Reçus officiels aux fins de l impôt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Reçus officiels aux fins de l impôt"

Transcription

1 Reçus officiels aux fins de l impôt Contenu 9.1 Pourquoi les officiels aux fins de l impôt sont-ils importants pour les organismes de bienfaisance? 9.2 Information sur les officiels de don 9.3 Information complémentaire sur les : questions 9.4 Modèles : Reçus officiels de don Exemple no1 Dons en espèces (aucun avantage) Exemple no2 Dons en espèces (avec avantage) Exemple no3 - Dons autrement qu en espèces (aucun avantage) Exemple no4 - Dons autrement qu en espèces (avec avantage) 9.5 : Le carnet de du collecteur de fonds 9.6 Où trouver davantage de renseignements sur les officiels aux fins de l impôt 9.7 Dossier : Un endroit où classer vos officiels aux fins de l impôt 1 Aperçu 2 Infos administratives 3 Acte constitutif 4 Statut d organisme de bienfaisance 5 Procès-verbaux 6 Politiques et procédures 7 Documents financiers 8 Déclarations annuelles 9 10 Infos opérationnelles s 2010 Legal Resource Centre, Edmonton, AB

2 9.1 1 Reçus officiels aux fins de l impôt 9.1 Pourquoi les officiels aux fins de l impôt sont-ils importants pour les organismes de bienfaisance? i Info clé Un organisme de bienfaisance doit conserver des registres et livres de comptes suffisants, en anglais ou en français à une adresse canadienne figurant dans les dossiers dont dispose l ARC, afin que l ARC puisse vérifier les officiels de dons délivrés, ainsi que les revenus perçus et les dépenses effectuées node/455 Ce que cela signifie pour vous Vous devez conserver une copie des officiels aux fins de l impôt dans un endroit sûr et facile d accès. Ce qui suit vous renseignera sur la façon de garder vos en bon ordre et d en classer une copie ici dans votre Bureau de poche. L article 230 de la Loi de l impôt sur le revenu stipule qu un organisme de bienfaisance doit conserver trois sortes de registres et livres de comptes : les doubles des de dons; les renseignements permettant de déterminer s il y a des motifs de révocation de votre statut en vertu de la Loi (c.-à-d. votre conformité à la Loi); les autres renseignements qui permettent la vérification des dons donnant droit à une déduction ou à un crédit d impôt. node/457 À l intérieur de ces trois catégories, c est à vous de décider quels registres et livres de comptes conserver. En règle générale, il vaut mieux conserver davantage de documents que pas suffisamment. des Pour en savoir plus Vos

3 Information sur les officiels de don Qu est-ce qu un reçu «officiel» de don? Un reçu officiel de don est un reçu délivré par les organismes de bienfaisance, et par d autres donataires reconnus, qui sont enregistrés auprès de la Direction des organismes de bienfaisance de l Agence du revenu du Canada, pour les dons qu ils ont. Qu entend-on par «donataire reconnu»? Les donataires reconnus sont les organismes qui peuvent délivrer, en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, des officiels aux fins de l impôt pour les dons que leur font les particuliers et les sociétés. node/84 Donataires reconnus Don Reçus de dons pour une partie de la valeur Don en nature Qu entend-on par le mot «don»? Un don est un transfert volontaire de biens, ce qui signifie : fait volontairement; le donateur ne doit pas être obligé de se départir du bien, par exemple suite à l obtention d un contrat ou à une ordonnance du tribunal. fait par un donateur à un organisme de bienfaisance enregistré ou à un autre donataire reconnu. soit sous forme d espèces ou de don en nature; les services ne sont pas des biens et par conséquent ne sont pas considérés comme des dons. node/68 Généralement, un donateur transfère les biens à l organisme de bienfaisance sans s attendre à une contrepartie. Un transfert de biens pour lequel un donateur perçoit un avantage est quand même considéré comme un don aux fins de la Loi de l impôt sur le revenu dans la mesure où le transfert de biens s est effectué dans l intention de faire un don. Lorsque le donateur reçoit un avantage, un reçu officiel de don peut tout de même être délivré selon le concept de «de dons pour une partie de la valeur». Les officiels de dons sont différents des réguliers (journaliers) que votre organisme de bienfaisance pourrait délivrer. Utilisez un livre de et un système de numérotation distincts pour ces deux différents types de. des Pour en savoir plus Vos

4 9.2 2 Certains détails doivent apparaître sur un reçu officiel de don Un reçu officiel de don doit comporter au moins les renseignements suivants, d une manière qu ils ne puissent être modifiés facilement : un énoncé précisant qu il s agit d un reçu officiel aux fins de l impôt sur le revenu; le numéro d enregistrement, le nom et l adresse au Canada de l organisme de bienfaisance qui figurent au dossier de l Agence du revenu du Canada; le numéro de série du reçu; le lieu ou l endroit où le reçu a été délivré; s il s agit d un don en espèces, le jour et l année où l organisme de bienfaisance a reçu le don; s il s agit d un don autre qu en espèces, c est-à-dire d un don en nature : le jour où l organisme de bienfaisance a reçu le don, une brève description du don, et si le bien a été évalué, le nom et l adresse de l évaluateur; le jour où l organisme de bienfaisance a délivré le reçu, si ce jour diffère de la date de réception du don; le nom au complet (y compris l initiale) et l adresse du donateur; le montant d un don en espèces, ou s il s agit d un don autre qu en espèces, la juste valeur marchande du bien au moment du don ou la juste valeur marchande réputée, si cette règle s applique; la valeur et la description de tout avantage reçu par le donateur; le montant admissible du don; la signature du ou des particuliers que l organisme de bienfaisance a autorisés à accuser réception des dons; le nom et l adresse du site Web de l Agence du revenu du Canada bienfaisance node/308 En établissant les officiels de don, un organisme de bienfaisance enregistré doit indiquer l année où il a réellement reçu le don. Si un don est daté, expédié par la poste et porte le cachet postal d une année donnée et qu il est reçu l année suivante, l organisme de bienfaisance peut délivrer un reçu portant l année du cachet postal comme la date de réception du don. Un organisme de bienfaisance ne peut cependant délivrer un reçu tant qu il n a pas réellement reçu le don. L organisme de bienfaisance doit conserver une copie de tous les officiels qu il délivre. En général, un organisme de bienfaisance doit conserver les copies des pendant deux années civiles suivant la fin de l année civile à laquelle s applique le reçu. des Pour en savoir plus Vos

5 9.2 3 Exceptions Si l organisme de bienfaisance est établi au Québec ou qu il accepte un don d un donateur qui réside au Québec, il peut délivrer deux officiels pour un même don dans la mesure où ils contiennent les mêmes renseignements. C est-à-dire, les deux doivent avoir le même numéro de série; le deuxième reçu est nécessaire pour la déclaration de revenus du Québec. S il n est pas possible pour un organisme de bienfaisance enregistré situé à l extérieur du Québec de délivrer un second reçu portant le même numéro de série, il peut aviser les donateurs qu il est acceptable de joindre une photocopie du reçu original à leur déclaration de revenus du Québec. Votre organisme de bienfaisance n est pas toujours tenu de délivrer des officiels de dons pour les dons qu il reçoit. Aux termes de la Loi de l impôt sur le revenu, un organisme de bienfaisance enregistré n est pas tenu de délivrer des pour les dons. Voir les modèles des quatre types de qui sont présentés plus loin (section 9.4). Le saviez-vous? Toutes les transactions ou tous les dons ne sont pas admissibles comme «don»! Assurezvous de savoir ce qui est permis par l ARC. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez Un don en nature désigne un don de biens autres qu en espèces. Cela comprend de nombreux types de biens, en particulier les biens d inventaire, les immobilisations et les biens amortissables. Les dons d immobilier, d actions et d obligations, ainsi que d articles personnels sont tous considérés comme des dons en nature. Les articles de peu de valeur, comme les objets d artisanat produits en passe-temps ou les pâtisseries maison, ne sont pas admissibles à titre de don en nature en vue de la délivrance d un reçu aux fins de l impôt. Un organisme de bienfaisance qui reçoit un don en nature peut délivrer un reçu aux fins de l impôt pour le montant admissible du don ( ). des Pour en savoir plus Vos

6 Information complémentaire sur les : questions à se poser avant de délivrer un reçu officiel de don : Ce don répond-il aux critères permettant de délivrer un reçu aux fins de l impôt? Le cas échéant, quelle est la juste valeur marchande des biens transférés? Le donateur a-t-il reçu quelque chose en échange de son don? Ce que l on appelle un «avantage». Le cas échéant, quel est le montant admissible donnant lieu à un reçu? node/307 Que signifient les termes suivants? Juste Valeur Marchande Juste valeur marchande (JVM), qui n est pas définie dans la Loi de l impôt sur le revenu, se comprend comme le prix le plus élevé en dollars que vous pouvez obtenir pour votre bien, sur le marché libre, le jour de son transfert entre un acheteur informé et souhaitant acheter, et un vendeur informé et souhaitant vendre, qui agissent indépendamment l un de l autre. Pourquoi est-ce important? Afin de délivrer un reçu officiel de don, un organisme de bienfaisance doit connaître la juste valeur marchande (JVM) de ce qu il a reçu. Si la juste valeur marchande ne peut pas être raisonnablement déterminée, un reçu officiel de don ne peut pas être délivré. Un organisme de bienfaisance doit aussi déterminer la JVM de tout avantage qu il procure au donateur La JVM est nécessaire au calcul du montant admissible du don; de même, des calculs sont nécessaires pour déterminer le montant de l avantage par rapport au seuil relatif à l intention de faire un don et au seuil minimum. Si les de l organisme de bienfaisance ne reposent pas sur le concept de la JVM, celui-ci risque de perdre son enregistrement en tant qu organisme de bienfaisance. Il incombe aux organismes de bienfaisance de s assurer de l exactitude de la juste valeur marchande reflétée sur les officiels de don. node/335 node/335 Seuil minimum: Consultez le Glossaire pour obtenir plus de détails, y compris des exemples des Pour en savoir plus Vos

7 9.3 2 Avantage Un avantage est la valeur totale des biens, services, compensations, usages ou autres avantages qu un donateur reçoit en échange de son don. Cette valeur doit être prise en compte lors de la détermination du montant admissible d un don aux fins de délivrance de. Autrement dit, votre organisme de bienfaisance doit connaître ce montant afin de délivrer un reçu officiel de don pour le montant exact Exemple : Vous faites un don d argent à la compagnie d opéra de votre localité, qui est un organisme de bienfaisance enregistré. En signe de gratitude, l entreprise vous offre trois billets d une valeur totale de 150 $ pour assister à une représentation. Vous êtes par conséquent considéré comme ayant perçu un avantage de 150 $. Le concept d avantage est très large. Il comprend la valeur du bien, son usage ou sa jouissance, les services, les licences d utilisation, ou les autres avantages octroyés au donateur ou à une personne ayant des liens avec celui-ci. Pourquoi est-ce important? Aux fins de délivrance de, la manière dont l avantage est traité dépend du montant en question. Si la valeur de l avantage est de 80 % ou moins de la juste valeur marchande du don, alors un reçu peut être délivré pour la différence (c est ce que l on appelle les de dons pour une partie de la valeur). Si la valeur de l avantage est supérieure à 80 % de la valeur du don, aucun don n est réputé avoir été fait et un reçu officiel de don ne peut pas être délivré. Si la valeur d un avantage est le plus petit montant de75 $ ou 10 % de la valeur du don, l avantage est considéré comme symbolique (appelé minimum ou de minimis) et il n a pas besoin d être déduit du montant du don aux fins de délivrance de. Si la juste valeur marchande de l avantage ne peut pas être déterminée, un reçu ne peut pas être délivré.. Il est important de noter qu en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, toutes les transactions ou tous les dons ne donnent pas lieu à l émission d un reçu officiel de don. Une liste d exemples qui ne sont généralement pas admissibles comme dons ou dons en nature est proposée sur le site Web du Centre des Organismes de bienfaisance à site/?q=fr/node/71 node/341 Vous trouverez ci-après des modèles des quatre types de, qui figurent également à l annexe B. i Info clé Différents types de doivent être utilisés pour différents scénarios, selon si : le don est un don en espèces ou un don autrement qu en espèces, et le donateur a reçu un avantage. des Pour en savoir plus Vos

8 officiels de don Exemple no1 - Don en espèces (aucun avantage) node/309 Reçu officiel de don aux fins de l impôt sur le revenu No de reçu 0001 Nom de l organisme Adresse de l organisme de Numéro d entreprise de l organisme de bienfaisance bienfaisance au Canada de bienfaisance Date de réception du don : Donateur : (Prénom, initiales, nom de famille) Adresse : Montant admissible du don aux fins de l impôt sur le revenu : Date de la délivrance du reçu : Lieu de la délivrance du reçu : Signature autorisée : Pour obtenir des renseignements sur tous les organismes de bienfaisance enregistrés au Canada en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, veuillez visiter : l Agence du Revenu du Canada : des Pour en savoir plus Vos

9 9.4 2 Exemple no 2 Don en espèces (avec avantage) Reçu officiel de don aux fins de l impôt sur le revenu No de reçu 0001 Nom de l organisme Adresse de l organisme de Numéro d entreprise de l organisme de bienfaisance bienfaisance au Canada de bienfaisance Date de réception du don : Donateur : (Prénom, initiales, nom de famille) Adresse : Montant total reçu par l organisme de bienfaisance = Valeur de l avantage = (espèces/juste valeur marchande du bien ou des services) Montant admissible du don aux fins de l impôt sur le revenu = (ligne A moins ligne B) A B C Date de la délivrance du reçu : Lieu de la délivrance du reçu : Signature autorisée : Pour obtenir des renseignements sur tous les organismes de bienfaisance enregistrés au Canada en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, veuillez visiter : l Agence du Revenu du Canada : des Pour en savoir plus Vos

10 9.4 3 Exemple no 3 - Don autrement qu en espèces (aucun avantage) Reçu officiel de don aux fins de l impôt sur le revenu No de reçu 0001 Nom de l organisme Adresse de l organisme de Numéro d entreprise de l organisme de bienfaisance bienfaisance au Canada de bienfaisance Date de réception du don : Donateur : (Prénom, initiales, nom de famille) Adresse : Montant admissible du don aux fins de l impôt sur le revenu : (juste valeur marchande du bien) Description du bien reçu par l organisme de bienfaisance : Nom de l évaluateur : Adresse de l évaluateur : Date de la délivrance du reçu : Lieu de la délivrance du reçu : Signature autorisée : Pour obtenir des renseignements sur tous les organismes de bienfaisance enregistrés au Canada en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, veuillez visiter : l Agence du Revenu du Canada : des Pour en savoir plus Vos

11 9.4 4 Exemple no 4 - Don autrement qu en espèces (avec avantage) Reçu officiel de don aux fins de l impôt sur le revenu No de reçu 0001 Nom de l organisme Adresse de l organisme de Numéro d entreprise de l organisme de bienfaisance bienfaisance au Canada de bienfaisance Date de réception du don : Donateur : (Prénom, initiales, nom de famille) Adresse: Montant total reçu par l organisme de bienfaisance = Valeur de l avantage = (espèces / juste valeur marchande du bien ou des services) Montant admissible du don aux fins de l impôt sur le revenu = (aux fins de l impôt sur le revenu) A B C Description du bien reçu par l organisme de bienfaisance : Nom de l évaluateur : Adresse de l évaluateur : Date de la délivrance du reçu : Lieu de la délivrance du reçu : Signature autorisée : Pour obtenir des renseignements sur tous les organismes de bienfaisance enregistrés au Canada en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, veuillez visiter : l Agence du Revenu du Canada : À la fin de cette section, vous trouverez un dossier dans lequel votre organisme de bienfaisance peut classer tous ses documents concernant les dons, y compris les doubles des officiels de don. des Pour en savoir plus Vos

12 : Le carnet de du collecteur de fonds «Le Dossier des organismes de bienfaisance : c.a. marche» est un projet créé à l aide d une contribution financière de l ARC (tout comme pour le Bureau de poche) qui a réalisé d excellentes ressources pour permettre de mieux comprendre la position de l ARC en ce qui concerne les détails relatifs aux activités de financement. D après thecharitiesfile.ca/ fr/front_page La ressource qui suit est reproduite avec la permission du Dossier des organismes de bienfaisance : c.a. marche. Elle est adaptée aux besoins des organismes de bienfaisance ruraux et de petite taille. des Pour en savoir plus Vos

13 Le carnet de du collecteur de fonds Fiche de renseignements Page 1 de 2 Quelques renseignements de base sur le financement : Le financement n est PAS véritablement une activité de bienfaisance. En tant qu organisme de bienfaisance enregistré, vous devez avoir comme principale activité quotidienne la prestation de vos programmes de bienfaisance (banque d alimentation, programme de garderie, etc.). Toutes les ressources (y compris les bénévoles) doivent principalement servir à l exécution des programmes de bienfaisance. La collecte de fonds peut également avoir une incidence sur le contingent des versements (CV). o Le CV est le montant minimal qu un organisme de bienfaisance doit consacrer à des activités de bienfaisance; il est calculé à partir des activités menées par l organisme au cours de l exercice précédent. En plus de se conformer aux lignes directrices suivantes de l ARC, les organismes de bienfaisance enregistrés doivent communiquer avec les ministères concernés de leur province ou territoire, ainsi qu avec les services municipaux pertinents, afin d obtenir au préalable les autorisations, permissions et permis nécessaires. Tout organisme de bienfaisance doit connaître les exigences relatives à la production de la Déclaration de renseignements des organismes de bienfaisance enregistrés (formulaire T3010B et documents connexes). Les comités responsables du financement peuvent aider l organisme à respecter cette exigence en consignant leurs activités et toutes les formes de rémunération versées à des collecteurs de fonds. Les organismes de bienfaisance enregistrés peuvent aussi recueillir des fonds au moyen d une activité complémentaire, pourvu qu il s agisse d une activité commerciale, c est à dire génératrice de recettes et : liée aux fins de l organisme de bienfaisance et subordonnées à ces fins; essentiellement menée par des bénévoles. Voici quelques unes des méthodes de financement à éviter : la rémunération à la commission ou toute autre forme de rémunération fondée sur le montant ou le nombre des dons recueillis; les activités non complémentaires; Qu est ce qu un don? Un don (ou une contribution) est le transfert volontaire d un bien à un donataire sans s attendre à recevoir quoi que ce soit en retour. Pour qu un don soit admissible, les trois conditions suivantes doivent être remplies : 1. La contribution, qu il s agisse d un don en espèces ou en nature, est versée par un donateur à un organisme de bienfaisance enregistré. 2. La contribution est versée volontairement; le donateur ne doit pas être contraint à faire un don, par exemple, à la suite d un important contrat ou d une ordonnance d un tribunal. 3. Le donateur verse la contribution sans s attendre à quoi que ce soit en retour. Aucun avantage d aucune sorte ne peut être offert au donateur ni à quiconque est désigné par ce dernier en échange du don. Délivrer les aux fins de l impôt en respectant les directives de l ARC La valeur totale des dons pour lesquels un organisme de bienfaisance a émis des aux fins de l impôt est un facteur crucial dans le calcul du contingent des versements. Les exigences sont clairement établies en ce qui concerne la délivrance de. L organisme ne peut pas émettre de officiels dans les cas suivants : des services (à moins de respecter un processus en deux étapes); des droits d adhésion (à moins qu en échange, le donateur ne reçoive que le droit de voter ou de recevoir les rapports de l organisme); des droits d entrée et l achat de biens; une contribution anonyme ou des promesses de don; l achat de billets de loterie ou de tirage; des versements à des bénéficiaires particuliers. Calcul de la juste valeur marchande (JVM) Généralement, lorsque la JVM d un bien est inférieure à $, un membre de l organisme de bienfaisance enregistré ou une autre personne ayant une connaissance suffisante du bien peuvent en déterminer la valeur. La personne chargée de déterminer la JVM du bien doit avoir les compétences et les qualifications nécessaires pour le faire.

14 Le carnet de du collecteur de fonds Fiche de renseignements Page 1 de 2 Si la JVM est estimée à plus de $, l ARC recommande fortement à l organisme de recourir à l évaluation professionnelle d une tierce partie (c est à dire, une personne qui n est associée ni au donateur, ni à l organisme). Si le bien a été évalué, le nom et l adresse de l évaluateur doivent figurer sur le reçu officiel de don. Lignes directrices générales relatives à la délivrance de Préparer des duplicata de tous les officiels; Conserver une copie de tous les délivrés; S assurer que les officiels sont numérotés individuellement et veiller à ce que chaque reçu porte la signature d une personne autorisée; Conserver les copies des pendant deux ans (sauf dans le cas des dons à conserver 10 ans); Voir à ce que chaque reçu comporte tous les renseignements demandés, sans quoi ils risquent de ne pas être acceptés par le bureau local chargé des déclarations. Les doivent comporter les renseignements suivants : nom, adresse et numéro d enregistrement/ne de l organisme; date de réception du don; total du montant reçu par l organisme de bienfaisance; nom et adresse du donateur; date de délivrance du reçu, lieu de délivrance du reçu; signature autorisée de l organisme de bienfaisance; adresse du site Web de la Direction des organismes de bienfaisance de l ARC. Reçus de don pour une partie de la valeur Certains doivent contenir d autres données s il s agit de dons autres qu en espèces ou de dons donnant lieu à un avantage pour le donateur. Ces doivent aussi indiquer : le montant admissible du don aux fins de l impôt sur le revenu; une description du bien reçu; la valeur de l avantage; le nom et l adresse de l évaluateur. Situation concernant les de don pour une partie de la valeur Cette situation se produit lorsqu un donateur reçoit un avantage en échange de son don (billets de spectacle, t shirt, tasse, etc.); le reçu équivaut alors à la différence entre le montant du don et la valeur de l avantage fourni. Dons en nature et dons autres qu en espèces : œuvres d art; terrains et immeubles; équipement; valeurs cotées en bourse; bien culturel certifié; bien écosensible. Apport de services (temps, compétences ou efforts) Ces services ne constituent pas un bien, il ne s agit donc pas de dons ou de dons en nature. Remarque : Un organisme de bienfaisance peut payer un particulier ou une entreprise pour des services déclarés; le particulier ou l entreprise peut ensuite donner la totalité ou une partie de cette somme à l organisme de bienfaisance, pourvu qu il s agisse d une contribution volontaire. Recourir à une aide professionnelle pour les questions complexes les gains en capital, le compte de gains en capital et la réduction des gains en capital; le contingent des versements; les biens durables (legs et dons planifiés); les différents types de dons (dons désignés et exemptés); les dons en nature; les dons prêtés au donateur (réduction de la juste valeur marchande); les placements et les titres non admissibles. En conclusion Les organismes et documents suivants offrent des éclaircissements additionnels sur les sujets abordés au cours de l atelier : notes d accompagnement; fiches de renseignements et listes de vérification pertinentes; Site Web du Dossier des organismes de bienfaisance; Centre des organismes de bienfaisance; Imagine Canada; Politique de l ARC sur la collecte de fonds par les organismes de bienfaisance enregistrés o arc.gc.ca/tx/chrts/plcy/cps/cps 028 fra.html

15 Où trouver davantage de renseignements sur les officiels aux fins de l impôt Agence du revenu du Canada, Direction des organismes de bienfaisance Le Centre des Organismes de bienfaisance Renseignements sur les L essentiel, consultez : Renseignements sur la façon de Déterminer les montants Reçus officiels de don, consultez Renseignements concernant la Délivrance de pour dons particuliers, consultez Renseignements concernant les Biens durables, consultez Renseignements concernant le Contingent des versements, consultez Le Dossier des organismes de bienfaisance : c.a. marche des Pour en savoir plus Vos Version

16 Un endroit où classer les officiels aux fins de l impôt de votre organisme Registres et livres de comptes : Période de conservation Type de document Description Période de conservation Registres liés aux dons Duplicata des émis pour des dons (autres que les dons sur une durée de 10 ans à des organismes de bienfaisance enregistrés) Tous les documents concernant les dons sur une durée de 10 ans deux ans après la fin de la dernière année civile à laquelle les s appliquent tant que l organisme de bienfaisance est enregistré deux ans après la date de révocation de l enregistrement de l organisme de bienfaisance (D après : des Pour en savoir plus Vos

Dix pratiques pour aider votre organisme de bienfaisance à délivrer des reçus sans erreur.

Dix pratiques pour aider votre organisme de bienfaisance à délivrer des reçus sans erreur. Dix pratiques pour aider votre organisme de bienfaisance à délivrer des reçus sans erreur. 1 Importance de la délivrance de reçus La capacité de délivrer des reçus aux donateurs qui appuient votre organisation

Plus en détail

Ce que vous devez savoir pour délivrer un reçu officiel de dons :

Ce que vous devez savoir pour délivrer un reçu officiel de dons : Ce que vous devez savoir pour délivrer un reçu officiel de dons : Le bien donné constitue-t-il un don? Pour délivrer un reçu officiel de dons, un organisme de bienfaisance enregistré doit déterminer si

Plus en détail

Fiscalité et émission des reçus pour fins d impôt

Fiscalité et émission des reçus pour fins d impôt Fiscalité et émission des reçus pour fins d impôt AFÉSAQ Audioconférence 18 mars 2013 Mélissa Rioux Conseillère principale Service de fiscalité (514) 878-2691 poste 1839 rioux.melissa@rcgt.com Objectifs

Plus en détail

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté.

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté. Procédure administrative : Dons de charité Numéro : PA 4.003 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 5 mars 2001 Modifiée : le 16 juin 2014 1. Énoncé 2. But Le Conseil scolaire catholique

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

Guide d instruction - Version provisoire

Guide d instruction - Version provisoire Guide d instruction - Version provisoire Objet : Ligne directrice sur la divulgation des renseignements des régimes de retraite à cotisations déterminées Date : Septembre 2009 Introduction La présente

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Entente relative aux événements organisés par des tiers

Entente relative aux événements organisés par des tiers Entente relative aux événements organisés par des tiers Merci de choisir Déjeuner pour apprendre comme bénéficiaire de votre activité de financement. Le soutien de la communauté contribue de façon importante

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Don ou commandite? Apprenez les règles et vous en serez récompensés

Don ou commandite? Apprenez les règles et vous en serez récompensés IMAGINE CANADA ET BÉNÉVOLES CANADA FORUM 2011 DES PARTENARIATS CANADIENS ENTRE LES ENTREPRISES ET LA COLLECTIVITÉ Montebello 9 juin 2011 Don ou commandite? Apprenez les règles et vous en serez récompensés

Plus en détail

DÉBLOCAGE DE FONDS EN CAS DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES. 2015 GUIDE DE L UTILISATEUR À L INTENTION DES TITULAIRES DE COMPTES (les demandeurs)

DÉBLOCAGE DE FONDS EN CAS DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES. 2015 GUIDE DE L UTILISATEUR À L INTENTION DES TITULAIRES DE COMPTES (les demandeurs) DÉBLOCAGE DE FONDS EN CAS DE DIFFICULTÉS FINANCIÈRES 2015 GUIDE DE L UTILISATEUR À L INTENTION DES TITULAIRES DE COMPTES (les demandeurs) FORMULAIRE DFDF 3 PREMIER ET DERNIER MOIS DE LOYER D UNE RÉSIDENCE

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Tenue de registres Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Objet de la présentation Cette présentation porte sur deux grands thèmes : Clarifier

Plus en détail

Guide de rédaction du document narratif Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes. Renseignements généraux

Guide de rédaction du document narratif Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes. Renseignements généraux Guide de rédaction du document narratif Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes A-8100-F0 (2014-12) Renseignements généraux En appui à sa demande de Certificat de sélection du Québec dans

Plus en détail

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel.

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel. Directives au représentant officiel sur la préparation du Rapport financier annuel de l association de circonscription enregistrée (Loi sur le financement de l activité politique, L.N.-B. 1978, chapitre

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Document 9 : Ligne 4860 Travail avec un collecteur de fonds externe ou contractuel

Document 9 : Ligne 4860 Travail avec un collecteur de fonds externe ou contractuel Document 9 : Ligne 4860 Travail avec un collecteur de fonds externe ou contractuel Un organisme de bienfaisance enregistré peut retenir les services d un collecteur de fonds professionnel pour gérer ses

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Guide de recherche dans les registres gouvernementaux

Guide de recherche dans les registres gouvernementaux 1 Annexe A Guide de recherche dans les registres gouvernementaux Cette section est adaptée de Legal and Ethical Duties of Directors of Not-for-Profit Organizations: Organizing Your Corporate Documents

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE 1. Cette politique comptable vise à encadrer la croissance du programme de commandites et de dons des BNP pour assurer la cohérence des pratiques

Plus en détail

Crédit d impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises. Séance d information

Crédit d impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises. Séance d information Crédit d impôt pour les investisseurs dans les petites entreprises Séance d information Department of Finance / Minitère des finances Aperçu de l exposé Description du programme Caractéristiques du CIIPE

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale...

Demander un numéro d assurance sociale... Demander un numéro d assurance sociale... Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

Aperçu. Contenu. Ressources. 10 Infos opérationnelles. 6 Politiques et procédures. 8 Déclarations annuelles. 3 Acte constitutif

Aperçu. Contenu. Ressources. 10 Infos opérationnelles. 6 Politiques et procédures. 8 Déclarations annuelles. 3 Acte constitutif Aperçu 1.1 Qu est-ce que le Bureau de poche? 1.2 Pourquoi devrais-je utiliser le Bureau de poche? 1.3 Quels sont les résultats de l usage du Bureau de poche? 1.4 Quelle information se trouve dans le Bureau

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime»)

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») Type de régime : Régime de bourses d études individuel Gestionnaire d investissement du fonds : Les actifs de croissance Global

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale... C

Demander un numéro d assurance sociale... C Demander un numéro d assurance sociale... C Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

État financier Rapport du vérificateur Formulaire 4 Loi de 1996 sur les élections municipales (article 78)

État financier Rapport du vérificateur Formulaire 4 Loi de 1996 sur les élections municipales (article 78) Ministère des Affaires municipales et du Logement État financier Rapport du vérificateur Formulaire 4 Loi de 1996 sur les élections municipales (article 78) Instructions : Tous les candidats doivent remplir

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Documents constitutifs: Statut d organisme de. bienfaisance. Contenu

Documents constitutifs: Statut d organisme de. bienfaisance. Contenu Documents constitutifs: Statut d organisme de bienfaisance Contenu 4.1 Pourquoi les constitutifs sont-ils importants pour les organismes de bienfaisance? 4.2 Exemple d avis 4.3 Objectifs Comment trouver

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification

Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification Aide-mémoire pour les administrateurs Liste de vérification Prenez note que cette liste ne s applique qu aux organismes de bienfaisance enregistrés qui sont constitués en personne morale ou qui sont établis

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 5.11 Éducation postsecondaire Résumé de la politique La partie d un prêt personnel dont la directrice

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES

GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL 205 boulevard Provencher, bureau 101 Tél. /Ph.: 204.237.5852 Sans frais : 866.237.5852 Winnipeg (MB) R2H 0G4 Téléc. /Fax

Plus en détail

Instructions pour le Formulaire 5.2 Demande de retrait ou de transfert de jusqu'à 50 % des fonds transférés à un FRV régi par l'annexe 1.

Instructions pour le Formulaire 5.2 Demande de retrait ou de transfert de jusqu'à 50 % des fonds transférés à un FRV régi par l'annexe 1. Commission des services financiers de l'ontario Instructions pour le Demande de retrait ou de transfert de jusqu'à 50 % des fonds transférés à un FRV régi par l'annexe 1.1 Renseignements généraux Cette

Plus en détail

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si :

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si : DOMAINE : ADMINISTRATION En vigueur le : 25 janvier 2005 (SP-05-15) POLITIQUE : Révisée le : 22 juin 2015 (CF-DA) L usage du masculin a pour but d alléger le texte. 1. ÉNONCÉ COLLECTE DE FONDS Le Conseil

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

Revenu de retraite SunFlex Demande de transfert de revenu à une rente à constitution immédiate de la Financière Sun Life

Revenu de retraite SunFlex Demande de transfert de revenu à une rente à constitution immédiate de la Financière Sun Life Revenu de retraite SunFlex Demande de transfert de revenu à une rente à constitution immédiate de la Financière Sun Life J atteste avoir passé en revue l aperçu de transfert à une rente à constitution

Plus en détail

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Réalisez votre rêve de liberté financière Félicitations! Vous avez franchi le premier pas vers votre liberté financière.

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 RÉSUMÉ Par : Service de fiscalité Page 2 TABLE DES MATIÈRES Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues dans le budget.

Plus en détail

FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE

FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE 1. IDENTIFICATION DES PARTIES NOM, ADRESSE, NUMÉRO DE TÉLÉPHONE ET COURRIEL DU LOCATAIRE 1 ET, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON REPRÉSENTANT, LIEN AVEC LE LOCATAIRE

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COLLECTE DE FONDS PAR DES ORGANISMES DE CHARITÉ ET SANS BUT LUCRATIF

ACTIVITÉS DE COLLECTE DE FONDS PAR DES ORGANISMES DE CHARITÉ ET SANS BUT LUCRATIF BULLETIN N O 024 Publié en juin 2000 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL ACTIVITÉS DE COLLECTE DE FONDS PAR DES ORGANISMES DE CHARITÉ ET SANS BUT LUCRATIF Le présent bulletin

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Proposition de projet. Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec

Proposition de projet. Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec Proposition de projet Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par la Société parkinson du Québec avant que ne débutent

Plus en détail

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE DEMANDEUR USAGE INTERNE SEULEMENT

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE DEMANDEUR USAGE INTERNE SEULEMENT Ce formulaire doit être utilisé pour faire une demande de financement au Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) au titre du Programme d investissements ciblés, du Fonds pour l innovation

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS MANUEL DES POLITIQUES ET DES DIRECTIVES ADMINISTRATIVES C-009-D-1 ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS Date d émission : le 5 juin 2009 Révision : le 20 août 2012 Page 1 de 8 Le masculin et le

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Si vous pensez avoir de l expérience et des compétences dans un métier spécialisé qui soient équivalentes à un programme d apprentissage

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier»

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier» S informer sur Les SCPI la «pierre papier» Janvier 2014 Autorité des marchés financiers Les SCPI / la «pierre papier» Sommaire Les particularités d un placement en SCPI 03 Les différentes catégories de

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes Société DH Régime de réinvestissement des dividendes 1. Introduction Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Société DH (la «Société») offre aux porteurs admissibles d actions ordinaires

Plus en détail

Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada

Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada Octobre 2014 Bureau du contrôleur général du Canada Importance de l audit Aux termes de la Loi sur la gestion des finances

Plus en détail

Quelles règles l EUMC doit-elle suivre en tant qu organisme de bienfaisance enregistré?

Quelles règles l EUMC doit-elle suivre en tant qu organisme de bienfaisance enregistré? Guide de collecte de fonds INTRODUCTION La collecte de fonds est importante pour l EUMC puisqu elle relève le profil de l organisation, fait connaître nos programmes et nous aide à financer notre travail

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Faits méconnus sur le RPC/RRQ

Faits méconnus sur le RPC/RRQ Faits méconnus sur le RPC/RRQ STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 8 Pour les Canadiens qui ont atteint ou qui approchent l âge de la retraite, le Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

Conservation et destruction des livres et des registres

Conservation et destruction des livres et des registres Conservation et destruction des livres et des registres Les registres et les livres de comptes doivent être conservés par une personne selon les exigences des autorités fiscales. 1) Personnes qui doivent

Plus en détail

Société par actions Instructions et renseignements additionnels

Société par actions Instructions et renseignements additionnels Registre d'entreprise 1301, avenue Premier Regina, Saskatchewan S4R 8H2 Société par actions Instructions et renseignements additionnels téléphone: 306.787.2962 Télécopieur: 306.787.8999 Courriel: corporateregistry@isc.ca

Plus en détail

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ( ci-après, la Politique)

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ( ci-après, la Politique) POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ( ci-après, la Politique) CA 2014-10-21 point 1.11 1. Objectif 1.1 La Politique a pour objectif de préciser les principes qui guident La Fondation de l Université Laval

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale... c

Demander un numéro d assurance sociale... c Demander un numéro d assurance sociale... c Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

Juste à temps pour les élections : Rappel des règles sur les contributions politiques

Juste à temps pour les élections : Rappel des règles sur les contributions politiques 12 septembre 2011 Juste à temps pour les élections : Rappel des règles sur les contributions politiques Par : Guy W. Giorno Ottawa, Toronto De nombreuses campagnes électorales battront bientôt leur plein

Plus en détail

Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date :

Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date : Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date : Renseignements de l employé Nom : Statut : Indéterminé Terme CIDP : BP/ministère/liste de paie : Salaire annuel (poste

Plus en détail

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information Bienvenue La Fondation de bienfaisance Placements Mackenzie (la Fondation) est un organisme sans but lucratif dirigé par les employés. Nous avons pour mission d investir dans des organismes et programmes

Plus en détail

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers.

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers. Avis relatif à l application du Règlement sur l exercice des activités des représentants, R.R.Q., c. 9.2, r. 10 (Loi sur la distribution de produits et services financiers) Le présent avis s adresse à

Plus en détail

Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires

Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires Commission des pensions Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires Source: Loi sur les prestations de pension,

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER Révisé en septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Bon de commande...

Plus en détail

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille Dans ce guide 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille 2 Introduire une cause de droit de la famille Requête générale Requête individuelle pour divorce seulement Requête

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada Le 17 avril 2015 Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique sur lequel reposent

Plus en détail

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE?

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE? DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE Tous les médecins devraient bénéficier d une protection adéquate contre les problèmes médico-légaux pouvant survenir dans l exercice de leur profession. La protection

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT

ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT 1. Parties La présente entente (ci-après «l Entente») est conclue entre le gouvernement

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE L ITINÉRAIRE

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE L ITINÉRAIRE FORMULAIRE PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE L ITINÉRAIRE IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par L Itinéraire avant que ne débutent l organisation et la promotion

Plus en détail

État civil. Je certifie ne pas avoir de conjoint répondant à la définition du règlement du Régime de retraite de l Université du Québec.

État civil. Je certifie ne pas avoir de conjoint répondant à la définition du règlement du Régime de retraite de l Université du Québec. Demande de rente 1. Renseignements généraux Établissement Nom Téléphone résidence ( ) travail ( ) poste Nom à la naissance (si différent) Prénom Adresse Code postal Sexe F M Date de naissance État civil

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

Le don écologique comme outil de conservation: rappels et nouveautés (1ère partie) Luc Robillard, biologiste 418-649-6136

Le don écologique comme outil de conservation: rappels et nouveautés (1ère partie) Luc Robillard, biologiste 418-649-6136 Le don écologique comme outil de conservation: rappels et nouveautés (1ère partie) Luc Robillard, biologiste 418-649-6136 Sainte-Adèle 16 octobre 2015 Qu est qu un don de bienfaisance? -Donataire admissible

Plus en détail