Logiciel VOIP Annexe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Logiciel VOIP Annexe"

Transcription

1 Logiciel VOIP Annexe Présenté par : Tuteur : FERRAN Olivier LANUSSE Florian TEBIB Leïla M. Rachid Elazouzi 1 ère de Master RTM Université d Avignon et des Pays de Vaucluse IUP GMI

2 Année

3 Liste des abréviations Présentation Introduction I- Partie théorique 1- Protocole H Définition 1.2- Avantages 1.3- Inconvénients SOMMAIRE : 2- Protocole SIP 2.1- Définition 2.2- Fonctionnement 2.3- Sécurité et authentifications 3- Comparaison entre le protocole H323 et le protocole SIP 4- API JAIN SIP 4.1- Pourquoi Java comme langage de programmation 4.2- Pourquoi cette API 4.3- Spécificités 4.4- Architecture

4 Liste des abréviations : GUI : Graphique User Interface PS: Proxy Server QOS: Quality Of Service RAS: Registration, Admission and Status RFC: Request For Comment RNIS: Réseau Numérique à Intégration de Service RTP: Real-Time Transport Protocol RTCP: Real-Time Control Protocol SDP: Session Description Protocol SIP: Session Initiation Protocol TCP: Transmission Control Protocol UAC: User Agent Server UAS: User Agent Server UDP: User Datagram Protocol URI: Uniform Resource Indicator URL: Uniform Resource Locator

5 Présentation Ce projet de première année de Master Réseaux Télécom et Multimédia se désigne sous l appellation «Logiciel VOIP». Par l analyse des objectifs et des taches induites, ce projet s articule autour de deux groupes de travail de trois étudiants chacun. Nous représentons le groupe n 7 et travaillons de pair avec le groupe de projet n 8, tous deux sous la tutelle de M. Elazouzi. Le travail des deux groupes est complémentaire. Il a nécessité une totale coopération de la part des étudiants, étant donné que le projet a été divisé en deux parties dépendantes l une de l autre. Les taches effectuées sont résumées comme suit : - Le groupe n 7 : o o o o o o Etude du protocole SIP Implémentation de SIP Etude de l API JAISIP et utilisation pour l implémentation de SIP. Imbrication des codecs étudiés par le groupe n 8. Développement de l interface graphique GUI comportant les fonctionnalités développées par le groupe n 8. Intégration de la transmission vidéo. - Le groupe n 8 : Etude des différents Codecs et des protocoles RTP, RTCP. o Etude des différents codecs. o Choix des codecs à implémenter (G711, LPC10-15, GSM et SPEEX). o Etude des protocoles RTP :RTCP o Gestion et réalisation de la QOS ( la qualité de service) o Ajout de fonctionnalités techniques qui incluent l appui de la tonalité o La rédaction d un manuel utilisateur complet. Objectif du projet L objectif du projet est d implémenter un modèle de communication multimédia (voix et vidéo) en temps réel entre deux ordinateurs qui n utilisent pas obligatoirement le même modèle (le même soft phone). Et ce, en nous basant sur la modélisation orientée objet du protocole de signalisation SIP

6 Il s agit ici de développer une application utilisant une interface graphique homme-machine (interface utilisateur). Dès lors, elle permettra un échange de données multimédia (audio, vidéo et messagerie instantanée). Dans le premier chapitre, comporte une première définition du protocole H323 ainsi qu une définition plus approfondie du protocole SIP. En outre, il y figure une comparaison entre ces deux protocoles. Notez ici, que le protocole SIP, considéré à ce jour comme une amélioration du H323, constitue le noyau dur de ce projet. Enfin, une dernière partie présente l API et le langage utilisés pour implémenter et réaliser ce projet. L API, dénommée JainSIP, se base sur le langage Java Dans le second chapitre, nous présenterons le travail réalisé durant le second semestre, l implémentation du protocole SIP, l imbrication des travaux réalisés par les deux groupes ainsi que la création d une interface graphique, comportant les fonctionnalités des deux groupes. A mi-parcours du dernier semestre. Au vu de l avancement du travail et des objectifs déjà atteints, nous avons décidé, avec l accord de notre tuteur, de tenter l intégration de la vidéo au projet. Ceci faisait partie des perspectives pour les projets des prochaines années

7 Introduction Dans le contexte actuel de mondialisation des échanges économiques et de l information, une demande toujours grandissante liée aux télécommunications s exprime. Ainsi, les domaines public et privé d activité emploi de manière croissante les techniques de communications longues distances. Le principal frein au déploiement de ces services réside dans le fort coût de facturation des fournisseurs de service téléphoniques classiques. En parallèle de ce fait, l émergence, aussi violente que rapide de l Internet témoigne des possibilités d accès à l information sans aucune considération liée aux distances. La question est alors posée de savoir comment faire coïncider les deux afin que les besoins de l un profitent des possibilités de l autre. Les utilisateurs du téléphone considère comme acquis un certain mode de facturation : les coûts de communication dépendent à la fois de la distance et de la durée d occupation de la ligne. Par contre, le coût de l Internet suit une tout autre logique : la facturation demeure uniquement forfaitaire. Fort de ce constat, l utilisateur désire voir disparaître le premier au profit du second. A la fois dans un souci d économie, mais aussi de simplicité. A ce fait s ajoute un courant relativement récent, qui vise à une convergence des moyens de communications vers l Internet, ou le «Tout IP». Ces solutions constitueraient dès lors des alternatives uniquement forfaitaire assurant un confort d utilisation équivalent à la téléphonie standard. C est dans ce contexte là que la téléphonie sur IP fut développée. La téléphonie sur IP utilise la technique VOIP (Voice Over IP : VOix sur IP) et doit son succès grandissant aux coûts réduits du transport de l'information via le réseau internet. Plusieurs acteurs de l'informatique se sont lancés dans ce marché extrêmement concurrentiel à l'égard des grands opérateurs de téléphonie classique ; le plus connu est la société luxembourgeoise Skype Technologies SA, dont l'offre commerciale SkypeOut (passerelle SIP sur le réseau téléphonique classique) concurrence directement ces opérateurs. Dans les grandes lignes, la Voix sur IP suit ce principe : Lors de l'émission, un programme appelé codec numérise et compresse un signal audio (la voix humaine par exemple), les données numériques ainsi obtenues sont acheminées jusqu'au destinataire dans des paquets TCP/IP. Le codec du programme récepteur effectue les opérations inverses (décompression, puis restitution analogique du signal audio)

8 1. Protocole H Définition I- Partie théorique Le protocole H323 est utilisé pour l'interactivité en temps réel, notamment la visioconférence (signalisation, enregistrement, contrôle d'admission, transport et encodage). C'est le leader du marché pour la téléphonie IP. Il s'inspire du protocole H320 qui proposait une solution pour la visioconférence sur un réseau numérique à intégration de service (RNIS ou ISDN en anglais), comme par exemple le service numéris proposé par France Telecom. Le protocole H323 est une adaptation de H320 pour les réseaux IP. A l'heure actuelle, la visioconférence sur liaison RNIS est toujours la technique la plus déployée. Les réseaux utilisés sont à commutation de circuits. Ils permettent ainsi de garantir une Qualité de Service (QOS) aux utilisateurs (limite les coupures du son ou de l'image). Aujourd'hui, c'est encore un avantage indiscutable. Par contre, comme pour le téléphone, la facturation est en fonction du débit utilisé, du temps de communication et de la distance entre les appels. Plus qu'un protocole, H323 ressemble d'avantage à une association de plusieurs protocoles différents pouvant être regroupés en trois catégories : la signalisation, la négociation de codec, et le transport de l information. Les messages de signalisation réunissent l ensemble des informations qui ne correspondent pas directement au flux multimédia échangé. Il correspondent par exemple aux messages demandant d être mis en relation avec un interlocuteur, informant que la ligne est occupée ou encore indiquant que le téléphone de l appelé sonne, En H323, la signalisation s appuie sur le protocole RAS pour l enregistrement et l authentification, et le protocole Q.931 pour l initialisation et le contrôle d appel. La négociation est utilisée pour faire correspondre les méthodes de codage des deux éléments en communication. Il est important que les téléphones (ou systèmes) utilisent un langage commun s ils veulent se comprendre. Par ailleurs, si tous permettent l utilisation d une grande variété de codecs, Il est préférable d adapter celui utilisé aux propriétés de la communication. Ce choix peut se faire en fonction des capacités d accès de l utilisateur à Internet, mais aussi de la qualité exigée pour son service (qualité d image et du son, réactivité des échanges, ). Dans tous les cas, Le protocole utilisé pour la négociation de codec est le H.245 Le transport de l information s appuie sur le protocole RTP qui transporte la voix, la vidéo ou les données numérisées par les codecs. Les messages RTCP assure, quant à eux, le contrôle de qualité, et les demandes de renégociation des codecs en cas de changement des propriétés de la ligne

9 Une communication H323 se déroule en cinq phases : Établissement de l appel Échange de capacité et réservation éventuelle de la bande passante à travers le protocole RSVP (Ressource reservation Protocol) Établissement de la communication audio-visuelle Invocation éventuelle de services en phase d'appel (par exemple, transfert d'appel, changement de bande passante, etc.) Libération de l'appel. 1.2.Avantages Il existe de nombreux produits (plus de 30) utilisant ce standard adopté par de grandes entreprises telles Cisco, Nortel, IBM, Intel, Microsoft, Netscape, etc. Les cinq principaux logiciels de visioconférence Picturel 550, Proshare 500, Trinicon 500, Smartstation et Cruiser 150 utilisent sur l IP la norme H323. Un niveau d'interopérabilité très élevé, ce qui permet à plusieurs utilisateurs d'échanger des données audio et vidéo sans faire attention aux types de média qu'ils utilisent. 1.3.Inconvénients Protocole très complexe, manque d interopérabilité entre les différentes implémentations (RadVision, Elemedia-Lucent, ) Difficultés d intégrations dans les rêgles de filtrage des FireWall Support des fonctions avancées de la téléphonie. H450.x très peu utilisé. Sort des standards du modèle OSI assurant l interopérabilité avec l ensemble du parc réseau IP

10 2. Protocole SIP 2.1. Définition Le protocole SIP (Session Initiation Protocol) est un protocole suivant le standard de l'ietf (RFC 3261 et 3265). Il a été conçu afin d établir, de modifier et de terminer des sessions multimédia. Il assure l'authentification et la localisation des différents participants. Il se charge également de la négociation des types de média utilisables. Ceci s effectue à l aide de l encapsulation de messages SDP (Session Description Protocol). SIP ne transporte pas les données échangées durant la session comme la voix ou la vidéo. Il demeure indépendant de la transmission des données. Dès lors, tous types de donnés et de protocoles peuvent être utilisés pour cet échange. SIP est le standard «open» de VoIP (Voice Over IP, voix sur IP). Disposant d une interopérabilité particulièrement étendue, il se destine à devenir le principal standard des télécommunications multimédia (son, image, etc.). SIP n'est donc pas seulement destiné à la VoIP mais pour de nombreuses autres applications telles que la visiophonie, la messagerie instantanée, la réalité virtuelle ou même les jeux vidéo. Application Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique SIP dans le model OSI Comme on peut le voir sur ce petit schéma, SIP s est superposé à 3 couches du modèle OSI : la couche Application, la couche Présentation et la couche Session ; ceci afin de faciliter sa programmation, son intégration et son utilisation dans les logiciels de communication. Ainsi, SIP possède l'avantage de ne pas être attaché à un médium particulier et est sensé être indépendant du protocole de transport des couches basses

11 Exemple de communication simple : Ce schéma représente l établissement d une session SIP à travers un proxy entre 2 utilisateurs. Il montre les différentes étapes de cette communication ainsi que quelques requêtes d établissement de session spécifiques au protocole. Un utilisateur peut se connecter avec les utilisateurs d'une session déjà ouverte. Pour ouvrir une session, un utilisateur émet une invitation transportant un descripteur de session permettant aux autres utilisateurs souhaitant communiquer de s'accorder sur la compatibilité de leur média. SIP permet donc de relier des stations mobiles en transmettant ou redirigeant les requêtes vers la position courante de la station appelée

12 2.2. Fonctionnement SIP intervient aux différentes phases de l'appel : Localisation du terminal correspondant, Analyse du profil et des ressources du destinataire, Négociation du type de média (voix, vidéo, données...) et des paramètres de communication, Disponibilité du correspondant, détermine si le poste appelé souhaite communiquer, et autorise l'appelant à le contacter. Etablissement et suivi de l'appel, avertit les parties appelantes et appelées de la demande d'ouverture de session, gestion du transfert et de la fermeture des appels. Gestion de fonctions évoluées : cryptage, retour d'erreurs,... Avec SIP, les utilisateurs qui ouvrent une session peuvent communiquer en mode point à point, en mode diffusif ou dans un mode combinant ceux-ci. SIP permet donc l'ouverture de sessions en mode : Point-à-point - Communication entre 2 machines, on parle d'unicast. Diffusif - Plusieurs utilisateurs en multicast, via une unité de contrôle M.C.U (Multipoint Control Unit) Combinatoire - Plusieurs utilisateurs pleinement interconnectés en multicast via un réseau à maillage complet de connexions. Voici les différents éléments intervenant dans l'ouverture de session : Suivant nature des échanges, choix des protocoles les mieux adaptés (RSVP, RTP, RTCP, SAP, SDP). Détermination du nombre de sessions, comme par exemple, pour véhiculer de la vidéo, 2 sessions doivent être ouvertes (l'une pour l'image et l'autre pour la vidéo). Chaque utilisateur et sa machine est identifié par une adresse que l'on nomme Url SIP et qui se présente comme une Url Mailto. Requête Uri permettant de localiser le proxy server auquel est rattaché la machine de l'appelé. Requête SIP, une fois le client (machine appelante) connecté à un serveur SIP distant, il peut lui adresser une ou plusieurs requêtes SIP et recevoir une ou plusieurs réponses de ce serveur. Les réponses contiennent certains champs identiques à ceux des requêtes, tels que : Call-ID, Cseq, To et From

13 Les échanges entre un terminal appelant et un terminal appelé se font par l'intermédiaire de requêtes : Invite - Cette requête indique que l'application (ou utilisateur) correspondante à l'url SIP spécifié est invité à participer à une session. Le corps du message décrit cette session (par ex : média supportés par l appelant). En cas de réponse favorable, l'invité doit spécifier les médias qu'il supporte. Ack - Cette requête permet de confirmer que le terminal appelant a bien reçu une réponse définitive à une requête Invite. Options - Un proxy server en mesure de contacter l'uas (terminal) appelé, doit répondre à une requête Options en précisant ses capacités à contacter le même terminal. Bye - Cette requête est utilisée par le terminal de l'appelé à fin de signaler qu'il souhaite mettre un terme à la session. Cancel - Cette requête est envoyée par un terminal ou un proxy server à fin d'annuler une requête non validée par une réponse finale comme, par exemple, si une machine ayant été invitée à participer à une session, et ayant accepté l'invitation ne reçoit pas de requête Ack, alors elle émet une requête Cancel. Register - cette méthode est utilisée par le client pour enregistrer l'adresse listée dans l'url TO par le serveur auquel il est relié. Une réponse à une requête est caractérisée, par un code et un motif, appelés code d'état et raison phrase respectivement. Un code d'état est un entier codé sur 3 bits indiquant un résultat à l'issue de la réception d'une requête. Ce résultat est précisé par une phrase, textbased (UTF-8), expliquant le motif du refus ou de l'acceptation de la requête. Le code d'état est donc destiné à l'automate gérant l'établissement des sessions SIP et les motifs aux programmeurs. Il existe 6 classes de réponses et donc de codes d'état, représentées par le premier bit : 1xx = Information - La requête a été reçue et continue à être traitée 2xx = Succès - L'action a été reçue avec succès, comprise et acceptée 3xx = Redirection - Une autre action doit être menée afin de valider la requête 4xx = Erreur du client - La requête contient une syntaxe éronnée ou ne peut pas être traitée par ce serveur 5xx = Erreur du serveur - Le serveur n'a pas réussi à traiter une requête apparemment correcte 6xx = Echec général - La requête ne peut être traitée par aucun serveur Dans un système SIP on trouve deux types de composantes, les users agents (UAS, UAC) et un réseau de serveurs : L'UAS (User Agent Server) - Il représente l'agent de la partie appelée. C'est une application de type serveur qui contacte l'utilisateur lorsqu'une requête SIP est reçue. Et elle renvoie une réponse au nom de l'utilisateur

14 L'U.A.C (User Agent Client) - Il représente l'agent de la partie appelante. C'est une application de type client qui initie les requêtes. Le relais mandataire ou PS (Proxy Server), auquel est relié un terminal fixe ou mobile, agit à la fois comme un client et comme un serveur. Un tel serveur peut interpréter et modifier les messages qu'il reçoit avant de les retransmettre : Le RS (Redirect Server) - Il réalise simplement une association (mapping) d'adresses vers une ou plusieurs nouvelles adresses. (lorsqu'un client appelle un terminal mobile - redirection vers le PS le plus proche - ou en mode multicast - le message émis est redirigé vers toutes les sorties auxquelles sont reliés les destinataires). Notons qu'un Redirect Server est consulté par l'uac comme un simple serveur et ne peut émettre de requêtes contrairement au Ps. Le LS (Location Server) - Il fournit la position courante des utilisateurs dont la communication traverse les Rs et PS auxquels il est rattaché. Cette fonction est assurée par le service de localisation. Le RG (Registrar) - C'est un serveur qui accepte les requêtes Register et offre également un service de localisation comme le LS. Chaque PS ou RS est généralement relié à un Registrar Sécurité et inconvénients : Les messages SIP peuvent contenir des données confidentielles, en effet le protocole SIP possède 3 mécanismes de cryptage : Cryptage de bout en bout du Corps du message SIP et de certains champs d'entête sensibles aux attaques. Cryptage au saut par saut (hop by hop) à fin d'empêcher des pirates de savoir qui appelle qui. Cryptage au saut par saut du champ d'en-tête Via pour dissimuler la route qu'a emprunté la requête. De plus, à fin d'empêcher à tout intrus de modifier et retransmettre des requêtes ou réponses SIP, des mécanismes d'intégrité et d'authentification des messages sont mis en place. Et pour des messages SIP transmis de bout en bout, des clés publiques et signatures sont utilisées par SIP et stockées dans les champs d'en-tête Autorisation. Une autre attaque connue avec TCP ou UDP est le «deny of service», lorsqu'un Proxy Server intrus renvoie une réponse de code 6xx au client (signifiant un échec général, la requête ne peut être traitée). Le client peut ignorer cette réponse. Si il ne l'ignore pas et émet une requête vers le serveur "régulier" auquel il était relié avant la réponse du serveur "intrus", la requête aura de fortes chances d'atteindre le serveur intrus et non son vrai destinataire

15 3. Comparaison entre les protocoles H323 et SIP : La comparaison entre les deux protocoles est résumée dans le tableau suivant SIP H323 Nombre échanges pour 1,5 aller-retour 6 à 7 aller-retour établir la connexion Maintenance du code protocolaire Simple par sa nature textuelle à l'exemple de http Complexe et nécessitant un compilateur Evolution du protocole Protocole ouvert à de nouvelles fonctions Ajout d'extensions propriétaires sans concertation entre vendeurs Fonction de conférence Distribuée Centralisée par l'unité MC Fonction de téléservices Oui, par défaut H.323 v2 + H.450 Détection d'un appel en boucle Oui Inexistante sur la version 1 un appel routé sur l'appelant provoque une infinité de requêtes Signalisation multicast Oui, par défaut Non La simplicité, la rapidité et la légèreté d'utilisation, du protocole SIP sont autant d'arguments qui pourraient permettre à SIP de convaincre les investisseurs. De plus, ses avancées en matière de sécurité des messages sont un atout important par rapport à ses concurrents, d où notre choix d utilisation de ce protocole

16 4. API JAIN SIP : 4.1. Pourquoi Java comme langage de programmation? Tout d abord pour la portabilité de Java qui se prête très bien au développement d applications de téléphonie, des applications qui se doivent d être portables et multiplateformes. De plus, notre groupe de projet possède de bonnes bases en Java et beaucoup d éléments vus au cours de la Licence et de la 1 ère année de Master seront réutilisables dans cette application. Nous avons aussi choisi Java pour la puissance de la Javadoc native ainsi que celle de JAIN SIP Pourquoi l API JAIN SIP? JAIN SIP est un API Java développé par le NIST (National Institut Of Standardisation) et Sun Microsystems. Il a l avantage d être gratuit et sans aucune contrainte de licence. Il bénéficie d une interface propre, complète et documentée (Javadoc, exemples, etc.). De plus cette API est reconnue comme stable depuis la version 1.2 (celle que nous utiliserons). Il existe un support actif de cet API et les derniers petits bugs sont mis à jour constamment. Plusieurs produits ont déjà été développés grâce un JAIN SIP, parmi eux on compte : Un proxy SIP, un AppletPhone

17 4.3. Spécificités de JAIN SIP : JAIN SIP propose un accès total au protocole SIP, il supporte le protocole SIP décrit dans le RFC 3261 ainsi que plusieurs extensions comme : la notification d événement RFC 3265, l envoi de messages instantanés RFC 3428, le transfert d appel RFC L architecture JAIN SIP : JAIN SIP propose 3 interfaces principales : SIPStack, SIPProvider et SIPListener Architecture générale de JAIN SIP

18 4.4.1.SIPListener et SIPProvider L architecture de JAIN SIP a été développée pour l environnement J2SE. Les événements (entrée et sortie de messages SIP) sont donc basés sur un model Listener/Provider (comme pour ActionListener/Component dans les interfaces graphiques SWING). Ainsi, tout type d application JAIN SIP devra implémenter l interface SIPListener et définir les 3 méthodes qui serviront aux traitements des différentes requêtes, réponses et timeouts reçu par l interface. Afin que l interface SIPListener envoie et reçoit les messages SIP, ces derniers sont encapsulés dans un objet de type Event. import java.util.eventlistener; public interface SIPListener extends EventListener { public void processrequest(requestevent requestevent); public void processresponse(responseevent responseevent); public void processtimeout(timeoutevent timeoutevent); Les providers qui devront s enregistrer auprès de l interface SIPListener (à la manière d un JButton par exemple) doivent être associés à une adresse IP ainsi qu un port et le protocole de transport. L avantage de ceci est qu une même application peut communiquer sur plusieurs port, adresse IP et cela en TCP ou UDP. Cela s avérera utile dans autre application sachant que pour la voix et la vidéo il faut établir deux sessions distinctes SIPStack Interface L interface SIPStack permet, entre autre, de créer des «ListeningPoint» qui sont des associations IP:Port /protocole de transport (Ces «ListeningPoint» se chargent en fait de créer des Socket et ServerSocket adéquats pour établir les connexions). L interface SIPstack est donc associée à une/des adresse(s) IP (suivant les ListeningPoint et Providers inscrits) et est chargée de les manager

19 Voici un exemple pour la création d un UAC (User Agent Client) avec un provider : public UAC implements SIPListener { SIPFactory = SIPFactory.getInstance(); SIPStack = SIPFactory.createSIPStack(properties); udplisteningpoint = SIPStack.createListeningPoint(« », 5060, «udp»); SIPProvider = SIPStack.createSIPProvider(udpListeningPoint); SIPProvider.addSIPListener(this);

20 4.4.3.Les messages SIP et leurs entêtes Le protocole SIP (comme le protocole http) définie deux types de messages : Les requêtes et les réponses pour lesquels JAIN SIP définit deux interfaces. Les messages de type requêtes, qui sont envoyés du client au serveur, contiennent une méthode indiquant le type de la requête, ainsi qu un URI qui indique l utilisateur ou le service que l on désire joindre. Les messages de type réponse, qui sont envoyés par le client en réponse à une précédente requête, contiennent un statut indiquant le type de réponse, un URI indiquant l utilisateur ou le service qui était adressé et une phrase indiquant le résultat de la requête. Les entête SIP sont similaires au entête très proche des entêtes http, JAIN SIP offre pour chaque entête une interface spécifique, contrairement à certains modèles qui offrent une interface générique pour traiter toute les informations qu elles contiennent. Ci-dessous, un exemple complet avec le message SIP à gauche et son implémentation avec JAIN SIP à droite :

21 4.4.4.Transactions et dialogues Dans l architecture SIP une transaction est une séquence de messages SIP (une requête et toutes les réponses à cette requête) échangés entre les différents éléments du SIP. A nouveau, JAIN SIP a standardisé ces transactions en deux interfaces : Une interface pour les transactions client et une pour les transactions serveur. Le principe de ces transactions est d associé à une requêtes ou a une réponse un objet transaction (identifiable par un ID) afin que l application prenne en charge certaines fonctions comme, par exemple, l association automatique des réponses à une requête envoyée. A l arrivée d une requetes invite, l application de l appelé pourra créer une Transaction#1 et l associer a la requete INVITE, elle se chargera alors d envoyer automatiquement le Trying, Ringing et le OK

22 Les dialogues dans l architecture SIP sont identifiés en utilisant le call-id, l étiquette From et l étiquette To des messages SIP. Les dialogues sont établit lors de la création de la transaction nécessitant une notion de dialogue (INVITE, SUBSCRIBE ). Les messages dont ces 3 champs sont respectivement identiques appartiennent à un même dialogue. Ainsi un dialogue englobera une ou plusieurs transactions. Architecture Request Respond/Transaction/Dialogue de JAIN SIP

23 La classe SipGUI : import java.awt.*; import javax.swing.*; public class SipGUI implements MouseListener, ActionListener { private JFrame fenetre; private JTextPane textpane; private StyledDocument doc; private JPanel numpanel; private JPanel optionpanel; private JMenuBar menu; private JMenu menufichier; private JMenu menuedition; private JMenu menuaide; private UA ua; private JLabel labelbas; private String adressecontact; private String callid=""; private InterfaceSauvegarde is; private InterfaceHistorique ih; private JButton carnetbutton; private ContactDialog f; private HistoriqueDialog h; private PreferenceTab pf; public SipGUI() throws Exception { fenetre = new JFrame("SIuP Phone"); JFrame.setDefaultLookAndFeelDecorated(true); JPanelFond contentpane = new JPanelFond("images/logoFAC.gif", true); contentpane.setopaque(false); contentpane.setbackground(color.white); //contentpane.setmaximumsize(new Dimension(245,505)); fenetre.setcontentpane(contentpane); fenetre.setlocation(600, 200); fenetre.setsize(240,490); fenetre.setdefaultcloseoperation(jframe.exit_on_close); fenetre.getcontentpane().setbackground(color.white); fenetre.getcontentpane().setlayout(new BoxLayout(fenetre.getContentPane(), BoxLayout.PAGE_AXIS)); fenetre.getrootpane().setbackground(color.white); menu = new JMenuBar(); menufichier = new JMenu("Fichier");

24 JMenuItem itemappeler = new JMenuItem("Appeler"); menufichier.add(itemappeler); JMenuItem itemraccrocher = new JMenuItem("Raccrocher"); menufichier.add(itemraccrocher); JMenuItem itemquitter = new JMenuItem("Quitter"); menufichier.add(itemquitter); menuedition = new JMenu("Edition"); JMenuItem itemajouter = new JMenuItem("Ajouter un contact"); itemajouter.addactionlistener(this); menuedition.add(itemajouter); JMenuItem itemhistorique = new JMenuItem("Historique des appels"); itemhistorique.addactionlistener(this); menuedition.add(itemhistorique); JMenuItem itempreferences = new JMenuItem("Prrences"); itempreferences.addactionlistener(this); menuedition.add(itempreferences); menuaide = new JMenu("Edition"); JMenuItem itemapropos = new JMenuItem("A propos"); menuaide.add(itemapropos); menu.add(menufichier); menu.add(menuedition); menu.add(menuaide); fenetre.setjmenubar(menu); JPanel panelblanc = new JPanel(); panelblanc.setbackground(color.white); panelblanc.setmaximumsize(new Dimension(300,15)); fenetre.add(panelblanc); JPanelFond panelfond = new JPanelFond("images/ecran.png", false); panelfond.setopaque(false); panelfond.setmaximumsize(new Dimension(228,103)); textpane = new JTextPane(); textpane.setpreferredsize(new Dimension(225,103)); textpane.setopaque(false); textpane.setfont(new Font("Trebuchet MS",Font.BOLD,12)); textpane.setforeground(color.black); textpane.seteditable(false); doc = textpane.getstyleddocument(); addstylestodocument(doc); panelfond.add(textpane); fenetre.getcontentpane().add(panelfond, BorderLayout.LINE_START);

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Internet Multimédia Le Protocole SIP 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Présentation (1) Session Initiation Protocol (dont le sigle est SIP) est un protocole récent (1999), normalisé et standardisé

Plus en détail

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP PLAN La VOIP 1 H.323 2 SIP 3 Comparaison SIP/H.323 4 2 La VOIP Qu appelle t on VOIP? VOIP = Voice Over Internet Protocol ou Voix sur IP La voix sur IP : Le transport

Plus en détail

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement SIP Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M2 Réseaux - UE PTEL 1 Plan Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement UPMC -

Plus en détail

VoIP - les protocoles. Germain Bauvin Matthieu Michaud Pouya Mohtacham Julien Quintard Pierre-Yves Rofes-Vernis

VoIP - les protocoles. Germain Bauvin Matthieu Michaud Pouya Mohtacham Julien Quintard Pierre-Yves Rofes-Vernis VoIP - les protocoles Germain Bauvin Matthieu Michaud Pouya Mohtacham Julien Quintard Pierre-Yves Rofes-Vernis 0 Plan PSTN H.323 RTP RTCP/RTSP Skype SIP IAX2 Conclusion 1 PSTN Réseau Téléphonique Commuté

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

Stéphanie Lacerte. Document technique. Connextek. 31 mai 2013. Cloudtel

Stéphanie Lacerte. Document technique. Connextek. 31 mai 2013. Cloudtel Stéphanie Lacerte Document technique Connextek 31 mai 2013 Cloudtel Introduction Le logiciel Cloudtel a été conçu dans le langage de programmation Java. Ce logiciel utilisant la voix sur IP, communique

Plus en détail

Protocole SIP et rc o d n o C ée yc L N E S ro P c a B

Protocole SIP et rc o d n o C ée yc L N E S ro P c a B Protocole SIP 1 - La définition du protocole SIP, signifiant Session Initiation Protocole, vient du monde de l'informatique contrairement aux autres. SIP a été initié à l'origine par le groupe MMusic (Multiparty

Plus en détail

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk Voix sur IP Généralités Paramètres IPv4 H323 / SIP Matériel constructeur Asterisk 38 Généralités Voix sur IP, ou VoIP : technologie(s) de transport de la voix, en mode paquet, par le protocole IP. Téléphonie

Plus en détail

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack La VoIP et ToIP Introduction En 2002, le projet Asterisk sort au grand jour et fait son entrée dans un marché encore naissant. C est un PBX (Private Branch exchange) : auto commutateur matériel ou logiciel

Plus en détail

Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Concept de session

Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Concept de session Introduction à SIP (Session Initiation Protocol) M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Introduction Concept de session Session : période pendant laquelle un groupe

Plus en détail

SIP Session Initiation Protocol

SIP Session Initiation Protocol SIP Session Initiation Protocol 1 Introduction...3 2 SIP (Session Initiation Protocol)...3 2.1 But...3 2.2 SIP URI (Uniform Resource Identifier)...3 2.3 Eléments réseaux du SIP...3 2.3.1 User Agents (UA)...3

Plus en détail

Les Réseaux Haut Débit. Dr. Tarek Nadour

Les Réseaux Haut Débit. Dr. Tarek Nadour Les Réseaux Haut Débit Dr. Tarek Nadour Les Services à valeurs ajoutées La Voix/Vidéo sur IP Plan Pourquoi la téléphonie sur IP? Evolution de la téléphonie classique vers la ToIP Architecture ToIP: H323

Plus en détail

Partie 2 (Service de téléphonie simple) :

Partie 2 (Service de téléphonie simple) : TRAVAUX PRATIQUES Partie 1 (Prologue) : Afin de connaitre la topologie du réseau, nous avons utilisé les commandes suivantes dans le prompt (en ligne de commande) : - «ipconfig» afin de connaitre notre

Plus en détail

Introduction de la Voix sur IP

Introduction de la Voix sur IP Voix sur IP (VoIP) Introduction de la Voix sur IP La Voix sur IP, aussi connue sous le nom de téléphonie Internet, est une technologie qui vous permet de téléphoner via un réseau d ordinateurs basé sur

Plus en détail

La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise.

La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise. VOIX SUR IP - VoIP Comprendre la voix sur IP et ses enjeux La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise. Introduction La voix sur IP (Voice over IP) est une technologie

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323 Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN Plan Rappel VOIP SIP H323 SCCP 2 Rappel Bref sur la VOIP Voix sur IP (1996) Le transport sur IP est moins cher que le RTC La

Plus en détail

LA VoIP LES PRINCIPES

LA VoIP LES PRINCIPES LA VoIP LES PRINCIPES 1 PLAN La VoIP Définition VoIP & ToIP Concepts de la VoIP Les principaux protocoles de la VoIP Transport Signalisation La sécurité dans la VoIP 2 Définition VoIP est l abréviation

Plus en détail

Guide de configuration de la Voix sur IP

Guide de configuration de la Voix sur IP Le serveur Icewarp Guide de configuration de la Voix sur IP Version 11 Mai 2014 i Sommaire Guide de configuration VoIP 1 Présentation... 1 Configuration... 1 Configuration réseau... 1 Configuration du

Plus en détail

Téléphonie http://nicodewaele.free.fr Nicolas Dewaele

Téléphonie http://nicodewaele.free.fr Nicolas Dewaele Téléphonie Les équipements Les équipements : Le PABX : Autocommutateur téléphonique privé (private automatic branch exchange) Il permet de relier les postes téléphoniques à l'intérieur de l'entreprise

Plus en détail

LOGICIEL DE TELEPHONIE SUR IP

LOGICIEL DE TELEPHONIE SUR IP REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE* EGALITE* FRATERNITE UNIVERSITE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE INFORMATIQUE PROJET N 17 RAPPORT DU SECOND SEMESTRE LOGICIEL DE TELEPHONIE

Plus en détail

Rapport de projet. Projet : Logiciel de voix sur IP. Master informatique Projet 2008/2009. Membres du groupe : Tuteur :

Rapport de projet. Projet : Logiciel de voix sur IP. Master informatique Projet 2008/2009. Membres du groupe : Tuteur : Master informatique Projet 2008/2009 Rapport de projet Projet : Logiciel de voix sur IP Membres du groupe : BELRHITI Zakariae ERRAKHAOUI Jamal KADIRI Othman MEDJAHED Mostefa Tuteur : M. ELAZOUZI Rachid

Plus en détail

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2 Micromedia International Etude technique Configuration d Alert pour SIP Auteur : Pierre Chevrier Société : Micromedia International Date : 26/08/2013 Nombre de pages : 19 Configuration du driver SIP dans

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

VOIP. QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU

VOIP. QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU VOIP QoS SIP TOPOLOGIE DU RÉSEAU La voix sur réseau IP, parfois appelée téléphonie IP ou téléphonie sur Internet, et souvent abrégée en ''VoIP'' (abrégé de l'anglais Voice over IP), est une technique qui

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance. Utilité. static

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance. Utilité. static Plan Environnement Client/Serveur Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 1 Rappels sur les systèmes d'exploitations / Communication par mémoire partagée

Plus en détail

ultisites S.A. module «téléphonie»

ultisites S.A. module «téléphonie» M ultisites S.A. module «téléphonie» TP N 2 : étude du protocole SIP - analyse des trames éhangées lors d'une conversation telephonique Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectifs :

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com 1 Introduction RCS : Rich Communication Suite EFORT http://www.efort.com Rich Communications Services (RCS) est une plate-forme offrant des services de communication incluant la messagerie instantanée

Plus en détail

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM Kamel HJAIEJ SUP COM Eléments essentiels de NGN Un cœur de réseau unique et mutualisé dont l architecture est en 3 couches : Transport, Contrôle et Services. Une évolution du transport en mode paquet (IP,

Plus en détail

Exemple : Lecture d un registre, à l offset 4, sur l équipement d ID 9, qui renvoie la valeur 5 :

Exemple : Lecture d un registre, à l offset 4, sur l équipement d ID 9, qui renvoie la valeur 5 : 1 Ethernet TCP/IP Protocole Modbus TCP 2 Ethernet TCP/IP - Protocole Modbus TCP Codage des Données Type de représentation des adresse et données utilisé par Modbus : big-endian, soit :lorsqu une quantité

Plus en détail

Trames Ethernet et IEEE 802.3:

Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trames Ethernet et IEEE 802.3: PLAN I. Introduction II.Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trame ETHERNET : III. 1. Description des différentes couches de TCP/IP 2. Couche INTERNET la norme IEEE 802.3 est légèrement

Plus en détail

Le réseau. Sommaire. Ce chapitre concerne les classes du package java.net qui permettent de travailler avec le réseau au niveau applicatif.

Le réseau. Sommaire. Ce chapitre concerne les classes du package java.net qui permettent de travailler avec le réseau au niveau applicatif. Le réseau Ce chapitre concerne les classes du package java.net qui permettent de travailler avec le réseau au niveau applicatif. Sommaire 1.LES URL... 2 1.1DÉFINITIONS...2 1.2LES CLASSES URL ET URLCONNECTION...

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 2 1 Quelles affirmations parmi les suivantes définissent correctement le rôle des périphériques intermédiaires sur le

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

VoIP et "NAT" VoIP et "NAT" 1/ La Traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau

VoIP et NAT VoIP et NAT 1/ La Traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau VoIP et "NAT" VoIP et "NAT" Traduction d'adresse dans un contexte de Voix sur IP 1/ La Traduction d'adresse réseau("nat") 3/ Problèmes dus à la présence de "NAT" 1/ La Traduction d'adresse réseau encore

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE?

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE? Cet équipement combine les technologies de l audiovisuel, de l informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes situées dans des lieux différents de dialoguer, de se voir et éventuellement

Plus en détail

Travaux pratiques. Protocoles de la couche transport et de la couche applications

Travaux pratiques. Protocoles de la couche transport et de la couche applications Travaux pratiques Protocoles de la couche transport et de la couche applications Objectif Ce laboratoire se veut une introduction aux protocoles de la couche transport et de la couche application du modèle

Plus en détail

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP Master e-secure VoIP RTP et RTCP Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m2 Temps réel sur IP Problèmes : Mode paquet, multiplexage de plusieurs flux sur une même ligne,

Plus en détail

Java - TP3. Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet. Année 2008-2009

Java - TP3. Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet. Année 2008-2009 Java - TP3 Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet Année 2008-2009 Le but de ce TD est d'écrire une application client/serveur de type msn : 1. Des clients se connectent à un serveur 2. Un

Plus en détail

Première étape : Le modèle client/serveur avec le protocole TCP (client unique)

Première étape : Le modèle client/serveur avec le protocole TCP (client unique) École de technologie supérieure Responsable du cours : Hassan Zeino Département de génie logiciel et des TI Chargés de laboratoire : Fatna Belqasmi (A-3326) Session : Automne 2010 LOG610 - RÉSEAUX DE TELECOMMUNICATION

Plus en détail

Examen de programmation en Java

Examen de programmation en Java Examen de programmation en Java Vendredi 13 janvier 2006 Nom : Prénom : Les différentes parties sont indépendantes. Vous pouvez faire la partie consacrée aux évenements même si vous n avez pas fait la

Plus en détail

Braquelaire Tristan Sollaud Timothée IN-501-A1 SHOAL. Projet de Réseau et Programmation Objet 2012 / 2013. Note de Synthe se

Braquelaire Tristan Sollaud Timothée IN-501-A1 SHOAL. Projet de Réseau et Programmation Objet 2012 / 2013. Note de Synthe se Braquelaire Tristan Sollaud Timothée IN-501-A1 SHOAL Projet de Réseau et Programmation Objet 2012 / 2013 Note de Synthe se Sommaire I. Présentation générale :...1 A. La Connexion :... 1 B. L interface

Plus en détail

Techniques de diffusion vidéo sur l Internet

Techniques de diffusion vidéo sur l Internet ENS de Lyon Cours réseaux 2004 Techniques de diffusion vidéo sur l Internet Streaming avec RTP/RTSP Timothy BURK (uni@tburk.com) Table des matières 1. Introduction... 3 2. Streaming Diffusion en temps

Plus en détail

Programmation Socket en Java

Programmation Socket en Java Programmation Socket en Java Cours sockets Université Paul Sabatier Plan Un bon réflexe Les adresses IP en Java Sockets en mode flot La classe Socket La classe ServerSocket Communication via les Sockets

Plus en détail

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5 Le service FTP 1) Présentation du protocole FTP Le File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l échange informatique de fichiers sur

Plus en détail

Cahier des charges. Projet : Logiciel de voix sur IP. Master informatique - Projet. Tuteur : Membres du groupe :

Cahier des charges. Projet : Logiciel de voix sur IP. Master informatique - Projet. Tuteur : Membres du groupe : Master informatique - Projet 2008/2009 Cahier des charges Projet : Logiciel de voix sur IP Membres du groupe : BELRHITI Zakariae ERRAKHAOUI Jamal KADIRI Othman MEDJAHED Mostefa Tuteur : M. ELAZOUZI Rachid

Plus en détail

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR Table des matières Introduction... 3 Client Office Communicator 2007 R2 pour ordinateur... 4 Configuration manuelle d Office Communicator... 4 Dépannage...

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau 2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Modèles d architecture réseau 1. Caractéristiques des modèles en couche 2.

Plus en détail

Introduction aux environnements réseaux

Introduction aux environnements réseaux Introduction aux environnements réseaux Présentation F. Nolot L3 Informatique 2005-2006 1 Plan du cours Les couches OSI et les topologies réseaux Le câblage, matériel et l'interconnexion Les protocoles

Plus en détail

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

sdp sdp description SDP : Session Description Protocol Format de fichier texte

sdp sdp description SDP : Session Description Protocol Format de fichier texte SDP : Session Description Protocol SDP : RFC 2327 (1998) dernière version RFC 4566 (2006) utilisé p.e. par SAP (Session Announcement Protocol) RFC2974 (2000) Les sources décrivent leurs sessions via SDP

Plus en détail

Examen de Réseau Licence Licence GMI Maîtrise (Tous documents autorisés)

Examen de Réseau Licence Licence GMI Maîtrise (Tous documents autorisés) Examen de Réseau Licence Licence GMI Maîtrise (Tous documents autorisés) Contexte du sujet : Une entreprise spécialisée dans la production de matériel de mesure et d analyse météorologique propose des

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Siemens Gigaset C450IP avec Freebox en mode routeur DHCP et compte SIP

Siemens Gigaset C450IP avec Freebox en mode routeur DHCP et compte SIP Pour utiliser un téléphone C450IP en mode SIP avec une Freebox il est nécessaire de configurer plusieurs éléments : le compte SIP le routeur de la Freebox la base du C450IP Pour cela il va falloir récupérer

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Carrier ENUM ENUM des Opérateurs de Télécommunication. EFORT http://www.efort.com

Carrier ENUM ENUM des Opérateurs de Télécommunication. EFORT http://www.efort.com Carrier ENUM ENUM des Opérateurs de Télécommunication 1 Introduction EFORT http://www.efort.com Alors qu'une proportion de plus en plus importante des services de voix fixe et mobile migre sur IP (VoIP,

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

prenant d autres orientations technologiques.

prenant d autres orientations technologiques. Voix sur IP - VOIP 1 - Introduction 2 - Le Réseau Téléphonique Commuté 2.1 - Histoire de la téléphonie 2.2 - Principe du Rtc 2.3 - Architecture du réseau 3 - Les enjeux de la téléphonie sur Ip 4 - Les

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

Voice over IP. 14/01/2005 Xavier NOURISSON Adrien ZANCAN

Voice over IP. 14/01/2005 Xavier NOURISSON Adrien ZANCAN Voice over IP 14/01/2005 Xavier NOURISSON Adrien ZANCAN 1 Sommaire 1 Sommaire 1 Sommaire...2 2 Présentation de VoIP...3 3 Propriétés de VoIP...4 3.1 Interopérabilité...4 3.2 Avantages...4 3.3 Contraintes

Plus en détail

Protocoles de VoIP et ToIP

Protocoles de VoIP et ToIP Protocoles de VoIP et ToIP Chapitre 4 4.1. Introduction Comme elle se base sur une technologie en mode non connecté, la voix sur IP nécessite l utilisation de protocoles complémentaires pour le transport

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

Configuration d'un trunk SIP OpenIP sur un IPBX ShoreTel

Configuration d'un trunk SIP OpenIP sur un IPBX ShoreTel Configuration d'un trunk SIP OpenIP sur un IPBX ShoreTel Note d application Produit : ShoreTel SIP Trunks OpenIP Version système: 14.2 Version système : 14.2 ShoreTel & SIP trunk OpenIP 1 ShoreTel & SIP

Plus en détail

Conception Plateforme Messagerie

Conception Plateforme Messagerie Conception Plateforme Messagerie Date du document Vendredi 19 mai 2006 Sommaire du document I. Introduction...1 II. Une vision globale du système...1 1. Le diagramme de classes UML...1 2. Détail des méthodes

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

Le protocole MODBUS 18/11/2008 LE PROTOCOLE MODBUS

Le protocole MODBUS 18/11/2008 LE PROTOCOLE MODBUS LE PROTOCOLE MODBUS PAGE 1 LE PROTOCOLE MODBUS 1) Introduction 1.1 Position du réseau Le protocole MODBUS est un moyen de communication dans les réseaux locaux industriels Ces applications sont la supervision

Plus en détail

Comprendre les échanges SIP par l expérimentation

Comprendre les échanges SIP par l expérimentation [English], [Français] Comprendre les échanges SIP par l expérimentation Emin Gabrielyan Christian Lathion (traduction) 2007-04-10 Switzernet Sàrl Nous allons analyser quelques scénarios simples d échange

Plus en détail

Les exceptions en java

Les exceptions en java 1/12 Les exceptions en java 2/12 C'est quoi une exception? Une exception est un événement (une erreur) qui se produit lors de l'exécution d'un programme, et qui va provoquer un fonctionnement anormal (par

Plus en détail

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3 Le modèle client serveur Introduction Licence MASS L3 Inf f3 Encapsulation : rappel Données Données Application En-tête En-tête Transport UDP Données TCP Données Paquet UDP Segment TCP En-tête IP Données

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Guide d installation et de support d e-lio friend

Guide d installation et de support d e-lio friend Guide d installation et de support d e-lio friend Le logiciel e-lio friend permet de communiquer en visiophonie, via votre ordinateur, avec les e-lio de votre entourage. Ce document vous expliquera comment

Plus en détail

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 1 1- Principe général : Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 2- Architecture réseau pour ToIP : Machine hébergeant Asterisk Postes téléphoniques Monde extérieur 3 Bilan Intérêts pour la

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Fame Relay? Frame Relay a remplacé le protocole X25 comme nouvelle technologie à base de commutation de paquets Standardisé en 1990,

Plus en détail

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 1.2 Accès distant (dial-in)...2 1.3 VPN...3 1.4 Authentification...4 1.5 Configuration d un réseau privé virtuel (vpn)...6

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Projet java. Puissance 4. Haute école spécialisée bernoise. 2007, Laboratoire d informatique technique

Projet java. Puissance 4. Haute école spécialisée bernoise. 2007, Laboratoire d informatique technique Haute école spécialisée bernoise Haute école technique et informatique, HTI Section Electricité et système de communication Laboratoire de l informatique technique Projet java Puissance 4 2007, Laboratoire

Plus en détail

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage.

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. TD réseau - Réseau : interconnexion de réseau Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. Un réseau de grande importance ne peut pas seulement reposer sur du matériel

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Gestionnaire personnel de communications Guide de référence rapide www.aliant.net/gestionnairepersonneldecommunications/

Gestionnaire personnel de communications Guide de référence rapide www.aliant.net/gestionnairepersonneldecommunications/ Gestionnaire personnel de communications Guide de référence rapide www.aliant.net/gestionnairepersonneldecommunications/ chez vous. pour vous. MD AVIS JURIDIQUE Copyright Nortel Networks 2007. Tous droits

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé Voix et téléphonie sur IP Déscription : Comprendre les aspects techniques et les méthodes d analyse permettant d intégrer le transport de la voix dans un réseau IP.Les différents protocoles de signalisation

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Description du datagramme IP :

Description du datagramme IP : Université KASDI MERBAH OUARGLA Faculté des Nouvelles Technologies de l information et de la Communication Département Informatique et Technologies de les Information 1 er Année Master académique informatique

Plus en détail

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE PROFITEZ DU RÉSEAU. maintenant. Glossaire Glossaire de la technologie mobile 3G Accès distant Adaptateur Client sans fil ADSL AVVID Carte réseau Convergence GPRS Haut

Plus en détail

Architecture Client/Serveur. andreu@lirmm.fr 1

Architecture Client/Serveur. andreu@lirmm.fr 1 Architecture Client/Serveur andreu@lirmm.fr 1 Qu'est-ce qu'un serveur? un «logiciel serveur» offre un service sur le réseau, le «serveur» est la machine sur laquelle s'exécute le logiciel serveur, le serveur

Plus en détail

Personnaliser le serveur WHS 2011

Personnaliser le serveur WHS 2011 Chapitre 17 Personnaliser le serveur WHS 2011 Windows Home Server 2011 peut être personnalisé en ajoutant différentes fonctionnalités au logiciel. Comme pour Windows Server 2008 R2 dont Windows Home Server

Plus en détail