NEWS LETTER. Car dans un deuxième temps et en conséquence,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEWS LETTER. Car dans un deuxième temps et en conséquence,"

Transcription

1 NEWS LETTER Numéro 9 - mars Le journal de l European Business School Paris Génération Google Dans un monde globalisé, à l heure du numérique et devant une nouvelle génération d étudiants génération «google», nous devons nous interroger sur la mission de notre école et nos modes d enseignements. Les savoirs changent vite. Les techniques de l information et de la communication bousculent nos systèmes éducatifs. Elles accroissent le sentiment que le savoir est accessible à tout moment et en tout lieu. Cela remet en cause l idée de la progression organisée des étudiants dans l échelle des connaissances. Que doit-on apprendre et comment? La mission de l ebs est de former des managers internationaux, donc d amener des étudiants sur le chemin de l emploi. Mais ce n est pas sa seule mission. Nous devons participer à la création d une personnalité épanouie et former des citoyens responsables. Nous devons accompagner les étudiants dans leurs projets, dans leur réalisation personnelle et professionnelle, les aider à approfondir leurs connaissances, à déchiffrer les systèmes et les structures, les éduquer à comprendre, à regarder, à trier et restituer l information car cette génération «cablée» lit et apprend différemment. Elle butine l information. Aussi, il nous faut penser différemment nos enseignements et donner du sens à leur apprentissage. Le professeur n est plus le «maître» unique détenteur du savoir. Il est concurrencé par Internet. Il devient un expert et un tuteur qui accompagne les étudiants dans leur progression académique et dans la structuration de leurs connaissances. La relation à l étudiant change. Le cadre même de la classe est aujourd hui remis en cause par la disponibilité du savoir que nous trouvons sur les écrans de nos ordinateurs et de nos smartphones. Nous devons adapter nos enseignements sans dévaloriser notre pédagogie. Continuons à faire travailler nos jeunes dans l excellence et avec la même exigence. Bruno Neil, Directeur Général de l ebs. A lire dans ce numéro : Une crise peut en cacher une autre Télévision, journaux, discours et débats politiques, déclarations des syndicats, conversations privées, le mot revient sans cesse et à toute occasion. Mais de quelle crise s agit-il? Financière bien sûr. Elle couvait depuis longtemps : depuis 1973, sans doute, avec l éclatement du système des changes fixes et la montée en puissance définitive du dollar. On le sait, l Amérique a déversé sur le monde des quantités de sa propre monnaie pour financer son économie. De plus, en abandonnant le Glass Steagal Act, selon lequel banques d affaires et banques de dépôts devaient être séparées, elle a provoqué une confusion des genres et augmenté les risques. La mondialisation et la rapidité des moyens de communication via internet ont fait le reste. Aucune banque, aucune agence de notation n avait prévenu du danger des subprimes, n avait envisagé qu un colosse comme Lehmann Brothers, pouvait disparaitre. Qui aurait imaginé que les Etats Unis perdraient leur triple A, que certains pays d Europe seraient menacés de faillite? Désormais, nous sommes tous soumis au même danger de contagion, et la défaillance d un pays ou d une institution financière peut entrainer celle de tous les autres. Nous devons impérativement changer les règles de fonctionnement du système, ou plutôt instaurer de véritables règles. Mais un nouvel ordre peine à se mettre en place, et chaque jour perdu est un risque d aggravation d une situation économique de plus en plus difficile à gérer. Car dans un deuxième temps et en conséquence, la crise est devenue économique : le renchérissement du coût de l argent, la crainte d une diminution des liquidités, ne pouvaient qu amener fatalement une réduction des crédits, donc de la production, entrainant baisse de la consommation et de l investissement, et augmentation du chômage. Comment réduire les dettes tout en conservant l activité et en retrouvant la croissance? Voilà tout le casse- tête des politiques et des économistes et autant dire la quadrature du cercle. Il n est pas étonnant que les difficultés à résoudre l ensemble des problèmes économiques provoquent un peu partout des crises politiques : rendus responsables de la situation, les gouvernements sont renversés, on ne croit plus aux promesses, on doute de l efficacité des solutions proposées. Dans les «vieux pays», freinés par le conservatisme et l individualisme qui les caractérisent, on peine à trouver de nouveaux modes d organisation et de fonctionnement. Ailleurs, lorsque les dictatures ne sont pas renversées, comme au Moyen Orient, elles sont fortement contestées comme en Russie, ou commencent à être menacées comme en Chine, sans pour autant qu un ordre nouveau arrive à se mettre en place. Depuis quelques années, on assiste à une redistribution des cartes, un véritable basculement géopolitique : les puissants d hier ne le sont plus aussi sûrement et totalement aujourd hui. La Chine est devenue un acteur majeur et incontournable, les Etats-Unis, et les pays d Europe à leur suite, perdent peu à peu leur suprématie, les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) ne cessent de progresser tandis que les PIGS (Portugal, Irlande, Grèce Espagne) s épuisent à tenter de remonter la pente. En fait, le bouleversement est total, général et on ne peut que le souligner une nouvelle fois, c est bien plutôt d une mutation qu il est question : la crise du 21 e siècle est mondiale, elle touche au plus profond de nos racines, de nos structures. Elle n a, en fait, rien à voir avec les précédentes. Et si les solutions sont si difficiles à trouver et à mettre en place, c est que le monde, notre monde, n a jamais changé si totalement et en si peu de temps et que les vieilles recettes ne marchent plus. Voyons d abord le problème démographique : un accroissement de la population sans précédent dans l histoire de l humanité : Page 1 : Génération Google ; Une crise peut en cacher une autre Page 2 : Le temps du numérique Page 3 : Le projet PERFORMER ; Mathieu Vally, des projets plein la tête ; Arrivée de Rozenn Le Garrec Page 4 : Sophie Gosselin-Rousselle et Nicolas Beriot, ebs 2009, revisitent la perle de culture ; Des nouvelles des anciens Page 5 : Thomas Hoffmann ebs 2005, de l international au design ; Oenophoria Page 6 : La vie associative à l ebs ; Des nouvelles de l international Page 7 : Welcome to ebs ; To be erasmus at ebs Paris Page 8 : Nicolas Hulot et Emmanuel Faber à l ebs ; Appelez-moi algorithme! Suite p.2

2 ACTU, ACTU, ACTU, ACTU, 2 Suite de la p.1 1milliard et demi d humains au début du 20 e siècle, 7 milliards aujourd hui, sans doute 10 milliards à la fin de ce siècle. Tandis que le taux de fécondité baisse dans les pays développés d Europe et d Amérique du Nord, se stabilise en Chine et dans la plupart des pays asiatiques, il ne diminue que très lentement chez les plus pauvres. L Afrique, le continent le moins favorisé actuellement, risque de devenir le plus peuplé, dépassant l Asie à la fin de ce siècle. Le problème alimentaire qui préoccupait tant Malthus au début du 19 e siècle, n est toujours pas résolu. On trouve dans les mêmes proportions, l opulence, le gâchis pour les uns, la misère ou la famine pour les autres. Et cette augmentation sans précédent du nombre des humains provoque bien d autres difficultés : des phénomènes d émigration, des révoltes, des guerres, une urbanisation incontrôlée, du chômage. Autre problème de fond, l écologie : les ressources s amenuisent, tandis que le climat se dégrade, que les catastrophes naturelles se multiplient. Sommes-nous à l aube d une ère nouvelle telle qu en a connu notre planète dans le passé? La responsabilité en incombe-t-elle entièrement ou pour une bonne part aux hommes, à ce trop grand nombre de bouches à nourrir, à leurs besoins d énergie toujours plus importants, mais aussi à leur incurie, à leur génie à inventer des systèmes et des procédés, toujours plus sophistiqués, toujours plus efficaces et puissants, mais toujours plus difficiles à maitriser et plus dangereux? Et fait nouveau : les cinq continents de notre planète ne forment plus aujourd hui qu un seul monde, totalement interconnecté, dans lequel la moindre information est connue de tous en quelques secondes. Ainsi se nouent des formes de relations nouvelles, se développent les révolutions, se répandent les rumeurs. Comment s étonner de ce que partout on assiste à une crise de société. Chez les pauvres, on ne peut plus accepter les frustrations, la corruption, le manque de travail ; dans les pays développés, on n accepte plus la morale étroite et stricte du 19 e et d une grande partie du 20 e siècle. Toutes les institutions qui en formaient le ciment, la famille, le mariage, l école sont remises en cause. Au sein des entreprises les relations ont changé. Beaucoup plus libre, mais aussi plus isolé, l individu a du mal à se situer, à trouver son chemin. Pourtant, jamais un tel niveau de connaissances n a été atteint, jamais le progrès n a pu se répandre avec une telle rapidité et dans des domaines aussi nombreux et divers que la médecine, l agriculture, toutes les technologies de communication. Alors cette crise aux multiples visages ne pourrait-elle être résolue, par la mise en commun de tous les talents, la transmission des savoirs, un véritable projet de formation donnant toute leur place aux jeunes générations, qui déboucherait sur une organisation cohérente, responsable, la mise au placard de tous les fanatismes et de tous les extrémismes, et un retour à un sens de la morale et à une spiritualité? Une utopie, un espoir, un rêve, mais pourquoi ne pas imaginer qu un monde meilleur reste possible, dans cette période troublée du début de l année 2012, où se sont échangés, preuve que tout ne semble pas perdu, des millions de vœux de bonheur et de prospérité à travers la planète par SMS! Odile Launay, Présidente de l ebs. Le temps du numérique Les réseaux sociaux à l ebs Twitter : L EBS en tête. L'ebs Paris est sortie en tête du classement des écoles de commerce sur Twitter! Merci à tous les alumnis et étudiants des différents pays responsables de ce brillant résultat. Ce classement place l'ebs Paris devant HEC et l'escp Europe. Le lien est disponible : classement-des-ecoles-de-commerce-sur-twitter Electifs : La volonté des étudiants. Après le succès l an dernier des cours sur les réseaux sociaux et la Gestion de l identité numérique, l ebs a décidé d intégrer cette matière parmi les choix proposés en électifs. 78 étudiants sur les 300 inscrits ont choisi de suivre le module de community management parmi les sept choix proposés. L ebs met ses espaces numériques à votre disposition : Lors d une nomination d un diplômé de l'ebs Paris, d une Web conférence, d un cocktail des anciens diplômés, d un salon ou lors du lancement d un site par des ebésiens fraîchement diplômés, nous nous faisons un devoir de publier ces informations sur nos différents espaces de réseaux sociaux. Notre page Viadéo est suivie par 2000 contacts avec un hub d anciens de 2800 abonnés, notre page Twitter par environ «followers», et celle de facebook, créée l été dernier, a eu visites en novembre Nous sommes également présent chez le géant européen XING, Internations et bien entendu Linkedin. Les adresses de nos sites de réseaux sociaux sont disponibles directement depuis le site de l école ou directement sur ces liens : Page Twitter : https://twitter.com/#!/ebs_paris Page VIADEO: Page facebook: Les news de cette révolution A l heure de cette révolution numérique, 72 % des recruteurs reconnaissent aujourd hui taper le nom des candidats sur Google. En France, nous sommes 38 millions d internautes dont 30 millions sont déjà inscrits sur les réseaux sociaux, adhérant en moyenne à trois d entre eux. Les investissements publicitaires sur internet dépassent depuis peu en Chine et aux Etats-Unis la publicité de la presse traditionnelle. L e-commerce explose : avec ces nouveaux espaces sociaux devenant de véritables boutiques en ligne, dans moins de cinq ans, les magasins en «durs» ne réaliseront que 63% des ventes contre 91% aujourd hui. Les géants progressent comme Twitter passé de 10 millions fin 2010 à 280 millions d utilisateurs début Le site qui a introduit la notion de miccroblogging (message court de 140 signes) progresse très vite. Malgré ses 85 millions d utilisateurs obtenus grâce à l appui de sa messagerie Gmail existante, Google+, peine à trouver sa voix après ses deux échecs successifs de réseaux sociaux GoogleMe et GoogleCircle. Le site limite aujourd hui votre adhésion relative aux cercles. Les réseaux sociaux sont encore peu utilisés pour un usage professionnel, mais si 86% les entreprises détiennent une page facebook, elles ne sont que 14% à mettre en place une stratégie digitale pour s en occuper. Facebook compte à ce jour 820 millions d utilisateurs. Les étudiants ont transmis le virus à leurs parents. 61% des salariés l'utilisent! Les différents types de réseaux sociaux On en distingue quatre catégories: Les réseaux sociaux personnels : facebook, Google+, So.cl (prononcez social) ou Twitter. Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin (numéro un mondial avec 140 millions), Viadéo (leader français) et XING (leader européen) mais aussi en fonction de chaque pays, Orküt (30 fois plus populaire que facebook au Brésil), Tuenti en Espagne, Bébo pour l Australie, Renren en Chine, Netlog ou Rézonnance en Suisse, Mixi au Japon ou VKontact.ru en Ukraine. Les réseaux sociaux verticaux sont en pleine explosion en France comme Peopleinfinance (Finance), Immowebpartner (Immobilier), Carenity (Medical), Agrilink (Agricole), Yupeek et Wizbii (étudiants et diplômés), OecuMenic (croyants), EBG.net (marketing digital encore en version privée et béta). Les réseaux de gestion de votre réputation comme le français Youseemii, ou bien Howsociable, Peer- Peerindex, Aboutme, isearch, 123People, Klout (récent), instantfinder, ou le dernier né Proskore. Les dernières nouveautés Microsoft vient de lancer son réseau social SO.CL. Ce nouveau réseau est encore fermé. Il a été mis en place uniquement sur trois campus américains : les universités de Washington, Syracuse et New York. L ebs Paris a été la seule école de commerce européenne choisie par la firme de Richmond pour en faire partie et le tester. SHIPII : Le dernier né muni d'une fonctionnalité réseau social serait une grande boutique de services! UNTHINK : le réseau anti-facebook, a ouvert ses portes en novembre DIGIKAA : Ce réseau social vertical est spécialisé sur le marketing Digital et lance le concept du «Profil disponible»! MUXI : Remarquable, ce nouveau réseau social est français, crée par Bertrand Besse. Tfou.fr : Un réseau social dès 3 ans avec le site jeunesse. Le dernier né des sites d'e-réputation avec comme nouveauté le «chat» en ligne en appui technique: Louis-Serge Real del Sarte, Responsable de la Communication Web et du Community Management de l ebs Paris.

3 ACTU, ACTU, ACTUALITÉ Le projet PERFORMER Didier Cumenal, professeur en Management et Stratégie Objectif : Permettre aux étudiants de vivre une vraie mission de diagnostic en entreprise qui aboutit à des recommandations et à un plan d'action. Il s'agit de mission de «consulting». Le projet en résonance avec le cours «Audit et Ingénierie des Organisations» du 1 er semestre de 4 e année permet aux étudiants de développer des capacités d'écoute et de restitution des interviews, d'analyse, de synthèse et bien entendu de faire émerger des problématiques d'entreprise (productivité, efficacité de l'organisation, management, communication, etc.) Le déroulement : 40 groupes constitués de 7 étudiants chacun (soit toute la promo de 280 étudiants). A ce jour, 40 entreprises ont été trouvées et affectées à ces 40 groupes! De nombreux anciens ebs ont répondu positivement à notre appel suite à l'envoi massif de mails diffusés par le service relation entreprise de l'ebs. Les missions se déploient sur une période de 6 mois avec une présence régulière en entreprise. Le projet est découpé en deux phases : a/ un diagnostic ou état des lieux de novembre 2011 à février 2012, b/ des recommandations émises sous la forme de scénarios de février à avril Les étudiants se répartissent les rôles dans chaque mission (interviews, collecte des données, formalisation des écrits, validation des constats en réunion, etc.) Chaque groupe est encadré par un professeur référent qui effectue un suivi des groupes d'étudiants sous la forme de quatre points projet. Chaque point dure deux heures. Le projet est ensuite évalué par un jury, composé de professeurs et de professionnels d'entreprise (il correspond à 5 crédits ECTS). Exemples de mission : Améliorer la productivité et la communication entre les préparateurs d'un grand entrepôt de distribution de produits frais. Recentrer le rôle des «Partners» commerciaux sur leur cœur de métier en renforçant notamment les contacts avec leurs clients (Grand Groupe International). Définir les rôles et les responsabilités des collaborateurs d'une Start Up afin d'améliorer l'efficience de cette organisation. Optimiser le processus qualité permettant d'accroître la satisfaction des clients et augmenter ainsi le nombre de clients fidèles (groupe de concessions automobiles). Accroitre la pertinence du système de reporting basé sur le «Balanced ScoreCard» (grand Groupe International). Ils participent à la dynamique du projet «Performer» : Paul Colonna (professeur), Didier Cuménal (professeur), Véronique Grange (pour les relations avec les «anciens»), Patricia Petine (professeur). De nombreux étudiants ont décroché une mission en entreprise dans le cadre du Projet «Performer» de 4 e année. Pour information une douzaine d'entreprises ont été affectées à douze groupes d'étudiants dont pas les moindres : l'un des plus gros producteurs et distributeurs de boissons rafraîchissantes sans alcool en France (réorganisation du système de reporting financier), l'un des plus importants acteurs mondiaux en Business consulting (mission de restructuration du secteur commercial grand comptes), un groupe financier bancaire chargé des traitements liés à la tenue de comptes en épargne salariale (mission sur l'amélioration de la communication interne) et sans oublier les «PME» (mission de diagnostic et de recommandations dans le secteur de l'habillement, des NTIC, etc.). Mathieu Vally : des projets plein la tête étudiant en 4 e année Tweakevents est une entreprise créée par Mathieu Vally, étudiant en 4 e année à L ebs Paris. Passionné et dynamique, il ne cesse de relever des défis. Mathieu est né à Marseille et a grandi en Martinique. Actif dès son plus jeune âge, il a participé à de nombreuses compétitions sportives, notamment dans le domaine de la voile, dont deux championnats de France ainsi qu un championnat du monde. Depuis, Mathieu n a cessé de repousser ses limites. A peine arrivé à l ebs, il se lance dans la création d une association de voile qui organisera des weekends pour permettre aux étudiants de découvrir, ou de se perfectionner, dans le domaine de la voile. Il participe également à un rallye automobile à dimension humanitaire. Il se fait embaucher, à tout juste 19 ans, dans une agence d événementiel parisienne en tant que chef de projet. Puis, Mathieu décide de créer sa propre société de communication et d événementiel qu il nomme «Tweakevents». Basée à Madrid, la société dispose d une position stratégique puisqu elle est présente dans un pays au centre de l Europe, et est située dans un carrefour international. Mathieu, comment avez vous eu l idée de créer votre société à 21 ans? J ai toujours aimé le challenge et la compétition. Il se trouve qu avec l expérience que j avais acquise lors de mon premier emploi, j ai décidé de me lancer tout seul avec mes propres concepts. Des opportunités se sont ouvertes, et il a fallu prendre une décision rapidement Quelle est votre valeur ajoutée face à vos concurrents? Il y a près de 3000 agences d événementiel en France, toutes diversifiées (soirée, voyages, entreprises, étudiants). Tweakevents travaille à la fois avec les étudiants et les entreprises, et son point fort réside dans le «sur-mesure». Nous ne proposons pas de Pack pour les évènements, nous travaillons avec chaque client pour déterminer ses attentes (rentabilité, notoriété..). Comment faites-vous pour gérer votre société et vos études en même temps? C est le plus difficile, malgré l aide de l école et son soutien depuis le début. C est une question d organisation. Il y a pas mal de sacrifices à faire, je dors très peu. Et pour ce qui est du temps libre, ce n est pas trop d actualité pour le moment Néanmoins, je crois réellement en ce projet et les chiffres parlent d eux même. Je pense que quand on croit à quelque chose, il faut savoir faire des sacrifices sinon on ne fait jamais rien. C est la motivation qui fait la différence. Mathieu, quels sont vos prochains projets? Donnez nous quelques pistes Des projets, j en ai plein la tête. Pour le moment, je cherche à développer Tweakevents, société en laquelle je crois beaucoup. Arrivée de Rozenn Le Garrec Forte d expériences d une douzaine d années dans le domaine des prestations intellectuelles, Rozenn Le Garrec a rejoint l European Business School en janvier 2012, afin de prendre en charge le développement des partenariats avec les entreprises. L ebs souhaite renforcer ses relations privilégiées avec le monde économique et mettre en place une stratégie d offre de services spécifiques à l attention des entreprises partenaires. Rozenn Le Garrec sera également responsable de l organisation du soutien financier au fonds de dotation de l ebs, nouvellement créé. Précédemment Responsable de Développement au sein du Groupe Demos, Rozenn est titulaire d une Maîtrise de Sciences Economiques, ainsi que d un 3 e cycle de Management des entreprises culturelles. 3

4 PARCOURS, PARCOURS, PARCO Sophie Gosselin-Rousselle et Nicolas Beriot, ebs 2009, revisitent la perle de culture Acteur et spectateur du succès de cette start-up, ils décident de se laisser tenter par un monde qui les attire, le luxe et la joaillerie. Au détour d un weekend culturel à Suzhou ils découvrent le travail remarquable des artisans chinois sur la perle de culture. C est ainsi que naquit l idée d une maison de création de perles en ligne. En 2011, ils créent Melchior & Lei (www.melchiorandlei.com). action responsable». Pour chaque produit acheté, Melchior & Lei reverse 1 à un organisme de protection de l environnement mondialement reconnu : Environmental Defense Fund, acteur majeur dans la sauvegarde des espèces marines. Melchior & Lei est une maison de création de bijoux et accessoires en Perles pour Femmes, Hommes et Enfants. Celle ci associe le savoir-faire français au mythe des perles chinoises en utilisant une inspiration asiatique pour des designs made in France. Disposant de collections permanentes et saisonnières (Printemps/été Automne/Hiver) la marque propose une gamme de prix abordable ( ) pour des bijoux Haut-de-gamme. Sophie Gosselin-Rousselle et Nicolas Beriot fondent leur amitié sur une envie d entreprendre commune, découverte lors du projet d entreprise de deuxième année. La troisième année leur donnent le gout de l international : Sophie fait son échange et son stage à Shanghai qui lui laisse présager des opportunités futures dans cette métropole. Fraichement diplômés en Gestion Finance de l ebsparis (promo 2009), ils s envolent pour Shanghaï où la start up Myfab.com leur fait découvrir le monde du e-commerce. Melchior & Lei n utilise que des perles de culture de la plus grande qualité (triple A) qui se définissent selon 3 critères : une forme tout en rondeur (A), une surface sans défauts (A) et un lustre éclatant (A). Pour certaines de ses créations, la maison fait appel à d autres matières nobles : argent massif 925, or blanc, soie, cuir, cristaux, pierres semi-précieuses Simple d utilisation, le site crée une ambiance feutrée et intimiste à portée de clic et propose une livraison en une semaine, toujours offerte. Enfin, Sophie et Nicolas sont conscients de l urgence écologique du monde dans lequel ils évoluent. Ils ont donc décidé d agir au travers de leur entreprise en proposant le programme «Un achat plaisir, une Des nouvelles des anciens 4

5 URS, PARCOURS, PARCOURS Thomas Hoffmann ebs 2005, de l international au design L association oenologie A l initiative de Pierre-Arnaud Cassin et Charles Ormieres, étudiants en Master II en Affaires Internationales et Marketing-Communication, le Club Oenophoria propose, depuis septembre, aux étudiants de l ebs de se réunir chaque quinzaine afin de s initier aux plaisirs et à la culture du vin. Grâce à son partenariat avec Wine Sitting, gestionnaire de caves et distributeur de vins sélectionnés avec soin, les membres du club ont accès à un lieu privilégié et un encadrement d experts afin de favoriser leur apprentissage. Outre ces dégustations régulières, le Club Oenophoria propose des excursions thématiques dans différentes régions de France, par exemple dans les Pays de la Loire ou dans le Bordelais. Ainsi, le 26 novembre dernier, les étudiants se sont rendus à Reims, où une journée en Champagne était organisée avec le concours de l entreprise ToBeErasmusInParis. «Fraîchement diplômé de l'ebs en 2005 option affaire internationales, je dois l avouer, je rentre dans la vie active sans nécessairement avoir une idée très précise de ce que je ferai plus tard. Ce dont j étais sûr, c est que je serai un jour en relation avec l international. Je commence un poste en contrôle de gestion chez EADS France, chez qui je reste 2 ans. Une expérience enrichissante avec l opportunité de travailler sur une étude / appels d offre pour l installation d un centre de recherche à Bangalore. Je décroche ensuite un VIE aux Etats-Unis pour mettre en place le système de reporting / contrôle de gestion d une PME de logiciels (CAST software) implantée à New-York. En un mois, le changement de poste est acté : retour de vacances, entretiens et démission de mon ancien CDI bien payé avec comité d entreprise plutôt généreux. L expérience américaine est une excellente opportunité sur tous les fronts. Aussi bien professionnellement, où j ai l opportunité de m immiscer dans le mode de management & travail à l américaine, et humainement, où j ai l occasion de rencontrer des personnes issues de toutes les nationalités. Que ce soit au bureau ou lors des matchs de «soccer» du jeudi soir : ils sont bulgares, australiens, équatoriens, brésiliens, anglais, chiliens, coréens, russes et même américains. Sans rentrer dans le cliché du «ici tout est possible» (mais presque!), les Etats Unis seront pour moi la possibilité de découvrir le triathlon, et d avoir l occasion, après quelques mois d entrainements et la découverte du sport de me qualifier à l issue d une course et participer aux championnats du monde de triathlon off-road Xterra à Hawaï en octobre 2009! fugufurniture.com BOEDA) et une «idée particulièrement gonflée» de création d entreprise voit le jour. Ayant personnellement eu l expérience des déménagements récurrents et fastidieux, nous étudions le marché et décidons de lancer la marque et de créer l entreprise en mai dernier. Le constat est simple: le mobilier d aujourd hui n a de «mobile» que son nom FUGU est né de ce constat et fourni ainsi des solutions concrètes pour déplacer, monter et stocker son mobilier en quelques minutes tout en gardant une touche design et des meubles de qualité. Le marché du gonflable est encore embryonnaire, pourtant l air est bien utilisé au quotidien : que ce soit les airbags pour voiture et cyclistes, les galeries gonflables pour voiture, les articles sportifs (kyte-surf) ou même les planches de surf pour école de surf et ce n est que le début! A l heure où je rédige ce mémo, je pars pour la Chine afin de rencontrer notre fournisseur et améliorer notre produit / sourcing localement. Chaque jour est une nouvelle expérience et un apprentissage continu. Rognant chaque mois sur mes économies des précédentes expériences professionnelles, je ne sais pas encore de quoi sera faite l aventure entrepreneuriale. En tout cas, une chose est bien sûr : j aime mon métier et l international aura bien été la ligne directrice depuis mon entrée à l ebs.» Cet article est l occasion pour moi de partager mon expérience après l ebs et en toute modestie de donner deux conseils aux prochains étudiants diplômés : «live life to the fullest as colorfully as possible». Et surtout : soyez gonflés! Thomas Hoffmann La journée a commencé par une visite des caves de la maison Mumm où les étudiants ont pu appréhender les différentes étapes de la vinification du champagnes, et visiter un tronçon des 25 kilomètres de caves du producteur au cordon rouge. Ils ont également pu visiter un musée regroupant les outils d époques de cueillette et fabrication de ce champagne. S en est suivi une dégustation des champagnes bruts et demisecs de la maison, avant de se diriger vers la cathédrale de Reims et le coeur de la cité Champenoise où ils ont pu déjeuner tous ensemble. Afin de bien saisir les différences entre les maisons de production, le Club s est rendu chez Martel, maison à production moins importante et où les caves sont situées dans d anciennes carrières de craie ayant servi à l édification de la ville. Les membres ont eu l occasion cette fois-ci de déguster un champagne «Blanc de Blancs» produit avec du chardonnay exclusivement. Ils ont pu apprécier la différence entre les trois cépages utilisés en Champagne : le chardonnay, le pinot meunier et le pinot noir. Pour conclure cette journée, les étudiants se sont rendus à quelques centaines de mètres de là chez Taittinger, un producteur encore familial malgré sa dimension très internationale. Ils y ont découvert un aspect marketing plus travaillé avec un champagne cherchant à se distinguer parmi tant d autres, notamment grâce à une entrée en bouche plus explosive. Le développement du marché du vin à l international, et en particulier en Asie, est particulièrement susceptible d éveiller des vocations au sein des étudiants de l ebs, dont la dimension internationale n est plus à prouver. Les membres du club Oenophoria auront l occasion de participer au Week-End de l Union des Grands Crus de Bordeaux qui se tiendra les 12 et 13 mai 2012 prochains. Pierre-Arnaud Cassin, étudiant en Master 2 Affaires Internationales Bref, une excellente expérience. Mais le sentiment au niveau professionnel, de «reporter» plutôt que de réellement agir et contribuer directement au développement de l entreprise. Cela m amène ainsi à réfléchir sur mon avenir professionnel et à travailler sur ce qui m a toujours passionné: la création d entreprise. Après mûre réflexion, je reviens donc en France en 2010 où je complète ma formation par un Master spécialisé à l ESCP en entrepreneuriat. Pendant la formation, une rencontre avec un designer (Victor 5

6 LA VIE, LA VIE, LA VIE, LA VIE, La vie associative à l ebs 6 Loisir et sensation Cook & Go Cook&go : Gourmands et gourmets, après vous avoir accueilli lors de deux précédents évènements, l association cuisine relance son activité fin février avec un nouvel après-midi riche en saveurs, en partenariat avec le Cook & go Lafayette (9 è ). Vous aimeriez découvrir de nouveaux plats pour séduire vos proches et vos amis? N hésitez pas à nous rejoindre pour partager un moment de plaisir et de convivialité entre ebésiens, pour (re)découvrir les petits secrets, simples et efficaces, de la cuisine du monde. Rémi Bliah : Laura Mourguiard : ABCDE Vietnam : L'Association à But Culturel et de Développement Educatif (ABCDE) envoie chaque année des étudiants enseigner le français au Vietnam. Fondée en 1994, elle est soutenue par le Sénat Français et par plusieurs grandes entreprises. Exemple : Procter & Gamble. abcdevietnam.org Pierre FRAPPE : Le Bureau Des Sports : Le BDS est une équipe soudée et motivée qui entretient son amour pour le sport au sein de l European Business School Paris. C est un lien inter promotion, il rassemble aussi bien les étudiants de premières et de dernières années que les diplômés ou anciens élèves aujourd hui membres Le BDS propose cette année 3 grands évènements. ALTIGLISS Initiée par l Ecole de Management de Grenoble (GEM), l association ALTLIGLISS rassemble une fois par an et ce depuis 13 ans, des étudiants amateurs de ski et de sensations fortes. Pour sa treizième édition, le GEM ALTIGLISS s implante sur les pistes olympiques de Val d Isère, du 24 au 31 mars Six étudiants ebésiens ont décidé de relever le défi en montant une équipe de ski alpin. Altigliss Oenophoria Marine ESPERANDIEU, compétitrice dans l âme, affrontera les autres participants lors du Border Cross avec Edouard GAY, qui a passé son enfance au rythme des compétitions à Val d Isère. Pauline ASARIA, passionnée de ski de compétition et fille d une championne de ski, fera ses preuves en Géant et Slalom dans son village d origine. Nicolas GIRAULT, mordu de sports extrêmes, baigne depuis toujours dans le monde alpin. Ce sera l occasion pour lui de se mesurer au Big Air et à l épreuve de Slalom. Warren TENOUDJI, amateur de ski et de montagne, s engagera sur un Slalom Spécial et une épreuve par équipe. Samuel GONCALVES, quant à lui, sera le soutient communication et photo tout au long de la semaine. Ces six sportifs seront en compétition face à des étudiants de 23 nationalités différentes sur cinq épreuves du Challenge Ski : Slalom Géant, Boarder Cross, Big Air, Slalom Spécial et Slalom Parallèle. Depuis sa création, le challengealtigliss n a cessé d obtenir une bonne couverture médiatique. Un bon moyen pour les étudiants de représenter fièrement les couleurs de l ebs. Les entreprises n hésitent d ailleurs pas à sponsoriser l événement. On retrouve KPMG France, Danone, Virgin Radio, Eurosport, Sport+ et bien d autres. Au-delà de l aspect sportif, c est également l occasion pour les entreprises de se rapprocher des étudiants au cours d une «Journée Entreprise». Dates : du 24 au 31 mars 2012 Tournoi de Beach Soccer des écoles au Touquet Paris-Plage Tournoi de Beach Soccer organisé par le BDS en collaboration avec le Club de plage Touquettos OJEM. Ces derniers organisent déjà le plus grand tournoi de beach-soccer du nord de Paris depuis La date a été fixé par la ville du Touquet Paris-Plage depuis la fin d année Si vous êtes motivés, n hésitez pas à nous rejoindre! Dates : 11 et 12 mai 2012 Challenge étudiant au Stade Charléty Le Challenge du «Monde des Grandes Ecoles et Universités» 2011 a battu les records d affluence de l année dernière, avec - Près de étudiants et jeunes diplômés présents - Près de 250 écoles et universités représentées - Des équipes sportives issues de France, d Allemagne, d Angleterre, de Belgique, d Espagne, d Italie, des Pays-Bas et de Russie - Environ 800 collaborateurs impliqués, issus des entreprises présentes Placé sous le signe de la diversité, le Challenge du «Monde des Grandes Ecoles et Universités» s est ouvert, dès la première édition, au football. Le tournoi (masculin et féminin) se déroulera en parallèle des épreuves d athlétisme et fait partie intégrante du décathlon. Notre équipe de football sera présente pour représenter l ebs. Date : 2 juin 2012 Loisirs et Sensations : Après un grand tournoi de paintball organisé le 8 décembre 2011 qui a réuni plus de 60 participants, l association Loisirs et Sensations vous propose des activités passionnantes. Julien Barbant : et Matthieu Clerget : Eté indien : La nouvelle mission indienne proposée cette année à quatre étudiants de 1 e année sera sans doute... aussi réussie que les éditions précédentes, ou même davantage, si possible! Depuis quelques années, nous voyagions dans le sud, notamment à Cochin (Kerala) et Coimbatore (Tamil nadu) dans le but d'aider des institutions religieuses telles que la Star School ou la Fondation Families for Children, mais le projet 2012 nous conduit cette fois à Delhi, au sein de la fondation Naz, laquelle a reçu l'an dernier la visite de...mme Bruni-Sarkozy. Au-delà de cette anecdote, c'est une très belle œuvre, dirigée par trois femmes, admirables et complémentaires. De taille moyenne, elle assure le confort, le gîte, le couvert, l'éducation, et l'affection, à 23 petits malades du sida, garçons et filles de 4 à 15 ans. J'espère sincèrement que les étudiants vivront cet été, au mois d août, une expérience enrichissante, hors des sentiers battus : il leur est demandé d'ailleurs d'offrir un projet commun, sous la forme d'une série d'activités, et pas seulement de se conformer à des directives... Les étudiants participants cette année seront Mirshad Dursmi, Tiphaine Escande, Remy Floch et Julien Siberil. Pascal Rollin Des nouvelles de l international Добро пожаловать в Россию (Bienvenue en Russie) Le 13 décembre 2011, l ebs et l Academy of National Economy de Moscou ont signé un accord de partenariat pour le cycle Bachelor-Master ainsi que des séminaires construits autour de 3 axes : Cours académiques, visites d entreprises, approche socioculturelle de la Russie. Christian Maupetit, Sergueï Kalendzhjan et Bruno Neil Signature d accords de coopération internationaux Independant College et Griffith College, qui comptent parmi les meilleures institutions irlandaises, proposeront dès 2013 un curriculum commun permettant aux étudiants d obtenir un diplôme Master en plus de celui de l ebs. L ebs Paris a concrétisé à Sao Paulo (Brésil) l accord de coopération portant sur l échange d étudiants et d enseignants avec l Université SENAC. Cet échange sera mis en place dès la prochaine rentrée universitaire Un étudiant ebs niveau undergraduate (3 e année) pourra effectuer un semestre d échange sur le campus de cette université, tandis qu un étudiant de la SENAC niveau Bachelor pourra venir accomplir un semestre à l ebs Paris. Cet accord couvre également l échange au niveau du Summer Program, désormais dispensé à Paris dès le mois de juillet.

7 LA VIE, LA VIE DE L ÉCOLE Welcome to ebs Témoignage de Tania Tauber, EBC Hambourg : Lundi 16 janvier 10 heures : voilà nos étudiants internationaux qui débarquent des 4 coins de la planète. Fatigués par le décalage horaire, surpris par le froid, appliqués à s orienter, ils sont tous au RDV prêts à vivre leur semestre international. Bientôt les couloirs bruissent de langues étrangères : chinois, russes, espagnols, allemands et anglais qui forment un joyeux melting-pot interculturel et international. Honneur à la gastronomie française avec un petit déjeuner pour se mettre en appétit. On échange, on se rencontre et on découvre l environnement. Très vite les premiers repères sont pris : planning, salle informatique, bureau international, BDE, cafétéria, bibliothèque toutes les clés pour l intégration et la réussite sont livrées, ne reste plus qu à les utiliser. Le service international se transforme en conciergerie : aide au logement, à l ouverture d un compte bancaire et d une ligne téléphonique, dans les démarches administratives. Toutes ces informations ont ouvert l appétit. Cela tombe bien, un pique-nique est prévu avec des étudiants français de première et deuxième année. Eclipsons-nous c est leur moment : entre eux, ils s échangent les bons plans, s invitent, se mettent en réseau entre jeunes ebésiens. L après-midi, ils embarquent pour une visite -vue de la seine- des plus beaux monuments de Paris. Sur le pont ensoleillé du bateau mouche, ils voient les cartes postales qui les faisaient rêver prendre vie et s incarner. Ca y est ils y sont! Preuve que le rêve n est pas qu américain! La journée s achève. Nos étudiants internationaux ont la tête pleine de rêve, le sourire de l espoir et les semelles légères. Souhaitons leur bon vent pour leur semestre! Catherine Binaux, Responsable des «in coming students» Les premiers jours à Paris ont été très excitants. Le premier jour a débuté avec des souhaits de bienvenue de la direction de l ebs Paris. Dans son discours, Mr Carré, le directeur des programmes, a souligné l importance de faire partie d un groupe comme le notre. La dynamique d un groupe et sa grande diversité contribuent à notre développement, à comprendre d autres cultures et à construire un vaste réseau de contacts. Pour se développer on doit souvent s'ouvrir l'esprit. L'engagement et le courage seront récompensés dans la vie! Ensuite, nous avons pris un petit-déjeuner typiquement français avec des croissants, du café et du jus d orange. L équipe, constituée de Catherine, Claude et Sara nous ont montré l université et nous ont expliqué l organisation. L'université me semblait être un labyrinthe. Qu elle que soit la direction prise, on se retrouvait souvent dans le même couloir. Mais maintenant, nous réussissons à nous orienter et sinon, il y a beaucoup d étudiants et de collaborateurs qui se montrent serviables. Pendant le déjeuner (il y avait des sandwiches savoureux de deux sortes, des fruits et des snacks) nous avons eu le temps de faire connaissance. La classe se compose d une poignée d espagnols et d allemands, de chinois, de russes, un mexicain, un uruguayen et un autrichien. En plus, se sont joints à nous quelques étudiants ebésiens qui nous ont «pris par la main», qui nous ont parlé de leurs expériences et leurs intérêts et qui nous ont accompagné à la sortie en bateau-mouche. Le soleil ne nous a pas laissés tomber. Nous avons vu Paris sous son meilleur jour, sous le soleil, même s il faisait froid. Nous avons admiré beaucoup de monuments et de jolies ruelles et nous avons pris de nombreuses photos mémorables qui nous rappelleront cette première journée à l ebs Paris. To be Erasmus at ebs Paris En ce début d année 2012, nous avons accueilli une cinquantaine d étudiants venus du monde entier. Quelques étudiants de 2 e année à l ebs Paris se sont regroupés pour proposer diverses activités aux nouveaux venus, et pour leur offrir la possibilité de participer à des voyages dans la France entière. Le week-end du 11 et 12 février a été riche en émotions. Un voyage en Normandie à la découverte du D-Day a été organisé en partenariat avec la société ToBeErasmusinParis. Départ depuis la Porte maillot, samedi 11 février. Le groupe a pris la route en direction de la Pointe du Hoc où a eu lieu le débarquement de la 2 e Guerre Mondiale. Après cette visite incontournable nous nous sommes dirigés vers le cimetière Américain. Le groupe s est montré très ému face aux sépultures des soldats tombés au combat pour défendre des valeurs qui nous sont propres, quel que soit notre pays d origine. Après le déjeuner, le groupe s est dirigé vers la plage d Arromanches pour un moment de détente et de culture. La journée s est poursuivie par la visite du mémorial de Caen, l un des musées les plus visités de France, qui retrace l histoire de la dernière guerre et du Débarquement. L équipe s est ensuite dirigée vers son lieu de résidence, une grande auberge de jeunesse pleine de charme. Le samedi soir, virée nocturne dans la ville de Caen. Le dimanche matin, le groupe est parti en direction de l usine de fabrication des gâteaux St-Michel, symbole gourmand de la Normandie, suivi d une dégustation pour ouvrir l appétit. Puis direction le magnifique Mont St-Michel, à la découverte du troisième site le plus visité de France, patrimoine de l UNESCO. Divers voyages sont proposés pour l année 2012, comme un weekend à Tours, un autre dans le Nord, un troisième à la découverte des châteaux de la Loire et même un voyage de trois jours à Amsterdam. Le tout destiné bien sûr aux étudiants internationaux afin qu ils découvrent un peu plus le pays dans lequel ils sont venus. 7

8 LA VIE, LA VIE, LA VIE DE L ÉCOLE Nicolas Hulot et Emmanuel Faber à l ebs «Concilier convictions personnelles et responsabilités professionnelles : utopie ou réalité?» La conférence-débat sur le thème «Concilier convictions personnelles et responsabilités professionnelles : utopie ou réalité?» s est déroulée à l ebs Paris le mercredi 1 er Février 2012, en présence d Emmanuel Faber, Vice-PDG Délégué de DANONE et Nicolas Hulot. Elle était organisée par l ADEBS et l ebs. Extraits : Emmanuel FABER - [ ] Chacun d entre nous peut avoir ce genre d interrogations, qui prennent, selon les personnes, une place plus ou moins grande dans leur vie. Rassurez-vous, je ne croyais pas, à l âge de 20 ans, ce en quoi je crois aujourd hui. Les certitudes du passé ont aujourd hui fait place à des doutes, des espoirs, et vice versa. Pour passer d une utopie à une réalité, cela doit se passer au cœur de notre vie. Pour ma part, je n ai pas la prétention de dire que j ai transformé le monde. Seulement, j admets l idée qu il y a un chemin à parcourir, et c est sur cette notion de «chemin» que j aimerais revenir. C est extraordinaire que Nicolas Hulot et moi-même ayons tous les deux écrit un livre nommé «Chemin de traverse». Mes «chemins de traverse» sont quelque chose d intime mais aussi d universel. Si nous partons de l idée que c est un chemin, il n y a pas de révélation brutale : ainsi, on ne passe pas de l utopie à la réalité Le plus important peut-être, c est de se trouver sur ce chemin. Je réalise qu aujourd hui énormément de décisions sont prises dans la peur. On étudie toujours les risques : il y a une peur permanente de tout. Quand je mets la pression à mes employés pour qu un projet soit prêt dans les délais fixés, je génère aussi de la peur. Nous sommes tous plus au moins dans la même logique, et pourtant, je suis persuadé que la peur n est jamais bonne conseillère. Aux étudiants de l ebs, c est sur cette peur que j aimerais revenir. Vous allez entrer dans un moment de votre vie où la peur vous entoure : le chômage, la crise Il ne faut pas que vos craintes, vos angoisses, guident vos choix futurs. Le conformisme conduit souvent à la dépression. Le chemin n est jamais fini, c est un vrai écartèlement car nous pouvons vivre dans le social sans vivre dans l économique. Elisabeth Cony-Exertier : «Nicolas Hulot, vous disiez -Je ne suis pas né écologiste, je le suis devenu-. Expliquez-nous votre parcours». Bruno Neil, Odile Launay, Emmanuel Faber, Nicolas Hulot, Elisabeth Cony-Exertier Nicolas Hulot - Vous savez, pour certaines personnes, je ne suis pas encore écologiste. Ce qui prouve que le chemin est encore long! [ ] Tout d abord, je pensais que la vie était la norme. En réalité, j ai découvert que la vie est l exception. Cela change les choses. La vie est l exception dans l univers. Il y a autant de galaxies qu il y a de grains de sables... Quand vous prenez conscience que la vie demeure l exception, cela change le regard que vous avez sur le vivant, sur l homme de manière générale. Seconde chose que j ai apprise : la norme n est pas l abondance, elle est la rareté. Je suis né en 1955 avec cette illusion que l abondance était la norme. Toute notre économie fonctionne encore dans cette illusion. Moi, j ai vu sur le terrain que l abondance est obsolète. Accepter de changer de regard est une vraie révolution. Changer le regard que l on porte sur les choses est une vraie remise en cause. Je regrette d avoir été parfois cette personne désinvolte et un peu légère. Fort de ce constat, fort de ces fractures qu il y avait entre différentes civilisations, la prise de conscience montre les choses différemment. Elle chemine mes convictions d aujourd hui, qui se forment à l aube de la connaissance. Plus j apprends, plus j ancre mes convictions dans la connaissance et dans le savoir. Pour parler d Ushuaia, cette émission a permis l évolution des consciences. D une simple activité professionnelle, qui était très confortable, j ai préféré m engager sur d autres terrains. C est sûrement très égoïste, mais nous avons tous aussi besoin de donner un sens à son parcours. Si je veux être honnête, je retire de toutes mes actions un bénéfice personnel. On ne peut pas prôner quelque chose, et ne pas aller soi-même vers la cohérence. Plus tard, avec Cécile Ostria, nous avons donc décidé de créer la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l Homme. Pour que tout cela puisse s incarner, et prenne du sens. Pour retrouver le compte-rendu de la conférence dans son intégralité, connectez-vous sur le site de l ebs : rubrique : Flash Actualités. Merci et bravo pour l'organisation de cette conférence à : Elisabeth CONY - EXERTIER - ebs 86 Présidente de l'association des diplômés (ADEBS). Le Site Marketing - Directrice Générale Anne de BETHENCOURT - ebs 86 Vice-Présidente Membre du Conseil Economique, social et environnemental Hélène SABOURET - BOISSONNET - ebs 86 Responsable Evènementiel, Agence Hors Pair Events - Directrice Associée Appelez-moi algorithme! Les hommes ont-ils définitivement perdu la partie devant les machines? C est ce que donnait à entendre un reportage paru début janvier au JT de TF1. La première séquence nous montrait une salle des marchés de la fin des années 90 ; bruyante et gesticulante à souhait, avec une foule de brokers en action, le bras tendu et le regard allumé. Puis l image s attardait sur une salle des marchés d aujourd hui telle qu en elle-même le progrès informatique l a transformée : totalement silencieuse, avec de rares acteurs. Explication : les opérateurs ont cédé la place à des ordinateurs, dont les serveurs bourrés de formules mathématiques transmettent à la micro seconde des milliers d ordres de vente ou d achat. Et quelque 80% des ordres de bourse passent par ce trading à haute fréquence (THF) qui par le fait ressemble à une guerre : on s attaque, on ruse, on passe des opérations qu on annule dans la même fraction de seconde pour tromper l adversaire. Les risques ne sont pas minces. Lorsque des milliers d ordres sont traités en même temps, on peut tout craindre de la saturation. Et pour peu que plusieurs algorithmes entrent en résonance, ils sont capables de provoquer des effets totalement imprévus, comme la chute des cours à zéro ; c est ce qui a failli arriver à Wall Street en mai 2010, où l on a connu un plongeon vertigineux baptisé le «flash crach». Enfin, il est évident que le trading à haute fréquence exige des moyens considérables et n est accessible qu aux très grands groupes ; ce qui risque de d écarter les autres intervenants du marché, découragés par la vitesse inaccessible des opérations de THF. Au quotidien, il devient très difficile, sinon impossible, de prévoir les fluctuations des cours puisqu ils sont pour l essentiel issus de ces transactions robotiques. Et ces serveurs ont été construits comme des intelligences artificielles, capables d intégrer une somme de données illimitées et de les actualiser pratiquement en temps réel : montant des dettes souveraines, taux d emprunt, niveau de chômage, inflation etc De plus, ces intelligences artificielles apprennent à apprendre, qu il s agisse de réseaux de neurones entraînés à gagner de l argent où d algorithmes génétiques capables de se reproduire et d entrer en mutation. Brrrrr... D une façon générale, il est clair que nous sommes entrés dans un monde où l intelligence humaine sera de plus en plus contrainte voire remplacée par ses propres créatures. Car qui a mis au point le programme à l origine de ce niveau mode de transaction? Pas des lézards verts ou des petites souris bleues. Non, des ingénieurs. Et sans doute faudrait-il imposer à ces programmes, dès leur conception, des «stops» ou des limitations de vitesse qui rendent impossible la manipulation des cours. C est peut-être ce qui se fera sous la pression des organismes de régulation des marchés. A moins que le système n implose entre temps En attendant, il y a une Bourse dans la Bourse et elle n est pas humaine! Jean Mauduit Vice Président de l ebs 8

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion.

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion. Sommaire 3 Historique 4 L identité Ludi Le jeu de la Belote est apparu en France dans les années 1920 et a connu un grand succès. Longtemps considérée comme le «jeu de cartes du peuple», la belote a conquis

Plus en détail

Voyage Exploratoire Barcelone

Voyage Exploratoire Barcelone Voyage Exploratoire Barcelone 24 au 26 février 2016 Inclus une journée au Mobile World Congress Le contexte Elue «Capitale européenne de l innovation» par la commission européenne en 2014, Barcelone accueille

Plus en détail

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6 1 Sommaire o La start-up TripConnexion 1 o Le concept 2 o TripConnexion en bref 4 o Revue de presse 5 o Contacts presse 6 2 Genèse C est au retour d un voyage en Birmanie, où ils ont fait la rencontre

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

PARC Olympique Lyonnais

PARC Olympique Lyonnais PARC Olympique Lyonnais Le mot du président Mieux vous accueillir les soirs de matchs, vous proposer des prestations personnalisées et des solutions BtoB innovantes : c est la ligne de conduite que j ai

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015 dossier de presse Montpellier Beach Masters 2015 édito Le Montpellier Beach Masters fête cette année ses 10 ans, et sa 2ème édition au Théâtre Hélios d Odysseum! Plus de 500 tonnes de sable vont donc à

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Jeux et enjeux des cours de récréation du monde

Jeux et enjeux des cours de récréation du monde Table des matières 1. Introduction... 3 2. Qui sommes-nous?... 4 1. Lamy, 24 ans Passionnée de voyages... 4 2. Romain Hénot, 26 ans Aventurier... 4 3. Le projet... 5 1. L échéancier... 7 2. L itinéraire...

Plus en détail

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Adrian LAMBLIN SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Bonjour à tous, Je m appelle Adrian et je reviens de Malaisie où j ai effectué un semestre d étude à Monash University Malaysia qui fut

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Contact Presse BRED Banque Populaire. Contact Presse MasterCard France. Nathalie Avril nathalie.avril@bred.fr 01.40.04.73.23

Contact Presse BRED Banque Populaire. Contact Presse MasterCard France. Nathalie Avril nathalie.avril@bred.fr 01.40.04.73.23 Contact Presse BRED Banque Populaire Nathalie Avril nathalie.avril@bred.fr 01.40.04.73.23 Marta Moura marta.moura@bred.fr 01.40.04.72.29 Contact Presse MasterCard France Donatienne Douriez, MasterCard

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

CONCEPT: un rassemblement inter-étudiant sportif

CONCEPT: un rassemblement inter-étudiant sportif CONCEPT: un rassemblement inter-étudiant sportif L événement Occi Py : Le Challenge Pyrénéen est une manifestation inter-étudiante sportive qui s appuie sur le plus grand réseau d association étudiante

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME Viadeo, prêt à l emploi livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME sommaire Objectifs de la formation Cette formation, dispensée par Viadeo et Orange, poursuit un triple objectif : vous aider

Plus en détail

STAGES TENNIS 2015-2016

STAGES TENNIS 2015-2016 STAGES TENNIS 2015-2016 FORMATION EXCELLENCE PROJET DE VIE HAUT NIVEAU CURSUS USA REUSSITE Depuis 1977, l Académie des Hauts de Nîmes, d abord dirigée par Georges Deniau est maintenant sous la houlette

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

«rend service» Xavier FONTANET

«rend service» Xavier FONTANET 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie Fiche Technique 2013 Bachelor en un an (Admission Bac+2 BTS ou DUT et 18 ans minimum) Une formation en une année après un BTS ou un DUT! Une Immersion

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE 1. Vie pratique Logement Lors de mon séjour à Dundee j ai choisi de résider dans les résidences universitaires de Dundee.

Plus en détail

Dossier de Presse. Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi

Dossier de Presse. Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi Dossier de Presse Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi Jobijoba, leader français de la recherche d emploi sur Internet Jobijoba est un site leader de la recherche d emploi sur internet en France

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES 1 KEDGE BACHELOR kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES KEDGE BACHELOR KEDGE Bachelor a su trouver sa place parmi les meilleures formations post-bac en management.

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile»

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Les Echos NESSIM AIT-KACIMI / JOURNALISTE LE 22/10 À 15:59, MIS À JOUR À 16:24 «Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Après avoir co-fondé AHL en 1987, David Harding créé son propre

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

LE CONCEPT. apprendre par et avec les autres! Notre ambition (en 140 caractères!) PAMELA / Professeur des tylisme

LE CONCEPT. apprendre par et avec les autres! Notre ambition (en 140 caractères!) PAMELA / Professeur des tylisme DOSSIER DE PRESSE LE CONCEPT PAMELA / Professeur des tylisme Kokoroe embrasse la tendance du «Co» du «Share sans être Cher». Avec sa plateforme de partage du savoir, Kokoroe se positionne en acteur disruptif

Plus en détail

Le mot de l équipe. Une Triple compétence pour nos intervenants AMOS. L alternance MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES

Le mot de l équipe. Une Triple compétence pour nos intervenants AMOS. L alternance MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES Deportiva Sesión Valencia 2010 Le mot de l équipe AMOS a pour mission de former, dans le domaine des Organisations Sportives et des Entreprises liées au sport, des étudiants

Plus en détail

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème )

LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) LA SOIREE DES TALENTS 2012 Jeudi 29 novembre Cap 15 Paris (15 ème ) Programme : 18 h 30 : Accueil des diplômés 18 h 45 : Début des entretiens A l issue de vos entretiens, vous êtes conviés au cocktail

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA

Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA Master of Business Administration Management du Sport Ecole Européenne de Management reconnue par l Etat. Etablissement d Enseignement Supérieur

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Bonjour, Sportivement, L équipe organisatrice du Challenge 2014 2/2

Bonjour, Sportivement, L équipe organisatrice du Challenge 2014 2/2 1/1 Bonjour, Pour la 32e année consécutive, le Challenge Grandes écoles se tiendra sur le campus de Centrale Lyon. Tout au long du weekend, des étudiants venus de toutes les grandes écoles de France et

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

«MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service»

«MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service» «MHI, l expertise de la location d hébergements insolites à votre service» S inspirant de grands acteurs de la location saisonnière ou de l hôtellerie, Mon hébergement insolite est le premier site de réservation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher L es activités de nature ont ceci de commun avec la stratégie d entreprise, qu elles demandent la plus grande

Plus en détail

26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010. Dossier de presse

26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010. Dossier de presse 26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010 Dossier de presse 26 ème édition EM Normandie Concours de Négociation 16 et 17 mars 2010 Au Normandy Barrière de Deauville Une rencontre

Plus en détail

Bienvenue - Welcome. Parc de Nature et de Loisirs en Berry

Bienvenue - Welcome. Parc de Nature et de Loisirs en Berry Bienvenue - Welcome Parc de Nature et de Loisirs en Berry BROCHURE SÉMINAIRE - Saison 2012 - Madame, Monsieur, Tout d abord, je tiens à vous remercier de l intérêt que vous portez à notre site. Vous avez

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

R A P P O R T D E F I N D E S E J O U R

R A P P O R T D E F I N D E S E J O U R FOUSSHI Horia Echange: ISARA-Lyon Cornell University (NY) R A P P O R T D E F I N D E S E J O U R V I E P R A T I Q U E Logement (type, accès, prix, caution ) L université de Cornell se situe à Ithaca

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

BTS FINANCIERS ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2013

BTS FINANCIERS ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

F I D E S. De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ. 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème

F I D E S. De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ. 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème F I D E S De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème 5, Rue Emile Dubois Paris 14ème 23, Boulevard de Beauséjour Paris 16ème

Plus en détail

Chapitre I : Introduction

Chapitre I : Introduction Chapitre I : Introduction 1.1) Problématique A partir des années soixante, l environnement des entreprises a connu une mutation capitale, sans précédant historique dans le climat des affaires. Ces changements

Plus en détail

Partenariat. Crédit Photos Bernard Rivière

Partenariat. Crédit Photos Bernard Rivière Partenariat Crédit Photos Bernard Rivière Partenariat La TV en Pro D2* 2 à 3 matchs retransmis par Eurosport, France 3 Région ou Sport + par week-end 31 diffusions pour Eurosport avec une audience cumulée

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Learning Expedition Dublin

Learning Expedition Dublin Learning Expedition Dublin Du 3 au 5 novembre 2015 Inclus une journée au Salon web summit www.institut-commerce-connecte.com Le contexte Le Dublin Web Summit : une rencontre incontournable dans le secteur

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015 BAC+4 1. Introduction Longtemps négligé par les spécialistes, le management événementiel est reconnu aujourd'hui comme une discipline majeure du secteur de la communication. Abondamment utilisé, il permet

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail