Fatigué d être épuisé?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fatigué d être épuisé?"

Transcription

1 MD Fatigué d être épuisé? Conférence sur la prévention de l épuisement

2 Mot du conférencier Selon l Organisation mondiale de la santé, d ici 2020, la dépression sera la deuxième cause d invalidité dans le monde, après les maladies du cœur. De nombreuses recherches démontrent également l augmentation dramatique du stress et de ces effets néfastes sur la santé psychologique des travailleurs. Ces statistiques ne font que confirmer mes observations cliniques. Dans la dernière décennie, le diagnostic que j ai le plus souvent posé est celui d épuisement ou de dépression majeure. Le plus étonnant, c est qu au cours des dernières années, l âge de cette clientèle «épuisée» diminue. Il est de plus en plus fréquent de voir des jeunes de 30 ans à peine, déjà brûlés par leur rythme de vie accéléré. Dans combien d autres cas encore, les gens viennent chercher de l aide pour surmonter une problématique quelconque (anxiété, trouble relationnel, etc.) alors que très près, se cache un individu sur le bord de l épuisement? Nous faisons face à un urgent besoin de questionner nos modes de vie, nos manières de travailler comme celles de récupérer, afin de retrouver cette énergie actuellement malmenée, mais combien essentielle à notre bien-être. Laissez-moi vous présenter les outils qui s avèrent efficaces et dynamisants auprès des gens que je guide vers une remise en forme psychologique! Bonne conférence! À propos du conférencier Michel Grisé, président de PsyGym, œuvre dans le domaine de la santé et du mieux-être depuis une quinzaine d années à titre de psychologue clinicien, conférencier et formateur. Passionné de l humain et soucieux du mieux-être des gestionnaires et des travailleurs, il a fait de la santé psychologique au travail son fer de lance. C est pourquoi il met sur pied, en 2006, un programme de mise en forme psychologique pour proposer des solutions concrètes aux défis liés à l épuisement, l absentéisme et les relations de travail. Les conférences et les formations de Michel Grisé ont inspiré des milliers de personnes partout au Québec. «J ai décidé d être heureux parce que c est bon pour la santé.» Voltaire 2

3 Profitez au maximum de la conférence Certaines études démontrent que la plupart des gens retiennent environ 10% du contenu d un exposé les 2 jours suivant cet exposé. Voici donc quelques conseils qui vous permettront de retirer un maximum de la conférence, d intégrer la matière et d entamer un processus de transformation dans certains domaines de votre vie. Relisez le contenu du cahier le plus rapidement possible après la conférence. Complétez les exercices proposés le plus tôt possible alors que le contenu est encore frais dans votre mémoire et que votre enthousiasme est toujours présent. Partagez à d autres les informations reçues pour encore mieux les assimiler. Faites un premier pas dans un domaine de votre vie ayant besoin d être vitalisé. Évaluez votre niveau de fatigue À chacune des questions, répondez en encerclant le chiffre correspondant le mieux à votre situation des derniers mois. (1) Pas ou peu de changements... (5) beaucoup de changements 1. Vous fatiguez-vous plus facilement? Êtes-vous exténué(e), sans énergie? Est-ce que les gens vous disent que vous avez l air fatigué? Travaillez-vous plus fort en accomplissant moins? Êtes-vous plus cynique et désabusé? Ressentez-vous souvent une tristesse que vous ne pouvez expliquer? Oubliez-vous des rendez-vous, perdez-vous des objets? Êtes-vous plus irritable, plus déçu face à votre entourage? Voyez-vous de moins en moins vos ami(e)s et votre famille? Êtes-vous trop occupé pour vaquer à vos activités routinières? Souffrez-vous de douleurs (courbatures, migraines, rhume persistant)? Vous sentez-vous désorienté lorsque la journée de travail prend fin? Est-ce que la gaieté vous échappe? Êtes-vous incapable de rire d une blague faite à votre sujet? Votre vie sexuelle vous demande-t-elle trop d énergie par rapport à la satisfaction que vous en retirez? Avez-vous rien à dire aux autres? TOTAL Additionnez tous vos points et faites le total. 3

4 Vérifiez votre position à l aide du barème ci-dessous, sans oublier qu il s agit simplement d une approximation de votre situation. Rappelez-vous que l épuisement est un problème qui se guérit, peu importe le degré de son évolution. 25 et - Zone de santé Vous semblez actuellement avoir un niveau d énergie satisfaisant. La conférence vous offrira des outils pour maintenir et augmenter cette vitalité. Vous entendrez également des informations vous permettant de mieux comprendre le phénomène de la fatigue et de l épuisement qui touchent de plus en plus de personnes. 26 à 50 Zone de risque Cette conférence arrive à point pour vous puisque quelques réajustements s imposent dans votre vie. Vous y découvrirez des outils pour identifier les situations contribuant à votre fatigue actuelle et pour faciliter l amorce de changements vous permettant de retrouver une bonne énergie vitale. 51 et + Zone de danger Plusieurs symptômes d épuisement se manifestent. Vous devriez y voir rapidement! La conférence vous offrira quelques pistes de solutions pour retrouver progressivement cette énergie vitale essentielle à votre bien-être. Toutefois, nous vous suggérons de consulter un professionnel de la santé pour qu il fasse une évaluation plus approfondie de votre état général. Test de Freudenberger, Démasquez la dépression Les principaux signes de la dépression sont les suivants : Se sentir souvent triste, pleurer, être irritable, impatient ou agressif, et ce, à différents moments de la journée; Avoir perdu de l intérêt pour presque toutes les activités habituellement appréciées; Éprouver des problèmes de sommeil : dormir trop ou pas assez, se sentir fatigué au réveil; Manger beaucoup moins et parfois beaucoup plus; Se sentir toujours fatigué; Ne pas s aimer et dévaloriser ce que l on fait; Avoir de la difficulté à se concentrer et à prendre une décision, même lorsqu il s agit de choses simples; Penser à la mort, exprimer des idées suicidaires. 4

5 Évaluez votre système nerveux électrique Notre système nerveux se compare à un système électrique. Surchargé, il fait sauter des fusibles. À vous maintenant d évaluer l état général de votre panneau électrique. Cochez les fusibles sautés Fusibles du corps : Fusibles du cœur : Bon sommeil Bon appétit Poids stable Énergie constante durant la journée Bien-être physique Bon système immunitaire Libido habituelle Fusibles de la tête : Bonne concentration Bonne mémoire Bonne capacité à organiser ses tâches Habileté à résoudre des problèmes Bonne maîtrise du flot de ses pensées Sensibilité habituelle Tolérance habituelle à la frustration Calme Bonne estime de soi Gaieté Capacité à goûter aux plaisirs de la vie Bonne motivation Intérêt pour les relations sociales Connexion habituelle aux autres Additionnez les fusibles sautés et comparez vos résultats au barème ci-dessous. 1 à 4 Débranchez quelques activités qui prennent trop de courant! Identifiez les sources de stress et pensez à vous offrir des périodes de repos. 5 à 7 Fermez le panneau d alimentation et réévaluez votre consommation! Prenez une pause pour réfléchir à votre style de vie et faites des modifications pour éliminer les sources de stress inutiles. Mieux vaut prévenir que guérir! 8 et + Consultez un spécialiste pour éviter la panne de courant! Il est primordial que vous consultiez un professionnel de la santé pour évaluer vos symptômes et être guidé vers une remise en forme générale. Symptômes particuliers dus à une surdose de stress étourdissements bouffées de chaleur oppression à la poitrine respiration courte maux de tête maux d estomac maux de dos mâchoires serrées grincements de dents problèmes de peau 5

6 Évaluez votre niveau de stress Plus le nombre de changements vécus par une même personne est important, plus son niveau de stress augmente. Ce stress crée une pression sur l individu qui peut atteindre une limite dans sa capacité à résister. La limite à respecter diffère d un individu à l autre. Il est donc essentiel pour chacun d apprendre à reconnaître le seuil qu il faut respecter afin de maintenir un bon équilibre physique et psychologique. Afin de déterminer votre niveau de stress actuel, identifiez, sur la page suivante, tous les changements qui se sont produits dans les 12 derniers mois. Trouvez ensuite le pointage subjectif que vous associeriez à chacun de ces changements en vous inspirant des pointages suggérés dans la liste ci-dessous. Stress léger : 25 points Déménagement, départ d un enfant du foyer, ennuis au travail, habitat dans un environnement délinquant ou surpeuplé, difficultés familiales, changement dans les habitudes de vie, changements d horaire Stress modéré : 50 points Séparation, mariage, décès d un parent ou d un ami, monoparentalité, perte ou changement d emploi, retraite, fausse couche, rénovation, blessures, maladie, grossesse, problèmes ou conflits importants sur le plan conjugal, sexuel, professionnel ou financier Stress élevé : 75 points Divorce, naissance d un premier enfant, chômage, pauvreté, emprisonnement, grossesse non désirée, avortement Stress majeur : 100 points Mort du conjoint, viol, diagnostic d une maladie grave, maladie chronique grave chez soi ou chez son enfant, traumatismes sexuels ou physiques répétés Stress extrême : 125 points Mort d un enfant, suicide d un conjoint, cataclysme naturel 6

7 Liste de changements points Total : Comparez vos résultats aux données ci-dessous. 150 à 200 Risque modéré de problèmes de santé! Octroyez-vous des moments de repos pour faire jachère. Refaites-le plein d énergie en recherchant le calme et en naviguant dans des zones de confort. 200 à 300 Risque sérieux de problèmes de santé! Surveillez les symptômes et n hésitez pas à consulter un professionnel de la santé. Tentez d éviter toute situation occasionnant de nouveaux changements pour les prochaines semaines. Votre santé physique et psychologique en dépend! + de 300 Risque élevé de problèmes de santé à court ou moyen terme! Vous devriez penser à consulter un professionnel de la santé pour traverser cette période de stress intense sans trop de heurts. 7

8 Balancez votre compte de banque d énergie! Situez sur cette échelle votre niveau d énergie actuel. À plat Énergie maximale 0 10 Faites l inventaire des situations actuelles de votre vie qui vous donnent de l énergie et de celles qui vous en enlèvent. Dépôts Retraits Dressez la liste des activités susceptibles de vous procurer de l énergie. Revenus potentiels 8

9 Cherchez des solutions créatrices afin de réduire le nombre de situations «énergivores». Utilisez ces minutes retrouvées pour faire des activités dynamisantes et refaire le plein d énergie! «Vous avez peut-être des habitudes qui vous affaiblissent. Le secret du changement, c est de concentrer toute votre énergie non pas à lutter contre le passé, mais à construire l avenir.» Socrate Tenez vos assiettes en équilibre! Dressez spontanément la liste des assiettes (tâches, relations, etc.) que vous tentez de tenir en équilibre dans votre vie. «Le rire est un tranquillisant sans effet secondaire.» Arnold Glasgow 9

10 Tracez une pointe de tarte correspondant au temps que vous accordez à faire tourner chacune de vos assiettes. Revisitez vos priorités Une meilleure gestion de votre énergie vitale requiert une excellente connaissance de vos priorités. Par priorité, on pense à ce qui nous tient le plus à cœur, à ce qui donne un sens à notre vie, à nos aspirations profondes ou à notre sentiment d accomplissement. Prenez quelques minutes pour dresser spontanément la liste de vos priorités. Ensuite, ordonnez-les de la plus à la moins importante. Priorités : 10

11 Tracez une pointe de tarte correspondant au temps que vous aimeriez accorder à chacune de ces priorités. En comparant les deux cercles, que constatez-vous? Quelle(s) priorité(s) devriez-vous intégrer rapidement dans votre horaire? «Les choses qui importent le plus ne doivent pas être à la merci de celles qui importent le moins.» Goethe 11

12 Faites le contraire! Dressez une liste détaillée des ressources utilisées dans votre journée de travail. Écrivez les ressources complémentaires à chacune des ressources identifiées. Ressources utilisées Ressources complémentaires Prenez soin de choisir une activité qui mobilise vos ressources complémentaires, afin de permettre régulièrement à votre organisme de se régénérer. 12

13 Nourrissez vos oisillons affamés! «Les corps humains n ont pas besoin d autant de repos que vous le pensez. Ce dont ils ont besoin, c est de la liberté, de la permission de s exprimer. Ce dont ils ont besoin, c est de passion qui flotte librement. La plupart du temps, lorsque vous êtes fatigués, ce n est pas à cause de ce que vous avez fait, mais de ce que vous n avez pas fait et souhaitez faire.» Auteur inconnu Quels personnages, en vous, se partagent votre attention? Le parent, le travailleur, l amoureux, l artiste, l enfant...? Illustrez vos oisillons selon leur niveau de satiété. Comment prendrez-vous soin de votre oisillon affamé? 13

14 Faites un premier pas dans la bonne direction! «Tout voyage, même de mille kilomètres, commence par le premier pas.» Lao-Tseu La question miracle «Si votre fée marraine vous rendait visite dans votre sommeil et qu elle agitait sa baguette pour subitement faire disparaître tous vos soucis actuels, quels seraient, à votre réveil, les premiers signes observables de la magie de votre bonne fée?» Si votre vie de rêve correspond à l échelon 10, situez votre vie actuelle sur une échelle de 0 à 9. Déterminez ensuite le premier pas à franchir pour accéder à l échelon suivant. Et ainsi de suite 0 10 Assurez-vous que 1. votre miracle vous soit significatif; 2. vos attentes soient réalistes «Keep it small!»; 3. votre miracle soit spécifique, concret et comportemental «qui, quoi, quand, où»; 4. votre attention soit centrée sur les actions à poser plutôt que sur les choses à éviter; 5. vous pensiez à la manière de débuter votre journée plutôt qu à la manière de la terminer. 14

15 Bibliographie Comprendre et pratiquer la Technique des mouvements oculaires (EMT). Pour soulager les tensions émotionnelles : stress, angoisse, colère, phobies, maux de tête FRIEDBERG, Fred. InterÉditions. Découvrir un sens à sa vie. Avec la logothérapie. FRANKL. E.,Viktor. Les Éditions de l Homme. Éloge de la lenteur. Et si vous ralentissiez? HONORÉ, Carl. Les éditions Marabout. Guérir. SERVAN-SCHREIBER, David. Les éditions Robert Laffont. La force de l optimisme. Apprendre à faire confiance à la vie. SELIGMAN, Martin. InterÉditions Le cerveau de Boudda. Bonheur, amour et sagesse au temps de neurosciences. HANSON, Rick & MENDIUS, Richard. Éditions les arènes Le moine qui vendit sa Ferrari. SHARMA S. Robin. Les éditions Michel Lafon. La télé cannibale. LEMIEUX, Michel. Les Éditions Écosociété. Priorité aux priorités. COVEY, R. Stephen. FIRST Buisnessman. Vivre autrement. Plaidoyer pour la santé. PROULX, Mario. Les éditions Bayard Canada. Votre vie ou votre argent. DOMINGUEZ, J. et ROBIN, V. Les éditions Logiques. MD 15

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE?

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? Les changements de l humeur constituent un phénomène normal de la vie. Cependant, dans la maladie bipolaire, ces changements sont hors de proportion avec les énervements.

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Mieux-être psychologique au travail

Mieux-être psychologique au travail Mieux-être psychologique au travail Conférence de sensibilisation Révision : avril 2012 Association sectorielle - Fabrication d équipement de transport et de machines Objectifs de la conférence Démystifier

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

OUTIL DE DÉTECTION PRÉCOCE DU BURNOUT. Guide d utilisation

OUTIL DE DÉTECTION PRÉCOCE DU BURNOUT. Guide d utilisation OUTIL DE DÉTECTION PRÉCOCE DU BURNOUT Guide d utilisation Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Avec le soutien du Fonds Social Européen Cet outil peut également être consulté

Plus en détail

Définition. Définition (2) Combattre ou fuir. Symptomes & Conséquences (1) Symptomes & Conséquences (2)

Définition. Définition (2) Combattre ou fuir. Symptomes & Conséquences (1) Symptomes & Conséquences (2) Séminaire 08 et 10 avril 2008 Chloé Verreydt, coach BAPP Buts du séminaire Qu est-ce que le stress? Les causes du stress Le Stress Conseils pour le jour de l examen Gérer et minimiser le stress Formule

Plus en détail

Prévenir... les troubles du sommeil

Prévenir... les troubles du sommeil Prévenir... les troubles du sommeil 14 Le sommeil est un élément clef de bonne santé Les plaintes des insomniaques sont multiples : «Je n arrive jamais à m endormir avant deux heures du matin» ; «je me

Plus en détail

Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE)

Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE) Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE) Ce questionnaire vous aidera à juger si vous devez consulter un clinicien pour votre dépression, si

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL La FGTB a mené une enquête auprès de 4947 personnes (réponses valides) entre le 10 mars et le 3 avril sur la base d un questionnaire établi

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

Journal de la migraine

Journal de la migraine Sandoz Pharmaceuticals SA Hinterbergstrasse 24 6330 Cham 2 Tél. 041 748 85 85 Fax 041 748 85 86 www.generiques.ch a Novartis company 50001252/mars 2008 Journal de la migraine avec le questionnaire sur

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Certains de ces changements peuvent être positifs. Les intervenants humanitaires témoignent souvent de la

Certains de ces changements peuvent être positifs. Les intervenants humanitaires témoignent souvent de la TRAUMATISME PAR PROCURATION CARE République Démocratique du Congo Extrait de «Comprendre et faire face au traumatisme par procuration» du L.A. Pearlman and L. McKay (2008) Headington Institute www.headington-institute.org

Plus en détail

Votre programme d aide aux membres et à leur famille

Votre programme d aide aux membres et à leur famille Association des juristes d expression française de l Ontario Votre programme d aide aux membres et à leur famille Présenté par : Florence O Connor Date : 5 octobre 2013 01 Au programme Au sujet de Homewood

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

AU-DELÀ DES INTERVENTIONS PRÉVENTIVES, QUELS SONT LES SERVICES SPÉCIALISÉS DE RÉADAPTATION?

AU-DELÀ DES INTERVENTIONS PRÉVENTIVES, QUELS SONT LES SERVICES SPÉCIALISÉS DE RÉADAPTATION? AU-DELÀ DES INTERVENTIONS PRÉVENTIVES, QUELS SONT LES SERVICES SPÉCIALISÉS DE RÉADAPTATION? Stéphane VALLÉE, M.A., M.Sc. Chef de programme DM traumatologie Laurentides Anie COUTURE, B.sc. Erg., M. Sc.

Plus en détail

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE Avant d aborder le sujet de l amélioration du sommeil, permettez-moi de vous présenter quelques faits concernant le sommeil. Plusieurs études ont démontré qu on a besoin

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

La détresse psychologique

La détresse psychologique Fiche 3.4.4 La détresse psychologique L importance de ne pas rester seule avec sa souffrance Saviez-vous que... «Les gens qui font régulièrement de l exercice physique tirent plus de plaisir des petites

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

DEPISTER ET PREVENIR LE BURN OUT

DEPISTER ET PREVENIR LE BURN OUT DEPISTER ET PREVENIR LE BURN OUT Martine PACAULT-COCHET Responsable Action Sociale Assistante Sociale Spécialisée Groupe Pasteur Mutualité www.gpm.fr Un engagement fort en faveur du bien-être des soignants

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique :

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique : Introduction Image classique = Cadre supérieur + grande responsabilité Mais aussi le bas de l échelle Zéro défauts, l excellence a un prix = Le Stress I Définition Interaction entre un environnement et

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

L'usager est prêt. L'usager n'est pas prêt. Outil d évaluation 1 : L usager est-il prêt à s engager dans une démarche pour mieux gérer son énergie?

L'usager est prêt. L'usager n'est pas prêt. Outil d évaluation 1 : L usager est-il prêt à s engager dans une démarche pour mieux gérer son énergie? Outil d évaluation 1 : L usager est-il prêt à s engager dans une démarche pour mieux gérer son énergie? Nom de l usager L'usager est prêt L'usager vit un malaise par rapport à la fatigue ; il identifie

Plus en détail

AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT

AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT «Un enseignant ou une culture ne créent pas un être humain. On n implante pas en lui la capacité d aimer, d être curieux, de philosopher, de symboliser ou d être

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005)

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) Nom : Date : VOTRE VISION DE LA MALADIE DE VOTRE ENFANT Ci-dessous

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Ce que la famille peut faire La diagnostic de la maladie d Alzheimer peut s avérer bouleversant pour la personne concernée et pour ses proches. Vous vous

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Certains symptômes physiques, qui apparaissent dans un ordre pas très bien établi, touchent d abord les points faibles des hommes.

Certains symptômes physiques, qui apparaissent dans un ordre pas très bien établi, touchent d abord les points faibles des hommes. Texte de Michel Oligny Mss. (Toute reproduction d une partie quelconque de ces textes par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l autorisation de l auteur) L ANDROPAUSE (À lire seulement

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

Découvrir et apprécier sa valeur

Découvrir et apprécier sa valeur présentent Partenaires : Centre Berthiaume-Du Tremblay www.berthiaume-du-tremblay.com Association québécoise des centres communautaires pour aînés www.aqcca.org Découvrir et apprécier sa valeur Pour s

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales *Les présentes lignes directrices ont pour seul but de donner des renseignements généraux. Elles

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress Dr N. Lafay Introduction Stress = événements de vie Stress, bases physiologiques Événements de vie, bases épidémiologiques Adaptation du sujet à une

Plus en détail

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Le tabagisme est une habitude extrêmement coûteuse. Avez-vous déjà pensé aux montants dépensés pour satisfaire cette habitude? Faites le calcul

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions La psychothérapie Se poser les bonnes questions? LA PSYCHOTHÉRAPIE Au Québec, la psychothérapie est une activité réservée par la loi * depuis juin 2012, ce qui signifie que seules les personnes autorisées,

Plus en détail

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol À donner à la victime Violences sexuelles Tout le monde peut être victime d une agression sexuelle n importe où. La violence sexuelle peut toucher

Plus en détail

Traiter la Fausse Couche avec des pilules: ce que vous devez savoir

Traiter la Fausse Couche avec des pilules: ce que vous devez savoir Traiter la Fausse Couche avec des pilules: ce que vous devez savoir Ce pamphlet contient des informations générales que vous devriez connaître avant de traiter une fausse couche avec du misoprostol. Quand

Plus en détail

MIEUX GÉRER SON STRESS UNE APPROCHE CROISÉE SOPHROLOGIE ET COACHING. Alice Kibé-Crenn, Sophrologue Claire-Lise Bae, Coach Mardi 12 février 2013

MIEUX GÉRER SON STRESS UNE APPROCHE CROISÉE SOPHROLOGIE ET COACHING. Alice Kibé-Crenn, Sophrologue Claire-Lise Bae, Coach Mardi 12 février 2013 MIEUX GÉRER SON STRESS UNE APPROCHE CROISÉE SOPHROLOGIE ET COACHING Alice Kibé-Crenn, Sophrologue Claire-Lise Bae, Coach Mardi 12 février 2013 Le stress, qu est-ce que c est? Le stress exprime chez tout

Plus en détail

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs Plan et objectifs Synthèse de la conférence CAO2010 (l imparfait au présent) Les trois grandes raisons pour lesquelles un enfant semble ne pas apprendre De qui parle-t-on: Quelques histoires Que peut apporter

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Améliorer la santé mentale en milieu de travail est un incontournable pour les entreprises d aujourd hui. Selon la Commission

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 Les Addictions Comportementales Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 C est quoi une addiction? Il s agit d une substance ou d une activité qui stimule le centre de

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Que faire?

Maladie d Alzheimer Que faire? Maladie d Alzheimer Que faire? Que faire? Les changements que vous constatez vous rendent probablement inquiet ou anxieux. Maintenant que vous savez que vous avez la maladie d Alzheimer, vous vous préoccupez

Plus en détail

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant.

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Je vais être maman et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse pour la prévention

Plus en détail

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux III. Comprendre vos réactions Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux Nous, les humains, avons plusieurs besoins essentiels et fondamentaux (Rosenberg, 2004). Nous ressentons des émotions

Plus en détail

ANAMNÈSE - 1 - Création : Dre Josée Douaire, psychologue

ANAMNÈSE - 1 - Création : Dre Josée Douaire, psychologue ANAMNÈSE - 1 - (N.B. : le carnet de santé de votre enfant peut vous être utile pour remplir ce questionnaire) Nom de la personne qui complète ce questionnaire : Informations générales Nom de l enfant :

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE lu ~~ Référence: DB Objet: Nouvelles fiches de saisine du Comité Technique Paritaire Circulaire sur le stress

Plus en détail

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES HÉPATITE A L HÉPATITE A L hépatite A est une infection du foie causée par un virus. Il s agit d une maladie sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle est plus grave chez les personnes plus

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques

Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques Mieux reconnaître les poussées de sclérose en plaques La Société canadienne de la sclérose en plaques est fière d être une source d information sur la SP. Les renseignements fournis dans la présente publication

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale Guide de planification successorale renseignements personnels Nom et prénom à la naissance : Pour vous aider à effectuer la planification de votre succession, nous avons

Plus en détail

COMMENT AIDER LES ENFANTS EN BAS ÂGE A SURMONTER UN TRAUMATISME

COMMENT AIDER LES ENFANTS EN BAS ÂGE A SURMONTER UN TRAUMATISME COMMENT AIDER LES ENFANTS EN BAS ÂGE A SURMONTER UN TRAUMATISME Toute personne ayant survécu à une catastrophe en ressort forcément profondément bouleversée ; en particulier les enfants, les personnes

Plus en détail

Laurent Bérubé, S.C.

Laurent Bérubé, S.C. ANNEXE II La mission aujourd hui Chapitre provincial, 3 e session 18 avril 2009 L ADOLESCENCE Laurent Bérubé, S.C. I. Profil «Ce qu il y a d émouvant avec les adolescents, c est que tout ce qu ils font,

Plus en détail

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM.

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Retrouvez dans ce rabat : votre suivi biologique NSM. 14/09/2015 15:44 Ce

Plus en détail

LE STRESS : COMMENT L APPRIVOISER?

LE STRESS : COMMENT L APPRIVOISER? LE STRESS : COMMENT L APPRIVOISER? LE STRESS : COMMENT L APPRIVOISER? Direction de la santé publique et de l évaluation de Chaudière-Appalaches Décembre 2007 Ce document a été réalisé par Diane Joly,

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

Du temps s.v.p. ARTICLE PARU DANS L ÉDITION DU MERCREDI LE 26 MAI 2004.

Du temps s.v.p. ARTICLE PARU DANS L ÉDITION DU MERCREDI LE 26 MAI 2004. Du temps s.v.p. ARTICLE PARU DANS L ÉDITION DU MERCREDI LE 26 MAI 2004. Dire que nous sommes débordés et qu on n arrête pas de courir semble être devenu aussi normal que de dire bonjour comment ça va!

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE.

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. Conférence de Laure Marchand Lucas. Mardi 4 Mars 2008 A l occasion de l arrivée d un enfant dans la famille, les parents préparent la chambre

Plus en détail

Date: Avant de commencer, nous aimerions savoir à qui nous devons un immense MERCI! pour t avoir référé à nous

Date: Avant de commencer, nous aimerions savoir à qui nous devons un immense MERCI! pour t avoir référé à nous 1 457 route 105, unité 2 Chelsea (QC) J9B 1L2 (819) 827-4499 Fax : (819) 827-4459 Drmartine4kids@hotmail.com www.chelseachiro.com Formulaire pour les nouveaux Petits Date: Avant de commencer, nous aimerions

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement

Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement Tiré de : «Suboxone, puisque vous êtes prêt à commencer un traitement.», par Reckitt Benckiser, 2008. Le traitement par Suboxone Pour traiter

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Direction Diocésaine de l Enseignement Catholique du Var 14 rue Chalucet - 83000 TOULON TÉL : 04.94.22.66.39 - FAX : 04.94.91.73.

Direction Diocésaine de l Enseignement Catholique du Var 14 rue Chalucet - 83000 TOULON TÉL : 04.94.22.66.39 - FAX : 04.94.91.73. Direction Diocésaine de l Enseignement Catholique du Var 14 rue Chalucet - 83000 TOULON TÉL : 04.94.22.66.39 - FAX : 04.94.91.73.65 QUESTIONNAIRE DE DEVELOPPEMENT Merci de bien vouloir remplir ce questionnaire

Plus en détail

PROTOCOLE Pour favoriser la réduction des cybermalaises Laboratoire de Cyberpsychologie (UQO) mars 2003. Ajustement de l équipement

PROTOCOLE Pour favoriser la réduction des cybermalaises Laboratoire de Cyberpsychologie (UQO) mars 2003. Ajustement de l équipement PROTOCOLE Pour favoriser la réduction des cybermalaises Laboratoire de Cyberpsychologie (UQO) mars 2003 Ajustement de l équipement Ajuster la sensibilité de l appareil de suivi des déplacements («tracker»)

Plus en détail

Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise

Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise Les Ateliers Toile blanche Vivre une expérience d artiste peintre permet de prendre contact avec son intériorité. Faire

Plus en détail

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle M e Annick Gariépy, Barreau du Québec M e Marie Christine Kirouack, Ad. E., PAMBA Congrès AJBQ 22 mai 2015 L archétype du bon

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

Prévention du syndrome d épuisement professionnel (ou syndrome de burn-out) Dr Agnès Martineau-Arbes Colloque du 26/09/2012

Prévention du syndrome d épuisement professionnel (ou syndrome de burn-out) Dr Agnès Martineau-Arbes Colloque du 26/09/2012 Prévention du syndrome d épuisement professionnel (ou syndrome de burn-out) Dr Agnès Martineau-Arbes Colloque du 26/09/2012 Syndrome d Epuisement Professionnel et Risques Psycho-Sociaux Le syndrome d épuisement

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail