INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :"

Transcription

1 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits selon l approche par les compétences

2 La matrice des objets de formation La matrice des objets de formation est une grille d analyse du profil de formation et donc des compétences des programmes. Le profil de formation de l'électricienne installatrice monteuse et de l'électricien installateur monteur comprend 76 compétences dont 62 sont à maîtriser à la fin du 3 ème degré, les autres sont à exercer. L élaboration de la matrice des objets de formation permet de regrouper un certain nombre de compétences en fonction de leur spécificité. Il est possible dès lors d'obtenir un tableau comportant seulement 28 compétences. Comment se construit la matrice des objets de formation? Elle distingue les compétences particulières, générales et le processus de travail. Il s agit donc d envisager l ensemble des compétences du profil de formation et de déterminer à quel groupe de la matrice elles correspondent. Les compétences particulières sont spécifiques du métier. Elles caractérisent la profession. Elles répondent à la question : «Quelles sont les compétences d une électricienne installatrice monteuse et d'un électricien installateur monteur?». Elles sont classées dans un ordre chronologique et de difficultés croissantes. La 1 ère particulière est vue en début de 5 ème année, la dernière, en fin de 6 ème année. ECOLE COMPETENCES ENTREPRISE 2 compétence Les compétences générales sont d ordre technologique, scientifique, de communication. Elles sont nécessaires à l apprentissage des compétences particulières en intégrant des savoirs, savoir-faire et attitudes. Le processus de travail est un ensemble de compétences qui témoignent de la qualité du travail lors d une activité. Ce tableau, à double entrée, place les compétences particulières en ordonnées. Le processus de travail et les compétences générales sont placés en abscisses. (cf. tableau ci-dessous)

3 3

4 4 Comment le professeur peut-il utiliser la matrice? L intérêt de cette matrice est de caractériser les liens entre ces différentes compétences. Lorsque le professeur choisit d envisager une compétence avec ses élèves, il commence par regarder dans la matrice les différents liens. Ainsi, pour une compétence envisagée, le professeur aura une vue d ensemble directe des liens et donc des savoirs, savoir-faire et attitudes nécessaires à l apprentissage de cette compétence. Par exemple, si la compétence choisie est la compétence particulière n 2, le professeur verra tout de suite qu il devra établir des liens avec les compétences du processus de travail n 41, 42, 43, 44, 45, 46, et les compétences générales n 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 31. L explication de l utilisation de ces liens est développée dans la situation d apprentissage et dans le carnet de l élève. Le type de lien définira les relations entre les différentes compétences. Il y a 4 types de liens : 1) Les représentent un lien fonctionnel d application entre les compétences particulières et le processus de travail. Cela veut donc dire qu à chaque compétence particulière, les compétences du processus de travail seront d application. Pour rappel, le processus de travail représente la qualité de la démarche méthodologique face à l accomplissement d une tâche. C est en général le comportement ou l attitude que vous essayez de développer de manière "rituélique" et répétitive chez l élève face à l accomplissement d un certain nombre de tâches. 2) Les représentent un lien fonctionnel d application entre les compétences particulières et les compétences générales. Ces liens signifient que des contenus et savoir-faire spécifiques appartenant à une compétence générale doivent être vus lors de l apprentissage de la compétence particulière et réciproquement. Dans l approche par les compétences, rappeler des savoirs se fait dans un contexte pertinent d apprentissage. 3) Les représentent l existence d un lien fonctionnel entre les compétences particulières et les compétences générales Ces liens représentent une possibilité offerte à l enseignant d aller plus loin dans le domaine de l acquisition de la compétence. Le champ d application de la compétence peut être augmenté. Des compétences peuvent être abordées dans des situations différentes. Cette approche permet d appliquer le principe même de la pédagogie différenciée. Si un élève a été évalué positivement sur son niveau de compétence atteint, le professeur peut lui proposer d autres activités dans le même cadre que la compétence envisagée, mais avec d autres regards formatifs. Formation en Cours de Carrière

5 4) Les représentent l existence d un lien fonctionnel entre les compétences particulières et le processus de travail. Ce lien n apparaît que lors de la 1 ère compétence particulière. En effet, cette 1 ère compétence particulière vise à permettre à l élève d appréhender non seulement son futur milieu de travail, mais aussi l ensemble du programme de formation pendant le «3 ème degré». Ainsi, à titre d exemple d activités, l élève rencontrera des professionnels du domaine industrie, secteur électricité afin de mieux cerner l horizon du métier : les responsabilités au sein de l entreprise, les possibilités de progression dans l entreprise, le salaire, les pauses éventuelles, la réglementation du travail, les règles de sécurité, etc Dans le carnet l élève aura la vue d ensemble des compétences à maîtriser à la fin de sa formation qualifiante. Comment envisager l ensemble des compétences de la matrice des objets de formation dans l organisation scolaire actuelle? Les compétences particulières sont prévues dans les heures de laboratoires et de travaux pratiques à raison de 2+15h. par semaine en moyenne dans les différentes grilles- horaires des Pouvoirs organisateurs. Le 1 er tableau ci-dessous montre le découpage en semaines des compétences particulières. Numéro des compétences particulières Nombre de semaines Début de 5 ème année 1 + Compétence générale n Début de 6 ème année (Stage en entreprise) Total 58 semaines ECOLE COMPETENCES ENTREPRISE 5

6 6 Les compétences générales sont envisagées pour la plupart dans les blocs de cours techniques ou généraux. Elles sont exprimées par un verbe d action afin de mettre l accent sur l importance de pratiquer les notions des contenus associés ou opérationnels. Certaines compétences comme, par exemple, «appliquer le règlement général sur les installations électriques (RGIE)» peuvent être envisagées dans différents blocs cours ou en stages. Les compétences du processus de travail sont requises lors de l apprentissage de chaque compétence particulière. Qu apporte la matrice des objets de formation? La matrice propose une articulation des compétences entre elles. Il s agit d une autre manière de lire le profil de formation ou le programme. Elle donne également un ordre chronologique à l acquisition des compétences particulières. Enfin, et c est peut-être le point le plus important, la matrice favorise l interdisciplinarité. La possibilité est donnée aux enseignants, de se rencontrer régulièrement et de faire l état de la situation sur l acquisition des compétences en se basant sur la matrice des objets de formation. Quelle est la validité de la matrice des objets de formation? Lors de la construction de la matrice, nous avons regroupé un certain nombre de compétences du profil de formation afin de distinguer les compétences particulières, les compétences générales et le processus de travail. Il apparaît dès lors important de vérifier si toutes les compétences du profil de formation se retrouvent dans les compétences de la matrice. Ce tableau comparatif constitue le livret 7. ECOLE COMPETENCES ENTREPRISE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

HOTELLERIE - ALIMENTATION

HOTELLERIE - ALIMENTATION Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 4 HOTELLERIE - ALIMENTATION ORIENTATION D' ETUDES : EQUIPIER POLYVALENT EQUIPIERE POLYVALENTE EN RESTAURATION FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide

Plus en détail

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise

Projet : Ecole Compétences Entreprise Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D'ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : VENDRE LE VOYAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE EFFECTUER UN SOIN VISAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE

Plus en détail

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS Projet : SECTEUR 7 Ecole Compétences Entreprise ORIENTATION D' ETUDES : ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile

Technicien / Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

Electricien automaticien Electricienne automaticienne

Electricien automaticien Electricienne automaticienne Projet : Ecole Compétences -Entreprise Industrie Secteur : 2 orientation d'études : Electricien automaticien Electricienne automaticienne COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN INSTALLEUR ÉLECTRICIENNE INSTALLATRICE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/5

CCPQ ÉLECTRICIEN INSTALLEUR ÉLECTRICIENNE INSTALLATRICE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/5 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN INSTALLEUR ÉLECTRICIENNE INSTALLATRICE

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

INDUSTRIE ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise

INDUSTRIE ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds

Plus en détail

Complément en Maintenance d Equipements Techniques

Complément en Maintenance d Equipements Techniques Enseignement professionnel Septième de spécialisation 3 ème degré Complément en Maintenance d Equipements Techniques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré Professionnel 7 ème Complément

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES

Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ELECTRONIQUE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

INDUSTRIE POSER ET TIRER DES CANALISATIONS ELECTRIQUES SECTEUR 2 COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : (FILS ET CABLES) Projet :

INDUSTRIE POSER ET TIRER DES CANALISATIONS ELECTRIQUES SECTEUR 2 COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : (FILS ET CABLES) Projet : Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : POSER ET TIRER DES

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE Ministère de la Communauté française Administration générale de l enseignement et de la

Plus en détail

STAGE : COMMIS DE CUISINE

STAGE : COMMIS DE CUISINE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile. Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de test des ensembles ou des sous ensembles électriques

Technicien / Technicienne de l'automobile. Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de test des ensembles ou des sous ensembles électriques Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

Dates. Devenez incubateur de talents!

Dates. Devenez incubateur de talents! Dates Devenez incubateur de talents! Nathalie DUBOIS Jean Pierre ROGER Expert comptable tbl Expertise conseil Commissaire aux comptes Secrétaire Général ECF INTRODUCTION CONSTATS Personne ne saurait aujourd

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires pédagogiques, de la Recherche

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 013-014 Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 3 e degré de l enseignement professionnel 7 e année P «Gestionnaire de Très Petites Entreprises» Sommaire Pages 1. Grille horaire.

Plus en détail

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE GUIDE DE RÉDACTION PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE Titre du cours : Numéro du cours : Pondération : Programme : Discipline : Préalables : Adopté le : par : Approuvé le : par : Approuvé le

Plus en détail

Lignes Directrices pour le testing et la validation des outils WP3

Lignes Directrices pour le testing et la validation des outils WP3 Développer les compétences clés en formation professionnelle: Outils Pédagogiques Clés - les Savoir-Faire Comportementaux pour l inclusion dans l emploi Lignes Directrices pour le testing et la validation

Plus en détail

STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL Type de stage et dénomination Découverte du milieu professionnel Formation profession-nelle Séquence d observation Stage d initiation Stage d application Période

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE

ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : POSER ET TIRER DES

Plus en détail

La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation

La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation + La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation Jean-Michel DUCROT http://insuf-fle.hautetfort.com/ + Le CECRL et la pédagogie de projet n Le CECRL met en avant l approche actionnelle où la

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a Les entreprises connaissent actuellement de profonds changements organisationnels notamment le recentrage sur les métiers et les missions de l entreprise.

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION L ANNEE DE 3EME PLAN I L ORIENTATION II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION Les personnes ressources au sein de l établissement en matière d orientation à solliciter : - le professeur

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES conférence de presse lundi 23 avril 2007 I. La revalorisation de l enseignement

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D' ETUDES : PUERICULTEUR/PUERICULTRICEE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ADMINISTRER LES MEDICAMENTS Outils pédagogiques

Plus en détail

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Aide-mémoire destiné aux CD/RP D i r e c t i o n d e s é t u d e s Juin 2 0 1 3 Présentation L insertion professionnelle est un processus dynamique

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES SOMMAIRE La grande difficulté scolaire: définitions Les grandes causes

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L organisation du temps scolaire Bureau de la formation continue des enseignants

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION BUT POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION En vue de répondre à ses besoins et de développer les compétences particulières des salariés, le Collège fournit à tous ses salariés les possibilités réelles

Plus en détail

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox http://www.bibliovox.com Pour se connecter la 1 ère fois. 1/ La création du compte : Rendez-vous dans votre bibliothèque et allez sur l

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant :

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant : ATELIER 2 : QUEL ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES DE BAC PRO DANS LA PREPARATION AUX CONCOURS D ENTREE DANS LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES DE NIVEAU V? PRESENTATION DE LA FORMATION D AIDE-SOIGNANT Le métier

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

E-Forum sur l Approche par les Compétences

E-Forum sur l Approche par les Compétences E-Forum sur l Approche par les Compétences Exposé liminaire Deux conceptions de l approche par compétences BIEF / 05.09.19 1 Quand on parle d approche par les compétences dans les curriculums, on pense

Plus en détail

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage Cette note s adresse aux professeurs responsables des évaluations en CCF relatives aux

Plus en détail

AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI

AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI AIDE AU RECRUTEMENT D UN APPRENTI DEFINIR LES PRINCIPALES QUALITES DE LA PERSONNE A RECRUTER Avant de rencontrer des candidats, il est préférable de se faire une idée des qualités et des aptitudes des

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Evaluer les compétences d un futur enseignant. Éléments méthodologiques et vigilances. Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012

Evaluer les compétences d un futur enseignant. Éléments méthodologiques et vigilances. Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012 Evaluer les compétences d un futur enseignant Éléments méthodologiques et vigilances Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012 www.bief.be Place des Peintres, 5 B-1348 Louvain-la-Neuve +32 10 45 28 46 Structure

Plus en détail

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Validé par les membres de la CMP, le 23 octobre 2012

Plus en détail

Référentiel de formation diplômante et qualifiante Version 2008. Coordination du référentiel : O.Dehorter (CRBPO) & Ph.Cannesson (délégation NPDC).

Référentiel de formation diplômante et qualifiante Version 2008. Coordination du référentiel : O.Dehorter (CRBPO) & Ph.Cannesson (délégation NPDC). Référentiel de formation diplômante et qualifiante Version 2008. Le baguage et marquage scientifique des oiseaux en France. Coordination du référentiel : O.Dehorter (CRBPO) & Ph.Cannesson (délégation NPDC).

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

#EcoleNumerique aujourd hui et demain

#EcoleNumerique aujourd hui et demain Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Journée de restitution des résultats Synthèse du thème 4 7/05/2015 Quels moyens mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique? Quelles sont

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ 1 ère CONFÉRENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES Alger, 12-14 Décembre 2004 EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ Rétrospective, Analyse et Perspectives Mme BERKANE Leila SONELGAZ Sommaire de

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée Votre formation en enseignement spécialisé La HEP Vaud vous prépare au Master of Arts et Diplôme dans le domaine de la pédagogie

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

Formation à la prévention des risques électriques

Formation à la prévention des risques électriques Formation à la prévention des risques électriques PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL DES TÂCHES PROFESSIONNELLES LIÉES À L HABILITATION ÉLECTRIQUE POUR LA FORMATION DES ÉLÈVES DE LA FILIÈRE GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION RENFORCER LA QUALITE DE SON ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE OBJECTIFS DE LA FORMATION OBJECTIF GENERAL Acquérir les bonnes pratiques et attitudes afin de gagner en aisance, efficacité

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences -Entreprise REALISER UNE SPECTROPHOTOMETRIE

Projet : Ecole Compétences -Entreprise REALISER UNE SPECTROPHOTOMETRIE Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR 9 SCIENCES APPLIQUEES ' : ORIENTATION D ETUDES TECHNICIEN / TECHNICIENNE CHIMISTE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : REALISER UNE SPECTROPHOTOMETRIE Formation

Plus en détail

Novembre. Décembre Janvier. Découverte de la vente

Novembre. Décembre Janvier. Découverte de la vente Programme Bachelor Business (Bac + 3 & Double-Diplôme Universitaire) Le Bachelor Business forme des «middle managers» rapidement opérationnels et performants, principalement dans le domaine du marketing

Plus en détail

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ENSEIGNANT

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ENSEIGNANT RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ENSEIGNANT Mise à jour Mars 2014 GUIDE DE L ENSEIGNANT LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES

Plus en détail

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne + L ambition numérique de l ESPE de Bretagne Séminaire Montpellier 2 et 3 juillet 2013 + Le cadre général 2 Cadre de la refondation de l école, du Numérique à l école, du numérique à l Université, Apporter

Plus en détail

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Durée : 11 jours (soit 77h00) FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Le public : Nouveau manager d unité technique, commerciale, ou administrative ou manager d

Plus en détail

Bachelier en Biologie médicale

Bachelier en Biologie médicale Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier en Biologie médicale Année académique 2014-2015 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail