CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEEC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEEC"

Transcription

1 CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEEC (Participation des Employeurs à l Effort de Construction) Action Logement - Août Crédit photos Shutterstock LOUER ACHETER RÉNOVER BOUGER ÊTRE AIDÉ Application des dispositions du décret n du 13 avril 1994 relatif à la publication des conditions habituelles d emploi des versements par les Organismes Collecteurs de la Participation des Employeurs à l Effort de Construction, conformément à l article du 9 mai 2012, en attente de l arrêté relatif aux nouvelles modalités de publication visées à l article 2 dudit décret.

2 ÉTAT DES RESSOURCES ET DES UTILISATIONS DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEEC à PLURIAL ENTREPRISES AU COURS DE L EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 (en M ) RESSOURCES Collecte 67,061 Retours de prêts à personnes morales 33,913 Retours de prêts à personnes physiques 44,235 Fonds reçus de l UESL 39,223 Cession de participation 0,150 EMPLOIS Aides aux ménages 31,128 Financements directs aux personnes morales : Prêts 34,237 Subventions 9,189 Capitalisation des filiales 7,664 Association Foncière Logement 7,661 Politiques nationales 34,445 Remboursements aux Entreprises 10,705 Fonds versés à l UESL 24,226 Solde net des autres ressources et emplois 6,707 TOTAL 184,582 TOT AL 165,962 TRÉSORERIE INITIALE 87,367 TRÉSORERIE FINALE 105,987 AIDES AUX MÉNAGES LOGEMENTS LOCATIFS Nb de bénéficiaires d un prêt ou d une aide Nb de familles logées Nb de nouveaux logements financés PLURIAL ENTREPRISES (*) a été constitué en vue de faciliter aux Entreprises l exécution des obligations résultant pour elles des dispositions légales visant la Participation des Employeurs à l Effort de Construction et pour recevoir les fonds provenant de cette Participation. Il a pour vocation de résoudre, dans la limite de ses ressources, tous les problèmes logement qui se posent aux salariés des entreprises assujetties. Son action s inscrit dans le cadre des décisions prises par le Conseil d Administration de l UESL, en conformité avec la politique logement des Pouvoirs Publics. LES RÈGLES GÉNÉRALES D EMPLOI DES FONDS Les services rendus s inscrivent dans le cadre de la convention quinquennale du 2 décembre 2014 entre l État et l UESL (Union des Entreprises et des Salariés pour le Logement) en application de l article L du code de la construction et de l habitation, dans sa rédaction résultant de l article 123 de la loi n du 24 mars 2014 pour l accès au logement et à un urbanisme rénové. Les bénéficiaires finaux de la Participation des Employeurs à l Effort de Construction sont l ensemble des salariés des entreprises du secteur privé non-agricole, plus particulièrement en situation de mobilité, de recrutement, de parcours résidentiels liés à l emploi, rencontrant des difficultés liées au logement. Une attention particulière est portée aux jeunes salariés. L UESL pourra toutefois élargir les emplois de la Participation des Employeurs à l Effort de Construction à des salariés de très petites entreprises dans la limite des enveloppes consacrées aux différents emplois. Ces services : - sont déclinés dans le support ci-après - peuvent faire l objet d un bilan de services à la demande de l entreprise cliente. (*) ou tout autre structure qui serait amenée à se substituer à celui-ci 2/22

3 LOUER > Salariés d une entreprise du secteur privé assujettie PLURIAL ENTREPRISES participe au financement d'opérations à finalité locative (construction, réhabilitation) mises en oeuvre par les promoteurs-constructeurs et bailleurs sociaux. Il s agit de financements apportés sous forme de prêts ou subventions pour le développement d une offre de logements locatifs sociaux (PLUS, PLA-I) ou de catégories intermédiaires (PLS, PLI). Tout investissement de fonds de la part de PLURIAL ENTREPRISES fait l objet de réservations locatives au profit de salariés d entreprises. L article L du CCH prévoit qu un quart des attributions affectées au titre d Action Logement doit être réservé à des salariés ou demandeurs d emploi relevant du Droit Au Logement Opposable (DALO). CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT : L entreprise indique à PLURIAL ENTREPRISES les besoins de ses salariés à l aide du Formulaire "Demande de logement". Chaque demande de logement de ces salariés doit être validée par l entreprise avant transmission à PLURIAL ENTREPRISES. PLURIAL ENTREPRISES instruit la demande du salarié dans le cadre des conditions et règles d accès au logement locatif social et en fonction de son profil. PLURIAL ENTREPRISES a la capacité de pouvoir intervenir sur l ensemble du parcours résidentiel des salariés au travers de l attribution de : - logements locatifs sociaux - logements locatifs intermédiaires - logements locatifs en structures collectives (résidences sociales, foyers de jeunes travailleurs, structures d hébergement, résidences hôtelières à vocation sociale, meublés pour saisonniers) L attribution d un logement par PLURIAL ENTREPRISES fait l objet d un coût de réservation locative dit "valorisation" qui figure au bilan de services de l entreprise. Remarque : L acceptation finale des dossiers de candidature des salariés est du ressort des organismes bailleurs au travers de leurs commissions d attribution. 3/22

4 LOUER > Salariés d une entreprise du secteur privé, non-agricole. Les préretraités sont assimilés à des salariés en activité. > Jeunes de moins de 30 ans > Permet de verser le montant du dépôt de garantie demandé par le bailleur > Remboursable sans intérêt, ni frais de dossier DÉPENSES FINANÇABLES : > Montant du dépôt de garantie exigé à l entrée dans les lieux d un logement locatif MONTANT DE L AVANCE : 500 maximum DURÉE DE REMBOURSEMENT : > 25 mois maximum au-delà d une période de différé d amortissement de 3 mois maximum > En cas de contrat de location inférieur à la durée maximum de l avance, la durée de remboursement est alignée sur la durée du bail En cas de départ du logement avant la fin du bail, le locataire a l obligation d effectuer un remboursement anticipé, dans un délai maximum de 3 mois après le départ. Mensualité minimum : 20 sauf la dernière. CONDITIONS LIÉES AU BÉNÉFICIAIRE : Les jeunes de moins de 30 ans, les jeunes non émancipés ou les mineurs sous tutelle doivent être : > en formation professionnelle : contrat d apprentissage, contrat de professionnalisation > ou en recherche d emploi > ou en situation d emploi (tout emploi, à l exclusion des fonctionnaires titulaires) > Les étudiants salariés doivent justifier : - d un contrat à durée déterminée (CDD) de trois mois minimum, en cours au moment de la demande d aide - ou d un ou plusieurs CDD pour une durée cumulée de trois mois minimum, au cours des six mois précédant la demande d aide - ou d une convention de stage d au moins trois mois en cours au moment de la demande - ou d un statut d étudiant boursier d État français. CONDITIONS LIÉES AU LOGEMENT : Le logement doit : > constituer la résidence principale du locataire > être situé sur le territoire français (métropole, DOM) > faire l objet de la signature d un bail, d une convention d occupation en foyer ou résidence sociale ou d un avenant au bail en cas de colocation Le logement peut être : > un logement loué nu ou meublé > une structure collective En cas de colocation, l avance ne peut couvrir que la quotepart du dépôt de garantie du bénéficiaire de l aide. L avance ne peut pas être accordée : > pour les baux strictement professionnels ou commerciaux > pour les conventions d occupation précaire, les souslocations (hors structures collectives) et dans le cadre de l intermédiation locative Dans le cadre de baux glissant, l aide peut être accordée lorsque l occupant devient titulaire du titre d occupation. Il n est pas possible d intervenir lorsque le logement est un bateau-logement (péniche) ou une maison mobile (habitation légère de loisirs). La demande d avance doit être présentée au plus tard 2 mois après l entrée dans le logement. Le demandeur ayant déjà obtenu une avance ou une GARANTIE LOCA-PASS pour un précédent logement peut présenter une nouvelle demande pour un nouveau logement s il est à jour du remboursement de ses échéances. Pour les personnes ayant une résidence séparée imposée par les conditions de travail, le cumul avec une aide de même nature accordée pour le logement où demeure la famille est possible à titre exceptionnel, pour faciliter la mobilité professionnelle. Il est impossible de cumuler, sur un même logement, l AVANCE LOCA-PASS avec une autre AVANCE LOCA- PASS ou une aide de même nature accordée par le Fonds de solidarité Logement (FSL). Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. AVANCE LOCA-PASS et GARANTIE LOCA-PASS sont des marques déposées pour le compte d Action Logement 4/22

5 LOUER > Salariés d une entreprise du secteur privé, non-agricole. Les préretraités sont assimilés à des salariés en activité. > Jeunes de moins de 30 ans > Facilite l entrée du locataire dans son logement > Couvre, pendant 3 ans, le locataire en cas de difficultés de paiement de son loyer > Rassure le bailleur > Engagement gratuit. DÉPENSES FINANÇABLES : En cas de difficultés, prise en charge du paiement : > du loyer et des charges locatives > ou des redevances en foyer ou résidence sociale Les sommes ainsi avancées par le CIL devront être remboursées dans des délais fixés entre le CIL et le locataire. MONTANT GARANTI : 9 mensualités de loyers et charges locatives nettes d aides au logement, dans la limite de par mensualité (les frais annexes aux impayés et indemnités d occupation sont exclus). En colocation, la garantie ne couvre que les loyers et charges dus par le bénéficiaire, à compter de la prise d effet de l avenant au bail initial. DURÉE DE REMBOURSEMENT : 3 ans maximum. CONDITIONS LIÉES AU BÉNÉFICIAIRE : Les jeunes de moins de 30 ans, les jeunes non-émancipés ou les mineurs sous tutelle doivent être : > en formation professionnelle : contrat d apprentissage, contrat de professionnalisation > ou en recherche d emploi > ou en situation d emploi (tout emploi, à l exclusion des fonctionnaires titulaires) > Les étudiants salariés doivent justifier : - d un contrat à durée déterminée (CDD) de trois mois minimum, en cours au moment de la demande d aide - ou d un ou plusieurs CDD pour une durée cumulée de trois mois minimum, au cours des six mois précédant la demande d aide - ou d une convention de stage d au moins trois mois en cours au moment de la demande - ou d un statut d étudiant boursier d État français CONDITIONS LIÉES AU LOGEMENT : Le logement doit : > constituer la résidence principale du locataire > être situé sur le territoire français (métropole, DOM) > faire l objet de la signature d un bail, d une convention d occupation en foyer ou résidence sociale ou d un avenant au bail en cas de colocation Le logement peut être : > un logement loué vide ou meublé > un logement en foyer ou résidence sociale Le logement doit : > appartenir à une personne morale (organisme social, association ) > et faire l objet d une convention ouvrant droit à l Aide Personnalisée au Logement (APL) ou d une convention signée avec l Anah Il n est pas possible d intervenir lorsque le logement est un bateau-logement (péniche) ou une maison mobile (habitation légère de loisirs). La demande doit être présentée au plus tard 2 mois après l entrée dans le logement. Le demandeur ayant déjà obtenu une avance ou une GARANTIE LOCA-PASS pour un précédent logement peut présenter une nouvelle demande pour un nouveau logement s il est à jour du remboursement de ses échéances. Pour les personnes ayant une résidence séparée imposée par les conditions de travail, le cumul avec une aide de même nature accordée pour le logement où demeure la famille est possible à titre exceptionnel, pour faciliter la mobilité professionnelle. Il est impossible de cumuler, sur un même logement, la GARANTIE LOCA-PASS avec une autre GARANTIE LOCA-PASS ou une aide de même nature accordée par le Fonds de Solidarité Logement (FSL). GARANTIE LOCA-PASS est une marque déposée pour le compte d Action Logement 5/22

6 LOUER > Tout locataire dont les ressources sont au moins égales au double du montant du loyer charges comprises (soit un taux d effort jusqu à 50 %) > Un locataire déjà en place depuis au moins 6 mois et n ayant pas connu d impayés est également éligible La GRL permet au candidat-locataire d accéder à l offre locative du parc privé : > Avec des ressources généralement exclues du calcul du taux d effort : revenus issus d un statut professionnel précaire (CDD, intérim), prestations sociales, minimas sociaux et aides au logement > En dispensant de la caution d une personne physique ou morale : la GRL permet au candidat-locataire de s affranchir totalement de la recherche d un garant personne physique ou morale MONTANTS GARANTIS : > loyers impayés, dans la limite d un plafond de > charges comprises pendant toute la durée du bail, jusqu au départ du locataire > frais de contentieux, dans la limite d un plafond de > dégradations locatives, remboursement des frais dans la limite de pour les non-meublés et pour les meublés après franchise égale au dépôt de garantie CONDITIONS LIÉES AU LOGEMENT : Tous les logements du parc privé, situés sur le territoire français DOM-TOM compris, loués nus ou meublés, à titre de résidence principale, et dont le montant du loyer ne dépasse pas mensuel charges comprises. La GRL est un dispositif souscrit par le propriétaire bailleur qui conjugue les avantages d un contrat d assurance contre les impayés de loyers avec les bénéfices d une analyse sociale adaptée pour les locataires en difficulté de paiement. Le dispositif GRL est diffusé par les assureurs partenaires : - Mutuelle Alsace Lorraine Jura : - Fidelidade Mundial France : - GEN WORTH Financial : - CGAIM : ou Pour une cotisation modeste, le propriétaire assure la pérennité et la régularité de ses loyers. La mise en location est facilitée par l élargissement du choix des candidats-locataires en assouplissant les critères d accès au logement. Les démarches de souscription de l assurance GRL et la gestion des impayés sont simplifiées. La GRL est un dispositif conçu par Action Logement et l Etat. La Marque GRL est une marque déposée par l APAGL 6/22

7 LOUER Jeunes de moins de 30 ans en formation en alternance : > sous contrat d apprentissage > ou de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non-agricole. > Permet de prendre un logement proche de son lieu de formation ou de son lieu de travail, pendant la durée de la formation en alternance > Perdure en cas de changement de logement, d entreprise ou de formation > Peut être mobilisée dans les 6 mois à compter de la date de démarrage du cycle de formation > Aide accordée systématiquement dès lors que le demandeur remplit les conditions d octroi (droit ouvert) DÉPENSES FINANÇABLES : > Echéances de loyer ou de redevances en foyer ou résidence sociale. La prise en charge ne peut pas concerner des frais d hébergement en chambres d hôtes, gîtes ou résidences de tourisme. MONTANT DE L AVANCE : Prise en charge mensuelle du loyer (ou redevance) dans la limite de : > 10 minimum > et 100 maximum déduction faite de l APL (Aide Personnalisée au Logement). DURÉE DE REMBOURSEMENT : L aide est attribuée pendant toute la période de formation professionnelle, pour une durée maximum de 3 ans. Elle n est pas renouvelable. CONDITIONS LIÉES AU BÉNÉFICIAIRE : Le bénéficiaire doit : > percevoir au maximum 100 % du SMIC en vigueur au moment de la demande de l aide. Le salaire à prendre en compte est celui inscrit sur le contrat d alternance (apprentissage ou professionnalisation) CONDITIONS LIÉES AU LOGEMENT : Le logement doit : > être occupé en lien avec une période de formation > faire l objet de la signature d un bail, d une convention d occupation en foyer ou résidence sociale ou d un avenant au bail en colocation Le logement peut être : > pris en colocation (parc privé ou social), dans ce cas, la prise en charge ne concerne que la quote-part du loyer et charges incombant au bénéficiaire > loué vide ou meublé > dans un foyer ou une résidence sociale > conventionné ou non à l APL > en sous-location, exclusivement dans le parc social (Logements d Habitations à Loyers Modérés) > une chambre en internat Présentation de la demande : > Dans un délai de 6 mois à compter de la date de démarrage du cycle de formation > ou dans les 3 mois précédant la date de démarrage du cycle de formation. Si la formation porte sur plusieurs années, la date de démarrage pourra être celle de début de l une d entre elles Changement de situation au cours de la période de formation : > Changement de logement : le bénéficiaire doit présenter le nouveau bail ou la nouvelle convention d occupation > Changement d entreprise ou de formation : le bénéficiaire doit présenter le nouveau contrat d alternance (apprentissage ou professionnalisation) Passage en année supérieure : > Lorsque la formation s étend sur plusieurs années, il y a obligation de justifier du passage en année supérieure, voire du redoublement par une attestation de l établissement et/ou de l employeur Versement de l aide : > À réception du dossier complet, un premier versement est effectué. Il peut représenter jusqu à 6 mois de loyer ou de redevance > Pour les versements de loyer ou redevance ultérieurs, nécessité de fournir les justificatifs des premiers loyers ou redevances acquittés, ainsi qu un justificatif du processus de formation. À défaut, l aide ne sera pas poursuivie > Les versements suivants s effectuent selon les mêmes modalités > Le dernier versement ne sera effectué qu après production des justificatifs Cumul possible : > avec la GRL ou les AIDES LOCA-PASS > avec une AIDE MOBILI-PASS dans la limite des dépenses réelles et à l exclusion du remboursement des mêmes sommes AIDE MOBILI-JEUNE, AIDES LOCA-PASS, AIDE MOBILI-PASS sont des marques déposées pour le compte d Action Logement. GRL est une marque déposée pour le compte de l APAGL. 7/22

8 ACHETER Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer la construction ou l acquisition neuve d une résidence principale > Possibilité de bénéficier de majorations dans certains cas (mobilité professionnelle, sortants du parc HLM ) OPÉRATIONS FINANÇABLES : > Acquisition de terrain suivie de construction. > Construction ou acquisition d un logement neuf, à usage de résidence principale. Peuvent également être financées les formes particulières d acquisition suivantes : > l acquisition ou la souscription de parts de sociétés constituées en vue de l attribution d immeubles aux associés par fractions divises (sociétés d attribution) > l acquisition ou la souscription de parts de sociétés coopératives de construction, > l acquisition de surfaces habitables non encore constituées en logement, > l acquisition de locaux ou d immeubles non affectés à l habitation (grange, surfaces commerciales ) suivie de leur transformation ou aménagement en logement, > les opérations réalisées en PSLA (Prêt Social pour la Location-Accession) MONTANTS : 30 % du coût total de l opération, dans la limite de : Zones Montants A et A bis B1 B2 C Planchers Plafonds TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 180 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès- Invalidité-Incapacité de travail, le TAEG est de 1,54 %. Coût total du crédit : 1 192,90. Libre, dans la limite de 15 ans > Les logements doivent être construits ou acquis sur le territoire français (métropole et DOM) > Il n est pas possible d intervenir lorsque le logement est un bateau-logement (péniche) ou une maison mobile (caravane ) > L opération doit respecter des conditions de performances énergétiques en vigueur : - la RT 2012 en métropole (permis de construire déposé à compter du 1er janvier 2013) - la RTAA DOM : en Guyane, à La Réunion et à Mayotte - la RT G : en Guadeloupe - la RT M neuf : en Martinique MAJORATIONS : Ces montants peuvent être majorés à hauteur de à (dans la limite des plafonds ci-contre) pour les salariés : - en mobilité professionnelle - acquéreurs de logements dans le cadre de l accession sociale à la propriété - acquéreurs de logements dans le cadre de la vente HLM - locataires du parc HLM en zones A, A bis et B1 accédant à la propriété - jeunes de moins de 30 ans Majoration possible de , dans la limite de 50 % du coût des travaux, pour certains travaux d accessibilité et d adaptation du logement aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite. > Versement des fonds à l expiration de celui des deux délais suivant le plus éloigné : - 1 an après la déclaration d achèvement des travaux ou - 3 mois après la première occupation > Le prêt peut être cumulé avec un «prêt travaux» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 8/22

9 ACHETER Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer l acquisition dans l ancien d une résidence principale > Possibilité de bénéficier de majorations dans certains cas (mobilité professionnelle, sortants du parc HLM ) OPÉRATIONS FINANÇABLES : > Acquisition d un logement ancien à usage de résidence principale Peuvent également être financées les formes particulières d acquisition suivantes : > Les opérations de rachat de la part indivise de l exconjoint suite à un divorce et le rachat, en cas d indivision, de l intégralité des parts des autres indivisaires > L acquisition d un logement dans le cadre d un viager libre, occupé à titre de résidence principale par le débitrentier (l accédant) > L acquisition ou la souscription de parts de sociétés constituées en vue de l'attribution d'immeubles aux associés par fractions divises (sociétés d attribution) > L acquisition ou la souscription de parts de sociétés coopératives de construction. MONTANTS : 30 % du coût total de l opération, dans la limite de : Zones Montants A et A bis B1 B2 C Planchers Plafonds TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 180 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès- Invalidité-Incapacité de travail, le TEG est de 1,54 %. Coût total du crédit : 1 192,90. Libre, dans la limite de 15 ans > Les logements doivent être construits ou acquis sur le territoire français (métropole et DOM) > Il n est pas possible d intervenir lorsque le logement est un bateau-logement (péniche) ou une maison mobile (caravane ) > Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) du logement acquis dans l ancien doit être au moins de catégorie D MAJORATIONS : Ces montants peuvent être majorés à hauteur de à (dans la limite des plafonds ci-contre) pour les salariés : - en mobilité professionnelle - acquéreurs de logements dans le cadre de l accession sociale à la propriété - acquéreurs de logements dans le cadre de la vente HLM - locataires du parc HLM en zones A, A bis et B1 accédant à la propriété - jeunes de moins de 30 ans Majoration possible de , dans la limite de 50 % du coût des travaux, pour certains travaux d accessibilité et d adaptation du logement aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite. Versement des fonds au plus tard 3 mois après l acquisition. Le prêt peut être cumulé avec un «prêt travaux» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 9/22

10 RÉNOVER PRÊT AGRANDISSEMENT Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer les travaux d agrandissement de la résidence principale OPÉRATION FINANÇABLE : Agrandissement par un propriétaire de son logement par addition, surélévation ou transformation en surface habitable de locaux qui n étaient pas destinés à l habitation. MONTANT MAXIMUM : TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 120 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès- Invalidité-Incapacité de travail, le TAEG est de 1,56 %. Coût total du crédit : 792,49. Libre, dans la limite de 10 ans > Le logement doit être situé sur le territoire français (métropole et DOM) > Les travaux d agrandissement doivent conduire à la création d une surface habitable d au moins 14 m² > Versement des fonds au plus tard 3 mois après l achèvement des travaux. > Le prêt peut être cumulé avec un «prêt travaux» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 10/22

11 RÉNOVER Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer les travaux de la résidence principale DÉPENSES FINANÇABLES : Travaux d accessibilité et d adaptation visés par l arrêté du 30 décembre 1987, annexes I (A et B), II et III (A) : > Normes minimales d habitabilité : étanchéité, canalisations, ouverture et ventilation, chauffage, etc... > Travaux prioritaires portant sur le bâtiment : travaux justifiés par des considérations de salubrité ou de sécurité, reprise des malfaçons flagrantes, etc... > Travaux destinés à économiser l énergie dans les logements : amélioration du rendement de chauffage > Travaux d amélioration de l habitat et de la vie quotidienne : - les travaux et installations visant à réduire les dépenses de consommation d énergie et d eau - les travaux destinés au renforcement de la sécurité des biens et des personnes dans les immeubles et leurs parties communes intérieures et extérieures - etc... Dépenses d entretien : Les dépenses d entretien ont pour objet de maintenir un immeuble en bon état et d en permettre un usage normal sans en modifier la consistance, l agencement ou l équipement initial : - le remplacement isolé de portes, fenêtres, volets ou persiennes du logement - le remplacement d éléments isolés de l installation sanitaire (lavabo, baignoire, douche, évier, robinet ) ou d une installation de chauffage (radiateurs notamment) - la réfection partielle de l installation électrique ou de gaz, etc. Dépenses de revêtement de surfaces : Il s agit des dépenses consécutives à la réalisation de travaux de dépose et de pose de revêtements muraux, de plafonds ou de sols (peintures, papiers peints, carreaux, crépis, lambris, moquettes, parquets, carrelages ). Travaux d amélioration ouvrant droit à une subvention de l Anah en faveur des propriétaires occupants : Il s agit des projets de travaux n étant pas considérés comme «lourds» que ce soit en termes de coût ou d ampleur et appartenant aux domaines suivants : - Travaux pour la sécurité et la salubrité de l habitat - Travaux pour l autonomie de la personne - Travaux de lutte contre la précarité énergétique TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 120 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès-Invalidité-Incapacité de travail, le TAEG est de 1,56 %. Coût total du crédit : 792,49. Libre, dans la limite de 10 ans. La personne physique bénéficiaire de l aide doit être propriétaire et occupant du logement. Le logement doit : > être utilisé ou destiné à être utilisé en tant que résidence principale > situé sur le territoire français (métropole et DOM) En cas d achat de matériaux par le bénéficiaire, la pose doit être effectuée par une entreprise. Déblocage des fonds dans un délai maximum de trois mois à compter de l achèvement des travaux : > sur présentation de factures d entreprises ou de prestataires de services émises au nom du bénéficiaire depuis moins de 3 mois > Pour les copropriétaires : - sur production de l appel de fonds envoyé par le syndic faisant ressortir la participation du copropriétaire et communication du procès-verbal de l assemblée générale ayant voté les travaux - ou directement au syndicat de copropriétaires pour le compte des bénéficiaires, pour la remise en état des parties communes et des équipements communs, dans le cadre de copropriétés dégradées Délai de validité de l offre de prêt : le prêteur maintient les conditions de l offre de prêt pendant une durée minimale de 15 jours. L emprunteur peut accepter et retourner cette offre pendant toute cette période. Le «prêt travaux» peut être cumulé avec un «prêt accession» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Possibilité de financer l achat de matériaux par le propriétaire. MONTANT MAXIMUM : /22

12 RÉNOVER PRÊT TRAVAUX D AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer des travaux d amélioration de la performance énergétique du logement DÉPENSES FINANÇABLES : Travaux d amélioration des performances énergétiques tels que définis par les titres I et II de l arrêté du 30 mars 2009, relatif à l éco-ptz : > Au moins une action d amélioration de la performance énergétique : - Les travaux d isolation thermique des toitures - Les travaux d isolation thermique des murs donnant sur l extérieur - Les travaux d isolation thermique des parois vitrées et portes donnant sur l extérieur - Les travaux d installation ou de remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d eau chaude sanitaire - Les travaux d installation d équipements de chauffage utilisant une source d énergie renouvelable - Les travaux d installation d équipements de production d eau chaude sanitaire utilisant une source d énergie renouvelable > Travaux d économies d énergie permettant d atteindre une performance énergétique globale minimale du logement MONTANT MAXIMUM : TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 120 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès- Invalidité-Incapacité de travail, le TAEG est de 1,56 %. Coût total du crédit : 792,49. Libre, dans la limite de 10 ans. La personne physique bénéficiaire de l aide doit être : > Propriétaire, occupant du logement. > Ou propriétaire bailleur. Le logement doit : > Être utilisé ou destiné à être utilisé en tant que résidence principale > Situé sur le territoire métropolitain ou dans les DOM L octroi de l aide est subordonné à la production par l entreprise ou le prestataire de services d une attestation justifiant que les travaux respectent les conditions requises dans le cadre de l éco-ptz (l utilisation du «formulaire type - devis» de l éco-prêt à taux zéro, défini en annexe de l arrêté du 30 mars 2009, est recommandée). Déblocage des fonds dans un délai maximum de trois mois à compter de l achèvement des travaux : > Sur présentation de factures d entreprises ou de prestataires de services émises au nom du bénéficiaire depuis moins de 3 mois > Pour les copropriétaires : - sur production de l appel de fonds envoyé par le syndic faisant ressortir la participation du copropriétaire et communication du procès-verbal de l assemblée générale ayant voté les travaux - ou directement au syndicat de copropriétaires pour le compte des bénéficiaires, pour la remise en état des parties communes et des équipements communs, dans le cadre de copropriétés dégradées Délai de validité de l offre de prêt : le prêteur maintient les conditions de l offre de prêt pendant une durée minimale de 15 jours. L emprunteur peut accepter et retourner cette offre pendant toute cette période. Le «prêt travaux» peut être cumulé avec un «prêt accession» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 12/22

13 RÉNOVER PRÊT TRAVAUX POUR L ADAPTATION DU LOGEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer des travaux d accessibilité et d adaptation réalisés dans des logements destinés à des personnes handicapées DÉPENSES FINANÇABLES : Travaux d accessibilité et d adaptation visés par l arrêté du 30 décembre 1987, annexe III B : > Travaux d accessibilité de l immeuble : - élargissement du cheminement d entrée - construction d une rampe - suppression d obstacles (portes, murets, seuils, etc...) - élargissement / aménagement de places de parking - modification des boîtes aux lettres - etc. > Travaux d accessibilité et d adaptation du logement : - élargissement de la porte d entrée - construction d une rampe - suppression de marches/seuils - modification et aménagement des pièces d eau, des installations électriques, d eau, gaz, chauffage - alerte à distance - etc... MONTANT MAXIMUM : TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 120 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès- Invalidité-Incapacité de travail, le TAEG est de 1,56 %. Coût total du crédit : 792,49. Libre, dans la limite de 10 ans. La personne physique doit être propriétaire et occupante du logement. Le logement doit : - être utilisé ou destiné à être utilisé en tant que résidence principale - être situé sur le territoire français (métropole et DOM) Les travaux d accessibilité et d adaptation doivent : - être réalisés dans des logements destinés à être occupés par des personnes handicapées - faire l objet d un avis préalable d un des organismes suivants : AFM (Association française contre les myopathies), APF (association des paralysés de France), CICAT (Centre d information et de conseil sur les aides techniques), CNPSAA (Comité national pour la promotion sociale des aveugles et des amblyopes), PACT- ARIM, UNISDA (Union nationale pour l insertion sociale du déficient auditif), MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) Déblocage des fonds dans un délai maximum de trois mois à compter de l achèvement des travaux : > sur présentation de factures d entreprises ou de prestataires de services émises au nom du bénéficiaire depuis moins de 3 mois > ou sur production de l appel de fonds envoyé par le syndic faisant ressortir la participation du copropriétaire et communication du procès-verbal de l assemblée générale ayant voté les travaux > ou directement au syndicat de copropriétaires pour le compte des bénéficiaires, pour la remise en état des parties communes et des équipements communs, dans le cadre de copropriétés dégradées Délai de validité de l offre de prêt : Le prêteur maintient les conditions de l offre de prêt pendant une durée minimale de 15 jours. L emprunteur peut accepter et retourner cette offre pendant toute cette période. Le «prêt travaux» peut être cumulé avec un «prêt accession» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 13/22

14 RÉNOVER PRÊT TRAVAUX EN FAVEUR DES COPROPRIÉTÉS DÉGRADÉES Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. Les préretraités sont assimilés aux salariés. > Prêt à taux réduit > Permet de financer des travaux tant sur les parties communes que sur les parties privatives dans une copropriété dégradées DÉPENSES FINANÇABLES : Tous travaux quelle que soit leur nature, réalisés dans les copropriétés faisant l objet : > d un plan de sauvegarde > d une Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et comportant des actions pour les copropriétés dégradées (OPAH) Sont assimilés à des copropriétés les logements appartenant à des sociétés coopératives de construction donnant vocation à l'attribution d'un lot ou soumis au régime de la copropriété. MONTANT MAXIMUM : TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 120 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès-Invalidité- Incapacité de travail, le TAEG est de 1,56 %. Coût total du crédit : 792,49. Libre, dans la limite de 10 ans. La personne physique bénéficiaire de l aide doit être : > occupant du logement, propriétaire > ou propriétaire bailleur dans le cas des travaux d amélioration de la performance énergétique Le logement doit : > être utilisé ou destiné à être utilisé en tant que résidence principale > situé sur le territoire français (métropole et DOM) Déblocage des fonds dans un délai maximum de trois mois à compter de l achèvement des travaux : > sur présentation de factures d entreprises ou de prestataires de services émises au nom du bénéficiaire depuis moins de 3 mois > ou sur production de l appel de fonds envoyé par le syndic faisant ressortir la participation du copropriétaire et communication du procès-verbal de l assemblée générale ayant voté les travaux > ou directement au syndicat de copropriétaires pour le compte des bénéficiaires, pour la remise en état des parties communes et des équipements communs, dans le cadre de copropriétés dégradées Délai de validité de l offre de prêt : Le prêteur maintient les conditions de l offre de prêt pendant une durée minimale de 15 jours. L emprunteur peut accepter et retourner cette offre pendant toute cette période. Le «prêt travaux» peut être cumulé avec un «prêt accession» sur une même opération. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 14/22

15 BOUGER Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus. > Facilite la mobilité professionnelle > Possibilité d une subvention et/ou d un prêt à taux réduit > Les aides peuvent être mobilisées dans les 6 mois suivant la date d embauche, de mutation ou d envoi en formation dans le cadre d un plan de sauvegarde de l emploi > D autres aides peuvent être accordées, sous conditions, en complément (AIDES LOCA-PASS notamment) DÉPENSES FINANÇABLES : Par une subvention : > Frais liés à la prestation d un professionnel de la mobilité pour : - Recherche de logement - Accompagnement individuel de la famille et démarches administratives pour la mise en service du logement - Assistance à l installation dans le logement Par un prêt : > Frais liés à la nouvelle résidence du salarié, en cas de double charge de logement, dans la limite de 4 mois : loyers et charges locatives ou redevances en foyer, résidence sociale, frais d hôtel ou hébergement en chambre d hôtes > Dépenses connexes spécifiques à l ancienne (1) et à la nouvelle (2) résidence MONTANTS PLAFOND DE L AIDE : Zones de la nouvelle résidence A, A bis et B1 Plafonds (subvention ou prêt) Montants Subvention B2 et C Prêt Différentiel entre le montant plafond et le montant accordé au titre de la subvention TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour sur 36 mois, le TAEG est de 1,63 %. Montant total dû : 1 523, mois maximum L aide est accordée en cas de : (1) Dépenses connexes liées à l ancienne résidence : Frais d assistance à la mise en location ou à la vente du logement, frais et émoluments de notaire, de mainlevée d hypothèque, indemnités de remboursement anticipé de prêts consécutives à la vente du logement et intérêts intercalaires de prêts relais. (2) Dépenses connexes liées à la nouvelle résidence : Frais d agence pour la recherche d un logement locatif, pour les prestations ayant débouché sur la signature d un bail, frais d établissement de contrats de location, frais et émoluments de notaire relatifs à un bail notarié. 15/22 > Embauche, mutation ou envoi en formation dans le cadre d un plan de sauvegarde de l emploi Ces événements entraînent : > Un changement de résidence principale > ou la nécessité d un second logement Le salarié doit devenir locataire : > Soit 3 mois avant l événement > Soit dans les 6 mois qui suivent l événement La prestation d accompagnement est réalisée par un prestataire de mobilité et doit déboucher sur la signature d un bail. Une seule aide est accordée par ménage et par période de 2 ans, sauf en cas de déménagement de l entreprise ou de procédure collective. CONDITIONS LIÉES AU LOGEMENT : Le nouveau logement doit être situé sur le territoire français (métropole, DOM). Sauf en cas de déménagement de l entreprise ou de procédure collective, la distance entre l ancienne et la nouvelle résidence est supérieure à 70 km ou bien, la distance entre le nouveau lieu de travail et l ancienne résidence occasionne un temps de transport supérieur à 1 heure 15. En cas de colocation : prise en charge de la seule quote-part des frais incombant au bénéficiaire de l aide. Il n est pas possible d intervenir lorsque le logement est un bateau-logement (péniche) ou une maison mobile (habitation légère de loisirs). DÉPENSES : Elles doivent être : > Justifiées par la présentation de documents originaux (factures, avis d échéance, quittances) dans les 9 mois à compter de la signature de la convention MOBILI-PASS > Supportées par le salarié et non prises en charge par l employeur Présentation de la demande : dans les 6 mois de l événement. Versement de l aide : la subvention peut être décaissée entre les mains du prestataire de mobilité, du bailleur ou de son représentant, et ce au seul choix du bénéficiaire. CUMUL : Cumul possible avec les autres aides à la mobilité et les autres aides d Action Logement (notamment les AIDES LOCA-PASS ). Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. AIDE MOBILI-PASS et AIDES LOCA-PASS sont des marques déposées pour le compte d Action Logement

16 BOUGER Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus : > Propriétaire de sa résidence principale actuelle > En mobilité professionnelle subie ou choisie > Souhaitant acquérir un logement proche de son nouveau lieu de travail Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus : > Propriétaire de sa résidence principale actuelle > En mobilité professionnelle subie ou choisie > Souhaitant acquérir un logement proche de son nouveau lieu de travail > Prêt à taux réduit. > Prêt apportant une partie des fonds nécessaires à l acquisition du nouveau bien, dans l attente de la réalisation de la vente de la résidence principale actuelle > Une mensualité composée exclusivement du paiement des intérêts, le capital étant remboursé intégralement à la fin du prêt ou à la vente de l ancien logement > D autres aides peuvent être accordées, sous conditions, en complément de ce prêt (prêt Accession, AIDE MOBILI-PASS ) TAUX : Taux d intérêt nominal annuel : 1 % (taux fixe égal au taux du Livret A en vigueur au 31 décembre de l année 2014). Taux annuel effectif global : pour empruntés sur 24 mois, avec assurance obligatoire sur une tête, Décès- Invalidité-Incapacité de travail, le TAEG est de 1,67 %. Coût total du crédit : 160,50. 1 an, renouvelable une fois. > Le bénéficiaire doit s engager à vendre sa résidence principale actuelle > Le nouveau logement doit être construit ou acquis sur le territoire français (métropole ou DOM) > Le prêt relais doit être remboursé lors de la vente de l ancien logement OPÉRATIONS FINANÇABLES : > Construction ou acquisition d une nouvelle résidence principale. MONTANT : 70 % de la valeur estimée par un professionnel (valeur vénale) de la résidence principale actuelle, dans la limite de AIDE MOBILI-PASS est une marque déposée pour le compte d Action Logement 16/22

17 BOUGER Salariés d une entreprise du secteur privé, hors secteur agricole, de 10 salariés et plus : > En mobilité professionnelle subie ou choisie (embauche ou mutation, déménagement de l entreprise ) > Souhaitant trouver un logement proche de leur nouveau lieu de travail Service permettant de trouver un logement correspondant à la situation financière et familiale du bénéficiaire : > Dans les meilleurs délais > À proximité du nouveau lieu de travail > En limitant les déplacements et les visites > En simplifiant diverses démarches COÛTS : > Service payant > Le coût peut être pris en charge, sous certaines conditions, par une subvention (AIDE MOBILI-PASS d un montant maximum de 2 200, en fonction de la localisation du logement) Le nouveau logement doit se situer sur le territoire français (métropole ou DOM). PRESTATIONS : > Recensement des attentes et des besoins du salarié > Présentation de la région et de la ville d accueil > Recherche et sélection de logements (location) > Visites accompagnées des logements sélectionnés > Aide à la signature du bail > Prise de rendez-vous pour les branchements > Prestations complémentaires (voir avec PLURIAL ENTREPRISES ) CIL-PASS MOBILITE et AIDES MOBILI-PASS sont des marques déposées pour le compte d Action Logement 17/22

18 ÊTRE AIDÉ > Salariés d une entreprise du secteur privé, hors agricole, de 10 salariés et plus, en difficulté dans leur parcours résidentiel > Demandeur d emploi depuis moins de 12 mois, ancien salarié d une entreprise assujettie à la PEEC (Participation des Employeurs à l Effort de Construction), en difficulté dans son parcours résidentiel. > Assistance personnalisée avec proposition de solutions adaptées > Permet de rechercher des solutions pour se maintenir dans son logement ou trouver un logement plus adapté à la situation > Service gratuit et confidentiel vis-à-vis de l employeur Le service est accessible dans tous les cas où le maintien dans le logement est mis en péril ou lorsque l accès au logement est problématique. Il vise à : > Prévenir les expulsions des locataires ou des accédants à la propriété > Prévenir et/ou travailler sur les conséquences du surendettement > Chercher des solutions pour les situations d urgence : rupture professionnelle, décès, maladie, sinistre, conflits familiaux, etc > Favoriser l accès au logement pour les salariés ayant de faibles ressources, un statut d emploi précaire, un logement inadapté, etc, le cas échéant, la demande de logement entrera dans le processus locatif et sera validée par l entreprise > Écoute personnalisée > Diagnostic de la situation > Recherche de solutions d accès ou de maintien dans le logement avec la mobilisation des aides Action Logement et/ou l orientation vers des partenaires externes (associations, services sociaux, organismes financiers, etc.) et des dispositifs de droit commun si nécessaire (CAF, etc.) > Suivi de la prestation et mesure de la qualité du service rendu > Confidentialité vis-à-vis de l employeur COÛT : Service gratuit pour le salarié. CIL-PASS ASSISTANCE est une marque déposée pour le compte d Action Logement 18/22

19 ÊTRE AIDÉ LOCATAIRE : ALLÈGEMENT DE CHARGES DE LOGEMENT > Salariés d une entreprise du secteur privé, hors agricole, de 10 salariés et plus > Demandeurs d emploi de plus de 12 mois et dont le dernier employeur était une entreprise assujettie à la PEEC (Participation des Employeurs à l Effort de Construction) > Les préretraités sont assimilés à des salariés > Favorise le maintien dans le logement > Avance sans intérêt > Durée de remboursement modulable DÉPENSES FINANÇABLES : Pour le bénéficiaire, les dépenses suivantes sont finançables de façon partielle ou totale : > Loyers et charges locatives de la résidence principale > Arriérés de loyers et de charges locatives dans la limite de 6 mois d impayés > Indemnités d occupation de la résidence principale, dues par le locataire après la rupture du bail > Dépenses relatives à une double charge de logement, liée à une contrainte ne relevant pas d une volonté délibérée, sur 6 mois maximum > Taxe d habitation et/ou d assurance habitation dans la limite d une annuité > Frais de procédure judiciaire (dépens, actes et procédures d exécution), frais dus aux officiers ministériels (notaires, huissiers, etc.), honoraires d avocats et d experts, liés à la résidence principale actuelle, dans la limite d une annuité MONTANT : maximum, selon l appréciation du CIL sur la répartition des dépenses à prendre en charge. Libre, avec ou sans différé d amortissement (1) Le bénéficiaire doit être en situation de déséquilibre financier suite à une contrainte qui ne relève pas d une volonté délibérée. Ce déséquilibre se traduit soit : > Par une diminution des revenus du ménage d au moins 25 % > Par une augmentation des charges à caractère immobilier (2), les faisant passer à plus de 35 % des revenus > Par la saisie de la commission de surendettement des particuliers d une demande tendant au traitement de sa situation de surendettement. L attestation de dépôt du dossier suffit et ce quelles que soient les suites qui y seront données PLURIAL ENTREPRISES peut refuser l aide lorsque l impayé préalable à la situation ouvrant accès au droit est supérieur à 6 mois. En cas d éclatement de la cellule familiale, l aide est apportée à la personne qui conserve la charge du logement (résidence principale). Versement : > En une fois pour les échéances échues ou impayés > À la date d échéance des mensualités dans les autres cas > Sur présentation de justificatifs Pas de remboursement anticipé du capital en cas de changement de logement. (1) Différé d amortissement : période pendant laquelle l emprunteur d un crédit ne rembourse pas le capital (pas d amortissement), mais paye seulement les intérêts. Il permet d alléger les mensualités au début de la période de remboursement. (2) Charges à caractère immobilier : mensualités d emprunts immobiliers, chauffage, eau, gaz, électricité, assurance habitation, taxe d habitation, taxe foncière, charges de copropriété. 19/22

20 ÊTRE AIDÉ PROPRIÉTAIRE : ALLÈGEMENT DE CHARGES DE LOGEMENT > Salariés d une entreprise du secteur privé, hors agricole, de 10 salariés et plus > Demandeurs d emploi de moins de 12 mois et dont le dernier employeur était une entreprise assujettie à la PEEC (Participation des Employeurs à l Effort de Construction) > Les préretraités sont assimilés à des salariés > Favorise le maintien dans le logement > Avance sans intérêt > Durée de remboursement modulable DÉPENSES FINANÇABLES : Pour le bénéficiaire, les dépenses suivantes sont finançables de façon partielle ou totale : > Mensualités d emprunts immobiliers (hors prêts Action Logement), contractés pour le financement de la résidence principale > Arriérés de mensualités d emprunts immobiliers dans la limite de 6 mois maximum > Charges de copropriété, taxe foncière, taxe d habitation, frais d assurance habitation > Frais de procédure judiciaire (dépens, actes et procédures d exécution), frais dus aux officiers ministériels (notaires, huissiers, etc.), honoraires d avocats et d experts, liés à la résidence principale actuelle MONTANT : maximum, selon l appréciation de PLURIAL ENTREPRISES sur la répartition des dépenses à prendre en charge Libre, avec ou sans différé d amortissement (1) Le bénéficiaire doit être en situation de déséquilibre financier suite à une contrainte qui ne relève pas d une volonté délibérée. Ce déséquilibre se traduit soit : > Par une diminution des revenus du ménage d au moins 25 % > Par une augmentation des charges à caractère immobilier (2), les faisant passer à plus de 35 % des revenus > Par la saisie de la commission de surendettement des particuliers d une demande tendant au traitement de sa situation de surendettement. L attestation de dépôt du dossier suffit et ce quelles que soient les suites qui y seront données PLURIAL ENTREPRISES peut refuser l aide lorsque l impayé préalable à la situation ouvrant accès au droit est supérieur à 6 mois. Possibilité de cumul avec un «Prêt pour propriétaire en difficulté : Refinancement de prêts immobiliers». Les prêts PAS (prêt d accession sociale), dont les offres ont été émises entre le 1 er avril 1999 et le 31 décembre 2003, ne sont pas éligibles pour cette avance, en raison du dispositif de sécurisation propre au prêt PAS. En cas d éclatement de la cellule familiale, l aide est apportée à la personne qui conserve la charge du logement (résidence principale). Versement : > En une fois pour les échéances échues ou impayés > À la date d échéance des mensualités dans les autres cas > Sur présentation de justificatifs Pas de remboursement anticipé du capital en cas de changement de logement. (1) Différé d amortissement : période pendant laquelle l emprunteur d un crédit ne rembourse pas le capital (pas d amortissement), mais paye seulement les intérêts. Il permet d alléger les mensualités au début de la période de remboursement. (2) Charges à caractère immobilier : mensualités d emprunts immobiliers, chauffage, eau, gaz, électricité, assurance habitation, taxe d habitation, taxe foncière, charges de copropriété. 20/22

CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC

CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC (Participation des Employeurs Agricoles à l Effort de Construction) Action Logement - Août 2015 - Crédit photos Shutterstock LOUER

Plus en détail

Compte rendu Commission Logement

Compte rendu Commission Logement 13 avril 2012 Compte rendu Commission Logement LOUER ETRE PROPRIÉTAIRE TRAVAUX ACCÉS DES JEUNES A UN LOGEMENT L accession a un logement, notre priorité! 2 organismes collecteurs ont été retenu : - AMALIA

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 PRETS TRAVAUX ARTICLES R. 313-19-1 III ET R. 313-20-1 III DU CCH ----------------------- de mise en œuvre En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut

Plus en détail

AIDES A LA MOBILITE DES SALARIES ARTICLES R. 313-19-1 VI, R. 313-19-1 VII, ET R. 313-20-1 IV DU CCH -----------------------

AIDES A LA MOBILITE DES SALARIES ARTICLES R. 313-19-1 VI, R. 313-19-1 VII, ET R. 313-20-1 IV DU CCH ----------------------- AIDES A LA MOBILITE DES SALARIES ARTICLES R. 313-19-1 VI, R. 313-19-1 VII, ET R. 313-20-1 IV DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation,

Plus en détail

AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ----------------------- Conditions de mise en œuvre

AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ----------------------- Conditions de mise en œuvre AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par recommandation

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ---- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par recommandation les modalités

Plus en détail

PRETS TRAVAUX Articles R. 313-19-1 III et R. 313-20-1 III CCH Conditions de mise en œuvre

PRETS TRAVAUX Articles R. 313-19-1 III et R. 313-20-1 III CCH Conditions de mise en œuvre PRETS TRAVAUX Articles R. 313-19-1 III et R. 313-20-1 III CCH de mise en œuvre UESL 16 février 2010 En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer

Plus en détail

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Fiches produits émises par le ministère de l Agriculture Le ministère de l Agriculture a actualisé les modalités de mise en œuvre des produits de la

Plus en détail

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass - Salarié(e) des entreprises du secteur privé non agricole, quelle que soit leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail -

Plus en détail

Aides pour les salariés en mobilité professionnelle Accompagnement logement des salariés en mobilité professionnelle

Aides pour les salariés en mobilité professionnelle Accompagnement logement des salariés en mobilité professionnelle Aides pour les salariés en mobilité professionnelle Accompagnement logement des salariés en mobilité professionnelle Salariés des entreprises du secteur privé non agricole (10 salariés et plus) tenus,

Plus en détail

DEMANDE D AIDE MOBILI-JEUNE (Modèle)

DEMANDE D AIDE MOBILI-JEUNE (Modèle) UESL mise à jour novembre 2013 DEMANDE D AIDE MOBILI-JEUNE (Modèle) (A FAIRE COMPLETER ET SIGNER PAR LE DEMANDEUR) Document de demande d aide (à présenter par le demandeur, jeune de moins de 30 ans, salarié

Plus en détail

Jeunes GUIDE DU LOGEMENT LA CFTC À VOS CÔTÉS! & diversité. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente. Edition 2011.

Jeunes GUIDE DU LOGEMENT LA CFTC À VOS CÔTÉS! & diversité. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente. Edition 2011. Fédération des Syndicats Commerce, Services et Force de Vente Jeunes & diversité GUIDE DU LOGEMENT Edition 2011 benjamin py nicotheeye auremar philippe LA CFTC À VOS CÔTÉS! L ACCÉS DES JEUNES AU LOGEMENT

Plus en détail

SOMMAIRE. N 39 MAI 2001 Annule et remplace le n 34 de Novembre 2000 MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION DU 3 AOUT 1998 ENTRE L ETAT ET L UESL

SOMMAIRE. N 39 MAI 2001 Annule et remplace le n 34 de Novembre 2000 MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION DU 3 AOUT 1998 ENTRE L ETAT ET L UESL N 39 MAI 2001 Annule et remplace le n 34 de Novembre 2000 SOMMAIRE MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION DU 3 AOUT 1998 ENTRE L ETAT ET L UESL QUESTIONS PRATIQUES (les nouvelles questions/réponses par rapport

Plus en détail

PRESENTATION ACTION LOGEMENT 2015

PRESENTATION ACTION LOGEMENT 2015 PRESENTATION DES AIDES ACTION LOGEMENT 2015 LES AIDES LOCATIVES LES PRETS LA MOBILITE L ASSISTANCE LA COMMUNICATION LE PARC LOCATIF Nos logements: Un parc locatif de plus de 3 000 logements sur le département

Plus en détail

Action Logement et les jeunes salariés

Action Logement et les jeunes salariés Action Logement et les jeunes salariés Aujourd hui en France, le logement est l une des préoccupations majeures, et plus particulièrement celui des jeunes. Les difficultés de logement peuvent entraver

Plus en détail

Le Gic s engage pour le logement

Le Gic s engage pour le logement Le Gic s engage pour le logement Qui sommes nous? Le Gic, Comité Interprofessionnel du Logement : fait partie des 21 CIL d Action Logement est une association Loi 1901 créée en 1955 à l initiative de la

Plus en détail

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides :

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides : FORMATION DROM 2014 CIL-PASS ASSISTANCE présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires Des difficultés de logement? Amallia est à vos côtés. aides : prêts action logement aides complémentaires

Plus en détail

LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS

LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS Mises à jour le 19 novembre 2014. Siège social : 69, bd des canuts 69317 LYON Cedex 04 Tél. : 04.78.30.58.30 Fax : 04.78.27.75.22 SIRET 775 643 216

Plus en détail

LE DEPOT DE GARANTIE

LE DEPOT DE GARANTIE LE DEPOT DE GARANTIE Rubrique : Logement Source : site «service-public.fr» Attention : ne pas confondre dépôt de garantie et caution. Le dépôt de garantie est une somme en argent déposée par le locataire

Plus en détail

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE 1 SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE Le parcours résidentiel des salariés L Alternance LOUER Parc social Parc privé Meublés ACHETER Neuf Ancien HLM Accession Sociale FAIRE

Plus en détail

ACCESSION. Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux

ACCESSION. Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux FORMATION DROM 2014 ACCESSION Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux Un projet immobilier? Oui, mais

Plus en détail

L ANAF aide les alternants/apprentis à payer leur loyer.

L ANAF aide les alternants/apprentis à payer leur loyer. DOSSIER DE PRESSE L ANAF aide les alternants/apprentis à payer leur loyer. Morgan MARIETTI Président Emilie NEGRE RP morgan.marietti@a-n-a-f.fr negremilie@gmail.commailto:fjcanard@gmail.com 06 31 93 76

Plus en détail

L ADIL 75 VOUS INFORME

L ADIL 75 VOUS INFORME L ADIL 75 VOUS INFORME LA GRL GARANTIE DES RISQUES LOCATIFS Un contrat d assurances loyers impayés. La GRL est un contrat d assurances proposé aux bailleurs privés et qui offre aux locataires en difficultés

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

L adaptation du logement aux personnes handicapées

L adaptation du logement aux personnes handicapées direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction L adaptation du logement aux personnes handicapées AIDES FINANCIÈRES C ONSEILS Un des membres de votre famille est et vous désirez faire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

développe les solidarités

développe les solidarités développe les solidarités www.gard.fr Propriétaires bailleurs, comment louer sereinement votre logement? SOMMAIRE les Aides à l amélioration de l habitat... 5 les Aides au Logement... 7 l Assurance Loyers

Plus en détail

Bien assuré Bien loué. La sécurité de mon patrimoine La garantie de mes loyers

Bien assuré Bien loué. La sécurité de mon patrimoine La garantie de mes loyers Bien assuré Bien loué La sécurité de mon patrimoine La garantie de mes loyers Louer en toute tranquilité GRL, Garantie des Risques Locatifs Les transformations du marché du travail, l'entrée plus tardive

Plus en détail

A retourner à : CILGERE PME

A retourner à : CILGERE PME Réservé à CILGERE PME Emprunteur : Entreprise : n Dossier n : Affaire suivie par : L AIDE MOBILI-PASS est accordée sous forme de : - subvention pour financer les frais d accompagnement à la recherche d

Plus en détail

NOM DU DEMANDEUR PRÉNOM EMPLOYEUR MONTANT DU PRÊT DEMANDÉ

NOM DU DEMANDEUR PRÉNOM EMPLOYEUR MONTANT DU PRÊT DEMANDÉ Dossier à retourner à : Votre agence Logéhab Demande de NOM DU DEMANDEUR PRÉNOM EMPLOYEUR MONTANT DU PRÊT DEMANDÉ PRÊT TRAVAUX Nature des travaux par le propriétaire par le locataire occupant Travaux d

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT ET DÉMARCHES À SUIVRE

GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT ET DÉMARCHES À SUIVRE GUIDE DES AIDES AU LOGEMENT ET DÉMARCHES À SUIVRE En pleine recherche d un logement en location, vous vous êtes certainement informé concernant les différentes aides au logement, afin d alléger au mieux

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X

DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X ÉTAT CIVIL EMPRUNTEUR CONJOINT OU CO-EMPRUNTEUR Nom - Prénom Nom de jeune fille Né(e) le Lieu et Département Nationalité Adresse actuelle Téléphone personnel Téléphone

Plus en détail

Votre passeport logement. Édition février 2011

Votre passeport logement. Édition février 2011 Votre passeport logement Édition février 2011 Madame, Monsieur, Vous êtes agent statutaire et vous travaillez à EDF SA. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d aides au logement. Vous trouverez

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 PRETS ACCESSION ARTICLES R. 313-19-1 II ET R. 313-20-1 II DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par

Plus en détail

Réunion d information. Marseille, le 22 mai 2015

Réunion d information. Marseille, le 22 mai 2015 Réunion d information Marseille, le 22 mai 2015 Sommaire 1- Présentation d Action Logement Orientations pour une réforme d Action Logement 2- Le Gic, acteur de cohésion sociale Le Gic, CIL de référence

Plus en détail

LOGEMENT. L adaptation du. aux personnes handicapées. Les aménagements possibles, les aides financières, les conseils

LOGEMENT. L adaptation du. aux personnes handicapées. Les aménagements possibles, les aides financières, les conseils direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction L adaptation du LOGEMENT aux personnes handicapées Les aménagements possibles, les aides financières, les conseils Les aménagements

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE Bénéficiaire : DOSSIER DE DEMANDE D AIDE UN DOSSIER INCOMPLET NE SERA PAS PRIS EN CONSIDÉRATION AIDE MOBILI-PASS est une marque déposée pour le compte d Action Logement. Action Logement Les entreprises

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 -

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 - RĒGLEMENT DES PRÊTS Fondation Jean Moulin Service des Prêts Immeuble Oudinot Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tél : 01.53.69.28.3.37 Fax : 01.53.69.28.68 mail : fjm-prets@interieur.gouv.fr site internet

Plus en détail

Assurances AXELIS. La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE

Assurances AXELIS. La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE Assurances AXELIS La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE https://extranet.cgaim.fr AXELIS La Garantie des Risques Locatifs (GRL) Notre solution GRL conforme au dispositif du 26 décembre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

Présentation. Mardi 3 juin 2014

Présentation. Mardi 3 juin 2014 Présentation Mardi 3 juin 2014 Sommaire Présentation de Logeo Accès au logement en location Accession et travaux d amélioration Mobilité professionnelle Assistance logement aux salariés en difficulté Logeo

Plus en détail

Cadre réservé au CILSO

Cadre réservé au CILSO Aide Mobili-JEUNE N de Demande :... Cadre réservé au CILSO Nom :........................................................ Prénom :........................................................ Tél. :........................................................

Plus en détail

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ;

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ; Mise à jour au 1 er avril 2011 Aides aux personnes morales - Bailleur Personnes morales Bénéficiaires > Toute personne morale. Opérations finançables > Opérations de construction ou d acquisition, suivies

Plus en détail

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts INVESTIR EN LOI DUFLOT Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts Optimisons ensemble votre patrimoine LA LOI DUFLOT La loi de finances de 2013 définit un nouveau

Plus en détail

CCUES France Télécom SA - Orange [ Commission Logement ] L Aide au logement

CCUES France Télécom SA - Orange [ Commission Logement ] L Aide au logement CCUES France Télécom SA - Orange [ Commission Logement ] L Aide au logement Sommaire page 3 Préambule 3 La location 3 L offre locative 1 % Logement 4 Les aides LOCA-PASS 6 Devenir propriétaire 6 Le prêt

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Vous. souhaitez louer. Locataire :... Co-locataire :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :...

Vous. souhaitez louer. Locataire :... Co-locataire :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :... CADRE RÉSERVÉ À ENTREPRISES-HABITAT Locataire :... Co-locataire :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :... Date de réception du dossier :... Vous souhaitez

Plus en détail

changez vos menuiseries et faites des économies!

changez vos menuiseries et faites des économies! changez vos menuiseries et faites des économies! AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2014 The world looks better Remplacez vos menuiseries par des fenêtres aluminium et

Plus en détail

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour,

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur amallia.fr O de formes Publicis Activ RCS Paris 337 934 483 - Marque déposée pour le compte d Action Logement. Impression sur papier recyclé Oxygen -

Plus en détail

AVANCE LOCA-PASS Sous conditions : voir bénéficiaires au dos du dossier (pour financer le dépôt de garantie Maximum financé 500 )

AVANCE LOCA-PASS Sous conditions : voir bénéficiaires au dos du dossier (pour financer le dépôt de garantie Maximum financé 500 ) cil-valdeloire.com Site BERRY Agence de BOURGES Agence de CHATEAUROUX CIL VAL DE LOIRE CIL VAL DE LOIRE CCI du Cher 45 Cours Saint Luc Esplanade de l Aéroport BP 54 BP 135 18001 BOURGES Cedex 36003 CHATEAUROUX

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

avance LOCA-PASS garantie LOCA-PASS

avance LOCA-PASS garantie LOCA-PASS L E 1 % L O G E M E N T D E P R O X I M I T É Nom du demandeur Nom de l Entreprise N Entreprise PROCILIA avance LOCA-PASS Financement sous forme de prêt à 0% du dépôt de garantie Montant du prêt (montant

Plus en détail

Bilan social ASTRIA 2014. Juillet 2015 Direction services et communication

Bilan social ASTRIA 2014. Juillet 2015 Direction services et communication Bilan social ASTRIA 2014 Juillet 2015 Direction services et communication SOMMAIRE 1. Introduction... 2 2. Présentation des trois services... 4 3. Bilan qualitatif des bénéficiaires des trois services...10

Plus en détail

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES ENTRE La ville de SCEAUX Représentée par son maire, Monsieur Philippe LAURENT Habilité à cet effet par délibération du conseil municipal en

Plus en détail

POUR MIEUX VIVRE VOTRE LOGEMENT

POUR MIEUX VIVRE VOTRE LOGEMENT Association Vosgienne d Information et d Aide au Logement POUR MIEUX VIVRE VOTRE LOGEMENT SERVICE INFORMATION LOGEMENT VOUS INFORMER GRATUITEMENT SUR LE LOGEMENT Notre service Information Logement sera

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels Prêt Social de Location Accession PSLA Marché Immobilier Social Dernière mise à jour Mars 2013 Document réservé exclusivement aux Professionnels Tout savoir sur le Prêt Social Location Accession Les principes

Plus en détail

UNION D ECONOMIE SOCIALE POUR LE LOGEMENT SOMMAIRE

UNION D ECONOMIE SOCIALE POUR LE LOGEMENT SOMMAIRE N 30 - Mai 2000 SOMMAIRE I - Financement des organismes agréés pour les actions d accompagnement en faveur du logement des jeunes et des demandeurs d emploi : imputation sur les fonds «10%». II - Prêts

Plus en détail

Les services donnant lieu à décaissements de fonds sont distribués dans le cadre de budgets annuels approuvés par le

Les services donnant lieu à décaissements de fonds sont distribués dans le cadre de budgets annuels approuvés par le Versement 2014 de votre participation à l effort de construction : 0,45 % À réaliser au plus tard le 31 décembre 2014 www.astria.com Les principes généraux d emploi des fonds Les services donnant lieu

Plus en détail

Service des Affaires Economiques

Service des Affaires Economiques Réf. > BI 8469 Paris, le 31mars 2009 De > Service des Affaires Economiques Rappel > Groupe /Rubrique > Les annexes sont à consulter, soit dans la base documentaire de l Intranet accessible à tous les membres

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

Besoin d'une aide. aide MOBILI-PASS. faciliter. professionnelle ACL PME. pour

Besoin d'une aide. aide MOBILI-PASS. faciliter. professionnelle ACL PME. pour aide MOBILI-PASS ACL PME Besoin d'une aide pour ACL PME finance les frais liés à votre mobilité ACL PME vous accorde une subvention allant jusqu'à 3 200 faciliter votre professionnelle mobilité? CIL ACL

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

PRESENTATION SCHEMATIQUE DU DECRET N 2009-746 DU 22 JUIN 2009 RELATIF AUX EMPLOIS

PRESENTATION SCHEMATIQUE DU DECRET N 2009-746 DU 22 JUIN 2009 RELATIF AUX EMPLOIS UESL PRESENTATION SCHEMATIQUE DU DECRET N 2009-746 DU 22 JUIN 2009 RELATIF AUX EMPLOIS Rappel des grandes catégories d emplois des fonds codifiées à l article L. 313-3 CCH Plan du décret a. aides à des

Plus en détail

1 % logement : un service qui ne se dément pas

1 % logement : un service qui ne se dément pas 1 % logement : un service qui ne se dément pas Depuis la signature de la convention quinquennale du 3 août 1998, qui verra sa fin en 2003, le 1 % a bien changé. Claude COURTY [courty@cfecgc.fr] 48 Chargé

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

Prêt relais pour allègement du coût supplémentaire d un changement de logement

Prêt relais pour allègement du coût supplémentaire d un changement de logement ACCEDANTS ET PROPRIETAIRES Prêt pr acquisition d un terrain Prêt pr construction acquisition dans le neuf Prêt pr acquisition dans l ancien avec travaux Prêt pr acquisition dans l ancien sans travaux Prêt

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Présentation de l Anah

Présentation de l Anah Présentation de l Anah 1 Etablissement public national de l Etat Créé en 1971 Amélioration de l habitat privé Aide aux travaux sous forme de subvention Priorités de l Anah 2 Traitement de l habitat indigne

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LES AIDES DE LA CAISSE DES ALLOCATIONS FAMILIALES...3 A. AIDE PERSONNALISEE AU LOGEMENT (APL)... 3

TABLE DES MATIÈRES LES AIDES DE LA CAISSE DES ALLOCATIONS FAMILIALES...3 A. AIDE PERSONNALISEE AU LOGEMENT (APL)... 3 Édition 2011 TABLE DES MATIÈRES LES AIDES DE LA CAISSE DES ALLOCATIONS FAMILIALES...3 A. AIDE PERSONNALISEE AU LOGEMENT (APL)... 3 B. ALLOCATION DE LOGEMENT CAF... 7 C. PRIME DE DÉMÉNAGEMENT CAF... 11

Plus en détail

PRET MOBILITE QU EST-CE QUE LE PRET MOBILITE?

PRET MOBILITE QU EST-CE QUE LE PRET MOBILITE? PRET MOBILITE Référence : Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, Décret n 90-437 du 28 mai 1990, décret n 2006-21 du 6 janvier 2006, circulaire PRMG0070570C du 22 septembre 2000, circulaire FP/ 4 n

Plus en détail

DossIEr DE DEmAnDE. AIDE mobili-jeune. B e r ry - L O I r e T - S A rt h e - T O U r A I N e

DossIEr DE DEmAnDE. AIDE mobili-jeune. B e r ry - L O I r e T - S A rt h e - T O U r A I N e Février 2014 B e r ry - L O I r e T - S A rt h e - T O U r A I N e AIDE mobili-jeune DossIEr DE DEmAnDE une marque déposée pour le compte d Action Logement - février 2014 La demande d AIde MOBILI-JeUNe

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les personnes en situation de handicap ayant un projet de travaux d accessibilité ou d adaptation de leur logement (pose d

Plus en détail

SOMMAIRE AIDES AUX MENAGES

SOMMAIRE AIDES AUX MENAGES N 10 Juillet 2006 (Annule et remplace le n 18 de février1999 et la partie du n 22 de mai 1999 relatifs à la sécurisation des accédants 1%) SOMMAIRE AIDES AUX MENAGES LE PRET SECURI-PASS I/ GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

Formation Partenaires

Formation Partenaires Juin 2015 Formation Partenaires Document à usage des Syndics de copropriété partenaires du Crédit Foncier Contexte Pour répondre aux attentes des pouvoirs publics, le Crédit Foncier distribue un nouveau

Plus en détail

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. DOSSIER DE DEMANDE

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. DOSSIER DE DEMANDE mars 2011 BERRY - LOIRET - SARTHE - TOURAINE MOBILITÉ Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. DOSSIER DE DEMANDE BERRY CCI du Cher Esplanade

Plus en détail

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne 3 6 décembre 2012 Espace Tamarun La Saline-Les-Bains Les aides de l'agence nationale de l habitat - ANAH Direction de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat :

Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat : AIDE À L ACCESSION À LA PROPRIETE en 2013 Formulaire de demande de subvention Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat : (A compléter par le service habitat de Saint-Brieuc Agglomération)

Plus en détail

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie.

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie. Le Crédit s engage pour un monde plus vert Une relation durable, ça change la vie. ÉÉdito L Engagement en faveur des Economies d Energie Eco-Prêt à taux zéro, Prêt Économies d Énergies, Éco-enerJ+ ou

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Conditions habituelles d emploi des fonds versés au titre de la PEEC

Conditions habituelles d emploi des fonds versés au titre de la PEEC 2011-2012 Conditions habituelles d emploi des fonds versés au titre de la PEEC (Décret n 94-317 du 13 avril 1994) 29% 37% 34% Financements Solendi engagés en 2011 Montants engagés (en K ) Logement locatif

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT. Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com. Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier :

DEMANDE DE PRÊT. Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com. Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier : Cadre réservé à Entreprises-Habitat Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier : Dossier à retourner à : DEMANDE DE PRÊT Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com

Plus en détail

Les aides pour les sociétés civiles immobilières

Les aides pour les sociétés civiles immobilières Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Les aides pour les sociétés civiles immobilières Des conditions d attribution spécifiques Des aides financières existent pour soutenir les particuliers qui

Plus en détail

Guide logement pour les salariés du privé à destination des militants Cfdt. Le logement, Une action CFDT!

Guide logement pour les salariés du privé à destination des militants Cfdt. Le logement, Une action CFDT! Le logement, Une action CFDT! Décembre 2012 Editorial Page 2 La Cfdt Rhône-Alpes vous présente les différents dispositifs concernant le logement pour les salariés du privé. Cela peut paraître paradoxal

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr DEMANDE DE PRÊT 2015

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu.

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu. DIRECTIVE PERSONNES MORALES PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Construction ou acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux, logements en structures collectives et logements meublés pour

Plus en détail

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le

Plus en détail

L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ

L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ OCTOBRE 2015 lesclesdelabanque.com L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ N 1 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE Introduction 3 En quoi consiste l éco-ptz? 4 CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Qui peut

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro L éco-prêt à taux zéro «L éco-prêt à taux zéro» est un prêt à taux d intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d amélioration de la performance

Plus en détail