Commentaire de la pratique du. nyoung-nè

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commentaire de la pratique du. nyoung-nè"

Transcription

1 Commentaire de la pratique du nyoung-nè

2 Une retraite intensive de purification 1995 pour tous pays : éditions Vajra Yogini Marzens (France) Tél : 33 (0) , télécopie : 33 (0) deuxième édition revue et corrigée (1 ère édition publiée en 1995 sous le titre : La Pratique du Nyoung Nai) ISBN : EAN : Photos de couverture : Thangka de Tchènrézi appartenant à Lama Kyabjé Zopa Rinpoché Guéshé Lobsang Tèngyé (photo M. Henry) Mise en page : Omorfia Marzens (France) Commentaire de la pratique du nyoung-nè Une retraite intensive de purification Guéshé Lobsang Tèngyé Traduit du tibétain en anglais par Tènzin Trinley Traduction française d éléa Redel assistée de Michel Henry Toute reproduction, même partielle de cet ouvrage pour un usage autre que strictement privé, par tous les moyens y compris la photocopie, doit être soumise à l autorisation préalable et écrite de l éditeur.

3 In t r o d u c t i o n S Selon le grand maître Lama Tsongkhapa, il y a deux types de véhicules de pratiques spirituelles menant à l éveil : le véhicule de la perfection (skt. paramitayana) et le véhicule tantrique (skt. vajrayana), c est-à-dire les véhicules des soutras et des tantras. Tout comme le soleil et la lune sont connus de tous, l on sait très bien que la pratique du véhicule tantrique mène plus rapidement à l éveil que celle du véhicule de la perfection. Selon de nombreux textes, quelle que soit la pratique dans laquelle nous nous engageons, l esprit d éveil (skt. bodhicitta) est la pratique initiale des deux véhicules. Quiconque possède l esprit d éveil est appelé «fils de Bouddha» et devient, pour tous les êtres, un objet digne d hommage. Nécessité de développer l esprit d éveil Cet esprit d éveil doit être développé par un entraînement sincère de notre esprit. Il n apparaîtra pas spontanément, sans aucun entraînement. Pour faire ce travail, il faut tout d abord suivre les conseils d un maître spirituel à la motivation pure, puis à l aide d une préparation exemplaire, il sera possible d éliminer progressivement les obstacles à l esprit d éveil. Il n existe pas de bodhisattva qui n ait entraîné son esprit dans la pratique de l amour et de la compassion. Atisha 1 a dit qu avant d entraîner notre esprit au développement de l esprit d éveil nous devons 1. Atisha Dipamkara Shri Jnana ( ), maître indien né au Bengale qui a activement participé à la seconde diffusion du bouddhisme au Tibet. Pour plus de détails, lire notamment Dromteunpa l Humble Yogi, éditions Vajra Yogini. 5

4 nous exercer à développer l amour et la compassion. Pour déployer une grande compassion correcte, il faut se familiariser avec les six causes (reconnaître tous les êtres comme sa mère, se souvenir de la bonté des êtres, rendre cette bonté, développer l amour impartial, la compassion et l attitude extraordinaire) et à travers ces pratiques, essayer de développer une attitude d amour envers tous les êtres. Nous pouvons estimer avoir développé la compassion juste si nous ressentons pour tous les êtres un amour semblable à celui que nous ressentons pour notre enfant unique, et que spontanément nous vient le souhait de les libérer de la souffrance. Prendre conscience qu il n y a pas de différence entre nous-mêmes et les autres amène un état de compassion duquel surgit tout naturellement un incroyable souhait d atteindre l éveil pour le bien de tous les êtres. Dès que nous pensons aux êtres, tout naturellement apparaît le souhait de les libérer de la souffrance et de les mener vers le chemin du bonheur. Nécessité de pratiquer la voie commune Pour développer une compassion juste aussi puissante, il est bon tout d abord de reconnaître notre propre souffrance et d avoir une peur effroyable des souffrances du cycle des existences (skt. samsara). Une telle attitude de renoncement aux plaisirs de l existence cyclique se développe tout d abord en travaillant sur notre esprit et en l exerçant au détachement de cette vie, et en souhaitant développer le bonheur pour les vies à venir. Nous souvenant de cela, nous prenons refuge dans les Trois Joyaux précieux. Puis nous devons exercer notre esprit à la pratique de la loi de cause à effet et respecter la loi du karma. Afin d accomplir correctement une telle pratique nous devons suivre les conseils d un maître capable de nous montrer le chemin de la façon la plus juste. Pour pratiquer le tantra nous devons progressivement étudier et méditer sur tous les points de la «Voie graduée vers l éveil» (tib. lam-rim). Sans cette pratique du lam-rim, celle du tantra ne sera pas vraiment efficace. C est pourquoi nous devons tout d abord méditer sur la précieuse renaissance humaine, nous rendre compte à quel 6 Introduction point elle est difficile à obtenir une nouvelle fois et reconnaître la valeur inestimable du but qu elle permet d accomplir. La meilleure façon de rendre sa vie utile est de s engager dans la pratique du grand véhicule (skt. mahayana). Quiconque développe l esprit d éveil devient un pratiquant du mahayana. Si notre pratique de l esprit d éveil se limite à de simples mots, alors nous n avons que le nom de «mahayaniste». Pour cette raison nous devons tout d abord purifier et éliminer tous les obstacles à la pratique d une telle voie, c est-à-dire : 1. Penser à l impermanence et à la mort, car si nous ne pratiquons pas correctement, nous pouvons renaître dans les royaumes inférieurs. 2. Développer un profond détachement aux plaisirs de l existence cyclique, puis exercer notre esprit à éliminer le chérissement de soi, ainsi que l attachement à notre plaisir pour le nirvana, par la pratique de l amour et de la compassion. 3. Développer le souhait d exercer notre esprit à la bodhicitta, puis prendre les vœux de bodhisattva et familiariser notre esprit avec ces vœux. Si, ayant ainsi entraîné notre esprit, nous développons le puissant souhait de pratiquer le tantra, tout est pour le mieux ; sinon, nous devons au moins étudier la voie commune car, sans elle, notre pratique du tantra ne deviendra pas stable. Si nous n obtenons aucune réalisation dans la voie commune, il est bon au moins de se familiariser avec cette pratique avant de s engager dans le tantra. Qualités du tantra Obtenir l éveil en suivant la voie tantrique est une méthode bien supérieure à celle utilisée par la voie des soutras. La différence ne vient ni de l esprit d éveil, ni de la motivation, ni de la pratique ellemême, car les deux véhicules expliquent la nécessité de s exercer à l esprit d éveil et aux six perfections inclus dans la voie commune aux soutras et aux tantras. Celui qui pratique le tantra doit avoir une intelligence plus vive que le pratiquant du véhicule de la perfection. 7

5 Quel que soit le niveau de tantra, les pratiques de l esprit d éveil et des six perfections sont nécessaires. Dire que la pratique du tantra est supérieure ne signifie pas que le tantra est seulement plus rapide que la pratique des soutras pour obtenir l éveil. Dans le véhicule de la perfection, certaines pratiques permettent d atteindre l éveil plus rapidement que d autres. Certaines de ces pratiques exigent un long entraînement alors que d autres sont un peu plus rapides. Dans le véhicule de la perfection, nous trouvons donc différentes «vitesses» pour atteindre l éveil. Ces allures différentes sont comparées à celles du soleil, de la lune, du chariot tiré par un cheval ou par un éléphant, etc., il y a ainsi de nombreuses analogies. La différence entre le tantra et le véhicule de la perfection n est pas liée non plus à la réalisation de la vacuité. Il n y a pas de distinction entre la réalisation de la vacuité obtenue par la pratique du tantra et celle réalisée par les soutras. Même dans le véhicule inférieur, les shravakas, les auditeurs, et les pratyékabouddhas, les réalisateurs solitaires, ont développé la vue juste de la vacuité, tous deux réalisent correctement le mode d existence des phénomènes. Le pratiquant du véhicule du tantra et celui des soutras ont, tous deux, le souhait d atteindre la bouddhéité ; tous deux font des efforts pour atteindre l éveil et libérer tous les êtres des trois royaumes. L accomplissement suprême, l éveil total, est le même. Il n y a pas de différence non plus en termes de résultat : que l on obtienne la bouddhéité en suivant le véhicule de la perfection ou celui des tantras, l état de bouddha est le même. Les causes pour accomplir la bouddhéité sont l accumulation de sagesse et l accumulation de mérites. Grâce à l accumulation de mérites, on obtient le corps de forme (skt. roupakaya). Grâce à l accumulation de sagesse on obtient le corps de vérité (skt. dharmakaya). Soutras et tantras mènent à l obtention de la bouddhéité, tous deux pratiquent la sagesse qui réalise la vacuité et la méthode des six perfections, ainsi que la manière de parvenir au stade d unification. 8 Introduction Nous avons deux types de corps de bouddha : le corps de vérité et le corps de forme, et c est ce dernier qui nous apparaît directement et devient bénéfique aux êtres. La différence principale entre le véhicule de la perfection et le véhicule tantrique provient des causes mises en œuvre permettant de parachever le corps de forme, celui qui apparaît directement aux êtres et enseigne. Dans le véhicule de la perfection, les causes pour atteindre le dharmakaya viennent de la méditation sur la nature ultime de tous les phénomènes comme étant vide de toute élaboration. Par contre, on n y trouve pas les causes permettant d atteindre le roupakaya qui sont spécifiquement expliquées dans le véhicule du tantra. Selon celui-ci, la cause principale pour atteindre le roupakaya est de se visualiser soi-même sous la forme de la déité (qui devient alors l objet de concentration) tout en méditant sur l absence d existence intrinsèque de cet objet. D après le tantra, le corps de vérité et le corps de forme sont de même nature. Dans le véhicule de la perfection, on développe les causes permettant d atteindre l éveil. Mais la particularité du tantra réside dans l utilisation du résultat au moment même du chemin causal. C est la grande différence entre soutras et tantras. Par exemple dans les soutras la visualisation de l environnement du Bouddha pendant la période causale n est pas expliquée alors qu on l utilise sur la voie tantrique. C est pourquoi elle est appelée le «vajrayana résultant». Pourquoi en est-il ainsi? Parce qu au cours de la pratique nous imaginons maintenant tout ce que nous allons atteindre dans l avenir. Pendant la période du chemin, nous pratiquons déjà la terre pure, le corps pur, ainsi que la pure richesse du Bouddha, (toutes les offrandes faites aux déités). Dans le tantra, nous pratiquons également les activités pures du Bouddha, enseigner et faire du bien à autrui. Voilà les caractéristiques spécifiques de la pratique tantrique. Dans le véhicule de la perfection, la production de soi-même en tant que déité n est pas expliquée. Il n y a pas non plus d explications concernant la manière de prendre l aspect du Bouddha avec toutes 9

6 ses marques majeures et mineures. Dans la voie tantrique par contre nous trouvons ces explications. La différence entre soutras et tantras vient donc des causes qui permettent d obtenir le corps de forme, mais non pas du corps de vérité. La pratique du tantra est supérieure en trois points : du point de vue de la visualisation, des conditions et du comportement. 1. Visualisation : Dans le véhicule du tantra on trouve la pratique de visualisation sous la forme de la déité, qui n est pas expliquée dans le véhicule de la perfection. Ce type de visualisation permet d accumuler des mérites très rapidement, en imaginant que toutes les apparences sont la déité. 2. Conditions : Ces conditions sont très puissantes du fait même de préserver la pureté des promesses faites, de prendre des vœux et de méditer sur les déités des mandalas. Ainsi nous recevons très rapidement les bénédictions des bouddhas. 3. Comportement : Lorsque l on pratique le tantra, on se comporte comme un bouddha, ce qui signifie que l on aide les autres, que l on enseigne, etc. Le fait de se voir soi-même comme un bouddha a une grande influence sur notre comportement. Chaque instant de cette pratique de visualisation sous la forme de la déité, du Bouddha ou d un bodhisattva permet d accumuler des mérites. Maintenir une telle pratique secrète est une autre caractéristique du tantra. Il n est pas bon de parler de pratiques tantriques à ceux qui n ont ni foi ni respect ou qui n observent aucun vœu. Pratiquer le tantra signifie protéger son esprit du comportement mondain ordinaire. Ceci a un sens très profond : il s agit de protéger son esprit des plaisirs de ce monde, de la chute dans les royaumes inférieurs dans les vies prochaines, de la chute dans les deux extrêmes et de la stagnation dans l extrême du bonheur pour soi-même, de l erreur de la saisie de la dualité des choses et de l existence en soi. Conduire ainsi son esprit à l obtention de l éveil en pratiquant les deux véhicules des soutras et des tantras, voilà ce que l on appelle le véhicule du mantra. 10 Introduction Pratiquer l union de la méthode et de la sagesse Le tantra explique comment atteindre l éveil dans une courte vie humaine en accumulant les causes nécessaires à l obtention du corps de forme. La méthode vaste explique comment atteindre le corps de forme, et la méthode profonde, comment obtenir le corps de vérité. Ce qui signifie que l obtention des deux corps du Bouddha nécessite l application de la sagesse et la méthode. La sagesse sans la méthode ou la méthode sans la sagesse ne mènent pas au résultat. Les deux doivent être pratiquées et considérées comme une aide mutuelle. Les shravakas ont réalisé la vacuité directement et abandonné les émotions perturbatrices. Ils sont à même d obtenir la libération du cycle des existences. Une telle sagesse réalisant la vacuité est commune. Tous les différents types d êtres, qu ils pratiquent le hinayana ou le mahayana, se doivent de la réaliser. La caractéristique principale du véhicule du mahayana est de guider les êtres grâce à une émanation du corps de forme. 11

7 Guélongma Palmo LLe sujet de cet enseignement porte sur la pratique du nyoungnè, pratique liée à la grande compassion. Le Nyoung-né appartient au premier niveau des tantras, le tantra de l action (kriya tantra en sanskrit) qui a été enseigné par le Bouddha. Cette pratique s est répandue en Inde puis graduellement au Tibet. La pratique du nyoung-nè qui a fleuri au Tibet et qui est expliquée ici, provient de la lignée de Guélongma Palmo [skt. bhishouni Lakshmi ou bhikshouni Shrimati]. Pourquoi la lignée de cette moniale pleinement ordonnée (skt. bikshouni, tib. guélongma) indienne a-t-elle fleuri au Tibet? C est parce que cette bikshouni a créé les nombreuses conditions nécessaires à cela, et qu elle avait comme support de méditation une statue de Tchènrézi. Grâce à ses pouvoirs miraculeux, Guélongma Palmo s était rendue au Tibet. Elle avait caché cette statue de Tchènrézi, tel un trésor, au fond d une cavité dans la montagne près du monastère de Séra. Il y avait là beaucoup de bergers qui gardaient des moutons et des chèvres. Une chèvre allait constamment se cacher dans la même grotte. Un jour, le berger, se demandant pourquoi sa chèvre allait toujours se réfugier dans ce trou, lança une pierre dans la pénombre. Il entendit un bruit, comme si le caillou avait touché une assiette de cuivre. Il pénétra dans la grotte et vit la statue de Tchènrézi qu il offrit plus tard au monastère de Séra. Cette statue se trouve toujours au monastère de Séra. C est ainsi que la pratique du nyoung-nè se répandit au Tibet. Guélongma Palmo a vraiment existé, on peut encore voir la base qu elle utilisait pour faire l offrande de mandala au monastère de Tashilounpo. 13

8 Guélongma Palmo appartenait à la caste royale. Dès son jeune âge, elle avait pris des vœux et étudiait intensément tous les soutras et tantras guidée par de nombreux maîtres. Elle vivait véritablement dans la pure moralité de tous ses vœux de bikshouni. Elle avait reçu de nombreuses instructions spirituelles de grands yogis. Après un certain temps, dû à son karma passé, elle contracta la lèpre. Une des raisons de sa maladie était en effet liée à son karma passé, mais comme elle était très belle, elle avait intentionnellement provoqué cette maladie pour se protéger de l attachement des autres et également pour pouvoir pratiquer. Son corps la faisait beaucoup souffrir, car il se déformait entièrement. Elle demanda alors conseil au roi Indrabodhi. Ce dernier lui dit que Tchènrézi était le chef de tous les nagas et esprits locaux, et que pour faire cette pratique elle devait se rendre à l endroit où se trouvait une statue de Tchènrézi à onze têtes. Elle devait pratiquer non loin de là, à l endroit où était inscrit le mantra à six syllabes, Om mani pédmé houm. Ainsi, sans aucun attachement envers ses amis ou ses parents, elle se rendit dans ce monastère et récita de nombreux mantras du Bouddha de la compassion, mais cela ne fût pas très bénéfique. Elle faisait ses prières et sa pratique de Tchènrézi à onze têtes pendant la journée, mais comme les femmes ne pouvaient pas rester dans les monastères la nuit, elle retournait près de l inscription du mantra à six syllabes. Puis, pendant une semaine elle fit une requête intense au mantra qui se transforma alors en Tchènrézi à onze têtes. C est à ce moment-là que sa lèpre fût complètement guérie et qu elle obtint de hautes réalisations. Elle développa une bodhicitta incroyable ainsi qu une immense compassion. Son corps devint à nouveau très beau, plus beau qu auparavant. Elle développa une concentration très puissante. Grâce à la force de son amour et de sa compassion, elle vainquit et dompta tous les esprits malfaisants et les mauvaises énergies. Il est dit que les quinze protecteurs devinrent ses assistants et qu elle eut la vision directe de Tara et du Bouddha Amoghasiddhi. Le quinzième jour du quatrième mois du calendrier 14 Guélongma Palmo tibétain, jour de la pleine lune, elle eut la vision directe de Tchènrézi et pour finir, un accomplissement spirituel très puissant. De retour au village, comme elle était plus belle qu avant, beaucoup de personnes commencèrent à médire d elle, disant qu elle était devenue belle parce qu elle avait transgressé ses vœux et pris plaisir à la vie mondaine. Toutes sortes de choses furent colportées à son sujet. Dans ce village avait lieu un festival de Tchènrézi appelé «Kasapani» durant lequel beaucoup de monde se rassemblait. Pour clarifier toutes ces médisances, le jour du festival, elle se trancha la tête, la piqua sur une tige de fer et dansa en exprimant cette parole de vérité : - S il est vrai que j ai transgressé mes vœux, que ma tête ne revienne jamais sur mon corps. Mais si je n ai rien transgressé, puissè-je redevenir normale. Aussitôt la tête rejoignit son corps et elle manifesta de nombreux pouvoirs miraculeux. Toutes les personnes qui avaient eu des doutes et avaient médit à son sujet, changèrent d attitude et développèrent une foi profonde. Elle transmit ensuite de nombreuses initiations, des bénédictions, et beaucoup de personnes devinrent des pratiquants accomplis. à partir de ce moment-là, Guélongma Palmo devint très populaire. Elle œuvra intensément pour la préservation de la doctrine par la pratique de Tchènrézi et composa la pratique du Grand Compatissant et de nombreux autres textes. Cette lignée de Tchènrézi en relation à la pratique du nyoung-nè vient en fait du Bouddha Shakyamouni. La lignée distante se réfère au Bouddha Shakyamouni et la lignée proche se réfère à Guélongma Palmo. Les deux pandits Guélongma Palmo avait beaucoup de disciples. Les deux principaux s appelaient Dawa Shouno et Yéshé Sangpo. Fils de brahmane, né dans la partie occidentale de l Inde, Dawa Shouno était un grand érudit (skt. pandit). Il était très intelligent. Il avait pris l ordination à l âge de treize ans et plus tard, devint un grand expert dans les cinq 15

9 arts des connaissances, tout particulièrement dans le soutra du son. à vingt et un ans, il prit l ordination complète et devint bikshou. Son disciple, Yéshé Sangpo, était un pratiquant très sérieux et très puissant. Mais un jour, il tomba gravement malade. Il envoya alors quelqu un chercher son maître. Le messager qu il avait choisi avait le pouvoir miraculeux de la rapidité, il arriva donc très vite chez Dawa Shouno. Tous deux prirent rapidement le chemin du retour. Mais en cours de route, à cause de certains obstacles, ils s endormirent un moment. Dawa Shouno rêva d une jeune fille qui portait des habits de feuilles et tenait une fleur outpala dans la main. Celle-ci lui dit : - La maladie de votre disciple Yéshé Sangpo est due à une transgression en rapport avec son maître spirituel précédent, vous ne pourrez pas le guérir. En fait, il a un gros abcès dans son corps. La meilleure façon de l aider est d aller voir Guélongma Palmo, grande pratiquante du Grand Compatissant Tchènrézi. Elle a reçu de nombreuses initiations et a obtenu des réalisations suprêmes. Elle habite à Dreunpou Sèpè Tsèl. Au réveil, ils se rendirent chez Guélongma Palmo et avec elle, allèrent au chevet de Yéshé Sangpo. Celui-ci était le fils d un roi. L abcès qui le faisait souffrir était dû à l influence négative de certains esprits. Il avait bien invité un grand yogi et reçu une initiation, mais son problème empirait et s accompagnait de fortes douleurs, de sensations de brûlures. On l avait plongé dans un lac d eau froide et l eau s était mise à bouillir. Lorsque Guélongma Palmo et Dawa Shouno arrivèrent, ils firent la pratique de Tchènrézi. L eau du lac se remit à bouillir, mais cette fois Tchènrézi à onze têtes apparut et la douleur fut soulagée. Le disciple reçut la transmission de la pratique de Tchènrézi de Guélongma Palmo et fit sept nyoung-nè, ce qui le guérit complètement. Tous les deux, Yéshé Sangpo et Dawa Shouno obtinrent les réalisations suprêmes. Cette pratique du nyoung-nè de Tchènrézi à mille bras est dite être à l origine de toute la doctrine, de toute pratique spirituelle et de tous les bouddhas. C est la pratique d un être avancé et intelligent. 16 Guélongma Palmo Guélongma Palmo, elle-même, fit la prière suivante : «Puisse cette pratique devenir très bénéfique aux pratiquants». C est ainsi que la transmission de cette pratique de Tchènrézi fut donnée aux deux pandits, et qu elle put se répandre largement. Elle fut ensuite donnée au pratiquant népalais Pèn Nyapa et graduellement se propagea vers la partie centrale du Tibet. Il y a, ainsi, un grand nombre de maîtres de la lignée qu il n est pas nécessaire de tous mentionner ici. Du Népalais Pèn Nyapa, la lignée se poursuit avec le Tibétain Dawa Gyèltsèn, puis le grand yogi Nipoupa et ainsi de suite... cela prendrait beaucoup de temps de parler de la biographie de tous ces grands êtres. 17

10 Comment pratiquer pendant la session

11 I. Pr at i q u e p r é pa r at o i r e L La pratique du nyoung-nè comporte deux parties principales : Comment pratiquer pendant la session et comment pratiquer après la session. La première est elle-même divisée en trois : la pratique préparatoire, le rituel proprement dite et la pratique de conclusion. Autant que possible, le pratiquant doit avoir reçu soit l initiation de Tchènrézi (tib. wang), soit la bénédiction (tib. djénang). La date propice pour commencer la pratique du nyoung-nè est le quinzième jour du quatrième mois du calendrier tibétain car c est le jour où le Bouddha a atteint l éveil. C est le jour particulier du Bouddha. Si l on fait un nyoung-nè ce jour-là, la pratique en devient plus bénéfique. C est également le jour où Guélongma Palmo, la fondatrice de la tradition du nyoung-nè dompta l esprit des cinq maras et obtint les plus hautes réalisations. C est pourquoi le texte dit qu il est très avantageux pour le disciple de pratiquer à l avenir le nyoung-nè ce jour particulier de pleine lune, sa pratique deviendra fructueuse et l obtention des réalisations sera plus rapide. Plus tard vous pourrez faire des nyoung-nès à tout moment, mais pour la première fois, il est bon de commencer ce jour-là. Ceci n est qu une simple information du texte, vous pouvez aussi commencer demain ou tout autre jour. Avant de commencer Si nous commençons par exemple le quinzième jour du mois, la veille sera celui de la préparation du lieu. Ce qui signifie qu il faut alors préparer la salle de méditation, la nettoyer, arranger l autel 21

Bureau de traduction de la FPMT France Catalogue de nos publications

Bureau de traduction de la FPMT France Catalogue de nos publications Bureau de traduction de la FPMT France Catalogue de nos publications Avril 2010 Livres de prières Prières bouddhiques essentielles, Livre de prières de la FPMT, volume 1 Prières et pratiques fondamentales

Plus en détail

Rapport d activité 2014-2015

Rapport d activité 2014-2015 Rapport d activité 2014-2015 Les activités Traduction des textes du Masters Program (MP) Vén. Chantal a poursuivi sa traduction de l'ornement des réalisations claires de Maitréya ainsi que des commentaires

Plus en détail

Catalogue de nos publications

Catalogue de nos publications Catalogue de nos publications Novembre 2012 Livres de prières Prières bouddhiques essentielles, Livre de prières de la FPMT, volume 1 Prières et pratiques fondamentales Ce livre contient toutes de prières

Plus en détail

Préparation de l autel et offrandes de bols d eau

Préparation de l autel et offrandes de bols d eau Préparation de l autel et offrandes de bols d eau CMR-LZR-AUTEL OFFRANDES BOLS-Dernière mise à jour 18.06.2015 Entrez dans une salle de méditation d un centre bouddhiste tibétain ou d un monastère et vos

Plus en détail

Les invités sont assis.

Les invités sont assis. Cérémonie de mariage bouddhiste révisée en mai 2014 pour le mariage de Namdrol Miranda Adams et Alfredo Piñeiro le 26 janvier 2014 à Rio Grande, Porto Rico. Les invités sont assis. Le MARIE et le TEMOIN

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD henry bauchau Temps du rêve un endroit où ACTES SUD aller à Pierre et Colette ce premier et très ancien récit amicalement Préface J ai écrit quand j avais vingt ans et que je faisais mon service militaire

Plus en détail

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Le mot Swami ( sanskrit ) désigne un maître spirituel. Le terme littéralement signifie celui qui sait celui qui est maître de lui-même. Nous avons donc un cheminement

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Les grands secrets et du bonheur

Les grands secrets et du bonheur Les grands secrets DE L ACCOMPLISSEMENT DE SOI et du bonheur Parce que la plus grande des victoires est toujours celle que l on remporte sur soi-même Bruno Lallement 2007 http://www.accomplissement-de-soi.org

Plus en détail

Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie. Lama Thoubtèn Zopa Rinpoché

Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie. Lama Thoubtèn Zopa Rinpoché Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie Lama Thoubtèn Zopa Rinpoché Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie Titre original : Heart Advice for Death and Dying 2008 FPMT Inc. 1632 SE 11th Avenue

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste?

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? By Brother Martin. Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? Ce qui suit n est pas un texte scientifique. C est plutôt une vue personnelle sur le sujet. Judaïsme, Chrétienté et Islam sont généralement

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Je vais essayer de cerner les points fondamentaux et essentiels du bouddhisme.

Je vais essayer de cerner les points fondamentaux et essentiels du bouddhisme. Sa Sainteté le Dalaï-Lama «Le Bouddhisme considère que le but de notre vie Phil Borges est le bonheur» Sa Sainteté le Dalaï-Lama, Tenzin Gyatso, est né le 6 juillet 1935 dans une famille de paysans pauvres

Plus en détail

INTRODUCTION SI BOUDDHA SIÉGEAIT AU CONSEIL D ADMINISTRATION

INTRODUCTION SI BOUDDHA SIÉGEAIT AU CONSEIL D ADMINISTRATION «Il ne faut jamais douter de la capacité d un petit groupe de citoyens déterminés à changer le monde. C est d ailleurs la seule chose qui ait jamais donné des résultats.» MARGARET MEAD INTRODUCTION SI

Plus en détail

LA RETRAITE DE 3 ANS 3 MOIS À MONTCHARDON

LA RETRAITE DE 3 ANS 3 MOIS À MONTCHARDON LA RETRAITE DE 3 ANS 3 MOIS À MONTCHARDON SOMMAIRE PAROLES DE LAMAS Lama Teunsang et Lama Sangpo 3 parlent de la retraite de 3 ans Liens vers les vidéos de leur entretien PARTAGE D EXPÉRIENCES Questions

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

6 cours en ligne. pour explorer et approfondir la méditation

6 cours en ligne. pour explorer et approfondir la méditation 6 cours en ligne pour explorer et approfondir la méditation 6 cycles réservés aux membres amis de l École en 2015 2016 : Les 7 voies Pratique de la bienveillance aimante Le cœur de la méditation Entrer

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Tout au long de ce récit, je vais essayer de vous faire part de quelques réflexions émanant de ma

Plus en détail

Les Douze Traditions (Version intégrale)

Les Douze Traditions (Version intégrale) Les Douze Traditions (Version intégrale) L expérience des AA nous enseigne ceci : Un - Chaque membre des Alcooliques anonymes n est qu une infime partie d un grand tout. Les AA doivent continuer d exister

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

OSTEO YOGA NIVEAU 1 FORMATION PROFESSORALE PATRICK SALIBI, D.O., N.D.

OSTEO YOGA NIVEAU 1 FORMATION PROFESSORALE PATRICK SALIBI, D.O., N.D. PATRICK SALIBI, D.O., N.D. FORMATION PROFESSORALE OSTEO YOGA NIVEAU 1 Faites l expérience du pouvoir thérapeutique de l ostéopathie fusionné à la science millénaire du yoga. OSTEO YOGA MONTREAL 2 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Le channeling (ou communication avec les Esprits)

Le channeling (ou communication avec les Esprits) Le channeling (ou communication avec les Esprits) Qu apporte le channeling? Développement personnel Le channelig est un puissant moyen de développement personnel spirituel et de transformation de conscience.

Plus en détail

COACH ENTREPRISE - FORMATRICE - MÉDIATRICE

COACH ENTREPRISE - FORMATRICE - MÉDIATRICE COACH ENTREPRISE - FORMATRICE - MÉDIATRICE MALA VOLERY COACH & THERAPEUTE J offre une formation ponctuelle ou continue pour chefs d'entreprise, cadres, enseignants, personnalités publiques. Le monde du

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Thérapie cognitive du comportement

Thérapie cognitive du comportement Thérapie cognitive du comportement Thérapie cognitive du comportement Tao Lin Traduit de l anglais (États-Unis) par Ch a r l e s Re c o u r s é Du même auteur Ric h a r d Ya t e s, roman, Au diable vauvert

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

«Rencontre avec une dakini» Conversation entre Khadro-la et Vén. Roger Kunsang (article paru dans le magazine Mandala de Janv.

«Rencontre avec une dakini» Conversation entre Khadro-la et Vén. Roger Kunsang (article paru dans le magazine Mandala de Janv. «Rencontre avec une dakini» Conversation entre Khadro-la et Vén. Roger Kunsang (article paru dans le magazine Mandala de Janv.-Mars 2009) Vén. Roger Kunsang : Pouvez-vous me dire pourquoi vous avez quitté

Plus en détail

Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine

Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine 1. Le «noyau» chinois: quelques repères 2. Deux grands espaces géographiques Barrage des Trois-Gorges sur le fleuve Yangzi 3. La diversité ethnique de

Plus en détail

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor Le songe de la statue du roi Nebucadonosor http://www.bibleetnombres.online.fr/nabuchod.htm (1 sur 6)2011-02-04 18:36:03 " [...] La seconde année du règne de Nebucadonosor, Nebucadonosor eut des songes.

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Annexe I : Hiérarchie des remèdes et hiérarchie des causes..26

TABLE DES MATIERES. Annexe I : Hiérarchie des remèdes et hiérarchie des causes..26 TABLE DES MATIERES Mini-Préface..... 7 Avant-propos un peu inconfortable...9 INTRODUCTION : La Pyramide de la Guérison Peut-on guérir d exister? 21 Dessin Pyramide de la Guérison..25 Annexe I : Hiérarchie

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Avoir une vie de qualité

Avoir une vie de qualité Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente publication, préparée par

Plus en détail

RAPPORT PERSONNEL PROJET IFT785

RAPPORT PERSONNEL PROJET IFT785 U N I V E R S I T E D E S H E R B R O O K E, C A N A D A, Q C RAPPORT PERSONNEL PROJET IFT785 PROGRAMMATION AGILE (XP) SERVEUR D ÉVÉNEMENTS DOMUS Table des Matières Table des Matières...1 Le projet...

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une aventure intérieure imaginaire qui a le pouvoir de changer ta vie. Dans ce parchemin, tu trouveras des préceptes de sagesse ancestrale. Malheureusement

Plus en détail

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr les 6 sens www.lesportraits.org www.helicoop.fr en partenariat avec Scène2: www.scene2.org helicoop@helicoop.fr Les de ces doyens de l ancienne principauté de Salm, les meilleurs, nous racontent des histoires

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy présente 1 Titre : Paroles de Vie Auteur: Eileen Caddy La Providence Collection : spiritualité Prix TTC : 13,00 Impression du prix : Non TVA: 7 % Format : 140 x 210 mm Nombre de pages: 104 ISBN: 978-2-930678-00-9

Plus en détail

Catalogue des publications

Catalogue des publications Catalogue des publications enseignements du Vénérable Dagpo Rimpotché, textes et rituels juin 2008 A T T E N T I O N Notre organisation ne nous permet pas d'envisager la diffusion par correspondance. Les

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

La Puissance de Guérison de l Amour

La Puissance de Guérison de l Amour La Puissance de Guérison de l Amour Travail en Bretagne, le 5 Septembre 2015 Maitreya nous a sollicités pour travailler sur la Puissance de Guérison de l Amour. Comment définir la Puissance de Guérison

Plus en détail

Enseignement transmis par Marcos Guerrero et Sylvain Coulomb

Enseignement transmis par Marcos Guerrero et Sylvain Coulomb «Reprendre le contrôle de son corps et de son esprit et se libérer des entraves et des blocages que l humanité a subis durant des millénaires» Système thérapeutique et de maîtrise des énergies conservé

Plus en détail

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

UN BOUDDHISME MODERNE

UN BOUDDHISME MODERNE UN BOUDDHISME MODERNE La Voie de la Compassion et de la Sagesse Guéshé Kelsang Gyatso VOLUME 2 : LE TANTRA Un Bouddhisme moderne Du même auteur : Trésor de contemplation Claire Lumière de félicité Le Cœur

Plus en détail

Elite-stop-smoking.com SÉANCE D HYPNOSE

Elite-stop-smoking.com SÉANCE D HYPNOSE SÉANCE D HYPNOSE 1 Qu est-ce que l Hypnose? L'hypnose est un phénomène naturel qui peut aider chacun à aller puiser, dans son intériorité personnelle, les forces nécessaires à son développement tant corporel

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1 Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 Introduction Introduction : les requêtes spirituelles de Paul 1. Fortifier l homme intérieur, 2. Christ

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE La structure ARISE fut à l origine mise en place dans un but pédagogique de manière à enseigner l art de la Séduction avec un outil pédagogique simple et efficace.

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES Les élèves ayant des troubles d apprentissage ou un trouble du déficit de l attention avec hyperactivité (TDA/H) ont souvent de la difficulté

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

La foi est inutile. L audace, le courage de tenter l expérience, voilà ce qu il faut. Le tantrisme est pure science. Vous pouvez vous transformer et

La foi est inutile. L audace, le courage de tenter l expérience, voilà ce qu il faut. Le tantrisme est pure science. Vous pouvez vous transformer et LE LIVRE DES SECRETS de Bhagwan Shree Rakneesh (Osho) Anciens textes sacrés de l Inde : Vigyana Bhairava Tantra (112 méthodes de transformation de l énergie sexuelle vers des états de conscience et des

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Médit'Ados. Guide d'animation 2 Initiation à la méditation chrétienne pour adolescentes et adolescents. - Expérience de la méditation chrétienne

Médit'Ados. Guide d'animation 2 Initiation à la méditation chrétienne pour adolescentes et adolescents. - Expérience de la méditation chrétienne Médit'Ados Guide d'animation 2 Initiation à la méditation chrétienne pour adolescentes et adolescents Ce guide se divise en trois parties : Partie I Partie II - Préparation à vivre l'expérience de la méditation

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1 Page 1 sur 5 JÉSUS, TOUT-PUISSANT "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre." (Genèse 1.1) I. L'emploi du mot "Elohim" pour désigner Dieu : Dans le premier verset de la Bible (cf. le texte original),

Plus en détail

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils 6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils (Rodrigue et sa supposée épouse) se rendirent dans le pays retenu pour l interview. Grande, ensoleillée et aux hivers

Plus en détail

Le Saint-Siège. Salle Paul VI Vendredi 27 septembre 2013. Vidéo

Le Saint-Siège. Salle Paul VI Vendredi 27 septembre 2013. Vidéo Le Saint-Siège DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS AUX CATÉCHISTES EN PÈLERINAGE À ROME À L'OCCASION DE L'ANNÉE DE LA FOI ET DU CONGRÈS INTERNATIONAL DES CATÉCHISTES Salle Paul VI Vendredi 27 septembre 2013 Vidéo

Plus en détail

Stop à la Transpiration

Stop à la Transpiration La méthode: Stop à la Transpiration Découvrez les Conseils, les Astuces et Toutes les Techniques Naturelles pour le Soulagement Rapide et Sain de la Transpiration Excessive! Vous lisez la version d'essai!

Plus en détail

Aide à la concentration (6 ème ) Une action dans le cadre de la mise en œuvre du livret de compétences expérimental

Aide à la concentration (6 ème ) Une action dans le cadre de la mise en œuvre du livret de compétences expérimental Académie de Nancy-Metz Aide à la concentration (6 ème ) Une action dans le cadre de la mise en œuvre du livret de compétences expérimental Collège JEAN ROSTAND 2 Place Saint Fiacre, 57050 Metz Téléphone

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes,

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, Texte B CM2 de M. Pivano Chapitre 1 Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, demeurait un roi qui avait été, des années auparavant, empoisonné par des huîtres.

Plus en détail

Jardin secret. Hank Vogel

Jardin secret. Hank Vogel Jardin secret Hank Vogel Hank Vogel Jardin secret 1 L amour, une couronne d épines et de lauriers. 2 On n entre pas dans le royaume des anges la tête vide et les mains propres, on y entre souvent abattu

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

L élégance de l intérieur

L élégance de l intérieur L élégance de l intérieur 1. L apparence compte pour beaucoup mais n est pas grande richesse. 2. Pas toujours facile voire difficile de vraiment s aimer soi-même. 3. Le plus souvent tout semble toujours

Plus en détail

Minute. Manager. Le nouveau. ken blanchard spencer johnson. Le best-seller mondial du management, 20 millions d exemplaires vendus

Minute. Manager. Le nouveau. ken blanchard spencer johnson. Le best-seller mondial du management, 20 millions d exemplaires vendus Le best-seller mondial du management, 20 millions d exemplaires vendus Le nouveau Manager Minute Réussir vite et mieux dans un monde en pleine mutation ken blanchard spencer johnson Le nouveau Manager

Plus en détail