Gaz parfait : Etude de la loi de Boyle - Mariotte

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gaz parfait : Etude de la loi de Boyle - Mariotte"

Transcription

1 Gaz parfait : Etude de la loi de Boyle - Mariotte ENONCE : Pressiomètre Seringue à piston vissant On utilise un échantillon d air emprisonné dans une seringue graduée en cm 3, le volume maximal étant 60 cm 3. Un tuyau en plastique relie la seringue à un pressiomètre indiquant la pression en hpa. A l aide d un système de visse montée sur la seringue on fait varier le volume d air contenu dans la seringue. On considère que le volume d air contenu dans le tuyau (2 cm 3 ) est négligeable et on se limite à mesurer des pressions ne dépassant pas 2000 hpa. On réalise trois séries de mesures à la température de 21 C pour trois volumes initiaux V i différents : V 1 = 20 cm 3, V 2 = 35 cm 3, V 3 = 60 cm 3 correspondant chacun à la pression atmosphérique. On obtient le tableau de valeurs suivant : V(cm 3 ) / V (cm -3 ) 0,1 0,067 0,05 0,02 0,018 0,017 V 1 =20 P(hPa) V 2 =35 P(hPa) / /////// ///////// V 3 =60 P(hPa) ///////// ///////// ///////// ///////// ) Compléter dans le tableau ci-dessus, la ligne 1/V donnant l inverse du volume à 0,001 près. 2) D après ce tableau de valeurs que peut-on dire de la valeur de la pression P obtenue comparée à la pression atmosphérique (environ 1000 hpa) lorsque le volume V est plus petit que le volume initial V i? 1

2 3) A l aide de l informatique ou d une calculatrice tracer l allure des trois courbes P = f( 1/V) donnant la pression en fonction de l inverse du volume. Que peut-ton constater pour ces trois courbes? 4) Déterminer les équations des trois droites obtenues dans la question 3). On pourra s aider d une calculatrice pour obtenir les coefficients des droites à l aide d une régression linéaire. 5) On admet que la régression obtenue pour une nouvelle quatrième série de mesures avec un volume initial V 4 est donnée par l équation : P = a / V avec a = hp cm 3 Déterminer le volume V 4 (On considérera que P = P 0 = hpa pour le volume initial V 4 ). Correction à l aide de la Graph ) Tableau de valeurs Pour compléter le tableau de valeurs f(v)= 1/V on va utiliser l application TABLE. Appuyer sur et à l aide du bouton directionnel sélectionner l application TABLE et faire. Dans le cas où des fonctions sont déjà présentes, il faut les effacer une à une en utilisant la touche ( DEL) et puis (YES), et se déplacer à l aide du bouton directionnel. 2

3 Lorsqu il n y a plus de fonctions enregistrées, on va saisir la fonction f. Utiliser la touche pour la variable X, entrer la formule de calcul : Y1 = 1/X et faire. On va, maintenant, calculer les valeurs de la fonction f pour des valeurs de X comprises entre 10 et 60 cm 3 avec un pas de 5 cm 3. Sélectionner la touche ( RANG) et entrer les données : Strt : 10, End : 60, ptch : 5. Puis, appuyer sur la touche. Sélectionner alors la touche (TABL) Il apparaît ainsi un tableau à 2 colonnes. La colonne X correspond aux valeurs du volume V en cm 3. La colonne Y1 correspond aux valeurs de f(v)=1/v pour chaque valeur de V. A l aide du bouton directionnel dérouler toutes les valeurs vers le bas jusqu à atteindre la valeur 45 cm 3 pour compléter le tableau de valeurs. 3

4 Tableau de valeurs : V(cm 3 ) / V (cm -3 ) 0,1 0,067 0,05 0,04 0,033 0,029 0,025 0,022 0,02 0,018 0,017 V 1 =20 P(hPa) V 2 =35 P(hPa) / /////// ///////// V 3 =60 P(hPa) ///////// ///////// ///////// ///////// ) A l aide du tableau de valeurs on constate que si V < V i alors P > P 0 la pression obtenue est supérieure à la pression atmosphérique P 0 car l air contenu dans la seringue est comprimé ( le volume de l air étant inférieur au volume initial). 3) Pour tracer les trois courbes P = f(1/v) on va utiliser le menu STAT Appuyer sur et à l aide du bouton directionnel sélectionner l application STAT et faire. Nettoyage des listes Dans le cas où des valeurs sont déjà présentes dans le tableau, il faut d abord effacer les valeurs contenues dans List 1 jusqu à la List 6 ( 6 colonnes) Pour cela à l aide de la touche faire apparaître DEL-A, cliquer alors sur ( DEL-A ) et confirmer (YES). 4

5 Se placer alors à l aide de mêmes opérations., si nécessaire, sur les autres colonnes à effacer et effectuer les Saisie des données Avec afficher GRPH et saisir dans List 1 en colonne les 11 valeurs de 1/V du tableau de valeurs. Après chaque saisie faire pour enregistrer la valeur et passer à la ligne suivante. Se déplacer avec et saisir également la List 2 en prenant les valeurs de P pour V 1. Puis, saisir dans la List 3 les 9 valeurs de 1/V à partir de V = 20 cm 3 et dans la List 4 les 9 valeurs de P pour V 2 et enfin dans la List 4 les 7 valeurs de 1/V à partir de V = 30 cm 3 et les valeurs de P pour V 3. Tracé des courbes Sélectionner alors (GRPH ) puis pour définir GPH1 (SET) Se déplacer à l aide de sur la ligne G-Type et choisir (xy) 5

6 Puis descendre sur XList pour choisir ( List1 ) et ensuite sur YList pour choisir ( List2 ) et faire après avoir vérifié que la ligne Freq est bien à 1 sinon se positionner et faire (1 ) Sélectionner (GRPH ) et appuyer sur pour vérifier que S-Wind est sur Auto Sinon cliquer sur ( Auto ) et faire Puis sélectionner (GRPH ) et (SET)puis (GPH2) pour afficher Statgraph 2 Se déplacer à l aide de sur la ligne G-Type et choisir (xy) Puis descendre sur XList pour choisir ( List3 ) et ensuite sur YList pour choisir (List4 ) et faire et faire la même chose pour GPH3 avec List 5 et List 6. Ensuite, faire (GRPH ) et (SEL)puis (On) pour sélectionner GRPH1 6

7 Se déplacer à l aide de sur la 2 e ligne et faire également (On) et également sur la 3 e ligne (On). Enfin, sélectionner (DRAW ) pour tracer les 3 courbes en même temps. Les 3 courbes ont pour allures des segments de droites. 4) Pour établir les équations des droites nous allons utiliser la régression linéaire à partir des courbes affichées sur l écran on va sélectionner (X). L écran affiche alors le graphe sur lequel on veut faire la régression en commençant par StatGraph1. Si on sélectionne on obtient la régression sur GRAPH 1 La calculatrice affiche alors les coefficients a et b de la régression : P = a X + b = a(1/v) + b Ainsi que le coefficient de la régression r. Si on sélectionne alors (DRAW ) alors les 3 courbes réapparaissent. Il suffit alors d utiliser pour afficher StatGraph2 et effectuer à nouveau une régression. 7

8 Puis, on effectue la dernière régression en affichant StatGraph 3. On obtient : P = / V + 73,6907 avec r 1 = 0,99736 pour le cas où V 1 = 20 cm 3 P = 35064,1 / V + 23,6335 avec r 2 = 0,99966 pour le cas où V 2 = 35 cm 3 P = 56999,3 /V + 71,7302 avec r 3 = 0,99894 pour le cas où V 3 = 60 cm 3 On constate que tous les coefficients de corrélation sont proches de 1 ce qui signifie que pour chaque courbe les points sont bien alignés. Les coefficients b sont relativement faibles comparés aux termes respectifs en a/v. On peut considérer qu ils sont donc pratiquement négligeables pour des valeurs de V pas trop élevées. Dans les trois cas on peut considérer avec une bonne approximation que les 3 courbes sont linéaires de la forme : P = a X = a / V On obtient donc le résultat de la loi de Boyle Mariotte : PV = a pour un gaz parfait, le nombre a étant une constante dépendante des conditions initiales ( V i le volume initial et la température ambiante, ici 21 C ). L air peut, en effet, être considéré avec une bonne approximation comme un gaz parfait. Il est à noter que si le volume initial V i devenait très faible, il faudrait alors tenir compte du volume du tuyau de raccord au pressiomètre (volume d air de 2 cm 3 ) qui a été négligé dans notre raisonnement. 5) Il s agit d une simple application numérique, on a pour le volume initial V 4 la relation : P 0 V 4 = a = hp cm 3 avec ici la pression atmosphérique P 0 = 1000 hpa Soit : 1000 V 4 = ce qui nous donne évidemment : V 4 = 50 cm 3. 8

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

Suite arithmétique. Rang n 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Suite u n u 1 u 2 u 3 u 4 u 5 u 6 u 7 u 8 u 9 u 10 u 11 u 12 Abonnements 2000 2600 3200

Suite arithmétique. Rang n 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Suite u n u 1 u 2 u 3 u 4 u 5 u 6 u 7 u 8 u 9 u 10 u 11 u 12 Abonnements 2000 2600 3200 Suite arithmétique ENONCE : Une société de téléphonie mobile propose un nouveau forfait à partir du mois de janvier 2009. En janvier 2009, elle a enregistré 2000 abonnements souscrits pour ce forfait.

Plus en détail

Tableau d amortissement et suite géométrique

Tableau d amortissement et suite géométrique Tableau d amortissement et suite géométrique ENONCE : Afin d être plus compétitive, une entreprise décide d emprunter 100 000 pour investir dans de nouvelles machines. Elle souhaite rembourser en 3 ans

Plus en détail

Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation

Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation - - 1 - - - - 1 - -24/12/2010J - - 1 - - Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation ENONCE : Une entreprise achète un véhicule neuf au prix de V 0 = 20 000. Elle considère que le véhicule

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES)

ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES) ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES) Depuis sa publication en 1973, la formule de Black et Scholes s est imposée comme la référence pour la valorisation

Plus en détail

TD Project n 2 - Ordonnancement avec lissage

TD Project n 2 - Ordonnancement avec lissage TD Project n 2 - Ordonnancement avec lissage 1. DONNEES Le tableau ci-dessous récapitule les données relatives à une installation d'atelier de production. Les tâches ne sont pas explicitées mais uniquement

Plus en détail

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces -

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - Introduction Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - La focométrie consiste en la détermination expérimentale de la distance focale d un instrument d optique. Dans le TP précédent, nous avons

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 et suivants calculer automatiquement un date d échéance Objectif : calculer une date d échéance tenant compte de la durée variable d un contrat, faire apparaître automatiquement les

Plus en détail

ENONCE : Analyse d une échelle musicale (Niveau terminale S)

ENONCE : Analyse d une échelle musicale (Niveau terminale S) ENONCE : Analyse d une échelle musicale (Niveau terminale S) Nous allons, dans cette activité, étudier l échelle musicale très courante dans la musique occidentale qualifiée de «gamme tempérée». Objectif

Plus en détail

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables Leçon N 4 : Statistiques à deux variables En premier lieu, il te faut relire les cours de première sur les statistiques à une variable, il y a tout un langage à se remémorer : étude d un échantillon d

Plus en détail

LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010

LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010 LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010 Guillaume Informatique 10 rue Jean-Pierre Blachier 42150 La Ricamarie Tél. : 04 77 36 20 60 - Fax : 04 77 36 20 69 - Email : info@guillaume-informatique.com

Plus en détail

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Table des matières Facturation... 2 Tri Filtre... 2 Procédures facturation... 3 Transfert Compta... 8 Création d un profil utilisateur... Erreur! Signet non défini.

Plus en détail

FONCTIONS FINANCIÈRES

FONCTIONS FINANCIÈRES FONCTIONS FINANCIÈRES Les fonctions financières d Excel permettent de calculer des mensualités, des taux d intérêts, des durées, etc. À chaque fois, il faudra faire très attention au niveau de la durée

Plus en détail

MESSAGERIE INTERNE. Paramétrages

MESSAGERIE INTERNE. Paramétrages MESSAGERIE INTERNE Paramétrages Maintenance des Employés : La première étape est de créer autant d employé dans le logiciel que nécessaire afin d avoir une messagerie par code employé. Allez dans le menu

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

Prise en main d un tableur Open Office

Prise en main d un tableur Open Office Prise en main d un tableur Open Office 1 Présentation de l écran de travail Barre des menus Barre d outil Standard Barre de mise en forme Zone d édition des formules zone active Adresse de la zone active

Plus en détail

TP N 26 : ETUDE DU CHANGEMENT D ETAT D UN CORPS PUR

TP N 26 : ETUDE DU CHANGEMENT D ETAT D UN CORPS PUR TP N 26 : ETUDE DU CHANGEMENT D ETAT D UN CORPS PUR 1 I. Objectif. On se propose d étudier la vaporisation de l eau, considérée comme un corps pur. A l aide de deux capteurs de température et de pression,

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

Les Différents types de Requêtes dans Access

Les Différents types de Requêtes dans Access Les Différents types de Requêtes dans Access Il existe six types de requêtes. Les Requêtes «Sélection», qui sont le mode par défaut et correspondent à des «vues» des tables originelles. Cela signifie que

Plus en détail

Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2

Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2 Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2 1. Connecter la calculatrice au CBL2 et un capteur de mesure CH1 Capteur de tension Interface d acquisition CBL 2 Câble de liaison

Plus en détail

Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique

Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique Contexte Les bénévoles d une association locale, responsable, de l installation de jeux pour les jeunes dans les parcs de la ville ont récemment

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB

RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB PAR : MAROOF ASIM DAN BENTOLILA WISSAM ESSID GROUPE 1 LM206 Lundi 10H45 INTRODUCTION : ( Ce rapport est un compte

Plus en détail

CIEL GESTION COMMERCIALE

CIEL GESTION COMMERCIALE CIEL GESTION COMMERCIALE Les fonctions applicables aux listes de données (telles que les listes de factures et autres pièces commerciales, de clients, de fournisseurs, d articles, etc.) Ajout et suppression

Plus en détail

Statistiques 1 ; 2 ; 9 33 0 ; 1 ; 3 ; 5 ; 6 3 1 ; 1,5 ; 2 ; 3,5 4 57 ; 19 ; 23 36

Statistiques 1 ; 2 ; 9 33 0 ; 1 ; 3 ; 5 ; 6 3 1 ; 1,5 ; 2 ; 3,5 4 57 ; 19 ; 23 36 Vocabulaire Statistiques La moyenne de N nombres x 1, x 2,..., x n est égale au quotient de la somme de ces nombres par N : x= x 1 + x 2 +... + x n N L'équation réduite d'une droite (non parallèle à l'axe

Plus en détail

Qu est-ce que le module «draw»

Qu est-ce que le module «draw» Qu est-ce que le module «draw» OpenOffice.org Draw est l outil de dessin vectoriel de la suite bureautique OpenOffice.org. Il peut être utilisé pour effectuer certaines tâches des logiciels Microsoft Visio

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Pas-à-pas. Faire une grille de programmes

Pas-à-pas. Faire une grille de programmes Objectif : établir une grille de programmes de chaines de télévision tenant compte du décalage horaire entre la métropole et la Polynésie. Données : numéros des chaines, nom des programmes, jours et heures

Plus en détail

1. x 4 7x 2 + 12 = 0. 2. x 4 + 3x 2 + 2 = 0. 3. 4x 4 + 4x 2 3 = 0. 4. x 3 x 4 = 0. Aide

1. x 4 7x 2 + 12 = 0. 2. x 4 + 3x 2 + 2 = 0. 3. 4x 4 + 4x 2 3 = 0. 4. x 3 x 4 = 0. Aide 1 Équations du e degré Résoudre dans R les équations suivantes : 1 3 5 = 0 5 + = 0 3 + 6 = 0 4 6 + 9 = 0 5 ( 3) = ( 1) 6 ( )( + 3) = ( )(4 + 1) Équations avec changements de variable Résoudre dans R les

Plus en détail

STRESSI Calcul de Structures & Informatique

STRESSI Calcul de Structures & Informatique STRESSI Calcul de Structures & Informatique Bureaux : 6 Rue Joachim du Bellay 78590 NOISY LE ROI Standard: 01.30.56.74.34 Mobile 06.50.302.403 Email : info@stressi.fr DEMONSTRATION ARIANE BOIS Introduction

Plus en détail

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique.

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. A METHODE DE LA GAMME D ETALONNAGE... 1 1. Saisie des valeurs... 1 2. Tracé de la gamme d étalonnage... 2 3. Modélisation

Plus en détail

Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES

Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES 6 cm I) Synthèse sur la proportionnalité : 1) Définition : Grandeurs proportionnelles : Dire que deux grandeurs sont proportionnelles revient à dire

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

ENONCE : Etude de changements d états : Processus d ébullition de l eau (Niveau seconde générale)

ENONCE : Etude de changements d états : Processus d ébullition de l eau (Niveau seconde générale) ENONCE : Etude de changements d états : Processus d ébullition de l eau (Niveau seconde générale) Nous allons, dans cette activité, étudier le changement d état liquide à l état gazeux correspondant à

Plus en détail

Entrée des équations et tracé des graphiques : 1 Exemple : On étudie les fonctions f : xa x². + x 2 et g : xa x + 2, définies sur [-10 ; 10]

Entrée des équations et tracé des graphiques : 1 Exemple : On étudie les fonctions f : xa x². + x 2 et g : xa x + 2, définies sur [-10 ; 10] FICHE MÉTHODE CALCULATRICE Casio : Fonctions Nous allons voir comment tracer des graphiques avec la calculatrice. Nous verrons ensuite comment : - Déterminer l extrémum (le minimum ou le maximum) d une

Plus en détail

FONCTIONS STATISTIQUES CONDITIONNELLES

FONCTIONS STATISTIQUES CONDITIONNELLES FONCTIONS STATISTIQUES CONDITIONNELLES Si nous connaissons les fonctions statistiques de bases comme Somme() pour la somme, Moyenne() pour la moyenne ou Nb() pour le nombre de cellules contenant des chiffres,

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE PRISE EN MAIN D UN TABLEUR Version OPEN OFFICE Prise en main d un tableur page 2 1. L utilisation de la souris Pour faire fonctionner un tableur, on utilise le clavier mais aussi la souris. Rappelons,

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Petit tutoriel pour Régressi

Petit tutoriel pour Régressi Petit tutoriel pour Régressi Récupération de données : Entrer les données au clavier Dans l onglet «fichier», choisir «Nouveau» puis «Clavier». Créer ensuite le nombre de colonnes correspondant aux nombre

Plus en détail

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique Nguyen Ha- Phong Section génie civil 212, Prof. Dr A. Schleiss A) Analyse hydrologique 1. Estimation des débits moyens journaliers de la station

Plus en détail

FICHE 44 : REALISER UN PUBLIPOSTAGE

FICHE 44 : REALISER UN PUBLIPOSTAGE FICHE 44 : REALISER UN PUBLIPOSTAGE Le publipostage est une opération qui consiste à faire fusionner 2 documents : - un document principal (ex : une lettre type), - un document source de données (ex :

Plus en détail

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité)

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) Le mathématicien américain Lester Hill (1891-1961) a inventé une méthode de chiffrement à clé symétrique (secrète) par substitution polygraphique

Plus en détail

Université de Picardie - Jules Verne UFR d'economie et de Gestion

Université de Picardie - Jules Verne UFR d'economie et de Gestion Université de Picardie - Jules Verne UFR d'economie et de Gestion 23/09/2014 Excel 2003 - Base de données Avant d apparaitre dans de beaux tableaux synthétiques ou des graphiques, l information d une organisation

Plus en détail

Chapitre 3. Les distributions à deux variables

Chapitre 3. Les distributions à deux variables Chapitre 3. Les distributions à deux variables Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University 1 Distributions conditionnelles

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices Leçon N : Taux d évolution et indices En premier un peu de calcul : Si nous cherchons t [0 ;+ [ tel que x 2 = 0,25, nous trouvons une solution unique x = 0, 25 = 0,5. Nous allons utiliser cette année une

Plus en détail

Un virus informatique est un mini programme installé à votre insu sur votre machine et qui en perturbe plus ou moins gravement le fonctionnement.

Un virus informatique est un mini programme installé à votre insu sur votre machine et qui en perturbe plus ou moins gravement le fonctionnement. Le logiciel Anti-virus Norton de Symantec. Un virus informatique est un mini programme installé à votre insu sur votre machine et qui en perturbe plus ou moins gravement le fonctionnement. Un logiciel

Plus en détail

DE MODIFICATION PROCEDURE ELYXBADGE APPLICATION. PI Électronique Restobadge

DE MODIFICATION PROCEDURE ELYXBADGE APPLICATION. PI Électronique Restobadge PROCEDURE DE MODIFICATION DE LA PROGRAMMATION DES T.V.A APPLICATION ELYXBADGE 1 Introduction Avant toute modification, veuillez procéder aux opérations suivantes : - Effectuer une fin de service - Effectuer

Plus en détail

Les graphes d intervalles

Les graphes d intervalles Les graphes d intervalles Complément au chapitre 3 «Vol aux archives cantonales» Considérons un ensemble de tâches ayant chacune une heure de début et une heure de fin bien précises. Supposons qu on demande

Plus en détail

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES GUIDE D UTILISATION Calculatrice Texas Instrument BA II Plus Avril 2007 LES INFORMATIONS GÉNÉRALES La calculatrice financière Texas Instrument BA II Plus a été conçue pour satisfaire aux diverses applications

Plus en détail

B-V / RAPPROCHEMENT BANCAIRE ET GESTION DE LA TRESORERIE

B-V / RAPPROCHEMENT BANCAIRE ET GESTION DE LA TRESORERIE SOMMAIRE A/ MISE EN ROUTE A-I/ INSTALLATION DU PROGRAMME A-II/ LANCEMENT B / FONCTIONNEMENT B-I/ PLAN COMPTABLE a) Les comptes b) Les journaux B-II/ BROUILLARD DE SAISIE a) Création du batch b) Consultation

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Créer et modifier un fichier d'import des coordonnées approximatives avec Excel

Créer et modifier un fichier d'import des coordonnées approximatives avec Excel Créer et modifier un fichier d'import des coordonnées approximatives avec Excel Manuel d'utilisation Date: 26.03.2015 Version: 1.0 Auteur: Christoph Rüfenacht Statut: En cours Libéré Classification: publique

Plus en détail

Numérisation de grands documents

Numérisation de grands documents Numérisation de grands documents Objectif Numériser plusieurs segments d image, les assembler en photoshop, puis harmoniser les couleurs. Nous partons d un document A3 numérisé en 2 fois. Pourquoi constatons-nous

Plus en détail

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation)

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) FACTURATION Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» Fonctionnement 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) 2 Maintenance des articles 3 Edition des articles 4 Saisie des factures 5 Validation

Plus en détail

findit.lu Les guides d utilisation Leçon 4

findit.lu Les guides d utilisation Leçon 4 Les guides d utilisation Leçon 4 : Comment trouver une base de données quand je connais son nom exact ou seulement une partie du nom? Dans le dernier épisode, nous avons présenté certaines bases de données

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Leçon N 2C Fonctions de calcul

Leçon N 2C Fonctions de calcul Leçon N 2C Fonctions de calcul Cette deuxième leçon concerne les fonctions de calcul dans les tableurs. 1 Structure des formules de calcul Que vous utilisiez EXCEL ou que vous utilisiez CALC, la méthode

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes

Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes Niveau : terminale S. Thème : Calcul d incertitudes à l aide d outils numériques Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes

Plus en détail

ÁBACO MODULES DE CALCUL

ÁBACO MODULES DE CALCUL MODULES DE CALCUL 1 / 10 1. CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES D ÁBACO. MODULES DE CALCUL 2. ÉCRAN PRINCIPAL 3. INSTRUCTIONS POUR LA SAISIE D INFORMATION. (CLAVIER ET SOURIS) 4. LARGEUR DE COLONNES DES FICHIERS,

Plus en détail

Mobile autoporteur et plan incliné

Mobile autoporteur et plan incliné Mobile autoporteur et plan incliné Exercice : Un mobile autoporteur, de masse m = 400 g, est abandonné avec une vitesse initiale de 394 mm/s sur une table inclinée d un angle α = 12 par rapport à l horizontale.

Plus en détail

FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU

FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU A- Comment enregistrer les coordonnées successives d un point en mouvement à partir d une vidéo? Pages 2 et 3 B- Comment réaliser l acquisition d une tension?

Plus en détail

Devoir-maison, à rendre le lundi 4 novembre 2013

Devoir-maison, à rendre le lundi 4 novembre 2013 Devoir-maison, à rendre le lundi 4 novembre 2013 Ce devoir-maison donnera lieu à une note sur 20 qui sera intégrée dans la moyenne du premier trimestre. Soin et orthographe : 1 point. Exercice 1. Brevet

Plus en détail

Comment bien organiser son travail

Comment bien organiser son travail Comment bien organiser son travail Il est important que les enfants puissent rapidement ête autonomes devant l ordinateur. Cela signifie qu il faut qu ils soient capables d enregistrer leurs travaux dans

Plus en détail

Figure 6.3: Possibilité d exprimer son talent

Figure 6.3: Possibilité d exprimer son talent SÉANCE 6 Création de schémas 6.1 Présentation du logiciel «Draw» est un logiciel de dessin vectoriel et de PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Avec ce logiciel, il vous est possible de créer divers

Plus en détail

x x² = y x -3-2 -1-0,5 0 0,5 1 2 3 y CHAPITRE 12 I. INTRODUCTION

x x² = y x -3-2 -1-0,5 0 0,5 1 2 3 y CHAPITRE 12 I. INTRODUCTION CHAPITRE 2 FONCTIONS I. INTRODUCTION Une fonction est «une machine à transformer des nombres». Par eemple, la fonction «carré» désigne la «machine» qui transforme les nombres en leurs carrés. Ainsi elle

Plus en détail

Prospecter avec Global Système

Prospecter avec Global Système Prospecter avec Global Système A partir de l écran principal de Global Système, cliquez sur le bouton. Global Système affiche alors la sélection courante des sociétés (ici toutes les fiches). Réduisez

Plus en détail

Statistiques avec la graph 35+

Statistiques avec la graph 35+ Statistiques avec la graph 35+ Enoncé : Dans une entreprise, on a dénombré 59 femmes et 130 hommes fumeurs. L entreprise souhaite proposer à ses employés plusieurs méthodes pour diminuer, voire arrêter,

Plus en détail

Le Data Mining au service du Scoring ou notation statistique des emprunteurs!

Le Data Mining au service du Scoring ou notation statistique des emprunteurs! France Le Data Mining au service du Scoring ou notation statistique des emprunteurs! Comme le rappelle la CNIL dans sa délibération n 88-083 du 5 Juillet 1988 portant adoption d une recommandation relative

Plus en détail

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa Audioprothésiste (annuel) - MATHEMATIQUES 8 : EQUATIONS DIFFERENTIELLES - COURS + ENONCE EXERCICE - Olivier

Plus en détail

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite.

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Introduction : Avant de commencer, il est nécessaire de prendre connaissance des trois types de

Plus en détail

IMPRESSION D ÉTIQUETTES

IMPRESSION D ÉTIQUETTES IMPRESSION D ÉTIQUETTES instantanées ou à partir des lots de communications SMS 3.10 Version 2 Aout 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...2 MODULE 1 ÉTIQUETTES À PARTIR DE SMS PRO...3 VÉRIFICATION

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

Traitement de données

Traitement de données Traitement de données TP01 : Base de données Access Objectifs. On se propose de créer une base de données utilisée au sein de l entreprise Worldco pour gérer son personnel. Pour cela, il faut enregistrer

Plus en détail

Créer et modifier un fichier d'importation SAU avec Excel

Créer et modifier un fichier d'importation SAU avec Excel Créer et modifier un fichier d'importation SAU avec Excel Manuel d'utilisation Date : 26.03.2015 Version: 1.0 Collaborateur /-trice : Urs Matti Statut : en cours d élaboration validé Classification : public

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu.

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Auteur : Dr. Wulfran FORTIN Professeur Agrégé de Sciences Physiques TZR -

Plus en détail

Le tableur en 1 heure

Le tableur en 1 heure Le tableur en 1 heure Table des matières 1Notion de tableur...4 1.1Des cellules pour déposer des nombres...4 1.2Des cellules pour déposer des calculs...4 1.3Des cellules pour déposer des formules...5 2Notion

Plus en détail

TapeWare. Logiciel de sauvegarde

TapeWare. Logiciel de sauvegarde TapeWare Logiciel de sauvegarde TapeWare est un logiciel de sauvegarde utilisé avec les lecteurs DAT, notamment de marque Hewlett-Packard. Les lecteurs DAT utilisent une bande magnétique enfermée dans

Plus en détail

3. E n t r e r d e s d o n n é e s d a n s u n e f e u i l l e

3. E n t r e r d e s d o n n é e s d a n s u n e f e u i l l e 3. E n t r e r d e s d o n n é e s d a n s u n e f e u i l l e Ce document est disponible sur Internet à l adresse : http://perso.fundp.ac.be/~jmlamber Informations complémentaires : Jean-Marie.Lambert@fundp.ac.be

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

Vous devez tout d abord réaliser l esquisse (le dessin de la pièce en 2 dimensions) avant de mettre cette pièce en volume.

Vous devez tout d abord réaliser l esquisse (le dessin de la pièce en 2 dimensions) avant de mettre cette pièce en volume. Lancer le logiciel SolidWorks en double-cliquant sur l icône ci-contre. Cliquer sur «fichier», puis «nouveau» puis cliquer sur l icône ci-contre et Cliquer sur OK. Vous devez tout d abord réaliser l esquisse

Plus en détail

MODE STATISTIQUE A UNE VARIABLE DE QUELQUES CALCULATRICES

MODE STATISTIQUE A UNE VARIABLE DE QUELQUES CALCULATRICES MODE ISTIQUE A UNE VARIABLE DE QUELQUES CALCULATRICES (Cliquer sur la calculatrice choisie) Calculatrices CASIO : FX 9 Collège FX 9 Collège New + FX 9 Collège D GRAPH 5 + GRAPH 35 + et 65 Calculatrices

Plus en détail

Temps Distance Vitesse

Temps Distance Vitesse Temps Distance Vitesse Jean-Noël Gers Février 2005 CUEEP Département Mathématiques p1/27 Ce dossier contient un certain nombre de problèmes classiques sur la rencontre de mobiles évoluant à vitesse constante.

Plus en détail

La science des fusées 1

La science des fusées 1 Mth1101 - TD - Application 9 : optimisation avec contraintes, multiplicateurs de Lagrange La science des fusées 1 Introduction Une fusée comporte plusieurs étages composés d un moteur et de son carburant.

Plus en détail

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox http://www.bibliovox.com Pour se connecter la 1 ère fois. 1/ La création du compte : Rendez-vous dans votre bibliothèque et allez sur l

Plus en détail

Gestion des stocks. Somme du stock «En cours» des 6 lieux de stockage

Gestion des stocks. Somme du stock «En cours» des 6 lieux de stockage Gestion des stocks La case «gestion du stock» doit être cochée dans la fiche de l article pour que celui-ci soit mouvementé. Vous pouvez gérer 6 stocks (stock de 0 à 5). Le stock inscrit en rouge correspond

Plus en détail

Patrick Morié, Bernard-Philippe Boyer

Patrick Morié, Bernard-Philippe Boyer Patrick Morié, Bernard-Philippe Boyer Tsoft et Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11418-4 5 - ANALYSE ET SIMULATION 5 MODÈLE ITÉRATIF 1 - NOTION D ITÉRATION Dans certains modèles, il arrive qu une formule

Plus en détail

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS ELLIPSES 2000 Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS SOMMAIRE I. Introduction à Ellipses SMS... 3 II. Deux modes de fonctionnement... 3 1. Au travers d Ellipses 2000... 3 2. Utilisation normale (en vue d

Plus en détail

Les dates et les heures dans EXCEL.

Les dates et les heures dans EXCEL. C Tech de Co Bordeaux BA 2005-2006 Page 1/9 Les dates et les heures dans EXCEL. omme tous les tableurs actuels Excel dispose de possibilités intéressantes, bien que peu connues, en ce qui concerne la gestion

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Mode d emploi base de données AIFRIS : déposer les propositions de communication.

Mode d emploi base de données AIFRIS : déposer les propositions de communication. Mode d emploi base de données AIFRIS : déposer les propositions de communication. Pour déposer les propositions de communication, on va sur le site aifris.eu, On clique dans la colonne de droite sur la

Plus en détail

Calcul des plafonds du bulletin

Calcul des plafonds du bulletin Calcul des plafonds du bulletin Fonctionnement et appel des plafonds sur le bulletin Lors du calcul du bulletin, les plafonds de la Sécurité Sociale, de la retraite, des congés spectacles, critères essentiels

Plus en détail