Commentaire de la pratique du. nyoung-nè

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commentaire de la pratique du. nyoung-nè"

Transcription

1 Commentaire de la pratique du nyoung-nè

2 Une retraite intensive de purification 1995 pour tous pays : éditions Vajra Yogini Marzens (France) Tél : 33 (0) , télécopie : 33 (0) deuxième édition revue et corrigée (1 ère édition publiée en 1995 sous le titre : La Pratique du Nyoung Nai) ISBN : EAN : Photos de couverture : Thangka de Tchènrézi appartenant à Lama Kyabjé Zopa Rinpoché Guéshé Lobsang Tèngyé (photo M. Henry) Mise en page : Omorfia Marzens (France) Commentaire de la pratique du nyoung-nè Une retraite intensive de purification Guéshé Lobsang Tèngyé Traduit du tibétain en anglais par Tènzin Trinley Traduction française d éléa Redel assistée de Michel Henry Toute reproduction, même partielle de cet ouvrage pour un usage autre que strictement privé, par tous les moyens y compris la photocopie, doit être soumise à l autorisation préalable et écrite de l éditeur.

3 In t r o d u c t i o n S Selon le grand maître Lama Tsongkhapa, il y a deux types de véhicules de pratiques spirituelles menant à l éveil : le véhicule de la perfection (skt. paramitayana) et le véhicule tantrique (skt. vajrayana), c est-à-dire les véhicules des soutras et des tantras. Tout comme le soleil et la lune sont connus de tous, l on sait très bien que la pratique du véhicule tantrique mène plus rapidement à l éveil que celle du véhicule de la perfection. Selon de nombreux textes, quelle que soit la pratique dans laquelle nous nous engageons, l esprit d éveil (skt. bodhicitta) est la pratique initiale des deux véhicules. Quiconque possède l esprit d éveil est appelé «fils de Bouddha» et devient, pour tous les êtres, un objet digne d hommage. Nécessité de développer l esprit d éveil Cet esprit d éveil doit être développé par un entraînement sincère de notre esprit. Il n apparaîtra pas spontanément, sans aucun entraînement. Pour faire ce travail, il faut tout d abord suivre les conseils d un maître spirituel à la motivation pure, puis à l aide d une préparation exemplaire, il sera possible d éliminer progressivement les obstacles à l esprit d éveil. Il n existe pas de bodhisattva qui n ait entraîné son esprit dans la pratique de l amour et de la compassion. Atisha 1 a dit qu avant d entraîner notre esprit au développement de l esprit d éveil nous devons 1. Atisha Dipamkara Shri Jnana ( ), maître indien né au Bengale qui a activement participé à la seconde diffusion du bouddhisme au Tibet. Pour plus de détails, lire notamment Dromteunpa l Humble Yogi, éditions Vajra Yogini. 5

4 nous exercer à développer l amour et la compassion. Pour déployer une grande compassion correcte, il faut se familiariser avec les six causes (reconnaître tous les êtres comme sa mère, se souvenir de la bonté des êtres, rendre cette bonté, développer l amour impartial, la compassion et l attitude extraordinaire) et à travers ces pratiques, essayer de développer une attitude d amour envers tous les êtres. Nous pouvons estimer avoir développé la compassion juste si nous ressentons pour tous les êtres un amour semblable à celui que nous ressentons pour notre enfant unique, et que spontanément nous vient le souhait de les libérer de la souffrance. Prendre conscience qu il n y a pas de différence entre nous-mêmes et les autres amène un état de compassion duquel surgit tout naturellement un incroyable souhait d atteindre l éveil pour le bien de tous les êtres. Dès que nous pensons aux êtres, tout naturellement apparaît le souhait de les libérer de la souffrance et de les mener vers le chemin du bonheur. Nécessité de pratiquer la voie commune Pour développer une compassion juste aussi puissante, il est bon tout d abord de reconnaître notre propre souffrance et d avoir une peur effroyable des souffrances du cycle des existences (skt. samsara). Une telle attitude de renoncement aux plaisirs de l existence cyclique se développe tout d abord en travaillant sur notre esprit et en l exerçant au détachement de cette vie, et en souhaitant développer le bonheur pour les vies à venir. Nous souvenant de cela, nous prenons refuge dans les Trois Joyaux précieux. Puis nous devons exercer notre esprit à la pratique de la loi de cause à effet et respecter la loi du karma. Afin d accomplir correctement une telle pratique nous devons suivre les conseils d un maître capable de nous montrer le chemin de la façon la plus juste. Pour pratiquer le tantra nous devons progressivement étudier et méditer sur tous les points de la «Voie graduée vers l éveil» (tib. lam-rim). Sans cette pratique du lam-rim, celle du tantra ne sera pas vraiment efficace. C est pourquoi nous devons tout d abord méditer sur la précieuse renaissance humaine, nous rendre compte à quel 6 Introduction point elle est difficile à obtenir une nouvelle fois et reconnaître la valeur inestimable du but qu elle permet d accomplir. La meilleure façon de rendre sa vie utile est de s engager dans la pratique du grand véhicule (skt. mahayana). Quiconque développe l esprit d éveil devient un pratiquant du mahayana. Si notre pratique de l esprit d éveil se limite à de simples mots, alors nous n avons que le nom de «mahayaniste». Pour cette raison nous devons tout d abord purifier et éliminer tous les obstacles à la pratique d une telle voie, c est-à-dire : 1. Penser à l impermanence et à la mort, car si nous ne pratiquons pas correctement, nous pouvons renaître dans les royaumes inférieurs. 2. Développer un profond détachement aux plaisirs de l existence cyclique, puis exercer notre esprit à éliminer le chérissement de soi, ainsi que l attachement à notre plaisir pour le nirvana, par la pratique de l amour et de la compassion. 3. Développer le souhait d exercer notre esprit à la bodhicitta, puis prendre les vœux de bodhisattva et familiariser notre esprit avec ces vœux. Si, ayant ainsi entraîné notre esprit, nous développons le puissant souhait de pratiquer le tantra, tout est pour le mieux ; sinon, nous devons au moins étudier la voie commune car, sans elle, notre pratique du tantra ne deviendra pas stable. Si nous n obtenons aucune réalisation dans la voie commune, il est bon au moins de se familiariser avec cette pratique avant de s engager dans le tantra. Qualités du tantra Obtenir l éveil en suivant la voie tantrique est une méthode bien supérieure à celle utilisée par la voie des soutras. La différence ne vient ni de l esprit d éveil, ni de la motivation, ni de la pratique ellemême, car les deux véhicules expliquent la nécessité de s exercer à l esprit d éveil et aux six perfections inclus dans la voie commune aux soutras et aux tantras. Celui qui pratique le tantra doit avoir une intelligence plus vive que le pratiquant du véhicule de la perfection. 7

5 Quel que soit le niveau de tantra, les pratiques de l esprit d éveil et des six perfections sont nécessaires. Dire que la pratique du tantra est supérieure ne signifie pas que le tantra est seulement plus rapide que la pratique des soutras pour obtenir l éveil. Dans le véhicule de la perfection, certaines pratiques permettent d atteindre l éveil plus rapidement que d autres. Certaines de ces pratiques exigent un long entraînement alors que d autres sont un peu plus rapides. Dans le véhicule de la perfection, nous trouvons donc différentes «vitesses» pour atteindre l éveil. Ces allures différentes sont comparées à celles du soleil, de la lune, du chariot tiré par un cheval ou par un éléphant, etc., il y a ainsi de nombreuses analogies. La différence entre le tantra et le véhicule de la perfection n est pas liée non plus à la réalisation de la vacuité. Il n y a pas de distinction entre la réalisation de la vacuité obtenue par la pratique du tantra et celle réalisée par les soutras. Même dans le véhicule inférieur, les shravakas, les auditeurs, et les pratyékabouddhas, les réalisateurs solitaires, ont développé la vue juste de la vacuité, tous deux réalisent correctement le mode d existence des phénomènes. Le pratiquant du véhicule du tantra et celui des soutras ont, tous deux, le souhait d atteindre la bouddhéité ; tous deux font des efforts pour atteindre l éveil et libérer tous les êtres des trois royaumes. L accomplissement suprême, l éveil total, est le même. Il n y a pas de différence non plus en termes de résultat : que l on obtienne la bouddhéité en suivant le véhicule de la perfection ou celui des tantras, l état de bouddha est le même. Les causes pour accomplir la bouddhéité sont l accumulation de sagesse et l accumulation de mérites. Grâce à l accumulation de mérites, on obtient le corps de forme (skt. roupakaya). Grâce à l accumulation de sagesse on obtient le corps de vérité (skt. dharmakaya). Soutras et tantras mènent à l obtention de la bouddhéité, tous deux pratiquent la sagesse qui réalise la vacuité et la méthode des six perfections, ainsi que la manière de parvenir au stade d unification. 8 Introduction Nous avons deux types de corps de bouddha : le corps de vérité et le corps de forme, et c est ce dernier qui nous apparaît directement et devient bénéfique aux êtres. La différence principale entre le véhicule de la perfection et le véhicule tantrique provient des causes mises en œuvre permettant de parachever le corps de forme, celui qui apparaît directement aux êtres et enseigne. Dans le véhicule de la perfection, les causes pour atteindre le dharmakaya viennent de la méditation sur la nature ultime de tous les phénomènes comme étant vide de toute élaboration. Par contre, on n y trouve pas les causes permettant d atteindre le roupakaya qui sont spécifiquement expliquées dans le véhicule du tantra. Selon celui-ci, la cause principale pour atteindre le roupakaya est de se visualiser soi-même sous la forme de la déité (qui devient alors l objet de concentration) tout en méditant sur l absence d existence intrinsèque de cet objet. D après le tantra, le corps de vérité et le corps de forme sont de même nature. Dans le véhicule de la perfection, on développe les causes permettant d atteindre l éveil. Mais la particularité du tantra réside dans l utilisation du résultat au moment même du chemin causal. C est la grande différence entre soutras et tantras. Par exemple dans les soutras la visualisation de l environnement du Bouddha pendant la période causale n est pas expliquée alors qu on l utilise sur la voie tantrique. C est pourquoi elle est appelée le «vajrayana résultant». Pourquoi en est-il ainsi? Parce qu au cours de la pratique nous imaginons maintenant tout ce que nous allons atteindre dans l avenir. Pendant la période du chemin, nous pratiquons déjà la terre pure, le corps pur, ainsi que la pure richesse du Bouddha, (toutes les offrandes faites aux déités). Dans le tantra, nous pratiquons également les activités pures du Bouddha, enseigner et faire du bien à autrui. Voilà les caractéristiques spécifiques de la pratique tantrique. Dans le véhicule de la perfection, la production de soi-même en tant que déité n est pas expliquée. Il n y a pas non plus d explications concernant la manière de prendre l aspect du Bouddha avec toutes 9

6 ses marques majeures et mineures. Dans la voie tantrique par contre nous trouvons ces explications. La différence entre soutras et tantras vient donc des causes qui permettent d obtenir le corps de forme, mais non pas du corps de vérité. La pratique du tantra est supérieure en trois points : du point de vue de la visualisation, des conditions et du comportement. 1. Visualisation : Dans le véhicule du tantra on trouve la pratique de visualisation sous la forme de la déité, qui n est pas expliquée dans le véhicule de la perfection. Ce type de visualisation permet d accumuler des mérites très rapidement, en imaginant que toutes les apparences sont la déité. 2. Conditions : Ces conditions sont très puissantes du fait même de préserver la pureté des promesses faites, de prendre des vœux et de méditer sur les déités des mandalas. Ainsi nous recevons très rapidement les bénédictions des bouddhas. 3. Comportement : Lorsque l on pratique le tantra, on se comporte comme un bouddha, ce qui signifie que l on aide les autres, que l on enseigne, etc. Le fait de se voir soi-même comme un bouddha a une grande influence sur notre comportement. Chaque instant de cette pratique de visualisation sous la forme de la déité, du Bouddha ou d un bodhisattva permet d accumuler des mérites. Maintenir une telle pratique secrète est une autre caractéristique du tantra. Il n est pas bon de parler de pratiques tantriques à ceux qui n ont ni foi ni respect ou qui n observent aucun vœu. Pratiquer le tantra signifie protéger son esprit du comportement mondain ordinaire. Ceci a un sens très profond : il s agit de protéger son esprit des plaisirs de ce monde, de la chute dans les royaumes inférieurs dans les vies prochaines, de la chute dans les deux extrêmes et de la stagnation dans l extrême du bonheur pour soi-même, de l erreur de la saisie de la dualité des choses et de l existence en soi. Conduire ainsi son esprit à l obtention de l éveil en pratiquant les deux véhicules des soutras et des tantras, voilà ce que l on appelle le véhicule du mantra. 10 Introduction Pratiquer l union de la méthode et de la sagesse Le tantra explique comment atteindre l éveil dans une courte vie humaine en accumulant les causes nécessaires à l obtention du corps de forme. La méthode vaste explique comment atteindre le corps de forme, et la méthode profonde, comment obtenir le corps de vérité. Ce qui signifie que l obtention des deux corps du Bouddha nécessite l application de la sagesse et la méthode. La sagesse sans la méthode ou la méthode sans la sagesse ne mènent pas au résultat. Les deux doivent être pratiquées et considérées comme une aide mutuelle. Les shravakas ont réalisé la vacuité directement et abandonné les émotions perturbatrices. Ils sont à même d obtenir la libération du cycle des existences. Une telle sagesse réalisant la vacuité est commune. Tous les différents types d êtres, qu ils pratiquent le hinayana ou le mahayana, se doivent de la réaliser. La caractéristique principale du véhicule du mahayana est de guider les êtres grâce à une émanation du corps de forme. 11

7 Guélongma Palmo LLe sujet de cet enseignement porte sur la pratique du nyoungnè, pratique liée à la grande compassion. Le Nyoung-né appartient au premier niveau des tantras, le tantra de l action (kriya tantra en sanskrit) qui a été enseigné par le Bouddha. Cette pratique s est répandue en Inde puis graduellement au Tibet. La pratique du nyoung-nè qui a fleuri au Tibet et qui est expliquée ici, provient de la lignée de Guélongma Palmo [skt. bhishouni Lakshmi ou bhikshouni Shrimati]. Pourquoi la lignée de cette moniale pleinement ordonnée (skt. bikshouni, tib. guélongma) indienne a-t-elle fleuri au Tibet? C est parce que cette bikshouni a créé les nombreuses conditions nécessaires à cela, et qu elle avait comme support de méditation une statue de Tchènrézi. Grâce à ses pouvoirs miraculeux, Guélongma Palmo s était rendue au Tibet. Elle avait caché cette statue de Tchènrézi, tel un trésor, au fond d une cavité dans la montagne près du monastère de Séra. Il y avait là beaucoup de bergers qui gardaient des moutons et des chèvres. Une chèvre allait constamment se cacher dans la même grotte. Un jour, le berger, se demandant pourquoi sa chèvre allait toujours se réfugier dans ce trou, lança une pierre dans la pénombre. Il entendit un bruit, comme si le caillou avait touché une assiette de cuivre. Il pénétra dans la grotte et vit la statue de Tchènrézi qu il offrit plus tard au monastère de Séra. Cette statue se trouve toujours au monastère de Séra. C est ainsi que la pratique du nyoung-nè se répandit au Tibet. Guélongma Palmo a vraiment existé, on peut encore voir la base qu elle utilisait pour faire l offrande de mandala au monastère de Tashilounpo. 13

8 Guélongma Palmo appartenait à la caste royale. Dès son jeune âge, elle avait pris des vœux et étudiait intensément tous les soutras et tantras guidée par de nombreux maîtres. Elle vivait véritablement dans la pure moralité de tous ses vœux de bikshouni. Elle avait reçu de nombreuses instructions spirituelles de grands yogis. Après un certain temps, dû à son karma passé, elle contracta la lèpre. Une des raisons de sa maladie était en effet liée à son karma passé, mais comme elle était très belle, elle avait intentionnellement provoqué cette maladie pour se protéger de l attachement des autres et également pour pouvoir pratiquer. Son corps la faisait beaucoup souffrir, car il se déformait entièrement. Elle demanda alors conseil au roi Indrabodhi. Ce dernier lui dit que Tchènrézi était le chef de tous les nagas et esprits locaux, et que pour faire cette pratique elle devait se rendre à l endroit où se trouvait une statue de Tchènrézi à onze têtes. Elle devait pratiquer non loin de là, à l endroit où était inscrit le mantra à six syllabes, Om mani pédmé houm. Ainsi, sans aucun attachement envers ses amis ou ses parents, elle se rendit dans ce monastère et récita de nombreux mantras du Bouddha de la compassion, mais cela ne fût pas très bénéfique. Elle faisait ses prières et sa pratique de Tchènrézi à onze têtes pendant la journée, mais comme les femmes ne pouvaient pas rester dans les monastères la nuit, elle retournait près de l inscription du mantra à six syllabes. Puis, pendant une semaine elle fit une requête intense au mantra qui se transforma alors en Tchènrézi à onze têtes. C est à ce moment-là que sa lèpre fût complètement guérie et qu elle obtint de hautes réalisations. Elle développa une bodhicitta incroyable ainsi qu une immense compassion. Son corps devint à nouveau très beau, plus beau qu auparavant. Elle développa une concentration très puissante. Grâce à la force de son amour et de sa compassion, elle vainquit et dompta tous les esprits malfaisants et les mauvaises énergies. Il est dit que les quinze protecteurs devinrent ses assistants et qu elle eut la vision directe de Tara et du Bouddha Amoghasiddhi. Le quinzième jour du quatrième mois du calendrier 14 Guélongma Palmo tibétain, jour de la pleine lune, elle eut la vision directe de Tchènrézi et pour finir, un accomplissement spirituel très puissant. De retour au village, comme elle était plus belle qu avant, beaucoup de personnes commencèrent à médire d elle, disant qu elle était devenue belle parce qu elle avait transgressé ses vœux et pris plaisir à la vie mondaine. Toutes sortes de choses furent colportées à son sujet. Dans ce village avait lieu un festival de Tchènrézi appelé «Kasapani» durant lequel beaucoup de monde se rassemblait. Pour clarifier toutes ces médisances, le jour du festival, elle se trancha la tête, la piqua sur une tige de fer et dansa en exprimant cette parole de vérité : - S il est vrai que j ai transgressé mes vœux, que ma tête ne revienne jamais sur mon corps. Mais si je n ai rien transgressé, puissè-je redevenir normale. Aussitôt la tête rejoignit son corps et elle manifesta de nombreux pouvoirs miraculeux. Toutes les personnes qui avaient eu des doutes et avaient médit à son sujet, changèrent d attitude et développèrent une foi profonde. Elle transmit ensuite de nombreuses initiations, des bénédictions, et beaucoup de personnes devinrent des pratiquants accomplis. à partir de ce moment-là, Guélongma Palmo devint très populaire. Elle œuvra intensément pour la préservation de la doctrine par la pratique de Tchènrézi et composa la pratique du Grand Compatissant et de nombreux autres textes. Cette lignée de Tchènrézi en relation à la pratique du nyoung-nè vient en fait du Bouddha Shakyamouni. La lignée distante se réfère au Bouddha Shakyamouni et la lignée proche se réfère à Guélongma Palmo. Les deux pandits Guélongma Palmo avait beaucoup de disciples. Les deux principaux s appelaient Dawa Shouno et Yéshé Sangpo. Fils de brahmane, né dans la partie occidentale de l Inde, Dawa Shouno était un grand érudit (skt. pandit). Il était très intelligent. Il avait pris l ordination à l âge de treize ans et plus tard, devint un grand expert dans les cinq 15

9 arts des connaissances, tout particulièrement dans le soutra du son. à vingt et un ans, il prit l ordination complète et devint bikshou. Son disciple, Yéshé Sangpo, était un pratiquant très sérieux et très puissant. Mais un jour, il tomba gravement malade. Il envoya alors quelqu un chercher son maître. Le messager qu il avait choisi avait le pouvoir miraculeux de la rapidité, il arriva donc très vite chez Dawa Shouno. Tous deux prirent rapidement le chemin du retour. Mais en cours de route, à cause de certains obstacles, ils s endormirent un moment. Dawa Shouno rêva d une jeune fille qui portait des habits de feuilles et tenait une fleur outpala dans la main. Celle-ci lui dit : - La maladie de votre disciple Yéshé Sangpo est due à une transgression en rapport avec son maître spirituel précédent, vous ne pourrez pas le guérir. En fait, il a un gros abcès dans son corps. La meilleure façon de l aider est d aller voir Guélongma Palmo, grande pratiquante du Grand Compatissant Tchènrézi. Elle a reçu de nombreuses initiations et a obtenu des réalisations suprêmes. Elle habite à Dreunpou Sèpè Tsèl. Au réveil, ils se rendirent chez Guélongma Palmo et avec elle, allèrent au chevet de Yéshé Sangpo. Celui-ci était le fils d un roi. L abcès qui le faisait souffrir était dû à l influence négative de certains esprits. Il avait bien invité un grand yogi et reçu une initiation, mais son problème empirait et s accompagnait de fortes douleurs, de sensations de brûlures. On l avait plongé dans un lac d eau froide et l eau s était mise à bouillir. Lorsque Guélongma Palmo et Dawa Shouno arrivèrent, ils firent la pratique de Tchènrézi. L eau du lac se remit à bouillir, mais cette fois Tchènrézi à onze têtes apparut et la douleur fut soulagée. Le disciple reçut la transmission de la pratique de Tchènrézi de Guélongma Palmo et fit sept nyoung-nè, ce qui le guérit complètement. Tous les deux, Yéshé Sangpo et Dawa Shouno obtinrent les réalisations suprêmes. Cette pratique du nyoung-nè de Tchènrézi à mille bras est dite être à l origine de toute la doctrine, de toute pratique spirituelle et de tous les bouddhas. C est la pratique d un être avancé et intelligent. 16 Guélongma Palmo Guélongma Palmo, elle-même, fit la prière suivante : «Puisse cette pratique devenir très bénéfique aux pratiquants». C est ainsi que la transmission de cette pratique de Tchènrézi fut donnée aux deux pandits, et qu elle put se répandre largement. Elle fut ensuite donnée au pratiquant népalais Pèn Nyapa et graduellement se propagea vers la partie centrale du Tibet. Il y a, ainsi, un grand nombre de maîtres de la lignée qu il n est pas nécessaire de tous mentionner ici. Du Népalais Pèn Nyapa, la lignée se poursuit avec le Tibétain Dawa Gyèltsèn, puis le grand yogi Nipoupa et ainsi de suite... cela prendrait beaucoup de temps de parler de la biographie de tous ces grands êtres. 17

10 Comment pratiquer pendant la session

11 I. Pr at i q u e p r é pa r at o i r e L La pratique du nyoung-nè comporte deux parties principales : Comment pratiquer pendant la session et comment pratiquer après la session. La première est elle-même divisée en trois : la pratique préparatoire, le rituel proprement dite et la pratique de conclusion. Autant que possible, le pratiquant doit avoir reçu soit l initiation de Tchènrézi (tib. wang), soit la bénédiction (tib. djénang). La date propice pour commencer la pratique du nyoung-nè est le quinzième jour du quatrième mois du calendrier tibétain car c est le jour où le Bouddha a atteint l éveil. C est le jour particulier du Bouddha. Si l on fait un nyoung-nè ce jour-là, la pratique en devient plus bénéfique. C est également le jour où Guélongma Palmo, la fondatrice de la tradition du nyoung-nè dompta l esprit des cinq maras et obtint les plus hautes réalisations. C est pourquoi le texte dit qu il est très avantageux pour le disciple de pratiquer à l avenir le nyoung-nè ce jour particulier de pleine lune, sa pratique deviendra fructueuse et l obtention des réalisations sera plus rapide. Plus tard vous pourrez faire des nyoung-nès à tout moment, mais pour la première fois, il est bon de commencer ce jour-là. Ceci n est qu une simple information du texte, vous pouvez aussi commencer demain ou tout autre jour. Avant de commencer Si nous commençons par exemple le quinzième jour du mois, la veille sera celui de la préparation du lieu. Ce qui signifie qu il faut alors préparer la salle de méditation, la nettoyer, arranger l autel 21

Bureau de traduction de la FPMT France Catalogue de nos publications

Bureau de traduction de la FPMT France Catalogue de nos publications Bureau de traduction de la FPMT France Catalogue de nos publications Avril 2010 Livres de prières Prières bouddhiques essentielles, Livre de prières de la FPMT, volume 1 Prières et pratiques fondamentales

Plus en détail

Préparation de l autel et offrandes de bols d eau

Préparation de l autel et offrandes de bols d eau Préparation de l autel et offrandes de bols d eau CMR-LZR-AUTEL OFFRANDES BOLS-Dernière mise à jour 18.06.2015 Entrez dans une salle de méditation d un centre bouddhiste tibétain ou d un monastère et vos

Plus en détail

Rapport d activité 2014-2015

Rapport d activité 2014-2015 Rapport d activité 2014-2015 Les activités Traduction des textes du Masters Program (MP) Vén. Chantal a poursuivi sa traduction de l'ornement des réalisations claires de Maitréya ainsi que des commentaires

Plus en détail

Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie. Lama Thoubtèn Zopa Rinpoché

Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie. Lama Thoubtèn Zopa Rinpoché Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie Lama Thoubtèn Zopa Rinpoché Conseils du cœur pour la mort et la fin de vie Titre original : Heart Advice for Death and Dying 2008 FPMT Inc. 1632 SE 11th Avenue

Plus en détail

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda

Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Qu est qu un Swami? Par Swami Sai Shivananda Le mot Swami ( sanskrit ) désigne un maître spirituel. Le terme littéralement signifie celui qui sait celui qui est maître de lui-même. Nous avons donc un cheminement

Plus en détail

«Rencontre avec une dakini» Conversation entre Khadro-la et Vén. Roger Kunsang (article paru dans le magazine Mandala de Janv.

«Rencontre avec une dakini» Conversation entre Khadro-la et Vén. Roger Kunsang (article paru dans le magazine Mandala de Janv. «Rencontre avec une dakini» Conversation entre Khadro-la et Vén. Roger Kunsang (article paru dans le magazine Mandala de Janv.-Mars 2009) Vén. Roger Kunsang : Pouvez-vous me dire pourquoi vous avez quitté

Plus en détail

Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine

Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine 1. Le «noyau» chinois: quelques repères 2. Deux grands espaces géographiques Barrage des Trois-Gorges sur le fleuve Yangzi 3. La diversité ethnique de

Plus en détail

Les Douze Traditions (Version intégrale)

Les Douze Traditions (Version intégrale) Les Douze Traditions (Version intégrale) L expérience des AA nous enseigne ceci : Un - Chaque membre des Alcooliques anonymes n est qu une infime partie d un grand tout. Les AA doivent continuer d exister

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Les grands secrets et du bonheur

Les grands secrets et du bonheur Les grands secrets DE L ACCOMPLISSEMENT DE SOI et du bonheur Parce que la plus grande des victoires est toujours celle que l on remporte sur soi-même Bruno Lallement 2007 http://www.accomplissement-de-soi.org

Plus en détail

La foi est inutile. L audace, le courage de tenter l expérience, voilà ce qu il faut. Le tantrisme est pure science. Vous pouvez vous transformer et

La foi est inutile. L audace, le courage de tenter l expérience, voilà ce qu il faut. Le tantrisme est pure science. Vous pouvez vous transformer et LE LIVRE DES SECRETS de Bhagwan Shree Rakneesh (Osho) Anciens textes sacrés de l Inde : Vigyana Bhairava Tantra (112 méthodes de transformation de l énergie sexuelle vers des états de conscience et des

Plus en détail

Dimanche 31/07/2011 / Matin

Dimanche 31/07/2011 / Matin Dimanche 31/07/2011 / Matin Le texte que nous allons étudier s appelle «Les rayons de lune», et c est une explication assez élaborée de la méditation du Mahamoudra. Ce texte a été écrit par un grand maître

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

La Diksha de Sai Maa Guide de Formation

La Diksha de Sai Maa Guide de Formation La Diksha de Sai Maa Guide de Formation Les informations suivantes ont pour but de vous guider dans le processus de former les gens à offrir la Diksha de Sai Maa. Ce guide de formation a été mise à jour

Plus en détail

Devenir son Propre Thérapeute

Devenir son Propre Thérapeute Devenir son Propre Thérapeute Une introduction à la pensée bouddhique Lama Thoubtèn Yéshé Traduit de l anglais par éléa Redel L édition américaine originale a été publiée en 1998 par Lama Yeshe Wisdom

Plus en détail

VOYAGE EN INDE AVEC LAMA OUANGDRAK DU 3/12/2016 AU 20/12/2016

VOYAGE EN INDE AVEC LAMA OUANGDRAK DU 3/12/2016 AU 20/12/2016 VOYAGE EN INDE AVEC LAMA OUANGDRAK DU 3/12/2016 AU 20/12/2016 J ORGANISE UN VOYAGE DANS UN BUT SPIRITUEL ET CULTUREL IL S ADRESSE AU BOUDDHISTES ET NON BOUDDHISTES. CE VOYAGE VOUS MENERA VERS LA DECOUVERTE

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS Depuis que les hommes racontent des histoires, de nombreuses d entre elles tentent dʹexpliquer comment le monde a été créé et pourquoi les choses sont comme

Plus en détail

6 cours en ligne. pour explorer et approfondir la méditation

6 cours en ligne. pour explorer et approfondir la méditation 6 cours en ligne pour explorer et approfondir la méditation 6 cycles réservés aux membres amis de l École en 2015 2016 : Les 7 voies Pratique de la bienveillance aimante Le cœur de la méditation Entrer

Plus en détail

ŚRĪ TATHĀTA EN ESPAGNE POUR LA PREMIÈRE FOIS

ŚRĪ TATHĀTA EN ESPAGNE POUR LA PREMIÈRE FOIS ŚRĪ TATHĀTA EN ESPAGNE POUR LA PREMIÈRE FOIS Après ses tournées dans le monde, Śri Tathāta nous a fait l heureuse surprise de souhaiter se rendre en Espagne! Une fois de plus, les Grands Sages réalisent

Plus en détail

L origami Art japonais du papier plié

L origami Art japonais du papier plié L origami Art japonais du papier plié La tradition de l origami ( de oru : plier et kami : papier ) remonterait au nœud de kimono, savoir-faire transmis de mère en fille. Selon certains historiens, les

Plus en détail

Retrouvez l essentiel au Ladakh avec Thierry Zucchero

Retrouvez l essentiel au Ladakh avec Thierry Zucchero Retrouvez l essentiel au Ladakh avec Thierry Zucchero Le Ladakh Situé sur la pointe nord de l Inde, à plus de 3500 mètres d altitude, ce «paradis des photographes» se niche entre deux des plus hautes chaînes

Plus en détail

Le Ladakh. Ses paysages lunaires, son climat désertique et ses oasis éparses sont d une beauté indescriptible.

Le Ladakh. Ses paysages lunaires, son climat désertique et ses oasis éparses sont d une beauté indescriptible. Le Ladakh Situé sur la pointe nord de l Inde, à plus de 3500 mètres d altitude, ce «paradis des photographes» se niche entre deux des plus hautes chaînes montagneuses du monde, le Karakoram et la chaîne

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Chapitre 35 Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Parmi ceux qui professent être enfants de Dieu, il y a des hommes et des femmes qui aiment le monde, et les choses du monde, et ces âmes sont corrompues par

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Le Ladakh. Ses paysages lunaires, son climat désertique et ses oasis éparses sont d une beauté indescriptible.

Le Ladakh. Ses paysages lunaires, son climat désertique et ses oasis éparses sont d une beauté indescriptible. Le Ladakh Situé sur la pointe nord de l Inde, à plus de 3500 mètres d altitude, ce «paradis des photographes» se niche entre deux des plus hautes chaînes montagneuses du monde, le Karakoram et la chaîne

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

L Institut CENTRE D ÉTUDE ET DE MÉDITATION BOUDDHIQUES PRÉSENTE

L Institut CENTRE D ÉTUDE ET DE MÉDITATION BOUDDHIQUES PRÉSENTE CENTRE D ÉTUDE ET DE MÉDITATION BOUDDHIQUES PRÉSENTE L Institut CONTACT PRESSE Yann Marongiu : +33 6 59 61 19 60 +33 5 53 50 09 22 yann.marongiu@gmail.com CENTRE D ÉTUDE ET DE MÉDITATION BOUDDHIQUES La

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Europe : La mer farceuse Objectifs : Dire les opposés Décrire une situation avec des verbes d'action contraires Public : 8-12 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer Les

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

L élégance de l intérieur

L élégance de l intérieur L élégance de l intérieur 1. L apparence compte pour beaucoup mais n est pas grande richesse. 2. Pas toujours facile voire difficile de vraiment s aimer soi-même. 3. Le plus souvent tout semble toujours

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE

Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE La vraie valeur d un homme se définit en examinant dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu à se libérer du Moi» Albert Einstein La Pentanalogie est un chemin

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Le channeling (ou communication avec les Esprits)

Le channeling (ou communication avec les Esprits) Le channeling (ou communication avec les Esprits) Qu apporte le channeling? Développement personnel Le channelig est un puissant moyen de développement personnel spirituel et de transformation de conscience.

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor Le songe de la statue du roi Nebucadonosor http://www.bibleetnombres.online.fr/nabuchod.htm (1 sur 6)2011-02-04 18:36:03 " [...] La seconde année du règne de Nebucadonosor, Nebucadonosor eut des songes.

Plus en détail

L l espace où l âme se déploie ; c est de lui que provient toute vraie

L l espace où l âme se déploie ; c est de lui que provient toute vraie E silence est à la fois la base et le but de la méditation, ainsi que L l espace où l âme se déploie ; c est de lui que provient toute vraie parole, que ce soit sur la méditation ou sur l âme. Devant ce

Plus en détail

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu THE FORERUNNER SCHOOL OF MINISTRY MIKE BICKLE ETUDE LE L EPOUSE DE CHRIST Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu I. INTRODUCTION A. Un des buts ultimes de Dieu pour la création

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Tenzin Gyatso, le quatorzième dalaï-lama du Tibet. par Jean Claude Carrière

Tenzin Gyatso, le quatorzième dalaï-lama du Tibet. par Jean Claude Carrière Tenzin Gyatso, le quatorzième dalaï-lama du Tibet par Jean Claude Carrière Ecrivain, dramaturge, scénariste, Jean-Claude Carrière est l'auteur, en autre de La Force du bouddhisme, rencontres avec le dalaï-lama

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Parcours n 1. Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette, " Comment pardonner? " Bayard 2001)

Parcours n 1. Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette,  Comment pardonner?  Bayard 2001) Parcours n 1 Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette, " Comment pardonner? " Bayard 2001) Jean Monbourquette, prêtre et psychologue canadien, a développé les douze étapes qui

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Introduction. A/ Marco polo

Introduction. A/ Marco polo Introduction Qui était Marco Polo? D ou vient il? Et qu a t il accompli de si extraordinaire pour être toujours aussi connu huit siècles après sa mort? Nous allons avec Alexandre, essayer de vous montrer

Plus en détail

Partie I Apprendre à se ménager pour manager

Partie I Apprendre à se ménager pour manager Partie I Apprendre à se ménager pour manager Ne rien faire est une réelle compétence et ne constitue un paradoxe qu en apparence. Cette compétence consiste essentiellement à savoir maîtriser vos émotions,

Plus en détail

Son principe est d éveiller et d élever l énergie sexuelle à son paroxysme, pour la sublimer et la transcender en énergie orgasmique pure.

Son principe est d éveiller et d élever l énergie sexuelle à son paroxysme, pour la sublimer et la transcender en énergie orgasmique pure. L art du massage érotique Tantra- Tào remonte à plusieurs millénaires. C est à la fois la plus ancienne et la plus puissante des différentes formes de massages tantriques et de ses dérivés, tels que le

Plus en détail

L'icône de Jésus miséricordieux

L'icône de Jésus miséricordieux Sœur Faustine a été chargé par Jésus de promouvoir le culte de la Divine Miséricorde. Ce culte comporte plusieurs aspects. Tous sont basés sur les révélations dictées par Notre Seigneur Jésus- Christ à

Plus en détail

Formation Coaching N 4

Formation Coaching N 4 Formation Coaching N 4 JOUIR DE SA VIE Association Jouir de sa Vie. jouirdesavie.com Aparté personnelle Il n y a pas de délai dans ce Coaching Chacun est libre de juger ce qui est bon pour lui Vous êtes

Plus en détail

BIOGRAPHIE DE MEHER BABA

BIOGRAPHIE DE MEHER BABA BIOGRAPHIE DE MEHER BABA Par Don E. Stevens Merwan Sheriar Irani naquit en Inde, à Poona [1], le 25 février 1894. Ses parents, Sheriar et Shirin, étaient des Zoroastriens d origine persane. Son père, Sheriar,

Plus en détail

Le chant de psaumes et de cantiques

Le chant de psaumes et de cantiques Le chant de psaumes et de cantiques Formation biblique pour disciples (Comprenant des études sur tous les livres de la Bible, sur la théologie systématique et sur l histoire de l Église) Disponible gratuitement

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy présente 1 Titre : Paroles de Vie Auteur: Eileen Caddy La Providence Collection : spiritualité Prix TTC : 13,00 Impression du prix : Non TVA: 7 % Format : 140 x 210 mm Nombre de pages: 104 ISBN: 978-2-930678-00-9

Plus en détail

Le prince l hirondelle

Le prince l hirondelle STEVE ADAMS Le prince et l hirondelle Steve Adams était tout jeune lorsqu il fut ébloui par le merveilleux conte d Oscar Wilde, Le Prince heureux. C est donc un rêve d'enfant qu il réalise en nous offrant

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

APPRENDRE LÂCHER PRISE. CÉCILE NEUVILLE Psychologue. Les clés pour s épanouir et atteindre la paix intérieure POCHE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

APPRENDRE LÂCHER PRISE. CÉCILE NEUVILLE Psychologue. Les clés pour s épanouir et atteindre la paix intérieure POCHE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL C EST MALIN POCHE CÉCILE NEUVILLE Psychologue APPRENDRE À LÂCHER PRISE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Les clés pour s épanouir et atteindre la paix intérieure APPRENDRE À LÂCHER PRISE Travail, enfants, ménage,

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer Les trois brigands 1 Quel est le titre de ce livre? Qui est l'auteur de ce livre? Quelle est l'édition de ce livre? A ton avis, que peut raconter cette histoire? Les trois brigands 2 Il était une fois

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau féminin positif inspirant LE PREMIER MINDSTYLE MAGAZINE numéro 8 En cadeau Paulo Coelho la malle aux trésors de sagesse Alexandre Jollien Guy Corneau BEL : 5,90 - DOM/S : 5,90 - CH : 9,30 FS L 14655-8

Plus en détail

le vendredi 17 janvier 2014

le vendredi 17 janvier 2014 le vendredi 17 janvier 2014 Chers frères et sœurs en Christ, Nous sommes bien rentrés de notre voyage en Martinique cette semaine. Comme toujours, ce fut un vrai plaisir de revoir nos frères et sœurs dans

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT?

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? Le travail que j ai tenté de faire autour du thème qui m était proposé est à entendre comme un essai. C est-à-dire une tentative non achevée de rapprocher des idées

Plus en détail

L islam, l hindouisme et le bouddhisme

L islam, l hindouisme et le bouddhisme CHRISTIAN ASSEMBLIES INTERNATIONAL Bordeaux-Lyon www.cai.org/fr FRANCE Catégorie C Fiche 0001/1006 L islam, l hindouisme et le bouddhisme Lislam - I. Introduction 1. Aujourd hui nous vivons ensemble avec

Plus en détail

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes Leçon 12 Psaumes Introduction Nous avons entamé la semaine dernière la troisième section des livres de l Ancien Testament, formée par des livres poétiques, en faisant un survol du livre de Job. Le livre

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

LE POUVOIR DE LA PENSÉE PAR LE YOGA & LA MÉDITATION. Hossegor, Landes DU 17 AU 20 SEPTEMBRE 2015

LE POUVOIR DE LA PENSÉE PAR LE YOGA & LA MÉDITATION. Hossegor, Landes DU 17 AU 20 SEPTEMBRE 2015 LE POUVOIR DE LA PENSÉE PAR LE YOGA & LA MÉDITATION Hossegor, Landes DU 17 AU 20 SEPTEMBRE 2015 Un beau week end en perspective Au plaisir de vous enseigner dans la joie et l amour. Lieu: Lo Rey du Lac

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Une œuvre d art par dimanche LA SAINTE FAMILLE

Une œuvre d art par dimanche LA SAINTE FAMILLE Une œuvre d art par dimanche LA SAINTE FAMILLE Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2, 22-40. Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à

Plus en détail

LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23

LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23 LA PROVIDENCE DE DIEU PSAUME 23 «23 L Éternel est mon berger ; je ne manquerai de rien. 2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme, Il me

Plus en détail

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils 6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils (Rodrigue et sa supposée épouse) se rendirent dans le pays retenu pour l interview. Grande, ensoleillée et aux hivers

Plus en détail

Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi

Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment retrouver ou développer une saine confiance en soi À l attention du lecteur, Ce texte est protégé par la

Plus en détail

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1 Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 Introduction Introduction : les requêtes spirituelles de Paul 1. Fortifier l homme intérieur, 2. Christ

Plus en détail

Une goutte d eau dans la mer

Une goutte d eau dans la mer Christian Soleil Une goutte d eau dans la mer Contes et récits bouddhiques Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève Fiche pédagogique Thème : Activités à partir de la lecture d un extrait d un roman Objectifs pédagogiques : Compréhension écrite, pratique de la grammaire, enrichissement du vocabulaire ; travail individuel

Plus en détail