Backtest Moyenne Glissante Rapport (MGR)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Backtest Moyenne Glissante Rapport (MGR)"

Transcription

1 Backtest Moyenne Glissante Rapport (MGR) Guide Utilisateur Version 3.2 Copyright 2015 ETF360 Tous droits réservés

2 1 PREMIER BACKTEST MGR ETAPE PAR ETAPE Les étapes suivantes vous permettront de prendre rapidement en main le Backtest Moyenne Glissante Rapport et d en comprendre le fonctionnement en présentant un exemple pas à pas. Cependant nous vous conseillons de commencer par utiliser les Backtests Moyenne Glissante «simple» et multiple avant le Moyenne Glissante Rapport. Le Backtest Moyenne Glissante Rapport Le Backtest Moyenne Glissante Rapport est plus complexe. Il cherche à détecter les tendances haussières (bull) et baissières (bear) en analysant la division arithmétique entre le cours d un ETF haussier (typiquement des actions) et celui d un baissier (typiquement or ou obligations d Etat). Leurs 2 cours sont divisés chaque jour, pour former une nouvelle série de résultats qui a elle-même une moyenne glissante. La simulation investit dans l ETF du numérateur lorsque le cours du rapport passe au-dessus de sa moyenne glissante et inversement, dans l ETF du dénominateur lorsqu il passe au-dessous. Le principe de ce Backtest est de détecter et de profiter des inversions de cycles Bull/Bear, et donc numérateur/dénominateur, pour rester investi dans l ETF qui correspond à la tendance du moment. 1 Sélectionnez un ETF haussier (typiquement des actions) et un baissier (typiquement or ou obligations d Etat). 2 Moyenne glissante : utilisée pour détecter les inversions de tendance. Plus elle est courte, plus la détection sera dynamique. 3 Vous pouvez maintenant lancer le Backtest. 4 Les résultats détaillés de votre premier Backtest sont maintenant présentés dans la fiche 2

3 Backtest et peuvent être visuellement comparés à l ETF de référence choisi : ETF de référence : ETF dont l évolution sera comparée aux résultats du Backtest (tracé en bleu) 5 Vous pouvez continuer à éditer les paramètres du Backtest afin d affiner la stratégie choisie. 6 Pour conserver ce Backtest, enregistrez-le dans Mes Backtests en tant que Backtest privé, que vous pourrez alors consulter, modifier, dupliquer, suivre ou publier. 7 ETF360 vous offre la possibilité de suivre les Backtests pour recevoir des alertes . Les Membres sont ainsi immédiatement informés des changements de panier investi des stratégies suivies : lors des crossovers pour le Backtest MGR. 8 ETF360 vous offre la possibilité de publier vos Backtests afin de les partager avec les Membres. Une copie de votre Backtest privé est alors intégrée à la libraire des Backtests publics et vous pourrez continuer à modifier indépendamment votre Backtest privé. 3

4 Backtests publics et privés Les Backtests enregistrés par les Membres sont privés et ne sont pas visibles par les autres Utilisateurs. ETF360 propose alors un service de partage des Backtests via la publication, qui consiste à copier un Backtest privé vers un nouveau Backtest public identique. Les Membres peuvent ainsi publier leurs meilleurs Backtests et contribuer à l élaboration de Stratégies ETF de plus en plus riches et performantes : c est le Crowdsourcing. Consultez la section Comprendre et la FAQ pour plus de détails sur le Backtesting, et sur le Crowdsourcing. 2 LES STATISTIQUES D EVOLUTION L évolution du capital investi en fonction des paramètres du Backtest est chiffrée par des indicateurs de performance financière. Rendement Global TCAM Perte max Recovery Time Burst max Volatilité annuelle MAR ratio Ulcer Rate Rendement sur toute la période, dividendes inclus. Taux de croissance annuel moyen. Moyenne géométrique qui indique un taux d'évolution moyen annuel. Perte maximale de rendement qu a connu un investissement sur une période depuis un pic haut (Peak). Période nécessaire, en jours calendaires, pour retrouver le niveau de capital d avant la perte max. Même principe que pour perte max, mais pour le gain. Gain maximal de rendement qu a connu un investissement sur une période depuis un pic bas (Bottom). Volatilité calculée sur toute la période du Backtest. Historique et annualisée sur ETF360. Indicateur statistique de risque. Egal à (TCAM / Perte max). Indique la capacité du Backtest à absorber la perte max grâce à son rendement moyen. Indique la «sévérité» moyenne des Rapports périodes de perte et ce, proportionnellement à la durée de l investissement, mais indépendamment de la 4

5 valeur des gains. Exposition Proportion de la période complète où le Backtest a investi. Le Backtest MGR est toujours investi à 100% car 1 des 2 ETF est toujours sélectionné. 3 L HISTORIQUE DES ORDRES ETF360 fournit le détail des ordres virtuels passés par le Backtest lors des crossovers. On obtient en particulier les opérations d ajout/achat et de sortie/vente d ETF appelées ETF in et ETF out, ainsi que les totaux sur toute la période. Pour le MGR un seul des 2 ETF est toujours investi. Ainsi les opérations d achat/vente sont toujours d une vente pour un achat. Début/Fin ETF in/out Rendements Net RNB et RNR Panier Moyen Avec le Backtest MGR, les périodes sont rythmées par les crossovers du rapport des cotations des 2 ETF avec la moyenne glissante de ce même rapport. Indique le nombre d ETF qui sont ajoutés ou retirés du panier investi sur la période. Cela correspond virtuellement aux opérations d achat et de vente qui sont toujours de 1 pour 1 avec le MGR. Correspond au rendement du Backtest (RNB) et de l ETF de référence (RNR) sur la période. Correspond à la taille moyenne du panier investi sur toute la période, en fonction de l éligibilité et de la disponibilité des ETF. Avec le MGR, ce panier est de 1 car un des 2 ETF est toujours investi. 5

6 Rendement net et contribution brute Ces 2 notions sont fondamentales dans la compréhension de l évolution des Backtests. La contribution brute inclut la notion de capital investi au début de la période, c est la contribution en valeur ( ), contrairement au rendement net qui est indépendant des montants en jeu. Si 2 périodes consécutives ont le même rendement net de +10%, elles auront des contributions brutes de respectivement +10% et +11%, car le rendement de +10% de la 2 nde période s applique sur un capital plus important que pour la première période. Consultez la FAQ pour plus de détails. 4 LES CONTRIBUTIONS Grâce aux contributions, il est possible de comprendre l influence de chaque ETF sur le rendement global du Backtest. La somme des contributions étant égale au rendement global, l impact de chaque période et de chaque ETF peut être analysé afin d optimiser la stratégie. Les durées indiquent la représentation moyenne de l ETF dans le panier investi, parmi toutes les périodes. Pour le MGR, le panier investi est toujours composé d un seul ETF, ainsi la somme des pourcentages sera égale à 100%. 5 LES ALLOCATIONS 6

7 Les catégories ETF360 Afin de décrire l univers des ETF, ETF360 utilise une classification propriétaire où : 1. La classe d actifs (action, obligation ) est indépendante de la région (Asie, Europe ). 2. Les caractéristiques techniques de type Short ou Leveraged sont également indépendantes. Consultez la FAQ pour plus de détails. Les proportions des 2 catégories, Classes et Régions, sont indiquées pour le bassin de départ. En fonction des ETF sélectionnés lors des crossovers par le Backtest, les proportions des catégories virtuellement investies vont changer. Elles sont indiquées dans la partie Moyenne Backtest. 6 CONCLUSION Nous espérons que ce guide vous a permis de prendre rapidement en main le Backtest Moyenne Glissante Rapport, et de développer vos premières stratégies quantitatives ETF. Comme vu l avez vu, le Backtest MGR permet de contraster facilement les tendances Bull (haussières) et Bear (baissières ou refuges) afin de détecter et de s adapter aux changements de tendance. Si vous lisez ce paragraphe, n hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions afin d améliorer la qualité de ce guide ou du site ETF360 en général à l adresse : Votre opinion est importante. Merci. 7

8 8

Backtest Moyenne Glissante Multiple (MGM)

Backtest Moyenne Glissante Multiple (MGM) Backtest Moyenne Glissante Multiple (MGM) Guide Utilisateur Version 3.2 Copyright 2015 ETF360 Tous droits réservés 1 PREMIER BACKTEST MGM ETAPE PAR ETAPE Les étapes suivantes vous permettront de prendre

Plus en détail

TOP PERSONNEL MANUEL. www.trendstop.be

TOP PERSONNEL MANUEL. www.trendstop.be TOP PERSONNEL MANUEL www.trendstop.be L outil Top Personnel Le Top Personnel vous permet de composer des listes de prospection sur la base des paramètres de votre choix ou de dresser des classements Top

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (48 points) M. Smith, responsable des investissements obligataires dans une société de conseil en investissements, a analysé la courbe des taux des obligations

Plus en détail

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti»

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Question 1 : représenter graphiquement le taux de rentabilité du produit à capital garanti

Plus en détail

DOCUMENT FONCTIONNEL Analyse de sensabilité Monte Carlo Niveau 2 R

DOCUMENT FONCTIONNEL Analyse de sensabilité Monte Carlo Niveau 2 R DANS CE DOCUMENT, IL S'AGIT DE : Comment l analyse Monte-Carlo fonctionne-t-elle dans? Comment interpréter les résultats de l analyse de sensibilité Monte-Carlo? L analyse de sensibilité Monte-Carlo est

Plus en détail

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Trading system : Trend following Breakout Janvier 1996 - Janvier 2009 Etude de la performance du système Le

Plus en détail

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille I. Concept d'efficience des marchés et stratégies de gestion - Efficience opérationnelle des marchés

Plus en détail

Contrat d assurance individuelle sur la vie. Note d information

Contrat d assurance individuelle sur la vie. Note d information Contrat d assurance individuelle sur la vie Note d information Le contrat : Patrimea Premium est un contrat d assurance individuelle sur la vie. Les garanties : Patrimea Premium prévoit le versement d

Plus en détail

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur MO-Call pour les Ordinateurs Guide de l utilisateur Sommaire MO-CALL POUR ORDINATEURS...1 GUIDE DE L UTILISATEUR...1 SOMMAIRE...2 BIENVENUE CHEZ MO-CALL...4 MISE EN ROUTE...5 CONNEXION...5 APPELS...7 COMPOSITION

Plus en détail

3 : créer de nouveaux onglets dans Netvibes Cliquer sur le bouton «+» et renommer le nouvel onglet (par exemple Encyclopédies en ligne)

3 : créer de nouveaux onglets dans Netvibes Cliquer sur le bouton «+» et renommer le nouvel onglet (par exemple Encyclopédies en ligne) Créer son portail d information privé et public avec Netvibes 1 : création d un compte : 2 2 : nommer votre espace Netvibes personnel 2 3 : créer des onglets pour classer les informations en ligne : 2

Plus en détail

Définition d un Template

Définition d un Template Objectif Ce document a pour objectif de vous accompagner dans l utilisation des templates EuroPerformance. Il définit les différents modèles et exemples proposés. Définition d un Template Un template est

Plus en détail

Méthodologies et Glossaire

Méthodologies et Glossaire Caractéristiques Précisions Calculs de performance 1.Performance 2.Performance relative 1.Volatilité 2.Tracking error 3.Ratio d'information 4.Bêta 5.Alpha 6.Ratio de Sharpe 7.Sensibilité Indicateurs de

Plus en détail

Menu INVEST STORE. COMMENT VOUS CONNECTER SUR VOTRE CAEL AVEC OPTION BOURSE : Adresse du site www.ca-normandie.fr

Menu INVEST STORE. COMMENT VOUS CONNECTER SUR VOTRE CAEL AVEC OPTION BOURSE : Adresse du site www.ca-normandie.fr MODE D EMPLOI INVEST STORE INITIAL Consultez vos comptes 24 h/ 24-7 j / 7 Bourse et OPCVM en ligne à tout moment Rapide Facile Pratique VOTRE ACCES BOURSE DISPONIBLE A TOUT MOMENT COMMENT VOUS CONNECTER

Plus en détail

Bienvenue à l historien virtuel 2.0

Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Par où commencer.2 Comment s inscrire...4 Comment créer des classes..7 Comment éditer une leçon.. 10 Comment partager une leçon...21 Comment se débrancher.. 22 Comment

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

SAF GBMN 300 USD Classe G

SAF GBMN 300 USD Classe G Reporting mensuel juin 2010 Valeur liquidative Performances Global Bond Market Neutral Millions USD Encours du fonds 487 Capit. : 16245.41 USD Sur 1 mois : 0.26% Fonds luxembourgeois 364 Depuis le 28/06/01

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011 Résultats du premier semestre 2011 Paris - 21 juillet 2011 Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2011 Compte d exploitation Indicateurs de marché Croissance organique Bilan

Plus en détail

Les Ateliers Numériques 2013. 26 avril 2013 - Alboussière

Les Ateliers Numériques 2013. 26 avril 2013 - Alboussière Les Ateliers Numériques 2013 26 avril 2013 - Alboussière Atelier : Les outils Google pour améliorer mon référencement Atelier : Les outils Google pour améliorer mon référencement Tour de table Et vous,

Plus en détail

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi Saisie de manifestations pour le site internet de l été 2015 Mode d emploi 0/ Informations générales... 2 a, Les dates à retenir... 2 b, Le processus de validation... 2 1/ Créer un compte utilisateur...

Plus en détail

Découvrez notre site internet. www.lgfrance.com. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Découvrez notre site internet. www.lgfrance.com. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Découvrez notre site internet www.lgfrance.com Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Le site www.lgfrance.com vous fait partager à travers différentes rubriques, son offre, ses valeurs,

Plus en détail

Compte lecteur : Mode d emploi. Sommaire

Compte lecteur : Mode d emploi. Sommaire Compte lecteur : Mode d emploi Votre compte lecteur est un espace personnel auquel vous accédez depuis notre catalogue en ligne après authentification. Attention à ne pas confondre votre compte lecteur

Plus en détail

Information aux porteurs de parts d «Etoile Telecom Europe» Fusion / absorption du FCP «Etoile Telecom Europe» par le FCP «Etoile TMT Europe»

Information aux porteurs de parts d «Etoile Telecom Europe» Fusion / absorption du FCP «Etoile Telecom Europe» par le FCP «Etoile TMT Europe» Information aux porteurs de parts d «Etoile Telecom Europe» Fusion / absorption du FCP «Etoile Telecom Europe» par le FCP «Etoile TMT Europe» Paris, le 13 mai 2015 Madame, Monsieur, Vous avez investi dans

Plus en détail

Investissements. Plan

Investissements. Plan Investissements Plan Relation entre placement, revenus et taux d intérêt Relation entre emprunt, sommes remboursées et taux d intérêt Bilan: relation entre flux monétaires résultant d un échange intertemporel

Plus en détail

Value at Risk - étude de cas

Value at Risk - étude de cas Value at Risk - étude de cas Daniel Herlemont 17 juin 2011 Table des matières 1 Introduction 1 2 La Value at Risk 1 2.1 La VaR historique................................. 2 2.2 La VaR normale..................................

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

120% (1) de la Smart Performance à l échéance

120% (1) de la Smart Performance à l échéance SGA Smart Emerging Période de commercialisation : du 25 mai 2010 au 9 juillet 2010 (sauf clôture anticipée). Distribué par Fortuneo. Risque de crédit sur SGA N.V. (émetteur) et son garant, Société Générale

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

SUGARCRM MODULE RAPPORTS

SUGARCRM MODULE RAPPORTS SUGARCRM MODULE RAPPORTS Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_Module_Rapports_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 Etat du document : En cours de rédaction Emetteur/Rédacteur

Plus en détail

Les critères d identification des pays les moins avancés

Les critères d identification des pays les moins avancés Les critères d identification des pays les moins avancés Vue d ensemble Ce document reprend les éléments présentés sur le site du Comité des politiques de développement http://www.un.org/en/development/desa/policy/cdp/ldc/ldc_criteria.shtml

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

Examen Gestion de portefeuille

Examen Gestion de portefeuille ESC Toulouse 2005 D. Herlemont Mastère BIF Examen Gestion de portefeuille Durée : 2 heures Les documents ne sont pas autorisés. Pour les questions à choix multiples, une ou plusieurs réponses peuvent être

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à échéance Un objectif de rendement de 8 % par an Une durée d investissement conseillée de 8 ans

Plus en détail

Guide de création de votre page Web

Guide de création de votre page Web Dernière mise à jour le - décembre 2013 Table des matières Chapitre 1 Démarrage de l éditeur Web... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Procédure de connexion à l éditeur de page Web... 4 Chapitre 2 Création

Plus en détail

Les réponses à vos questions

Les réponses à vos questions Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes. Si vous ne trouvez pas les informations que vous recherchez, n hésitez pas à nous contacter. IMPORTANT: les Champions de la Bourse

Plus en détail

Mon passeport internet. mon dossier allocataire / ma recherche d emploi

Mon passeport internet. mon dossier allocataire / ma recherche d emploi Mon passeport internet mon dossier allocataire / ma recherche d emploi Afin de faciliter vos démarches, nous vous proposons, au travers de 7 exercices de 3 à 5 minutes chacun de faire connaissance avec

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

Les évolutions. Evolutions liées à la réforme Ucits IV

Les évolutions. Evolutions liées à la réforme Ucits IV Note d accompagnement Juillet 2011 Ce document de synthèse vous présente le contenu fonctionnel de la nouvelle version d EuroPerformance-Engine, en vous détaillant les éléments suivants : - Les évolutions

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Audit Retraite. Etude réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale, en toute indépendance.

Audit Retraite. Etude réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale, en toute indépendance. Audit Retraite Etude réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale, en toute indépendance. Le contexte de l étude Nous avons procédé à l examen de votre situation au regard de votre protection sociale.

Plus en détail

PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading

PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE Evaluation d une Stratégie de Trading Encadré par M. Philippe Bernard Master 1 Economie Appliquée-Ingénierie Economique et Financière Taylan Kunal 2011-2012 Sommaire 1) Introduction

Plus en détail

Etape 1 : paramétrage et choix du modèle d organisation

Etape 1 : paramétrage et choix du modèle d organisation L outil d analyse que nous vous proposons reprend toutes les étapes relatives à l'établissement d'un bulletin de paie en fonction du profil d'organisation de votre cabinet. Il doit vous permettre de mieux

Plus en détail

OTC ASSET MANAGEMENT

OTC ASSET MANAGEMENT OTC ASSET MANAGEMENT Notre FCPI: OTC ENTREPRISES 4 4 e FCPI de sa génération, OTC ENTREPRISES 4 sera géré selon les principes de gestion historiques d OTC Asset Management : une stratégie diversifiée et

Plus en détail

ETUDE DES FACTEURS CLES DE SUCCES DES ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS SPECIALISES EN BUCHERONNAGE MECANISE EN AQUITAINE

ETUDE DES FACTEURS CLES DE SUCCES DES ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS SPECIALISES EN BUCHERONNAGE MECANISE EN AQUITAINE ETUDE DES FACTEURS CLES DE SUCCES DES ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS SPECIALISES EN BUCHERONNAGE MECANISE EN AQUITAINE Emmanuel CACOT*, Alain BOUVET**, Tammouz Eñaut HELOU*** * FCBA Station centre-ouest

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

GIPS 2010: Aspects particuliers II

GIPS 2010: Aspects particuliers II GIPS 2010: Aspects particuliers II Susanne Klemm, Ernst & Young Apéritif GIPS de l Association Suisse des Banquiers Genève, le 13 avril 2010 Agenda Nouveautés des GIPS 2010 concernant 1. Présentation &

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

Documentation Utilisateur SEO EXPERT

Documentation Utilisateur SEO EXPERT Documentation Utilisateur SEO EXPERT SEO EXPERT est un module très complet qui vous aide à optimiser rapidement le référencement naturel de votre boutique sur les principaux moteurs de recherche mais aussi

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT. investir autrement

La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT. investir autrement La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT investir autrement Seconde génération de FIP issus de la Loi TEPA, la gamme OTC RÉGIONS est gérée selon les principes de gestion historiques

Plus en détail

5255 Av. Decelles, suite 2030 Montréal (Québec) H3T 2B1 T: 514.592.9301 F: 514.340.6850 info@apstat.com www.apstat.com

5255 Av. Decelles, suite 2030 Montréal (Québec) H3T 2B1 T: 514.592.9301 F: 514.340.6850 info@apstat.com www.apstat.com Application des réseaux de neurones au plan de répartition des risques 5255 Av. Decelles, suite 2030 Montréal (Québec) H3T 2B1 T: 514.592.9301 F: 514.340.6850 info@apstat.com www.apstat.com Copyright c

Plus en détail

UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES

UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES TradMaker 33 Throgmorton Street, London EC2N 2BR www.tradmaker.com Tel: 01 79 97 46 16 Utilisation de nos signaux de trading sur devises Cet algorithme

Plus en détail

ATELIER KPI SITE E-COMMERCE - SITE CONTENU - SITE D ASSISTANCE - SITE COLLECTE D INFOS

ATELIER KPI SITE E-COMMERCE - SITE CONTENU - SITE D ASSISTANCE - SITE COLLECTE D INFOS ATELIER KPI SITE E-COMMERCE - SITE CONTENU - SITE D ASSISTANCE - SITE COLLECTE D INFOS Sophie Parmentier & Nicolas Fayon Pour un pilotage performant de votre activité, on fait le tri dans les indicateurs

Plus en détail

LIVRET DE CORRECTION. Formation Niv 1

LIVRET DE CORRECTION. Formation Niv 1 LIVRET DE CORRECTION Formation Niv 1 Comparer des fonds dans leur univers concurrentiel Enoncé Comparer vos fonds favoris dans leur environnement concurrentiel Sélectionner vos fonds à analyser Créer une

Plus en détail

Directives CHS PP D 05/2013. Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations de placement

Directives CHS PP D 05/2013. Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations de placement français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives CHS PP D 05/2013 Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations

Plus en détail

Interface AFD de publication des annonces de marchés financés par l AFD

Interface AFD de publication des annonces de marchés financés par l AFD Interface AFD de publication des annonces de marchés financés par l AFD Guide utilisateurs Cette interface a été développée pour fournir un outil spécifique de publication des annonces relatives aux marchés

Plus en détail

La stratégie de contenu. en pratique 30 OUTILS PASSÉS AU CRIBLE. Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy DESIGN

La stratégie de contenu. en pratique 30 OUTILS PASSÉS AU CRIBLE. Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy DESIGN DESIGN Isabelle Canivet & Jean-Marc Hardy La stratégie de contenu en pratique 30 OUTILS PASSÉS AU CRIBLE Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-13510-7 1 Les indicateurs de performance De nombreuses entreprises

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 Avertissements : Cette méthode d investissement repose sur de l analyse technique des probacktests, de cotations passées, les résultats passés ne préjugent pas des résultats

Plus en détail

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Glossaire Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Glossaire»,

Plus en détail

S informer sur. Les frais liés à vos investissements financiers

S informer sur. Les frais liés à vos investissements financiers S informer sur Les frais liés à vos investissements financiers Janvier 2012 Autorité des marchés financiers Les frais liés à vos investissements financiers Sommaire Les frais liés à l investissement dans

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

GRAIN 9. La croissance garantie de votre épargne. Assurance vie en euros. tout en disposant de votre argent à tout moment

GRAIN 9. La croissance garantie de votre épargne. Assurance vie en euros. tout en disposant de votre argent à tout moment GRAIN 9 Assurance vie en euros La croissance garantie de votre épargne tout en disposant de votre argent à tout moment 27 bld Berthier 75858 Tél.: 01 44 15 20 00 e-mail : infos@ampli. M U T U E L L E Professions

Plus en détail

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Sommaire Présentation Accéder à mon.vie-publique.fr Ma page : votre page d accueil personnelle Votre profil Modifier les données de votre profil Configuration

Plus en détail

Solution Epargne Handicap

Solution Epargne Handicap Contrat d assurance sur la vie Epargne Handicap Solution Epargne Handicap Notice d information Le contrat : SOLUTION EPARGNE HANDICAP est un contrat d assurance collective sur la vie à adhésion facultative

Plus en détail

Statistiques. Faisons le tour des possibilités offertes par Veto_win pour piloter au mieux votre activité :

Statistiques. Faisons le tour des possibilités offertes par Veto_win pour piloter au mieux votre activité : Statistiques Elles sont accessibles à tout moment sans recherche particulière (C.A. et marge par client, animal, article, famille d'articles, fournisseur...), résultats de la société (Panier moyen, répartition

Plus en détail

Présentation du service de. Commandes en ligne

Présentation du service de. Commandes en ligne Présentation du service de Commandes en ligne 2 Sommaire I. Présentation générale... 4 Accès au portail de commandes en ligne Accès à votre espace professionnel dédié Ii. Consultation du catalogue... 5

Plus en détail

PROPOSITION DE DÉVELOPPEMENT WEB

PROPOSITION DE DÉVELOPPEMENT WEB PROPOSITION DE DÉVELOPPEMENT WEB Bujumbura, Burundi --- Phone: +25778868508 --- --- E-BURUNDI Bujumbura, 15 Octobre 2014 Fournisseur de solutions informatique info@e-burundi.com www.e-burundi.com Tel :

Plus en détail

Jeudi 10 avril 2014 Analyse et Référencement - 2014

Jeudi 10 avril 2014 Analyse et Référencement - 2014 Jeudi 10 avril 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire 1 ère Partie Le référencement c est quoi? Comment fonctionne Google Conseils 2 ème Partie Google Analitycs Google Webmaster «Travail

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne

L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne Partie 1 Les marchés du véhicule léger (VP et VUL) Partie 2 Etude Banque de France réalisée en 2012 (période 2006-2010) 2.1 Le tissu régional

Plus en détail

BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie 2 :Espace Bourse

BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie 2 :Espace Bourse BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie :Espace Bourse Distribution et Développement Multicanal Maria BENNOUNA Casablanca, le 0/06/0 SOMMAIRE Comment accéder à l espace bourse?...5

Plus en détail

Manuel de fonctionnement Expert Advisor

Manuel de fonctionnement Expert Advisor Manuel de fonctionnement Expert Advisor INSTALLATION L Expert Advisor est livré sous la forme d un fichier ZIP. Dans cette archive se trouve 2 fichiers : Ces fichiers sont à extraire dans le répertoire

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION COTATIONS EN LIGNE. rswww.fr

GUIDE D UTILISATION COTATIONS EN LIGNE. rswww.fr GUIDE D UTILISATION COTATIONS EN LIGNE rswww.fr Sommaire I. Introduction 3 II. Comment accéder aux cotations en ligne? 4 III. Comment utiliser l outil de cotation? 5-8 I. Comment charger ma liste de produits?

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST CHAPITRE 3 : UTILISATION DE L ALGORITHME CONCLUSION MENTIONS

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Rapport annuel 2013. Renseignements financiers au 31 décembre 2013 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF

Rapport annuel 2013. Renseignements financiers au 31 décembre 2013 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF Rapport annuel 2013 Renseignements financiers Les Fonds de placement garanti DSF sont établis par Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Desjardins Assurances

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

Programmes d épargnes canadiens et impôt

Programmes d épargnes canadiens et impôt Programmes d épargnes canadiens et impôt Préparé pour : La nouvelle génération de travailleurs ; Les nouveaux arrivants au Québec ; Toute personne qui désire en apprendre plus sur les finances personnelles

Plus en détail

Poll-O Guide de l utilisateur. Pierre Cros

Poll-O Guide de l utilisateur. Pierre Cros Poll-O Guide de l utilisateur Pierre Cros TABLE DES MATIÈRES Table des matières Table des matières 1 1 Créer un site sur Poll-o.fr 2 2 Configurer le site 2 3 Créer une enquête ou un vote 2 3.1 Ajouter,

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

BILLETTERIE CCUES France Télécom S.A. Orange S.A. NOTICE D UTILISATION

BILLETTERIE CCUES France Télécom S.A. Orange S.A. NOTICE D UTILISATION BILLETTERIE CCUES France Télécom S.A. Orange S.A. NOTICE D UTILISATION La présente notice a l ambition d être la plus claire et la plus exhaustive possible. Si une question reste en suspens, merci de consulter

Plus en détail

GEOTOP MANUEL. www.trendstop.be

GEOTOP MANUEL. www.trendstop.be GEOTOP MANUEL www.trendstop.be L outil GéoTop GéoTop vous permet d analyser votre portefeuille clients et de sélectionner des prospects avec le profil idéal. Pourquoi ces prospects sont-ils tellement qualitatifs?

Plus en détail

SI-GEST. Les services et l assistance informatique

SI-GEST. Les services et l assistance informatique Les services et l assistance informatique SI-GEST Servinfo, Siège Social : 13 rue Forlen, 67118 Geispolsheim - Tél 03.88.40.85.20 - Fax 03.88.67.13.08 EVOLUTIVITE Grâce à l évolutivité du logiciel, votre

Plus en détail

Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage

Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage 26 février 2013 p 1 Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF n 2012-01 Organisation de l activité de gestion de placements collectifs et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des Textes

Plus en détail

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES Juin 2015 SOMMAIRE 1. Précisions sur la cotation Banque de France et les statistiques présentées... 4 2. Statistiques 2015... 6 2.1. Discrimination

Plus en détail

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Lettre trimestrielle n 47 : T1 2015 Points saillants : Hausse de 16,7% de la part C sur le trimestre à 769,43. Encours

Plus en détail

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel Spécifications techniques Edition : Août 2015 La c spécifications techniques Document réalisé par l équipe politique de rémunération et de carrière Table des matières 0. Introduction 4 1. Accès à la cartographie

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST CHAPITRE 3 : UTILISATION DE L ALGORITHME CONCLUSION MENTIONS

Plus en détail