FORMATION. Dossier ACTUALITÉ DE LA FORMATION GUIDE ORIENTATION. à La Réunion. Toutes les filières post-bac. Mercredi 30 octobre 2013 de 8h à 12h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION. Dossier ACTUALITÉ DE LA FORMATION GUIDE ORIENTATION. à La Réunion. Toutes les filières post-bac. Mercredi 30 octobre 2013 de 8h à 12h30"

Transcription

1 Supplément gratuit du Journal de l île Jeudi 24 octobre 2013 {Société} FORMATION ACTUALITÉ DE LA FORMATION à La Réunion GUIDE ORIENTATION Toutes les filières post-bac Dossier Mercredi 30 octobre 2013 de 8h à 12h30 Esplanade Benjamin Hoarau (Tampon Centre-Ville)

2

3 {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre ACTUALITÉ DE LA FORMATION à La Réunion 4 ELOISE Prévention des risques professionnels 6 Université Les rencontres Sup'Entreprise 10 Missions locales La formation des salariés en emplois d'avenir 12 Pôle emploi Des ateliers pour vous aider dans votre recherche 14 Tetranergy Apprivoiser les réseaux sociaux 16 FranklinCovey Leadership et confiance 18 CESSA Formation Réussite scolaire 19 La mobilité DOSSIER ORIENTATION 20 Filières post-bac Une multitude de formations 28 Dossier spécial : Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles à La Réunion 30 De l'apprentissage à la vie active 31 EGAE L'avenir des jeunes 32 Prépa Médecine et Juris Prépa Réunion Le contrat de professionnalisation 34 Les écoles spécialisées 36 Et si vous échouez au bac La fonction publique recrute! 38 Infos pratiques Transport / logement / aides n Supplément gratuit du Journal de l'île. Édité par la S.A.S. LE JOURNAL DE L ILE DE LA RÉUNION. BP Sainte-Clotilde Cedex. Tél : n Principal associé : Gamma Cadjee n Président : Abdoul Cadjee n Directeur Général et Directeur de la Publication : Jean- Baptiste Mariotti n Rédacteur en chef : Yves Mont-Rouge n Rédaction : Le Journal de l'ile et ONISEP n Directeur commercial : Alain Vaujany n Directeur Qualité, logistique et diffusion : Serge Robert n Directeur de la publicité : Fabrice Thabuis - Tél : Fax : n Coordination publicité : Hassen Cadjee n Mise en forme : Le Studio JIR n CPPAP 0310C ISSN n Impression : ICP ROTO TOUTES LES OFFRES DE LADOM EN PAGE 37

4 4 Actualité CGSS {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre 2013 Eloïse : Prévention des risques professionnels n «Manutention, levage, travaux en hauteur», «risques industriels», n «Hygiène, propreté, environnement», n «Conseils, consultants, documentation, logiciels, formation». Qui peut visiter? Professionnels et particuliers! Sont attendus de nombreuses entreprises (chefs d entreprises, encadrement, préventeurs, instances représentatives du personnel, ressources humaines, salariés), des professionnels de la santé au travail, d organisations professionnelles et syndicales, des collectivités, des représentants des établissements d enseignement (professeurs et élèves). Pour obtenir votre invitation : RENDEZ-VOUS sur le site et téléchargez gratuitement votre invitation! A travers une programmation basée sur la Prévention des Risques Professionnels, ELOISE 2013 propose des solutions aux attentes du monde professionnel et présente : des conseils, des innovations, des méthodes et techniques, des formations, du matériel et des produits LES SEMINAIRES D ELOÏSE 2013 Dans le cadre de ce salon, ELOISE vous convie à assister aux séminaires d ELOISE : des journées professionnelles autour de 7 thèmes qui seront déclinés sur les 3 jours de la manifestation. A vos agendas Mercredi 13 novembre RENDEZ-VOUS sur le site et téléchargez gratuitement votre invitation! De 9h à 17h : Les Deuxièmes Assises de la Prévention des Risques dans les Collectivités Au programme de cette journée consacrée à la prévention des risques professionnels dans les collectivités : n Une table ronde sur le thème «de la prise de conscience à l action vers un management de la santé et de la sécurité au travail dans la fonction publique territoriale», suivie d une intervention sur la responsabilité pénale de l employeur territorial, et d une présentation du Fonds National de Prévention pour les collectivités. De 15h à 17h : Le Développement Durable Un séminaire consacré aux indicateurs du développement durable, et plus généralement sur la responsabilité sociétale des organisations en matière de développement durable en lien avec la santé au travail. Jeudi 14 novembre - Vendredi 15 novembre De 9h à 12h30 : L agriculture Une matinée consacrée à la présentation des gestions du Le premier événement grand format de la prévention à La Réunion ELOISE 2013 a pour ambition d aider les entreprises et les collectivités à se prémunir contre les risques encourus par les salariés. Les obligations de prévention, liées au milieu professionnel, sont méconnues. Les procédés et les méthodologies de prévention également. En 2012, accidents de travail ont été recensés à La Réunion. Un nombre regrettable qui se stabilise depuis plusieurs années. Pour aller encore plus loin dans la prévention des risques tout en améliorant la performance des entreprises réunionnaises, l événement ELOISE contribue par sa visibilité à inculquer les bons gestes et les mesures de sécurité à prendre, et à faire de la prévention des risques au travail un objectif stratégique des chefs d entreprise. De ce fait et pour la première fois à La Réunion et dans l Océan Indien, la Caisse Générale de la Sécurité Sociale et ses partenaires organisent donc cet événement d ampleur, multifacettes, dédié à la prévention des risques professionnels. Un rendez-vous professionnel incontournable pour toutes les entreprises réunionnaises, au travers de leur dirigeant, leur responsable qualité sécurité environnement ou leur DRH, mais aussi au travers des salariés. Aujourd hui, prévention, sécurité et environnement sont des facteurs incontournables dans la réussite de l entreprise. Lieu : au Parc des Expositions de Saint-Denis Dates : du 13 au 15 novembre 2013 Horaires : de 9h à 19h LES TEMPS FORTS D ELOÏSE 2013 L Exposition d ELOÏSE Du 13 au 15 novembre 2013, plus de 70 exposants sont attendus autour des thèmes sur la prévention : n «Ergonomie et aménagement des espaces de travail», n «Protection incendie et sécurité des bâtiments»,

5 {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre risque professionnel de l environnement et des déchets. Quelles sont les bonnes pratiques de prévention? Quelles sont les évolutions des conditions de travail de la filière canne? De 9h à 11h : La Matinée Employeurs Une matinée d information sur des thèmes d actualité qui touchent votre activité. Différents thèmes seront abordés : Le processus assurantiel des accidents du travail, la gestion de vos risques professionnels, vos services en ligne : Quoi de neuf sur net-entreprises? De 13h30 à 18h : Réparation Automobile Focus sur les évolutions des métiers de la réparation automobile (technologies, outils, fonctionnnement, organisation). Intervention des référents nationaux (FNAA et ANFA). Présentation des gestions du risque professionnel de l environnement et des déchets. De 9h à 12h : Séminaire Aide et soins Deux secteurs d activité seront mis à l honneur : le secteur de l aide et soin à domicile avec les actions de prévention et des outils pratiques développés, et celui du soin en établissement : Comment l aide technique peut elle devenir à la fois un outil de prévention des risques et un outil de soins? De 13h30 à 18h : Chantier prévention sécurité : le cas du BTP Une après-midi consacrée aux risques professionnels dans le domaine du BTP ; La Réunion se construit au quotidien, la pression sur les prestataires est de plus en plus forte au regard des délais ; comment garantir la sécurité des hommes au travail, au profil souvent jeune et peu expérimenté? Planning complet et inscriptions sur re 1 er Evénement de L Océan Indien Sécurité Environnement Contact presse - Caroline Caucheteux FICHE INFOS POURQUOI UN EVENEMENT SECURITE ET ENVIRONNEMENT A LA REUNION? Un besoin identifié sur la zone Océan Indien Ce salon proposé aux professionnels de l Océan Indien est : n Un rendez-vous de proximité, n Un lieu d échange et de réflexion attendu de tous les experts de la prévention des risques en entreprise du territoire, n Des pôles d expertise reconnus, n Une zone d influence qui s élargit de plus en plus à l international, ELOISE a pour ambition de devenir un évènement immanquable pour la prévention des risques professionnels dans l Océan Indien. Le succès de la semaine réunionnaise de la prévention des risques professionnels ELOISE est la suite logique du succès de la Semaine Réunionnaise de la Prévention des Risques Professionnels 2012, un événement professionnel uniquement, qui a prouvé l existence d une demande réelle pour un événement fédérateur. La semaine réunionnaise de la prévention des risques en quelques chiffres : n 600 participants sur 5 jours n 8 colloques sur 8 thèmes n Plus de 20 intervenants sur la semaine n 7 lieux d information sur tout le territoire de l île n 95,4% de satisfaits LA REUNION, UN DEPARTEMENT DYNAMIQUE Le département compte plus de entreprises et salariés affiliés au régime général en Selon l Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), de nombreuses entreprises sont créées chaque année. Ainsi de 2009 à 2010, les créations d entreprises ont augmenté de 10,2% dans l industrie, de 6,8% dans les services et de 3,9% dans le commerce. Ces créations sont souvent des petites et moyennes entreprises (PME). L événement a pour ambition de les préparer pour mieux gérer la sécurité de l entreprise et de ses professionnels, en les informant sur leurs droits et devoirs, mais aussi en permettant en un lieu unique la mise en relation des différents professionnels des domaines de la santé/sécurité au travail. C est un des rôles qu assurent de façon structurelle la CGSS et ses partenaires, mais c est la première fois que cette mission prend cette forme et cette ambition à La Réunion.

6 6 Actualité Université {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre 2013 Université : Les rencontres Sup'Entreprise Pourquoi Sup'Entreprise? Les Rencontres Sup'Entreprise sont nées en 2011, sous l'impulsion de l'université de La Réunion. Ayant été partenaire du salon de l'éducation depuis 2009, salon plutôt orienté vers l'orientation des lycéens, l'université a souhaité étendre le salon aux dimensions de l'aide à l'insertion professionnelle et de l'entrepreneuriat. Le but étant de rendre les étudiants et jeunes diplômés acteurs de leurs parcours et de leurs projets professionnels. Le terme Sup'Entreprise illustre donc l'esprit d'entreprendre, mais également le lien enseignement supérieur - entreprises, qui doit être amélioré. Une troisième édition Les deux premières éditions ont été un succès, avec plus de visiteurs pour la 1ère (3 jours) et plus de pour la 2ème (4 jours). En termes d'affluence, l'essentiel du public a été celui des lycéens, sous l'impulsion de l'académie de La Réunion. Environ 20% d'étudiants et de jeunes diplômés sont venus sur les espaces et ont participé aux entretiens de recrutements. La 1ère édition a recensé une centaine d'offre d'emplois et de stages environ, mais essentiellement de niveau BAC. Pour la 2ème édition, la qualité des offres a été améliorée et ce sont une quarantaine d'offres de niveaux BAC + 2 à BAC+5 qui ont été proposées. 35 candidats à ces offres ont vu leur candidature retenue. En termes de satisfaction, l'ensemble des exposants a apprécié la qualité des espaces et des visiteurs. Au total, ce sont 25 groupes et entreprises qui ont répondu présent et plus de 60 exposants au total. Le plus de Sup'Entreprise Incontestablement, le plus de Sup'Entreprise est de présenter un panel de professionnels large, permettant à l'étudiant ou au jeune diplômé de véritablement concrétiser son projet professionnel. Entreprises, administrations, opérateurs de l'emploi, accompagnateurs de la création-reprise d'entreprise, institutions, l'ensemble des acteurs des champs de l'orientation, de l'aide à l'insertion professionnelle, de la professionnalisation et de l'entrepreneuriat sont réunis pour accompagner les visiteurs. Ainsi, ces derniers peuvent élaborer un parcours cohérent au sein de Sup'Entreprise, en commençant par les informations sur les formations de l enseignement supérieur, en enchainant sur les métiers et carrières, pour envisager ensuite les entretiens de recrutement, avec une préparation préalable. C'est dans cette optique qu'ont été organisés les espaces. Les Rencontres Sup Entreprise sont l un des quatre espaces intégrés dans le Salon Régional de la Jeunesse qui se tiendra les 24 et 25 octobre au parc des expositions de Saint-Denis. L'édition 2013 se place sous la thématique de la responsabilité sociétale des universités et des entreprises, ce qui se traduit par un cycle de conférences, animées à la fois par des universitaires et des professionnels de l'entreprise. Ainsi, ce ne sont pas moins de 7 conférences qui seront proposées aux visiteurs, sur les 2 jours de la manifestation. A travers cette thématique, c'est aussi le rapprochement université-entreprises qui est souhaité, ce qui se traduit cette année par un espace dédié aux rencontres en face à face entre professionnels. L'objectif est que ces rencontres puissent favoriser le maillage entre enseignement supérieur et monde de l'entreprise. Intervenants Ce sont plus de 70 exposants qui vont être présents sur les 2 jours de la manifestation. Globalement, compte-tenu de l'affluence et des retours des exposants, l'intérêt réciproque est confirmé pour cette manifestation. Cette année par ailleurs, de nombreux exposants ont répondu d'emblée pour participer à la manifestation, ce qui témoigne de leur intérêt à être présents. Regroupement des 4 salons et multiplication des publics Cette année, seul le salon de la formation professionnelle et de l'apprentissage est ajouté à la manifestation. C est un un pas de plus vers une mutualisation qui a fait ses preuves. En effet, le Salon de l'education et la Fête de la Science fonctionnent en simultané depuis 2009 ; Sup'Entreprise les a rejoint en 2011 et à la fois l'affluence et les retours des exposants et visiteurs ont été meilleurs. Tout est donc en bonne voie pour que cette 1ère édition du Salon Régional de la Jeunesse soit un véritable succès. Cette question a par ailleurs été au coeur des discussions avec les partenaires et il a été prévu un accueil général commun, et un parcours bien identifié pour que les visiteurs puissent s orienter au mieux dans les m² d'expositions. Conseils aux visiteurs et étudiants Les conseils sont ceux de bien préparer leur visite et de profiter de la présence de l'ensemble des acteurs pour valoriser leurs compétences et se faire connaitre. Que ce soit pour des questions d'orientation ou d'insertion professionnelle, les réponses sont sur les espaces de Sup'Entreprise. Il est donc important pour les visiteurs de se confronter aux professionnels présents et d'assembler toutes les briques leur permettant de consolider les bases de leur projet professionnel. Toutes les offres d emploi et de stage sont en ligne sur l espace job dating du site dédié aux Rencontres Sup Entreprise : LISTE DES EXPOSANTS VILLAGE FORMATIONS SUPÉRIEURES [Université-SUFP] Service Universitaire de Formation Permanente [Université-CPESIP, C2I, CLES] Cycles préparatoires et certifications [Université-DRI] Etudier à l'etranger [Université-UFR LSH] UFR Lettres et Sciences Humaines [Université-ESPE] Ecole Supérieure du Professorat et de l Education [Université-UFR SANTE] UFR Santé [Université-UFR ST] UFR Sciences et Technologies [Université-UFR DE] UFR Droit et d'economie [Université-UFR SHE] UFR Sciences de l'homme et de l'environnement / [Université-ESIROI] Ecole Supérieure d'ingénieurs Réunion Océan Indien [Université-IUT] Institut Universitaire de Technologie [Université-IAE] Institut d Administration des Entreprises [Université-IC] Institut Confucius / [CCIR-EI.CESI] CCIR - Ecole d'ingénieur BTP [CCIR-EGC] CCIR - Ecole de Gestion et de Commerce / Banque BNP Paribas VILLAGE MÉTIERS ET CARRIÈRES [CASUD] Communauté d'agglomération du Sud [CNFPT] Centre National de la Fonction Publique Territoriale [INSEE] Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques [DGFIP] Direction Générale des Finances Publiques [CROEC] Orde des Experts Comptables de La Réunion [AFER] Assurance Française d'epargne et de Retraite Chambre Interdépartementale des Huissiers de Justice Réunion Mayotte / Dodin Réunion [SISTBI] Service Interentreprises de Santé au Travail du Bâtiment et Interprofessionnel [UMIH] Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie de La Réunion REVEVOL Océan Indien - GOOGLE / Gendarmerie Nationale / Police Nationale [CIRFA] Centre d'information et de Recrutement des Forces Armées - Bureau Terre Armée de l'air / Marine Nationale VILLAGE DE L'ENTREPRENEURIAT [P2ER] Pôle de l Entrepreneuriat Etudiant de La Réunion [JUR] Junior Univ R / Initiative Réunion Entreprendre CGPME REUNION / Energies Alternatives Réunion / Réunion Portage [REU.SIT] Couveuse d'entreprise / [MDEN] Maison de l'emploi nord Technopole de La Réunion [ARTIC] Association Réunionnaise des professionnels des Technologies de l Information et de la Communication [NEXA] Agence de Développement, d'investissement et d'innovation [CCIR - CRITT] Centre Régional d'innovation et de Transfert de Technologie [CMAR-CIRBAT] Chambre des Métiers et de l'artisanat de La Réunion Centre d'innovation et de Recherche sur le Bâti Tropical [QUALITROPIC] Pôle de compétitivité en bioéconomie tropicale VILLAGE AIDE À L'INSERTION PROFESSIONNELLE [Université-BAIP] Bureau d Aide à l'insertion Professionnelle [MEFPIE] Maison de l'emploi est / [MDES] Maison de l'emploi du sud [MDEN] Maison de l'emploi du nord [CASUD-PLIE] Plan Local pour l Insertion et l Emploi [FV] France Volontaires [PERM] Pôle Emploi Réunion-Mayotte (sous réserve)[université-cfa] Centre de Formation des Apprentis de l'université de La Réunion Nouveauté de l'édition 2013

7

8 8 Actualité {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre 2013 Programme rencontres Sup'Entreprise PROGRAMME DES SÉMINAIRES JEUDI 24 OCTOBRE 2013 VENDREDI 25 OCTOBRE h-10h30 9h-10h30 STARTER PLUS : Consultant L. CLAIN : le coworking, une nouvelle forme Stratégie d'entreprise pour prof. de travail, une économie collaborative de musique indépendants. dans le contexte réunionnais. Public : professionnels ou pers. Tout public ayant un projet dans le domaine 10h30-12h ENERGIE ALTERNATIVES REUNION : Etre entrepreneur salarié Tout public 10h30-12h CFA Université de La Réunion L apprentissage à l Université de La Réunion Public : doctorants ou futurs doctorants 12h-13h30 QUALITROPIC : La convention CIFRE et ses modalités - pratiques, avantages et retours d'expérience Public : doctorants ou futurs doctorants 14h-16h 14h-15h30 [Université]-BAIP : FRANCE VOLONTAIRES : Certificat de l'enseignement Supérieure Une première expérience prof. pour l'accès au monde de l'emploi à l'étranger grâce à FRANCE VOLONTAIRES Public : étudiants Public : étudiants ou diplômés 16h - 17h30 15h30-17h ARTIC : RÉUNION PORTAGE : La filière numérique, ses métiers et son avenir Devenir ingénieur ou formateur Tout public indépendant en sortie d'études grâce au portage salarial Public : étudiants, futurs diplômés ou diplômés. PROGRAMME DES CONFÉRENCES JEUDI 24 OCTOBRE 2013 VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 CONFERENCE 250 PLACES CONFERENCE 250 PLACES Salle Paille en Queue 1 Salle Paille en Queue 2 9h30-10h15 Université de La Réunion : Pr. Frédéric MIRANVILLE Dr Thierry BERTHOMIEU, Dr. Teddy LIBELLE Orientation et insertion professionnelle pour la transition lycée-université : Présentation d'un dispositif dédié Tout public 10h30-11h15 10h30-11h15 VINCI-ENERGIES - M. Eric PROST-TOURNIER Ancien ambassadeur d'afghanistan Directeur Régional en France, M. Zalamaï Haquani, Méthodologie de recrutement Professeur des Universités de droit des jeunes diplômés public à l'université de CAEN Tout public Les métiers de la diplomatie : l'éclairage d'un ambassadeur Tout public 11h30-12h15 Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie - Pr. Gilles LAJOIE, DRRT France-Europe 2020 : les métiers de l écosystème Recherche, Développement Innovation (RDI) Tout public 11h30-12h15 EDF - M. Olivier BAJARD, Directeur adjoint (à confirmer) Retours d'expériences, réflexions et actions sur le recrutement des jeunes diplômés Tout public 14h15-15h00 CCIR - CRITT : Benoît DUBOURG, Ingénieur Conseil QHSE La responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) comme levier stratégique Tout public 14h15-15h00 CCIR - CESI : Hélène MAGNE Responsable formation Les atouts de l'alternance et l'ouverture à l'international Tout public PROGRAMME DES ATELIERS JEUDI 24 OCTOBRE 2013 VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 ATELIER 12 PLACES ATELIER 12 PLACES 11h-12h Pôle Emploi Mobilité : Préparer sa mobilité 9h-10h30 Nathalie DESREAC BAIP Préparation à l'embauche 10h30-12h Nathalie DESREAC BAIP Préparation à l'embauche 13h-14h NOUVALEO (session 1) Mieux se connaître par le coaching et ses apports dans la démarche de création Tout public 14h-15h NOUVALEO (session 1) Mieux se connaître par le coaching et ses apports dans la démarche de création Tout public 16h-17h30 Nathalie DESREAC - BAIP Préparation à l'embauche

9 8h : 8h30 : Inauguration et ouverture du Village Info et du Village Thématique Démarrage des ateliers Graff, Arts Numériques et Djing, Scratch & MAO 8h30-12h30 : Don du sang - EFS 9h : 9h30-12h : 8h30-12h : Lancement du projet "Street Art" Espace "Alon Kozé" : rencontre collective de professionnels dans les domaines de la santé, de l'armée, de l'emploi, de la défense des droits... Initiation squash - Ligue Réunionnaise de Squash 10h - 11h30 : Initiation et démonstration hip-hop - Association Cœur de Rue 12h : Discours de clôture 12h15 : Slam avec la participation de Boloo - Champion de La Réunion Association Le Bato Fou 12h30 : Show hip-hop de clôture de la manifestation avec le BBoy "Abdel des Vagabonds" - Association Génération 430 Repas sandwich offert aux 800 premiers jeunes (tickets à récupérer à l accueil) Navette de bus gratuite : départs 7h30 et 9h - retour 13h (tous les itinéraires sur le

10 10 Emplois d'avenir {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre 2013 La formation des salariés en emplois d avenir : Un tremplin vers l'emploi durable Les Missions Locales sont chargées de la mise en œuvre des emplois d avenir : elles sont prescriptrices de la mesure, et assurent l accompagnement des jeunes en emploi et des employeurs pendant toute la durée du contrat. L accompagnement des Missions Locales consiste en des entretiens réguliers avec l employeur et le salarié, dont l objectif est de travailler sur l adéquation entre les compétences attendues sur le poste et les compétences du salarié, de faire le point sur la réalisation du parcours prévisionnel de formation et le réajuster en fonction du profil du jeune et des besoins de l entreprise. Il s agit aussi d identifier les freins éventuels à une intégration durable au sein de l entreprise afin de réduire les risques de rupture anticipée. Par ailleurs, l accompagnement des Missions Locales prépare également la fin de l emploi d avenir : les possibilités de pérennisation au sein de l entreprise ou la mise en place d un accompagnement renforcé pour l intégration du jeune sur le marché de l emploi durable. Les Missions Locales s assurent ainsi du bon déroulement de l emploi d avenir et de l intégration réussie du jeune sur son poste, notamment grâce à la désignation d un tuteur au sein de l entreprise. Une autre caractéristique majeure du dispositif est l attention particulière portée à la mise en place de formation qualifiante ou certi- fiante pendant que le jeune est en emploi. En effet, la circulaire de mise en œuvre des emplois d avenir du 02 novembre 2013, indique que «Les employeurs doivent être en capacité, individuellement ou collectivement, de mettre en œuvre des actions de formation permettant de construire un parcours d insertion, de dresser pour le jeune une perspective de qualification sur la durée de l emploi et donc de mobiliser les financements en ce sens». L emploi d avenir est un tremplin vers l emploi durable et l acquisition de compétences nouvelles par le biais de la formation : il accroît les chances des salariés en emploi d avenir de s intégrer durablement sur le marché de l emploi. Les OPCA sont fortement mobilisés sur le financement de la formation des salariés en emploi d avenir. Certains d entre eux vont jusqu à une prise en charge totale du coût de la formation, et proposent également des formations de tutorat. Par ailleurs, s agissant des emplois d avenir conclus au sein des collectivités, des itinéraires spécifiques de formation ont été élaborés par le CNFPT, en lien avec les Missions Locales de La Réunion, pour les jeunes en emploi. Les possibilités de parcours en emploi d avenir sont diverses. Citons pour exemple quelques parcours élaborés par les conseillers dédiés emplois d avenir des Missions Locales de La Réunion : Le parcours d une jeune femme de 24 ans, n ayant aucune qualification, qui a été recrutée en emploi d avenir dans un hôpital de l ouest, sur un poste d agent d entretien polyvalent, et qui prépare pendant son emploi d avenir, le titre professionnel de niveau V d agent de propreté et d hygiène. Ou encore celui d un jeune homme de 25 ans, titulaire d un BEP métiers de l électronique, ayant le niveau bac STI spécialité génie électronique, qui a été recruté sur un poste de technicien informatique. Il suivra pendant son emploi d avenir la formation de technicien d assistance informatique, une formation de niveau IV. Nous avons également l exemple d un jeune homme titulaire d un baccalauréat professionnel en comptabilité, qui a été recruté sur un poste d assistant de direction dans une association, et qui prépare pendant son emploi d avenir, un BTS assistant de gestion PME-PMI. Vidjaya SOUPAYA Coordonnatrice Régionale des Emplois d Avenir Association Régionale des Missions Locales de La Réunion L'emploi d'avenir L'emploi d'avenir est un emploi aidé, destiné aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans qui rencontrent des difficultés particulières d'accès à l'emploi. Les jeunes peu ou pas qualifiés sont visés en priorité. L'emploi d'avenir offre l'opportunité d'acquérir une expérience professionnelle significative (les emplois d'avenir sont conclus en CDI ou en CDD de 1 an à 3 ans, à temps plein) et d'acquérir des compétences nouvelles. Quand DIMITILE Hôtel et tourisme riment avec emploi d avenir interne et in situ où le partage du savoir et des connaissances est une priorité. Qu est-ce qu'un emploi d'avenir? Pour les jeunes* concernés : Un CDI ou un CDD de 1 à 3 ans à temps plein (sauf exception) Une formation pour apprendre un métier * jeune de moins de 26 ans ou moins de 30 ans pour les TH peu ou pas qualifié Après l obtention de sa quatrième étoile en 2012, Dimitile Hôtel s engage aujourd hui auprès des jeunes de la Réunion au travers des emplois d avenir avec la collaboration de la Région Réunion, de Pôle emploi et de la mission locale Sud. Une mesure pour aider les jeunes à la recherche d emploi et les employeurs qui recrutent Parce que recruter un jeune en emploi d avenir, c est : Favoriser la continuité dans l entreprise, Apporter du dynamisme au sein des équipes, Faciliter l adaptation du salarié aux savoir-faire de l entreprise. Dimitile Hôtel s engage auprès des jeunes de La Réunion! Déjà 3 jeunes, volontaires et compétents ont intégré l équipe de l hôtel en contrat à durée indéterminée. Leur contrat de travail comprend un plan de formation Pour les employeurs : - Un cofinancement assuré par l Etat et la Région Réunion (liste des filières publiée par arrêté préfectoral) pour alléger considérablement le coût de ces embauches. La réussite de ce dispositif repose sur un fort engagement de l employeur (tutorat, formation, capacité d accompagnement, versement d un salaire, ) et sur un accompagnement assuré par la mission locale. Une démarche multi-partenariale Les employeurs intéressés doivent vérifier au préalable auprès de Pôle emploi que le poste envisagé entre bien dans le dispositif de cofinancement Région. Dans chaque agence de Pôle emploi, il y a un conseiller référent emplois d avenir. Si c'est le cas, Pôle emploi recherche et propose des candidats dont le profil correspond aux besoins de l entreprise. L accompagnement du jeune salarié est assuré par la suite par la mission locale. Pour Philippe SCHWARTZ, gérant du Dimitile Hôtel : une aide Etat Région non négligeable «En pleine crise économique et de relance difficile du tourisme, cette aide Etat Région permet au secteur économique de recruter et de créer des emplois. Aujourd hui, la gestion des entreprises, leurs pérennisations, les accompagnements, reste des points obligatoires pour exister. Nous sommes depuis des années confrontées à des hausses des charges patronales, des taxes, des impôts, de la TVA, qui indéniablement mettent en péril notre activité d hôtellerie restauration. En France et dans les DOM, une entreprise sur trois est en redressement ou liquidation.»

11

12 12 Actualité Pôle Emploi {Formation - Orientation} supplément du Journal de l île du 24 octobre 2013 Photo FLY Pôle emploi : Des ateliers pour vous aider dans votre recherche d emploi Atelier Décider de se former? Cet atelier vous permet de prendre une décision rationnelle et éclairée quant à votre engagement, ou non, dans un parcours de formation. Votre situation actuelle Vous savez quel métier vous voulez exercer, mais vous vous interrogez sur l utilité, l efficacité ou l existence d une formation professionnelle adaptée à votre situation. Les questions que vous vous posez : n Quel est, pour moi, l intérêt d une formation? n Qu est-ce que cela implique de suivre une formation? n Quels effets une formation peut-elle avoir dans ma recherche d emploi? n Comment faire le choix de la formation la plus pertinente? Les réponses à vos attentes A l'issue de l atelier, vous serez en mesure de : n Mieux appréhender les liens entre formation et emploi, n Mieux percevoir les avantages et les inconvénients de suivre, ou non, une formation, n Mieux vous situer par rapport aux possibilités et conditions de formation, n Envisager, le cas échéant, une autre solution que la formation pour (re)trouver un emploi, n Prendre votre décision. En fin d atelier, vous arrêtez votre décision Au cours d un échange individuel avec l animateur, Soit vous envisagez une formation : n Si cette formation est clairement identifiée, vous êtes directement orienté vers l organisme de formation ; n Si la formation reste à définir, une prestation d orientation professionnelle spécialisée vous est proposée. Soit vous n envisagez pas d entreprendre une formation : Vous êtes orienté vers la solution qui répond le mieux à vos attentes et votre conseiller personnel continue de vous accompagner dans vos démarches de recherche d emploi. Attention, certaines mesures ou prestations n'ont pas de caractère automatique. Leur attribution varie en fonction de certains critères et en fonction des situations locales. Rapprochez-vous de votre conseiller Pôle emploi pour de plus amples informations.

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

2015, AGIR POUR PLUS D ÉGALITÉ. ConférenCe de presse 20 novembre 2015 salon régional de la jeunesse

2015, AGIR POUR PLUS D ÉGALITÉ. ConférenCe de presse 20 novembre 2015 salon régional de la jeunesse 2015, AGIR POUR PLUS D ÉGALITÉ ConférenCe de presse 20 novembre 2015 salon régional de la jeunesse sommaire 4 le salon régional de la jeunesse : présentation 8 les partenaires du salon régional de la jeunesse

Plus en détail

LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Parcours (à partir de la L3) : Administration du secteur sanitaire et social (Nancy) Administration générale et territoriale

Plus en détail

L apprentissage à L IUT de Sceaux

L apprentissage à L IUT de Sceaux L apprentissage à L IUT de Sceaux Sommaire 1. Présentation de l Institut Universitaire de Technologie de Sceaux 2. Présentation de l apprentissage 3. Présentation succincte des formations en apprentissage

Plus en détail

Aide à l orientation. Classe de TERMINALE

Aide à l orientation. Classe de TERMINALE Aide à l orientation Classe de TERMINALE Se poser les bonnes questions Quels sont mes goûts, mes envies? Domaines d études Durée De quoi est-ce que je me sens capable? Travail? Assiduité Ambition? Quels

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

QUE FAIRE APRES UN BAC PRO SECRETARIAT?

QUE FAIRE APRES UN BAC PRO SECRETARIAT? QUE FAIRE APRES UN BAC PRO SECRETARIAT? Admission en section de technicien supérieur Si mention bien et très bien au bac, admission de plein droit en STS l année de l obtention du diplôme Respecter les

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact Presse : Maguy LAGARDE 04 73 43 62 50 Mèl : mlagarde@onisep.fr Site Internet : www.onisep.fr/clermont

Dossier de Presse. Contact Presse : Maguy LAGARDE 04 73 43 62 50 Mèl : mlagarde@onisep.fr Site Internet : www.onisep.fr/clermont Dossier de Presse Communiqué de presse Le Salon régional des formations des métiers après Bac Une politique d égal accès à l information, une préparation minutieuse en établissements L Auvergne... une

Plus en détail

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur 1 Les métiers et les qualifications 1 Le métier Doc. 1 La notion de métier Un métier est une activité, mettant en œuvre des compétences et des savoir-faire, généralement exercée dans un but lucratif. L

Plus en détail

Retranscription du t chat sur l alternance dans l enseignement supérieur

Retranscription du t chat sur l alternance dans l enseignement supérieur Retranscription du t chat sur l alternance dans l enseignement supérieur Retrouvez ci-dessous l intégralité des échanges qui se sont déroulés vendredi 11 mars 2011, de 10h30 à 11h30. Modératrice : Bonjour!

Plus en détail

CIO VERNON INFORMATION POST TERMINALE LITTERAIRE

CIO VERNON INFORMATION POST TERMINALE LITTERAIRE CIO VERNON INFORMATION POST TERMINALE LITTERAIRE DEBOUCHES APRES LE BAC L TYPES D ETUDES DOMAINES PROFESSIONNELS APRES LE BAC L 11% 7% 6% 1% Univers ité STS ou DUT CPGE Ecoles Spécialisées autres 75% Surtout

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective Préqualification au métier de conseiller relation client à distance destinée aux publics

Plus en détail

LE BAC STI GE et après

LE BAC STI GE et après LE BAC STI GE et après Centre d Information et d Orientation de Sainte-Clotilde 2010-2011 Après le Bac STI, il vaut mieux: Choisir des études supérieures courtes Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

EMPLOI. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse www.dax.fr Dossier de Presse EMPLOI Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise Entre l Académie d Orléans-Tours représentée par Paul Canioni Recteur, Chancelier des Universités et La Fédération Française

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

et/ou se spécialiser dans le domaine de leur choix grâce à un suivi régulier de leur projet personnel et professionnel.

et/ou se spécialiser dans le domaine de leur choix grâce à un suivi régulier de leur projet personnel et professionnel. DUT GACO Gestion Administrative et Commerciale Les organisations recherchent des collaborateurs qui s adaptent à leur environnement et qui prennent des initiatives. Le DUT GACO répond à cette demande par

Plus en détail

DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011

DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011 Stages volontaires en entreprise DEMANDE DE CONVENTION DE STAGE 2011-2012 A PARTIR DU 3 OCTOBRE 2011 Il est obligatoire d avoir défini toutes les modalités pédagogiques du stage avant de faire une demande

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA)

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) IUT Institut Universitaire de Technologie 9/ DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Lieu de formation : Aurillac Objectifs de ce DUT : Le Département Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E Sommaire Calendrier Science Insert p 2 Les modules TRS/TRE p 3 L annuaire des anciens p 4 Le Forum des masters scientifiques p 5 Le SOIE p 6 Les partenaires du SOIE p 7 Annexe : Mini CV des intervenants

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Diplôme d Université

Diplôme d Université Formation Continue Diplôme d Université Gérer et Développer votre Association I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 Tél. : 04 78 78 71 88

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

Former pour performer

Former pour performer Former pour performer La Chambre de Commerce et d Industrie du Var Créateur de performance Avril 2012 SOMMAIRE La CCI du Var, créateur de performance page 3 Capforma, le pôle formation continue de la CCI

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

Compétences et savoirs enseignés

Compétences et savoirs enseignés Licence langues étrangères appliquées, spécialités: Anglais, Allemand, Espagnol, Italien 13/01/2009 http://www.univ-fcomte.fr UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie Belfort-Montbéliard http://stgi.univ-fcomte.fr/

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS Sommaire I. La Présentation du Secteur II. Présentation de l OPCA CONSTRUCTYS Antilles-Guyane III. L Accompagnement des Entreprises du secteur A. La démarche

Plus en détail

INFORMATION POST TERMINALE SCIENCE ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION CIO DE VERNON

INFORMATION POST TERMINALE SCIENCE ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION CIO DE VERNON INFORMATION POST TERMINALE SCIENCE ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION TYPES D ETUDES DOMAINES PROFESSIONNELS Très majoritairement en BTS ou DUT : Dans le secteur tertiaire, correspondant à

Plus en détail

Préambule. Les Partenaires

Préambule. Les Partenaires Préambule Les caractéristiques de l environnement économique et les conditions d accès au marché de l emploi imposent aux jeunes diplômés de disposer de compétences particulières pour mener à bien leur

Plus en détail

AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) AILES+ Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur +

AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) AILES+ Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur + «L Europe s engage en Pays de la Loire avec le Fonds social européen» AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) AILES+ Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur + Préambule Selon le diagnostic territorial

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Gestion des Ressources Humaines

Gestion des Ressources Humaines Promotion /3 Site : Clermont-Ferrand Gestion des Ressources Humaines Objectif de ce master : Ce master est destiné à former des spécialistes du domaine, cadres de haut niveau, aptes à occuper un emploi

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Languedoc-Roussillon Pour des jeunes compétents et des entreprises compétitives Octobre 2012 Préambule : La Contribution des

Plus en détail

S T S I U. bacheliers technologiques. L'orientation des. Les Dossiers du SAIO

S T S I U. bacheliers technologiques. L'orientation des. Les Dossiers du SAIO Les Dossiers du SAIO Service académique d'information et d'orientation S T S et L'orientation des bacheliers technologiques dans les deux principales filières professionnelles de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Petit guide des filières avant le Bac

Petit guide des filières avant le Bac Petit guide des filières avant le Bac Filière générale Séries Spécificités (en plus des cours communs *) Pour quelles études supérieures? Série L (Littérature) - 2h de littérature française - 2h de littérature

Plus en détail

Assemblée Générale 2015 de l AFT :

Assemblée Générale 2015 de l AFT : Assemblée Générale 2015 de l AFT : Développer la formation professionnelle Transport-Logistique, renforcer l attractivité du secteur, accompagner les candidats jusqu à l entreprise, favoriser l intervention

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Les composantes de l Université assurent la sélection des candidats, la gestion des inscriptions, la mise en place des formations, la pédagogie et le suivi de la formation. Centre

Plus en détail

APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE?

APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE? APRES UN BAC PRO COMPTABILITE QUELLE INSERTION PROFESSIONNELLE? A SAVOIR la grande majorité des bacheliers professionnels choisit la vie active. BAC PRO = qualification minimale requise par les employeurs.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Hôtellerie internationale et hébergement touristique de l Université Paris 1 - Panthéon- Sorbonne Vague D 2014-2018

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Gestion administrative et commerciale (GACO) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère de

Plus en détail

Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014

Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014 Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014 @DFCTA 09/2014 Universités d été d été de de l ordre l Ordre des des Experts-Comptables

Plus en détail

Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs?

Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs? Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs? Définitions : CQP, BPJEPS, DEUST et formation par alternance (Sources Wikipedia) Le CQP Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une certification

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

DUT GEA : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

DUT GEA : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DUT GEA : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Nature de la formation : Mention Niveau d'étude visé : BAC +2 Composante : Institut

Plus en détail

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Institut Régional de management en santé de l Océan Indien DOSSIER DE PRESSE 8 DÉCEMBRE 2014 OUVERTURE DE L IRMS-OI EN 2015 Sommaire 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

Mention : ECONOMIE, GESTION

Mention : ECONOMIE, GESTION Université : LICENCE Droit, Economie, Gestion Mention : ECONOMIE, GESTION Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Année : 2010-2011 Campus d'enseignement : Centre ville, Site Sainte-Marthe Adresse

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des entreprises de l'économie sociale et solidaire

Licence professionnelle Gestion des entreprises de l'économie sociale et solidaire Faculté des Sciences Economiques et de Gestion - IAE Licence professionnelle Gestion des entreprises de l'économie sociale et solidaire / Lieu de formation : Clermont-Ferrand Objectifs de cette licence

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS Master Langue Française Appliquée Finalité : Professionnelle et Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Classe terminale - Série STMG L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique S orienter Les supports du scénario Document 1 : la fiche d entretien ENTRETIEN INDIVIDUEL

Plus en détail

NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET

NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET «Amélioration et suivi de l insertion professionnelle des étudiants en situation de handicap» «Université Paul Cézanne, Président Marc Pena» jusqu au 31 décembre 2011 «Aix-Marseille Université, Président

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION 2012 MARNE-LA-VALLÉE / PARIS COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen objectifs Aujourd hui, sous l effet conjugué de la mondialisation

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015

AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015 AQUITAINE CAP MOBILITÉ PARTIR À L ÉTRANGER 16 SOLUTIONS POUR LA MOBILITÉ DES JEUNES 2015 POUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES Vivre une expérience à l étranger représente un formidable atout tant

Plus en détail

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-)

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-) ne i u d ra s e Lor d ai de s le al es gion t u é To il R e s n Co u en j e r t ê e ;I :-D ;) e n e in a r r Lo :-) :-O Édito Des projets plein la tête? Des coups de pouce pour étudier? Des envies de vous

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée qui a pour objectif de former en

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Accords du 11 décembre 2013, entre le Conseil national des missions locales, les entreprises et les OPCA

Accords du 11 décembre 2013, entre le Conseil national des missions locales, les entreprises et les OPCA Accords du 11 décembre 2013, entre le Conseil national des missions locales, les entreprises et les OPCA Le Conseil national des missions locales poursuit le développement des partenariats en faveur de

Plus en détail

L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR JUILLET 2012 L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MÉTHODOLOGIE Les résultats présentés dans cette étude sont le fruit d une enquête qualitative réalisée en mai-juin 2011 pour mieux cerner la pratique

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance.

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Un dispositif organisé dans une logique d'adaptation et d'individualisation, accessible aux personnes en situation de handicap,

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTREE EN FORMATION Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport

DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTREE EN FORMATION Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTREE EN FORMATION Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialité «Perfectionnement sportif» - Mention «Tennis» Centre de formation DEJEPS Ligue

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences du management de l Université Lille 1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Bureau d'études et conception technique de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Communication et Gestion des Ressources Humaines. Comptabilité et Finance d Entreprise NOVEMBRE 2013

Communication et Gestion des Ressources Humaines. Comptabilité et Finance d Entreprise NOVEMBRE 2013 Communication et Gestion des Ressources Humaines Comptabilité et Finance d Entreprise NOVEMBRE 2013 Après le Bac STMG S.T.S. (B.T.S.) I.U.T. (D.U.T.) 44 % 10 % UNIVERSITÉ (Licence 1) 20 % C.P.G.E. économiques

Plus en détail

6 points pour réussir

6 points pour réussir 6 points pour réussir votre contrat d Alternance Un contrat de travail qui vous engage et engage l entreprise 6 Points pour réussir votre contrat d Alternance S orienter Définir son projet professionnel

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Gestion et administration du personnel

Gestion et administration du personnel LICENCE PRO Gestion et administration du personnel Définition de la discipline La formation appréhendera l environnement juridique et social de l entreprise, permettra de maîtriser les outils statistiques,

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE. Cahier des charges. Développeurs sectoriels

APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE. Cahier des charges. Développeurs sectoriels APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE Cahier des charges Développeurs sectoriels l'union Européenne avec le Fonds Social Européen Page 1 SOMMAIRE I. Principes et objectifs

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Master Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement

Master Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement Ecole Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Energétique et Electronique Master Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement Qu est-ce que le Master QHSE? Une formation

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail