembre 2011 Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail