PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading"

Transcription

1 PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE Evaluation d une Stratégie de Trading Encadré par M. Philippe Bernard Master 1 Economie Appliquée-Ingénierie Economique et Financière Taylan Kunal

2 Sommaire 1) Introduction 2) Présentation de l échantillon 3) Présentation de la stratégie de Trading 4) Principaux Résultats 5) Mesure & Evaluation de la performance 6) Bibliographie

3 Introduction Dans le monde professionnel le succès en bourse passe par le déploiement d'une stratégie de Trading. Developper une stratégie de Trading suppose l existance d une combinaison des indicateurs qui déterminent le moment où les actifs financiers devraient être achetés et vendus. Afin d évaluer le niveau d efficacité de la stratégie, il existe un processus automatisé qui va permettre à tout investisseur de la tester en simulant les ordres qui auraient été passés en fonction des prix historiques. Lorsqu un signal se produit, le système de trading réalise un trade virtuel et nous donne le montant que nous aurions pu gagner ou perdu en employant la stratégie en temps direct. Le Backtesting va également nous permettre de distinguer le type d actif financier qui fonctionne le mieux avec notre stratégie et identifier les stratégies futures qui seront appliquées par l investisseur. Ce travail développe l évaluation d une stratégie de trading qui repose sur une combinaison de moyennes mobiles courte et longue.

4 1) Présentation de l échantillon Afin de réaliser ce travail nous avons sélectionné comme échantillon l indice boursier FTSE 100. L indice boursier FTSE 100 représente les 100 entreprises britanniques les mieux capitalisés cotées à la bourse de Londres. Cet indice a été lancé sur une base de 1000 points et est utilisé comme une mesure de la bonne santé de l économie anglaise. Londres représente la première place financière d'europe. Par conséquent le FTSE 100 est particulièrement représentatif de l'évolution de l'économie et de la bourse tant en Angleterre qu'en Europe. Nous pouvons voir ci-dessous la liste des titres qui compose notre échantillon.

5 Nous travaillons sur des données journalières pour les strategies de trading sur la période allant de 01/01/2000 à aujourd hui. Les cours retenus sont les cours ajustés.les données ont été extraites du site Yahoo Finance.

6 2) Présentation de la stratégie de Trading a) L analyse Traditionnelle : La méthode de Moyennes Mobiles La méthode dite de «moyennes mobiles» est l une des plus anciennes et des plus pratiquées dans le monde de la finance. La moyenne Mobile est une moyenne statistique utilisée pour analyser les cours boursiers et identifier les tendances. MM t = C t + C t C t -n n + 1 Par conséquent la courbe de moyenne mobile représente la tendance qui suivent les cours boursiers, l investisseur pendra position dans le sens d évolution de la moyenne, afin de jouer la tendance. Il existe plusieurs types de moyennes mobiles : court terme (inférieur à 20 jours), moyen terme (de 20 à 100 jours) et long terme (plus de 100 jours). Ici nous avons calculé les moyennes mobiles court-terme sur des cours de clôture, donc nous avons calculé un cours de clôture moyen sur chaque unité de temps (journalière). L investisseur comparera les cours de clôture à la moyenne mobile pour décider de son intervention. Par conséquent les règles d intervention seront les suivantes : -Acheter quand des cours en hausse clôturent au-dessus de la moyenne mobile. -Vendre quand les cours en baisse clôturent en dessous de la moyenne mobile = n å i=0 C t -i n b) Utilisation des plusieurs moyennes mobiles simultanément L utilisation d une seule Moyenne Mobile peut entraîner l apparition de nombreux faux signaux, surtout lorsque les cours on tune tendance faible entrainant ainsi une multiplication des signaux d achat et de vente à des cours qui sont très proches les uns des autres qui pourraient se traduire par des possibles pertes. Une solution à ce phénomene consiste à utiliser deux moyennes mobiles et à observer leurs croisements pour déclencher un signal. Donc au lieu d utiliser une seule courbe de moyenne mobile, certains investisseurs utilisent simultanément deux moyennes mobiles d ordre différent. Dans ce type de stratégie, la moyenne la plus lente (elle est plus éloignée des cours), c est à dire elle d ordre le plus élevé, représente la tendance longue et la moyenne rapide (elle est plus collée au cours) sera utilisée pour le timing des interventions.

7 Règle d intervention L utilisation des deux moyennes mobiles une courte MA10 (pour 10 jours) et une longue MA20 (pour 20 jours) va nous permettre de dégager les signaux suivants : Positions Position d'achat d'entrée (Achat) Position d'achat de Sortie (Vente) Position de Vente d'entrée (Vente) Position de Vente de Sortie (Achat) Moyennes Mobiles Si MA10 > MA20 Si MA10 < MA20 Si MA10 < MA20 Si MA10 > MA20 La Moyenne Mobile à 20 jours est la plus utilisée, car cette période correspondant un peu près à la durée du mois boursier (durée comprise entre deux liquidations mensuelles). Une position d achat d entrée est effectuée lorsque la moyenne rapide (MA10) traverse en montant la moyenne lente (MA20). La position d achat sera clôturée par une position dans le sens inverse de la position initial (Position d achat de sortie) dès que les deux signaux se recroiseront à nouveaux, autrement dit dès que la moyenne mobile rapide traverse la moyenne mobile lente en baissant (Si MA10<MA20). A contrario, une position de vente d entrée sera réalisé quand la moyenne rapide traverse en baissant la moyenne lente (Si MA10 < MA20) et la position sera clôturée par une position de vente de sortie (Achat) dès que les deux moyennes mobiles se rejoignent. Par conséquent la moyenne mobile rapide (MA10) traverse en montant la moyenne lente (MA20). Cette stratégie va nous permettre de jouer la tendance du cours boursier. Lorsqu une tendance forte se développe, les cours boursiers doivent se servir de cette moyenne mobile, c est à dire la moyenne mobile joue le rôle de support/résistance du cours ce qui permettra à l investisseur d identifier les tendances. Par contre le franchissement signifie la fin de la tendance et l investisseur devra sortir de sa position initiale. 4)Principaux Résultats Avant de mettre en place notre stratégie de trading basée sur la combinaison de deux moyennes mobiles, nous avons tout d abord calculé les moyennes mobiles courtes et longues sur les feuilles «MA10» et «MA10». Nous avons utilisés ces feuilles et la feuille «Données» qui nous donnent les prix de clôture de tous les titres pour avoir les differents pour chaque période journalière et pour chaque titre. Les différents signaux se trouvent sur la feuille «Signaux1». Dans la feuille «Calcul» nous montre le symbole Reuters de l action, la date de début et la date de fin de notre historique, la richesse initial de l investisseur, le nombre d actions investis dans le titre. Ensuite dans la colonne «Action» les moyennes mobiles nous donne des signaux cela peut être constaté dans la deuxième ligne où les moyennes mobiles nous indiquent le signal d achat d entrée («Buy to Open»). L investisseur achète 6 actions («Shares») au prix d achat de 1614 («BuyPrice»). Pour réaliser cette transaction

8 l investisseur devra débourser la somme de 6x1614 soit 9684 («Debit/Credit»). A la septième séance les moyennes mobiles nous donnent un signal de vente (l indicateur a détecté la fin de la tendance haussière du cours), l investisseur va donc clôturer sa position d achat en vendant les titres achetées auparavant à un prix de vente de 1680 («SellPrice») soit un gain de 6x1680 = Par conséquent l investisseur en achetant moins cher et en vendant plus cher réalise un profit de 396, pour cette première transaction il dispose donc d un revenu de («Balance»). Le jour d après notre investisseur reçoit de la part des moyennes mobiles un signal d ouverture de vente («SelltoOpen»), il réalise une vente à découvert de 6 titres à un prix de vente de 1737 comme il doit faire face à son engagement il devra acheter les actions pour un montant total de 6x1737=10422 («Debit/Credit»). Quatre jours après l opération l investisseur récoit un signal (la tendance baissière semble s épuiser), l indicateur nous indique qu il faut clôturer notre position de vente par l achat des titres («BuytoClose») au prix d achat de 1660 («BuytoPrice») soit pour un montant total de Cela fait un profit pour l investisseur de =462 («Profit/Loss») qui se rajoutent à la richesse réalisé par notre investisseur après la premier transaction (10396) soit une richesse de = Ainsi de suite les Moyennes Mobiles se traversent et continuent à donner des signaux d ouverture de position et de fermeture. Pour ce titre à la fin de la période du backtesting nous pouvons constater que la richesse globale de l investisseur s élève à 18386,62 soit un profit net de 8386,62. Nous pouvons voir ci-dessous les détails des transactions réalisées grâce aux signaux donnés par le croisement des moyennes mobiles.

9 5) Mesure & Evaluation de la performance a) Coefficient Beta C est un indicateur du risque, il permet de mesurer l exposition du titre au marché. Nous distinguons trois cas : Si Si 0 Si > 1 alors le cours de l actif variera plus que le marché 1 alors le titre varie dans le même sens que celui du marché. 0 le titre varie en sens inverse par rapport au marché. (titre de couverture) Le bêta d'un portefeuille se définit mathématiquement comme le rapport de la covariance de la rentabilité du titre avec celle du marché et de la variance de la rentabilité du marché, soit : b) L alpha de Jensen b i = Cov(R i, R m ) Var(R m ) Le alpha de Jensen ou alpha repose sur le modèle de marché et sur le modèle d équilibre des actifs financiers. L Alpha est un coefficient qui a pour vocation d évaluer la performance d un actif (titre, action, portefeuille ou autre). D une manière plus précise, l alpha se base sur la rentabilité effective de l actif par rapport à la performance initialement prévue par le Médaf.

10 Le coefficient mesure la surperformance d un actif par rapport à la performance prevue par le MEDAF. Dans le cas d un portefeuille, le alpha mesure la capacité d'un gestionnaire de fonds à créer de la valeur pour ses clients en détectant les titres sousévalués par le marché qui permettront à terme de dégager une surperformance. Grace à une bonne gestion des risques et aux dégagements des alphas le gestionnaire sera censé de battre l indice de référence (benchmark). c) Ratio de Sharpe a i = (R i - R f ) - b(r m - R f ) Ce ratio proposé par Sharpe en 1966 est représenté par un ratio du couple rentabilité/risque. Il est déterminé par la pente de la droite qui relie le portefeuille sans risque au portefeuille risqué noté P. Un ratio de Sharpe négatif signifie que le fonds fait moins bien que le taux sans risque. En d autres termes, le ratio de Sharpe fournit le niveau de rendement par unité de risque : S p = R p - R f s P Pour simplifier, c'est un indicateur de la rentabilité marginale obtenue par unité de risque pris dans cette gestion. Il permet de répondre à la question suivante : le gestionnaire de fonds parvient-il à obtenir un rendement supérieur au référentiel, mais avec davantage de risque? d) Le ratio d information Le ratio d'information est un indicateur de tendance d un fonds à la sur ou sous-performance de son indice de référence, compte tenu du risque relatif pris par rapport à cet indice. Un ratio d information positif indique une surperformance par rapport à un benchmark, tandis qu un ratio d information négatif, une sous-performance. Plus le ratio d'information est élevé, meilleur est le fonds (plus le fonds est agréssif). IR j j j Avec j le coefficient alpha tu titre j Et j le tracking-error du titre j

11 e) Le coefficient de corrélation R 2 Le R 2 ou coefficient de détermination mesure la qualité de l'ajustement des estimations de l'équation de régression. Il permet d'avoir une idée globale de l'ajustement du modèle

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

Méthodologies et Glossaire

Méthodologies et Glossaire Caractéristiques Précisions Calculs de performance 1.Performance 2.Performance relative 1.Volatilité 2.Tracking error 3.Ratio d'information 4.Bêta 5.Alpha 6.Ratio de Sharpe 7.Sensibilité Indicateurs de

Plus en détail

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance ESSEC Cours FIN 260 Gestion de portefeuille Séance 8 Mesures de performance François Longin Plan Introduction Mesures de performance des fonds: développements académiques Premier niveau: la rentabilité

Plus en détail

Les stratégies d écarts sur options (suite)

Les stratégies d écarts sur options (suite) Mars 2012 Les stratégies d écarts sur options (suite) Les écarts sur options sont regroupés en deux catégories : les écarts verticaux et les écarts calendaires. Dans le premier bulletin 2012, nous avons

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme

Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Modélisation et étude d un système de trading directionnel diversifié sur 28 marchés à terme Trading system : Trend following Breakout Janvier 1996 - Janvier 2009 Etude de la performance du système Le

Plus en détail

Éditorial. Suivre la marée. Mise en application. LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières

Éditorial. Suivre la marée. Mise en application. LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières Octobre 2011 LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières Éditorial E n 2007 / 2008, les marchés financiers ont été confrontés à leur pire crise depuis

Plus en détail

Définition des indicateurs utilisés dans nos reportings

Définition des indicateurs utilisés dans nos reportings Définition des indicateurs utilisés dans nos reportings Tous nos indicateurs sont calculés sur une base hebdomadaire (à l'exception de nos fonds à valeurs liquidatives mensuels). Pour le calcul de nos

Plus en détail

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable.

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. ab UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. Optimisation En achetant un BLOC (Discount Certificate), vous acquérez indirectement un sous-jacent moyennant un escompte (discount). A

Plus en détail

Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain

Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain Philippe Bernard Ingénierie Economique & Financière Université Paris-Dauphine Février 0 On considère un univers de titres constitué

Plus en détail

Dans le monde du trading il y a une règle d or «il faut toujours agir dans le sens de la tendance

Dans le monde du trading il y a une règle d or «il faut toujours agir dans le sens de la tendance Avant de se lancer dans le trading d options binaires, il faut comprendre les outils d analyse technique, afin d acquérir les outils nécessaires pour choisir le type d option que l on doit trader. Avoir

Plus en détail

Gestion active Choix du portefeuille et Analyse technique

Gestion active Choix du portefeuille et Analyse technique Projet d application financière sous Gestion active Choix du portefeuille et Analyse technique Dinh Gia Khanh Taylan Kunal Mabrouk Chetoune Etape 1 : La théorie standard du choix de portefeuille Le modèle

Plus en détail

Chapitre 13 - Le MEDAF

Chapitre 13 - Le MEDAF Chapitre 13 - Le MEDAF Plan Présentation et utilité du Medaf Deux propositions Tous les individus investissent dans le portefeuille de marché Les individus n'investissent pas dans les mêmes proportions

Plus en détail

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 2 : FONCTIONNEMENT D UNE BOURSE : ORGANISATION DES ÉCHANGES PAR LA COSUMAF

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 2 : FONCTIONNEMENT D UNE BOURSE : ORGANISATION DES ÉCHANGES PAR LA COSUMAF FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 2 : FONCTIONNEMENT D UNE BOURSE : ORGANISATION DES ÉCHANGES PAR LA COSUMAF SOMMAIRE DU THEME 2 I LES DIFFÉRENTS ORDRES DE BOURSE 1. Les caractéristiques d un ordre de bourse

Plus en détail

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique?

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique? INTERVIEW DE THIERRY CLEMENT Thierry CLEMENT (82) est l auteur du «Guide complet de l analyse technique pour la gestion de vos portefeuilles boursiers», publié aux Editions MAXIMA et parrainé par la revue

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

ALPHA VERSUS BÊTA. Ksenya Rulik. Décembre 2008

ALPHA VERSUS BÊTA. Ksenya Rulik. Décembre 2008 Décembre 2008 Outline 1 Préparer le terrain: marchés financiers et actifs risqués 2 3 Outline 1 Préparer le terrain: marchés financiers et actifs risqués 2 3 Outline 1 Préparer le terrain: marchés financiers

Plus en détail

Le risque Idiosyncrasique

Le risque Idiosyncrasique Le risque Idiosyncrasique -Pierre CADESTIN -Magali DRIGHES -Raphael MINATO -Mathieu SELLES 1 Introduction Risque idiosyncrasique : risque non pris en compte dans le risque de marché (indépendant des phénomènes

Plus en détail

Etude sur la performance et l efficacité de la gestion d actifs de l Union Européenne. Résumé

Etude sur la performance et l efficacité de la gestion d actifs de l Union Européenne. Résumé Ref. Ares(2014)3233501-01/10/2014 Etude sur la performance et l efficacité de la gestion d actifs de l Union Européenne Résumé Etude réalisée pour la Commission Européenne (DG Marché Intérieur et Services)

Plus en détail

Projet Informatique DESS GRA

Projet Informatique DESS GRA Projet Informatique DESS GRA Etudiants : CHU Kam-Yuen KODAD Ezzoubir Responsable: Erwan Le SAOUT Kam-Yuen CHU & Ezzoubir KODAD 0 Sommaire P.1 Introduction P.2 Partie 1: Méthode d analyse technique P.3

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 1. Gestion optimale de portefeuille, l approche de Markowitz

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 1. Gestion optimale de portefeuille, l approche de Markowitz Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 1 Gestion optimale de portefeuille, l approche de Markowitz Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté.

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (II)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (II) Chapitre 4 : construction de portefeuille (II) 08.11.2013 Plan du cours Espérance de rentabilité d un portefeuille Volatilité d un portefeuille Choix du portefeuille efficient Prise en compte de l actif

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

Le MEDAF Modèle d'évaluation des actifs financiers

Le MEDAF Modèle d'évaluation des actifs financiers Le MEDAF Modèle d'évaluation des actifs financiers Comment le risque affecte-t-il la rentabilité espérée d'un investissement? Le MEDAF (CAPM = Capital Asset Pricing Model) donne une réponse cohérente.

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

VectorVest Comité du plan de Trading

VectorVest Comité du plan de Trading VectorVest Comité du plan de Trading Première mouture pour les critères de sélection Marcher américain 2015-04- 28 P R É S E N T É P A R J A C I N T H E G U A Y Informations Ce diaporama a pour but de

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Examen Gestion de portefeuille

Examen Gestion de portefeuille ESC Toulouse 2011 D. Herlemont Mastère BIF+IMF Examen Gestion de portefeuille ˆ Durée: 2 heures ˆ Les calculatrices (simples) sont autorisés. ˆ Les documents ne sont pas autorisés. ˆ Sujet commun pour

Plus en détail

MODELES DE LA COURBE DES TAUX Université d Evry Val d Essonne Séance 5. Philippe PRIAULET

MODELES DE LA COURBE DES TAUX Université d Evry Val d Essonne Séance 5. Philippe PRIAULET MODELES DE LA COURBE DES TAUX Université d Evry Val d Essonne Séance 5 Philippe PRIAULET Mise en place et mesure de performance de stratégies obligataires Introduction 1- La notion de paris sur la courbe

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

Achat de 1 000 actions XYZ à 30 $ -30 000,00 $

Achat de 1 000 actions XYZ à 30 $ -30 000,00 $ Mai 2013 Le roulement des positions d options Le traitement fiscal des opérations sur options sur actions est un sujet de préoccupation pour plusieurs investisseurs. Les questions les plus fréquentes posées

Plus en détail

CHAPITRE 2 APPLICATION AU CHOIX DE PORTEFEUILLE FINANCIER

CHAPITRE 2 APPLICATION AU CHOIX DE PORTEFEUILLE FINANCIER CHAPITRE 2 APPLICATION AU CHOIX DE PORTEFEUILLE FINANCIER OBJECTIF Décision d'investissement? Comment un individu décide-t-il d'allouer sa richesse entre différents actifs (maison, actions, obligations,

Plus en détail

Examen Gestion de portefeuille

Examen Gestion de portefeuille ESC Toulouse 2005 D. Herlemont Mastère BIF Examen Gestion de portefeuille Durée : 2 heures Les documents ne sont pas autorisés. Pour les questions à choix multiples, une ou plusieurs réponses peuvent être

Plus en détail

Débuter en bourse: Les bases de l analyse technique

Débuter en bourse: Les bases de l analyse technique Ce livret de formation vous est offert par Julien Flot, trader indépendant et consultant pour vous aider à mieux investir en bourse. Retrouvez ses conseils sur www.graphseobourse.fr Débuter en bourse:

Plus en détail

Stratégies. www.lyxoretf.fr

Stratégies. www.lyxoretf.fr Stratégies www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Examen Gestion d Actifs

Examen Gestion d Actifs ESILV 2012 D. Herlemont Gestion d actifs Examen Gestion d Actifs 2 pt 1. On considère un portefeuille investi dans n actifs risqués, normalement distribués d espérance en excès du taux sans risque µ =

Plus en détail

Orchidée I Long/Short

Orchidée I Long/Short Orchidée I Long/Short Concilier performance, décorrélationet faible volatilité Emerging Manager Day 14 décembre 2011 Orchidée I Long/Short Orchidée I est un fonds Long/Short européen, agréé par l AMF et

Plus en détail

LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché :

LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché : LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché : Les points abordés : Le premier travail des scalpers sur le Forex est d étudier les conditions de marché Les conditions de marché peuvent être

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION SWING TRADING Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Cours de gestion financière (M1)

Cours de gestion financière (M1) Cours de gestion financière (M1) Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF S&P500 vs high beta stocks 1 Séance du 2 octobre 2015 Beta et risque de marché, MEDAF 2 Partie 2 : Médaf, relation

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur Matière Session A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 Date: Lundi 12 septembre 2005 Nom et prénom:... Note:... Q1 :...

Plus en détail

Quantitative Trading Fund - 1 -

Quantitative Trading Fund - 1 - Quantitative Trading Fund - 1 - Quantitative Trading Fund Compartiment du AISM Global Opportunities Fund FCP aux normes UCITS IV Horizon d investissement de 3 ans et plus Objectifs du fonds : Performance

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Directives CHS PP D 05/2013. Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations de placement

Directives CHS PP D 05/2013. Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations de placement français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives CHS PP D 05/2013 Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations

Plus en détail

Exercice 1 : Taux de Rendement Interne et Rentabilité des Projets d Investissement

Exercice 1 : Taux de Rendement Interne et Rentabilité des Projets d Investissement ED 5 L IVESTISSEMET Exercice 1 : Taux de Rendement Interne et Rentabilité des Projets d Un investisseur envisage cinq projets d investissement donc il connait respectivement le Taux de Rendement Interne

Plus en détail

INDICATEURS. de performance ÉCART DE SUIVI (TRACKING ERROR) COEFFICIENT DE CORRÉLATION (R2) COEFFICIENT DE DÉTERMINATION

INDICATEURS. de performance ÉCART DE SUIVI (TRACKING ERROR) COEFFICIENT DE CORRÉLATION (R2) COEFFICIENT DE DÉTERMINATION PERFORMNCE PERFORMNCE REIVE VOIIÉ ÉCR DE SUIVI (RCKING ERROR) RIO DE SHRPE RIO D INFORMION Ê PH COEFFICIEN DE CORRÉION (R2) COEFFICIEN DE DÉERMINION FRÉQUENCE DE GIN PERE MXIMUM (MX DRW DOWN) VUE RISK

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

COURS Nº6 : L ANALYSE TECHNIQUE

COURS Nº6 : L ANALYSE TECHNIQUE COURS Nº6 : L ANALYSE TECHNIQUE NOTION PRÉALABLE ET INTRODUCTION L'ANALYSE TECHNIQUE VERSUS L'ANALYSE FONDAMENTALE LA THÉORIE DE "DOW" LES PRINCIPAUX INDICATEURS TECHNIQUES LES STRATÉGIES DE L'OPINION

Plus en détail

Tactical Currency Allocation Revisited: Four Simple Currency Trading Rules

Tactical Currency Allocation Revisited: Four Simple Currency Trading Rules Tactical Currency Allocation Revisited: Four Simple Currency Trading Rules Travail de gestion des investissements internationaux Présenté Kodjovi Assoé Par Patrick Drouot Etienne Desmarais Jean-François

Plus en détail

Chapitre 5 : Théorie et Gestion de Portefeuille

Chapitre 5 : Théorie et Gestion de Portefeuille Chapitre 5 : Théorie et Gestion de Portefeuille I. Notions de rentabilité et de risque II. Diversification de portefeuille III. Optimisation de Markowitz III.1. Portefeuilles composés d actifs risqués

Plus en détail

UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES

UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES UTILISATION DE NOS SIGNAUX DE TRADING SUR DEVISES TradMaker 33 Throgmorton Street, London EC2N 2BR www.tradmaker.com Tel: 01 79 97 46 16 Utilisation de nos signaux de trading sur devises Cet algorithme

Plus en détail

Concepts et formules. EuroPerformance

Concepts et formules. EuroPerformance Concepts et formules EuroPerformance Résumé Ce document résume les notions nécessaires au calcul des ratios utilisés dans l outil Engine d Europerformance. On ne trouvera donc pas ici une revue théorique

Plus en détail

MODIFICATIONS AFFECTANT L'ENSEMBLE DES COMPARTIMENTS DE LA SOCIÉTÉ

MODIFICATIONS AFFECTANT L'ENSEMBLE DES COMPARTIMENTS DE LA SOCIÉTÉ Schroder International Selection Fund SICAV Société d'investissement à capital variable 5, rue Höhenhof, L-1736 Senningerberg Grand-Duché de Luxembourg Tél. : (+352) 341 342 202 Fax : (+352) 341 342 342

Plus en détail

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Lettre trimestrielle n 47 : T1 2015 Points saillants : Hausse de 16,7% de la part C sur le trimestre à 769,43. Encours

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

Le modèle de marché de Sharpe

Le modèle de marché de Sharpe Le modèle de marché de Sharpe Modèle statistique sans fondement théorique, supposant que les rendements sont normalement distribuées et que la Régression linéaire de Ri sur RM, donne la relation : αi et

Plus en détail

1 L équilibre sur le marché des biens et services

1 L équilibre sur le marché des biens et services Modèle IS LM BP IMPORTANT : en aucun cas ce cours ne remplace le cours magistral de M. Gilles Dufrénot, notamment le cours sur les chapitres 4 et 5. Il est destiné à faciliter la comprehension du cours

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Investir en bourse au bon moment avec

Investir en bourse au bon moment avec Investir en bourse au bon moment avec le point chaud du cycle présidentiel US de 4 ans 1 La plupart des investisseurs et des gestionnaires de portefeuilles pensent que le marché offre des retours sur investissement

Plus en détail

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS Avertissement Ce document a été préparé par Midcap Partners à l usage exclusif de la société Figeac-Aero. Il est strictement confidentiel et ne peut être diffusé à un tiers sans l accord préalable de Midcap

Plus en détail

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE Dr. Jean Benetti, Dr. Andreas Reichlin 13 FEVRIER 2002 La gestion du risque au niveau stratégique dans les caisses de pension Introduction Plusieurs

Plus en détail

L'INVESTISSEUR DE TYPE «ÉQUILIBRÉ»

L'INVESTISSEUR DE TYPE «ÉQUILIBRÉ» Mars 2013 Deux stratégies d'options à privilégier en fonction du profil d'investisseur Les options sont des outils financiers qui peuvent être utilisées à des fins de protection ou pour spéculer sur la

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

- Secondement, que cet effet est bien plus prononcé et pertinent sur les Mid et Small Caps.

- Secondement, que cet effet est bien plus prononcé et pertinent sur les Mid et Small Caps. Les tests statistiques qui révèlent le phénomène du "PEAD" Le PEAD, littéralement c'est "Post earnings announcement Drift" signifie "la dérive des cours de bourse suite à une annonce de résultats" Cédric

Plus en détail

COMPRENDRE LES RISQUES

COMPRENDRE LES RISQUES LA NATURE DU RISQUE COMPRENDRE LES RISQUES LA MESURE DU RISQUE LA GESTION DU RISQUE «Risque, nom masculin (du latin populaire rescum, ce qui coupe) - possibilité, probabilité d un fait, d un évènement

Plus en détail

Analyse technique de l'action Apple

Analyse technique de l'action Apple Compte-Rendu Salon de l'analyse technique à l'espace Pierre Cardin à Paris le 24/03/2012. Présentation de cette analyse réalisée par Stéphane Ceaux-Dutheil. Quand on parle de finance de marché il est nécessaire

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION DAY TRADING

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION DAY TRADING CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION DAY TRADING Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 Le RTFX Tradertip Table des matières I. Présentation générale... 3 II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 A. Fenêtre de points fixes... 4 1. Point clé... 4 2. Elliott... 4 3. Clôture...

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION Code ISIN : FR0010036962 Dénomination : ATOUT VERT HORIZON Forme juridique : Fonds Commun de Placement (F.C.P) de droit français. Société de gestion

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION Code ISIN : FR0010249888 Dénomination : ATOUT VIVACTIONS Forme juridique : Fonds commun de placement (FCP) de droit français Société de gestion : Crédit

Plus en détail

THEORIE FINANCIERE Préparation à l'examen

THEORIE FINANCIERE Préparation à l'examen THEORIE FINANCIERE Préparation à l'examen N.B. : Il faut toujours justifier sa réponse. 1. Qu'est-ce que l'axiomatique de Von Neumann et Morgenstern? La représentation des préférences des investisseurs

Plus en détail

BMO Société d assurance-vie. Glossaire d aide juin 2009

BMO Société d assurance-vie. Glossaire d aide juin 2009 BMO Société d assurance-vie Glossaire d aide juin 2009 TABLE DES MATIÈRES Utiliser Recherche rapide pour les comptes indiciels gérés 3 Utiliser Recherche avancée pour les comptes indiciels gérés 4 Trier

Plus en détail

Présentation. (N.B. Ce système a été développé en «Easy Language» via Tradestation).

Présentation. (N.B. Ce système a été développé en «Easy Language» via Tradestation). Présentation Forex Business est une offre de trading automatisé qui permet de bénéficier des performances de nos systèmes Forex sans être contraint de les appliquer soimême. (Il suffit pour cela d'ouvrir

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code ISIN : FR0010843029 Dénomination : LCL SECURITE 100 (MARS 2010) Forme juridique : Fonds Commun

Plus en détail

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1 L offre et la Chapitre 1 Contenu du chapitre 1. La du marché 2. L offre du marché 3. L équilibre du marché 4. Application: magnétoscope vs lecteur DVD 2 La notion de Demande 1. La du marché Prix C DEMANDE

Plus en détail

LE TRADING DE NEWS EN PRATIQUE RÉELLE

LE TRADING DE NEWS EN PRATIQUE RÉELLE S T R A T É G I E S 2012 I 12 Cédric Froment Diplômé d un master II «Salle des marchés & Métiers du trading» à l INSEEC, il trade depuis 10 ans pour compte propre. Il applique les principes de la loi de

Plus en détail

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille I. Concept d'efficience des marchés et stratégies de gestion - Efficience opérationnelle des marchés

Plus en détail

La capitalisation boursière 3. Le volume des transactions 5. Le flottant 7. Les indices boursiers 9

La capitalisation boursière 3. Le volume des transactions 5. Le flottant 7. Les indices boursiers 9 La capitalisation boursière 3 Le volume des transactions 5 Le flottant 7 Les indices boursiers 9 Le Price Earning Ratio & Taux de rendement des actions 11 (Dividend Yield) Lire le bilan d une entreprise

Plus en détail

MODÈLE D'APPLICATION GESTION DE LA TRÉSORERIE

MODÈLE D'APPLICATION GESTION DE LA TRÉSORERIE GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTIE 2 CAS PRATIQUES PARTIE 3 MODÈLE D APPLICATION Bibliographie Annexes PAGE VII Notions théoriques 1 INTRODUCTION... 1 1.1 Qu est-ce que la gestion de trésorerie?...

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 1. a. On considère un modèle de marché (B, S) à une étape. On suppose que S = 5 C et qu à la date t = 1 on a (S u 1 = 51, S d 1 = 48).

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail