magazine UBS Des idées pour votre argent La Suisse reste compétitive en matière de savoir, page 8 Les Bancomats ont appris à parler, page 18

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "magazine UBS Des idées pour votre argent La Suisse reste compétitive en matière de savoir, page 8 Les Bancomats ont appris à parler, page 18"

Transcription

1 magazine Des idées pour votre argent UBS Offres attrayantes dès la page 27 Collectez des points et profitez-en ÉTÉ 2013 / NUMÉRO 3 PORTRAIT Rafael Hunkeler crée une entreprise à partir d un projet scolaire, page 6 FORMATION La Suisse reste compétitive en matière de savoir, page 8 ARGENT Les Bancomats ont appris à parler, page 18 CHEZ SOI Une maison individuelle fait sa mue, page 24

2 2 ÉDITORIAL THÈMES 3 La formation : matière première suisse! La Suisse a peu de matières premières. Pourtant, elle compte parmi les pays les plus innovants et prospères. Cela tient à sa situation au cœur de l Europe, à son ouverture sur le monde et à sa stabilité politique, mais surtout à son facteur de réussite numéro un : la formation. La connaissance et le savoir-faire sont nos matières premières! C est pourquoi nous avons créé l initiative de formation UBS en 2012, pour notre 150 e anniversaire. Nous nous engageons ainsi pour l avenir de la Suisse. Nous soutenons des projets favorisant l apprentissage et l acquisition de compétences. Le fil rouge de notre initiative de formation est l innovation. Nous finançons des chaires à l UBS Center for Economics in Society à Zurich, nous soutenons de jeunes entreprises, nous aidons des écoliers du secondaire à créer leur mini-entreprise (p. 6) et incitons des élèves du primaire à faire de la recherche (p. 13). Au cours des prochaines années, nous créerons 150 places d apprentissage et 150 places de stage pour étudiants. Chez UBS, la formation continue nous tient à cœur. Nous souhaitons, nous aussi, en savoir plus et nous développer. C est pourquoi nous proposons 1800 places de formation en Suisse. Nos collaborateurs disposent de programmes de formation à l UBS Business University. Tous nos conseillers clients passent une certification reconnue par l Etat et notre département Research leur fournit les dernières estimations sur les marchés. Ainsi, vous pouvez être sûr de bénéficier d une expertise et des conseils les plus avisés pour prendre vos décisions financières. Lukas Gähwiler CEO UBS Suisse Photos : Peter Hauser, Stephan Bösch, Gerry Amstutz Sommaire BIENVENUE 4 Jouer, apprendre et s amuser avec Topsy faits spécifiques à la Suisse AGENDA : FORMATION 6 Lumikick : une idée lumineuse 8 Mauro Dell Ambrogio : «En Suisse, la formation est au top!» 10 La Bibliothèque de l abbaye de Saint-Gall : un patrimoine universel 13 explore-it : bricoleur aujourd hui, ingénieur demain ENGAGEMENT 14 Mystérieuses mégapoles chinoises ARGENT 16 Eviter la «crise de prévoyance» 18 Un distributeur loquace BALADE 20 Ô doux Pays de Gruyère CHEZ SOI 24 Quand vient l heure de repousser les murs UBS KEYCLUB 28 Découvrir Berne 32 KeyClub estore 36 Les conseils œnologiques d Alberto Russo 8 Avantage à la formation en Suisse Mauro Dell Ambrogio, secrétaire d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation, explique quelles aptitudes nous devrions acquérir aujourd hui afin de rester compétitifs. 16 Prévoyance : bon à savoir 20 Douceurs de la Gruyère

3 4 BIENVENUE Jouer, apprendre et s amuser avec Topsy Trophée Topsy : «Les enfants ont tout à gagner à épargner», selon Eva l écureuil, Pic-Pic le pivert, Topsy et Bobby le blaireau. Apportez vos économies chez UBS, les enfants, et recevez un cadeau. I l habite dans une cabane et adore surprendre ses amis. Vous l avez deviné, c est Topsy, le renard rusé d UBS. Les enfants peuvent retrouver son univers sur le portail Topsy et l App ipad Topsy. Ils y découvriront des jeux, des vidéos dignes d Hollywood, des illustrations à colorier et des livres audio de Marius Tschirky, auteur pour la jeunesse. Les enfants apprendront beaucoup en s amusant et trouveront une offre adaptée à leur âge. Eva l écureuil dans votre agence UBS Topsy et ses amis ne sont pas seulement virtuels : on peut également les toucher dans l agence UBS la plus proche. Quand un enfant dépose le contenu de sa tirelire sur son compte UBS, il reçoit une vignette à coller sur sa carte, ainsi qu une peluche. Topsy et ses amis Bobby le blaireau et Eva l écureuil sont à disposition des enfants (dans la limite des stocks disponibles). Pic-Pic le pivert les rejoindra en août. Apprendre à gérer son argent Le grand trophée Topsy est organisé tout au long de l année 2013, durant la - quelle les enfants pourront collectionner les quatre personnages. En déposant leurs économies à la banque, ils apprendront que s occuper de son argent, ça rapporte. Les cartes de collecte pour le trophée Topsy sont disponibles gratuitement chez UBS. Les proches effectuant un versement sur un compte d épargne jeunesse ou un compte de fonds de placement UBS pour les enfants reçoivent également les vignettes et les peluches. Téléchargez l App ipad Topsy et explorez le portail Topsy sur Illustration : Raffinerie Gérer son compte en nomade Où que vous soyez, le guichet UBS le plus proche se trouve au bout de votre index. Car avec l App pour smartphones UBS Mobile Banking, vous pouvez accéder à vos comptes et cartes de crédit, ainsi qu à vos dépôts et portfolios. Vous pouvez également numériser vos bulletins de versement et effectuer vos paiements. Facilitez le traitement de vos factures. Par ailleurs, UBS vous informe de la réception de paiements ou de trans actions de carte de crédit, par SMS ou par . Enfin, nous développons sans cesse des fonctions et services qui simplifieront votre quotidien. Pour en savoir plus sur les UBS Online Services : Les smartphones se muent en guichets mobiles. Collectez des points pour votre prévoyance Les fonds permettent de profiter des marchés boursiers. Jusqu au 31 août, vous pouvez optimiser votre prévoyance et collecter de précieux points UBS Key- Club. Par tranche de 1000 francs versés d ici là d un compte UBS Fisca vers un fonds de placement UBS Vitainvest, vous recevrez 3 points KeyClub (max. 100 points). Vos opportunités de rendement sont bien plus prometteuses avec un fonds UBS Vitainvest qu avec un compte d épargne. Vous pouvez choisir librement votre stratégie de placement ainsi que le montant des versements et acheter des parts sans avoir à verser de commission d émission. A la retraite, rien ne vous oblige à vendre vos parts UBS Vitainvest ; il vous suffit de les transférer gratuitement vers votre dépôt titres UBS. Pour en savoir plus sur UBS Vitainvest : Ça se chiffre! francs Rarement utilisé pour régler un achat en magasin, la coupure de 1000 francs représente pourtant env. 60 % du flux de billets de banque en Suisse (60 mia de francs). Seul le Japon dispose d un plus grand nombre de coupures en circulation per capita. Le billet de 1000 francs arrive en seconde place des coupures les plus onéreuses du monde. Le billet de dollars singapouriens prend la tête du classement (env francs suisses). 26% Un bon quart de la population suisse ignore quelle est la caisse de pension qui gère ses avoirs. Un phénomène particulièrement marquant chez les moins de 42 ans. 38 % des personnes concernées ignorent le montant de leur 2 e pilier. Voici ce qui ressort d un sondage représentatif mandaté par Axa Investment Managers (état 2012) faits Il y a 50 ans, les économistes d UBS ont, pour la première fois, compilé des données intéressantes concernant la Suisse et ses cantons, sous forme d une brochure intitulée «La Suisse en chiffres». Depuis lors, cette publication jouit d une grande popularité auprès des écoliers et autres personnes intéressées. Sa nouvelle édition présente, cette fois-ci, 2000 faits en rapport avec l économie suisse. Commandez gratuitement la publication actuelle «La Suisse en chiffres» en envoyant un courriel à

4 6 AGENDA : FORMATION 7 Young Enterprise Switzerland (YES) offre la possibilité aux écoliers de s essayer au monde de l entreprise de façon ludique. Odyssée d un ballon fluo Le ballon de foot fluorescent de Rafael Hunkeler a fait date une aubaine pour se frotter au monde des affaires. Caspar Heer (texte) et Basil Stücheli (photo) UBS MAGAZIN SOMMER 2013 J uché sur son boguet, c est ainsi qu il se présente avant de se rendre à l entretien, tout en jonglant avec son ballon. Rafael Hunkeler, 16 ans, est écolier et dirige une startup au nom évocateur : Lumikick. Tout a commencé au bord du lac un soir d été. Rafael et ses copains jouaient au football mais, par manque de luminosité, ils ne distinguaient plus le ballon dans la pénombre. «Je me suis alors souvenu de ces étoiles qui pendaient au-dessus de mon lit d enfant», dit Rafael Hunkeler, tout sourire. L idée était née : un ballon fluorescent, visible dans l obscurité. Plus efficace qu un examen de math L idée de de Rafael allait se transformer en un projet scolaire, dans le cadre de sa branche principale économie et droit : «Nous avons créé une entreprise à cinq personnes pour fabriquer, commercialiser et vendre des ballons lumineux», explique le jeune homme. Ils ont bénéficié du soutien de Young Enterprise Switzerland (YES), qui a récompensé le projet, un des meilleurs présentés en Suisse centrale. Principal contributeur de cette organisation à but non lucratif, UBS a encore renforcé son engagement en 2012, dans le cadre de l initiative UBS pour la formation. Par des formations pratiques telles que la création d une entreprise réelle, YES permet aux jeunes de découvrir les rouages du monde des affaires. Et quel profit le patron de Lumikick en a-t-il tiré? «Ce projet m en a plus appris que n importe quel examen de math», lance Rafael. «Ce qui m a surpris, c est le nombre de paramètres à respecter pour passer de l idée au produit commercialisable : il faut du savoirfaire technique, de la persévérance, un sens de la négociation et de l organisation. Et, bien sûr, une certaine dose de créativité. Seul, je n y serais jamais arrivé. Nous formons une équipe très complémentaire.» Et puis, le destin nous a donné un coup de pouce : en achetant nombre de ballons chez SportXX à Sursee (LU) pour les repeindre, ils ont éveillé la curiosité du gérant du magasin, aussitôt convaincu. Aujourd hui, SportXX est également de la partie : le ballon Lumikick va être intégré dans l assortiment de la filiale de Sursee d ici à la fin de l année au plus tard. Plus d infos sur l organisation YES, soutenue par UBS, sur le site L initiative UBS pour la formation englobe des projets visant différentes catégories d âge. Au niveau primaire et secondaire, UBS soutient également les projets explore-it et Zeitmaschine.TV. Pour en savoir plus : Question d argent Premier salaire Il y a trois ans, j ai tâté du publiportage. Bilan : un maigre salaire et des séances de fitness gratuites. Investissement Mon meilleur investissement, c est mon boguet orange : un Puch Maxi N d origine et qui fonctionne à merveille. Et en cas de pépin, j aime bien, de toute façon, mettre les mains dans le cambouis. Banque Ma première banque était une tirelire en forme de tortue : je lui ai confié toutes mes pièces pendant des années. Et j ai fini par les échanger contre des cartes Pokémon.

5 8 AGENDA : FORMATION 9 «En Suisse, la formation est au top!» La pratique avant la théorie : les écoliers de primaire d Igis (GR) touchent littéralement à la technique et aux sciences naturelles. Mauro Dell Ambrogio, secrétaire d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation, explique l importance du savoir en Suisse. Stephan Lehmann-Maldonado (texte) et Flurina Rothenberger (photo)

6 10 AGENDA : FORMATION M auro Dell Ambrogio, qu avezvous appris récemment? J en apprends chaque jour, grâce à ma fonction. Le dialecte bernois, entre autres. Ce n est pas une sinécure pour un Tessinois, mais je le comprends déjà fort bien. 11 «L énergie rend mobile» : à Igis, les élèves de 4 e construisent un véhicule électrique avec le matériel fourni par explore-it. Pourquoi la formation est-elle importante pour la Suisse? Notre pays n a pas beaucoup d autres ressources qu une main-d œuvre bien formée. Selon l étude Pisa, les Chinois apparaissent comme des élèves modèles et les Suisses seraient plutôt des cancres. Où serons-nous dans dix ans, en matière de formation? La Suisse ne se débrouille pas si mal au sein du comparatif Pisa, surtout si l on tient compte du défi que représente le très grand nombre d écoliers issus de l immigration. La Suisse sera toujours aux avant-postes dans dix ans. Pourtant, nous manquerions de spécialistes, que nous allons donc chercher à l étranger. Ferionsnous fausse route? En tant que pays hautement industrialisé, nous avons besoin de nombreux spécialistes. Fort heureusement, le choix de la formation est libre. Personne ne peut obliger qui que ce soit à suivre les «bonnes» formations. Il me semble donc important de former au mieux un maximum de gens. Faudrait-il révolutionner quelques apprentissages? Certaines branches, p. ex. l informatique, évoluent à une telle vitesse qu il est difficile d en couvrir les besoins actuels C est plutôt d évolution permanente dont nous avons besoin. Et là, nos associations professionnelles font du très bon travail. L évolution, cela suppose aussi que des métiers disparaissent pour laisser la place à d autres. Et quel métier les jeunes devraientils apprendre aujourd hui? Un métier qui les comblera. Ils feront alors forcément du bon travail. Peu importe le Photos : Saint-Gall, bibliothèque de l abbaye, Cod. Sang. 1395, p. 41, Cod. Sang. 911, p. 42 (www.e-codices.unifr.ch) métier, ce qui est exigé, c est de la flexibilité, de la pensée rhizomatique, des connaissances linguistiques et la formation continue. Et cela ne va pas changer de sitôt. Car ces aptitudes sont des facteurs de réussite dans la société et dans le monde du travail. Depuis la crise financière de 2008, les apprentissages bancaires ont encore plus la cote. Tous ces banquiers ont-ils un avenir en Suisse? C est le marché qui répondra à cette question. Nous saurons alors s il s agit ou non d un phénomène de mode. Certains experts regrettent que nous formions moins de bacheliers que la France, p. ex. D autres soulignent les mérites du système dual de formation. Qui a raison? Il faut faire attention avec ces comparaisons. Maturité professionnelle et maturité gymna- Un patrimoine universel 410 apr. J.-C. 790 La bibliothèque de l abbaye de Saint-Gall est la plus ancienne de Suisse. Elle possède des ouvrages d une valeur inestimable. Depuis 2005, un grand nombre de ces écrits sont aussi accessibles en ligne. UBS a soutenu la numérisation et présente un aperçu de la collection. Sur vous pourrez découvrir un entretien exclusif réalisé avec le professeur Ernst Tremp, bibliothécaire de l abbaye. Vous trouverez la bibliothèque numérique de l abbaye de Saint-Gall sur Ancienne traduction de la Vulgate La Vulgate latine a été pendant 1000 ans le texte biblique de référence en Europe occidentale. Les fragments de la Vulgate de Saint- Gall remontent à l an 400. Cod. Sang Plus ancien livre en allemand L Abrogans a été écrit à la fin du VIII e siècle. Certains mots sont encore compréhensibles pour le lecteur actuel. Cod. Sang. 911

7 12 AGENDA : FORMATION 13 siale confondues, nous n avons pas à rougir du nombre de diplômés à l échelon international. En tout cas, notre système présente des avantages. L apprentissage professionnel mène de très nombreux jeunes vers des secteurs éco nomiques qui offrent des débouchés. De ce fait, nous n avons ni gigantesques universités, ni chômage massif des jeunes. L initiative UBS pour la formation soutient entre autres l UBS International Center of Economics in Society à l Université de Zurich et offre de nouvelles opportunités de formation. Quelle importance cette initiative a-t-elle pour la Suisse? Elle montre qu une entreprise d un grand poids économique s engage en faveur du partenariat public-privé et de la formation professionnelle duale. Si le secteur bancaire suisse souhaite rester compétitif, il doit effectivement pouvoir s appuyer sur un acquis scientifique d exception et des professionnels de haut niveau. D autres entreprises auraient-elles intérêt à suivre l exemple d UBS ou est-ce que cela pourrait nuire à l indépendance de la recherche? Les exemples de collaboration entre écoles supérieures et entreprises sont légion. Cette collaboration est souvent ciblée, l objectif étant de produire des résultats tangibles. D où l importance de préserver la liberté de l apprentissage et de la recherche et de promouvoir la vérité scientifique. J en suis convaincu, les partenaires économiques comprennent le bien-fondé de cette approche et y voient même la condition du succès commun. Les hautes écoles se font mutuellement concurrence à l échelon international. Comment les uni versités suisses devraient-elles se positionner? Nos universités doivent continuer à pratiquer une forte concurrence nationale. Cela ne peut que les renforcer sur la scène internationale, où certaines ont une carte à jouer dans plusieurs domaines, d autres peut-être juste dans l une ou l autre niche. Quels sont, selon vous, les plus grands défis à relever dans le domaine de la formation en Suisse? Nous devons faire en sorte que notre système de formation puisse continuer à s adapter à l évolution des connaissances et des besoins. Contrairement à ce qui se passe dans d autres pays, les changements ne doivent pas venir d en haut mais «d en bas». Une politique de formation n est pas superflue, mais nos enseignants, nos formateurs et nos professeurs connaissent notre système mieux que quiconque. Plus d infos sous : Expert en chef de la formation Mauro Dell Ambrogio, 60 ans, dirige le Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation (SEFRI) depuis janvier Auparavant, il a été CEO, commandant de police, juge de district, président de conseil d administration, membre du Grand Conseil et directeur de la HES de la Suisse italienne (SUPSI). Illustration (portrait) : Elizabeth Traynor Photos : Saint-Gall, bibliothèque de l abbaye, Cod. Sang. 1092, Cod. Sang. 53, recto de la couverture (www.e-codices.unifr.ch) Photos : Saint-Gall, bibliothèque de l abbaye, Cod. Sang. 359, p. 5, Cod. Sang. 586, p. 230 (www.e-codices.unifr.ch) Bricoleur aujourd hui, ingénieur demain L association explore-it cherche à promouvoir la technologie et les sciences naturelles auprès des enfants. Grâce notamment au soutien d UBS. Bûcher avec plaisir : à Igis, les élèves de 4 e viennent de réussir une expérience. Ferrari, Maserati, Lamborghini, les noms sont prometteurs. Les roues sont en carton, la coque est en polystyrène. Les élèves de l école primaire d Igis (GR), travaillent sur ces «bolides» depuis quelques semaines. Essais obligent, on les croise régulièrement dans les couloirs du bâtiment classé. A la cour de récréation également. «Aujourd hui, nous allons transformer l engin en véhicule électrique», avance le professeur, Marc Arms. Ses élèves de sixième ne se font pas prier. Ils étudient tout de suite les plans et échangent leurs idées. Par binôme, ils ouvrent une boîte en carton et en trient le contenu. La boîte de matériel «L énergie rend mobile» d explore-it comporte tous les éléments nécessaires pour construire un véhicule électrique. «Ça me plait de pouvoir inventer quelque chose. Avec le moteur, c est encore plus amusant», lance un écolier, qui est en train de couper un câble à la bonne longueur. D autres montent des accus sur le véhicule ou préparent les contacts magnétiques. De temps à autre, les enfants vont voir où en sont leurs camarades écoliers curieux Ces douze élèves de sixième font partie des écoliers qui, dans toute la Suisse, travaillent sur les modules d explore-it, encadrés par 800 enseignants. A Igis, c est Petra Seifert, maîtresse de primaire, qui a pris le projet à bras-le-corps. Elle se rappelle : «Quand il était question de technique, la plupart des enfants se mettaient à bailler.» La matière leur paraissait trop abstraite. C est pourquoi Petra Seifert a préféré se rabattre sur la pratique. Non sans raison, car explore-it propose un apprentissage d un nouveau genre. «Inventer quelque chose, voilà ce qui plait aux enfants», dit-elle, convaincue par le concept. «Et quand cela fonctionne, ils sont aux anges.» Curieux, les élèves finissent également par s intéresser aux forces naturelles. «Et le corps enseignant en fait de même», admet-elle avec son collègue Marc Arms. Les véhicules électriques des élèves de sixième prennent forme. Et les filles ne sont pas en reste. «Nous sommes tout aussi capables», disent deux écolières, à la recherche du meilleur emplacement pour la batterie. A peine les premiers véhicules se mettent-ils à circuler qu un élève demande s il ne pourrait pas monter un deuxième accu sur «sa Ferrari». Une motorisation «dopée», l idée plait. Petra Seifert ne cache pas son enthousiasme : «Ces enfants sont les ingénieurs de demain.» explore-it encourage les élèves de primaire à s intéresser à la technique, aux sciences et aux innovations. Du matériel idoine est ainsi mis à la disposition des écoles. UBS soutient explore-it dans le cadre de l initiative UBS pour la formation. Plus d infos sur 819 Ancien plan de construction Le plan de l abbaye de Saint-Gall, qui date de l an 819, n a jamais été entièrement réalisé. D où son intérêt majeur pour les chercheurs. Cod. Sang Premier artiste suisse Vers l an 894, Tuotilo sculpta les couvertures en ivoire de l Evangelium Longum. Ce moine saint-gallois est le premier artiste suisse répertorié spécifiquement. Cod. Sang à 925 Plus ancien livre de musique complet Le Cantatorium de Saint-Gall est un recueil de chants daté de l an 925. Il passe pour être une source majeure pour le chant grégorien. Cod. Sang. 359 XV e siècle Première sainte Ce dessin à la plume coloré est la plus ancienne image de Wiborada, une sainte saint-galloise. Elle a été la première femme sanctifiée à Rome. Cod. Sang. 586

8 14 ENGAGEMENT 15 Mystérieuses mégapoles chinoises Les guerriers de terre cuite nous font découvrir des métropoles chinoises méconnues. Lukas Hadorn (texte) et Christian Robinson (illustration) X i an n est pas qu une ville de province, située non loin du mausolée de l empereur Qin, célèbre pour ses guerriers de terre cuite. Pendant des siècles, Xi an a été la capitale de l Empire et compte aujourd hui 5 millions d habitants. Selon les spécialistes, elle fait partie des villes qui forgent l avenir de la Chine. Des villes dont on connaît à Vedettes de la croissance : ce graphique illustre, selon l ONU, le potentiel démographique de certaines métropoles chinoises d ici à l an Site des guerriers de terre cuite Xi an (+ 44 %) Haut-lieu du pot-au-feu Chengdu (+ 56 %) Chongqing (+ 40 %) peine le nom, mais qui s érigent en véritables mégapoles. On pense notamment à Guangzhou (Canton) ou à Shenzhen, deux grands centres industriels situés dans le delta de la rivière des Perles. A elles seules, ces deux villes comptent plus de 20 millions d habitants. Et bientôt 40. Avec d autres villes de la région comme Huizhou, Foshan ou Zhaoqing, elles sont Ville des ateliers Guangzhou (48 %) Venise de l Orient Suzhou (+ 81 %) Shenzhen (52 %) Port et métropole commerciale Tianjin (+ 40 %) Rendez-vous des travailleurs migrants Hefei (+ 79 %) Nœud ferroviaire Wuhan (+ 43 %) appelées à fusionner pour former une gigantesque mégalopole. L objectif? Accélérer les processus politiques, renforcer le tissu économique et simplifier la vie des habitants. Le gouvernement chinois a des visées similaires à l ouest, où il entend réunir Chongqing et Chengdu en une seule et même région économique. Avec 10 millions d habitants, Chongqing compte parmi les plus grandes villes au monde. Le secteur administratif regroupe presque 30 millions de personnes. La ville est une vitrine de la «Mise en valeur de l Ouest», un programme de soutien lancé il y a dix ans en faveur des provinces sous-développées à l intérieur des terres. Chengdu, quant à elle, s impose comme site de production high-tech. Le géant de l informatique Intel y assemble ses processeurs. Dans le Nord, un projet identique a vu le jour : le «Bohai Economic Rim». Cette région économique englobe Pékin, mais également la ville de Tianjin, à 120 km. Selon les projections du McKinsey Global Institute, Tianjin devrait afficher la quatrième plus forte croissance économique entre 2007 et 2025, après New York, Pékin et Shanghai. La population pourrait alors passer de 8 à 12 millions d habitants, propulsant Tianjin parmi les 30 plus grandes villes au monde à l horizon Idem pour Wuhan : ce creuset industriel de la Chine centrale verra sa population bondir de 9 millions à 13 millions d ici à l an En 2012, pour la première fois, plus de la moitié des 1,3 milliard de Chinois vivait en ville. Dix ans plus tôt, ils étaient encore deux tiers à vivre à la campagne. Selon l ONU, la Chine comptait 94 villes de plus d un million d habitants en Plusieurs douzaines les rejoindront dans les quinze prochaines années. A Hefei, la capitale de la province défavorisée d Anhui, la population devrait bondir de 80 % entre 2010 et 2025 pour atteindre les 5 millions. Appelée la «Venise de l Est» en raison de ses canaux, la ville de Suzhou, près de Shanghai, accuse même une croissance de 81 %. Avec un chiffre de 45 %, Shanghai arrive loin derrière. L exposition «Qin L empereur éternel et ses guerriers de terre cuite», parrainée par UBS, se déroule jusqu au 17 novembre 2013 au Musée d Histoire de Berne. Rendez-vous en page 31 et sur pour en savoir plus.

9 16 101,4 % Degré de couverture des caisses de pension de droit public ARGENT Eviter la «crise de prévoyance» A la quarantaine, un nouveau départ est envisageable. Mais sans sacrifier la prévoyance. Nils Aggett (texte) et Raffinerie (photo) 77,2 % Degré de couverture des caisses de pension de droit public à capitalisation partielle 110,1 % Degré de couverture des caisses de pension de droit privé Réserve : plus le degré de couverture est élevé, meilleur sera le taux de rémunération du capital. Source : situation fin mars 2013, moniteur des caisses de pension Swisscanto Illustration (portrait) : Elizabeth Traynor P restations de la caisse de pension lors d un changement d emploi quelle importance? Ces prestations, c est un peu comme un supplément de salaire. La loi impose à l employeur de financer la moitié de la partie épargne et de l assurance de risque de la caisse de pension. Mais beaucoup d entreprises se montrent plus généreuses, en assurant au-delà de la partie obligatoire et en prenant en charge une part supérieure à 50 %. Et moins l employeur prélève sur le salaire assuré pour financer le 2 e pilier, plus votre salaire net est élevé. En outre, plus vos cotisations à la caisse de pension sont élevées, plus les prestations ultérieures le seront. Le degré de couverture de la caisse de pension (rapport entre les avoirs et les engagements) joue également un rôle important. Les caisses saines affichant un degré de couverture supérieur à 100 % rémunèrent mieux leur capital d épargne. Au sein des caisses de pension, grandes peuvent être les différences pour les rentes de veuf ou de veuve ainsi que les rentes AI. Activité indépendante, me voilà! Dois-je demander à percevoir ma prestation de libre passage? Se faire verser son capital vieillesse par anticipation, c est courir le risque de se retrouver plus tard sans le sou, surtout si la société créée ne marche pas. A la retraite, vous n auriez alors droit qu à la rente AVS. Si vous optez malgré tout pour le versement anticipé, vous devez recevoir d abord la confirmation de l office cantonal des assurances sociales que vous exercez bien une activité indépendante à titre principal. Vous pouvez alors demander à votre caisse qu elle vous verse la prestation de libre passage. Cette demande doit être transmise par écrit l année où vous devenez indépendant. Si vous êtes marié, votre conjoint doit donner son accord écrit. En cas de versement anticipé, il est conseillé de s assurer contre les risques d accident, de 17 maladie, d invalidité et de décès. Il faut également reconstituer une épargne vieillesse, via le pilier 3a (UBS Fisca) p.ex. Les indépendants peuvent y consacrer jusqu à 20 % de leur revenu annuel (maximum francs). De plus, il est souvent possible de s affilier à l institution supplétive du 2 e pilier ou de souscrire à une solution sectorielle. Un rachat dans la caisse de pension est-il intéressant? Cela dépend de vos besoins et de l «état de santé» de votre caisse. Si son degré de couverture est très inférieur à 100 %, mieux vaut postposer le rachat. Le rachat dans la caisse de pension est déductible du revenu imposable. Plus votre revenu imposable et votre fortune sont élevés, plus l effet fiscal sera important. Il est également intéressant d échelonner les versements pour contrer la progressivité de l impôt. Si vous souhaitez obtenir le versement ultérieur en capital des avoirs de prévoyance, vous devrez avoir effectué le rachat au moins trois ans avant. Si une retraite anticipée vous intéresse, la somme de rachat possible augmente dans certaines caisses. Vous devez donc planifier votre éventuel rachat et vérifier dans quelle mesure il améliore les prestations. Les différences entre les caisses sont énormes. Des questions sur la prévoyance? Ecrivez à Optimisez votre prévoyance avec UBS Vita- invest et collectez des points KeyClub plus d infos en page 5 et sous L expert en prévoyance Nils Aggett est responsable du secteur Pension Services et des questions de prévoyance chez UBS. Dans le magazine UBS, il répond à une série de questions sur la prévoyance.

10 18 ARGENT Un distributeur loquace Les Bancomats ont appris à parler. Marc Lustenberger (texte) et Nicholas Blechman (illustration) A u début, c était difficile et les distributeurs de billets m ont vraiment posé problème. Je me retrouvais souvent sans argent», se rappelle Ankica Kössig. Elle a perdu la vue du jour au lendemain. A l âge de 50 ans, elle a donc dû se réinventer. Comment se repérer avec une canne blanche? Comment lire un clavier avec les doigts? Comment retirer de l argent? Ankica Kössig peut encore lire certaines choses à la loupe mais les caractères ne sont pas toujours assez grands sur les écrans. De nos jours, impossible de se passer des Bancomats. Il faut donc qu ils puissent être utilisés par tout un chacun. En Suisse, personnes ont un handicap visuel et d entre elles sont totalement aveugles. Les personnes âgées sont concernées au premier chef. Et la tendance va croissant. Plus de 500 automates mis à jour Jusqu à présent, il était difficile, voire impossible pour un malvoyant d utiliser un distributeur conventionnel. UBS l a bien compris. «Les appareils parlants vont me simplifier la vie», dit Ankica Kössig. Cet été, UBS mettra en service plus de 500 automates à fonction vocale pour aider les malvoyants à effectuer leurs opérations. Ankica Kössig a contribué au développement du nouveau système. «Il était important pour nous de tester les nouvelles fonctions en compagnie d une personne concernée», explique Corinne Kaiser, responsable du projet chez UBS. «Bienvenue chez UBS. Pour retirer de l argent, pressez la touche 1». Voilà ce que l on entend en branchant ses écouteurs. On peut même obscurcir l écran. Discrétion assurée donc. Retrait ou versement d argent, consultation de solde, changement de code, l automate guide l utilisateur pas à pas. En quatre langues. Les clients entrent leurs instructions via le clavier tactile. Les chiffres, ils les sentent du bout des doigts. Extérieurement, les nouveaux Bancomats ne sortent pas du lot. Un pictogramme de casque attire néanmoins l attention sur leurs fonctions spécifiques. «Ces appareils sont guère plus chers mais ils offrent une grande valeur ajoutée», explique Roland Hallauer, responsable des guichets et des automates chez UBS. La banque reconfigure ses 300 agences. Une plus-value pour les clients. Les personnes handicapées bénéficient ainsi elles aussi d un service optimal. Les Bancomats parlants attestent de cette stratégie. Des Bancomats polyvalents Chaque année, 190 millions de billets sont retirés et 60 millions versés auprès des automates UBS. Les billets les plus souvent distribués sont ceux de 100 francs ; chez les jeunes, c est le billet de 20 qui a le plus la cote. Le montant moyen des retraits est de 340 francs. Celui des versements, de 2300 francs. UBS dispose environ de 900 automates en Suisse. 40 % d entre eux autorisent les versements. En 2012, à environ reprises les clients ont oublié de retirer leur argent d un automate UBS. Les billets ont été conservés par la machine et leur montant a été recrédité. 19

11 20 BALADE 21 Idyllique : quand on porte le regard sur les prés qui entourent le château de Gruyères, âgé de 800 ans, le temps suspend son vol. Ô doux Pays de Gruyère Du cacao au pied des Préalpes : le chocolat de Broc a conquis le monde, avec cet esprit de pionnier qui le distingue. Ueli Bischof (texte) et Stephan Bösch (photos) L es Aztèques l utilisaient comme moyen de paiement, les Espagnols l amenèrent en Europe et la cour du roi de France l appréciait pour ses vertus aphrodisiaques. Pendant des siècles, le cacao fut réservé à la noblesse. Le Pays de Gruyère a lui aussi joué un rôle dans sa conquête du monde. Aujourd hui, tablettes de chocolat quittent chaque jour l usine Cailler de Broc et personnes sont venues y déguster du chocolat en La success story de Cailler a débuté il y a plus de 100 ans. Ce qui peut paraître étonnant, car l usine installée dans ce village bucolique lové au pied des Alpes se trouve à dix mille kilomètres du Mexique, contrée d origine du cacao : alors, comment expliquer ce remarquable essor? Expérience : les retraités de Nestlé à Broc sont la mémoire vivante de la réussite économique autochtone. L une des explications réside dans la caillette de veau. Au XV e siècle, les fromagers de la Gruyère découvrent alors que la caillette de veau peut servir de base pour la présure. «Cela permet de fabriquer un fromage plus durable», explique Isabelle Raboud, con servatrice du Musée gruérien à Bulle. «Et d en faciliter le transport longue distance.» En 1740, la famille Remy témoigne : «Transport du fromage de Gruyère à Lyon, à dos de mulet et par bateau». Ils reviennent avec de la soie, des vêtements à la mode de Versailles et de l argent. Chaque année, des milliers de meules sont exportées, popularisant ainsi la matière première, le «lait de la Gruyère». La Suisse passe au vert L industrie du lait est favorisée par l avènement du transport ferroviaire au milieu du XIX e siècle. Les céréales peuvent désormais Elevage : le lait de vache était autrefois une source de prospérité dans la région. être importées à bas prix. «La Suisse passe au vert», explique Isabelle Raboud. «Le pays se convertit entièrement à l élevage». Le commerce avec la France est florissant mais connaît une fin brutale : en 1870, la guerre francoallemande éclate et la région a trop de lait et trop de main-d œuvre. La crise, facteur de créativité Cette crise constitue en premier lieu une opportunité pour Cailler. A l époque, l entreprise de Vevey fabrique du chocolat depuis plus de 50 ans, mais sans lait. Peu après, le grand pionnier du chocolat Daniel Peter, l époux de Fanny Cailler, réalise l impossible : combiner le lait et le chocolat. Daniel Peter reprend l idée de son ami et voisin Henri Nestlé : le lait concentré. Alexandre-François-Louis Cailler, petitfils du fondateur, construit l usine de Broc en

12 22 BALADE 23 Village féérique : Gruyères, autrefois le siège d un comté, invite à la promenade. Artisanat : une confiseuse prépare minutieusement des pralinés à l atelier de la Maison Cailler. Témoins du passé : à Broc, à quelques pas des industries modernes, un pont âgé de 500 ans enjambe la Sarine. Il offre une jolie vue sur l église de l ancien prieuré bénédictin Le site est idéal : le lait est disponible en grande quantité, l eau fournit l énergie pour la production et la population, qui souffre de la crise, est trop heureuse de trouver du travail à l usine. En 1912, la ligne de chemin de fer Bulle-Broc est inaugurée et le chocolat peut désormais être transporté dans toute la Suisse. Cailler croît et surmonte les guerres mondiales et la crise économique grâce à ses choix stratégiques et à la fusion avec Nestlé. Aujourd hui, elle est l une des marques de chocolat la plus vendue en Suisse. Les pionniers d aujourd hui L intérêt de l industrie alimentaire pour la région est resté entier : début 2012, la prestigieuse pâtisserie française Ladurée a ouvert une manufacture à Bas-Intyamon et la production est vouée à l exportation. Les unités de fabrication sont réunies au sein de la société Macaroon SA. Elles ne se visitent pas, la recette des macarons Ladurée étant bien gardée. David Holder, CEO et grand fan de la Suisse, à propos du choix du site : «J ai cherché un endroit approprié de Dubaï à l Europe orientale en passant par l Afrique du Nord. Le canton de Fribourg m a convaincu.» Le sucre remplacé par le stevia Nestlé a décidé, elle aussi, de continuer à investir dans la région. «Romont sera la 3 e unité de production de Nespresso», confie Eugenio Simioni, directeur général de Nestlé Suisse SA. «Ici, nous profitons du savoir-faire suisse et d une main-d œuvre qualifiée». 400 nouveaux emplois devraient dynamiser encore la région. A Fribourg, un autre maître chocolatier a su sortir son épingle du jeu : en 2012, Chocolats Villars a créé un chocolat pour le marché européen où le sucre a été remplacé par le stevia, un extrait de plante tropicale. Une innovation qui porte ses fruits. Aujourd hui, Villars exporte son chocolat à destination de 82 pays. Nous avons sans doute mis en exergue quelques-unes des raisons qui expliquent le succès de la Suisse romande dans ce secteur : les routes commerciales et le lait tout d abord, mais également les crises, facteurs d innovation, et les entrepreneurs qui ont su agir en conséquence. Malgré cela, la véritable recette du succès reste un mystère. Aussi mystérieuse que celle des macarons de Ladurée ou que le mélange à base de lait et de cacao des premiers chocolatiers. Découvrez la Gruyère avec UBS En 1481, Fribourg rejoint les rangs de la Confédération (premier canton francophone). UBS dispose de neuf agences dans la région fribourgeoise et y emploie environ 120 personnes, dont 30 apprentis. Rendez-vous dans votre agence UBS et demandez votre exemplaire de «La Suisse typique» publié par UBS et Suisse Tourisme. Vous y trouverez 100 suggestions d excursions faisant la part belle aux coutumes et aux traditions. Laissez-vous tenter par la Maison Cailler. Chaque billet adulte plein tarif accompagné d un bon UBS vous permet d obtenir une entrée gratuite supplémentaire. L entrée sera également gratuite pour les enfants. Télé chargez (download) votre bon sous :

13 Annexe : si la surface disponible le permet, une petite annexe 24 peut amener un surplus de luminosité. Suppression : les murs non porteurs peuvent être enlevés et voilà une nouvelle salle à manger. CHEZ SOI 25 Quand vient l heure de repousser les murs Annexes, surélévations, séparations : la plupart des maisons ont un potentiel d évolution pour accueillir plusieurs générations. Jürg Zulliger (texte), Marcus Gaab / Trunk Archive (photos) Surélévation : avec l ajout d un étage, les enfants disposeront d un surplus d espace. Ajout : pour parfaire l aménagement d un immeuble collectif, il est préférable d ajouter une salle de bain. S ur le Plateau, entre Berne et Soleure, le terrain de la famille Arn s étend sur plus de 2300 m 2. A entendre le vent qui souffle dans les arbres et les oiseaux qui gazouillent, le temps semble s être arrêté. Très répandues, les fermes traditionnelles inspirent aujourd hui de nouveaux usages. Erika Arn trouvait l entretien de la maison et du jardin de plus en plus contraignant. Les enfants partis, la maison lui paraissait trop grande. Pourtant, ses deux fils refusaient qu elle soit vendue et souhaitaient que cette merveilleuse propriété reste dans la famille. Une seconde famille dans la maison C est ainsi qu une solution ingénieuse fut trouvée suite à un concours d architecture. La maison individuelle (1968), construite par l architecte soleurois Peter Bühlmann, verra son bilan énergétique amélioré, mais restera en l état. Témoin du style architectural régional, elle évoque en effet l architecture moderne (Mies van der Rohe), par ses emprunts à l acier, au verre et au béton. Compte tenu de la surface du terrain, les Arn firent construire un petit pavillon en bois juste à côté. Conçue sur un seul niveau, sans obstacles et avec un toit plat, cette annexe est construite en bois et vitrée sur tout le tour. Le bâtiment semble accueillant, léger et transparent. Proximité et distance Il constitue désormais un havre pour les vieux jours d Erika Arn, tandis qu un de ses fils s est installé dans la maison principale avec son épouse et ses deux enfants. La proximité n empêche pas une certaine distance : «Je ne me suis pas transformée en nourrice pour autant. Et à l inverse, je n entends pas être à la charge de mon fils comme si j étais en maison de retraite», souligne Erika Arn. «Il y a plus de maisons individuelles en Suisse», explique Mariette Beyeler, architecte lausannoise. La plupart des logements sont conçus pour des résidents entre 35 et 50 ans. Et pourtant, l utilisation réelle va bien au-delà de cette tranche d âge. Du fait de leur ancienneté, les logements sont désormais souvent occupés par une seule ou deux personnes. Presque une personne sur trois entre 65 et 80 ans habite dans une maison individuelle, ainsi qu une sur cinq de plus de 80 ans. On peut s en réjouir, mais selon Mariette Beyeler «le volume bâti pourrait souvent être mieux utilisé au prix de quelques transformations. L espace habitable répondrait ainsi aux besoins des personnes âgées tout en offrant plus de place à la jeune génération.» La plupart des maisons offrent de nombreuses opportunités d installer un bâtiment supplémentaire sur le terrain, mais aussi de surélever ou d agrandir.

14 26 CHEZ SOI Situation du marché Nouvelle hausse des prix attendue Les prix de transaction réels (hors inflation) des appartements en propriété sont repartis fortement à la hausse en 2012, partout en Suisse. Le taux de croissance réel s élevait à plus de 7 % en moyenne, gonflé par la hausse de 11,6 % des prix dans la seule région de l arc lémanique. Avec 6,7 % de croissance, Zurich et la Suisse centrale s inscrivaient dans la moyenne, tandis qu en fin de classement, Berne et la Suisse du Nord-Ouest affichaient tout de même une hausse de 4,5 %. En dépit des conditions de financement favorables et de la demande dont bénéficie encore l immobilier, nous attendons des taux de croissance plus bas en Une correction des prix passera toutefois par des taux d intérêt normalisés. Progression en 2012 (en %) Quels sont les critères pour transformer une maison individuelle en un immeuble collectif? «Il s agit d être pragmatique dans la planification. Attention au risque de promiscuité!» prévient Mariette Beyeler. Même si la maison est partagée entre parents et enfants, l architecte conseille de dessiner les plans comme s il s agissait de louer le logement à des locataires inconnus. Cela inclut notamment deux entrées séparées, si possible avec occultation. Les espaces extérieurs individuels, qu il s agisse d un jardin ou d une terrasse, sont également importants. Logements en propriété flexibles Il en va autrement pour les immeubles à appartements qui ne peuvent pas être agrandis à l horizontale ou à la verticale. Il apparaît alors difficile de réorganiser le domicile au fil des phases de la vie. Mariette Beyeler voit une solution dans les appartements en propriété flexibles. Ces immeubles ne comptent pas plusieurs appartements par étage, mais un seul. Et idéalement, l escalier sera placé à l extérieur. Il est ainsi possible d accéder à chaque étage par deux entrées séparées. De plus, si les murs intérieurs ne sont pas tous porteurs, l appartement pourra supporter des travaux d aménagement en vue de sous-louer une partie ou de faire un appartement multigénérationnel. Ce concept architectural pourrait se présenter bientôt comme la véritable «maison du futur». Par rapport à un bâtiment neuf sur un emplacement identique, la reconversion des bâtiments existants est intéressante, même financièrement. L Hypothèque «renovation» UBS est conçue pour financer de tels projets. Et si vous prévoyez de rénover selon des critères d efficacité énergétique, UBS vous accorde une prime en liquide de 2500 à 8500 francs jusqu au 31 décembre Collectez des points et profitez-en Confiserie Sprüngli IKEA Qin Hôtel Schweizerhof Berne Spécial Berne Weltklasse Zürich Opéra de Zurich Wine&Dine Alberto Russo Mövenpick Wein Hôtel Allegro Woyzeck Jenůfa Starbucks Netatmo Sources : Wüest & Partner ; UBS WMR

15 KEYCLUB SPÉCIAL BERNE Berne Ville de tonnelles, de trésors et d histoires 29 l a i c é p S Berne! Une capitale à explorer «L exposition Qin L empereur éternel et ses guerriers de terre cuite vaut déjà en soi le déplacement. Une fois à destination, longez la rive de l Aar et découvrez les tonnelles de la capitale, le Palais fédéral, les bains fluviaux Marzili, le Parc aux ours et la Collégiale de Berne. De style gothique tardif, cette magnifique église est un édifice majeur de la vieille ville. Depuis 1983, elle est répertoriée sur la Liste du patrimoine mondial de l UNESCO. L escalier qui mène au clocher le plus élevé de Suisse comporte plus de 300 marches. Au sommet, une plateforme panoramique offre une vue somptueuse sur la ville, et par beau temps, sur l imposante chaîne des Alpes. Si vous appréciez les parcs floraux, rendez-vous au Jardin des roses : outre 220 espèces de roses, on peut y admirer de nombreuses autres fleurs. Question glamour, Berne est également bien lotie : la visite guidée «De Hollywood à Bolly wood» fait découvrir des lieux de tournage de films. Envie d en savoir plus? Vous trouverez ici d autres conseils pour organiser votre visite : page 30 (hôtels) page 31 (exposition Qin)

16 30 KEYCLUB SPÉCIAL BERNE 31 20% de rabais Hôtel Schweizerhof Berne & THE SPA Ö Offre 1 nuit en chambre double, upgrade inclus (base: standard), déjeuner Schweizerhof, entrée à l exposition Qin, 30 minutes de massage dos-nuque, taxe de séjour. Profitez-en 339 au lieu de 425 francs p. pers. Acompte à l aide de points KeyClub. Validité du 15 juillet au 14 octobre ou Travel Service Line % de rabais Hôtel Allegro À Berne Offre 1 nuit en chambre double, buffet déjeuner, départ tardif jusqu à 15 h, taxe de séjour. Profitez-en 120 au lieu de 160 francs p. pers. Acompte à l aide de points KeyClub. Validité du 15 juillet au 14 octobre 2013, sauf : du 17 au 23 juillet, du 21 au 25 août Des rabais dans plus d hôtels Vous pouvez payer avec des points KeyClub dans plus de 300 hôtels suisses, si vous réservez via la Travel Service Line ou sur Photo : gettyimages.com Exclusif Exposition Qin La Chine ancienne à l honneur Offre VIP Visite guidée, en petit groupe, de l exposition «Qin L empereur éternel et ses guerriers de terre cuite» au Musée d Histoire de Berne (durée : 1 heure), avec catalogue de l exposition, collation et visite libre par la suite, le tout pour 70 francs p. pers. (au lieu de 140 francs). Prévente, dates et informations complémentaires sous Offre prévente En échange de vos points électroniques, vous recevez dans l estore un bon d entrée utilisable sur Offre caisse du musée Vous pouvez payer l entrée à l exposition directement à la caisse du Musée au moyen de chèques KeyClub. Profitez-en Vous trouverez les détails des offres dans le KeyClub estore Validité L exposition dure jusqu au 17 novembre 2013.

17 32 KEYCLUB Votre vitrine dans le KeyClub estore Plus de choix, meilleure visibilité : en tant que client e-banking d UBS, vous pouvez recevoir vos points KeyClub par voie électronique et profiter d offres exclusives de partenaires KeyClub estore. Vous trouverez, ci-après, une sélection d offres. Pour en savoir plus Savourer Le café de Starbucks Offre Grâce à la Starbucks Card, payez sans argent liquide (jusqu à épuisement de votre avoir de 25 ou 50 francs) dans tous les restaurants Starbucks. Validez la Card en ligne et bénéficiez de boissons et de sirops gratuits. Disponible dans le KeyClub estore. 33 Habiter Embellir avec IKEA Offre Faites plaisir à quelqu un en lui offrant une carte cadeau IKEA, valable dans tous les magasins IKEA. Procurez-vous votre carte d une valeur de 50 francs dans le KeyClub estore. Nectars Les vins de Mövenpick Offre Découvrez les crus de Mövenpick Wein à prix préférentiels dans le KeyClub estore. Ces prix spéciaux sont réservés aux participants KeyClub dans la limite des stocks. Respirer Station météo urbaine Offre Observez la météo et la qualité de l air à la station météo Netatmo Urban, à l intérieur et à l extérieur. Les prévisions seront transmises sur votre iphone ou votre ipad. Disponible pour 205 francs dans le KeyClub estore. Photo Mövenpick : Oleg Zhukov Fotolia.com Informations rapides Comment profiter des offres? Pour ces offres, vous pouvez utiliser des points électroniques dans l UBS KeyClub estore. Ces offres peuvent être payées avec des chèques KeyClub papier. Ces motifs n / b représentent des codes QR. Si vous disposez d un smartphone avec l App adéquate, ces codes vous fourniront des informations sur les offres. Abonnez-vous à l estore Newsletter et découvrez les offres les plus récentes sous

18 34 KEYCLUB 35 Vos points KeyClub, c est de l argent comptant chez ces partenaires Payez avec votre carte de crédit UBS et collectez des points UBS KeyClub sous forme de chèques papier, de points électroniques, ou les deux à parts égales (50/50). Chaque point vaut un franc! Points electroniques Vous pouvez utiliser vos points KeyClub électroniques chez ces partenaires via le KeyClub estore sur : Apple Premium Reseller Ingenodata buch.ch cadeaux24.ch Confiserie Sprüngli euro26 Fleurop Helvetic Tours IKEA NOUVEAU Intersport Kuoni LeShop Manor Marché International MemberShop Mövenpick Wein Optimus Foundation ProCinema Reka Starbucks NOUVEAU Swiss avec Miles & More Swiss International Air Lines Swisscom Thalia.ch Zalando Chèques papier Vous pouvez utiliser vos chèques KeyClub papier chez ces partenaires : Vous trouverez les règles de collecte KeyClub à la page 43 et sur Illustration : Lina Müller Alpamare Bon Suisse du Livre Bongénie Grieder buch.ch Dipl. Ing. Fust EF Centres Internationaux de Langues Europcar euro26 H & M Helvetic Tours Intersport Kindercity Kuoni LeShop Loeb Manor Marché International MemberShop Mövenpick Wein Musée de l habitat rural Ballenberg Musée des Transports Le Musée Olympique Opéra de Zurich Optimus Foundation ProCinema Reka Pfister Meubles Suisse Tourisme Swiss avec Miles & More

19 36 KEYCLUB Alberto Russo est expert en vins. «Œnologie et poésie» de rabais Cépage, terroir, appellation Pour un non-initié, le langage des œnologues peut parfois sembler abscons. Un expert pourrait ainsi déclarer qu un vin se distingue en bouche par sa «texture soyeuse» ou une «finale boisée». Les arômes, eux aussi, sont cernés dans les règles de l art, avec des expressions très précises telles que «note de cassis», «note de muscade», voire même «note de latex». Devant une telle diversité de senteurs, l essentiel en fin de compte pour un viticulteur ou un dégustateur, ce ne sont pas tant les arômes qui se révèlent à eux que le fait qu un vin soit une source d inspiration. En matière culinaire, la recherche de la perfection doit englober le vin. Offre 25 francs de rabais pour tout achat à partir de 100 francs. Une sélection de 1200 vins pour tous les goûts! L acompte minimum est de 10 points. Profitez-en Indiquez le nombre de points KeyClub sous et finalisez la commande avec le code «UBS_Juli». Envoyez ensuite vos points KeyClub à : Mövenpick Wein AG Oberneuhofstrasse Baar Votre commande sera traitée dès réception de vos points. En cas d achat chez un Cellier Mövenpick, cette annonce a valeur de bon. Mot-clé Mövenpick Wein Validité Jusqu au 31 octobre L offre est valable pour une commande. Conseil Vous trouverez d autres offres de Mövenpick Wein sur

20 38 KEYCLUB % de rabais «Cook & Wine & Dine» avec Alberto Russo Offre Cuisinez un menu de 5 plats et savourez le résultat avec Alberto Russo. Pour chaque plat, ce sommelier de renom sélectionnera un cru adéquat. Profitez-en 160 au lieu de 178 francs p. pers.; acompte à l aide de points KeyClub. Le nombre de places est limité. Date Vendredi 11 octobre 2013 à Zurich, 18 h Vendredi 22 novembre 2013 à Bâle, 18 h Début de la prévente : mardi 20 août 2013, 10 h Réservation sur 18%de rabais Sublimes délices Offre Pour vos luxemburgerlis, vous avez le choix entre 3 variations (1. chocolat/vanille, 2. fruit et alcool, 3. fruit sans alcool) et 2 emballages cadeau (vert ou rose). Profitez-en Emballage cadeau avec 16 luxemburgerlis et carte de vœux : 30 au lieu de francs; emballage de protection thermique et envoi en courrier A inclus (suppl. pour l étranger). Acompte à l aide de points KeyClub. Validité Jusqu au 31 octobre 2013.

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIèRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance Réjouissez-vous de l avenir Prévoyance Prévoyance : l essentiel en quelques minutes... Prévoyance Sommaire Introduction 4 Le système de prévoyance suisse 6 La prévoyance liée 8 La prévoyance libre 12 Principales

Plus en détail

Paquets bancaires et produits individuels

Paquets bancaires et produits individuels a b Paquets bancaires et produits individuels Prestations et prix pour la clientèle privée, valable à partir du 15 juin 2015 Page UBS Generation 2 UBS Campus 3 UBS Young Professional 4 UBS Individual 5

Plus en détail

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs, 2 Zurich-Opfikon, janvier 2011 Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Avec votre retraite, c est une nouvelle tranche de vie qui commence. Vous avez maintenant l occasion de réaliser certains de

Plus en détail

OFFRES DE SÉMINAIRES

OFFRES DE SÉMINAIRES OFFRES DE SÉMINAIRES toute occasion est bonne pour se retrouver qu il s agisse de travailler ou de faire la fête! «C est véritablement un plaisir et une expérience d être client au l Hotel Schweizerhof

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

Payer, épargner, prévenir

Payer, épargner, prévenir Payer, épargner, prévenir 1 sommaire Compte courant et internet-banking page 2 Compte d'épargne page 3 TerZo (pilier 3a) page 7 Compte de libre passage page 10 Part ordinaire page 12 1 Compte courant et

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR?

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? Planification fiscale et successorale Mackenzie Auparavant, lorsqu une personne quittait un emploi

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valables à partir du 1 er janvier 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Paiements, épargne, placements et prévoyance

Paiements, épargne, placements et prévoyance Paiements, épargne, placements et prévoyance Cherchez-vous un produit taillé à votre mesure? Aperçu de nos comptes et de nos cartes. PAIEMENTS Compte privé Compte privé avec E-Set Clientèle concernée Impôt

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus.

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Epargne Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 11:50:55 Uhr Et les rêves d enfant deviennent réalité. Epargne jeunesse avec la bank zweiplus. Cher investisseur,

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

KAR-G-1239 Conseiller Vacances Gourmet Inclusive P

KAR-G-1239 Conseiller Vacances Gourmet Inclusive P Centres de villégiature et spas romantiques, d une élégance décontractée, pour adultes seulement. Le choix idéal pour un goût classique du Mexique authentique. Centres de villégiature et spas magnifiquement

Plus en détail

Payer sans espèces et sans souci!

Payer sans espèces et sans souci! MasterCard et Visa Payer sans espèces et sans souci! Votre carte offre des prestations séduisantes au quotidien et en voyage. card services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Offre. Individualisée.

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valable à partir du 1 er septembre 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

10 Savoir investir en Bourse avec Internet

10 Savoir investir en Bourse avec Internet INTRODUCTION Avec près de 7 millions de Français actionnaires en 2007, l investissement boursier est devenu depuis quelques années un important moteur de l épargne nationale. Dans un pays relativement

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE IMMObILIER // dossier dossier arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE 66 // 67 market.ch - mai 2012 Aurélia Brégnac L attractivité de l Arc lémanique n est plus à démontrer. De Genève à Montreux,

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

Un mode de paiement avec plein d avantages pour vos achats et vos voyages

Un mode de paiement avec plein d avantages pour vos achats et vos voyages MasterCard ou Visa Un mode de paiement avec plein d avantages pour vos achats et vos voyages Les cartes de crédit offrant les prestations les plus attrayantes au quotidien et en voyage. card services Une

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez.

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Be selective. Swiss Invest En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Bienvenue en Suisse Depuis des décennies, la Suisse offre la stabilité et la sécurité auxquelles on aspire pour des

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR À Céline de mériter votre confiance. À NOUS DE MÉRITER VOTRE CONFIANCE. (1) Ouverture de crédit à durée indéterminée. Sous réserve d acception de votre demande par Buy Way Personal

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

PEA Performance 2. Faites passer votre épargne à l action!

PEA Performance 2. Faites passer votre épargne à l action! PEA Performance 2 Faites passer votre épargne à l action! Avec le PEA PERFORMANCE 2, Le Plan d Épargne en Actions (PEA) est un placement plébiscité par les épargnants, plus de 7 millions de Français en

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

NOUVELLE GOLD CARD AMERICAN EXPRESS VOS LOISIRS PLUS INTENSÉMENT

NOUVELLE GOLD CARD AMERICAN EXPRESS VOS LOISIRS PLUS INTENSÉMENT NOUVELLE GOLD CARD AMERICAN EXPRESS VOS LOISIRS PLUS INTENSÉMENT NOUVELLE GOLD CARD AMERICAN EXPRESS L ART D ENRICHIR VOS LOISIRS Loisirs, shopping, voyages... autant de moments de plaisir que la nouvelle

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

Tout sous un même toit Proximité, solutions personnalisées et compétence. Services bancaires

Tout sous un même toit Proximité, solutions personnalisées et compétence. Services bancaires Tout sous un même toit Proximité, solutions personnalisées et compétence Services bancaires 2 Nos processus sont rapides, les chemins de décisions courts, la fiabilité élevée, créant la confiance. Sous

Plus en détail

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015 Tarifs et prestations de services Comptes et paiements Édition juillet 2015 Sommaire Remarques générales 3 Baloise paiements: formules de services 4 Baloise paiements: formule de service jeunesse 5 Baloise

Plus en détail

L Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV et ses organisations de service. Nous sommes là pour vous!

L Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV et ses organisations de service. Nous sommes là pour vous! L Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV et ses organisations de service Nous sommes là pour vous! Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV Sihlquai 255 Case postale 1977, 8031 Zurich Téléphone

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

Optimiser sa prévoyance

Optimiser sa prévoyance Optimiser sa prévoyance Une solution individualisée dans le 2 e pilier Fribourg, le 12 février 2015 Sommaire Introduction: 1. La banque privée Notenstein Première partie: 1. Helvetia 2. Situation juridique

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 premium banking Conseil Anlageberatung, financier global Vermögensverwaltung, Finanzierung Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 Se poser en partenaire solide

Plus en détail

Investir avec la Baloise Bank SoBa Vos finances en bonnes mains

Investir avec la Baloise Bank SoBa Vos finances en bonnes mains Vos finances en bonnes mains Sommaire Conseil et suivi personnels 4 Baloise Investment Advice BIA 6 Trouver ensemble la bonne voie 6 Pas à pas vers une solution optimale 7 Votre profil d investisseur 8

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR À Céline de mériter votre confiance. À NOUS DE MÉRITER VOTRE CONFIANCE. (1) Ouverture de crédit à durée indéterminée. Sous réserve d acceptation de votre dossier de crédit par Buy

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Constituez je connais mon banquier je connais votre mon banquier épargne Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Vous disposez d un capital à placer? Vous avez régulièrement

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Réforme des comptes d épargne réglementés

Réforme des comptes d épargne réglementés Réforme des comptes d épargne réglementés Liste des questions Liste des questions Pourquoi une réforme des comptes d épargne réglementés? 3 En quoi consiste concrètement la réforme? 3 Qui est touché par

Plus en détail

Chaque immeuble a une histoire : l histoire de votre réussite. notre solution globale pour : le courtage, la location

Chaque immeuble a une histoire : l histoire de votre réussite. notre solution globale pour : le courtage, la location Chaque immeuble a une histoire : l histoire de votre réussite notre solution globale pour : le courtage, la location ET les projets IMMOBILIERS Jamais les portes n ont été aussi grandes ouvertes Le bien

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Les conseillers de la Banque du Léman sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes les précisions

Plus en détail

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier Moyens je connais mon banquier je de connais paiement mon banquier Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins Gérer Vous désirez effectuer vos achats sans argent liquide,

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

double fiscalité attention à la trappe

double fiscalité attention à la trappe 17 Par Kathy Noël double fiscalité attention à la trappe Le Québec est la seule province du Canada où les contribuables doivent produire deux déclarations d impôt. De nombreuses différences découlent de

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Votre Platinum Card. Les prestations et frais en bref.

Votre Platinum Card. Les prestations et frais en bref. Votre Platinum Card. Les prestations et frais en bref. Ces contacts sont de valeur Platinum. Platinum Service Vous pouvez contacter Platinum Service gratuitement de la Suisse ou de l étranger au 00800

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

une solution pour chaque étape de la vie

une solution pour chaque étape de la vie particuliers F D une solution pour chaque étape de la vie Pourquoi dois-je m assurer? Dans la vie, il y a un temps pour tout et une assurance pour chaque situation. Quelle que soit la vôtre, AXA vous conseille.

Plus en détail

Prêts pour l avenir. A chaque étape de la vie. Comment assurer une prévoyance optimale. En famille, en couple et en célibataire.

Prêts pour l avenir. A chaque étape de la vie. Comment assurer une prévoyance optimale. En famille, en couple et en célibataire. Prêts pour l avenir. A chaque étape de la vie. Comment assurer une prévoyance optimale. En famille, en couple et en célibataire. Votre famille a de l avenir. Tout comme notre société, les modes de vie

Plus en détail

nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO

nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO À lire absolument si vous commencez la vie d étudiant. C est le temps d essayer de nouvelles choses. Même le chou frisé. Quelqu un doit garder un œil sur

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015 s des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mars 2015 Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Léman 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les offres groupées «Point»

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets Mon épargne mon patrimoine Une épargne, des projets Une épargne, des projets, toutes les solutions sont au Crédit Mutuel Que vous souhaitiez vous constituer une épargne disponible, un capital pour préparer

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée.

Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée. Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée. Epargne 3 une prévoyance simple et systématique. Assurez votre prévoyance et votre indépendance financière à la retraite. Le troisième pilier,

Plus en détail

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business.

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. 1 HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. Table des matières 3 HOTELA : le portrait Par des entrepreneurs pour des entrepreneurs 4 HOTELA : les assurances

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

La carte de crédit pour votre entreprise

La carte de crédit pour votre entreprise Climate Credit Card Business La carte de crédit pour votre entreprise Optez pour la première carte de crédit de Suisse qui protège le climat. Sommaire Plus de 35 ans d expérience: bienvenue chez Cornèrcard

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 15 - Septembre 2011 Nos placements : prudents, avantageux et pour tous PostMobile, le lien gratuit avec votre banque Un crédit oui, mais pas n importe

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail